AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -25%
-100€ sur l’Ecran incurvé PC ...
Voir le deal
299.99 €

 (Adriel) t'es pas un pervers ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Svet (par ses potes), Krumette (surnom donné à la fac via sa horde de supporters) & Svetouche par ceux qui veulent la faire chier.
STATUT : autrefois fiancée, abandonnée devant l'autel. maintenant elle est comme Emily de Corpse Bride. Esseulée avec un coeur glacée.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
(Adriel) t'es pas un pervers ? Abc2a13ef7b04464cc2a4b414302f3b3
POSTS : 515 POINTS : 640

PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Adriel) t'es pas un pervers ? 88310
Tu m'as oublié. Tu m'as oublié en oubliant qui tu étais. Regarde en toi Svetlana. Tu vaux mieux que ce que tu es devenu. Il te faut reprendre ta place dans le cycle de la vie. N'oublie pas qui tu es, tu es mon fils et c'est toi le roi. N'oublie pas qui tu es, n'oublie pas, n'oublie pas.

AdrielCadeChloé ‹ ItziarHoldenNathanNick (FB) ‹ PennySolas ‹ TessaWillWill #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 3u5e
SIMBLANA ≠ Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer… Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.


(Adriel) t'es pas un pervers ? Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
SVETORAH ≠ Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 792695b133543b3164dc48a2c2377994
CHLOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 7a9d355f164f24715ff081839278750e9bdad99b
WILLANA ≠ C’est dur quand les gens te manquent. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu’un dans ta vie, quelqu’un d’assez important pour te manquer..

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 7tay
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

Anastasia ‹ Deborah ‹ Hélène (FB) ‹ Nathan ‹ Phoebe


RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tenor
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : sheepgirl (avatar)
DC : EvE la petite blonde hyperactive & Nea la wonder woman caractérielle
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyVen 20 Nov - 14:57


Le soleil était une vraie plaie pour Svetlana. Elle qui avait la peau si pâle supportait mal la chaleur qui régnait dans ce pays. Mais quelle idée de vouloir rejoindre Deborah ainsi que William dans un pays au climat tropical ? Certes, elle avait déjà parcouru des pays au climat trop chaud mais jamais pour y vivre. Car elle ne comptait pas repartir pour retrouver son continent de vie. Pas continent natale puisque durant les premières années de sa vie, la jeune canadienne a arpenté la Slovénie en compagnie de Ludmilla. Ainsi, elle ne parlait pas une, ni deux, mais trois langues. Ce qui était déjà bien pour quelqu’un ouvrait si peu la bouche en société. Elle n’en voyait pas l’intérêt. Les gens étaient insipides. Certes, certains sortaient du lot. Comme William, Chloé ou Tessa. Mais le restant de la population était d’un ennui mortel. Elle se contentait de les regarder avec son regard acéré sans oser aborder l’un ou l’autre. Un café glacé entre ses mains toujours aussi recouvertes de dentelle, elle ne quittait pas sa chienne des yeux. La brune ne croyait pas dans le kidnapping de chiens mais elle était présente dans ce parc pour que Winter se dépense. Alors, elle se contentait nonchalamment de ramasser des balles, de les lui lancer. Un carlin n’était pas l’animal le plus endurant de toute manière. Cachée sous son ombrelle, sa longue robe violine, lui donnait chaud. Quelle idée de s’habiller de velours dans un pays qui avoisine les trente degrés ? En effet, elle commençait à se sentir nostalgique de l’hiver canadien. Étant au-dessous de l’Équateur, ici tout était inversé. L’hiver devenait été, les journées plus longues et beaucoup plus chaudes. Heureusement, lors de la nuit, la température retombait légèrement. Lui permettant de respirer. Mais si les convenances n’étaient pas aussi pudiques, elle se baladerait en sous-vêtements à tout instant.

Perdue dans ses pensées, elle parcourut l’étendue verte du regard alors que ses yeux rencontrèrent ceux d’un objectif. Encore lui. Elle l’avait déjà aperçu. Le jeune homme greffé à son objectif comme s’il s’agissait de sa propre vie. Fronçant les sourcils, elle décida donc de se lever, prenant son ombrelle avant d’interpeller sa chienne d’un petit sifflement. Puis, en quelques enjambées, elle parcourut la distance qui la séparait de l’étranger. Encore une fois, comparée à la canadienne tout le monde paraissait immense. En effet, du haut de mon mètre quarante-sept, elle soupira avant de lever la tête vers lui. « Tu es trop grand. » Elle espéra que sa voix s’élèverait jusqu’aux oreilles du photographe. « Tu sais, tu pourrais demander plutôt que de me prendre en photos caché comme un pervers ? Tu n’as pas l’air d’en avoir la tête. » Elle inclina donc la tête sur le côté, sans ciller avant de porter la paille de son café glacé à ses lèvres, le visage à semi-caché sous son ombrelle noire.

@Adriel Mayers
(Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867



UNE LARME NOUVELLE
Si je touche la flamme d'une bougie. Je ne me fais pas mal. On peut même me poignarder. Ça m'est égal. Oui mais savoir que son cœur bat que je suis morte et pas elle. Ne m'empêche pas de souffrir. Ne dites pas que je délire. Car je sens poindre en moi des larmes nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Didi, Adri, bébé photographe, ce que vous voulez.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Photographe(-journaliste).
LOGEMENT : #04 Parkland Boul. (Spring Hill)
(Adriel) t'es pas un pervers ? Edak
POSTS : 92 POINTS : 535

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ava || ✎Chloe || ✎Dani || ✎Elias || ✎Erin #2 Erin - fb || ✎Lawrence || ✎Maxence || ✎Svetlana || ✎Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Fqi0
♡ Ce frère que j'aimerais retrouver || Maxence

(Adriel) t'es pas un pervers ? G9ev
♡ There's Only You || Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Hmo9
♡ Cette best friend dont tout le monde a besoin || Erin #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 7qc8
♡ Cette best friend de longue date qu'on ne lâche plus || Ava

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 5986
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies.

Visiter le loft d'Adriel.

RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tqdw

Erin #1
Tessa #1
PSEUDO : MpitiousMermaid
AVATAR : Finn Harries
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Tessa+Adriel: bleeding_light (Elias)
DC : //
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyDim 29 Nov - 3:46



Il m’arrive de regretter de m’être installé de nouveau à Brisbane, d’avoir arrêté de voyager comme je l’ai fait dans les dernières années. Bon, je ne le regrette pas réellement, je suis heureux de revoir ceux de qui je suis proche et je me rappelle très bien être dans une auberge jeunesse de l’Amérique du Sud et d’avoir hâte d’être dans mes affaires, d’avoir un endroit juste à moi. Je me laisse la possibilité de retrouver ce mode de vie, mais je sais qu’une pause est exactement ce dont j’avais besoin. Mais il y a des fois où ça me démange de voir des nouveaux paysages à chaque jour et de les prendre en photo; alors, dans ces moments-là, n’en pouvant plus, je sors de mon loft avec mon appareil et je pars à l’aventure au sein même de Brisbane. Parfois, je reste plus au coeur du centre-ville, me concentrant sur les bâtiments qui, pour certains, ont été personnalisés par des artistes australiens ou étrangers. Je préfère de loin la nature à l’architecture, mais j’aime bien expérimenter aussi. D’autres fois, je me rends à l’extérieur de la ville, plus en campagne, mais si je ne veux pas aller trop loin, j’aime bien les parcs. J’ai toujours un livre ou deux dans mon sac si jamais je veux m’installer sur un banc par la suite. Mais, aujourd’hui, les écouteurs dans mes oreilles, j’écoute la version audio du livre Mastery de Robert Greene, une petite perle sur laquelle je suis tombé purement par hasard. Je me promène dans Oates Park à la recherche de l’endroit parfait pour prendre des photos, lorsque je la vois, elle, cette jeune femme que j’ai déjà vue ailleurs. Elle a un style vestimentaire particulier, unique, mais dans le meilleur des sens. Elle ne se fond pas dans la masse, sa robe est faite de velours alors que l’été approche et que les journées se font de plus en plus chaudes. Instinctivement, distrait par la narration de l’auteur dans mes oreilles, j’allume mon appareil photo et le pointe dans la direction de la jeune femme, qui est en train de ramasser la balle que son chien lui a rapporté. Elle fait un excellent modèle, tout chez elle est délicat et photogénique. Click. Elle m’intrigue, j’ai envie de connaître son histoire, la personnalité qui se cache sous cette ombrelle. Le temps passe et je sors de ma bulle lorsqu’elle siffle en direction de son chien et qu’elle s’éloigne d’un pas décidé. Non, elle ne s’éloigne pas, mais elle s’approche de moi… elle se dirige vers moi. Oh oh. Je me rends compte que je la prenais en photo sans sa permission, c’est clair qu’elle s’en est rendu compte, ce n’est pas comme si j’ai essayé de me cacher non plus. Ce qui aurait été encore plus creep, sans doute. Elle arrive devant moi et lève la tête dans ma direction. Et comme premier truc qu’elle choisit de me dire, c’est que je suis trop grand. Je hausse un sourcil, étouffe un rire contre mes lèvres. « On me l’a dit souvent », je réplique automatiquement dans un sourire, même si ce n’est pas tout à fait vrai. Je ne dépasse pas le six pieds, mais elle, elle est plutôt petite et je me sens un peu comme un géant. Elle ne tarde pas à me faire remarquer que je pourrais demander plutôt que de la prendre en photo comme ça. Je me mordille l’intérieur de la joue, je sais qu’elle a totalement raison. Je me demande si je dois le prendre comme un compliment qu’elle me dise que je n’ai pas l’air d’un pervers. « Les apparences peuvent être trompeuses », je dis, les yeux pétillants. Merde, était-ce de trop? J’ai tendance à utiliser le sarcasme plutôt régulièrement, mais je ne sais jamais comment les gens vont le prendre. Je secoue la tête doucement. « Je suis désolé, tu as raison, j’aurais dû demander », je finis par dire, car je ne peux faire autre chose que d’admettre qu’elle a un point. « J’étais à la recherche d’inspiration et… je l’ai trouvée, je crois », je dis en haussant les épaules. « Mais tu n’as qu’un mot à dire et je supprimerai devant tes yeux. » Dans mon dos, je croise les doigts et j’espère très fort qu’elle ne me fera pas supprimer. Elle porte la paille de ce qui semble être un café glacé à ses lèvres. « Moi c’est Adriel », je dis en tendant la main, parce qu’il faut bien que je me présente. « J’espère que ce n’est pas un nom qui sonne pervers, sinon je suis foutu… », je plaisante gentiment.

@Svetlana Beaulieu
(Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Svet (par ses potes), Krumette (surnom donné à la fac via sa horde de supporters) & Svetouche par ceux qui veulent la faire chier.
STATUT : autrefois fiancée, abandonnée devant l'autel. maintenant elle est comme Emily de Corpse Bride. Esseulée avec un coeur glacée.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
(Adriel) t'es pas un pervers ? Abc2a13ef7b04464cc2a4b414302f3b3
POSTS : 515 POINTS : 640

PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Adriel) t'es pas un pervers ? 88310
Tu m'as oublié. Tu m'as oublié en oubliant qui tu étais. Regarde en toi Svetlana. Tu vaux mieux que ce que tu es devenu. Il te faut reprendre ta place dans le cycle de la vie. N'oublie pas qui tu es, tu es mon fils et c'est toi le roi. N'oublie pas qui tu es, n'oublie pas, n'oublie pas.

AdrielCadeChloé ‹ ItziarHoldenNathanNick (FB) ‹ PennySolas ‹ TessaWillWill #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 3u5e
SIMBLANA ≠ Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer… Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.


(Adriel) t'es pas un pervers ? Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
SVETORAH ≠ Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 792695b133543b3164dc48a2c2377994
CHLOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 7a9d355f164f24715ff081839278750e9bdad99b
WILLANA ≠ C’est dur quand les gens te manquent. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu’un dans ta vie, quelqu’un d’assez important pour te manquer..

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 7tay
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

Anastasia ‹ Deborah ‹ Hélène (FB) ‹ Nathan ‹ Phoebe


RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tenor
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : sheepgirl (avatar)
DC : EvE la petite blonde hyperactive & Nea la wonder woman caractérielle
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptySam 19 Déc - 19:37


Elle se savait trop petite. Svetlana. Elle avait conscience de sa taille vu toutes les méchancetés qu’on lui a dites durant sa jeunesse. Mais la demoiselle s’en fichait éperdument. Un peu comme la manière dont les gens la percevaient. Alors qu’elle venait d’arriver dans le parc, elle se mit à faire son jeu préféré : observer les gens. Voir comment ils évoluaient, comment ils échangeaient les uns avec les autres. Le doute subsistait sur son visage si blanc. Et si elle n’y parvenait pas ? En Australie depuis bien trop peu de temps, la demoiselle avait fort du mal à se lier avec les autres homo sapiens qui parcouraient la grande ville de Brisbane. Ceux-ci s’arrêtaient sur son passage, la dévisageaient et reprenaient leur route comme si elle n’était qu’une poussière. Elle n’avait pas honte de le penser : mais elle se sentait seule. Un père étant parti en mission depuis de si longues semaines, elle arpentait la maison qu’elle partageait avec ce dernier, tel une âme esseulée. Le passage de son insignifiance l’ayant marqué au fer rouge. Elle regardait, de ses grands yeux bleus, les gens se retrouver. Les gens sourire, les gens se donner des accolades, s’embrasser. Mais elle de son côté ne s’en savait pas capable. Depuis combien de temps quelqu’un ne l’avait-il pas ne serait-ce que touché physiquement ? Comme une embrassade amicale ? Elle se posait tout un tas de questions, son cerveau tournant à plein régime avant de le voir. Elle l’avait déjà aperçu, une ou deux fois, se terrant dans les fourrées pour la prendre en photo. De loin elle détailla la silhouette masculine. Le photographe était grand, à n’en point douter. Mais aux côtés de Svetlana, le monde paraissait immense. Ensuite, il n’avait pas une carrure imposante. Frêle serait le mot qui lui venait à l’esprit. Alors la demoiselle capta l’attention du canidé qui ne la quittait jamais pour aller retrouver la personne qui l’immortalisait d’une manière des plus communes.

« On me l’a dit souvent » Sa voix a des tonalités chantantes alors qu’elle regarde le jeune homme étirer ses lèvres dans un sourire qu’elle qualifierait de chaleureux. Si la canadienne avait été normal, elle lui aurait rendu sa mimique. Mais à la place, elle ne bougea pas d’un iota. Incapable de mentir, de fabuler, elle se contenta de le jauger, méfiante de nature. Pourtant, tout dans son interlocuteur trahissait une certaine chaleur. Sa voix, ses cheveux, ses yeux rieurs. Mais non, elle demeurait sur ses gardes. « Les apparences peuvent être trompeuses » Elle fronça les sourcils, reculant d’un pas. « Comment ça ? » De nouveau, elle se prit à analyser les paroles de l’homme. La musicalité dans la voix du jeune homme, l’accent prononcé lui affirmèrent qu’il était originaire d’Australie. Sans doute un natif d’ici ? « Je suis désolé, tu as raison, j’aurais dû demander » Lentement, elle hocha la tête pour appuyer ses dires. Effectivement, la permission d’une femme n’était pas à négliger. Surtout pas avec l’ère de #METOO qui se faisait plus prononcer que jamais. Mais elle se tut à nouveau, préférant le laisser s’expliquer. La jeune femme était curieuse de voir quel mensonge, il pourrait lui sortir. « J’étais à la recherche d’inspiration et… je l’ai trouvée, je crois » Inspiration ? Cela faisait deux fois déjà qu’on lui faisait penser à ce genre de choses. Pourtant, Svetlana ne l’était pas. « Mais tu n’as qu’un mot à dire et je supprimerai devant tes yeux. » De nouveau, elle haussa un sourcil, interrogatrice. « Pourquoi les prendre si c’est pour les supprimer après ? » Elle se garda d’ajouter que le tout était ridicule. Mais elle poussa à la place un soupir las. « Tu peux les garder. Mais je ne suis pas une inspiration. » Sa voix rocailleuse aux lourds accents français trahissait le peu de considération qu’elle avait envers sa propre personne. Elle porte sa boisson à ses lèvres, sans lâcher le jeune homme de son regard azuré. « Moi c’est Adriel » Elle avisa sa main tendue, interrogatrice pendant quelques secondes alors qu’Adriel reprit la parole. « J’espère que ce n’est pas un nom qui sonne pervers, sinon je suis foutu… » Ses lippes manquèrent de se retrousser dans un sourire. Elle posa donc sa main gantelée de dentelle entre celle du jeune homme pour la serrer avec délicatesse. « Svetlana. Et voici Winter. » Elle avisa le jeune carlin qui venait de revenir vers eux, heureux de sortir. « Il ne faut pas se fier à un prénom. Le mien fait strip-teaseuse des pays de l’Europe de l’Est. » Et elle était originaire de ce genre de pays mais nullement strip-teaseuse. Lentement, sa main retomba le long de ses flancs. « Par contre, je m’interroge sur pourquoi tu m’as photographié. On ne capture que l’image des gens séduisants. Pas ceux qui font peur. » Sa franchise était honorable. Ne bougeant pas d’un pouce et interrogeant l’homme sur ses réelles motivations. Tentant de comprendre dans le fond, elle se posait trop de questions.

@Adriel Mayers
(Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867



UNE LARME NOUVELLE
Si je touche la flamme d'une bougie. Je ne me fais pas mal. On peut même me poignarder. Ça m'est égal. Oui mais savoir que son cœur bat que je suis morte et pas elle. Ne m'empêche pas de souffrir. Ne dites pas que je délire. Car je sens poindre en moi des larmes nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Didi, Adri, bébé photographe, ce que vous voulez.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Photographe(-journaliste).
LOGEMENT : #04 Parkland Boul. (Spring Hill)
(Adriel) t'es pas un pervers ? Edak
POSTS : 92 POINTS : 535

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ava || ✎Chloe || ✎Dani || ✎Elias || ✎Erin #2 Erin - fb || ✎Lawrence || ✎Maxence || ✎Svetlana || ✎Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Fqi0
♡ Ce frère que j'aimerais retrouver || Maxence

(Adriel) t'es pas un pervers ? G9ev
♡ There's Only You || Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Hmo9
♡ Cette best friend dont tout le monde a besoin || Erin #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 7qc8
♡ Cette best friend de longue date qu'on ne lâche plus || Ava

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 5986
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies.

Visiter le loft d'Adriel.

RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tqdw

Erin #1
Tessa #1
PSEUDO : MpitiousMermaid
AVATAR : Finn Harries
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Tessa+Adriel: bleeding_light (Elias)
DC : //
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyVen 25 Déc - 7:00



Je réalise que je ne devrais peut-être pas prendre une inconnue - ou quiconque - en photo sans son consentement lorsque la femme se dirige vers moi d’un pas décidé. Son commentaire aussi direct me prend par surprise et je ne peux m’empêcher de sourire et de lui dire qu’on me l’a dit souvent, que je suis grand, rien que pour essayer de me détendre. Mais elle ne répond pas à mon sourire, elle reste de marbre et c’est à mon tour de me figer lorsqu’elle dit que j’aurais pu lui demander avant de la capturer en photo caché comme un pervers… même si je n’en ai pas l’air. Merci mom et dad pour cette incroyable génétique, en ce moment précis, je suis particulièrement reconnaissant. Mais ma réponse qui se veut une plaisanterie - c’est toujours comme ça quand je suis nerveux, toutes sortes de niaiseries sortent de ma bouche, c’est un peu désespérant - n’arrive pas aux oreilles de la jeune femme de cette manière, je la vois froncer les sourcils et reculer d’un pas comme si je venais d’admettre être peut-être un pervers. La main sur ma nuque, je laisse un rire nerveux s’échapper de mes lèvres. « Je suis désolée, je plaisantais », je réponds avec un pauvre sourire, cherchant un moyen de me sortir de cette drôle de situation. Je m’empresse donc de m’excuser et d’admettre mon tort, elle hoche la tête lentement tout en ne me quittant pas du regard pour approuver mes paroles. Je lui explique que j’étais à la recherche d’inspiration et que je l’ai trouvée; à ça, elle hausse un sourcil. J’ai conscience que c’est plutôt étrange comme raison. Je m’empresse de lui dire que si elle le souhaite, je les supprimerai sous ses yeux, les clichés. Sa question me prend un peu de court, je fronce les sourcils le temps de réfléchir, me rendant compte que si elle ne m’avait pas surpris en train de la prendre en photo, je les aurais probablement gardées. Mais jamais je ne les aurais publiées ou quoi que ce soit, surtout pas sans son consentement. Je hausse les épaules, ne sachant que répondre à sa question. Elle pousse un soupir et finit par dire que je peux les garder, mais qu’elle n’est pas une inspiration. Je lui offre un sourire reconnaissant, mais la regarde d’un air intrigué. « Je t’ai vexée? » je demande, pris au dépourvu, parce que c’est l’impression que j’ai. Je cherche à comprendre si c’est parce qu’elle ne se trouve pas digne d’être une inspiration ou si c’est parce que je lui ai donné l’impression de la traiter comme un objet. J’espère que ce n’est aucune de ces raisons; premièrement, je fais partie de ceux qui jugent que l’inspiration peut survenir de partout, de n’importe qui. Et deuxièmement parce que c’était loin d’être mon intention qu’elle se sente comme un objet, si tel est le cas. La jeune femme a un accent qui me porte à croire qu’elle ne vient pas d’Australie, ça fait pétiller ma curiosité, des fois qu’elle vient d’un pays que j’ai visité - et comme je les ai presque tous faits dans les dernières années, il y a de fortes chances -, mais je ne veux pas être mal placé, après m’être fait surprendre à la prendre en photo, à lui poser des questions plus personnelles, disons. Je tends finalement ma main en me présentant, elle m’observe un moment, il faut dire que je me sens un peu intimidé sous son regard perçant comme ça. Toujours un peu nerveux, je finis par lui dire que j’espère que mon prénom ne sonne pas pervers, car sinon je suis mal foutu. Un sourire semble vouloir se pointer sur ses lèvres, mais elle finit par se présenter, et présenter son petit compagnon. Svetlana et Winter. « Svetlana », je répète comme je fais souvent avec les prénoms, c’est comme un peu un moyen de le retenir plus facilement. Surtout que le sien ne sonne pas anglais, ni français comme laisserait penser son accent. Je suis un peu confus. J’espère, en tout cas, que je ne l’ai pas trop mal prononcé. Je jette un coup d’oeil à son chien tout mignon, avant de reposer mon regard sur Svetlana. Ma bouche s’entrouvre un instant lorsqu’elle me dit qu’il ne faut pas se fier à un prénom, car le sien fait strip-teaseuse des pays de l’Europe de l’Est. J’adore qu’elle soit franche et droit-au-but comme ça, qu’elle ne se gêne pas pour faire ce genre de plaisanteries. Ma surprise momentanée se transforme en un éclat de rire. « Et… est-ce que tu viens des pays de l’Europe de l’Est? » je demande finalement, curieux, ne pouvant plus m’en empêcher. « C’est joli, comme prénom », j’ajoute, sincère. Puis, elle s’interroge tout haut sur pourquoi je l’ai photographiée, et je me dis que c’est probablement ça, elle m’a dit qu’elle n’est pas une inspiration parce qu’elle ne se juge pas à la hauteur. En tout cas, maintenant, c’est vraiment l’impression que j’ai. « Qui font peur? » je m’exclame, amusé, en secouant la tête. « Tu plaisantes hein? Tu es… absolument ravissante et photogénique. Ton style… j’adore ton style. » Je me sens maladroit - comment dire à quelqu’un qu’il ou elle détonne, que c’est rafraîchissant et plaisant à capturer en photo. Dans le meilleur des sens, bien sûr, mais je suis conscient que ça peut être quelque chose de délicat à dire.

@Svetlana Beaulieu (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 Joyeuses fêtes (Adriel) t'es pas un pervers ? 833687087
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Svet (par ses potes), Krumette (surnom donné à la fac via sa horde de supporters) & Svetouche par ceux qui veulent la faire chier.
STATUT : autrefois fiancée, abandonnée devant l'autel. maintenant elle est comme Emily de Corpse Bride. Esseulée avec un coeur glacée.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
(Adriel) t'es pas un pervers ? Abc2a13ef7b04464cc2a4b414302f3b3
POSTS : 515 POINTS : 640

PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Adriel) t'es pas un pervers ? 88310
Tu m'as oublié. Tu m'as oublié en oubliant qui tu étais. Regarde en toi Svetlana. Tu vaux mieux que ce que tu es devenu. Il te faut reprendre ta place dans le cycle de la vie. N'oublie pas qui tu es, tu es mon fils et c'est toi le roi. N'oublie pas qui tu es, n'oublie pas, n'oublie pas.

AdrielCadeChloé ‹ ItziarHoldenNathanNick (FB) ‹ PennySolas ‹ TessaWillWill #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 3u5e
SIMBLANA ≠ Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer… Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.


(Adriel) t'es pas un pervers ? Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
SVETORAH ≠ Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 792695b133543b3164dc48a2c2377994
CHLOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 7a9d355f164f24715ff081839278750e9bdad99b
WILLANA ≠ C’est dur quand les gens te manquent. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu’un dans ta vie, quelqu’un d’assez important pour te manquer..

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 7tay
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

Anastasia ‹ Deborah ‹ Hélène (FB) ‹ Nathan ‹ Phoebe


RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tenor
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : sheepgirl (avatar)
DC : EvE la petite blonde hyperactive & Nea la wonder woman caractérielle
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyLun 28 Déc - 1:07


Svetlana se savait froide et un peu trop franche. Elle avait perdu trop d’amitiés à cause de son tempérament glaciale. Et elle essayait vraiment de faire des efforts. Depuis que l’insignifiance l’avait laissé devant l’autel, elle essayait de changer. De voir la vie autrement qu’en noir et blanc. Le soleil de l’Australie l’aveuglait trop, si bien que son style vestimentaire lui restait en accord avec ce qu’elle ressentait. Un vide abyssale. Elle en avait discuté avec son psychiatre. Du fait qu’elle se sentait plus morte que vivante. Et ce dernier lui avait répondu que les mots employés n’étaient pas de son fait mais bien de son ex. Ainsi après une année passée en errance, elle se décida à aller voir un de ses pairs. Il était grand, semblait avoir un sourire assez communicatif le garçon. Quarante, peut être trente les séparaient alors qu’elle devait lever le nez très haut pour le regarder. Pour ses yeux bleus rencontrent ceux perplexes du jeune homme. « Je suis désolée, je plaisantais. » elle le savait mais ne saurait le lui signifier. A la place, la jeune fille se mit à battre des cils. Une, deux, trois fois et un ange passa. Le jeune homme donna ses raisons alors qu’elle portait la paille de sa boisson à sa bouche à intervalles régulières. Si elle en avait été capable, elle aurait maudit sa mère pour l’avoir enfermée pendant de si longues années, la privant de sa socialisation et de réactions appropriés face à de charmants jeunes hommes comme celui qui lui faisait face. « Tu pourras m’apprendre ? À plaisanter ? » Sa voix n’était plus aussi assurée qu’avant car elle était curieuse des expériences sociales. Depuis toujours. Déjà petite, la canadienne regardait le monde au travers de sa fenêtre. Et était incapable de s’y mêler. « Je t’ai vexée? » La jeune femme releva la tête et interrogea l’australien du regard. « Non. Rien ne me vexe jamais. » et encore une fois elle ne disait que l’ample vérité. Pourquoi ? Car elle était dans l’incapacité d’émettre des mensonges et même si le géant l’avait insulté, elle ne lui en aurait pas porté ombrage. C’était pour dire le peu d’estime que la demoiselle avait pour elle. « Svetlana » Elle hocha donc la tête. Son regard ne quittant pas celui d’Adriel. « Je sais il est ridicule. Si j’avais de véritables amis ou des personnes proches ils l’auraient sans doute raccourcie. mais... » elle se tut. Sa vie était pour sure trop triste pour être contée a un étranger. Adriel ne voulait pas savoir à quel point Ludmilla l’avait brisé, Daniel déçu et les autres abandonnés. « Et… est-ce que tu viens des pays de l’Europe de l’Est? » De nouveau elle hocha la tête. Effectivement. « Je suis slovène par ma mère et canadienne par mon père. Étrange mixage que voilà. » la demoiselle en vint à se mordiller la lèvre des suites de sa diction d’un autre temps. Imbécile. « Qui font peur? » elle le fixa presque aussi amusée que lui pour le coup avant de se balancer d’un pied à l’autre. « Fuir les gens serait le terme le plus exact. » Elle passa une main dans ses cheveux si sombres alors que son interlocuteur ajouta autre chose. « Tu plaisantes hein? Tu es… absolument ravissante et photogénique. Ton style… j’adore ton style. » Ravissante ? elle ? Svetlana ouvrit la bouche pour répliquer mais à la place, ses joues rosirent légèrement. Autre nouveauté. « Je ne suis pas... » Ravissante. Par contre elle se découvrirait expressive aux yeux du jeune homme. Alors la brune se décida à changer de sujet. « Tu devrais me voir à mon travail. Mon style ressort tout autant. Et tu n’es pas mal non plus. » Cette fois-ci elle se surprenait à être écarlate. « Je suis désolée je ne suis pas très expressive et je ne sais pas mentir. Mais je suis pas froide comme un glaçon, hein. C’est juste que je sais pas comment tout faire ressortir. Il n’y a qu’à mon travail que ça sort. » et quel boulot. Sans doute la jugerait-il ? Elle n’en savait rien. « Je crois que les codes sociaux veulent qu’on aille s’asseoir. Tu veux aller à un endroit en particulier ? » elle avait demandé ceci avec une certaine timidité. Décidément Svetlana et garçon ça n’allait pas du tout ensembles.
Mais il y a un début à tout.

@Adriel Mayers :l: :l: :l:
Bonnes fêtes à toi aussi mon chat (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (il est trop chou ton Adriel (Adriel) t'es pas un pervers ? 2954228499)



UNE LARME NOUVELLE
Si je touche la flamme d'une bougie. Je ne me fais pas mal. On peut même me poignarder. Ça m'est égal. Oui mais savoir que son cœur bat que je suis morte et pas elle. Ne m'empêche pas de souffrir. Ne dites pas que je délire. Car je sens poindre en moi des larmes nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Didi, Adri, bébé photographe, ce que vous voulez.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Photographe(-journaliste).
LOGEMENT : #04 Parkland Boul. (Spring Hill)
(Adriel) t'es pas un pervers ? Edak
POSTS : 92 POINTS : 535

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ava || ✎Chloe || ✎Dani || ✎Elias || ✎Erin #2 Erin - fb || ✎Lawrence || ✎Maxence || ✎Svetlana || ✎Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Fqi0
♡ Ce frère que j'aimerais retrouver || Maxence

(Adriel) t'es pas un pervers ? G9ev
♡ There's Only You || Tessa #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? Hmo9
♡ Cette best friend dont tout le monde a besoin || Erin #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 7qc8
♡ Cette best friend de longue date qu'on ne lâche plus || Ava

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 5986
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies.

Visiter le loft d'Adriel.

RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tqdw

Erin #1
Tessa #1
PSEUDO : MpitiousMermaid
AVATAR : Finn Harries
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Tessa+Adriel: bleeding_light (Elias)
DC : //
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyMer 6 Jan - 1:41



La jeune femme qui se tient devant moi me demande plus d’explications quand je dis que les apparences peuvent être trompeuses, mais je lui assure que je ne faisais que plaisanter. Un rire nerveux s’échappe de mes lèvres, ma main trouve ma nuque pour tenter d’apaiser un peu l’anxiété qui se réveille en moi. Je croyais que le sarcasme dans ma voix était clair, mais peut-être pas au final. Elle se contente de cligner des yeux et je m’empresse de reconnaître que je n’aurais pas dû la photographier comme ça. Je n’aime pas trop le silence, il me pèse, il me donne envie de parler, tout simplement. Alors je lui donne mes raisons, jusqu’à ce qu’elle me surprenne avec sa question. Elle veut que je lui apprenne à plaisanter. Je reste un moment sans trop parler, ma première réflexion est: quelle drôle de question. Je ne suis pas trop certain de quoi penser ou même quoi répondre. Mais ça a le don de me faire demander si, justement, on peut apprendre à plaisanter comme on apprend à, je sais pas, écrire. « Hum… je ne crois pas que je peux te montrer, je crois… » Je hausse les épaules, pas trop certain de ce que je crois, au final. La jeune femme a un bon point, je ne sais pas pourquoi à la base je l’ai prise en photo si c’est pour les supprimer au final. L’affaire, c’est qu’elle n’était pas supposée savoir, je l’ai fait un peu sans m’en rendre compte. Je peux être franchement dans ma bulle quand j’ai mon appareil entre les mains. Je me suis dit qu’il faudrait que j’intègre un peu plus de gens dans mes photographies, et je me retrouve donc au parc ici et là pour photographier toutes sortes de personnes. Mais celle-ci sort merveilleusement du lot et… elle m’a repérée. Les autres ont tendance à penser que je photographie une scène de manière générale, ou peut-être l’arbre qu’il y a juste à côté d’eux ou whatever. La majorité des gens sont trop pris dans leur petite vie qu’ils ne me regardent pas. Mais en lui disant qu’elle est une inspiration pour mon art, j’ai l’impression qu’elle se braque un peu et je lui demande bien franchement si je l’ai vexée. J’ai tendance à être plutôt direct, les sous-entendus et les métaphores, c’est pas trop mon genre. Sa réponse me fait sourire; rien ne la vexe jamais. Je dois avouer que j’ai du mal à le croire, on a tous quelque chose qui nous vexe, non? Mais c’est le but, ça c’est sûr. J’aimerais sincèrement arriver à un point où rien de me vexe. « Tu as toute mon admiration, alors », je lui avoue toujours en souriant.

Je me présente et elle finit par se présenter aussi. Svetlana. Je suis content de pouvoir mettre un prénom sur son joli visage. Je le répète comme pour mieux le retenir. Elle hoche la tête pour me le confirmer, je ne sais pas si je le prononce bien, mais déjà que je retienne ces syllabes qui ne se retrouvent pas souvent côte à côte dans la langue anglaise, c’est déjà ça. Je fronce les sourcils lorsqu’elle me dit qu’elle trouve son prénom ridicule et que ses amis l’auraient raccourci… si elle en avait. Je penche la tête, ne sachant que trop répondre à ça. N’a-t-elle donc vraiment aucun ami? Peut-être qu’elle plaisante. Svetlana enchaîne en comparant son prénom à celui d’une strip-teaseuse des pays de l’Est, ce qui ne manque pas de me faire rire. Trouvant un peu impoli de lui demander si elle est strip-teaseuse pour vrai, je lui demande plutôt si elle vient de ces pays-là, la curiosité prend possession de moi. Elle hoche la tête, me le confirme en paroles, ajoute que son père est canadien. La Slovénie et le Canada, deux pays que j’ai visités et adorés, l’un plus que l’autre. « Chouette mixage que voilà, tu veux dire », je corrige, avant de la complimenter sur son prénom. « En tout cas, si jamais tu veux un surnom, je crois que Lana, ça sonne très bien. À prendre ou à laisser. » Je lui adresse un petit sourire en haussant les épaules. Je l’interroge sur ses mots, je ne comprends pas trop pourquoi elle affirme faire peur. J’ai vraiment le sentiment que Svetlana ne se voit pas d’un bon oeil; physiquement, en tout cas, elle ne se voit clairement pas comme moi je la vois. Elle entreprend de se balancer d’un pied à l’autre, se corrige elle-même en me disant que fuir serait le terme le plus exact. Je me mords la lèvre, je ne sais que répondre parce que je ne connais pas son passé, sa vie en général; je pourrais tenter de la contredire, mais comme je ne la connais pas, je ne sens pas que c’est ma place. Au lieu de ça, je lui dis que je la trouve ravissante et photogénique, et je bafouille un peu maladroitement que j’adore son style. Elle commence sa phrase, mais ne la termine pas, ses mots restent en suspens. Et bam. Elle change rapidement de sujet, me dit que je devrais la voir à son travail, que son style ressort tout autant, et elle me complimente. Elle prend des couleurs. « Merci, c’est vrai que je suis pas mal », je réponds, amusé, à demi sarcastique. « Tu fais quoi comme travail? » Si elle ressort à son boulot, peut-être que c’est le genre de métier où les gens portent tous des vêtements similaires, j’assume même un peu… ennuyeux. « Je suis désolée je ne suis pas très expressive et je ne sais pas mentir. Mais je suis pas froide comme un glaçon, hein. C’est juste que je sais pas comment tout faire ressortir. Il n’y a qu’à mon travail que ça sort. » J’ai l’impression que je la rends un peu nerveuse. « On va bien s’entendre, alors, je ne sais pas mentir, non plus. » Je peux garder un truc pour moi, c’est une chose; mais mentir, c’est une autre, je choisis d’être honnête même quand ça veut dire que je peux froisser l’autre personne. Svetlana dit qu’elle croit que les codes sociaux veulent qu’on aille s’assoir et elle me demande si je veux qu’on aille à un endroit particulier. Je lève un sourcil. Les codes sociaux? Elle a une manière de voir les choses bien unique, disons. « Seulement si on en a envie », je réponds en haussant les épaules. « Je ne suis pas le genre à suivre tous les codes sociaux », je poursuis dans un petit rire. Au contraire, j’ai plutôt tendance à faire à ma tête quand je le veux, je n’aime pas me sentir pris par des règles quelconques, écrites ou non écrites. Je suis celles que je trouve qui font du sens seulement et celles qui vont m’éviter d’aller en prison, genre. « Mais oui, on peut bien aller s’assoir, pourquoi pas. Là-bas, il y a un banc, je crois, ça te dit? » Nous marchons vers le-dit banc, nous assoyons. Je me demande si elle a chaud, dans sa tenue de velours. À ce temps-ci de l’année, il fait vraiment chaud, je suis en short et t-shirt et j’irais bien me baigner. « Tu veux voir les photos que j’ai prises de toi? » je lui demande en allumant mon appareil photo.  

@Svetlana Beaulieu (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Svet (par ses potes), Krumette (surnom donné à la fac via sa horde de supporters) & Svetouche par ceux qui veulent la faire chier.
STATUT : autrefois fiancée, abandonnée devant l'autel. maintenant elle est comme Emily de Corpse Bride. Esseulée avec un coeur glacée.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
(Adriel) t'es pas un pervers ? Abc2a13ef7b04464cc2a4b414302f3b3
POSTS : 515 POINTS : 640

PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Adriel) t'es pas un pervers ? 88310
Tu m'as oublié. Tu m'as oublié en oubliant qui tu étais. Regarde en toi Svetlana. Tu vaux mieux que ce que tu es devenu. Il te faut reprendre ta place dans le cycle de la vie. N'oublie pas qui tu es, tu es mon fils et c'est toi le roi. N'oublie pas qui tu es, n'oublie pas, n'oublie pas.

AdrielCadeChloé ‹ ItziarHoldenNathanNick (FB) ‹ PennySolas ‹ TessaWillWill #2

(Adriel) t'es pas un pervers ? 3u5e
SIMBLANA ≠ Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer… Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.


(Adriel) t'es pas un pervers ? Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
SVETORAH ≠ Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 792695b133543b3164dc48a2c2377994
CHLOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.
(Adriel) t'es pas un pervers ? 7a9d355f164f24715ff081839278750e9bdad99b
WILLANA ≠ C’est dur quand les gens te manquent. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu’un dans ta vie, quelqu’un d’assez important pour te manquer..

RPs EN ATTENTE : (Adriel) t'es pas un pervers ? 7tay
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

Anastasia ‹ Deborah ‹ Hélène (FB) ‹ Nathan ‹ Phoebe


RPs TERMINÉS : (Adriel) t'es pas un pervers ? Tenor
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : sheepgirl (avatar)
DC : EvE la petite blonde hyperactive & Nea la wonder woman caractérielle
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? EmptyMer 6 Jan - 16:26


Si on pouvait juger Svetlana, on verrait sans doute qu’elle est idiote et handicapée sur les relations humaines. La jeune femme n’a jamais vraiment su comment agir, comment parler, comment se comporter avec ses pairs. Elle trouvait le contact avec les animaux bien plus faciles bien que dans le fond, les humains en faisaient partie. Mais l’être humain était fourbe, vil et sans conteste un menteur. Là où la jeune femme apprenait tout juste à s’épanouir, la trentaine si proche, elle restait cependant sur la réserve. Et ce pauvre jeune homme en faisait les frais alors qu’elle avait pris ses petites jambes pour aller lui demander des comptes. Et elle n’avait pas hésité une seule seconde. Là où dans la société, les femmes abordaient peu les hommes, Svetlana se fichait des convenances. Et on peut dire qu’avec la voix si douce du jeune homme, elle n’était pas déçue un seul instant. Il y avait ce que je ne sais quoi dans Adriel qui poussait la femme à dire des choses insensées et continuer la discussion. Après tout, elle aurait pu le sommer de supprimer ses photos mais vu l’appareil, elle se doutait qu’il s’agissait d’une passion. « Hum… je ne crois pas que je peux te montrer, je crois… » Aussi surprenant fut cette réaction, Svetlana fit la moue. Et avec cette taille si ridicule et ses cheveux si foncés, elle pourrait presque passer pour une enfant. « Tant pis, j’apprendrai autrement je suppose. » Là où elle retenait tout dans les livres, véritable miss-je-sais-tout avec sa mémoire photographique, elle essaierait de mettre cette dernière à profit en observant ses pairs. La jeune femme se contenta de passer une main dans sa chevelure, un vrai tic avant de rester plantée en face d’Adriel, curieuse de voir où cette rencontre la mènerait. « Tu as toute mon admiration, alors » Sa tête dodelina comme l’animal agaçant qu’on laissa sur la place arrière alors qu’une ébauche de sourire naquit sur ses lèvres. « pour une fois que quelqu’un m’admire. » Un rire presque timide sortit de sa gorge alors qu’elle passa la tête pour masquer sa gêne.

Enfin les présentations sont faites. Adriel. Ça lui allait bien alors que le jeune homme répéta son prénom comme s’il essayait de le retenir. Elle doutait sincèrement que masse Svetlana se trouvaient dans les recoins australiens. Quoique plus rien ne l’étonnait alors qu’elle répondit avec une franchise non dissimulée aux questions du jeune homme. Il avait tout le droit de s’interroger sur ce petit être qui lui faisait face. Du haut de son mètre quarante-sept, avec ses cheveux si foncés et ses grands yeux bleus sans oublier la peau aussi blanche que la neige, elle avait conscience qu’elle dénotait sérieusement dans le paysage. « Chouette mixage que voilà, tu veux dire » Elle inclina la tête sur le côté avant de retrousser ses lèvres pour dévoiler ses dents de devant. Quel odieux sourire que voilà. « En tout cas, si jamais tu veux un surnom, je crois que Lana, ça sonne très bien. À prendre ou à laisser. » Naturellement la canadienne porta sa main à son visage, faisant mine de réfléchir. « Comme Lana Lang ? J’aime bien. Ou Lana Del Rey. Ça me va. Et toi ? ça sera bébé photographe. » Bien sûr. Toujours aussi gênante cette jeune demoiselle. « Parce que t’as un visage de bébé. Je dis pas que tu… enfin, t’as un beau visage qui fait penser à un visage de bébé donc… » Alors elle baissa la tête pour masquer son embarras avant de déglutir. « Désolée, je suis maladroite pour les compliments. » L’atmosphère changea légèrement pour devenir sympathique. Et la jeune femme commença à se détendre. « Merci, c’est vrai que je suis pas mal » Elle passa sa langue sur ses dents avant d’éclater de rire. Quelle rareté. « Et modeste en plus de ça. Une très grande qualité. » Venait-elle de faire de l’humour ? Elle n’en avait aucune idée mais ne se hasarderait pas à gâcher le moment en posant la question. « Tu fais quoi comme travail ? » Ah le fameux moment où elle allait devoir s’épancher sur son métier. « Je suis zoologue comportementaliste. Bientôt professeur d’université et je chante aussi dans un cabaret tous les samedis. Enfin pas que je me mets à nue. Non on a vu assez d’horreur pendant la guerre mais je suis ouvreuse. C’est moi qui chauffe la salle. » Elle aurait pu lui proposer de venir la voir à son travail. Mais la jeune femme doutait qu’Adriel soit à l’aise dans son milieu de vie .

« On va bien s’entendre, alors, je ne sais pas mentir, non plus. » Ses yeux s’écarquillèrent en grand sous le coup de la surprise. Cette fois-ci, son sourire se fit plus timide. Elle pourrait ajouter quelque chose si elle n’était pas occupée à battre des cils de manière exagérée. « Parfait, je pense bien avoir besoin d’un photographe dans ma vie. Et t’as l’air gentil. » Normalement, les mecs gentils, les femmes les fuient mais pas Svetlana. Pour une fille qui avait connu tant de cruauté de la part de ses congénères elle ne crachait pas sur un peu de délicatesse. « Seulement si on en a envie » Là-dessus elle avait raison. La demoiselle l’écouta avec un certain intérêt avant de se demander à quoi il voulait vraiment en venir. « Je ne suis pas le genre à suivre tous les codes sociaux » Elle hocha donc la tête. « Un peu comme moi. La preuve, j’ai foncé sur toi comme un boulet. » De canon mais la suite était implicite. Lorsqu’il lui parla du banc, elle acquiesça avant de courir derrière lui. Il faut dire qu’Adriel faisait un pas, elle deux ou trois. Elle prit place à ses côtés, invitant sa chienne à venir sur ses genoux pour la caresser derrière les oreilles. « Tu veux voir les photos que j’ai prises de toi? » La jeune femme hocha la tête pour se pencher et attendre qu’il mette son appareil en route. « C’est une vocation ? De prendre des photos ? » Elle leva son nez vers elle avant de lui faire un sourire plus timide.

@Adriel Mayers (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867 (Adriel) t'es pas un pervers ? 873483867



UNE LARME NOUVELLE
Si je touche la flamme d'une bougie. Je ne me fais pas mal. On peut même me poignarder. Ça m'est égal. Oui mais savoir que son cœur bat que je suis morte et pas elle. Ne m'empêche pas de souffrir. Ne dites pas que je délire. Car je sens poindre en moi des larmes nouvelles
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Adriel) t'es pas un pervers ? Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adriel) t'es pas un pervers ? (Adriel) t'es pas un pervers ? Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Adriel) t'es pas un pervers ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-