AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-49%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur ce lot de goodies The Legend Of Zelda
32.99 € 64.49 €
Voir le deal
-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

 Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malachi Etherstone
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (26.10.1984)
SURNOM : Mal', Malak'. Maki par Birdie (la seule autorisée à l'utiliser). Du reste, il préfère son nom en intégralité.
STATUT : Célibataire. Divorcé depuis plusieurs années
MÉTIER : Assistant funéraire dans l'entreprise familiale de pompes funèbres. Compositeur de musique. Ancien violoniste international et premier violon dans l'orchestre symphonique de Sydney.
LOGEMENT : #34 Redcliffe (Victoria Avenue). Chez son petit frère, Cillian qui s'apparente dernièrement plutôt à un courant d'air.
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) E9c33e9379ddaf4bb99649f4f78934dc332cb126
POSTS : 1447 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Australo-italien ♪ Il n'a plus touché son violon depuis des mois, depuis une rupture d'anévrisme qui l'a laissé paralysé du bras et de la main gauche ♪ Il souffre d'autres troubles qu'il considère bien moins gênants ♪ Sa vie, à présent, c'est la rééducation et la composition, toujours mais d'une seule main, au piano quand ce ne sont pas des bouquets dans la boutique funéraire de son aînée où il travaille désormais ♪ Il est depuis peu le propriétaire surprise d'une Grammostola rosea, cadeau d'Heather et très sérieusement baptisée en son honneur Heather-Kimberley
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (07/05) ElwynTimothyZeke (FB)

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) M.-martari-i.-poots-003-02-57411fa
MADIE ♪ The only way to deal with an unfree world is to become so absolutely free that your very existence is an act of rebellion FB FB2RP1

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) FT7GiDK
HEATHACHI ♪ The absurd is born of this confrontation between the human need and the unreasonable silence of the world. RP2

RPs EN ATTENTE : Livia ♫ Novella ♫ Gabriel ♫ Birdie 4

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) XTL1gBj
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) FximBIO
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) 2eDseF9
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) NZd8ug4
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) 2Gt2RfY
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) R5x0JQM

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) 698629tortue
RPs TERMINÉS : Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) 88fb73067fe21ba7dfe3a6580951c01f5e07c8f0

♫:
 

PSEUDO : Ira'
AVATAR : Matteo Martari
CRÉDITS : Ira' (cracks & avatar) / cristalline (gif) / loonywaltz (ub)
DC : xxx
INSCRIT LE : 19/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25865-malachi-my-heart-in-passion-and-my-head-on-rhymes https://www.30yearsstillyoung.com/t25959-malachi-music-is-where-we-find-our-common-humanity https://www.30yearsstillyoung.com/t25997-malachi-etherstone#1085324 https://www.30yearsstillyoung.com/t26074-malachi-etherstone

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Empty
Message(#) Sujet: Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) EmptySam 21 Nov - 21:41




     

Here is no competition of sounds
Between a nightingale and a violin.
@Birdie Cadburry
Les échos clapent et s'enflamment. Ce sont des nuées de lumière qui irradient l'espace. Les lieux sont incandescents. L'ambiance électrique. L'adrénaline se noie au creux des veines alors qu'il retient l'instrument de ses phalanges. L'expression se veut retenue, contenue. Professionnelle. Mais il ne trompe pas personne, pas même lui-même. Le regard est vif, assuré. Une nouvelle nuit, une nouvelle fin. Un autre acmé. Ses pas le portent en coulisses après quelques minutes. L'effervescence règne encore, libérée par les éclats d'un triomphe supplémentaire. Il accueille les mots, les remarques. Les sourires et les gestes. Il renvoie les compliments qu'il partage même en ayant tenu le cœur de la scène. Bientôt c'est un regard qu'il cherche, une paire de prunelles irréelles. Il la reconnaît alors qu'elle arrive, à quelques mètres. Elle rejoint ses bras bien vite, un sourire gravé sur les lèvres. Il la serre, la relâche, la retient du bout des mains. Ses mains à elle sont sur ses traits, dessinant ses pommettes. Il pourrait se noyer dans ses iris qui trahissent toutes les paroles. Elle n'ajoute rien. Elle n'en a plus besoin. Ils s'éloignent enfin, quelques centimètres à peine. La nuit n'est pas vaine. Elle n'est pas terminée. La loge. Son instrument dans son écrin. Il retourne dans l'ébullition des lieux, dans les couloirs bruyants de rires. Ils sortent finalement. Ce soir, l'orchestre est de gala. Il faut qu'ils rentrent et se revêtissent.

Il observe le reflet qui traverse la pièce alors qu'il jauge sa propre figure. Ses yeux se perdent, loin de lui-même. Il ne la lâche pas d'une mesure. Elle arrange ses cheveux, légèrement relevés dans sa nuque. La vision lui offre un sourire et puis il croise ses prunelles. C'est l'expression sur les traits qui se reflète entre eux, alors elle se rapproche. Elle se place derrière lui, remet en place le nœud à son cou. Il aurait du être parfait. Il en fait depuis qu'il est môme mais peut-être a-t-il été distrait. Difficile de le dire. Il la regarde toujours, à travers la glace. Sa tête trouve son épaule; ses iris, son regard. "Pronto ?" Il sourit de plus belle. Il aime cet idiome, surtout entre ses lèvres. Ce n'est pas le sien mais elle essaye, encore. En une mélodie sereine. "Certo." Elle s'éloigne, se retourne sans qu'il la perde de vue. Il la retrouve bien vite, sur le seuil. La porte claque derrière eux.

La voiture parvient à l'avant de la salle. Sienna a retrouvé l'ancre de sa main. Il la serre sans y penser comme si la place était naturelle, sans  détourner les yeux. A quand remontent les nuits de Brisbane ? Il ne parvient pas à s'en rappeler. Il s'avance, en croise d'autres. Les mots s'échangent, les paroles naissent. Mais il attend avant d'entrer. Il a aperçu son père en hâte plus tôt mais il sait qu'il le verra surtout le lendemain. Il est quelqu'un en revanche qui n'attendra pas si loin. Il n'en voudrait pas d'une autre manière. Il la cherche du regard. Il sait qu'elle saura l'attirer. Les ans passent mais elle n'est pas devenue discrète. Tourbillonnante qu'elle est. Pourquoi l'aurait-elle fait ? Le fait aurait été bien dommage. Mais il n'est pas arrivé. Pas encore. Jamais, il l'espère. Les doigts l'enserrent. Serait-elle nerveuse ?  Il se détourne de sa recherche, ramène les iris vers elle. Son regard la questionne mais elle n'offre qu'un sourire. Elle se veut rassurante. Il n'est pas certain de comprendre. Il repart en quête sans abandonner la pensée. Serait-ce l'attente ? Ce n'est pas exclu. Il mentirait s'il disait qu'elle avait l'air enchantée quand il avait mentionné son invitation. Il ne saisit pas le pourquoi. Peut-être aura-t-il cette nuit des réponses. Peut-être ne voit-il pas. Aveugle ou imperméable. La réflexion se noie. Il resserre ses propres phalanges, saluant aisément ceux qu'il voit. D'autres regards l'attirent et l'objet de leurs attentions le saisit. La vision lui offre un sourire avant même qu'il n'y pense. Elle est lumineuse dans les divers sens du terme. L'inaperçu n'a pas décidé de lui appartenir. Pourquoi voudrait-il ? Il se rapproche, l'interpelle. Sienna le suit comme une ombre. Jusqu'au pas du lieu. "Content que t'aies pu venir. Le père est bien rentré ?" A l'hôtel. Il l'espère. Il est sincère. Il le pense, vraiment. Rien n'est feint, ni dans ses mots, ni dans ses traits. Pas comme elle qui s'adresse d'un ton qu'elle rend distingué. "Bonsoir Birdie." Sur la retenue, la réserve. La distance alors qu'elle le tient toujours enserré. Il ne s'y arrête pas cette fois. Loin de l'idée. La nuit commence. Les ombres ne sont pas encore atténuées.

CODE BY MAY



It was pitch dark. I could hear only the violin, and it was as though Juliek's soul were the bow. He was playing his life. The whole of his life was gliding on the strings - his last hopes, his charred past, his extinguished future.
He played as he would never play again. When I awoke, in the daylight, I could see Juliek, opposite me, slumped over, dead. Near him lay his violin, smashed, trampled, a strange overwhelming little corpse. (E. Wiesel)
Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
l'oiseau bariolé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans, la blague de l'année 88. (01.04)
SURNOM : essayez. soyez créatif.
STATUT : i want you to know that someone cares. not me but someone.
MÉTIER : miss météo sur abc quand elle n'est pas occupée à mettre des paillettes (ou des bâtons) dans la vie des autres.
LOGEMENT : s'impose à spring hill chez un basketteur déchu parce que les baies vitrées, ça n'a pas de prix.
Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Giphy
POSTS : 17017 POINTS : 270

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : lit tout mais surtout n'importe quoi ᴥ mots mêlés, croisés, fléchés ᴥ tempérament de petite princesse & emmerdeuse à plein temps ᴥ marche pieds nus partout ᴥ consomme de l'hallucinogène et fume comme deux ᴥ un brin geek ᴥ fait ses propres tenues tape-à-l'oeil qu'on ne peut que remarquer ᴥ phobique de l'ennui ᴥ accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ a adopté toutes sortes d'animaux, reptiles, oiseaux, insectes, loups. une véritable arche de noé ᴥ a abandonné des études d'écriture, un frein dans sa créativité (personne ne la comprend) ᴥ a des vidéos porno sur le dark web
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachiwillnovellaasheralexmalachi 3danrudy

presentlevimalachi 2oliviaelias 3jacobthe loser clubelwyn 2jessejordan 7heather 3will 2heather 4/will 3elwyn 3lexie

alternativeheather 2

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Yxdd
CADBURN ☾ the family - that dear octopus from whose tentacles we never quite escape, nor, in our inmost hearts, ever quite wish to. ☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Fmg8
MADIE ☾ like the wind that cries i can feel you in the night. a distant lullaby underneath the shattered sky. just hold on it won't be long. i will find you here inside the dark. ☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Fnvm
WILDIE ☾ true friendship is when you walk into their house and your WiFi connects automatically. ☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Qcil
WEATHERBURRY ☾ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness.☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Cnbs
CADLEY ☾ right now you seem so far away. so much confusion clouds my mind. and i don't know which path to take. ☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) J4w1
HEADIE ☾ pull up skrt on your body it's just us two in this party. that Louis, that Prada looks so much better off ya. turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. tequila and vodka. girl, you might be a problem. ☽

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) 0uat
BRADBURRY ☾ when I said how stupid you can be, it wasn't a challenge. lucky you're cute. ☽

RPs EN ATTENTE : ana 5 ᴥ will 4 ᴥ elwyn/will ᴥ malachi 4 ᴥ dan 2 ᴥ mason ᴥ james
RPs TERMINÉS : zeke (fb) ᴥ joseph (fb) ᴥ jordan (fb) ᴥ avalon (fb) ᴥ jax (fb) ᴥ aylinwrenspeed-dating (joseph)zeke 2elwynaylin 3elias/kieran (roa) ᴥ jordan 3 (ua) ᴥ anajordan 2jordan 5ana 2elizabethjordan 4 (ua) ᴥ jordan 6ana 3noadylaneneaheatherzeke 3calebana 4eliaselias 2 (ua)
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, alex & hh. (ub) jamie.
DC : dobby is a free elf!
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Empty
Message(#) Sujet: Re: Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB) EmptyMar 24 Nov - 21:17




{outfit&hairstyle} Birdie détonne à travers le décor. Des lieux qui demandent une prestance qu'elle n'a pas, une réserve qu'elle n'a jamais connue. A quoi bon cela servirait de changer alors qu'elle se satisfait très bien dans sa différence ? Elle est ce personnage qu'elle ne force pas, cette façon d'être qui est sienne depuis si gamine qu'elle ne rappelle pas avoir été un jour dans les normes, dans ces moules dans lesquels on essaie de les faire entrer. Il est surprenant de la voir ici, à chaque fois. Mais elle est aux bras du père, celui qui est fier, qui bombe le torse, qui a le visage souriant. Birdie aime bien le père ; elle n'a jamais vraiment connu le sien autre que de journées furtives et de cartes postales. Alors le père Etherstone est l'idée la plus proche qu'elle puisse se faire d'une figure parentale. Il doit bien l'aimer aussi, même s'il ne lui offre que peu de répondant, et souvent que des "mmh" ici et là. Mais cela ne dérange pas Birdie. Elle a l'habitude de parler pour dix, se faire la conversation est un art qu'elle pratique déjà au stade des balbutiements. Le seul moment où elle peut se taire, une mélodie moins rocambolesque et plus musicale fait place. Ses prunelles bleutées sont figées sur la scène, passant du chef d'orchestre à la basse en restant un très long moment sur le violon. Elle sourit plus d'une fois, elle se permet juste de jeter un coup d'œil à côté pour voir le patriarche presque ému. Birdie ne peut que comprendre ; Malachi est dans son élément vital. Celui qu'il maîtrise, qu'il apprend, qu'il respire pour depuis tant d'années. Le voir à l'Opera de Sydney est une fierté que même la Cadburn peut comprendre. Autant qu'il soit dans cette ville, loin de Brisbane, pour une raison valable. Et même ces traits concentrés qu'elle observe sans retenu ne peuvent cacher la hauteur de la joie certaine qu'il doit ressentir. Il n'est pas invisible, pas pour elle, et elle sait à quel point il en avait trimé et bavé, les sacrifices qui se sont enchaînés et, surtout, la discipline imposée par une passion que Birdie ne pourra jamais vraiment comprendre. Mais ce qu'elle saisit, c'est la musique elle-même qu'elle n'aurait jamais apprécié si Malachi ne se tenait pas derrière son archer et son instrument. La transe des notes prend fin, elle s’éteint en même temps que les applaudissements grondent et Birdie étant Birdie, elle se permet même un sifflement qui lui attire forcément des regards dédaigneux ; elle s’en fiche, elle a un grand sourire qui s’étale sur son visage, le fendant comme à chaque fois en deux.

Elle ne l’a pas attendu, pas cette fois. Le patriarche a souhaité rentrer alors ils ont fait un détour à l’hôtel. Malachi compte sur elle pour que son père arrive à destination sain et sauf. Birdie n’est pas la personne la plus raisonnable ou responsable du monde mais elle a la confiance de Maki ; alors si telle est la tâche qu’on lui confère, la tâche qu’elle acquittera à accomplir. Même si cela signifie bougonner dans sa barbe deux fois plus sur sa robe qui n’est pratique ni pour marcher ni pour entrer dans une voiture. Que ses chaussures lui font mal. Et qu’elle a vraiment hâte de goûter le champagne de la soirée organisée.

« Content que t'aies pu venir. Le père est bien rentré ? » Il est là, enfin, et elle ne se soucie même pas du protocole (si protocole a) quand elle se jette à son cou ; pour l’accueillir, lui dire bonjour, le remercier et le féliciter. « Evidemment qu’il est bien rentré. J’ai presque failli le border mais il m’a grogné dans les oreilles, je ne comprends toujours pas pourquoi. » Sa plaisanterie lancée, Birdie rayonne, ses lèvres tirées le prouvent et le démontrent, autant que ses billes bleutées qui s’imprègnent de la vision de Malachi, tripotant son nœud, bien trop serré, bien trop cérémonieux et définitivement de trop, qu’elle fait vaciller, le rendant un peu moins droit sous ses doigts piqués et coupés pour produire la robe qu’elle porte. « Je ne dis jamais non à une soirée où il y a de l’alcool et des petits fours à volonté, Maki, tu es bien placé pour le savoir au fil des années. » Là où il l’invitera, là où elle pourra venir s’y promener. Son monde qui est le sien à lui, où elle n’est pas à sa place mais où on finirait par s’habituer à la voir. ‘‘La petite blonde originale’’ (parce qu’ici, on est polis apparemment) qui se trimbale de temps en temps avec le premier violon de l’orchestre.

« Bonsoir Birdie. »
« Sienna, tu es là ! Je ne t’avais pas vu. » La femme de Malachi qui semble la fuir autant que possible. Ou sinon, elle se tient comme en ce moment, reculée, sur ses gardes, son joli minois relevé. Birdie ne peut que comprendre l’attrait physique de son ami d’enfance pour la jeune femme ; bien moins sur son caractère coincé, son air sérieux, son aura bien trop guindé. Elle juge silencieusement, elle pince les lèvres pour ravaler sa désapprobation. Sienna est à l’opposé de la façon dont ils ont grandi. Il n’y a qu’à voir Birdie qui s’est approchée avec ce sourire qui se veut pétillant, touchant la pointe des cheveux de la brune pour les faire rebondir, comme une enfant qui veut s’amuser – ce qu’elle est. « J’adore ce que tu as fait à tes cheveux. Même s’il manque un quelque chose que je ne saurai dire. » Sûrement un sourire. Un éclat de vie. Quelque chose qui lui prouverait que Sienna n’est pas un automate, qu’il y a de la brillance à l’intérieur, quelque chose. « Mais ça te va bien. » Aussi sage, propre, lisse et prévisible. Quelques pas en arrière, il y a les prunelles qui frôlent l’ombre de Malachi, leurs mains jointes, l’apparente uniformité qui les lie puis le serveur qui tombe au bon moment, apportant dans une valse sans fin entre les convives les fameuses, précieuses, indispensables flûtes pétillantes. « Il est l’heure du champagne ! Je me demande s’il sera aussi bon que la dernière fois. Vous savez qu’il y a plus de pression dans une bouteille de champagne que dans des pneus de voiture ? Il faut faire attention de pas éclater à cette pression. » Dotée de l’aisance familiale à toute épreuve pour parler toujours plus qu’il ne faut en dire, la Cadburn prend deux coupes, une pour elle, l’autre qu’elle tend à Malachi. Sa main s’en va pour prendre une troisième avant de s’arrêter en plein vol. « Tu bois, Sienna ? Ta voix te le permet ? D’habitude, vous autres les chanteurs, vous prenez des boissons avec du miel ou je–ne–sais–quoi, non ? Tu chantes toujours, d’ailleurs ? » Regarde, Maki, je me montre gentille, j’espère que ta femme sera capable de me retourner la pareille. Même si cela sous–entend qu’elle n’est pas évoquée dans leurs conversations, que Birdie ne se soucie pas vraiment de la carrière de Sienna ; mais pour la forme (surtout celle de Malachi), Cadburry s’apprête de ces traits qui se veulent amicaux. Mais il y a une bataille silencieuse si forte qu’il est presque impossible de nier l’indifférence ; même le serveur doit le sentir.



glitters :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Between a nightingale and a violin ♪ Birdie (FB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-