AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (joasmine) state of grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par lui ; benthi par ses parents
STATUT : no i don't want nobody else and i got you all to myself
MÉTIER : ancienne infirmière-urgentiste au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020), elle reste tout de même bénévole au service pédiatrique du même hôpital. elle a décidé de prendre ses distances avec la profession suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018). plus de deux ans très difficiles à gérer, aussi bien professionnellement qu’émotionnellement parlant, et un échec inattendu à l’examen d’entrée à l’école de médecine plus tard, elle compte se donner les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, et surtout, trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage
LOGEMENT : #221 orchid street, redcliffe, dans un petit appartement qu'elle partage avec une boule de poils qui s'appelle sasha. elle a récemment accueilli une colocataire en la personne de sa collègue et amie, molly, et ça a beau être temporaire, elle se sent un peu moins chez elle depuis, juste de quoi la faire se perdre de plus en plus souvent du côté de toowong et de cette jolie maison située au #45
(joasmine) state of grace LQD0IB4y_o
POSTS : 2210 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : marocaine d'origines ☽ musulmane modérément pratiquante ☽ souffre de crises d'angoisses dues à une agression survenue en 2016, plus généralement de PTSD suite à son voyage humanitaire au niger ☽ noob ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ très loyale ☽ proche de sa famille ☽ karaoke queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l'arabe, vaguement le français ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ récemment (secrètement) tatouée (اثني عش)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(joasmine) state of grace R7p1Olyz_o
PRIADJI ☽ only the birds and the bees know where we go little bit high little bit low 'cause we've come so far oh baby too much is not enough all the things that we do for love 'cause we've come so far oh baby when you're coming around 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love
(joasmine) state of grace 1d705241dca2d642e7047a6bb3389b28
KHADJI² ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(joasmine) state of grace Tumblr_ngj5c75oen1siubc3o2_250
YASSAN ☽ it's never quite easy to say goodbye and let go but i promise there will be a new tomorrow so as the day falls and the night rise help me sing you to sleep with this lullaby


RPs EN ATTENTE : jacob#2 ☽ hassan#7
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs profil) ☽ ©unknown tumblr&queensugardaily (gifs profil/sign) ☽ ©siren charms (code sign) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-treacherous-yasmine#777009 https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t26136-f-libre-bryce-dallas-ho

(joasmine) state of grace Empty
Message(#) Sujet: (joasmine) state of grace (joasmine) state of grace EmptyMer 2 Déc - 14:52



≈ ≈ ≈
{state of grace}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Joanne Keynes


La seule vraie demande que Yasmine avait faite à Edge lorsqu’il avait été question qu’ils partent en vacances loin de Brisbane suite au déjeuner - mouvementé ? - chez ses parents, c’était qu’ils attendent la mi-août pour s’en aller. La raison ? L’anniversaire d’Hassan qu’elle lui avait souhaité le matin-même, y mettant un enthousiasme certain, toujours motivée lorsqu’il s’agissait de lui rappeler que les cheveux blancs qu’il refusait de voir - la faute à sa mauvaise vue, ou à sa mauvaise foi ? - s’installaient chaque année un peu plus confortablement au milieu de sa tignasse épaisse. La réponse du jeune homme avait été morose, avait-elle trouvée derrière l’écran de son téléphone portable, et là encore ça l’avait motivée à faire quelque chose pour lui faire entendre qu’il avait le droit de fêter ce jour particulier. Les choses avaient changé entre eux, tous les deux l’avaient compris à défaut de l’accepter véritablement, mais ça ne voulait pas nécessairement dire que leurs bonnes habitudes devaient être mise de côté. Ça la chagrinait dans le fond, de devoir trouver des occasions spécifiques pour voir le jeune homme, et passer au moins un peu de temps avec lui… mais puisqu’il en était ainsi.
Yasmine n’avait jamais été insistante, ce n’était pas dans sa nature. Elle n’avait jamais imposé sa présence si elle estimait déranger, et il y avait des moments où elle avait l’impression de ne plus avoir sa place au sein du quotidien bien huilé du jeune homme - et c’était normal, les choses évoluaient, que ce soit d’un côté comme de l’autre. Mais quand même, c’était son anniversaire, et même s’il lui avait nettement indiqué qu’il ne ferait rien de particulier, préférant se perdre dans la paperasse administrative qui allait de paire avec son poste de professeur à l’université, ça lui faisait de la peine de l’imaginer rentrer chez lui sans autre satisfaction de se faire sauter dessus par ses éternels compagnons d’infortune qui, dès qu’elle avait inséré la clef de secours qu’elle avait  soigneusement gardé, et qui déverrouillait la maison du jeune homme, s’était rués sur elle pour lui souhaiter le bonjour.
Alors ce n’était sans doute pas grand-chose finalement, mais la jeune femme avait délaissé l’organisation de ses vacances pour parcourir les rayons festifs du magasin de décoration du coin. Des ballons pailletés du plus bel effet, des guirlandes de papiers et de lumières, un léger fond musical qu’elle laisserait tourner pour accueillir le retour du jeune homme ; consciencieusement, un léger sourire aux lèvres, elle avait eu le temps d’égayer l’intérieur de la maison d’Hassan. Même s’il ne tenait pas à la grande fête, lui préparer une bulle pour célébrer ce qui restait un cap important dans sa vie, c’était à sa portée… et elle avait envie de le faire, pour lui, pour qu’il sache qu’il n’avait qu’un pouce à appuyer sur l’écran de son téléphone portable pour qu’elle débarque, et l’aide à venir engloutir le plat qu’il choisirait. Mais encore une fois, elle ne s’imposerait pas. Il lui avait dit avoir refusé l’invitation de ses parents à passer les voir, reflétant le besoin qu’il devait couver de rester un peu seul. Aussi, elle disparaîtrait comme elle était venue : discrètement, après des heures à s’arranger pour rendre plus gaies les nuances de blanc de la demeure du presque quarantenaire à qui elle avait laissé un gâteau, sous une cloche hermétique, sur le comptoir du petit-déjeuner avec une longue note rédigée de son écriture d’infirmière, et un cadeau qui ressemblait à ses aspirations de vieillard à en devenir : un service à thé iranien qu’elle avait mis des mois à dénicher à force de suivre sa mère sur les brocantes qu’elle chérissait, et qui lui avait donné l’occasion de se préparer à l’avance pour ce jour si spécial pour le jeune homme.

L’après-midi avait filé, et il était temps pour elle de faire la même chose. Contentée par son organisation, elle prit une photo avec son téléphone portable pour immortaliser ses efforts en matière de décoration, et espéra sincèrement que son intrusion secrète au sein du foyer d’Hassan ne l’indisposerait pas, et même que ça lui fasse plaisir. C’était tout ce qu’elle avait cherché à faire en se rendant ici pour lui préparer une surprise rien que pour lui ; faire remonter son moral qu’elle avait senti suffisamment en berne pour qu’il préfère la voir un autre jour, à un autre moment. Récupérant ses affaires, son sac et ses cartons vides, Yasmine jeta un dernier regard au gâteau sous-cloche qu’elle avait laissé sur le comptoir du petit-déjeuner en espérant que les chiens du jeune homme sauraient se tenir. Une recommandation qu’elle leur fit après un au revoir plein de papouilles et de léchouilles qui la firent rire, avant de se diriger vers la porte d’entrée qu’elle ouvrit doucement ; pour tomber nez-à-nez avec une frimousse blonde qui lui en rappela une autre sans que pour l’heure, elle ne réussisse à mettre un nom sur ce visage - celui d’un petit garçon qu’elle regarda un instant, lui demandant avec le sourire qui faisait son succès auprès des jeunes enfants.
"Mais d’où tu viens, toi ?" lui demanda-t-elle, son carton sous le bras, son sac sur son épaule qu’elle tacha de remonter - difficilement, compte tenu de ses bras chargés. Ça ne l’empêcha pas de lever la tête cependant, et de voir remonter une silhouette derrière une poussette qu’elle, elle n’eut pas de mal à reconnaître. C’était donc ça, l’impression de reconnaître les traits du visage du petit sur qui elle baissa la tête pour lui accorder un nouveau sourire, le menton dirigé vers la blonde - la dernière fois qu’elle l’avait vue, elle avait un ventre plus arrondi "C’est ta maman, c’est ça ?" fit-elle plus pour la forme qu’autre chose tandis que Joanne arrivait à sa hauteur, et que derrière la porte qu’elle referma à double-tour, elle entendit la claudication reconnaissable de Bandit se mêler à la douce mélodie qu’elle avait laissé tourner pour accompagner l’arrivée prochaine d’Hassan "Il n’est pas encore rentré." fit-elle à la jeune maman - sans aucune agressivité, juste à titre informatif.


    - - i give it all, all to you, so baby don't let me down, you love so deep, your body on me, i'm all the way up when i got you on my scene ; we got it all babe right where we want it to be, i told you no-no-nothing else matters to me.

    :burger::
     
Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
le clair-obscur
le clair-obscur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : en instance de divorce avec Jamie Keynes ( mariés le 14/02/18)
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University 2019. Débute un doctorat en 2020.
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joasmine) state of grace Tumblr_pm1curEvjz1uvz6u5o2_400
POSTS : 7384 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (joasmine) state of grace V6xn
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

joamie #129

au : joamie v.a.#3 +

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joasmine) state of grace Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
joassan #20 + joassan (fb #1)

yasmine #2 + marius #4 + evelyn #5 + hayden + miles + halsey
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow); ub (loonywaltz); crackship joamie (starfished)
DC : norah lindley
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://blackarrowcreations.tumblr.com

(joasmine) state of grace Empty
Message(#) Sujet: Re: (joasmine) state of grace (joasmine) state of grace EmptyDim 6 Déc - 19:17



STATE OF GRACE
C'était avec un regard stupéfait que Joanne voyait indiquer sur son téléphone le nom de sa mère en train de l'appeler. Elle avait longuement hésité à décrocher, appréhendant ce qu'elle aurait à dire – ou ce que son père lui aurait forcé à transmettre. Il avait fallu qu'elle appelle une deuxième fois pour qu'elle daigne répondre, tout en restant de glace. Comme toujours, la mère Prescott passait par mille et un chemins pour faire part de son inquiétude. Elle semblait s'être très intéressée aux accusations à l'encontre de Jamie car Joanne n'avait pas à lui expliquer quoi que ce soit. La presse lui avait suffi pour se faire une idée. La relation avec ses parents était si complexe que Joanne ne savait plus quoi croire. Si c'était pour la caresser dans le sens du poil dans le but de la faire plier ou si leur souci pour elle était vrai, authentique. La conversation avait duré une dizaine de minutes, où Joanne n'avait finalement partagé que très peu d'informations. Elle qui pendant un temps avait beaucoup de facilités à faire part de ses émotions et de ses pensées envers sa mère, la voilà totalement braquée. Elle les aimait toujours mais elle doutait sur leurs véritables intentions. Ils n'avaient jamais vraiment apprécié Jamie. Il était normal qu'ils réagissent face à son erreur passée et largement développée dans les médias. Le reste de l'après-midi s'était normalisé avec les impératifs qu'elle avait à réaliser avant de devoir chercher Daniel à l'école maternelle et ensuite Louise à la crèche. La fin de journée était toujours un petit compliquée à gérer, il fallait être ponctuel et efficace. Surtout que cette fois-ci, Joanne avait l'intention de faire un tour à Logan City pour souhaiter directement un joyeux anniversaire à Hassan. Les années précédentes, elle s'était contentée de lui envoyer un SMS, car les fluctuations dans leur relation ces dernières années lui faisaient dire qu'il valait mieux qu'elle se contente d'un message. Mais cette fois-ci, ils étaient en bons termes. Tout était résolu, leur amitié se passait très bien. Elle ne comptait pas s'éterniser non plus, car Louise avait tendance à s'impatienter assez rapidement et Joanne ne tenait pas à faire vivre à son ex-mari l'une de ses colères. Pour le moment, sa fille était plutôt calme, ce qui relevait de l'exploit. Garée devant la maison d'Hassan, la petite blonde avait d'abord détaché la ceinture de son fils aîné. Celui-ci s'empressa de se rapprocher de la porte d'entrée, bien trop enthousiaste à la simple idée d'avoir le droit d'appuyer sur la sonnette. "Daniel, doucement." dit-elle doucement en le voyant courir à toute allure, non sans un air attendri. Elle détachait le cosy de la petite pour la fixer sur la poussette et finit par se rapprocher de la maison d'Hassan. Ce n'était qu'au bout de quelques pas qu'elle se décida à lever la tête et à remarquer avec surprise qu'elle n'était pas la seule à avoir eu la même idée qu'elle. Joanne restait d'abord muette tant elle était surprise de tomber nez-à-nez avec Yasmine. Elle ne savait même plus à quand remontait leur dernière rencontre, mais le Destin avait sûrement bien fait d'avoir fait en sorte que leur chemin ne se recroise pas à nouveau. Daniel se collait aux jambes de sa mère dès qu'elle se trouvait près de lui, ses grands yeux bleu toujours rivés sur la belle brune. "Bonjour, Yasmine." dit-elle poliment, d'un ton timide. Joanne savait que la brune avait un avis bien tranché sur elle, et elle le lui avait bien fait comprendre auparavant. "Qu'est-ce qu'on dit, Daniel ?" lui demanda-t-elle en passant une main dans sa chevelure brune, tenant à continuer à éduquer les bases de la politesse. Ses petites mains s'étaient agrippées au bas de sa robe. "Bonjour." dit-elle en lui lançant un regard charmeur – ce qu'il avait toujours aimé faire. Il savait comment se faire apprécier d'autrui. Joanne le regardait d'un air attendri avant de rediriger son attention sur l'infirmière (pour autant qu'elle puisse se souvenir). "Oh." répondit-elle à l'information qu'elle venait de lui transmettre, l'air déçu. Joanne ne pouvait pas se permettre de trop s'éterniser non plus. Une longue soirée de recherches l'attendait, une fois les enfants couchés. "C'est un cadeau pour lui, ce qu'il y a dans le carton ?" demanda-t-elle avec un sourire maladroite, hésitant toujours de l'approche qu'elle faisait une fois la question posée. Yasmine et Joanne n'avaient jamais été amies, pour ainsi dire. Leur point commun était Hassan à l'époque, et l'affection qu'elles avaient eu pour lui leur avait permis de se tolérer. Mais jamais au-delà. Elles n'avaient jamais sincèrement pris le temps de se connaître ou de passer du temps ensemble afin de sympathiser. Joanne n'avait rien contre elle concrètement, si ce n'est leur dernière rencontre, où Yasmine avait eu besoin de faire part de ressentiments, gardés des années durant. Elle s'était montrée très dure avec Joanne, qui ne pouvait rien faire d'autre que de se laisser abattre par le poids de ses mots. "Cela... Cela fait un bout de temps." dit-elle avec un petit éclaircissement de la gorge, nerveuse comme tout. Tout un tas de choses avait du se passer pour l'une comme pour l'autre depuis. Yasmine avait du avoir vent de certaines choses, mais peut-être pas du tout. Quant à Joanne, la vie de la brune s'avérait être un véritable, elle n'en savait que le strict minimum. "Comment vas-tu ?" demanda-t-elle poliment, l'air intéressé. Joanne n'était pas une professionnelle du small talk, ni de faire comme si de rien n'était. Yasmine l'avait toujours un peu impressioné et à ce jour, elle ignorait comment qualifier leur relation actuelle.


Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par lui ; benthi par ses parents
STATUT : no i don't want nobody else and i got you all to myself
MÉTIER : ancienne infirmière-urgentiste au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020), elle reste tout de même bénévole au service pédiatrique du même hôpital. elle a décidé de prendre ses distances avec la profession suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018). plus de deux ans très difficiles à gérer, aussi bien professionnellement qu’émotionnellement parlant, et un échec inattendu à l’examen d’entrée à l’école de médecine plus tard, elle compte se donner les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, et surtout, trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage
LOGEMENT : #221 orchid street, redcliffe, dans un petit appartement qu'elle partage avec une boule de poils qui s'appelle sasha. elle a récemment accueilli une colocataire en la personne de sa collègue et amie, molly, et ça a beau être temporaire, elle se sent un peu moins chez elle depuis, juste de quoi la faire se perdre de plus en plus souvent du côté de toowong et de cette jolie maison située au #45
(joasmine) state of grace LQD0IB4y_o
POSTS : 2210 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : marocaine d'origines ☽ musulmane modérément pratiquante ☽ souffre de crises d'angoisses dues à une agression survenue en 2016, plus généralement de PTSD suite à son voyage humanitaire au niger ☽ noob ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ très loyale ☽ proche de sa famille ☽ karaoke queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l'arabe, vaguement le français ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ récemment (secrètement) tatouée (اثني عش)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(joasmine) state of grace R7p1Olyz_o
PRIADJI ☽ only the birds and the bees know where we go little bit high little bit low 'cause we've come so far oh baby too much is not enough all the things that we do for love 'cause we've come so far oh baby when you're coming around 'cause nothing else matters like us and nothing else matters like love
(joasmine) state of grace 1d705241dca2d642e7047a6bb3389b28
KHADJI² ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(joasmine) state of grace Tumblr_ngj5c75oen1siubc3o2_250
YASSAN ☽ it's never quite easy to say goodbye and let go but i promise there will be a new tomorrow so as the day falls and the night rise help me sing you to sleep with this lullaby


RPs EN ATTENTE : jacob#2 ☽ hassan#7
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs profil) ☽ ©unknown tumblr&queensugardaily (gifs profil/sign) ☽ ©siren charms (code sign) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-treacherous-yasmine#777009 https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t26136-f-libre-bryce-dallas-ho

(joasmine) state of grace Empty
Message(#) Sujet: Re: (joasmine) state of grace (joasmine) state of grace EmptySam 26 Déc - 11:58



≈ ≈ ≈
{state of grace}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Joanne Keynes

Joanne avait toujours eu le don de faire naître des sentiments plus que contradictoires chez Yasmine. Elle aurait aimé bien s’entendre avec elle, jouer le jeu qu’elle n’avait pas rechigné à jouer lorsque Qasim avait rencontré Olivia et que les Davis s’étaient greffés au clan que sa famille formait avec les Jaafari. Mais étrangement, avec la douce et jolie blonde, elle n’avait jamais réussi. Quand elle s’y était efforcée, l’hypocrisie qui suintait de ses moindres faits et gestes la mettait mal à l’aise, la faisant culpabiliser par-dessus le marché. Et la culpabilité, ce n’était pas l’état d’âme que Yasmine gérait le mieux, encore moins quand elle était enrobée d’une hostilité envers autrui qui ne lui ressemblait absolument pas, contraire à tous ses principes de base, dont la bienveillance qui régentait une bonne partie de sa façon d’être et de considérer les autres Les raisons de cette hostilité, elles étaient moins nébuleuses qu’il n’y paraissait pour elle qui avait la réputation de bien s’entendre avec tout le monde ; et ça se situait entre le fait qu’elle avait été la femme de la vie d’Hassan, et que Fatima s’était toujours évertuée à la mettre sur un piédestal et à la considérer comme l’exemple à suivre.
De la jalousie pure, si on s’y arrêtait plus spécifiquement, en effet. Et ça aussi ça mettait mal à l’aise Yasmine qui, malgré son complexe d’infériorité évident, avait profondément conscience que si elle devait se comparer à une autre femme sur cette planète, Joanne était sans nul doute la moins indiquée tant elles étaient différentes, aussi bien physiquement que psychologiquement parlant. Mais ça avait toujours été ainsi, et la rancoeur nourrit par la souffrance d’Hassan durant leur séparation s’était ajoutée à ce qu’elle ressentait déjà pour elle, et qui n’avait que faire mûrir à point son impression que dans tous les cas, elles ne seraient jamais proches malgré la toile formée par leurs relations respectives.
D’une certaine façon, c’était mieux comme ça. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais c’était une sensation qui lui permettait de moins s’en vouloir d’avoir échoué sur un terrain qu’elle maîtrisait toutefois, n’étant pas la moins socialement inapte, bien au contraire. Au moins, Joanne lui avait fait réaliser que ça ne pouvait pas toujours fonctionner entre les individus, une croyance qu’elle avait couvé durant très longtemps, toute naïve qu’elle était, et qui a grand renfort d’efforts, la convainquait que ça aurait pu être le cas. Mais non. Entre Yasmine et Joanne, ça ne fonctionnait pas.
Et sans doute que ça ne fonctionnerait jamais. Ce n’était pas une énigme qu’elle avait besoin de résoudre aujourd’hui, bien décidée à prendre la poudre d’escampette à reprendre le cours de sa vie après s’être arrêtée quelques heures pour insuffler une dose de féérie dans celle d’Hassan. Et pourtant, elle ne savait pas quel alignement des planètes, Joanne s’était matérialisée face à elle avec sa progéniture, dardant son aura lumineuse de part et d’autre de l’allée bien entretenue du jeune homme, et qu’elle s’était apprêtée à traverser pour rejoindre sa Jeep. Elle non plus, elle ne se souvenait plus exactement de quand elle s’étaient vues pour la dernière fois, gardant simplement l’image d’une Joanne bien avancée dans sa seconde grossesse, mais elle avait gardé l’impression qu’une page avait été définitivement tournée sur tout ce qui avait constitué leur relation à l’issue de leur conversation. Yasmine n’avait plus repensé à tout ça, c’était vrai… néanmoins Joanne avait été un point de départ significatif dans son envie de faire part à Hassan de ce qu’elle lui cachait depuis de nombreuses années. Il était cependant hors de question de lui attribuer un quelconque mérite, parce qu’elle s’était toujours contrainte à nier les sous-entendus que laissait poindre Joanne de temps à autre, quand elle remettait en doute l’amitié qui l’unissait à son ex-mari. Pour autant, elle y avait vu clair rapidement, et sans aucun doute que ça aussi, ça avait renforcé l’antipathie qu’elle avait toujours éprouvé à son égard.

Un sourire lui échappa quand le petit garçon qu’elle avait alpagué lui dit bonjour, lui renvoyant un regard pétillant qu’elle réservait aux plus jeunes qui tombaient dans le panneau en l’espace d’un battement de cils. Relevant la tête, elle informa Joanne qu’Hassan n’était pas présent, et ça aurait très bien pu s’arrêter là. Mais Yasmine le savait mieux que quiconque, Joanne n’était pas du genre à s’arrêter à un bonjour. C’était tout à son honneur, d’essayer… mais ça n’avait jamais pris alors, malgré sa certitude que là encore, le dialogue tournerait court tant elles n’avaient rien à se dire, Yasmine se contraignit tout de même à faire l’effort. De bonne volonté, sans se forcer plus que ça, suivant juste le rythme de la conversation en remontant son sac sur son épaule, les bras chargés par le carton que Joanne désigna pour rebondir dans leur échange.
"Non, je l’ai laissé à l’intérieur." lui répondit-elle, et le malaise s’insinua en elle, comme à chaque fois qu’elle s’adressait à Joanne. Elle avait souvent le sentiment qu’elle analysait chacun de ses gestes à l’encontre de son ex-mari…. si bien qu’elle se sentit obligée de lui expliquer, se justifiant presque "Je suis passée installer deux ou trois bricoles pour accueillir son retour du boulot… ça me semblait impossible de le laisser rentrer chez lui comme tous les autres jours, même s’il m’a dit qu’il préférait rester au calme ce soir." Hochant la tête pour marquer son point, elle posa son regard sur le visage diaphane de la jeune maman, et laissa un semblant de sourire lui échapper quand elle releva le temps qui séparait leur dernière conversation de celle qu’elles étaient en train d’avoir. Remuant d’un pied à un autre, dissimulée par son carton, Yasmine se sentit soudain obligée de détourner les yeux sur le devant de la poussette que Joanne tractait. Et elle eut le même réflexe qu’elle, s’éclaircissant la gorge dans un semblant de toux "C’est vrai. La dernière fois, t’étais loin d’en être au stade de la balade à poussette." lui fit-elle justement remarquer, désignant la poussette d’un très léger signe du menton "Est-ce que je peux… ?" lui demanda-t-elle sans terminer sa question, ne s’approchant pas de la poussette, lui montrant juste qu’elle aimerait le faire pour voir le bébé.
Attendant son feu vert en anticipant tout de même un peu en posant son carton sur le sol, puis son sac à l’intérieur, et ce tandis que Joanne lui demandait comment elle allait, Yasmine ne répondit rien sur le moment. Et puis enfin, glissant ses cheveux à deux mains derrière ses oreilles, elle lui dit "Plutôt bien." Plutôt bien. Un peu juste comme réponse — partager ses difficultés et ses états d’âme avec Joanne ne faisait pas partie de ses plans immédiats. Elle qui était si bonne pour les dialogues de ce type d’ordinaire, elle ne trouva rien d’autre à lui dire, finissant par fixer son regard sur l’intérieur de la poussette en enfonçant ses deux mains dans les poches arrière de son pantalon en attendant de pouvoir se baisser pour mieux voir le bébé "Et toi alors ?" entama-t-elle de nouveau, faisant  brièvement dériver ses pupilles claires sur le petit garçon qui ne sortait pas des jambes de sa mère, et ajoutant après un instant "T’es passée lui souhaiter un joyeux anniversaire, j’imagine ?"


    - - i give it all, all to you, so baby don't let me down, you love so deep, your body on me, i'm all the way up when i got you on my scene ; we got it all babe right where we want it to be, i told you no-no-nothing else matters to me.

    :burger::
     
Revenir en haut Aller en bas
Joanne Keynes
Joanne Keynes
le clair-obscur
le clair-obscur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : en instance de divorce avec Jamie Keynes ( mariés le 14/02/18)
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University 2019. Débute un doctorat en 2020.
LOGEMENT : #98 bayside w/ Jamie ( habitait avant à #37, toowong, ils n'y habitent plus mais gardent la maison)
(joasmine) state of grace Tumblr_pm1curEvjz1uvz6u5o2_400
POSTS : 7384 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (joasmine) state of grace V6xn
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

joamie #129

au : joamie v.a.#3 +

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

(joasmine) state of grace Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
joassan #20 + joassan (fb #1)

yasmine #2 + marius #4 + evelyn #5 + hayden + miles + halsey
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow); ub (loonywaltz); crackship joamie (starfished)
DC : norah lindley
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://blackarrowcreations.tumblr.com

(joasmine) state of grace Empty
Message(#) Sujet: Re: (joasmine) state of grace (joasmine) state of grace EmptyMer 30 Déc - 22:53



STATE OF GRACE
Les réunions n'avaient pas toujours du être faciles pour Hassan, sachant pertinemment qu'entre sa moitié et celle qu'il avait toujours considéré comme une petite soeur, il y avait une tension inexplicablement électrique. Le courant ne passait tout simplement pas et ils avaient tous du faire avec. En dix ans de relation avec le brun, Joanne n'avait pas souvenir du moindre conflit avec Yasmine, rien de direct. Elles restaient correctes l'une envers l'autre et elles se cantonnaient à cela, ni plus ou ni moins. De se retrouver face à face avec elle générait en revanche toujours un malaise bien palpable. Elles ne se connaissaient finalement que très mal et les sujets de conversation sur lesquelles elles pouvaient potentiellement échanger n'étaient que trop peu nombreux. Elles séchaient rapidement, l'une comme l'autre. Alors elles se centraient sur les formalités, les discussions polies et particulièrement creuses, sans fond, sans le moindre soupçon d'authenticité. La seule personne présente qui fut capable de la faire sourire naturellement était Daniel. Le petit garçon avait un charme dont il était très difficile de résister. Son regard bleu pétillant, ses sourires en coin; monsieur usait de son charisme sans se gêner. Joanne le regardait d'un air tendre, toujours surprise de voir la vitesse à laquelle il grandissait de jour en jour. Yasmine semblait réceptive à son regard en tout cas. Pas de quoi briser la glace, mais au moins de la faire fondre, un petit. Le naturel disparaissait dès que les deux femmes échangèrent ensemble à nouveau. La belle brune expliquait brièvement ce que contenait le carton avec lequel elle était arrivée. Ne sachant quoi répondre à cela, Joanne se contentait d'un sourire poli et d'un geste de la tête indiquant qu'elle l'avait bien écoutée. "Elle a bien grandi depuis, oui." dit-elle avec un sourire plus sincère. "Elle a eu un an en juin dernier. Déjà." Le temps passait à une vitesse folle. Ces derniers mois n'ont pas été tendre avec Joanne. Sa vie amoureuse volait en éclat et se gardait bien de le partager avec qui que ce soit. Le temps lui semblait à la fois rapidement et d'une longueur infinie. Au moins, elle avait son doctorat pour l'occuper de façon considérable depuis le mois précédent. "Oui, bien sûr." répondit-elle à Yasmine en baissant un petit peu le pare-soleil de la poussette afin qu'elle puisse voir Louise un petit mieux. Physiquement, le nourrisson était la copie conforme de sa mère : blonde aux yeux. Niveau caractère, c'était une toute autre histoire. Elle relevait bien plus de son père de ce côté-là. Elle était étonnamment calme, ce jour-là. Yasmine posait son carton sur le sol et se penchait sur Louise tandis que les deux adultes échangeaient des mondanités quelque peu futiles. "Plutôt bien aussi." répondit-elle. Peut-être que Yasmine avait eu vent des accusations allant à l'encontre du mari de Joanne. Il était difficile de passer à côté de cette information, cela dit. Mais les données ne venaient certainement pas de la blonde, qui restait muette comme une tombe dès qu'un journaliste tentait de l'aborder. "Des journées bien remplies, en ce moment." Une vaine tentative de compléter une conversation qui ne semblait pas avoir de but. Pourtant, l'eau avait coulé sous les ponts. Cela pourrait être une opportunité pour prendre le temps de discuter posément, de se comprendre, de mettre à plat certaines rancoeurs communes qui n'avaient pas nécessairement lieu d'être. "C'est ça, oui." répondit-elle doucement à Yasmine. "Nous avons réussi à... à trouver comment être amis sans que notre passif rende les conversations... étranges ?" Trouver les mots justes était parfois bien compliqué pour Joanne. "Enfin, je veux dire, tout a pu être mis à plat et... C'est très bien, comme ça. Je suis heureuse que nous ayons réussi." Joanne chérissait beaucoup l'amitié qu'ils avaient su construire, après s'être faits du mal et avoir versé chacun plus d'une larme. Faire le deuil de leur vie commune, de leur mariage, des projets qu'ils avaient pu avoir à l'époque. Cela était derrière eux, enfin. Un travail de longue haleine. Et depuis, chacune de leur rencontre était agréable, il n'y avait plus de nuages noirs, si ce n'étaient ceux qu'ils tendaient à partager pour soulager un peu leur conscience et en ayant de précieux conseil de l'autre. Avoir un avis extérieur alors qu'ils se connaissaient parfaitement. Ils avaient pu en tirer des bénéfices, de leurs relations passées. "Mais si tu me dis qu'il aurait préféré être au calme ce soir, je n'aurais peut-être pas du venir avec les enfants." constata-t-elle alors en se grattant nerveusement le bout du nez. "Louise est étrangement sage pour le moment, je m'attends à une colère de sa part à un moment ou à un autre." La petite avait un caractère bien trempé et la voix qui portait. Et Joanne ne répondait pas à toutes ses frustrations, refusant de lui dire oui à tout ce qu'elle réclamait, alors forcément, il y avait quelques éclats de voix dans la maisonnée Keynes, de temps en temps. Joanne n'osait pas se montrer trop intrusive en demander des nouvelles de parents de Yasmine, avec qui elle s'était toujours très bien entendue. Elle n'avait jamais su sur quel pied danser en présence de la brune. Les années avaient passé et rien n'avait changé à ce sujet. Mais peut-être était-il enfin temps qu'elles enterrent cette hache de guerre dont les raisons de son existence étaient encore bien floues.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(joasmine) state of grace Empty
Message(#) Sujet: Re: (joasmine) state of grace (joasmine) state of grace Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(joasmine) state of grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-