AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -27%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
205 €

 When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andréa Wheaton
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Aucun - Dréa pour les (très) intimes
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Professeur d'auto-défense
LOGEMENT : #80 kent street, Fortitude Valley
When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 78abacf50f864fab435620a9592c645113cfdf9e
POSTS : 94 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Tumblr_inline_o0dq6iR1Kp1rifr4k_500
keidrea #2 ▲ I never did you right, I know that. Too many sleepless nights, I own that. I said it time and time, I know that I want to try again. Can we start over?


When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Tumblr_inline_nfny0vFjZr1sjlo8s
Aldréa #2 ▲ Crawlin' back to you... Ever thought of callin' when you've had a few? 'Cause I always do.


Louisa
RPs TERMINÉS : Aldréa #1Keidrea #1Amos

AVATAR : Lesley-Ann Brandt
CRÉDITS : antlatis (vava), bat'phanie (signa), Loonywaltz (ub)
DC : Nope
INSCRIT LE : 03/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31474-andrea-those-rays-shine-a-light-when-skies-are-grey https://www.30yearsstillyoung.com/t31573-andrea-putting-out-fires-with-the-gasoline

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Empty
Message(#) Sujet: When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 EmptyDim 6 Déc - 3:31



Would you rescue me?
We don't talk much, not anymore. Broken bottles and slammin' doors... But we still care about each other, say we care about each other
Ft. @Alec Strange
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


Aujourd’hui, c’est vendredi. Et comme tous les vendredi – et aussi les lundi, mardi, mercredi et jeudi ces derniers temps – c’est pizza pour le dîner. Ça en devient presque affligeant tellement Andréa a fait le tour de la carte  de son restaurant italien préféré. Mais le cœur et l’esprit ne sont pas vraiment à la cuisine ces derniers temps. La jeune femme n’aurait jamais soupçonné combien être de retour à Brisbane serait difficile. Beaucoup plus que son exil. Revoir sa mère en secret, attendre désespérément un signe de Keith ou bien d’Alec, donner des cours à des femmes que la société rend si vulnérables et seules qu’elles doivent assurer leur propre sécurité…  Tout ça est source d’angoisse sourde pour la jeune femme. Il est loin le temps où elle se foutait de tout, où rien n’était vraiment gave. Tout ça a pris fin il y a plus de deux ans. Et aujourd’hui elle est là, lamentable, à déguster une pizza végétarienne sous les yeux de Picasso, élégamment couché sur l’accoudoir opposé du canapé, qui l’observe avec dédain, comme s’il la défiait de ne rien lui donner de son repas. « Sale bête. » murmure Andréa avant d’extraire un morceau de fromage de sa pizza pour le lui tendre. Le chat fait mine de le renifler sans grand intérêt, puis attrape la friandise du bout des dents pour le mastiquer avec un enthousiasme parfaitement dissimulé. Sa maîtresse – ou bien sa colocataire, devrait-on dire, puisqu’on ne sait pas bien lequel des deux fait la loi dans cette maison – sait pertinemment qu’il joue la comédie. Il suffit de l’observer se goinfrer dans sa gamelle quand il pense que personne ne le voit. Les deux ronchons se regardent en chien de faïence, l’un finissant sa bouchée, l’autre portant sa seconde part de pizza à ses lèvres, tandis qu’en fond à la télé, un quarantenaire au sourire éclatant vante les bienfaits d’un nouveau dentifrice.

Ah oui. Pour compléter la panoplie de la femme seule et éplorée, une bière trône fièrement sur la table basse devant Andréa. Elle s’en empare avec l’espoir de faire couler la bouchée trop grosse qu’elle a ingurgitée, mais quelques coups frappés à la porte suspendent son geste. Avec un soupir mais tout de même curieuse de savoir qui peut bien vouloir d’elle au point de se déplacer un soir jusque chez elle, l’ancienne flic se lève pour se diriger vers la porte, sans se priver de la gorgée de bière initialement prévue. Elle manque de peu de s’étouffer avec lorsqu’elle s’aperçoit qu’Alec se tient derrière. Mais ce qui la choque le plus, une fois cette surprise passée, c’est ce qu’elle peut lire dans ses yeux. Un frisson parcourt sa colonne vertébrale alors qu’elle se demande s’il n’est pas là pour la tuer finalement. Elle n’a toujours pas eu le courage de faire de nouveau face à Mitchell, d’ailleurs. Et le fait qu’elle n’ait rien vu ni entendu de sa part signifie peut-être qu’il fomentait un plan pour elle. Sauf que. La peur n’a que peu d’effet sur le manque de filtre chronique de la jeune femme, qui ne peut pas se retenir de lui faire remarquer l’absurdité de la situation après tout ce temps à rejeter chacune de ses tentatives pour le revoir. Si ça doit être sa dernière heure, autant clore son passage sur cette Terre en beauté. « J’étais à deux doigts d’entrer chez toi par effraction et t’attendre dans la pénombre comme un méchant de James Bond. » Elle aurait accompagné cette pique d’un sourire effronté si le visage d’Alec n’était pas aussi grave. Au lieu de ça, elle fronce les sourcils, laissant de côté les invectives vicieuses au profit de l’intérêt qu’elle porte à la raison de sa présence ici. « Qu’est-ce qui se passe ? » finit-elle par demander en s’écartant sans même réfléchir, pour le laisser passer. Peu importe qu’ils finissent la discussion entamée la dernière fois. Andréa n’a jamais perdu ses habitudes de confidente et son cœur se serre à présent, moins à cause la rancune qu’il peut avoir contre elle que pour ce sentiment qui dévore le visage d’Alec. Elle donnerait tout pour retrouver ce qu’ils avaient il y a deux ans. Elle qui n’est pas croyante pour un sou, se surprend à prier les cieux pour qu’il ne s’échappe pas comme il l’a fait la dernière fois.


code by bat'phanie


Putting out fires with the gasoline.
I'ma raise hell for the bitter end. I'm a crazy little b*tch in the first degree, shame on you for loving me.

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 72rEhYO
When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 XzOWkAh
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 426 POINTS : 240

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : olympe (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 EmptyDim 13 Déc - 14:52





@ANDRÉA WHEATON & ALEC STRANGE
WHEN I NEED YOUR LOVE, IF I NEED YOUR HELP, WOULD YOU RESCUE ME ?
⤜⤐⤞


Mâchoire serrée. Muscles tendus. Il ne devrait pas être là. Être là devant cette porte c’est admettre qu’elle lui manque, qu’il lui a pardonné sa disparition, pire qu’il a besoin d’elle. Des mois à l’éviter, à refuser de la voir depuis qu’elle était revenue dans son restaurant.  La revoir c’est lui pardonner, admettre sa défaite, qu’il n’aura finalement pas réussi à vivre sans elle.

Pourtant il frappe à la porte. Il ne devrait pas. Il devrait partir mais il n’y a plus qu’elle.  Alec n’a personne à qui parler, Raelyn partie, sa relation avec Mitchell brisée, il est en mauvais termes avec les personnes qui avaient été les plus proches de sa vie, les seules à réellement le connaître. La découverte de Mia sur son identité, la façon dont elle l’a regardé a suffi à détruire le reste et les murs s’écroulent. Son visage est encore marqué par les coups que Geo lui a balancé à la figure mais ils commencent lentement à s’estomper.   « J’étais à deux doigts d’entrer chez toi par effraction et t’attendre dans la pénombre comme un méchant James Bond. »  Il aurait sûrement sourit par le passé, avant de déposer un baiser sur sa joue. Il ne fait rien de tout ça se contente de la regarder, silencieux, incapable d’expliquer en réalité pourquoi il est là maintenant quand cela serait admettre à quel point il est perdu. « Qu’est ce qui se passe ? » Elle s’écarte pour le laisser passer et il entre, enlevant sa veste, preuve qu’il ne fait pas que passer.  Qu’est ce qui se passe ? Par où commencer ? Sa trahison de Raelyn datant de douze années en arrière ou sa trahison plus récente de Mitchell qui avait commencé dès le moment où il avait décidé de changer la couronne de tête et de faire tout pour l’offrir à la blonde platine ? Devait-il parler de la façon dont Mitchell l’avait laissé briser leur relation ? Devait-il parler du fait qu’il avait foutu son poing dans la gueule de l’ainé et qu’il lui avait annoncé qu’il ne voulait plus lui parler ?  Ou alors devrait-il commencer par les éléments plus récents ? Sa dispute avec Geo dans l’allée derrière le Club, Mia qui les avait suivies, son regard plein de déception quand elle a enfin vu son vrai visage ?  

Son monde s’écroule et lui avec au fil des mois alors qu’il s’accroche désespérément au Club comme à une bouée de sauvetage alors qu’il devrait sûrement partir. Tout quitter, c’est probablement ça qui lui plairait le plus. Mais il ne peut plus, plus maintenant, pas après quinze ans.  Alors comme il ne sait pas par quoi commencer, il choisit de ne pas répondre à sa question.  « T’as une bière ? Ou plusieurs ? » Il demande comme si de rien n’était, son regard parcourant ce nouvel appartement, y cherchant la personne qu’elle est aujourd’hui ou peut être celle qu’il a été. Le coin de ses lèvres s’étire en voyant le chat. « T’as déjà eu l’impression de plus rien contrôler dans ta vie ? » Il lâche amer, parce qu’il sait que oui sans doute. C’est bien pour ça qu’il est là après tout. Parce qu’elle l’avait toujours mieux compris que n’importe qui. Lorsqu’elle s’approche de lui sa main attrape son avant-bras et il plante son regard bleu dans le sien, son regard bleu qui est un puit sans fond de tristesse et de regret et un appel à l’aide. « Ca veut pas dire que je te pardonne. » Sa voix est à peine plus haute qu’un murmure. Il espère juste qu’elle lira le reste de sa phrase dans ses yeux. Ca veut juste dire que j’ai besoin de toi.


⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 MNRihDM
When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 Nl6guHT
When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 981744criminal
When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2 JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas
 

When I need your love, if I need your help, would you rescue me? - Aldréa #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-