AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cockpit de simulation OPLITE GTR Racing (Simracing)
319.77 €
Voir le deal

 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyDim 6 Déc 2020 - 23:54


Samuel avait préféré laisser Elizabeth profiter de sa soirée. Parce qu’il n’y avait aucun doute que la conversation qu’ils étaient en train d’avoir aller virer au règlement de compte, tant le futur ingénieur ne savait pas manier l’art de la rhétorique à son avantage. Il avait préféré prendre la poudre d’escampette, se faufilant avec difficultés dans le salon pour le reste de la soirée. Il s’était contenté d’observer les parties de beer-pong de loin, répondant par ci par là à quelques conversations auxquelles il n’avait probablement rien compris, et préféra se retirer de la foule, allant s’installer sur la terrasse avec son verre de coca, contemplant les gens de loin. Était-ce comme cela qu’il avait imaginé sa soirée aux côtés d’Elizabeth ? Non loin de là. Pourtant, au travers la baie vitrée, il se surprit à garder un œil sur la jeune femme même de loin. Car après tout, il savait que les hommes pouvaient avoir tendance à user de la facilité vis-à-vis de la gente féminine, et non pas qu’il veuille être rabat-joie envers Liz, il ne faisait pas confiance dans les hommes qui semblaient avoir la côte aux yeux de la brune. C’est d’ailleurs pour cela qu’il était re-rentré dans la salle, commençant à apercevoir la jeune femme un peu joyeuse, trop à son goût. Et si comme elle lui avait dit auparavant, son avis comptait à ses yeux, elle comprendrait probablement que Samuel revienne à sa hauteur, estimant que le temps qu’il lui avait laissé seul était bien trop long à son goût.

Avec le plus grand des hasards, Samuel s’apprêtait à sortir son portable pour tenter d’appeler Elizabeth quand cette dernière passa l’encadrement de la porte, son regard se posant immédiatement dans celui de la jeune femme. « Ah te voilà, je te cherchais ! » lui apprit le jeune homme en haussant un sourcil en apercevant le verre que tenait encore Elizabeth et qui semblait plein. Il lui attrapa délicatement, le gardant fermement en main tandis qu’il secouait la tête. « On rentre ? T’as l’air bien, et la pêche n’a pas eu l’air de prendre… » lui fit-il remarquer un peu plus en donnant un léger coup d’œil en direction des hommes qu’elle avait accosté auparavant pour lui faire comprendre qu’il avait quand même suivi de loin ce qu’elle avait bien pu faire. « Puis ne pas boire dans ce genre de soirée… C’est ennuyeux… » rajouta-t-il en haussant les épaules. « Je te propose même de finir chez moi, il n’y a personne ce soir, et je dois avoir deux ou trois bouteilles qui trainent si tu n’en as pas eu encore assez… Le tout pour me faire pardonner d’avoir mis à mal tes plans de soirées… » conclut-il en enfilant son blouson, lui montrant la porte de sortie. « Après je peux aussi repasser te récupérer plus tard, genre demain matin, mais moi, je rentre. » dit-il en glissant sa main dans celle de la jeune femme pour tenter quand même de la faire céder et de la ramener avec lui. Parce que d’un côté cela aurait été plus rassurant pour l’ingénieur. Et d’un autre, il n’avait absolument pas envie de ne pas passer plus de temps avec elle. Au pire des cas, il finirait par reprendre son travail sur son projet. Mais ça, c’était la pire des possibilités qui traversait son esprit.


@Elizabeth Warren


Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06


Dernière édition par Samuel Siede le Lun 22 Mar 2021 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptySam 12 Déc 2020 - 19:46


« Ah te voilà, je te cherchais ! »

Lorsqu’elle aperçut Samuel, son cœur s’emballa. Elle ressentit de la joie d’apercevoir de nouveau son visage.

« On rentre ? T’as l’air bien, et la pêche n’a pas eu l’air de prendre… »

L’avait-il observée ? Ce n’était pas bizarre du tout…si ? Non, au fond, cela n’étonnait pas vraiment Elizabeth qu’il puisse l’avoir fait. Il était comme ça Samuel, très protecteur envers les gens qui comptent pour lui. C’était tout simplement cette raison qui expliquait son intérêt prononcé pour ses potentielles conquêtes masculines. Mais effectivement, il avait raison sur ce point, Elizabeth n’avait pas trouvé chaussure à son pied pour le soir. Pourtant, de nature séductrice, elle n’avait habituellement aucune difficulté à ramener un bel étalon chez elle. Mais là le cœur n’était pas à la tâche. Elle ressentait comme une sorte de culpabilité d’approcher des hommes ce soir…Etait-ce parce qu’elle culpabilisait de ne pas travailler ? Oui, probablement. Elizabeth était loin de comprendre qu’elle se mentait à elle-même et que la raison était toute autre…

Samuel expliqua ensuite qu'il en avait marre de ne pas pouvoir boire, que cela retirait du charme à la soirée. C’est vrai, le pauvre avait du s’ennuyer un peu sans alcool. Il l'invita donc à poursuivre la soirée chez lui.. Il tenta une approche par la douceur en amenant comme argument de se faire pardonner de modifier les plans de la belle. Elizabeth était loin d’être bourrée mais elle se sentait légère et plus joyeuse qu’habituellement, ce qui démontrait tout de même que l’alcool faisait son effet…Elle n’était pas du genre à boire jusqu’à n’en plus pouvoir. Continuer de boire n’était donc peut-être pas une si bonne idée que ça. Et chez Samuel en plus. Non, ce n’était pas raisonnable du tout.

« Ok, on va chez toi »

Les mots étaient sortis si rapidement qu’elle n’avait pas pu les arrêter. Elle s’en voulu immédiatement. Pourquoi avait-elle accepté ?

« Après je peux aussi repasser te récupérer plus tard, genre demain matin, mais moi, je rentre. »

Il lui attrapa la main et c’était comme une évidence maintenant qu’elle ne voulait plus le laisser. D’où provenait ce sentiment étrange de toujours l’avoir à côté d’elle ? Etait-ce son côté protecteur qui était rassurant ? Ou peut-être tout simplement qu’il était un ami très proche dont elle appréciait beaucoup la compagnie. Peu importe la raison, elle n’était pas sûre de toute façon d‘arriver à la trouver dans son état actuel qui ne lui permettait pas une réflexion claire.

« Non c’est bon, vas-y, on y va »

Elle décida de se laisser porter par l’ingénieur qui l’attira davantage vers lui. Elle pouvait sentir son parfum chatouiller ses narines. Il sentait divinement bon. Ils traversèrent la pièce très proches l’un de l’autre pour pouvoir se faufiler dans la foule. Arrivés à la voiture, ils durent rompre le contact et elle sentit un pincement au cœur.

Le trajet dans la voiture fut assez silencieux, chacun semblait dans ses pensées. Mais le calme ne gênait ni l’un ni l’autre, ils avaient l’habitude de se laisser des moments de réflexion. Elizabeth était encore dans sa confusion d’avoir accepté cette proposition.

Ils arrivèrent chez Samuel. L’endroit était familier, Elizabeth s’y sentit bien dès le pas de la porte passé. Elle s’installa sur le canapé et laissa l’ingénieur leur sortir de quoi boire un coup. Il revint s’asseoir à côté d’elle. Elizabeth regarda attentivement le visage de Samuel. Avait-il été toujours aussi beau ?

« A quoi tu penses ? »
 

@Samuel Siede




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyDim 20 Déc 2020 - 18:52


Samuel avait semblé presque soulagé lorsqu’il avait entendu Elizabeth lui confirmer que leur départ de cette soirée avait sonné et que la prochaine destination commune était son appartement. Pourtant, la suite des évènements l’inquiétait au fond de lui. Pourtant sa main glissée dans celle d’Elizabeth semblait le ramener à la réalité de cette soirée, aux réelles raisons qui avaient fait qu’il lui avait proposer d’y aller : c’est parce que c’était avec elle qu'il comptait y aller. Et sans réellement réfléchir, Samuel l’avait entraîné avec lui, se faufilant au travers la foule qui était bien trop joyeuse pour le futur ingénieur. Plus vite ils partiraient, plus vite il se sentirait à l’aise. Du moins c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’ils soient à hauteur de la voiture. Il n’avait plus dit un mot à partir de ce moment-là.

Il l’avait regardé s’installer, avait pris la route avec prudence tandis que son regard croisait le reflet du visage de la jeune femme dans le rétroviseur extérieur, arrachant un léger sourire qui disparaissait au fur et à mesure que le trajet s’amenuisait. Pourquoi avait-il proposé cela ? Il n’en savait rien, et une fois arrivé, il ne saurait même pas quoi dire, quoi faire. Enfin, c’était quelque chose qui lui importait peu généralement, mais Samuel ne comprenait pas pourquoi toutes ces questions se bousculaient. Alors il était resté silencieux jusqu’au bout, même en sortant de la voiture pour ouvrir l’appartement. Il avait posé son blouson dans l’entrée, s’était dirigé vers la cuisine immédiatement et avait ouvert la première bouteille qui lui tombait sous la main pour en boire une longue gorgée, au goulot. Puis il avait sorti deux verres qu’il avait servi et avait rejoint Elizabeth dans le salon, déposant son verre face à elle, avant de s’installer à ses côtés, retroussant les manches de sa chemise tout en enlevant quelques boutons. Il se tourna subitement face à la jeune femme, l’interrogeant du regard. « Pardon ? » demanda le futur ingénieur tandis qu’il prenait son verre entre ses mains, le resserrant comme si cela lui permettait de s’accrocher à autre chose qu’au regard de la jeune femme. « Je… Non je ne pense à rien de bien particulier » bafouilla-t-il en buvant rapidement une gorgée de plus. Dieu qu’il avait besoin d’alcool ce soir. « Et toi ? Tu semblais pensive dans la voiture » fit remarquer Sam avant de lui offrir un léger sourire, presque rassurant mais qui cachait une crainte bien plus profonde. Qui aurait peur de ce genre de fin de soirée en temps normal ?

Samuel s’étira longuement, soupirant au passage avant de fixer le mur face à eux, jouant avec son verre entre ses doigts qui tournoyait au bon vouloir du Siede. « C’est étrange de finir la soirée comme cela non ? » lui demanda-t-il soudainement sans oser poser un regard sur elle. «Tu avais envie de trouver un homme pour la soirée et pourtant, on finit comme souvent : tous les deux ici… » lui fit remarquer Samuel, en oubliant presque que c’était lui qui lui avait quasi forcé la main pour qu’elle quitte la soirée à ses côtés. « Avant c’était avec Hayden que tu faisais des soirées pyjamas » riait un peu plus Sam en replongeant ses lèvres dans son verre comme si à chaque parole qui sortait, il avait besoin d’un peu plus d’encouragement. « Tu veux mettre un film et que je sorte des pop-corn aussi ? » demanda soudainement Samuel en se relevant. « Je dois avoir ça quelque part… » s’expliqua-t-il tandis qu’il allait farfouiller dans ses placards de cuisine, ne réussissant à revenir qu’avec un énorme paquet de chips, et le reste de la bouteille entamée à l’occasion qu’il déposa sur la table. « Tu ne m’as pas l’air d’avoir envie de regarder un film… » fit remarquer Samuel en observant avec insistance la jeune femme, se mordant la lèvre inférieure tout en détournant son regard pour se réinstaller à côté d’elle. « Pourquoi t’as pas choisi l’un des nombreux gars qui t’ont fait du rentre dedans ce soir ? T’aurais été mieux qu’ici non ? » lui demanda soudainement Samuel comme s’il avait besoin de se sentir rassurer sur le fait qu’il n’était pas un choix par défaut mais qu’Elizabeth était tout aussi contente de finir sa soirée à ses côtés, bien loin du programme qu’elle avait envisagé au départ.


Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyMer 27 Jan 2021 - 18:18


Elizabeth avait tenu le silence elle aussi durant le trajet. Elle avait été heureuse de retrouver l’appartement familier de Samuel. C’était un refuge pour elle, ils y avaient passé de nombreuses soirées, que ce soit à débattre sur des sujets qui les fascinaient tous les deux, comme l’évolution de la politique en lien avec les fraternités et sororités ou le système de notation à l’université. Ils étaient comme ça Sam et Eli, ils aimaient les conversations vivantes et intéressantes, ils aimaient se pousser dans leurs réflexions, se rendre meilleurs…

En arrivant, Elizabeth s’était installée sur le canapé, laissant à Samuel l’organisation de la suite de la soirée. Il s’était directement rendu dans la cuisine, avait attrapé une bouteille et avait bu directement dedans. Elizabeth avait été interpellée par ce geste, est-ce que quelque chose n’allait pas ? Cette image lui donnait le sentiment qu’il avait besoin d’un remontant…Heureusement, deux verres suivirent rapidement. Il vint ensuite se poser sur le canapé, lui présenta son verre et…but à nouveau une gorgée. Elizabeth commençait à s’inquiéter. Allait-il lui annoncer une terrible nouvelle ? La soirée avait-elle été en réalité une distraction pour la mettre dans de bonnes conditions ? Elle chassa cette idée farfelue de sa tête. Samuel avoua ensuite qu’il ne pensait à rien de particulier…Bizarre, mais la belle le suivit dans son jeu.

« Pas plus que toi »

Elle observa le jeune ingénieur qui s’étira, sa chemise se souleva légèrement au niveau du bas ventre et Elizabeth ne put s’empêcher de laisser promener son regard. Samuel n’était pas un grand sportif mais il s’entretenait suffisamment pour que son corps soit agréable à regarder. Mais…que faisait-elle ? Elle avait l’impression de jouer le rôle d’une voyeuse perverse. Mais Samuel était si canon dans cette chemise, surtout avec les manches retroussées ainsi et les quelques boutons qui appelaient à ce que les autres sautent également…

Elle fut interrompue dans sa pensée plus que déplacée par Samuel mais il lui fallut quelques secondes avant de saisir ce qu’il venait de dire. Surprenant de terminer la soirée ainsi…L’était-ce vraiment ? Elizabeth et Samuel adoraient refaire le monde entre ces murs. Même si Elizabeth avait envisagé terminer la soirée avec un autre homme, au fond d’elle, elle savait très bien qu’elle n’avait pas réellement envie que ce soit différent. Ici, elle était bien. Ici, elle se sentait en sécurité.

«Tu avais envie de trouver un homme pour la soirée et pourtant, on finit comme souvent : tous les deux ici… »

Oui, l’histoire se répétait…Etait-ce négatif ? En avait-il marre ?

« Avant c’était avec Hayden que tu faisais des soirées pyjamas »

Et maintenant, il sortait la carte nostalgie…L’angoisse d’Elizabeth revint sur le devant de la scène. Pourquoi parler du passé ? Allait-il lui balancer une bombe du style maladie ? Elle n’était pas sûre de ce que serait sa réaction vu l’alcool qui se promenait dans son sang. Oh mon dieu, et si elle se mettait à pleurer devant lui ? Elle ne l’avait jamais fait et elle ne voulait certainement pas que ça commence aujourd’hui. Samuel était peut-être le seul, en dehors de sa famille bien sûr parce que Tommy et Marius avait du niveau, qui était encore plus restreint qu’elle concernant les effluves d’émotions. Et c’était l’une des raisons pour lesquelles elle appréciait aussi énormément sa compagnie: il n’était pas le genre à l’envahir.

Samuel proposa ensuite de regarder un film et de grignoter du pop corn devant, activité qu’ils avaient l’habitude de faire ensemble. Mais la belle n’avait pas du tout le cœur à la tâche, elle voulait savoir ce qui le tracassait et tout de suite. Autant en finir. Arracher le pansement pour révéler quelle plaie se situe en dessous…Samuel le perçut tout de suite d’ailleurs. Il se mordit la lèvre inférieure : était-ce un signe de stress ? Elizabeth était devenue très attentive à lui, à sa moindre réaction. Mais ce qu’il se décida à dire la surprit.

« Pourquoi t’as pas choisi l’un des nombreux gars qui t’ont fait du rentre dedans ce soir ? T’aurais été mieux qu’ici non ? »

Elizabeth était loin d’être la reine des émotions mais il lui semblait que Samuel avait besoin d’être rassurée sur son choix. Peut-être se sentait-il coupable d’avoir proposé de rentrer ? En tous cas, c’était mal connaître Elizabeth Warren de penser qu’elle pouvait laisser quelqu’un d’autre prendre une décision pour elle…Non, elle était là avec lui car elle le voulait. Et elle ne manqua pas de lui manifester.

« Qu’est-ce que tu racontes ? Je suis tellement en meilleure compagnie avec toi…Tu sais bien que personne ne me dit quoi faire. Je suis bien ici avec toi. J’ai envie d’être là »

Finalement, elle culpabilisait un peu de l’avoir laissé de côté. Pourquoi s’était-elle entêtée à vouloir ramener une présence masculine avec elle ? Après tout, elle n’avait rien à prouver non ?

« Je suis désolée si tu t’es senti un peu délaissé. C’est toi qui voulait aller à cette soirée et moi j’ai transformé ça en chasse à l’homme »

Une question lui brûlait les lèvres et elle ne mit pas longtemps à sortir…

« Mais dis moi, toi, pourquoi tu n’as pas voulu essayer de rencontrer quelqu’un ? C’est pas lassant pour toi de terminer ici avec moi ? »

Il lui semblait que la question était tout à fait pertinente étant donné le sujet de discussion et cela la démangeait de connaître la réponse…Pourquoi ne cherchait-il pas une femme formidable pour être à ses côtés ? Elle savait que l’ingénieur avait certains critères mais elle savait également que plein de jeunes femmes à l’université pouvaient tout à fait correspondre, notamment les jolies laborantines qu’elle avait pu croisée dans son bâtiment de sciences.


@Samuel Siede




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyMer 17 Fév 2021 - 20:26


Le trajet silencieux n’avait pas dérangé Samuel, bien au contraire. Il en avait l’habitude et il savait que cela ne posait pas de problèmes à la jeune femme qu’il ramenait. Parce que même si ses pensées étaient obstruées par les idées de la suite de la soirée, Samuel savait pertinemment que la véritable soirée allait se dérouler chez lui et cela le rassurait presque. Il avait laissé Elizabeth faire à son habitude, ne s’offusquant pas de la voir s’installer dans son salon. L’occasion rêvée pour lui de commencer à boire directement au goulot, comme s’il avait besoin de se donner du courage alors que tout ressemblait aux précédentes et nombreuses soirées qu’ils avaient déjà eu l’occasion de passer ensemble. Il revint à sa hauteur, lui tendant un verre alors que lui continuait à boire, ne remarquant pas le regard que posait la jeune femme sur lui-même. Il lui avait retourné sa propre question, l’observant doucement alors qu’elle répondait tout naturellement par la négative. Samuel acquiesça, ne cherchant pas à contredire les mots de la jeune femme, préférant tenter de se mettre à l’aise. Il n’avait pas l’habitude d’avoir des flots de pensées en permanence, ne sachant pas comment les ordonner et surtout ne sachant pas quoi penser de celles-ci. Pourquoi son regard avait changé quand il croisait celui de Liz ? Il n’en savait rien et pourtant il avait besoin d’être aiguillé par la jeune femme, par les réponses aux questions qu’il lui avait posées, elle qui avait tant cherché à repartir aux bras d’un autre alors que l’ingénieur était lui, à ses côtés. Il avait besoin d’être rassuré, cela devait être ça. Alors il écoutait la jeune femme lui expliquer son fonctionnement, alors qu’il pensait l’avoir cerné, et il se retrouvait à acquiescer frénétiquement, son verre à la main, le regard plongé dans la couleur ambrée de sa boisson.

« Je ne sais pas, tu m’as fui toute la soirée… On aurait très bien pu commencer la soirée ici aussi si tu avais envie d’être là non ? Parce que je l’admets, même si je te l’ai proposé, c’était juste le fait d’être avec toi Liz qui me plaisait dans l’idée… » se confiait l’ingénieur avant de reprendre une longue gorgée d’alcool, haussant les épaules pour accepter les excuses de la jeune femme avant de lui offrir un léger sourire en coin. « Et tu n’as rien récupéré comme proie… A croire qu’en méthode de chasse tu n’aies pas les meilleures compétences ! » la taquinait Samuel venant percuter légèrement son épaule de la sienne, comme à son habitude. Du moins jusqu’à ce que la jeune femme ne vienne remettre sur le tapis le comportement de Samuel qui était souvent à contre-sens de l’ambiance observée dans ce genre de soirée. Il se reculait un peu plus vers l’extrémité du canapé pour s’éloigner de Liz, réfléchissant quelques instants à sa question. « Je ne me lasse jamais de t’avoir à mes côtés tu sais ? Sinon je te l’aurais dit depuis bien longtemps. » commença l’ingénieur alors que son regard se posait dans celui d’Elizabeth, inspirant longuement pour se donner du courage avant de reprendre son explication. « Je n’ai pas besoin de rencontrer quelqu’un, je me satisferais presque de ce que j’ai. J’ai mes études, mes projets, vendus mes premiers brevets, une amie formidable qui est dans la même ville que moi, et je peux continuer de travailler comme bon me semble. Alors pourquoi tenter de rencontrer une jeune femme qui ne me comprendrait probablement pas ? » lui demanda Samuel dans un léger sourire, son regard restant un peu plus fermement sur les lèvres de la jeune femme alors que l’envie soudaine de venir y poser les siennes lui traversa l’esprit. Il secoua la tête, fermant les yeux pour tenter de se concentrer sur l’instant présent.

N’y arrivant pas, l’ingénieur se leva pour aller chercher une seconde bouteille alors que la première n’était pas encore terminée, ayant le besoin de tourner en vain sans se rendre compte que ce comportement pourrait éveiller la curiosité d’Elizabeth. Une fois qu’il se rendit à l’évidence qu’il ne pourrait lui échapper, il retourna à ses côtés, s’arrêtant dans l’encadrement de la porte, croisant ses bras contre son torse tandis qu’il l’observait. Il se rendait compte que les réponses que la jeune femme venait de lui apporter avaient entraîné de nouvelles questions dans son esprit qu’il se devait de lui poser. Il attendait de longues secondes qui pourraient paraître une éternité avant de briser ce silence. « Et si finalement, j’avais rencontré quelqu’un ce soir ? » lui demanda Samuel alors qu’il se rapprochait de nouveau d’elle, préférant s’asseoir sur la table face à cette dernière et tenter maladroitement de prendre ses mains entre les siennes avec une délicatesse qu’il n’avait pour l’instant jamais démontré envers Elizabeth. Il observait ainsi leurs mains liées, caressant l’intérieur de celles-ci avant de reprendre la parole. « Tu t’es déjà demandé si… » mais il s’arrêta brusquement, secouant la tête avant de lâcher Elizabeth. « Je suis désolé… C’est probablement déplacé, ou l’alcool qui parle pour moi. » tenta-t-il de se justifier avant de se gratter la nuque, gêné avant de soudainement attraper le visage de cette dernière et de l’embrasser avec une fougue insoupçonnée. Parce qu’après tout, le meilleur moyen de céder à la tentation, c’est d’y céder n’est-ce pas ?


Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyMer 24 Fév 2021 - 22:09


Samuel avoua timidement avoir seulement souhaité partager la soirée aux côtés d'Elizabeth. Sortir n’avait été qu’un prétexte et il avait été attristé de la voir s’éloigner de lui une fois sur place. Elizabeth se sentait bête de ne pas avoir réfléchi à ce que ressentait l’ingénieur. Elle était si habituée à ce qu’il soit détaché des situations en étant dans sa bulle qu’elle en avait négligé l’importance de ses affects. Les excuses de la belle apaisèrent la gêne de la confidence de Samuel et de négligence d’Elizabeth. Samuel tenta ensuite d’alléger l’air en lançant une petite taquinerie sur l’incapacité d’Elizabeth de ramener une compagnie masculine à ses côtés. Il rentra à son contact de façon légère en la poussant légèrement avec son épaule. Elle se laissa porter par le mouvement et revint par effet boomerang se coller à lui.

« Je ne me lasse jamais de t’avoir à mes côtés tu sais ? Sinon je te l’aurais dit depuis bien longtemps. »

Ses mots lui firent l’effet d’une brise chaude d’été sur le visage, revigorante et rassurante. C’était l’une des qualités qu’elle appréciait le plus chez Samuel, son honnêteté. Elle savait qu’il ne lui cachait rien, qu’elle pouvait compter sur lui dans n’importe quelle situation. Il était la constante qui l’aidait à regarder droit devant en lui tenant la main. Elle déposa sa tête sur son épaule.

« J’espère bien que tu ne te lasseras jamais de moi »

Si Elizabeth ne l’avait jamais dit à voix haute, elle savait pourtant à l’intérieur d’elle que la peur de ne plus intéresser l’ingénieur était bien présente. Des femmes plus intéressantes, il en existait certainement et Samuel était un cerveau difficile à contenter. Il en voulait toujours plus, il ne se satisfaisait jamais. La connaissance était une vraie drogue pour lui. Un jour, il aurait fait le tour des discussions dont la belle était en capacité de tenir et peut-être bien qu’à ce moment-là, il tournerait le regard vers une autre femme qu’elle. Elle releva sa tête et le laissa plonger son regard dans le sien. Il prit une inspiration et se lança dans la description du confort dans lequel il pensait se trouver. Pourquoi rencontrer quelqu’un qui ne le comprendrait pas ? C’était une très bonne question. Elizabeth ne pouvait s’empêcher de s’y identifier. Croiserait-elle un jour un homme qui comprendrait sa soif de réussite, son ambition, ses heures acharnées de travail ? Elle l’avait peut-être déjà fait…

« Et si finalement, j’avais rencontré quelqu’un ce soir ? »

Elle préférait ne pas l’envisager. Elle savait que voir Samuel aux côtés d’une autre femme serait éprouvant. Elle ne pourrait s’empêcher d’épier avec son regard de tigresse chaque défaut de celle qui aurait la chance d’avoir ce rôle-là pour Samuel.

« Tu t’es déjà demandé si… ». Il secoua la tête, le suspense était insoutenable « Je suis désolé… C’est probablement déplacé, ou l’alcool qui parle pour moi. »

Il se gratta la nuque et Elizabeth était très loin d’avoir anticipé ce qui se produisit. L’ingénieur se saisit des lèvres de la belle avec une ardeur qu’elle ne lui connaissait pas. Si le choc fut son premier sentiment, elle ne put s’empêcher de se délecter de la saveur de ce baiser. C’était si bon de le sentir explorer ce sentier interdit. Elle ne pouvait s’empêcher de contribuer à l’encourager et toute la frustration qu’elle avait cumulée quant à l’éloignement physique de Samuel qu'elle s'infligeait à chaque fois qu'elle le voyait se déchaîna d’un coup. L’alcool participait probablement à ce mouvement mais elle savait au fond d’elle qu’elle était l’unique tentatrice de ce désir qui brûlait en elle. Elle céda à sa pulsion d’en savoir plus sur lui, son corps, telle une droguée insatisfaite. Elle souleva légèrement la chemise de Samuel pendant l’échange passionnel et fit promener ses doigts délicats sur son bas ventre. La chaleur qui s’y trouvait était électrisante, elle se brûlait les mains mais était-ce réellement la température corporelle qui la marquait ou juste une attirance niée depuis longtemps ? La réalité de cette caresse était très déroutante…trop déroutante. Il était impossible de savoir où elle avait trouvé la force en elle mais elle arriva à stopper son geste. Etait-ce la peur de ce qu’elle pourrait trouver au-delà de cette mise en bouche ? Elle était légèrement essoufflée, elle pouvait entendre son cœur retentir.

« Sam…qu’est-ce qu’on fait là ? »

Etaient-ils réellement prêts à franchir ce pas ? Les conséquences de cette décision pouvaient être importantes. Elizabeth était complètement perdue et elle chercha les réponses dans le regard de Samuel. Mais elle se perdit dans les flammes qui y résidaient. Elle détourna le regard.

« On ne devrait pas… »

Impossible pour elle de trouver ces mots. Elle était trop déstabilisée pour raisonner à voix haute. Mais à l’intérieur d’elle, un tsunami de questions l’envahit. Il s’agissait bien là de Samuel Siede, le dernier homme sur Terre avec lequel elle voulait faire n’importe quoi. Des hommes qui pouvaient satisfaire sa libido, il y en avait plein. Elle ne pouvait pas se servir de lui de cette façon. Mais était-ce réellement de ça dont il s‘agissait ? Elle tentait d’ouvrir les yeux sur la vérité des sentiments qui vivaient en elle mais elle luttait encore de toutes ses forces. Les Warrens étaient, après tout, les rois du déni.



@Samuel Siede




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyVen 5 Mar 2021 - 16:19


Il l’avait observé sous tous les angles et cela pendant toute la soirée. Mentalement, il s’était imaginé des tas de façons d’admettre à Elizabeth que seule l’idée de la voir sourire avait encouragé l’ingénieur à lui proposer cette soirée. Mais il ne pouvait admettre qu’il avait le temps d’un instant espéré qu’elle ne décline la proposition, qu’elle préférerait pour une fois un endroit un peu plus intimiste. Pour se retrouver. Voilà ce qu’il aurait voulu lui dire, ou du moins avoir le courage de lui dire sans avoir besoin de se noyer dans des gorgées de whisky qui commençaient à lui monter aux joues, sentant la chaleur le prendre. Il défaisait un bouton. Un de plus. A moins que ce ne soit Elizabeth qui le mettait dans ces états-là. Non, c’était la première fois que cela se produisait. C’était l’alcool. Forcément. Il tentait de conserver son esprit rationnel encore en état. En vain. Quand le corps d’Elizabeth revenait vers le sien, restant plus que de raison, accroché à ce dernier, l’ingénieur se demandait si le contact était réellement autorisé tant il était doux et appréciable. Il se livrait sans s’éloigner, sentant le crâne de son amie venir se reposer sur son épaule. Il lui souriait tout en sachant qu’elle ne pouvait l’apercevoir, sa main venant se poser sur la sienne un court instant pour la rassurer en la serrant légèrement.

« Si tel est le cas… J’en suis navré. Mais tu sais bien que je n’ai pas la capacité de prévoir l’avenir… Je voudrais te le promettre. Mais cela pourrait se transformer en mensonge. » lui fit-il remarquer avec délicatesse tandis qu’il s’éloignait d’elle légèrement comme si parler de lui était une épreuve même face à la femme qui le connaissait probablement bien mieux que sa propre sœur. Et les choses s’étaient enchaînées. Trop vite. Plus ses questions se retrouvaient finalement posées, plus l’ingénieur se retrouvait dans l’incapacité d’admettre que ces réponses devaient être prises d’un commun accord. Non. Il s’était retrouvé à laisser place à ses pulsions, à son envie de l’embrasser. Parce que parfois les gestes valent plus que des mots. Parce que maintenant, il en avait assez de parler. Il était un homme d’action bien plus que de paroles. Alors sa main s’était saisie du visage d’Elizabeth, parcourant de son pouce chaque parcelle de sa joue pour venir contenir leurs deux lèvres l’une contre l’autre avec audace. Il n’était plus question là de discuter. Il n’était plus question de réfléchir aux moyens de finir cette soirée. Il voulait simplement faire comprendre que chaque moment passé en compagnie d’Elizabeth les avait entraînés à ce moment ultime. Et il souriait dans le cours de son baiser en sentant les mains de la jeune femme parcourir ce chemin défendu, sentant ses muscles se raidir sous le passage des doigts de cette dernière. Un râle lui échappa alors que d’une main ferme, il invita la jeune femme à s’allonger, son corps venant recouvrir le sien immédiatement. Il n’avait pas le temps de perdre le contact et la chaleur du désir qui l’enivrait. Et au moment où ses mains allaient se charger de parcourir le long de la cuisse de cette dernière, il sentait le corps d’Elizabeth se reculer du sien pour la première fois, le stoppant net dans son mouvement.

« Sam…qu’est-ce qu’on fait là ? »

C’est à ce moment que l’ingénieur se rendit compte qu’il avait fermé les yeux, laissant son instinct et ses désirs guider chacun de ses gestes. Son souffle était court et sa mâchoire serrée tant il se sentait comme un enfant pris la main dans le sac. Il retirait sa main du visage de la jeune femme sans pour autant se reculer d’elle, préférant simplement s’appuyer sur ses mains, de part et d’autre du visage de cette dernière, et de se surélever pour l’observer. Il ne comptait pas rompre la totalité du contact tant il s’en délectait. Pourtant les mots de cette dernière venaient le toucher en plein cœur et le doute commençait à s’immiscer dans son esprit. Il n’était pas assez bien pour elle, ni même son type, il le savait inconsciemment, du moins il se mentait à lui-même. Et à cette question, il n’avait pas préparé de réponse. Il n’avait pas anticipé tout ce que ce geste pourrait venir chambouler. Il avait voulu pour une fois, profiter de l’instant présent. Bien mal lui prenne en voyant les conséquences probables. Car tous les scénarios lui traversaient l’esprit et notamment celui qu’une amitié venait d’être rompue au détriment de pulsions non maitrisées. Mais il y avait des choses qui ne trompaient pas. Pas quand il avait senti l’envie dans chaque geste de la jeune femme. Alors qu’elle détournait le regard, il se relever un peu plus, cherchant à le croiser coûte que coûte.

« Ce que deux adultes consentants feraient quand l’envie est présente et commune… » décrit-il simplement et littéralement en continuant de l’embrasser tendrement. Parce que malgré tous les sous-entendus que comportait cette question, il n’avait pas l’esprit assez éclairé pour les démêler. Et même si l’envie de s’excuser le prit, il se retrouvait enseveli sous la colère naissante en entendant la demoiselle évoquer que cet acte n’était ni à faire ni possiblement fait. S’en était trop pour l’ingénieur qui se retirait du canapé en un bond, tirant sur les pans de sa chemise dans un souffle, la nuque penchée pour laisser son regard parcourir le plafond de son appartement, signe qu’il tentait de reprendre ses esprits. Il ne voulait pas faire partie de ceux qui étaient décrits comme des lourds en tout genre. Mais n’était-il pas en train de donner raison à la jeune femme ? S’avouait-il perdant ? Il aurait pu si l’alcool n’était pas en train de brûler chacune de ses veines. A contrario, il se tournait vers elle, les bras grands ouverts, le regard marqué par la déception. « Pourquoi ? Parce que je suis le frère de ta meilleure amie ? » demanda-t-il sans hausser le ton mais en marquant chacune de ses syllabes fermement. Il n’était pas habituel de voir Samuel taper du poing sur la table, ni même se lancer dans une discussion litigieuse, lui qui fuyait les conflits.

« Parce que je ne suis pas assez bien pour toi ? Parce que je n’ai pas la carrure de ces écervelés que tu as croisé ce soir ? » continuait-il dans son délire alors qu’il avançait, pas après pas vers celle de qui il s’était éloigné. « Pourquoi on ne devrait pas, Elizabeth ? Dis-le-moi plutôt que de m’évincer comme cela… » lui reprochait-il à quelques centimètres d’elle, le souffle court. « Je ne suis de toute façon que le bon copain… La bonne poire… Facile à embarquer n’importe où… » murmurait-il alors que l’alcool prenait le dessus sur ses pensées, le laissant divaguer parmi sa peine et son désir. « Ou alors tu as la trouille. » conclut-il soudainement, posant enfin ses pupilles légèrement dilatées dans celles d’Elizabeth, le sourire en coin, presque vainqueur. « Peur d’y prendre goût pour une fois, toi la femme indépendante… » termina-t-il en écartant les bras comme pour signifier que ce seraient ses dernières paroles de la soirée. « Alors tu sais quoi ? Vis avec la peur Liz… Et un jour celle-ci te rattrapera.» lui dit-il en s’agenouillant néanmoins, venant ponctuer ses dernières paroles d’un baiser long et tendre comme si ce baiser serait le dernier, retournant à la normalité de leur relation, celle-ci ayant pris fin avant même son réel commencement.

Pourtant, il aurait voulu avoir les mots pour la convaincre. Pour une fois où les gestes ne suffisaient plus.

@Elizabeth Warren [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1949770018


Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyDim 7 Mar 2021 - 17:41


Il serra sa main. Le frisson fut instantané. Normalement, il ne pouvait pas le percevoir. Mais voulait-elle vraiment garder secret ce qu’il se passait à l’intérieur d’elle, ce que son corps lui exprimait ?

« Si tel est le cas… J’en suis navré. Mais tu sais bien que je n’ai pas la capacité de prévoir l’avenir… Je voudrais te le promettre. Mais cela pourrait se transformer en mensonge. »

C’était bien le Samuel qu’elle connaissait, toujours droit dans ses baskets, ne cherchant pas à embellir la réalité, n’hésitant pas à dire la vérité. A quoi ressemblerait-il cet avenir sans lui ? Elle ne voulait pas l’envisager...

La scène avait ensuite pris une tournure rapide et passionnelle. Le baiser échangé avait été intense. Trop intense. Elle n’avait pu faire taire la pulsion en elle de partir à la découverte de ce corps qu’elle avait tant de fois contemplé. Elle avait senti le sourire de Samuel quand ses mains étaient venues se poser sous sa chemise. Elle n’avait pu en retenir un elle aussi. C’était si bon de le sentir. Mais elle s’était retenue de trop en découvrir…Car la vérité était venue la frapper en plein visage. Elle avait envie de lui. Elle voulait ne faire qu’un avec lui. Elle ne pouvait plus nier le désir qu’elle avait pour cet homme.

Il l’incita à s’allonger de façon déterminée. Son audace n’avait plus de limite. Il est vrai que Samuel avait toujours été davantage un homme d’actions que de mots mais là, l’action en question avait besoin de mots selon d’elle. Et c’est ce qu’elle chercha à obtenir en rompant ce contact vigoureux qu’ils venaient d’avoir. Si leurs regards s’étaient jusqu’alors perdus dans les plafonds de ce plaisir méconnu, le contact visuel fut rétabli immédiatement. Il l’observa, déposant ses deux mains de part et d’autres du visage de la belle pour se maintenir. Il semblait autant perdu qu’elle, dérouté par la tentation à laquelle il venait de céder. Alors que quelques secondes plus tôt, elle avait été dominée par le goût de la découverte du fruit défendu, elle se sentait désormais rongée par la peur. L’angoisse de la conséquence ne mit pas très longtemps à l’envahir. Elle ne put s’empêcher de détourner le regard. Et si elle perdait Samuel ? Elle ne s’en remettrait pas.

« Ce que deux adultes consentants feraient quand l’envie est présente et commune… »

Il ne s’arrêta pas, lui offrant de nouveau un tendre baiser. Moins fougueux, beaucoup plus doux et qui avait sans doute pour fonction de la rassurer.

« Sam, on devrait peut-être prendre le temps de réfléchir »

C’en était trop pour l’ingénieur qui se releva d’un coup net. Elle sentit son cœur se resserrer à son éloignement. Maintenant qu’elle l’avait été aussi proche de lui, elle n’était pas sûre de le vouloir aussi distant. Que ce soit physiquement ou émotionnellement…Il leva ses yeux vers le plafond, y cherchant probablement des réponses. Elle aussi espérait que tout allait lui apparaître en tombant du ciel et que cette situation allait facilement se résoudre. Mais ce ne fut malheureusement pas le cas.

« Pourquoi ? Parce que je suis le frère de ta meilleure amie ? »

Il était frontal, cela ne lui ressemblait pas. Mais en même temps, tout ce qui avait suivi l’arrivée dans son appartement n’était pas habituel comme comportement chez Samuel. Et elle se doutait bien qu’elle n’était pas au bout de ses surprises, que ce soit en bien ou en mal.

« Parce que je ne suis pas assez bien pour toi ? Parce que je n’ai pas la carrure de ces écervelés que tu as croisé ce soir ? »

Ce n’était plus lui qui parlait mais la colère. Elle puisa dans son énergie pour rester imperturbable. Enfin, du moins, c'est ce qu'elle voulait mais il y a toujours une différence entre ce qu'on veut et ce qu'on a...

« Comment tu peux t’imaginer ne pas être assez bien pour moi ? Y’a encore quelques minutes j’étais terrifiée à l’idée que tu te lasses de moi Sam. Si y'a bien quelqu'un qui n'est pas la hauteur de l'autre, c'est moi… »

Elle ne prit pas la peine de réagir sur le commentaire concernant la question de la carrure tant la réponse était évidente. Samuel en valait au moins dix des hommes qui avaient pu partager son lit.

« Pourquoi on ne devrait pas, Elizabeth ? Dis-le-moi plutôt que de m’évincer comme cela… »

Il revint près d’elle. La proximité apaisa un peu Elizabeth, cela lui donnait une impression de contrôle car elle s’imaginait pouvoir arriver à le calmer. C’est dans cet objectif qu’elle lui prit la main. Mais Samuel continua dans son délire. L’alcool devait aussi faire son effet...Comment pouvait-il s’imaginer n’être bon qu’à être un ami alors qu’il avait toutes les qualités que l’on pouvait espérer d’un homme ? Toutes les qualités qu’elle pouvait espérer d’un homme…

« Tu es tellement plus qu’un bon copain et tu le sais Sam. Quand je suis avec toi...je suis bien. Ca fait si longtemps qu'on est amis... »

Oui, des années d’amitié…Des années qui pouvaient s’envoler en un seul instant. Etaient-ils réellement prêts à prendre le risque ?

« Ou alors tu as la trouille. »

Evidemment qu’elle avait peur. Peur de le perdre. Peur de se perdre. Samuel avait tout à fait bien analysé sur ce point. Et si elle y prenait goût ? Elle s’était déjà brûlée les ailes avec Caelan et David, ces deux hommes qui l’avaient profondément marquée, était-elle réellement prête à recommencer ?

« Alors tu sais quoi ? Vis avec la peur Liz… Et un jour celle-ci te rattrapera.»

Et il sortit son argument ultime, il l’embrassa comme si c’était la dernière fois, plaçant dans ce baiser toute la volonté du monde de la faire sienne, tous les mots qu’il ne pouvait prononcer...Et c'était si bon de le sentir à nouveau. Son coeur se déchira lorsqu'il s'éloigna d'elle. Elle avait envie de s'abandonner à lui, de tout lui offrir, mais elle savait également qu'il fallait qu'ils prennent le temps de réfléchir avant de céder à une impulsivité qu'ils pourraient regretter.

« Bien sûr que j’ai peur Sam. Je ne veux pas te perdre. Coucher ensemble ça va venir tout changer, qu’on le veuille ou non »

Avoir pris du plaisir avec quelqu’un, ça ne pouvait pas ne pas modifier le regard que l’on portait sur la personne concernée.

« C’est clair que le fait que tu sois le frère d’Hayden vient peser sur la balance. T’imagines si ça se passe mal et qu’on gâche tout ? »

Ils étaient seulement en train de parler de sexe mais elle ne pouvait s’empêcher de penser plus loin. Elle savait déjà au fond d’elle que s’ils franchissaient cette limite, il se passerait beaucoup plus entre eux que du plaisir charnel. Et si cela se terminait mal avec Samuel, en arriveraient-ils à ne plus être dans la vie l’un de l’autre ? Elle ne pouvait pas envisager cette option, c’était trop douloureux. Elle baissa le regard, les sourcils froncés, accablée par cette pensée noire. Elle sentait qu'elle commençait à avoir du mal à respirer.

« Je ne veux vraiment pas te perdre...Je ne peux pas te perdre »


@Samuel Siede




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyJeu 18 Mar 2021 - 15:25


Depuis combien de temps Samuel n’avait pas laissé ses pulsions prendre possession de ses gestes ? A vrai dire, la question ne s’était jamais posée jusqu’à lors. Alors pourquoi , s’imposait-elle à lui ? Pourquoi face au regard d’Elizabeth, face à sa peau contre ses mains, venait-elle s’immiscer en lui comme un doux poison ? Il était persuadé que si face à lui s’était tenue une autre personne, les choses auraient été évidentes. Mais Elizabeth était tout ce qu’il désirait au fond : une femme forte, indépendante, vive d’esprit, qui ne mâchait pas ses mots et qui serait bien capable de sortir les crocs pour défendre chacune des convictions. Elle était ce subtil mélange de feu et d’eau, tant son caractère pouvait être parfois à l’opposé de ce qu’elle dégageait. Samuel osait croire être le seul homme actuellement à connaître en réalité la jeune femme. En tant qu’ami oui… Et si tant est qu’il puisse y avoir plus, il n’aurait pas dit non. Au contraire. Et c’est avec cette intuition qu’il s’apprêtait à faire le premier pas.

Ce pas qui allait le propulser dans une situation qu’il n’avait pas imaginé. Car même dans ses rêves, il n’avait pas pensé au goût sucré des lèvres de la jeune femme contre les siennes. Il n’avait pas imaginé la tension qui parcourait chacun des muscles de son corps au contact de ses mains. Et il n’était plus que guidé par ses envies, ses gestes simples et le besoin irrépressible de sentir la jeune femme au plus près de lui. Il prenait les devants, se montrant un peu plus insistant qu’il ne pouvait l’être. C’était une nouvelle facette de sa personnalité qu’il laissait découvrir à Elizabeth. Une partie de lui qu’elle ne connaissait pas. Jusqu’à ce que sa voix lui parvienne. Jusqu’à ce que ses yeux viennent se poser sur le regard perturbé de la jeune femme lui permettant par la même occasion de remarquer qu’il avait cessé de respirer. Comme si la réalité les rattrapait de plein fouet et avec elle, son lot de craintes et de doutes que semblait vouloir justifier Elizabeth. Samuel aurait voulu à cet instant précis être de ceux qui savaient rassurer par de simples paroles. Il aurait aimé être de ces rhétoriciens habiles pour faire comprendre à Elizabeth que ce temps de réflexion dont elle semblait avoir besoin s’était déjà écoulé depuis les derniers mois. Du moins du côté du futur ingénieur seulement a priori. Mais de son côté, il n’était capable que de prendre de la distance, s’éloignant de cette dernière. Il ne pouvait que l’observer tandis que ses interrogations apparaissaient maintenant.

Samuel ne pouvait pas les garder pour lui. Il était incapable de taire son raisonnement, lui qui cherchait avant tout à comprendre ce qui pouvait motiver la jeune femme face à lui. Avait-elle besoin d’un physique avant tout ? Même s’il n’était pas de ces sportifs bodybuildés, il ne s’était jamais trouvé repoussant quand bien même ne s’était-il jamais réellement penché sur la question. Il soupirait, venant pincer son arête nasale dans un signe de tête las.

« Parce que tu viens de me repousser Liz. Parce que tu m’as parlé de ton désir toute la soirée et que lorsque je t’exprime le mien, tu me repousses… Je cherche une explication et tu n’es capable de me sortir que celle-ci ? » lui demanda-t-il en pointant l’air alentour comme si une étiquette flottait encore avec les mots « je ne suis pas à la hauteur » prononcés précédemment par la jeune femme. Son comportement contradictoire imageait le malaise que cette situation provoquait pour l’ingénieur. S’en allant de quelques pas avant de faire volte-face pour revenir aux côtés d’Elizabeth, Samuel aurait tant aimé avoir une autre réponse que le terme « amis » dans la bouche de cette dernière. Il sentait ses poils s’hérisser, son pouls battre un peu plus fort comme s’il s’apprêtait à renverser la table sur laquelle il s’était assis par insatisfaction. Ce n’était qu’intérieurement qu’il bouillonnait. Parce que son visage lui, était d’une neutralité imparable. Son regard bleuté venait accrocher celui de Liz sans qu’un seul mot ne soit nécessaire pour lui faire comprendre qu’aucune justification ne lui enlèverait de l’esprit que la peur était le seul moteur au refus de la jeune femme.

Puis, le Siede vint briser le silence. De façon claire, courte et concrète. Il venait poser des mots sur ces plaies béantes qui se contentaient de les séparer. Et pour ponctuer le tout, il se délectait d’un baiser délicat, une envie avortée au goût amer. S’en était trop pour lui. Trop de s’entendre dire que par peur de vivre, Elizabeth préférait se regarder subir les jours, les semaines et les mois. Que par peur de changement, elle se contentait d’une routine dans laquelle tous les deux étaient prisonniers. Que par crainte de déception, elle avait fait le choix des regrets à défaut des remords. Il avait laissé couler ses paroles, lui tournant le dos tant il n’était pas rassuré par l’idée de l’affronter. Courbant le dos face à ses mots alors que de temps à autre, il laissait s’échapper un léger mouvement de négation d’un signe de tête. Il se surprit même à rire de ces rires ironiques, ces mélanges atroces d’amertume et de déception. Puis il avait pris la bouteille. Une longue gorgée. Comme pour faire passer ce mauvais goût qui s’ancrait dans sa gorge. En vain. Mise à part lui brûler les entrailles, ce geste n’aurait aucun effet sur son calme qui se dissipait au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Puis vint le moment d’imaginer la suite des évènements. Laisser Elizabeth dos au mur et en silence, s’enfuir lâchement et ne pas se battre pour cette confiance qu’il estimait mériter. Ou oser la contredire, oser lui expliquer que chacune de ses remarques n’étaient nullement fondées sur un principe même de réalité, mais n’étaient que le fruit de craintes usées par le temps, les expériences passées et la peur de l’inconnu.

Il se contenta dans un premier temps d’écarter les bras, faisant calmement volte-face vers elle avant de laisser retomber ses membres supérieurs contre ses cuisses, las. « Je pense qu’il y a un problème Liz. » dit-il simplement comme si toute cette situation en soit, nécessitait un besoin irrépressible d’être qualifiée. Il était surpris de la voir si touchée par ses propres barrières qu’elle a elle-même érigée. « Je ne peux pas te dire de faire comme si je n’étais pas le frère de ta meilleure amie. Ni même que tu te trompes quand tu penses ne pas être à la hauteur tout simplement parce que pour moi ces choses là sont banales et ont peu d'importance dans ce choix... » reprit-il dans un soupir. « Mais je ne pense pas que tu t’intéresses vraiment à savoir si tu es à la hauteur quand tu t’approches d’autres hommes… » lui lance-t-il directement, se rendant compte de l’affront que bien trop tard. « Explique-moi de quoi tu as peur en couchant avec moi ? Que demain matin je t’évite du regard ? Que je te laisse même seule au réveil dans un grand lit froid ? » riait-il nerveusement se frottant la nuque. « Je ne sais pas quoi te dire Liz. J’aimerais que tu me fasses confiance. Que tu vois l’homme que je suis et non ton ami ou le frère de ta meilleure amie… » soupira-t-il avant de rassembler la bouteille et les verres qui étaient présents sur la table comme si occuper son esprit rendrait la suite des choses moins importantes. « J’ai envie de partager cela avec toi. Ce n’est pas la première fois que j’y pense. Et si je peux te rassurer sur un point, c’est que là, pour toi comme pour moi, c’est cette discussion qui est en train de tout gâcher de la soirée… » finit-il dans un souffle alors que finalement il reposait le tout sur la table, se mordant la lèvre inférieure en observant la jeune femme. « Décide-toi Liz… Décide toi à vivre ou à faire semblant de survivre dans cette vie que tu penses gérer d’une main de maître mais qu’au final, tu ne prives que de tes envies… » lui lâcha-t-il, les bras croisés sur son torse, comme s’il attendait patiemment le premier mot que pourrait sortir la jeune femme pour le prendre au pied de la lettre et conclure de lui-même pour eux deux. « J’aurais voulu te prouver par A+B qu’il faut parfois cesser de réfléchir et se laisser guider par son instinct. Mais je n’ai ni le logiciel pour, ni l’instinct en question… » rajouta-t-il pour venir combler ce silence qu’il avait lui-même installer et qu’il considérait comme pesant.

C’était lourd d’attendre une réponse, tout comme les conséquences le seraient en réalité. Mais il n’était pas en mesure de le savoir, lui le pauvre nerd d’université face à une femme qu’il admire tout autant qu’il désire.


@Elizabeth Warren [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1949770018


Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyDim 21 Mar 2021 - 20:35



Comment Samuel avait-il pu être aussi entreprenant ? Il ne l’avait pas habituée à cet aspect là de sa personnalité et la vérité c’est que…ça donnait encore plus envie à la belle brune d’en découvrir davantage. L’aplomb dont il avait fait preuve avait réveillé un vrai désir en elle. Elle était si habituée à prendre les devants, à avoir ce caractère dominant qu’elle ne pouvait résister à un homme qui venait faire tout valdinguer, la traitant comme une reine que l’on ne veut que pour soi. Alors pourquoi donc avait-elle interrompu le courage du jeune ingénieur si cela lui plaisait tant ? Parce qu’il s’agissait de Sam bon sang…Le Sam avec lequel elle avait pratiquement grandi, le Sam de la famille Siede, le Sam dont elle était si proche…Même peut-être un peu trop en cet instant.

Et le débat commença. Les avis de l’un et de l’autre se confrontaient. Alors qu’Elizabeth demanda à Samuel comment il pouvait avoir le sentiment de ne pas être assez bien, il rétorqua :

« Parce que tu viens de me repousser Liz. Parce que tu m’as parlé de ton désir toute la soirée et que lorsque je t’exprime le mien, tu me repousses… Je cherche une explication et tu n’es capable de me sortir que celle-ci ? »

Oui, il avait raison sur toute la ligne…Elle venait de le repousser alors qu’elle avait effectivement manifesté son envie toute la soirée de ne pas terminer seule ce soir. Et elle ne l’était pas…Elle s’en voulait tellement de se prendre autant la tête mais c'était inévitable, elle ne pouvait pas faire n'importe quoi avec lui.

Samuel n’hésita pas ensuite à exposer son hypothèse de la peur profonde qu’avait Elizabeth. Il était d'ailleurs déterminé à s’accrocher à cette raison. Il faisait son maximum pour avoir un visage impassible mais on pouvait lire le feu à l’intérieur de ses yeux qui symbolisait la colère présente en lui. Elle le connaissait trop pour ne pas arriver à voir dans son regard cette flamme vive. Et cela excitait encore plus Elizabeth…Elle ne l’avait jamais vu aussi vivant et animé et elle n’avait qu’une envie, c’était qu’il laisse place à cette impertinence qui brûlait en lui et qu’il la prenne, là, sur la table. La réalité de cette pulsion qui vivait en elle la perturba clairement…La raison prenait encore le dessus mais pour combien de temps ?

Il n’avait pas hésité à reprendre une gorgée dans la bouteille et elle aurait tellement aimé se joindre à lui. Un remontant pour faire face à cette situation n’aurait pas été de refus. Puis, il se lança dans un argumentaire. Elle l’avait placé malgré elle dans cette situation. Il commença par tenter de s’éloigner de l’image du frère de sa meilleure amie, même s’il avait bien conscience qu’elle lui collait à la peau malgré lui.

« Mais je ne pense pas que tu t’intéresses vraiment à savoir si tu es à la hauteur quand tu t’approches d’autres hommes… »

C’était bien Samuel ça, développer son raisonnement à voix haute. Mais Elizabeth ne pouvait pas nier qu’il avait raison. Elle ne se questionnait jamais de savoir si elle serait suffisante pour les hommes superficiels qui atterrissaient dans son lit. La belle se protégeait malgré elle en n’approchant des personnalités qui ne pourraient pas trouver place dans son cœur. Elle avait déjà tellement souffert entre son histoire avec Caelan et surtout avec David, elle ne savait pas si elle survivrait à une autre fin de relation douloureuse. Mais Samuel, il était différent d’eux. Il avait le profil de celui qu’on épouse, de celui avec qui on construit un avenir. Et cela la terrifiait. Elle le savait.

« Explique-moi de quoi tu as peur en couchant avec moi ? Que demain matin je t’évite du regard ? Que je te laisse même seule au réveil dans un grand lit froid ? »

Si seulement la peur se trouvait là…Mais elle était bien plus profonde. Elle savait très bien qu’il ne la laisserait pas seule dans ce lit et probablement qu’il ne la laisserait jamais et le problème se situait bien là.

« Je ne sais pas quoi te dire Liz. J’aimerais que tu me fasses confiance. Que tu vois l’homme que je suis et non ton ami ou le frère de ta meilleure amie… »

Voir l’homme ? Mais elle ne voyait que ça en cet instant. Elle essayait de s’accrocher tant bien que mal à l’image de ce garçon qu’elle avait connu pour se stopper dans ses envies mais elle savait que c’était trop tard, son regard envers Samuel avait déjà changé. Ses yeux ne pouvaient s’empêcher de le déshabiller, d’imaginer les contrées inexplorées qui s’y trouvaient en dessous…Samuel soupira, il rassembla les bouteilles et les verres sur la table, comme pour s’occuper les mains (bien qu’elle avait en tête d’autres façons de le faire…), peut-être tempérer ses émotions et également choisir un point à fixer pour ce qu’il allait énoncer.

 « J’ai envie de partager cela avec toi. Ce n’est pas la première fois que j’y pense. Et si je peux te rassurer sur un point, c’est que là, pour toi comme pour moi, c’est cette discussion qui est en train de tout gâcher de la soirée… »

Il se mordait la lèvre tel le diable qui venait tenter sa victime…Oui, elle était victime de son charme, de ce mélange entre pudeur et audace, de ses yeux qui brillaient, de ce corps qui criait un appel à la découverte. Ce n’était donc pas la première fois qu’il y pensait…Elle ne fut pas surprise de cette révélation, au fond peut-être qu’elle l’avait toujours su mais qu’elle l’avait ignorée. Samuel continua de parler mais elle prêtait désormais moins attention à ce qu’il disait. Elle était restée accrochée à ce secret qui venait d’être exposé au grand jour. Depuis combien de temps la désirait-elle ? Avant ce soir, elle n’avait jamais envisagé, du moins pas consciemment, de partager une intimité avec lui. C’était tout nouveau pour elle et s’y confronter était tellement intense et déroutant.

Elizabeth était restée silencieuse face à son discours. Elle ne savait pas quoi dire et la seule phrase qui sortit fut celle-ci : « Pas la première fois que tu y penses ? », comme si c’était un écho de sa pensée.

Puis elle se leva, prit la bouteille laissée à côté de Samuel, et prit une longue gorgée. Il ne la quittait pas des yeux, se demandant probablement ce qu’il se passait à l’intérieur d’elle. Elle reposa délicatement la bouteille. Il n’était peut-être pas un homme de mots mais il avait réussi à parler à son cœur. Et elle n’en pouvait plus de se battre contre son désir dévorant pour lui. Elle le voulait et qu’importe les conséquences qui se présenteraient, elle y ferait face car elle savait qu’il en valait la peine. Elle s’avança et se saisit des délicieuses lèvres de l’ingénieur. La passion n’avait absolument pas diminué depuis les premiers baisers quelques minutes plus tôt. Elle en voulait encore plus, elle ne voulait pas que cette frénésie s’arrête. Elle convoitait le septième ciel et en compagnie du meilleur homme qu’elle connaissait dans sa vie...Pendant quelques secondes, ils se détachèrent l’un de l’autre, comme pour chercher la confirmation dans les deux billes qui se trouvaient face à eux qu’ils allaient franchir cette barrière.

« J’ai très envie de toi Sam. »

Elle se livrait à son tour à lui, affichant à voix haute ce qu’elle ressentait en cet instant. Elle ne pouvait pas le laisser se mettre à nu sans livrer un peu d’elle également.

« Je ne peux plus faire taire ce désir que j’ai pour toi, je n’y arrive pas…Alors allons-y, laissons nous porter par le moment »

Elle le regarda les yeux brillants, prête à se soumettre à la fougue cachée de l’ingénieur qui venait la provoquer en défi.


@Samuel Siede




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyLun 22 Mar 2021 - 19:45




Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli ou Liz pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Giphy
POSTS : 1686 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 15/12 :
Marius n°4, Tommy n°2, Scarlett n°3, Hayden n°3, Channing n°4, Jackson n°3, Caelan n°2, Samuel n°2, Clément n°1, Wim n°1, Giovanni n°1, Gregory n°2, Lexie n°1, Noé n°1, Colleen n°1.

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Justine n°1, Dani n°1, Sofia n°1, Noé&Hayden, Fratrie Warren n°2, Auden n°2, Heather n°3, Alec n°2.

RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyJeu 25 Mar 2021 - 15:11






« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)



Working Girl:
 


Dernière édition par Elizabeth Warren le Mer 21 Avr 2021 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Siede
Samuel Siede
l'ordinateur humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans depuis peu, né le 14 février 1983
SURNOM : Sam est le seul qu'il accepte réellement.
STATUT : Fiancé à son ordinateur, marié à son imagination et divorcé de sa vie sociale
MÉTIER : Ingénieur en intelligence artificielle, responsable de la filière Recherche et développement dans la société Siede Technologies
LOGEMENT : Bayside, 223 Beachcrest Road dans une villa qu'il a faite construire et que son père lui a eménagé.
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Tumblr_pyh148baMV1qc4ttho6_400
POSTS : 135 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Ok mais tu le commences.
RPs EN COURS : [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Ezgif-7-f1b8fafa1626
HAYMUEL Ø We've taken different paths and travelled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 1b7c8f80de380a89d72238f63e7c7dcb766fbac1
Samjor Ø There's something about you, You're way too good to be true.

Liz#2 - Celeste#1
RPs TERMINÉS : Jor#2[UA] - Jor#1 - Jor#3
Jamie - Haymuel#1 - Liz#1 - Samjor#4 - Samjor#5- Matthias#1 - Penny#1
AVATAR : Jamie Bell
CRÉDITS : Avatar : P. UB: Loonywaltz
DC : Keith Weddington & Nate Weaver & Zach Cardell
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 11/08/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33163-samuel-siede-family-business#1466171

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 EmptyMer 21 Avr 2021 - 20:03




Heaven only knows
by EXORDIUM.


[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 PqtYoNG
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 JqRGmX9
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 GSsIIit
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Cn4FJZV
[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 IUJCx06
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty
Message(#) Sujet: Re: [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 [-18] Welcome to my house - Elizabeth#2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[-18] Welcome to my house - Elizabeth#2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-