AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
149.99 €

 (cianwar) long long way to go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anwar Zehri
Anwar Zehri
le bébé lion
le bébé lion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (20/06/82)
SURNOM : annie, il a jamais donné son accord mais ça les gens s'en foutent, visiblement
STATUT : séparé, le divorce sans cesse repoussé à plus tard ~ un aîné qui a quitté le nid, et de nouveau le nez dans les couches depuis la naissance d'alma
MÉTIER : inspecteur de police, brigade des homicides (stups de 2008 à 2016) ~ il balade aussi des touristes sur son voilier pour mettre du beurre dans les épinards
LOGEMENT : #259 beachcrest road (bayside), maze a élu domicile entre le perroquet et le bonzaï, alma y gazouille lorsqu'elle n'est pas chez sa mère
(cianwar) long long way to go Tumblr_inline_pow42mmWe41uicdr7_540
POSTS : 3389 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un fils de 21 ans, Tarek, qu'il partage avec sa (future ex) femme et une fille d'un an, Alma, fruit d'une relation d'un soir ☆ végétarien ☆ né au Pakistan (Lahore), à Brisbane depuis ses 7 ans ☆ brigade des stups de 2008 à 2016 ☆ un voilier amarré à Bayside, le "Borealis", son refuge ☆ a pris la nationalité australienne à sa majorité ☆ conduit comme "un sauvage" ☆ micro un peu, piano beaucoup, batterie à la folie ☆ il écrivait ses propres textes, mais ça, c'était avant ☆ musulman de culture, athée de religion ☆ collectionne les casquettes ☆ toujours des bonbons dans les poches
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : charlie #2 ☆ maze #5 ☆ jackson #2caelan #3noa #5norah #6ciarajill #2 (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : jordan (zombies)maze (1976 au)

(cianwar) long long way to go 0de933ae98536c5a5ae4e76c05c89ccfadb9eb1d
LILINWAR › we laid down in the grass, put our feet towards the sky, pretending we could walk on clouds. Where are the days of summer, on top of the world unstoppable ? Where are the days of wonders, when nothing's impossible ?

(cianwar) long long way to go MW59MHp
NORANWAR › let me be the one you call, if you jump I'll break your fall, lift you up and fly away with you into the night. If you need to fall apart, I can mend a broken heart, if you need to crash then crash and burn, you're not alone.

(cianwar) long long way to go CommonBarrenGrouse-size_restricted
ZEHRILEY › once again i'm settling for second best, turn the page and skip to the end, to where i swore that i would try, since the last time i crossed that line in the back of my mind, i know it only hurts when that door gets opened, dreams are lost and hearts are broken.

(cianwar) long long way to go Tumblr_nrt75oB5N51rk4j0bo3_400
MAZEWAR › it's all right, i survived, i'm alive again, 'cause of you made it through every storm, what is life, what's the use if you're killing time ?

RPs EN ATTENTE : naomi ☆ mitchell #3 ☆ talia #3 ☆ harlan
RPs TERMINÉS : 2021charlie #1jackson #1 2020talia #2maze #4caelan #2norah #5dylias (incruste)maze #3jill #1noa #4norah #4maze #2mitchell #2leenaolivialene #2talia #1 2019norah #3alfie #1tad #3caelan #1lonnie #3norah #2lene #1romynorah #1noa #3tad #2mitchell #1 2018dylantess #2lonnie #2maze #1street cats #2noa #2arthurtess #1tad #1noa (arrestation)delilah #1jack #1lonnie #1lou #1noa #1 2017street cats #1

(cianwar) long long way to go Tenor

AVATAR : riz ahmed
CRÉDITS : avatar@doomsday & sign@sunflowerpacks & userbar@loonywaltz
DC : hassan & tommy & vittorio
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 06/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17047-anwar-bad-guys-need-to-be-lucky-everytime-good-guys-only-need-to-be-lucky-once https://www.30yearsstillyoung.com/t17246-anwar-zehri https://www.30yearsstillyoung.com/t22264-anwar-zehri

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyLun 7 Déc 2020 - 16:02




ciara & anwar
long long way to go

While I sit here trying to think of things to say someone lies bleeding in a field somewhere, so it would seem we've still got a long, long way to go, i've seen all I want to see today. While I sit here trying to move you any way I can someone's son lies dead in a gutter somewhere, and it would seem that we've got a long, long way to go but I can't take it anymore. ☆☆☆



L’air était lourd et le ciel si bas que l’on croyait presque le voir venir appuyer sur vos épaules pour les alourdir. Depuis la veille déjà le temps semblait vouloir tourner à l’orage sans vraiment y parvenir, rien de vraiment inhabituel à cette période de l’année en somme, et Anwar se contentait en cela de jeter un œil à la météo chaque matin pour s’assurer que son voilier ne risquait rien de plus que d’être un peu secoué. Pour une après-midi de décembre le poste de police était étonnamment calme – ou du moins il n’était pas aussi agité que la moyenne des journées d’été – et accompagné de sa centième tasse de café (au moins) de la journée d’un côté et d’un paquet de M&M’s de l’autre Anwar était aussi studieux qu’on ne pouvait l’être quand, comme lui, rester derrière un bureau pendant des heures relevait du pire des supplices chinois. Parfois, et même un peu plus qu’il n’était résolu à l’admettre, le mouvement et l’adrénaline quasi-constante de la brigade des stupéfiants lui manquait un peu … Il y avait toujours des pistes à vérifier, des suspects à filocher, des indics à contacter, et la fatigue qui lui tombait dessus à cette époque était souvent celle de cette constante impression d’avoir vécu plusieurs journées en une seule. À la criminelle les choses étaient différentes, la vie n’était pas un éternel épisode de Colombo et les meurtres sordides dignes des plus grands polars n’arrivaient qu’à de très (trop) rares occasions … Et quand bien même, là où le cinéma vous abreuvait de grandes scènes d’interrogatoires inspirées et où le suspect craquait forcément à la fin, la réalité se jouait plutôt à des heures passées à éplucher des fadettes téléphoniques et à des crimes de cupidité ou d’opportunité tout juste bons à alimenter les émissions de faits divers, où les coupables assumaient aussi peu qu’ils avaient l’étoffe de bandits.

Face à lui, sur l’autre bureau de la pièce, la place laissée vacantes quelques semaines plus tôt par Patton, que les imprévus de planning d’une brigade d’investigation avaient fini par lasser et dont ils commençaient à peser sur sa vie personnelle, avait été récupérée il y a peu par l’inspectrice Hogan, Ciara de son prénom, et à propos de laquelle Anwar n’avait pas encore eu le temps ou l’occasion de se faire un avis tranché. Démarrage poussif de leur association, mise à mal par la liquidation par Anwar de ses derniers jours de congés et RTT de l’année pendant et après l’hospitalisation de Norah et donc bien plus de journées d’absence que de présence au compteur, Hogan et lui n’avaient pas encore vraiment eu l’occasion de faire connaissance, s’en tenant aux banalités de ceux qui s’efforçaient de trouver un semblant de dynamique mais ne se connaissaient pas encore suffisamment pour la faire fonctionner. Elle utilisait autant que lui la machine à café, c’était un bon point, avait l’air consciencieuse dans son travail, bon point aussi, mais semblait un poil psychorigide sur les bords … Ce qui pouvait autant s’avérer être un troisième point positif qu’un réel problème, là-dessus le brun ne s’était pas encore décidé. Preuve qu’il ne la connaissait pas encore suffisamment, il n’avait pas su analyser ce qui se cachait derrière l’expression sur son visage lorsque le chef de poste était venu les sortir de leur atelier paperasse en lançant à Anwar « Une petite de cinq ans a disparu y’a deux heures au barrage d’Enoggera, ils cherchent du monde pour une battue, parait que tu connais bien le coin ? » et que ce dernier s’était empressé de confirmer et d’affirmer aussitôt qu’Hogan et lui étaient volontaires. « J’espère que t’as de bonnes chaussures. » lui avait-il d’ailleurs aussitôt demandé par pure rhétorique, attrapant aussi sec le blouson « police » accroché au porte-manteau derrière la porte.

Dire qu’il connaissait le coin était en réalité un euphémisme. A peine plus au Nord-Est du barrage les baraquements Gallipoli avaient été son « chez-lui » pendant des années, la maison semblable à des centaines d’autres empilées le long des allées comme un décor de cinéma, gracieusement louée par l’armée de terre dont sa future-ex-peut-être-ou-pas-femme était l’un des éléments dociles. C’était sans doute le plus ironique dans l’histoire, d’ailleurs, qu’ils aient vécu dans ce pavillon de famille modèle qu’ils n’avaient jamais été durant tant d’années grâce (à cause de) à elle mais que ça ait toujours été plus chez lui que chez elle … Parce qu’il en avait passé, des soirées seul là-bas tandis qu’elle jouait à la guerre à Damas, à Kaboul ou à Pétaouchnock, et le barrage d’Enoggera c’est plus souvent sans elle que le contraire qu’il y avait baladé leur fils les chaudes journées d’été. « On aura de la chance si ça nous tombe pas dessus avant qu’on rentre. » Le nez en l’air, voilà qu’il observait à nouveau le ciel lourd de l’orage qu’il tentait encore de retenir. Dans sa main droite, la radio réglée sur le canal commun à tous les groupes participant aux recherches crachotait parfois quelques informations sans importance – comprendre sans qu’aucun n’ait encore trouvé trace de la petite disparue. « Bon allez, crache le morceau : avec qui t’as parié de tenir aussi longtemps sans faire de remarque sur ma conduite, et combien tu as misé ? Je peux pas croire que ce soit juste une volonté de ne pas me froisser. » Les ardeurs d’Anwar derrière un volant n’étaient plus à prouver, de même que la mauvaise volonté en tous points assumée qu’il mettait à ne pas faire le moindre effort pour rendre les trajets plus agréables à ses passagers … À noter que jusqu’à présent Hogan n’avait jamais rendu son petit-déjeuner après un trajet en voiture avec lui, troisième bon point pour elle.










    - I'm watching you breathing for the last time. A song for your heart, but when it is quiet I know what it means and I'll carry you home. I'll carry you home. -

(cianwar) long long way to go 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Hogan
Ciara Hogan
les crises d'adolescence
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.02.82)
SURNOM : hogan par ses collègues, cia par ses amis (vu que personne ne sait prononcer correctement son nom au premier abord, ça a fini par rester)
STATUT : divorcée depuis 2017, trop prise par son boulot pour chercher.
MÉTIER : inspectrice de police, brigade d'investigation criminelle
LOGEMENT : 302 carmody road, toowong avec sa fille et son fils.
(cianwar) long long way to go Original
POSTS : 245 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en irlande, vit en australie depuis ses 8 ans › diplômée en anthropologie judiciaire › workaholic › souvent perçue comme psychorigide › maniaque et exigeante › perdue avec ses deux adolescents rancuniers › allergique aux chats › parle le langage des signes › se défoule en faisant du MMA › adepte du café à toute heure
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (cianwar) long long way to go H32r
riley #1#2 we're breaking down. whispers would deafen me now, you don't make a sound ; heartbreak was never so loud.

anwarcalenliam


RPs EN ATTENTE :
gabriel c.

(cianwar) long long way to go Y6fp
RPs TERMINÉS :
bailey (fb)roxannevictoiremariusjilllouisacolleen

(cianwar) long long way to go Fc7afc1681a8a72ef9617a9e52a0d307
AVATAR : bridget regan.
CRÉDITS : harley (avatar) & bridgetreganing (gifs) & loonywaltz (ub)
DC : jess la punk à roulettes & mad le petit chat ♥
PSEUDO : harley.
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31662-ciara-all-your-colors-start-to-burn https://www.30yearsstillyoung.com/t36224-reach-for-the-sky#1667407 https://www.30yearsstillyoung.com/t31783-ciara-hogan#1399575

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyJeu 17 Déc 2020 - 19:31



long long way to go. (ft. @anwar zehri :l:)
 

Installée derrière son bureau, Hogan, la mine particulièrement concentrée sur son écran, tapait furieusement sur son clavier un rapport qui n’avait que trop traîné. Bon, techniquement, le papier n’était pas attendu avant le lendemain, mais elle se trouvait déjà en retard sur son planning alors autant ne pas faire ça au dernier moment et profiter de la période plutôt calme de ces derniers jours.  C’est à peine si elle prêtait attention à ce qui se passait autour d’elle. Elle distinguait quelques vagues sons de conversation ici et là, apercevait quelques mouvements flous à la périphérie de sa vision, mais rien ne semblait pouvoir la stopper dans sa rédaction. Bien sûr si quelqu’un venait s’adresser directement à elle, elle le remarquerait, mais pour le reste, elle était déterminée à venir à bout de sa paperasse aujourd’hui. De temps à autres, elle marquait une pause histoire de boire un café (ou deux) et se dégourdir les jambes. A l’occasion, elle croisait son partenaire sur le chemin de la machine à café. Échangeant quelques banalités, ils reprenaient bien vite leurs activités sans trop traîner. A l’occasion, peut-être qu’ils devraient songer à apprendre à se connaître un peu. Pour l’heure, leur dynamique était encore à ses prémices, se mettant doucement en place. Changer de partenaire après un certain nombre d’années ensemble, ça signifiait devoir tout réapprendre et ça allait prendre un peu de temps. Quand on disait que les habitudes ont la vie dure, ce n’était pas pour rien.  

Finalement, alors qu’elle marquait un point final et relisait son rapport, le chef interpella son collègue. « Une petite de cinq ans a disparu y’a deux heures au barrage d’Enoggera, ils cherchent du monde pour une battue, parait que tu connais bien le coin ? » Ciara leva les yeux de son écran, observant l’échange en silence. Si la situation pour laquelle ils venaient d’être débauchés n’était pas aussi dramatique, la spontanéité d’Anwar l’aurait sûrement amusée. Pour l’heure, l’envoi du rapport fraîchement terminé devra attendre, partir à la recherche d’une enfant perdue passait bien au-dessus et chaque minute comptait. « J’espère que t’as de bonnes chaussures. » elle acquiesça en silence tout en se levant et en attrapant à son tour la veste de fonction imperméable qui ne serait certainement pas de trop.
Sans perdre plus de temps, ils étaient en route. Sans grande surprise, l’inspecteur Zehri faisait office de pilote. Au moins ils étaient sûrs d’arriver relativement vite. Même si sa technique de conduite n’était pas du goût de tout le monde, ça la changeait un peu de Blake et ses railleries dès que quelqu’un avait le malheur de le doubler ou de ralentir devant lui. « On aura de la chance si ça nous tombe pas dessus avant qu’on rentre. » Ciara leva les yeux au ciel, fixant ce dernier en grimaçant légèrement. « Et si on retrouve la petite avant. » Sans parler du fait que la pluie risquait de fortement ralentir les recherches. Elle avait été prévenue de la conduite sportive de son nouveau collègue, Ciara. Mais le vivre, c’était tout de même autre chose que quelques mises en garde. En tout cas, elle pouvait bien reconnaître son efficacité derrière un volant. Lors de quelques virages un peu trop brusques à son goût, elle se cramponnait à son siège sans pour autant faire de remarque. Pour être honnête, sa façon de conduire lui rappelait vaguement celle de sa grand-mère. Et attention, il ne s’agissait nullement là d’une insulte. Mais grimper à l’arrière de la vieille camionnette de Keira qui connaissait sur le bout des doigts les petits chemins étriqués du fin fond de l’Irlande, c’était une aventure à vivre au moins une fois. Après chaque virage, on pouvait remercier le Seigneur de toujours être de ce monde. Pour être honnête, elle préférait se concentrer sur ce qui se disait à la radio en espérant entendre une bonne nouvelle concernant la fillette. Au moins ça lui évitait de se concentrer sur la route. « Bon allez, crache le morceau : avec qui t’as parié de tenir aussi longtemps sans faire de remarque sur ma conduite, et combien tu as misé ? Je peux pas croire que ce soit juste une volonté de ne pas me froisser. » décollant les yeux de la CB, elle fixa un instant son collègue. « Je ne vois vraiment pas ce qui te fait dire qu’il y a un quelconque pari en jeu... » dit-elle en arquant un sourcil, adoptant un air très faux. « Ni même qui aurait quoi que ce soit à redire sur ta conduite. » Bien sûr qu’il y avait à redire. Mais pour le moment, à part quelques frayeurs, elle n’avait rien de dramatique à déclarer. Un sourire en coin se dessina doucement sur ses lèvres, le trajet semblait être une bonne occasion de briser un peu la glace. De toute façon, il n’y avait pas grand chose de mieux à faire. « Tu veux savoir pour avoir ta part des gains ? » Hogan plissa légèrement les yeux, l’air faussement suspicieuse. « Je te préviens, je ne partage pas plus de vingt-cinq pour cent. »




(cianwar) long long way to go 1336066658:
 


Revenir en haut Aller en bas
Anwar Zehri
Anwar Zehri
le bébé lion
le bébé lion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (20/06/82)
SURNOM : annie, il a jamais donné son accord mais ça les gens s'en foutent, visiblement
STATUT : séparé, le divorce sans cesse repoussé à plus tard ~ un aîné qui a quitté le nid, et de nouveau le nez dans les couches depuis la naissance d'alma
MÉTIER : inspecteur de police, brigade des homicides (stups de 2008 à 2016) ~ il balade aussi des touristes sur son voilier pour mettre du beurre dans les épinards
LOGEMENT : #259 beachcrest road (bayside), maze a élu domicile entre le perroquet et le bonzaï, alma y gazouille lorsqu'elle n'est pas chez sa mère
(cianwar) long long way to go Tumblr_inline_pow42mmWe41uicdr7_540
POSTS : 3389 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un fils de 21 ans, Tarek, qu'il partage avec sa (future ex) femme et une fille d'un an, Alma, fruit d'une relation d'un soir ☆ végétarien ☆ né au Pakistan (Lahore), à Brisbane depuis ses 7 ans ☆ brigade des stups de 2008 à 2016 ☆ un voilier amarré à Bayside, le "Borealis", son refuge ☆ a pris la nationalité australienne à sa majorité ☆ conduit comme "un sauvage" ☆ micro un peu, piano beaucoup, batterie à la folie ☆ il écrivait ses propres textes, mais ça, c'était avant ☆ musulman de culture, athée de religion ☆ collectionne les casquettes ☆ toujours des bonbons dans les poches
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : charlie #2 ☆ maze #5 ☆ jackson #2caelan #3noa #5norah #6ciarajill #2 (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : jordan (zombies)maze (1976 au)

(cianwar) long long way to go 0de933ae98536c5a5ae4e76c05c89ccfadb9eb1d
LILINWAR › we laid down in the grass, put our feet towards the sky, pretending we could walk on clouds. Where are the days of summer, on top of the world unstoppable ? Where are the days of wonders, when nothing's impossible ?

(cianwar) long long way to go MW59MHp
NORANWAR › let me be the one you call, if you jump I'll break your fall, lift you up and fly away with you into the night. If you need to fall apart, I can mend a broken heart, if you need to crash then crash and burn, you're not alone.

(cianwar) long long way to go CommonBarrenGrouse-size_restricted
ZEHRILEY › once again i'm settling for second best, turn the page and skip to the end, to where i swore that i would try, since the last time i crossed that line in the back of my mind, i know it only hurts when that door gets opened, dreams are lost and hearts are broken.

(cianwar) long long way to go Tumblr_nrt75oB5N51rk4j0bo3_400
MAZEWAR › it's all right, i survived, i'm alive again, 'cause of you made it through every storm, what is life, what's the use if you're killing time ?

RPs EN ATTENTE : naomi ☆ mitchell #3 ☆ talia #3 ☆ harlan
RPs TERMINÉS : 2021charlie #1jackson #1 2020talia #2maze #4caelan #2norah #5dylias (incruste)maze #3jill #1noa #4norah #4maze #2mitchell #2leenaolivialene #2talia #1 2019norah #3alfie #1tad #3caelan #1lonnie #3norah #2lene #1romynorah #1noa #3tad #2mitchell #1 2018dylantess #2lonnie #2maze #1street cats #2noa #2arthurtess #1tad #1noa (arrestation)delilah #1jack #1lonnie #1lou #1noa #1 2017street cats #1

(cianwar) long long way to go Tenor

AVATAR : riz ahmed
CRÉDITS : avatar@doomsday & sign@sunflowerpacks & userbar@loonywaltz
DC : hassan & tommy & vittorio
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 06/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17047-anwar-bad-guys-need-to-be-lucky-everytime-good-guys-only-need-to-be-lucky-once https://www.30yearsstillyoung.com/t17246-anwar-zehri https://www.30yearsstillyoung.com/t22264-anwar-zehri

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyJeu 4 Fév 2021 - 19:29



Il avait beau être de ces flics tombés dans la marmite plus par hasard – ou opportunisme – que par vocation, s’il y avait bien quelque chose que l’on ne pouvait pas retirer à Anwar c’était son goût pour le terrain. Pour tout ce qui nécessitait de ne pas rester le séant confortablement posé sur une chaise de huit heures à seize heures comme tous ces cols blancs du quartier d'affaires, en réalité. Alors quand bien même le temps était à l’orage et la raison de leur expédition jusque dans la végétation déjà humide du barrage d’Enoggera peu réjouissante, il n’en avait pas fallu plus pour titiller la bougeotte de l’inspecteur et lui donner l’air d’un enfant ayant enfin réussi à persuader ses parents de l’emmener jouer au parc. Ce qui ne l’empêchait pas pour autant de prendre leur tâche au sérieux – tout le monde ici avait envie de retrouver la petite fille disparue saine et sauve, pas uniquement pour échapper à la pluie mais surtout parce qu’ils aspiraient tous à un dénouement heureux. Il valait mieux espérer qu’elle se soit éloignée d’un sentier et perdue en voulant retrouver son chemin, plutôt que de l’imaginer ayant glissé dans un plan d’eau. Méthodiquement ils inspectaient donc chaque buisson, chaque fossé, écartaient les roseaux et attardaient leur regard sur chaque centimètre carré du cours d’eau, tandis qu’un peu partout dans le secteur d’autres groupes en faisaient de même et crachotaient parfois quelques informations sur les ondes radio. Au bout du compte, peut-être s’agissait-il là du moment ou jamais pour les deux nouveaux équipiers d’échanger un peu plus que quelques banalités sur la météo, quand bien même c’était bien à la couleur du ciel qu’Anwar avait commencé par faire référence … Et quoi de mieux pour tâter le terrain que d’enfoncer des portes ouvertes et questionner la jeune femme sur son manque de réaction face à une conduite qu’il voulait volontairement « sportive » pour tester sa résistance ? « Je ne vois vraiment pas ce qui te fait dire qu’il y a un quelconque pari en jeu ... » L’air exagérément suspicieux, elle avait laissé son regard glisser des buissons les plus proches à lui, et ajouté un « Ni même qui aurait quoi que ce soit à redire sur ta conduite. » auquel Anwar avait répondu par un éclat de rire franc. Elle avait un humour qui lui plaisait, c’était au moins cela. « Je suis bien content de te l’entendre dire. » avait-il alors répondu, faisant mine de la prendre au sérieux à peine une seconde avant de lui lancer un nouveau regard insistant pour qu’elle crache le morceau et satisfasse sa curiosité. « Tu veux savoir pour avoir ta part des gains ? Je te préviens, je ne partage pas plus de vingt-cinq pour cent. » Excellente idée, il était presque tenté de la remercier pour la lui avoir soumise. Au lieu de ça ses lèvres s’étaient étirées dans un sourire narquois « Quarante et je prétendrai que cette discussion n’a jamais eu lieu. » Cela restait sous la barre psychologique des cinquante pour cent, qu’on ne dise pas qu’il n’était pas généreux, ahem. « Si je vends la mèche tu n’auras rien du tout, c’est une proposition honnête. » Haussant les épaules, un faux-air conspirateur sur le visage, il n’avait été capable de rester sérieux que quelques secondes puis avait dodeliné la tête et retrouvé son air placide. Un peu plus loin sur le sentier le chemin se séparait en deux directions, les ramenant un court instant à la réalité de leur présence en pleine nature. S’immobilisant au milieu de la piste Anwar s’en était remis à Ciara, en charge de la photocopie du plan des environs qu’on leur avait distribué à leur arrivée pour répartir les zones de recherches. « Droite ou gauche ? Dis-moi que c’est droite. » À première vue cela semblait être du pareil au même, mais c’était un leurre. « À gauche ça mène au côté du canal dans lequel se jettent les égouts, je te laisse imaginer l’odeur avec une chaleur pareille. » Il préférait d’autres narines que les siennes, à choisir … Mais s’il le fallait, ils se sacrifieraient. Et on osait douter de la bonne volonté de la police. « Tu n’es jamais venue te balader ici avec  tes enfants ? » Elle avait des enfants, ça il le savait. Il savait aussi qu’ils étaient en âge d’être encore scolarisés, il l’avait vaguement entendue mentionner les vacances scolaires au téléphone un jour où il était entré dans leur bureau et avait interrompu sans le vouloir sa conversation. Pour le reste, c’était un mystère qu’il n’avait encore jamais cherché à élucider … Mais encore une fois quoi de mieux qu’une balade au vert pour briser – raisonnablement – la glace ?










    - I'm watching you breathing for the last time. A song for your heart, but when it is quiet I know what it means and I'll carry you home. I'll carry you home. -

(cianwar) long long way to go 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciara Hogan
Ciara Hogan
les crises d'adolescence
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.02.82)
SURNOM : hogan par ses collègues, cia par ses amis (vu que personne ne sait prononcer correctement son nom au premier abord, ça a fini par rester)
STATUT : divorcée depuis 2017, trop prise par son boulot pour chercher.
MÉTIER : inspectrice de police, brigade d'investigation criminelle
LOGEMENT : 302 carmody road, toowong avec sa fille et son fils.
(cianwar) long long way to go Original
POSTS : 245 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en irlande, vit en australie depuis ses 8 ans › diplômée en anthropologie judiciaire › workaholic › souvent perçue comme psychorigide › maniaque et exigeante › perdue avec ses deux adolescents rancuniers › allergique aux chats › parle le langage des signes › se défoule en faisant du MMA › adepte du café à toute heure
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (cianwar) long long way to go H32r
riley #1#2 we're breaking down. whispers would deafen me now, you don't make a sound ; heartbreak was never so loud.

anwarcalenliam


RPs EN ATTENTE :
gabriel c.

(cianwar) long long way to go Y6fp
RPs TERMINÉS :
bailey (fb)roxannevictoiremariusjilllouisacolleen

(cianwar) long long way to go Fc7afc1681a8a72ef9617a9e52a0d307
AVATAR : bridget regan.
CRÉDITS : harley (avatar) & bridgetreganing (gifs) & loonywaltz (ub)
DC : jess la punk à roulettes & mad le petit chat ♥
PSEUDO : harley.
INSCRIT LE : 14/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31662-ciara-all-your-colors-start-to-burn https://www.30yearsstillyoung.com/t36224-reach-for-the-sky#1667407 https://www.30yearsstillyoung.com/t31783-ciara-hogan#1399575

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyJeu 4 Mar 2021 - 22:53


long long way to go. (ft. @anwar zehri :l:)
 

Si la conduite sportive de son collègue n’était à première vue pas un souci pour Ciara, ça n’était clairement pas le cas de tout le monde. Tout le monde dans le service étant au courant, la rouquine a eu le temps de se préparer et d’appréhender la chose. Vu la manière dont la plupart des gens avaient tendance à parler d’Anwar et de sa voiture, Hogan s’attendait à clairement pire. Elle n’ira tout de même pas jusqu’à dire que c’est une partie de plaisir, mais au moins elle ne pourra pas lui reprocher de ne pas être efficace. Elle a d’ailleurs rarement vu quelqu’un aussi bien maîtriser son véhicule. Cependant, elle n’admettra sans doute pas être impressionnée par ses talents de pilote. Pas à voix haute, en tout cas. Avant de flatter l’égo de son partenaire, elle attendra qu’ils se connaissent un peu mieux. Alors, lorsque le sujet arrive sur le tapis, elle plaisante. Sa touche d’humour a l’air de plaire à Anwar puisqu’il se met à rire. L’irlandaise secoue doucement la tête. Elle a un bon feeling au sujet de l’inspecteur qui lui sert de chauffeur. Et puisqu’ils vont être amenés à collaborer de manière régulière, elle préfère ça. (On ne va pas se mentir, une ambiance sérieuse lui aurait tout aussi bien convenu.) Dans la finalité, ce qui lui importe ce sont les résultats finaux. « Je suis bien content de te l’entendre dire. » elle affiche un sourire en coin discret, la Hogan. Si ça se passe comme ça à chacune de leur sortie, elle pourra sans doute s’y faire. Ca lui changera de l’attitude taciturne de son ancien partenaire désormais retraité. « Quarante et je prétendrai que cette discussion n’a jamais eu lieu. » c’est à son tour de rire doucement. Au moins un qui ne perd pas le nord, elle aime bien sa répartie. « Si je vends la mèche tu n’auras rien du tout, c’est une proposition honnête. » L’inspectrice arque un sourcil, plissant légèrement les lèvres dans une expression mi-amusée, mi-narquoise. « Je vois que monsieur est dur en affaires. » constate-t-elle en conservant au mieux son expression la plus stoïque possible. En même temps, elle aurait sans doute été déçue si il avait accepté un pourcentage aussi bas. « Va pour quarante alors. » si pari il y avait réellement, elle restait gagnante dans tous les cas. Dans la finalité, ils s’étaient rapprochés de la zone bien plus vite que si Hogan avait pris le volant. Non pas qu’elle conduisait lentement. Juste… Le respect des limitations de vitesse, c’est le genre de chose qu’elle fait en règle générale. Elle s’imagine très bien la frustration d’Anwar d’avoir à supporter un tel supplice côté passager. Si jamais un jour elle doit se venger de lui pour une raison ou pour une autre, elle sait d’avance quel genre de tourment pourra lui être infligé. « Droite ou gauche ? Dis-moi que c’est droite. À gauche ça mène au côté du canal dans lequel se jettent les égouts, je te laisse imaginer l’odeur avec une chaleur pareille. » le regard de l’inspectrice se pose sur le plan et elle jette un bref regard entendu à son collègue. Aucun des deux n’a visiblement envie d’avoir à s’occuper de cette zone là pour des raisons évidentes et pourtant c’était bien la direction dans laquelle ils allaient devoir se diriger. « Hé bien il faut croire qu’on a pas de chance pour cette fois. » Ciara fait donc un signe de main vers la gauche, indiquant leur destination en plissant le nez d’avance. Raison de plus pour mener ces recherches dans les plus brefs délais. « Tu n’es jamais venue te balader ici avec  tes enfants ? » « Pas vraiment. » dit-elle en s’enfonçant un peu plus dans son siège, regardant aux alentours. « Je ne doute pas qu’ils soient déjà venus avec leur père cela-dit. » elle n’en dit pas trop, pas qu’elle n’ait pas confiance, ça reste toujours un peu compliqué pour elle d’aborder le sujet. « Quand ils étaient petits, on avait plutôt tendance à aller du côté de la mer, ils ont toujours préféré. » un peu plus loin que Gold Coast en tout cas. Elle affiche un bref sourire en coin. « Toi ? » elle lui retourne la question. « Tu en as combien, un ? » il lui semble qu’elle a entendu parler d’un nourrisson. A moins qu’elle n’ai mal interprété les informations qui lui sont parvenues jusque-là.




(cianwar) long long way to go 1336066658:
 


Revenir en haut Aller en bas
Anwar Zehri
Anwar Zehri
le bébé lion
le bébé lion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (20/06/82)
SURNOM : annie, il a jamais donné son accord mais ça les gens s'en foutent, visiblement
STATUT : séparé, le divorce sans cesse repoussé à plus tard ~ un aîné qui a quitté le nid, et de nouveau le nez dans les couches depuis la naissance d'alma
MÉTIER : inspecteur de police, brigade des homicides (stups de 2008 à 2016) ~ il balade aussi des touristes sur son voilier pour mettre du beurre dans les épinards
LOGEMENT : #259 beachcrest road (bayside), maze a élu domicile entre le perroquet et le bonzaï, alma y gazouille lorsqu'elle n'est pas chez sa mère
(cianwar) long long way to go Tumblr_inline_pow42mmWe41uicdr7_540
POSTS : 3389 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un fils de 21 ans, Tarek, qu'il partage avec sa (future ex) femme et une fille d'un an, Alma, fruit d'une relation d'un soir ☆ végétarien ☆ né au Pakistan (Lahore), à Brisbane depuis ses 7 ans ☆ brigade des stups de 2008 à 2016 ☆ un voilier amarré à Bayside, le "Borealis", son refuge ☆ a pris la nationalité australienne à sa majorité ☆ conduit comme "un sauvage" ☆ micro un peu, piano beaucoup, batterie à la folie ☆ il écrivait ses propres textes, mais ça, c'était avant ☆ musulman de culture, athée de religion ☆ collectionne les casquettes ☆ toujours des bonbons dans les poches
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : charlie #2 ☆ maze #5 ☆ jackson #2caelan #3noa #5norah #6ciarajill #2 (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : jordan (zombies)maze (1976 au)

(cianwar) long long way to go 0de933ae98536c5a5ae4e76c05c89ccfadb9eb1d
LILINWAR › we laid down in the grass, put our feet towards the sky, pretending we could walk on clouds. Where are the days of summer, on top of the world unstoppable ? Where are the days of wonders, when nothing's impossible ?

(cianwar) long long way to go MW59MHp
NORANWAR › let me be the one you call, if you jump I'll break your fall, lift you up and fly away with you into the night. If you need to fall apart, I can mend a broken heart, if you need to crash then crash and burn, you're not alone.

(cianwar) long long way to go CommonBarrenGrouse-size_restricted
ZEHRILEY › once again i'm settling for second best, turn the page and skip to the end, to where i swore that i would try, since the last time i crossed that line in the back of my mind, i know it only hurts when that door gets opened, dreams are lost and hearts are broken.

(cianwar) long long way to go Tumblr_nrt75oB5N51rk4j0bo3_400
MAZEWAR › it's all right, i survived, i'm alive again, 'cause of you made it through every storm, what is life, what's the use if you're killing time ?

RPs EN ATTENTE : naomi ☆ mitchell #3 ☆ talia #3 ☆ harlan
RPs TERMINÉS : 2021charlie #1jackson #1 2020talia #2maze #4caelan #2norah #5dylias (incruste)maze #3jill #1noa #4norah #4maze #2mitchell #2leenaolivialene #2talia #1 2019norah #3alfie #1tad #3caelan #1lonnie #3norah #2lene #1romynorah #1noa #3tad #2mitchell #1 2018dylantess #2lonnie #2maze #1street cats #2noa #2arthurtess #1tad #1noa (arrestation)delilah #1jack #1lonnie #1lou #1noa #1 2017street cats #1

(cianwar) long long way to go Tenor

AVATAR : riz ahmed
CRÉDITS : avatar@doomsday & sign@sunflowerpacks & userbar@loonywaltz
DC : hassan & tommy & vittorio
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 06/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17047-anwar-bad-guys-need-to-be-lucky-everytime-good-guys-only-need-to-be-lucky-once https://www.30yearsstillyoung.com/t17246-anwar-zehri https://www.30yearsstillyoung.com/t22264-anwar-zehri

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyLun 19 Avr 2021 - 2:53



Que jamais Frank, en huit années de collaboration, n’ait réussi à persuader Anwar d’améliorer sa conduite prouvait bien que la chose était perdue d’avance. Portant en très haute estime l’opinion de celui qui avait été la fois son équipier et son ami, le brun n’en était pas moins toujours resté un conducteur brusque et impatient, estimant que le code de la route ne s’appliquait qu’à ceux qui n’avaient pas suffisamment confiance en leur conduite et en la maitrise de leur véhicule … Et Anwar avait parfaitement confiance en la sienne, même s’il était probablement le seul. Il en tenait pour preuve ultime cette fois où son ancien chef de brigade l’avait envoyé en stage de conduite pour le punir d’avoir emprunté une rue piétonne de Fortitude Valley pour rattraper un suspect en fuite, quand bien même ni la voiture ni aucun des badauds présents ne s’en étaient sortis avec la moindre égratignure. Et dans son commissariat actuel aussi, il n’avait pas fallu longtemps pour que sa réputation de conducteur brusque lui colle à la peau … Patton, son ancienne équipière, avait suffisamment vocalisé à ce sujet avant de partir vers d’autres horizons, le brun préférant blâmer la fragilité de son estomac mais non sans avoir la certitude que Hogan avait elle aussi été mise au parfum avant de monter dans un véhicule en sa compagnie … Pourquoi alors tenter de faire un effort quand il pouvait simplement faire honneur à sa réputation ? Et pourquoi, surtout, ne pas en profiter pour récupérer une partie du bénéfice que sa nouvelle équipière ferait à ce sujet. « Je vois que monsieur est dur en affaires. » Pas né de la dernière pluie, surtout. « Va pour quarante alors. » Et au bout du compte cela avait suffit pour arracher à Anwar une expression satisfaite – il n’y avait peut-être pas de pari, il gagnerai peut-être quarante pour cent d’un Twix au meilleur des cas … Mais il avait obtenu gain de cause et c’était à peu près tout ce qui lui importait.

Déblatérer sur la conduite de l’un et la solidité de l’estomac de l'autre ne les empêchait pas cependant de faire ce pourquoi ils étaient là en premier lieu : inspecter chaque centimètre carré de la zone en espérant, d’une part, que la petite disparue serait retrouvée saine et sauve, et d’autre part ne pas être ceux qui lui mettraient la main dessus … C’était trop de paperasse. Et comme pour donner à Anwar une leçon de morale concernant l’ordre de ses priorités, voilà le karma qui les menait sur la mauvaise piste – entendez par là la plus odorante. « Hé bien il faut croire qu’on a pas de chance pour cette fois. » Une grimace désabusée sur le visage, l’inspecteur avait soupiré et emboîté le pas, maugréant un « Qui n’a jamais rêvé d’une balade en lisière d’égouts après tout. » Ce qui était certain en tout cas, c’est que si l’odeur était celle de ses souvenirs il y avait peu de chance que la disparue de soit aventurée de ce côté-là … Ou alors pas de son plein gré. Il s’étonnait en tout cas qu’en ayant des enfants Ciara ne soit jamais venue traîner dans les environs avec eux. Ou plutôt il faisait mine de s’en étonner pour avoir l’excuse de satisfaire son brin de curiosité. « Je ne doute pas qu’ils soient déjà venus avec leur père cela-dit. » Un père, donc (logique). Mais pas d’alliance, alors probablement un divorce également … et c’était un brin ironique de voir avec quelle facilité il en arrivait à cette conclusion quand lui-même n’en portait plus (d’alliance) et ne l’était pas (divorcé). « Quand ils étaient petits, on avait plutôt tendance à aller du côté de la mer, ils ont toujours préféré. » L’attention dérapant un court instant sur un bosquet qui ne cachait rien d’autre qu’un emballage de chips abandonné, Anwar s’était fendu d’un « Comme je les comprends. » songeur, puis avait ajouté en semblant redescendre sur terre « Pour la mer, je veux dire. » Il aurait pu développer, mentionner son voilier, son propre goût du large et le sentiment d’apaisement que lui provoquait le simple flux et reflux de l’océan, mais point trop n’en fallait. « Toi ? » Lui ? « Tu en as combien, un ? » Ah. « Deux. » Et ça lui faisait encore tout drôle de le dire malgré les mois écoulés depuis la naissance de sa crevette. « Une fille, celle pour qui j’étais en congé paternité à ton arrivée. Et un garçon, plus vieux … Mais on venait souvent ici quand il était petit, oui. On vivait sur la base militaire, juste derrière. » Et puisqu’il avait affaire à une inspectrice de police il la laisserait tirer seule les conclusions qui allaient avec – à savoir que si papa maniait les menottes et l’insigne de police, maman maniait plutôt la rigueur militaire. « Du coup j’en conclus que les tiens sont grands ? Tu as dit quand ils étaient petits. » Et en même temps c’était une donnée tellement subjective … Tout dépendait la facilité avec laquelle on parvenait (ou non) à couper le cordon.

À mesure qu’ils s’enfonçaient sur le sentier il était devenu plus simple de se laisser guider par l’odeur que de se fier à la carte, et le brun pouvait déjà entendre Maze lui faire remarquer dans la moindre compassion qu’il sentait le jus de poubelle ou le poisson avarié … dans le meilleur des cas. Pour un continent réputé relativement soucieux de son environnement – encore que la politique du Queensland concernant son lobby du charbon prêtait à se questionner – on ne pouvait pas dire qu’un soin particulier était apporté à ce que les égouts rejetaient dans la nature … Et en même temps quel meilleur endroit pour cacher un corps dans la précipitation ? Mais que Dieu les en garde … Et cela venait du plus résolu des athées. « Je savais que j’aurais dû prendre des vêtements de rechange. » avait finalement maugréé le policier entre ses dents tandis qu’ils quittaient le sentier pour inspecter les talus alentours, leur sol humide et le risque de glisser allant avec. « Franchement ça m’étonnerait qu’elle se soit aventurée jusque-là, qui aurait envie de … » De ? Sa phrase laissée en suspens, il avait froncé les yeux et pointé du doigt une masse informe presque au niveau du cours d’eau. « C'est quoi ça ? »

c'est dédé qui décide (cianwar) long long way to go 1542980520 :
 










    - I'm watching you breathing for the last time. A song for your heart, but when it is quiet I know what it means and I'll carry you home. I'll carry you home. -

(cianwar) long long way to go 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
(cianwar) long long way to go 7ce8d8f7c54a92ad6f905c3b09ed791e
POSTS : 15142 POINTS : 60

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go EmptyLun 19 Avr 2021 - 2:53


Le membre 'Anwar Zehri' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
(cianwar) long long way to go LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(cianwar) long long way to go Empty
Message(#) Sujet: Re: (cianwar) long long way to go (cianwar) long long way to go Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(cianwar) long long way to go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-