AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-28%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi MI Watch Lite
49.99 € 69.01 €
Voir le deal

 (LAWNIKA #3) I'd let you win.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1066 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
LAWNIKA #2& #3 (fb) ► You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right, playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
FAMILY Louisa #2 ; Shiloh #1 ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. JooR
DANIA #2 ► u.c

Rudy> Lena> Yelahiah> Jessian #3> Lou> Finnley > Aaron> Alma > Dan

RPs EN ATTENTE : andrew
RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cranberry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyDim 20 Déc - 21:05





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
I'd let you win.
⤜⤐⤞


Le dojo était un des plus grands de Brisbane. Au cœur de Logan City, lorsqu’on entrait dans le bâtiment, une immense salle s’étendait, salle principale recouverte d’un tatami et de plusieurs rings. Toujours lorsque Danika entrait dans le bâtiment, son regard partait vers la gauche, vers les escaliers et vers l’étage qui menait au bureau de son père, aux pièces où le matériel était stocké et aux vestiaires et douches. Le bureau de son père était entièrement vitré ce qui lui permettait d’avoir une vue imprenable sur la salle principale et on le voyait souvent observer du haut les élèves qui combattaient en bas. Elle monte immédiatement les escaliers et un sourire étire ses lèvres alors qu’elle entre dans le bureau de son père, venant ébouriffer ses cheveux alors qu’il semble s’occuper de factures. « Daniiii. » Son père râle avec un sourire et elle vient déposer un baiser sur sa joue. « Nouvelle commande de matériel ? » « Oui, je vais racheter des protections les anciennes commencent à dater. » Elle hoche la tête allant observer la salle en bas à travers la vitre. « Tu te sens prête ? » Elle ne le regarde pas alors, devinant de quoi il est en train de parler. Une compétition importante allait avoir lieu d’ici quelques jours et que c’était là que la dernière étape se jouait avant les compétitions nationales. Comme toujours pourtant, Danika gardait le regard fixé sur son rêve et ses ambitions, déterminée. « Oui. » Certes il y avait une certaine angoisse en elle comme avant chaque compétition mais elle restait sereine et confiante. « Je vois que ma fille a hérité de la confiance de son père. » Elle rit à ses mots. Les chiens ne font pas des chats et il l’avait élevé dans ce monde dès le moment où elle avait su marché, était-ce surprenant qu’elle soit modelée à son image ? Le talent de James Riley était reconnu et c’était sans doute cela qui aujourd’hui ce dojo avait aussi bonne réputation pour former des champions. « Je te laisse fermer ce soir ? » Son père lui demande se levant, déjà en train de rassembler ses affaires. Le dojo était quasiment vide, c’était le moment que Danika préférait pour s’entraîner, sans personne pour la déranger.  « Oui pas de soucis. »

Quelques instants plus tard elle en profite pour passer au vestiaire et se changer avant de redescendre les escaliers. Il n’y a quasiment plus personnes dans la salle principale et elle salue les personnes sur le départ avant de contourner le tatamis, partant vers l’arrière de la salle où se trouvent les portes battantes qui mènent aux salles à l’arrière. Il y en avaient plusieurs qui permettaient aux compétiteurs de s’entraînaient dans le regard des autres,  de faire cours à des plus petits groupes.  Aujourd’hui, le champ de compétence du dojo s’était élargi, si bien que plusieurs arts martiaux comme sports de combats étaient enseignés.

Il n’y a plus personne dans les salles qu’elle croise jusqu’à du moins ce qu’elle arrive dans la salle qu’elle avait toujours préférée, celle la plus éloignées des autres et où on était le moins dérangé et qu’elle tombe sur une personne qu’elle n’avait absolument aucune envie de voir.  Danika s’adosse à la porte, croisant les bras, regardant l’homme de haut en bas alors qu’il s’acharne sur un punching ball.  « C’est ce que t’appelles un entraînement Cabbott ? C’est que ça se ramollit un peu non ? » Sa voix claque dans le silence de la pièce pleine de moquerie. Elle pose son sac dans le coin de la salle. Évidemment il fallait que Lawrence soit dans SA salle.  A croire qu’il le faisait exprès pour l’emmerder. Mais tout était sujet d’énervement quand il s’agissait de Lawrence, de son sourire à sa façon de combattre, tout en lui agaçait profondément Danika. Pourtant elle sourit, narquoise. « Il est tard, faut rentrer se coucher. »



⇜ code by bat'phanie ⇝


dani
I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.



(LAWNIKA #3) I'd let you win. IcdDGTz
(LAWNIKA #3) I'd let you win. GZFHSTH
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YtxTUla
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YlMyvG3
(LAWNIKA #3) I'd let you win. 0q9c4Id
(LAWNIKA #3) I'd let you win. WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_oau10rlDl91s5k8ilo9_250
POSTS : 282 POINTS : 1010

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ≈ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
Lawnika #3 (FB), #4 & #5

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
BFF Tessa #1

Martin, Nick, Peter, Niamh, Joy #2, Hassan, Dale
RPs EN ATTENTE : Maxence/Tessa
RPs TERMINÉS : Danika #1, Danika #2, Joy #1
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : Ironshy (avatar) & Zinala (Gif)
DC : Caelan Leckie
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyMar 22 Déc - 3:44



Les années filent à la vitesse de l’éclair. Déjà huit ans depuis que le dojo est devenu comme une deuxième maison pour moi, un endroit où je peux laisser sortir toute ma frustration et ma rage sans me faire juger. Un endroit où je peux faire quelque chose de positif avec toute cette énergie négative qui me pourri l’existence. Tout ça grâce à James Riley, l’un des rares qui avait cru en moi malgré qu’il ne savait rien de moi à mon arrivé au dojo. Il faut croire que je n’étais pas la première âme perdue à croiser son chemin. Je l’avais envoyé promener quelques fois au début alors que je croyais dur comme fer qu’il ne pouvait pas me comprendre. Maintenant, j’avais beaucoup de respect pour cet homme qui avait fait une si grosse différence dans ma courte vie.

En entrant dans le dojo ce soir, comme tous les autres soirs où je viens m’entraîner ici, j’ai le réflexe de lever la tête pour voir s’il est bien dans son bureau à garder un œil sur tous ses protégés. Lorsque son regard croise le mien, je lève un bras pour le saluer avant de me rendre au vestiaire pour troquer mes jeans pour une paire de shorts noires et mon t-shirt pour une camisole grise. Je traverse ensuite les portes battantes pour me rendre dans l’une des salles à l’arrière. Je dépose mon sac, ma casquette et mes chaussures contre le mur en-dessous du miroir et je prends place devant l’un des pushing bag pour débuter mon entraînement. Avant de commencer ma première série, je mets mes écouteurs sans fil dans mes oreilles et je dépose mon téléphone parterre pas très loin. Je débute mon entraînement par une longue série de différents coups de poings rapides afin de faire monter mon rythme cardiaque. Lorsque je me sens bien réchauffé, j’ajoute des coups de pieds circulaires à ma séquence pour travailler tout le corps.

C’est entre deux séries que j’aperçois Danika dans le miroir devant moi. À la voir s’adosser contre la porte et croiser ses bras, je sais déjà qu’elle trouvera un sujet sur lequel râler. Malgré que j’anticipe déjà qu’elle m’énervera, je suis trop curieux pour ne pas entendre ce qu’elle aura à dire. Je prends donc un petit deux secondes pour retirer mes écouteurs que je lance plus loin près de mon sac.  « C’est ce que t’appelles un entraînement Cabbott ? C’est que ça se ramollit un peu non ? » Je ris. Avant de lui répondre, je prends ma bouteille d’eau parterre pour en prendre une gorgée, puis je la troque contre ma serviette pour m’essuyer le cou et le visage. Elle a beau dire ce qu’elle voudra, je suis conscient de l’énergie mise dans mon entraînement. Et à voir les gouttes de sueur sur le tatami, je sais que ses paroles ne valent rien. « Mes biceps font deux fois les tiens, tu ne me feras pas croire que t’es plus forte que moi. Et on sait très bien tous les deux que tu frappes comme une fille. Oh attends, T’ES une fille. » Un sourire triomphant se dessine sur mes lèvres alors que prononce ces mots. Satisfait de ma réponse, je lance ma serviette parterre et je me remets à frapper dans le punching bag comme si elle n’était pas là. Malgré tout ce que je dis, je sais toutefois que Danika est une adversaire redoutable pour l'avoir vue combattre à de nombreuses reprises. Je sais aussi que la différence de taille et de force risque d'être à mon avantage. On va se le dire, nous ne sommes pas vraiment du même calibre. Elle est triste Danika, parce qu’elle n’a visiblement pas accès à la salle qu’elle veut alors que le dojo est vide, lui, et qu’elle a l’embarra du choix. Alors elle ne lâche pas le morceau. « Il est tard, faut rentrer se coucher. » Entre deux coups de poings, je lève une main en l’air comme pour la saluer. « Bonne nuit là! » Et je recommence à cribler le punching bag de coups de poings. Parce qu’elle n’a pas dit c’était le temps d’aller se coucher pour qui et que je suis pas mal convaincu que je suis plus vieux qu’elle. « Moi je n’ai pas besoin que mon papa chéri me surveille au dojo, je peux me coucher à l’heure que je veux. » dis-je haletant en lui lançant un regard furtif dans le miroir sans arrêter ma séquence. Pourtant je ne détesterais pas cette idée, ça voudrait au moins dire que mon père serait toujours en vie.

@Danika Riley


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1066 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
LAWNIKA #2& #3 (fb) ► You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right, playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
FAMILY Louisa #2 ; Shiloh #1 ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. JooR
DANIA #2 ► u.c

Rudy> Lena> Yelahiah> Jessian #3> Lou> Finnley > Aaron> Alma > Dan

RPs EN ATTENTE : andrew
RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cranberry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyJeu 24 Déc - 10:07





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
I'd let you win.
⤜⤐⤞

Ses mouvements sont précis, efficaces. Le regard de Dani s’attarde sur chacun des muscles qui se tendent et se détendent alors que ses poings s’abattent sur le sac de frappe et que sa respiration s’accélère. Il est doué, il l’a toujours été. C’est peut-être ça qui le rend aussi agaçant à ses yeux ? Ca et le fait qu’il dégage une énergie qui a toujours été l’écho de la sienne et qui la ramène finalement toujours ici face à lui, à le provoquer.  Ils sont habitués à ce constant duel verbal, cela fait des années que ça dure et alors qu’il rit et qu’il attrape sa bouteille d’eau, elle attend déjà sa réplique comme le prochain coup lancé dans un combat. « Mes biceps font deux fois les tiens, tu ne me feras pas croire que t’es plus forte que moi. Et on sait très bien tous les deux que tu frappes comme une fille. Oh attends, T’ES une fille. »

C’est à elle de laisser échapper un rire, ignorant son sourire triomphant, s’approchant de lui en applaudissant alors qu’il se remet à frapper dans le sac. « Bravo, c’est bien tu sais distinguer une femme d’un homme, on progresse. » Danika lui adresse son plus beau sourire, celui qui ressemble plutôt à un animal prêt à égorger sa prochaine proie. « T’essayes de compenser quelque chose avec tes biceps peut être ? Un autre attribut de petite taille ? » Elle laisse volontairement son regard glisser jusqu’à son entrejambe avec un air narquois avant de s’approcher un peu plus de  lui, touchant son bras  lorsqu’il marque une pause comme si elle voulait tester la marchandise. « T’as l’air d’en avoir un plus gros que l’autre en plus, tu devrais peut-être utiliser ton autre main un peu tu sais… » Il n’y aucune référence à la boxe dans cette phrase et elle lui adresse un clin d’œil et la semi caresse sur son biceps se transforme en pichenette avant de s’éloigner vers son sac.

Il est temps que Lawrence part de cette salle, pour qu’elle puisse s’entraîner et surtout qu’elle puisse fermer le dojo et être tranquille sans que personne ne vienne la déranger. Lawrence la dérange, à frapper dans ce sac, à sous-entendre qu’elle n’est pas à sa hauteur. Bien sûr elle n’est pas idiote, elle est tout à fait consciente de leur différence de taille et de poids, mais elle sait aussi qu’elle n’a pas été formé qu’à la boxe, et le karaté comme les autres sports de combats qu’elle apprend depuis qu’elle sait marcher font d’elle au moins une adversaire de taille et même s’il avait bien plus de chances de gagner ce n’était pas sans se prendre quelques coups bien placés avant. Rien que cette pensée là à vrai dire avait le mérite de lui donner le sourire.  « Bonne nuit là !  Moi je n’ai pas besoin que mon papa chéri me surveille au dojo, je peux me coucher à l’heure que je veux. »

Danika fait mine de soupirer lourdement, levant les yeux au ciel avant de prendre un ton mielleux. « Sauf qu’en l’occurrence la fille à son papa chéri qui possède le dojo Cabbott. Donc si tu pouvais arrêter de transpirer sur mon tatami ça commence à un peu trop sentir le grizzli ici. » Danika fait mine de se pincer le nez avant d’enlever sa veste et de commence à faire des tours de salle en courant pour augmenter son rythme cardiaque et réchauffer son corps comme s’il était déjà acté que Lawrence allait partir. « On ferme Cabbott au cas où l’information ne serait pas bien passé dans ton cerveau de mollusque. »




⇜ code by bat'phanie ⇝


dani
I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.



(LAWNIKA #3) I'd let you win. IcdDGTz
(LAWNIKA #3) I'd let you win. GZFHSTH
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YtxTUla
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YlMyvG3
(LAWNIKA #3) I'd let you win. 0q9c4Id
(LAWNIKA #3) I'd let you win. WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_oau10rlDl91s5k8ilo9_250
POSTS : 282 POINTS : 1010

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ≈ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
Lawnika #3 (FB), #4 & #5

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
BFF Tessa #1

Martin, Nick, Peter, Niamh, Joy #2, Hassan, Dale
RPs EN ATTENTE : Maxence/Tessa
RPs TERMINÉS : Danika #1, Danika #2, Joy #1
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : Ironshy (avatar) & Zinala (Gif)
DC : Caelan Leckie
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyJeu 24 Déc - 16:46



« Bravo, c’est bien tu sais distinguer une femme d’un homme, on progresse. » J’arrête ma séquence lorsque je vois dans le miroir qu’elle est rendue tout près. Je me mordille la lèvre inférieure avant de lui faire un clin d’œil. « Oh si tu savais. Ça fait longtemps que je connais la différence. » Parce que je suis un homme et que je fréquente des femmes, pourrait-on dire, sauf que moi je sais que c’est plutôt parce que j’ai pu explorer la moindre parcelle du corps et Joy et de celui de Peter. Sauf que Danika n’a pas besoin de connaître cette facette de ma vie qui ne la regarde pas du tout. Je sens que j’ai touché à une corde sensible parce que Danika augmente d’un cran dans ses remarques cinglantes, s’attaquant maintenant à mon intelligence et à mon apparence physique. « T’essayes de compenser quelque chose avec tes biceps peut être ? Un autre attribut de petite taille ? » Ses paroles provoquent chez moi un rire saccadé pendant que je hausse les sourcils, pas tellement impressionné par sa réplique qui manque cruellement d’originalité. Un adolescent aurait pu faire mieux. Grosse corvette, petite quéquette. Impulsif, j’ai le goût de lui répondre pour lui fermer le clapet. J’ouvre la bouche pour répliquer mais mon corps est secoué d’un léger frisson lorsque ses doigts chatouillent mon épiderme. Je serre la mâchoire, le regard planté dans le sien, alors que mes poils se hérissent. « T’as l’air d’en avoir un plus gros que l’autre en plus, tu devrais peut-être utiliser ton autre main un peu tu sais… » Sans la quitter des yeux, j’humecte mes lèvres avec ma langue, le regard pétillant. « Je ne savais pas que ce je fais dans ma chambre à coucher t’intéressait. » lui dis-je alors qu’elle s’éloigne vers son sac.  

Je reprends ma séquence où je l’avais laissée, essayant d’ignorer ses commentaires précédents qui tournent en boucle dans ma tête et auxquels je n’ai pas eu la chance de répliquer. Danika veut que je parte mais je ne partirai pas sans avoir dit mon dernier mot. « Sauf qu’en l’occurrence la fille à son papa chéri qui possède le dojo Cabbott. Donc si tu pouvais arrêter de transpirer sur mon tatami ça commence à un peu trop sentir le grizzli ici. » Ok, je devais au moins lui donner d’avoir trouvé l’animal parfait pour me représenter étant donné ma pilosité. « Le Grizzly est un animal redoutable, tu devrais savoir qu’on ne plaisante pas avec un Grizzly. » Parce qu’il n’hésiterait pas à se défendre tout comme je n’hésitais pas à me défendre. Parfois sans trop réfléchir avant d’agir, lorsque mon impulsivité prenait le dessus. Danika commence son échauffement faisant le tour de la salle en courant. Pendant ce temps, je défais le velcro de mes gants pour les enlever pendant que je marche lentement pour me mettre sur sa trajectoire. « On ferme Cabbott au cas où l’information ne serait pas bien passé dans ton cerveau de mollusque. » « Il va falloir que tu me sortes de force. En attendant, tu peux te faire ton opinion toi-même. » Sans aucune pudeur, je glisse mes pouces sous les élastiques de mes shorts et de mon boxer et je les baisse jusqu’à mes genoux pour exposer mon attirail. Malgré tous les commentaires qu’elle pourrait bien faire, j’avais toujours été plus complexé par mon caractère que mon corps. « Ça a l’air que ça peut même grossir si tu sais comment t’y prendre. » ajoutai-je en lui faisant un clin d’œil. Convaincu qu’elle a eu le temps de tout voir, je remonte mes vêtements et je remets mes gants en attachant le velcro avec mes dents. Je lui fais signe de s’approcher d’une main avant de placer mes poings devant moi dans une position défensive. « Si tu me bats, je m’en vais. »

@Danika Riley


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1066 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
LAWNIKA #2& #3 (fb) ► You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right, playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
FAMILY Louisa #2 ; Shiloh #1 ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. JooR
DANIA #2 ► u.c

Rudy> Lena> Yelahiah> Jessian #3> Lou> Finnley > Aaron> Alma > Dan

RPs EN ATTENTE : andrew
RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cranberry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyVen 25 Déc - 11:53




@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
I'd let you win.
⤜⤐⤞

 « Oh si tu savais. Ça fait longtemps que je connais la différence. » Elle ne relève pas roulant les yeux au ciel, préférant attaquer sur la facilité, ses attributs masculins.  Ses doigts caressent son bras et  elle sent sa peau frissonner sous le toucher et son sourire se fait plus satisfait, consciente de son petit manège. Il humecte ses lèvres et inconsciemment son regard suit le geste s’attardant une demie seconde de trop.  « Je ne savais pas que ce je fais dans ma chambre à coucher t’intéressait. » Elle rit à cette remarque, s’éloignant, préférant de pas répondre. Évidemment qu’elle ne s’y intéressait pas.  Danika n’avait absolument aucune attirance pour cet homme, il était insupportable,  bien trop impulsif, bien trop tenace.  Si elle avait réfléchi un tant soit peu à pourquoi il l’agaçait autant elle se serait rendu compte eu c’était parce qu’ils se ressemblaient beaucoup trop sur certains sujets.  Il était bien plus facile d’ignorer la tension présente.

« Le Grizzly est un animal redoutable, tu devrais savoir qu’on ne plaisante pas avec un Grizzly. »  « Tu veux que je te donne un peu de miel c’est ça ? » Elle lance railleuse, en courant, peu impressionnée par le physique imposant de Lawrence qui l’avait toujours dominée de deux têtes.  Elle l’observe du coin de l’œil alors qu’il vient se placer dangereusement sur son chemin et qu’elle est forcée de s’arrêter.  Danika sent bien qu’il était en train de ruminer une répartie,  qu’il attendait un moment pour agir et lorsque ses pouces se glissent sous les élastiques de ses shorts elle devine la suite des évènements et lève les yeux au ciel.  « Il va falloir que tu me sortes de force. En attendant, tu peux te faire ton opinion toi-même. »

Son regard descend inévitablement sur son entrejambe dévoilé. Elle devrait être offusquée de sa réaction puérile. Pourtant elle n’est absolument pas mal à l’aise, ni offusquée. Un léger rire vient secouer ses épaules après un léger silence pendant lequel des pensées tout sauf catholiques lui ont peut-être malgré elle traversé l’esprit.  Il est insupportable. Elle se force à se répéter cette phrase dans son esprit. « Ça a l’air que ça peut même grossir si tu sais comment t’y prendre. » Il lui fait un clin d’œil et si elle était pudique elle aurait sûrement rougi comme beaucoup de filles l’auraient fait. Mais Danika n’a jamais été pudique. A vrai dire elle a toujours eu une confiance débordante en son corps et en sa sexualité.  Il veut jouer à ça elle peut jouer. « Oh crois moi Lawrence, je sais comment m’y prendre. » Elle penche la tête sur le côté, son regard brûlant parcourant son corps comme si elle envisageait véritablement l’idée. Alors qu’il remonte enfin ses habits elle prend un air faussement déçu et ajoute : « Pas sûr que tu tiennes la longueur par contre vu comment tu es essoufflé  après tes petits coups dans la sac de toute à l’heure. » Son sourire mutin s’élargit, son regard pétillant de malice alors qu’elle l’observe remettre ses gants et se placer dans une position défensive.  « Si tu me bats, je m’en vais. »

Ça c’est un défi. Un défi qui la fait automatiquement se concentrer sur lui, planter son regard dans le sien. Il sait parfaitement qu’elle est incapable de résister à ce genre de propositions, aimant bien trop le jeu et détestant perdre.  Elle renchérit. « Si je te bats, tu t’en vas et à ma prochaine compétition je veux te voir en pompoms et en tutu roses pour m’encourager. » Elle est à un désavantage ici, elle le sait parfaitement.  Il est plus grand et plus lourd qu’elle, plus échauffé aussi. Elle est déjà au moins heureuse de ne pas avoir choisi de mettre son kimono aujourd’hui et d’être en legging et brassières pour être plus à l’aise dans ses mouvements.  Elle s’éloigne pour aller chercher ses gants dans son sac, les attachant, avant de revenir devant loin, se mettant en position.

Son regard est déjà en train de pétiller, parce que c’est toujours ici qu’elle est le plus heureuse, comme si elle était née pour combattre. Elle ne peut s’empêcher lui adresser un sourire mielleux : « Le grizzly a besoin d’être remis à sa place c’est ça ?  Tout pour que tu dégages honey. » Elle fait mine de lui souffler un baiser et le combat est lancé.

Lancer de dés:
 

⇜ code by bat'phanie ⇝


dani
I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.



(LAWNIKA #3) I'd let you win. IcdDGTz
(LAWNIKA #3) I'd let you win. GZFHSTH
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YtxTUla
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YlMyvG3
(LAWNIKA #3) I'd let you win. 0q9c4Id
(LAWNIKA #3) I'd let you win. WwvEdsJ


Dernière édition par Danika Riley le Ven 25 Déc - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_mh7gvpAlkm1qz5ekjo1_500
POSTS : 12517 POINTS : 3930

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
PSEUDO : le destin.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
INSCRIT LE : 15/12/2014

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyVen 25 Déc - 11:53


Le membre 'Danika Riley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
(LAWNIKA #3) I'd let you win. AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_oau10rlDl91s5k8ilo9_250
POSTS : 282 POINTS : 1010

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ≈ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
Lawnika #3 (FB), #4 & #5

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
BFF Tessa #1

Martin, Nick, Peter, Niamh, Joy #2, Hassan, Dale
RPs EN ATTENTE : Maxence/Tessa
RPs TERMINÉS : Danika #1, Danika #2, Joy #1
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : Ironshy (avatar) & Zinala (Gif)
DC : Caelan Leckie
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptySam 26 Déc - 5:52



« Tu veux que je te donne un peu de miel c’est ça ? » Je lui souris en haussant les épaules. « Qui sait, peut-être que je vais me transformer en Winnie l’ourson. » Dans ses rêves oui. Ou dans ceux que je risquais d’avoir vue la tournure très intéressante que notre discussion venait de prendre. Danika se remet à courir mais je me mets sur sa trajectoire pour l’obliger à s’arrêter pour la prendre par surprise en me dénudant devant ses yeux pour la déstabiliser. Au contraire, elle semble plutôt à l’aise lorsque ses yeux s’arrêtent sur mon entrejambe, ce qui me surprend agréablement. Comme à son habitude, elle ne manque pas l’occasion de répondre à mon dernier commentaire, pleine d’assurance. « Oh crois moi Lawrence, je sais comment m’y prendre. » Au moment où Danika penche légèrement la tête pour explorer mon anatomie de son regard, je sens le rythme de ma respiration qui s’accélère. Inconsciemment, ma langue repasse sur mes lèvres pendant que je caresse l’idée de franchir les mètres qui nous séparent pour laisser libre cours à mes envies. « Je suis sceptique, j’ai besoin de voir quelque chose pour le croire tu comprends? » Malgré mes paroles, je décide d’ignorer le désir qui brûle jusque dans mes tripes et je me dépêche de remonter mes vêtements avant que les réactions de mon corps face à elle soient moins subtiles. « Pas sûr que tu tiennes la longueur par contre vu comment tu es essoufflé  après tes petits coups dans la sac de toute à l’heure. » Je laisse échapper un sourire enjôleur. « Personne ne s’est jamais plaint de mon manque d’endurance, au contraire. »

Alors que je me tiens debout devant elle en position défensive, je sais déjà qu’elle acceptera le challenge. Je le vois dans ses yeux qu’elle contemple sérieusement l’idée et l’inverse m’aurait plutôt surpris puisque je sais qu’elle a autant de difficultés que moi pour refuser un défi de la sorte. Nous avons tous les deux cette même soif insatiable de gagner. « Si je te bats, tu t’en vas et à ma prochaine compétition je veux te voir en pompoms et en tutu roses pour m’encourager. » J’esquisse un sourire en haussant les épaule, convaincu que je vais gagner de toute façon. « Pourquoi pas? On sait très bien tous les deux que ça n’arrivera jamais. » Un peu tête enflée sur les bords, mais j’assume. Je ne bouge pas pendant qu’elle part chercher ses gants, attendant sagement qu’elle vienne se placer devant moi pour qu’on puisse entamer ce fameux combat que j’attends avec impatience.

« Le grizzly a besoin d’être remis à sa place c’est ça ?  Tout pour que tu dégages honey. » « Attention, je pourrais aimer ça me faire remettre à ma place. » Surtout par elle parce que derrière toutes ces piques se cache une attirance irrépressible que j’ai toujours tenté d’étouffer. Pourtant, aujourd’hui, je joue avec le feu. Je fais mine d’attraper le baiser qu’elle me souffle pour le ranger dans mes poches. « Si je gagne, tu m’embrasses pour vrai, sweeteart. » Même si elle n’a pas encore accepté, mon regard caresse sa silhouette dans l’anticipation de la victoire qui me permettrait enfin de pouvoir la toucher pour autre chose qu’une bousculade. Danika fait signe qu’elle est prête à ce que le combat commence. Sans plus attendre, j’attaque le premier mais elle évite tous mes coups, trop rapide. «  Tu vois je ne suis pas sûre qu’en étant aussi lent, tu tiendrais la distance ailleurs Cabbott. » Je ris, guettant ses moindres faits et gestes pour anticiper ses coups. « Je te laisse des chances, je ne voudrais pas te faire trop mal. »

Spoiler:
 


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.


Dernière édition par Lawrence Cabbott le Sam 26 Déc - 5:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_mh7gvpAlkm1qz5ekjo1_500
POSTS : 12517 POINTS : 3930

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
PSEUDO : le destin.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
INSCRIT LE : 15/12/2014

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptySam 26 Déc - 5:52


Le membre 'Lawrence Cabbott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
(LAWNIKA #3) I'd let you win. PfAvyFy
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1066 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
LAWNIKA #2& #3 (fb) ► You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right, playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
FAMILY Louisa #2 ; Shiloh #1 ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. JooR
DANIA #2 ► u.c

Rudy> Lena> Yelahiah> Jessian #3> Lou> Finnley > Aaron> Alma > Dan

RPs EN ATTENTE : andrew
RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cranberry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptySam 26 Déc - 13:26





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
I'd let you win.
⤜⤐⤞

Il est dénudé devant elle et elle n’était pas sûre que quiconque aurait été surpris de la tournure des évènements. Apparemment au concours de qui a la plus grosse, aucune des deux n’est prêt à abandonner le terrain.  Il pense la déstabiliser, c’est mal la connaître. Elle est toujours prête à renchérir, laissant son regard parcourir lentement le corps de Lawrence.  « Je suis sceptique, j’ai besoin de voir quelque chose pour le croire tu comprends? » Il suffirait de quelques pas pour franchir la distance qui les sépare, pour attraper son cou et venir l’embrasser et presser son corps contre le sien. La pensée, malgré tout l’agacement que l’homme provoque chez elle, est insidieuse, crée une sensation de chaleur dans son bas ventre et si elle feint la déception quand il remonte enfin son short, elle est presque soulagée au vu des pensées qui ont traversé son esprit. « Personne ne s’est jamais plaint de mon manque d’endurance, au contraire. »  Il a un sourire enjôleur et le regard mutin de Danika reste ancré dans le sien. « Peut être qu’ils ont voulu protéger ton égo Winnie l’ourson. » Mais même elle ne doutait pas de l’endurance de l’homme, ils avaient passé bien trop d’entraînement ensemble pour ne pas connaître leurs limites physiques.

« Pourquoi pas? On sait très bien tous les deux que ça n’arrivera jamais. » Il est de nouveau là l’agacement alors qu’elle lève les yeux au ciel,  allant chercher ses gants, avant de se mettre en position prête à combattre.

« Attention, je pourrais aimer ça me faire remettre à ma place. » Elle doit bien admettre qui lui rend la vie difficile avec son sourire qui malgré tout ce qu’elle pense l’a fait un peu fondre. « Si je gagne, tu m’embrasses pour de vrai, sweetheart. » Le regard qu’il lui adresse alors fait frissonner son corps, hérissant son épiderme. Mais pour rien au monde elle n’est prête à perdre alors elle souffle. « Tu sais que pour gagner va déjà falloir arriver à me toucher ? » Elle susurre et le combat à peine commencé qu’elle utiliser son avantage, celui d’être plus petite et plus rapide, évitant ses coups, restant hors de portée.

«  Je te laisse des chances, je ne voudrais pas te faire trop mal. »  « Je devrais survivre. »

Peut-être qu’elle est un peu trop confiante, ou un peu trop distraite par son regard qui s’attarde sur les bras qu’elle avait critiqué précédemment. Toujours est-il qu’il est soudainement dans sa garde et qu’il attrape son haut alors qu’elle est entraînée par la force qui le pousse vers lui, trébuchant sur sa jambe en jurant. Elle sait d’avance qu’au sol elle n’a aucune chance. Ses gants sont une entrave aux seules options qu’elle pourrait avoir pour se dégager d’une prise où elle aurait besoin de ses doigts pour appuyer sur les articulations, pour utiliser la fragilité de son corps pour contrebalancer sa force et son poids. Au lieu de ça elle se retrouve sur le dos,  Lawrence entre ses cuisses l’écrasant de son poids, son bras gauche bloqué pendant qu’il lui assène des coups de poings son flan droit. Elle rage comme un chat prisonnier mais finit par calmer sa respiration. « Qu’est ce que tu vas faire maintenant hein ? » Elle le regarde d’un air rageur alors que sa tête est sur sa poitrine.

Il n’y a pas d’échappatoire, du moins aucun qui n’est fairplay. Son regard s’attarde sur son visage si proche du sien. Elle sent son souffle contre son visage, leur respiration à tous les deux bruyante dans le silence du dojo vide.  Tant pis pour le fairplay. Elle relève la tête alors pour venir trouver ses lèvres. Il suffit d’un instant pour que l’atmosphère change. Une demie seconde pour que leur posture n’ait plus rien d’un combat, pour qu’elle enroule ses jambes autour de ses hanches.

Ses lèvres ont à peine goûté les siennes,   elle a à peine eu le temps d’approfondir le baiser qu’elle laisse retomber sa tête sur le tatami pour voir sa réaction un sourire moqueur étirant ses lèvres. « Ca. » Il suffit d’un instant de surprise, d’un instant d’inattention et sa main libre vient lui donner un coup de poing en plein figure. Ce n’est pas ça qui le fera bouger d’au-dessus d’elle mais c’est assez pour que ce soit assez désagréable et souligner que même prisonnière elle n’est pas inoffensive. Un sourire satisfait apparait sur son visage et elle ajoute. « Ca aussi. » Ca ne résout pas son problème immédiat qui est que la brute épaisse est toujours au-dessus d’elle, le problème c’est qu’elle n’est plus aussi sûre d’avoir envie de le faire bouger maintenant qu’elle est consciente de son visage bien trop prêt du sien, de son corps brûlant plaqué contre elle. Sans même s’en rendre compte, sa langue passe sur ses lèvres comme si elle essayait de retrouver le goût de ses lèvres.


⇜ code by bat'phanie ⇝


dani
I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.



(LAWNIKA #3) I'd let you win. IcdDGTz
(LAWNIKA #3) I'd let you win. GZFHSTH
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YtxTUla
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YlMyvG3
(LAWNIKA #3) I'd let you win. 0q9c4Id
(LAWNIKA #3) I'd let you win. WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_oau10rlDl91s5k8ilo9_250
POSTS : 282 POINTS : 1010

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ≈ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
Lawnika #3 (FB), #4 & #5

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
BFF Tessa #1

Martin, Nick, Peter, Niamh, Joy #2, Hassan, Dale
RPs EN ATTENTE : Maxence/Tessa
RPs TERMINÉS : Danika #1, Danika #2, Joy #1
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : Ironshy (avatar) & Zinala (Gif)
DC : Caelan Leckie
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptySam 26 Déc - 19:30



Toujours prête à répliquer, Danika a une réponse à ma dernière réplique aussi, perpétuant cette joute verbale sans fin. « Peut être qu’ils ont voulu protéger ton égo Winnie l’ourson. » Le regard planté dans le sien, je secoue négativement la tête en pinçant mes lèvres ensemble, déjà prêt à répliquer pour ne pas lui laisser le dernier mot. « Faut croire qu’ils n’en auraient pas redemandé si c’était le cas. Toi aussi tu en redemanderais, tu ne sais pas ce que tu manques. » Et je joue sur sa soif de gagner les défis en espérant peut-être que cette discussion éveillerait en elle l’idée et l’envie qu’on se batte différemment pour une fois, qu’on s’arrête un instant pour assouvir ce désir ardent de plus en plus difficile à réprimer, cette soif de réconfort et de chaleur humaine.

Dans le même ordre d’idée, je réclame un baiser de sa part, si je réussis à remporter ce combat, tout en caressant sa silhouette des yeux. Mes mâchoires se serrent lorsque je remarque que les poils de ses avant-bras se hérissent face à mon regard lourd de sens. Ses réactions ne font que me motiver davantage à continuer dans l’espoir qu’elle finisse par flancher et que je puisse enfin goûter au fruit défendu que sont ses lèvres. « Tu sais que pour gagner va déjà falloir arriver à me toucher ? » J’essaie, probablement trop pressé, et elle évite chacun de mes coups sans trop de difficultés, arrivant à se défiler à chaque fois. « Oh ne t’inquiète pas pour ça, je vas te toucher. Sois patiente un peu, l’attente rend ça encore plus excitant. » Je tente une deuxième attaque, mais la conclusion est la même que la première. Danika est trop rapide et j’ai du mal à avoir une proximité suffisante pour la jeter au sol. Elle me lance une pique, encore une fois, à laquelle je réplique que je lui laisse une chance car je ne veux pas lui faire trop mal. « Je devrais survivre. » Je ris un peu alors que je cesse de l’attaquer, reprenant mon souffle un peu en position défensive. « Ça serait dommage que tu sois blessée pour ta compétition qui s’en vient. » Parce que même si je jouais à celui qui se fou d’elle, je suivais son parcours avec attention. Je sais qu’elle a une compétition bientôt qui risque d’avoir beaucoup d’importance pour son futur.

Ma patience (laquelle?) est enfin récompensée, elle baisse sa garde. Je saisis l’opportunité et je réussis à la faire trébucher au sol. Lorsque je l’entends jurer, je suis pris d’un rire triomphant. Elle sait qu’elle est dans une position fâcheuse et je le sais aussi. Pas question que je lui laisse de chance, si prêt du but. Je me glisse entre ses cuisses, la dominant par-dessus. Je crible son flanc droit de coups en espérant qu’elle baisse son bras pour se protéger, ce qui me donnerait le champ libre pour la frapper ensuite au visage. Et pendant mon attaque, je ne peux m’empêcher de la provoquer en lui demandant ce qu’elle fera pour se sortir de sa mauvaise position, la voix saccadée. Lorsque je vois son visage s’approcher du mien, je comprends tout de suite ce qu’elle s’apprête à faire et j’arrête immédiatement de la frapper avec mon poing en déglutissant difficilement, hypnotisé par ses lèvres qui s’approchent dangereusement des miennes. Je ferme instinctivement les yeux lorsque je peux enfin goûter ses lèvres dans un baiser qui m’arrache un soupir satisfait. Sauf qu’au moment où j’entrouvre les lèvres pour approfondir le baiser, elle laisse sa tête tomber sur le tatami. Je rouvre les yeux et je la fixe les yeux plissés. Je l’interroge du regard, visiblement déçu qu’elle mette fin trop tôt à ce baiser que j’ai à peine eu le temps de consommer. « Ca. » Je la regarde en silence, dans l’attente qu’elle reprenne où nous en étions, mon corps pressé contre le sien plus par désir que pour l’immobiliser comme lors de notre combat. Je me râcle la gorge avant de la relancer d’une voix rauque. « C’est tout ce que t’as? T’es certaine de savoir t’y pr… » Je n’ai pas le temps de terminer ma phrase que mon visage se tourne sous l’impact de son poing sur ma joue. Je fronce les sourcils en retournant ma tête vers elle, presque fâché de m’être fait avoir comme un débutant de la sorte. « Ca aussi. » Je passe ma langue sur mes lèvres, cherchant d’où vient ce goût de métal soudain. « Bitch! » J’attrape le poignet de son bras libre et je baisse son bras jusqu’à ce que je puisse l’écraser avec mon genou, afin de libérer mon bras. Pendant que je contrôle son bras ainsi, je défais le velcro de mon gant avec mes dents et je retire celui-ci en donnant un coup de bras dans le vide, sur le côté. Je baisse la tête et je tire ma lèvre inférieure vers l’avant pour voir si je saigne. Je ne vois rien, je suppose donc que le saignement provient de l’intérieur de ma bouche. Je rapporte mon attention sur son visage pendant que je libère son bras de mon genou, coinçant celui-ci au sol avec ma main libre, au-dessus de sa tête. « Tu ne m’auras pas deux fois. » Inconsciemment, je caresse son bras avec mon pouce pendant que je suis le mouvement de sa langue sur ses lèvres avec intérêt. Malgré mes récentes paroles, je prends le risque de lâcher son bras pour tasser du bout des doigts une mèche rebelle qui est plaquée sur son front humide pendant que je scrute son visage en silence. Mon regard se perd dans le sien un peu trop longtemps mais je finis par approcher mon visage du sien, plaquant ma joue rêche contre la sienne pour pouvoir murmurer dans son oreille. « Arrête de résister pour une fois, je sais que t’en as envie toi aussi. » Le cœur battant à tout rompre, je recule ma tête juste assez pour pouvoir l’observer pendant que j’agrippe sa nuque de ma main nue pour attirer son visage plus près du mien pour l’embrasser. Et cette fois-ci, je ne lui laisse pas le temps de se dérober lorsque j’approfondis ce baiser avec passion en pressant un peu plus mon corps contre le sien pour lui faire comprendre tout le désir que je ressens pour elle.

@Danika Riley


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1066 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
LAWNIKA #2& #3 (fb) ► You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right, playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
FAMILY Louisa #2 ; Shiloh #1 ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #3) I'd let you win. JooR
DANIA #2 ► u.c

Rudy> Lena> Yelahiah> Jessian #3> Lou> Finnley > Aaron> Alma > Dan

RPs EN ATTENTE : andrew
RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cranberry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptySam 26 Déc - 23:04





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
I'd let you win.
⤜⤐⤞




« Oh ne t’inquiète pas pour ça, je vais te toucher. Sois patiente un peu, l’attente rend ça encore plus excitant. »   Dani roule des yeux,  aussi agacée par ses paroles que par le désir qu’elle sent grandir en elle à mesure que la tension dans la pièce devienne irrespirable. Elle évite pourtant chacun des coups qu’il essaie d’asséner,  sa rapidité déjouant sa force brute.

« Ça serait dommage que tu sois blessée pour ta compétition qui s’en vient. » « T’inquiètes je serais encore plus en forme quand je te verrais en tutu rose, je suis sûre que tu feras une superbe pompom girl. » Elle susurre, mais à force de parler, elle l’a laissé trop se rapprocher d’elle. Un instant plus tard, ils sont au sol et elle rage de s’être faite avoir de la sorte, consciente que ses chances de s’en sortir sont minimes maintenant qu’elle est écrasée par son poids. Il n’y a plus qu’une solution à vrai dire et son regard s’égare sur son visage alors qu’elle relève la tête. Ses lèvres touchent les siennes, les effleurent, laissant entendre la promesse de plus….jusqu’à ce qu’elle laisse retomber sa tête sur le tatami et qu’elle observe son regard déçu avec satisfaction. « C’est tout ce que t’as? T’es certaine de savoir t’y pr… » Lawrence n’a pas le temps de finir qu’elle profite de son moment de relâchement pour lui balancer son poing en pleine figure, tant pis pour le fairplay.

« Bitch » Et elle rit triomphante, parce qu’elle l’a pris par surprise et qu’il s’est laissé avoir comme un débutant. « Tu devrais dire de plus belles choses que ça avec cette bouche Lawrence. » Elle susurre, très fière de son manège, se laissant faire quand il l’immobilise. Elle l’observe retirer son gant, pour tirer l’intérieur de sa lèvre. « Oh Winnie est blessé ? »   Il libère son bras de son genou,  le coinçant cette fois au-dessus de sa tête avec sa main. « Tu ne m’auras pas deux fois. » « Parle pas trop vite. » Elle répond du tac au tac pourtant, son corps frisonne quand il caresse son bras et elle est presque frustrée ne pas retrouver le goût de ses lèvres sur les siennes, le baiser ayant été trop court. Pas qu’elle lui avouerait.  Mais elle se sent trahie par son souffle court, par son regard qui le dévore des yeux,  par sa mâchoire qui se serre et son bras qui ne bouge pas, malgré le fait qu’il l’ait lâchée pour venir repousser une mèche de son front.

« Arrête de résister pour une fois, je sais que t’en as envie toi aussi. » Les mots prononcés à son oreille la font frissonner alors qu’elle ne dit rien, un léger sourire étirant le coin de ses lèvres, ces dernières s’entrouvrant d’anticipation alors qu’il l’observe de nouveau. La seconde d’après il agrippe sa nuque et leurs lèvres se retrouvent sans qu’elle ne fasse quoique ce soit pour l’en empêcher. Là où le baiser qu’elle avait initié n’était qu’un avant-goût, un effleurement, un écho de ce qu’il pourrait être, cette fois ci, le baiser s’approfondit rapidement et son corps se détend sous le sien,  s’enroulant un peu plus autour de ses hanches pour presser son bassin contre le sien, pendant que sa langue vient chercher la sienne.  Danika a du mal à se rappeler de toutes les raisons pour lesquelles il a toujours été agaçant, toutes les raisons qui font qu’elle ne le supporte pas. Elle a bien plus chaud que lorsqu’ils étaient en train de combattre et ses gants viennent se poser sur sa nuque, déjà agacée de ne pas pouvoir le toucher. Elle n’a jamais été patiente.  Elle grogne dans un souffle contre son visage « Attend. » Sa respiration est courte et maintenant qu’il n’est plus en train de la bloquer, elle en profite pour le pousser sur le côté pour inverser leur position, se retrouvant à califourchon sur lui avec un air triomphant. « Quoi t’as peur de t’en reprendre une ? » Elle ne peut s’empêcher de le provoquer, les joues rosies, le regard assombri d’un désir qu’elle ne cherche même pas à cacher. Elle arrache le velcro de son gant droit avec les dents pour s’en débarrasser, le gant gauche suivant rapidement. Ses mains sont enfin libres et elle approche de nouveau son visage du sien, laissant ses cheveux à présent sortis de la queue de cheval qu’elle avait fait chatouiller les joues de Lawrence. « Ca veut pas un peu dire que t’as perdu ça ? » Qui de lui ou d’elle a perdu elle n’en est pas vraiment sûre et à vrai dire elle ne sait même si elle en a quelque chose à faire, ses lèvres effleurant les siennes sans vraiment les toucher, sa main glissant sous son t-shirt, caressant sa peau, descendant jusqu’à son entrejambe.  Elle sent son désir à travers son short et ne peut s’empêcher de susurrer d’un ton faussement innocent. « C’est vrai que ça fait pas la même taille tout d’un coup. Ca veut dire que je sais comment m’y prendre ?  » Son regard est malicieux, alors qu’elle le fait languir, ses mains remontant le long de son corps pour venir trouver ses joues, ses lèvres se joignant à nouveau aux siennes dans un baiser plus langoureux et plus pressant. Il serait peut-être temps qu’elle se rappelle qu’elle est dans un dojo, mais à cet instant même, il n’y a que le corps de Lawrence qui semble occuper ses pensées.

⇜ code by bat'phanie ⇝


dani
I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.



(LAWNIKA #3) I'd let you win. IcdDGTz
(LAWNIKA #3) I'd let you win. GZFHSTH
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YtxTUla
(LAWNIKA #3) I'd let you win. YlMyvG3
(LAWNIKA #3) I'd let you win. 0q9c4Id
(LAWNIKA #3) I'd let you win. WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #3) I'd let you win. Tumblr_oau10rlDl91s5k8ilo9_250
POSTS : 282 POINTS : 1010

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ≈ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
Lawnika #3 (FB), #4 & #5

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Giphy
BFF Tessa #1

Martin, Nick, Peter, Niamh, Joy #2, Hassan, Dale
RPs EN ATTENTE : Maxence/Tessa
RPs TERMINÉS : Danika #1, Danika #2, Joy #1
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : Ironshy (avatar) & Zinala (Gif)
DC : Caelan Leckie
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. EmptyMer 30 Déc - 0:17



Pendant des années j’ai réprimé mon attirance pour Danika, entretenu cette rivalité entre nous malgré la soif d’avoir plus. Parce que James Riley est comme un père pour moi et que je ne peux me résoudre à blesser sa fille, conscient que mes histoires ne se terminent jamais sur une note positive. Peut-être un peu aussi parce que, malgré sa petite taille, Danika m’intimide, que je la considère inatteignable. Ça a toujours été plus facile de l’attaquer pour la garder loin de moi, pour résister. Pourtant ce soir il s’est produit un déclic. Ma soif d’avoir plus a pris le dessus et j’ai pris mon courage à deux mains pour l’exprimer. Je n’aurais jamais cru que me baisser les culottes serait aussi payant. Sauf que j’ai été naïf de croire qu’elle s’abandonnerait aussi facilement dans mes bras sans contre-attaquer, je me suis fait surprendre par un crochet en pleine gueule. « Tu devrais dire de plus belles choses que ça avec cette bouche Lawrence. » Je ris sarcastiquement avant de libérer mon bras pour vérifier les dommages. « Tu devrais faire de plus belles choses que ça avec ta main, Danika. » J’ai quelques idées en tête si elle manque d’inspiration, d’ailleurs, des idées que je garderai pour moi pour le moment. « Oh Winnie est blessé ? » Ne trouvant pas d’où le sang provient, je libère son bras de mon genou et je le bloque au-dessus de sa tête avec ma main, rapprochant mon visage du sien par la même occasion. « C’est juste une égratignure de rien du tout, je me suis déjà fait cogner pas mal plus fort que ça. Je devrais survivre. » Je lui fais un clin d’œil alors que je m’amuse à reprendre ses mots. Et maintenant que je sais à quoi m’attendre avec elle, j’allais m’arranger pour ne pas lui permettre de me faire le même coup deux fois. « Parle pas trop vite. »

Ou du moins c’est ce que je pensais avant que mon regard soit attiré par ses cheveux plaqués sur son front. Parce que malgré le coup de poing que Danika vient de m’envoyer en pleine figure, je prends le risque de libérer l’un de ses bras pour replacer ses cheveux et saisir sa nuque d’une main pour laisser cours à mes envies. Pendant que nos langues s’entremêlent, je libère son deuxième bras en déplaçant le mien à côté de sa tête pour prendre appuie dessus. Je lâche sa nuque, déplaçant ma main sur sa cuisse pour la caresser avec ardeur. Lorsque Danika pose les gants sur ma nuque et qu’elle grogne, je souris, comprenant sa frustration de n’avoir aucune dextérité et d’être privée de toute sensation. Parce que ça ferait longtemps que j’aurais enlevé mon deuxième gant si ça n’impliquait pas de disjoindre nos lèvres, pour pouvoir sentir un peu plus sa peau sous mes doigts. « Attend. » Haletant, je recule ma tête pour pouvoir la regarder, la dévorant du regard. Je me laisse faire lorsqu’elle me pousse, m’allongeant sur le dos à côté pendant qu’elle suit mon mouvement pour s’asseoir à califourchon sur moi.  « Quoi t’as peur de t’en reprendre une ? » Je passe ma langue sur mes lèvres en souriant d’un air amusé pendant que je fais comme elle et que j’enlève mon gant restant que je lance sans regarder où. « Non. Tu peux bien me faire ce que tu veux rendu là. » dis-je sans la quitter des yeux, les pupilles dilatées par l’excitation. Je craignais plutôt ce qu’elle pourrait ne pas faire. Parce que ça ne me surprendrait même pas qu’elle ne fasse qu’attiser mon désir et mon excitation pour me laisser en plan ensuite, la tension dans le tapis. Mais elle rapproche son visage du mien, ses cheveux maintenant libres chatouillant mes joues. Mon regard brûlant plongé dans le sien, je remonte mes mains sur ses hanches, les laissant glisser sur son épiderme jusqu’à ce que je puisse les poser sur ses seins. « Ca veut pas un peu dire que t’as perdu ça ? » Je lui souris en relevant légèrement la tête pour caresser son nez avec le mien, posant maintenant mes deux mains sur chaque côté de son visage pour le tenir. « Je ne sais pas pour toi, mais moi je ne me sens vraiment pas comme un perdant en ce moment. » Ma voix déraille à mesure que je sens sa main entreprendre sa descente jusqu’à mon entrejambe, mes lèvres s’entrouvrant sous l’anticipation. Lorsque sa main arrive enfin à destination, elle m’arrache un soupir de plaisir pendant que je laisse ma tête retomber sur le tatami en serrant un peu son visage entre mes paumes. « C’est vrai que ça fait pas la même taille tout d’un coup. Ca veut dire que je sais comment m’y prendre ?  » Je lui souris en respirant bruyamment. Sauf que mon sourire disparait lorsque je sens sa main remonter trop vite à mon goût. Je grogne de frustration avant de me mettre à rire. « Sauf que t’es pas supposée arrêter comme ça. » L’attente est insoutenable, je la supplie presque du regard. Nos vêtements ne s’envolent pas assez vite à mon goût, ils m’empêchent de laisser libre cours à mon imagination. Danika rapproche son visage du mien, rescellant nos lèvres ensemble dans un baiser plus langoureux pendant lequel je laisse mes doigts se faufiler dans sa chevelure. Sauf que je décide d’écouter mon corps, mon corps dont chaque millimètre cri qu’il veut plus. Mes mains laissent donc rapidement ses cheveux et se faufilent sous son chandail, pour détacher les agrafes de son soutien-gorge. Lorsque je sens la tension se relâcher, je me redresse à l’aide de mes deux mains pour m’asseoir sur le tatami, Danika toujours assise sur mes cuisses. Je me sépare de ses lèvres quelques secondes à peine pour enlever son chandail, allant les regoûter dès que j’ai envoyé valser le bout de tissu près de nos gants, tout en caressant son dos à deux mains. C’est presque à contrecœur que je mets fin au baiser une nouvelle fois, reculant la tête juste assez pour pouvoir murmurer, le regard plongé dans le sien. « Enlèves ton pantalon. » Je déglutis difficilement à bout de souffle, sans la quitter de mon regard brûlant en espérant que le lieu où nous nous trouvons ne lui coupera pas l’inspiration.

@Danika Riley


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #3) I'd let you win. (LAWNIKA #3) I'd let you win. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(LAWNIKA #3) I'd let you win.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-