AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
15% de remise sur une sélection Xiaomi dès 10€ d’achat
Voir le deal

 joassan + until my heart is black and blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joanne Prescott
Joanne Prescott
le clair-obscur
le clair-obscur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Divorcée de Jamie Keynes depuis février 2021
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University 2019. Débute un doctorat en 2020.
LOGEMENT : #37 toowong
joassan + until my heart is black and blue Tumblr_inline_o1fl63LASN1rifr4k_500
POSTS : 7533 POINTS : 210

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joassan + until my heart is black and blue 97fs
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

joamie #130

au : joamie v.a.#3 +

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

joassan + until my heart is black and blue Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
joassan #20 + joassan (fb #1)

yasmine #2 + marius #4 + evelyn #5 + hayden + miles + halsey
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow); ub (loonywaltz); crackship joamie (bleeding_light (adèle ♥))
DC : norah lindley
PSEUDO : black arrow
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://blackarrowcreations.tumblr.com

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue EmptyLun 21 Déc - 16:48


UNTIL MY HEART IS BLACK AND BLUE
so don't give up on me - ft. @hassan jaafari
Entre la pile de livres empruntés à la bibliothèque universitaire, les documents trouvés sur le net qu'elle avait du imprimer, ses notes personnels bondés de griffonnages et de phrases surlignés, son ordinateur portable, ses clés USB et son disque dur externe,la matière de la surface que composait le bureau de Joanne qu'on lui laissait à disposition à l'université n'était même plus visible. Marius avait su lui dénicher cette petite pièce jusqu'ici inutilisée, afin qu'elle puisse aussi travailler tranquillement sur sa thèse à l'université. Le professeur se montrait d'un très grand soutien, en dépit de ses problèmes personnels. Il était prêt à l'aider pour n'importe quoi, usant de ses avantages pour épauler Joanne coûte que coûte. Elle lui en était vraiment reconnaissante. Comme sa directrice de thèse, le Dr. Bubenik, le lui avait suggéré, Joanne avait pris contact avec quelques professeurs ou docteurs en histoire, spécialisé dans la Renaissance, afin de leur faire une demande de co-direction de thèse. Pour cela, elle avait du peaufiné sa note de recherches, revue et corrigée maintes fois par Bubenik, avant d'avoir son aval pour l'envoyer aux dits érudits italiens. Une étape stressante pour Joanne, ignorant totalement si l'un d'eux allait être réceptif à sa demande. Une Australienne qui se mêle de l'Histoire de l'Italie. Cela pourrait semblait bien ridicule pour certains mais Joanne avait su fournir une note qu'elle estimait être de qualité (et qu'elle le pense, en soi, était assez inédit) et elle espérait que l'un d'eux en était convaincu. En parallèle, elle avait également pris contact à l'un des chercheurs travaillant assidument sur les tableaux de Celso, grâce aux coordonnées que Jamie avait bien voulu lui donner, afin de l'aider à son tour dans son travail. L'Italien lui avait répondu avec une rapidité qui avait pris la jeune femme de court. Il se montrait particulièrement enthousaiste à l'idée de collaborer avec elle et échangeait depuis régulièrement des mails pour faire part de leur travail respectif. En plus de tout de cela, Joanne devait continuer d'être maman, conservatrice et... en instance de divorce. Se plonger dans ses recherches lui servait d'échappatoire, mais au point de trop s'oublier. Ses nuits n'étaient pas véritablement reposantes, les aliments qu'elle ingérait ne lui semblait guère appétissants, alors qu'ils l'étaient. Le matin là, Joanne prévoyait de réviser un petit peu les cours qu'elle donnait aux étudiants ayant déjà bien avancé dans leur cursus. Il y avait toujours des éléments à réajuster, des informations à ajouter ou à renouveler. Un travail qui demandait, lui aussi, un petit peu de temps et c'était pour cela qu'elle y consacrait la matinée afin de préparer la rentrée des étudiants. Car il s'agissait là de la pré-rentrée des différents professeurs, dont la plupart était présents. Au courant de la matinée, Joanne s'était rendue à la salle des professeurs pour s'y faire chauffer de l'eau. Elle restait dans sa bulle, le regard vidé, alors qu'elle préparait machinalement une tasse et le thé qu'elle avait ramené de chez elle. La blonde ne se mêlait que très rarement aux autres, ne s'estimant pas faire partie de la bande qu'ils semblaient formés. Elle n'était là que ponctuellement en semaine et elle ne s'attardait ici que lorsqu'elle discutait avec les quelques personnes qu'elle connaissait et qui travaillaient là. Hassan la fit légèrement sursauter lorsqu'il la salua. L'échange avait été relativement bref; tous les prétextes étaient bons pour ignorer l'éléphant dans la pièce. Puis, tout naturellement, son premier ex-mari lui proposait de déjeuner ensemble, dans l'un des petits restaurants avoisinants le campus. Joanne accepta très volontiers, avec un sourire sincère avant que chacun ne retourne à son labeur. Ils se retrouvèrent donc devant le Shalom, le restaurant aux spécialités indonésiennes. Elle reconnut facilement la silhouette d'Hassan, qui l'attendait juste devant. "Hey." lui souffla-t-elle avec un sourire timide. En attendant qu'une serveuse ne s'approche d'eux afin de leur attribuer une table, la petite blonde s'adressa à Hassan. "Merci encore de m'avoir proposée de manger ensemble." Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. "Ca tombe plutôt bien, j'avais oublié de me ramener de quoi manger." Un demi-mensonge, à vrai dire, car Joanne n'avait pas véritablement faim à midi, ces derniers temps. On les plaçait à l'intérieur; où l'air ventilé était plus que la bienvenue, même pour une Joanne qui était d'un naturel frileux. Joanne commandait un thé glacé pour commencer et laissait le brun choisir à son tour. L'employée leur avait laissé les menus à disposition avant de s'éloigner. "Ca va, de ton côté, la préparation pour la rentrée ?" lui demanda-t-elle afin d'engager une conversation facile à tenir. "Tu occupes déjà ton poste de doyen ?" Il avait pris son temps pour donner une réponse à la direction, car il avait tenu à laisser mûrir l'idée suffisamment longtemps pour être sûr de lui. "Ce n'est pas trop stressant ?" Elle l'était pour lui, en tout cas. Nerveuse, mais immensément fière. Elle maintenait qu'elle le trouvait parfait pour ce rôle. Elle peinait à se faire une idée exacte de toutes les responsabilités qui s'y associaient. Entre Marius et lui, elle avait l'impression de voir tout son entourage faire une ascension dans leur carrière. Elle était heureuse pour eux.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : freine des quatre fers dès que cela devient sérieux, paradoxalement terrifié par la solitude
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
joassan + until my heart is black and blue Tumblr_oh61mh0QuR1qhddxpo1_540
POSTS : 16346 POINTS : 545

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cap des 5 ans, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : chad #2justine #2lawrencejoanne #20sawyercamil #2kelly #6sohan #5 (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)erika (2016)jamie (au)kyte (au)
RPs EN ATTENTE : yasmine #18 ☆ leslie ☆ isaac ☆ jules #2
RPs TERMINÉS :
joassan + until my heart is black and blue VDnnWJA

2020joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16jules #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

joassan + until my heart is black and blue Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@tearsflight & sign@yeris + tattookisses & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: Re: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue EmptyLun 1 Fév - 19:47


Plus les jours étaient passés et plus Hassan avait vu le programme de sa journée s’étoffer, à tel point que lorsqu’il avait déposé les enfants de Qasim chez les parents Khadji ce matin-là, il n’avait pas eu de réponse ferme et définitive à apporter à Fatima lorsqu’elle lui avait demandé s’ils devaient l’attendre pour dîner le soir venu. Il espérait bien être rentré à temps (et pas uniquement parce que la marocaine avait tenté de le prendre par les sentiments en lui promettant des sfenj pour le dessert) mais si faire une journée à rallonge lui permettait de caser toutes les choses qu’il avait à faire et toutes les personnes qu’il avait à voir d’un seul bloc et de pouvoir profiter plus tranquillement du reste de ses vacances et de la présence de ses neveux, sans doute était-ce un mal pour un bien. Se fendant d’un « Soyez sages tous les deux, ne fatiguez pas trop l’oncle Amjad et ne faites pas tourner votre tante Fatima en bourrique. » tranquille, il avait ébouriffé une dernière fois la tignasse de Mehdi et piqué un baiser sur la joue de Reda avant de le reposer sur le sol. Seule Ava manquait à l’appel, s’étant fait une copine dans le quartier et ayant gracieusement été invitée par les parents de cette dernière à passer la journée à la plage avec eux. De retour chez lui le brun avait vérifié une dernière fois que ses deux chiens avaient assez d’eau pour tenir jusqu’à la fin de la journée, et récupérant ses affaires il avait enfourché sa moto et pris la direction de Toowong en listant mentalement par ordre de priorité les choses qu’il avait à faire avant sa première réunion de la journée. Il aurait volontiers fait l’impasse sur le petit-déjeuner organisé pour les membres de l’administration, s’il n’était pas entièrement contre les mondanités à petite dose son planning de la journée était suffisamment chargé en choses moins triviales, mais il ne pouvait décemment par faire faux-bond alors même qu’il inaugurait pour la première fois de façon officielle sa casquette de doyen. Après avoir déposé ses affaires dans son tout nouveau bureau, il avait donc fait un passage réglementaire dans la salle de réunion réquisitionné pour l’occasion, avait serré quelques mains et englouti quelques mignardises ainsi qu’un gobelet de café ne faisant que confirmer une fois encore sa préférence pour le thé, puis il s’était éclipsé pour retrouver les nouveaux chargés de TD de sa filière à qui il avait donné rendez-vous dans une autre salle. La plupart avaient fait toute ou une partie de leur scolarité à l’UQ, certains avaient étaient encore ses élèves l’année précédente, et seule une minorité d’entre eux avaient besoin qu’on leur fasse faire un tour du propriétaire – chose pour laquelle deux ou trois d’entre eux s’étaient portés volontaires. Au bout du compte, son rendez-vous avec Doune MacDonald – professeur honorifique, membre du conseil d’administration de l‘université, et déjà enseignante à l’époque où Hassan n’était qu’un étudiant incertain quant à son avenir, pour ne citer qu’une partie de ses nombreuses casquettes – avait été la partie la plus détendue de sa matinée, entrecoupée de sa rencontre avec Joanne dans la salle de repos des professeurs et de la proposition qu’il lui avait faite de déjeuner ensemble. S’ils avaient un peu échangé par texto la blonde et lui n’avaient pas eu l’occasion de se revoir depuis la fin de l’année scolaire, et Hassan avait jugé préférable de la laisser gérer ses propres … problématiques. Il s’inquiétait pour elle, rien de nouveau sous le soleil mais c’était un fait, cependant il n’avait pas pour projet de profiter de ce repas pour l’ensevelir sous les questions – il avait simplement envie de passer un peu de temps avec elle.

Lunettes de soleil sur le nez, il était arrivé le premier devant le Shalom dont la terrasse était pratiquement déserte du fit de la chaleur, bientôt rejoint par la jeune femme et tous les deux pénétrant à leur tour dans le restaurant. « Merci encore de m'avoir proposé de manger ensemble. Ça tombe plutôt bien, j'avais oublié de me ramener de quoi manger. » Se laissant l’un et l’autre guidés jusqu’à une table par l’une des serveuses, Hassan avait répondu à la remarque de Joanne par un clin d’œil amusé et un « Faut croire que je tombais à pic. » avant d’acquiescer lorsque, après avoir demandé à Joanne ce qu’elle souhaitait boire, la même serveuse avait demandé à Hassan s’il prendrait un thé vert – il venait souvent, et prenait toujours un thé vert. Laissés en tête-à-tête, les deux ex-époux s’étaient chacun saisi d’un menu et la blonde la première avait questionné « Ça va, de ton côté, la préparation pour la rentrée ? Tu occupes déjà ton poste de doyen ? » avide, déjà, de tenir la conversation aussi éloignée d’elle que possible. « C’était déjà le cas depuis le début de la période des examens, officieusement. » avait alors indiqué Hassan d’un ton prudent, ayant préféré le garder pour lui aussi longtemps que possible – autrement dit jusqu’à ce que le officieusement devienne un officiellement. « Mais ça se passe bien oui. J’ai officiellement changé de bureau et de place de parking, et c’est entièrement pour ça que j’ai accepté le poste à la base. » Laissant échapper un léger rire, il avait préféré s’en tenir à des constatations un peu futiles, sur lesquelles il était plus simple de plaisanter. Mais elle les connaissait trop bien, Joanne, lui et sa tendance à utiliser l’humour pour masquer sa nervosité. « Ce n'est pas trop stressant ? » L’air un peu circonspect face aux petits caractères de son menu, le brun avait laissé la question de la jeune femme en suspens quelques instants et chaussé sa paire de lunettes avant d’admettre « J’ai presque pas dormi cette nuit. » Alors stressant ? Évidemment. « J’ai envie de bien faire, mais en même temps je ne veux pas avoir l’air d’en faire trop … Et il va me falloir un peu de temps pour vraiment intégrer le fait que mon rôle ce n’est plus de faire remonter les problèmes, c’est de régler les problèmes qu’on me fait remonter. » C’était un peu comme devenir adulte une seconde fois … ou comme passer du camp des étudiants à celui des enseignants. Et d’ailleurs, la veille de son premier cour non plus il n’avait pas fermé l’œil, Joanne était on ne peut mieux placée pour le savoir. « Et toi alors, tes recherches avancent ? T’avais l’air totalement perdue dans tes pensées en salle des profs tout à l’heure. Marius a réussi à te trouver un bureau ? » Les places étaient chères et il fallait parfois un peu jouer des coudes, surtout lorsque l’on ne justifiait pas d’un poste d’enseignant à temps plein, mais il y avait toujours moyen de s’arranger en insistant un peu.



joassan + until my heart is black and blue 763064237  joassan + until my heart is black and blue 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joanne Prescott
Joanne Prescott
le clair-obscur
le clair-obscur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Divorcée de Jamie Keynes depuis février 2021
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University 2019. Débute un doctorat en 2020.
LOGEMENT : #37 toowong
joassan + until my heart is black and blue Tumblr_inline_o1fl63LASN1rifr4k_500
POSTS : 7533 POINTS : 210

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joassan + until my heart is black and blue 97fs
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

joamie #130

au : joamie v.a.#3 +

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

joassan + until my heart is black and blue Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
joassan #20 + joassan (fb #1)

yasmine #2 + marius #4 + evelyn #5 + hayden + miles + halsey
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow); ub (loonywaltz); crackship joamie (bleeding_light (adèle ♥))
DC : norah lindley
PSEUDO : black arrow
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://blackarrowcreations.tumblr.com

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: Re: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue EmptyMar 16 Fév - 19:29


UNTIL MY HEART IS BLACK AND BLUE
so don't give up on me - ft. @hassan jaafari
Douce ironie, que d'aller déjeuner avec son premier ex-mari alors qu'elle était en plein instance de divorce pour son second mariage. Bien que conscient de la situation, Hassan restait fidèle à lui-même, avec son sourire et ses remarques taquines. Il n'avait connaissance que des généralités, non de la complexité de la situation ni de la façon dont la blonde le vivait au quotidien. Il devait probablement s'en faire un petite idée, les dix années de vie commune lui ayant permis de la cerner comme personne. Une fois les boissons commandées, la jeune femme entama rapidement la conversation, désireuse d'en apprendre plus sur l'avancée professionnelle d'Hassan. "Depuis le début des examens, vraiment ?" rebondit-elle, surprise qu'il ait pu occuper son nouveau poste aussi rapidement. Elle esquissa l'ombre d'un sourire amusé lorsqu'il usa une nouvelle fois de son humour. "Et le bureau doit être plus grand et la place de parking bien mieux situé qu'auparavant, je suppose." rétorqua-t-elle. Ses mains étaient posées sur ses propres genoux, ses doigts étaient un peu nerveux. Elle était presque tentée de jouer avec, comme elle pouvait le faire parfois. A se demander qui était le plus nerveux des deux. "Tu vas exceller dans ce rôle, Hassan." lui dit-elle, avec la douceur naturelle qu'on lui attribuait si facilement. "Les étudiants et l'ensemble de l'équipe ont véritablement beaucoup de chance de t'avoir." Elle en était persuadée et il n'y avait rien qui pourrait remettre en question cette affirmation. Joanne désirait tout de même savoir où en était son niveau de stress, car elle le savait présent. Hassan était pris d'insomnie tant il appréhendait les responsabilités liées au rôle d'un doyen.  Du Hassan typique. Elle se souvenait très bien de ces nuits blanches qu'il faisait la veille de journées significatives. Ayant toujours eu le sommeil léger, elle avait à l'époque senti qu'il restait réveillé et s'efforçait de le rester avec lui. Si elle ne parvenait pas à le rassurer, à l'apaiser, alors elle restait réveillée ne serait-ce que pour lui tenir compagnie, lui faire ces gestes de tendresse qu'elle avait tant aimé lui faire. Joanne le regardait d'un air inquiet. "C'est vrai que tes fonctions changent, mais tu n'es pas moins capable qu'un autre de les résoudre, ces problèmes." Il était qu'il était bien plus facile de pointer du doigt ce qui n'allait pas plutôt que de se donner l'effort de trouver des solutions. "De nous deux, tu as toujours été celui qui savait quoi faire, qui relativisait, qui rassurait. Certes, c'était dans un autre contexte, mais je pense que tu peux facilement le retranscrire dans ce nouveau rôle." Il avait la maturité et l'expérience nécessaires. Hassan devait encore s'accoutumer à son élévation mais il était compétent et saurait prendre les meilleurs décisions, aussi difficiles pouvaient-elles être parfois. Rapidement, le brun dévia la conversation afin de la centrer sur son ex-épouse. "Je..." Elle se sentait presque prise de court. Elle avait pourtant matière à rebondir sur les sujets qui le concernaient lui, mais alors, parler d'elle... Bon, il ne s'agissait là que de ses recherches, sujet pour lequel elle pouvait s'étendre durant des heures. "Oui, elles avancent bien. Je dois organiser un premier voyage en Italie pour cet automne, j'espère. Histoire de voir l'avancée de la restauration des tableaux faisant l'objet de mon étude et de pouvoir rencontrer des professionnels sur place. Je suis déjà en contact avec un chercheur." Jamie lui avait donné ses coordonnées et la jeune femme échangeait depuis très régulièrement avec le scientifique italien, qui était au moins aussi passionné qu'elle. "J'avance plus lentement que je ne l'espérais, mais... J'avance." affirma-t-elle d'un sourire pincée. La serveuse arrivait ensuite avec les boissons commandées, Joanne la remercia. Elle s'éclaircit ensuite la voix pour répondre à la deuxième question qui lui avait été posée. "J'étais ailleurs, oui." dit-elle d'un rire nerveux. "J'ai beaucoup de choses à penser en ce moment, je m'y perds facilement." reconnut-elle, faisant principalement allusion à tous ses impératifs professionnels. Car Joanne était une personne qui aimait naturellement être dans sa bulle et ce phénomène était majoré depuis plusieurs mois. Cela ne la faisait que s'isoler davantage des autres alors qu'elle aurait probablement besoin d'un peu plus de compagnie. Mais sa réaction avait été très similaire après qu'Hassan lui ai demandé le divorce. Il n'y avait, durant cette période, que Sophia qui parvenait à lui arracher quelques mots, et encore. Joanne pensait que sa compagnie n'était pas la bienvenue du fait de son moral en bernes et préférait garder son ressenti pour elle. Bien que visible pour certains, l'on ne parvenait pas à véritablement estimer sa souffrance au quotidien. "Et oui, Marius a réussi à me trouver un petit bureau. Il tient à m'aider autant que possible pour jongler entre le boulot et le doctorat et je ne pouvais pas mieux rêver que d'avoir également un petit endroit ici où je peux travailler dans le calme." Jusque là, Joanne restait dans la salle de cours où elle enseignait ou dans la salle des professeurs qui elle, se voulait bien plus bruyante. Des conditions peu propices au travail, en somme. "Je fais au mieux pour me dégager du temps au musée aussi pour avancer dans mes recherches." Il était inutile de préciser que ses journées s'étaient considérablement rallongées. "Ma thèse va être co-dirigée. La directrice actuelle pense qu'il serait judicieux qu'il y ait également un historien spécialisé en Renaissance Italienne pour valider mon sujet de thèse et mes arguments. Du coup elle m'a demandée de rédiger une nouvelle note de recherche, plus précise que je puisse présentement face à face durant ce premier voyage en Italie. C'est pour ça que j'aimerais que ce soit le plus tôt possible, afin que je puisse continuer avec tous les éléments nécessaires en ma possession." expliquait-elle alors. "C'est... stressant." Et c'était peu dire. La pression que Joanne se mettait était gigantesque. Encore plus que lorsqu'elle avait rédigé son mémoire pour valider la fin de ses études. "Mais j'essaie de me dire que ça ne peut qu'être plus gratifiant d'être validée par les professionnels en Histoire de l'Art et en Histoire alors... Je me dis que le jeu en vaut la chandelle." Ses efforts permettraient potentiellement de belles avancées dans son domaine. Joanne ne réalisait pas à ce jour l'impact qu'elle pourrait avoir, elle n'imaginait pas un seul instant pouvoir avoir la  validation et l'approbation de personnes qu'elle admirait depuis toujours. Inclure un historien dans la direction de sa thèse lui avait fait réalisé qu'elle allait devoir redoubler d'effort. Peut-être qu'au fil de la construction de l'exposition et de l'argumentaire qu'elle formerait autour de celui-ci, elle finirait par le réaliser vraiment. Peut-être. Un si petit bout de femme capable de chambouler une partie du courant de l'Histoire.


Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : freine des quatre fers dès que cela devient sérieux, paradoxalement terrifié par la solitude
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
joassan + until my heart is black and blue Tumblr_oh61mh0QuR1qhddxpo1_540
POSTS : 16346 POINTS : 545

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cap des 5 ans, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : chad #2justine #2lawrencejoanne #20sawyercamil #2kelly #6sohan #5 (08/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)erika (2016)jamie (au)kyte (au)
RPs EN ATTENTE : yasmine #18 ☆ leslie ☆ isaac ☆ jules #2
RPs TERMINÉS :
joassan + until my heart is black and blue VDnnWJA

2020joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16jules #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2justine #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

joassan + until my heart is black and blue Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@tearsflight & sign@yeris + tattookisses & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: Re: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue EmptySam 3 Avr - 19:37


Quelque part il s’agissait de l’ordre des choses. Dès l’instant où Hassan avait mis un pied dans le monde de l’enseignement et s’était découvert une véritable vocation pour la chose, il avait été clair que le fauteuil de doyen de sa filière était un objectif qu’il espérait pouvoir atteindre. Peut-être était-ce d’avoir consacré autant d’années de sa vie à un sport collectif, mais le brun avait toujours été du genre à se fixer des objectifs et à voir plus loin que la ligne d’arrivée. À une époque ce besoin de se challenger avait été assouvi par son investissement de plus en plus régulier auprès d'Amnesty International, puis quelques années plus tard et à un tournant de son existence par le défi que représentait l’offre que lui avait fait ABC. Aujourd’hui ces deux casquettes supplémentaires avaient trouvé leur rythme de croisière, et aussi terrifiante qu’était l’idée de se hisser plus haut dans la hiérarchie de l’université, Hassan s’était laissé séduire par ce besoin de relever un nouveau défi – et de donner un sens supplémentaire à sa vie, lui dont l’épanouissement ne passait désormais plus que par le biais professionnel. Saisissant sans mal la perche tendue par sa plaisanterie, Joanne avait rebondi aussitôt « Et le bureau doit être plus grand et la place de parking bien mieux situé qu'auparavant, je suppose. » et le brun avait pointé un index dans sa direction pour indiquer qu’elle avait tout juste. « Ceci étant dit, je ne pensais pas dire ça mais je crois que mon placard à balais me manquera un peu … Je m'y étais habitué. » Depuis le début de sa carrière de professeur, ce minuscule bureau du troisième étage avait été le sien. Avec le temps il était devenu une espèce de cocon, rassurant et rempli de souvenirs, dont certains même concernaient également Joanne. Ce grand bureau dans lequel il avait déposé ses affaires ce matin-là l’intimidait en revanche encore un peu … Mais il s’y ferait, comme au reste. « Tu vas exceller dans ce rôle, Hassan. Les étudiants et l'ensemble de l'équipe ont véritablement beaucoup de chance de t'avoir. » lui avait en tout cas assuré Joanne avec douceur, avant de pointer – très justement – du doigt le stress dont devait se douter qu’il était atteint. S’il y avait bien un domaine dans lequel Hassan refusait de ne pas être à la hauteur c’était son travail, il en avait toujours été ainsi. « C'est vrai que tes fonctions changent, mais tu n'es pas moins capable qu'un autre de les résoudre, ces problèmes. De nous deux, tu as toujours été celui qui savait quoi faire, qui relativisait, qui rassurait. Certes, c'était dans un autre contexte, mais je pense que tu peux facilement le retranscrire dans ce nouveau rôle. » S’il s’en émouvait un peu, de la certitude avec laquelle elle tentait de le rassurer, force était pour lui de constater qu’il n’en était pas si surpris … Et si le sourire était mesuré, encore un peu soucieux, la reconnaissance était sincère lorsqu’il avait répondu « Merci. Je suis pas entièrement convaincu par ton objectivité, mais ça fait toujours du bien de l’entendre. » et laissé échapper un bref éclat de rire. Ce stress-là était du bon stress, et quelque part il en avait besoin pour avoir l’impression que le challenge était à la hauteur. Il était stressé, mais il était aussi impatient de se lancer pour de bon.

Son œil observant distraitement la carte durant un court instant, quand bien même il savait déjà d’avance que son cœur – ou plutôt son estomac – irait une fois encore vers l’Ayam Bakary, le brun n’avait en tout cas pas laissé passer l’occasion de retourner à Joanne sa question et de s’enquérir sur comment se déroulaient des débuts en tant que doctorante. Il ne pouvait pas croire qu’elle n’ait rien à raconter à ce sujet. « Je ... Oui, elles avancent bien. » avait-elle alors assuré, d’un ton pourtant réservé. « Je dois organiser un premier voyage en Italie pour cet automne, j’espère. Histoire de voir l’avancée de la restauration des tableaux faisant l’objet de mon étude et de pouvoir rencontrer des professionnels sur place. Je suis déjà en contact avec un chercheur. J’avance plus lentement que je ne l’espérais, mais … J’avance. » Un peu soucieuse, la blonde avait été interrompue un instant par le retour de la serveuse avec leurs boissons, et remerciant l’un et l’autre poliment ils avaient attendu d’être à nouveau seuls pour reprendre la conversation. « J'étais ailleurs, oui. J'ai beaucoup de choses à penser en ce moment, je m'y perds facilement. » La gratifiant d’un sourire tranquille, il avait commenté « Prends quand même garde à ne pas te perdre trop loin. » et glissé le sachet de thé dans la théière fumante qui venait d’être déposée sur son coin de table. On commençait à les connaître, Joanne et sa tendance à s’enfermer dans sa bulle, imperméable à tout ce qui se passait à l’extérieur. Que Marius ait réussi à lui dégoter un bureau, comme elle l’avait ensuite confirmé d’un « Et oui, Marius a réussi à me trouver un petit bureau. Il tient à m'aider autant que possible pour jongler entre le boulot et le doctorat et je ne pouvais pas mieux rêver que d'avoir également un petit endroit ici où je peux travailler dans le calme. » Évidemment, car Marius était – lui aussi – un bourreau de travail et rien ne devait lui faire plus plaisir que la perspective d’une adepte supplémentaire. Encore que, tout le monde l’avait remarqué lâcher un peu de lest dernièrement … Les temps changeaient, ici et là. « Je fais au mieux pour me dégager du temps au musée aussi pour avancer dans mes recherches. Ma thèse va être codirigée. La directrice actuelle pense qu'il serait judicieux qu'il y ait également un historien spécialisé en Renaissance Italienne pour valider mon sujet de thèse et mes arguments. Du coup elle m'a demandée de rédiger une nouvelle note de recherche, plus précise que je puisse présenter en face-à-face durant ce premier voyage en Italie. C'est pour ça que j'aimerais que ce soit le plus tôt possible, afin que je puisse continuer avec tous les éléments nécessaires en ma possession. » Sans la quitter des yeux il l’écoutait s’emballer, s’enthousiasmer, et finalement revenir sur terre et en proie au doute. « C’est ... stressant. Mais j'essaie de me dire que ça ne peut qu'être plus gratifiant d'être validée par les professionnels en Histoire de l'Art et en Histoire alors ... Je me dis que le jeu en vaut la chandelle. » Retirant le sachet de thé de sa théière, il avait rempli sa tasse avec habitude et reposé la porcelaine sur la table en même temps que ses yeux sur Joanne. « Bien sûr que ça en vaut la chandelle. Tu es intelligente, tu es passionnée … Tu as tout ce qu’il faut pour aller au bout. Et comme je sais que tu ne croiras pas plus à mon objectivité que moi à la tienne, dis-toi que Marius n’a aucune raison de ne pas l’être lui … il t’a dégoté un bureau, crois-moi, c’est un signe. » Et si la fin de la phrase était là pour détendre l’atmosphère et faire redescendre momentanément la jauge du doute chez Joanne, cela n’en demeurait pas moins vrai.

Revenue un court instant les interrompre pour leur demander s’ils avaient fait leur choix, la serveuse avait dégainé calepin et stylo avec le sourire et Hassan avait laissé à la blonde le fait de choisir la première. Pour lui ce serait donc l’Ayam Bakary, comme d’habitude ou presque, et rendant son sourire à la serveuse tandis qu’elle récupérerait les menus il avait attendu qu’elle s’éloigne et reposé les yeux sur Joanne en saisissant de nouveau sa tasse de thé. « Tu vas continuer à donner des cours cette année ? Tu auras suffisamment de temps ? » Entre sa thèse, son poste au musée, ses enfants … C’était à se demander si elle trouvait encore où donner de la tête. Difficile dès lors de ne pas la soupçonner de multiplier volontairement les occasions de se plonger la tête dans quoi que ce soit lui permettant de se garder l’esprit occupé … Hassan le premier serait mal placé pour faire la moindre remarque à ce sujet, passé bien trop maitre dans l’art d’utiliser son travail pour faire l’autruche sur le reste de ses tracas. Mais la chose le faisait se questionner, se demander si lors de leur propre divorce Joanne avait usé de la même stratégie ou si le temps, les circonstances et le fait d’être devenue mère avaient changé la donne. Dans sa vision périphérique, une silhouette familière avait finalement détourné momentanément son attention de Joanne, incapable l'espace de quelques secondes de détacher ses yeux de Gwen, accoudée au comptoir et venue récupérer un plat à emporter. Lorsqu'elle avait tourné la tête vers lui pourtant il s'était senti pris sur le fait, mais tentant au mieux de garder la face il lui avait accordé un sourire léger et un vague signe de la main, rendus tous les deux mais sans que - Dieu merci - elle n'ait l'idée de venir à leur rencontre. Au lieu de cela elle avait tourné les talons avec son repas, et sentant le regard de son ex-épouse sur lui Hassan s'était gardé de tout commentaire et avait bu une gorgée de thé pour tenter de se donner une contenance. Hormis un SMS de bonne année, Gwen et lui ne s'étaient pas parlé de tout l'été et force était de constater qu'elle lui avait manqué - un peu. Un peu, et en même temps pas suffisamment pour regretter l'issue de leur relation, alors sans doute avaient-ils eu raison.



joassan + until my heart is black and blue 763064237  joassan + until my heart is black and blue 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joanne Prescott
Joanne Prescott
le clair-obscur
le clair-obscur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Divorcée de Jamie Keynes depuis février 2021
MÉTIER : Mère de deux enfants : Daniel (13/02/16) et Louise (16/06/2019). Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017. Intervenante dans le cursus d'histoire de l'art du Queensland University 2019. Débute un doctorat en 2020.
LOGEMENT : #37 toowong
joassan + until my heart is black and blue Tumblr_inline_o1fl63LASN1rifr4k_500
POSTS : 7533 POINTS : 210

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joassan + until my heart is black and blue 97fs
joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart

joamie #130

au : joamie v.a.#3 +

joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another

joassan + until my heart is black and blue Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
joassan #20 + joassan (fb #1)

yasmine #2 + marius #4 + evelyn #5 + hayden + miles + halsey
RPs TERMINÉS : oula.



grelso
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (black arrow); ub (loonywaltz); crackship joamie (bleeding_light (adèle ♥))
DC : norah lindley
PSEUDO : black arrow
INSCRIT LE : 09/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott https://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://blackarrowcreations.tumblr.com

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: Re: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue EmptyLun 12 Avr - 0:31


UNTIL MY HEART IS BLACK AND BLUE
so don't give up on me - ft. @hassan jaafari
Avec les nouvelles responsabilités venaient également quelques privilèges notables. Hassan ne faisait pas exception, mais contrairement à ce qu'il pouvait penser, le premier bureau où il avait pu installer ses affaires lui manquaient déjà. C'était dans cette petite pièce qu'il avait construit ses cours, ses programmes, sa carrière; Qu'il avait corrigé des copies, qu'il avait accueilli des étudiants en quête de conseils, qu'il recevait avec grand plaisir Joanne en fin de journée lorsqu'elle tenait à lui faire surprise pour l'extirper de tout ce qu'il avait à faire. Du temps où ils étaient encore ensemble. Il devait donc être normal qu'il ressente une certaine nostalgie, dans cette petit pièce chargée d'émotions. "Je pense que tu t'habitueras rapidement à tes nouveaux locaux." lui assurait-elle, le regard à la fois bienveillant et amusé. Il s'y forgerait de nombreux souvenirs aussi, il pourrait personnaliser un petit peu la pièce à son goût avec quelques éléments de décorations – beaucoup de plantes, sûrement. Le brun se moquait quelque peu du manque probable d'objectivité de son ex-femme quant à la confiance qu'elle avait en ses capacités. Il avait probablement juste, mais il y avait une part de vérité là-dedans. "Le plus important, c'est que ça fonctionne, n'est-ce pas ?" lui rétorqua-t-elle avec douceur et malice à la fois. Tant que cela regonflait un tant soit peu sa confiance en lui, c'était le plus important, pour la petite blonde. Bien sûr qu'il devait être nerveux et personne ne viendrait le lui reprocher. Au contraire, il valait mieux un léger manque d'assurance que de tout prendre pour acquis. Suite à quoi, Hassan préférait centrer la conversation sur l'avancée professionnelle de son ex-femme. Probablement le seul sujet où Joanne pouvait s'étendre à foison, des heures durant sans s'en lasser. Non seulement parce que ça la passionnait très sincèrement, mais aussi que cela permettait d'éviter d'autres choses qu'elle ne partageait avec quasiment personne. Hassan n'était pas dupe, il savait ce qui se tramait dans la vie de la petite blonde et il la connaissait suffisamment pour savoir comment elle s'y confrontait. Il tenait donc à lui rappeler, avec subtilité, de faire attention à elle, de ne pas trop s'égarer dans la montagne d'impératifs qu'elle se devait de tenir tous les jours. Elle sourit avec modération tout en le regardant s'occuper de son thé, incapable de lui garantir cela. Il l'avait vu faire des nuits blanches pour peaufiner toujours plus son mémoire, ou réviser à outrance à l'approche des partiels. Joanne retrouvait là cette même dynamique, mais avec quelques éléments supplémentaires à tenir en compte. Le brun croyait en elle tout autant qu'elle en lui et faisait même part de la même subjectivité qu'elle, motivé par une affection amicale de longue date. Marius ne cachait pas non plus la foi qu'il avait en elle. Cela lui faisait autant de bien que de mal, à vrai dire. Elle avait de quoi bomber le torse en ayant la validation de ces personnes-là, mais cela générait aussi en elle une angoisse croissante de les décevoir. De ne finalement pas arriver à combiner toutes les facettes de sa vie. Peut-être s'était-elle finalement montrée trop ambitieuse. "Je ne voudrais pas vous décevoir." dit-elle alors d'une voix plus incertaine, les yeux baissés. Néanmoins, la conservatrice était soulagée d'avoir droit à un petit coin où elle pourrait travailler tranquillement pour ses après-midis passés à l'université, entre deux cours ou deux passages à la bibliothèque dans le but d'enrichir la documentation pour ses recherches. Au moment de la commande des repas, Joanne opta pour un mie goreng et laissait ensuite le brun faire également son choix sur ce qu'il désirait manger. Ayant toujours respecté le fait que Joanne ne poussait pas trop la confidence lorsqu'il y avait des inconnus susceptibles de l'écouter. Dans un premier temps, elle acquiesça d'un signe de tête à la question du brun. "Ca fait partie des engagements auxquels je me dois de tenir. Ca ne me fait pas tant d'heures que ça dans la mesure où je donne principalement des cours à ceux qui sont en fin de cursus. C'était surtout la préparation des cours qui m'avait pris beaucoup de temps, la première année." détaillait-elle avant de prendre une gorgée de sa boisson fraîche. "Je suppose que l'on me demandera de donner plus de cours une fois que j'aurais fini ma thèse." dit-elle avec un sourire nerveux. Elle haussait les épaules. "Je m'en trouverai, du temps." lui assura-t-elle tout en lui souriant. Elle grignotera sur ses heures de sommeil et "oubliera par mégarde" quelques repas pour y parvenir. Et puis, selon la décision du juge, Jamie aurait peut-être droit à un minimum de garde des enfants. Si c'était le cas, Joanne feriat en sorte qu'il y ait le meilleur rendement possible du temps qui lui serait dégagé. Elle ferait en sorte d'y arriver. Et moins Joanne avait de temps libre, mieux elle se portait. La dernière chose qu'elle voulait était de se retrouver seule avec ses pensées. Ca ne faisait vraiment pas bon ménage. Hassan fut soudainement bien plus distrait et Joanne comprit vite pourquoi. Restant mutique, elle observait néanmoins la scène avec autant attention que de gêne. Elle ignorait comment l'interpréter et était à mille lieux d'imaginer qu'ils s'étaient séparés. Elle n'avait jamais voulu se montrer indiscrète à ce sujet, se croyant trop intrusive si elle le questionnait. Elle ne voulait pas avoir l'étiquette de l'ex-femme qui se mêlait des nouvelles relations de son ancien conjoint. "Si... Si tu préfères la rejoindre et manger avec elle, tu peux y aller. Je comprendrais." dit-elle avait sa douceur et sa bienveillance naturelle. Il aurait été normal qu'il préfère déjeuner avec sa compagne plutôt qu'avec son ex-femme en pleine instance de son second divorce. Du moins, ça paraissait évident aux yeux de la petite blonde, qui, en cette période, n'était pas au meilleur de sa forme, surtout en terme d'estime de soi.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

joassan + until my heart is black and blue Empty
Message(#) Sujet: Re: joassan + until my heart is black and blue joassan + until my heart is black and blue Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

joassan + until my heart is black and blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-