AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-65%
Le deal à ne pas rater :
CYBEX Silver Siège Auto Solution X-Fix (3 – 12 ans)
72.88 € 209.95 €
Voir le deal

 alec ○ that's what the baddest do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : alec ○ that's what the baddest do LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyMar 22 Déc 2020 - 0:29





@alec strange & geo caulfield



« Et joyeux Noël ! »

Cette phrase, si Geo ne l’avait pas entendue cent fois aujourd’hui, il ne l’avait jamais entendue. Heure après heure, voiture après voiture, les clients le gratifiaient tous d’un « Et joyeux Noël ! » et d’un grand sourire. Qu’est-ce qu’elle avait de joyeuse cette journée, au juste ? Ce n’était qu’une journée comme les autres. Moto, bistrot, dodo, la sainte trinité de Caulfield depuis des semaines. Ca avait commencé par le soir où il avait révélé à Andrew, après une soirée bien arrosée, qu’il n’avait pu se résoudre à laisser Mia partir comme ça, au Mexique. Qu’il lui avait laissé son numéro de téléphone, qu’ils s’étaient appelés, qu’ils s’étaient vus. Qu’il avait été là pour elle, chaque fois qu’elle en avait eu besoin. Il en avait essuyé des larmes, entendu, des rires. Ce qui s’était construit entre eux, il ne l’expliquait pas. C’était ainsi, et pas autrement. Bien entendu, Andrew avait eu bien du mal à l’avaler. Il lui avait balancé qu’il n’en avait pas le droit. Pas le droit de prendre sa place. Ce n’était aucunement la motivation de Geo. Mais il comprenait la difficulté, pour Andrew. Mais même s’il comprenait, il avait eu du mal à encaisser le reste de ses paroles. Tu n’as pas d’enfants, et tu n’en auras probablement jamais si tu trahis les gens comme tu viens de le faire avec moi. La faute à ses mensonges. Mais comment agir autrement ? Les paroles d’Andrew résonnaient encore dans sa tête. « C’ETAIT MA FILLE, GEO !  MA FILLE ! COMMENT T'AS PU ME FAIRE ÇA ? C’ETAIT MA FILLE » C’était. Ma. Fille. Trois mots, trois coups de poignard.

Et puis ce fut le tour de Mia. Ce soir-là, dans la ruelle attenante au Club. Geo était censé retrouver Mitchell à vingt-et-une heures pétantes. Malgré ses efforts pour arriver le plus vite possible, il n’avait pu honorer sa mission. Mitchell était partit et Geo s’était retrouvé en tête à tête avec Alec. La discussion avait tourné court entre les deux hommes. Ce qu’ils voulaient, c’était en venir aux mains. Parce qu’Alec avait mal, parce qu’Alec ne pouvait pas encadrer Geo, ou plutôt parce qu’il avait raison. Parce que Geo ne pouvait pas encadrer Alec ou plutôt sa relation avec Mia. Mais leur  petite rixe avait eu pour témoin Mia McKullan. Elle avait tout vu, tout entendu de leur dispute. Ils s’étaient vendus l’un et l’autre. Alors lorsqu’elle a surgit de nulle part pour les séparer, ils n’ont rien pu faire pour la tempérer. Ils n’avait rien pu articuler de plus que quelques paroles. De toute façon, McKullan était bien trop furieuse pour leur laisser le temps d’en placer une. Comment le lui reprocher ? Alec avait fini par partir, puis ce fut le tour de Mia. Geo resta un moment seul avant de quitter les lieux à son tour. Il avait mit un moment avant de vraiment réaliser qu’il venait de perdre sa petite.

Et puisque l’adage veut que trois astres s’alignent toujours, il faut ajouter à l’équation une blonde débordant de joie de vivre. Bonnie, qu’elle s’appelait. Enfin, en quelque sorte. Erin était son vrai prénom. Si leur rencontre ne tenait pas debout, la suite de leur relation était pire. Ils n’auraient dû passer qu’une soirée ensemble, une soirée durant laquelle Geo avait été le gentil jouet de la demoiselle. Mais ils s’étaient croisés à nouveau au pub. Ce soir là, Geo avait coupé court à leur sortie, et aux suivantes, au passage. Parce qu’il était flippé. Parce qu’il allait lui mentir, parce qu’il n’avait nul autre choix. Mais une part de lui avait eu du mal à lâcher ces quelques mots. « Va t’en. ». Cela valait mieux pour elle, pour lui. Il avait peur de ce qui était en train de se créer entre eux. Il préférait fuir, parce qu’il ne serait pas à la hauteur. Pire que cela, il voulait que ce soit elle, qui prenne la fuite. Ainsi, il était sûr qu’elle ne s’approcherait plus. Et il avait réussi. Mais elle lui manquait plus qu’il ne l’admettait. Il la cherchait derrière chaque silhouette, derrière chaque rire.

Alors il noyait son mal-être dans l’alcool. Parfois trop, avouons-le. Au moins, il restait suffisamment lucide pour bosser à l’Emporium Hotel et au Club. Il était juste vide. Alors ce soir, après son service à l’Emporium, il avait décidé de se tirer de la ville. Juste pour vingt-quatre heures. Juste pour fuir tout ce qui le torturait. Avant cela, il devait se rendre au Club pour récupérer son dernier paiement. Il avait laissé sa bécane dans la ruelle, s’était rendu dans le petit bureau, derrière l’escalier de fer. En glissant l’enveloppe dans sa veste, il avait remarqué une lueur familière qui filtrait par le seuil de la porte. Cela ne pouvait être que Strange pour traîner en cuisine, seul, à une heure pareil. Geo n’hésita pas longtemps. Il poussa la porte, vit le brun en pleine discussion avec son whisky. « Strange. » lança-t-il, sans animosité. Il ne savait pas vraiment ce qui l’avait poussé à franchir cette porte. Peut-être se disait-il qu’Alec devait traverser le même genre de conflit merdique que lui. Après tout, il s’était tenu à ses côtés, il y a des jours de ça, devant Mia. Peut-être qu’au fond, ils se ressemblaient plus qu’ils ne voulaient bien l’admettre. Il vint s’adosser au mur pour faire face au bras droit du Club. « Tout finit toujours par nous ramener ici, hein ? » Lâcha-t-il d’un air las. Parce que c’est ce qu’il ressentait, désormais. Une profonde lassitude, causée par une blessure béante. Il releva son visage vers Alec. Il avait une sale mine, lui aussi. Enfin, il semblait toutefois mieux sauver les apparences que lui. « Je ne suis pas là pour me battre. » avoua-t-il dans un soupir. Il en avait assez de s’en prendre plein la gueule, au propre comme au figuré. Il ne s’attendait à rien de particulier, en venant ici. Il ne resterait probablement pas longtemps. Si Alec voulait rester en tête à tête avec son whisky, Geo ferait de même.
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 458 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

alec ○ that's what the baddest do 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyDim 27 Déc 2020 - 11:44





@GEO CAULFIELD & ALEC STRANGE
THAT'S WHAT THE BADDEST DO
⤜⤐⤞


Il n’aimait pas Noel. Cela n’avait jamais été une fête qu’il arrivait à affectionner. Peut-être parce que durant toute son enfance, il avait espéré avoir des cadeaux comme les autres enfants, il avait espéré un bon repas. Mais le père Noel ne passait jamais chez la famille Strange et les seuls cadeaux qu’ils recevaient étaient les coups de ceinture d’un père enivré. Il n’y avait pas de sapin et pas de guirlandes et après la mort de leur père, plus personne n’avait cuisiné à Noel.  Aussi ce n’était pas une tradition qu’il appréciait ou qu’il souhaitait célébrer. Chaque année pourtant son cœur se serrait en voyant les familles le célébrer, en imaginant ce qui aurait pu être et pour la première fois ce qui pourrait être.

Elle était partie au petit matin et il l’avait laissée partir. Comme si le bal n’avait été qu’une illusion de plus, un moment suspendu dans le temps, mais ça n’était que ça…un moment. Cela ne serait jamais plus que ça parce que ce n’était pas la vie qu’il avait choisi. Il ne lui cuisinerait pas de repas à Noel, il ne lui offrirait pas de cadeaux,  il n’y aurait pas de futur où ils seraient un couple tout simplement parce que ce n’était pas la vie qu’il avait choisi et ce n’était pas la vie qu’il pouvait lui offrir.

Alors il était logique qu’il passe cette soirée dans son restaurant à préparer les repas de Noel de ceux qui étaient des familles et dont la vie était tout simplement normale.  Il s’était plongé dans son boulot pour oublier le reste.  

Le service est depuis longtemps terminé. Les employés sont rentrés chez eux, il est seul à présent dans cette cuisine. Il a tout rangé, effacé toute trace de ce jour de Noel, puis il s’est installé au comptoir sur une des chaises hautes, se servant un verre de whisky en soupirant. La journée avait été longue et il avait hâte que les fêtes se terminent. Il s’attendait à être seul dans le bâtiment, le bar clandestin était peu animé en ce jour de Noel, il y avait quelques personnes mais même ceux qui fréquentaient le Club avaient une famille à retrouver en ce jour ci.

« Strange. » Les portes s’ouvrent, la voix est reconnaissable en une demie seconde, le regard d’Alec s’ancre dans celui de Geo. « Caulfield. »  Il n’a pas le courage de mettre une quelconque animosité dans sa voix. Pourtant toutes les dernières interactions des deux hommes s’étaient finies en fiasco total. La dernière en date avait amené la découverte de leurs activités par Mia.  « Tout finit toujours par nous ramener ici, hein. » « Faut croire. » Un léger rire secoue ses épaules alors qu’il boit une gorgée de son whisky, laissant l’alcool aider. Le Club,  cette vie.

« Je ne suis pas là pour me battre. » Le regard d’Alec se pose sur l’homme adossé contre le mur. Il revoit leur toute première conversation dans cette cuisine, celle qui a suivi dans l’allée et toutes ces fois où ils se sont croisés dans ce bâtiment sans s’adresser la parole, l’animosité froide bien présente. « Tant mieux. » Il souffle, faisant tourner son whisky dans son verre. Parce que je n’ai pas la force de me battre avec toi. Il pourrait ajouter mais il ne le fera pas.

« T’as pas une famille à aller rejoindre ? »
Il lui dit d’un ton neutre, se doutant déjà de la réponse. Si l’homme est ici en pleine nuit de Noel c’est qu’il est seul, tout comme Alec l’est. Il se lève pour sortir un deuxième verre et lui serre un whisky avant de se rasseoir laissant le verre à côté de lui, devant la chaise vide. Alec ne propose rien. Si Geo veut rester il peut. S’il veut partir il peut.  L’américain n’est pas sûr d’en avoir quelque chose à faire ce soir,  cherchant à combler le puit de solitude qui le fait broyer du noir. « Tu viens d’où Caulfield ? » Il lui demande sans le regard, jouant toujours avec son verre.  D’où venait-il avant tout ça, avant cette vie qui les avait happés et qui semblait les avoir recrachés en morceaux ?

⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


alec ○ that's what the baddest do MNRihDM
alec ○ that's what the baddest do Nl6guHT
alec ○ that's what the baddest do 981744criminal
alec ○ that's what the baddest do JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : alec ○ that's what the baddest do LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyLun 4 Jan 2021 - 0:59





@alec strange & geo caulfield



Impossible pour Geo d’expliquer pourquoi il avait franchi le seuil de la cuisine attenante au Club en cette veille de Noël. Peut-être qu’au fond, il souhaitait chasser la solitude quelques minutes de plus. Peut-être parce qu’il n’avait nul part où passer la soirée, personne qui l’attendait et qu’il en allait probablement de même pour Alec Strange. Alors quitte à être seul et à broyer du noir, autant le faire avec la personne qui comprenait surement le mieux Caulfield ce soir. Cet acte n’était pas anodin, bien sûr. Strange s’était-il dit la même chose lorsqu’il vit Geo franchir la porte ? Probablement. Il n’avait jamais entendu Alec prononcer son nom aussi calmement. Enfin, du moins, sans une once d’animosité. Ce soir, le terrain était neutre. C’était peut-être à ça que ressemblait une trêve de Noël. Sans le vouloir, Geo décocha un semblant de rire fugace au bras droit du Club. Il plongea à nouveau son regard dans son verre de whisky, sans demander son reste.

Caulfield avait annoncé la couleur dès son arrivée. Il n’était pas venu ici pour se retrouver avec le poing d’Alec dans la gueule. Pas encore. Pas ce soir. En lieu et place, il cherchait juste un coin de table où passer un moment. Une étape, même courte, où se poser. Adossé contre le mur, il jeta un oeil à Strange lorsqu’il lui demanda s’il n’avait pas une famille à rejoindre. Au tour de Caulfield d’avoir un semblant de rictus. Cette année, pour la première fois de sa vie, il était à quelques kilomètres seulement d’Andrew et Mia. Or, ni l’un ni l’autre ne souhaitait voir sa tête. Voilà ce qui arrive lorsque l’on joue aux dieux, Caulfield. Quel crétin. Alors bien entendu, il aurait pu voir Erin. Peut-être qu’elle était seule pour les fêtes, elle aussi. Quoique Geo en doutait pas mal. Elle lui avait dit qu’elle avait un frère, sans doute passaient-ils la soirée ensemble. « Rester trois heures assis autour d’une dinde, je passe mon tour. » répondit-il. S’il était là, c’est parce que tout comme Alec, il n’avait personne. Au même moment, Alec se leva, servant un verre de whisky qu’il laissa sur le comptoir. Geo le regarda un instant, s’en suivit une nouvelle question.

Celle-ci laissa Geo sans réponse. Il finit par se résoudre à rejoindre Strange. Il déplaça le tabouret et prit place à ses côtés. Il regarda son verre, faisant lentement danser le liquide ambré. Une chaleur familière irradia dans sa gorge lorsqu’il bu la première gorgée. « États-Unis, côte ouest. Oregon. Village de pêcheur. » répondit-il calmement. Il se remémorait le temps passé sur la plage, les pieds dans l’eau. Il avait toujours aimé la flotte et ce qui s’en rapproche. Il aurait été bien plus sage qu’il en fasse son métier, cela lui aurait évité bien des emmerdes. Mais cela payait bien moins et bien moins vite. « Mon père avait un bateau de pêcheur. Il partait souvent, pendant plusieurs jours. Une certaine année, la pêche devint moins bonne. On accusa le changement climatique, la pollution, on évoqua même la surpêche. » commença Geo. Il s’interrompit toutefois, buvant une nouvelle gorgée de whisky. « La vérité, c’est qu’une famille qui pensait avoir tous les droits sur la ville rachetait à tour de bras les petites compagnies de pêche. A celles qui résistaient, ils y allaient à grand renfort de filets. Les coins de pêche devinrent vite déserts. Mon père a lutté longtemps. » il s’interrompit de nouveau. Il ne savait pas ce qu’il était devenu, s’il avait cédé, ou non. Cette histoire, c’était sa mère qui lui avait raconté, il y a des années. Il n’avait plus vu son père depuis ses six ans. « Et au milieu de tout ça… Tu as les poissons. Ils n’ont rien demandé à personne, eux. Ils s’en cognent de qui les pêche. Ils veulent juste vivre leur vie de poisson. Mais ils se retrouvent dans des filets. Ils ont beau se faire pêcher à tour de bras, il y aura toujours des poissons aux mêmes endroits. » nouvelle pause, regard perdu dans son verre. « Je pense qu’on est tous empêtrés dans un filet, qu’on le veuille ou non. » conclut Geo. Et joyeux Noël, bien sûr. Il n’ajouta rien de plus. Sans doute Alec lui dirait-il aussi d’où il venait, si l’envie lui prenait. Ou peut-être qu'ils continueraient de parler de poissons, ou de n'importe quoi d'autre. Le calme régnait dans la cuisine. Un calme profondément apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 458 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

alec ○ that's what the baddest do 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyDim 31 Jan 2021 - 22:23





@GEO CAULFIELD & ALEC STRANGE
THAT'S WHAT THE BADDEST DO
⤜⤐⤞


« Rester trois heures assis autour d’une dinde, je passe mon tour. » Un rictus amusé étire les lèvres d’Alec. Ils ont sans doute l’air un peu crédibles ces deux hommes à prétendre préférer la solitude plutôt qu’un repas entouré de leurs proches. Si seulement ils en avaient des proches. Alec se lève pour aller chercher un deuxième verre et verse le liquide doré dans un verre qu’il laissé à côté de lui. Une offre de paix. Une trêve de Noel, une promesse que Caulfield ne finirait pas avec son poing dans la figure ce soir. Il n’en avait ni le cœur, ni l’envie à vrai dire.  Non ce soir il était simplement fatigué. Alors plutôt que de se battre il pose une question, lui demande d’où il vient, lui laisse la possibilité de s’ouvrir ce soir. Le cadet des Strange l’observe s’asseoir sans rien dire, attendant qu’il vienne briser le silence. « États-Unis, côte ouest. Oregon. Village de pêcheur. » Il suffit de quelques mots pour qu’un nouveau lien se crée entre eux sans même qu’il ne s’en rende compte, pour que leur pays d’origine les rapproche sans s’en rendre compte. « Nevada. Las Vegas. » Il lève son verre vers lui pour trinquer.  Cela fait longtemps qu’il n’a pas parlé de ses origines à quique ce soit.

« Mon père avait un bateau de pêcheur. Il partait souvent, pendant plusieurs jours. Une certaine année, la pêche devint moins bonne. On accusa le changement climatique, la pollution, on évoqua même la surpêche. » Alec l’écoute sans rien dire, faisant tourner son whisky dans son verre. « La vérité, c’est qu’une famille qui pensait avoir tous les droits sur la ville rachetait à tour de bras les petites compagnies de pêche. A celles qui résistaient, ils y allaient à grand renfort de filets. Les coins de pêche devinrent vite déserts. Mon père a lutté longtemps. »  Le père d’Alec n’avait pas été pêcheur. Il n’avait pas lutté longtemps lorsqu’il avait perdu son emploi d’avocat, lorsqu’il avait été radié du barreau et il avait bien vite trouvé le chemin de l’alcool.   Il ne peut se demander si Geo veut simplement lui parler de sa vie ou s’il cherche à exprimer quelque chose lorsque l’homme reprend la parole : « Et au milieu de tout ça… Tu as les poissons. Ils n’ont rien demandé à personne, eux. Ils s’en cognent de qui les pêche. Ils veulent juste vivre leur vie de poisson. Mais ils se retrouvent dans des filets. Ils ont beau se faire pêcher à tour de bras, il y aura toujours des poissons aux mêmes endroits.   Je pense qu’on est tous empêtrés dans un filet, qu’on le veuille ou non. » Ca lui arrache un léger rire. C’était exactement comme cela qu’il se sentait.  Comme un poisson pris dans un filet. « J’pensais pas me reconnaître un jour dans une histoire de pêche. On n’arrête jamais d’être surpris. » commence-t-il avant de prendre une gorgée de whisky. « Moi mon père n’a pas lutté longtemps. Le filet avait le nom du whisky et de la connerie. C’était le genre de poisson qui aurait été prêt à entraîner tout le monde avec lui plutôt qu’essayer de sauver sa famille. »   Non sa famille l’homme l’avait sans doute détesté, sinon pourquoi l’aurait-il cogné encore et encore ?

Alec sort son paquet de cigarette, en offre une à Geo avant de s’en allumer une. Peu importe que sa cuisine finisse par sentir la clope. Ca lui semble dérisoire ce soir. « Tu l’as revue ? » il ne peut s’empêcher de lui demander sans le regarder. Parce qu’elle est et restera toujours au centre de ses pensées. Parce qu’il regrette chaque mot prononcé, comme il regrette la trahison qu’il a lu dans son regard. Parce qu’elle lui manque bien plus qu’il ne le voudrait. Parce qu’il est un poisson, pris dans un filet.



⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


alec ○ that's what the baddest do MNRihDM
alec ○ that's what the baddest do Nl6guHT
alec ○ that's what the baddest do 981744criminal
alec ○ that's what the baddest do JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : alec ○ that's what the baddest do LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyMar 16 Fév 2021 - 22:23





@alec strange & geo caulfield



Assis au comptoir, Geo comprenait peu à peu ce qu’Alec trouvait à cet endroit. Ce restau, c’était pas qu’une planque, qu’un joli masque savamment entretenu. C’était son refuge. C’était sa falaise perdue dans les pins, surplombant l’océan. C’était un terrain neutre, et c’était le sien. Dès lors qu’il prit place à ses côtés, un certain soulagement le traversa. C’est peut-être pour ça qu’il avait été si loquace, lorsqu’il lui demanda d’où il venait. En tout cas, il se prêta au jeu également. « Nevada. Las Vegas. » lui confia-t-il. Leurs verres s’élevèrent dans les airs et tintèrent en faisant valser la liqueur ambrée.

Et puis Geo se lança dans un laïus. La finalité ? Les hommes, les poissons, la pression de part et d’autre, pour chacun d’eux. « J’pensais pas me reconnaître un jour dans une histoire de pêche. On n’arrête jamais d’être surpris. » admit Alec après avoir écouté son discours sans l’interrompre. Il porta son verre à ses lèvres, Geo regarda le sien danser sous le faible éclairage. Il haussa les épaules. Pour sûr, il n’allait pas le contredire. « Moi mon père n’a pas lutté longtemps. Le filet avait le nom du whisky et de la connerie. C’était le genre de poisson qui aurait été prêt à entraîner tout le monde avec lui plutôt qu’essayer de sauver sa famille. »  ajouta-t-il. Voilà qu’à son tour, Strange devenait loquace. Tous les deux avaient un sacré paquet de casseroles dont ils souhaitaient se débarrasser. Certaines étaient plus légères et volatiles que d’autres, au moins. Mais les années avait ce don d’alourdir sensiblement leur fardeau. Pour Alec, c’était depuis sa plus tendre enfance, qu’il avait commencé à les collectionner. Aussi malheureux soit ce sujet, ils avaient le mérite d’avoir ça en commun. Geo n’avait jamais été battu par son père. Mais il avait grandi sans père, disparu en quelques heures et jamais revu. S’il n’en avait pas souffert physiquement, il s’était longuement interrogé sur les véritables raisons de son départ. Il avait mit un paquet d’année avant de se décharger du poids de la culpabilité. A bien y penser, s’en était-il vraiment délesté ? Il tourna un peu son visage vers le sien puis bu une gorgée de whisky. « Tu sais comme moi qu’on ne change pas une personne si elle n’en a pas décidé ainsi. » souffla-t-il. Ah ça oui, les deux hommes étaient bien placés pour le savoir. Tout ce que l’on récolte dans ce cas, c’est un épuisement certain et plus de fêlures qu’un Homme peut en tolérer. A différents niveaux, ils en avaient fait les frais.

Un silence s’installa. Paisible, comme s’il avait toujours été là, comme s’il faisait partie du décor. Comme s’il attendait simplement qu’on le remarque et qu’on l’apprécie à sa juste valeur. Un certain apaisement s’en dégageait. Et puis Alec sortit un paquet de cigarettes de sa poche, en proposa une à Geo. Il fut d’abord interloqué, se demandant ce qui lui traversait l’esprit. Il mit quelques secondes à se décider, mais il avait sacrément besoin d’une clope. Il la glissa entre ses lèvres, l’alluma. Et puis, inéluctablement, il parla d’elle. « Je vois que tu as amélioré tes goûts en matière de spiritueux. » souffla-t-il, comme pour se désamorcer lui-même. Mia. Tout le ramenait toujours à elle. Il ne l’avait revue que récemment, et le moins que l'on puisse dire est que la tâche s'avérait bien plus compliquée que tout ce qu'il aurait pu imaginer. Il ne s’attendait pas à moins d’elle, il connaissait son tempérament et qui plus est, il avait sacrément merdé. Elle devait se dire qu’il lui avait menti éhontément, sans même s’inquiéter des conséquences. Tout ceci était faux. Il assistait, impuissant, à l’immolation totale de leur relation. Et pour la gloire de quel dieu, on se le demande bien. Il avait une rancoeur amère en lui, une colère acide, une noirceur virulente. Mais il se doutait bien qu’Alec affrontait quelque chose de similaire. « On peut dire ça... » souffla-t-il pour tout aveu. Il bu une nouvelle gorgée de whisky. Il passa une main sur son visage fatigué, soupira, le regard rivé sur son verre comme s’il contenait la solution à ce merdier sans nom. « On va en chier, Strange. » nota-t-il. Ah, ça, c’était bien la seule chose dont il était persuadé à l’heure actuelle. Il voulait croire que tout n’était pas mort ce soir-là dans la ruelle attenante au Club. Non, pour une fois dans sa vie, il avait espoir. « Elle me manque. » avoua-t-il tout bas. C'était une première. La faute à qui, à quoi ? Le whisky qu'il buvait ou celui qu'il avait ingurgité avant de partir ? Les deux ? Le manque de sommeil ou le trop plein de douleur ? D'ailleurs, qui mieux qu’Alec, en cet instant, pouvait comprendre sa douleur ? Pas grand monde. Le père de la jeune femme, sans doute. Enfin, encore aurait-il fallut qu’ils se parlent, eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 458 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

alec ○ that's what the baddest do 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyJeu 25 Fév 2021 - 13:41





@GEO CAULFIELD & ALEC STRANGE
THAT'S WHAT THE BADDEST DO
⤜⤐⤞

Il grimace, cela fait longtemps qu’il n’a pas pensé à son père. Qu’il se s’est pas souvenu des coups, et des cigarettes écrasées, mais aussi du son de son crane qui se fissure.  Il n’aurait pas pensé parler de ça à Caulfield. Il faut croire que le soir de Noel le rendait plus loquace, la solitude plus grande, le verre de whisky aidant à délier les langues.   « Tu sais comme moi qu’on ne change pas une personne si elle n’en a pas décidé ainsi. »  Un rictus étire ses lèvres dans ce qui pourrait paraître être un sourire. Geo a raison. Il n’aurait jamais pu changer son père. Il n’avait pas essayé à vrai dire. Il s’était contenté d’encaisser les coups jusqu’au moment où il l’avait dépassé en taille, jusqu’au moment où sa force avait été plus importante et qu’il avait décidé de réagir.

Le silence qui s’étire entre eux n’a plus rien à voir avec la tension toujours papable dans chacune de leurs interactions. Comme si ce soir, ils rendaient les armes. Il va même jusqu’à lui proposer une cigarette, attendant que l’homme la saisisse dans le paquet avant fatalement de parler d’elle.  Mia. Elle avait été le centre des conversations qu’ils avaient eu. Le centre de leurs conflits aussi. Mais la dernière fois…la dernière fois c’était allé trop loin, Mia ayant vu une partie d’eux qu’aucun d’eux n’avait voulu montrer.

« Je vois que tu as amélioré tes goûts en matière de spiritueux. » Caulfield tende de désamorcer la conversation, de détendre cette atmosphère si particulière que le prénom de Mia amorce.  Nouveau rictus, presque un sourire, il boit une gorgée. « J’ai toujours eu bon goût. » Il n’a pas répondu à sa question,  Il n’avait jamais voulu parler de la journaliste avec le voiturier. Pourtant aujourd’hui il était la seule personne à qui il pouvait en parler. La seule qui pouvait comprendre ce qu’il vivait.

« On peut dire ça… » L’aveu lui fait tourner la tête vers l’américain.  Il déduit de son soupire, de la main qu’il passe sur son visage que la rencontre ne s’est pas bien passée, tout comme celle que lui-même a eu dans l’appartement après cette confrontation dans la ruelle.

« On va en chier, Strange. » Il secoue la tête. « Tu vas en chier... » Son ton est sans animosité aucune. Pas parce que Mia excuserait tous ses mensonges et le reste, tout simplement parce qu’il devait arrêter de la voir, arrêter de revenir dans sa vie.

« Elle me manque. » Lui ne prononce pas les mots et pourtant la douleur présente dans son regard veut tout dire, alors que le silence lui serre la gorge, qu’il s’efforce de boire une nouvelle gorgée de whisky pour tenter d’effacer les regrets et le reste. Elle lui manque aussi, terriblement. Probablement encore plus depuis cette nuit partagée avec elle il y à peine quelques jours où elle était partie au petit matin, lui confirmant qu’elle ne pourrait jamais accepter sa vie, le Club, que cette relation ne resterait que moments volés.

Il soupire, remplit de nouveau les verres de whisky.   « T’avais raison. J’en avais pas rien à foutre. J’en ai jamais eu rien à foutre. » L’alcool lui brûle agréablement la gorge mais n’arrive pas à effacer les regrets.   Comment avait-il pu se retrouver là ? Il aurait mieux fait d’écouter Geo de rester loin d’elle.  « J’aurais dû rester loin d’elle dès le départ. »  Ca à présent c’était trop tard.  Parce qu’il était accrocs. Accrocs au goût de ses lèvres, à la douceur de sa peau. Accrocs à son regard et à ses mots. Il était amoureux. Et il le comprenait trop tard. C’était le pire sentiment qu’il n’ait jamais ressenti et il aurait tout donner pour pouvoir s’arracher le cœur en cet instant et ne plus regarder en arrière tant Mia était devenue bien trop présente dans chacune de ses pensées. « T’avais raison. » répète-t-il d’un ton amer, et il aimerait revenir à cette toute première conversation et l’écouter lorsqu’il lui disait de la laisser tranquille.



⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


alec ○ that's what the baddest do MNRihDM
alec ○ that's what the baddest do Nl6guHT
alec ○ that's what the baddest do 981744criminal
alec ○ that's what the baddest do JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

alec ○ that's what the baddest do Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : alec ○ that's what the baddest do LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptySam 27 Mar 2021 - 16:34





@alec strange & geo caulfield



Ils sont deux, pourtant, au fond, ils sont seuls. Autant Caulfield que Strange. Parce que la femme qu’ils aiment, chacun à leur façon, refuse désormais de faire partie de leur vie. Et comment lui en vouloir ? Tous les deux savaient que ce jour arriverait. A trop repousser l’inévitable, Geo s’était prit un mur en pleine face, à une vitesse phénoménale. S’il mesurait l’importance de Mia dans sa vie, il avait toutefois largement sous-estimé la douleur de son absence. Alors lorsqu’Alec lui avait tendu une perche à ce sujet, il n’avait rien trouvé de mieux à faire que de parler whisky. Rien à faire, c’était décidément trop à vif, encore. « J’ai toujours eu bon goût. » lui avait-il dit. Bah voyons. Comme si l’espèce de bourbon pisseux qu’il lui avait servi il y a quelques semaines était comparable à un bon whisky. Enfin, n’importe quoi aurait pu être sujet à controverse, ce soir, tant que le sujet McKullan était évité. Mais ça, il ne fallait pas compter là-dessus.

Il avait pris quelques instants Caulfield avant de répondre, mais il avait répondu. La sentence était claire : ils allaient ramer sévère, les deux membres du Club. Enfin, là-dessus, Strange émettait quelques réserves. « Tu vas en chier... » souligna-t-il. Lui aussi avait eu l’occasion de parler à la jeune femme, visiblement. Et rien de bon n’en était ressorti. C’était trop tôt, trop frais, trop lourd. Trop tout. Geo pinça ses lèvres. Pour la première fois, l’accablement d’Alec le faisait presque chier.

Presque, car si Geo chérissait Mia et leur lien si particulier, il n’en oubliait pas pour autant le danger que le Club représentait. Et donc, le danger que lui, mais aussi Alec, représentaient pour Mia. Les verres vides furent rapidement remplis à nouveau. « T’avais raison. J’en avais pas rien à foutre. J’en ai jamais eu rien à foutre. » Sans blague. Mais Geo n’avait pas vraiment le coeur aux remontrances. Il ne lui adressa qu’un regard entendu. Evidemment, qu’il n’en avait jamais rien eu à foutre. « J’aurais dû rester loin d’elle dès le départ. » ajouta Strange. Là, Geo soupira, se reculant contre le dossier du siège haut. « M’en parle pas… » souffla-t-il, un peu pour lui-même. Caulfield aurait dû ne jamais l’approcher, comme elle avait si bien su lui dire, il y a quelques jours. Pourtant, si c’était à refaire, il recommencerait sans hésiter. Ce qu’il changerait, cependant, ce sont les décisions qui l’ont conduit ici. Enfin, si c’était facile, tout le monde le ferait, n’est-ce pas ? « T’avais raison. » répéta Strange comme pour s’asséner lui-même le coup de grâce. « Oh pitié, Strange. » soupira-t-il, descendant son whisky d’une traite. Il était fatigué. « Regarde-nous, putain. » Il avait quoi Alec, trente-huit, quarante balais, à tout casser ? Geo, quant à lui, approchait de la cinquantaine à grands pas. « Explique-moi comment on a fait pour réussir à se foutre sur la gueule au lieu de faire les bons choix, plutôt, car moi, j’ai pas les réponses. » souffla-t-il. Il attrapa la bouteille de whisky, entreprenant de se servir un troisième verre. « J’ai toujours cherché à rester loin des emmerdes. A l’instant où on m’a parlé de Mia, j’ai su que je mettais les pieds dans quelque chose qui me dépasserait tôt ou tard. » avoua-t-il. Il fixa un instant son verre. Ce qu’il refusait d’admettre s’imposait à lui, désormais. L’altercation avec Andrew, la crainte que son secret avec Mia n’éclate, la douleur qu’il ressentait aujourd’hui. C’était limpide. Mia n’était pas juste sa famille… Elle était comme sa fille. Il tuerait pour elle, s’il le fallait. Il bu une nouvelle gorgée de whisky. « Et pourtant... Je recommencerais. Je recommencerais toujours. »
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 458 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

alec ○ that's what the baddest do 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

alec ○ that's what the baddest do Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do EmptyLun 5 Avr 2021 - 13:12




@GEO CAULFIELD & ALEC STRANGE
THAT'S WHAT THE BADDEST DO
⤜⤐⤞

Il l’admet à voix haute. Bien sûr qu’il aurait dû rester éloigné d’elle dès le départ. Bien sûr qu’il aurait dû rester éloigné d’elle, elle n’aurait dû être qu’une relation sans lendemain. Cela aurait évité que tout devienne si compliqué.

« Oh pitié, Strange. » Il n’a pas même pas le courage de répliquer, se contentant de boire une gorgée de whisky quand l’autre finit son verre d’une traite. « Regarde-nous, putain.  Explique-moi comment on a fait pour réussir à se foutre sur la gueule au lieu de faire les bons choix, plutôt, car moi, j’ai pas les réponses. » Ca a au moins le mérite de le faire ricaner.  Lui non plus n’a pas la réponse. Quand il s’agit de Mia il a l’impression d’avoir enchaîné les mauvais choix. Mais en réalité, il a l’impression d’avoir enchaîné les mauvais choix dans tous les aspects de sa vie en ce moment.

« J’ai toujours cherché à rester loin des emmerdes. A l’instant où on m’a parlé de Mia, j’ai su que je mettais les pieds dans quelque chose qui me dépasserait tôt ou tard. » Alec avait toujours du mal à comprendre la relation qu’il entretenait avec la jolie blonde. Ils étaient proches, elle avait pris la révélation de ses secrets bien plus à cœur, il était clair qu’ils se connaissaient depuis longtemps.  Il avait au moins accepté que l’homme se voyait plus comme un père et non comme un possible amant et ça avait suffi à Alec pour calmer sa jalousie maladive.

« Et pourtant... Je recommencerais. Je recommencerais toujours. » A ça il le fixe, se rendant compte qu’ils sont bien plus similaires qu’il n’y parait. Incapable de faire les bons choix, ceux qui laisseront en dehors de tout ça des personnes qui n’ont rien à voir avec toutes ces emmerdes et qui ne méritent pas d’être entraînés là-dedans. « Tu l’as connu comment Mia ? »

Il aimerait que le whisky efface la douleur que provoque son nom, mais il semble qu’il n’ait pas encore assez bu de verres pour cela. « Je voulais vraiment rester loin d’elle tu sais. » murmure-t-il sans le regarder. « Je voulais pas qu’elle soit blessée. » Des bonnes intentions qui s’étaient toutes soldées en échec. « J’arrive pas à rester éloigné d’elle. » Un rire secoue ses épaules. « Je m’attendais à quoi ? A ce que ça fonctionne ? A lui cacher cette partie là de ma vie pour toujours ? Et puis même si je lui avais dit, elle aurait fait quoi ? Accepter que son petit ami cache un trafic en tout genre derrière son restaurant ? » Il se marre, bien décidé à s’autoflageler ce soir apparemment. Il se resserre un verre et celui de Caulfield avec.  « J’ai pas de réponses à ta question Caulfield. Quinze ans que j’arrive à rester éloigné de qui que ce soit et elle débarque et je me retrouve comme un idiot à me demander comment j’en suis arrivé là. »  Il passe une main sur son visage, son ton sarcastique se finissant finalement en soupir. Il est fatigué de se battre, fatigué de cette vie surtout. Il sort son paquet de cigarette pour s’allumer une clope, tant pis pour sa cuisine. « T’as une femme dans ta vie Caulfield ? » demande-t-il avant de lui tendre son paquet pour lui offrir une cigarette.

⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


alec ○ that's what the baddest do MNRihDM
alec ○ that's what the baddest do Nl6guHT
alec ○ that's what the baddest do 981744criminal
alec ○ that's what the baddest do JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

alec ○ that's what the baddest do Empty
Message(#) Sujet: Re: alec ○ that's what the baddest do alec ○ that's what the baddest do Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

alec ○ that's what the baddest do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-