AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
Écharpe Lacoste en laine côtelée ...
Voir le deal
60 €

 My Own Soul's Warning [Aleph - 1994]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph Keegan
Joseph Keegan
l'avis de recherche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_p4o4syPuq81sbjo65o1_540
POSTS : 31854 POINTS : 380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Lily [5] Time hurts. Time heals.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] D82q
ALEPH. - Alfie [5][FB] Hating you for loving me.

Sid & Lily - Lou [3] - Ichabotte [3] - Ilaria - Jacob
RPs EN ATTENTE : Kyte [2]
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4]

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 1swy

PSEUDO : Mapartche.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Jess pour le *pewpew* et l'avatar + google + greenhouselab
DC : Raph le flamant et Archie le varan.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] EmptyDim 27 Déc - 22:14


Joseph lance la balle de baseball une énième fois. Les mains d’Alfie l’attrapent habillement, comme d’habitude. Ils n’ont peut-être pas placé assez de distance entre eux parce que le jeu est trop facile. Pourtant, si les deux auraient pu décider de reculer pour que le lancer devienne plus compliqué, aucun n’a fait un pas en arrière, comme s’ils appréciaient d’être si proches dans la cours de récréation. « Je veux jouer aussi ! » Lance Lily en courant vers les deux garçons, se séparant de son groupe d’amies qui se colorent les ongles avec des petites bouteilles de vernis à paillettes. « Non, c’est un jeu de garçon, laisse-nous. » Répond Joseph en attrapant la balle qui vole en sa direction. Sa sœur fronce les sourcils, croise les bras sur sa poitrine et tourne des talons. Joseph lui tire la langue comme le ferait n’importe quel frère qui aime bien se moquer de sa cadette. Il relance le petit objet sphérique à Alfie en se pinçant les lèvres, légèrement déstabilisé par ce que la présence de sa sœur lui a rappelé. Elle était témoin, hier soir, quand la main de Cyril a marqué la joue du jeune garçon avant que lui et son père ne disparaissent dans sa chambre pour approfondir la punition. Selon ses parents, Joseph a dit des choses horribles, des mensonges qui ne devraient pas sortir de la bouche d’un enfant aussi jeune. Parce qu’il ne comprend pas encore le monde, il n’a pas la maturité pour différencier le bien du mal. Il devrait seulement se laisser guider par Dieu, cet être surpuissant qui lui montre la voie à prendre depuis qu’il est assez grand pour soulever ses mains jointes vers le ciel. Mais Joseph a toujours été réticent, et c’est ainsi. Il n’a jamais eu l’impression que les choses étaient justes.

Le prêtre lui répète souvent qu’il est son préféré mais qu’il ne devait jamais rien dire à personne, pour ne pas faire de jaloux. Il dit que Dieu l’a choisi, lui, parce qu’il est différent des autres petits garçons qui fréquentent l’Église tous les dimanches. Il est plus sage, plus gentil et, donc, il mérite une attention particulière. Il sort parfois du lieu de culte avec une sucette sucrée entre les mains et il la fourre dans sa bouche pour profiter de sa saveur et oublier ce qu’il s’est passé derrière la statuette du petit jésus. Parce qu’il n’est pas stupide, Joseph, même s’il n’a pas les meilleurs résultats scolaires de sa classe : il sait que ce n’est pas normal qu’il soit le seul à mériter des friandises. Et puis, il n’y a que le jour d’Halloween qu’il a le droit de manger des sucreries jusqu’à ce que des caries apparaissent sur ses dents blanches. À peine onze ans et il comprend déjà que le monde mériterait d’être plus équitable.      

Hanté par le goût de framboise de la sucette qu’il a mangé dimanche passé, il ne voit pas la balle s’approcher de son nez à une vitesse considérable. Il se pousse sur le côté à la dernière seconde, s’évitant un ecchymose. La sphère roule sur quelques centimètres derrière lui. « Désolé, j’ai été inattentif. » Il a besoin de d’excuser à Alfie parce qu’il retarde le jeu. Le pas rapide, il va récupérer la balle et la fait tourner plusieurs fois entre ses doigts en reprenant sa place. Même, il s’approche davantage de son ami, à seulement deux mètres de lui. Il lui relance l’objet et l’échange reprend comme si rien ne s’était passé. Pourtant, les pensées du petit Keegan se font envahir progressivement par la couleur noire, qu’il déteste de tout son cœur parce que c’est cette dernière qui l’accueille lorsqu’il est jeté dans son lit, puis enfermé dans sa chambre. « Ali ? » Il demande, la voix soudainement plus timide. Il attend que les yeux du garçon se posent dans les siens. « Tu peux garder un secret, hein ? » Il ne devrait rien dire et une petite voix au fond de sa tête lui répète sans arrêt qu’il vaut mieux pour lui de se taire. Tu vas attirer des ennuis, les prochaines punitions seront encore plus marquantes, tes parents vont t’envoyer dans un pensionnat parce qu’ils auront trop honte de toi. « Un vrai secret. » Il ajoute, s’empourprant immédiatement, parce qu’il vient de défier son instinct qui lui ordonnait de ne rien dire. Pourtant, il s’approche encore plus, franchissant d’autres centimètres, et encore, et encore, jusqu’à ce qu’il arrive à la hauteur d’Alfie.            

@Alfie Maslow Oops. My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 394614564



— Wanted —

he runs away from his demons without realizing that he has become one
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
la pile électrique
la pile électrique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : en couple depuis quatre ans, l’évocation d’une future vie de famille laisse planer un nuage noir sur sa relation avec jules.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant pour la justice et dans la santé, lecturer à l'université.
LOGEMENT : apt. #95 à toowong, qui devient trop petit pour lui, jules et (plus si) temporairement sa filleule de 7 ans, anabel.
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_pbx42cb5Ec1rtzvrno1_r1_400
POSTS : 2189 POINTS : 300

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour (toxique) ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue) ≈ se déplace en skate ou vélo, rarement en voiture ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis deux ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ ancien addict en perpétuelle lutte pour ne pas replonger ≈ deux agressions en deux ans, et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 32d2b6573f403138155d8d7f37ca8eddda957578
alfiana #7 ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly #3 & alfly #4 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] C0ec8638c2904ff7730ce2be786099de91dbdd11
noralfie #5 ⊹ out of the blue, into the black. they give you this but you pay for that. once you're gone, you can never come back.


RPs EN ATTENTE : jules #8 (fb) › caelan › diana #2 › norah #5 › casey
RPs TERMINÉS : lily (1998)harvey #3 (2001)ariane #2 (2010) norah #2 (2015)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4norah #4jules #6

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2
PSEUDO : leave
AVATAR : brandon cutie pie flowers
CRÉDITS : homemade (ava), dxniel-sousa (gifs), loonywaltz (ub), jojo rabbit (dessin)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et le paumé de service (kieran halstead)
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: Re: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] EmptyDim 3 Jan - 17:12




@JOSEPH KEEGAN & ALFIE MASLOW ⊹⊹⊹ i tried going against my own soul's warning, but in the end, something just didn't feel right. Oh i tried diving even though the sky was storming, i just wanted to get back to where you are.

Son sourire disparaît quand la voix de Keegan Junior résonne et vient bouleverser leur quiétude, le regard noir d’Alfie qui ne quitte pas la silhouette de la plus jeune alors qu’elle exige de se joindre à eux. Si Joseph se montre franc mais conciliant lorsqu’il exprime son refus, Alfie se veut plus ferme bien que silencieux, en lançant la balle qu’il vient d’arrêter en direction de la tête de la gamine, celle-ci rebondissant sur sa cible pour être attrapée par Joseph. Les yeux rougis de Lily et son demi-tour rapide lui confirme qu’elle a été calmée, la gamine, alors que son sourire reprend place sur ses lèvres en se concentrant sur son ami, celui avec lequel il veut vraiment jouer. Surtout pas avec une fille et encore moins avec Lily Keegan, plutôt se prendre la balle dans la figure que d’accepter (enfin, en l’occurrence, c’est Lily qui a eu le droit à un tel traitement et même sa grimace de douleur n’a pas su le motiver à s’excuser à l’abri des regards des autres). Le ballon lui revient en mains et le plus jeune reste silencieux, les échanges entre les deux gamins n’ayant pas toujours besoin de se faire dans la cohue la plus totale, contrairement à ce que ces foutus adultes autour d’eux ont tendance à penser. Et aller à l’encontre des étiquettes que ces imbéciles de vieux leur collent n’est pas l’unique raison derrière le mutisme (surprenant, disons-le) d’Alfie ; ce silence lui permet d’observer son ami sans que son attention ne soit accaparée par leurs idioties qu’ils pourraient se raconter. Car il l’a perçu, la manière dont Joseph semble s’être renfermé après que Lily ait tourné les talons. Parce qu’il n’y a pas que cet élément, mais aussi les nombreuses fois où il parle dans le vide (certes, Alfie en a l’habitude, mais Joseph a souvent la décence de faire au moins semblant de l’écouter) sans parler de ces bêtises dans lesquelles le plus vieux ne le suit pas lorsqu’ils sont à l’église, comme s’il craignait des représailles alors que ça n’a jamais vraiment été un problème jusqu’à récemment. Alfie ne comprend pas et si en général il s’en fiche bien d’être dans l’ignorance, lorsqu’il s’agit de son meilleur ami (son seul véritable ami, mais chut, même s’il ne peut compter sur personne d’autre, le fait est qu’il est populaire alors c’est tout comme, non ?) Alfie n’accepte pas cette perspective.

Il l’accepte encore moins alors qu’il manque de réitérer son geste à l’encontre du mauvais Keegan lorsque Joseph évite de justesse la balle lancée en sa direction. « T’inquiète. » Dans d’autres circonstances, il n’aurait pas hésité à le traiter de naze ou à souligner à quel point il est plus fort que lui, mais pas aujourd’hui, pas maintenant. Alfie n’a peut-être que dix ans, mais pour l’avoir souvent vu de la part de ses parents, il le reconnaît ce regard lourd de sens. Sauf que cette fois-ci, l’intérêt ne semble pas porter dans une quelconque réprimande qui pourrait lui être offerte, mais dans quelque chose de bien plus grave et, surtout, qu’il est incapable d’identifier. Ou plutôt, que dans son égoïsme déjà caractéristique à cet âge-là, il ne veut pas identifier. De l’inquiétude, mais surtout de la tristesse et c’est tout ce à quoi le plus jeune n’aime pas être confronté. Mais Joseph est son meilleur ami, les règles lui imposent d’être là pour lui, encore plus alors qu’il perçoit sa manière de réduire la distance entre eux malgré la poursuite de leur jeu, de quoi intriguer toujours plus un Alfie au cerveau continuellement en action, qui cogite, cogite, à s’en fatiguer tout seul. Il a quoi, Joseph ? Pourquoi il est mou, aujourd’hui ? Pourquoi il ne l’a pas encore traité d’idiot de toute la journée ? Pourquoi il a juste tiré la langue à Lily au lieu de l’insulter au passage ? Pourquoi il se rapproche ? Pourquoi il le regarde comme ça ? Pourquoi il a raté le ballon, lui qui a de meilleurs réflexes que lui ? « Ouais ? » Il demande, le regard d’Alfie qui papillonne autour d’eux avant que le silence ne l’oblige à se poser sur Joseph pour exiger la suite des explications. « Ouais, bien sûr. » Bien sûr qu’il sait garder les secrets, Alfie, pas parce que sa loyauté est grande, mais parce que son désir d’avoir des informations sur autrui en cas de besoin est toujours utile. Voyez, depuis qu’il a vu Lily écrire le prénom d’Aaron dans son carnet, il sait qu’il peut avoir son goûter lorsqu’il le demande, parce qu’il a promis de garder le secret, mais pas de ne pas l’utiliser contre elle. C’est toute la nuance. « Parce que y’en a des faux ? » Il demande, son sourire de sale gamin sur ses lèvres, alors que la proximité définitivement réduite entre eux le convainc de ravaler celui-ci pour tenter d’être sérieux, Alfie se plongeant à nouveau dans un mutisme qui lui est inhabituel, signe que l’heure est grave.



My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Spg7okK My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 8XKLS6S
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 0ZiulDe
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] YtxTUla
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] FOO2y3e
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 335306globetrotter
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 480954teachers
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 908854lgbt
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
l'avis de recherche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_p4o4syPuq81sbjo65o1_540
POSTS : 31854 POINTS : 380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Lily [5] Time hurts. Time heals.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] D82q
ALEPH. - Alfie [5][FB] Hating you for loving me.

Sid & Lily - Lou [3] - Ichabotte [3] - Ilaria - Jacob
RPs EN ATTENTE : Kyte [2]
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4]

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 1swy

PSEUDO : Mapartche.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Jess pour le *pewpew* et l'avatar + google + greenhouselab
DC : Raph le flamant et Archie le varan.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: Re: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] EmptyDim 3 Jan - 19:37


C’est vrai que les deux garçons, habituellement turbulents, sont plutôt calmes ce midi. Même leurs lancers de balle sont dociles et calculés alors qu’ils ont tendance à terminer leurs trajectoires contre les vitres de l’école ou contre les autres élèves qui parsèment la cour. Même, quand Lily s’est approchée d’eux en pensant que le jeu pouvait accueillir une troisième joueuse, il l’a rejetée sans artifices. C’est plutôt Alfie qui s’est occupé de la ridiculiser comme il sait si bien le faire en la prenant pour cible. Évidemment que Joseph a souri en le regardant faire parce qu’il est le plus drôle des gamins de sa classe, du village, de l’Australie sans aucun doute. Il a ensuite rattrapé la balle en ricanant discrètement, espérant que ça ne se retournera pas contre lui puisque sa sœur le pointe toujours du doigt quand elle cherche un coupable. « C’était Alfie ! » Il lance, assez fort pour que Lily l’entende même si elle ne s’est pas arrêtée dans sa lancée. Il se retourne vers son ami, un sourire vrai tapissé sur ses lèvres mais il le reperd rapidement quand leur échange reprend en silence. C’est difficile pour lui de chasser le nuage gris qui flotte au-dessus de sa tête. Il remercie silencieusement son meilleur ami de ne pas l’interroger quant à la raison de son calme inhabituel. Il n’a pas l’impression de pouvoir trouver les mots pour expliquer ses émotions, de toute façon, parce qu’on l’a trop souvent puni quand il dit ce qui presse son cœur.

Pourtant, Alfie est là pour lui en ce moment. C’est sa gestuelle, sa façon de le regarder, ses yeux compréhensifs ; il a l’impression qu’il peut lire dans ses pensées et que ça ne servirait à rien de l’épargner de ce secret qui lui bloque la gorge. Et puis, il lui fait confiance. Il le croira, contrairement à ses parents qui ne veulent pas avaler un seul mot provenant de leur fils menteur qui ne cherche qu’à avoir de l’attention. Mais si seulement ils comprenaient que, au contraire, il veut disparaître pour ne plus être la cible d’un homme qui abuse de son pouvoir. Alors le petit Keegan tente, demandant au petit Maslow si ce dernier est capable de garder un secret – et il en doute pas une seconde, ils sont comme des frères. Ils seront toujours présents l’un pour l’autre même dans les moments où un des deux se perd. C’est à ça que servent les amis. « Ouais, bien sûr. » Soudainement plus nerveux parce qu’il comprend qu’il a eu le feu vert pour aborder un sujet tabou entre les murs de sa maison, ses lèvres se pincent et il hésite plusieurs secondes, s’approchant très lentement d’Alfie pour réduire la distance qui les sépare. Seul lui a le droit d’entendre ce qu’il s’apprête à dire. Et, même, il n’a pas l’intention de sauter dans le cœur du sujet immédiatement. Il n’a pas l’impression de comprendre tous les enjeux ; il sait seulement que quelque chose cloche et que les autres enfants ne font pas ce que lui fait. Le prête lui a bien dit : il est le seul qui mérite ses faveurs. « Parce que y’en a des faux ? » Son regard se pose sur le sol et il fixe ses chaussures abimées. Sa gorge s’est soudainement nouée mais il se secoue les puces pour ne plus sentir les coups de la ceinture de son père contre son dos nu. « Certaines personnes ne veulent pas me croire, mais je sais que toi tu me croiras. » Il serre la balle entre ses mains pour y enfoncer ses ongles, puisant au plus profond de lui un semblant de courage. « Tu as déjà regardé la définition de sexualité dans le dictionnaire ? » Il relève très doucement la tête pour voir la réaction de son meilleur ami. Tous les élèves de sa classe l’ont déjà fait. C’est dans la nature des jeunes de vouloir en savoir plus sur ce côté qui leur est caché. Jamais il n’a entendu parler de ça entre les quatre murs de sa maison. Lily pense probablement encore que c’est une cigogne qui l’a posée devant la porte de cette dernière pour ensuite être découverte par Cyril et Marie. « On n’a pas le droit d’en parler, je sais. C’est un péché. » Dieu a inventé la sexualité pour en faire don aux couples mariés. Un enfant ne devrait jamais aborder ce sujet, c’est mal. « Je veux juste savoir si tu sais ce que c’est. » Et il repose honteusement ses yeux sur ses pieds.      



— Wanted —

he runs away from his demons without realizing that he has become one
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
la pile électrique
la pile électrique
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : en couple depuis quatre ans, l’évocation d’une future vie de famille laisse planer un nuage noir sur sa relation avec jules.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant pour la justice et dans la santé, lecturer à l'université.
LOGEMENT : apt. #95 à toowong, qui devient trop petit pour lui, jules et (plus si) temporairement sa filleule de 7 ans, anabel.
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_pbx42cb5Ec1rtzvrno1_r1_400
POSTS : 2189 POINTS : 300

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour (toxique) ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue) ≈ se déplace en skate ou vélo, rarement en voiture ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis deux ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ ancien addict en perpétuelle lutte pour ne pas replonger ≈ deux agressions en deux ans, et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 32d2b6573f403138155d8d7f37ca8eddda957578
alfiana #7 ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly #3 & alfly #4 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] C0ec8638c2904ff7730ce2be786099de91dbdd11
noralfie #5 ⊹ out of the blue, into the black. they give you this but you pay for that. once you're gone, you can never come back.


RPs EN ATTENTE : jules #8 (fb) › caelan › diana #2 › norah #5 › casey
RPs TERMINÉS : lily (1998)harvey #3 (2001)ariane #2 (2010) norah #2 (2015)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4norah #4jules #6

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2
PSEUDO : leave
AVATAR : brandon cutie pie flowers
CRÉDITS : homemade (ava), dxniel-sousa (gifs), loonywaltz (ub), jojo rabbit (dessin)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et le paumé de service (kieran halstead)
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: Re: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] EmptyMer 13 Jan - 18:54



« C’était Alfie ! » Il lève les yeux au ciel par automatisme, le dénommé Alfie, à l’entente de cette justification qui arrive à ses oreilles plusieurs fois par jour. Il devrait s’offusquer que cette fois-ci, elle vienne de son meilleur ami. Celui qui n’est pas supposé le vendre de telle façon, mais il est bien trop satisfait que Lily sache qui accuser qu’il ne réagit même pas, à part pour lever son plus beau majeur à l’encontre de Joseph pour lui faire comprendre qu’il n’apprécie pas son attitude (plutôt que d’admettre que oui, il lui en est reconnaissant d’avoir signalé sa faute – et par conséquent, son existence – à Lily). « Oops. » Qu’il se contente de marmonner, conscient qu’aucun des deux Keegan ne peut l’entendre, le sourire néanmoins fier qui trône sur ses lèvres du haut de ses dix ans et son goût certain pour la provocation déjà bien ancré en lui. Il ne saurait expliquer d’où ce plaisir vient, seulement il est beaucoup trop contraint à se ranger dans des cases et à obéir à la maison, Alfie, alors qu’il entre dans cet âge où il commence à faire ses premières expériences. Premiers émois, premières découvertes de son corps, première interrogation de « grand ». C’est justement dans cette dernière catégorie qu’il se situe aujourd’hui tandis que Jo lui confirme ne pas être dans son assiette. Il aurait dû le parier, peut-être qu’il aurait gagné quelque chose – il ne sait pas exactement quoi, mais c’est la fierté d’être désigné gagnant qui aurait été le plus beau des prix. Quant à savoir s’il peut garder un secret, Alfie, bien sûr qu’il le peut : comment pourrait-il avoir des avantages sur autrui lorsqu’il a besoin d’eux s’il répète tout ce qu’on lui dit ? Bien sûr, ceci ne s’applique pas à Joseph parce qu’ils sont supposés être meilleurs amis, mais Alfie sait aussi que la semaine dernière il appréciait Cody alors que cette semaine il lui a collé son poing dans la figure – alors l’amitié, c’est pas vraiment une science exacte. M’enfin, dans l’immédiat, Joseph fait toujours preuve d’exception qui confirme la règle : il lui colle son poing de temps à autre, mais ils sont quand même toujours amis.

Le plus vieux se rapproche avec discrétion, comme s’il avait peur d’être interrompu ou entendu par qui que ce soit et à son attitude, Alfie comprend que c’est du sérieux, qu’on ne rigole plus. C’est un problème pour le jeune Maslow, d’ordinaire habitué à tout tourner en dérision, que de comprendre que cette fois-ci, il ne le pourra pas, même s’il ne peut pas totalement chasser le naturel et qu’il ne manque pas d’interroger son ami sur les faux secrets qui contrasteraient avec ce vrai secret qu’il doit lui confier. « Sauf si c’est encore pour me dire que Lily est d’accord de me donner son dessert à la cantine et qu’en fait je découvre que c’est pas le cas et qu’elle me frappe. » Devant tout le monde, qui plus est. Mais Alfie conclut sa réflexion d’un rire, conscient que Joseph ne parle pas de ces secrets-là et qu’il devra bien le croire, cette fois-ci. Le plus jeune veut faire comprendre, maladroitement, à son ami qu’il n’a pas à se sentir aussi gêné, tandis qu’Alfie tend l’oreille, se rapproche de son meilleur ami pour être attentif – mais pas trop non plus, il faudrait pas que les gens se moquent de leur proximité, plus pour Joseph que pour lui, parce qu’il s’en fiche bien quand on lui dit qu’il est amoureux de Martin parce qu’il lui a fait un bisou sur la joue dans l’euphorie de leur victoire au foot. À la question de Joseph, il hoche la tête pour répondre par l’affirmative – bien sûr qu’il l’a déjà cherché et même qu’il a déjà vu une fille toute nue dans un magazine que Toby avait piqué à son père et fait passer dans la cour de récréation. « Tu crois vraiment à ses conneries de péchés ? » Il pouffe légèrement avant de reprendre son sérieux. Il oublie parfois que Joseph et Lily sont faits du même sang et que si la deuxième croit dur comme fer en toutes ces bêtises qu’ils entendent sur les bancs de l’église, le premier est éduqué de la même manière. Lui, il a tendance à ne croire que ce qu’il voit et ses premières questions sur le sujet étant souvent restées floues d’explications concrètes, ça n’a fait qu’envenimer son désir de comprendre et de provoquer, conscient d’avoir touché un point sensible que personne n’est pourtant en mesure de lui expliquer. « Oui, oui, je sais. » Il confirme, fronçant les sourcils. « Pourquoi tu veux qu’on en parle ? » Alfie interroge, s’en fichant bien que la sonnerie retentisse derrière eux.

@Joseph Keegan :l:



My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Spg7okK My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 8XKLS6S
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 0ZiulDe
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] YtxTUla
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] FOO2y3e
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 335306globetrotter
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 480954teachers
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 908854lgbt
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
l'avis de recherche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Tumblr_p4o4syPuq81sbjo65o1_540
POSTS : 31854 POINTS : 380

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Lily [5] Time hurts. Time heals.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] D82q
ALEPH. - Alfie [5][FB] Hating you for loving me.

Sid & Lily - Lou [3] - Ichabotte [3] - Ilaria - Jacob
RPs EN ATTENTE : Kyte [2]
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4]

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] 1swy

PSEUDO : Mapartche.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Jess pour le *pewpew* et l'avatar + google + greenhouselab
DC : Raph le flamant et Archie le varan.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: Re: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] EmptySam 16 Jan - 19:25


Joseph n’est habituellement pas un délateur mais, s’il a informé sa sœur quant à l’origine du lancer de la balle dans son dos, c’est seulement pour éviter qu’elle ne rapporte les faits à leurs parents le soir venu. Elle ne se gênerait pas pour s’en plaindre parce qu’elle ne manquera jamais l’occasion de prouver à toute la famille qu’elle est la petite fille parfaite et que son frère, quant à lui, a hérité de tous les défauts du monde. Elle sait comment s’y prendre pour être aimée, Lily, et cette caractéristique chez elle la mènera loin ou, au contraire, la freinera. Mais, pour le moment, l’ainé de la fratrie préfère blâmer le véritable responsable de la plaisanterie parce qu’il ne supporterait pas de se faire punir une autre fois, pas après l’horrible nuit qu’il a passée. Heureusement, sa sœur était encore là pour éponger les lacérations fraiches dans son dos. Même si elle ne sait pas tenir sa langue et garder un secret, elle est toujours présente pour s’occuper de lui quand personne d’autre ne le fait. Elle doit bien l’aimer, Joseph, au fond, et la réciprocité n’a jamais été remise en doute.

Le petit jeu devrait s’éterniser comme d’habitude, puis se transformer en une course entre les buissons qui parsèment la cour, ou en une bataille de poings mous (parce qu’ils ne se tapent jamais pour se faire mal, les deux amis, mais ils apprécient tout de même de jouer au roi du monde). Pourtant, le tempérament du plus vieux reste stagnant, comme si le fait de lancer cette balle n’alimentait pas davantage son envie de dépenser de l’énergie pendant la pause du midi. Et il sait bien qu’il est ennuyant parce qu’Alfie reflète son attitude sans s’en rendre compte. Il est calme, lui aussi, il semble pouvoir lire dans ses pensées sans toutefois pouvoir y déceler les atrocités qui s’y trouvent. Cependant, si Joseph arrive à taire la vérité depuis trop longtemps déjà, il a besoin de se faire entendre, de se faire écouter, puis de se faire croire. Il avait rassemblé assez de courage la veille pour avouer les torts du prêtes à ses parents qui ont cru bon de châtier, de le censurer, parce que jamais une figure religieuse aussi importante ne commettrait un tel pêché. Ce serait de remettre en question l’authenticité du christianisme. Mais Alfie n’a jamais été comme tous ces autres adultes qui joignent leurs mains vers le ciel en espérant être écouté parce celui qui n’existe probablement pas, selon les deux enfants méfiants. « Sauf si c’est encore pour me dire que Lily est d’accord de me donner son dessert à la cantine et qu’en fait je découvre que c’est pas le cas et qu’elle me frappe. » La répartie lui arrache un sourire assez longtemps pour qu’il replonge son regard brillant dans les yeux de l’autre garçon. Il secoue la tête de droite à gauche. « Je ne pensais pas qu’elle allait te frapper pour ça. » Il admet, haussant les épaules, mais se secouant rapidement les puces pour retrouver son sérieux. Il veut qu’Alfie lui confirme qu’il peut garder ses lèvres cousues et que son secret sera bien gardé entre ses deux oreilles. Enfin, il confirme qu’il en est capable et Joseph se met à tourner autour du pot, incapable de balancer l’information comme elle est. Ce serait trop cru et il ne sait même pas si son ami connait les mots qu’il va employer. « Tu crois vraiment à ses conneries de péchés ? » Il ne réagit pas vraiment, réfléchit un moment, puis répond négativement : « Non. Si j’y croyais, je ne t’en parlerais pas. » Il est plus sincère que jamais, défiant sans craindre des représailles. S’il avait prononcé ces mots devant Cyril, il l’aurait regretté. « Oui, oui, je sais. » Il sait, alors. Il connait les termes qui sont habituellement tus devant les enfants de leur âge. La sonnerie annonçant la fin de la pause résonne dans toute la cour et Joseph jette un seul coup d’œil à Alfie pour comprendre qu’il n’a pas l’intention de bouger. Lui non plus, alors. « Je pense que… » Il s’arrête, cherche les mots, ne les trouve pas aussi facilement qu’il aurait espéré. « Je pense que j’ai fait des choses que je n’aurais pas dû faire. » C’est ainsi, dans sa tête : il a laissé le prêtre de leur Église l’approcher. Il ne l’a pas repoussé parce qu’il avait trop peur : alors il a consenti sans vraiment s’en rendre compte. Tout est de sa faute. « Tu te souviens quand Père David a voulu me parler après la messe de Noël ? L’année passée. Il m’a donné une sucette et tu étais jaloux. » Il esquisse un sourire qui se fige rapidement en un rictus horrifié. « Il.. Enfin… Je…. » Non, il est incapable de formuler la moindre phrase. « Je n’arrive pas l’expliquer. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Mais ça a continué depuis ce jour-là, presque tous les dimanches. Il dit à mes parents qu’il a besoin de me voir pour m’aider à me remettre sur « le droit chemin ». Mais… Je ne pense pas qu’il le fait avec toi, pas vrai ? Il me parle souvent de toi, il me dit que je ne devrais pas faire comme tu fais parce que c’est mal et… Ensuite… » Il se pince les lèvres, ses yeux s’humidifiant au fur et à mesure qu’il partage ses pensées lourdes. « Ali, il me dit que tu es mauvais pour moi et que… lui… Il peut m’aider. Mais je n’arrive plus à le regarder dans les yeux depuis qu’il… m’aide… »      

@Alfie Maslow :l:



— Wanted —

he runs away from his demons without realizing that he has become one
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty
Message(#) Sujet: Re: My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] My Own Soul's Warning [Aleph - 1994] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

My Own Soul's Warning [Aleph - 1994]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-