AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-22%
Le deal à ne pas rater :
Borne de jeu d’arcade Street Fighter 2 – Arcade 1UP + réhausseur
272 € 350 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en ...
Voir le deal
4.19 €

 we don't write a poem for a girl who is a (LYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lya Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-six comète à briller dans le ciel
SURNOM : S’est auto attribuée « Ruby », pour rendre son existence plus glorieuse.
STATUT : Cœur en deuil, presque inexistant, voile carmin qui se dessinent près de ton âme
MÉTIER : Barmaid a ses heures perdues et étudiante en droit en crimes familiaux
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_osdl5kCRUh1v9gh4vo1_400
POSTS : 9 POINTS : 30

AVATAR : Dua lipa
DC : Y a que ma lya
INSCRIT LE : 03/01/2021

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 18:51






Lya Avalon Petterson
L’ÉTERNITÉ, DEVANT TOI, DERRIÈRE MOI, EN NOUS'
Pièce d'identité

NOM ≈ Petterson, Nom de famille symbolique et réputer, de par la carrière de ton père, tu l’affectionne beaucoup. C’est l’échine de ton être, le sang ancré à ton âme. Le nom de ton père, ton King. Un nom qui représente tout pour toi. Tu es fière de le porter, cet homme qui t’a inculqué les bonnes valeurs de la vie. C’est une étincelle de flamme, un ouragan qui fait tout cramer à des kilomètres. PRÉNOM(S) ≈ Lya, la fleur, fragile et belle. Délicate dans tes gestes, douce et harmonieuse. Une fleur aussi belle qu’épineuse, aussi douce que mystérieuse, un symbole éternel. Tes parents ont choisi ton prénom à la dernière minute, et soudainement un miracle est arrivé devant leurs yeux. La sage femme qui avait aider ta sainte mère s’appelait « lya », aussi douce qu’une fleur délicate venant contempler ce nouveau monde. Parce que c’est court et beau comme prénom. Parce que ça représente la sagesse absolu. Ça se crie à plein poumon. Un prénom beau, sucré, piquant, universel et inédit à la fois. L’amertume sur la langue, la rage dans les yeux et pourtant qui apporte l’espoir. Et, puis. Avalon lionne féroce, déterminée et imbue. Toi,déesse fatale, dont les consonances volcaniques et intemporelles, celle qui combat le monde et fait mourir les hommes d’un claquement de doigt, ton sourire angélique n’en est pas un. Tu es née pour régner sur ce monde et pas pour être l’esclave. Lya a horreur des surnoms, mais petite tu adorais porter fréquemment du rouge, lya s’est auto- attribué un surnom « Ruby » un nom d’emprunt, le prénom d’une femme qui représente un bijou comme lya est exactement. ÂGE ≈ vingt-six années lustrées par les saints. vingt-six bougies en cercle, douze soufflées et quatorze petites flammes et du haut de tes vingt-six ans, tu agis comme la sainte déesse, on dit de toi que tu es mature, parfois aussi que tu te comporte comme une véritable gamine. Plus qu’un quart de siècle et toutes les conneries qui vont avec. L’envie d’étendre tes déviances. D’en ressentir les prémices. De t’évader. Toujours plus vite. Toujours plus loin. Encore et encore. LIEU DE NAISSANCE ≈ Ton acte de naissance comme une unique trésor témoignant de ton existence sur cette planète galérienne. Papiers maintes fois dépliés. Abimés par le temps. Par l’étreinte douloureuse des doigts d’une gamine en émois. Encre de jais déliée. Lettrine qui s’étale. Sous le regard. A lire. Relire. Tu naquis le 21 juin 1994 à Toronto, Canada. Naturellement canadienne-Girl. Sucré comme pas possible. Produit exotique - toxique - à s’en couper les ailes. Fantasme vivant des uns et des autres. De part ton patriarche, le Canada en héritage, enchanteresse et divine, si pure, si dure… emplie de tristesse et de bonheur. STATUT SOCIAL ≈ Stand by des émotions et des sentiments, l'amour dis-tu ? Tout le monde en rêvent et pourtant si peu de personnes arrivent à être combler. Cœur meurtri. L’amour détruit, massacre des coeurs. Les larmes ne valent pas la peine d'être versées quand nous sommes responsables de cette solitude. L’interdit qui s'avance, qui s'attache aux chevilles. mais l'amour qui sature, chevauche l’abandon avec excès. L’ange déchu ne peut aimer lorsqu'il ne sait comment apporter compassion. Et pourtant fut un temps où ce coeur a pu aimer, empruntant une voie où il n'aurait jamais pensé flanché. Le cœur étalé sur le sol dans un bain de sang, plus jamais l'amour ne frappe à la porte. Un amour jamais exploiter. Et, pour cause. Ce mec est décédé dans un accident de voiture. Tic tac tic tac. Célibataire ou doit-on plutôt dire celib à terre. Pendant longtemps, tu en as fait des crises d’angoisses, prétendre qu’il était là errant dans cette pièce sombre. Fille fiévreuse qui ne compte pas retenir ton cœur de battre pour un homme qui ne sera plus là. Et, puis tu te souviens de chaque détail ; enfant dans tes gestes, dans tes actes manqués. Dans tes palabres. Le cœur chantant louanges et addictions. Un soir. Comme ça. Dans les relents sucré de l’alcool. Le souffle qui file et la raison qui vrille. Le corps qui se tend, quémande. Désireux et envieux dans les limbes chimériques d’une soirée sous distension. D’une tension qui habille tes membres, couvre sa nuque de frissons. Chaleur irradiante. Gémissements controversés. Cette envie d’avoir ses bras contre toi. Pour lui. Et le cœur qui s’embrase. La respiration brûlante, le désir qui submerge. Le cœur qui flanche. Dans tes rêves les plus fantasques ; Mercutio est à tes côtés, dans ce lit qui n’attendait que son étreinte. Le réveil n’est qu’un coup de poignard dans ta poitrine. Et, depuis lors tu es insaisissable sans attache ; liberté d'un palpitant qui n'a battu que pour un seul être. L'amour est-il vraiment pour toi ? La comète a traversé le ciel à tout jamais. Aujourd’hui, tu aimes te faire désirer. Séductrice avertie. Un petit oiseau de nuit qui batifole ici et là; où le vent l’emmène. Tu es celle qui ne veut pas s'attacher. Le cœur marqué qui ne bat pas ou presque pas. On peut dire, bien que jouer avec le feu tu adores ça. Toujours dans l’excès du sexe. A croire que tu veux trouver à tout prix cette passion lacérante, celle que ton cœur veut trouver chez un homme. MÉTIER ≈ Symphonie harmonieuse des jours heureux, la chair au bout des mains, comme si le coeur attend son dernier souffle pour être libérer. Lya, on dit souvent de toi que tu aurais pu être danseuse ballerine. Rêvant tutus, chaussons. Danse gracieuse, sur un air de Tchaïkovski. Tu te complaisais dans l'idée de devenir une étoile montante, au sein de grands ballets. Et ce, depuis toute petite. Malencontreusement pour toi, ton rêve ne put se réaliser, étant donné que, vers l'âge de tes dix-huit, Tu vécu. Subit, un grave accident de voiture, avec ton petit ami, qui faillit te couter la vie. C'est ta jambe droite, qui empâtait sur la douleur, et qui manqua de te l'a faire perdre, par la même occasion. A la suite de cet événement traumatisant, tu devais, logiquement, te choisir une autre vocation.. Bye-bye doux rêve. Ronger par la culpabilité, Lya s’est tourner vers un tout autre secteur : le droit, spécialisation en crime familiaux. Tu as toujours voulu donner le meilleur aux autres, étant née dans une famille aimante et la famille y a que ça qui compte. Lya veut donner une chance à ceux qui n’en ont jamais eu. Avoir un père policier l’a grandement aider. Il a choisi ce métier par passion. Bien sûr, tu ne fait pas que cela et à côté de ça tu bosses en tant que barmaid. Tu veux surtout sortir de ta zone de confort. Tu aspire à être bien plus qu’être la petite fille du policier Petterson, devenu un modèle pour tous, bien plus qu’être le témoin muet, une petite pièce du puzzle. Y a-t-il un semblant d'espoir pour un changement radicale des choses vers une vie normale ? Tu es sur le bon chemin douce Lya. ORIENTATION SEXUELLE ≈ Hétérosexuelle, même si on dit que l'amour n'a pas de frontières. Les yeux troublemaker, et tout ce qui va avec. Suspens au creux des lèvres, le sang battant les tempes, le coeur abruti à se jeter d'une falaise. Les muscles saillants se dessinant sur une silhouette harmonieuse, forte. protection qui rassure, enthousiasme d'un meilleur nouveau départ.Concernant les choses de l'amour, t'écoutes davantage ton cœur que ta tête. Tu aimes sans condition, sans limite, tu tombes pour l'âme et non par convention. GROUPE ≈ AU SECOURS, J'AI 30 ANS: groupes. AVATAR CHOISI ≈ Dua Lipa.

Les informations en vrac



ça dérape
ça se rate
t'es un brouillon
sous émotion
t'as volé toutes les étoiles
pour les mettre dans ton âme.


Funambule dans ta bulle, l’oiseau fragile. L’oiseau blessé. Tu es sensible L’ange déchu. La fragilité à l’état pur.  La sensibilité sous ses airs purs. Tu es divine, on te devine. Douce, tu l’es sans aucun doute. Drôle c’est une évidence, avec une pointe de sarcasme. Fille libre, qui défendra toujours la liberté d’expression. Pétillante, apporte de la couleur dans la vie. Charmeuse avec ta beauté envoûtante. La générosité surtout envers ta famille. Humble, ouverte d’esprit et naturelle. Digne de confiance, loyale et juste. Franche, attendrissante et casse cou. Rancunière, car le passé t'as fait ainsi, il a ancré en toi ce sentiment malgré tout. Joueuse dans un sens ou dans l'autre, il y a le bon et le mauvais. Captivante le regard magnifique, les yeux noisettes, une couleur qui en ferai chavirer des âmes et des cœurs. Possessive parce que ce qui est à toi est à toi. Personne ne touche, personne ne peut posséder ce que tu as. c'est ainsi et pas autrement. trophée d'antan, seul bien éternellement tien mais qui peut être partagé, ta famille. Prudente la méfiance est de taille, ta confiance tu n'accordes plus aisément, après tout ce que tu as vécu, tu as un tout autre regard sur les gens. Sensible cauchemar incandescent d'un feu embrasé des années plus tôt. les larmes mêlées aux cris, vision d'horreur. Fureur dans les veines. Rage qui palpite dans les tempes. Cœur fragilisé au fil du temps, devenu pierre avec les autres hommes pour mieux se protéger. Persévérante tu persistes, toujours, tout le temps. parce qu'il y a un truc d’inachevé et ça t’emmerde vraiment. Tu n’as pas baissé ta dernière carte. Lunatique telle la lune qui ne sait que faire, un jour tu es heureuse, un jour tu ne l’es pas du tout. Cycle qui tourne en boucle. Protectrice on n'a qu'une seule famille. Tu l'as chéri, tu l'as malmène, mais ils sont tout pour toi. Un tout, un accord. Tel une mélodie où il ne faut pas un seul instrument pour la construire, mais plusieurs. Famille un jour, famille toujours. Tout ce qui compte à tes yeux, ce qui fait ta force quand tu sens la faiblesse te vaincre. Ce qui te rend faible, quand ta force se disperse pour agenouiller tes ennemis. Mélange subtil qui évoque un lourd secret, une revanche à prendre, une bataille à gagner. Guerre que tu mènes depuis des années désormais, mais tu ne t'avoues pas vaincu, pas tant que tu les auras à tes côtés. Tes précieux, tes amours. L’essence même de ta vie, ce pour quoi tu lutteras jusqu'au bout. Passé au nom fragilisé, futur au détour d'une berceuse magistrale.

En vrac : Tu veux caresser l’amour du bout des doigts le chérir jusqu'à ce que le dernier souffle s'estompe. briser les chaines, enterrer les démons qui gisent sous le lit, cinglant de revenir à n'importe quel instant. espérer. croire en un avenir meilleur. abattre la dernière carte, celle qui reste à la merci d'un monde qui ne sait pas ce qui l'attend. diviser pour mieux régner. reconstruire la vie sur les cendres du passé. • Ton passe temps favori est la danse, le corps qui s'emmêlent, s'entremêlent, se démêlent. s'attirant pour mieux se rejeter. une danse sans fin, laissant le paraître s'équilibrer sur un fil infini. la beauté de l'équation résolue, la magie qui opère peu à peu. les gestes précis, se projetant dans l'air tel un oiseau près à son envol. liberté à l'état pur, brut. rien ne t'arrête, comme si le temps avait décidé de ne plus filer. la jambe élancée, le corps en action. moment tranché d'une symphonie en dysharmonie. • Fasciner par le monde de la cuisine, cette chose que tu aimais faire avec ta mère, chahut infini partagé dans les rires et les effluves de bons pressages. loin des cris, des larmes et du brouhaha du monde. Deux personnes contre le reste du monde. Deux âmes qui ne font plus qu’un. Infime moment de bonheur, un symbole éternel. • tu parles différentes langues (russe, français, anglais, italien, japonais) voulant s’enrichir des mots, encore et toujours. Naissance d’une culture bien riche. La connaissance c’est le pouvoir. Un apprentissage bien adapter, savourant chaque histoire, chaque image d'un pays tant adoré et tant désiré. une manière de s'évader, de l'ailleurs au lointain, le pays du soleil levant où les écrits manuscrits mêlent symbole et paradis. • Lya s’est découvert une passion le dessin, après la mort de ton petit ami, c’était une manière de s’évader. Rature au fil des pages, visage confondu avec ceux des démons. paysage artificiel d'un monde superficiel. déchirer, recommencer. peindre le diable en personne, créer ses disciples. souvenirs déchirants d'une mémoire trop douteuse. création d'un paradis. accès interdit à tout être malveillant. seul détentrice de la clé. paradis brouillé, fermé à double tour. • Lya glisse ses doigts sur le piano de la maison familiale, surtout lorsque tu sens ton monde se dresser contre toi. Les doigts glissant sur la froideur de la blancheur, s'immisçant dans une harmonie paisible et calme. caractère apaisé, tourment fracturé, l'évasion parfaite, l'âme en douceur. moment de symbiose, le corps en émoi, le coeur aux abords. la falaise à perte de vue, gouffre en profondeur d'une sérénité recherchée. perdue à l'avance, probablement en route pour être retrouvée. • Née le 21 juin ça équivaut à être Gémeaux ascendant lion roi de la jungle, maître même de la nature, dieu sur la terre qui contrôle un territoire vaste et paisible. crocs acérés, griffes sorties. tu es identique à cette créature divine et pourtant vorace. Menant la danse, gagnant la bataille. Une similarité que tu partages au sein de ta famille. • Durant ton enfance, ayant une grande intelligence tu t’es créé un ami imaginaire : kowka qui veut dire chat. • ton plat préférée est les abats qui se résume aux entrailles d'un animal. le foie fait parti d'un de tes mets préférés, tu pourrais en manger éternellement sans jamais n'avoir à remettre en question la force que ça t'apporte. mais pourtant, tu n'oublies jamais d'y rajouter quelques ingrédients phares dont toi seul est au courant. Même si tu adores tellement la bouffe que tu pourrais ne faire que ça. • Ta couleur favorite est le rouge. Le joyaux de l’amour, telles les palpitations d'un coeur en émoi, chapardant l'être chéri. couleur éphémère au tintement morose, sifflement au bords des yeux, larmes perlées le long des joues. jamais en faillite, l'abandon n'existe pas. etincelle sur le feu, bataillant pour survivre au vent qui souffle. rouge amour. rouge passion. rouge splendide mêlant fusil et bouton d'or. • Tu vis avec un secret, le secret d’une vie. Lorsque tu as eu cet accident, tu n’as pas seulement perdu ton amoureux, mais aussi le bébé que tu portais. Personne est au courant, tu as fait une fausse couche. Les médecins te l’ont appris et tu as décidé de l’enterrer avec lui. A tout jamais. Tu vis avec ce secret et cela te fait vraiment du mal. • Tu a une haine dans ton cœur, surtout pour celui qui a voulu que cette accident ait lieu, stupide destin cruel. • Si dès ton plus jeune âge tu t'es découverte une passion fulgurante pour la musique, laissant ton âme s'exprimer sur les touches d'un piano. Ton père, quant à lui, t'as donné son amour pour la nature et les chevaux. Tu as eu ton premier étalon à l'âge de sept ans. Montant comme une professionnelle, tu as toujours apprécié cette sensation fraiche de liberté. • Lya a pas eu une enfance toute lisse, avec un frère malade qu’il fallait s’occuper h24, parfois tu pouvais te sentir de trop. • Tu as le projet d'écrire un bouquin sur ton père - un homme fascinant. Ton modèle dans la vie. • Tu te passionne pour la photographie, c'est une véritable source de vie. Un moyen de tout oublier. D'être autre chose pendant quelques minutes. • Tu adore le sport, c’est une source de vie. •  La mort de ton amour. Ce fut un choc. L'air devient toxique. Coeur rongé par la culpabilité. C'est ta faute. Les démons sont de retour. La douleur a abattu sa nouvelle carte. Poignardant ton être de toute part. Tu l'as perdu, à jamais. Sueurs froides. Le seul être à qui tu avais autorisé de montrer tes faiblesses. Une confiance que tu a perdue. Mort. Mot qui roule en boucle dans ta tête. • Te reposer ? Soon Soon Soon. Cela ne fait en aucun doute pas partie de ton vocabulaire. Tu aimerais sillonner le monde, aider les gens, d’autres peuples, rêvant de liberté et d’humanisme dans un univers teinté de cruauté. • La lecture et tout ce monde qui rend une femme cultivée.  • Tu chante que sous la douche.  • adore le cinéma muet. Le silence est bénéfique. La possibilité de comprendre une histoire de a à z sans le moindre son et seulement avec la musique.  • Une dingue de café - encore une tasse. Encore une. Encore une. Un cycle infini. Tu peux lui transmettre en intraveineuse c'est pareil.  • Tu as souffert de l’absence de ta sœur, Joy. Mais tu sais au fond de toi que l’envoyer dans cette école de redressement était un bon choix et lui faire du bien. • Lya joue les femmes fortes, mais ce n'est qu'une image pour les autres.  • N'est tombé une seule fois amoureuse. Un amour qui s'est consumé - déchiré à travers le temps. Un amour qui ne sera jamais briller. • Les enfants sont très souvent au centre de ses intérêts. Tu affectionne beaucoup d'intérêt à participer à des associations aussi juste soit-elle. • aussi longtemps, que, tu t'en souviennes, tu adores la neige • Malheureusement, quand on te pose une question qui te semble trop embarrassante, tu es plutôt du genre à vouloir détourner la conversation • Tu es également, jalouse. aussi bien en amitié qu'en amour • Tu n’aimes pas parler de ton passé. donc, par conséquent, peu de personnes sait ce que tu cache.  • Tu es du genre compréhensive et tente toujours de te mettre à la place des autres, pour essayer de saisir leur point de vue • Quand tu te sens contrarié, tu te mets à griffonner, dans un calepin, que tu garde toujours, précieusement, dans ton sac  • Possède un chien bouledogue qui fait ton bonheur.  • Poste des vidéos tiktok assez fréquemment. • Tu n’es pas indécises, mais tu as toujours peur de faire le mauvais choix.  • Tu porte fièrement le collier de ton défunt petit ami. • Adore écouter la musique qui déménage les tympans  • Possède une brûlure infime sur le mollet gauche. Tu l'a présenté comme une blessure de guerre. • Possède un tatouage sur le bassin, une rose, symbole éternel. • La moto. Une de tes passions les plus étranges, mais sûrement la plus importante dans ta vie. Tu as presque pleuré en voyant la grosse cylindrée qui n'étaient pas devant ton sapin de Noël. Tu adores monter une moto. Ce n’est que lorsque tu enfourches une moto que tu te sens réellement complète. La vibration qui passe le long de tes cuisses. L’adrénaline qui coule dans tes veines. C’est tellement loin de ton côté petite fille parfaite, de ton côté princesse .• Dès que tu ouvre la bouche, la beauté à l'état pur. La beauté des dialogues et ton caractère qui tranche dans ce beau monde, qui fait parfois tâche, qui ruine un peu la jolie poupée que tu pourrais être. Ou pas.


Le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle Cœur de lune, mais appelez-moi Maëva. J'ai 23, et je viens de Belgique/Bruxelles. J'ai découvert 30YSY grâce à Sur Top Rpg, et j'ai cédé à m'inscrire parce que Parce que le forum m’a attirer et j’ai flasher direct sur le PV de Joy. Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrai tout de même être présent(e) 3/4 fois par semaine, je travaille à la maison donc oui j’ai du temps. Mon personnage est un SCÉNARIO de @Joy Petterson . Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure et Aimez-moi autant que moi je vous aimes  we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 3956312242  :l: .

Pour recenser votre avatar
Code:
<pris>Dua Lipa ≈</pris>lya petterson

à remplir si vous acceptez le doublon de prénom
Code:
<scena>PRÉNOM DU PERSONNAGE</scena>
à remplir si vous refusez le doublon de prénom
Code:
<pris>Lya</pris>




Dernière édition par Lya Petterson le Dim 17 Jan - 11:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lya Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-six comète à briller dans le ciel
SURNOM : S’est auto attribuée « Ruby », pour rendre son existence plus glorieuse.
STATUT : Cœur en deuil, presque inexistant, voile carmin qui se dessinent près de ton âme
MÉTIER : Barmaid a ses heures perdues et étudiante en droit en crimes familiaux
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_osdl5kCRUh1v9gh4vo1_400
POSTS : 9 POINTS : 30

AVATAR : Dua lipa
DC : Y a que ma lya
INSCRIT LE : 03/01/2021

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 18:51





Il était une fois, mon histoire
OH EVERY TIME I CLOSE MY EYES, I SEE MY NAME IN SHINING LIGHTS YEAH, A DIFFERENT CITY EVERY NIGHT ALRIGHT I SWEAR THE WORLD BETTER PREPARE, FOR WHEN I'M A BILLIONAIRE.
« A ce moment précis, il y a 6.470.818.671 de personnes sur Terre. Certaines doivent s’inquiéter. Certaines rentrent chez elle. D’autres mentent pour passer leurs journées tranquilles. D’autres encore doivent affronter la vérité. Certains sont des malfaisants en guerre contre le bien. Et certains autres sont bons : ils doivent combattre le mal. Six milliards de personnes sur Terre. Six milliards d’âmes et parfois on en aurait besoin que d’une seule .  »




CHAPTER I - JUIN 1994 ❀ CANADA.

« VOUS PENSEZ CONNAITRE L'HISTOIRE, MAIS, VOUS N'EN SAVEZ QUE LA FIN. POUR LA CONNAÎTRE - POUR LA COMPRENDRE, REMETTONS PLAY. »



Pardonner, c'est rendre sa liberté a un prisonnier ~ Et se rendre compte que le prisonnier, c'était vous.


Tu es né. Un tout petit corps emmaillotté dans une couverture, dans les bras de ta douce mère. C'est au Canada, que tu pointas le bout de ton nez. Ayant de très fortes contractions, ta mère a du aller très vite accoucher. Et, quelques heures après ; te voilà. Elle te donna le doux prénom de Lya. Douce comme une fleur, mais qui héritera d’une force de caractère redoutable. Toi, chère princesse tu était la copie conforme de ton père. Princesse au destin flamboyant. Lentement tous reprenaient espoir, tous s’accrochaient à l’envie de lendemains meilleurs. Il fallait oublier le passé pour façonner un futur qui serait chatoyant à souhait. Dans les grandes lignes cela paraissait un plan parfait, mais comme bien souvent, rien ne se passa comme on avait pu l’envisager. Lya arriva dans une famille déjà bien construite, deux parents aimants et des jumeaux composer de Joy et Tom. Une enfance parfois difficile - Lya n’était pas prévue, mais parfois les choses de la vie ne se contrôlent pas. Tu voyais très rarement ton frère, il passait presque tout son temps à l’hôpital à cause de sa maladie. Il fallait le surveiller constamment, à côté de ça tes problèmes d’enfant était secondaire. La priorité c’était lui. Un père qui était très peu la, trop occupé par son boulot. Lya s’est toujours posé des questions, notamment sur comment vivaient les enfants uniques. Ils manquaient forcément des trucs merveilleux. Ou pas. Mais parfois être seule ça a du bon. Ça pouvait sembler bizarre, mais Lya aimer être seule. Tu avais juste besoin d’espace, de souffler un peu. Assise sur ton lit; un cahier sur les genoux, un stylo a la main gauche, écrire pour exister. Depuis toute petite; tu écris dans ton journal intime, un carnet où tu caches tes secrets. La danse, c’est ton dada. Ton seul moyen d’expression. Tu as même consacrer un chapitre sur la danse, cette passion qui te dévore le cœur et l’âme. Extrait du journal "Y a comme un flottement dans l'air, une absurdité qui plane sans même que mon ombre apparaisse. J'étais là, dans cette solitude de mon âme, dans les étoiles consternée par la grandeur de la Voie lactée. La mort me fait peur, l'avenir m'inquiète. Je vivais au jour le jour, ne réfléchissant plus au jour suivant, qui viendra m'emporter dans ce monde infini. Je n'avais pas le droit de m'écrouler, je n'en avais pas le droit, le regard fixe sur le monde, perdue dans la vague, perdue dans mon âme. J'aimerais danser à en perdre haleine, je voudrais voler à s'en couper le souffle, je voudrais voyager à en devenir folle. Mais je n'étais pas complètement perdue, je voguais au grès du vent, au grès du temps, sur des eaux bien profonde, au goût incertain. L'incertitude, je connais, elle me guette à chaque moment de ma vie, c'était comme une vipère qui voudrait m'arracher les entrailles. Y a pas de miracle, y a pas de juste milieu, y en a plus. Cette peur à disparue avec son âme, laissant derrière elle une traînée de poudre de son crépuscule. journal de Lya.



Life is not simple, it must be fought against the wind, it must be fully lived.




CHAPTER II - FÉVRIER 2002 ❀ A CE DIRE QUE LA VIE N'ÉTAIT QU'UNE PUTAIN..

« LA FATALITÉ EST-ELLE LA MÊME DANS LA TRAGÉDIE CLASSIQUE ET DANS LA TRAGÉDIE ANTIQUE. »



Il est dix-sept heures. L’hiver est là, les trottoirs sont couverts de neige. En bas de l’immeuble des adolescents, l’allure frêle,empoignent des bombes de peintures et recouvrent les murs d’insultes dirigées vers les forces de l’ordre. Ils crachent vulgairement sur le sol, allument une cigarette artisanale, détournent leurs regards au moment où Lya passe passe devant-eux. Nouveau pays. L’Australie. Toute votre famille habitent là-bas, sauf que vous n’êtes pas vraiment proches. Le divorce a été très dur à vivre, mais nécessaire pour le bien de la famille. Après la mort de Tom, p,us rien n’était comme avant. Quelque chose s’est brisé a tout jamais. Tout commençait plutôt bien, avec une entrée à l’école, un collège puis après le lycée, qui l’avaient accueillie dans ce nouveau lieu avec plaisir. C’est là-bas que tu le rencontres ; Mercutio. Un garçon qui est vite devenu ton meilleur ami. Vous partagiez tellement de chose, comme ce goût pour l'aventure. Ils ont besoin de goûter au danger, de nouvelles sensations. Mais entre vous au début, c’était un jeux de chat et chien. Tu te cherches, Lya. Par là. Puis par ici. T'as peut-être jamais était normale, mais pourtant t’essayes. Tout ce que tu sais, c’est que tu aimes a ses côtés.


La danse, cette discipline a une importance dans ta vie. Vole, vole petit oiseau. Ton rêve est d’être la future ballerine dans un grand ballet. Avant ça, tu voulais vraiment suivre les pas de ton père, histoire éternel d’une petite princesse qui voulait rendre fière le Daddy. Sauf que ta passion te dévore le cœur. Un peu comme ce que fait ce garçon. Allongés dans ses bras, tu imaginais très bien ton avenir. Tu te sens heureuse, presque nageant dans un bonheur inouïe. Pas Joy. Elle, c’est tout le contraire. Perdre son jumeaux a été beaucoup plus dur a supporter. Cette douleur n’a fait qu’empirer. Toi, c’était Mercutio qui avait réussi a mettre de la joie dans ton cœur. Malheureusement pour Joy, y avait peut-être plus d’espoir. Avec ta douce mère, celle avec qui tu t’était rapprocher, vous aviez décidez de placer Joy dans une école de redressement, c’était l’unique solution pour l’aider. Toi, Lya tu as toujours été une très bonne élève et c’était aussi ta manière pour toi de permettre à tes parents de souffler. Fille modèle de vertu. Sous ces airs de fausse princesse intouchable et parfaite. Tu est bien plus que ça. Il n'y a aucune place pour le destin. Tout est écrit à l'avance. Famille importante Check. T’es la petite Lya. Peut être parfois intouchable. Fille loyale. Parfois tu balances des sourires, parfois des baisers. Tu es la poupée porcelaine. Tu peux être capricieuse. Un peu. Parfois. Tous le temps. Tu ris trop fort. Tu souris sans raison, puis tu fronces les sourcils. Un peu contraire à toutes ces règles. Tu est pas méchante. Tu est juste par moment incomprise. Y'a personne de parfait à ce qu'il parait. Mais au delà de tout cela, tu est une vraie aventurière. Qui aime vivre de nouvelles expériences. De nouvelles choses et ça avec beaucoup d'énergie. Toute chose plate t'ennuie. Caractère de cochon Check. Fille complexe Check. Grande bouche Check. Impossible de t’arrêter. Tu es née pour briller. Lorsque tu apprends que Joy a préféré couper les ponts avec toi et ta mère, ce fut très dur mais au fond tu peux peut être la comprendre. Des millions de questions striaient ton esprit : et si elle ne te parlait plus jamais ? Que se passerait-il pour toi ? C’est le cœur battant à tout rompre que l’idée de perdre ta sœur te faisait peur. Ce qui est complexe avec toi, c’est que tu ne laissais rien paraître. Toujours resté digne, maitresse de soi, en toute occasion, ne jamais défaillir. Cela faisait partis des nombreuses leçons qu'on lui avait enseigné. Pour la première fois, tu sentais que le destin allait vous jouer bien des tours. Finalement, peut-être que rien n'était écrit à l'avance.



Great people never understand anything alone, and it is tiring for children to always and always give them explanations.



CHAPTER III - JUILLET 2008 ❀ ÉTOILES FILANTES

« AU DEBUT, J'AVAIS JUSTE BESOIN DE QUELQU'UN, QUI PASSE ME VOIR, HISTOIRE DE JOUER,  MAIS, C'EST DEVENU BIEN PLUS QUE CA... SANS QUE JE NE CONTROLE QUOI QUE CE SOIT, JE ME SUIS FAITE EMPORTEE PAR L'AMOUR. UN PEU, COMME A L'OCEAN, QUAND UNE VAGUE, VOUS PREND PAR SURPRISE, ET VOUS ENTRAINE, SANS QUE VOUS N'AYEZ LE TEMPS, DE VOUS EN RENDRE COMPTE. »




L'enfant fit place a une belle jeune femme encore plus intempérante, encore plus volcanique. Tu passais le plus clair de ton temps avec lui. Continue encore et encore de grandir - ainsi va la vie. Avec lui, tu ne faisais pas semblant et tu pouvais être une fille normale. Si tu était pas en forme, il t’organisait une journée rien que pour que tu puisses souffler. Tu devais prouver à cette famille bien des choses, peut-être a toi aussi. Tu te concentre sur ce que tu aimes : la danse - le bien autour de toi - la littérature anglaise - la paix dans le monde. Et, pour t’enrichir encore plus, Mercutio te pousse a partir dans différents pays. Histoire de bien en apprendre. Espagne - Russie - Japon - Italie - New-York - Afrique - Portugal - Londres. C'était une chance. En revenant aux pays, tu voyais bien le bonheur sur le visage de ton père, que tu voyais aussi souvent que tu le voulais. Un vendredi, il y a eu une fête ou Mercutio voulait absolument t’emmener. Tes pas martelaient le sol, suivant ton tracé. Tu laissais s'échapper un léger soupir, lourd et pesant. Pour aller le tourmenter . En apparence super beau gosse, un peu le type d’homme qu’une femme voit dans les magazines. Coup de chance, c’est toi qu’il voulait. Tu as pensé y a longtemps que tu ne méritais pas d’être aimer. Sauf que lui il ta démontrer le contraire.


Tomber en amour, c'était quelque chose dont tu te refusais obligatoirement. Et, au petit matin, l'amour était là. Dans ton cœur. Dans tes veines. Un truc que tu n'aurais jamais pensé. Cette situation. Tu es sur le point de te donner entièrement a cet homme - un homme avec qui tu as envie d'être. Comme une impression de tomber amoureuse pour la première fois. Ta peau contre la sienne, ses mains qui découvrent ton corps, un frisson apparu, un plaisir partagé. A chaque caresse, cela devient plus intense et chaud. Sentant l'excitation qui montait de plus en plus fort. Oui, il t'excite. Pas besoin d'une parole. Tout se passe dans l'acte. Il savait. Tu savais. L'amour que vous ressentiez l'un pour l'autre était fort. C'est un gémissement fort qui s'échappe de vos lèvres, tellement c'était bon. Tu adores ce qu'il est en train de te faire. C'est meilleur que dans tes rêves. Une sorte de bulle se forme autour de vous. Comme s'il n'y avait plus que vous dans cette chambre. Vos corps l'un contre l'autre. Vous avez droit au bonheur. Tu le regardes d'un regard amoureux, il faisait pareil. C'était beau. C'était comme au cinéma. Tu baissais la tête, le temps de quelques instants. Contemplant le sol d'un air vide, absent. Essayant de chasser le trop plein de pensées embrouillées, qui se percutaient dans ton esprit. Lorsque soudainement, tu sentais une pression se faire, au niveau de ton menton, qui t'entrainait. « Qu'est-ce qui se passe princesse ? » Ajouta-t'il aussitôt, d'un ton doux et mélodieux. Presque dans un murmure, en te caressant la joue, avec délicatesse. Un mignon petit rictus tiraient les coins de ta bouche, cependant que tu frissonnais, une fois de plus. « Je pense à la vie, a mon père, a ma famille, a toute qui a pu se passer.... j’ai pas envie de te perdre. » Lui retournais-tu, en prenant sa main, avec douceur. Tu posais ton regard sur le sien, cependant que tu jouais fébrilement avec ses doigts. Les entrelaçant, parfois. Bien que les siens te quittèrent, après quelques longues minutes, glissant doucement sur tes hanches. Son visage se rapprochait de nouveau. Il s'apprêtait à te voler, une seconde fois, un baiser. « Fais moi confiance bébé, je t’aime Lya.» Belle déclaration pour sa bien-aimée. Tu étais désormais dans une relation stable. Sérieuse. Réelle. Heureuse et épanouie. Grâce à lui, tu réussis à s'épanouir. Même ta famille le voyait. Il te convainc de poursuivre tes rêves - de t'épanouir dans tes passions et de montrer ton savoir. L'amour c'était comme ça. Ça pouvait rendre heureux. Rendre véritablement heureux. L’amour n’est pas que trahison et mensonge, l’amour est parfois fragile mais sincère. L’amour c’est un cri dans la nuit noire lorsque le silence est d’or. Lya est amoureuse, Mercutio aussi. Ensemble c'est le feu. Son amour pour toi, c'est juste un sentiment qui envahit chaque parcelle de ton corps, une sensation frissonnante qui te transporte.


There are moments when one must choose between living one's own life fully, completely, completely, or dragging the degrading, hollow and false existence that the world, in its hypocrisy, imposes on us



CHAPTER IV - VERS LA VOIE LACTÉE

« CA NE S'ARRANGE PAS, AVEC LE TEMPS. LA DOULEUR, JE VEUX DIRE... LES BLESSURES CICATRISENT, EN SURFACE. T'AS L'IMPRESSION QUE, TU N'AS PLUS MAL. ET PUIS, AU MOMENT OU TU T'Y ATTENDS LE MOINS, LE CHAGRIN RESURGIT. HISTOIRE DE TE RAPPELER, QUE TU NE SERAS PLUS JAMAIS LA MEME. »




La vie était calme, douce et aimante à ses côtés ,mais une chose planait au dessus de ce bonheur. Cette relation, c'était le ciment de ta vie, mais quelque chose se fane. Vous aviez des projets, des projets communs à atteindre - un avenir qui pouvait voir le jour. Tout semblait parfait, puis un stupide accident vient tout gâcher. Extrait du journal ; « Y a comme un flottement dans l'air, une absurdité qui plane sans même que son ombre apparaisse. Elle est là, dans la solitude de son âme, dans les étoiles consternée par la grandeur de la Voie lactée. La mort lui fait peur. L’avenir l’inquiète. Elle vis au jour le jour, ne réfléchissant plus au jour suivant, qui viendra l’emporter dans ce monde infini. Elle n’avait pas droit de s’écrouler. Elle en avait pas le droit, le regard fixe sur le monde. Perdue dans la vague. Perdue dans son âme. Elle aimerait danser à en perdre haleine. Elle voudrait danser à en devenir folle. Mais elle n’est pas complètement perdue. L’incertitude elle connaît. Elle l’a guette à chaque moment de sa vie. C’était comme une vipère qui voudrait lui arracher les entrailles. Y a pas de miracle, y a pas de juste milieu, y en a plus. Cette peur à disparue avec son âme, laissant derrière elle une traînée de poudre de son crépuscule. Elle gaspille le temps, elle bousille son âme, elle a espoir et pourtant, elle perd patience. Insensible, elle joue dans le but de faire du mal. Elle finira par se brûler les ailes. L’oiseau déchu. Lange sans ailes. Elle est le mal à l’état brut. Elle cache un coeur qui bat dans sa poitrine. Elle est divine. On la devine. Elle surprend. L'ange déchu. L'ange déçu. Ailes brûlées. Ailes enflammées. Elle se perd. Elle s'essouffle. Elle tombe dans le vide. Funambule sur son fil. Funambule dans sa bulle. Elle respire plus la demoiselle aux airs d'anges. Elle y arrive plus, elle est trop connasse pour ça. Elle comprend plus. Elle est aveugle. Elle est effacée. Elle est mordue la demoiselle. Mordue par la mort. Amouraché de la faucheuse. Elle s’abat toute seule. Elle caresse en tendresse son amie. Elle lui tend la main, elle la saisit. Pauvre enfant. Elle se perd. Elle s'éloigne. Elle disparait. »



Vous est-il déjà arrivé de penser que les choses qui nous arrivent tout au long de notre vie, les bonnes comme les mauvaises, ne sont pas dues au hasard ? Que certains chemins que nous prenons sont dessinés à l'avance pour nous, pour nous guider là où nous sommes censés être ? Tout arrive pour une raison, n'est-ce pas ? Tu posa ton regard quelques instant sur le reflet du miroir, tes doigts se posèrent sur les rebords de ta mâchoire engourdie. Endolorie. Lya n’était pas du genre à se poser ce genre de question existentielle : déjà parce que cela ne servirait à rien et que rien n’allait changer. Pourquoi ressentait-tu un vide, comme s'il manquait quelque chose, comme si un truc n’allait pas ; pourquoi, pourquoi, toujours des questions idiotes. Tu te tournait vers ce fameux miroir, inspirant un bon coup avant d’inspecter le reflet. Tu portais une robe couleur blanche à bretelles qui t’arrivait au-dessus des genoux, c’était la tenue parfaite pour se marier. Sauf que tu n’auras jamais l’occasion de le savoir. Pour quel raison ? Tu as perdu l’homme de ta vie. Il est mort sur le coup. Le jour de ton anniversaire, il t’emmenait le fêter et pour l’occasion tu aurais eu la chance de renouer avec Joy. Les jours, les mois passent et plus rien n’était comme avant. Dans cet accident, tu as découvert que tu était tomber enceinte, surprise ce bébé ne verra jamais le jour. Ce fut une chose très dur pour toi a vivre. Malgré tout, tu décides de garder ce secret à tout jamais. Un matin, tu ouvres ton carnet intime, tu déchires une page et c’est là que tu écris une lettre à Mercutio, que personne ne lira bien sûr à part toi. Une lettre plein de regret, une lettre que tu ranges soigneusement dans ce cahier. Aujourd’hui, tu te sentais bien seule, face à tes erreurs et ta culpabilité.



Tu souffrais. Oui, ta sœur était présente à tes côtés, mais ce n’était pas la même chose. Maintenant, tu comprenais ce qu’elle pouvait endurer a la perte de Tom, car toi aussi on avait oser prendre ta moitié. Une émotion ? Nada. Tu te sens vide. Ton coeur se contente de battre, il est défectueux. Trop de question fusent dans ta tête. Pourquoi il est parti. Pourquoi y a plus d'amour. Pourquoi il est plus la ? Des pourquoi qui t'ennuie. Qui t'agace. Tu ne sais pas. Tu mordilles ton pouce. Pas envie d'en parler. Pas envie d'y faire face. Parce que finalement, c'était peut-être ta faute. T'es pas certaine. De rien. T'as continué comme avant, après lui. Ou presque. Assis à la table familial. Tu as même fait la conversation. T'as dérangé personne. Personne. Mais rien n'est correct. Plus maintenant. Mercutio est plus la. La mort pouvait bien te prendre. Ton cœur est sortit de ta poitrine de toute façon. Mais tout était ta faute - tu le sentais dans ton âme - la culpabilité, c'est comme un cancer. Mais toi, t'es saine. Ou pas. C'est con tout ça. Y'a aucune explication. Tu manges pour oublier cette douleur. Tu te serais laissé tenter pour envoyer tout valser. Tu te goinfres de friandises. Il ne restait plus trop de sucrerie. Tous les bonbons échoués dans ton ventre. T'aurais fini par te vomir les tripes. La faute aux trop plein de sucre. L'énergie qui t'abandonne, comme un high, maintenant que le sucre n'est plus renouvelé. Envie de dormir. Envie d'oublier. En émergeant, le lendemain, tu ne sais plus trop pourquoi tu étais là. Ni qui tu es. Le monde n'a pas changé cela dit. C'est encore un bordel sans nom. Tant mieux.



Lettre une,.....
Mercutio, mon amour


Je suis mort sans toi. Deux fois, trois fois et toutes les autres nuits qui ont suivi. Je t'ai vu, dans mes rêves, allongé près de moi, touchant ce bonheur tant convoité. Je t'ai aimé à la minute où je t'ai vu et je t'aimerai sans doute toujours. On aurait dû être ensemble, on aurait dû se marier. Mais avec les "on aurait " on pourrait refaire le monde. Je te doit tellement, je te veut à jamais. À chaque fois, je me réveille en sueur, et en pleurs, à chaque fois. Peut-tu revenir ? Je t'aime, Lya.



Lettre deux, ....
Mercutio, mon amour


Je repense parfois, à toi et moi, sur ce banc. Toi, qui viens vers moi. Tu avais une égratignure sur la joue gauche, je me rappelle. Tu m'as offert une fleur. Cette fleur était magnifique. Elle est pour toi. Je l'ai toujours. Je l'ai emmené avec moi, tu sais. Pour garder un peu de toi, chez moi. Je te revois dans mes rêves, accompagne moi, tu veux ? J'ai tout abandonné. Pour toi, j'ai du me sacrifier. Tu me manques. Je t'aime,Lya.


Des lettres envoyé qui n'ont jamais vu le jour. Oublié. Effacer. Erreur. Erreur. Ce n'est pas de la colère qu'on a enfoncé dans ton ventre après coup - tu ne la reconnaitrais probablement pas. Mais tout est devenu désagréable après sa mort. L'eau est devenue trop ferreuse. Tes draps, arrachés, trop chauds. Le contenu de ta garde robe ? Entièrement découpée, au ciseau. Refaite, rachetée, parce que tu ne supportais plus les couleurs. Tu t'es mises au rock - adieu le classique. Daddy n'a pas compris, mais daddy n'a rien demandé. En pleine quête spirituelle tu as commencé à t'intéresser à tout et n'importe quoi. Au revoir princesse. L'amour c'était pas fait pour toi. Tu te consacre à diverses choses ; comme les gens. La justice. Tu étais devenue un peu un remake de la princesse Diana. Celle qu'on admire. Celle a qui on veut ressembler. Celle qui reste un mystère à déceler. Y a comme un flottement dans l'air, une absurdité qui plane sans même que son ombre apparaisse. Tu es la, dans la solitude de ton âme, dans les étoiles consternée par la grandeur de la voie lactée. Tu brilles d'un regard sans lendemain et vole au dessus des nuages. L'amour te ronge, l'avenir te déstabilise, la mort te brutalise. Tu vis au jour le jour, tu ne réfléchis plus au jour prochain qui viendra sans laisser le temps passer lentement. Tu ne t'écroule pas, le regard fixe, perdu dans le vague, perdu dans ton âme. Danse princesse. Danse princesse. Tu n'es pas complètement perdue, tu vogues au grès du vent, au grès du temps, sur des eaux au goût amer, au goût incertain. Y a pas de juste milieu, y en a plus.



Life is so ironic; It is necessary to have known the sadness in order to savor the happiness, the noise in order to appreciate the silence and the absence in order to take advantage of the presence




CHAPTER V - LE TEMPS DES MIRACLES.

« SI PARFOIS, ON NE CROIT, CE QUE L'ON VOIT, IL Y A D'AUTRES FOIS, OU LES CHOSES LES PLUS IMPORTANTES, AU MONDE, SONT CELLES QUE L'ON NE VOIT PAS. »



Assise a ton bureau, tu portas ta tasse à ta bouche pour boire une gorgée de ce liquide chaud caféïné. Tu poussas un long soupir avant de te remettre à bosser sur cette dissertation. Il était deux heures vingt-neuf du mat'. On t'avait prévenu que ce genre d'études demandait du temps et beaucoup, beaucoup de nuits blanches. Aujourd'hui, tu en eus la confirmation. Tu te massas la nuque avant de replongé ton regard sur l'écran d'ordinateur. le grand titre que portait ta page Word était le suivant : une mauvaise influence. dans ce travail écrit, il fallait mettre en place un scénario qui pouvait conduire à une faute grave. Il fallait que ce soit quelque chose de réaliste et de préférence, un fait vécut légèrement modifié. à 2h32, tu te remis à l'écriture. C’est quelques semaines plus tard que ce même texte te donna un A+ dans ton bulletin.

« extrait « une mauvaise influence ».

« on ne sait jamais que ce n'est qu'une mauvaise influence jusqu'à ce qu'on soit mis en face de faits. Elle semblait si innocente, si naïve et pourtant, elle aurait pu me faire faire n'importe quoi. Était-ce moi qui était trop faible ou juste elle qui avait un désir constant pour le danger ? J’étais peut-être aveuglé par l'amour que je lui portait et elle, elle s'est sûrement servi de cette faiblesse pour me mettre à ses pieds d'une façon calculée et pourtant insoupçonnable. Ce n'est que lorsqu'elle me proposa de braquer une banque que je compris qu'elle ne voyait en moi qu'une partenaire de crime et non pas une amoureuse. Aprés tout, je ne connaissais rien d'elle. Elle était surdouée pour laisser planer des doutes et des suppositions à son sujet. Je ne savais même pas qui était ses parents ou ni même où elle avait grandit... »


Un extrait que Lya a inventer, car impossible pour toi de parler de ce qui te touches vraiment. La douleur aurait été insupportable. Voilà, ton chemin. Tu voulais aider les gens, pouvoir surtout être utile pour eux. Tu as choisi le droit de la famille, ce sont des valeurs qui te tiennent à cœur. Malgré que tu aimes ton boulot, quelque chose s’est briser en toi. Tu n’es plus vraiment la même. La douleur n’a d’égal qu’à nous même, elle pénètre lentement en nous, cherche un coin confortable et puis le moment venu, elle sort de ce petit coin et agit. Elle vous brise, vous détruit, vous susurre les mots qui caressent chaque centimètre de votre corps mais qui fait mal, qui brûle en vous et qui ne part pas. La douleur, est parfois l’amie qu’on cherche, celle dont on a besoin pour remonter une pente encore plus base que là où elle est censée nous emmener. On lui tend la main et elle l’attrape, ne la lâche plus, elle la serre si fort que vous ne la sentez même plus. Cette douleur qui un jour est nichée au creux de votre paume, surgit et frappe votre cœur d’une haine sans pareil, d’une férocité abominable, et vous souffrez sous ces coups. Vous subissez toutes ces années à l’avoir tenu, aidé à grandir et prendre plus d’ampleur, de puissance, et là rien ne peut l’empêcher de continuer. Cette petite douleur, écorchure sous la langue, cicatrice sur le front, entaille dans le cœur, tout ceci n’est que blasphème, envie et dégoût. Ta vie se résume à ce mot, cette douceur, cet acharnement et cette rage de vivre. La douleur est ta plus fidèle alliée dans la tristesse comme dans la joie, dans tes sourires et dans tes peines. Cette même douleur qui est ton contraire, ton ennemie, celle qui t'amènera à ta fin. La douleur tu la contrôles, mais tu ne céderas pas, tant que tu n'auras pas baissé les armes. Puis tout s'enchaine, trop vite, tu ne comprends pas. T'as mal. Et pas seulement à ton âme qui souffre. Y a ton coeur qui implose, qui explose dans ta poitrine. T'as envie de hurler, crier jusqu'à t'époumoner. Tu refuses de vivre après ça, de vivre dans un monde remplit de ténèbres. Leurs mains te frôlent, te relèvent et tu plonges ton regard dans chacun d'eux. L'essence de la vie reprend son cours. Tu restes proches de ta famille. Ils sont t’ont repères. Tu serais tellement perdue sans eux. L’espoir te dit de recommencer à vivre. Nouvelle vie. Il suffit d’un changement pour repartir de zéro.



Our life is a book written on its own. We are novel characters who do not always understand what the author wants



CHAPTER VI - LA RENAISSANCE.

« C'EST LA COMBUSTION DE MON AME, QUE TU AS CAUSE. IL A SUFFI UN SEUL REGARD. AME QUI SE LIE A LA TIENNE, SANS QUE TU SOIS AU COURANT. TU HANTES MES PENSEES, VOILE CARMIN, OU SE DESSINENT TES IRIS CARAMELISEES. ET, JE NE CESSE DE PRIER - PRIER, POUR QUE TU ME VOIS, INCONSCIEMMENT, TANDIS QUE MA RAISON ME POUSSE A TE TOURNER LE DOS, EBAHIT DE LA VIOLENCE, DE SENTIMENTS INAVOUES. »



Tu es une femme libre. Les murmures d'une colère froide jetés dans ton oreille d'enfant mêlés à tes doigts tiraillant tes mèches couleur charbon, c’est tout ce qui t’a bercée et tout ce qui t’a liée à cette nouvelle personne que tu es aujourd’hui. Lya parle plus d’amour. Tu a cessé de faire fonctionner ton cœur. Rêve de normalité, une normalité bancale, que tu n’arrive pas à t’offrir, prie pour qu'un jour cesse cette rancœur ou peut-être que ça ne vient que de toi. Après tout, est ce que tu as le droit d’être heureuse ? Depuis que tu as perdu ce fameux ce bébé, c’était trop pour toi. Désespérant. Épuisant. Ce silence qui vous traverse de part en part, comme une lame qu'on fait entrer et ressortir, qui fait mal à en hurler d'épuisement. Plus qu'un blanc latent dans ta tête. Une semaine dans un noir complet à compter les carreaux de ta salle de bain, à verser glaçons sur glaçons dans ton bain, t’y plonger pour tenter de soigner ce mal qui la détruit.


Tu apprends à filtrer tes paroles. Après ce drame, tu va souvent voir un psy. Patients ou médecins, ils ont tous des soucis. Tous. L'humain ne va pas bien - c'est un constat. Tu deviens une machine à café, il faut moudre, rendre tout uniforme, avant de filer son café à ton spécialiste. Plus de rire impromptue - ça lui fait peur. Quelques sourires ici, là. Tu minutes presque tes moments en sa compagnie, puis tu triches, rechange l'horaire. Qu'il ne comprenne pas que tu fais semblant. Que tu fais trop d'effort. Après, tu comprends ton acte, tu sais qu'il est « mauvais » mais tu ne t'attardes pas sur le fait que pour toi, le mal n'est rien. Ni désagréable, ni mesurable. Il est et il vit en toi. C'est de l'air, le mal. Il est partout. Tout le monde en a besoin pour vivre. Mais tu n'en as rien à foutre, tu n'as pas besoin de le voir. Pour quoi faire ? Rien. Tu es une gentille fille Lya, quand tu veux. Tellement gentille. Et tellement mignonne. Tu sais. Ici, pas de jupe à retrousser, mais ton t-shirt ne dissimule pas tout. Sauf que tu ne flirt pas. Pas vraiment. Tu es seulement une bonne fille. Tu a sombrer un peu, en cachette tu voit un psy, il faut parler de ce qui s’est passé. Tu dois changer ta vie, ton psy à insister - mais pas avant d'avoir reluquer un bout de ton ventre. T'as promis Lya, de faire mieux. De virer ce qui pourri ton âme. Sauf que non. L'enfer, il est en toi. Et il n'attend qu'une chose : ressortir. Sous les néons, tu danse, embrasse les interdits, épouse le danger. Lya joue avec la vie, souffle sur les braises. Parce que tu fait ce que tu veux. Tu en a faim de cette douleur. Ce goût pour la vengeance, c’est celui qui s’installe avec lenteur, douleur, passion. Celui qui brûle d’un feu incertain mais qui détruit tout sur son passage. Celui qui fait tomber de haut parce qu’on ne s’y attend pas. Le pouls accélère puis ralenti, laissant le rythme cardiaque incertain. Sentiments déstabilisants. Coeur ouvert, déchiré, arraché. Coeur meurtri par les plaies encore bien saignantes. La colère a fait son temps, maintenant tu na que haine et la rage envers lui. Pourrais-tu oublier ce passé douloureux ? Pourras-tu oublier un jour cet amour que tu as perdu ? Oui, peut-être. L’avenir nous le dira.




Dernière édition par Lya Petterson le Dim 17 Jan - 18:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose Grant
Rose Grant
la fée dragée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit bougées soufflées (née le 14 février 1992)
SURNOM : Pinky en référence au rose que tu portes sur la tête et très souvent dans tes tenues, la fée par certains enfants.
STATUT : Célibataire à la recherche de ta princesse
MÉTIER : Ancienne mannequin, tu as tout plaqué avant d'entreprendre des études de stylisme. Depuis tu es styliste indépendante, travaillant sur commande.
LOGEMENT : Tu habites un appartement au 288 Orchid Street Redcliffe. Il te sert également d'atelier de confection. Une pièce est entièrement consacrée à ton travail.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 200526070507511159
POSTS : 1705 POINTS : 645

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sociable - étourdie - rêveuse - toujours souriante - excentrique - très tactile - adore le chocolat - à l'aise avec les enfants - porte toujours une robe ou une jupe peu importe la saison / météo - aime entendre la pluie tomber - le parc est sa deuxième maison - oublie très régulièrement son téléphone
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Louisa - Itziar - Penny - Jordan - Jade (secret Santa) - Freya - Jessian - Céleste
RPs EN ATTENTE : Birdie - Noa - Timothy

AVATAR : Kailey Flyte
CRÉDITS : Cristaline aka Birdie (vava), Hana Haley (gif profil), lsddreams1 (gif signa), summer's Desire (signa)
DC : /
INSCRIT LE : 01/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35299-rose-et-si-on-voyait-la-vie-en-rose https://www.30yearsstillyoung.com/t35338-rose-smile-color-dream#1595421

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 18:54



Oh une sœur pour Joy we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 674657830

Bienvenue à toi. Bon courage pour la suite de ta fiche we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1949770018


Pink is more than a color, it's a lifestyle.
Revenir en haut Aller en bas
Maxence Mayers
Maxence Mayers
les vieux démons
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (16/07/1989)
SURNOM : Max, classique, sans originalité
STATUT : libre comme l'air
MÉTIER : enchaîne des petits boulots, en ce moment serveur
LOGEMENT : numéro 82 à redcliffe, un bel appartement grâce à ses parents
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_inline_op0mqwO8AD1rifr4k_540
POSTS : 7232 POINTS : 1660

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien alcoolique et drogué, revenu en janvier 2020 à Brisbane. Clean depuis trois ans. Incapable de tomber amoureux et se poser, adepte des coups d'un soir. Fou amoureux de son chien Opale, un berger australien qu'il ne lâche pas. Bénévole à la Fondation Oliver Keynes depuis septembre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Fqi0
BROTHER

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) HXQMXyd
MAVA

WimCarolineWrenKayaElias (DM)AdrielLexieDaniAlma #2SwannKatherineJadePeterHaleyMava #4 & Erin #3Tessa & Laurence
RPs EN ATTENTE : Rory, Lene.
RPs TERMINÉS : MavaErinAlmaErin #2MiaMava #2Mava #3Jordan

rp abandonnés:
 

PSEUDO : toxic dream
AVATAR : douglas booth
CRÉDITS : PRETTYGIRL (avatar)
DC : Nick Bradford.
INSCRIT LE : 18/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33894-maxence-we-re-fallin-like-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t33938-maxence-in-my-defense-i-was-left-unsupervised https://www.30yearsstillyoung.com/t33963-maxence-mayers#1507327 https://www.30yearsstillyoung.com/t35329-maxence-mayers

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 18:58



tu sais déjà que je suis fan de toi we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 3922047296 dua + ce scénario je ne pouvais que craquer we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 4251317097
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :l:




scary life

- Forget what I said It's not what I meant And I can't take it back I can't unpack the baggage you left What am I now? What if I'm someone I don't want around? I'm falling again, I'm falling again, I'm falling ☽ BASTET

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) IUJCx06
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) ZsxbA8o
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) MGSbLAu
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) IcdDGTz
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : joy, on peut pas faire plus court.
STATUT : en instance de tomber follement amoureuse d'un canard...
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital et bénévole au lone pine koala sanctuary.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue #15.
best at faking a smile
POSTS : 4526 POINTS : 1745

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a perdu son frère jumeau à l'âge de douze ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003), a vrillé entre ses 14 et 18 ans entre drogue, alcool, mauvaise fréquentation et fugue (2004-2008), elle a passé un an dans une école de redressement (2007-2008), elle s'est mise à la boxe la même année, a finalement trouvé sa voie à l'issue de cette école et de nombreuses heures de psy, a eu une relation toxique entre 2015 et janvier 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_n9tior0G6c1tytt7ho3_r1_250
jodam #5 « only place where i'm safe, only you can heal my scars, the only one to save me, i'm on my way over the deep blue sea. i'll be searching for your light house to lead me. »


RPs EN ATTENTE : lexie & dani & simba & blake. (coming soon)
RPs TERMINÉS : adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya

abandonnés:
 

PSEUDO : mandown.
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : .cranberry pour le vava, tumblr et broc'art pour la signature.
DC : none.
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 18:59



quel plaisir que tu me fais de la tenter :l:
la photo, l'avatar, oh la la lya est trop canon  we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1f4a3  we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1f4a5 dommage que l'inceste ne soit pas autorisé we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 324315736
j'adore le début de ta fiche, c'est génial, j'ai hâte de lire la suite et de pouvoir les mettre en jeux nos deux petterson we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 674657830 comme je t'ai dit, n'hésite pas à me poser des questions si jamais :l:

Spoiler:
 

c'était juste un aperçu de tout l'amour que je vais te donner :dance:


broken girl
isn't it sad when you get hurt so much,
you can finally say "i'm used to it".


we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 893420793:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wim Coster
Wim Coster
le petit chimiste
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (28/12/1989)
SURNOM : Wim est déjà un surnom mais il a le droit à Wimmy ou Winny (L'Ourson) aussi
STATUT : Célibataire, adepte des aventures d'un soir parce que ça lui convient amplement
MÉTIER : Ingénieur chimiste
LOGEMENT : #6 Sherwood Road, Toowong
Crédit: jonasbro
POSTS : 1756 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : MAJ en cours
Byron (FB) - Novella - Dylane#2 - Mia #2 - Maxence - Erin - Lena#2 - Elias (DZ) - Joy - Lexie - Danika - Nea (DM - Tessa

RPs EN ATTENTE : Jessalyn - Ivy - Elizabeth - Caroline
Mia (2021) - Lena (FB Colombie) - Ava


RPs TERMINÉS : By Captain Rogers.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 148n
Love - TC (DZ) - TC Escape Game - Lena - Dylane (FB) - Héléna - Mia (FB) - Mia (Plaie 2) - Knox & Mia - Ava & Mia (Plaie 5) - Victoire (Plaie #1) - Jax (Plaie 4) - Keith -Hélène (Plaie #3) - Heïana
PSEUDO : Speedy
AVATAR : Nick Jonas
CRÉDITS : Pdp by SOLSKEN / Ub (Loonywaltz) + signa by cendres. (GIF chaussette)
DC : La petite tahienne Moana & Tamaryn la menteuse
INSCRIT LE : 07/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29497-wim-coster-ma-drogue-a-moi-c-est-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t35441-let-the-sun-shine-moana-tamaryn-wim https://www.30yearsstillyoung.com/t29652-wim-coster

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:02



Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 2523491165
Quel service express pour ce scénario :o Aussitôt libéré, aussitôt repris !
Merci à toi de tenter ce scénario (avec la magnifique Dua we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 674657830), on prendra bien soin de toi en tout cas !
Je te mpotte prochainement :l:


† Life is only pleasure. The bad exemple is contagious I'm a bad guy.




we don't write a poem for a girl who is a (LYA) GtgxNh6

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lya Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-six comète à briller dans le ciel
SURNOM : S’est auto attribuée « Ruby », pour rendre son existence plus glorieuse.
STATUT : Cœur en deuil, presque inexistant, voile carmin qui se dessinent près de ton âme
MÉTIER : Barmaid a ses heures perdues et étudiante en droit en crimes familiaux
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_osdl5kCRUh1v9gh4vo1_400
POSTS : 9 POINTS : 30

AVATAR : Dua lipa
DC : Y a que ma lya
INSCRIT LE : 03/01/2021

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:05



@Maxence Mayers a écrit:
tu sais déjà que je suis fan de toi we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 3922047296 dua + ce scénario je ne pouvais que craquer we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 4251317097
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :l:

Ça je le sais que tu es fan de moi we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 3258319053 tu peux tu peux
Tu es beau soit dit en passant we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1455593218
Merci et garde moi une place au chaud we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1484806105
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Decastel
Timothy Decastel
l'identité retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (25.10.1986)
SURNOM : Tim, Timy ou bien Timou par son frère aîné.
STATUT : Cœur en fleur cueilli par une jolie tahitienne.
MÉTIER : Ancien gardien de cimetière. Soldat en formation démissionnaire. Aide à la librairie en égayant le coeur de clients de milliards de fleurs. Papa de jumeaux nés en janvier 2020.
LOGEMENT : A Fortitude Valley, avec ses deux enfants.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_inline_o010eodpKp1rifr4k_500
POSTS : 4928 POINTS : 455

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Sa mère est internée depuis 20 ans, elle a considéré Tim comme une fille toute sa vie... Esmeralda.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_oy6tebblRu1wf3htyo2_250

gabriel ¤ malachi ¤ rdbca ¤ caroline ¤ heïana (fb) ¤ heïana#6 ¤ caleb#2 ¤ kaya ¤ alex#9

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_pwv5kltcav1qc17ifo6_250

TIMÏANA - I need the starshine of your heavenly eyes, after the day's great sun.

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 577b9bea99cf3f3c798e6c90700df9e3b629dbd3

TIMLEX - Friendship gives us the strength to turn from lambs into lions.
RPs EN ATTENTE : helena ¤ rose
RPs TERMINÉS : charlie ¤ charlie#2 ¤ nea ¤ charlie#3 ¤ alex ¤ charlie#4 ¤ lukà ¤ alex#3 ¤ john ¤ harvey ¤ freya ¤ charlie (ua) ¤ lullaby ¤ charlie ua#2 ¤ heïana ¤ alex#2 ¤ jillian ¤ freya#2 ¤ charlie#5 ¤ freya#3 ¤ charlie#6 ¤ freya#4 ¤ freya#5 ¤ yoko ¤ charlie#8 ¤ charlie#7 ¤ alex#4 ¤ charlie#9 ¤ freya#6 ¤ freya/jillian ¤ kane ¤ freya#7 ¤ charlie#10 ¤ charlie#11 ¤ ariane ¤ freya#8 ¤ jillian/freya/elias/bailey ¤ charlie/matt/isaac ¤ charlie#12 ¤ charlie#13 ¤ freya#9 ¤ charlie#14 ¤ jillian#2 ¤ cian & co ¤ charlie#15 ¤ jillian#3 ¤ alex#5 ¤ cian ¤ heïana#2 ¤ ariane#2 ¤ alex#6 ¤ heïana#3 ¤ heïana#4 ¤ mia ¤ heïana#5 ¤ alex#7 ¤ charlie#16 ¤ caleb ¤ alex#8 ¤ moana
AVATAR : Daniel Sharman.
CRÉDITS : Ilyria.
DC : Wren.
INSCRIT LE : 26/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24233-tim-scared-is-what-you-re-feeling-brave-is-what-you-re-doing https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:06


Bienvenue we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 2396639051



we don't write a poem for a girl who is a (LYA) JQVaF5n
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) QqLqwzn
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Hod8yO6

LE MEME A LA TIMOU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dani Hwang
Dani Hwang
la grappe de vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (22 mars 1992), la tête dure comme un bélier.
SURNOM : Dani, son prénom officiel est Kang-Dani, mais ça c'est juste sur le passeport.
STATUT : avec ma bouteille de vin, mon fidèle partenaire. Dani aime collectionner les hommes comme ses bouteilles de vin.
MÉTIER : Œnologue, Dani est devenue récemment l’heureuse propriétaire d’un vignoble australien. Elle est également sommelière à l’Interlude.
LOGEMENT : perdue entre son appartement à Bayside et son vignoble.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_pjblbpJ30D1rxgajoo7_400
POSTS : 895 POINTS : 2280

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS :
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE : Asher 2, Penny, Joy, Rudy, Jessian, Adèle (fb).
N’hésitez pas à me mp si vous avez des idées de lien/rp !
RPs TERMINÉS : Channing 1Caelan 1Asher 1
PSEUDO : Drink Positive
AVATAR : Lee Ji Eun (IU)
CRÉDITS : Valtersen (avatar), Astra (signature), Ladyfame (gif)
DC : Négatif
INSCRIT LE : 14/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34890-you-are-my-future-all-the-time-dani https://www.30yearsstillyoung.com/t35150-dani-august-sipped-away-like-a-bottle-of-wine https://www.30yearsstillyoung.com/t35478-dani-hwang#1603437 https://www.30yearsstillyoung.com/t35165-dani-hwang

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:15


Dua, cette bombe we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 206649278 bienvenue parmi nous ! :l:




dani —  they're tryna shoot down angels, they tryna pull their wings off, they can't fly but you can't stop the girl from going.
Revenir en haut Aller en bas
Lya Petterson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-six comète à briller dans le ciel
SURNOM : S’est auto attribuée « Ruby », pour rendre son existence plus glorieuse.
STATUT : Cœur en deuil, presque inexistant, voile carmin qui se dessinent près de ton âme
MÉTIER : Barmaid a ses heures perdues et étudiante en droit en crimes familiaux
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_osdl5kCRUh1v9gh4vo1_400
POSTS : 9 POINTS : 30

AVATAR : Dua lipa
DC : Y a que ma lya
INSCRIT LE : 03/01/2021

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:18



@Joy Petterson a écrit:
quel plaisir que tu me fais de la tenter :l:
la photo, l'avatar, oh la la lya est trop canon  we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1f4a3  we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1f4a5 dommage que l'inceste ne soit pas autorisé we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 324315736
j'adore le début de ta fiche, c'est génial, j'ai hâte de lire la suite et de pouvoir les mettre en jeux nos deux petterson we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 674657830 comme je t'ai dit, n'hésite pas à me poser des questions si jamais :l:

Spoiler:
 

c'était juste un aperçu de tout l'amour que je vais te donner  :dance:

Quand on a une sœur comme toi, on est au paradis I love you
L’accueil, toute la gentillesse que tu fais envers ta petite sœur me comble de bonheur le dis pas à max il sera jaloux sisi
Merci pour tout l’amour que tu me donnes we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 2523491165

Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 26 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Serveuse dans un bar.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. En colocation avec Louisa, Ana et Byron, le berger australien.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_ofdein9Uqq1tobiovo5_400
POSTS : 14175 POINTS : 1835

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : we don't write a poem for a girl who is a (LYA) A57e1d261164c49ef87991acb81bc25fb5f02670
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_inline_nym06eRiWq1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Elias#2 - Easy²#4 - Svetlana - Matthias#2 - Lara#4 - Rose - James (Secret Santa) - Wim - Freya -Knox#3


RPs EN ATTENTE : Moana - Jordan#2

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Cosmic Light (Avatar).
DC : Sohan & Talia.
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:21


Bienvenue sur le forum :l:


Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt quatre ans. 23/06/1996
SURNOM : alma c'est assez court.
STATUT : tout juste célibataire et le coeur en miettes.
MÉTIER : secrétaire chez mecanor en semaine et serveuse au death before decaf en extra depuis peu.
LOGEMENT : un appartement au n°10 victoria avenue, dans le quartier de redcliffe.
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_inline_okx14cnHDU1ravrtw_250
POSTS : 1052 POINTS : 730

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Ae9750cbfb9cd14e430e1e51db9b327b92c53a75
rudy #1 #2 › feels like i was wrong about you. from idol to demon, brother you're nothing to me now.

eveezradanikamaxence #2martinmatthiascharlie

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.

(palevioletred)
PSEUDO : symphonie.
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : birdie (avatar) dropyourdesign (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & nathan atkins.
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:30


Bienvenue parmi nous :l:



we don't write a poem for a girl who is a (LYA) QqLqwzn
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) FEs4GtV
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1thrvMD
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) R0nUi7Y
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) IfjSGV7
Revenir en haut Aller en bas
Merry Wellington
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans, le passage de la trentaine ne fut pas très facile, mais aujourd'hui j'assume. Née un 29 février...
SURNOM : Mer' pour la famille. Certains amis s'amusent en l'appelant Christmas ...
STATUT : célibataire. Les relations amoureuses ne semble pas être faites pour elle. Pourtant son coté romantique la fait toujours rêver à une issue positive.
MÉTIER : paléontologue, passion trouvée suite à des études de géologie.
LOGEMENT : fortitude valley, kent street #77
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 0ff73b2c552329897babaab282d52e7d8230b74a
POSTS : 914 POINTS : 960

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Joy PennyKayaKaya #2Jax Adam
RPs TERMINÉS : Clyde
PSEUDO : night stars.
AVATAR : adelaide kane
CRÉDITS : avatar by .sassenach & signature by astra
DC : aucun.
INSCRIT LE : 14/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34893-if-you-can-dream-it-you-can-do-it-merry https://www.30yearsstillyoung.com/t34983-pour-une-fille-drole-t-es-pas-si-laide-merry https://www.30yearsstillyoung.com/t35543-merry-wellington#1607950 https://www.30yearsstillyoung.com/t35542-merry-wellington#1607931

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:43


Dua we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 206649278

Bienvenue we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 674657830
& Bon courage pour ta fiche we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1949770018


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Haley Hodgkin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq années de vie. (18.11.85)
SURNOM : Hal, HH, Haley c'est bien aussi.
STATUT : ni en couple, ni fiancée, ni mariée à 35 ans ça craint ou pas ?
MÉTIER : assistante de direction au Fitzgerald's Record.
LOGEMENT : en colocation avec Penny et Yelahiah. (#318 water street)
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_inline_ou9s92aH8m1rifr4k_540
POSTS : 548 POINTS : 1265

PETIT PLUS : originaire de Londres; vit à Brisbane depuis 2015; accroc au café; la Pierre-Richard du quartier; une boule d'énergie si rayonnante; beaucoup trop sur instagram; pas proche de sa famille qui sont encore à Londres.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Tumblr_paj8zzr7rZ1s8ccbto4_540

PROCAFFEINATING
(n) the tendency to not start anything until you've had a cup of coffee.

baileypennypete

PSEUDO : lieju.
AVATAR : emma stone.
CRÉDITS : avatar (@Blossom. ) gif (tumblr emmastonedaily) signature (@ASTRA; quotes pinterest)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 27/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35850-and-i-say-hello-satan-i-believe-it-is-time-to-go-hh https://www.30yearsstillyoung.com/t35964-haley-want-to-be-the-avocado-to-my-toast https://www.30yearsstillyoung.com/t35968-haley-hodgkin#1647291

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 19:54


bienvenue par ici, bon courage pour le reste de ta fiche. :l:



exist loudly.

≈ flower child, you're about to bloom.

Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1610349734-3b018a9fd37f9a353a4ea40fe02d5f5a
POSTS : 1332 POINTS : 4055

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1610299424-74d367620a21e68bc5547e6a595662c3
Clysey - #13
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1610299593-original-4
Blackwell sisters - Halsyn#5Halsyn#6
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 1610299680-chillygrossaquaticleech-size-restricted
Arisey - le trio infernalAriane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanne

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UAPenny HP
RPs EN ATTENTE : -Olivia
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Penny

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) EmptyDim 3 Jan - 20:01


Bienvenue par ici et courage pour ta fiche we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 873483867










we don't write a poem for a girl who is a (LYA) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty
Message(#) Sujet: Re: we don't write a poem for a girl who is a (LYA) we don't write a poem for a girl who is a (LYA) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

we don't write a poem for a girl who is a (LYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine
-