AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

 flashback ⃤ escape the reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptySam 9 Jan 2021 - 20:26


escape the reality

Octobre 2020
Il avait quitté Houston sur un coup de tête, pour une bonne raison : Sixtine. Depuis qu’il avait posé son unique bagage à Brisbane, il logeait dans une chambre d’hôtel avant de trouver mieux que ça. Seulement, l’urgence de la situation nécessitait des mesures exceptionnelles. Il n’avait pour le moment pas de travail, et pas d’appartement, seulement rester dans une chambre d’hôtel toute la journée à tourner en rond ce n’était pas pour Calen.

Il allait pratiquement chaque jour à la salle de sport, il réfléchissait moins là-bas. C’était un poison l’esprit quand on passe son temps à ruminer tout ce qu’on a raté dans sa vie. L’avantage d’être dans une ville aussi vivante que Brisbane, c’était que le complexe sportif était très high tech. Il n’en avait vu des comme ça qu’en Californie.

Il commençait toujours ses séances par une bonne demi-heure sur le tapis de course, écouteurs dans les oreilles. Il lui arrivait de jeter un coup de temps en temps au miroir pour reconnaître des adhérents récurrents, s’il devait se faire quelques connaissances sur place autant commencer par l’endroit qu’il comptait fréquenter le plus ses prochaines semaines.
Vu qu’il ne comptait pas partir d’aussitôt, autant s’y faire dès à présent. Il remarqua un homme brun qui visiblement n’était pas vraiment à son aise, non mais que quelqu’un le dévisageait, ou qu’il essuyait des remarques mais, il ne semblait venir dans une salle de sport très souvent.
En finissant sa course, il nettoya sa machine et ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à cet homme…qui semblait à présent se battre avec une machine, Calen esquissa un sourire, ramassa sa serviette et se dirigea tout droit vers son premier potentiel contact Australien.

« Salut, dis, t’as l’air de pas t’entendre avec celle-là. » lança-t-il en prenant la machine juste à côté de la sienne, identique en tout point. Il régla le poids qu’il désirait alors soulever, pendant les mouvements. « Essaie de plutôt la saisir dans ce sens-là avec tes bras vers l’avant, si tu essaies de soulever une machine qui ne se soulève pas tu risques de te faire sacrément mal. » reprit-il en faisant le geste lentement, avec une amplitude large, puis il regarda les poids qui était placé sur la machine. « Si tu te sens que c’est trop lourd, tu peux régler le poids que tu veux pousser, juste derrière toi, tu as un petit machin que tu peux placer ou sur le poids que tu veux. »

Il essayait de rester bienveillant et sans préjugés, même si c’était compliqué dans ce genre de situation. Les gens pouvaient prendre vite la mouche, il ne prétendait pas un maître dans l’art du sport mais, s’il pouvait aider quelqu’un, il ne pouvait presque pas y résister.


code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyDim 10 Jan 2021 - 17:48



Calen&Caleb
escape the reality
J’essaie de faire des efforts. J’essaie vraiment. Mais j’ai l’impression d’être une cause perdue. Beaucoup doivent d’ailleurs trouver ça ridicule : faire du sport pour une fille. Pour ma petite-amie qui, pourtant a beau me dire que je lui plais ainsi j’ai toujours un peu de mal à l’intégrer. Elle entame le septième mois de la grossesse et selon les médecins, elle pourrait accoucher à tout moment. Parce que ne pas arriver jusqu’au terme de la grossesse avec des jumeaux ce n’est pas si rare que ça, apparemment. Donc j’ai du mal à la laisser seule, parce que je veux être là quand le travail va commencer. Je veux être celui qui l’emmène à la maternité. Mais je me suis également promis de ne pas abandonner l’objectif que je me suis fixé pour cette fin d’année : retourner à la salle de sport dans laquelle Alex m’avait déjà accompagnée une ou deux fois avant. Mais depuis je n’y suis pas retourné. Parce que ça ne me plaît pas, parce que je suis nul aussi et sûrement parce que je sais que j’ai sûrement l’air ridicule quand j’entre dans cette salle de sport. Les gens qui sont là sont des habitués, ils savent ce qu’ils font, ça se voit. C’est même flagrant. La plupart des hommes qui fréquentent ce genre d’endroit sont grands et surtout bien musclés. Ce qui est tout mon contraire. Alors quand je passe la porte de cette salle j’ai tout de suite l’impression d’être l’intrus. Et ce n’est pas vraiment qu’une impression de toute façon, soyons réalistes. Je ne ressemblerai jamais à ces hommes qui soulèvent des poids avec une telle facilité que ça en est déconcertant, et de toute façon ce n’est pas vraiment mon objectif. Je veux simplement me reprendre un peu en main.

Je commence par faire simple ; le tapis de course. Au moins là-dessus je ne peux pas me tromper et l’utilisation de cette machine n’est pas très compliquée. Courir, c’est peut-être ce qui me dérange le moins, c’est même sans aucun doute la machine que je préfère de toutes. Sûrement parce que les autres je ne sais pas vraiment les utiliser. Et au moins, courir, ça, je sais faire. Ou du moins, je sais plus ou moins le faire. Pas très bien. Pas aussi longtemps que les plus habitués non plus, mais ce n’est qu’un échauffement. Enfin je crois ? Après une quinzaine de minutes sur le tapis de course, j’en ai déjà marre et après avoir bu quelques gorgées dans ma bouteille d’eau j’envoie un message à Alex pour m’assurer que tout va bien de son côté et pour lui demander si elle veut que je lui apporte quelque chose en rentrant à la maison. Je ne sais même pas comment s’appelle la machine sur laquelle je viens à présent de m’installer et encore mieux ; je ne sais pas non plus quels muscles elle fait travailler. Je soupire, j’essaie de jeter des petits coups d’œil rapides aux autres autour de moi qui semblent être bien plus doués que moi. Beaucoup plus doués que moi, même. J’essaie de les imiter mais je me rends bien compte que mes tentatives se soldent toutes par un échec désastreux. « Salut, dis, t’as l’air de pas t’entendre avec celle-là. » Une voix masculine inconnue me sort de mes pensées. Je relève la tête vers cet homme, qui, d’ailleurs, au vu de sa carrure semble lui, être un habitué de cette salle. Ou des salles de sport en règle générale. « C’est si flagrant que ça ? » Il faut croire que oui, et on ne pouvait pas me sortir une meilleure phrase pour me décourager d’avance. Je le suis du regard et le regarde s’installer juste à côté de moi, sur une machine identique à la mienne. Je le regarde faire les réglages aussi sans un mot de plus. « Essaie de plutôt la saisir dans ce sens-là avec tes bras vers l’avant, si tu essaies de soulever une machine qui ne se soulève pas tu risques de te faire sacrément mal. » Je l’observe faire des gestes lents, certainement pour me montrer comment utiliser cette machine. J’observe également la position exacte de son corps, si ça peut m’éviter de me faire mal. « Si tu te sens que c’est trop lourd, tu peux régler le poids que tu veux pousser, juste derrière toi, tu as un petit machin que tu peux placer ou sur le poids que tu veux. » Je me retourne pour regarder toutes les parties de la machine qu’il vient de me désigner et je lâche un soupir qui ressemble à une grosse perte de motivation – déjà qu’elle n’était pas bien forte. – Ma main se pose dans mes cheveux avant que je n’ose reprendre la parole. « Je suis déjà démotivé. » Je lui avoue, d’un air complètement désespéré. Je regarde rapidement les gens autour de moi, ils font les choses vites et biens, ils savent comment utiliser telle ou telle machine et pour eux, tout ça semble tellement facile. « Tu as l’air bien plus habitué que moi en tout cas, je suis vraiment une cause perdue. » Et encore le mot est faible.

© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyDim 10 Jan 2021 - 18:34


escape the reality

Octobre 2020
Il avait vu juste, c’était sûrement la première fois qu’il venait ici et il n’allait pas le laisser patauger tout seul. S’il y avait bien une chose qu’il détestait, c’était le manque d’humilité. Apprendre à se mettre à la place des autres et comprendre ce qui pouvait les affecter plus grandement que nous-même, ça demandait beaucoup de temps de réflexion.

« Non, non, ne te dis pas ça, tu commences c’est déjà ça. T’aurais pu rester chez moi et ne pas venir, sérieux, déjà rien que pour ça, être venu tout seul, c’est cool. » tenta-t-il de le rassurer en relâchant la machine. « Mec, c’est parce qu’un gars a des muscles qu’il sait mieux les bosser. » puis il balaya la salle du regard, bien que ça semblait irréel mais beaucoup n’était pas vraiment très au point.

« La plupart ne font même pas les exercices correctement tout ce qui les intéressent c’est de pousser le plus de poids possible mais ça ne travaille pas correctement. » reprit-il plaçant à nouveau ses mains sur la machine.

« Je peux t’aider, j’ai été coach sportif pour athlète, je ne te dis pas que tu ressembleras à une montagne de muscle, mais si je peux te donner la motivation d’essayer c’est toujours ça. » même s’il se l’était promis de ne pas d’abord chercher du travail dans une salle de sport ou même d’envisager d’être coach à nouveau, proposer de l’aide ce n’était pas vraiment retomber dans son ancien travail -et donc vers la facilité-.

Il devait au moins se laisser une chance de devenir un cuisinier mais pour le moment, il n’avait pas vraiment cherché et ne connaissait personne qui pourrait éventuellement travailler dans ce domaine-là. Oser enfin se lancer dans un pari fou, une reconversion de carrière à son âge, parce que jusque là tout ce qu’il a réussi à accomplir c’est se défiler et fuir les responsabilités. Il devait commencer quelque part, et ça devait commencer par réaliser un premier rêve : faire d’une passion son métier. Remise en question, doute, angoisse, il était passé par tout…et ça continuait. A l’heure actuelle, il n’avait même pas osé entrer dans un restaurant pour demander s’il cherchait un commis de cuisine, à quarante ans passés et une carrière sportive, le voir dans une cuisine ça semblait presque une blague. Comment est-ce qu’on le jugerait ? Très mal selon lui. Il essuierait sûrement des moqueries, des remarques, ça le découragerait. Il n’avait même pas essayé mais ça le terrifiait déjà.

Son pire cauchemar serait de passer pour un abruti, à quel point se moquerait-on de lui si on ne le trouvait pas assez intelligent ? C’était bien connu que les sportifs étaient débiles à souhait, tout dans les muscles et rien dans la tête bien que…il n’avait pas obtenu son diplôme en claquant des doigts, ça ne signifiait pas pour lui qu’il était assez intelligent pour le faire.  


code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyDim 17 Jan 2021 - 21:30



Calen&Caleb
escape the reality
C’est peut-être bête, comme idée. Vouloir me mettre au sport dans l’idée ou dans l’espoir de pouvoir potentiellement plaire encore plus à ma petit-amie qui, en plus, au travail, passe son temps, entourée d’hommes bien mieux foutus et bien plus musclés que moi. En même temps, ce n’est pas très difficile de trouver de genre d’homme quand on me regarde. Je ne suis pas le plus beau – peut-être pas le plus moche, mais soyons honnête – et j’ai beau essayer toutes ces machines dans l’espoir d’avoir un corps qui ressemble un peu plus à quelque chose, j’ai l’impression de travailler dans le vide. Et c’est assez pitoyable au final. Ou du moins, ça ne me motive pas franchement à continuer mes efforts. « Non, non, ne te dis pas ça, tu commences c’est déjà ça. T’aurais pu rester chez toi et ne pas venir, sérieux, déjà rien que pour ça, être venu tout seul, c’est cool. » Je commence, oui et non. Je suis déjà venu dans cette salle de sport plusieurs fois, mais je ne me fais pas de film : ça ne se voit pas. Et ce n’est pas si grave que ça. J’hausse les épaules accompagnant ce geste d’une légère grimace et d’une de mes mains qui passe dans mes boucles. « Si je suis venu tout seul c’est surtout parce que ma copine est enceinte et qu’elle ne peut plus faire tous ces trucs-là. » Tous ces trucs-là ; ces machines dont je ne connais ni le nom ni le réel intérêt. Et si Alex pouvait lire dans mes pensées elle en rirait bien. Ou elle serait dépitée, je ne sais pas trop. « Mec, c’est parce qu’un gars a des muscles qu’il sait mieux les bosser. » Un sourcil se hausse, réellement étonné par cette phrase. Pour lui, c’est facile. Ou du moins ça a l’air facile. Il fait partie de ces mecs ultra musclés pour qui soulever de tels poids n’est qu’une formalité. Moi je n’ai jamais vraiment fait tout ça avant, et se mettre au sport à trente-et-un an, c’est sûrement plus dur qu’on ne peut le penser. « C’est l’impression qu’ils donnent en tout cas. » Et ils ne m’aident clairement pas à me sentir à ma place ici. Mais est-ce que j’y ai réellement ma place ? Est-ce qu’un jour je pourrais vraiment me sentir à l’aise dans une salle de sport ? Aussi à l’aise que je le suis en cuisine en plein coup de feu ? Je pense que la réponse est claire et il suffisait de m’observer quelques secondes à batailler avec cette machine pour la trouver. « La plupart ne font même pas les exercices correctement tout ce qui les intéressent c’est de pousser le plus de poids possible mais ça ne travaille pas correctement. » Je fais partie de ceux qui ne font pas les exercices correctement. Sauf que moi, mon corps n’équivaut pas à la plupart de ceux qui sont autour de moi. « Je peux t’aider, j’ai été coach sportif pour athlète, je ne te dis pas que tu ressembleras à une montagne de muscle, mais si je peux te donner la motivation d’essayer c’est toujours ça. » Ceci explique cela. Ancien coach sportif pour athlète. Il sait de quoi il parle, ça se voit, et on sent une certaine passion dans les yeux quand il évoque le sport. Mais en l’entendant m’assurer que je ne pourrais pas ressembler à une montagne de muscles, je ris doucement, légèrement amusé. « C’était clairement pas mon objectif. » Je ne compte pas être ne serait-ce qu’à moitié aussi musclé que lui, vraiment pas. Et je ne suis même pas sûr que j’y arriverai, en plus. « Tu serais vraiment prêt à m’aider ? » Je lui demande tout en relevant le regard vers lui, attendant sa réponse. Des gens qui proposent de l’aide comme ça, sans aucune réelle raison particulière c’est tout de même assez rare. « Enfin je te préviens, je suis tout sauf un athlète et je pense que ça se voit. » Encore un petit rire qui se fait entendre mais cette fois il sonne assez faux, peut-être un peu nerveux je ne sais pas. Je n’ai jamais été à l’aise avec mon corps, alors s’il pouvait m’aider à ressembler un peu plus à quelque chose je me vois mal refuser. « Je m’appelle Caleb, au fait. » Ma main s’avance vers la sienne pour la serrer dans une poignée de mains assez ferme. Au final, peut-être que mon déplacement ici aura servi à quelque chose.

© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptySam 23 Jan 2021 - 10:33


escape the reality

Octobre 2020

« Oh mais, félicitations pour toi et ta copine ! C’est génial ! » dit-il en acquiesçant, c’était plutôt une bonne nouvelle mais, en ayant déjà vécu l’expérience d’un angle tout autre, il n’en avait pas vraiment un bon souvenir. Il comprenait mieux son arrivé à la salle de sport, il voulait garder la forme sûrement et se dire qu’en tant que futur papa il se devait d’entretenir son corps, ou peut-être pas d’ailleurs mais quoiqu’il en soit, Calen voulait l’aider.

Il ne devait pas s’isoler comme il avait pu le faire ses dernières années, non pas qu’il ne sortait jamais et avait une allergie sévère dès que quelqu’un s’approchait de lui mais cette sensation qu’il donnait d’être toujours détaché de tout et que rien ne le touchait ça n’avait pas aidé à construire une vie ni même à se faire de réels amis lorsqu’il habitait encore à Houston. Partager une bière, aller au cinéma, se rendre à la salle de sport, travailler et de temps en temps se rendre chez des amis pour manger mais sans plus, c’était les activités qu’il partageait avec d’autres humains.

« Bien sûr que je vais t’aider, je ne suis pas le meilleur coach de Brisbane sans doute mais…je pourrais déjà te donner des conseils pour commencer à t’y mettre. » répondit-il en continuant l’exercice, puis s’amusa également de la remarque de Caleb, qui ne se définissait pas comme un athlète.

Il avança également sa main quand il se présenta et échangea une poignée de main avec lui.

« Oh, je m’appelle Calen. » dit-il en insistant sur le n , la coïncidence que leur prénom se ressemble autant dit sourire Calen. «Pour tout te dire, je suis un ancien athlète de haut niveau, et j’ai fait trois jeux olympiques, donc je suis assez content que tu ne sois pas un athlète en fin de compte. » puis il marqua un temps de pause dans sa phrase et dans son exercice, le temps de récupération lui permettant de se tourner vers Caleb pour lui parler. « Il y aurait eu cette espèce de compétition en nous, parce que c’est ce qui se produit à chaque fois et je n’aime pas perdre. » expliqua-t-il amusé, Calen détestait perdre. Il était mauvais perdant, compétiteur, capable de tout pour se dépasser mais la peur de l’échec était ce qui lui gâchait la vie ces derniers temps.


code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyMer 3 Fév 2021 - 19:21



Calen&Caleb
escape the reality
« Oh mais, félicitations pour toi et ta copine ! C’est génial ! » Un large sourire s’étire sur mes lèvres alors qu’il me félicite pour la grossesse d’Alex. Même si elle n’était pas forcément attendue, c’est la plus belle chose qui me soit jamais arrivée et j’ai tellement hâte de pouvoir prendre mes filles dans mes bras. Mais avant de pouvoir faire tout ça, je sais que je dois me reprendre un peu en main, ce qui explique en grande partie ma présence ici. « Merci, et oui c’est vraiment parfait, oui.  » Même si lui ne m’a pas dit que c’était parfait mais plutôt, génial. Et en soit, ça l’est aussi. Mais avoir des enfants c’est quelque chose que j’ai toujours voulu, et réaliser ce rêve avec Alex, c’est encore plus incroyable à mes yeux. Fonder une famille avec son premier amour, c’est sûrement assez rare. Avoir des enfants avec son amour de jeunesse, avec celle avec qui j’ai réellement découvert tout ça ; l’amour, les sentiments, le sexe mais également la première déception amoureuse, le premier cœur brisé. Et pour le coup, elle n’a pas fait les choses à moitié sur ce point-là. « Bien sûr que je vais t’aider, je ne suis pas le meilleur coach de Brisbane sans doute mais…je pourrais déjà te donner des conseils pour commencer à t’y mettre. » Qu’il ne soit pas le meilleur coach de Brisbane ce n’est pas franchement grave et j’ai même envie de dire, tant mieux. Parce que dans le cas contraire il se ferait vraiment chier avec moi. « Certains ont essayé avant toi, mais comme tu peux le constater ça a été complètement un échec. » Un epic fail, même. Parce que même si j’ai réussi à m’entraîner un petit peu il y a quelques mois, je perds vite la main. Manque de motivation, d’envie, d’objectif, et je pense que j’ai surtout l’impression de ne pas vraiment voir le résultat de mes efforts ce qui me démotive complètement. Je n’ai pas en tête de devenir un énorme tas de muscles déjà parce que ça ne me ressemble pas mais aussi parce que je sais que je n’en serais jamais capable.

Je parle, je l’écoute, je l’observe, lui, il s’entraîne il fait les choses assez bien mais au final moi je reste immobile. Parce que je ne sais pas vraiment comment m’y prendre et aussi parce que le fait de lui parler, d’apprendre à faire sa connaissance c’est au final une super excuse pour ne pas trop me bouger. Ou du moins c’est ce dont j’essaie de me convaincre. « Oh, je m’appelle Calen. » La coïncidence de nos deux prénoms quasiment identiques m’amuse légèrement et je souris tout en entendant son prénom. «Pour tout te dire, je suis un ancien athlète de haut niveau, et j’ai fait trois jeux olympiques, donc je suis assez content que tu ne sois pas un athlète en fin de compte. » Ceci explique donc cela. Très clairement. Moi, les jeux olympiques, les tournois de foot ou tout autre chose touchant de près ou de loin au sport je ne les suis pas du tout. « Ah oui, je comprends mieux. Tu fais quel sport aux jeux olympiques ? » Parce que s’il y a peut-être une partie des personnes présentes dans la salle qui le connaissent peut-être, moi ce n’est pas mon cas. S’il y avait un grand cuisinier qui entre dans une pièce bien souvent, je le remarque et je le reconnais même si je n’ose pas franchement l’aborder de peur de le déranger. « Il y aurait eu cette espèce de compétition en nous, parce que c’est ce qui se produit à chaque fois et je n’aime pas perdre. » Sa réflexion m’amuse assez pour me faire un peu rire. Je bois quelques gorgées d’eau alors que je suis toujours assis sur cette machine que je n’utilise pas, regardant de temps en temps Calen faire son exercice. Et je suppose qu’il le fait bien, j’en sais rien en soi, je n’y connais vraiment rien. « Oh, t’as vraiment rien à craindre avec moi là-dessus. Il te suffit de me regarder pour t’en rendre compte. » Je suis assez mince, pas très grande voire même, petit pour un homme. Clairement, à côté de lui, j’ai l’air ridicule. « Mon domaine c’est plutôt la cuisine moi. » C’est clairement la cuisine, même. Et tout comme lui, je déteste perdre dans mon domaine. Comme quoi on a peut-être plus qu’un prénom semblable en commun.
© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyMar 16 Fév 2021 - 21:04


escape the reality

Octobre 2020

Il souhaitait chasser le sujet de conversation qui de toute évidence, n’était pas celui dans lequel il se sentait le plus à l’aise. Il ne souhaitait gâcher l’expérience de tous les parents expérimentant la parentalité, loin de s’en vanter au contraire, personne ne pouvait le savoir.

Calen ne put s’empêcher de rouler des yeux quand il évoqua un échec, il partait donc de très loin avec son presque homonyme. S’il devait compter le nombre de fois où il a échoué, il perdrait un temps fou à réussir, c’était presque devenu une devise pour lui quand il souhaitait entreprendre quelque chose.

« Eh, t’as essayé, t’as peut-être pas eu la bonne méthode c’est tout. T’es dur avec toi-même ! » lui fit-il remarquer, tout en finissant son exercice. Ils discutaient et cela ne déplaisait pas du tout à Calen mais, son presque nouveau pote lui ne semblait pas décider à se bouger. Il avait une idée en tête et comme le bon sportif qu’il est, il ne tarderait pas à le challenger.

Il prit aussi le temps de s’hydrater, puis hésita quelques secondes à lui dire la discipline dans laquelle il exerçait, peut-être aurait-il mieux fait de se taire, comme toujours.

« Je faisais de la natation, j’étais meilleur en crawl sprint, mais c’était y a…tellement longtemps. » dit-il en prenant une inspiration profonde, comme s’il remontait des années en arrière puis secoua la tête pour chasser ses souvenirs qui tentaient de refaire surface.

« Bon, c’est pas tout, mais je crois qu’on va faire quelques pompes. » reprit-il en presque souriant. « Allez, on va laisser tomber les machines, pour le moment, je vois que ce n’est pas trop ton truc encore. » puis il se mit au sol, à genou en attendant que Caleb l’imite, mais le mot ‘ cuisine ‘ retint son attention.

« Sérieusement, t’es cuisinier ? Genre, vraiment ? » il allait commencer l’exercice, mais la coïncidence était si grande, que cela lui coupait l’herbe sous le pied. Si Caleb l’admirait pour sa musculature, Calen le serait encore plus s’il confirmait le métier qu’il convoitait en arrivant ici. « Je viens de valider ma formation de cuisine enfaite…j’ai fait toute une reconversion professionnelle... »



code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyVen 26 Fév 2021 - 21:34



Calen&Caleb
escape the reality
Toute personne me connaissant un minimum pourra affirmer sans souci que je ne suis pas le mec le plus sportif qu’ils connaissent. Je suis du genre à esquiver quand on me propose de regarder un match ou qu’importe ce qui pourrait se rapprocher de près ou de loin d’une quelconque activité sportive. Et j’ai souvent l’impression que mes efforts ne mènent à rien, pas plis de muscles, pas un corps mieux foutu, alors pourquoi s’acharner ? Peut-être que finalement, je ne suis juste pas fait pour ce genre de chose et que je ferais mieux de rester dans ma cuisine sans penser à mettre un pied dans une salle de sport. « Eh, t’as essayé, t’as peut-être pas eu la bonne méthode c’est tout. T’es dur avec toi-même ! » Encore quelque chose que beaucoup de monde me dit à de bien trop nombreuses reprises. Oui je suis peut-être dur avec moi-même mais c’est comme ça qu’on arrive à quelque chose, non ? Sans mon exigence je n’aurais jamais réussi à ouvrir mon propre restaurant, je n’aurais jamais réussi à décrocher cette première étoile non plus. L’exigence envers soi-même est importante, je trouve, et je ne pense pas l’être de trop. « Je suis certainement juste réaliste. » Que je finis par répondre certainement un peu dépité, tout en levant doucement les épaules. Certains diront trop exigent, mais moi je me trouve surtout réaliste. Et puis, l’exigence dans son métier il doit connaître ça, Calen. En tant qu’ancien joueur professionnel je doute qu’il ait atteint ses objectifs en claquant des doigts ou en lézardant sur son canapé. Encore moins quand on sait qu’il a fait les Olympiques plusieurs fois, et je me demande si Alex le connait. Si elle a déjà entendu parler de lui. Bien qu’elle soit beaucoup plus spécialisée et calée dans le foot, je sais qu’elle peut regarder presque n’importe quel sport, alors peut-être qu’elle l’a déjà vu faire un crawl en pleine course contre la montre pour arriver en premier. « Je faisais de la natation, j’étais meilleur en crawl sprint, mais c’était y a…tellement longtemps. » Tellement longtemps ? Il n’a pas pourtant l’air si vieux que ça, alors je me demande bien pourquoi il a arrêté sa carrière professionnelle de sitôt. « Et ça te manque ? » Je suppose que la natation a dû être sa toute première passion, sa raison de vivre et je me mets à sa place. Je sais très bien que si on me forçait à arrêter de cuisiner du jour au lendemain ça serait violent et être derrière les fourneaux me manquerait énormément. Parce qu’au final, c’est ça ma passion c’est ce que j’ai toujours voulu faire. « Bon, c’est pas tout, mais je crois qu’on va faire quelques pompes. Allez, on va laisser tomber les machines, pour le moment, je vois que ce n’est pas trop ton truc encore. » À l’entente du mot pompes je me redresse et je panique presque intérieurement. S’il savait, le pauvre. Calen est bien loin d’imaginer à quel point je peux me ridiculiser en faisant des pompes aussi. Je sais comment faire, on m’a appris il n’y a pas si longtemps que ça mais ça ne veut pas dire pour autant que je les fais bien. Je l’imite en me mettant à genoux mais avant d’entreprendre le moindre mouvement, je choisis la carte de l’honnêteté avec lui. « Je t’avoue que je suis pas le meilleur pour faire des pompes non plus… » Que je lui dis dans un léger rire, sûrement un rictus pour cacher un peu le malaise et ma constante peur du ridicule dans ce genre de salle. « T’as le droit de rire, je sais c’est pitoyable. Je sais comment faire hein, mais je sais que je ne le fais pas pour autant bien. » Je passe une main dans mes cheveux. Indirectement, c’est ma manière de lui demander de me montrer exactement comment faire. Comment bien se positionner, quels sont les gestes à ne pas faire, quelles sont les erreurs que les débutants comme moi font le plus souvent. C’est ce que j’aimerais qu’il m’explique, en soi. Mais encore faut-il qu’il le comprenne, puisque je ne lui demande pas clairement. « Sérieusement, t’es cuisinier ? Genre, vraiment ? » J’hoche simplement la tête de haut en bas pour lui répondre et il reprend. « Je viens de valider ma formation de cuisine enfaite…j’ai fait toute une reconversion professionnelle... » Alors ça, si je m’y attendais. Mes sourcils se lèvent montrant ainsi mon étonnement mais je souris également. « C’est vrai ? C’est super ! T’as trouvé un poste de commis du coup ? » Je lui demande, intéressé d’en savoir plus et si oui, dans quel restaurant va-t-il travailler maintenant. « Je suis patron de l’Interlude, à Spring Hill, je sais pas si tu connais. » Parce que ce restaurant, c’est ma fierté, clairement.
© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyLun 22 Mar 2021 - 20:24


escape the reality

Octobre 2020

A l’entente du mot ‘ manque ‘ , Calen retint un rictus. Ce qui lui manquait dans cette vie-là, c’était la jeunesse, à quel point il aurait fait les choses autrement mais sa carrière elle, il l’aurait sacrifié pour une toute autre personne.

« Je ne sais pas si ça me manque vraiment, j’étais doué dans ce que je faisais, je ne peux pas dire que je n’aimais pas ça pour avoir un tel…engagement mais, ça n’a jamais été une passion qui me prenait aux tripes. J’avais les aptitudes et je les ai travaillés. » quand il le disait, ça semblait enfantin, mais il avait travaillé d’arrache-pied, chaque jour, chaque semaine, pas un weekend pendant des mois pour atteindre un niveau perfectionniste. Une autre bonne raison qu’il avait pour ne pas retourner chez lui.  

Il l’aurait parié que les pompes ce n’était pas non plus son truc, ce qui lui arracha un léger sourire. Il aimait son côté simple, honnête et plein de maladresse à la fois. Il ne déguisait sous des faux semblants, ce à quoi Calen avait souvent fait face. « Je vais tout t’apprendre, te montrer, il n’y a pas de situation pitoyable. »

S’apprêtant à poser les mains au sol, il fut plus qu’interloqué par le métier de sa nouvelle connaissance. N’en croyant pas ses oreilles, il lui avait demandé une seconde fois de confirmer puis se fut à son tour de passer sa main dans ses cheveux, embarrassé un peu par sa question.

« Non..je..je suis arrivé à Brisbane il y a quelques semaines, j’suis un peu parti sur un coup de tête et pour le moment je cherche justement un restaurant ou tout autre job qui me permettrait de gagner mon pain. » puis, il fit un non de la tête, encore plus gêné qu’auparavant. « Non…à vrai dire, je ne connais pas du tout la ville, j’essaie de faire le tour des environs mais un homme de quarante ans passés, qui cherche du travail dans un restaurant sans aucune expérience, peu de chance qu’on me prenne, donc…je prendrais ce qui vient. »

Il fut tellement impressionné par le statut de Caleb, qu’il ne savait plus vraiment quoi dire pour ne pas passer pour un imbécile, ce qu’il détestait par-dessus tout. « Je suis tellement admiratif de ton métier, puis t’as ton restaurant, t’as du tellement bosser et je n’imagine même pas le bonheur que ça doit être. » Les rôles s’inversaient, sans vraiment que l’univers n’y puisse quoi que ce soit, mais il était plutôt évident que Calen lui n’avait autant de réussite que son sportif en herbe et même si cela ne restait que son point de vue, il enviait tellement sa situation, c’était bien son rêve un jour, d’avoir son restaurant même si celui qu’il souhaitait d’abord atteindre c’était d’obtenir un poste dans la cuisine d’un bon restaurant.

« Tu vas me parler de ton super restaurant en faisant tes pompes. » reprit-il en plaçant ses mains à angle droit à rapport à son buste. « Si tu ne te sens pas à l’aise sur les pieds, déjà commence par en faire sur les genoux, puis tu vas essayer de placer tes bras pour faire un bel angle droit avec le sol, tu contractes tes abdos, fort, tu ne relâches pas pendant l’effort, et il n’y a que tes bras qui doivent se soulever et remonter tout en gardant bien ton angle droit. » expliqua-t-il en lui montrant au fur et à mesure les gestes à adopter. Calen se plaça lui sur la pointe des pieds, et exécuta l’exercice lentement tout en regardant Caleb. « Pense à bien respirer aussi, le but c’est de le faire correctement pas, de m’en faire dix qui ne ressemble à rien. » finit-il par dire en scrutant ce dernier, et ainsi pouvoir le corriger au besoin.



code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyJeu 1 Avr 2021 - 18:07



Calen&Caleb
escape the reality

« Je ne sais pas si ça me manque vraiment, j’étais doué dans ce que je faisais, je ne peux pas dire que je n’aimais pas ça pour avoir un tel…engagement mais, ça n’a jamais été une passion qui me prenait aux tripes. J’avais les aptitudes et je les ai travaillés. » J’hoche doucement la tête. Rencontrer un joueur des jeux olympiques ça n’arrive pas tous les jours et avant de faire la connaissance de Calen je pensais sincèrement que pour réussir à un niveau professionnel il fallait beaucoup de travail et un engagement énorme. Comme quoi j’étais finalement assez loin du compte. En tout cas s’il y a bien une chose dont je suis sûr c’est de mon incapacité à faire du sport et quand il me propose des pompes je ne suis pas beaucoup plus soulagé parce que c’est à peine si je sais en faire. Je n’ai jamais été sportif et malgré toutes les tentatives de ma fiancée et de mes amis rien n’a jamais réellement marché chez moi, je suis certainement un cas désespéré comme Calen a rarement dû en voir. « Je vais tout t’apprendre, te montrer, il n’y a pas de situation pitoyable. » Pour un sportif de haut niveau comme lui cette situation pourrait être facilement amusante, il pourrait même presque en rire mais pourtant il ne le fait pas et je l’en remercie un million de fois. « J’espère que t’es patient. » Que je lui dis en rigolant et j’espère vraiment qu’il l’est, parce que s’il se met en tête de m’apprendre et me montrer comment faire des pompes parfaites, de la patience, il va en avoir besoin. La rencontre de Calen devient encore plus plaisante quand j’apprends qu’il est lui aussi cuisinier. Si je pensais que le sport était un point qui nous éloigne – parce qu’il en a fait son métier pendant des années et parce que je suis extrêmement nul dans ce domaine, - je ne pensais pas que l’on trouverait un point commun aussi important. « Non..je..je suis arrivé à Brisbane il y a quelques semaines, j’suis un peu parti sur un coup de tête et pour le moment je cherche justement un restaurant ou tout autre job qui me permettrait de gagner mon pain. Non…à vrai dire, je ne connais pas du tout la ville, j’essaie de faire le tour des environs mais un homme de quarante ans passés, qui cherche du travail dans un restaurant sans aucune expérience, peu de chance qu’on me prenne, donc…je prendrais ce qui vient. » En parlant de cuisine il me donne une excuse parfaite pour éviter de faire le moindre effort et j’en oublie presque que je suis censé faire des pompes. « Je cherche un cuisinier en ce moment, une place vient de se libérer. Et si tu veux je pourrai te faire visiter un peu la ville. » Une information placée comme ça, un peu comme si le destin avait choisi de le mettre sur mon chemin non pas pour une raison mais pour deux : l’embaucher et qu’il parvienne peut-être à me faire faire du sport. « Je suis tellement admiratif de ton métier, puis t’as ton restaurant, t’as du tellement bosser et je n’imagine même pas le bonheur que ça doit être. » Un petit sourire se dessine sur mes lèvres parce que oui, mon restaurant c’est ma fierté. « J’ai beaucoup travaillé pour en arriver là, mais j’avoue que je suis vraiment fier d’avoir réussi à  réaliser mon rêve. » Et heureusement qu’il me rappelle la raison pour laquelle je suis là sinon je serais sûrement encore en train de lui parler de la cuisine. Je l’imite, me plaçant au sol. Je suis toutes ses instructions en l’écoutant avec attention : faire un angle droit entre mes bras et le sol, contracter mes abdos – encore faut-il en avoir – et bien respirer entre chaque mouvement. Je commence, j’essaie. Une pompe, deux pompes, trois, quatre, puis cinq. Et je m’arrête. Sentant déjà quelques douleurs dans les bras et je relève les yeux vers lui. « Alors ? » J’attends, parce que je sais qu’il y aura forcément des choses à corriger.


WIN : Les pompes sont parfaites, aussi incroyable que cela puisse paraître, il n’y a rien à corriger.

SO CLOSE : L’angle droit bras/sol n’est pas parfait, la respiration laisse à désirer mais ce n’est franchement pas si mal que ça. Encore quelques petites choses à corriger.

FAIL : Rien ne va. Le geste n’est pas acquis du tout. Il y a encore beaucoup de travail. Bon courage Calen.

© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
flashback  ⃤  escape the reality Baby-yoda-silently-watching-the-drama-unfold
POSTS : 16833 POINTS : 550

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyJeu 1 Avr 2021 - 18:07


Le membre 'Caleb Anderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
flashback  ⃤  escape the reality AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptySam 1 Mai 2021 - 15:20


escape the reality

Octobre 2020

Il se rendait compte qu’en parlant de lui, que sa situation était loin de faire rêver et c’était même comme s’il avait honte de se présenter de cette façon. Pourtant, il était hors de question de mentir sur sa vie pour paraître quelqu’un qui n’était pas, ce qui était l’ironie étant donné que le secret le plus lourd de sa vie la changerait à tout jamais s’il le révélait. Alors quand Caleb lui dit qu’il cherchait un cuisiner, et qu’il pourrait éventuellement lui faire découvrir Brisbane, l’œil de l’Américain s’illumina comme une guirlande de Noël.

Lui proposer le travail qu’il cherche désespérément depuis des mois ? Il ne lui fallait pas plus pour qu’il lui sourit, plus que de raison il en convient mais il n’aurait pas parié sur lui-même à vrai dire.

« Je pourrais toujours faire un essai dans ton restaurant, franchement j’en serais tellement…’fin j’sais pas comment te le dire, mais ça serait top quoi. » lui dit-il en essayant de rester concentré même si, l’effort était plus difficile que de se tenir sur ses bras. « J’aimerais bien aussi visiter Brisbane, j’avoue que j’ai pas pris trop le temps de m’aventurer trop loin. »

Son regard professionnel toisait Caleb, ce n’était pas parfait certes, mais ce n’était pas catastrophique, avec du travail et de la patience il pourrait obtenir des pompes correctes.

« Alors...essaie de répartir mieux ton poids, tu le déplaces trop vers l’arrière, du coup tes bras ne forment pas un bon angle droit. Déjà avec ça, tu devrais sentir la différence, tes bras vont mieux travailler. » puis volontairement Calen imita Caleb pour lui montrer ses erreurs. « Regarde, là tu vois que mes jambes supporter plus de poids et je risque de me faire mal au dos si je me positionne comme ça, puis tu respires moins bien du coup, mes inspirations ne me permettent pas de contracter mon ventre. »
La meilleure des façons d’avancer selon Calen était de recommencer jusqu’à ce qu’on soit sûr que le résultat soit le bon, quitte à se tromper plusieurs fois et d’échouer encore plus de fois.

« Tu y fais quoi comme cuisiner dans ton restaurant ? Vous êtes une équipe de combien ? » demanda-t-il en prenant cette fois-ci appuie sur ses avant-bras, l’exercice qu’il avait en tête pouvait aider Caleb à mieux s’en sortir.

« Tu vas te mettre dans la même position que moi, et essaie de vraiment bien te placer, on va devoir faire la planche pendant au moins une minute. » lança-t-il en plaçant son téléphone entre eux deux, le minuteur qui devrait sûrement le pire cauchemar de Caleb d’ici une minute...ou moins.



code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
flashback  ⃤  escape the reality 4fc0087b7fa96a743ff0fa2b419ec9d287f5aafa
POSTS : 15503 POINTS : 640

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : flashback  ⃤  escape the reality 8acr
[07/07]

HH & Alex
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4
Jordan #2


flashback  ⃤  escape the reality 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #52


flashback  ⃤  escape the reality Oj
ANDERSONS

flashback  ⃤  escape the reality 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

flashback  ⃤  escape the reality 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46 ; Calex #49 ; Calex #50 ; Jordan #1 ; Calex #51



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyDim 16 Mai 2021 - 15:22


Calen&Caleb
escape the reality
« Je pourrais toujours faire un essai dans ton restaurant, franchement j’en serais tellement…’fin j’sais pas comment te le dire, mais ça serait top quoi. » Je lâche un petit rire amusé, parce que je ne sais pas s’il est très motivé ou s’il est simplement complètement désespéré parce qu’il cherche un travail dans un restaurant depuis un moment et qu’il n’a toujours rien trouvé malgré les heures de recherche. « Carrément. Écoute, tu me passes ton numéro et on essaie de trouver une journée pour que tu viennes faire une journée d’essai. Ça te va comme ça ? » Mais j’insiste tout de même sur le fait qu’il s’agira bel et bien d’une journée d’essai pour l’instant. Parce que je ne le connais pas, je ne sais pas quel genre d’expérience il a dans la cuisine pour l’instant. Je suis quelqu’un de très exigeant et très perfectionniste dans la vie de tous les jours mais également au travail. Surtout au travail, d’ailleurs. Je veux m’assurer que toutes les assiettes qui ressortent et qui se retrouveront face aux clients sont parfaites. « T’avais fait ton alternance dans quel genre de restaurant ? » Je tâte un peu le terrain, je ne renseigne mais quel que soit sa réponse ça ne changera en rien au fait que je compte bien lui accorder une journée d’essai à l’Interlude.  « J’aimerais bien aussi visiter Brisbane, j’avoue que j’ai pas pris trop le temps de m’aventurer trop loin. »  J’hoche une fois la tête. « Je connais plutôt bien la ville, j’y suis depuis que j’ai dix-huit ans.» Et ils sont loin, mes dix-huit ans.

J’essaie de ne pas oublier pour autant les raisons qui m’ont amené à rencontrer Calen et même si la coïncidence de rencontrer un cuisinier en recherche d’un nouveau travail est assez amusante je n’oublie pas que je suis ici pour faire du sport, ou du moins essayer d’en faire. « Alors...essaie de répartir mieux ton poids, tu le déplaces trop vers l’arrière, du coup tes bras ne forment pas un bon angle droit. Déjà avec ça, tu devrais sentir la différence, tes bras vont mieux travailler. Regarde, là tu vois que mes jambes supporter plus de poids et je risque de me faire mal au dos si je me positionne comme ça, puis tu respires moins bien du coup, mes inspirations ne me permettent pas de contracter mon ventre. » J’observe avec attention les erreurs à ne pas reproduire que Calen me montre, suivies par la suite du bon geste. Je soupire et passe une main dans mes boucles d’un air assez désespéré. « Je suis nul. » Je frotte doucement mes paupières. « Rappelle-moi de ne jamais faire de pompe devant ma copine, elle va vraiment se foutre de ma gueule. » C’est une certitude, maintenant qu’un professionnel m’a confirmé que je ne les faisais pas correctement. J’essaie de prendre en compte les conseils de Calen en faisant des nouvelles pompes, espérant sincèrement qu’elles soient mieux exécutées que les premières. « Tu y fais quoi comme cuisiner dans ton restaurant ? Vous êtes une équipe de combien ? » Je m’arrête, parce que je préfère largement parler de mon restaurant que faire du sport. « C’est de la gastronomie française. On est cinq en cuisine et trois en salle. » Plus le restaurant fonctionnait, plus j’ai pu agrandir la brigade en cuisine, au début je n’avais clairement pas les moyens d’embaucher autant de monde. « Tu vas te mettre dans la même position que moi, et essaie de vraiment bien te placer, on va devoir faire la planche pendant au moins une minute. » Il est déjà prêt et quand il m’annonce devoir tenir une minute entière dans cette position, je panique déjà. « Une minute ? » Je m’exclame presque, persuadé que je ne tiendrais jamais autant de temps dans cette position. « C’est long une minute. » Ça dépend pour quoi, c’est sûr, mais quand on parle de sport oui, ça me semble même interminable. « Je vais pas y arriver. » Je préfère le prévenir.


WIN – Caleb tient les une minute parfaitement en faisant la planche exactement comme Calen lui a montré.

SO CLOSE – Caleb est dans la bonne position mais il ne tient que 45 secondes. Il y est presque.

FAIL – Caleb ne tient pas très longtemps, et c’est sûrement parce qu’il n’a même pas la bonne position.

© nightgaunt





flashback  ⃤  escape the reality 873483867:
 


flashback  ⃤  escape the reality SjlzVax flashback  ⃤  escape the reality JMOq0GB
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
flashback  ⃤  escape the reality Baby-yoda-silently-watching-the-drama-unfold
POSTS : 16833 POINTS : 550

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptyDim 16 Mai 2021 - 15:22


Le membre 'Caleb Anderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
flashback  ⃤  escape the reality LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality EmptySam 22 Mai 2021 - 16:34


escape the reality

Octobre 2020

C’était comme lui proposer de passer une journée à Disneyland, il ne pouvait pas refuser une telle proposition et il comptait bien faire ses preuves au cours de cette journée il le savait bien que des occasions comme celles-ci ne se présenteraient pas deux fois.

« Je ne demandais pas mieux ! » s’exclama t-il, enfin le vent tournait en sa faveur. Il espérait que son semi nouveau départ à Brisbane y était pour quelque chose.

« J’ai fait mon alternance dans un restaurant italien. » répondit-il, il se rappelait encore de ses débuts même s’il n’était pas si mauvais que ça, il n’avait pas franchement cassé trois pattes à un canard les premières semaines de son alternance. Il aurait aimé être un prodige de la cuisine mais comme pour sa carrière de sportif : il faut s’y employer chaque minute de chaque jour pour pouvoir dépasser ses limites.

L’essai de la planche ne fut pas vraiment concluant c’était même loin d’être le point fort de Caleb, mais bonne nouvelle pour Calen il ne pourrait que le faire évoluer.

« Allez t’en fais pas, dis-toi que quand on a touché le fond on peut que remonter. » et pour parfaitement imager son propos, il se releva et lui tendit son bras pour l’aider à se relever sur ses deux jambes.  

« Dans la mesure où c’est possible pour toi, tu viendras une fois par semaine ici et je te ferais un programme sportif adapté, tu devras bien manger aussi pour que ça paie. Je te ferais pas souffrir trop, mais les premières semaines tu vas en chier. » il était d’une franchise brutale mais au moins il savait dans quoi il mettait les pieds. Calen attrapa son téléphone et le déverrouilla pour le passer à Caleb.

« Je te laisse noter ton numéro, je vais te coacher jusque sur ton téléphone, puis pour visiter Brisbane ça sera quand même plus pratique. » dit-il en attrapant une bouteille d’eau pour se désaltérer.

« Puis, pour ta copine t’inquiète pas, d’ici quelques temps tu feras des pompes sur une seule main, elle va être impressionner. » déclara-t-il en souriant, il s’en faisait presque le serment qu’il arrivait à le rendre un peu plus sportif, Calen aimait les défis et quand il avait une idée en tête il ne l’avait pas ailleurs. « Tu marches souvent ? Je veux dire pour aller au travail, promener ton chien ou j’sais pas ? » demanda-t-il pour lui donner quelques conseils.



code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

flashback  ⃤  escape the reality Empty
Message(#) Sujet: Re: flashback ⃤ escape the reality flashback  ⃤  escape the reality Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

flashback ⃤ escape the reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-