AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

 undercover ▽ salomon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Williams
Anastasia Williams
la poussière d'étoile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Sans emploi. Pickpocket et cambrioleuse essentiellement chez les amis et la famille
LOGEMENT : SDF, squatteuse et récemment colocataire à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire, chut, il est pas au courant)
undercover ▽ salomon C5ba1caff24af6cac44646b764dcaeed
POSTS : 1276 POINTS : 495

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Addict à diverses drogues / Pickpocket / Moulin à parole / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Est passionnée de musique (rock alternatif et musique éléctro) / Est une prodige de la batterie / Rêve de faire une carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / N'a peur de rien (si, des chiens mais chut) / A la fois hilarante et insupportablement provocante
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : undercover ▽ salomon Giphy
> FAMIGLIA <
Oh sister, what have the demons done ?Savannah #1
You didn't have to stoop so lowSaül #4
A sweet escapeGio #1

Ivy #1Jet #1Martin #2Geo #1Louisa #3Kieran #1Clyde #1Knox #1Jess #3Salomon #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : ∆ Damon
∆ Saül
∆ Riley
∆ Rae (HP - janvier)
∆ Allan
∆ Wim
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #3 & Auden #2Birdie #3Saül #2 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1

> FAMIGLIA <
Auden #3Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #4

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

PSEUDO : Shinya
AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : Lux Aeterna (avatar)
DC : Victoire Laclos
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

undercover ▽ salomon Empty
Message(#) Sujet: undercover ▽ salomon undercover ▽ salomon EmptyDim 10 Jan - 11:25





undercover


Elle a dormi une bonne partie de la journée sur le canapé démesuré de Saül et Elise pour se remettre de la nuit précédente et de ses excès. Les habitants de la maison n’ont fait aucun effort pour respecter son sommeil, ils ont pris l’habitude de faire comme si elle n’était pas là quand elle comate dans le salon. C’est le seul moment où ils peuvent tenter de nier sa présence envahissante, il n’y a bien que quand elle est endormie qu’elle se la boucle, Ana. A la tombée du jour, elle émerge, prend une douche, se nourrit de ce qu’elle collecte dans le frigo et s’échappe dans la nuit. Saül aurait probablement placé des pièges à loup sur son chemin s’ils avaient été des personnages de dessin-animé, mais au lieu de ça il se contentera de la couvrir de reproches à leur prochaine entrevue éveillée. C’est ainsi que ça fonctionne entre eux, elle fait n’importe quoi, il lui fait la morale, elle ne fait même pas semblant d’en retirer une quelconque leçon mais il se convainc tout de même qu’il a fait son devoir de grand-frère et c’est la trêve jusqu’à la prochaine connerie de la benjamine Williams (si elle se fait prendre).

Ce soir rien de particulièrement illégal de prévu, simplement une soirée dans un bar à se faire offrir des verres, à écouter de la musique pour peut-être finir dans le lit d’un bel inconnu. Ça sera toujours plus confortable que le canapé trop dur de Saül. Cela fait deux mois qu’Ana est arrivée à Brisbane et malgré qu’elle y travaille dur, elle n’a pas encore visité tous les bars de la ville. Ce soir, elle traîne dans le quartier ouest, peuplé d’étudiants et de bars à shooters où des frat-boys offrent des tournées à profusion et où les étudiantes finissent en soutien-gorge sur le comptoir. Ici, elle arrive facilement à trouver un petit cul pour passer la nuit et c’est ainsi qu’elle a dormi plusieurs fois sur le campus alors qu’elle n’y sera jamais étudiante.

Elle choisit un bar au hasard et y pénètre dans son accoutrement débraillé qui n’altère pourtant en rien son allure, elle est sûre d’elle, à l’aise en toute occasion et elle affiche un sourire provocateur alors qu’elle scanne la pièce des yeux. Rapidement, elle repère une silhouette qui détonne un peu dans ce décor, il est trop bien habillé, elle n’aperçoit que son profil mais il a l’air d’avoir davantage l’âge d’être prof qu’étudiant. Et surtout, ça se voit qu’il a le porte-feuille bien rempli, ses vêtements et ses chaussures transpirent le luxe, Ana a l’œil pour ça, un peu plus et elle aurait pu croire que c’était Saül qui lui avait tendu une embuscade. Finalement, elle va peut-être plutôt se la jouer pickpocket en première partie de soirée puisqu’elle a l’air d’avoir ferré un gros poisson, puis elle cherchera un étalon une fois qu’elle se sera rempli les poches.

Ana approche de lui dans son dos avec une démarche féline et silencieuse, il vient de régler sa consommation, son porte-feuille rejoint sa cachette sous les yeux de l’italienne qui avise une serveuse qui passe avec un plateau plein de pintes de bières. Elle lui fait aussitôt un croche-pattes qui passe inaperçu dans ce bar bondé et celle-ci s’écroule sur la table où est assis le cinquantenaire friqué. Ana profite de la confusion pour glisser sa main jusqu’au porte-feuille et disparaître avec son butin entre les étudiants qui se déhanchent sur la piste de danse. Elle commence à fouiller dedans en s’enfuyant. Il y a de beaux billets mais ce qui attire son attention c’est le passeport Italien qu’elle voit dépasser, elle y jette un œil par curiosité. Salomon Makinen. Mais ce n’est pas le nom qu’elle reconnaît d’abord mais la photo. Salomon Makinen ou Sexomon Machinen comme elle l’appelait quand elle avait treize ans et les hormones en ébullition face à cet ami sexy de son grand-frère. A l’âge où elle s’est mise à fumer et à fréquenter de petits délinquants plus vieux qu’elle, elle bavait sur Sal et Saül se moquait bien d’elle quand elle disait qu’elle finirait par l’avoir un jour.

Elle ne prend que quelques secondes à se décider, elle remet le passeport dans le porte-feuille, puis les billets, à regret, et rebrousse chemin vers la table qu’elle vient de fuir. Alors que la serveuse s’éloigne avec ses bris de verre, Ana se penche sur le sol et fait mine d’y ramasser le porte-feuille qu’elle trempe dans la flaque de bière au passage. Elle contourne la table pour se trouver finalement face à Salomon et lui tend son bien. « J’crois que t’as perdu ça. » lui dit-elle en le reluquant allègrement de haut en bas. Ça fait douze ans qu’elle ne l’a pas vu mais il a bien vieilli l’italien, il est toujours aussi appétissant. Il n’y a aucune chance qu’il la reconnaisse, c’était une gamine brune et emmerdante à l’époque, aujourd’hui, elle est devenue une jeune femme attirante et ses cheveux décolorés sont roses, elle est toujours emmerdante cependant, mais physiquement transformée. Elle s’assoit face à lui sans demander la permission et elle fait l’innocente : « Tu t’es perdu aussi, non ? Ou non, laisse-moi deviner, t’es prof ? » Mais elle est presque sûre que ce n’est pas le cas, elle se rappelle le fantasmer nu sous une blouse blanche, mais après tout, il est peut-être prof de médecine ou un truc du genre ? Non mais, les profs  n’ont pas les moyens de se payer ce genre de fringues, non ? Les profs ça porte des pulls à carreau moches. De toutes façons, elle ne compte pas lui dire qu’elle est la petite sœur de Saül, si elle veut réaliser son fantasme de jeunesse, elle a tout intérêt à taire ce petit détail. « Moi c’est Ana, et toi ? » Elle lui lance un regard séducteur comme si elle allait le dévorer sur place et désigne le porte-feuille d’un coup de menton : « J’ai sauvé ton fric de la noyade, ça mérite bien un verre. » Elle s’invite à sa table, l’enjoint à lui offrir un verre et tout ça sans trembler, elle est tout simplement sans gêne la jeune italienne. Ça peut en refroidir certains, ça en attire d’autres, mais elle a beau être en train d’essayer de mener à bien une mission qu’elle s’est assignée douze ans plus tôt, elle ne peut pas cacher qui elle est. Elle est à prendre ou à laisser.



Spoiler:
 


there's just no point
it's not gonna be okay
it's never gonna be normal
failure's always what you get
why even try then ?


undercover ▽ salomon XKfvTO3
undercover ▽ salomon LKqJkYj
undercover ▽ salomon YtxTUla

undercover ▽ salomon 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Makinen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 49 (01/06/1971)
SURNOM : Sal ≡ Lemon par ses collègues
STATUT : Marié ≡ Depuis 8 ans, à une femme à laquelle il a sauvé la mise, et avec qui il a eu un enfant, Simeon, qu'ils aiment réellement.
MÉTIER : Médecin légiste au St Vincent ≡ Ses patients n'ont plus le droit de réponse, seuls les chariots froids sont en mesure de le contredire.
LOGEMENT : SPRING HILL ≡ 52 St Paul's Terrace (maison)
Sal avec sa tête de grognon.
POSTS : 67 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≡ Bilingue italien-anglais ≡ Ancien fossoyeur, Sal a raccroché de son ancienne activité illicite d'échange d'identités ≡ Aime plus que tout au monde son fils Simeon, 7 ans, qui croit encore au père Noël et que ses parents s'aiment ≡ Fume en soirée ≡ Surfe le mardi et le jeudi ≡ Fin palais, il ne mange que dans les meilleurs restaurants (souvent italiens) ≡ Addict à sa routine soin du corps ≡ Possède un chalet à Split Yard Creek ≡ Homosexualité profondément refoulée
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Byron#1Elise#1Anastasia#1Lexie#1Jodie#1Klaus#1
RPs EN ATTENTE : ≡ Giovanni Panzani #1 ≡ Charlie #1 ≡
PSEUDO : Air
AVATAR : Christian-sexy-Bale
CRÉDITS : (av) swirly (sign) exordium
DC : /
INSCRIT LE : 05/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36028-salomon-in-bocc-a-lupo https://www.30yearsstillyoung.com/t36069-salomon-on-s-dira-oui-comme-autrefois#1655712 https://www.30yearsstillyoung.com/t36071-salomon-makinen

undercover ▽ salomon Empty
Message(#) Sujet: Re: undercover ▽ salomon undercover ▽ salomon EmptyLun 11 Jan - 10:53







« Tu viendras me faire un bisou-bonne-nuit ? » Simeon risque d’être endormi à poings fermés quand ce sera le cas, proche de l’aube à priori, mais Salomon se contente de lui sourire en achevant de boutonner sa chemise blanche. « Evidemment. Et demain matin on va toujours à la plage? » Evidemment que Simeon allait hocher la tête de toutes ses forces. Ça fait un moment qu’ils n’ont pas eu le temps de se poser à la plage pour manger un sandwich et aller surfer ensemble.

De retour dans le séjour après avoir quitté la chambre de son fils, Salomon récupère les clés de voiture sur la console de l’entrée, réajuste son col remarque du coin de l’œil le regard amusé de Frida, qui lâche le couteau qu’elle tenait en main, sa préparation abandonnée sur le plan de travail, pour s’essuyer brièvement les mains sur le torchon et venir jusqu’à lui pour déboutonner le dernier bouton. « On dirait un ministre si tu mets les deux derniers. Rappelle moi la moyenne d’âge de tes collègues ? » demande-t-elle avec un sourire moqueur, tâchant de déboutonner suffisamment la chemise pour laisser apparaître la fine chaîne dorée de son époux. « 30 ans ? » Elle pouffe. « Tu sais bien que les cinquantenaires sont soit tous mariés depuis trente ans, soit en train de jouer au poker à l’heure qu’il est. » Frida lève les yeux en l’air.

« Comme d’habitude ? » Salomon hoche la tête, et l’embrasse sur la tempe avant de retourner à sa préparation. Il est puni ce soir : il n’aura pas le droit aux lasagnes maison. C’est le prix à payer pour sa nuit de liberté, pour les secrets jusqu’à l’aube. Un dernier sourire à Frida, et il disparaît.

Direction : le centre-ville. Dans un bar qu’il ne connait pas, avec une demi-douzaine de collègues auxquels il a promis de se joindre « pour une fois », « au lieu de rester dans son sous-sol à blanchir de voir si peu le soleil ». Coup d’œil dans le rétroviseur : il n’est pas si blanc que ça. Merci papa et maman (surtout maman). Lorsqu’il arrive sur le parking, il a déjà reçu trois messages lui demandant où il est : il y répond uniquement de sa présence lorsqu’il retrouve ses amis.

« Wow Sal ! Un autre homme sans la blouse ! » Salomon répond d’un sourire, levant ses deux mains en l’air pour accuser le coup. « J’avais promis de faire un effort : pas de blouse, pas de sang. » A peine le temps de s’asseoir que la seconde tournée de bières débarque accompagnée d’un joli visage encadré de brun sous les acclamations de ses collègues – il a du louper un épisode. Ou alors il est trop vieux.

Le plateau n’est pas encore vidé qu’elle lui demande ce qu’il veut. A priori, une bière ; mais pas de la façon dont elle l’amène une minute plus tard : complètement renversée sur la table, partiellement sur sa chemise. Aux cris de surprise se mêlent les rires de ses collègues, dont Chris qui se moque allègrement de la transparence de sa chemise désormais collée sur son ventre. Dans la précipitation, Sal s’excuse vaguement auprès d’une silhouette qu’il croit avoir bousculée, et récupère quelques serviettes en papier qu’il colle sur sa chemise pour absorber la bière (et son odeur). Ce n’est pas en sentant la bière froide qu’il va pouvoir rentrer à l’aube. Malgré cette horrible sensation d’être collé à son vêtement, Sal aide la serveuse à ramasser les bris de verre, qu’il a toujours dans la main lorsqu’il se redresse.

Soit la serveuse a vraiment changé, soit c’est une autre personne. Option 2 à priori. « J’crois que t’as perdu ça. » Regard surpris sur la main tendue : son portefeuille ? Ses yeux remontent jusqu’à son visage : à en juger par ses traits candides, pas plus vieille qu’une étudiante. « Tu t’es perdu aussi, non ? Ou non, laisse-moi deviner, t’es prof ? » Gagné. « Commercial, je fais du porte à porte pour vendre des chemises pleines de bière, et je vais lancer un concept de soirée chemises mouillées sur Brisbane. Ça prendrait, tu crois ? » Ça finira bien par sécher. Il remet son portefeuille dans sa poche arrière après avoir vérifié que sa carte de paiement s’y trouve toujours. « Moi c’est Ana, et toi ? » Peut-être qu’il est trop vieux pour les étudiantes : son débit va trop vite pour lui. « Salomon » Ana. Difficile de faire plus court, à moins d’un surnom. Il ne s’attarde pas. « J’ai sauvé ton fric de la noyade, ça mérite bien un verre. » Son collègue lui demande ce qu’il prend à boire, mais le remercie d’une main en souriant, puis se tourne vers Ana. Il lui proposerait bien d’essorer sa chemise directement dans sa bouche pour sauver un peu de bière vu le prix de la pinte ici, mais s’abstient de justesse.

La serveuse est déjà revenue avec une pinte en s’excusant. « Offerte par la maison. J’vous sers autre chose ? » Ses doigts attrapent sa pinte gratuite, et il fait un signe de tête à Ana après s’être poussé pour lui faire de la place. « C’est pour moi. Après tout, ce sont tes impôts qui paient, aussi. » Lèvres pincées, il hausse les sourcils en attente de sa réaction. « J’ai menti, je suis pas commercial en chemises. » Sans nul doute qu’elle l’aura remarqué.



@anastasia williams



Traficant d'âmes


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Anastasia Williams
la poussière d'étoile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Sans emploi. Pickpocket et cambrioleuse essentiellement chez les amis et la famille
LOGEMENT : SDF, squatteuse et récemment colocataire à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire, chut, il est pas au courant)
undercover ▽ salomon C5ba1caff24af6cac44646b764dcaeed
POSTS : 1276 POINTS : 495

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Addict à diverses drogues / Pickpocket / Moulin à parole / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Est passionnée de musique (rock alternatif et musique éléctro) / Est une prodige de la batterie / Rêve de faire une carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / N'a peur de rien (si, des chiens mais chut) / A la fois hilarante et insupportablement provocante
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : undercover ▽ salomon Giphy
> FAMIGLIA <
Oh sister, what have the demons done ?Savannah #1
You didn't have to stoop so lowSaül #4
A sweet escapeGio #1

Ivy #1Jet #1Martin #2Geo #1Louisa #3Kieran #1Clyde #1Knox #1Jess #3Salomon #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : ∆ Damon
∆ Saül
∆ Riley
∆ Rae (HP - janvier)
∆ Allan
∆ Wim
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #3 & Auden #2Birdie #3Saül #2 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1

> FAMIGLIA <
Auden #3Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #4

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

PSEUDO : Shinya
AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : Lux Aeterna (avatar)
DC : Victoire Laclos
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

undercover ▽ salomon Empty
Message(#) Sujet: Re: undercover ▽ salomon undercover ▽ salomon EmptySam 16 Jan - 19:10





undercover


* Les dialogues en italiques sont en italien

Se lancer à faire les poches d’un inconnu attablé avec des amis était un risque qu’Ana avait décidé de prendre, se disant que le contenu du portefeuille en vaudrait la chandelle. Ça valait le coup effectivement, mais pas comme elle se l’était imaginé. Elle a retrouvé le fantasme de sa jeune adolescence et voilà pourquoi elle a renoncé à la belle liasse de billets qui se trouvait dans son porte-monnaie. Au lieu de s’enfuir avec les poches bien remplies, la voilà qui vient jouer les pseudo héroïnes en restituant son bien à l’italien. Elle entame une mission séduction qui ne sera pas aisée vu que sa cible est entourée d’autres hommes qui risquent de le distraire ou tout simplement le bloquer par peur du jugement. Après tout, elle est bien plus jeune que lui et ils n’ont pas besoin de voir son passeport à elle pour le savoir. Et Ana a remarqué l’alliance aussi, ce qui ne l’arrêtera pas, mais risquera d’arrêter Salomon devant autant de témoins.

Il est en train d’éponger sa chemise le Sexomon quand elle lui tend le portefeuille. Il lève les yeux vers elle et elle retrouve l’excitation adolescente qu’elle ressentait à l’époque quand il posait son regard sur elle. Elle lui demande s’il est prof, tout en ignorant copieusement tous les autres hommes autour de la table. « Commercial, je fais du porte à porte pour vendre des chemises pleines de bière, et je vais lancer un concept de soirée chemises mouillées sur Brisbane. Ça prendrait, tu crois ? » Ana fait mine de croire à son baratin en hochant la tête d’un air convaincu : « Bien sûr, si c’est toi qui fait les démonstrations de chemises mouillées, je m’inscris tout de suite... » répond-t-elle avec un sourire séducteur. Elle pousse de la hanche l’homme assis au bord de la banquette afin qu’il lui fasse un peu de place pour qu’elle se glisse en face de Salomon : « Allez, on m’fait d’la place. » Et plus vite que ça ! Elle s’invite à leur table et se présente au seul homme de la tablée qui l’intéresse. « Salomon »  Mais ça, elle le sait déjà. C’est peut-être un risque de plus de se faire démasquer mais Ana sait comment elle peut se rapprocher facilement de lui et exclure ses compagnons. Elle enchaîne dans leur langue natale à tous deux : « Salomon, hum… C’est un léger accent italien que j’entends, non ? »

Puis elle continue en réclamant un verre. Le collègue veut prendre des commandes, mais la serveuse revient et dépose une nouvelle bière devant Sal. « Offerte par la maison. J’vous sers autre chose ? » Et Sal lui fait signe de commander. « C’est pour moi. Après tout, ce sont tes impôts qui paient, aussi. » Vu qu’Ana n’a jamais payé d’impôts de sa vie, ni en Italie, ni en Australie, elle en doute fort, mais elle s’esclaffe à cette remarque. « J’ai menti, je suis pas commercial en chemises. » « Vraiment ? J’suis choquée de cette trahison ! » Il est marrant le Sexomon, elle ne s’en souvenait pas de cette partie de sa personnalité, il faut dire qu’elle avait surtout gardé en mémoire l’impact de son regard perçant et de son postérieur rebondi. Elle finit par s’intéresser à la serveuse et lui répond : « Une bouteille de tequila, des shots, du citron, du sel… Enfin bref, j’vais pas vous apprendre vot’ métier... » Elle ne se contente pas de commander un verre mais une bouteille, de toutes façons c’est trop tard il a dit qu’il offrait et elle compte la partager avec lui cette tequila. Ils pourront même laisser les autres gus participer s’ils ne sont pas trop relous. Elle sait que la politesse serait de rebondir sur ses fameuses révélations sur son métier, lui demander ce qu’il fait vraiment dans la vie, mais à vrai dire, le métier des gens n’a jamais passionné Ana. D’autant que les gens ont tendance à lui demander en retour ce qu’elle fait et « pickpocket et junkie professionnelle » n’est pas une réponse acceptable en société, sachez-le, elle a déjà essayé. Elle préfère passer directement au rentre-dedans pur et simple, en italien histoire qu’ils soient les seuls à comprendre : « J’aurais dû commander une autre bière à verser directement sur ta chemise, c’est pas assez mouillé et translucide à mon goût... » Et elle lui adresse un clin d’œil en scrutant son torse sur laquelle la chemise est partiellement collée, laissant deviner des pectoraux délicieusement dessinés.



there's just no point
it's not gonna be okay
it's never gonna be normal
failure's always what you get
why even try then ?


undercover ▽ salomon XKfvTO3
undercover ▽ salomon LKqJkYj
undercover ▽ salomon YtxTUla

undercover ▽ salomon 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Makinen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 49 (01/06/1971)
SURNOM : Sal ≡ Lemon par ses collègues
STATUT : Marié ≡ Depuis 8 ans, à une femme à laquelle il a sauvé la mise, et avec qui il a eu un enfant, Simeon, qu'ils aiment réellement.
MÉTIER : Médecin légiste au St Vincent ≡ Ses patients n'ont plus le droit de réponse, seuls les chariots froids sont en mesure de le contredire.
LOGEMENT : SPRING HILL ≡ 52 St Paul's Terrace (maison)
Sal avec sa tête de grognon.
POSTS : 67 POINTS : 655

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≡ Bilingue italien-anglais ≡ Ancien fossoyeur, Sal a raccroché de son ancienne activité illicite d'échange d'identités ≡ Aime plus que tout au monde son fils Simeon, 7 ans, qui croit encore au père Noël et que ses parents s'aiment ≡ Fume en soirée ≡ Surfe le mardi et le jeudi ≡ Fin palais, il ne mange que dans les meilleurs restaurants (souvent italiens) ≡ Addict à sa routine soin du corps ≡ Possède un chalet à Split Yard Creek ≡ Homosexualité profondément refoulée
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Byron#1Elise#1Anastasia#1Lexie#1Jodie#1Klaus#1
RPs EN ATTENTE : ≡ Giovanni Panzani #1 ≡ Charlie #1 ≡
PSEUDO : Air
AVATAR : Christian-sexy-Bale
CRÉDITS : (av) swirly (sign) exordium
DC : /
INSCRIT LE : 05/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36028-salomon-in-bocc-a-lupo https://www.30yearsstillyoung.com/t36069-salomon-on-s-dira-oui-comme-autrefois#1655712 https://www.30yearsstillyoung.com/t36071-salomon-makinen

undercover ▽ salomon Empty
Message(#) Sujet: Re: undercover ▽ salomon undercover ▽ salomon EmptyMar 19 Jan - 11:29







Oh il est ravi. Ça doit sûrement se voir à la ride amusée qui borde le coin de ses lèvres lorsqu'il affiche un sourire amusé. Elle n'a pas de répondant : elle a du mordant. Ses yeux la trahissent : elle s'éclate à sauter pieds joints dans le piège outrancier qu'ils se tendent l'un l'autre. Cette soirée va être délicieuse.

« T'étais pas là hier ? J'ai été élu Mister chemise mouillée de Brisbane » Trente ans plus tôt, sans doute qu'il aurait pu le faire - et même si les années ont relativement épargné sa carcasse, Salomon n'a plus l'audace de s'habiller en blanc pour finir trempé par des vagues de bières. Mais nul besoin de préciser que les soirées étudiantes à Milan y avaient vu leur compte de chemises mouillées et de Salomon imbibé. Exactement le genre de soirée dans lesquelles il aurait plutôt imaginé rencontrer Ana. « Salomon, hum… C’est un léger accent italien que j’entends, non ? » Dans la foulée, le temps d'une fraction de secondes, Salomon jure s'être retrouvé justement dans ces trente années plus tôt. Passée la surprise, les doigts dansants sur sa bière, Salomon se met à sourire, l'assurance retrouvée de pouvoir parler en italien à une femme qui le maîtrise. Et de ce fait, exclure poliment de la conversation les oreilles traînantes de ses collègues. Ils adorent les potins de lendemain de soirée, à se raconter autour de la machine à café dégueulasse.

« Sì. Je n'ai pas réussi à le perdre après tout ce temps ? » Sans doute espérait-il mieux se fondre dans la masse. Frida a eu ce talent redoutable : en adoptant l'identité de la 'vraie' Frida, elle a non seulement appris l'espagnol avec une efficacité redoutable, mais en plus a transformé son accent italien en quelque chose de plus chaud et roulant. Mais il existe de meilleurs moments que celui-là pour penser à sa femme ; ou pire, en parler. Ses yeux suivent le plateau reparti, aussitôt ramené avec non pas deux, mais une dizaine tequilas et autant de quartiers de citrons et de sel qu'il n'en faut pour... « La dernière fois que j'ai bu ça » .. c'était en soirée à Rome avec des amis et il avait une trentaine d'années. Dialogue de vieux con à une fille qui s'en fout probablement. Rattrapage artistique : « J'ai mal fini » Oreille traînante numéro un l'entend distinctivement et lui donne un coup de coude dans le bras en se moquant. « Ça va, t'es pas à l'article de la mort non plus papi » Sourire poli. Avec l'habitude, on l'oublierait presque la cinquantaine. Salomon ne s'attarde pas : ses doigts en attrapent deux avant qu'elles fassent les frais de la jeunesse (de toute évidence plus) fringante de ses collègues, pour les protéger de leurs assauts et l'offrir à Ana. Suivi de leurs citrons respectif et de la salière, qu'il garde en main. « J’aurais dû commander une autre bière à verser directement sur ta chemise, c’est pas assez mouillé et translucide à mon goût... » Un sourcil se hausse. Seul témoin de la décontenance : elle est plus qu'assurée. Est-ce la langue italienne qui la protège des oreilles du monde, ou son indécence naturelle ? La salière toujours dans sa main, il prend la sienne de l'autre pour en verser une petite quantité sur le creux entre le pouce et l'index.  « Ça peut s'arranger avec beaucoup de tequilas. » Parler dans sa langue natale le ramène à des années plus tôt : moins fatigué de son mariage, de leur théâtre perpétuel et de son rôle de mari infidèle - qu'il serait ravi de tenir ce soir. Son air reste détaché, à des années-lumières du chemin dans lequel il(s) s'engage(nt).

« Mais pas ici. » Regard circulaire. Il lâche sa main salée et en fait de même sur la sienne, puis lui rapproche sa téquila. « Et pas avant une demi-douzaine de ça. » L'italien abandonné pour ne pas exclure de manière trop affichée ses collègues avec lesquels il est sensé passer une partie de sa soirée. Qui lui pardonneront sans doute de rentrer plus tôt ; deux sont déjà en train de se rouler des patins monstres tandis que les autres jouent au caps.

« Salute ! » Ce n'est pas sa main qu'il met à la bouche. Avec le détachement d'un habitué, il prend la main d'Ana sur laquelle il lèche le sel déposé quelques secondes plus tôt, avant qu'elle ne s'en charge, et mord dans le quartier de citron qu'il tenait dans l'autre avant d'enfiler la première d'une soirée remplie de non-promesses. Les trois compères à côté de lui gloussent et éclatent de rire. « Je vais le dire à Frida ! » s'amuse Lara sur le ton de la déconnade, grand sourire. Elle ne le ferait jamais : autant rentrer dans son jeu. « Oh, elle le sait ! » De quoi les occuper une dizaine de minutes.
Et avancer un pied dangereux sur l'échiquier d'Ana.


@anastasia williams



Traficant d'âmes


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

undercover ▽ salomon Empty
Message(#) Sujet: Re: undercover ▽ salomon undercover ▽ salomon Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

undercover ▽ salomon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-