AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-46%
Le deal à ne pas rater :
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
32.19 € 59.99 €
Voir le deal

 (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyMar 25 Mai - 8:04




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012. Je n’arrive pas prendre conscience de ce qui est en train d’arriver. Si elle savait… Les cours qu’on a eus ensembles et dans lesquels c’était elle qui était assise en avant de moi, bon nombre de fois je n’écoutais pas le prof en avant parce que je regardais Erin en toute discrétion. Je ne pouvais pas m’en empêcher, mes yeux étaient — et sont toujours, on peut dire ça — attirés par elle comme des aimants. Quand j’avais une bonne nouvelle, c’était toujours à elle que je voulais le dire en premier: une bonne note, mon acceptation dans l’équipe de football, le fait que j’avais enfin battu Link à Smash Bros… ce genre de trucs, quoi. Alors l’avoir tout près de moi, aussi près de moi que ça, je suis aux anges. Je peine à réaliser que c’est en train d’arriver pour vrai. Mais je n’hésite pas à en profiter de chaque seconde, sans me poser de questions sur le après. Parce que ce n’est juste pas mon genre, et aussi parce que bon, les verres pris au Canvas font encore effet et ils m’empêchent de trop réfléchir. Sans trop réfléchir justement, je passe l’élastique rose de Cleo autour du poignet de la blonde, comme si c’était mon instinct qui me poussait à agir plutôt que ma raison. Parce que je suis bien avec elle, que ce bracelet a déjà bien son importance dans notre histoire. En réponse, elle lève le poignet pour l’admirer et enlace ses doigts avec les miens, me faisant sourire davantage. Sa main est douce et chaude dans la mienne. Mon pouce caresse le dessus dans un geste automatique, comme pour m’assurer qu’elle est bel et bien avec moi, là, maintenant, et aussi parce que j’ai envie de lui procurer des sensations agréables. Je me penche finalement sur elle pour l’embrasser une fois de plus, ayant soif de ses lèvres, de sa bouche, de ses caresses. Mes baisers forment un petit chemin le long de son cou, pour remonter jusqu’à son lobe d’oreille que je mordille, alors que ma main explore un peu plus bas, à l’orée de sa jupe. Erin glisse une main sous mon chandail pour caresser mon ventre, mon torse, et je commence déjà à perdre la tête avec tant de sensations. L’excitation monte, j’ai envie d’elle, mais je n’ose pas aller plus loin avant de l’entendre me dire que c’est okay de son côté. Après tout, il ne s’est jamais rien passé de tel entre nous avant ce soir. Tout dans ses gestes pourtant me montre qu’elle a aussi envie, ses caresses, ses baisers, sa respiration irrégulière, et maintenant le fait qu’elle retire mon t-shirt. Devant elle comme ça, torse nu, je me sens vulnérable, presque gêné, alors que je sens son regard m’enflammer. Et pourtant, on s’est déjà baignés ensemble, mais c’est loin d’être le même genre de contexte. Mais Erin se mordille la lèvre et je l’embrasse de nouveau, c’est insupportable, elle est tellement mignonne quand elle fait ça. La tension monte lorsqu’elle déboutonne mon pantalon, mon bas-ventre s’enflamme et je contracte les abdos par automatisme.


Je redépose le verre en avant et me tourne de nouveau vers ma meilleure amie. Retour à la réalité. Je lui offre un petit sourire mélangé de tendresse et de timidité. L’alcool commence à faire moins effet, la réalité nous rattrape. Mais je ne regrette rien et j’espère qu’elle aussi. Mais la réalité veut dire qu’on est dans Choupette, dans un endroit potentiellement publique — heureusement, pas à la vue des gens il semblerait. Je me penche pour coller de nouveau mes lèvres à celles d’Erin, puis je cherche mon caleçon, que je retrouve sous le siège conducteur. Je l’enfile et ouvre les bras pour inviter la blonde à venir se coller contre moi. Je me retrouve le dos contre la banquette arrière, Erin dans mes bras, soudain pris d’une énorme fatigue. « On rentre pas, mmmkay? » je marmonne dans ses cheveux, passant le bout de mes doigts sur son dos.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyVen 28 Mai - 0:28




Back When I Was Livin' for The Hope of It All




Sa main vient récupérer son débardeur, qu’elle enfile sans prendre la peine de remettre son soutien gorge. Adriel revient sur elle pour un baiser alors qu’elle a toujours passé sa tête par le col de son vêtement. Elle rit. Ça l’amuse drôlement de voir son impatience. Pendant qu’il remet son caleçon, Erin en profite pour remettre son tanga et sa jupe. C’est plus sage si quelqu’un passe par là. Et puis ça lui ferait bizarre de rester nue devant lui de toute manière. Ils se découvrent à peine. Du moins dans l'intimité. Elle est plus à l’aise avec du tissu sur le dos. Les bras grands ouverts, il l’invite à venir se blottir contre lui. Erin ne se fait pas prier. Sa tête vient se caler sous son menton en poussant un soupir. « On rentre pas, mmmkay? » Elle ferme les yeux en souriant. Secrètement elle rêve que cette nuit ne se termine jamais. Les regrets n’ont pas leur place. Tout ce qui c’est passer ce soir est parfaitement consentie de son côté. « D’accord » Sa main vient chercher la sienne. Ses doigts s'entrelacent naturellement aux siens. Après autant d’effervescence, Erin sent la fatigue l’emporter. Sa tête commence à glisser toute seule le long de son torse. Les minutes passent. Des minutes qui se transforment en demi-heure. Une heure …une heure trente … deux heures… Le portable de Sanders ne cesse de vibrer sur le plancher de la coccinelle. Elle ronchonne en venant se blottir un peu plus contre Adriel. Mais les vibrations finissent par avoir raison d’elle. Elle rouvre les yeux en cherchant l’origine du bruit. Son portable a glisser sous le siège conducteur. On se demande comment il a atterrit là … Elle tend la main pour le récupérer. Mais son bras manque quelques centimètres. La barbe. Elle manque de se cranter. Heureusement elle se rattrape au bras d’Adriel. D’ailleurs, il dort encore comme un bébé. Sanders déverrouille son portable pour voir qui s’acharne. Elias …. Dix appels en absence. Le même nombre de textos. « T’es où ?? » T’as vu l’heure ? » « RÉPOND » « Je m’inquiète » « Si tu ne réponds pas je lance une brigade à ta recherche » Elle roule des yeux devant l’exagération de ses messages. Elle lui envoie un « Tu saoule. J’ai plus quatre ans. J’arrive » Quel rabat-joie celui là. Erin se redresse et s’assoit à califourchon sur la belle au bois dormant. Elle fait marcher deux de ses doigts sur son torse en se mordillant la lèvre. Qu’il est séduisant … Même quand il dort ! Elle se penche un peu plus sur lui en souriant. Son index vient caresser ses lèvres d’un geste délicat. « Debout mon prince » Elle commence à lui faire quelques bisous dans le cou. Puis elle se rapproche de ses lèvres. « Faut qu’on rentre. Mon frère va nous tomber dessus sinon » C’est si cruel de devoir se séparer de lui. Elle est si bien là. A contre coeur, Erin s’installe sur le siège conducteur et démarre Choupette pour ramener son Lord dans son château. Durant le trajet elle vient chercher sa main sans quitter la route des yeux. Ses lèvres s’étirent. Son coeur papillonne. Cette journée aurait été parfaite si elle avait pu se lever au petit matin à ses côtés. Choupette se gare devant chez lui. Elle coupe le moteur pour ne réveiller personne. « Addie…. Je… » Elle baisse les yeux, un peu timide. « J’ai adorée cette soirée avec toi » Elle le regarde en souriant timidement. Furtivement elle penche sur lui et l’embrasse tendrement en glissant sa main derrière sa nuque. C’est son premier amoureux. C’est vraiment tout nouveau pour elle. Et puis là ça sonne différent de ses autres flirts. Elle a des petits frissons qu’elle n’a jamais eu avec les autres. « On se revoit bientôt ? » Genre demain ? Tout à l’heure ? Si Elias ne la harcelait pas .... Elle colle son front contre le sien en plongeant ses émeraudes sur lui. « Bonne nuit » Souffle t-elle. « Fait de beaux rêves » Qu’elle ajoute en lui volant un chaste baiser. Piouf... c’est dur de le laisser partir. Non sans mal, Adriel quitte la Volkswagen. Erin s’éloigne en ne quittant pas son rétro central des yeux. Pas temps que la silhouette de Mayers est encore visible.

Elle rentre dans la maison familiale sous l’oeil avisé de son aîné qui est planté dans le canapé du salon. Erin s’empresse de rejoindre sa chambre avant de subir son interrogatoire. Elle se jette dans son lit toute rêveuse en trifouillant l’élastique qu’elle porte au poignet. Amoureuse ? Elle récupère son portable pour lui envoyer un « Tu me manques déjà … » Le sommeil a raison d’elle. Morphée lui ordonne de fermer ses petits yeux. Elle s’endort avec son portable à proximité. Sait-on jamais s’il envoie à son tour un message ! Accro je vous dis !



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyMar 8 Juin - 17:38




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012.

Je trouve mon caleçon en avant et revient vers Erin lui coller un tendre baiser alors qu’elle est en train de passer son débardeur par-dessus sa tête, ce qui la fait rire. La réalité me rattrape, je prends plus conscience de ce que nous avons fait, nous l’avons fait, mais je ne m’en préoccupe pas plus que ça. Zéro regret. C’est la plus belle nuit de ma vie. Je ne prends pas la peine de remettre ni mon pantalon ni mon t-shirt, ne me sentant plus timide du tout devant elle de me retrouver pratiquement nu. Tout de même, au cas où quelqu’un passe par là, je préfère quand même remettre mon sous-vêtement. J’écarte les bras et, comme je le souhaitais, Erin vient se blottir contre moi. Je les referme sur elle et, rempli de fatigue, mes yeux se ferment tout seuls alors que mes doigts glissent le long du dos de la blonde. Je tente de m’assurer qu’on ne rentre pas tout de suite, je ne suis pas prêt à ce que la soirée se termine. Je ne sais pas si je vais l’être un jour. « D’accord » Sa main atterrit dans la mienne, nos doigts s’entrelacent. Je me laisse porter par le son de sa respiration, les battements de son coeur.

Toute notion du temps disparaît, le sommeil m’a avalé. Je retrouve un peu de conscience en sentant quelque chose sur mon torse, mais je n’ouvre pas plus les yeux. C’est plutôt agréable. Quelque chose de doux caresse mes lèvres délicatement. « Debout mon prince » Je souris en reconnaissant la voix si familière de ma meilleure amie… plus plus? Je grogne, grognements qui se transforment en gémissements alors qu’elle me fait des bisous dans le cou. Je laisse mes mains remonter le long de ses bras jusqu’à ses épaules, les yeux toujours fermés. Mes doigts trouvent son visage et le caressent partout, partout, comme pour mieux le mémoriser. Son souffle frôle mon visage. « Faut qu’on rentre. Mon frère va nous tomber dessus sinon » Je pousse un grand soupir. Elias. Il me tuerait sans aucun doute s’il savait. Mes mains glissent la poitrine d’Erin lentement et je réalise vraiment qu’elle n’a pas de soutien-gorge. C’est loin de me déplaire. Je les descends un peu plus bas, les arrête sur ses hanches. Je marmonne quelque chose d’incompréhensible pour pester contre la situation, et ouvre enfin les yeux, pour remarquer ses deux émeraudes fixées sur moi. « J’ai pas envie de rentrer », je murmure. Mais je sais qu’on n’a pas le choix. Éventuellement, quand l’un ou l’autre aura son propre endroit, on n’aura pas à se laisser en plein milieu de la nuit comme ça. C’est en pensant à des potentielles nuits complètes avec Erin — elle dans mes bras, en cuillère, ses longs cheveux blonds caressant le bout de mon nez… Bref, c’est en pensant à ça que je regagne le siège passager alors que ma meilleure amie démarre Choupette, après que j’aie enfilé le reste de mes vêtements. C’est avec beaucoup plus de délicatesse que précédemment qu’elle me ramène devant la maison de mes parents, cette grande maison dans laquelle j’ai grandi, sa main dans la mienne. Je n’ai aucune idée si c’est la fatigue ou juste que le bien-être prend tellement de place en nous, mais on ne parle pas durant tout le trajet. On savoure le moment, on se jette de petits regards remplis de sous-entendus. Beaucoup trop tôt que je ne l’aurais voulu, elle coupe le moteur. « Addie…. Je… » Mon coeur s’accélère et je tente de cacher ma nervosité par un petit sourire pour l’encourager à continuer. « J’ai adorée cette soirée avec toi » Sa main vient se nicher sur ma nuque et j’ai même le droit à un baiser. Je ne m’en lasserai jamais. « Moi aussi », je chuchote contre ses lèvres. Je pose ma paume contre sa joue, la caresse de mon pouce en la regardant droit dans les yeux. Je me sens… libéré. Libéré qu’elle sache enfin ce que je ressens pour elle — même si je ne l’ai pas dit tout haut, j’ai le sentiment qu’elle s’en doute. « On se revoit bientôt ? »  « Quand tu veux », je réponds tout simplement aussitôt. J’ai déjà hâte. Je n’ai rien de prévu dans les prochains jours, mais même si c’était le cas, j’aurais été prêt à tout reporter pour elle. Front contre front, on s’observe sans rien dire, parce que nos yeux veulent tout dire. Puis… « Bonne nuit » Avec une petite moue boudeuse, je me recule. « Bonne nuit », je dis dans un souffle. Je n’ai pas envie de partir. Mais tous deux ne pouvons malheureusement pas rentrer tard. J’ai hâte qu’on soit totalement indépendant de notre famille. M’enfin, assez pour ne devoir rendre de comptes à personne. « Fait de beaux rêves » Je souris. « Ils ne pourront que l’être », je rétorque dans un petit air amusé. « Toi aussi… » J’aimerais pouvoir dormir avec toi. Je me penche de nouveau pour l’embrasser. Puis un autre baiser. Et je sors de la voiture, me retournant au moins cinq fois pour la suivre du regard. Mais bientôt, je ne vois plus Choupette et je suis forcé de me rendre à l’évidence qu’il faudra que je rentre.

Ma mère m’attend avec une tasse de tisane dans les mains. Je le sais, parce qu’elle ne prend que de la tisane, jamais de thé ou de café, même décaféiné. « Adriel », m’interpelle-t-elle. Ce n’est pas une question, mais son ton m’incite à m’approcher. Je reste à l’entrée du salon, m’appuyant contre le mur en me voulant nonchalant. « Mmmm? » J’ai passé la plus merveilleuse des soirées. J’ai envie de le crier très fort. Mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. « Où étais-tu passé? » Je mets un temps à répondre. Ma mère sait quand je mens, ce n’est même pas la peine d’essayer. « Avec une amie », j’avoue finalement. « C’est cette Sanders? Adriel, je crois vraiment qu’elle est une mauvaise influence pour toi. » Je me retiens vivement de rouler des yeux parce qu’elle ne manquera pas de me le faire remarquer. « Nope, je… je ne suis pas d’accord », je tente. Je n’aime pas contredire mes parents, mais ça m’énerve qu’ils pensent ça d’Erin. C’est la fille la plus merveilleuse du monde et j’aimerais beaucoup qu’ils le voient à leur tour. « Sur ce, je vais aller dormir. Bonne nuit, m’man. » Autant écourter la conversation. Je m’approche quand même pour lui donner un bisou sur la joue. Puis, je monte à ma chambre et m’y enferme, me jette directement sur mon lit, les yeux levés vers le plafond, pensif. Je revois la soirée dans ma tête, je me la repasse en boucle du mieux que je le peux. Puis, juste au moment où je sors mon portable de ma poche pour envoyer un sms à Erin pour m’assurer qu’elle est bien rentrée, il vibre. Un large sourire étire mes lèvres en voyant son nom s’afficher sur mon écran. « Tu me manques déjà … » Ce n’est pas la première fois qu’elle me dit que je lui manque, mais cette fois-ci, ça sonne différent. C’est une merveilleuse sensation que je ressens. « Tu me manques encore plus », je muse. « Es-tu libre demain? » J’ai tellement hâte de la revoir, de m’assurer que cette nuit n’était pas un rêve. Je ne sais pas si j’enfreins des règles de dating, s’il faut que j’attende trois jours ou je sais pas pour la contacter et l’inviter de nouveau? Mais c’est aussi ma meilleure amie, depuis des années déjà, alors je suis persuadé que les règles de ce genre ne s’appliquent même pas.

Je me réveille et tend immédiatement la main pour atteindre mon portable. Je sens l’enthousiasme grimper en flèche en moi en voyant qu’Erin est bel et bien libre aujourd’hui. Je lui dis que je passerai la chercher en début d’après-midi et la matinée passe tellement lentement. Je m’occupe en rangeant exceptionnellement ma chambre, en jouant à ma PlayStation, en allant lancer frénétiquement le ballon de basket dans le panier accroché au-dessus de la porte de garage. Puis, le moment venu, j’attrape les clés de la Mercedes de ma mère pour aller chercher Erin. J’ai hâte d’avoir ma propre voiture, mais mon père m’a promis qu’il me donnerait sa Maserati dès que le nouveau modèle sortirait.  Dans quelques mois, peut-être. N’ayant aucune intention de me retrouver face à son frère, je lui envoie un sms pour lui signaler mon arrivée. Elle me rejoint peu de temps après, plus belle que jamais. « T’es ravissante, Erin », je souffle, ne pouvant m’en empêcher. J’hésite un instant, me demandant si je peux l’embrasser ou pas, comme si hier soir/cette nuit allait se révéler avoir été une hallucination, au final. Mais, n’en pouvant plus, j’encadre son visage de mes mains et l’embrasse avec tendresse… jusqu’à ce que la voiture nous surprenne en avançant toute seule. Je pèse rapidement sur la pédale de frein. Dans ma hâte de l’embrasser, j’ai oublié de mettre le bras sur park. « Pardon », je dis en étouffant un rire. « Prête? » je lui demande avec un petit sourire en coin. Je ne lui ai aucunement dit où nous allions. Peu de temps après notre rencontre, on a commencé une chouette tradition. Mes parents me donnaient des canettes à aller échanger contre des sous à l’épicerie, ce que nous allions faire ensemble, avant d’utiliser l’argent pour nous acheter une tonne de bonbons. Comme je “rendais service” à mes parents en allant consigner les bouteilles et les canettes pour eux, ils me laissaient tout l’argent. Bon, ça ne faisait pas réellement une fortune, mais du haut de mes douze ans, ça l’était. Je me stationne devant la même épicerie à laquelle Erin et moi allons faire du troc depuis des années. « J’ai déjà consigné les bouteilles pour nous épargner du temps », je lui explique en arrêtant la voiture. « Je t’avertis, on prend absolument du chocolat Cadbury », j’annonce avec un petit sourire en coin. « Le reste… tu peux choisir. Et ensuite, on pourra aller manger ça à la plage… » J’essaie de détecter dans ses yeux si l’idée lui plait. « Ça te dit? » Bon, je lui ai demandé de mettre son maillot de bain par sms un peu plus tôt, elle doit s’en douter. Mais d’abord, les bonbons. Totalement essentiels. Je ne doute pas qu’on sera comme deux enfants à l’intérieur. Comme d’habitude, duh.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyJeu 10 Juin - 17:49




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Dormir n’a jamais aussi agréable. Erin se laisse bercer par sa respiration. Tout était paisible jusqu’à ce que les vibrations de son portable viennent rompre cette sérénité. Ce n’est autre qu’Elias qui pète son câble de ne pas avoir sa soeur rentrer. Il est sûrement en train de se faire des films. Et il a toutes les bonnes raisons de s’en faire … Lasse de se faire importuner par ce frère trop protecteur, elle se console en portant son intention sur son Lord. Il dort comme un bébé. Ça la fait sourire. C’est étrange de se dire qu’ils sont plus que des meilleurs amis à présent. Même si dans le fond, il restera toujours son âme soeur amicale. Ce genre de chose ça ne se commande pas. Il n’y a pas plus beau duo que deux amis qui s’aiment. Adriel est certainement celui qui la connaît le mieux après Leah et son frère. Subtilement, Erin le réveille avec la douceur de ses baisers et de sa voix qui fredonne angéliquement. Elle aurait payé cher pour finir sa nuit là, avec son prince. Mais si Elias leur tombe dessus, c’est en cage qu’ils finiront. Enfin lui, pas elle. « J’ai pas envie de rentrer » Mayers ouvre doucement ses yeux. Erin lui sourit tendrement tout en laissant ses doigts traîner dans ses cheveux. < Pas le choix Didi > Il se rhabille rapidement pendant qu’elle se faufile sur le siège conducteur. Adriel rejoint sa place de passager. Elle conduit tranquillement jusqu’à chez lui un peu à contre coeur. Ils s’échangent quelques regards complices, amoureux surtout. La petite Volkswagen fait silence lorsqu’elle arrive devant de la sublime demeure des Mayers. Il ne faudrait pas alerter maman … Erin a bien remarquer ses petites allusions à son égard. Au lieu d’avoir un comportement approprié, Sanders s’amuse à jouer les espiègles. Au grand dam d’Adriel qui tente toujours d’apaiser les tensions entre les deux femmes. D’abord hésitante, Erin avoue qu’elle n’a aucun regret pour cette soirée avec lui. Et pour le lui prouver, elle vient se pencher sur lui pour un baiser sincère. « Moi aussi » souffle t-il entre ses lèvres. Son visage tout prés du sien, Sanders lui sourit en penchant sa tête sur sa main. Elle lui propose de remettre ça bientôt. Genre demain ? Rien qu’a l’idée de devoir le quitter ce soir c’est un supplice. C’est donc ça être amoureuse ? Déjà qu’elle ne pouvait pas se passer de lui avant. Alors là … « Quand tu veux » « Demain ? » Ce n’est pas vraiment une question en fait. Elle est persuadée qu’il dira oui. Ça se lit dans ses yeux. Front contre front, elle lui souhaite une bonne nuit. « Bonne nuit » La mine boudeuse du brun l’amuse. Avec ses deux pouces, Erin redessine un sourire en étirant la commissure de ses lèvres. Elle lui souhaite que ses rêves soient aussi beaux que les siens. « Ils ne pourront que l’être » Le visage de la blonde rayonne de bonheur. Tout ça est beaucoup trop beau pour être vrai. « J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. Je veux pas me réveiller » Ça serait trop rude de se dire que tout ça c’est le fruit de son imagination. Car ouais, tout ça, elle l’a rêver avant que ça n’arrive réellement. Le goût de ses lèvres vient chatouiller ses papilles. Erin se sent frissonné de bonheur. Un, puis deux. Lorsqu’il se détache elle attrape son col pour lui en voler un troisième. C’est une véritable torture de se séparer là. Mais la notification de son portable la ramène à la réalité. Elle marmonne son mécontentement en reprenant une position convenable pour conduire. Se quitter pour mieux se retrouver nan ? Il quitte l’auto à contre cœur. Erin lui envoie un baiser en le soufflant avec sa main. « Bisous » Dit-elle d’une petite voix pour ne pas ameuter les voisins. Légèrement baisser pour l’entrevoir dans l’encadrement sa portière, elle lui sourit avec une infinie tendresse. Puis elle se décide enfin à redémarrer Choupette pour prendre la route en direction de la maison familiale. Son regard peine à quitter son rétroviseur central. Mais au premier virage Adriel et bel et bien disparu de son champ de vision.

Elle se sent légère, joyeuse. Si bien qu’elle fredonne tel un rossignol au printemps. Discrètement elle tourne la clé dans la serrure pour ensuite pousser la porte tout doucement. Mais en apercevant l’éclat de la télé du salon, ses gestes sont moins timides. Elias l’attend sagement sur le canapé. « C’est pas trop tôt » Elle roule des yeux et presse le pas vers sa chambre. « T’étais avec qui ? » Dit-il en se redressant sur le canapé. « C’est pas tes oignons » qu’elle répond avant de s’enfermer dans sa chambre. L’amour frère soeur, ce n’est pas une légende pour ces deux-là. Erin enfile une nuisette en soie blanche puis elle se laisse tomber dans son lit en poussant un soupir d’aisance. Sa vie prend un nouveau tournant. Elle pensait que perdre sa virginité serait quelque chose d’assez conséquent. Mais tomber amoureuse c’est finalement beaucoup plus … magique et incroyable. Ce sentiment nouveau la rend toute chose. Elle a se sourire niait au bout des lèvres qui ne veut pas la quitter. Sans parler d’Adriel qui occupe non pas seulement son coeur mais son esprit. Elle s’amuse à tirer sur l’élastique fuchsia qu’elle porte au poignet. Il a oublier de le récupérer. Et elle n’a pas vraiment l’intention de lui rendre. C’est tout un symbole à ses yeux. Elle pivote sur côté pour récupérer son portable et lui envoyer un texto. Ça lui démange trop les doigts. Tant pis pour la règle des trois jours. « Tu me manques encore plus » Hooo son petit coeur papillonne en lisant sa réponse. Il est beaucoup trop mignon. Ces mots n’ont plus la même résonance qu’avant. Ça sonne différent. « Es-tu libre demain? » Elle relève ses jambes en l’air pour les croiser. Dans la seconde elle répond. « Oui ouiii ouiiii !!! On se voit demain, obligééé » Erin rajoute plein de petits cœurs pour accentuer son enthousiaste. Si avec ça il doute encore elle ne peut plus rien pour lui. Heureusement qu'elle ne paye pas au nombre d'émoji.

Au petit matin, elle tâte sa couette à la recherche de son téléphone. Il est collé à sa joue. On peut même lire les touches gravé sur sa peau. Élégant. Quel bonheur pour elle de lire qu’il lui donne rendez-vous dans l’après-midi. Elle se lève toute souriante pour se rendre à la cuisine où se trouvent son frère et sa mère qui déjeune. « Bonjour ma chérie, bien dormit ? » Erin hoche la tête en baillant. Puis elle fait un bisou à sa mère. À son frère ensuite. Son sourire n’a pas disparu depuis la veille. « Il s’appelle comment ? » Demande sa mère toute mielleuse de voir sa fille dans cet état. « M’mann » Ses joues s'empourpres d’un rouge fraise. Son aîné fronce les sourcils comme si ça allait l’aider à deviner l’identité de du prétendant de soeur. « Nom, prénom, adresse ! » « Alors là tu peux te brosser » Erin lui tire la langue aussi sec. Le sourire d’Elias le rend plus sympathique. Il est chiant on va pas se mentir. Tout ce qu’il demande c’est de ne pas voir sa petite soeur saccagé par l’amour. Ni par quoi que se soit d’autre. « Il a intérêt à ce tenir à carreaux » « Eliaaaass laisse donc ta soeur vivre sa vie. » Elle profite de la défense de sa mère. Les deux mains sous le menton, elle fait papillonner ses paupières en souriant exagérément. Hey hey !! Ecoute maman ça te fera les pieds.

LA grande question, je mets quoi ? Debout face à sa penderie. Ses cheveux gouttent encore dans son dos. Fraîchement sortie de la douche, Erin cherche quoi se mettre. Ce n’est pas la première fois qu’elle voit Adriel. Ils se sont vu genre un million de fois avant aujourd’hui. Mais ils ont franchit un sacré cap dans Choupette. Erin ressent le besoin de lui plaire un peu plus que d’habitude. Elle veut être jolie à ses yeux. Pas vulgaire non plus. « Naturelle hummm » Sois toi-même. Il fait chaud dehors. Une robe c’est pas mal ? La jaune qu’elle a achetée samedi dernier avec Leah sera parfaite. Le tissu glisse le long de ses courbes. Erin s’assoit devant sa coiffeuse pour sécher ses cheveux, les brosser, les lisser. Ensuite le maquillage. Un peu, mais pas trop. Juste de quoi souligner le contour de ses yeux. Elle admire son reflet dans le miroir avant de mimer un bisou. Son portable lui signal un message. Adriel l’attend en bas. Parfait ! Elle se parfum d’Opium puis quitte sa chambre. « J’y vais, à ce soir ! » « Pas de bêtises ! » « Tinquièèèèteeee » Elias tire la tronche. On sait tous que son t’inquiète est perturbant. En voyant la Mercedes, son stress monte un peu. C’est quoi au juste ? Un rencard ? Ou juste elle et lui ? Ils sont toujours best friend mais avec un petit truc en plus. C’est ça ? Elle se baisse pour lui faire coucou, puis elle ouvre la portière et s’installe côté passager. « T’es ravissante, Erin » Ses petites fossettes creusent ses joues. « Merci, t’es pas mal non plus tu sais » Il est plus que canon ouais. La prochaine qui ose poser son regard sur lui, elle lui crève les deux yeux. Gentille Erin. Jalouse ? Du tout. Il la fixe étrangement. Son coeur tambourine n’importe comment. Ils sont surement en train de se poser la même question. Ça semblait plus facile hier soir. Les deux mains d’Adriel viennent lui encadrer le visage pour ensuite l’embrasser tendrement. Erin se laisse aller en hésitant pas à rouler sa langue autour de la sienne. C’est vraiment très agréable tout ça. Elle ne se rend même pas compte de la voiture qui avance toute seule. C’est le cadet de ses soucis là. Une bombe pourrait exploser, elle ne sourcillerait même pas. « Pardon » Toute chamboulée, Sanders pouffe de rire avec lui sans trop comprendre ce qui se passe. Ses yeux fixent ses lèvres tandis qu’elle mordille la sienne en souriant. « Prête? » « Prête » dit-elle, malicieuse. Prête pourquoi ? Elle n’en sait strictement rien. Mais du moment qu’elle était avec lui, tout lui allait. Adriel l’amène jusqu'à cette épicerie qu’elle reconnait immédiatement. « J’ai déjà consigné les bouteilles pour nous épargner du temps » Ce rituel était parfait. Erin s’amusait même à faire le tour de ses voisins pour récupérer un max de déchets à recycler. Elle leur disait : C’est pour la bonne cause. Mais ce qu’elle omettait de préciser c’est qu’elle était surtout très intéressée pour acheter des confiseries. « Je t’avertis, on prend absolument du chocolat Cadbury » Le mot chocolat lui donne des coeurs dans les yeux. « Tu sais parler aux femmes toi »Un large sourire prend place sur ses lèvres. « À nous la crise de foie !!!! » « Le reste… tu peux choisir. Et ensuite, on pourra aller manger ça à la plage… » L’idée de la plage lui plaît beaucoup. S’il lui avait demandé d’enfiler son maillot de bain c’était pas pour rien. Ils auraient pu aller à piscine aussi. Mais la plage c’est top ! Elle s’imagine se prélasser avec lui sur le sable. Si bien qu’elle en oublie de lui répondre. « Ça te dit? » Erin remue la tête histoire de sortir de sa rêverie. « OUI oui oui ! J’adore ! Je kiffe je sur kiffe. GOOO ! Allons vider le rayon de bonbons. J’ai besoin de sucre mouhahahahah » Elle se marre en sortant de la voiture. Lunette de soleil sur le nez, elle baisse la tête pour le regarder par dessus ses verres. Un petit rictus s’étire doucement tandis qu’elle tend discrètement sa main pour entrelacer ses phalanges entre les siennes. La petite cloche de l’entrée signale leur présence. « Tiens ça faisait longtemps ! » « On vous avez manqué Monsieur Haris ! » « Totalement » Répond le gérant de la supérette. Un homme bien charpenté au visage plein de sympathie. Erin se saisit d’un sac en papier pour le remplir de divers sucreries. Des oursons, des fraises tagada, des Carambar, des mini coca, les bonbons qui piquent la langue. Sans oublier les Ring Pop ! La base. Et le collier de bonbons. Mais au lieu de le mettre dans le sac elle le met tout de suite autour de son cou. Adriel fait le plein de Cadbury. « Je pense qu’on est pas mal ? » Ils passent à la caisse. Elle peut pas s’empêcher de piquer une fraise sur le chemin.

Direction la plage. Serviette à l’épaule, elle retire ses sandales, puis ils marchent tous deux vers la mer. Ils se trouvent un petit coin tranquille non loin de l’eau. Une genre de petite crique. Erin étale sa serviette tout prés de celle de Mayers, pour ne pas dire à cheval dessus. Sa robe tombe à ses pieds pour laisser apparaître son bikini rose pâle. Tadammmm. Elle regarde Adriel en espérant que ça lui plaît. Ils se sont déjà vu en maillot mais bon … Hier il l’avait vu sans rien du tout. Elle plie sa robe soigneusement pour la ranger dans son sac de plage. Elle en sort un tube de crème solaire qu’elle agite sous les yeux du brun. « Tu m’aide ? » C’était surtout la bonne excuse pour se rapprocher de lui hein. Sourire malicieux au coin des lèvres, Erin s’assoit prés de lui en lui présentant son dos. Elle s’attache les cheveux en faisant un chignon rapide grâce un joli élastique fuchsia ….


Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptySam 26 Juin - 21:27



Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012.

Dormir dans la même pièce qu’Erin (et d’autres) lors d’un sleepover d’anniversaire, c’est une chose, mais dormir avec Erin collée contre moi, c’est un tout autre monde. Mes pieds pendent hors de la banquette, j’aurai sûrement mal au dos plus tard, et pourtant, là, maintenant, avec ma meilleure amie contre moi, je n’ai jamais aussi bien dormi. Ses baisers et sa voix me réveillent doucement, puis elle m’annonce qu’on doit rentrer. Ce à quoi je proteste, même si je sais que ça ne sert à rien. Lorsque j’ouvre les yeux, son sourire m’accueille. J’ai toujours adoré son sourire — la manière que ses joues se creusent en de jolies fossettes et que ça se rend jusqu’à ses yeux. Ses doigts passent dans mes cheveux et je me bats dangereusement avec moi-même pour ne pas fermer les yeux. « Pas le choix Didi » Un grognement s’échappe de mes lèvres, mais je ne proteste pas plus, n’ayant pas envie de nous rendre la tâche encore plus difficile. Je trouve le reste de mes vêtements pour les enfiler et me réinstalle sur le siège passager à l’avant. Erin conduit beaucoup plus lentement que quand on a grimpé cette colline. Nos regards se croisent, on s’échange des petits sourires, mon coeur bat un peu plus vite à chaque fois que je pose les yeux sur elle. J’ai le coeur gonflé d’amour pour elle, plus que jamais. Avoir été intimes comme ça… il y a définitivement quelque chose de différent maintenant. Mais en même temps, je la connais depuis si longtemps… on reste les mêmes. On arrive devant chez moi. Je n’ai pas envie de sortir, de mettre fin à cette soirée magique. Mais il le faut… jusqu’à ce qu’on remette ça. Ça me paraît irréel. Peut-être qu’en nous réveillant tantôt, on ne reviendra que les meilleurs amis du monde. Mais ses lèvres se posent sur les miennes dans un baiser qui me rassure. Son visage se cale dans ma main. J’aimerais qu’on reste ainsi, nos visages aussi près l’un de l’autre, pour toujours. Erin dit même qu’elle a envie qu’on remette ça bientôt. « Demain ? » Je hoche doucement la tête. « Quand tu veux », je répète. Pour elle, je ferais n’importe quoi. Et c’est surtout que j’en ai vraiment envie. Front contre front, on se souhaite bonne nuit. À contre coeur. Après la soirée qu’on a passée, mes rêves ne pourront qu’être beaux. Je flotte sur un nuage qui me semble éternel. Et trop confortable. « J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. Je veux pas me réveiller » Je lui souris tendrement, avant de poser mes lèvres de nouveau sur les siennes, laissant aller le dos de ma main le long de son cou, puis sur son épaule. « Moi non plus », je souffle. Si ce n’est qu’un rêve, je veux dormir éternellement. Toujours à contre-coeur, je me détache, mais ses mains attrapent mon col pour me ramener à elle. L’excitation danse dans mon bas ventre et je l’embrasse avec fougue en logeant mes doigts sur sa nuque, dans ses cheveux. Je finis par sortir de la voiture sous les grognements d’Erin qui se joignent aux miens. « Bisous » Erin me souffle ledit baiser et j’en fais de même. « Bisous… » J’ai tellement envie de poser mes lèvres de nouveau sur les siennes. Je ne sais trop comment, j’atteins la porte d’entrée de ma maison, ne cessant de jeter des coups d’oeil à ma meilleure amie. Elle tourne le coin de la rue et je ne la vois plus et je finis donc par rentrer.

Je m’allonge sur mon lit, mon coeur s’affole lorsque je reçois le texto d’Erin. Elle me manque tellement déjà. J’ai envie de dormir encore avec elle, de la serrer dans mes bras, d’enfouir mon nez dans ses cheveux, de la couvrir de bisous. Comme pour m’assurer que ce soit vraiment le cas, que je n’ai pas rêvé, je lui demande si elle est disponible demain. « Oui ouiii ouiiii !!! On se voit demain, obligééé » Un sourire niais semble collé en permanence sur mes lèvres. J’apprécie chacun des petits coeurs qu’elle me laisse après son message. Je lui en envoie à mon tour, huit pour être exact. Épuisé, je finis par m’endormir avec mon téléphone à proximité. Quelques heures plus tard, je le cherche à peine ai-je ouvert les yeux. Je donne rendez-vous à Sanders cet après-midi, sachant déjà ce qu’on pourrait faire. La preuve qu’on reste quand même Adriel et Erin (mais avec un petit quelque chose de plus), c’est qu’on fera exactement ce qu’on a toujours fait depuis qu’on se connaît. Avec un petit quelque chose en plus. L’avant-midi passe ultra lentement, c’est pénible. Même jouer aux jeux vidéos est ennuyant, ce matin, parce que mon esprit est totalement ailleurs. Et par ailleurs, c’est bien entendu Erin que je veux dire.

Stationné devant chez les Sanders, je l’attends sagement dans la voiture. Elle grimpe finalement dans la Mercedes de mes parents et je ne peux m’empêcher de la complimenter avec grande sincérité. Elle est tellement belle… La blonde porte une robe que je n’ai encore jamais vue avant. Elle lui va à ravir. « Merci, t’es pas mal non plus tu sais » Je me contente de sourire en coin, amusé. Puis, je la fixe en me demandant si je peux l’embrasser ou pas. Elle me fixe aussi et, prenant ma chance, j’encadre son visage de mes deux mains et l’embrasse tendrement sur la bouche. Sa langue vient s’enrouler à la mienne et une série de feux d’artifices emballent mon coeur et mon bas-ventre. Le moment est coupé alors que je réalise que la Mercedes avance toute seule et je m’empresse d’appuyer sur le frein en m’excusant. J’ai eu chaud, j’aurais pu abimer la voiture de mes parents et j’aurais certainement eu des ennuis. Erin pouffe de rire mais, à son expression, elle semble un peu perdue, ce qui me fait pouffer à mon tour. Mes yeux se posent sur ses lèvres, elle les mordille et je mordille les miennes à mon tour en réflection. « Prête », me répond-elle lorsque je lui demande si elle l’est. J’adore qu’elle n’ait aucune once d’hésitation à me donner cette réponse même si je ne lui ai pas partagé du tout ce pour quoi elle devrait être prête. L’épicerie où je nous amène — la même où on va depuis notre rencontre — est à quelques rues d’ici seulement. Une fois arrêtés dans le stationnement, je lui explique que j’ai déjà consigné les bouteilles pour nous faire gagner du temps. Comme ça, on aura plus de temps à la plage, et aussi à choisir les confiseries. Je lui fais comprendre que de prendre du Cadbury n’est pas négociable. « Tu sais parler aux femmes toi » Bien entendu, c’est loin de déranger ma meilleure amie. Elle aime autant le chocolat que moi, si ce n’est pas plus. Et on s’entend, Cadbury… miam. « À Erin Sanders, plutôt… », je déclare avec un petit sourire en coin. Je suis loin d’être le plus habile avec les femmes en général, mais Erin, je peux bien avoir la prétention de dire que je la connais par coeur. Ça ne m’empêche pas d’être maladroit ici et là. « À nous la crise de foie !!!! » Je ris. « J’espère qu’on  ne se rendra pas jusque là, ça gâcherait mes plans… », je laisse tomber, me faisant volontairement mystérieux. Pas que j’aie réellement quelque chose de spécifique de prévu, mais j’ai envie qu’on profite de ce moment à la plage pour nous créer notre petite bulle rien qu’à nous deux… Et ça serait mentir que d’affirmer que je n’ai pas envie qu’on se découvre de nouveau, comme cette nuit. Pas… à la plage, là, en public, j’imagine. Mais… en tout cas. J’ajoute que, sinon, je lui laisse tout le loisir de choisir. Lorsque je demande à Sanders si ça lui dit, les sucreries, la plage, tout ça, elle remue la tête et je fronce des sourcils. N’en a-t-elle pas envie? Je suis ouvert à toute proposition, mais je pensais que ça lui plairait. « OUI oui oui ! J’adore ! Je kiffe je sur kiffe. GOOO ! Allons vider le rayon de bonbons. J’ai besoin de sucre mouhahahahah » Un petit rire nerveux s’échappe d’entre mes lèvres, suivi d’un petit soupir de soulagement. Son enthousiasme est clair et me rassure. « Go! » je répète, en l’imitant lorsqu’elle sort de la voiture. Elle me regarde par-dessus les verres de ses lunettes soleil et sa main attrape la mienne. Nos doigts s’enlacent et mon coeur s’emballe une fois de plus. Mon pouce caresse la surface de peau qu’il peut atteindre alors qu’on pénètre dans l’épicerie sous le son familier de la petite clochette. « Tiens ça faisait longtemps ! » Je lui adresse un sourire, c’est vrai que ça commençait à faire un moment. On a été occupés avec nos examens finaux, le bal de fin d’année, la cérémonie de graduation. Monsieur Haris, le propriétaire de l’épicerie, nous voit ici depuis des années, et en deux sociables que nous sommes, Erin et moi, on a parfois passé plusieurs moments à rester un peu plus longtemps à discuter avec lui. « On vous avez manqué Monsieur Haris ! » Ce n’est même pas une question, ce qui me fait sourire. « Totalement » Les yeux de l’homme louchent sur nos mains enlacées et un sourire se pose sur ses lèvres. Combien de fois nous a-t-il fait la remarque qu’il était persuadé qu’on finirait par être ensemble? Il le disait sur le ton de la blague, mais j’ai toujours eu l’impression qu’il le pensait réellement. Et j’espérais qu’il avait raison. Pourtant, aujourd’hui, il ne fait aucune remarque à ce sujet. Nos mains se lâchent de toute manière afin qu’on puisse remplir nos sacs de bonbons. Erin s’occupe des sucreries, alors que je me tourne vers le chocolat. Je salive d’avance à tout ce qu’on va pouvoir engloutir. « Je pense qu’on est pas mal ? » Je hoche la tête en la rejoignant à la caisse. Alors que monsieur Haris s’occupe de ranger l’argent dans son tiroir de caisse, ma main se glisse dans le bas du dos d’Erin pour la rapprocher un peu plus de moi. « À bientôt, monsieur Haris », je dis alors qu’on sort de la boutique.

La plage s’offre à nous. Elle est pourtant bondée aujourd’hui — normal, puisque ce sont les vacances d’été —, mais on se trouve un petit coin où il n’y a personne, une sorte de petite crique à l’abris des regards, des enfants qui vous arrosent et qui crient. Pas que j’aie du mal avec les enfants en tant normal ou quoi, mais j’ai envie d’être seulement avec Erin. J’étale ma serviette sur le sol et ma meilleure amie en fait de même, chevauchant pratiquement la sienne sur la mienne. Ce n’est pas pour me déplaire. Je m’assois sur ma serviette alors qu’elle retire ses vêtements sous mes yeux — je n’ose pas, et je ne veux surtout pas, détourner le regard. Je découvre un bikini rose pâle, délicieusement… sexy. Bien entendu, je l’ai déjà vue en maillot, on s’est baigné une tonne de fois ensemble. Mais je ne me suis jamais permis de la regarder de cette manière là. Je savoure chacune de ses courbes du regard. J’ai envie de l’embrasser partout… Et autant je trouve Erin dans un bikini sexy, autant ça ne me donne envie que de le lui enlever. « Wow », je ne peux m’empêcher de souffler. Alors qu’elle range sa robe dans son sac, j’enlève mon t-shirt — je porte déjà mon maillot — et le dépose distraitement sur le sol, suivi de mes chaussures. Erin s’assoit juste devant moi, dos à moi, et elle se retourne pour me tendre une bouteille de crème solaire, qu’elle agite sous mes yeux. « Tu m’aide ? » Ravalant ma salive, je hoche vivement la tête. « Avec plaisir, faudrait pas que tu aies un coup de soleil dans le dos… », je muse, un sourire en coin. Chacun de ses gestes m’apparait comme au ralenti, me coupe le souffle. Elle lève ses cheveux, en forme un chignon, et les attache avec nul autre que l’élastique fuchsia de ma soeur. J’espère que Cleo ne se rendra pas compte qu’il manque à l’appel. Tant pis, je me le suis approprié… Erin aussi, ahah. Son dos est pratiquement nu, sa nuque à découvert. Je dépose la bouteille à côté de ma cuisse et me penche sur la blonde pour déposer mes lèvres dans le creux de son cou. Je l’embrasse, ici, là aussi, dépose mes mains sur ses hanches. Mon menton repose sur son épaule et je tourne la tête pour aller mordiller le lobe de son oreille. « Je te protège du soleil », je murmure au creux de son oreille, l’amusement se faisant sentir dans ma voix, sachant très bien que ce n’est qu’une excuse pour cacher le fait que j’ai envie de la sentir le plus près de moi. Bah quoi, je cache son dos avec mon corps, elle n’aura pas de coup de soleil… Je passe mes bras autour de sa taille pour la serrer plus près de moi tout en continuant de lui embrasser le cou. Je savoure la douceur de sa peau, son goût sucré, son parfum familier. Puis, je me recule et empoigne la bouteille de crème solaire, en met une tonne dans mes mains. Okay, un peu trop, il faut dire. Oups. Je pose mes mains sur son dos, le masse, descends un peu plus bas… faut bien qu’elle en ait partout, je ne dois pas oublier un millimètre de peau. Je laisse même glisser le bout de mes doigts sous le bord de son bas de maillot — au cas où celui-ci descende un peu, s’entend, il ne faudrait pas qu’elle ait un coup de soleil là. Puisque j’en ai mis beaucoup trop, de la crème solaire, je passe à ses épaules, effectue des petits cercles, les masse, puis je laisse mes mains, un peu hésitantes, transférer sur le haut de sa poitrine. « Pardon… j’en ai vraiment trop mis dans mes mains… » je murmure en pouffant un tout petit peu, légèrement nerveux, en glissant mes mains juste au-dessus de la ligne de son haut de bikini. Pour terminer, je la serre dans mes bras, persuadé que je ne me lasserai jamais de ces câlins. Puis, je me redresse et sors ma bouteille de crème à mon tour, la lui pose juste devant elle. « Tu peux m’aider, toi aussi… s’il te plaît? » je chuchote, comme si d’autres allaient entendre. Le soleil commence déjà à me taper dans le dos. Mais surtout, je veux sentir ses mains sur moi.

Une fois tous les deux crèmés, les tubes rangés, je me lève, attrape Erin et la soulève dans mes bras. « Faut tester si la crème solaire est vraiment hydrofuge », je muse en la portant en direction de l’océan. Et si elle ne l’est pas… on n’aura qu’à s’en mettre encore. Et encore. Sans plus tarder, j’accélère le pas, jusqu’à presque courir, jusqu’à ce que j’aie de l’eau jusqu’à la taille. Puis, sans crier gare, je pose un baiser sur son front, comme pour lui demander de me pardonner à l’avance, puis je la lance d’en l’eau un peu plus loin et je la rejoins en m’immergeant les épaules. « Oups », je fais, un air de fausse culpabilité sur le visage, me mordillant la lèvre inférieure.

♡ code par mpitiousmermaid ♡

[/quote]



(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyDim 27 Juin - 20:03




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


A nous la plage ! Je retire mes sandales pour laisser mes pieds nus s’enfoncer dans le sable chaud. J’adore cette sensation. J’ai l’impression de rentrer en connexion avec la terre. En prime ça me masse la voûte plantaire. Pas mal de monde est déjà présent. Apparemment ils se sont passé le mot. J’ai envie d’un coin tranquille avec Adriel. Un endroit où je pourrais continuer d’écrire la page de notre histoire. Le premier chapitre me plaît déjà énormément. Je crois que ça va devenir mon roman préféré … J’ai toujours ce sourire niait au bout des lèvres qui ne me quitte plus depuis hier. Le responsable marche à mes côtés. Je lui jette régulièrement des regards complices comme pour me rassurer qu’il n’est pas un mirage. Nos pas nous mènent directement à une petite crique rien que pour nous. En général les familles ne s’aventurent pas ici. Pour la simple et bonne raison que cet endroit paradisiaque peu devenir votre enfer quand la marée monte. La petite plage se fait engloutir par les vagues en moins de vingt minutes. Si vous êtes imprudent, vous pouvez vous noyer rapidement. Ça ne m'inquiète pas le moins du monde. J’ai l’impression que rien ne peut m’atteindre avec Adriel à mes côtés. J’étale ma serviette tout prés de celle de … mon petit ami ? Je sens mes joues s’enflammer rien que d’y penser. Je crois qu’il va me falloir un certain temps avant de réaliser. J’empiète un peu sur la sienne. Quelque chose me dit que ça ne le dérangera pas. Petit sourire espiègle. Adriel s’assoit alors que moi je prends un malin plaisir de laisser ma robe glisser le long de mon corps pour laisser apparaître mon maillot de bain. J’espère qu’il appréciera la vue parce que j’ai passé un certain temps à rendre ma peau aussi douce que de le soie. « Wow » Je crois que j’ai la réponse à ma question. Mes sourcils dansent en le voyant à son tour retirer ses vêtements. Wouah c’est fou, je ne le regarde plus de la même manière depuis qu’on a franchit le cap. J’avais pas réaliser à quel point il est sexy. Je lâche un petit rire avant de m’installer juste devant lui pour qu’il m'étale la crème solaire. Une façon comme une autre de me rapprocher de lui. C’est encore tout nouveau entre nous. Je n'ose pas forcément me montrer tactile avec lui. Pas encore. Même si j’ai les doigts qui en brûlent d’envie. « Avec plaisir, faudrait pas que tu aies un coup de soleil dans le dos… » Je tourne la tête en passant mon menton par dessus mon épaule. Un sourire se profile sur mes lèvres lorsque mon regard atteint enfin le sien. « Ça serait dommage en effet. Mais je crois que j’ai été frappé en plein coeur par un coup foudre… Y a pas de remède contre ça … » Et pour dire vrai je ne veux surtout pas qu’on éteigne la flamme qui me consume gentiment de l’intérieur. Je lève mes mains sur le sommet de ma tête pour m’attacher les cheveux en chignon avec cet élastique qui ne quitte plus mon poignet. Mon dos se courbe afin de lui faciliter la tâche. Mais je me fais surprendre par ses bisous tout doux. La commissure de mes lèvres s’étire pour creuser mes fossettes du bonheur. J’aime qu’il me prouve son amour comme ça. C’est bon de se sentir aimé, désiré. Le poids de son menton se pose sur mon épaule. Je tourne légèrement la tête en souriant. « T’as une drôle de manière d’étaler la crème solaire toi » Que je dis d’une voix amusée. Cela dit j’adore sa manière de faire. Il me mordille le lobe de l’oreille. Mon corps est en émoi. Ça me rend tout chose. S’il continue je vais pas me tenir tranquille longtemps. « Je te protège du soleil » Je penche ma tête sur côté pour lui offrir mon cou. - Dévore moi si tu veux - C’est si délicieux de sentir ses lèvres sur ma peau. J’aimerais tellement l’embrasser. « Hmmm, tu peux continuer tant que tu veux » Je murmure juste pour lui, les yeux mi-clos. Adriel se décide alors à m’étaler la crème. Ça glisse drôlement. J’ai l’impression qu’il vient de me vider le tube ! OMG. Je vais avoir l’air d’un bonhomme de neige tellement je serais blanche. Ses mains baladeuses glissent ici et là sur moi. Coquin. « Pardon… j’en ai vraiment trop mis dans mes mains… » Sans déconner ?! J’arque un sourcil en le fixant d’un air taquin. « Fait moi voir ça » Je pivote pour me retrouver face à lui. Mes jambes s’enroulent à sa taille. « Tes mains » Que je lui réclame. Lorsqu’elles se lèvent face à moi, je les attrape pour les faire glisser sur ma poitrine. Là où il n’osait pas s’aventurer tout seul. Sourire aux lèvres, je le regarde avec tendresse. « Tu le sens ? C’est toi qui l’affoles comme ça tu sais » Dis-je en posant ses paumes au niveau de mon coeur qui bat la chamade. J’attrape son visage avec les miennes pour l’attirer vers moi et l’embrasser tendrement. Depuis tout à l’heure j’en ai envie. Je pense que je me suis montré assez patiente. Ma langue se faufile pour venir danser avec celle de cet homme qui me fait sentir amoureuse. C’est divin. Un baiser n’a jamais aussi bon avant lui. « Tu peux m’aider, toi aussi… s’il te plaît? » « Avec plaisir, donne moi ça » Mon hésitation trépasse. Je me montre moins timide en le poussant en arrière sur sa serviette. Un rire m’échappe. Je m’installe califourchon sur lui en brandissant le tube juste au-dessus de lui. Mes mains le pressent. Ça m’amuse de faire des dessins sur son torse. Je pose le tube à côté de lui puis j’étale la protection solaire sur sa peau en lui offrant un massage au passage. Je sais pas si c’est le soleil qui me tape dessus ou si tout ça me donne très chaud. Mon bas ventre frétille à la vue de ce torse généreux. Et de savoir que son intimité se trouve juste en dessous de la mienne, ça m’aide clairement pas. Je ferme les yeux deux secondes pour penser à une tortue. Cet animal est adorable mais il ne m’excite pas du tout. Je l’imagine avec sa carapace et sa tête de dinosaure. J’ose pas rouvrir les yeux. Mais pas le temps de rêvasser, je me sent décollé du sol sans que je comprenne ce qui m’arrive. Mais What ?? « Faut tester si la crème solaire est vraiment hydrofuge » Non ! Non ! « NON! Tu va pas faire ça ??!! » Mais la direction qu’il prend ne me dit rien qui vaille. Mes jambes s’agitent dans le vide pour tenter de me sauver de cette emprise. Bon … c’est pas désagréable d’être coller à son torse comme ça. Ne te laisse pas embobiner par ses effluves Erin. L’amour rend aveugle, sourd et terriblement vulnérable. « Mais elle est froideeeeeeeeee » Je me lamente en faisant semblant de pleurer. D’habitude il me faut au moins trente minutes pour m’habituer à la température de l’eau. Je suis beaucoup trop frileuse pour ces conneries. Je remonte mes fesses bien vite quand celles-ci effleurent les vagues. « DIIDIIIIii » J’essaye de me hisser le plus haut possible. Adriel m’offre un baiser sur le front. Je le regarde en me questionnant moi même. Il anticipe pour se faire pardonner ? Nan mais je rêve. Ce que je craignais arrive. Mayers me balance comme vulgaire sac à patates dans l’eau. Je vais le tuer. Par chance j’ai le temps de me boucher le nez avant de disparaître sous les vagues. Aussitôt je remonte à la surface. « Oups » Je chasse l’eau de mon visage avec mes deux mains. « Tu vas me le payer Mayers !! » Comment ? J’en sais rien. Et je suis pas crédible du tout en riant de la sorte. Je m’agrippe, face lui en enroulant mes bras derrière sa nuque. Front contre front, je lui offre un sourire avant de frotter le bout de mon nez au sien. J’arrive pas à être néfaste avec lui. Il est clairement mon talon d’Achille. « Tu es un vilain garçon Lord Manders. » Mon index redessine le contour de ses lèvres. J’appuie volontairement sur sa lèvre inférieure pour la faire descendre. Et ensuite venir la happer avec mes dents. A mon tour de me montrer câline avec lui. Je lui dépose des bisous dans le cou … au coin de ses lèvres. Sur sa bouche. Un puis deux puis trois puis quatre, tel un pivert qui s’excite sur l’écorce de son arbre. « J’ai du mal à réaliser … Est-ce que c’est bien réel tout ça ? » Ça semble presque trop beau, trop parfait. J'ai presque peur. Parce que je sent que je m’attache énormément à lui à une vitesse dont je n’ai pas le contrôle. J’aime notre amitié, notre complicité. Si ça venait à capoter je perdrais non pas seulement son amour mais aussi ce lien qui me tient tant à coeur. Zennn, faut que j’arrête de me torturer. Profiteeee. « Embrasse moi » que je susurre dans le creux de son oreille en passant ma langue sur son lobe.


Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptySam 10 Juil - 21:56




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012.

On réussit à trouver un petit coin de plage plus tranquille, à l’écart de tout le mouvement et le bruit, autre que le son des vagues contre les rochers. Nos serviettes l’une sur l’autre, je m’assois pour la dévorer des yeux alors qu’elle retire sa robe et je découvre un maillot de bain vraiment… sexy. Je l’ai toujours trouvée belle, mais maintenant qu’on a franchi un cap, c’est comme si je m’autorise à la trouver sexy également. Je sens son regard brûlant sur moi alors que je me déshabille à mon tour — retire mon t-shirt et mes sandales parce que je porte déjà mon maillot. Je hausse un sourcil alors qu’elle rit, mais j’en oublie mon questionnement quand elle s’installe devant moi et me demande de lui mettre de la crème solaire dans le dos. Belle excuse pour qu’on se rapproche… Ça me plait vraiment bien. Bien sûr, il ne faudrait pas qu’elle ait un coup de soleil dans le dos, ça serait horrible, ça fait mal ces trucs. Erin tourne la tête dans ma direction et elle me sourit, sourire que je lui rends, bien entendu. Ça me fait tout drôle de penser qu’on a réellement franchi le cap… pas juste physiquement, mais mentalement aussi. Je n’imagine pas un temps où il ne serait question que de sexe entre nous. Car même quand on n’est pas en couple, notre amour (pas nécessairement amoureux) l’un pour l’autre est vraiment fort. « Ça serait dommage en effet. Mais je crois que j’ai été frappé en plein coeur par un coup foudre… Y a pas de remède contre ça … » Mon sourire s’étire. Un coup de foudre, hein? Les papillons dans mon estomac s’agitent. « On sera malades ensemble, alors », je dis dans un petit rire, avant de lui déposer un petit baiser tout délicat sur les lèvres. « C’est incurable, de toute manière… » Je me sens sur un petit nuage et je n’ai pas envie d’en redescendre. La blonde se retourne pour s’attacher les cheveux bien haut sur la tête et l’élastique fuchsia ne m’échappe pas. Je l’avais bien remarqué à son poignet — comment faire autrement quand c’est l’objet qui nous a rapprochés de cette manière, si on peut dire, et quand il porte une couleur comme ça. Impossible à manquer. Et impossible à manquer que son dos est à découvert comme ça maintenant sous mes yeux. C’est plus fort que moi, je me penche pour le couvrir de bisous, j’en oublie de mettre la crème solaire et elle courbe même le dos pour m’aider — à lui mettre la crème sans doute, #détail —, ce qui m’indique qu’elle aime et je poursuis… encore et encore. Jusqu’à ce que je pose mon menton sur son épaule et que je me mette à mordiller son lobe d’oreille. Dans ce petit recoin de plage, il n’y a que nous deux, dans notre petite bulle. « T’as une drôle de manière d’étaler la crème solaire toi » Je ris doucement tout près de son oreille, fermant les yeux alors que je loge mon nez dans son cou. Elle sent si bon. Pitié, je ne veux pas me réveiller. J’ai envie d’elle et j’ai du mal à le cacher. Je lui explique que je la protège du soleil, après tout. si je reste comme ça, elle n’aura pratiquement pas besoin de crème solaire. Quand elle penche la tête pour me dévoiler son cou, je ne me fais pas prier pour y continuer ma série de bisous. « Hmmm, tu peux continuer tant que tu veux » Je m’y mets encore un moment, prenant le temps de bien savourer le goût de sa peau contre mes lèvres, avant d’attraper le tube et d’en vider la moitié ou presque dans ma main. Oups. Au moins, point positif, c’est que ça glisse bien sur sa peau, et je me fais un plaisir de lui offrir un massage par le même occasion. « Fait moi voir ça », dit Erin en se retournant vers moi, l’air amusé. Je me mordille la lèvre d’un air coupable alors que je sens ses jambes s’enrouler à ma taille. « Tes mains », m’ordonne-t-elle, et je les lève dans sa direction pour lui montrer, ayant la drôle d’impression d’être un enfant qui vient de se faire prendre à manger trop de chocolat. Ça y est, elle va m’en vouloir que j’aie gaspillé autant de crème… Mais elle attrape mes mains aussitôt pour les faire glisser sur sa poitrine. Je relâche mon souffle, mais ne la lâche pas des yeux. J’aime qu’elle me guide comme ça, qu’elle m’indique où la toucher… Sans alcool, à la lumière du jour, c’est dur de me dire que je peux faire ce genre de trucs, parce que pendant des années, on n’a été que les meilleurs amis du monde, sans aller plus loin, alors que je tentais de ne pas trop laisser paraître que j’avais le plus gros des crush sur elle. Elle guide l’une de mes mains sur son coeur. « Tu le sens ? C’est toi qui l’affoles comme ça tu sais » Le mien s’affole à son tour, comme pour se synchroniser au sien. Du moins, c’est ce que je me plais à m’imaginer, même s’il battait déjà très vite avant. « Je le sens », je murmure en posant enfin mon regard sur sa poitrine. Et c’est la vérité, je sens son pouls contre ma paume. J’ai un vertige. Erin attrape mon visage entre ses mains et m’attire à elle pour nous unir une fois de plus dans un délicieux baiser. Nos langues dansent l’une contre l’autre, je mordille sa lèvre au passage, la température monte d’un cran. Je me demande brièvement si ça serait okay que je la déshabille, là, pour lui faire l’amour sur la plage comme ça. Après tout, on est dans un coin reculé de la plage, personne ne nous verrait… Mais si quelqu’un arrive? Elle me fait perdre la tête. Alors je m’éloigne juste un tout petit peu pour lui demander si elle peut m’aider, à son tour, à me mettre de l’écran solaire. C’est surtout que je veux sentir ses mains sur moi. La majorité du temps, j’oublie de me mettre de la crème solaire il faut dire… « Avec plaisir, donne moi ça » Je fais légèrement le saut lorsqu’elle me pousse sur la serviette en riant, mais j’en oublie de protester quand elle s’installe sur moi à califourchon. Oh oui, sens-toi bien à l’aise. Elle me fait trop d’effet, j’ai chaud. Elle va me rendre dingue. Je savoure ses caresses sur mon torse, son massage, en n’hésitant pas à exprimer des petits « mmmm » de satisfaction. Son toucher sur moi est meilleur que ce que je ne croyais. « Continue comme ça et je vais devoir te faire l’amour », je marmonne en fermant les yeux, un sourire sur les lèvres. Lorsque je les rouvre, je me rends compte qu’elle aussi a fermé les yeux, et elle plisse le nez comme si elle pensait très fort à quelque chose. Mais quoi? Il faut que je me change les idées, sinon je vais réellement me laisser porter par mes désirs charnels. Je me redresse et me lève en soulevant Erin du sol par le même fait, lui indiquant qu’il faut tester si la crème solaire est hydrofuge. Genre se rafraîchir. « NON! Tu va pas faire ça ??!! » Je ris, les yeux pétillants de malice, et je ne m’arrête pas pour autant. Ma meilleure amie agite les jambes dans le vide comme pour tenter de reposer les pieds sur le sol. « Mais elle est froideeeeeeeeee » Je roule des yeux en l’entendant faire semblant de pleurer. « Bien remarqué, Erin, ahah. Tu vas voir ça va vite se réchauffer. Faut y aller d’un coup. » Pas le temps de niaiser, il faut que je calme mes ardeurs. Okay, c’est quand même froid, et c’est pourquoi je tente de nous faire avancer le plus vite possible. Ça passera. Erin s’accroche davantage à moi alors que ses fesses touchent l’eau. « DIIDIIIIii » Je ne peux réprimer un rire, puis je lui donne un baiser sur le front. Pardonne-moi pour la suite, j’aurai pas fait exprès. Je la lance dans l’eau avant de m’immerger moi-même les épaules dans l’eau salée. Lorsqu’elle réapparaît à la surface, je joue l’innocent. « Tu vas me le payer Mayers !! » Je ris en ne lâchant pas du regard. On dirait qu’elle va me sauter dessus. Peut-être va-t-elle tenter de me noyer? Ahah. J’ai un réflexe de recul quand elle s’agrippe à mon cou, mais mes épaules se détendent quand je comprends qu’elle n’avait pas vraiment l’intention de me le faire payer, finalement. Nos fronts se collent comme des aimants et Erin en profite pour frotter le bout de son nez contre le mien. Je la soulève en la tenant sous les fesses et la rapproche encore plus de moi. « T’es sûre? » je réplique mille ans en retard, un petit sourire espiègle sur les lèvres. « Tu es un vilain garçon Lord Manders. » Mon sourire s’élargit, mais mes joues prennent de la couleur. [color=cornflowerblue« Tu trouves? T’as rien vu encore… »[/color], je muse. Son index trace le contour de mes lèvres et j’attrape son doigt entre mes dents pour le mordiller tout doucement. Elle appuie sur ma lèvre inférieure et l’attrape entre ses dents. « Mmmm », je fais, avant d’en profiter pour lui déposer un baiser sur les lèvres. Mais elle se détache pour aller m’embrasser dans le cou… Je penche la tête pour lui faire de l’espace. Mon maillot se fait plus serré tout d’un coup. Sa bouche rejoint le bord de mes lèvres, puis revient sur celles-ci directement. Une main toujours sous ses fesses, je laisse l’autre grimper le long de son dos jusqu’à ses cheveux. « Et puis… toujours aussi frileuse, Riri? » je demande doucement, taquin, contre ses lèvres délicieuses. « J’ai du mal à réaliser … Est-ce que c’est bien réel tout ça ? » Mon regard se plonge dans ses deux émeraudes et j’ai un sourire tout tendre à son égard. J’ai du mal à réaliser aussi, je ne m’attendais pas réellement à ce qu’on en soit là après m’être inscrit sur ce site de rencontres. J’avais espoir, certes, mais on est meilleurs amis depuis si longtemps, et elle a refusé mes invitations à des dates à plusieurs reprises, alors je ne m’attendais pas réellement à ce qu’on soit… aussi proches, du jour au lendemain presque. Finalement, je pose mon front contre le sien, ferme les yeux et hoche la tête délicatement. « C’est bien réel », je souffle. Je n’ose pas lui dire que j’ai un crush sur elle depuis si longtemps. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que ça la ferait fuir d’une manière ou d’une autre… je ne veux pas paraître trop collant. Sa bouche rejoint mon oreille. « Embrasse moi » Ce sont de simples mots, mais qui me déclenchent un long frisson le long du dos. Surtout que sa langue vient caresser mon lobe d’oreille. Ma main redescend le long de son échine pour s’arrêter en plein milieu de son dos, directement là où les deux bouts de son haut de maillot se rejoignent pour s’attacher. Je joue avec l’attache en ne sachant pas trop comment m’y prendre pour l’enlever, mais en espérant que jouer avec va m’aider. Tout ça en l’embrassant fougueusement, laissant ma langue valser avec la sienne. Elle goûte si bon et je n’ai pas envie de m’arrêter. Le souffle saccadé, je me recule toutefois après un certain moment, quand je sens le haut de son maillot se détacher pour vrai. C’est un pur hasard, je n’y pensais plus alors que je me concentrais pour l’embrasser. « Oups », je souffle, le regard pétillant. « Je t’avais dit que tu n’avais encore rien vu… je peux être un vilain garçon si je m’y mets. » Je ris, un peu nerveux. Heureusement, il n’y a toujours personne autour de nous et on est immergés dans l’eau jusqu’aux épaules. Je passe mes doigts exactement là où son maillot était attaché dans son dos, colle de nouveau mes lèvres contre les siennes et l’embrasse avec fougue. « Vous me faites beaucoup trop d’effet, mademoiselle Sanders », je dis, amusé, entre deux baisers. Je t’aime tellement. Ces mots se faufilent dans mon esprit, et je sais que c’est beaucoup plus que d’aimer une meilleure amie. Je suis fou amoureux d’elle. Une chance par contre que j’arrive à les garder dans mon esprit, tout de même. Je les sens trop tôt, j’ai peur de sa réaction. Alors je n’y pense pas plus que ça — à les lui dire. Je profite du moment présent, de ses caresses sur ma peau, de ses lèvres sur les miennes… Calme-toi, Mayers. C’est un endroit public, ici. Public, mais privé en même temps… là est le dilemme. « Tu veux que je t’aide à rattacher ton haut? » je demande en embrassant sa tempe. Je fais glisser mes doigts sur son ventre, sous sa poitrine. « Je suis sûr que le chocolat goûterait meilleur sur ta peau… » Je laisse ma phrase en suspens alors que j’étouffe un autre petit rire nerveux. Elle va me rendre fou. Je suis déjà fou d’elle.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyLun 12 Juil - 13:37




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Ses bras m’enveloppent. Mon dos vient aussitôt s’appuyer contre son torse. J’aime me sentir au plus proche de lui. Sa peau contre ma peau, c’est quelque chose qu’on ne s’autorisait pas autant avant. On a toujours été plus ou moins proches. Mais là il n’y a vraiment plus aucune barrière. Je tourne légèrement la tête pour croiser ses yeux malicieux. Sourire aux lèvres, je lui indique que ce n’est pas un coup de soleil qui m’a frappé mais plutôt un coup de foudre. « On sera malades ensemble, alors » Son rire se mélange au mien. Je tends mes lèvres sur les siennes en levant légèrement le menton pour les atteindre. « C’est incurable, de toute manière… » Là, j’ai envie de le croire sur parole. Je ne me suis jamais sentie amoureuse comme maintenant. Et j’ai la nette impression que notre amour est intarissable. A l’aide de mes deux mains j’attache mes cheveux en chignon grâce à mon nouvel élastique fuchsia qui ne me quitte plus depuis hier. Je me le suis un peu approprier. Il a toute une signification pour moi. Ce n’est plus seulement un élastique à cheveux. C’est le symbole de notre amour naissant. Je pourrais jamais faire l’impasse sur cet accessoire insignifiant. Le dos courbé, je me présente à lui pour qu’il m’étale la dite crème solaire. Au lieu de ça j’ai le droit à une montagne de bisous. Ça m’arrache un sourire évidemment. Je le trouve tellement intentionné et doux avec moi. Adriel est juste parfait à mes yeux. Son menton prend appui sur mon épaule. Je sens ses dents happer le lobe de mon oreille. Rahh…S'il continue comme ça je vais me retourner et en faire autant sur lui. Je ne pense pas que ça le dérangerait, loin de là. Il se décide enfin à me mettre la crème. C’est un peu froid au début. J’ai l’impression qu’il m’a vidé le tube. Adriel … Son massage est appréciable. Je profite puis je fini par me retourner en lui demandant de me présenter ses mains. Forcé de constaté qu’elle son pleine de crème solaire. On va pas gaspillé hein. J’attrape ses poignets pour guider ses mains sur mon buste. Dans des mouvements circulaires, je lui montre la marche à suivre. Il peut m’en étaler là à sa guise. J’avoue que ça me plaît assez quand il me tâtonne les seins. J’ai découvert hier soir une zone assez sensible à son touché. D’ailleurs, ça me fait des petits picotements dans l’entre-jambe. Focus Erin ! On est sur une plage publique. Okey … Sur une crique. Mon palpitant devient fou. Je lui fais remarquer en positionnant sa main au-dessus mon coeur. « Je le sens » Je vois ses yeux se poser sur mes seins. Mange-moi… Ma patience arrive à expiration. J’attrape son visage pour l'embrasser pleine bouche. Ma langue s’enroule à la sienne pour une danse charnelle. Il faut que je me calme. Adriel trouve le moment opportun pour me demander d’étaler la protection solaire sur lui. Parfait ! Je lève le tube au dessus de son torse. J’exerce une pression pour faire sortir la crème. À califourchon, je prends clairement mes aises « mmmm » Mes doigts glissent habilement sur ses pectoraux pour descendre ensuite sur ses tablettes de chocolat…. Quel supplice. Je me torture moi-même. « Continue comme ça et je vais devoir te faire l’amour » Mais non !!! Il n’a pas le droit me dire ça là. Seuls nos maillots nous séparent. Pourtant je sens une petite bosse se profiler là. J’arrête temporairement mon massage pour me concentrer sur une tortue, les yeux fermés. Il faut que je focus sur franklin. Un cri m’échappe lorsque mes pieds ne touchent plus le sol. Mayers me soulève dans ses bras en prétextant vouloir tester la résistance de la crème dans l’eau. Je proteste en agitant mes jambes dans le vide. « Bien remarqué, Erin, ahah. Tu vas voir ça va vite se réchauffer. Faut y aller d’un coup. » Je ne suis pas convaincue. À la première vague, je relève mes fesses au plus haut en m’agrippant férocement à sa nuque. Elle est glaciale !!! Ça ne l’empêche pas de s’enfoncer un peu plus dans la mer en me portant toujours dans ses bras. J’ai le droit à un bref instant tendresse avec ce baiser sur le front. Puis il me balance comme une vieille chaussette dans l’eau. Bravo ! Il croyait faire baisser mes ardeurs en faisant cela ? Ou les siennes ? Ou les deux … Mais en voyant sa silhouette ruisseler, les courbes de ses abdos son mon nez … Mon envie de vengeance fond comme neige au soleil. Je suis en feu malgré la température de l’eau. Un vrai volcan en éruption. Je m’avance sournoisement jusqu’à lui. Mes doigts caressent sa nuque. Je lui saute carrément dans les bras. « T’es sûre? » « Sûre ? » J’en ai déjà oublier la question. A la place je traite de vilain garçon. « Tu trouves? T’as rien vu encore… » On se laisse porter par les vagues. Je n’ai d’yeux que pour lui. Mon index redessine ses lèvres qui me tarde de dévorer. « Je veux voir ça… » que je murmure d’une voix suave. Il me mordille le doigt. Ça me fait sourire. Ça m’excite encore plus surtout. J’appuie sur sa lèvre inférieure puis je glisse mon doigt dans ma bouche en le fixant. « Mmmm », Je peux pas m’empêcher de sourire. On s’embrasse de nouveau. Sa bouche s’égare dans mon cou. « hmmmm » Je me sens humide et ce n’est pourtant pas cette étendue d’eau qui en est responsable. « Et puis… toujours aussi frileuse, Riri? » Un rire m’échappe. Je glousse entre ses lèvres tout en lui caressant la joue d’une main et le torse de l’autre. Front contre front, il me souffle tout en gardant ses yeux clos. « C’est bien réel » Pourtant j’ai encore du mal à accepter que ça l’est. Je le supplie de m’embrasser. Ou peut-être plus que ça … Ma langue s’échappe sur lobe de son oreille. Je le cherche, j’avoue. Nous voilà parti dans un baiser fougueux. Nos langues s’entremêlent. Je sens son membre durcir de plus en plus. Ça ne me freine pas, bien au contraire. Je viens même l’emprisonner un peu plus entre mes cuisses pour me frotter légèrement à lui. J’ai comme un courant d’air qui souffle sur mes seins. « Oups, je t’avais dit que tu n’avais encore rien vu… je peux être un vilain garçon si je m’y mets. » MAIS ! Je glousse avec lui. Puis-je l’embrasse de plus belle. Je crois que je peux plus me retenir. « Vous me faites beaucoup trop d’effet, mademoiselle Sanders » Je ne répond plus de rien. Mon baiser devient de plus en plus langoureux. Mes caresses aussi … L’un de mes mains se faufile sous son maillot pour palper ses fesses. « J’ai très envie de toi » Que je lui susurre entre deux coups de langue. Je pense qu’il l’avait deviné. Mais je précise. Sait-on jamais. « Tu veux que je t’aide à rattacher ton haut? » J’étouffe mon rire dans sa bouche. « Non ça ne sera pas nécessaire » D’autant plus qu’il me caresse là. J’ai des vertiges encore plus intenses. L’idée qu’on pourrait se faire surprendre me donne encore plus envie de continuer. « Je suis sûr que le chocolat goûterait meilleur sur ta peau… » Je prend note. Mais je prend aussi autre chose ….

***



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyJeu 22 Juil - 5:28



Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012.

Le soleil est chaud et fort aujourd’hui, mais le vent l’adoucit. J’ai l’impression d’être dans un rêve, de ne pas m’être réveillé après cette nuit dernière. Grâce à Erin, on a réussi à trouver un coin de la plage où rares sont les gens qui s’y aventurent. Je ne suis censé que lui appliquer de la crème solaire et, pourtant, sous ses indications manuelles, mes mains se retrouvent sur sa poitrine à la masser un peu à l’image d’hier. Je sens bel et bien son coeur battre sous ma paume. Cette belle vue que j’ai sur ses seins ne m’aide pas à y voir clair, encore moins quand ses lèvres se scellent une nouvelle fois sur les miennes alors que nos langues valsent l’une contre l’autre. J’ai tellement envie d’elle… Mais c’est difficile pour moi de l’exprimer pour autant. Je n’ai pas envie qu’elle croit que je n’ai envie que de ça. Mais tous mes sens sont en alerte. Tous. C’est à mon tour de recevoir un massage de crème solaire. Je me retrouve sur le dos et soupire de contentement sous ses mains qui massent mon torse lentement. Je contracte automatiquement les abdos quand ses doigts descendent dessus. C’est infiniment agréable et… pfiou, coup de chaleur instantané. Les yeux fermés, je murmure que si elle continue comme ça, je vais devoir lui faire l’amour. J’ai envie de retrouver cette intimité qu’on avait hier soir… cette nuit, je ne sais plus. On est sur une plage publique, Mayers. En théorie. Lorsque je rouvre les yeux, Erin semble concentrée sur quelque chose qui passe dans sa tête, elle ne bouge pas. Alors j’en profite pour la soulever du sol et lui faire prendre un bain improvisé. Un bain glacial, peut-être. Mais ce n’est pas si pire, en vrai, mais ça l’est clairement pour cette frileuse. J’essaie de ne pas penser au froid alors que je nous enfonce dans l’eau, mais Erin s’accroche férocement à moi. Ce n’est pas pour me déplaire, s’entend. Une fois que je l’ai lancée dans l’eau, je m’immerge à mon tour, avant de me redresser, sur mes gardes vu le regard que me lance Erin. Mais lorsqu’elle s’avance vers moi, elle tend la main et passe ses doigts sur ma nuque. Frisson. Mmmm. Elle s’accroche de nouveau à moi et je me fais un plaisir de la porter dans mes bras, en lui demandant si elle est sûre concernant sa vengeance. Mais rien qu’à voir son air, je remarque qu’elle ne comprend pas ma question. « Sûre ? » Tiens, avec ses caresses, moi aussi j’ai oublié ce que je voulais savoir… Je ris doucement alors que nos visages se rapprochent drôlement. Elle me traite de vilain garçon, ce qui a le don de me faire rire et rougir en même temps. « Je veux voir ça… » Sa voix est remplie de sous-entendus. Pitié… j’ai tellement envie d’elle. Je me contente de lui mordiller le doigt en la regardant droit dans les yeux. Ma lèvre se retrouve entre ses dents et j’en profite pour l’embrasser de nouveau. Langoureusement. Mes baisers se dirigent tout droit sur son cou. Son parfum si délicieux est mélangé à celui de l’eau salée. C’est un merveilleux mix, et je sens que je ne verrai plus la mer de la même manière dorénavent. « Hmmmm » Je lui demande, amusé, si elle a toujours aussi froid. C’est drôle, la température de l’eau ne semble plus la déranger. Son rire résonne à mes oreilles. Je me rappelle la première fois que je l’ai entendue rire. C’était en classe, au début de notre première année de lycée; un truc que je lui avais dit, mais je ne me rappelle plus quoi exactement. Elle a rit aux éclats et tout le monde s’est tourné vers elle. Mais à partir de ce moment-là, je me suis juré de la faire rire autant que possible. Je me suis dis que je ne pourrais jamais m’en lasser. Sa main vient caresser ma joue, une autre mon torse. Je baigne dans le bonheur. Littéralement. Je t’aime, je t’aime, je t’aime. Je souffle que c’est bel et bien réel, tout ça. Du moins, je l’espère. Ça me semble pratiquement trop beau pour être vrai, si je suis franc. Depuis le temps que j’en rêve… Ma respiration s’accélère alors que sa langue vient jouer avec mon lobe d’oreille. Mon maillot est de plus en plus serré. Erin emprisonne mon membre avec ses cuisses et le rythme de mon coeur s’accélère. Comment un simple geste peut-il déclencher autant de sensations? Mon excitation monte d’un cran, à un tel point que, sans plus ou moins m’en rendre compte, je joue avec l’attache de son haut de maillot. Des fois que j’arriverais à le détacher… Je finis par y arriver. Oups. On glousse ensemble quand je lui dis que je peux en effet être un vilain garçon quand je m’y mets. Je lui avoue qu’elle me fait énormément d’effet. Elle va me rendre dingue. C’est probablement déjà le cas. Je la caresse d’autant que je suis capable tout en la soutenant. Je l’embrasse encore plus langoureusement lorsque je sens une de ses mains se faufiler sous mon maillot pour atterrir sur mes fesses. Je regrette qu’on ne soit pas dans un endroit… plus intime. Argh. « J’ai très envie de toi » Ses paroles me donnent un vertige dans mon bas ventre. Moi aussi, si tu savais… Mais je lui propose plutôt de l’aider à rattacher son haut de maillot; peut-être qu’elle serait plus à l’aise ainsi, comme on est techniquement dans un endroit public — pas fréquenté, vraiment, mais tout de même public, en plein jour. Son rire résonne dans contre ma bouche. « Non ça ne sera pas nécessaire » « Mmmm », je fais pour seule réponse. Ma main a transféré sur sa poitrine pour la caresser juste en-dessous. J’ai envie de toi… j’ai envie de te procurer toutes sortes de plaisirs. J’adorerais goûter au chocolat sur sa peau… je suis sûr qu’il goûterait encore meilleur.



Mon front retrouve le sien. Mes bras l’enlacent, je ne suis pas près à la laisser aller. On se laisse bercer par les vagues, collés l’un sur l’autre. « Tu… » je commence dans un souffle, mes lèvres frôlant les siennes. « Tu me fais perdre la tête, Erin Sanders. » Je l’embrasse avec délicatesse, abasourdis qu’on se soit unis comme ça dans l’océan. Chaque moment avec elle est magique, précieux… J’aperçois son haut de maillot flotter un peu plus loin et je tends le bras pour l’attraper. « Tiens », je dis dans un petit rire étouffé en lui tendant. Mes doigts frôlent son épaule pour dégager ses cheveux de là. Je regarde ma meilleure amie attacher son maillot dans son dos par elle-même. « T’as des super pouvoirs ou quoi? » je dis dans un sourire amusé, impressionné qu’elle n’ait même pas besoin de voir pour réussir à le rattacher. « Ça m’a tout pris pour le détacher… c’est pas juste. » J’ai pas tant fait exprès, non plus. Tousse. Je remonte mon maillot et on regagne la plage lentement en s’arrêtant tous les demi mètres pour s’embrasser. Nos serviettes — ou plutôt notre, vu comment elles sont collées — nous attendent. J’attrape un sac de morceaux de chocolats et m’installe couché sur le côté, face à Erin, pour les déguster. Mais il fait tellement chaud que, comme je l’avais prédis, le chocolat fond bien vite. En fait, il a déjà commencé à fondre, genre… beaucoup. Je viens à peine d’en sortir un que j’en ai déjà plein les doigts. Alors je ne peux pas faire autrement que de tester ma théorie; je colle un morceau sur le bout du nez d’Erin, avant d’approcher mon visage du sien pour lécher sa peau chocolatée. « J’avais raison », je souffle, une lueur malicieuse dans les yeux. « Ça goûte meilleur sur ta peau. » Et j’enfourne le morceau de Cadbury avant de lécher chacun de mes doigts, à défaut d’avoir une serviette de papier. Ma main se tend pour caresser le bras d’Erin doucement, tout en ne la lâchant pas des yeux. Je repasse les derniers instants dans ma tête et j’en ai encore des frissons. Elle sur moi, ses jambes enroulées à ma taille, nos bouches se retrouvant encore et encore pour une multitude de baisers passionnés, moi qui m’insère en elle, nos bassins qui s’accordent parfaitement dans leurs mouvements… le long frisson final. Et c’est alors que je réalise…

On l’a fait sans préservatif. J’étais tellement dans le moment que je ne m’en suis pas rendu compte. « Erin? » Je continue de caresser son bras. Il n’y a rien à s’inquiéter… si? Si. Je tente de me rassurer. « Tu prends la pilule, hein? » Il me semble que oui, mais je ne suis plus certain. Je veux juste m’en assurer. Je tends la main pour attraper cette fois-ci un bonbon dans un autre des paquets. Aucune idée de ce que c’est, mais il est vraiment bon pareil.  

♡ code par mpitiousmermaid ♡




(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyDim 25 Juil - 22:52




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


J’avoue que depuis hier soir, mon corps m’émoustille un peu. Adriel m’a fait découvrir des plaisirs que j’ignorais encore. Il semblait presque connaître mon anatomie mieux que moi. J’ai pas vraiment envie de savoir avec qui il aurait pu expérimenter cela…. En tout cas j’ai pas l’intention de le partager là. Il ose me balancer à l’eau comme une vieille chaussette. Je le maudis intérieurement. C’est pas comme si j’avais passé des heures à me pouponner. Il vient de ruiner une bonne heure de préparation en quelques secondes. Je lui recrache l’eau que j’ai dans la bouche en pleine figure avant de me jeter sur lui comme une sauvage. Vengeance ? En vérité, la proximité de son corps me fait radicalement changer d’avis. Mes hormones parlent pour moi. Je me montre très câline et tactile avec lui. La ficelle de mon bikini ne tarde pas à flancher elle aussi. Les doigts experts de monsieur obtiennent gain de cause. Me voilà avec la poitrine qui flotte au gré des vagues. De quoi éveiller chez lui des envies coquines. Ses dents happent ma lèvre. Ça a le don de m’exciter un peu plus. Je le fixe avec mes deux émeraudes avant de lui suggérer de me faire l’amour. Les yeux d’Adriel s’écarquillent. Comme s’il venait d’avoir une hallucination. Non non tu ne rêves pas. Histoire de le motiver un peu plus, je m’amuse à lui donner du plaisir avec ma main baladeuse. Il n’en fallait pas plus pour qu’il m’attrape les hanches et qu’il me soulève assez pour s’insérer en moi. Je ne sais pas si c’est parce qu’on est susceptible de se faire surprendre, où si c’est lui qui m’excite autant. En tout cas mon corps frétille d’impatience. Mon buste se cambre face à lui. Je veux qu’il pose ses lèvres . Ses deux paumes empoignent mon fessier. Ses coups de reins me procurent un plaisir immense. J’aime le sentir en moi de cette manière. Mes lèvres sur les siennes, j’étouffe mon plaisir dans sa bouche pour éviter d’ameuter tout le monde. C’est presque en silence qu’on se laisse partir dans les méandres du plaisir.

Bien que l’acte soit terminé, nous restons enlacer l’un contre l’autre. Mon front ne se détache pas du sien sous aucun prétexte. La mer nous berce au gré des vagues. Les yeux clos, j’écoute le chant des mouettes sur la falaise. « Tu me fais perdre la tête, Erin Sanders. » La commissure de mes lèvres s’étire pour laisser apparaître un sourire. Mon pouce caresse sa joue tendrement. Ses lèvres atteignent les miennes pour un baiser. J’ouvre alors les yeux pour venir appuyer un peu plus ma bouche. « Tiens », J’attrape mon maillot que je ficelle les mains dans le dos sans éprouver la moindre difficulté. « T’as des super pouvoirs ou quoi? » Je pouffe de rire en voyant sa tête. « A force de me l’enlever tu trouvera ça facile » Il aura l’occasion de se faire la main je m’en fais pas. J’ai le sentiment qu’on ne fait que de se découvrir. « Ça m’a tout pris pour le détacher… c’est pas juste. » Je fais la moue pour me moquer de lui. Il me ferait presque de la peine petit bichon. « Je t’apprendrais si tu veux » C’est tout à mon avantage. On rejoint le rivage, main dans la main. Sans oublier de s’embrasser à chaque mètre parcouru. C’est presque vital. Je glousse niaisement à chaque fois. Encore dégoulinante, je m’installe sur mon coin de serviette en poussant un soupir d’aisance. Je le laisse galérer avec son chocolat tout fondu. J’opte les dragibus. Au pire j’aurai les doigts collants. Lunettes de soleil sur le nez, je savoure mon sucre en fixant la mer. Mais mon regard dérive vite sur Mayers qui s’en fout partout. Je ris aux éclats. « Espèce de petit cochon » que je lui dis d’une voix rieuse. Mais mon regard devient plus sérieux en le voyant s’approcher. « Pépeee péppeeee !!! Je te vois venir avec tes gros sabots » Je recule légèrement pour tenter de lui échapper. Une main sur son torse pour l’empêcher de s’approcher. Mais il parvient quand même à poser un bout de chocolat sur mon nez le bougre. « MAIIIISSSS » « J’avais raison » Je sens sa langue passer sur mon visage. Ça me fait encore glousser. « Ça goûte meilleur sur ta peau. » J’arrête de lui résister. J’agrippe même sa nuque pour l’attirer sur moi et ainsi venir goûter le chocolat dans sa bouche. « Hmm. Tu pourrais m’en étaler sur tout le corps si tu voulais … Genre … partout partout… » Mon regard se fait taquin. Ma phrase est pleine de sous entendus et c'est totalement volontaire de ma part. Mes sourcils remuent. Le sourire dragueur. Je lui caresse la cuisse avec mon pied. « Erin? » Je laisse ma tête basculer sur ma serviette en savourant ses caresses sur mon bras. C’est si agréable. Il pourrait m’endormir. « Oui Adriel ? » Que vas-t-il me demander ? Si je suis disponible ce soir ? Demain ? Pour lui je lui suis tous les jours de la semaine. « Tu prends la pilule, hein? » Je me redresse sur mes coudes en le questionnant du regard. « Heuu…oui pourquoi ? » Ma mère m’avait rapidement initier en voyant le succès que j’avais auprès de la gente masculine. Elle voulait éviter un drame disait-elle. En vrai j’avais déjà couché avec Lincoln. Mais ça elle en sait rien. Adriel n’est que mon deuxième. Je ne suis pas le genre de fille à m’offrir à n’importe qui. La question d’Adriel m’étonne un peu. Je ne sais pas s’il pose la question juste par précaution où s’il a des idées un peu trop … futuriste. Genre il va me parler de fonder une famille. J’avoue que ça pourrait m’effrayer si c’était le cas. Je me sent pas du tout mature pour être maman.

On se prélasse au soleil encore plusieurs heures. Mon chapeau de paille recouvre la moitié de mon visage. Je pousse même un petit roupillon. Les caresses d’Adriel me bercent dans un cocon où je me sens vraiment en sécurité. Tellement qu’on ne prend pas garde sur la montée des eaux. Ce sont les vagues qui flirtent avec mes pieds qui me sortent de mon sommeil. « Dydy !!! » Je le secoue mais il dort trop bien. Alors je le chatouille vigoureusement. « Vite debout ! Faut qu’on sorte de la crique avant que la marée monte plus » Je me lève en vitesse en jetant ma serviette sur l’épaule. On saute de pierre en pierre jusqu’à rejoindre la grande plage beaucoup moins peuplé qu’a notre arrivée. « On pourrait manger une glace en longeant la côte ? » On marche jusqu’au marchand de glaces. Une glace à l'italienne à raison de moi. « Tu veux goûter ? C’est fraise vanille » Je lui tend mon cône. Mais quand ma glace se trouve sous son nez je lui met dans la face en riant. « Ooopsyy » Je m’enfuis aussitôt en courant en riant encore plus. Mais sotte je regarde pas où je vais et je m’étale dans un groupe de garçons. « Hooo !! Où vas-tu comme ça belle blonde ?» Sans gêne, il passe son doigt dans ma crème glacé pour ensuite le glisser dans sa bouche en me fixant d’un air provocateur. Quel culot sérieux. « Ça va te gêne pas ! » Son copain s’avance à son tout en matant ma poitrine. J’ai l’impression d’être du vulgaire gibier. « Fait pas ta sauvage » Il ose poser sa main sur mes fesses. Je tente de le gifler mais il m’attrape le poignet au vol. « Femme de caractère !!! hmmm » « LACHE MOI CONNARD » Mon genou termine dans ses parties intimes. « CONNASSE » Ce que j’avais pas prévu c’est que son pote m’agrippe les deux bras. J’en fais tomber ma glace au sol. J’ai la rage. Je me sent vulnérable en maillot de bain sous les mains de cet odieux personnage. J’essaye de me débattre en gueulant. Une vraie lionne.


Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_n5u2r0IZDN1s2djns
POSTS : 527 POINTS : 235

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
RPs EN COURS : Ambre+LylaCleo#1Eleonor #2Erin (fb#1)Erin#10Garret#1Inaya#1Link#2Lyla+MayersMasonRp anniversaire d'Ellie

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Mayers1
♡ Les Mayers ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Charlie (event)
Chloe#1
Dani
Diego#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8Erin#9
Lawrence#1
Link#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyJeu 5 Aoû - 0:39




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


Vacances scolaires, janvier 2012.

J’ai l’impression de découvrir une panoplie de nouvelles sensations avec Erin. Ses mains baladeuses et ses baisers m’excitent, le simple fait de lui faire l’amour dans l’océan aussi. L’eau salée rend l’expérience plutôt confortable, très agréable même. Elle fait flotter ma meilleure amie tout contre moi et c’est à peine si j’ai besoin de la soutenir, ce qui me permet de la caresser encore davantage. Haletants, on revient à la réalité, mais ce n’est pas pour autant qu’on s’éloigne l’un de l’autre. Son souffle est tout chaud contre ma peau, ses cheveux dégoulinent sur ses épaules, son visage aussi. Mon pouce passe délicatement sur sa paupière pour enlever la goutte scintillante qui s’est logée sur un de ses cils. Cette fille me fait perdre la tête. C’est drôle tout ce que j’arrive à ressentir pour elle une fois qu’on se laisse aller de cette manière… comme un couple, peut-être. J’aimerais bien, mais je ne veux pas trop m’avancer. Son sourire me fait craquer et je pose mes lèvres sur les siennes. C’est toujours aussi délicieux. Ses grands yeux verts se fixent dans les miens alors qu’elle appuie un peu plus sa bouche contre la mienne. Elle remet son haut de bikini sans aucune difficulté, ce qui me rend presque jaloux. Ça la fait pouffer de rire et j’affiche un air boudeur parce que j’ai la drôle d’impression qu’elle se moque. « A force de me l’enlever tu trouvera ça facile » Un sourire ravi étire mes lèvres et je lui mords la sienne; ces simples mots qui réveillent une fois de plus toutes sortes de sensations en moi. Alors, il y aura une prochaine fois… et une autre, et une autre encore. J’espère. En me détachant, je me remets toutefois dans mon rôle de monsieur-qui-boude. C’est pas juste, elle remet son haut en deux secondes et moi, je le lui ai enlevé presque par hasard (avec quelques intentions tout de même). Une moue se pose sur le visage d’Erin. Ça y est, elle se moque encore. Pff. « Je t’apprendrais si tu veux » « Oh oui, apprend-moi », je souffle, ravi. On rejoint la plage en ne manquant pas de nous embrasser mille fois en chemin. On n’est pas pressés, on a toute la journée devant nous. Toute la vie, j’espère bien… Manger du chocolat est beaucoup plus compliqué que je ne l’aurais cru, surtout que mon Cadbury a tout fondu dans le sac. Ou presque. Mais m’en nourrir est un nouveau sport qui devrait faire partie des Jeux Olympiques. « Espèce de petit cochon » Sa remarque me fait sourire et je me contacte de me passer la langue sur les lèvres en la regardant droit dans les yeux. L’envie de me délecter de ce merveilleux chocolat — même fondu, surtout fondu — sur sa peau me passe à l’esprit et je tends l’index pour en mettre sur le visage de ma meilleure amie, mais elle me voit venir et se recule en posant sa main sur mon torse. C’est loin d’être désagréable, ceci dit. « Pépeee péppeeee !!! Je te vois venir avec tes gros sabots » Je ris, mais je ne baisse pas le bras pour autant. De mon autre main, j’arrive à chatouiller brièvement sa hanche pour qu’elle baisse sa garde et… VICTOIRE! J’arrive à lui en déposer sur le nez. « MAIIIISSSS » Mais il est hors de question de gaspiller et j’affirme que j’avais raison avant de passer ma langue sur le bout de son nez. Quand j’affirme que ça goûte meilleur sur sa peau, la regardant avec toute l’envie du monde, elle agrippe ma nuque pour me rapprocher d’elle. Je ne résiste pas et laisse sa langue venir s’entremêler à la mienne. « Hmm. Tu pourrais m’en étaler sur tout le corps si tu voulais … Genre … partout partout… » Mon corps s’émoustille de nouveau, Erin sait exactement comment s’y prendre pour le faire réagir. Ça me plaît énormément et je me sens à sa merci. « Partout… partout? » je muse avec un sourire malicieux. Je laisse ma main glisser sur sa hanche et même descendre un peu sur son entre-jambe. Mes yeux trouvent sa poitrine et je souris en passant ma langue sur mes lèvres de nouveau. Lorsque je les relève sur son visage, Erin fait remuer ses sourcils alors que je sens son pied caresser ma cuisse. Son sourire m’enflamme. Elle ne m’a jamais vraiment regardé comme ça avant cette nuit… Mmmm… Je me repasse nos ébats dans la mer en me disant que j’ai trop envie de reproduire la même scène. Après un petit moment de repos, bien sûr, mon propre corps oblige. Sauf que c’est là que mon cerveau décide de me pointer que nous n’avons pas utilisé de préservatif, cette fois-ci. Ce n’est pas particulièrement dans mes plans d’être papa pour le moment, genre… vraiment pas. J’ai beaucoup trop de projets à réaliser avant de fonder une famille. « Oui Adriel ? » Je continue de lui caresser le bras alors que je l’interroge. J'espère qu’elle ne le prendra pas mal… Je trouve juste ça important qu’on pense à ce genre de trucs. Ma question semble la prendre par surprise et elle se redresse sur ses coudes pour m’observer. « Heuu…oui pourquoi ? » « Ben… euh… genre… » je bafouille, ne sachant tout d’un coup plus comment m’exprimer. J’attrape un bonbon et le mets dans ma bouche pour me donner un peu de temps et de contenance. « Je… je voulais juste savoir. Tu sais que… j’ai toujours voulu voyager… je… c’est pas le temps de… » Je me sens maladroit. Ah la la. Je prends une grande respiration. « Vaut mieux être prudents », je termine d’un ton plus assuré.

On parle de tout et de rien, ça ça n’a pas vraiment changé depuis hier soir. On a toujours eu beaucoup trop de trucs à nous dire. Il n’y a qu’un sujet que j’évite avec elle ces jours-ci, même s’il me pèse, et c’est celui de Maxence. Parce que c’est à cause de lui si on ne voit pratiquement plus Ava. C’est un sujet tabou dans ma famille et je n’ose pas trop en parler à ma meilleure amie. Parce qu’autant j’en veux à mon frère de s’éloigner comme ça, d’entraîner Ava dans ses conneries, autant je sais qu’Erin ne le porte pas dans son coeur et je n’ai pas envie qu’elle en parle en mal. Les bonbons et le chocolat nous ont assommés. Le soleil nous tape sur le corps et donc, évidemment, on finit par s’endormir comme deux gros bébés. Mes mains caressent automatiquement la peau d’Erin, ça m’apaise du même coup, jusqu’à ce que je sombre complètement dans les bras de Morphée. Je suis complètement vidé de notre petite séance dans l’eau et dormir contre elle est beaucoup trop confortable. « Dydy !!! » Je grogne, je remue, mais je suis incapable de décoller mes paupières, encore à moitié dans les vapes. Un grognement s’échappe de nouveau de mes lèvres quand je me sens secoué. Je bascule sur le côté. « Jedorsshhhjesuisbientuvoispas », je marmonne, un peu inconscient de mes paroles ou presque. L’instant d’après, mes yeux s’ouvrent en grand et je me contorsionne dans tous les sens parce que — je le sais, je le sens — Erin me chatouille partout. « Erin!! » Autant j’étais tellement bien à dormir, autant me faire réveiller dans des chatouilles est plutôt brusque, autant je suis content de la retrouver en toute conscience et je me jette sur elle pour la chatouiller à mon tour, mais une de mes mais atterrit en plein dans l’eau. Attend… on était assez loin de la mer il me semble. « Vite debout ! Faut qu’on sorte de la crique avant que la marée monte plus » Ah… la marée. Merde, j’avais oublié. On attrape nos affaires en vitesse et on saute de pierre en pierre pour atteindre un endroit plus sec. « On pourrait manger une glace en longeant la côte ? » Je glisse ma main dans la sienne. ]« Qu'est-ce que tu crois! » je fais, amusé, en nous tirant vers le marchant de glaces. C’est celle à la pâte à biscuits qui m’attire l’oeil. « Tu veux goûter ? C’est fraise vanille » Je fais semblant d’hésiter un peu. « Même pas y’a du chocolat! Moi, y’a des brisures au moins, pff. Mais d’accord. » Bien entendu, je blague et j’ouvre donc la bouche en grand pour y goûter, attendant qu’elle m’y fasse goûter. Mais Erin l’approche dangereusement de mon visage et je n’ai même pas le temps de réaliser qu’elle me l’étampe sur le nez en riant. « Ooopsyy » Elle s’enfuit en riant de plus belle et je reste là avec notre sac de plage, ma serviette, de la crème glacée plein le visage. « Erin! » je crie en riant finalement à mon tour. J’essuie rapidement mon visage avec mon bras et commence à courir doucement pour retrouver Erin, mais je ne sais pas trop dans quelle direction je l’ai vue aller. M’enfin, il n’y a plus énormément de gens sur la plage et je ne tarde pas à repérer une tête blonde parmi… des gars. Il y en a deux. Je fronce les sourcils. Elle les connaît peut-être? Pourtant, on connaît à peu près le même monde à nous tenir toujours ensemble depuis si longtemps et ils ne me disent rien. J’accélère le pas. J'aperçois tout juste Erin lever le genoux entre les jambes d’un des gars, qui se plie de douleur. Bien fait pour toi, j’ai tout juste le temps de penser en me rapprochant le plus vite possible. « CONNASSE » Un autre gars agrippe ses bras pour la retenir et elle se met à se débattre. Non, non, non, ça ne va pas faire. Merde merde merde. C’EST QUOI LEUR FOUTU PROBLÈME. Sans y réfléchir une seconde de plus, je tapote l’épaule de celui qui tient Erin et il se retourne instinctivement. Je lui balance mon poing à la figure sans y réfléchir de plus. Un craquement se fait entendre et du sang se met à couler de son nez. « Non mais ça va pas! » Connard. Au moins, il a lâché Erin et je me mets automatiquement entre elle et ce pauvre con. « LÂCHE MA PETITE AMIE! » je gueule en le poussant. Je ne réalise pas sur le coup que je l’ai appelée ma petite amie. Mais l’instant d’après, c’est moi qui tombe sur le sol quand l’autre gars — celui qui a reçu le coup de genou d’Erin — me charge direct dessus et il me cogne son poing contre la mâchoire. Ça résonne partout dans ma tête. Il tente de me frapper encore, mais je le pousse violemment avec mes pieds. Je me retourne légèrement pour cracher le sang qui s’est logé dans ma bouche et je me lève du mieux que je peux en me jetant sur celui que j’ai poussé avec mes pieds. Je lui assène un coup de poing, deux, trois, hanté par les images d’Erin que l’autre gars retenait un peu plus tôt, ayant la nausée rien que de m’imaginer ce que ces connards comptaient lui faire. Je me relève en le toisant du regard, mais il a l’air trop sonné pour se relever pour le moment. Je ne sais pas trop ce que le deuxième gars a, mais il a l’air d’avoir mal. Peut-être un coup de genou lui aussi. Alors sans plus attendre, j’attrape la main d’Erin et nos affaires et j’attire ma meilleure amie en courant dans la direction de la voiture. « Viens! Vite! » Je mets un peu de temps à trouver les clés de la voiture de ma mère tellement mes mains tremblent. Je déverrouille enfin les portes avec la petite manette et ouvre celle du côté passager pour ma meilleure amie. « Monte! » Je suis à peine derrière le volant, à essayer d’insérer la clé pour démarrer la machine qu’on entend un gros POC. Mon regard se dirige vers la fenêtre arrière qui a commencé à craqueler, puis plus loin sur celui qui a lancé un truc contre la vitre. Un des deux gars qui ont malheureusement croisé notre chemin. Mes parents vont être furieux pour la voiture, mais je m’en fous. Erin est okay, en sécurité à côté de moi. J’arrive enfin à démarrer la voiture et je nous sors de là au plus vite.

Je coupe le moteur après avoir stationné la voiture près de la maison abandonnée où Erin et moi allons depuis je ne sais combien d’années. C’est notre refuge pour ne pas être encombrés de mes parents ou bien d’Elias et de ses remarques. C’est souvent ici qu’on venait manger nos bonbons et notre chocolat. La maison est en ruine, honnêtement, mais derrière, il y a un pneu accroché à un grand arbre qui sert de balançoire. Le terrain n’a jamais été racheté jusqu’à présent, car certains disent qu’il est hanté, ce qui ne dérange ni Erin ni moi. Mais mon père soutient que c’est juste parce qu’il y aurait tellement de réparations et d’ajustements à faire que personne ne veut se tenter, et puis l’épicerie la plus proche est à genre trente minutes déjà. Bref, c’est le premier endroit qui m’est venu à l’esprit en nous en allant de la plage. Il est hors de question que je retourne chez mes parents pour l’instant avec la voiture dans cet état — et puis, je n’ai pas envie qu’ils soient sur mon dos ni sur celui d’Erin, ils ne nous laisseraient pas tranquille —, ou bien qu’on aille chez elle, des fois que son frère serait là. Il poserait des questions, il a genre un sixième sens quand il est question de sa petite soeur. Et surtout… je ne suis pas près de quitter d’Erin. Je veux m’assurer qu’elle aille bien. Pour ma part, mon coeur bat toujours un peu trop vite et mes mains tremblent toujours sous l’adrénaline et la rage. « FUCK! C’était quoi leur problème! » Respire, Adriel, vous êtes loin de ces connards. Je ne comprends pas comment deux êtres humains peuvent agir comme ça... comment ils peuvent traiter une femme comme si elle n'était que... je sais pas. Un objet. Ça me dégoûte. Comme s’ils avaient le droit de faire ce qu’ils veulent d’elle. Je me tourne vers ma copine et je réalise qu’elle est toujours en maillot de bain. « Ça va? » je demande, inquiet. Je fouille dans le sac de plage et en sors ses vêtements, que je lui tends. Ma main se pose sur sa joue pour la lui caresser, pour finalement entourer ses épaule de mes bras et la rapprocher de moi dans une longue étreinte. J’espère qu’elle lui fait autant de bien à elle qu’elle m’en fait à moi. Ma tête se pose sur la sienne. « T’es correcte, Riri? » Je me répète, je sais, mais j’ai la nausée rien que de penser à ce qui s’est passé. À ce qu’ils auraient pu lui faire. Ma main se tend vers la banquette arrière pour attraper ma veste que j’ai laissée là un peu plus tôt. Je la passe sur les épaules de ma meilleure amie. Elle a encore les cheveux mouillés et il commence à faire plus frais. Une douleur soudaine élance ma mâchoire — je l'avais oubliée, sans doute d'adrénaline. Je passe ma main dessus comme si ça pouvait l’apaiser. Ça fait un mal de chien, mais je suis pas mal certain que ça ne soit pas cassé. J’ai également mal aux jointures, elles sont rouges et un peu barbouillées de sang, mais ce n’est pas si mal. Je ne regrette rien, même si bon… c'est la première fois de ma vie que je me bats. Je passe à mon tour mon t-shirt par-dessus ma tête. « Tu viens avec moi? » je dis doucement en faisant un signe de la tête en direction de la balançoire. « J’ai pas envie de rentrer… » Après être sorti de la voiture, j’offre le coffre pour en sortir le plaid que ma mère garde toujours pour les urgences et je me rends du côté où l’un des gars a lancé un quelconque objet pour mieux observer les dégâts. Une roche, sans doute. Un soupir sort d’entre mes lèvres. Je penserai à ça plus tard.

Erin et moi nous retrouvons enlacés dans le pneu-balançoire, à nous balancer avec le vent, mes bras enroulés autour de ses épaules. Ma bouche se pose contre sa tempe pour un bisou tout délicat. Le plaid est posé sur nous et le soleil se couche tranquillement, laissant le ciel dans un dégradé orange et rose. Je regrette d’avoir laissé mon téléphone dans la voiture pour le prendre en photo, même si bon, l’appareil n’est pas si extraordinaire que ça. « Ne rentrons jamais », je souffle contre son oreille. Je laisse passer un moment de silence en me repassant ce qui s’est passé un peu plus tôt. Un détail qui me revient en tête est que je l’ai appelée ma petite amie« Erin? On… on est quoi, toi et moi? » Mes doigts frôlent sa joue. « Je… t’es pas obligée de me donner une réponse tout suite. C’est correct si c’est pas défini.  Je ne veux surtout pas lui mettre de pression. » Je me fais tout hésitant et un peu nerveux, il faut dire. Mais après tout, ce n'est que la première journée officielle qu'on se découvre sous un autre aspect de notre relation. No big deal si elle ne veut pas encore dire qu'on est un couple... hum.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 PH7WzfO
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 NCLDdV8
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 335306globetrotter
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_inline_poomlk4J8J1vjg4rh_250
POSTS : 9082 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe

✎ Septembre

Une promesse est une promesse / Tessa #2

✎ Octobre

Notre petite étoile fait son nid / Manders #8
Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)


RPs EN ATTENTE : (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Gif-josh-duhamel-6
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 4z34ZT6
Family Sanders

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Quatuor-4
Le Quatuor

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1Meet mind Paris / Manders #6 Tell me your fairytail / Lenny #2Sin circus / Sergio #1Grace & Fury / Erilias #2Tessa #1#1 Link
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)♡ Birdy Cadburry
DC : Ambre, Ash & Adam (Oui que des A je sais =D )
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 EmptyLun 13 Sep - 16:04




Back When I Was Livin' for The Hope of It All


On est tranquille là, étaler sur nos serviettes respectives. Rectification. Je suis étalé sur sa serviette et sur lui aussi, un peu. Je ne sais pas expliquer mais j’ai ce besoin d’être au plus prés de lui. J’ai peur qu’il m’échappe. Je cherche à le provoquer avec mon pied. L’essayer c’est l’adopter. Cette phrase n’a jamais été aussi vraie à mes yeux. Tout allait parfaitement bien jusqu’à ce qu’il me parle de …pilule. « Ben… euh… genre… » J’arque un sourcil en le fixant droit dans les yeux. « Genre ??…. » Genre quoi ? Il s’imagine quoi ? Qu’on va faire une ribambelle d’enfants et qu’on vivra heureux dans un château ??? ALLO ! On n’est pas dans un compte de fée là. « Je… je voulais juste savoir. Tu sais que… j’ai toujours voulu voyager… je… c’est pas le temps de… » Je fronce les sourcils en attendant qu’il finisse ça phrase. Je retire ma jambe par la même occasion. « Heuuuu… » Ça me laisse presque sans voix. Je ne sais pas quoi en penser. J’ai l’impression qu’il n’a pas envie de s’engager … que nous deux c’est juste … j’en sais rien. Je descends bien vite de mon nuage. Je ne veux pas tomber enceinte à mon âge. Hors de question. Mais je suis toute perdue sur les intentions d’Adriel envers moi. J’ose pas lui partager mes craintes à haute voix. « Vaut mieux être prudents » Je roule sur ma serviette l’air de rien. J’ai besoin de mon espace à moi, pour réfléchir. Peut-être que je me suis trop laisser porter par la passion. « Oui oui, t’inquiètes. Moi c’est la même. J’veux pas. » C’est bref. Je ne m’étale pas. J’ai pas envie. Je suis trop pensive pour ça.

Puis finalement je me détends et je fini même par m’endormir tout prés de lui. L’heure passe et la marée monte indéniablement. L’échos des vagues est de plus en plus proche. Je sent de l’eau s’infiltrer entre mes doigts de pieds. Ça me met en alerte de suite. Adriel dort comme un Loir. J’ai beau gueuler, il sourcille à peine. « Jedorsshhhjesuisbientuvoispas » Sans déconner. Il ose me tourner le dos. Okey, il l’aura voulu. Plan B. Je me met à le chatouiller vigoureusement pour le sortir de son sommeil. « Erin!! » « Hahahaha » rire diabolique. Les mains s’acharnent sur lui. J’en oublie le danger. Adriel se jette sur moi et me chatouille en retour. « HEYYYYY » Brigand ! Il a pas le droit de faire ça. Il a l’avantage de la force. Impossible pour moi de l’éjecter si ce n’est lui mettre un coup de genou où je pense. Mais j’ai pas vraiment envie de lui faire subir ça. Alors j’essaye de maitriser le mouvement de mes jambes, même si c’est dur dans une situation comme celle là. Non sans mal j’arrive à lui crier l’alerte. Enfin ! Il se décide à me libérer de son emprise. J’attrape aussitôt mes affaires et je saute de pierre en pierre pour sortir de la cric. Nous rejoignons la plage. En voyant les gens manger leur cornet ça me donne envie d’une glace. Je suggère l’idée à Mayers. « Qu'est-ce que tu crois! » Un petit sourire satisfait s’étire sur mes lèvres. Bras dessus dessous, on se dirige vers me marchand pour commander. Partageuse ou plutôt espiègle, je lui propose de goûter ma fraise vanille. Mais j’ai une autre idée en tête. « Même pas y’a du chocolat! Moi, y’a des brisures au moins, pff. Mais d’accord. » Il sait pas ce qui est bon « La fraise c’est la vie » Vas-y approche grand dadais. Un encore un peu. Bimmm dans son nez. J’éclate de rire en déguerpissant plus vite que mon ombre. « Erin! » Hors de question que je fasse demi-tour. Je suis plus occupée à surveiller qu’il ne me rattrape pas, plutôt que regarder devant moi. Grave erreur. Je m’étale maladroitement sur un gars. Sans gêne, il trempe son doigt dans ma glace. Ça le don de m’énerver et je ne me gêne pas pour lui dire. Son pote ose poser les mains sur moi. Je m’enflamme aussi sec et je tente de le gifler. Malheureusement pour moi, il m’attrape le poignet en chemin. Les noms d’oiseau fusent dans tous les sens. La silhouette d’Adriel apparaît pour mon plus grand soulagement. L’expression de son visage me ferait presque peur. Je crois que je ne l’ai jamais vu aussi énervé. « Non mais ça va pas! » Il étale son poing dans la figure du gars. J’en profite pour me dégager de là. Morte de trouille, je me tiens à l’écart en m’étreignant de mes propres bras. « LÂCHE MA PETITE AMIE! » Petite amie ? J’écarquille les yeux en réalisant que peut-être il m’aimait réellement pas juste pour … Mais je sors vite de mes rêveries en le voyant tomber au sol « Addie !! » Instinctivement je fais un pas vers lui mais je recule de trois, trop effrayée par les deux autres. Un combat de testostérone commence. Je tremblote non pas de froid mais de peur. Je veux pas qu’il arrive malheur à Adriel. « ÇA SUFFIT !!! Lâchez LE » Je doute qu’ils m’écoutent mais fallait que ça sorte. « Viens! Vite! » Adriel agrippe ma main pour me tirer loin de tout ce tourment. Direction la voiture. J’ai l’impression d’être dans un mauvais film. « Monte! » J’ouvre ma portière et verrouille aussitôt le loquet. « DEMARREEEE » Ses mains tremble tellement qu’il a du mal à glisser la clé dans le neiman. Je suis a deux doigts de la crise cardiaque quand un projectile vient s’écraser sur la lunette arrière. Instinctivement je baisse la tête. Adriel parvient enfin s’échapper de là. Je suis assise en boule sur mon siège. Morte de peur. Au bout d’un petit quart d’heure, la voiture s’arrête. J’ai toujours les genoux collés à ma poitrine et la tête contre la vitre. Ce n’est pas la première fois que des hommes montrent de l’intérêt pour mes courbes. Mais c’est la première fois qu’on c’est battue pour moi comme ça … « FUCK! C’était quoi leur problème! » L’intonation de sa voix me surprend. Je rentre mes épaules et serre un peu plus mes bras contre moi. « Ça va? » J’hoche la tête, toute intimidé. Surtout que je suis encore en maillot de bain. Okey c’est Adriel. Mais je me sens vulnérable là. C’est comme s’il lisait dans mes pensées. Il me tend mes vêtements. J’ai encore les mains qui tremblent. Si bien que je galère à trouver le bon sens de ma robe. Ça m’agace. Ses bras viennent finalement m’emprisonner contre lui. J’ai pas la force de lui résister. « T’es correcte, Riri? » Front contre front, je lève les yeux sur lui. Je ne sais pas si c’est mes nerfs qui lâchent mais je fond en larmes. « Je suis désolée pour tout ça » Je me sens coupable. Si j’avais remis ma robe ça ne serais jamais arrivé. Si j’avais regardé où j’allais, je n’aurais pas cogné contre ce mec. Adriel n’aurait pas eu à se battre et la voiture de ses parents serait intacte. Honteuse, j’enfouis mon visage contre son torse. La chaleur de sa veste me fait du bien. « Tu viens avec moi? » Je suis son regard pour apercevoir la balançoire plus loin. « J’ai pas envie de rentrer… » « Moi non plus » Elias va tout de suis capté que j’ai pleurer. J’ai pas envie de subir son interrogatoire. On sort de la voiture. J’en profite pour remettre ma robe. Je le rejoint à l'arrière de la voiture pour observer les dégâts. « Tu crois que ta mère te laissera encore sa voiture après ça…. » Pas si sûr … Au pire j’ai encore la coccinelle de mon grand père. Elle a de l’âge mais elle peut nous amener partout quand même.

À deux sur cette balançoire de fortune, on se balance doucement sans avoir la prétention d’atteindre les nuages. Les cordes grincent sur la branche du vieux chêne. Aucun risque qu’on finissent les fesses par terre. Ce majestueux roi de la forêt est plus vieux que nos parents. Il a traversé des tempêtes. Jamais il n’a faibli. « Ne rentrons jamais » Un petit sourire s’étire sur mes lèvres alors que je sens sous souffle chaud sur ma peau. Je lève les yeux sur la bâtisse fatiguée en imaginant à quoi elle pourrait ressembler une fois rénover. On dirait un mini château avec ses petite tourelles et ses pierres apparentes. Je suis sûr qu’elle serait vraiment jolie si on prenant le temps de prendre soin d’elle. « On va jouer au loto et va on acheter cette maison pour s’installer là » Je dis avec humour d’une voix rieuse. « Erin? On… on est quoi, toi et moi? » Je déglutis difficilement en serrant mes mains un peu plus sur le cordage. Je repense à sa question sur la pilule et son envie de voyager. J’ai pas envie de le priver de tout ça. On est jeune. On le temps pour s’imaginer encore ensemble dans quelques années. Au fond de moi je sais que j’éprouve quelque chose de sincère à son égard. Mais Adriel mérite peut-être de vivre sa vie d’ado … « Erin? On… on est quoi, toi et moi? » Je le sens tout nerveux. Je sais pas s’il a peur que je lui dise oui ou si au contraire que je lui dise non. Je suis confuse. Je tourne mon visage dans sa direction en posant ma main sur la sienne. « Si on vivait l’instant présent ? Pas de pression. » On a tout l’été pour en profiter sans impunité. Nos camardes ne seront pas là pour en juger. On peut vivre notre idylle au jour le jour sans se soucier de l’avenir. Mon pouce caresse tendrement sa joue. Un petit sourire s’étire à la commissure de mes lèvres avant que je l’embrasse en guise de réponse.

***

Ça fait déjà plusieurs semaines qu’on se fréquente Adriel et moi. Ce n’est pas toujours facile de trouver un endroit tranquille où ce voir. Il est déjà venu chez moi en passant par la fenêtre de ma chambre. Et moi chez lui en passant par la porte derrière. Sérieux, j’ai l’impression de refaire un remake de Roméo & Juliette. Aujourd’hui c’est chez lui que ça se passe. Ses parents sont absents, c’est comme qui dirait « quartier libre ». C’est l’occasion idéale pour partager une douche à deux. On se savonne mutuellement. Mes mains vadrouillent sur ce corps qui me plaît tant. Plus je passe du temps avec lui, plus j’ai envie que ça dure dans le temps. Mais ma petite voix me dit de ne pas trop m’emballer. Notre conversation de la dernière fois résonne dans ma tête. « Voyage… pas le temps pour … ça … » Okay … Je crois que j’ai jamais étais aussi assidue pour prendre ma pilule. Je veux pas le décevoir. On est bien. Je veux pas tout gâcher. Il me chatouille en passant ses mains sur mes seins. Ça me sort de mes pensées. « Tu ne peux pas t’en empêcher heinn » J’ai le sourire jusqu’aux oreilles. J’entend une porte claquée au rez-de chaussé. Je regarde aussitôt Adriel en faisant les gros yeux. « Tu m’avais pas dis qu’il n’y aurait personne ? » Panique. Il sort de la douche précipitamment. Je coupe l’eau mais j’ose pas sortir parce que mes fringues sont encore étalés au sol du couloir à sa chambre …. « Adiieee » Je chuchote en me servant du rideau de douche pour cacher mon corps nu. Il va où comme ça ??? J’entends quelqu’un monter les escaliers. C’est la marde. Mon corps se fige comme une statue derrière le rideau. J’ose espérer que ça ne fait pas ombre chinoise de l’autre face. Mes cheveux dégoulinent sur mon visage. Une main devant mes seins l’autre sur ma jardin secret. Manquerait plus qu’on me tire de ma cachette. Les minutes me paraissent des heures. Je ferme les yeux et prie en silence qu’on ne me trouve pas. Surtout en tenue d’Eve. Ses parents ne m’aiment déjà pas alors là … Ça serait la fin des temps.



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 BvSUEAs
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Jb1dilb
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MGSbLAu
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OrLErGE
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 OBCGg4U
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 IUJCx06
(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All (Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Erin+Adriel) Back When I Was Livin' for The Hope of It All

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-