AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
RING FIT ADVENTURE à 52,99€
Voir le deal
52.99 €

 wren · on the edge of the abyss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptySam 20 Mar - 19:53


Wren n'était pas forcément à l'aise avec l'idée de parler de lui, surtout pas de ses imperfections et des erreurs qu'il continuait d'émettre alors qu'il aurait dû s'assagir avec le temps. En réalité, le suédois se trouvait toujours des excuses idéales pour justifier ses écarts, comme si c'était plus simple de se réinventer perpétuellement, non de mentir en réalité. C'était clairement ce qu'il faisait, et cela ne datait pas d'hier: Wren avait commencé à utiliser la ruse alors qu'il n'était encore qu'un adolescent fugueur, celui qui cherchait certainement à se prendre les gifles d'un père relativement violent et s'il avait pu changer de mode opératoire en cours de route, l'idée lui avait échappé depuis trop longtemps pour qu'il envisage de faire demi tour maintenant. Wren était en train de perdre pied, c'était la seule information essentielle à retenir et il n'était clairement pas bon pour la sobriété de Maxence, autre détail capital à noter. Pourtant, les deux hommes pouvaient se parler comme s'ils n'avaient jamais été une plaie l'un pour l'autre car le contexte avait changé, qu'ils avaient pensé tous les deux s'être apaisés depuis de nombreuses années. Ils ne le seraient peut être jamais, c'était le lot quotidien de tout ex junkie, on ne pouvait pas vraiment se débarrasser d'un tel vice, on devait juste apprendre à vivre avec et c'était là la mission la plus difficile à réussir mais il le fallait. Oui, plus que jamais. "Non. J'ai pas envie de me retrouver à faire la manche pour me payer mes aiguilles d'héro'. Vraiment. Je saurais pas expliquer pourquoi, je suis juste plus serein vis à vis de tout ça." Wren avait l'impression de contrôler l'affaire, ce qui ne devait pas être la réalité des faits mais il avait le droit d'y croire, non? Il n'avait, de toute façon, plus que cela pour tenir au quotidien parce que son coeur était brisé depuis que son père avait essayé de brûler la famille entière. Depuis, Doherty n'avait jamais réussi à se reconstruire convenablement, il se contentait de substituts, rien de plus. "Je t'assure que j'ai pas besoin d'aide, Max, ça ira." Il croyait à son discours, ce qu'il était ridicule le nordique en se disant qu'il s'en sortirait bien tout seul mais c'était ce qu'il avait toujours fait après tout alors, pourquoi changer maintenant? "Le temps veut rien dire, sûrement, mais on est pas pareil, Maxence, tu seras pas comme moi. Je me suis toujours cherché des excuses, j'ai blâmé ma famille, mon éducation pour toutes mes conneries mais je suis juste quelqu'un qui apprécie de blesser mon entourage. T'es pas comme ça, toi, si?" Il n'avait pas aimé briser le coeur d'Ava, Wren le savait et c'était peut être la seule information que son ami devait garder au creux de son tête. Sans elle, il replongerait. Sans elle, il se traiterait comme un monstre alors qu'il était loin d'en être un aux yeux du Doherty.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyMar 23 Mar - 9:13


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Ce soir, il n'arrive pas à réfléchir convenablement. A tel point qu'il arrive à se dire que Wren a raison, qu'il doit se connaître et qu'il le saurait s'il était vraiment comme avant. Pourtant, Maxence sait très bien comment ça marche. On ne contrôle jamais vraiment quand on a déjà été au plus bas, comme eux deux. Sûrement qu'il se dit ça pour mieux vivre le fait de ne pas pouvoir l'aider parce qu'il ne sait pas faire ça. Il n'y a qu'à voir avec Peter, il a tenté, il a cru avoir trouvé les bons mots et pourtant, il a terminé à l'hôpital. Quelques années plus tôt, il aurait haussé les épaules à cette nouvelle en se disant un simple "tant pis" mais pas cette fois. Il s'en veut. Alors s'il continue de croire Wren, de le laisser comme ça, est-ce qu'il finira par s'en vouloir une deuxième fois si ça va trop loin ? La voix de son ami le fait sortir de toutes ces pensées, relevant les yeux vers lui. « Dans ce cas, tu penses être capable de pouvoir t'arrêter dès que tu le décideras ? » C'est difficile de s'en sortir et de devenir clean. Ca a pris des mois à Maxence, à faire plusieurs allers-retours dans ce centre, poussé par son oncle et sa tante qui ne l'ont jamais lâché. Mais Wren, aux yeux de Max, c'est un loup solitaire qui ne demande jamais d'aide. Est-ce qu'il est bien entouré ? Par les bonnes personnes qui l'aideraient à ne pas perdre pied ? Il en sait rien, ils ne se fréquentent plus régulièrement et ils n'ont plus le même cercle maintenant. « J'ai envie de te croire. Mais si jamais, je traîne toujours dans le coin. » S'il en a besoin un jour, il n'hésitera pas à être là. Rien ne dit qu'il arrivera à faire quelque chose mais au moins il pourra essayer. Les yeux rivés sur son verre, il réfléchit quelques secondes à son comportement et sa façon de voir les choses. « J'ai toujours mis la faute sur ma famille. Je peux pas m'empêcher de me dire que s'ils ne m'avaient pas abandonné, j'aurais pas plongé si bas. » Est-ce que c'est vrai ? Il ne pourra jamais le savoir. Mais s'ils l'avaient envoyé dès le début dans un centre peut-être que sa vie aurait été bien différente et qu'il n'aurait jamais fait toutes ces conneries. « J'ai du mal à croire que t'aimes blesser volontairement les autres Wren. » Il relève les yeux vers lui, plantant son regard dans le sien. « Tu veux pas me dire que t'y prends du plaisir ? » Au fond de lui, ça ne doit pas lui faire du bien de voir les autres souffrir à cause de ces actes. C'est impossible. Et même s'il lui dit le contraire, il ne le croira pas et il cherchera à trouver une raison. Parce qu'il est persuadé que tout le monde a du bon en lui le brun et ça, peu importe ce que Wren a pu faire jusqu'à aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyMar 23 Mar - 12:38


En réalité, il ne savait pas ce qu'il était capable de faire ou au contraire, ne pas faire. Arrêter la drogue était un défi pour la majorité des gens et cela en avait été un pour lui l'an passé. Pourtant, Wren avait la sensation de toute maîtriser à l'heure actuelle: il consommait un rail par ci par là mais il ne ressentait aucune sensation de manque au moment du sevrage. Non, le suédois n'allait pas retomber dans les bas fonds, il allait se battre et offrir le meilleur de lui-même pour repartir du bon pied. La route était encore longue cependant, le brun en avait fortement conscience parce que cela faisait des années qu'il n'avait pas vraiment goûté au bonheur de manière durable. Il essayait parfois de s'engager dans des aventures qui promettaient monts et merveilles mais Wren finissait toujours par tout faire capoter. C'était comme s'il ne pouvait pas s'en empêcher, de faire dérailler les choses qui tournaient bien pour lui. La preuve récemment avec la façon dont il avait cambriolé le bar où il bossait, comme s'il ne s'attendait pas à se faire licencier la seconde suivante. Depuis, sa situation ne faisait qu'empirer parce qu'il ne retrouvait pas un travail épanouissant, non, il n'avait que le deal pour s'offrir des liquidités rapides et sans trop se fouler. "Je t'assure que je m'en sors sans souci. Je ressens pas le manque ni rien, ça va." Il fallait dire que Doherty s'était lancé dans la cocaïne cette fois là et encore, utiliser le terme lancer était trop fort, il se faisait un rail ou deux par semaine au maximum, rien à voir avec les doses d'héroïne qu'il s'enfilait auparavant. Le suédois vivait mieux, en tout cas, il en donnait l'impression, même s'il était juste un bordel ambulant, incapable de prendre soin de lui ou des autres. Il tâchait encore de le faire pourtant, sinon aurait-il eu l'audace de se présenter aux côtés de Maxence pour l'empêcher de boire cette bière après des années de sobriété ardemment gagnées? "Mais ils t'ont rattrapé au vol, non? Enfin, c'est pas eux qui t'ont aidé à te présenter à la désintox'? De toute façon, rien n'est tout blanc ou tout noir et on est autant responsable que notre entourage quand on devient addict." En vérité, ils étaient beaucoup plus responsables des déconvenues qui leur tombaient sur le nez car c'était bel et bien eux qui avaient pris la première dose, pas leurs parents ni leurs frères et soeurs. Juste eux. Wren ne pouvait qu'assumer, même s'il était encore aujourd'hui convaincu qu'il aurait été une autre personne en évoluant dans un milieu social plus sain. Cela dit, il se sentait l'âme d'un diablotin et il le prouvait dans les mots qu'il utilisait pour parler de lui, Mayers ne semblant pas tellement le croire au bout du compte. "Je crois que pendant longtemps, si, j'ai aimé. Si tu savais le nombre de personnes que j'ai entraînées dans les conneries. Mia par exemple, c'est moi qui suis responsable de ce qui lui est arrivé et c'est qu'un exemple parmi tant d'autres et je peux pas dire que je regrette sinon j'aurais été seul... Et personne n'aime être seul, même moi alors que je prétends le contraire d'habitude." Oui, Wren avait le fond d'une âme solitaire mais il avait autant besoin d'affection que son voisin, il avait juste beaucoup plus de mal à le montrer. Les sentiments, les déclarations et tous ces délires n'étaient pas pour lui a priori, alors autant se renfermer sur soi même et attendre que l'orage passe comme on le disait si bien. "T'as pas déjà ressenti ça, toi?" Sûrement que si, les junkies ont des mécanismes étranges lorsqu'ils partent dans leurs stratagèmes de diversion. Les deux hommes n'avaient jamais été si différents au bout du compte.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyVen 26 Mar - 8:30


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Peut-être qu'il dit vrai. En même temps, quel serait son intérêt de lui mentir ? Il aurait déjà pu ne rien dire sur le fait qu'il reprenait de la drogue et Max ne l'aurait jamais su. Alors il se contente d'hocher la tête positivement, espérant que ce soit la vérité. Qu'il est réellement bien comme ça et qu'il arrive à s'en sortir, qu'il n'est pas en train de plonger plus qu'il ne le devrait. Le brun ne peut rien faire de plus dans tous les cas, si ce n'est le croire. Ses parents l'ont aidé, oui, parce qu'ils n'avaient pas le choix. Lui non plus, il n'a pas eu le choix. Après cette soirée qui a mal tourné, il n'avait plus vraiment son mot à dire sur son propre sort. Et au fond, il était presque soulagé qu'on le reprenne en main. Bien évidemment qu'il ne l'a jamais dit, qu'il n'a jamais réellement remercié ses parents, bien trop fier pour avouer de vive voix qu'ils lui ont sauvé la vie. Si personne ne l'avait sorti de là, il doute fort de l'état dans lequel il serait aujourd'hui. « Heureusement qu'ils ont été là oui, à la fin. J'imagine que tout le monde à ses responsabilités et de toute façon, ça sert à rien que je continue de me torturer sur le passé. » Il ne va pas pouvoir le changer, il ne peut pas revenir arrière, alors pourquoi ça le hante autant ? Même maintenant qu'il tente d'être la meilleure version de lui-même, qu'il est sobre depuis des années et qu'il cherche un boulot stable ? Mais il ne perd pas espoir, il aura bien droit au bonheur un jour. Impossible qu'il fasse tous ses efforts pour que ça ne paye jamais. Il se rappelle de Mia, de la manière dont elle a plongé à l'époque entourée de ce groupe et lui non plus, il n'a pas aidé. Il se moquait bien des autres avant, c'était juste un adolescent égoïste. Persuadé d'être heureux, d'avoir la vie qu'il voulait vraiment et de pouvoir vivre comme ça pour toujours. Un adolescent idiot qui se moquait bien de faire souffrir les autres autour de lui. Mais il comprend ce qu'il veut dire et ce qu'il peut ressentir même s'il aimerait pouvoir dire le contraire. « Je crois bien que si.. » Il en est même sûr, c'est juste un peu dur à avouer et à assumer à voix haute. « Je regrette d'avoir fait souffrir Ava mais je ne regrette pas d'avoir pu l'avoir près de moi pendant trois ans. » Même si elle aurait eu une vie meilleure, lui, il se serait retrouvé seul dans son appartement miteux. Et quand il y pense, s'il n'avait pas vécu tout ça, peut-être qu'il ne s'en serait jamais sorti ? Que ses parents ne l'auraient jamais aidé ? C'est horrible à dire mais c'est la vérité. « Mais maintenant, on est différents. » Qu'il rajoute en relevant les yeux vers Wren en se demandant si c'est le cas pour lui aussi. « Tu fais plus les mêmes erreurs qu'avant, si ? » Lui, il essaye de faire le moins d'erreurs possible, même s'il n'excelle pas encore dans ce domaine. C'est dur de changer là-dessus quand tout son entourage attend la moindre petite erreur de sa part pour pouvoir appuyer dessus. Il sait que c'est le cas de son père, toujours persuadé qu'il finira par faire une bêtise, même quatre ans après. Quand est-il de Wren ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptySam 27 Mar - 22:19


Pourquoi parlait-il autant de son expérience? Wren avait pourtant conscience qu'il n'avait rien à voir avec Maxence, lui qui semblait beaucoup plus posé que le suédois depuis cinq années. Le pauvre Doherty n'avait fait que flancher, puis sombrer parce qu'il était beaucoup trop faible pour subsister avec ses beaux principes plantés en étendard au dessus de son crâne. Il avait beau tergiverser et raconter toutes sortes de sornettes à son ex collègue de travail, Wren ne pouvait toutefois pas se convaincre de toutes les conneries qu'il faisait encore, de celles qu'il avait faites ne serait-ce que l'année passée où sa vie avait bien failli s'arrêter brutalement. Il avait touché à l'héroïne, au vice le plus infâme qui fut mais ce n'était pas le pire aux yeux du nordique, non, lui, il s'attachait beaucoup plus aux flammes et c'était le danger incarné pour un homme comme lui. Il avait mis le feu à des poubelles puis à une forêt, il s'était certes rendu de lui-même mais Wren n'oubliait pas qu'il avait aimé le faire, qu'il n'arrivait pas totalement à regretter la portée de ses actes parce qu'il savait que son patrimoine génétique était bousillé par la présence de son paternel. Il lui en voulait tellement, à ce sale type, de lui avoir transmis cette folie, ce bordel contre lequel il devait lutter quotidiennement et qui lui ruinait le coeur encore et encore, inlassablement. A cause de cela, Doherty s'empêchait toute forme d'attachement prolongé, il jetait la moindre fille qu'il mettait dans son lit parce qu'il ne voulait pas lui faire subir les douleurs qu'il avait au fond de lui. Il faisait sûrement pareil avec le peu d'amis qu'il arrivait à voir, seuls quelques uns s'accrochaient encore parce que Wren n'était pas totalement insensible, malheureusement pour lui d'ailleurs. "Il y a que sur le présent qu'il faut se torturer, ouais." Le passé, l'avenir, tout cela, ce n'était qu'un tas d'emmerdes que Wren essayait de cacher sous un tapis. Il avait déjà assez à gérer avec la minute présente pour s'attarder sur celle d'avant et celle d'après. C'était plutôt facile à dire bien sûr, mais merdique à réaliser dans tous les sens du termes mais il pensait à Mayers, à ce qu'il voulait entendre pour rester sobre. "Tourne la page, vieux. Il y a d'autres nanas... Et puis, t'es même pas obligé de t'attacher si t'as peur de faire le con. Juste t'amuser, c'est déjà bien." Il lui donnait ses secrets, l'abruti, comme si on ne s'attachait jamais à personne en agissant de la sorte. Wren avait raté, lui, mais il faisait croire que c'était l'inverse, le menteur de l'année à n'en pas douter. "Moi? Je répète inlassablement les mêmes depuis des années. J'arrête la drogue et puis, je la reprends. J'arrête le deal et j'y reviens... Je suis le contre exemple de ce que tu dois faire, mon bon vieux Max. C'est simple, quand tu penses à quelque chose, du genre est-ce que je vais boire cette bière? Pense à Wren, il l'aurait fait, lui, et hop tu fais l'inverse. T'auras plus le moindre souci comme ça." Il avait si peu d'estime de lui-même au final, le suédois. Il en était là, oui, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyLun 5 Avr - 12:03


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Il était venu ici pour boire et replonger dans ses démons mais finalement, il se retrouve à avoir une discussion bien sérieuse avec Wren. Peut-être qu'il avait besoin de ça, de parler avec quelqu'un, d'avoir un avis honnête et de connaître aussi plus de choses sur lui. La dernière fois qu'ils se sont vue, on ne peut pas dire que Wren a beaucoup parlé ni qu'il s'est confié. Mais ce soir, les choses semblent être différentes. Maxence ne sait pas si ça vient du fait qu'il l'a retrouvé à deux doigts de replonger ou s'il a juste envie de parler ce soir. Peut-être qu'il en autant besoin que lui après tout, vu qu'il n'a pas réussi à tenir. Il ne peut pas s'empêcher d'avoir de la peine pour lui, d'avoir envie de l'aider alors qu'il est déjà incapable d'être complètement heureux. Avant de pouvoir aider son entourage, il doit d'abord s'en sortir réellement lui-même et arrêter de se torturer avec son passé et ses erreurs. Wren a raison, ça ne sert à rien. Il ne pourra rien y changer alors autant se concentrer sur le présent pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Même si c'est déjà loupé avec Ava, il l'a déjà fait souffrir de nouveau. « Je le fais déjà. Il est hors de question que je m'attache ou qu'on s'attache à moi. Même si en réalité, c'est sûrement impossible de s'attacher à moi. » Qu'il lance en haussant les épaules, attrapant son coca pour en boire une longue gorgée. Qui pourrait bien s'attacher à lui ? Il ne ferait que détruire cette personne, il n'arriverait jamais à la rendre heureuse même s'il le voudrait, il en est persuadé. Même si au fond, il n'a pas envie de finir sa vie seul. Il ne le dira pas, il préfère que tout le monde pense qu'il est heureux dans cette vie sans amour, juste avec des coups d'un soir. Parce qu'il s'est fait à cette vie en réalité et qu'il se persuade autant que possible que c'est la meilleure chose à faire. « Arrête tes conneries. » Il ne peut pas le laisser dire ça, c'est plus fort que lui. Sûrement parce qu'il n'a pas envie qu'il soit si dur avec lui-même et qu'il se blâme autant. Parce qu'il a été dans cette situation, parce qu'il le comprend mieux qu'il le voudrait réellement. Même s'il a changé maintenant, il ne doute pas que ça lui arrivera à lui aussi un jour. S'il a réussi à s'en sortir alors que tout le monde pensait qu'il était une peine perdue, pourquoi ça n'arriverait pas à Wren ? « A t'écouter, t'es une mauvaise personne alors que c'est faux. Si c'était le cas, tu serais pas là à m'avoir aidé ce soir. T'es juste perdu. Je doute pas que tu trouveras une raison, un déclic un jour et que tu sortiras de tout ça. » C'est certain, ça finira par arriver. Il ne sait pas quand ni pourquoi mais il est persuadé qu'un jour ou l'autre, sa vie finira par changer radicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyLun 5 Avr - 15:59


Ils ne sont peut être pas devenus amis pour rien à l'époque, même si Wren était loin d'être le dealer le plus sympathique de ces ruelles. Le sacré suédois avait toujours des réserves sur tout le monde, bien incapable de faire confiance à quiconque en dehors de sa grande stature. Pourtant, il avait fini par s'attacher à Maxence, probablement parce qu'ils partageaient la même vision de la vie à cette époque là. Et puis, tout avait changé parce que la drogue détruit toujours tout, d'une manière ou d'une autre. Aucune amitié ne peut persister à cause d'elle puisque tout ce qui compte pour un junkie, c'est sa dose. Le reste du monde n'est que le décor et la seule relation viable, c'est ce qui va amener la coke à l'intérieur de ses narines. Wren est passé par là, Maxence aussi mais ils en sont tous les deux revenus. A quel prix cela dit? Le suédois a tendance à dire que celui-ci a été très fort parce qu'ils ont tous les deux l'air d'être plus seuls que jamais. Certes, le nordique considère que c'est mieux ainsi, ils ne feront de mal à personne si on ne les approche pas et il préfère largement cela plutôt qu'être un démon et un messager du chaos pour des gens qui comptent pour lui. Néanmoins, Wren a cette impression que s'enfoncer n'aidera personne. Il chasse la pensée aussi vite qu'elle est venue: il se rassure en voyant que Mayers utilise le même mode opératoire que lui dans le domaine privée, aucune attache, juste du plaisir instantané et des adieux express. Bonne idée, excellente même. "Je pense que t'as tort sur le dernier point. Des personnes peuvent te surprendre et tomber amoureuses de toi alors que tu le mérites pas. Le monde est étrange." Doherty a eu quelques admiratrices par le passé et c'est évident qu'il en a brisé des coeurs, beaucoup trop pour qu'il en tienne le compte. Aujourd'hui, il n'a plus qu'une seule relation vivante, cette amitié des plus hors du commun avec Deborah mais comme son nom l'indique, c'est juste comme cela, aucune attache de plus, n'est-ce pas? Abruti de Doherty. "Mais je suis un enfoiré, Max, vraiment. J'ai bousillé tellement de gens, je sais pas si tu réalises. J'ai entraîné Mia dans la merde, j'ai bousillé mes ex copines et même le peu d'amis que j'ai, je les blesse perpétuellement. Bien sûr, je ne parle même pas de ma famille car c'est le dommage collatéral majeur de mes conneries. Pour ce qui est du déclic comme tu dis... Je pense que c'est mieux si je l'ai pas. Si c'est pour replonger après..." C'est la peur de tout addict: d'avoir quelque chose de beau pour le perdre quelques instants plus tard. Wren est convaincu qu'il ne sera jamais parfaitement sobre et qu'il sera toujours un tas d'emmerdes pour le reste du monde, autant ne rien demander dans ce cas là. Ne rien faire; Juste attendre que le temps passe. Qu'il disparaisse. "Mais on va pas s'apitoyer hein. Tu bosses toujours au bar?" Lui n'a plus de boulot. Il deale, c'est tout. Enfin, c'est déjà trop.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 11 Avr - 14:47


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Depuis qu'il est devenu sobre, il essaye toujours de trouver du positif dans toutes les situations. Ca ne marche pas à tous les coups, comme ce soir où il a été prêt à boire à cause d'une simple dispute. Mais s'il y réfléchit, le positif dans tout ça c'est que la vérité a éclaté et maintenant, on ne peut plus rien lui reprocher. Même si on trouvera sûrement toujours une raison pour lui en vouloir, il a pris l'habitude qu'on lui rappelle toujours ses erreurs du passé. C'est devenu une habitude pour son entourage, comme si lui rappelait ses erreurs ça pouvait l'aider à avancer. Il ne dit pas que tout le monde doit oublier ce qu'il a pu faire ou dire mais juste essayer de se concentrer sur la nouvelle personne qu'il s'efforce de devenir. Une personne meilleure, moins égoïste, qui peut s'en sortir par lui-même. Mais pour le moment, ça a l'air d'être trop demandé, il doit encore faire ses preuves. Ses yeux se reportent sur Wren alors que ses sourcils se froncent légèrement. « Est-ce que je dois comprendre que tu as vécu cette situation ? » C'est plus de la curiosité qu'autre chose. Même s'il a sûrement raison, il doute le brun. Il ne voit pas comment on pourrait être amoureux de lui et surtout, il fait tout pour que ça n'arrive pas. Quitte à être un sombre connard comme il sait s'y bien le faire quand il en a envie. Tant qu'il continue sur ce chemin, il ne devrait pas avoir de problème. Il l'écoute sans rien dire, ses doigts jouant avec son verre de coca dans la main. « T'as vraiment une estime de toi-même merdique Wren. » Bien sûr qu'il comprend qu'il a fait des erreurs, il le sait, lui aussi il en fait. Mais il pourrait presque s'énerver de voir cette manière qu'il a de se pourrir tout seul à cause de tout ça. « Mais on sera jamais d'accord là-dessus. J'espère juste sincèrement qu'un jour tu tomberas sur la bonne personne qui te fera comprendre que t'as droit au bonheur. » Parce qu'il est là tout le problème pour Maxence, son ami n'a pas l'air de vouloir croire qu'il a le droit d'être heureux lui aussi. Est-ce qu'il peut lui en vouloir de croire ça ? Bien sûr que non, lui encore il a du mal parfois. Il ne compte pas le nombre de fois où il s'est dit qu'il ne méritait rien après toutes ces erreurs. « Non. Je fais des extras par-ci par-là, c'est clairement pas la joie. » Si seulement il pouvait trouver un boulot stable, ça lui changerait la vie ça aussi. Ca lui ferait sans doute du bien. Il attrape son verre, le tendant vers Wren pour trinquer. « A nos vies misérables ? » Qu'il lance en souriant légèrement, tentant du mieux qu'il le peut de prendre tout ça à la rigolade en espérant qu'un jour ou l'autre, la roue finisse par tourner. Autant pour lui que pour Wren.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 11 Avr - 15:06


Ils ne pourront jamais revenir en arrière et récrire leur passé. Ils n'ont le choix que d'aller de l'avant, plus facile à dire qu'à faire parce que les deux hommes ont de quoi ruminer. Clairement, les choix ont été hasardeux ces dernières années et du côté de Wren, il se demande fréquemment comment il a pu faire tout cela. Il ne sait pas, il n'a jamais et il ne saura jamais pourquoi une partie de sa grande silhouette est pourrie jusqu'à la moelle. Enfin, le suédois a conscience qu'il s'agit de son petit souci de patrimoine génétique, être le digne fils de son père, voilà ce qui lui pose clairement souci. Il répète les erreurs de son géniteur, il le fera toujours parce que son cerveau est mal connecté, qu'il a l'appel toujours plus fort du médiocre et du malsain. Wren ne peut pas partager tout cela néanmoins, il se doit de le garder pour lui avant tout parce qu'il ne veut pas effrayer son entourage alors Maxence, parmi les autres, n'en saura rien non plus. Il lui fera croire qu'il est en gestion parfaite des événements et de son propre corps, pire encore de toutes ses pensées, alors que ce cher Doherty s'imagine déjà avec un briquet à la main en train de mettre le feu à un bâtiment quelconque de manière parfaitement gratuite. Personne ne le saura et Wren veut croire qu'il n'ira pas jusqu'à exécuter l'acte en question. Il ne peut pas parler de tout cela, on l'enfermerait quelque part et il sait qu'il en crèverait. "Vivre, c'est un bien grand mot. Ouais, on est tombé amoureux de moi mais j'ai toujours fini par tout bousiller de mon côté." Il y a eu sa petite amie du lycée puis il y a eu Maze, dans les deux cas, des coeurs ont été brisés dont le sien, superbe entreprise Doherty et il ne peut pas souhaiter quelque chose de la sorte à un ami. Maxence a besoin de se relever et ce n'est pas en se lançant dans une relation amoureuse intense qu'il tiendra le coup, l'amusement est beaucoup plus important à l'heure actuelle. "Hum, ça dépend des jours, mon vieux. J'ai tendance à montrer aux autres qu'au contraire, je vaux tout l'or du monde. Mais de moi à moi-même, la conversation est probablement plus compliquée que ça, ouais." Il ment à son entourage, voilà ce que Wren sait faire de mieux. Tout va toujours très bien et il gère tout d'une main de maître. Personne n'essaie de le contredire parce qu'il est sacrément borné dans son genre. "J'ai pas envie de bousiller une autre personne." Pourtant, il a un nom en tête, sûrement qu'il n'aurait pas dû boire parce que ses pensées font n'importe quoi quand c'est le cas. Non, il ne se laissera pas berner par l'amour, il a trop de choses à perdre en s'y enfonçant à nouveau. "Tu peux peut être demander ma place au bar où on bossait, c'était stable." Lui ne bossera plus jamais dans un bar vu sa faute professionnelle mais ce n'est pas une passion de toute évidence alors, Wren a l'air de s'en foutre. "Je dirais pas ça, mon cher Max. Tu vas remonter la pente en un rien de temps, t'es un colosse va!" Il trinque pourtant et il y croit. Pour lui. Plus que pour son âme damnée de son côté, forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 8:40


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Il essaye de comprendre Wren du mieux qu'il le peut. Maxence comprend bien qu'il est plus torturé que lui, plus qu'il ne l'a jamais été. Même s'ils se ressemblent sur pas mal de points, ils ont aussi de grandes différences et le brun ne sait pas comment il pourrait l'aider. Après tout, il a déjà du mal à se gérer lui-même alors comment il pourrait convenablement l'aider ? Ca paraît compliqué. Quand il lui parle des relations amoureuses, Max est catégorique : que du fun, rien de sérieux. Ca fait bien longtemps qu'il n'a pas eu une relation sérieuse. D'ailleurs, quand on y réfléchit, il n'en a eu qu'une : Ava. Depuis qu'il a réussi à la briser, il n'est plus jamais retombé amoureux. C'est mieux ainsi, ça lui évite de prendre des risques inutiles qu'il regretterait à coup sûr. Et là-dessus, les deux hommes ont l'air sur la même longueur d'onde. « Malheureusement, je te comprends. Faut croire que c'est pas pour nous. » Peut-être qu'ils ne pourront jamais avoir une relation stable, qu'ils n'arriveront pas à rendre une personne entièrement heureuse. Parce que Max, même s'il ne boit plus et qu'il ne se drogue plus, il n'est toujours pas facile à vivre. De toute façon, il est heureux comme ça. C'est sûrement la dernière chose qu'il peut encore gérer pour continuer de ne pas être dans le chemin familial. Il relève les yeux vers Wren, il a toujours cru qu'il avait une haute estime de lui. Il le dit lui-même, c'est ce qu'il fait toujours croire. Ce soir, il a l'impression d'apprendre à le connaître un peu plus, il se dévoile un peu plus à lui et au fond, ça fait plaisir à Maxence. « Et si tu passais à côté de l'histoire qui peut te sauver ? » Peut-être que la prochaine, il ne la brisera pas. Ce n'est que des suppositions, c'est impossible de le savoir. Mais s'il continue de fuir dès que l'occasion se présente à lui alors il ne pourra jamais le savoir. Bien que Maxence ne soit clairement pas crédible en lui disant ça. Si jamais une fille commençait à trop s'attacher à lui, il prendrait la fuite lui aussi et il ferait son maximum pour qu'elle s'éloigne. Certaines habitudes ne partent jamais. « Je vais me renseigner. Tu fais quoi maintenant ? » Vu qu'il n'est plus au bar, est-ce qu'il a trouvé autre chose ? Peut-être qu'il galère autant que lui à trouver quelque chose. C'est pas facile pour eux de réussir à gagner la confiance des recruteurs, il le sait très bien. Il ne peut pas s'empêcher de rire aux mots de Wren, trinquant avec lui. Il est loin de se sentir comme un colosse, il a plutôt l'impression qu'aux moindres soucis il pourrait replonger comme un idiot. « J'espère que t'as raison. » Autant y croire un minimum pour espérer que ça se concrétise un jour. Tout est possible après tout dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 14:55


Il apparaît plus heureux qu'il ne l'est en réalité, le grand Doherty. C'est plutôt l'inverse qui se joue au creux de son âme, Wren a toujours été plus indécis qu'un véritable rayon de soleil pour ses proches. Un jour, tout semble aller pour le mieux et le lendemain, il vit une descente aux enfers d'exception. Avec lui, jamais l'ombre d'un juste milieu, il a toujours besoin de tout vivre à fond, que ce soit un bonheur intense ou un désespoir profond. A l'heure actuelle, Wren se situe plutôt dans la seconde catégorie, non pas qu'il se passe des choses terribles dans sa vie mais s'ennuyer aussi ardemment le rend nostalgique de ce qu'il avait avant, quand il était un féru de toutes les drogues possibles et imaginables, quitte à en finir avec une belle overdose sur le dos. Le suédois ne devrait clairement pas idéaliser autant une phase aussi sombre de son existence et pourtant, il trouve l'idée beaucoup plus alléchante que ce qu'il traverse actuellement... Le désert, voilà ce qu'il a à perte de vue devant lui et cela, le nordique n'a jamais vraiment su comment le gérer. Ce n'est pas un inactif qui attend sagement que quelque chose d'agréable le tombe sur le coin du nez, il a tendance à sauter les deux pieds dans le plat sans se soucier de la moindre conséquence. Oui, il est idiot et il devrait prendre exemple sur Maxence, qui paraît plus réfléchi que lui sur à peu près toutes les questions qu'ils ont passé au crible ensemble. "Non, c'est mieux qu'on soit seul." Il a tort, il n'a probablement jamais eu aussi tort de toute son existence même car Wren a bien plus à offrir que cette carcasse de déchéance. Il a clairement plus à donner qu'autre chose mais le suédois ne semble pas prêt à s'y résoudre, il a toujours cette peur glaçante au fond des entrailles, de faire mal à la personne qui partagera sa vie, de devenir son père et briser quelque chose de beau. Au moins, Maxence et lui peuvent se comprendre sur toutes les appréhensions qu'ils ont sur le sujet, ils sont tous les deux aussi réfractaires que possible à l'idée de se retrouver dans une nouvelle histoire d'envergure. "Et toi, alors?" Il lui retourne la question. Et puis, qu'est-ce qui est à sauver d'ailleurs? Wren ne considère qu'il n'a pas grand chose de positif à offrir mais l'erreur est humaine, n'est-ce pas? Ils sont tous les deux de sacrés cas désespérés, l'un avec sa bière et l'autre avec sa boisson sans alcool alors que les pensées sont plus sombres que prévu de part et d'autre. "Je fais rien, mon pauvre. Je deale." Et ça, c'est quelque chose qui le hante. Il est de retour à la case départ, à être le type qu'il était y a plus de dix ans, juste en arpentant les rues à la recherche d'une clientèle parce qu'il faut bien payer le loyer et les factures. Même exemple ici, Wren n'a pas trouvé mieux. Enfin, il n'a pas cherché surtout. "J'ai toujours raison quand il s'agit des autres donc t'as pas à t'inquiéter, mon vieux." C'est au moins quelque chose de réel. Wren peut aider les autres, mais pas se sauver lui-même, quel paradoxe empli d'indignité. "Je te paie un autre coca ou une connerie du genre?" Histoire de fêter leurs vraies retrouvailles de potes, pas comme la dernière fois où la méfiance était de mise. Les choses changent maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 25 Avr - 14:11


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Avec Wren, il a l'impression de pouvoir parler sans être jugé. Ils se comprennent tous les deux, même après toutes ces années. Cette discussion est bien plus sincère que la première fois qu'ils se sont revus. Au fond, ils sont toujours hantés par les mêmes problèmes, certaines choses ne changent jamais. Pourtant, Max aimerait pouvoir dire qu'on finit par guérir de tout ça, qu'on finit toujours par aller mieux et qu'il n'y a que du positif. Mais c'est faux. Lui, il a failli replonger ce soir pendant que Wren a réellement replongé. Ils sont toujours sur un fil entre le bien et le mal. C'est sûrement pour ça que sa famille est toujours derrière lui, à le surveiller et à avoir peur qu'il replonge dans ces bêtises d'adolescents. Parce qu'il y a un risque, peu importe ce qu'il pourra dire et peu importe le temps qu'il tiendra sans toucher une goutte d'alcool. Mieux qu'on soit seul. Est-ce que c'est vrai ? Est-ce qu'il doit se faire à l'idée qu'il sera toujours seul maintenant ? Peut-être qu'Ava restera sa seule histoire, la seule fille dont il aura été sincèrement amoureux avant de tout gâcher. Comme toujours. Et c'est sûrement ça, sa plus grande peur. Tomber amoureux, vivre une nouvelle histoire et briser une nouvelle fille. Il refuse de revivre ça, il refuse l'amour. Etre dépendant de quelqu'un émotionnellement parlant, c'est impossible pour lui. S'ils s'engueulent, si la relation s'arrête, ça sera l'excuse parfaite pour boire ou se droguer. C'est un jeu dangereux auquel il n'a pas envie de jouer. « J'ai pas besoin qu'on me sauve, moi. » Il est sobre, il a une vie presque stable, un appartement et un chien. Presque une petite vie parfaite. Même s'il y a toutes ces pensées plus ou moins sombres selon les jours et cette tentation dans les jours les plus sombres. Mais ça, il doit le gérer seul, personne ne peut l'aider. Il en est sûr le brun, une rencontre pourrait détruire tout ce qu'il essaye de construire de positif. C'est sa vision de l'amour, celle d'un lien qui peut le briser plus que l'aider. « T'arrives à t'en sortir ? » Bien sûr qu'il préférerait savoir qu'il a un boulot plus stable et qu'il n'est pas retombé là-dedans mais il ne va pas se mettre à le juger. La seule chose qui l'importe ce soir, c'est de savoir s'il arrive à être un minimum stable. L'argent des deals, ça n'est parfois pas suffisant pour réussir à vivre, sauf si on a un bon réseau et des clients réguliers. Il est, malheureusement, très bien placé pour le savoir. Il rit légèrement à ses mots mais il a du mal à y croire. De toute façon, ce soir n'est pas un bon soir. Demain, ça ira mieux et il repartira de plus belle, comme d'habitude. C'est devenu son quotidien. Il termine son verre de coca d'une traite en tournant la tête vers Wren. « Un coca, c'est devenu ma marque de fabrique. » Ca change de la bière ou des rails de coke, c'est clair. Mais il compte bien continuer comme ça. Même s'il a autant envie de faire taire les rumeurs familiales selon lesquels il va replonger que de vraiment replonger pour emmerder tout le monde. « Tu crois qu'il y a une chance pour qu'on se retrouve de nouveau ici, dans dix ans, mais avec une vie stable cette fois ? » Qu'il demande en attrapant son nouveau verre de coca et Wren son nouveau verre d'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 25 Avr - 14:25


Wren n'a généralement pas sa langue dans sa poche et il refuse obstinément qu'on puisse lui faire la morale. Après tout, il considère qu'il est adulte et suffisamment responsable pour se gérer tout seul. Dans la réalité des faits, Doherty ne maîtrise absolument rien du tout et il est plus que sûr que les gens qui osent le réprimander ont raison de le faire. Il est misérable, il l'a toujours été et il est fort probable qu'il le soit toujours. Le sacré suédois n'a strictement rien pour lui, si ce n'est un penchant profond pour l'autodestruction et la souffrance. Il a beau tout faire dans les règles de l'art, l'ancien pompier n'arrive jamais à tenir le moindre serment, il faut toujours qu'il se mette en danger, tout cela au nom de son cher allié le chaos, comme si le grand homme se refuse à côtoyer trop longtemps le bonheur. Wren considère qu'il ne le mérite pas de toute façon et au moins, il n'a pas tort à ce sujet. Il est beaucoup trop mauvais pour les autres, à toujours les entraîner dans la moindre de ses emmerdes, comme s'il ne peut pas se contenter de se bousiller lui-même en laissant autrui absolument tranquille. Wren pense à Mia qui a sombré dans les pires vices par sa faute, il pense également aux quelques collègues du lycée qui sont devenus toxicomanes parce qu'il a été le premier à leur présenter un bon rail. Avec Maxence, les choses ont été différentes, le jeune homme n'a jamais eu besoin du nordique pour se mettre dans des coups fourrés. Quelque part, les deux garçons se ressemblent beaucoup trop pour que le tout demeure sain sur la durée mais apparemment, ils ont décidé de jouer la carte de la surprise ce soir-là car Wren se veut être son petit ange sur l'épaule, refusant à Maxence le loisir de se mettre une bonne cuite pour se sentir mieux psychologiquement parlant. Pour le coup, c'est le suédois qui se retrouve plus bas que terre, même s'il tâche de montrer l'inverse, l'échec assuré. "Que tu dis, ouais." Il a tout autant besoin des autres que lui, le Mayers. La différence est telle que lui, au moins, a réussi à obtenir l'aide de sa famille au moment propice, ce que Doherty n'obtiendra jamais car il est a priori le plus stable de tous les membres de sa famille. C'est dire à quel point ils déconnent tous, de véritables puces à exterminer. "Ouais. Je gagne plus qu'en tant que barman, c'est clair. Bon, après, j'espère ne pas faire ça encore des années, pas comme à l'époque. Ca finit toujours par merder ce genre d'histoires." Les flics débarquent toujours ou bien, des clients finissent par se retourner contre leurs vendeurs, un coup classique auquel Wren n'a pas envie de participer ce coup-ci. Il veut juste avoir la paix et gagner du fric sans avoir à faire des tonnes d'efforts. Peut être qu'ainsi, il pourra économiser assez pour monter son propre business, le voeu secret d'un ex camé, c'est la meilleure pour sûr. "Coca Max'. Une vie stable? Possible. Je veux dire, il peut se passer mille trucs en dix ans, peut être qu'on changera, qu'on trouvera une perle rare qui fera taire tous nos vices. On peut s'assagir, je suppose même si à l'heure actuelle, je vois pas trop comment." La vie réserve tout un tas de secrets, même aux plus difficiles êtres humains qui vivent ici bas. "Tu veux avoir quoi, toi, dans dix ans?" Plus que Wren, c'est sûr. Lui, il veut juste être mort d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 2 Mai - 10:20


on the edge of the abyss
@Wren Doherty & Maxence Mayers

Peut-être qu'un jour, il croisera de nouveau Wren et cette fois il aura une meilleure vie. Peut-être aussi que cette fois, ce sera Max qui aura replongé. Tous les scénarios sont possibles entre eux, il n'a aucune idée de ce que la vie lui réserve. Les choses peuvent changer d'une seconde à l'autre comme il l'a déjà vécu. Ca allait à peu près bien jusqu'ici et une simple dispute l'a emmené jusqu'à ce bar. Son humeur peut changer d'un jour à l'autre et son envie de replonger aussi. Parfois, il se dit même qu'il pourrait reprendre de manière raisonnable, comme si c'était possible. Cela dit, ça a l'air d'être le cas de Wren. Il n'a pas l'air d'avoir replongé aussi fort, il a l'air de gérer la situation alors pourquoi pas lui ? Ca lui ferait peut-être du bien et il serait moins frustré. Il y aurait plus ce sentiment de tentation quand ça va mal parce qu'il pourrait se permettre de boire un verre. Mais au fond de lui, il sait que c'est une mauvaise idée et que c'est bien trop dangereux de tenter cette technique. Il risquerait de ne plus réussir à s'arrêter. Il sourit légèrement aux mots de Wren, sûrement qu'il a besoin de quelqu'un oui. Il se persuade seulement du contraire en continuant de croire qu'il utilise la meilleure solution. On dit souvent qu'on est mieux seul que mal accompagné et en ce qui concerne le brun, c'est lui qui serait la mauvaise compagnie. C'est pas toujours facile de gérer un ancien alcoolique qui peut craquer. à tout moment. Pourquoi est-ce qu'il imposerait cela à quelqu'un ? Avec tous les hommes qu'il y a sur terre, il se dit qu'on peut toujours trouver mieux que lui pour réussir à être heureux. Même si à bientôt 32 ans, il devrait penser à sérieusement se poser comme tous les autres. Comme sa famille le voudrait, aussi. Ce serait une nouvelle preuve qu'il a changé s'il arrive à gérer une relation amoureuse non toxique comme celle avec Ava. « Il y a pas un métier que t'as envie de faire ? » Parce qu'il est clair que ça ne peut pas durer, il pourrait se retrouver dans la merde à un moment ou un autre. Mais il voit qu'il en a conscience et qu'il n'a pas l'air de vouloir de cette vie, c'est déjà ça. Il doit juste se donner les moyens de changer maintenant et réussir à trouver mieux. Il a déjà réussi alors pourquoi il n'y arriverait pas maintenant ? Ce n'est jamais trop tard, il en est sûr. Un nouveau coca entre les doigts et il se demande si les choses auront changé en mieux dans dix ans. Ca peut autant être mieux que pire après tout, il n'en sait rien. « Franchement ? J'aimerais juste être heureux, ce sera déjà bien. » Il va pas trop en demander, quoique c'est peut-être déjà trop demandé. Mais il demande que ça le brun, être pleinement heureux dans sa vie. Sans mentir quand on lui demande, sans enjoliver la vérité. « Et toi ? » Sûrement qu'ils n'ont pas les mêmes attentes. Peut-être qu'il veut plus que ça, peut-être qu'il a déjà des idées en tête qu'il aimerait réussir à atteindre. Ils ont bien le droit de rêver un petit peu ce soir, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 EmptyDim 2 Mai - 10:38


Il est arrivé jusque là mais à quel prix? Wren n'est plus qu'une âme tourmentée dans un corps qui parait si assuré dans ses choix. La réalité est tout autre bien évidemment car le jeune homme a franchement conscience de tous les mauvais pas qu'il fait depuis bon nombre d'années. Est-il au moins en mesure de les réparer? C'est plutôt l'inverse, Doherty fait toujours tout pour aggraver les situations, sûrement qu'il est attiré par le chaos depuis qu'il est môme, qu'il a beaucoup trop récolté des gènes de son père pour devenir quelqu'un de bien, peu importe à quel point il se bat pour cela. Ce cher Wren est juste bousillé par la vie, tout cela à cause d'un incendie qui a lieu il y a de cela quinze ans désormais. Depuis, sa vie n'a plus rien d'un long fleuve tranquille: il y a les douleurs qui s'accumulent, les mauvais moments qui s'enchainent et cette envie de ne plus être rien qui persiste. Wren, pourtant, n'a pas tout perdu a priori: au cours de ce chemin des plus tortueux, il a fait de belles rencontres, il s'est fait des amis, voire même un meilleur ami mais, même ces gens-là, le nordique a l'impression de les décevoir perpétuellement. Il sait qu'il n'a plus qu'à se mettre un bon coup de pied aux fesses pour retrouver le droit chemin mais Doherty n'a même pas une once d'idée à quoi tout cela ressemble. Il n'a jamais été sur la bonne route, il a toujours fait de multiples écarts et a blessé toutes les personnes qu'il pouvait croiser au passage: maintenant, comment s'assurer qu'il retrouve les étoiles? Il sait qu'il n'a plus grand chose à apporter à cet univers, du moins pas en se dirigeant inexorablement vers les ombres de son passé et pourtant, il reste campé sur ses deux jambes à attendre qu'on vienne l'éliminer. Ridicule, n'est-ce pas? "J'étais bien chez les pompiers mais ça, c'est tout bonnement mort. Sinon, je pensais cuistot mais j'ai pas une thune pour ouvrir ma boîte et je suis incapable d'avoir un patron." Le suédois prouve dans ces quelques mots qu'il a encore des rêves, voire même une once d'espoir même si l'optimisme n'est pas clairement présent. Il est malheureux comme les pierres, voilà ce que tout le monde se doit de retenir car il ne sait pas où il en est et il ne contrôle pas tellement le flot de ses sentiments non plus. Il est loin le temps où Wren pouvait user et manipuler à sa guise sans ressentir le moindre remords, il s'est beaucoup trop humanisé sur le chemin, au contact de belles personnes qui l'ont poussé à devenir meilleur, sans se soucier des douloureuses conséquences pour lui bien entendu. "Être heureux, un bien grand concept si tu veux mon avis. Le problème, c'est que ça dure jamais, il y a toujours des hauts et des bas et plus de hauts que de bas apparemment." Il a été heureux à quelques moments, Wren le sait mais il a aussi conscience que la chute a toujours été quasi mortelle et il n'est pas certain d'avoir encore les épaules pour supporter la descente aux enfers que tout cela implique. "Moi? J'hésite entre être mort et être une bonne personne. Y a un des deux idéaux qu'a l'air plus probable que l'autre, je te laisse deviner lequel." Il finira par se shooter une fois de trop et il disparaîtra, Wren, il ne voit que ce genre d'issues pour lui en avalant son verre sans plus attendre, bien décidé à enchainer les conneries comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: wren · on the edge of the abyss wren · on the edge of the abyss - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

wren · on the edge of the abyss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-