AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Never enough x Jax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew McKullan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 51
STATUT : Divorcé et amoureux transi
MÉTIER : Directeur d'un centre social
POSTS : 202 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
ALL THREE ♡
You're my nemesis, you're my best friend
Never enough x Jax 200w

Never enough x Jax Original

Never enough x Jax Kp4u
PSEUDO : TheaSonata / Léna
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
DC : Non
INSCRIT LE : 21/08/2020

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyDim 31 Jan 2021 - 20:17


NEVER ENOUGH


1er février, 18h30.

You set off a dream in me, getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand, will you share this with me? 'Cause darling, without you, all the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the night sky, will never be enough, for me.

Les mains dans les poches de son jean, Andrew faisait les cent pas dans le hall de cet immeuble qu’il ne connaissait pas. Il avait eu la chance de tomber sur une jeune femme suffisamment sympathique qui l’avait laissé entrer. Sinon, il aurait attendu dehors. Il savait pertinemment que c’était une très mauvaise idée qu’il soit là. Il avait longtemps pesé le pour et le contre, entre deux verres d’eau et un sachet d’aspirine pour faire passer son mal de crâne qui durait depuis quelques jours maintenant. L’alcool était très certainement le premier à blâmer, suivi du manque de sommeil. Il avait quand même tenu à se rendre au boulot le matin même, affichant un grand sourire devant ses collègues, refusant de s’effondrant devant eux. Il n’avait pas été très productif, ses pensées le ramenant toujours à son fils. Son fils qu’il avait cherché si longtemps. Il avait besoin de réponses précises. En cherchant dans l’annuaire, il avait fini par trouver un dénommé Jax Collins. Il avait noté l’adresse sur un morceau de papier. Il ne savait pas s’il devait s’y rendre. Il ne savait même pas s’il serait là. Il entendait Mia dans un coin de sa tête lui dire que c’était une très mauvaise idée, qu’il ferait mieux de rentrer chez lui.
Mais Andrew n’avait pas envie de rentrer chez lui. Alors vers 17h, il avait attrapé ses clés, était grimpé dans sa voiture et s’était rendu jusqu’à l’adresse qu’il avait rentré dans son GPS. Il s’était d’abord assis sur un banc, surveillant scrupuleusement la porte d’entrée de l’immeuble. Il avait fumé une ou deux cigarettes. C’était rare pour le vieux McKullan, mais il était stressé. Il avait la boule au ventre, la gorge noué. Il n’avait même pas préparé ce qu’il allait dire. « Salut, Jax, il s’avère que je suis ton père, mais tu le sais probablement déjà ? ». Le gamin l’enverrait sûrement promener. Alors il décida qu’il improviserait. Il avait saisi sa chance quand la jeune femme était rentré. Et depuis, il attendait. Il surveillait l’heure régulièrement. Il n’avait prévenu personne qu’il était là. Il était venu sur un coup de tête. C’était pas forcément la meilleure idée, après réflexion. Si Jax décidait de lui mettre son poing dans la figure, personne ne saurait qu’Andrew serait ici. Il attendait, il attendait, espérant apercevoir la silhouette de celui qu’il avait tant attendu et pourtant, tant rejeté, depuis qu’il était arrivé ici. Parce qu’il ne savait pas que c’était lui. Il avait mille questions à lui poser. S’il pensait être vraiment son fils. S’il était prêt à réfléchir à passer un test .L’orphelinat. Sa famille. S’il était heureux. S’il lui en voulait. A lui, à Mary. S’il voudrait un jour repartager quelque chose avec lui. Il ne voulait pas le brusquer, mais si l’occasion se présentait, il serait prêt à lui pondre tous les arguments nécessaires. A chaque pas qu’il faisait, il jetait un coup d’oeil à la boîte aux lettres qui portait son nom, comme essayant d’apercevoir un morceau de vie de son fils présumé.
Andrew était prêt à abandonner. A partir de là, rentrer chez lui, et s’écrouler sur son canapé comme il le faisait depuis quelques jours, s’endormant au son des émissions télévisées tout aussi stupides les unes que les autres. Il était au bout. Une boule de nerfs. Et pourtant, alors qu’il s’apprêtait à sortir, il entendit la porte de l’immeuble s’ouvrir. Il se tourna. Jax était là. Il se figea presque instantanément. Ce n’était pas bon signe. Andrew prit les devants, plaçant ses deux mains devant lui en guise d’apaisement. « Jax, je veux juste te parler. Cinq minutes ». Il préférait prévenir, gagner du temps, pouvoir échanger quelques mots avec lui. Il espérait qu’il ne partirait pas au courant, qu’il ne lui balancerait pas quelque chose à la figure. « Je sais que tu ne veux probablement entendre parler de moi mais… ». Il soupira légèrement, glissant ses mains dans ses poches, penaud. « Je pense qu’on a plein de choses à se dire. Et j’ai beaucoup de questions ». Sa voix tremblait légèrement. Quiconque connaissait Andrew ne l’aurait pas forcément reconnu. Lui qui était souvent grande gueule, prêt à faire le coq à n’importe quelle occasion. On aurait dit un vieil homme. Fatigué. Soumis, à ses propres pensées, à ses émotions. Et à l’instant présent, à l’avis de son fils.


(c) AMIANTE




There have been times when I'm up all night, crying in the dark, so I sleep with the light on. I've heard I've got words like a knife that I don't always choose just so wisely. But I see trees and the colored leaves when I think about all that we could be.




I would die for you


Revenir en haut Aller en bas
Jax Collins
Jax Collins
les bleus et les bosses
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (né le 18 octobre mais fête son anniversaire le 30 novembre, jour où il a été adopté par les Collins)
SURNOM : le viking par sa meilleure amie, Zeus par la baby-sitter de son fils
STATUT : amoureux, papa d'un petit garçon de 3 ans
MÉTIER : cascadeur professionnel, il passe des entretiens pour trouver un nouveau job
LOGEMENT : toowong, #222 carmody road
Virgil, son petit ange (Ryder Wixom)
POSTS : 1158 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né sous X abandonné par Mary et Andrew McKullan ▲ a vécu pendant 5 ans en orphelinat ▲ a cru avoir trouvé sa famille avec les Watkins mais à cause de soupçons de maltraitance, l'adoption ne s'est pas faite ▲ a été adopté par les Collins à l'âge de 8 ans ▲ a perdu son père à l'âge de 10 ans ▲ a beaucoup voyagé dans le monde avec son travail ▲ en avril 2017 son fils Virgil est né ▲ a obtenu sa garde quelques mois plus tard alors que la mère voulait l'abandonné ▲ fait progressivement la connaissance de sa famille biologique ▲ est amoureux de Niamh Reed ▲
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN ATTENTE : liens en attente :
Rps en attente :

RPs TERMINÉS :
Never enough x Jax Giphy
McKullan's family and co
Mia#1Mia#2Mia#3Andrew#1Mia#4Mia#5&Andrew#2Mia#6&Erin#4Mia#7&Andrew#3Mia#8Andrew#4
Collins family and co
Caelan#1Nyah#1

Never enough x Jax Giphy
Jax's loves
Niamh#1Niamh#2Niamh#3Niamh#4
Nea#1Nea#2
Merry#1
Noa#1 (FB)Noa#2Noa#3

Jax's best friends
Maggie#1 (FB)Maggie#2 (FB)Maggie#3 (FB)Maggie#4

Jax's friends
Adam#1Adam#2
Erin#1Erin#2Erin#3 (asso)
Tessa#1Peter#1Peter#2Tessa#2

PSEUDO : Mnouche18
AVATAR : Chris Hemsworth
CRÉDITS : Electric Soul
DC : aucun
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32495-jax-un-homme-dans-un-monde-de-femmes https://www.30yearsstillyoung.com/t32720-jax-des-liens-en-pagaille https://www.30yearsstillyoung.com/t33123-jax-collins

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyLun 1 Fév 2021 - 17:10





« Never Enough »


Jax savait que ce moment allait finir par arriver. Depuis qu'il avait appris que Peter avait balancé la vérité à Andrew, depuis que Mia lui avait affirmé que son père aurait envie de le voir, aurait des questions, il savait qu'un jour où l'autre il allait l'appeler ou il allait passer le voir. Il savait malgré tout que Mia lui avait demandé d'éviter cela mais il avait l'impression que McKullan n'en faisait qu'à sa tête et surtout sur un sujet comme celui-ci. Il était allé chercher son fils à l'école avant d'aller manger une glace et d'aller jouer un peu au ballon sur la plage. Depuis deux mois que Jax ne travaillait plus, il prenait le plus de temps possible avec son fils. Il savait que s'il était pris pour une nouvelle série, il n'aurait plus le temps d'aller le chercher pour manger ensemble, il ne serait pas tous les soirs présent pour la sortie d'école, il n'aurait pas le temps de l'emmener jouer au ballon, ou au parc de jeux. Aujourd'hui, cela ne changeait pas et les deux garçons avaient bien rigoler. D'ailleurs, c'était en rigolant que Jax poussa la porte de l'ascenseur qui venait de les déposer sur le palier de son appartement. Mais son sourire disparu bien vite en découvrant Andrew. Il fit mine de ne pas le voir mais cela ne passerait pas. « Jax, je veux juste te parler. Cinq minutes » Serrant la main de son fils, Jax avançait en direction de l'appartement. Il ne voulait pas s'énerver devant Virgil, il ne voulait pas montrer ce qu'il ressentait là maintenant. « Je sais que tu ne veux probablement entendre parler de moi mais… » Mais, mais. Non, il n'y avait pas de mais, il ne voulait pas en entendre parler point. Maintenant, tu fais demi-tour et tu te casses. « Je pense qu’on a plein de choses à se dire. Et j’ai beaucoup de questions » Jax sentait que Virgil tirait sur sa main, qu'il lui demandait probablement quelque chose mais Jax essayait de réfléchir vite. Il pouvait rentrer, fermer la porte et ignorer Andrew. Mais l'homme reviendrait, il continuerait et autant s'en débarrasser de suite de cette discussion. Il sonna alors à l'appartement à côté du sien avant de se baisser à la hauteur de son fils. « Virgil on va voir si Lis est chez elle et tu vas aller jouer un moment avec Matthew, ça te dit ? » Le petit garçon hocha la tête même s'il ne comprenait pas trop pourquoi. La porte s'ouvrit et Jax expliqua la situation à sa voisine. « Salut Lis, je dois régler un petit souci, tu peux garder Virgil. Ca va pas durer longtemps. » Elle accepta et il la remercia avant de se baisser vers son fils. « Promis je fais vite. » Il déposa un baiser sur le front de l'enfant avant que la porte ne se ferme. Il se dirigea vers son appartement, ouvrit la porte. Sans se retourner, sans rgarder Andrew, il balança. « 5 minutes pas plus. » Il laissa la porte ouverte pour qu'Andrew entre. Il déposa le cartable de l'enfant à l'entrée, ses clés et son portefeuille sur la table avant d'accord de l'attention à l'homme. Son regard était méprisant. « Qu'est ce que tu veux savoir ? Si j'ai bien vécu mes années à l'orphelinat ? C'était le top, presque comme une colonie de vacances avec des repas cinq étoiles. » Il voulait le blesser. « T'as d'autres questions stupides ? »



Never enough x Jax H87FacK

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew McKullan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 51
STATUT : Divorcé et amoureux transi
MÉTIER : Directeur d'un centre social
POSTS : 202 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
ALL THREE ♡
You're my nemesis, you're my best friend
Never enough x Jax 200w

Never enough x Jax Original

Never enough x Jax Kp4u
PSEUDO : TheaSonata / Léna
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
DC : Non
INSCRIT LE : 21/08/2020

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyMar 2 Fév 2021 - 21:21


NEVER ENOUGH


1er février, 18h30.

You set off a dream in me, getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand, will you share this with me? 'Cause darling, without you, all the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the night sky, will never be enough, for me.

Andrew n’avait pas prévu que Jax ne serait pas seul. Il n’avait très certainement pas prévu que son prétendu fils serait lui aussi accompagné d’un petit gamin. Très probablement son fils. Le vieux regretta presque aussitôt d’être venu, en voyant la tête du petit. Il aurait voulu s’excuser, tourner les talons, mais aucun son ne sortit de sa bouche. C’était trop douloureux d’imaginer qu’il avait eu un fils qui lui-même était devenu père. Il ne pouvait s’empêcher de s’imaginer que tout aurait été différent s’ils avaient décidé de le garder auprès d’eux, il y a des décennies de ça. Peut-être qu’aujourd’hui, il aurait été grand-père. Andrew essaya de chasser toutes ses pensées de sa tête, préférant arrêter Jax tout de suite avant qu’il ne l’envoie promener. A voir sa tête, il n’avait pas l’air ravi. Et McKullan ne pouvait que comprendre : il aurait très certainement fait la même tête si un presque inconnu était venu l’emmerder pendant qu’il passait du temps avec Mia - ou même avec Bonnie. Et pourtant, il ne lui demanda pas de sortir. Petit cartable du petit garçon - qui s’appelait Virigil, visiblement - à la main, il toqua à la porte d’une voisine pour lui laisser la garde du petit. Andrew ne dit rien, même si à l’instant présent, il aurait voulu s’enfoncer six pieds sous terre. Il avait certes besoin de réponse, mais il se sentait coupable. Jax s’approcha ensuite d’une autre porte, n’invitant pas forcément Andrew à le suivre, mais ne lui demandant pas de rester là. Alors McKullan le suivit, mains dans les poches, comme un gamin. « 5 minutes pas plus », lâcha Jax. Andrew doutait qu’il arrive à tenir cinq minutes seulement, il avait tellement de questions, qu’il ne savait même pas par où il allait commencer. Jax avait laissé la porte ouverte, alors Andrew s’engouffra à l’intérieur de l’appartement. Il ferma la porte derrière lui. Il essaya de ne pas laisser son regard traîner partout. Il ne voulait pas paraître trop curieux, et pourtant, le moindre détail qu’il aurait pu apercevoir dans la pièce pouvait l’aider à comprendre un tant soit peu l’homme qui se tenait devant lui. Tout avait l’air extrêmement bien rangé, pour quelqu’un qui avait un enfant. Il jeta un coup d’oeil rapide aux cadres photos qui traînaient là. Andrew n’eut pas le temps d’en placer une, que déjà Jax  lui sautait à la gorge. « Qu'est ce que tu veux savoir ? Si j'ai bien vécu mes années à l'orphelinat ? C'était le top, presque comme une colonie de vacances avec des repas cinq étoiles. T'as d'autres questions stupides ? ». Andrew baissa les yeux au sol, réfléchissant à la meilleure manière d’aborder les choses. La réponse, c’est qu’il n’y avait aucune bonne façon de parler de ça. Il releva les yeux sur lui, essayant de soutenir son regard qui pourtant lui brûlait la peau. « Je suis désolé, Jax. Désolé d’être venu aujourd’hui, je serais passé à un autre moment si j’avais su pour…Virgil, c’est ça ? ». Maintenant, c’était trop tard. Il était là, chez lui. Et il ne voulait pas laisser passer ce moment, même si cela ne durait que quelques minutes. Il n’osait pas bouger, il avait trop peur que le regard de Jax le foudroie sur place, tel Méduse, pétrifié en bloc de pierre. « Et je suis désolé. Pour tout. Je sais que ma parole ne vaudra rien, que tu n’acceptas probablement pas mes excuses. Et je ne t’en voudrais pas. Je ne te demande pas à ce que tu me pardonnes. Je voudrais juste que tu ne me vois pas comme un éternel connard, qui en plus d’avoir abandonné à son fils à la naissance, est devenu un vieux con aigri ». La gorge serrée, il faisait écho à toutes les fois où ils s’étaient croisés sans pour autant savoir qu’ils étaient apparentés. « Je suis désolé que tu aies fini dans un orphelinat, parce que ce n’est pas ce que nous avions voulu, avec Mary ». Il détourna quelques instants le regard. Longtemps il avait imaginé ce moment, pourtant il n’avait jamais imaginé à quel point ce serait difficile. Il peinait à trouver ses mots. A exprimer ce qu’il ressentait. Il ne voulait pas le brusquer et en même temps il aurait voulu lui faire une explication détaillée de ce qui avait conduit à le laisser partir quelques dizaines d’années plus tôt. « Et je voudrais que tu me parles de tout ce que tu as vécu, Jax ». Andrew mordit l’intérieur de ses joues, se retenant de s’écrouler comme il l’avait trop souvent fait ces derniers jours. « Parce que contrairement à ce que tu penses, je n’ai pas une seule seconde cessé de t’aimer. Et que c’est important pour moi de savoir ce que tu as traversé. Ce que tu es devenu ».


(c) AMIANTE




There have been times when I'm up all night, crying in the dark, so I sleep with the light on. I've heard I've got words like a knife that I don't always choose just so wisely. But I see trees and the colored leaves when I think about all that we could be.




I would die for you


Revenir en haut Aller en bas
Jax Collins
Jax Collins
les bleus et les bosses
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (né le 18 octobre mais fête son anniversaire le 30 novembre, jour où il a été adopté par les Collins)
SURNOM : le viking par sa meilleure amie, Zeus par la baby-sitter de son fils
STATUT : amoureux, papa d'un petit garçon de 3 ans
MÉTIER : cascadeur professionnel, il passe des entretiens pour trouver un nouveau job
LOGEMENT : toowong, #222 carmody road
Virgil, son petit ange (Ryder Wixom)
POSTS : 1158 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né sous X abandonné par Mary et Andrew McKullan ▲ a vécu pendant 5 ans en orphelinat ▲ a cru avoir trouvé sa famille avec les Watkins mais à cause de soupçons de maltraitance, l'adoption ne s'est pas faite ▲ a été adopté par les Collins à l'âge de 8 ans ▲ a perdu son père à l'âge de 10 ans ▲ a beaucoup voyagé dans le monde avec son travail ▲ en avril 2017 son fils Virgil est né ▲ a obtenu sa garde quelques mois plus tard alors que la mère voulait l'abandonné ▲ fait progressivement la connaissance de sa famille biologique ▲ est amoureux de Niamh Reed ▲
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN ATTENTE : liens en attente :
Rps en attente :

RPs TERMINÉS :
Never enough x Jax Giphy
McKullan's family and co
Mia#1Mia#2Mia#3Andrew#1Mia#4Mia#5&Andrew#2Mia#6&Erin#4Mia#7&Andrew#3Mia#8Andrew#4
Collins family and co
Caelan#1Nyah#1

Never enough x Jax Giphy
Jax's loves
Niamh#1Niamh#2Niamh#3Niamh#4
Nea#1Nea#2
Merry#1
Noa#1 (FB)Noa#2Noa#3

Jax's best friends
Maggie#1 (FB)Maggie#2 (FB)Maggie#3 (FB)Maggie#4

Jax's friends
Adam#1Adam#2
Erin#1Erin#2Erin#3 (asso)
Tessa#1Peter#1Peter#2Tessa#2

PSEUDO : Mnouche18
AVATAR : Chris Hemsworth
CRÉDITS : Electric Soul
DC : aucun
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32495-jax-un-homme-dans-un-monde-de-femmes https://www.30yearsstillyoung.com/t32720-jax-des-liens-en-pagaille https://www.30yearsstillyoung.com/t33123-jax-collins

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyJeu 4 Fév 2021 - 19:46






« Never Enough »


L'entrée de l'appartement de Jax donnait directement sur un salon sur la gauche. Un canapé, une télévision, une grande bibliothèque et surtout des jeux un peu de partout. Sur la table basse était éparpillé des feuilles et des crayons de couleur. Ce matin avant de partir, les deux garçons avaient fait une session dessin, un grand passe-temps pour tous les deux. A droite, il y avait la cuisine, plutôt bien rangé. Et sur les murs beaucoup de photos : Jax et Virgil étaient sur un bon nombre d'entre elles. Mais il y en avait aussi plusieurs avec la famille Collins. Et près du canapé, il y avait un grand tableau avec un petit garçon d'une dizaine d'année avec un adulte. C'était la photo préférée de Jax, la dernière qu'il avait pris avec son père. Il avança sans tourner la tête, sans regarder Andrew. Il ne voulait pas faire face à cet homme. Il se dirigea vers la cuisine et commença à ranger quelques verres qui trainaient. « Je suis désolé, Jax. Désolé d’être venu aujourd’hui, je serais passé à un autre moment si j’avais su pour…Virgil, c’est ça ? » Jax serra les poings en l'entendant prononcer le nom de son fils. Jax aurait préféré qu'Andrew ne découvre jamais qu'il avait un enfant. Il ne voulait pas qu'il pense déjà à son rôle de grand-père. « Si j'avais su, je serais jamais rentré chez moi » Il n'avait pas spécialement parlé à l'attention de McKullan, c'était plus une remarque pour lui même. « Et je suis désolé. Pour tout. Je sais que ma parole ne vaudra rien, que tu n’acceptas probablement pas mes excuses. Et je ne t’en voudrais pas. Je ne te demande pas à ce que tu me pardonnes. Je voudrais juste que tu ne me vois pas comme un éternel connard, qui en plus d’avoir abandonné à son fils à la naissance, est devenu un vieux con aigri » Un sourire en coin de la part du jeune homme. Le vieux était au moins réaliste et il avait conscience d'être un con, c'était déjà un premier pas. Jax ne répondit pas, allumant l'eau pour commencer à nettoyer les deux verres et la tasse qui étaient dans l'évier. Il n'avait aucune envie de l'affronter, aucune envie de poser le regard sur cet homme qui lui ressemblait. Cela le perturbait grandement et il tentait de garder de la contenance, de garder de la colère et c'était plus simple s'il ne le regardait pas. Il l'entendait s'excuser encore et encore. « Je suis désolé que tu aies fini dans un orphelinat, parce que ce n’est pas ce que nous avions voulu, avec Mary » Mary. Pourquoi avait-il fallu qu'il dise le prénom de sa mère biologique. Jusqu'à présent, elle n'existait pas à ses yeux, elle n'avait ni visage ni nom et bien, c'était terminé à présent. « Et tu croyais qu'en naissance sous x, il allait se passer quoi ? » Il attrapa une casserole qui était déjà propre mais qu'il avait besoin de laver à nouveau. « Et je voudrais que tu me parles de tout ce que tu as vécu, Jax » « Pourquoi ? Pourquoi tu veux savoir ? Pour arrêter de culpabiliser ? » Jax ne s'était pas attendu à cela. Et cela le perturbait bien plus que ce qu'il laissa supposer par ses paroles. Andrew s'intéressait à ce qu'il avait vécu, cela avait l'air sincère et il avait envie de parler, de se confier. La mort très tôt de Grant Collins avait été un drame terrible et Jax avait beaucoup manqué d'un père. Il ne voulait pas encore se l'avouer parce qu'il n'était pas prêt mais il avait toujours autant besoin d'un père que lorsqu'il était un petit garçon. Il posa la casserole avant de se diriger vers la table et ranger certains papiers qui traînaient. « Parce que contrairement à ce que tu penses, je n’ai pas une seule seconde cessé de t’aimer. Et que c’est important pour moi de savoir ce que tu as traversé. Ce que tu es devenu » « Si vraiment tu m'avais aimé, tu ne m'aurais pas laissé. » La voix de Jax trembla mais il tenta de se reprendre. Il ne fallait pas que la colère retombe. Il se connaissait, il savait qu'en général, la colère pouvait disparaître vite même pour des trucs graves et il ne voulait pas avoir de la compassion pour ce type.



Never enough x Jax H87FacK

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew McKullan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 51
STATUT : Divorcé et amoureux transi
MÉTIER : Directeur d'un centre social
POSTS : 202 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
ALL THREE ♡
You're my nemesis, you're my best friend
Never enough x Jax 200w

Never enough x Jax Original

Never enough x Jax Kp4u
PSEUDO : TheaSonata / Léna
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
DC : Non
INSCRIT LE : 21/08/2020

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptySam 6 Fév 2021 - 18:52


NEVER ENOUGH


1er février, 18h30.

You set off a dream in me, getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand, will you share this with me? 'Cause darling, without you, all the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the night sky, will never be enough, for me.

Andrew essayait de ne pas trop regarder autour de lui, comme s’il avait des oeillères. Mais c’était compliqué de ne pas voir le nombre de photos de famille qui trônaient sur les murs, notamment avec ceux qui l’avaient probablement élevé. C’était douloureux pour Andrew, mais ça devait probablement être tout aussi douloureux pour Jax. Voir son père biologique en dessous des photos de la famille qui l’avait élevé, il n’osait imaginer ce que ça devait remuer chez lui. Alors Andrew tenta de rester le plus stoïque possible, les yeux fixant tour à tout le sol et Jax qui avait jugé bon de faire un brin de vaisselle. « Si j'avais su, je serais jamais rentré chez moi ». Andrew hocha doucement la tête. C’était compréhensible. A vrai dire, il ne s’était même pas attendu à pouvoir entrer. Il avait imaginé que Jax l’enverrait paître, ou pire, lui mettrait son poing dans la figure avant de rentrer chez lui. Mais il avait l’opportunité de pouvoir discuter ne serait-ce que quelques minutes avec lui. « Je peux toujours partir, si tu le souhaites ». Il voulait lui laisser le choix. Lui montrer qu’il n’était pas là pour le forcer, et que c’était à lui de décider s’il voulait avoir cette conversation ou non. Mais Jax ne montra pas nécessairement qu’il voulait qu’il parte, alors Andrew commença par s’excuser. A expliquer qu’il ne voulait pas forcément qu’il le pardonne, parce qu’il comprenait, au fond. Nombreuses étaient les histoires où les enfants refusaient de revoir leurs parents biologiques. Parce qu’ils n’y voyaient pas d’intérêt, parce que leurs parents n’étaient pas comme il les avaient imaginé, parce qu’ils avaient une famille aimante et qu’ils ne voulaient pas les remplacer. Les raisons étaient multiples et toutes aussi valables les unes que les autres.  Il commença à dire que lui et Mary n’avaient jamais voulu qu’il finisse dans un orphelinat. « Et tu croyais qu'en naissance sous x, il allait se passer quoi ? ». Là encore, Andrew baissa les yeux au sol. Il n’y avait pas d’explications forcément valable. Ils avaient fait ce qui leur pensait juste à un moment donné, ils avaient bien entendu réfléchi aux conséquences de cette naissance sous X, mais sans pour autant imaginer dans les moindres détails qu’elle serait la vie du petit. Parce qu’il  ne fallait pas trop s’attacher, pas trop y penser. « On pensait naïvement que tu trouverais une famille rapidement. On nous avait expliqué que ce n’était pas simple, mais que ça arrivait. Et puis tu étais si…beau, on s’était accrochés à l’idée que quelqu’un voudrait t’inclure dans leur famille rapidement ». C’était sûrement stupide de s’être dit ça. Mais Andrew et Mary étaient jeunes à l’époque, et ils avaient pris une décision qui n’était facile pour personne. Alors s’accrocher à ce genre de promesses, c’était un peu leur moyen à eux de tenir le coup et de mener leur décision jusqu’au bout.
Andrew ne put s’empêcher de lui dire qu’il l’avait toujours aimé. Parce que c’était vrai. Il lui avait toujours manqué quelque chose. Ces photos accrochées au mur, avec Jax et son père adoptif, c’était ce dont Andrew avait toujours rêvé. Pouvoir partager des sorties surf avec son petit, comme il l’avait fait avec Mia. Et il ne pouvait s’empêcher de penser que tout aurait été différent s’ils avaient décidé de le garder auprès d’eux. « Si vraiment tu m'avais aimé, tu ne m'aurais pas laissé ». Il avait dit ça sans le regarder, mais sa voix avait tremblé. De colère ou de tristesse, Andrew n’aurait su le dire. Sûrement un mélange des deux. Le vieux ne bougea pourtant pas de l’entrée. Il ne voulait pas empiéter sur son territoire. Il ne savait pas si Mia lui avait parlé. Si elle lui avait expliqué pourquoi ils l’avaient laissé. Alors il tenta une explication. La plus simple possible. La plus courte. Il ne voulait là encore pas lui imposer tous les détails s’il n’en avait pas envie. « Je n’ai pas eu le choix… ». Il s’arrêta quelques instants, conscient qu’il allait lui rétorquer qu’on avait toujours le choix. Et ce n’était pas faux. Mais cette décision ne dépendait pas que de lui. « J’avais 16 ans, Jax. Ta mère aussi. Nous n’avions même pas commencé nos études. Qu’est-ce que tu aurais voulu qu’on fasse ? ». Il releva la tête vers lui, espérant qu’il comprenait. « Je sais que tu vas probablement penser que je me cherche des excuses mais…quel avenir on aurait pu t’offrir, à 16 ans ? On avait pas d’argent. Pas de lieu où habiter ». Il marqua une légère pause. Cela aurait été compliqué d’élever un enfant entre les biberons, les couches et les révisions pour l’entrée à l’université. « Et ce n’était pas ma décision. Ce n’était pas moi qui portait l’enfant. J’ai eu mon mot à dire, mais ce n’était pas à moi de prendre la décision finale ». Et ce n’était pas lui qui avait le plus pesé dans cette décision. Sa belle-mère avait joué un sacré rôle dans cette histoire, et il lui en voudrait probablement toute sa vie pour l’influence qu’elle avait fait peser sur Mary. « Crois-moi que nous ne t’avons pas laissé de gaité de coeur, avec Mary. Ça a été dur pour nous ». Il s’avança un peu dans la pièce, effleurant du bout des doigts la table de la salle à manger, comme s’il pouvait y percevoir une once de l’âme de Jax, comme si le bois pouvait lui répercuter les sentiments de son fils. « Et puis la vie a repris son cours…j’aurais voulu essayer de te retrouver plus tôt. Mais tu n’imagines pas le nombre de paperasse qu’on remplit dans ces cas là, pour éviter de vous retrouver… ». Il laissa retomber sa main contre lui, n’osant pas faire un pas de plus. « J’ai tout laissé tomber et j’ai passé quinze ans de ma vie à te chercher. J’ai ruiné ma relation avec Mia pour essayer de te retrouver. Parce qu’il me manquait quelque chose ». Toi, Jax. Il me manquait toi. « Si j’avais su que tu étais là, je… ». Sa voix se brisa sur ces derniers mots. S’il avait su, il ne serait jamais parti. Tout aurait été différent. Mais il ne dit rien.


(c) AMIANTE




There have been times when I'm up all night, crying in the dark, so I sleep with the light on. I've heard I've got words like a knife that I don't always choose just so wisely. But I see trees and the colored leaves when I think about all that we could be.




I would die for you


Revenir en haut Aller en bas
Jax Collins
Jax Collins
les bleus et les bosses
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (né le 18 octobre mais fête son anniversaire le 30 novembre, jour où il a été adopté par les Collins)
SURNOM : le viking par sa meilleure amie, Zeus par la baby-sitter de son fils
STATUT : amoureux, papa d'un petit garçon de 3 ans
MÉTIER : cascadeur professionnel, il passe des entretiens pour trouver un nouveau job
LOGEMENT : toowong, #222 carmody road
Virgil, son petit ange (Ryder Wixom)
POSTS : 1158 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né sous X abandonné par Mary et Andrew McKullan ▲ a vécu pendant 5 ans en orphelinat ▲ a cru avoir trouvé sa famille avec les Watkins mais à cause de soupçons de maltraitance, l'adoption ne s'est pas faite ▲ a été adopté par les Collins à l'âge de 8 ans ▲ a perdu son père à l'âge de 10 ans ▲ a beaucoup voyagé dans le monde avec son travail ▲ en avril 2017 son fils Virgil est né ▲ a obtenu sa garde quelques mois plus tard alors que la mère voulait l'abandonné ▲ fait progressivement la connaissance de sa famille biologique ▲ est amoureux de Niamh Reed ▲
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN ATTENTE : liens en attente :
Rps en attente :

RPs TERMINÉS :
Never enough x Jax Giphy
McKullan's family and co
Mia#1Mia#2Mia#3Andrew#1Mia#4Mia#5&Andrew#2Mia#6&Erin#4Mia#7&Andrew#3Mia#8Andrew#4
Collins family and co
Caelan#1Nyah#1

Never enough x Jax Giphy
Jax's loves
Niamh#1Niamh#2Niamh#3Niamh#4
Nea#1Nea#2
Merry#1
Noa#1 (FB)Noa#2Noa#3

Jax's best friends
Maggie#1 (FB)Maggie#2 (FB)Maggie#3 (FB)Maggie#4

Jax's friends
Adam#1Adam#2
Erin#1Erin#2Erin#3 (asso)
Tessa#1Peter#1Peter#2Tessa#2

PSEUDO : Mnouche18
AVATAR : Chris Hemsworth
CRÉDITS : Electric Soul
DC : aucun
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32495-jax-un-homme-dans-un-monde-de-femmes https://www.30yearsstillyoung.com/t32720-jax-des-liens-en-pagaille https://www.30yearsstillyoung.com/t33123-jax-collins

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyDim 7 Fév 2021 - 20:04





« Never Enough »


« Je peux toujours partir, si tu le souhaites » Jax soupira. Il ignorait ce qu'il voulait, il avait juste envie que tout ça s'arrête, de n'avoir jamais rencontré Mia. Pourtant, il adorait la demoiselle mais depuis cette rencontre, sa vie avait pris un tournant et elle lui échappait totalement. Lui qui aimait être posé, prendre le temps avant de faire quelque chose, de prendre une décision, là, il tout s'enchaînait bien trop rapidement. Il aurait aimé avoir un bouton stop et pouvoir mettre sa vie en pause juste quelques temps. Il aurait peut-être dû ne jamais le laisser entrer, l'envoyer chier mais Jax n'était pas comme cela et surtout, il y avait son fils, il y avait les voisins et il n'aimait pas se donner en spectacle. Peut-être aussi qu'il avait besoin de réponses pour avancer. Il ne savait pas, tout se mélangeait dans sa tête et d'ailleurs, il sentait le mal de tête arrivé. Il ne répondit alors pas et Andrew enchaîna. D'ailleurs, il parlait beaucoup, beaucoup trop. Jax n'arrivait pas à tout assimilé, même pas sûr qu'il écoute tout en vrai. Il continuait de bouger dans la maison, replacer un cadre pas droit, ranger une voiture de Virgil qui traînait par terre. Son cœur se déchirait et il repensait à tout, ses années à l'orphelinat, ses années avec les Collins mais aussi l'abandon de Virgil par sa mère. Il n'avait jamais compris comment on pouvait faire cela et cela l'avait évidemment ramené vers ses propres parents. Il avait eu une explication assez rapide avec Deborah quelques temps avant et c'était au tour de son père. Mais Jax est un garçon sensible, un peu trop sensible même. Il ne peut s'empêcher d'être touché par les mots d'Andrew mais il résiste. Il n'oublie pas comment il a souffert, comment il a souvent pensé que ses parents biologiques reviendraient le chercher. Il ne peut pas tout effacé comme cela d'un revers de la main. Il tourne la tête vers le portrait de son père lorsqu'Andrew finit par se taire. Il ne peut pas lui faire cela, il ne peut pas remplacer Grant aussi facilement. « J'ai passé huit ans en orphelinat. Je te passe les détails mais cela n'a pas été facile tous les jours » Il voulait savoir ce qui était arrivé à son fils ? Ce que Jax avait enduré ? Il allait le lui dire. « On était par trois ou quatre dans une chambre. On ne nous écoutait pas, on ne nous aimait pas. Les gens là bas étaient juste là pour faire leur boulot et ils nous le faisaient bien sentir. » Il avait senti la différence lorsqu'il était allé chez les Mancini ou ensuite chez les Collins. « Cela a souvent été chacun pour soi. Quand t'as un problème, tu te débrouilles pour le résoudre, même quand t'as trois ans. » Des fois, il y avait des plus grands qui prenaient soin des plus jeune comme Jax l'avait fait avec Peter mais c'était rare parce qu'ils avaient pas tous le même caractère que Jax. D'ailleurs, le jeune homme insistait bien, laissant du silence entre ses phrases pour laisser à McKullan le temps de digérer. « Et puis, j'ai rencontré Jessica Collins. Elle a insisté pour que ses parents m'adoptent. Ce jour là, j'ai commencé une nouvelle vie » Il se souvenait de ce jour là comme si c'était hier et de ce qu'il avait ressenti lorsqu'elle lui avait dit qu'elle ne le laisserait pas tomber. C'était la première fois que quelqu'un l'aimait comme cela. Il respira un grand coup avant de se tourner vers Andrew. « Tu veux que je te dise quelque chose ? Je t'en veux même pas. » Mia monterait sur ses grands chevaux si elle était là et si elle l'entendait dire cela. Mais Jax était incapable d'en vouloir à qui que ce soit malgré le mal qu'on avait pu lui faire. Trop gentil ? Oui, on lui avait souvent dit mais il ne se changerait jamais. « Par contre, n'espère pas. Un père j'en ai qu'un et il s'appelle Grant Collins. Il est mort quand j'avais dix ans » Les yeux de Jax s'embrumèrent un peu en repensant à cet homme qu'il aurait aimé connaître plus.



Never enough x Jax H87FacK

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew McKullan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 51
STATUT : Divorcé et amoureux transi
MÉTIER : Directeur d'un centre social
POSTS : 202 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
ALL THREE ♡
You're my nemesis, you're my best friend
Never enough x Jax 200w

Never enough x Jax Original

Never enough x Jax Kp4u
PSEUDO : TheaSonata / Léna
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
DC : Non
INSCRIT LE : 21/08/2020

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyLun 8 Fév 2021 - 21:59


NEVER ENOUGH


1er février, 18h30.

You set off a dream in me, getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand, will you share this with me? 'Cause darling, without you, all the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the night sky, will never be enough, for me.

Andrew savait qu’il parlait trop. Il parlait toujours trop, de toute façon. Il était comme ça. Et il aimait à croire que c’était un trait de famille récurrent, chez les McKullan. Ce n’était pas forcément un cadeau. Il parlait trop quand il était heureux. Quand il était triste. Quand une situation le mettait mal à l’aise. C’était comme ça qu’il arrivait à faire face à tout type de situation. Il parlait  pour se justifier. Pour pallier le vide et pour ne pas avoir à entendre le silence déroutant de son fils présumé. Andrew savait que Jax l’entendait, pourtant celui-ci laissait le moulin à paroles déblatérer. Il faisait mine de ranger des jouets, de nettoyer l’appartement. Andrew se demanda si c’était sa manière à lui de faire face à des évènements nouveaux, qui venaient perturber son quotidien comme un souffle de vent désagréable.  Il ne disait rien, et Andrew ne savait pas ce qui était le plus douloureux. Attendre qu’il dise quelque chose, ou entendre ce qu’il avait à dire ? Le vieux avait attendu ce moment. Depuis si longtemps. Il avait tout envisagé. Et pourtant, il ne savait pas s’il était prêt à entendre ce que son fils avait à lui dire.
Jax eut la politesse d’attendre qu’Andrew ait fini de parler pour en placer une. Alors il commença à lui raconter comment il avait vécu. Plusieurs par chambre. Si Andrew avait toujours souhaité que son fils fasse partie d’une famille nombreuse, il n’avait jamais imaginé qu’il serait livré à lui-même avec d’autres gamins qui subissaient le même sort que lui. Il n’était pas dupe, il savait bien, tout au fond de lui, que c’était une possibilité. Mais dès que cette hypothèse se présentait à la surface de son cerveau, il la chassait souvent d’un revers de la main. Il n’avait pas envie d’y penser. Cette fois, Andrew laissa Jax parler. Il écouta attentivement, notant le nom de Jessica Collins qui avait visiblement marqué le coeur et l’esprit du gaillard. Et puis, jusque là trop occupé à épousseter des poussières invisibles, Jax lui fit face. « Tu veux que je te dise quelque chose ? Je t'en veux même pas. » L’espace de quelques secondes, le coeur d’Andrew rata un ou deux battements. Sa gorge se noua, ses yeux s’embrumèrent presque instantanément. Ces mots, il en avait rêvé mille fois. Il avait espéré, prié pour que son fils abandonné lui dise qu’il ne lui en voulait. Andrew détourna le regard, mordant l’intérieur de ses joues pour ne pas craquer. Pas devant lui, McKullan. Pas maintenant. « Par contre, n'espère pas. Un père j'en ai qu'un et il s'appelle Grant Collins. Il est mort quand j'avais dix ans ». Andrew hocha simplement la tête, détaillant les moindres aspérités du sol. Il se souvint que c’était le prénom qu’il avait utilisé quand il s’était rencontré à l’hôpital. « Grant… » répéta t-il simplement, un léger sourire esquissant ses lèvres. Mais qu’est-ce qu’il pouvait répondre d’autre à ça ? Bien sûr que Jax avait eu un père. Un vrai père. Pas juste un gars qui avait contribué à sa naissance par le magnifique miracle qu’est la création de la Nature. Pas lui, en somme. Il tenta de relever ses yeux vers lui, mais une nouvelle fois, c’était trop dur de soutenir son regard. « Je suis content d’apprendre que tu as réussi à trouver une belle famille ». Même si son père adoptif était parti bien trop tôt, visiblement. Andrew tourna la tête vers les jouets éparpillés un peu partout, les crayons de couleur étalés sur la table. « Ils t’ont visiblement beaucoup appris. Tu as l’air de savoir t’y prendre, avec Virgil ». Il avait envie d’en savoir plus, mais là encore, il était coincé. Il ne voulait pas brusquer Jax, il avait peur de mal dire, de mal faire. D’aller trop vite. Les mots se bousculaient dans son esprit et il avait du mal à y mettre de l’ordre. Il n’osait toujours pas bouger de l’entrée, conscient qu’il n’était pas chez lui, qu’il n’était pas à sa place. Le regard de Jax, couplé à celui des portraits qui ornaient les murs, brûlaient le cuir de sa veste. Des regards accusateurs, porteurs d’un jugement qu’il avait bien trop souvent entendu. « Je suis désolé qu’il soit parti si vite ». Il parlait de Grant. « J’espère que sa compagne s’est bien occupé de toi, quand il n’était plus là. Que tu as pu faire plein d’activités, grandir avec elle ». Il posait ça sous forme affirmative, mais il envisageait plutôt ça sous forme de questions. Il baissa de nouveau les yeux. « C’est ce qu’on…ce que j’ai toujours voulu. Que tu grandisses dans un foyer aimant ». Il ne pouvait pas parler à la place de Mary. Mais c’était une invitation pour que Jax parle de son enfance au sein de ce foyer, s’il le souhaitait.

(c) AMIANTE




There have been times when I'm up all night, crying in the dark, so I sleep with the light on. I've heard I've got words like a knife that I don't always choose just so wisely. But I see trees and the colored leaves when I think about all that we could be.




I would die for you


Revenir en haut Aller en bas
Jax Collins
Jax Collins
les bleus et les bosses
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (né le 18 octobre mais fête son anniversaire le 30 novembre, jour où il a été adopté par les Collins)
SURNOM : le viking par sa meilleure amie, Zeus par la baby-sitter de son fils
STATUT : amoureux, papa d'un petit garçon de 3 ans
MÉTIER : cascadeur professionnel, il passe des entretiens pour trouver un nouveau job
LOGEMENT : toowong, #222 carmody road
Virgil, son petit ange (Ryder Wixom)
POSTS : 1158 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né sous X abandonné par Mary et Andrew McKullan ▲ a vécu pendant 5 ans en orphelinat ▲ a cru avoir trouvé sa famille avec les Watkins mais à cause de soupçons de maltraitance, l'adoption ne s'est pas faite ▲ a été adopté par les Collins à l'âge de 8 ans ▲ a perdu son père à l'âge de 10 ans ▲ a beaucoup voyagé dans le monde avec son travail ▲ en avril 2017 son fils Virgil est né ▲ a obtenu sa garde quelques mois plus tard alors que la mère voulait l'abandonné ▲ fait progressivement la connaissance de sa famille biologique ▲ est amoureux de Niamh Reed ▲
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN ATTENTE : liens en attente :
Rps en attente :

RPs TERMINÉS :
Never enough x Jax Giphy
McKullan's family and co
Mia#1Mia#2Mia#3Andrew#1Mia#4Mia#5&Andrew#2Mia#6&Erin#4Mia#7&Andrew#3Mia#8Andrew#4
Collins family and co
Caelan#1Nyah#1

Never enough x Jax Giphy
Jax's loves
Niamh#1Niamh#2Niamh#3Niamh#4
Nea#1Nea#2
Merry#1
Noa#1 (FB)Noa#2Noa#3

Jax's best friends
Maggie#1 (FB)Maggie#2 (FB)Maggie#3 (FB)Maggie#4

Jax's friends
Adam#1Adam#2
Erin#1Erin#2Erin#3 (asso)
Tessa#1Peter#1Peter#2Tessa#2

PSEUDO : Mnouche18
AVATAR : Chris Hemsworth
CRÉDITS : Electric Soul
DC : aucun
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32495-jax-un-homme-dans-un-monde-de-femmes https://www.30yearsstillyoung.com/t32720-jax-des-liens-en-pagaille https://www.30yearsstillyoung.com/t33123-jax-collins

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyDim 14 Fév 2021 - 14:23






« Never Enough »


« Grant… » Et oui Grant, tu sais, le prénom que je t'ai volontairement donné lors de notre première rencontre. Tu comprends aujourd'hui, pourquoi j'avais choisi ce prénom à ce moment là ? Un petit sourire en coin se dessine sur le visage de Jax tandis qu'il voit qu'Andrew a comprit. Mais le jeune Collins ne dit rien et Andrew enchaîne. « Je suis content d’apprendre que tu as réussi à trouver une belle famille » Silence de la part de Jax. « Ils t’ont visiblement beaucoup appris. Tu as l’air de savoir t’y prendre, avec Virgil » Jax ne pu s'empêcher de serrer les poings. Il ne permettrait pas à Andrew de lui donner des conseils sur la façon d'élever son fils, de le gérer mais pour l'instant, il préférait se taire. « Je suis désolé qu’il soit parti si vite. J’espère que sa compagne s’est bien occupé de toi, quand il n’était plus là. Que tu as pu faire plein d’activités, grandir avec elle. C’est ce qu’on…ce que j’ai toujours voulu. Que tu grandisses dans un foyer aimant » « C'est bon alors, tu n'as plus à culpabiliser pour moi. J'appartiens à une super famille qui m'a permis de devenir l'homme que je suis aujourd'hui et j'en suis fier » Il n'avait pas envie de parler de son enfance avec Andrew, il n'avait pas envie de lui dire combien, il avait été heureux, combien il aimait sa mère, son père et ses sœurs, combien cet abandon avait pu lui être bénéfique et lui permettre de devenir un homme bien. Il n'avait pas envie de parler de cela avec Andrew, il ne voulait pas que cet homme entre dans sa vie. Ok, il ne lui en voulait pas de ce qu'il avait fait mais ce n'était pas pour autant qu'il était prêt à lui faire partager ces souvenirs. « Maintenant que tu n'as plus de souci à faire pour moi, occupe toi plutôt de Mia. Elle, elle a besoin de toi » Si Jax n'appréciait pas particulièrement Andrew, il savait à quel point l'homme comptait pour Mia et il ne souhaitait que du bien à la demoiselle.



Never enough x Jax H87FacK

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andrew McKullan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 51
STATUT : Divorcé et amoureux transi
MÉTIER : Directeur d'un centre social
POSTS : 202 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
ALL THREE ♡
You're my nemesis, you're my best friend
Never enough x Jax 200w

Never enough x Jax Original

Never enough x Jax Kp4u
PSEUDO : TheaSonata / Léna
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
DC : Non
INSCRIT LE : 21/08/2020

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyDim 14 Fév 2021 - 18:16


NEVER ENOUGH


1er février, 18h30.

You set off a dream in me, getting louder now. Can you hear it echoing ? Take my hand, will you share this with me? 'Cause darling, without you, all the shine of a thousand spotlights, all the stars we steal from the night sky, will never be enough, for me.

Andrew ne savait plus vraiment où se mettre. Il était partagé entre plusieurs sentiments. A la fois, il était heureux d’avoir eu le courage de venir ici, alors qu’on lui avait dit - Mia, surtout - que ce n’était pas forcément une très bonne idée de venir voir Jax. Il comprenait totalement qu’il n’ait pas envie de le voir. Nombreuses étaient les histoires d’enfants abandonnés qui n’avaient pas envie de revoir leurs parents biologiques. Mais nombreuses étaient aussi les histoires de ceux qui étaient curieux, et qui avaient envie d’en savoir un peu plus. Alors Andrew avait voulu tenté sa chance, quitte à s’en vouloir et à s’en mordre les doigts par la suite. Et pour l’instant, même s’il était mal à l’aise et qu’il n’osait que très peu bouger, il devait dire qu’il était plutôt agréablement surpris de la réaction de celui qui était son fils. Il n’avait ressenti aucune animosité profonde, mais plutôt de l’agacement et de l’incompréhension. Andrew préférait cela plutôt que de s’être pris un refus royal ou une porte dans la tronche. De tous les scénarios qu’il avait pu imaginé, c’était celui qu’il préférait, au final.
« C'est bon alors, tu n'as plus à culpabiliser pour moi. J'appartiens à une super famille qui m'a permis de devenir l'homme que je suis aujourd'hui et j'en suis fier ». Andrew hocha doucement la tête, les yeux toujours rivés sur la table en bois. Il essayait de s’imprégner petit à petit de tous les éléments qu’il voyait autour de lui, et des quelques bribes d’information tendues par Jax. « Ca va au-delà d’une simple histoire de culpabilité…J’avais l’espoir que tu deviennes quelqu’un de bien. Et ça a l’air d’être le cas ». Mission réussie, aurait-il dit s’il s’était occupé de Jax pendant tout ce temps. Mais ce n’était pas le cas. Et il n’était pas dans son droit pour dire quoi que ce soit à Jax, sur la manière dont il avait été éduqué et sur comment il aurait dû être éduqué. Mais il était heureux de savoir que Jax avait pu avoir une enfance heureuse, même s’il ne le donnait pas plus de détails que ça. « Maintenant que tu n'as plus de souci à faire pour moi, occupe toi plutôt de Mia. Elle, elle a besoin de toi ». Le nom de Mia résonna aux oreilles d’Andrew, cette fois-ci d’une manière assez inhabituelle. Il releva la tête vers Jax, et pour la première fois depuis qu’il était là, il osa affronter son regard. « Je serai là pour elle. Autant que je le peux. Je sais que j’ai beaucoup de choses à rattraper…». Les yeux si profonds de Jax étaient désormais plantés dans le sien. Pour la première fois, Andrew et son fils se regardaient droit dans les yeux. Ils se voyaient. S’observaient. La gorge nouée, il tenta de maintenir ce bref instant le plus longtemps qu’il le put. « Je suis content que tu aies été là pour elle, aussi ». Andrew ne voulait pas s’attarder, mais il ne voulait pas partir de lui-même, il aurait voulu rester là le plus longtemps qu’il le put. S’imprégner de la pièce, de ses objets, de ses odeurs. Pour s’en souvenir, au cas-où il ne reviendrait plus jamais ici. « Merci, Jax. Pour tout. ». Aussitôt, Andrew baissa de nouveau les yeux au sol, incapable de supporter plus longtemps ses deux yeux. Il serra les dents, pour ne pas pleurer, pour ne pas montrer à quel point cette entrevue lui avait à la fois pansé le coeur mais rouvert un peu plus d’autres plaies déjà béantes. Peut-être que Jax ne se rendrait jamais compte d’à quel point il comptait pour Andrew. Mais ça importait peu. Andrew savait, tout au fond de lui, que Jax était son fils, et que peu importe ce qu’il deviendrait, il serait fier de lui.

(c) AMIANTE




There have been times when I'm up all night, crying in the dark, so I sleep with the light on. I've heard I've got words like a knife that I don't always choose just so wisely. But I see trees and the colored leaves when I think about all that we could be.




I would die for you


Revenir en haut Aller en bas
Jax Collins
Jax Collins
les bleus et les bosses
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (né le 18 octobre mais fête son anniversaire le 30 novembre, jour où il a été adopté par les Collins)
SURNOM : le viking par sa meilleure amie, Zeus par la baby-sitter de son fils
STATUT : amoureux, papa d'un petit garçon de 3 ans
MÉTIER : cascadeur professionnel, il passe des entretiens pour trouver un nouveau job
LOGEMENT : toowong, #222 carmody road
Virgil, son petit ange (Ryder Wixom)
POSTS : 1158 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né sous X abandonné par Mary et Andrew McKullan ▲ a vécu pendant 5 ans en orphelinat ▲ a cru avoir trouvé sa famille avec les Watkins mais à cause de soupçons de maltraitance, l'adoption ne s'est pas faite ▲ a été adopté par les Collins à l'âge de 8 ans ▲ a perdu son père à l'âge de 10 ans ▲ a beaucoup voyagé dans le monde avec son travail ▲ en avril 2017 son fils Virgil est né ▲ a obtenu sa garde quelques mois plus tard alors que la mère voulait l'abandonné ▲ fait progressivement la connaissance de sa famille biologique ▲ est amoureux de Niamh Reed ▲
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN ATTENTE : liens en attente :
Rps en attente :

RPs TERMINÉS :
Never enough x Jax Giphy
McKullan's family and co
Mia#1Mia#2Mia#3Andrew#1Mia#4Mia#5&Andrew#2Mia#6&Erin#4Mia#7&Andrew#3Mia#8Andrew#4
Collins family and co
Caelan#1Nyah#1

Never enough x Jax Giphy
Jax's loves
Niamh#1Niamh#2Niamh#3Niamh#4
Nea#1Nea#2
Merry#1
Noa#1 (FB)Noa#2Noa#3

Jax's best friends
Maggie#1 (FB)Maggie#2 (FB)Maggie#3 (FB)Maggie#4

Jax's friends
Adam#1Adam#2
Erin#1Erin#2Erin#3 (asso)
Tessa#1Peter#1Peter#2Tessa#2

PSEUDO : Mnouche18
AVATAR : Chris Hemsworth
CRÉDITS : Electric Soul
DC : aucun
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32495-jax-un-homme-dans-un-monde-de-femmes https://www.30yearsstillyoung.com/t32720-jax-des-liens-en-pagaille https://www.30yearsstillyoung.com/t33123-jax-collins

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax EmptyJeu 25 Fév 2021 - 19:47






« Never Enough »


« Ca va au-delà d’une simple histoire de culpabilité…J’avais l’espoir que tu deviennes quelqu’un de bien. Et ça a l’air d’être le cas » Foutaises. Il n'y croyait pas une seule seconde. Pour lui, c'était encore et toujours une question de culpabilité. Le fait que Jax ait réussit et soit devenu un adulte bon permettrait certainement à McKullan de mieux vivre cet abandon et peut-être même de se dire qu'il avait bien fait de l'abandonner, qu'il avait eu une belle vie, plus belle que celle qu'il aurait pu lui offrir. Et si Jax était un délinquant, un sale con, Andrew pourrait certes se dire qu'il avait les mêmes gênes que son père mais il ne pourrait aussi s'empêcher de culpabiliser sur l'abandon. Mais Jax ne releva pas. Cette rencontre durait depuis déjà trop longtemps et il n'avait pas envie, plus envie que cela s'éternise. Il voulait retrouver son fils, oublier cette visite. Il se permit quand même de glisser un mot sur Mia. Il tenait beaucoup à la demoiselle et il savait que son père comptait pour elle. «  Je serai là pour elle. Autant que je le peux. Je sais que j’ai beaucoup de choses à rattraper… » Il avait envie de lui demander pourquoi il était parti le chercher au bout du monde, qu'est ce qui avait pu lui faire croire qu'il était de l'autre côté du monde. Mais il ne s'en sentait pas la force, pas l'énergie aujourd'hui. Mais il savait que de toute façon, il reverrait Andrew. Ce dernier n'allait certainement pas lui foutre la paix. « Je suis content que tu aies été là pour elle, aussi » Malgré l'abandon dont il avait été coupable, le vieux n'avait pas réussi à gâcher le lien fraternel entre ses deux enfants. Peut-être même que cela l'avait renforcé. « Merci, Jax. Pour tout. » Encore une fois Jax ne répondit pas de suite, laissant écouler quelques instants avant de se diriger vers la porte. « Tes cinq minutes sont terminées. » Et cela avait même durer beaucoup plus longtemps.


Never enough x Jax H87FacK

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Never enough x Jax Empty
Message(#) Sujet: Re: Never enough x Jax Never enough x Jax Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Never enough x Jax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-