AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

 what could possibly go wrong (sawyer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Woodall
Erika Woodall
le dommage collatéral
le dommage collatéral
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19.04.1981)
SURNOM : Eric (non, je ris.) Eri comme diminutif, mais pas de surnom à sa connaissance.
STATUT : Divorcée depuis quelques années et actuellement en couple, même si elle regrette de ne plus ressentir la passion qu'elle a pu connaître autrefois.
MÉTIER : Agent immobilier et directrice de l'une des agences Copeland.
LOGEMENT : 232, edward street dans un loft trop souvent vide le soir.
what could possibly go wrong (sawyer) 1617198340-tumblr-nkkakjkdok1robdvdo1-r1-250
POSTS : 145 POINTS : 560

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : caractère incendiaire ❦ iranienne d'origine, américaine d'adoption et australienne dans son coeur ❦ pratique le yoga depuis de longues années ❦ ne vit que pour son métier ❦ cuisinière hors-pair
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) 67wx
Rudika - #1#3#4
Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips. And now all this time is passing by, but I still can't seem to tell you why. It hurts me every time I see you, realize how much I need you.

what could possibly go wrong (sawyer) 1610979603-tumblr-f74928ed8f617b70fe0d0d06521dcd17-ab96b129-400
Woodland - #1#2#3
There's always something that makes you guilty.
There's still something that you're dying to tell me.
Make sure no one finds out, tell me all about it. Don't keep it to yourself.


what could possibly go wrong (sawyer) 1610980110-tumblr-inline-pt9m52oalm1snxgfy-400
Olivia - #1
For good times and bad times, I'll be on your side forever more. That's what friends are for.

what could possibly go wrong (sawyer) 1612516603-r77b
Sawrika - #1 + #2 +
We are always running for the thrill of it, always pushing up the hill, on and on and on we are calling out, never looking down. I'm just in awe of what's in front of me.

what could possibly go wrong (sawyer) HwgeKl6
Woodie - #1
Friendship is so weird…you just pick a human you’ve met and you’re like ‘Yep, I like this one’ and you just do stuff with them.

Penny + Hassan
RPs TERMINÉS : Rudika#2
AVATAR : Sarah Shahi
DC : Hannah & Halsey
INSCRIT LE : 14/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36256-wouldn-t-wanna-waste-a-thing-erika https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyMer 3 Fév - 15:25





what could possibly go wrong ft @Sawyer Harding  

Brésil, en pleine jungle amazonienne - Juillet 2000

Les voyages forment la jeunesse, voilà un adage qu’Erika a entendu un nombre incalculable de fois au cours de ses dix-neuf années de vie. Pourtant, ses parents n’ont jamais quitté Seattle, bien trop occupés à gérer leur restaurant que pour se permettre de voguer aux quatre coins de la planète. Sa mère lui a déjà confié à plusieurs reprises son envie de découvrir le monde, mais les responsabilités se sont très vite imposées comme une piqûre de rappel à son besoin d’escapade. Alors, la brune a décidé de mettre son conseil en pratique : voyager autant que possible, tant que sa liberté le lui permettait. Et l’idée lui a semblé très bonne, du moins jusqu’à ce qu’elle se retrouve en pleine jungle amazonienne avec une bande d’inconnus qui ont l’air au moins aussi rassurés qu’elle. La jeune femme a jeté son dévolu sur le Brésil, un hasard plus qu’une envie réelle de découvrir cet endroit en premier. Disons simplement qu’elle a saisi une opportunité de voyager moins cher, en compagnie de jeunes de son âge et le tout avec un guide local prêt à leur montrer les recoins les moins connus des touristes. Autant dire que l’idée était bonne sur le papier, mais beaucoup moins une fois sur place. Ils sont arrivés depuis quarante-huit heures, et depuis que l’avion a atterri, rien ne s’est passé comme prévu ; l’hôtel réservé par la compagnie via laquelle ils ont tous booké le voyage s’est avéré être en travaux et après de nombreux coups de téléphone, le groupe a été séparé et accueilli par des locaux dans leur modeste demeure. De son côté, la brunette s’est retrouvée à partager une chambre avec une jeune femme qu’elle estime être de son âge, répondant au nom de Sawyer. Le courant est très vite passé et ce même si elles n’ont eu que peu de temps pour faire connaissance, leur guide ayant décidé de lancer l’excursion dans la jungle un peu plus tôt dans la semaine, ayant fait référence à un risque d’ouragan pour la fin de la semaine. Etant donné que l’homme communique comme il peut dans un mélange approximatif d’anglais et de portugais, Erika n’est pas très sûre d’avoir tout compris et à ce stade, préfère encore faire l’autruche que d’imaginer qu’un ouragan est réellement entrain de faire son chemin dans leur direction. A la place, elle se concentre sur les moustiques et l’humidité qui règne autour d’eux et écoute à peine un des garçons de leur groupe s’irriter lorsqu’il comprend qu’ils vont devoir camper en pleine nature car un glissement de terrain a rendu la route impraticable pour les deux voitures supposées venir les chercher. « Qu’est-ce que vous voulez dire par dormir ici ? » Erika lève les yeux au ciel et décide de retrouver Sawyer qui s’est isolée du groupe, soit parce qu’elle s’apprête à fondre en larmes ou à tuer le type qui passe sa vie à râler ; au choix. « Avoue que tu avais toujours rêvé de passer une nuit en pleine jungle ? » Lance-t-elle dans un sourire, privilégiant l’humour en situation de crise et ce même si son instinct lui hurle de s’enfuir en courant et de revenir à Seattle par le premier avion. Pour un premier voyage en solo, on pouvait dire qu’elle avait gagné le gros lot, et pas dans le bon sens du terme. « On a bien fait de prendre du matériel supplémentaire. » Elle avise leurs sacs respectifs et salue le bon sens de Sawyer qui semble être plus avertie qu’elle en termes de voyages à la dure. « Je m’attendais pas à une telle humidité par contre. » Elle passe une main sur son visage dénué de maquillage – une idée judicieuse qui n’a pas fait l’unanimité, comme le prouve cette fille du groupe qui ressemble à un panda depuis qu’ils sont entrés dans la jungle – et secoue la tête en soupirant ; les choses peuvent-elles encore s’empirer après tout ça ?  

Spoiler:
 


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr














what could possibly go wrong (sawyer) 667269207:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
what could possibly go wrong (sawyer) Prz4
POSTS : 136 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) Lv6t
Kieyer - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

what could possibly go wrong (sawyer) R77b
Erika #1 - Erika #2 - The friends, neighbors, drinking buddies, and partners in crime you love so much when you’re young, as the years go by, you just lose touch. You will be shocked when you discover how easy it is in life to part ways with people forever. That’s why, when you find someone you want to keep around, you do something about it

Tom Sawyer - Hassan - Joseph #2 - Sohan - Jacob #1 - Jacob #2
RPs EN ATTENTE : Ciara - Noa
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyVen 5 Fév - 20:30




 
Listen. Since I’ve met you I’ve nearly been incinerated, drowned, shot at, and chopped into fish bait.

Sawyer avait toujours adoré voyager et si cela avait commencé par du co-voiturage pour visiter des villes non loin de Brisbane, cela faisait maintenant plusieurs mois qu’elle économisait pour pouvoir se financer un vrai voyage qui vaille le coup. Un voyage en dehors de l’Australie, qui la dépayserait complètement. Le programme de l’offre sur laquelle elle était tombée était résolument alléchant, tout comme son prix d’ailleurs. Il ne lui avait pas fallu plus de quelques minutes pour se décider à réserver cette escapade Brésilienne. Et niveau dépaysement, elle devait avouer qu’elle était servie -bien que les bestioles qu’elle ait croisées jusqu’à présent semblaient se rapprocher dangereusement de quelques espèces meurtrières qui foulaient également le sol Australien-.
Si on le lui demandait, Sawyer reconnaitrait bien volontiers qu’elle s’était légèrement laissée envahir par la panique lorsqu’on lui avait annoncé qu’ils allaient devoir dormir chez l’habitant. Mais le fait d’avoir grandi en familles d’accueil lui avait finalement permis de relativiser : elle n’allait devoir partager sa chambre qu’avec une seule personne, pas avec 5 autres enfants turbulents. Cerise sur le gâteau, elle s’était découvert beaucoup de points communs avec son binôme d’infortune . Et vu la tournure que prenait maintenant l’excursion à laquelle elles participaient, il ne faisait aucun doute qu’Erika et Sawyer allaient pouvoir faire encore davantage connaissance. Le guide venait-il vraiment de parler d’ouragan ? Elle n’en était pas certaine car son attention avait été happée par un serpent qui venait de passer non loin de ses pieds. Les sourcils froncés, elle l’avait suivi en s’écartant légèrement du groupe. « Avoue que tu avais toujours rêvé de passer une nuit en pleine jungle ? » Elle se retourna vers la jeune femme, avant de demander : « T’as entendu parler de serpents venimeux au Brésil par hasard ? » Voulait-elle vraiment connaître la réponse ? Certaines questions ne méritaient-elles pas plutôt de rester en suspens ? L’ignorance pouvait avoir du bon. Malgré la situation catastrophique dans laquelle elles semblaient se trouver, Sawyer ne pouvait s’empêcher de sourire quand Erika n’était pas loin. Son humour était communicatif et leur présence respective l’une auprès de l’autre parvenait vraisemblablement à les faire relativiser et garder leur calme. Ce qui n’était pas le cas de tout le monde dans le groupe. « Et oui, une nuit en pleine jungle avec un guide qu’on ne comprend qu’à moitié et des participants qui vont probablement passer leur temps à sangloter ou hurler, j’en ai toujours rêvé je l’avoue. » Son sourire s’étira un peu plus avant qu’elle n’ajoute plus discrètement : « Est-ce qu’on lance des paris sur le premier du groupe qui va craquer d’ailleurs ? » Celui qui passait son temps à poser des questions, l’air renfrogné, les bras croisés sur la poitrine, et qui tournait occasionnellement en rond lui paraissait être le candidat idéal. « On a bien fait de prendre du matériel supplémentaire. » Elle devait avouer qu’elle avait eu le nez fin sur ce coup-là. Même si elle aurait préféré ne pas avoir à se servir de tout ce matériel. Mais on était jamais trop prudent, n’est-ce pas ? En revanche, Sawyer n’avait absolument rien emmené d’utile en cas d’attaque soudaine de serpents venimeux. Ou de serpent tout court. Ou de quoique ce soit d’autre. « Je m’attendais pas à une telle humidité par contre. » Elle hocha la tête, pensive. Elle prit un air faussement sérieux avant de demander : « Est-ce qu’on a signé pour un voyage façon Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue ? Je sais pas pour toi mais j’ai pas pensé à embarquer mon fouet et mon fedora par contre. » Comme pour appuyer un peu plus ses propos, c’est ce moment très précis qu’une nuée de moustique choisit pour passer près d’elles, provoquant des battements de mains en l’air dynamiques mais peu efficaces pour s’en débarrasser. « Je dois avoir de la citronnelle dans mon sac…mais je sais pas combien de temps le flacon tiendra si on se retrouve à devoir camper au milieu de la jungle trop longtemps. » Elle n’osait pas évoquer un nombre de jours précis, de peur de maudire un peu plus leur périple. Toutefois elle gardait le sourire. Probablement grâce à la présence d’Erika à ses côtés, et peut-être aussi un peu car elle s’imaginait déjà secrètement circuler au milieu de la jungle en coupant brusquement les feuilles des arbres qui leur bloquaient le passage, à l’aide d’une lame tranchante digne des plus grands films d’aventure.

code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her. >> It's kids like us who’ve been through more than other kids. We’re tougher than other kids. We’re great builders. We make ourselves really safe. And no one ever gets in.


what could possibly go wrong (sawyer) MokPW9e
what could possibly go wrong (sawyer) BbA4hcH
Revenir en haut Aller en bas
Erika Woodall
Erika Woodall
le dommage collatéral
le dommage collatéral
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19.04.1981)
SURNOM : Eric (non, je ris.) Eri comme diminutif, mais pas de surnom à sa connaissance.
STATUT : Divorcée depuis quelques années et actuellement en couple, même si elle regrette de ne plus ressentir la passion qu'elle a pu connaître autrefois.
MÉTIER : Agent immobilier et directrice de l'une des agences Copeland.
LOGEMENT : 232, edward street dans un loft trop souvent vide le soir.
what could possibly go wrong (sawyer) 1617198340-tumblr-nkkakjkdok1robdvdo1-r1-250
POSTS : 145 POINTS : 560

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : caractère incendiaire ❦ iranienne d'origine, américaine d'adoption et australienne dans son coeur ❦ pratique le yoga depuis de longues années ❦ ne vit que pour son métier ❦ cuisinière hors-pair
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) 67wx
Rudika - #1#3#4
Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips. And now all this time is passing by, but I still can't seem to tell you why. It hurts me every time I see you, realize how much I need you.

what could possibly go wrong (sawyer) 1610979603-tumblr-f74928ed8f617b70fe0d0d06521dcd17-ab96b129-400
Woodland - #1#2#3
There's always something that makes you guilty.
There's still something that you're dying to tell me.
Make sure no one finds out, tell me all about it. Don't keep it to yourself.


what could possibly go wrong (sawyer) 1610980110-tumblr-inline-pt9m52oalm1snxgfy-400
Olivia - #1
For good times and bad times, I'll be on your side forever more. That's what friends are for.

what could possibly go wrong (sawyer) 1612516603-r77b
Sawrika - #1 + #2 +
We are always running for the thrill of it, always pushing up the hill, on and on and on we are calling out, never looking down. I'm just in awe of what's in front of me.

what could possibly go wrong (sawyer) HwgeKl6
Woodie - #1
Friendship is so weird…you just pick a human you’ve met and you’re like ‘Yep, I like this one’ and you just do stuff with them.

Penny + Hassan
RPs TERMINÉS : Rudika#2
AVATAR : Sarah Shahi
DC : Hannah & Halsey
INSCRIT LE : 14/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36256-wouldn-t-wanna-waste-a-thing-erika https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyLun 8 Fév - 11:57





what could possibly go wrong ft @Sawyer Harding  

Brésil, en pleine jungle amazonienne - Juillet 2000

Autant dire que ce voyage était loin de se passer comme prévu et que jusqu’à présent, tout ce qui aurait pu tourner mal était entrain de le faire. Le Brésil n’était-il pas supposé être un pays accueillant et chaud ? Parce que la brune avait surtout l’impression d’évoluer dans un enfer où les flammes étaient remplacées par une humidité croissante et que chaque détail se transformait en une épreuve à surmonter. Heureusement, Erika voyait toujours le positif et en l’occurrence, sa rencontre avec Sawyer faisait pour l’instant partie des points forts de cette escapade qui venait pourtant seulement de commencer. Et tandis que le groupe commençait à perdre patience avec leur guide qui semblait au moins aussi désemparé qu’eux, la jeune femme se dirigea vers sa copine de chambre qui avait décidé de s’éloigner de toute l’agitation. Avait-elle seulement entendu qu’un ouragan menaçait de frapper ? Le déni paraissait soudainement être la meilleure des stratégies à adopter, d’autant qu’ils étaient tous coincés dans cette jungle et que personne n’était apparemment prêt à venir les secourir. Armée d’un sourire, elle opta donc pour l’humour en lui demandant si cette nouvelle aventure n’était pas le rêve de toute une vie, même si elle connaissait déjà la réponse. Quelle personne dotée d’un quelconque instinct de survie serait prêt à vivre une expérience pareille ? D’autant qu’on ne leur avait pas vraiment demandé leur avis et que quelque chose lui disait qu’ils n’étaient vraiment pas au bout de leurs peines. « T’as entendu parler de serpents venimeux au Brésil par hasard ? » Erika haussa un sourcil, surprise par sa question qui n’avait strictement aucun rapport avec la crise qui avait lieu à deux pas d’elle. « Non, mais je dois avouer que j’ai oublié de me renseigner sur le sujet. » Elle esquissa une moue en voyant le regard de Sawyer se perdre sur le sol, comprenant soudainement que sa question n’était peut-être pas anodine. « A ma décharge, je pensais pas côtoyer la jungle d’aussi près avec aussi peu de protection. » Argua-t-elle en jetant des regards frénétiques autour d’elle, sentant que cette histoire de serpent n’allait pas lui plaire. « Ne me dis pas que tu en as vu un ? » Peut-être que le Brésil n’était pas la destination idéale lorsqu’on craignait les serpents et à peu près tous les insectes qui existaient, mais encore aurait-il fallu qu’elle y réfléchisse avant de bondir sur l’offre alléchante de l’agence. « Et oui, une nuit en pleine jungle avec un guide qu’on ne comprend qu’à moitié et des participants qui vont probablement passer leur temps à sangloter ou hurler, j’en ai toujours rêvé je l’avoue. » La jeune femme étouffa un rire – nerveux – et observa rapidement le groupe qui s’agitait toujours derrière elles, comme si perdre patience allait changer quoique ce soit à la situation. « Est-ce qu’on lance des paris sur le premier du groupe qui va craquer d’ailleurs ? » Une lueur amusée s’alluma dans le regard d’Erika, ravie que son interlocutrice parvienne à tirer parti d’un moment digne d’une série catastrophe. « Évidemment qu’on va parier, j’ai besoin d’argent en plus. » Sous-entendu ; c’était elle qui allait le remporter ce pari. « Vingt dollars sur la blonde. » Celle qui avait jugé opportun de se maquiller en pleine pampa et qui avait l’air montée sur ressors, à croire que la crise de nerfs était sur le point de pointer le bout de son nez. La brune passa une main sur son visage avant de jeter un œil en direction du ciel qui commençait à se couvrir, à croire qu’une tempête s’apprêtait réellement à leur passer dessus. Si ce n’était qu’un peu de pluie, ils survivraient. En revanche, la jeune femme refusa de penser à toute autre éventualité, déjà exaspérée par la tournure que prenaient les évènements. Autant dire que pour un premier voyage, elle avait touché le jackpot – et pas dans le bon sens du terme. « Est-ce qu’on a signé pour un voyage façon Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue ? Je sais pas pour toi mais j’ai pas pensé à embarquer mon fouet et mon fedora par contre. » Cette fois, un rire s’échappa des lèvres de la brunette qui secoua la tête face à la justesse de cette comparaison. Si on lui avait posé la question sur ses attentes, la réponse aurait été aux antipodes de ce qu’il se passait actuellement. Et comme pour accentuer un peu plus le côté désastreux de la situation, une nuée de moustiques apparu, déclenchant une gestuelle pleine de désespoir pour tenter de les faire partir. Une tentative qui s’avéra vaine alors qu’Erika sentait déjà les démangeaisons apparaître. « Une chose est sûre, c’est bien moins sympa en vrai que dans les films. » Marmonna-t-elle, voyant tous ses rêves d’aventurière se briser au contact de la réalité. « Je dois avoir de la citronnelle dans mon sac…mais je sais pas combien de temps le flacon tiendra si on se retrouve à devoir camper au milieu de la jungle trop longtemps. » Erika pencha la tête sur le côté en observant son bras qui semblait déjà avoir servi de repas aux buveurs de sang du coin. « On aurait pu croire que mes origines me sauveraient, mais c’est un raté. » Sa peau avait beau être matte, elle n’en était pas moins légèrement boursouflée à certains endroits. Dommage, ça aurait été trop beau que les moustiques se détournent d’elle pour préférer s’abattre sur les peaux les plus pâles. « Je pense que j’en ai aussi. » Elle se décida d’ailleurs à joindre le geste à la parole en ouvrant son sac pour en mettre, mais le mauvais sort semblait avoir frappé une nouvelle fois. « Tu me crois si je te dis que le flacon s’est renversé dans le fond ? » Au moins, son sac serait épargné par les moustiques, lui. Son attention fût attirée par les grands gestes du guide qui semblait vouloir avancer encore un peu avant que la nuit tombe, déclenchant une nouvelle salve de protestation. « Et vous voulez vous enfoncer encore plus dans la jungle ? On devrait au moins rebrousser chemin. » Le meneur du groupe des contestataires frappa une nouvelle fois – et sans décroiser les bras, en plus – poussant le guide à lever les yeux au ciel et à embarquer son sac avant de disparaître dans les fourrés, sans se retourner. « Il vient pas vraiment de nous planter là ? » Lança la brune en direction de Sawyer, assistant à la scène sans trop en croire ses yeux.




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr














what could possibly go wrong (sawyer) 667269207:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
what could possibly go wrong (sawyer) Prz4
POSTS : 136 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) Lv6t
Kieyer - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

what could possibly go wrong (sawyer) R77b
Erika #1 - Erika #2 - The friends, neighbors, drinking buddies, and partners in crime you love so much when you’re young, as the years go by, you just lose touch. You will be shocked when you discover how easy it is in life to part ways with people forever. That’s why, when you find someone you want to keep around, you do something about it

Tom Sawyer - Hassan - Joseph #2 - Sohan - Jacob #1 - Jacob #2
RPs EN ATTENTE : Ciara - Noa
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyVen 19 Fév - 17:43




 
Listen. Since I’ve met you I’ve nearly been incinerated, drowned, shot at, and chopped into fish bait.

Cette histoire était grotesque. Personne sur cette terre n’était capable d’attirer autant d’imprévus, de catastrophes et de poisse sur soi en un laps de temps si court si ce n’était apparemment le petit groupe complètement perdu qu’ils constituaient tous présentement. « Non, mais je dois avouer que j’ai oublié de me renseigner sur le sujet. » Sawyer esquissa un sourire tout en continuant de fouiller frénétiquement le sol du regard à la recherche du fameux serpent qu’elle avait aperçu. Evidemment que ça n’était pas le genre de préoccupations qu’on avait quand on préparait un voyage qui était censé leur proposer de simples excursions touristiques et sans dangers apparents. S’assurer qu’elles avaient suffisamment de vêtements pour tenir toute la durée du séjour aurait dû être leur seule problématique…mais d’un coup elles se retrouvaient à devoir s’inquiéter d’un ouragan, d’un serpent, de moustiques, d’un guide incompréhensible et d’une liste qui ne cessait de s’allonger de minute en minute. « A ma décharge, je pensais pas côtoyer la jungle d’aussi près avec aussi peu de protection. » Elle hocha vivement la tête avant de répliquer : « Moi non plus. Est-ce qu’on a déjà éliminé la possibilité qu’il s’agisse d’une caméra cachée ? » Au stade où elles en étaient, cette perspective l’aurait presque réjouie. N’importe quel contexte saugrenu était préférable à celui dans lequel elles se trouvaient actuellement. « Ne me dis pas que tu en as vu un ? » Elle releva son visage vers Erika en grimaçant légèrement avant d’hausser innocemment les épaules. «  Je te propose de ne pas répondre à ta question. Ça te va ? » Le déni pouvait avoir du bon quelques fois.
Toutefois heureusement qu’elles avaient chacune leur caractère respectif pour se remonter le moral mutuellement. Tenter d’oublier leurs péripéties ou tout du moins de les rendre un peu plus risibles pour ne pas avoir à faire face à la potentielle gravité de la situation était une solution séduisante qu’elles semblaient toutes deux prêtes à adopter bien volontiers. « Évidemment qu’on va parier, j’ai besoin d’argent en plus. » Le sourire de Sawyer s’étira un peu plus alors que son regard se posait sur la victime désignée par Erika. Bon choix. Cette femme n’était définitivement pas prête à affronter ce qui était en train de leur arriver et cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. La brune jeta un coup d’œil inquisiteur aux autres membres du groupe pour s’assurer qu’elle allait choisir à son tour un candidat à la hauteur de celui d’Erika. Le choix était vaste ; les personnes autour d’elles n’en menaient clairement pas large. Si chacune avait l’air de commencer à perdre patience petit à petit, certaines semblaient cependant capables de craquer beaucoup plus rapidement que d’autres. «  Mh…. » Elle semblait partie dans une intense réflexion, comme s’il s’agissait là du pari de toute une vie et pas de deux jeunes femmes désespérées au milieu de la jungle. «  Pour moi ce sera le chauve là-bas qui se masse les tempes pour la quinzième fois en l’espace de cinq minutes. » Il ne fallait jamais sous-estimer les gens silencieux. On ne l’entendait pas râler, mais chacun de ses gestes respirait l’anxiété et l’angoisse grandissantes. « Une chose est sûre, c’est bien moins sympa en vrai que dans les films. » Les sourcils de Sawyer se haussèrent alors que sa bouche se tordit en une légère grimace. « Ça ne fait aucun doute. Et je crois qu’on doit être les deux personnes se rapprochant le plus d’un potentiel Harrison Ford dans le groupe. » Ça n’était pas très rassurant. Cela signifiait donc que s’il fallait se sortir d’un mauvais pas dans les minutes et les heures à venir, elles ne pourraient probablement compter que sur elles-mêmes. Et il y avait de fortes chances pour qu’elles soient en plus obligées de sortir les autres membres du groupe de situations dangereuses. Si Sawyer ne s’imaginait pas nécessairement en mesure de survivre à la jungle amazonienne, elle était en revanche sûre d’une chose : les autres membres du groupe, livrés à eux-mêmes, y resteraient sans aucun doute.
« On aurait pu croire que mes origines me sauveraient, mais c’est un raté. » Inadmissible. On ne pouvait vraiment plus compter sur quoique ce soit de nos jours ! Un sourire tristement amusé s’afficha sur ses lèvres avant de répondre : « Si t’as de la chance, ça te fera peut-être même une petite réaction allergique avec de beaux bleus à la clé. Ça donne un teint particulier à la peau, c’est original ! » Elle était bien placée pour le savoir, elle faisait elle-même des réactions à certaines piqûres de moustiques et tous les antihistaminiques du monde ne pourraient probablement pas l’empêcher de se transformer en schtroumpf si elle continuait de se faire piquer de la sorte. Elle observa Erika sortir la citronnelle de son sac et ne put s’empêcher de se mettre à rire en entendant sa mésaventure avec le flacon. Elle prit toutefois la peine de lui passer sa propre bouteille de citronnelle qu’elle venait de sortir de son sac. « Laisse-ton sac ouvert pendant qu’on marche, ça les éloignera peut-être. » Elle était prête à tout tenter à ce stade-là.
Son attention fut attirée par une nouvelle plainte du côté de leur groupe qui fut suivie d’une sortie magistrale de la part de leur guide. Ses yeux s’écarquillèrent sous le coup de la surprise. « Il vient pas vraiment de nous planter là ? » Elle aurait vraiment adoré pouvoir répondre par la négative mais leur guide semblait effectivement avoir eu comme intention de les abandonner. «  Heu….on fait quoi ? On essaye de le suivre avant qu’il nous ait définitivement semés ? Ou on essaye de survivre sans lui ? » Leur guide marchait vite et s’il voulait effectivement les semer, il n’aurait aucun mal à cela. Les deux propositions de Sawyer semblaient aussi lamentables l’une que l’autre.

C'est l'heure des dés  :brows:
 


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her. >> It's kids like us who’ve been through more than other kids. We’re tougher than other kids. We’re great builders. We make ourselves really safe. And no one ever gets in.


what could possibly go wrong (sawyer) MokPW9e
what could possibly go wrong (sawyer) BbA4hcH


Dernière édition par Sawyer Harding le Ven 19 Fév - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyVen 19 Fév - 17:43



Le membre 'Sawyer Harding' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Erika Woodall
Erika Woodall
le dommage collatéral
le dommage collatéral
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19.04.1981)
SURNOM : Eric (non, je ris.) Eri comme diminutif, mais pas de surnom à sa connaissance.
STATUT : Divorcée depuis quelques années et actuellement en couple, même si elle regrette de ne plus ressentir la passion qu'elle a pu connaître autrefois.
MÉTIER : Agent immobilier et directrice de l'une des agences Copeland.
LOGEMENT : 232, edward street dans un loft trop souvent vide le soir.
what could possibly go wrong (sawyer) 1617198340-tumblr-nkkakjkdok1robdvdo1-r1-250
POSTS : 145 POINTS : 560

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : caractère incendiaire ❦ iranienne d'origine, américaine d'adoption et australienne dans son coeur ❦ pratique le yoga depuis de longues années ❦ ne vit que pour son métier ❦ cuisinière hors-pair
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) 67wx
Rudika - #1#3#4
Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips. And now all this time is passing by, but I still can't seem to tell you why. It hurts me every time I see you, realize how much I need you.

what could possibly go wrong (sawyer) 1610979603-tumblr-f74928ed8f617b70fe0d0d06521dcd17-ab96b129-400
Woodland - #1#2#3
There's always something that makes you guilty.
There's still something that you're dying to tell me.
Make sure no one finds out, tell me all about it. Don't keep it to yourself.


what could possibly go wrong (sawyer) 1610980110-tumblr-inline-pt9m52oalm1snxgfy-400
Olivia - #1
For good times and bad times, I'll be on your side forever more. That's what friends are for.

what could possibly go wrong (sawyer) 1612516603-r77b
Sawrika - #1 + #2 +
We are always running for the thrill of it, always pushing up the hill, on and on and on we are calling out, never looking down. I'm just in awe of what's in front of me.

what could possibly go wrong (sawyer) HwgeKl6
Woodie - #1
Friendship is so weird…you just pick a human you’ve met and you’re like ‘Yep, I like this one’ and you just do stuff with them.

Penny + Hassan
RPs TERMINÉS : Rudika#2
AVATAR : Sarah Shahi
DC : Hannah & Halsey
INSCRIT LE : 14/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36256-wouldn-t-wanna-waste-a-thing-erika https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyMer 24 Fév - 14:09





what could possibly go wrong ft @Sawyer Harding  

Brésil, en pleine jungle amazonienne - Juillet 2000

Erika n’avait pas eu l’opportunité de choisir avec qui elle partait puisque le groupe avait été composé au petit bonheur la chance, mais elle devait bien avouer qu’elle se trouvait justement très chanceuse d’être tombée sur quelqu’un comme Sawyer pour survivre à ces vacances qui n’avaient rien d’une partie de plaisir. Et dire qu’elle avait balancé la plupart de ses économies pour ce périple, on pouvait décemment affirmer qu’elle s’était bien fait avoir. Et ce n’était pas ce qu’il se passait actuellement alors qu’ils étaient en plein milieu de la jungle qui allait lui faire penser le contraire. « Moi non plus. Est-ce qu’on a déjà éliminé la possibilité qu’il s’agisse d’une caméra cachée ? » La brune tourna brièvement la tête tout autour d’elle comme si elle cherchait vraiment après des caméras avant de hausser les épaules d’un air défaitiste. « J’aurais préféré, mais quelque chose me dit qu’on est vraiment livrée à nous-même. » Et elle ignorait encore ce qui allait se passer dans les prochaines minutes. Entre le fait qu’elles étaient bloquées sans possibilité que quelqu’un ne vienne les chercher et celui où un ouragan avait été annoncé dans la zone où elles se trouvaient justement, le tableau était plutôt sombre et bien éloigné de ce qu’elle avait eu en tête en signant pour ce voyage. « Je te propose de ne pas répondre à ta question. Ça te va ? » Cela voulait donc dire que oui, il y avait bel et bien des serpents à proximité. Merveilleux. « Je commence vraiment à espérer qu’on s’en sortira indemnes, ça devient du délire. » La brunette secoua la tête en observant une dernière fois le sol avant de retrouver le sourire – grâce à Sawyer, une fois de plus – face à la perspective d’un petit pari. Leur groupe était tout sauf soudé – et pour cause, ils ne se connaissaient que depuis peu et vivaient des péripéties toutes plus dingues les unes que les autres – et étaient donc bien loin de l’harmonie nécessaire à la survie dans la jungle, comme l’indiquaient les cris de protestations et les moues dubitatives que l’on pouvait lire sur les visages fermés de ceux qui entouraient les deux jeunes femmes. Erika jeta son dévolu sur la blonde maquillée à l’excès et interrogea Sawyer du regard afin de savoir à qui elle pensait pour gagner son pari, avide d’avoir son avis sur la question – le choix était plutôt varié, pour le coup. «  Mh…. Pour moi ce sera le chauve là-bas qui se masse les tempes pour la quinzième fois en l’espace de cinq minutes. » Excellent choix. La jeune femme hocha la tête comme pour montrer qu’elle était d’accord avec l’idée, espérant que sa candidate ne faillirait pas ; elle n’aimait pas perdre. « C’est peut-être une technique de méditation encore méconnue. » Avança-t-elle sans trop y croire avant de s’amuser de la comparaison entre leurs déboires et les films d’aventures auxquels Sawyer faisait référence. « Ça ne fait aucun doute. Et je crois qu’on doit être les deux personnes se rapprochant le plus d’un potentiel Harrison Ford dans le groupe. » Est-ce que cela était supposé la rassurer ? Erika fronça le nez en jaugeant une fois de plus ceux qui les accompagnaient, ne pouvant que rejoindre sa nouvelle amie sur le sujet. « A nous de prouver que nous sommes des femmes fortes. » Un discours galvanisant qu’elle comptait bien garder en tête afin de se sortir de ce merdier, toutefois rassurée de ne pas être seule face à cette galère. « J’ai appris à faire des nœuds quand j’étais gamine, si ça peut aider. » Une lueur amusée s’alluma dans son regard en observant Sawyer alors qu’elle avançait des capacités qui ne leur seraient probablement d’aucune utilité dans le cas présent, mais qui méritaient d’être mises en avant, juste pour rire. « Et toi ? Dis moi que tu sais chasser et faire du feu. » Il y avait peu de chance que ça soit le cas mais après tout, peut-être que la brune était une survivaliste et qu’elle n’en avait pas la moindre idée… L’espoir faisait vivre, non ? Ceux qui n’avaient aucun mal à survivre pendant ce temps, c’était les moustiques qui avaient découvert le buffet à volonté en tombant sur leur petit groupe et qui s’en donnaient à présent à cœur joie, au grand dam de la brunette qui sentait déjà les démangeaisons pointer le bout de leur nez. « Si t’as de la chance, ça te fera peut-être même une petite réaction allergique avec de beaux bleus à la clé. Ça donne un teint particulier à la peau, c’est original ! » Un air horrifié apparu sur le visage de l’iranienne qui, si elle savait ne pas être au sommet de sa beauté dans ces circonstances particulières, espérait ne pas finir complètement déformée et méconnaissable une fois sortie de là - si elle s’en sortait, évidemment. « Je pense que je me passerai de l’originalité dans ce cas précis. » Ironisa-t-elle en cherchant immédiatement après son flacon de citronnelle qu’elle retrouva complètement ouvert et vidé de son contenu ; encore un problème de plus, la liste s’allongeait et le séjour commençait à peine. Great. « Tu parles en connaissance de cause ? » Ajouta-t-elle en pointant du doigt la cuisse de Sawyer qui prenait effectivement une teinte bleutée à certains endroits, là où les piqûres se dessinaient avec une netteté effrayante. « Laisse-ton sac ouvert pendant qu’on marche, ça les éloignera peut-être. » Autant se montrer imaginatives, à ce stade. « Je sens qu’on écrira un livre en sortant d’ici. » Marmonna-t-elle en lui rendant son flacon après s’en être aspergée de partout, lui lançant un regard reconnaissant par la même occasion. Celui-ci se tourna rapidement en direction du groupe qui était entrain de s’agiter, pour ensuite suivre des yeux le guide qui s’éloignait en s’énervant et en faisant de grands gestes comme si ceux-ci allaient les aider à comprendre ce qu’il disait exactement. Probablement quelque chose comme « allez-vous faire foutre » ou encore « débrouillez-vous sans moi ». Dans un cas comme dans l’autre, ils étaient dans la merde. «  Heu….on fait quoi ? On essaye de le suivre avant qu’il nous ait définitivement semés ? Ou on essaye de survivre sans lui ? » La brune n’hésita pas et s’élança à la poursuite du guide, suivie de près par Sawyer et petit à petit par le reste du groupe – même si Erika avait la nette impression qu’ils n’avaient pas tous suivi le mouvement. « Attendez-nous. » S’écria-t-elle en accélérant le pas et en faisant de grands gestes visant à éloigner la végétation dans laquelle ils s’enfonçaient peu à peu, quittant les sentiers praticables pour faire face à une jungle luxuriante, magnifique et…. Effrayante. « Quelqu’un le voit ? » Sourcils froncés, la jeune femme regardait autour d’elle mais le constat était sans appel ; il avait bel et bien disparu. « Qu’est-ce qu’on fait ? On se sépare ? » Peut-être pas l’idée du siècle, mais il ne fallait pas désespérer ; il n’avait pas pu prendre autant d’avance.

Les dés :OO::
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr














what could possibly go wrong (sawyer) 667269207:
 

Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyMer 24 Fév - 14:09



Le membre 'Erika Woodall' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
what could possibly go wrong (sawyer) Prz4
POSTS : 136 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) Lv6t
Kieyer - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

what could possibly go wrong (sawyer) R77b
Erika #1 - Erika #2 - The friends, neighbors, drinking buddies, and partners in crime you love so much when you’re young, as the years go by, you just lose touch. You will be shocked when you discover how easy it is in life to part ways with people forever. That’s why, when you find someone you want to keep around, you do something about it

Tom Sawyer - Hassan - Joseph #2 - Sohan - Jacob #1 - Jacob #2
RPs EN ATTENTE : Ciara - Noa
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyVen 5 Mar - 21:06




 
Listen. Since I’ve met you I’ve nearly been incinerated, drowned, shot at, and chopped into fish bait.

« J’aurais préféré, mais quelque chose me dit qu’on est vraiment livrée à nous-même. » Sawyer grimaça ; elle aussi aurait préféré se retrouver piégée par une caméra cachée plutôt que la perspective de ce qui les attendait et qui ne cessait visiblement d’empirer. Elle n’était jamais contre des défis à relever et une nouvelle aventure à vivre, mais là elle devait admettre que ça faisait un peu beaucoup d’un coup, même pour elle. « Je commence vraiment à espérer qu’on s’en sortira indemnes, ça devient du délire. » Elles en étaient au même point. Rester en vie semblait être le maître mot de ce voyage. « Et on est d’accord que si on s’en sort vivantes, on se débrouille pour se faire rembourser ce voyage ? » Elle parut réfléchir quelques secondes à la faisabilité de cette affirmation, avant d’ajouter finalement : « Quoi qu’ils seraient encore capables de nous proposer un autre voyage du même style en guise de dédommagement en fait… » Et si elle laissait s’écouler suffisamment de temps entre ce voyage-ci et ce potentiel nouveau voyage, il était même probable qu’elle soit assez folle pour accepter cette contrepartie malgré tout, une fois qu’elle aurait oublié un minimum les péripéties qu’elles étaient en train de vivre bien malgré elles. Sawyer ne résistait jamais à l’appel de l’aventure, en revanche cela ne signifiait pas qu’elle ne regrettait pas après-coup, une fois qu’elle avait répondu audit appel. Mais si Erika acceptait de se lancer dans cet hypothétique nouveau voyage avec elle, elle était presque certaine qu’elle n’hésiterait pas à le faire. Elles s’étaient bien trouvées, et c’était la chose la plus positive -peut-être la seule chose positive en fait- à retirer de ce périple pour l’instant. Le pari qu’elles s’étaient lancé ne venait que confirmer tout cela. « C’est peut-être une technique de méditation encore méconnue. »  Elle ne put s’empêcher d’éclater de rire en entendant cette hypothèse, attirant par la même occasion l’attention de sa victime chauve désignée. Elle se pinça les lèvres en haussant les épaules, l’air faussement désolée de l’avoir dérangé d’une quelconque manière que ce soit. Il n’eut pour seule réaction que de lui lancer un regard mauvais avant de lâcher l’affaire. Sawyer se retourna vers Erika, un grand sourire au visage : « C’est définitivement un gagnant, je le sens. Mais je t’avoue que j’aime beaucoup l’idée de la technique de méditation méconnue. Faudra peut-être qu’on l’essaye, on est plus à ça près. » A ce stade-là, Sawyer était clairement prête à tester tout et n’importe quoi pour tenter d’améliorer un peu cette journée et ce voyage catastrophique. « A nous de prouver que nous sommes des femmes fortes. » Elle hocha vivement la tête pour soutenir cette idée, même si concrètement elle ne savait pas exactement comment procéder pour agir en femme forte, mais il s’agissait là d’un détail…« J’ai appris à faire des nœuds quand j’étais gamine, si ça peut aider. » Elle ne put s’empêcher de se mettre à rire une nouvelle fois en entendant cette révélation. Puis elle tenta de reprendre son sérieux le temps de quelques secondes pour réfléchir à une potentielle utilité d’un tel talent. « Au point où on en est, on aura peut-être un bateau à amarrer à un moment donné…qui sait ? Ou des bandits à attacher ? » Elle avait dit ça en plaisantant mais elle espérait secrètement que cette deuxième possibilité ne se réalise pas. Cela semblait peu probable et totalement grotesque mais ces deux qualificatifs s’appliquaient précisément à tout ce qui leur arrivait depuis le début du voyage, et particulièrement aujourd’hui…Elle ne put donc s’empêcher de froncer furtivement les sourcils en imaginant que cette histoire de bandits n’était peut-être finalement pas si improbable que cela. « Et toi ? Dis moi que tu sais chasser et faire du feu. » La question d’Erika eut le mérite de la sortir de ses idées sordides. Elle fit mine de réfléchir une nouvelle fois à une quelconque compétence qu’elle pourrait mettre en pratique dans les prochaines minutes. « J’aurais peut-être été capable d’assommer des gens ou des animaux si j’avais eu ma batte de baseball sous la main… » En revanche, qu’elle ne compte pas sur elle pour dépecer ensuite les animaux, elle avait ses limites. « …je pense que mon plus grand talent est vraiment d’une utilité phénoménale….je suis capable de… » Elle observa Erika, faisant volontairement durer le suspense avant d’admettre finalement : « …te réciter tous les dialogues de Maman j’ai raté l’avion. » Un nouveau sourire étira le coin de ses lèvres alors que son expression se voulait amusée. Au fond d’elle, elle continuait toutefois de chercher une quelconque autre compétence qui pourrait s’avérer utile. Elle devait bien savoir faire quelque chose…elle l’espérait sincèrement.
« Tu parles en connaissance de cause ? » Elle jeta un coup d’œil à l’endroit de sa cuisse qu’Erika était en train de désigner du doigt, avant d’hocher la tête. Elle pensait avoir un peu plus de répit que cela avant de se transformer en schtroumpf ambulant. « Tout à fait. C’est la nouvelle tendance printemps-été, ça va faire fureur. » Et niveau tendances originales, elle n’avait aucun doute sur le fait qu’elles allaient être servies durant ce voyage. Cela n’allait certainement pas s’arrêter à des moustiques ; les serpents étaient déjà sur le coup après tout. « Je sens qu’on écrira un livre en sortant d’ici. » En voilà une bonne idée. Que leurs péripéties aient au moins servi à quelque chose à défaut de leur avoir permis de passer des vacances sereines. « Je vote pour. Tu penses qu’on deviendra célèbres et riches au moins grâce à ça ? Je nous visualise déjà invitées sur tous les plateaux TV du pays. Des stars internationales en devenir. On pourra peut-être même écrire un manuel de survie en milieu hostile. » Ce genre de livres avait toujours le vent en poupe, non ? Il y avait certainement une idée à exploiter sérieusement derrière tout ça.
Mais pour l’heure, la priorité était justement de parvenir à survivre avant de pouvoir écrire ledit livre. Elles venaient toutes deux de s’élancer à travers une jungle à la fois splendide et parfaitement angoissante dans le but de rattraper leur guide. Le groupe semblait les avoir suivies sans rechigner. Chaque participant devait probablement être paniqué à l’idée de se retrouver seul à présent, et elle comprenait plutôt bien le problème. « Quelqu’un le voit ? » Sawyer plissait ses paupières comme si cela pouvait lui permettre d’obtenir une meilleure vision et d’apercevoir leur guide comme par magie. En vain. « Qu’est-ce qu’on fait ? On se sépare ? » Elle avait déjà commencé à ouvrir la bouche pour suggérer que cela n’était peut-être pas forcément une bonne idée pour survivre. Les films d’horreur avaient bien prouvé qu’il ne fallait jamais se séparer -et oui, c’était sa seule source fiable pour défendre son opinion-. Mais les membres du groupes n’avaient pas parlementé bien longtemps avant de décider de se séparer en deux groupes distincts. Bon. Sawyer ne put s’empêcher de donner un léger coup de coude à Erika pour lui désigner les deux victimes de leur pari qui faisaient toujours partie de leur groupe. Elle chuchota : « A défaut de savoir si on va survivre, on pourra au moins mourir en sachant laquelle de nous deux a gagné. » Elle doutait en effet que l’une d’elle ne meurt avant le chauve ou la blonde. On se réjouissait comme on pouvait. Elle se racla la gorge pour reprendre sur un ton audible par le reste du groupe : « On fait quoi ? On monte un campement ? On cherche à manger ? On explore ? » On pleure tous chacun dans notre coin ? Elle avait songé à l’ajouter à la liste des possibilités mais elle s’était abstenue in extremis.


les dés what could possibly go wrong (sawyer) 1484806105 :
 



code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her. >> It's kids like us who’ve been through more than other kids. We’re tougher than other kids. We’re great builders. We make ourselves really safe. And no one ever gets in.


what could possibly go wrong (sawyer) MokPW9e
what could possibly go wrong (sawyer) BbA4hcH
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyVen 5 Mar - 21:06


Le membre 'Sawyer Harding' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) PfAvyFy
Revenir en haut Aller en bas
Erika Woodall
Erika Woodall
le dommage collatéral
le dommage collatéral
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19.04.1981)
SURNOM : Eric (non, je ris.) Eri comme diminutif, mais pas de surnom à sa connaissance.
STATUT : Divorcée depuis quelques années et actuellement en couple, même si elle regrette de ne plus ressentir la passion qu'elle a pu connaître autrefois.
MÉTIER : Agent immobilier et directrice de l'une des agences Copeland.
LOGEMENT : 232, edward street dans un loft trop souvent vide le soir.
what could possibly go wrong (sawyer) 1617198340-tumblr-nkkakjkdok1robdvdo1-r1-250
POSTS : 145 POINTS : 560

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : caractère incendiaire ❦ iranienne d'origine, américaine d'adoption et australienne dans son coeur ❦ pratique le yoga depuis de longues années ❦ ne vit que pour son métier ❦ cuisinière hors-pair
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) 67wx
Rudika - #1#3#4
Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips. And now all this time is passing by, but I still can't seem to tell you why. It hurts me every time I see you, realize how much I need you.

what could possibly go wrong (sawyer) 1610979603-tumblr-f74928ed8f617b70fe0d0d06521dcd17-ab96b129-400
Woodland - #1#2#3
There's always something that makes you guilty.
There's still something that you're dying to tell me.
Make sure no one finds out, tell me all about it. Don't keep it to yourself.


what could possibly go wrong (sawyer) 1610980110-tumblr-inline-pt9m52oalm1snxgfy-400
Olivia - #1
For good times and bad times, I'll be on your side forever more. That's what friends are for.

what could possibly go wrong (sawyer) 1612516603-r77b
Sawrika - #1 + #2 +
We are always running for the thrill of it, always pushing up the hill, on and on and on we are calling out, never looking down. I'm just in awe of what's in front of me.

what could possibly go wrong (sawyer) HwgeKl6
Woodie - #1
Friendship is so weird…you just pick a human you’ve met and you’re like ‘Yep, I like this one’ and you just do stuff with them.

Penny + Hassan
RPs TERMINÉS : Rudika#2
AVATAR : Sarah Shahi
DC : Hannah & Halsey
INSCRIT LE : 14/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36256-wouldn-t-wanna-waste-a-thing-erika https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyMar 16 Mar - 21:43




what could possibly go wrong ft @Sawyer Harding  

Brésil, en pleine jungle amazonienne - Juillet 2000

Erika était loin d’être du genre oiseau de mauvais augure, mais il ne fallait pas être devin pour comprendre que ce voyage prenait une tournure des plus désagréables. Le fait qu’ils se soient retrouvés chez l’habitant était le genre d’anecdote qui prêtait à sourire et qui serait rangée plus tard dans les histoires insolites qu’on aimait raconter lors des soirées apéro. Par contre, se retrouver coincé en pleine jungle avec la menace d’un ouragan était une toute autre histoire qu’Erika espérait pouvoir raconter, justement. « Et on est d’accord que si on s’en sort vivantes, on se débrouille pour se faire rembourser ce voyage ? Quoi qu’ils seraient encore capables de nous proposer un autre voyage du même style en guise de dédommagement en fait… » Il était évident que l’agence par laquelle elle était passée entendrait parler d’elle et de ce qu’il s’était passé ici – à condition qu’elle revienne en vie, bien entendu – et qu’elle insisterait pour se faire rembourser. Quant à la possibilité qu’ils proposent un autre voyage en compensation, Erika voulu se persuader qu’elle n’accepterait pas, mais elle n’en était pas si sure, finalement. Ce périple était le premier pour lequel elle avait économisé et le fait que rien ne se passe comme prévu ne faisait qu’exacerber son envie d’en voir davantage, de découvrir d’autres choses. « Je t’avoue que s’ils me proposent autre chose, je serai sans doute prête à pactiser avec le diable… » Lança-t-elle avec un sourire au coin des lèvres, admettant ainsi que son goût pour les voyages et l’aventure était plus élevé qu’un potentiel risque, même après ce qu’elles étaient entrain de vivre. D’ailleurs, elle était ravie d’être tombée sur Sawyer pour partager cette expérience hors du commun puisque même dans une telle situation, elle était capable de lancer un pari et de s’amuser de ce qui les entourait. A commencer par les membres de leur groupe qui eux aussi réagissaient à leur façon – parfois bien spéciale. « C’est définitivement un gagnant, je le sens. Mais je t’avoue que j’aime beaucoup l’idée de la technique de méditation méconnue. Faudra peut-être qu’on l’essaye, on est plus à ça près. » Un gagnant peut-être, mais pas dans ce cas précis. Son regard se dirigea vers la blonde qui pleurait maintenant à chaudes larmes mais restait relativement calme, ce qui ne remplissait pas tout à fait les conditions de leur petit pari. Dommage. « Je suis pas certaine que nous soyons celles qui en ont le plus besoin. » Il n’y avait qu’à voir la façon dont le guide s’exprimait désormais, avec de grands gestes et des petits cris exaspérés. Erika avait le sentiment qu’elles étaient mal embarquées, mais étrangement, le fait d’être avec quelqu’un comme Sawyer la rassurait. Elle n’était encore qu’une inconnue et pourtant, elle se sentait en confiance avec elle. La preuve, elle se laissa aller à des plaisanteries sur ses capacités – pas vraiment adaptées – comme si celles-ci pourraient être utiles à un moment donné. « Au point où on en est, on aura peut-être un bateau à amarrer à un moment donné…qui sait ? Ou des bandits à attacher ? » Morte de rire, la brune imaginait des situations qui semblaient tout droit sorties d’un livre d’aventure mais qui ne paraissaient plus aussi improbables lorsqu’on tenait en compte le fait qu’elles étaient piégées dans une jungle, sans perspective de sauvetage. « Qui sait oui, encore faudrait-il que quelqu’un les assomme afin que je puisse les attacher. » Son regard avisa le chauve qui les observait désormais avec un air mauvais, comme s’il avait pris conscience du pari qui trônait sur sa tête. « Lui par contre, il risquerait de se ranger du côté des méchants. » Ajouta-t-elle avant de s’intéresser à ce que Sawyer pourrait amener à leur duo de choc. « J’aurais peut-être été capable d’assommer des gens ou des animaux si j’avais eu ma batte de baseball sous la mai…je pense que mon plus grand talent est vraiment d’une utilité phénoménale….je suis capable de… te réciter tous les dialogues de Maman j’ai raté l’avion. » Un sourire étira les lèvres de la jeune femme et Erika éclata de rire, ravie par le sens de l’humour de sa partenaire dans cette histoire sordide. « Attends, c’est sans doute pas le détail le plus important en ce moment mais… Tu es fan de baseball ? » Le regard de la brune s’illumina en réalisant qu’elles avaient peut-être un point en commun de taille. L’américaine était une fan inconditionnelle et par conséquent, la suite de cette discussion allait avoir une importance capitale : « Quelle équipe ? » Pour beaucoup, cela ne relevait que du détail mais pour elle, c’était tout l’inverse. « Quant à ton plus grand talent, je le trouve génial. Mais en effet, je pense que ça ne risque pas d’aider dans ce cas précis. » Lança-t-elle dans un nouveau rire. Car elles étaient dans un endroit hostile et non dans un film, comme le prouvait le ciel qui semblait s’obscurcir à chaque seconde et à ces nuées de moustiques qui ne leur laissait aucun répit. D’ailleurs, Sawyer en subissait les conséquences puisque chaque piqûre laissait une horrible trace sur sa peau, ce qui était bien pire que les quelques rougeurs et démangeaisons qu’avait Erika. « Tout à fait. C’est la nouvelle tendance printemps-été, ça va faire fureur. » Et c’était cet enthousiasme que la brune préférait sans doute chez sa nouvelle amie, même si elle était probablement dans le déni quant au succès de la tendance en question. « J’en suis persuadée. » Ironisa-t-elle en fronçant le nez, avant de se concentrer sur l’agitation qui régnait un peu trop dans le groupe. L’avenir était particulièrement incertain et si Erika espérait s’en sortir, l’idée de tirer profit de la situation en écrivant un livre lui traversa l’esprit – après tout, autant faire quelques bénéfices après avoir failli y laisser la vie, non ? « Je vote pour. Tu penses qu’on deviendra célèbres et riches au moins grâce à ça ? Je nous visualise déjà invitées sur tous les plateaux TV du pays. Des stars internationales en devenir. On pourra peut-être même écrire un manuel de survie en milieu hostile. » Sawyer n’était pas en reste, encore une fois, et Erika hocha la tête avec vigueur alors qu’elles s’élançaient à la poursuite du guide qui avait apparemment décidé d’être un protagoniste de choix dans leur futur livre ; l’homme qui avait abandonné le troupeau. « Je suis certaine qu’il y a du potentiel, commence à tenir compte des détails. » L’ironie était toujours présente dans son discours – il s’agissait d’un mécanisme destiné à camoufler l’appréhension qui s’emparait d’elle au fil des minutes – et après quelques secondes de course effrénée, la brune s’arrêta en jetant des regards autour d’elle, ne voyant rien d’autre que de la végétation à perte de vue. Pas de guide à l’horizon ; ils étaient foutus. L’idée de se séparer fût mise sur la table et alors qu’elle s’attendait à un minimum de débat, deux groupes distincts se détachèrent spontanément. Erika se retrouva donc avec Sawyer – jusque là, tout allait bien – ainsi qu’avec le duo qu’elles avaient élu comme candidat pour leur pari. La situation aurait pu être à mourir de rire, si seulement elles ne les avaient pas vu comme les personnes les plus faibles du groupe, justement. « A défaut de savoir si on va survivre, on pourra au moins mourir en sachant laquelle de nous deux a gagné. » La jeune femme partait elle aussi du postulat qu’elles resteraient en vie plus longtemps qu’eux, ce qui était à la fois atroce et parfaitement rassurant. « On sait toutes les deux que ça sera moi. » Souffla-t-elle dans une moue qui se voulait amusée, ne perdant rien de son esprit de compétition et ce même si le contexte était loin de s’y prêter. « On fait quoi ? On monte un campement ? On cherche à manger ? On explore ? » Erika plissa les lèvres, dépitée à l’idée de devoir réellement survivre à cette journée sans le moindre guide à l’horizon. Sans lui, ils étaient livrés en pâture à toutes les bêtes sauvages et autres dangers de cette jungle qu’ils ne connaissaient pas, ce qui était loin de la rassurer. « J’aurais été d’avis qu’on continue de chercher encore un peu après… » « Et moi j’ai faim. » La bimbo s’approcha des arbres qui regorgeaient de baies – ou quoique ça puisse être – et commença à en cueillir et à en manger sans se méfier un seul instant. Erika fronça les sourcils et observa son amie afin d’avoir son avis. « Je sais pas toi, mais moi je ne m’y risquerais pas… » Et ce même si son ventre criait tout doucement famine. Elle se détourna de la scène et s’avança de quelques pas avant de chercher du regard la moindre trace de leur guide, en dépit du fait qu’il semblait s’être évaporé. Soudain, un petit cri retentit et elle se retourna vivement vers la source de celui-ci…

Les dés  what could possibly go wrong (sawyer) 3258319053 :
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr














what could possibly go wrong (sawyer) 667269207:
 

Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyMar 16 Mar - 21:43


Le membre 'Erika Woodall' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
what could possibly go wrong (sawyer) Prz4
POSTS : 136 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) Lv6t
Kieyer - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

what could possibly go wrong (sawyer) R77b
Erika #1 - Erika #2 - The friends, neighbors, drinking buddies, and partners in crime you love so much when you’re young, as the years go by, you just lose touch. You will be shocked when you discover how easy it is in life to part ways with people forever. That’s why, when you find someone you want to keep around, you do something about it

Tom Sawyer - Hassan - Joseph #2 - Sohan - Jacob #1 - Jacob #2
RPs EN ATTENTE : Ciara - Noa
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyLun 29 Mar - 21:30




 
Listen. Since I’ve met you I’ve nearly been incinerated, drowned, shot at, and chopped into fish bait.

Sawyer faisait partie de ce genre de personnes capables de vivre le pire et d’en redemander encore derrière. Il suffisait simplement de lui laisser quelques jours pour s’en remettre, oublier à quel point l’épreuve avait été difficile, et elle était ensuite à nouveau prête à recommencer. Elle avait souvent assimilé ça aux mères de famille qui, après avoir vécu l’enfer de l’accouchement, semblaient progressivement oublier ce qu’elles avaient vécu et se retrouvaient à nouveau à parler de retomber enceinte au bout de quelques mois comme si de rien n’était. Est-ce que tout cela ne se rapprocherait finalement pas de la définition du masochisme ? La jeune femme était en train de songer à tout cela et Erika choisit précisément ce moment pour lui répondre : « Je t’avoue que s’ils me proposent autre chose, je serai sans doute prête à pactiser avec le diable… » Elle ne put s’empêcher d’éclater de rire, ravie de constater qu’elle avait définitivement trouvé une coéquipière à sa hauteur et vraisemblablement aussi malade qu’elle. Sawyer n’avait jamais été particulièrement bonne pour garder contact avec toutes les personnes qu’elle rencontrait et elle n’avait donc pas envie de s’avancer en disant qu’elles étaient peut-être en train de vivre le début d’une amitié à toute épreuve ; mais cela lui semblait malgré tout très bien parti. « On est deux alors. Si t’en as envie, on pourra signer ensemble pour cette prochaine aventure, je m’en réjouis d’avance ! » Mais bon, peut-être fallait-il déjà qu’elles commencent par sortir indemnes de celle-ci. Il s’agissait de faire les choses dans l’ordre pour bien faire. Et il était justement évident que faire un pari sur la tête des autres voyageurs se plaçait tout en haut de la liste des choses à faire. Une priorité absolue. « Je suis pas certaine que nous soyons celles qui en ont le plus besoin. » Sawyer jeta un coup d’œil à la blonde en pleure avant de suivre le regard d’Erika vers leur guide qui commençait vraisemblablement à perdre patience. Il était effectivement celui qui semblait le plus avoir besoin de techniques de méditation pour parvenir à supporter les jérémiades de leur groupe. Heureusement, il pouvait compter sur les incroyables talents d’Erika et Sawyer pour le soutenir dans cette épreuve. Des histoires de nœuds et de films de Noël. Parfaits et totalement adaptés à la situation actuelle. « Lui par contre, il risquerait de se ranger du côté des méchants. » Elle observa la victime de son pari et ne put s’empêcher de sourire un peu plus en constatant le regard suspicieux qu’il était en train de leur lancer. Elle avait une folle envie d’éclater de rire mais cela aurait risqué de rendre leur pari bien moins discret. Quoi qu’à bien y réfléchir, peut-être que cela aurait également pu faire craquer le chauve plus vite. Sawyer jugea toutefois bon de se contrôler pour l’instant et de se contenter d’un sourire moqueur. « Tant mieux, je pense que ça risque de desservir les méchants. » Il n’avait pas l’air particulièrement dégourdi et elle ne l’imaginait pas vraiment pouvoir leur être utile en cas de danger. Si ce n’était pour le jeter dans la gueule du loup -ou de tout autre animal vivant aux alentours- le temps que tout le monde puisse déguerpir en parallèle. « Attends, c’est sans doute pas le détail le plus important en ce moment mais… Tu es fan de baseball ? » Son attention se reporta instantanément sur Erika. Son sourire laissa place à une expression surprise. Non pas parce que la question lui paraissait saugrenue dans un moment pareil, mais plutôt parce qu’elle en concluait que la jeune femme devait elle aussi apprécier ce sport. Le fait qu’elle lui demande quelle équipe elle soutenait vint confirmer cette hypothèse et Sawyer ne put que retrouver un gigantesque sourire en lui répondant : « Les Dodgers évidemment, qui d’autre ? Et toi ? » La question n’était à présent plus de savoir si Erika était elle aussi fan de baseball, mais bien de vérifier qu’elle était fan de la bonne équipe. Une mauvaise réponse à cette question et l’issue de leur histoire pourrait soudainement se trouver bien plus terrible que n’importe quel danger que la forêt amazonienne pouvait avoir à offrir. Sawyer était presque soulagée de pouvoir tenir une conversation normale qui n’avait rien à voir avec la situation actuelle et qui ne s’apparentait pas à un quelconque moyen de survivre à ce voyage. « Quant à ton plus grand talent, je le trouve génial. Mais en effet, je pense que ça ne risque pas d’aider dans ce cas précis. » Elle fit mine d’être faussement déçue avant de rétorquer, sorti de nulle part : « Plus tard quand je serai plus grand et que je me marierai, je vivrai tout seul. Est-ce que c’est compris ?! Je vivrai tout seul ! » Puis elle parut réfléchir quelques secondes avant d’ajouter : « Oui non t’as raison…les répliques de film vont pas nous servir présentement. » Bien que "je vais lui péter la figure avec un fer" reste en revanche une réplique qu’elle aurait bien volontiers sortie à quelques personnes de leur groupe. Mais ça, c’était une autre histoire.
« Je suis certaine qu’il y a du potentiel, commence à tenir compte des détails. » Sawyer acquiesça vivement. Elle était prête à se concentrer sur n’importe quelle tâche qui la détournerait de son envie d’étriper quelques râleurs intempestifs. Est-ce qu’ils pensaient sincèrement que c’était avec ce genre de comportements qu’ils allaient parvenir à s’en sortir ? Elle commençait à avoir de moins en moins de remords à l’idée de les abandonner dans la jungle si l’opportunité se présentait. Mais elle devait aussi garder leur pari en tête : il s’agissait de garder au moins le chauve et la blonde en vie le plus longtemps possible. « On sait toutes les deux que ça sera moi. » Sawyer observa Erika, les sourcils haussés pour exprimer de ses doutes, mais gardant néanmoins un sourire amusé aux coins des lèvres. Puis elle observa leurs deux victimes avant d’ajouter : « Franchement, le suspense est total pour le moment à mon avis. Je dirais qu’on est vraiment à 50/50. » Savoir qui d’elles deux allait gagner était presque une priorité aussi importante que de manger, dormir, ou même survivre. « J’aurais été d’avis qu’on continue de chercher encore un peu après… » Sawyer était en train de considérer l’avis d’Erika quand celle-ci se fit interrompre brutalement par sa propre victime au ventre qui criait apparemment famine. Les sourcils de Sawyer se froncèrent et la seule raison pour laquelle la jeune femme échappa à une remarque désagréable fut parce que la brune se retrouva tout bonnement sans voix en l’observant cueillir et ingurgiter des baies qu’elle était incapable d’identifier. Comment pouvait-on être aussi stupide ? « Je sais pas toi, mais moi je ne m’y risquerais pas… » Un air toujours réprobateur sur le visage, Sawyer secoua doucement la tête avant d’ajouter : « Non clairement pas. Elle n’aura qu’à gérer toute seule les futures conséquences de ses actes. Hors de question qu’on soit obligées de se transformer en nounous pour adolescents turbulents et irréfléchis. » Elle ne l’avait pas crié, mais elle s’était assurée de dire tout cela suffisamment fort pour que la blonde puisse les entendre. Cette dernière lui jeta un regard assassin mais ne s’arrêta pas pour autant d’ingurgiter les baies inconnues. « Bon par contre là tes chances de gagner notre pari viennent d’augmenter, et ça ça m’inquiète. » Autant en plaisanter tant que faire se pouvait. Le cri du chauve vint retentir à leurs oreilles à ce moment précis : beau timing. Sawyer observa le serpent s’échapper sans avoir mordu sa victime. Elle prit cette fois-ci soin de chuchoter afin qu’Erika soit la seule à l’entendre : « Damn. Et là mes chances à moi viennent de louper une opportunité d’augmenter considérablement aussi. » Leur pari allait peut-être prendre fin plus tôt qu’elles ne l’imaginaient. Sawyer reporta son attention sur la blonde toujours en train de manger, mais s’étant aussi mise à se gratter les bras et les jambes à intervalles réguliers. « Mh…elle l’a pas encore réalisé mais je crois que les regrets vont arriver très vite pour elle. En attendant, je propose qu’on suivre ton idée et qu’on continue de chercher encore aux alentours. Qui souhaite survivre nous suive ! » Elle avait prononcé les derniers mots suffisamment forts pour que le reste du groupe l’entende. Elle avait hésité à ajouter un "Et ceux qui souhaitent mourir, faites ce que vous voulez. Chacun sa merde après tout. " Elle resterait campée sur ses positions et n’avait pas l’intention de devenir la babysitter d’ados incontrôlables ; s’ils pensaient être assez grands pour se débrouiller sans Erika et elle, qu’il en soit ainsi, c’était leur problème.


les dés  :OO: :
 



code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her. >> It's kids like us who’ve been through more than other kids. We’re tougher than other kids. We’re great builders. We make ourselves really safe. And no one ever gets in.


what could possibly go wrong (sawyer) MokPW9e
what could possibly go wrong (sawyer) BbA4hcH
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyLun 29 Mar - 21:30


Le membre 'Sawyer Harding' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Erika Woodall
Erika Woodall
le dommage collatéral
le dommage collatéral
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (19.04.1981)
SURNOM : Eric (non, je ris.) Eri comme diminutif, mais pas de surnom à sa connaissance.
STATUT : Divorcée depuis quelques années et actuellement en couple, même si elle regrette de ne plus ressentir la passion qu'elle a pu connaître autrefois.
MÉTIER : Agent immobilier et directrice de l'une des agences Copeland.
LOGEMENT : 232, edward street dans un loft trop souvent vide le soir.
what could possibly go wrong (sawyer) 1617198340-tumblr-nkkakjkdok1robdvdo1-r1-250
POSTS : 145 POINTS : 560

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : caractère incendiaire ❦ iranienne d'origine, américaine d'adoption et australienne dans son coeur ❦ pratique le yoga depuis de longues années ❦ ne vit que pour son métier ❦ cuisinière hors-pair
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : what could possibly go wrong (sawyer) 67wx
Rudika - #1#3#4
Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips. And now all this time is passing by, but I still can't seem to tell you why. It hurts me every time I see you, realize how much I need you.

what could possibly go wrong (sawyer) 1610979603-tumblr-f74928ed8f617b70fe0d0d06521dcd17-ab96b129-400
Woodland - #1#2#3
There's always something that makes you guilty.
There's still something that you're dying to tell me.
Make sure no one finds out, tell me all about it. Don't keep it to yourself.


what could possibly go wrong (sawyer) 1610980110-tumblr-inline-pt9m52oalm1snxgfy-400
Olivia - #1
For good times and bad times, I'll be on your side forever more. That's what friends are for.

what could possibly go wrong (sawyer) 1612516603-r77b
Sawrika - #1 + #2 +
We are always running for the thrill of it, always pushing up the hill, on and on and on we are calling out, never looking down. I'm just in awe of what's in front of me.

what could possibly go wrong (sawyer) HwgeKl6
Woodie - #1
Friendship is so weird…you just pick a human you’ve met and you’re like ‘Yep, I like this one’ and you just do stuff with them.

Penny + Hassan
RPs TERMINÉS : Rudika#2
AVATAR : Sarah Shahi
DC : Hannah & Halsey
INSCRIT LE : 14/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36256-wouldn-t-wanna-waste-a-thing-erika https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyDim 11 Avr - 19:58





what could possibly go wrong ft @Sawyer Harding  

Brésil, en pleine jungle amazonienne - Juillet 2000

Erika ne savait pas ce qu’en pensait Sawyer, mais dans son cas, la catastrophe imminente n’était pas encore assez effrayante pour l’empêcher de réitérer l’expérience si celle-ci se présentait. Bien entendu, les déboires avaient été nombreux depuis leur arrivée, mais cela ne faisait-il pas partie de l’aventure ? Il paraissait évident que la brune n’avait pas exactement signé pour ça, mais sa résilience la poussait déjà à voir le positif en estimant qu’il s’agirait là d’une anecdote qu’elle ne manquerait pas de ressortir à chaque fois qu’elle en aurait l’occasion. La jeune femme assuma donc à voix haute qu’elle signerait à nouveau si on lui en offrait l’opportunité, récoltant un éclat de rire de la part de sa nouvelle amie. « On est deux alors. Si t’en as envie, on pourra signer ensemble pour cette prochaine aventure, je m’en réjouis d’avance ! » Il n’y avait aucune ironie notable dans sa voix, ce qui laissait entendre que la brune était réellement tombée sur quelqu’un qui partageait son esprit d’aventure et son goût pour le voyage. « Ca me fait plaisir que tu en parles, j’en serais ravie. Si on sort d’ici vivantes, bien entendu. » Parce que rien n’était plus certain à ce stade. Et comme si éviter une mort accidentelle n’était pas une priorité absolue, les deux brunes décidèrent de faire un pari sur leur groupe, attirant notamment le regarde du chauve qu’Erika ne manqua pas de ranger dans la case des méchants s’il avait à faire un choix en cas d’attaque de bandits. « Tant mieux, je pense que ça risque de desservir les méchants. » La brune hocha la tête d’un air entendu avant de s’arrêter sur un détail, ravie d’avoir trouvé un autre point commun entre elle et Sawyer – autre que leurs capacités à survivre en terrain hostile, bien entendu. « Les Dodgers évidemment, qui d’autre ? Et toi ? » Le sourire de la jeune femme s’agrandit encore un peu plus en entendant la réponse de son interlocutrice qui, sans le savoir, venait de gagner une amie pour la vie – rien que ça. « Comme si j’allais te répondre autre chose que les Dodgers, sérieusement. » Lança-t-elle en fronçant le nez, amusée et oubliant un court instant la situation dans laquelle elles étaient. Un bref instant oui, le temps pour elle d’étirer ses lèvres en une mimique amusée en entendant Sawyer se vanter de connaître les répliques d’un film par cœur, là où Erika ne regardait pratiquement jamais la télévision. Heureusement, leurs différences étaient plus minimes que leurs ressemblances. « Plus tard quand je serai plus grand et que je me marierai, je vivrai tout seul. Est-ce que c’est compris ?! Je vivrai tout seul ! Oui non t’as raison…les répliques de film vont pas nous servir présentement. » Erika éclata de rire avant de hausser les épaules d’un air désolé. « Peut-être que si on doit communiquer avec une tribu proche d’ici, ça sera la clé pour nous faire comprendre ? » Il y avait peu de chance, mais l’espoir faisait vivre, non ? En attendant, leur guide s’était fait la malle et la situation commençait à réellement avoir le potentiel d’un roman à succès. Entre leur pari et la possibilité de devenir riches et célèbres en sortant de cette jungle en vie, les choses prenaient presque une tournure intéressante. « Franchement, le suspense est total pour le moment à mon avis. Je dirais qu’on est vraiment à 50/50. » Répliqua Sawyer face à la mine assurée qu’affichait Erika quant à sa future victoire qui n’agissait là que par esprit de compétition et non par réelle conviction. Comme l’avait souligné la brune, le chauve avait au moins autant de chance de sombrer dans une crise que la blonde, du moins le pensait-elle encore jusqu’à ce que cette dernière ne décide qu’il était temps de mettre fin à sa faim en jetant son dévolu sur de la nourriture qu’elle ne connaissait pas. Interloquée face à tant de stupidité, Erika se tourna en direction de son amie en levant un sourcil, arguant qu’elle ne comptait pas l’imiter. L’air qu’affichait Sawyer était rassurant car elle avait l’air au moins aussi dubitative que la Woodall. « Non clairement pas. Elle n’aura qu’à gérer toute seule les futures conséquences de ses actes. Hors de question qu’on soit obligées de se transformer en nounous pour adolescents turbulents et irréfléchis. Bon par contre là tes chances de gagner notre pari viennent d’augmenter, et ça ça m’inquiète. » Ca n’avait rien de drôle et pourtant, un petit rire nerveux vint secouer la brunette qui secoua la tête. « Oui enfin, j’espérais pas non plus qu’elle décède dans d’atroces souffrances… » Rien n’indiquait que ça soit le cas, mais ingérer des baies en pleine jungle sans vérifier qu’elles étaient comestibles, c’était tout de même un sacré coup de poker. Au même moment, un cri força le duo à se retourner, juste à temps pour voir un serpent se faufiler dans les buissons sans avoir mordu le chauve qui les observait, l’air hagard. « Damn. Et là mes chances à moi viennent de louper une opportunité d’augmenter considérablement aussi. » Erika se mis à pouffer avant de donner un léger coup de coude à son amie, plus par principe que par réelle protestation. Il fallait bien avouer que sur ce coup, ils ne faisaient strictement rien pour rester en vie ou en bonne santé. A croire qu’ils cherchaient réellement à donner raison à l’une des brunes pour le pari qu’elles avaient lancé ; trop aimable, vraiment. « Mh…elle l’a pas encore réalisé mais je crois que les regrets vont arriver très vite pour elle. En attendant, je propose qu’on suivre ton idée et qu’on continue de chercher encore aux alentours. Qui souhaite survivre nous suive ! » Erika jeta un dernier regard dépité en direction de la petite blonde qui n’avait pas encore compris que c’était ce qu’elle mangeait qui provoquait les démangeaisons avant de se tourner vers Sawyer, un sourire au bord des lèvres. « Moi je te suis. » Sa voix s’éleva dans les airs et il lui sembla que les deux autres décidèrent de suivre malgré tout, même si elle évita de vérifier ; ils étaient adultes, qu’ils prennent leurs décisions en leur âme et conscience. Après quelques minutes de marche silencieuse, un bruit alerta la jeune femme qui continua d’avancer sur le qui-vive. Et après quelques secondes, c’est un air de soulagement qui s’afficha sur son visage ; leur guide était là, en vie et… la jambe en sang. « Vous allez bien ? » Elle se précipita vers lui, ignorant sa main qui pointait du doigt les buissons sur leur gauche. Qu’avait-il bien pu se passer ? « Quelqu’un a de quoi le soigner dans son sac ? » Demanda-t-elle en plissant les lèvres, déçue de ne pas avoir le moindre matériel réellement utile en sa possession. Pendant ce temps, le guide continuait de marmonner avec un air épouvanté sur le visage, mais il pouvait bien s'énerver tant qu'il le voulait, le reste du groupe n'avait toujours pas de décodeur avec eux!

Les dés   what could possibly go wrong (sawyer) 1455593218 :
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr














what could possibly go wrong (sawyer) 667269207:
 

Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
what could possibly go wrong (sawyer) Original
POSTS : 13979 POINTS : 1860

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) EmptyDim 11 Avr - 19:58


Le membre 'Erika Woodall' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
what could possibly go wrong (sawyer) AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

what could possibly go wrong (sawyer) Empty
Message(#) Sujet: Re: what could possibly go wrong (sawyer) what could possibly go wrong (sawyer) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

what could possibly go wrong (sawyer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-