AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café F6d6b5864a1940a70d1016c2e07fb805cb77889e
POSTS : 8914 POINTS : 1435

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)
Sin circus / Sergio #1
Tessa #1
Meet mind Paris / Manders #6

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe
Tell me your fairytail / Lenny #2

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)
Grace & Fury / Erilias #2

RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café JamhPfa
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 4z34ZT6
Family Sanders

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor-4
Le Quatuor

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)
DC : Ambre, Ash & Maxine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyDim 14 Fév - 16:13



♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café

▼▲▼

La tête enfouit dans son oreiller, sourire aux lèvres, Erin se prélasse encore sous sa couette. Elle rêvasse de ces moments passé avec lui. Il est occupé à faire battre son cœur de la plus belle des façons. Depuis quelques jours rien ne semble pouvoir détrôner son sourire. Tout semble si beau, si magique. La tête de Burton vient se poser sur le matelas tout prés de son visage encore endormi. Le couinement son chien lui fait ouvrir les yeux. « Coucou toi »Sa main vient caresser affectueusement l’animal sur le sommet de sa tête. Sa queue ne tarde pas à remuer pour signifier son contentement. Sanders se frotte les yeux en s’étirant de tout son long. Elle donnerait cher pour se réveiller dans ses bras et recevoir plein de câlins au petit matin. Les yeux rivés sur le plafond, elle se remémore leur escapade sur le voilier. Cette nouvelle année ne pouvait pas mieux commencer. Son portable se met à vibrer sur la table de chevet. Elle tâtonne de sa main à la recherche de son cellulaire. Évidemment, il chute au sol. « Rahh » et elle râle parce qu’elle à deux mains gauche pour changer. Son corps bascule sur le côté, main tendue, elle le récupère et lit le texto tête à l’envers, les cheveux dressés sur la tête. Ce n’est autre que son meilleur ami qui lui propose de passer le voir pour préparer leur soirée karaoké mensuel. Burton en profite pour venir faire des léchouilles à sa maîtresse. « Burt’ arrêteeee hahaha » Mais ça l’amuse le chien. Alors il frotte sa tête vigoureusement contre elle en prenant tout cela pour un jeu. Erin se met à glisser pour finalement terminer au sol les cheveux en bataille. Elle les balaye en arrière en souriant. La journée commence sous le signe de la bonne humeur. Et le simple fait de savoir qu’elle va voir Adriel, ça la réjouit d’autant plus. Elle va pouvoir lui raconter son nouvel an … Peut-être pas en détail. Mais de toute manière Mayers la connaît beaucoup trop bien pour ne pas saisir l’info tout seul. Elle fredonne joyeusement en s’avançant vers sa fenêtre. Ses deux mains agrippent son rideau qu’elle écarte énergiquement pour se prendre un bain de soleil. Erin ouvre grand sa fenêtre pour crier un « Love Me Like You Do » en reprenant une célèbre chanson qui l’inspire. Elle fait un tour sur elle-même tout en chantant joyeusement la chanson « Love me like you do, love me like you doOOOo, Touch me like you do, touch me like you doOOO…. » Burton se met à hurler pour jouer les chœurs. Un joyeux bordel qui surprend Elias. Il la regarde bizarre lorsqu’elle fait son apparition dans la cuisine. Erin lui attrape le visage et lui fait un gros bisou sur un joue. Puis elle s’assoit à ses côtés en penchant sa tête sur son épaule. « Bonjour mon frère adoré. » Dit-elle toujours avec ce sourire niait au bout des lèvres. Elias n’a jamais était friand des câlins. Disons qu’il est beaucoup moins démonstratif que sa sœur. Ce n’est pas pour autant que son amour pour elle n’est pas aussi débordant. Il lui glisse une tasse de café sur la table. Puis ils parlent de leur programme. Depuis quelques jours, ils évitent le sujet épineux d’Ava. Mais Erin se fait un sang d’encre pour elle. Ce n’est pas faute d’avoir essayer de l’appeler.

Une demi-heure plus tard, la voilà qui sort de la salle de bain dans une somptueuse robe rouge. Elle récupère son sac à main puis se dirige vers l’entrée en faisant raisonner ses talons sur le parquet. « A ce soir » Burton marche aux côtés de sa maîtresse. Son pas s’accélère quand ils approchent de la Volkswagen. Il aboie en indiquant la portière. Un rire s’échappe d’entre les lèvres d’Erin. « Oui oui, je vais pas t’oublier t’inquiète. Grimpe » Burton ne se fait pas prier pour sauter sur la banquette. Elle tend le bras pour ouvrir le toit ouvrant puis démarre pour se diriger vers le studio de Mayers. Le trajet se passe évidemment en chanson. Lunette de soleil sur le nez, elle fait des gestes tout en chantant une de ses chansons «  Am I crazy maybe we could happen. Will you still be with me when the magic’s all run out ? …. » Sa voix résonne dans l’habitacle de la petite coccinelle. Elle se sent invincible. Les passants peuvent bien la regarder, Erin est hors d’atteinte. Elle est sur son nuage, dans son petit paradis. Trois coups de Klaxon pour avertir Adriel de sa présence. Il arrive tout pimpant, aussi souriant qu’elle. « Hello my BEST BEST BEST friend number one » Erin enroule ses bras derrière sa nuque pour un câlin. Puis elle se redresse sur son siège. Burton passe sa grosse tête entre les deux appuies tête. Il donne un coup de langue en brun. C’est sa manière de dire bonjour. Sanders éclate de rire avant d’entamer sa marche arrière. « Comment tu vas depuis la dernière fois ? Je t’ai manqué ? » Elle le regarde en coin tout en essayant de rester concentré sur sa conduite. Il avait plutôt intérêt de répondre oui.

Choupette se gare dans le parking souterrain de la rue commerçante de Spring Hill. Erin dégaine son téléphone pour prendre une photo de la place et ne pas oublier l'emplacement de sa voiture. Elle a tellement de choses à penser. Une chose est sûre, c’est qu’elle n’avait pas besoin de mémo pour rêvasser de Nel. « T’as revu Tessa ? » Demande t-elle en enroulant son bras autour du sien pour marcher hanche contre hanche. - On dit merci aux talons pour être à hauteur - Burton reste sage au bout de sa laisse. Ils enchaînent les magasins. Il leur fallait un déguisement pour leur prochaine soirée. Erin défile sous les traits du chaperon rouge sous une grosse cape qui recouvre presque la totalité de sa tête. « Petit petit chaperon rouge fait attention à tout ce qui bouge. Une petite fille regarde bien partout, attention loup » La blonde chantonne dans le magasin en défilant avec son panier en osier à la main. Elle amuse la galerie et surtout les plus petits qui la regardent affectueusement. Sanders s’approche alors d’une gamine qui doit avoir tout juste 6 ans. Elle lui prend ses petites mains et commence une drôle de danse tout en chantant avec elle. « Attention au loup il est déguisé. Croque mamie et croque la fillette. Mais le chasseur est arrivé, attention au loup tu est démasqué ! » Les deux demoiselles tournent en rond joyeusement. Puis la comptine prend fin dans la bonne humeur. Elle retire son déguisement et passe en caisse. « J’AI FAIMMMMM » sa plaint-elle. « Macdo ? Nuggest’s ! Wrap ! Big Maccccc FRITEEEEEES » Elle en baverait presque. Et ça tombe bien, il y’en a un juste au coin de la rue. Sanders se commande une quantité astronomique. A croire qu’elle n’a pas mangé depuis des lustres. Elle s’affale dans la banquette en posant ses deux mains sur son ventre d’un air repu. « Je pourrais m’endormir là comme une grosse larve » Elle glousse en regardant Adriel. Mais le brun n’avait pas l’intention de s’éterniser là. Il lui parle de café. Mais elle est complètement rincé. Elle est en pleine digestion de toute cette malbouffe qu’elle vient d’ingurgité. Burton donne la patte à Mayers pour quémander un petit quelque chose. Sait-on jamais. « On peut pas faire une petite sieste. Juste deux secondes ? » Dit-elle en montrant un petit espace entre son pouce et son index. Mais il en profite pour la traîner hors du restaurant. Sans prévenir il la porte comme un sac à patate. « MAIS ADRIELLLLLL LÂCHE MOI » Elle rit plus qu’elle ne se plaint. Ses petites jambes s’agitent alors qu’elle lui fait des petites tapes dans le dos. « Hahaha maiiiiiissssss Adibouuuuuuu t’es pas mignon. Je dois peser une tonne en plus … » Les gens les regardent bizarre ou sourient, ça dépend de la façon dont ils interprètent la chose. Adriel ne semble pas décider à la laisser retrouver la terre ferme. Ils arrivent devant la fameuse boutique qui regorge de graines de café du monde entier. Surement le meilleur endroit pour un choix de première classe. « Tu me reposes maintenant !!!! » Elle le chatouille, il tourne il tourne. « Arrêteeeeee je vais vomir » Et elle rit encore plus fort. Mais son regard s’arrête net tout comme son rire, sur une silhouette qu’elle connait trop bien. Son cœur manque un battement. Elle bugue. « Adriel » Chuchote Erin. Mais il continue de faire le malin. « MAYERSSSS STOP » *silence* tout de suite ça met tout le monde d’accord. Il la repose. Elle défroisse sa robe avec ses mains. Nerveusement elle se mordille la lèvre inférieure en jetant un regard à Nel. Elle ne s’attendait pas vraiment à faire les présentations maintenant. « Adriel…je.. te présente Nel » Un tendre sourire vient prendre place sur ses lèvres alors qu’elle s’approche du ténébreux. Burton veille au grain en ne quittant pas sa maîtresse des yeux. Prêt à bondir si jamais on lève la main sur elle. Ses fins doigts s'entremêlent entre les siens alors qu’elle hisse sur la pointe de ses pieds pour lui voler un chaste baiser. Une manière de dire à Adriel qui était cet homme à ses yeux. Elle n’en avait rien à faire des jugements, des regards mal placés. Oui, Erin Assume totalement cette idylle avec lui. « Bonjour toi » murmures t’elle en plongeant son regard dans ses yeux bleus tout en lui chassant ses mèches avec sa main.
CODAGE PAR AMATIS



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Jb1dilb
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OrLErGE
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OBCGg4U
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café IUJCx06
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MTQbMrn


Dernière édition par Erin Sanders le Lun 22 Fév - 3:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 8Js7
POSTS : 454 POINTS : 735

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ambre+LylaCharlie (event)Cleo#1Diego#1Erin (fb#1)Erin#9Garret#1Inaya#1Link#1Lyla+MayersMason (event)Rp anniversaire d'Ellie

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_p4dt0iBBJN1tmdy4do1_250
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Mayers1
♡ Les Mayers ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Dani
Chloe#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8
Lawrence#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyVen 19 Fév - 6:19




Couleur café, que j'aime ta couleur café

Pour la millième fois de la journée — et il est encore tôt —, je regarde l’écran de mon téléphone dans l’espoir de voir un message d’Ava, ou un appel manqué peut-être. Il y a quelques jours, j’ai reçu un drôle de sms de sa part, je me suis empressé de lui répondre (quatre minutes plus tard, pour être exact) et je n’ai jamais eu de réponse depuis. En panique, j’ai appelé Erin, mais elle était déjà en route, direction chez moi. Je ne l’ai jamais vue aussi… aussi énervée que ça. Triste, en panique, des remords qui la rongent. Elle m’a tout expliqué: que Maxence est débarqué chez les Sanders pour voir Ava, qu’Erin est sortie de la douche et a voulu lui dire exactement ce qu’elle pense de lui. J’ai écarquillé les yeux quand elle m’a avoué l’avoir giflé deux fois. Puis, Ava les a engueulés tous les deux et elle est partie. Et pas juste pour prendre l’air, pour de bon apparemment. J’espère qu’Avie va bien, qu’elle est en sécurité. Mais je n’ai aucun moyen de la rejoindre, elle m’a d’ailleurs prévenu qu’elle prendrait ses distances. Toute cette situation me procure un mélange d’émotions que je ne sais pas comment gérer. Je suis en colère contre mon frère de s’être immiscé de nouveau dans la vie des deux filles, mais je suis quand même triste que cette rencontre se soit déroulé ainsi; je suis inquiet pour Ava, mal pour Erin qui s’inquiète également pour sa cousine. C’est une situation merdique et l’idée d’aller confronter mon frère me revient régulièrement en tête. Je ne sais pas trop ce qui me bloque, pourtant. L’idée de le revoir après une décennie éloignés me terrifie, si je suis franc avec moi-même. C’est plus facile de demeurer éloigné de lui tout en étant fâché que de l’affronter en aillant aucune idée de comment ça va se passer.

La soirée karaoké approche et, surtout, j’ai envie de voir Erin. J’utilise donc notre show comme excuse pour l’inviter à sortir. Pas que j’aie besoin d’une excuse non plus, elle est ma meilleure amie et on pourrait ne rien faire du tout ensemble que je serais bien avec elle. Sa simple présence me suffit. Mais comme je déteste rester trop longtemps enfermé chez moi, je lui propose qu’on se rende en ville pour essayer de trouver notre costume pour la prochaine soirée karaoké. Un peu plus d’une demi-heure plus tard, Erin me texte pour me prévenir qu’elle part et je cours un peu partout dans mon studio pour terminer de me préparer — je ne suis pas certain que je pourrais me promener sur l’avenue marchante en sous-vêtements, ça donnerait juste une autre raison à Elias de m’arrêter. J’ai encore ma brosse à dent dans la bouche lorsque j’entends les coups de klaxon de ma meilleure amie. D’une main, je lui envoie un sms pour lui dire que j’arrive. Un bisou à chacun de mes babies plus tard, je suis dehors à m’approcher de la voiture d’Erin, un grand sourire aux lèvres tout comme elle. Car même si la situation avec Ava me préoccupe, voir Erin me fait toujours du bien. Mon sourire s’étire davantage lorsqu’elle m’appelle son best best best friend number one. « Je suis déçu », je fais les yeux pétillants, « je mérite au moins quatre best ». Je me penche pour lui donner un bisou sur la joue et elle enroule ses bras autour de mon cou. Je la serre très fort dans mes bras, humant son parfum si familier. « Mais c’est toi la best best best best », je lui dis finalement tout près de son oreille. Elle se redresse et je me retourne pour gratter Burton sous le menton. « Salut mon beau, t’as pas mangé de chat depuis la dernière fois hein? » je lui demande sur un ton joueur. Il en profite pour me donner un coup de langue sur la joue en guise de réponse et je ne peux m’empêcher de grimacer au passage, sous les rires de Riri, avant de me pencher vers lui et de lui coller un bisou sur le museau. La voiture recule et Erin me demande comment je vais et si je lui ai manqué. Je hausse les épaules. « Ça va », je réponds tout simplement, ne voulant pas entrer dans le sujet de ce qui s’est passé il y a quelques jours et qui nous rend mal tous les deux. « Et juste un peu », j’ajoute avec un petit sourire malicieux. Bien sûr, elle me manque toujours et constamment, mais ce n’est rien comparé à quand j’étais en voyage. « En fait, très, très beaucoup. Et toi, comment tu vas? » Alors qu’elle a les deux yeux sur la route, je prends le temps de l’observer. Même quand elle ne parle pas, elle a un sourire de placardé sur le visage en permanence. Et pas n’importe quel sourire; celui-là, je ne l’ai pas vu souvent, et la dernière fois que je l’ai vue sourire ainsi, c’est quand elle m’a parlé du type à la moto. Hum… c’est clair qu’elle l’a revu. Mais avant même que je ne puisse la questionner davantage — on n’est pas sortis de Spring Hill, on aurait pu limite y aller à pied —, on embarque dans le sous-terrain et Erin choisit rapidement une place de stationnement, avant de me demander si j’ai revu Tessa. Je l’observe avec un regard suspicieux, me demandant si elle me pose cette question parce qu’il y a un moment qu’elle-même ne l’a pas vue et qu’elle veut de ses nouvelles, ou si c’est parce qu’elle a encore l’image de notre mariage hypothétique en tête. « Oui, quelques fois », je réponds finalement. Après tout, Tess et moi sommes restés assez proches depuis notre rupture. « Elle se fait opérer bientôt », je commente, une mine légèrement inquiète. Ça ne peut que bien se passer, elle sera entre de bonnes mains, elle m’a amplement rassuré, mais il y a toujours des mais et des et si qui me trottent en tête… « D’ailleurs, l’anniversaire des jumeaux approche, on pourrait peut-être leur préparer un truc », je suggère. « Et toi, t’as revu… le gars qui t’a sauvée du type de Tinder? »  je demande nonchalamment. D’ailleurs, je ne sais toujours pas comment il s’appelle. « C’est quoi son nom au fait? Je suis sûr que c’est moins long que “le gars qui t’a sauvée du type de Tinder” », je demande en riant.

On fait boutique après boutique pour finalement nous retrouver dans un magasin de seconde main. Erin trouve une cape du petit chaperon rouge et, fidèle à sa bonne habitude, elle chante la première chanson qui lui vient en tête, une comptine que je n’ai plus entendue depuis le primaire. Je plaque une main à mon front, amusé, lorsqu’elle entraîne même une gamine dans sa danse, ne pouvant m’empêcher toutefois de les regarder entre mes doigts. « Tu es vraiment de bonne humeur aujourd’hui », je commente, un grand sourire aux lèvres, alors qu’elle revient vers moi en retirant la cape. Bon, elle est souvent de bonne humeur, c’est ce qui la rend si agréable à côtoyer. On passe à la caisse avec nos trucs et son estomac se prononce. Erin se met à énumérer une foulée d’aliments du menu du McDo et je hausse un sourcil, avant de lever les yeux au ciel. « S’te plaît, t’as oublié le McFlurry… juste pour ça on devrait aller ailleurs », je la taquine en la suivant hors de la boutique. Bien entendu, elle s’est mise en tête le McDo alors c’est là qu’on va, ce qui me convient très bien il faut dire. Le repas terminé, elle glousse en révélant qu’elle pourrait s’endormir là et moi-même, je dois avouer, j’ai les yeux qui commencent à fermer. Faut dire qu’elle s’est commandé beaucoup plus de trucs que la normale. Je secoue la tête comme pour chasser le sommeil.  Burton me donne la patte et je lui adresse une moue. « Désolé Burt’, le McDo c’est pas bon pour les chiens… pour les humains non plus, d’ailleurs », je termine en riant. Et pourtant, on ne peut pas s’en passer. Du moins Erin et moi. « On peut pas faire une petite sieste. Juste deux secondes ? » Je secoue la tête de nouveau, cette fois-ci en signe de négation. « Non non non, allez lève-toi p’tite paresseuse, on va acheter du café justement. » Je tente de l’amadouer pour qu’elle me suive de bonne volonté. « Je te ferai un chocolat chaud en rentrant? Avec plein de caramel dessus. » Mais elle ne bouge toujours pas, elle marmonne les yeux toujours fermés, et je la tire vers l’extérieur par la main. Une fois dehors, je la soulève de terre et la porte comme un sac à patates en riant. « MAIS ADRIELLLLLL LÂCHE MOI » Je ris de plus belle et marche les quelques pas qui mènent à mon magasin de café préféré, Burton sur nos talons, mais même rendus là-bas je ne la lâche pas. Je sens ses mains me taper dans le dos, je continue de marcher alors qu’elle proteste. « Tu disais que tu étais fatiguée, alors je te porte! » je lui explique. « Tu me reposes maintenant !!!! » « Nope! » Elle me chatouille et je tente d’y échapper en tournant, je ralentis un tout petit peu lorsqu’elle me dit qu’elle va vomir. « Arrêeeeeet-euh, je vais t’échapper Riri! » Pas le goût qu’elle ait une commotion non plus. Je passe la porte de la boutique sous les regards des clients, intrigués, jugeurs, mais je m’en fous. Je redresse un peu plus Erin sur mon épaule et je commence même à regarder les sortes de café comme ça. Du coin de l’oeil, je vois même la caissière nous observer silencieusement, se demandant sûrement si elle doit appeler la sécurité ou pas. J’ignore délibérément son chuchotement à Erin, ne me posant même pas la question du pourquoi elle prend un autre ton tout d’un coup. Puis, mon nom résonne plus fort à mes oreilles et, immédiatement, je la pose, me demandant si elle va vraiment vomir ou quoi. Mais son regard se pose un peu plus loin, je le suis et j’aperçois un homme un peu plus vieux, fin quarantaine peut-être, ou début cinquantaine, je ne sais pas trop. Erin se mordille la lèvre, je fronce les sourcils. Est-elle nerveuse? Je la suis alors qu’elle se rapproche de cet homme. C’est peut-être le frère de sa mère ou, je ne sais pas, un enseignant qu’elle a eu en dernière année de lycée alors que je n’étais plus là? « Adriel…je.. te présente Nel » Nel? Le nom ne me dit rien. Mais un nouveau sourire illumine le visage de ma meilleure amie, un sourire similaire à celui qui flotte sur ses lèvres depuis quelques temps. Non… ça ne peut pas être lui, si? Je blêmis lorsqu’elle s’approche de l’homme et pose ses lèvres sur les siennes. Premièrement parce que… parce que je n’ai jamais réellement vu Erin embrasser un autre gars. Et notre histoire, c’est totalement de l’histoire ancienne bien sûr, mais je ne peux pas dire que ça ne me fait rien de la voir embrasser un autre. C’est définitivement bizarre. Et deuxièmement parce que ce type doit être plus près de l’âge de nos parents que du nôtre.

Et là, je comprends tout. Le gars à la moto, le gars qui fait battre son coeur depuis quelques temps, c’est lui. Et il est vieux. Bah pas si vieux… mais plus vieux. Et d’un sens, voir Erin heureuse comme ça, amoureuse pour la première fois — je sais que l’âge n’a pas d’importance, mais… et s’il veut juste profiter d’elle? De… de sa jeunesse, de son énergie, je sais pas. Relaxe Adriel, c’est pas un vampire non plus, il lui volera pas sa jeunesse ou j’sais pas. Mais elle est heureuse… Je suis complètement tiraillé entre deux sentiments bien distinctifs. Je détourne le regard, mal à l’aise, lorsqu’Erin lui murmure un bonjour en le regardant droit dans les yeux. J’ai l’impression d’assister à quelque chose de beaucoup trop… intime, de ne pas être à ma place. Je me racle doucement la gorge. « Ravi de… vous rencontrer », je dis finalement. Depuis quand suis-je si timide? Mais je suis comme paralysé, ne sachant pas trop comment réagir. « C’est pas comme ça que je vous imaginais », je lâche contre mon propre gré, me sentant bien stupide d’avoir dit ça immédiatement. Tais-toi, Adriel, sérieux.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café NCLDdV8
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 335306globetrotter
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyDim 21 Fév - 18:20




@erin sanders & geo caulfield & @adriel mayers

Aujourd’hui était une bonne journée. Enfin, comparée aux jours précédents, c’était bien mieux mieux. Pas de maux de tête, une maîtrise sur ses envies -ou son addiction, bien présente, les idées claires, le corps reposé. Il s’étira de tout ce long ce matin là, toutes les tensions s’envolant dans un soupir. Les yeux clos, il prit le temps de savourer cet instant. Andrew avait raison, comme toujours. Ce côté un peu paternaliste chez son meilleur ami lui était aujourd’hui d’un grand secours. Alors que Geo l’avait épaulé pendant des années, ramassant les pots cassé et essuyants ses litres de larmes, c’était aujourd’hui au tour de McKullan. Ils avaient toujours été là l’un pour l’autre, d’une manière générale. Mais dans les moments les plus difficiles, aucun d’eux n’avaient lâché l’affaire. Il était son plus vieil ami, celui avec lequel il avait fait les quatre cent coups. Celui avec lequel aucun filtre n’était nécessaire. S’il avait eu du mal à s’ouvrir sur ses récents problèmes, McKullan avait réussi à le faire parler, il y a quelques jours. Il avaient parlé de l’alcool, bien sûr, problème majeur, réponse trop simple aux kilomètres de casseroles qu’il se traînait depuis des semaines. Ils avaient parlé d’Erin, aussi. En fait, Andrew avait directement compris que son meilleur ami en pinçait sérieusement. Sans détour, sans question préalable ou indice pouvant le mettre sur la voie, il lui avait demandé « Qui est l’heureuse élue qui te tourmente autant ? »

Allongé sur son lit, Geo lâcha un rire en repensant à ça. Il inspira profondément et se leva. Il pouvait voir le soleil filtrer à travers le store vénitien de sa chambre, la poussière flottant dans l’air reflétant les rayons. Il n’y a pas à dire, aujourd’hui était vraiment une bonne journée. Il se dirigea vers la cuisine, alluma la radio, glissa une cigarette entre ses lèvres. Il alluma le gaz sous la poêle et peu après, les oeufs se mirent à crépiter dans la poêle. Adossé contre le plan de travail, il écoutait d’une oreille distraite, l’esprit un peu brumeux, les nouvelles du jour. Il se servit une tasse de café, déposa les oeufs dans une assiette. Il mangea sans hâte, pour une fois. En buvant le breuvage corsé, il se dit alors qu’il devrait également acheter un café plus doux, à la boutique, aujourd’hui. Car bien évidemment, la bonne humeur de Caulfield s’expliquait également par son programme du jour. Il avait lancé l’invitation à Erin de passer chez lui pour lui montrer sa maison et boire une bonne tasse de café. A l’instar des spiritueux, Caulfield était exigeant en terme de café. Il détestait le jus de chaussette et ne comptait pas servir n’importe quoi à sa belle. Il débarrassa la table une fois son petit-déjeuner terminé et se dirigea vers la salle de bain. En traversant la maison, il se dit également qu’un brin de ménage et de rangement ne serait également pas de trop.

Une douche fumante, un jean et un t-shirt plus tard, Geo était fin prêt. Il enfila ses sempiternelles dockers brunes un peu fatiguées et quitta le domicile. C’était une journée merveilleuse pour une balade en moto. Il se dit alors qu’il longerait probablement la côte, une fois ses emplettes terminées. Il se dirigea vers le centre-ville. Par une belle journée comme celle-ci, Brisbane était animée. Entre les piétons et les voitures, difficile de savoir où donner de la tête. Cela n’importuna pas Geo, toutefois. Il en fallait bien plus pour le déstabiliser. Il gara la moto sur un parking, attenant à la rue piétonne. Sur le chemin, il fuma une dernière cigarette. Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre le torréfacteur du coin. Habitué des lieux, il adressa un signe de tête au gérant, qui lui présenta le dernier arrivage après avoir échangé de rapides banalités. Il commença donc à sélectionner plusieurs variétés, à commencer par son favori et le dernier arrivage. Maintenant, il lui fallait choisir un café qui plairait à Erin. Geo se dit alors que, sans doute, elle n’aimerait pas quelque chose de trop fort. Il se mit donc en quête du café parfait, se dirigeant vers le fond de la boutique.

La cloche du magasin tintinnabulait régulièrement, rythmant les allers et venues des clients. Geo n’était aucunement pressé. Déjà parce qu’il voulait faire le meilleur choix pour sa belle, mais aussi parce que l’atmosphère du lieu créait en lui une sorte de nostalgie. L’odeur de café grillé mêlée à celle du bois ancien ciré lui rappelait des souvenirs d’enfance. Cette boutique était une sorte de capsule temporelle, quelque part. Alors lorsque deux jeunes firent une entrée tonitruante, cette atmosphère particulière éclata comme une bulle de savon. Geo jeta un oeil au gérant, visiblement désabusé. Il leva les yeux au ciel repartit dans ses recherches. « MAYERSSSS STOP » Geo plissa les yeux. Il reconnaîtrait cette voix entre mille. Il fit face aux jeunes responsable de tout ce ramdam, mettant fin au suspens. Que faisait Erin ici ? Plutôt, que faisait Erin ici, portée comme un sac de pommes de terre par un gars aussi euphorique qu’elle ? Elle lui avait bien parlé de son frère, une fois. Mais elle l’avait appelé « Mayers », n’est-ce pas ? Il se rapprocha d’eux lentement, adressant un regard bienveillant au gérant au passage. « Adriel…je.. te présente Nel » dit Erin, visiblement un peu gênée que les présentations soient faites de la sorte. Bien, ils étaient deux, dans ce cas. Geo les regarda tour à tour, adressant un signe de tête au dénommé Adriel. Il était un habitué du calme, Geo. A l’aube de la cinquantaine, c’était un vieux loup qui aspirait à des weekends tranquilles. Cette situation l’avait un peu prit de court. Cet Adriel regardait Erin avec une bienveillance et une douceur peu commune. Qui était-il ? Les doigts d’Erin s’entremêlant aux siens l’extirpèrent de ses pensées. L’instant d’après, elle déposa un baiser sur ses lèvres, lui murmurant un « Bonjour toi ». C’était bien Erin. Si Geo se retrouvait un peu gêné de la situation, elle était radieuse et déterminée, quoi qu’il arrive. Il ne répondit rien. S’il était toujours heureux de la voir, il fallait bien avouer qu’il ne s’attendait pas à la voir arriver ici comme un vulgaire sac de pommes de terre sur l’épaule d’un inconnu. Enfin, il avait un nom, maintenant. Visiblement, il avait l’air aussi gêné que lui. « Ravi de… vous rencontrer » lâcha-t-il finalement, non sans mal. « C’est pas comme ça que je vous imaginais » ajouta-t-il. Geo fronça un peu les sourcils, laissant échapper un petit rire empreint de perplexité. Visiblement, sa réputation semblait le précéder. « Ah ouais ? Et comment est-ce que tu m’imaginais ? » siffla-t-il. Celle-là, il s’y attendait. Il savait bien qu’aux côtés d’Erin, lui faisait un peu tâche. Le retour de la jolie poupée et du vieil ours en peluche élimé. Il allait devoir s'y faire. « Probablement avec 20 ans de moins, je suppose. » ajouta-t-il, piqué au vif. Allons Geo, du calme, repense donc à cette belle journée qui avait si bien débutée. « Décidément, quelle journée surprenante. » souffla-t-il à l’intention d’Erin. Si ce jeune Adriel Mayers était son ami, force était de constater que Caulfield ne rentrait pas dans ses standards.


@Erin sanders & @Adriel Mayers :maah:
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café F6d6b5864a1940a70d1016c2e07fb805cb77889e
POSTS : 8914 POINTS : 1435

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)
Sin circus / Sergio #1
Tessa #1
Meet mind Paris / Manders #6

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe
Tell me your fairytail / Lenny #2

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)
Grace & Fury / Erilias #2

RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café JamhPfa
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 4z34ZT6
Family Sanders

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor-4
Le Quatuor

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)
DC : Ambre, Ash & Maxine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyLun 22 Fév - 16:13


♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café

▼▲▼

Retrouver Adriel, c’est toujours source de bonne humeur pour Erin. Elle sait qu’elle va passer un bon moment. Alors quand elle reçoit ce texto ce matin, ça la rend joviale. Plus qu’elle ne l’est déjà (Oui c'est possible) Sans attendre, elle part se préparer. Une belle robe rouge viendra l’embellir pour la journée. Elle souligne cette couleur intense avec une touche de rouge à lèvres sur ses lippes. Face au miroir, elle remue ses lèvres pour étaler son maquillage. Sanders prend toujours goût à être coquette, même si Mayers n’est pas un rendez-vous galant. Il l’a été fut un temps. Mais aujourd’hui elle le considère comme un ami. Le genre d’ami qui n’a aucun égale. Erin la mit sur un piédestal tellement haut que ça en donnerait le vertige. Il n’y a donc rien d’étonnant quand elle enchaîne les « Best » à gogo lorsqu’elle le salue joyeusement. « Je suis déçu » La blonde le regarde un peu surprise de sa réaction. Elle s’attendait à plus de reconnaissance de sa part. « je mérite au moins quatre best ». Erin fait rouler ses yeux en abordant un large sourire. « Tu prends la grosse tête Mayers » Ses bras s’enroulent derrière la nuque de son best best best « best » friend. Une étreinte qui n’a rien d’étonnant entre eux. Ils ont toujours étaient très tactiles quand ils sont ensemble. D’un point de vue extérieur ça pourrait porter à confusion. Mais il n’en est rien. De toute façon Erin est bien trop occupée à penser à son matelot et lui à sa Tessa pour imaginer autre chose que de l’amitié entre ces deux là. « Mais c’est toi la best best best best » Elle a compter les ‘best’ dans sa tête. Il a en a bien citer quatre. Erin affiche un sourire glorieux en chassant ses cheveux en arrière avec sa main. « Je sais je sais » Dit-elle avec très peu de modestie. Elle reprend une place convenable dans son siège. Burton en profite pour passer sa tête entre les deux et saluer le brun d’un coup de langue. « Salut mon beau, t’as pas mangé de chat depuis la dernière fois hein? » Le chien penche la tête sur le côté lorsqu’il entend le mot ‘chat’. Sa propriétaire s’en amuse. « Au moins trois ! Il avait une faim de loup ce matin » Le berger allemand ne ferait pas de mal à une mouche. C’est une crème. Sauf si vous avez le malheur de toucher un cheveux de sa maman de substitution. Là c’est autre chose. Erin entame sa marche arrière tout en faisant la conversation avec son ami. « Ça va » Qu’il répond simplement. Elle n’a pas vraiment envie de plomber la journée en parlant d’Ava. Du coup elle n’enchérit pas. Par contre elle lui demande s’il à ressentit un manque de sa meilleure amie, qui n’est autre que elle bien évidemment. « Et juste un peu » Elle fronce les sourcils. « En fait, très, très beaucoup. Et toi, comment tu vas? » Il se rattrape de peu. Le sourire de l’étudiante s’étire d’avantage quand il lui demande comment ça va. Erin ne sait pas par quoi commencer. Elle est sur son petit nuage en ce moment. Et il l’a probablement remarqué. « Ça va très très très bien. Figure toi qu’on a passé le jour de l’an ensemble sur un voilier. C’était … MAGIQUE ! On a passé un cap. C’est vraiment devenu sérieux entre nous » Il n’est plus simplement le motard dédaigneux sur sa moto. Ça va bien au-delà. La petite Volkswagen se glisse dans le souterrain de la galerie marchande pour trouver une place non loin de l’ascenseur. Erin lui demande s’il a revu Tessa. Elle n’a pas eu l’occasion de la revoir. Et elle est curieuse de savoir si ces deux-là vont se remettre ensembles. C’est ce qu’elle souhaite en tout cas. « Oui, quelques fois, Elle se fait opérer bientôt » Cette opération du coeur l’inquiète un peu. Mais on lui a assuré que tout se passerait bien. Il y a toujours cette petite probabilité qu’il y ai un couac quand même. « D’ailleurs, l’anniversaire des jumeaux approche, on pourrait peut-être leur préparer un truc » Ses inquiétudes s’envolent pour laisser place à une mine beaucoup plus joyeuse. « MAIS OUIIIIIII Un anniversaire surprise. Ça serait top. En plus Tessa sortira tout juste de son opération. Double fête ! » En plus de fêter leur anniversaire, il fêteront la guérison de leur amie. « Et toi, t’as revu… le gars qui t’a sauvée du type de Tinder? » Un petit rire s’échappe de ses lèvres. Il fait son curieux Mayers. Ça l’amuse. « Depuis nos folies sur le voilier ? Non. Il est pas mal occupé. Mais il m’a invité à passer chez lui pour boire un café … » Il lui tarde de goûter à ce délicieux élixir ….! LE CAFE ! Sanders affiche un sourire qui en dit long. « C’est quoi son nom au fait? Je suis sûr que c’est moins long que “le gars qui t’a sauvée du type de Tinder”» Adriel continue son interrogatoire. S’en est presque mignon. « CapTaine grincheux ! L’ourson, Clyde. Mais tu peux l’appeler Nel » Finit-elle par avouer. Il était le premier à qui elle révéler son nom.

Ils enchaînent les magasins dans une bonne humeur incontestable. Erin improvise même une chanson dans les rayons de la boutique de costumes. Rien ne semble pouvoir entacher sa journée. Pour le repas du midi, les deux compères optent pour un Macdo. Sanders mange pour quatre. Son petit ventre est tout gonflé. Les deux mains sur celui-ci, elle commence à somnoler sur la banquette. « Non non non, allez lève-toi p’tite paresseuse, on va acheter du café justement. » Mais elle n’a pas l’air décidé à ce lever. Elle s’enfonce même un peu plus dans son assise. « Je te ferai un chocolat chaud en rentrant? Avec plein de caramel dessus. » Même le chocolat ça ne la fait pas sourciller. Erin a juste envie d’une sieste et digérer tranquille la mal bouffe qu’elle vient d’ingurgiter. Mais Adriel en décide autrement. Il la tire hors du restaurant pour ensuite la porter comme un vulgaire sac de pomme de terre. Sanders râle en lui ordonnant de la reposer au sol. « Tu disais que tu étais fatiguée, alors je te porte! » Elle lui donne des tapes dans le dos en venant se plaindre encore plus. « Nope! » Alors elle le chatouille en riant plus que lui lorsqu’il se met à tourner sur lui-même. S’il continue, elle va rendre son repas. « Arrêeeeeet-euh, je vais t’échapper Riri! » Le bougre, il rentre dans la boutique de café sans prendre la peine de la reposer. Tous les regards sont rivés sur eux. On repassera pour la discrétion. Burton les attend sagement à l’extérieur. Il est sûrement le plus sage des trois. Le regard d’Erin s’arrête brusquement sur une silhouette qu’elle ne s’attendait pas à croiser aujourd’hui. Surtout en compagnie de son meilleur ami, dans cette « position » un peu étrange. Prise de panique, Erin hausse le ton en se montrant faussement autoritaire pour qu’il la repose. Adriel s’exécute dans la seconde en se demandant pourquoi ce changement si soudain. Il s’interroge en voyant Erin s’approcher de cet homme. Cette situation est vraiment cocasse. Mais la blonde ne se démonte pas. Non, elle s’avance vers celui pour qu’il a jeté son dévolu. Il est peut-être plus âgé d’une vingtaine d’années, mais ce n’est qu’un détail sans importance pour la blonde. On ne choisit pas de tomber amoureux. Son coeur palpite. La réaction des deux hommes l’effraie. Ils comptent autant l’un que l’autre pour Sanders. Le choix ne s’impose pas. Impossible. Elle ne pourrait pas se passer de Mayers et encore moins de Nel. Timidement elle s’avance en se pinçant les lèvres. Le regard hésitant, la voix presque inaudible. Elle fait les présentations. Puis elle s’approche pour dire bonjour à son amoureux de façon plus « intime ». « Ravi de… vous rencontrer » Erin reste aux côtés de Nel, toujours sa main dans la sienne. Elle regarde Adriel avec un sourire presque niais. Heureuse de voir qu’il fait le premier pas. « C’est pas comme ça que je vous imaginais » Son enthousiasme s’envole bien vite. Elle a bien compris le sens de sa phrase. Elle mime des injures en silence avec sa bouche en lui faisant les gros yeux. Un genre de « code secret » entre best friend pour qu’il comprenne qu’il doit se rattraper s’il ne veut pas perdre l’usage de sa langue. « Ah ouais ? Et comment est-ce que tu m’imaginais ? » Il lâche un rire. Un rire pas franchement joyeux. Mais plutôt le genre ironique, sarcastique. Erin lève les yeux au ciel se demandant comment va tourner cette conversation. - Pitié Mayers. Tourne sept fois la langue dans ta bouche avant de lui répondre- Elle prie en silence que son ami entende ses prières. « Probablement avec 20 ans de moins, je suppose. » Hmm… Cette histoire d’âge risquait de faire surface assez souvent. Adriel est le premier à découvrir l’heureux élu. Et ce n’est que le début d’une longue série. Avec Elias ça sera une autre histoire. Erin est pas prête à encaisser les remarques de son frère. Ça risque de partir en vrille et là mentalement elle n’a pas envie de subir le sale caractère de son aîné. « Décidément, quelle journée surprenante. » Sanders lève les yeux sur lui en souriant. Sans la moindre hésitation elle enroule ses bras à son cou en le regardant avec tendresse. La journée n’est pas seulement surprenante. « Je dirais même qu’elle parfaite maintenant que tu es là. » Ses doigts caressent sa nuque d’un geste délicat. Mais elle est consciente qu’ils ne sont pas seuls. Et même si elle assume totalement d’être avec lui, c’est une autre histoire pour les gens qui les entourent. « Et si on allait se boire un café ?! » Qu’elle balance de but en blanc. Il fallait qu’elle casse ce malaise. Sans demander l’avis des deux hommes, Erin saisit la main de chacun d’entre eux et elle les amène avec elle sur la terrasse du torréfacteur. Burton remue la queue en voyant sa maîtresse revenir. Ils s’assoient tous les trois autour du table. Sanders prend volontairement place entre Nel et Adriel. Sait-on jamais. Burt’ ne lâche pas des yeux le nouvel arrivant. C’est une tête qu’il ne connaît pas encore. Et voir sa maîtresse aussi proche de lui, ça l'intrigue. Il renifle ses chaussures, son pantalon. Il est passé au crible par le berger. Erin remarque son petit manège. « Je t’ai pas présenté mon ange gardien. » Elle sourit à Nel avant de taper sur sa cuisse en sifflant pour attirer son chien. Burt’ lève aussitôt les oreilles et s’assoit aux côtés de sa maîtresse. « Je te présente Burton, c’est une crème » Elle glisse sa main dans son poil pour une caresse. Le serveur s’approche pour prendre leur commande. « Je vais prendre un mochaccino s’il vous plait » Elle est gourmande. Ce mélange de crème et de chocolat, agrémenter d’un bon café, c’est le cocktail parfait. Les deux autres commandent à leur tour. « J’imagine que tu es venu acheter un bon café pour ma future visite. Il me tarde d’y goûter » Accoudé sur la table, son menton repose dans le creux de ses mains alors qu’elle le regarde avec ses yeux qui pétillent d’amour pour lui. Le serveur revient. Ça la tire un peu ses rêveries. Les cafés sont joliment présentés sur un plateau. Quelques graines  non moulées se sont glissées là pour apporter plus d’authenticité. Adriel fait son coincé depuis tout à l’heure. Erin vient lui foutre un coup de pied « discret » sous la table pour qu’il décroche un mot. « On t’entend pas Adibou !! T’as perdu ta langue ? » Elle lui tire la langue furtivement en souriant. « Je n'ai pas précisé, mais cet énergumène que tu vois là est mon meilleur ami. D’habitude c’est un vrai moulin à paroles mais tu dois l’impressionner ! Il faut dire qu’il n’a pas l’habitude de me voir avec quelqu’un. Mais c’est le premier à avoir voulu faire l’entremetteur. Il m’a dit fonce Riri ! Laisse parler tes sentiments. Je ne regrette pas de l’avoir écouté » Elle laisse sa tête s’incliner sur le bras de Nel tandis que sa main prend place sur la sienne. Une petite parenthèse câline avant de s’intéresser de plus prés à son café. « Alors ! Ce café ! Hmm… il a l’air délicieux. » Erin se saisit de sa cuillère pour piocher le surplus de crème. Puis elle trempe ses lèvres dans son délicieux nectar. Un nuage de lait prend place sur le sommet de sa bouche. Sa langue balaye tout sur son passage. Quoi qui lui en reste un peu à la commissure de ses lèvres. Cette journée est vraiment délicieuse.

CODAGE PAR AMATIS



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Jb1dilb
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OrLErGE
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OBCGg4U
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café IUJCx06
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 8Js7
POSTS : 454 POINTS : 735

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ambre+LylaCharlie (event)Cleo#1Diego#1Erin (fb#1)Erin#9Garret#1Inaya#1Link#1Lyla+MayersMason (event)Rp anniversaire d'Ellie

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_p4dt0iBBJN1tmdy4do1_250
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Mayers1
♡ Les Mayers ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Dani
Chloe#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8
Lawrence#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyMar 9 Mar - 3:47




Couleur café, que j'aime ta couleur café

Lorsque je rejoins Erin dans sa voiture, elle m’accueille avec des best à profusion pour complimenter le mot friend. Sa bonne humeur est contagieuse et je suis incapable de rester sérieux deux secondes, alors je prétends être déçu parce qu’il n’y a “que” trois best. Elle est habituée à ce genre de remarques de ma part, alors elle roule des yeux, mais son sourire est bel et bien là. Derrière ce grand sourire se cache quelque chose qui va au-delà du bonheur, je le sens. « Tu prends la grosse tête Mayers. » Ses bras s’enroulent autour de ma nuque dans une étreinte. « Pas vrai, ma tête est de taille tout à fait raisonnable, proportionnelle à ma juste valeur. » Bien entendu, je pousse la plaisanterie un peu loin, mais c’est voulu. Je la serre fort dans mes bras en la tirant légèrement dans ma direction, ses fesses se soulèvent même de son siège. Je lui assure toutefois que c’est elle la best best best best, c’est à son tour à elle de faire la modeste en repoussant ses cheveux derrière ses épaules. « Je sais je sais », dit-elle alors que je ris. Burton veut aussi sa dose d’amour et il veut me montrer que lui aussi est présent dans la voiture, je m’empresse de lui demander s’il a mangé beaucoup de chats depuis la dernière fois en le caressant. Il me lèche, je grimace, pris par surprise, et il penche la tête sur le côté. « Au moins trois ! Il avait une faim de loup ce matin. » Je me tourne vers Erin, affiche une expression volontaire de dégoût. « Si tu m’avais dit deux, okay, mais trois… » Je me tourne de nouveau vers Burton. « C’est beaucoup trop, Burt’, va falloir te mettre au régime. » Je sais très bien que Burton fait probablement partie des chiens les plus affectueux et les plus inoffensifs de la planète — non, de la galaxie toute entière. Toutefois, je sais très bien que si quelqu’un décide de s’en prendre à Riri, il deviendra un tout autre être. On s’entend très bien là-dessus, en tout cas, lui et moi. On est déjà arrivés et on continue la conversation, Erin me demande comment ça va et je lui répond tout simplement, je n’ai pas envie de m’élaborer sur un sujet qui nous fait tous les deux mal, celui d’Ava. À sa question suivante, je prétends qu’elle ne m’a manqué qu’un tout petit peu; voir l’expression sur son visage qui s’ensuit est beaucoup trop tentant, faut avouer qu’elle est vraiment mignonne quand elle fronce les sourcils comme ça. Mais je ne peux tenir bien longtemps à lui mentir comme ça et je lui avoue qu’elle m’a beaucoup, beaucoup manqué, mais c’est une évidence. Je lui demande à mon tour comment elle va, je veux savoir pourquoi elle est aussi de bonne humeur que ça. Elle rayonne — comme toujours, bien sûr, mais… différemment. Et je crois avoir mon idée d’où ça vient, mais je veux l’entendre de sa bouche. Et comme de fait, son visage est encore plus illuminé par le sourire qu’elle m’offre, comme si c’était possible que ce soit plus que ça ne l’est déjà. « Ça va très très très bien. Figure toi qu’on a passé le jour de l’an ensemble sur un voilier. C’était … MAGIQUE ! On a passé un cap. C’est vraiment devenu sérieux entre nous » « Très très très bien, je vois ça », je commence. « Vous avez passé un cap… oh. » Je détourne le regard, comprenant exactement ce que ça veut dire. En tout cas, je peux m’imaginer. Bon, je ne veux pas l’imaginer, nope. « OHHHH. » Je fixe Erin, sentant mes joues s’empourprer légèrement. « Sur un voilier, hein? » j’ajoute, laissant un petit sourire en coin se poser sur mes lèvres. « Ça bat clairement la douche chez mes parents », je lâche dans un petit rire, me remémorant  la fois où on avait failli être surpris par ma mère qui n’était pas supposée être à la maison. Je comprends maintenant sa bonne humeur, elle a l’air de flotter sur un nuage, et même plus haut. « Tu vas me le présenter, hein, un jour, j’espère? » je demande alors qu’Erin stationne la voiture. « Je vais finir par croire que tu as quelque chose à cacher », je sous-entend, malicieux. Bon, okay, je sais, ça ne fait pas si longtemps qu’ils se voient, non plus.

Le sujet dérive sur Tessa, et je me doute bien que ma meilleure amie ne me demande pas ça tout bonnement, sans idée derrière la tête. Son opération approche et je ne peux empêcher une petite pointe d’inquiétude de se faufiler en moi. Mais parlant de Tessa, ça me fait penser que l’anniversaire des jumeaux approche et je propose qu’on organise quelque chose pour célébrer. En plus, Tess sera sortie de l’hôpital et on pourra célébrer en même temps que tout se soit bien passé. L’inquiétude disparaît totalement sur le visage d’Erin, pour laisser place à un enthousiasme immense. « MAIS OUIIIIIII Un anniversaire surprise. Ça serait top. En plus Tessa sortira tout juste de son opération. Double fête ! » C’est pas pour rien qu’elle est ma meilleure amie, elle lit dans mes pensées. Je fronce les sourcils. « Va quand même falloir y aller doucement, justement, elle va sortir de l’hôpital… » Je lui offre mon regard le plus sérieux, plein d’avertissement. « Hein Erin? » j’insiste. Je doute toutefois que ça sera une soirée reposante, surtout si elle fait partie des organisateurs.

Je lui demande ensuite si elle a revu le gars qui l’a sauvée du type de Tinder, depuis leur promenade sur ce voilier. « Depuis nos folies sur le voilier ? Non. Il est pas mal occupé. Mais il m’a invité à passer chez lui pour boire un café … » Leurs folies sur le voilier. Elle fait exprès, on dirait. Je cligne des yeux. « Boire un café, c’est le nouveau “inviter à boire un verre”? » je dis en oscillant des sourcils. On sait tous comment ce genre d’invitations se termine, je pense, mi-amusé, mi-gêné. Le sourire d’Erin me laisse supposer qu’elle pense la même chose. Je me rends compte que je ne connais pas son nom et je m’empresse de lui demander. « CapTaine grincheux ! L’ourson, Clyde. Mais tu peux l’appeler Nel. » Je ris. « Je suis sûr que ça doit lui plaire que tu l’appelles Captaine grincheux », je dis en levant les yeux au ciel. « Nel, en effet, beaucoup plus court que “le gars qui t’a sauvée de Tinder. »

Après quelques boutiques pour trouver ce que nous porterons à la prochaine soirée karaoké, on s’arrête au McDo pour nous remplir l’estomac. Dans le cas d’Erin, elle s’est tellement rempli l’estomac qu’elle s’endort sur la banquette. Je tente tous les moyens pour qu’elle me suive, mais même la promesse d’un chocolat chaud ne fait pas effet. Je dois finalement la tirer par la main et je finis par la prendre en poche de patate parce que sinon, on passera tout l’après-midi ici. Tant qu’à dormir sinon, on est mieux chez moi. Erin râle, bien entendu, mais je ne me laisse pas faire, même quand elle se met à me chatouiller. Je la supplie d’arrêter, j’ai peur de l’échapper sinon. On arrive finalement à la boutique de café et ce n’est pas pour autant que je m’arrête, je me mets même à regarder les cafés avec Erin sur mon épaule. Mais lorsqu’elle me crie presque d’arrêter, je la repose par terre et suis son regard qui fixe un homme un peu plus loin. L’instant d’après, elle se dirige vers lui et je la suis, intrigué, me demandant qui il peut bien être. Jamais je ne me serais douté que c’est lui, Nel, et j’avoue que l’âge y est pour beaucoup. Erin nous présente, mais je suis toujours un peu sonné. Et la voir un homme qui fait quoi, le double de son âge? Peut-être un peu moins. Bref, la voir embrasser un homme tout court me fait bizarre, je ne suis même pas certain de l’avoir vu faire avant. Puis, nerveux, n’ayant jamais lu le Manuel de quoi faire quand votre best friend vous présente son copain qui pourrait être un pote de vos parents, je lâche avant d’avoir pu me retenir que c’est pas comme ça que je l’imaginais. Ferme-la, Adriel, franchement. Les yeux d’Erin semblent me dire la même chose, elle n’apprécie pas ce petit commentaire de ma part et je crois lire quelques injures sur ses lèvres. Oups. Mais avant même que je puisse me rattraper, Nel se prononce, les sourcils froncés. « Ah ouais ? Et comment est-ce que tu m’imaginais ? » Son rire n’est pas celui d’un gars qui me trouve drôle. Oups. Je fige, ouvre la bouche pour répondre quelque chose, mais rien ne sort. J’ai totalement merdé, maladroit. « Probablement avec 20 ans de moins, je suppose. » Je passe le poids à mon autre jambe et j’enfouis mes mains dans les poches de mon short. « Ah, euh… non », je balbutie, laissant échapper un petit rire plein de nervosité. C’est exactement ça, mais je ne vais quand même pas le lui dire tout haut. « Comme… comme Erin m’a dit qu’elle était embarquée sur ta moto… je m’étais imaginé un gars plein de piercings et de tattoos… et le bandana et le manteau de cuir », je lâche en croisant les doigts mentalement pour que ça passe, même si j’ai vraiment envie de me frapper le front en même temps. Idiot. Il va vraiment croire que je suis du genre à croire aux stéréotypes, n’importe quoi. « Décidément, quelle journée surprenante. » Tu dis, je pense tout en soupirant, enfonçant encore plus mes mains dans mes poches — si c’est possible. Je détourne le regard lorsqu’Erin enroule ses bras autour de son cou en lui répondant qu’elle est parfaite maintenant qu’il est là. Gnagnagna, c’est beau, j’ai compris, elle n’était pas parfaite déjà avec moi, pff. J’ai l’impression que je suis de trop dans leur bulle d’amour. Je pivote de quelques degrés et fais mon possible pour me concentrer sur les étagères qui se trouvent tout près. J’attrape le premier paquet de café pré-emballé qui me tombe sous la main, même si je ne sais même pas si la mouture correspond à la machine que j’ai à la maison. « Ah, justement, c’était exactement ça que j’avais besoin », je commente inutilement d’un ton las. « Et si on allait se boire un café ?! » J’ai tout juste le temps de reposer le sac sur l’étagère qu’Erin nous tire tous les deux par la main en direction de la terrasse. Ça doit être magnifique à voir. Burton, qui attendait dehors, s’empresse de venir se coller contre sa maîtresse dès qu’on s’installe à une petite table. Son chien semble intrigué par cet inconnu, il lui tourne autour le temps de détecter s’il est un danger ou pas. Je garde les yeux sur Burt’ pour m’éviter de croiser le regard des deux autres. Je suis loin d’être à mon aise et je ne sais pas comment réagir. C’est donc avec lui qu’elle a eu sa nuit magique sur le voilier… Je sais très bien que l’âge n’a aucune importance, mais je ne peux ni cacher mon malaise, ni ma surprise. Il est où, mon Manuel de quoi faire quand votre best friend vous présente son copain qui pourrait être un pote de son père? Je l’attend toujours. J’écoute distraitement Erin présenter Burton à Nel, je sors de la Lune lorsque le serveur arrive pour prendre notre commande. « Un frappé au caramel et au chocolat, avec extra crème fouettée, s’il vous plaît. » Caramel et chocolat, je ne manquerai pas de sucre. En espérant que ça me donne un élan de courage et d’énergie — le McDo m’a vraiment assommé aussi, finalement. « J’imagine que tu es venu acheter un bon café pour ma future visite. Il me tarde d’y goûter », lance Erin. Trouvez-vous une chambre, ou un autre voilier ou je sais pas, je boude dans ma tête. « Ah, y’a vraiment de café dans cette histoire », je marmonne sans pouvoir m’en empêcher, plus pour moi-même. Je n’ai jamais vu ma meilleure amie regarder quelqu’un comme ça, avec des étoiles dans les yeux, des rêves plein la tête. Un peu plus et elle bave, hein. Je fixe de nouveau mon attention sur Burton, lui tend la main pour le caresser, il me mordille doucement les doigts pour jouer. Le serveur revient avec nos breuvages, je le remercie et porte distraitement ma paille à ma bouche, la manque d’un demi centimètre, me reprends. Okay, c’est bon, bien visé Adriel. Si ça n’avait été qu’Erin et moi, je ne me serais pas gêné pour avaler la crème fouettée sur le dessus tout rond et même en étendre sur son nez avec mon doigt. Mais comme je suis bien élevé, je ne fais rien de ça. Je relève la tête vers Erin lorsque je sens son coup de pied — je me doute que ce n’est pas Nel, à moins qu’il ne l’ait pas fait exprès. « On t’entend pas Adibou !! T’as perdu ta langue ? » Je roule des yeux et esquisse un sourire en coin, lui tirant la langue en retour, beaucoup plus timidement qu’à mon habitude. « Je n'ai pas précisé, mais cet énergumène que tu vois là est mon meilleur ami. D’habitude c’est un vrai moulin à paroles mais tu dois l’impressionner ! Il faut dire qu’il n’a pas l’habitude de me voir avec quelqu’un. Mais c’est le premier à avoir voulu faire l’entremetteur. Il m’a dit fonce Riri ! Laisse parler tes sentiments. Je ne regrette pas de l’avoir écouté » Je hausse un sourcil. Cet énergumène? Pfff, je suis sage, moi. Et il ne m’impression pas du tout, pfff. Je me demande si je l’aurais autant encouragée si j’avais su qu’il était plus vieux comme ça. Mais… elle a l’air tellement heureuse. Je ne peux pas le nier. Même Burton ne peut pas le nier. Il a déjà adopté Nel, on dirait bien. « C’est ça, fonce Riri », je réponds machinalement en prenant une longue gorgée de mon breuvage. Merde, brainfreeze. Je plaque instinctivement ma main sur mon front en fermant les yeux, comme si ça pouvait réellement attenuer la douleur dans mon cerveau. Erin se colle sur Nel, sa main dans la sienne, et je me demande si je ne devrais pas partir pour les laisser juste tous les deux. Mais on est venus avec Choupette et je n’ai jamais vraiment eu à prendre l’autobus dans ma vie, je risquerais sans doute de me perdre, hum. Bon, sinon, c’est pas si loin chez moi à pied, mais je crois qu’Erin m’en voudrait de partir. Elle commente son café, s’empresse d’y goûter après avoir englouti la crème sur le dessus. Lorsqu’elle relève la tête, elle a un peu de lait au bord des lèvres et je tends la main automatiquement pour lui essuyer, je la ramène bien vite vers moi en jetant un petit regard vite vite à l’homme en face de moi. J’ai l’impression qu’il va falloir que je surveille un peu plus mes gestes envers ma meilleure amie quand il est là, je sais qu’Erin et moi, on peut avoir l’air vraiment proches — bon, on l’est aussi, et disons que l’été après le lycée a bien aidé également —, et je ne veux pas être celui qui s’interpose entre les deux. Erin rayonne en rose.

Je me décide enfin à parler. Je me dis que si je veux que mon malaise passe, que ça aiderait que je fasse tout pour ne pas que ça le soit, malaisant. « Alors, hum, Nel… » je commence en tournant ma paille dans mon verre, comme si je voulais réellement brasser mon frappé. Bon début, bravo, Adriel. Je cherche quelque chose à lui dire, à lui demander, et je me rends compte qu’au final, je n’en sais pas tant que ça à son sujet. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie, à part coller ce sourire sur les lèvres d’Erin? » Je souris à ma meilleure amie, lui lance un regard qui veut dire quelque chose comme pis, je me reprends assez là? T’as vu comme je peux être charmant?.  

♡ code par mpitiousmermaid ♡




♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café NCLDdV8
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 335306globetrotter
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 581 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café LgJDLYx
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 21/08/2020

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptySam 27 Mar - 17:43




@erin sanders & geo caulfield & @adriel mayers

Se regardant en chiens de faïence, Geo et le dénommé Adriel illustraient un drôle de tableau. Celui du vieux loup, un peu revêche, et du louveteau, un peu pataud. Et le louveteau, il essayait maladroitement de se sortir du bourbier dans lequel il s’était foutu. Bon, avouons que le vieux loup l’avait un peu poussé. Il faut dire que c’était le jeune qui avait lancé les hostilité. Ne se contentant pas seulement de troubler sa bulle de quiétude et de balader sa belle comme un vulgaire sac de pommes de terre, il avait, qui plus est, sous-entendu que Geo ne collait pas à l’idée qu’il se faisait du petit-ami d’Erin. Ah, c’est sûr, il était loin du beau gosse bronzé, musclé et au sourire ravageur, Caulfield. Entre son teint pâle, typique du gars de l’Oregon, et ses balafres, il tenait plus du vieux bougon du quartier que du prince charmant. Enfin, il était celui d’Erin, quoi que le jeune Adriel en dise, il allait devoir composer avec. C’est parce qu’il le sentait mal à l’aise qu’il avait volontairement remué le couteau, insistant sur la différence d’âge. Comme prévu, le jeune homme n’en fut que plus désemparé encore. « Ah, euh… non » balbutia-t-il, riant nerveusement. Allons garçon, du calme. « Comme… comme Erin m’a dit qu’elle était embarquée sur ta moto… je m’étais imaginé un gars plein de piercings et de tattoos… et le bandana et le manteau de cuir » ajouta-t-il. Une seconde, il espérait se rattraper là ? C’était presque pire. Il se croyait dans un vieux téléfilm ou quoi ? « Oh, mon cuir des Hells Angels est au pressing, avec ma collection de bandanas. » siffla-t-il. Le jeune semblait suer à grosses gouttes.

Erin calma temporairement le jeu, venant embrasser Geo. Il vit d’ailleurs du coin de l’oeil que la scène embarrassait vraiment Adriel. « Ah, justement, c’était exactement ça que j’avais besoin » lança-t-il, comme pour lui même. Comme s’il avait besoin de retrouver sa contenance. « Et si on allait se boire un café ?! » lança Erin. Une minute, tous ensemble ? Non merci, Geo n’en avait pas spécialement envie. Mais avant qu’il ait eu le temps de dire quoi que ce soit, Erin prit la direction de la terrasse, bras dessus, bras dessous avec les deux hommes. « Je t’ai pas présenté mon ange gardien. » précisa-t-elle, une fois dehors, désignant un très joli berger allemand. « Je te présente Burton, c’est une crème » il en avait tout l’air. En tout cas, il ne quittait pas Erin d’une semelle. Il devait être sacrément protecteur envers elle. Pour ne pas être prit pour une menace, Geo prit le temps de s’agenouiller à correcte distance. « Salut, Burton. Moi, c’est Nel. » Les grands yeux sombres de l’animal sondèrent le regard de Caulfield. Ami ou ennemi ? Il renifla attentivement la main tendue en sa direction. Visiblement, Burton avait besoin d’un peu de temps pour se faire une idée. Au moins, il ne lui avait pas encore mordu la main, c’était plutôt bon signe.

Geo finit par prendre place aux côtés d’Erin. Il inspira profondément. Si le jeune homme face à lui semblait mal à l’aise, il ne faisait aucun effort pour le dissimuler. Que lui arrivait-il ? Etait-il jaloux ? Ou bien vexé d’avoir été interrompu dans ses petits jeux ? Difficile à dire. Un serveur vint prendre leur commande. Geo demanda un espresso. Le regard fuyant, Adriel ne bronchait pas. « J’imagine que tu es venu acheter un bon café pour ma future visite. Il me tarde d’y goûter » lança Erin, tirant Geo de ses observations. Il lui adressa un petit sourire. « Je vois que tu as une excellente mémoire. » lança-t-il. Un sourire en coin étira ses lèvres. « Ah, y’a vraiment de café dans cette histoire » marmonna le jeune homme face à eux. Geo tourna instinctivement son visage vers lui. « Tu disais ? » lança-t-il. Quelques instants plus tard, le serveur leur apporta leur commande. Fixant la fine mousse sur son café, Geo ne pouvait que se dire que l’attitude d’Adriel était bien curieuse. Pourquoi sa présence le dérangeait-il tant ? « On t’entend pas Adibou !! T’as perdu ta langue ? » Finit par lancer Erin de sa caractéristique voix enjouée. Mais là encore, le jeune brun resta muet comme une carpe. « Je n'ai pas précisé, mais cet énergumène que tu vois là est mon meilleur ami. D’habitude c’est un vrai moulin à paroles mais tu dois l’impressionner ! Il faut dire qu’il n’a pas l’habitude de me voir avec quelqu’un. Mais c’est le premier à avoir voulu faire l’entremetteur. Il m’a dit fonce Riri ! Laisse parler tes sentiments. Je ne regrette pas de l’avoir écouté »  s’empressa-t-elle d’ajouter. La tête de la jeune femme contre son bras, il serra tendrement sa main dans la sienne. Nel n’était pas vraiment fan des témoignages d’affection en public. Mais pour Erin… Il retournait les paroles de la jeune femme dans sa tête. Tiens donc, meilleur ami, seulement ? En était-elle sûre ? Ou bien alors, il était sacrément possessif. Le temps passait mais rien n’y faisait. Adriel ne croisait pas son regard et gardait cette attitude renfrognée. Aucun doute possible, il n’acceptait pas Geo. Regrettait-il ses paroles d’encouragement envers Erin ? Probablement. Ou alors, il lui faudrait du temps pour accepter cela. « C’est ça, fonce Riri », répondit-il, mécaniquement. Bon, il lui faudrait peut-être beaucoup de temps, tout compte fait. Il était tellement ailleurs qu’il but trop vite sa boisson, se gelant le crâne au passage. Geo croisa les bras sur la table. « C’est ça, je dois sans doute l’impressionner. » répéta-t-il, aucunement convaincu. Enfin, il devait peut-être l’intimider un peu, avec son air de rustre. Mais le problème n’était pas là.

En quelques minutes seulement, Erin avait englouti l’intégralité de sa boisson. A se demander où elle gardait toutes ces calories. Bon, il faut dire qu’elle s’en étalait la moitié sur le visage, et c’était à peine exagéré. Geo n’était pas le seul à l’avoir remarqué. En effet, Adriel tendit sa main vers Erin, naturellement. Petit à petit, Geo devinait davantage du lien qui les unissait vraiment. En tous les cas, le jeune homme se ravisa bien vite, jetant un regard furtif à Caulfield, qui ne l’avait, quant à lui, pas quitté des yeux un instant. « Alors, hum, Nel… » bredouilla-t-il, semblant choisir ses mots avec un soin important. Nel passa un bras derrière la chaise d’Erin, attendant la suite. La jeune femme s’appliquait à déguster les vestiges de crème fouettée. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie, à part coller ce sourire sur les lèvres d’Erin? » Ajouta-t-il, soudainement un peu plus enclin à la discussion. Posant à présent son regard sur la jeune femme, il effleura la commissure de ses lèvres de son pouce, ôtant toute trace de crème. « Je suis voiturier. A l’Emporium Hotel. » ajouta-t-il sobrement. « Pour le moment. On verra pour la suite. » ajouta-t-il. Il ne comptait pas rester voiturier toute sa vie. En fait, il ne comptait pas rester toute sa vie à Brisbane, mais ça, c’était une autre histoire. « Tu es musicien, n'est-ce pas ? » Lança-t-il, posant tardivement son regard sur son interlocuteur. Ses mains étaient de celles qui avaient l’habitude de gratter et pincer les cordes. S’il parlait peu, Geo observait beaucoup. Qui plus est, la carte SD prêtée par Erin peu après les fêtes contenait des chansons enregistrées par la jeune femme. Dans l’une d’elles, une voix d’homme l’accompagnait par moment. C’était pour cela, que la voix d’Adriel lui disait quelque chose. « Et chanteur... Je savais que ta voix me disait quelque chose. » ajouta-t-il. Il sortit de sa poche la carte SD confiée par Erin il y a quelques mois. Il la fit tourner entre ses doigts, posant finalement son regard sur Erin. « Je crois qu'il est temps que je te la rende. » lui souffla-t-il.


@Erin sanders & @Adriel Mayers :maah:
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
la milady manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres. Il se pourrait qu'elle écrive le premier chapitre du sien ♡
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café F6d6b5864a1940a70d1016c2e07fb805cb77889e
POSTS : 8914 POINTS : 1435

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1

✎ Juin

♡ Je t'aime, moi non plus/ Maxence #3 (event)
Sin circus / Sergio #1
Tessa #1
Meet mind Paris / Manders #6

✎ Juillet

Happy Birthday / Groupe
Tell me your fairytail / Lenny #2

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)
Grace & Fury / Erilias #2

RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MOELg7w
Manders Âme soeur +++ oxo -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café JamhPfa
Dad ღ My firt love. My forever Hero ღ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_pht6xz6o6y1xc1n43o5_400
Best friend დ L'amitié avec un grand A ! Ou l'amour, j'en sais rien. Je t'aimeuuuuhhhh ma chérie. Leah ♫

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 92edecff522424e9c32cb5308f97141abc7fa848
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 4z34ZT6
Family Sanders

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor-4
Le Quatuor

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Xe7liN4
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6Lya #2Happy Birthday VirgilInauguration de la clinique / tousEllie #1Adriel & Mina #1Dogs walk / Trevor #1Un gâteau pas comme les autres / GroupeManders #5Jordan #1Quatuor #1
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)
DC : Ambre, Ash & Maxine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptyLun 29 Mar - 0:59


♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café

▼▲▼

Elle vient à peine de rentrer dans le souterrain avec sa coccinelle que déjà ils parlent de ses « exploits » du nouvel an. Pas besoin d’entrer dans les détails. Adriel comprend bien vite où elle veut en venir avec ses « très très bien » « Très très très bien, je vois ça » Erin se met à glousser. Joyeuse, elle a presque envie de danser sur place. Elle ne c’est jamais sentie aussi bien si ce n’est avec lui et lui aussi. Oui parce que maintenant ils étaient deux. « Vous avez passé un cap… oh. » Elle roule ses yeux avec ce petit sourire malicieux au bout des lèvres. Tout porte à croire qu’ils n’ont pas seulement partagé une coupe de champagne pour fêter le nouvel an. « Sur un voilier, hein? » Elle hoche la tête. Rêveuse, Erin se remémore ses bons souvenirs avec une certaine nostalgie. « On a navigué droit vers le paradis. C’est même moi qui tenait la barre » Et elle n’en était pas peu fière. « Ça bat clairement la douche chez mes parents » Comment oublier ce moment cocasse ? Erin prend le temps de garder sa Volkswagen avant de lui faire une tape sur l’épaule. « Tes parents ont toujours pensé que j’avais une mauvaise influence sur toi. Ils n’avaient peut-être pas tort. » Limite il devait inventer des fausses excuses pour venir la voir. Ils ne s’en sont jamais priver d’ailleurs. Bien au contraire. Rien ne semblait pouvoir se dresser face à cette amitié qui dépasse bien des frontières. « Tu vas me le présenter, hein, un jour, j’espère? » Elle coupe le moteur, et le regarde tout sourire. « Si tu promets d’être sympa avec lui. Sinon je serais obligé de te bouder jusqu’à la fin des temps » C’est à dire pas plus de cinq minutes. C’était impossible de lui faire la tête plus longtemps. Ils s’apprécient de trop pour s’ignorer davantage. Erin compte beaucoup sur Adriel dans son quotidien. Heureusement que son forfait téléphonique est illimité. Les deux s’envoient des textos à longueur de temps. Le soir, quand vient l’heure du coucher, ils s’appellent et se parlent jusqu’à ce que l’un d’eux s’endorme. Nombre de fois Erin s’est réveiller avec son téléphone coller à sa joue. « Je vais finir par croire que tu as quelque chose à cacher », Elle fronce les sourcils tout en le fixant avec amusement. « Je vous trouve bien curieux monsieur Mayers. Il n’y aurait-il pas une petite pointe de jalousie qui sommeille en vous ? » Ils ont toujours étaient possessif l’un envers l’autre. Leur exclusivité leur est chère. Mais Erin lui a toujours promit que même en couple, il conserva sa place dans son coeur. Manders un jour, Manders toujours. C’est le deal. Envers et contre tout, leur amitié perdurera contre vent et tempête.

« Boire un café, c’est le nouveau “inviter à boire un verre”? » Elle lui ébouriffe les cheveux avant de quitter l’auto. Adriel a raison, c’est ça le pire. Nel a juste trouvé bon de remplacer le verre par un café. C’est plus « chic ». Ça fait tout de suite moins ringard. Le café c’est si classe quand on y pense. Son meilleur ami lui demande alors le mystérieux nom de son cafetier préféré. Erin s’amuse à lui citer divers surnoms. Une tradition qu’elle perpétue depuis des années. Nel n’y a pas échappé. « Je suis sûr que ça doit lui plaire que tu l’appelles Captaine grincheux » « Il adoreeee !! » En vrai, elle ne l’avait jamais appeler comme ça. Mais il avait eu le droit à l’ourson, c’est pire... « Nel, en effet, beaucoup plus court que “le gars qui t’a sauvée de Tinder. » Son sauveur, son grincheux. Les yeux rêveurs, elle ajoute, sourire aux lèves. « Nel c’est parfait » Conclue t-elle.

Erin trouve le moyen d’improviser une comédie musicale en plein magasin. Elle s’empiffre de nugget’s jusqu’à se faire exploser le ventre (si elle savait …). Tellement qu’elle ferait bien une petite sieste sur la banquette du restaurant. Une toute petite de même pas 5min. Mais Adriel n’est pas de cet avis. Il ne lui laisse guère le choix en la tirant par la main. Sanders se laisse traîner comme une vieille larve en marmonnant dans sa barbe. Il la porte alors comme un vulgaire sac à patate. Une sale habitude qu’il avait prit dés le premier jour de leur idylle. La petite Sanders commence alors à s’agiter en remuant les bras, les jambes. Elle tente même de le chatouiller, en vain. Adriel est bien plus fort qu’elle. Le brun la porte jusqu’au magasin de café. Ça ne lui ferait pas de mal d’en boire un d’ailleurs. Le visage d’Erin rayonne. Elle rit aux éclats malgré le regard de certains clients. Oui bon, son comportement n’est pas des plus mature. Mais s’est si bon de rire ainsi. Mais sa voix devient plus sérieuse lorsqu’elle croise le regard de Nel. Son coeur manque un battement. Savoir que les deux hommes pour qui elle voue un amour certain sont dans la même pièce, ça la stresse un peu beaucoup. Le choix ne s’impose pas. C’est lui plus lui. Et pas lui sinon lui. Non, jamais elle ne pourra choisir entre Adriel et Nel. Les deux ont leur importance. Celle de Nel ne cesse de s’accroître. Jour après jour il tisse sa toile. Adriel commence très fort. Les hostilités débutent sous les chapeaux de roue. « Ah ouais ? Et comment est-ce que tu m’imaginais ? » Erin tente de mettre en garde son meilleur ami. Il n’avait pas à faire à un gamin là mais à un homme plein de caractère. S’il continue comme ça il va signer son arrêt de mort. « Probablement avec 20 ans de moins, je suppose. » Elle lève les yeux au ciel de manière innocente. Elle avait zappé de lui préciser l’âge de son prétendant. En même temps elle ne saurait pas lui donner précisément. C’est une question qu’elle n’a jamais osé poser. En vérité, Erin ne voyait pas l’intérêt de le savoir. « Comme… comme Erin m’a dit qu’elle était embarquée sur ta moto… je m’étais imaginé un gars plein de piercings et de tattoos… et le bandana et le manteau de cuir » Sa mâchoire en tombe. Il venait vraiment de dire ça ? « Mais ? » Bouche bée, elle ne parvient pas s’exprimer plus.  « Oh, mon cuir des Hells Angels est au pressing, avec ma collection de bandanas. » Nel parvient à lui redonner le sourire en prenant tout cela avec légèreté. Elle profite de ce petit aparté pour proposer d’inviter tout ce petit monde à boire un café en terrasse. Son chien l’attend sagement dehors. Sanders ne voulait pas le laisser trop longtemps sans surveillance. Sans leur demander leurs avis, Erin saisi leurs mains pour les traîner dehors avec elle. Elle présente Burton à son compagnon. Nel se met à hauteur pour faire connaissance. Ils a les bon réflexes en lui tendant la main sans brutalité. Burton le renifle. Le regard persistant, il le toise avec méfiance. « Salut, Burton. Moi, c’est Nel. » Erin observe la scène non sans sourire. Puis elle fléchit ses genoux à son tour en passant son bras à encolure de son chien. « C’est mon amoureux, soit gentil avec lui » murmure t-elle à son oreille. Burton remue aussitôt la queue en lui léchant le visage d’un coup de langue. Il semblait avoir compris que cet homme avait beaucoup d’importance aux yeux de sa maîtresse. Il baisse alors sa garde pour cette fois. Erin pose une main au sol pour se pencher vers Nel et lui déposer un furtif baiser sur ses lèvres. « C’est bon t’es adopté. » Dit-elle d’un ton enthousiaste et plein gaité. Ce besoin d’être tactile avec lui, c’est plus fort qu’elle. Ils ne se voyaient pas souvent. Alors quand s’était le cas il fallait qu’elle exprime ce trop-plein d’amour. Elle s'en fichait pas mal qu'on puisse porter un jugement sur leur couple.

Tout le monde prend place autour de la table. La blonde s’installe entre les deux hommes. C’est bête mais ça lui fait tout drôle de partager ce genre de moment avec Nel. Et dieu sait que c’est agréable. Si Adriel n’était pas là elle serait encore plus démonstrative. Mais elle sent bien cette petite jalousie dans ses yeux. D’ailleurs, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Erin sent une tension entre les deux. Elle fait tampon du mieux que possible. D’un côté elle son meilleur ami +++ et de l’autre celui qu’elle aime plus que de raison. L’amour qu’elle leur porte est quasi identique. A l’exception prés qu’avec Nel elle veut construire quelque chose. Pourquoi pas une famille, un avenir à deux à trois. Le temps le dira. Le serveur passe prendre leur commande puis s’éloigne la préparer. Erin se tourne vers son amoureux. Toujours avec ce sourire tout doux. Elle semble deviner la raison de sa présence dans ce magasin. En même temps, dans un torréfacteur hein….Il n’allait pas acheter une botte de poireaux. « Je vois que tu as une excellente mémoire. » Son sourire rayonne davantage. Ce genre d’info ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde. La jeune Sanders est impatiente de découvrir son chez lui. Passer du temps avec lui tout simplement. « Ah, y’a vraiment de café dans cette histoire » Erin se retourne aussitôt sur Adriel en le questionnant du regard. Que cherchait-il ? « Tu disais ? » Les joues de la blonde s’embrasent. Il n’est pas censé savoir que Mayers sait pour le voilier et tout le reste. Erin n’a aucun secret pour lui, même pas ceux là. Mais Nel n’est peut-être pas prêt à l’entendre. « Rien d’intéressant. » Elle fronce légèrement le regard en regardant Adriel pour le dissuader s’enliser plus qu’il ne l’est déjà. Puis elle donne un peu plus de détails sur le brun en précisant qu’il est tout simplement son meilleur ami. Le genre d’ami que tout le monde n’a pas la chance d’avoir. Un lien un peu spécial qui est parfois difficile à cerner pour leur entourage. Nel le premier d’après son regard. La tête incliner sur son bras, elle lève les yeux sur lui pour lui sourire tendrement. Son pouce caresse le dos de sa main. « C’est ça, fonce Riri », Répond Adriel presque ironiquement. De suite, elle plante ses yeux sur lui. Monsieur se givre le cerveau. « Bien fait ! » Dit-elle sans remords. Elle lui tire la langue au passage. Ça lui apprendra d'être jaloux comme un poux. En plus il sait qu’il aura toujours son exclusivité à ses yeux. « C’est ça, je dois sans doute l’impressionner. » Il est pas fou … Bien sûr qu’il a compris. Elle lui expliquera. Quand ? Elle en sait rien, mais pas tout de suite c’est certain.

Sanders met les garçons un peu de côté pour se concentrer sur son un mochaccino. Avec sa cuillère, Erin enroule la crème pour ensuite la glisser dans sa bouche. À chaque fois elle ferme les yeux pour mieux apprécier les saveurs de sa boisson. Gourmande depuis son plus jeune âge. Elle peut engloutir des quantités astronomiques de cochonnerie sans pour autant gonfler comme un ballon. Fine comme une guêpe, elle n’est pourtant pas friande des activités sportives. Non, madame préfère chanter, écrire ses textes ou rêvasser en s'allongeant à même le sol avec des écouteurs dans les oreilles. Si elle en avait les moyens, elle irait s’inscrire dans un centre équestre pour se mettre à l’équitation. Un sport qui la motiverait vraiment. Mais c’est beaucoup trop onéreux pour elle. Alors non, Erin ne pratique aucun sport. Parce que le chant n’est pas considéré comme tel. Elle relève le visage. Adriel tend la main vers elle. De suite elle a l’instinct de pencher le menton vers l’avant en souriant. Car elle devine qu’elle a encore de la crème sur la bouche comme à chaque fois. Mais le brun se ravise. Merde. Ils ont tellement l'habitude d’être dans leur bulle qu’ils en oublient la présence de Nel. Le bras de celui-ci vient lui rappeler que ce genre de comportement n’est pas/plus adaptés maintenant qu’elle est en couple. Sanders s’enfonce contre lui en restant silencieuse. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie, à part coller ce sourire sur les lèvres d’Erin? » Le pouce de Nel vient lui essuyer cette mousse qui les perturbe tant depuis tout à l’heure. Elle lève les yeux. Tout sourire elle se penche pour lui déposer un baiser sur sa joue. « Je suis voiturier. A l’Emporium Hôtel.  Pour le moment. On verra pour la suite. » Erin se rend compte qu’elle n’en savait rien avant aujourd’hui. Tellement aveugler par l’amour qu’elle en oublie l’essentiel. Pourquoi voulait-il lui cacher qu’il était voiturier ? Ça n’avait rien « d’illégale » comme profession. À moins qu’il se la joue transporter avec une Audi RS6. Elle s’en amuse en le pensant tout bas. Si elle savait …. « C’est tellement classe ! Pourquoi me l’avoir caché ? Je m’étonne que tu n’ai pas de voiture d’ailleurs ! Mais j’adore ta moto » Haaa cette moto … ils ne seraient pas là à boire ce café si elle n’existait pas. « Tu es musicien, n'est-ce pas ? » Elle est surprise. Comment il savait cela ? Elle ne lui a jamais vraiment parlé d’Adriel. Pourquoi d’ailleurs ? L’occasion ne s’était présenter. Pourquoi parler du meilleur ami alors qu’ils avaient déjà tant à dire sur eux ? « Et chanteur... Je savais que ta voix me disait quelque chose. » En voyant la carte SD sous son nez elle comprend enfin. « Je crois qu'il est temps que je te la rende. » Ils se regardent dans le blanc des yeux un petit moment avant qu’elle ne récupère la carte entre ses doigts. « J’en ai écris une qui devrait te plaire. Je vais la mettre sur la carte pour la prochaine fois qu’on se voit. Pour le café tiens ! » Elle se retourne vers Adriel en souriant malicieusement. Un sourire qui inquiéterait n’importe qui de son entourage. Le genre de sourire qui cache un truc louche. « On pourrait même la chanter en live ! Hein Didi ? » Lors d’une soirée au Canvas. Ou là ? Maintenant tout de suite. Il va dire non… Évidemment. « Rahh arrête de faire ton timide. Ça te ressemble tellement pas » Elle lui tire la langue pour le chambrer. « Je reviens » Elle dépose un baiser sur les lèvres de son bien-aimé en lui caressant la joue avec tendresse. Puis elle se tourne vers son jaloux de meilleur ami pour lui faire un bisou rapide sur la joue. Elle ne manque pas de lui ébouriffer les cheveux. « Sois sage » Qu’elle murmure à son oreille. Un clin d’oeil, elle s’éloigne en ordonnant à son chien de ne pas bouger. La blonde fait mine d’aller en direction des toilettes. Un regard furtif vers la terrasse. Ils sont occupés de se dévisager … mon dieu. Il est pas arrivé le jour où ils vont se serrer dans les bras les deux. Elle reste planquer derrière un étalage en souriant largement. « Je peux vous aider ? » Erin sursaute. Les joues cramoisies, elle glousse en regardant le vendeur. « Non non, j’ai trouvé ce qu’il me faut » Un ami et un prince charmant, un vrai. C’est tellement amusant de les observer de loin. Adriel doit la maudire fortement. Elle attrape son portable pour lui envoyer un texto. « J’ai DIS sois gentil !!! Fais lui un sourire » Elle observe et attend sagement qu’il le fasse. Mais son expression n’est pas du tout crédible … « SINCÈREEEE le sourire. » Elle pouffe de rire. Les gens se retournent sur elle. Erin se recoiffe et prend un air presque sérieux en se grattant la gorge. Bon. Elle se décide à les rejoindre l’air de rien. Elle s’avance vers Nel et enroule ses bras à son cou tout en se tenant derrière lui. Sa tête contre la sienne, elle regarde Adriel en souriant d’un air amusé. « Je vous ai manqué ? » Elle jette un oeil à sa montre. « On va pas tarder. Il faut encore qu’on répète notre chanson » Pas que ça l’enchante de devoir laisser Nel. D’ailleurs elle reste coller à lui. Sentir le contact de sa peau sur la sienne lui donne des frissons. L’envie de lui déposer un million de bisous dans son cou la démange. Mais il fallait qu’elle se tienne sage. Surtout là, en plein public, sous les yeux d’Adriel.

CODAGE PAR AMATIS



Manders  ▬ Manders un jour, Manders toujours :l:

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Jb1dilb
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OrLErGE
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café OBCGg4U
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café IUJCx06
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Mayers
Adriel Mayers
le lord manders
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (11/10/1993).
SURNOM : Addie, Adibou, Didi, Adri, ce que vous voulez.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie... c'était écrit dans les étoiles ♡
MÉTIER : Photographe(-journaliste) à son compte.
LOGEMENT : Vient d'emménager avec Link au 501 Maine Road dans Redcliffe
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 8Js7
POSTS : 454 POINTS : 735

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Adriel est un esprit libre, l'idée d'être pris quelque part, que ce soit un lieu, une situation financière, une carrière, lui fait peur. ♡ Il a un tatouage qui dit "smile and the world will smile with you" sur le poignet gauche (d'ailleurs, il est gaucher). Il se l'est fait à son endroit préféré au monde, à Hawaii, alors qu'il était en voyage (2016-2019). ♡ Adri est tombé en amour avec la photographie à sa deuxième année d'université. ♡ Adriel est du genre sociable, il n'est pas timide du tout et n'hésite pas à aller parler aux gens. Il est attentif, généreux, et il écoute mieux qu'il ne parle
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Ambre+LylaCharlie (event)Cleo#1Diego#1Erin (fb#1)Erin#9Garret#1Inaya#1Link#1Lyla+MayersMason (event)Rp anniversaire d'Ellie

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Tumblr_p4dt0iBBJN1tmdy4do1_250
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Cngk
♡ Manders un jour, Manders toujours ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Mayers1
♡ Les Mayers ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Nicy
♡ Mieux vaut tard que jamais ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Quatuor3
♡ Le fameux Quatuor ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Yl1lYN2
♡ Comme une soeur ♡

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Qkf0
Mahina.
RPs EN ATTENTE : ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 3dgo
Peter Quill Manders, aka Chat (un Bengal) et Rocket le hérisson. Les babies. Mais aussi Akela et Burton, bien sûr ♡

Visiter l'appartement de Link et d'Adriel.

RPs TERMINÉS : Ambre
Ava
Dani
Chloe#1
Ellie#1
Cleo+co (Open House)
Erin#1+EliasErin #2#3Erin#4+Geo#5Erin#6+MinaErin#7Erin#8
Lawrence#1
Lyla#1
Maxence #1#2
Stacey
Svetlana
Tessa #1#2 ♡ ✎Tessa#3+Andrew ♡ ✎Tessa #4
Théo#1
Rp anniversaire de Link
AVATAR : Gregg Sulkin
CRÉDITS : MpitiousMermaid // Gif Ellie/Adriel: Eleonor Sanders // Gif Mayers: Théo Mayers
DC : Coming soon?
PSEUDO : MpitiousMermaid
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34814-adriel-life-is-short-and-the-world-is-wide-s-r https://www.30yearsstillyoung.com/t34956-adriel-mayers-we-re-all-mad-here https://www.30yearsstillyoung.com/t35030-adriel-mayers https://www.30yearsstillyoung.com/t35032-adriel-mayers#1576980

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café EmptySam 3 Avr - 7:35




Couleur café, que j'aime ta couleur café

La bonne humeur d’Erin est un peu sa marque de commerce, elle sait comment mettre le soleil dans la vie de ceux qu’elle côtoie; mais aujourd’hui, elle est particulièrement éclatante et, curieux d’en connaître la raison, je lui demande si elle va bien. Elle accompagne sa réponse de multiples bien et de gloussements, avant de m’avouer qu’elle a franchi un cap avec ce gars. Un cap… en réalisant ce qu’elle entend par là, mes joues s’empourprent légèrement, je détourne le regard une fraction de seconde. Un petit sourire finit par s’infiltrer sur mes lèvres quand elle mentionne un voilier. Erin me confirme en hochant la tête. « On a navigué droit vers le paradis. C’est même moi qui tenait la barre » Je hoche la tête à mon tour, impressionné. « Tu devras m’amener faire un tour un jour alors, pour me montrer comment tu t’en sors… » Je commente que de le faire sur un bateau bat clairement le faire dans la douche chez mes parents — sortant des souvenirs ce jour où ma mère était rentrée plus tôt que prévu et avait failli nous surprendre. Elle aurait certainement pété un câble si c’était arrivé. Erin se concentre sur son stationnement avant de me répondre, réponse accompagnée d’une petite tape sur mon épaule. « Tes parents ont toujours pensé que j’avais une mauvaise influence sur toi. Ils n’avaient peut-être pas tort. » Je ris. C'est drôle, je me disais la même chose d'Elias, il doit penser ça de moi. « Ils seraient surpris d’apprendre que c’est plutôt moi qui ai une mauvaise influence sur toi », je réplique, les yeux pétillants, avant d’enchaîner avec un clin d’oeil. « T’sais la bouteille d’Absinthe que je t’ai rapportée d’Allemagne… » Petit souvenir de voyage il y a quelques années. Mes parents sont partagés pour Erin. D’un côté, quand nous étions adolescents, ils voyaient bien à quel point elle était studieuse et avait de bonnes notes, ce qui ne manquait pas de leur plaire. Mais d’un autre côté… c’est une fille, et ils avaient peur qu’elle me distrait dans mes études et tout. La vérité, c’est que je suis toujours arrivé à me distraire tout seul, et Erin a bel et bien essayé de m’encourager à étudier. C’est moi qui la distrayait au final, et nos rencontres chez moi finissaient toujours par de grands fous rires et des devoirs non faits. Ce qui, bien entendu, déplaisait à mes parents, et ils en tenaient Erin responsable. Et bon, okay, ils ont bien vu son côté un peu plus fêtard le weekend durant ma première année à l’uni, quand une fois, après qu’on ait un petit peu beaucoup bu, on est rentrés dans ma chambre en faisant beaucoup de bruit. Disons que je me suis fait engueuler le lendemain, un petit peu beaucoup. Je tente de m’assurer auprès de ma meilleure amie qu’elle me présentera le fameux gars dont elle me parle depuis un moment, je veux bien le rencontrer, même si j’anticipe un peu la rencontre. Ce sera la première fois qu’elle me présentera un homme… « Si tu promets d’être sympa avec lui. Sinon je serais obligé de te bouder jusqu’à la fin des temps .» J’éclate de rire. « Tu sais très bien que tu ne seras jamais capable de me bouder jusqu’à la fin des temps, Sanders », je réponds en levant un sourcil. « Et je suis toujours sympa. » Chaque fois qu’elle a voulu me bouder, ça n’a pas duré longtemps. L’inverse est également vrai, on n’arrive pas à se faire la tête bien longtemps. Lorsqu’on ne se parle pas, ça me pèse, elle me manque trop rapidement. Si elle ne me le présente pas bientôt, en tout cas, je vais finir par croire qu’elle a quelque chose à me cacher. « Je vous trouve bien curieux monsieur Mayers. Il n’y aurait-il pas une petite pointe de jalousie qui sommeille en vous ? » Je roule des yeux. « De jalousie? Pff, du tout », je rétorque en levant le nez. Juste inquiet qu’elle ne m’accorde plus autant de temps, plus ça devient sérieux avec le gars. Je sais très bien qu’elle m’a toujours promis que si un jour elle est en couple, j’aurai toujours ma place. En tout cas, ce type semble la rendre vraiment heureuse… c’est l’important, non?

Je me questionne tout haut si boire un café, c’est un nouveau type d’invitation à aller prendre un verre, phrase pleine de sous-entendus, bien sûr. Erin m’ébouriffe les cheveux et je ris, me les replaçant en sortant à mon tour de la voiture. Il est temps que je sache son nom et je le lui demande sans plus attendre. Suis-je surprise qu’elle lui ait déjà trouvé autant de surnoms originaux? Pas vraiment, non, c’est bien son genre. Elle m’en fait encore découvrir à mon encontre, même aujourd’hui, après une quinzaine d’années d’amitié. Je devrais peut-être prévenir ce pauvre gars de ce qui l’attend. « Il adoreeee !! », répond-elle quand je dis, sarcastique, que ça doit vraiment lui plaire, à son motard, qu’elle l’appelle Captaine grincheux. « Bien sûr, bien sûr. » Au moins, je peux maintenant l’appeler Nel, c’est beaucoup plus court; parfait selon Erin.

Ce n’est pas rare qu’Erin et moi arrivions à nous enfermer dans la bulle Manders en oubliant les gens autour. C’est donc sans gêne et malgré ses protestations que je nous fais entrer avec Erin en poche de patate. Tant pis si les gens nous trouvent immatures, on s’amuse trop. Peut-être moi un peu plus. Mais on est brusquement sortis de cette bulle lorsque quelqu’un attire son attention et qu’elle se met à chuchoter. Pris de court, je la dépose sur le sol et la regarde s’avancer vers un homme plus âgé que je ne reconnais pas et que je suis loin de me douter comme étant Nel. Et pourtant, c’est bel et bien lui. Beaucoup trop surpris pour me retenir, je lui passe le commentaire que ce n’est pas comme ça que je l’imaginais. Je ne sais pas trop comment je l’imaginais, mais ma meilleure amie ne m’a jamais mentionné qu’il avait quoi… au moins vingt ans de plus qu’elle? Je réalise que j’ai fait une gaffe quand Erin tente de m’envoyer son mécontentement en télépathie et que Nel, sur la défensive, fait la remarque que je l’imaginais sans doute avec vingt ans en moins. Alors je tente de sauver la situation, de sauver ma peau plutôt — d’Erin ou de son copain, je ne sais pas trop — en inventant une excuse tirée tout droit de stéréotypes. Du coin de l’oeil, je vois Erin ouvrir la bouche comme pour dire quelque chose, comme si j’avais dit une autre bêtise. C’est mieux, non? que je tente de lui envoyer par télépathie. Mais je n’ai jamais su si ça fonctionnait réellement. « Mais ? » Je hausse les épaules, nerveux. « Oh, mon cuir des Hells Angels est au pressing, avec ma collection de bandanas. » Je ravale ma salive, mais ne répond rien, par peur de m’enfoncer encore plus. J’ai envie de rentrer six pieds sous terre. Un autre rire nerveux s’échappe de mes lèvres. Je n’arrive pas à déchiffrer l’expression de l’homme, s’il est… moqueur, ou réellement insulté. Ou autre. Erin esquisse un petit sourire avant d’embrasser le motard, et je tente de leur laisser un peu d’intimité et de chasser mon malaise en empoignant le premier sac de café qui me tombe sur la main, comme si c’était exactement celui-là dont j’avais besoin. Erin nous entraîne sur la terrasse sans nous laisser réellement le choix et elle présente Nel et Burton l’un à l’autre. J’observe l’homme se mettre au niveau du chien pour faire sa connaissance, impressionné qu’il prenne le temps et aussi de son aisance avec l’animal. La blonde s’y met également en entourant ses bras autour du cou de son chien, lui murmure quelque chose à l’oreille que je n’arrive pas trop à saisir. Les mains de nouveau dans mes poches, j’observe ce qui se passe sous mes yeux en regrettant de ne pas savoir comment prendre les bus de Brisbane. Elle finit par se pencher pour embrasser de nouveau Nel et annonce qu’il est adopté par le Berger allemand. Celui-ci ne semble en effet pas voir de menace en lui, ce qui a le don de me rassurer quelque peu. Si Burton a un bon feeling… moi aussi, pourquoi pas.

Une fois à la table, nos commandes passées, je garde mes mains sur mes genoux, incertain de comment agir dans une telle situation. Beaucoup plus mal à l’aise que je ne le devrais être, peut-être. Alors je me tais, j’observe, surtout. Je marmonne qu’il y a réellement du café dans leur histoire, prenant en compte que ce n’était pas un prétexte pour qu’elle vienne chez lui. Ou peut-être que oui, mais pas dans le sens que je l’attendais. Nel se tourne vers moi et je me rends compte que mon commentaire n’était pas que dans ma tête. Il est où ton filtre aujourd’hui, Mayers? Pas que j’en aie réellement un d’ordinaire non plus, je ne prends pas souvent le temps de mâcher mes mots avant de les cracher. « Tu disais ? » Mon regard se tourne vers Erin, dont les joues rougissent quelques peu, et je me mords la lèvre en réalisant que j’en ai trop dit. Mais avant que je ne puisse répondre, Erin me devance. Tant mieux. « Rien d’intéressant. » Son regard se fait insistant et je choisis de me taire, avant d’adresser brièvement un sourire à Nel, comme pour approuver ce que sa copine vient de lui dire. C’est ça, c’est ça, rien d’interessant. De toute manière, Erin me présente officiellement à lui en disant que je suis son meilleur ami, ajoutant qu’il doit m’impressionner parce que je suis un vrai moulin à paroles d’habitude. Même pas vrai, pff. Alors que ça se bouscule dans ma tête, alors que je suis toujours surpris par l’âge de l’homme même si au fond, je sais que ça ne change strictement rien — Erin est heureuse, c’est l’important, non? —, je l’encourage d’une voix dénuée d’émotions à foncer, tout en prenant une longue gorgée de mon frappé. Erreur, je me tape un brain freeze qui me fait super mal. « Bien fait ! » Lorsque j’ouvre de nouveau les yeux, Erin me tire la langue. Ma mine se renfrogne et je me cale davantage sur ma chaise, je l’interroge finalement du regard. Bien fait? « C’est ça, je dois sans doute l’impressionner. » Je tourne la tête vers Nel, surpris par son commentaire, lui lance un regard noir le temps d’une seconde. Calme-toi, Adriel. Je suis conscient que mon comportement ne fais que renforcer mon malaise, et probablement celui des deux autres. Joue-la cool, Adri. Je soupire, me passe une main sur la nuque… me lance. « Non », je commence plus doucement, « je… » Je veux dire que je ne suis pas habitué à voir Erin au bras d’un autre homme, d’un homme tout court. Bon, je l’ai déjà vue danser dans un nightclub avec un autre gars, mais en général quand on va fêter ensemble on finit par danser ensemble comme des fous, parce qu’on sort pour passer du temps ensemble et non pour flirter. Mais bref, ça me fait tout drôle de la voir toute… amoureuse comme ça. Je ne crois pas qu’elle l’ait été de moi et bon, c’est certain que ça me fait un petit quelque chose. Même si notre amitié me convient parfaitement. Faut juste que je m’habitue, c’est tout. Mais c’est le genre de trucs que je n’arrive pas à exprimer tout haut et puis, de toute manière, ce n’est pas à moi à dire au copain d’Erin que, pendant longtemps, elle se refusait à être en couple. Alors je me ravise et, voulant détendre l’atmosphère un peu, me détendre moi surtout, je laisse un petit sourire atterrir sur mes lèvres. « C’est à cause des Hells Angels. » N’importe quoi.

Erin termine sa boisson en peu de temps. Automatiquement, je tends la main pour lui essuyer le petit peu de crème qu’elle a au bord des lèvres et elle se penche même dans ma direction, anticipant ce que je m’apprête à faire. Parce que bien entendu, ce n’est pas la première fois que ça arrive. Mais au dernier instant, je me ravise et pose les deux mains sous la table, sur mes genoux. Ce n’est pas ma place. Et bien sûr que ça me fait quelque chose, je sens que je vais devoir surveiller mes gestes envers ma meilleure amie. Mais il le faut, c’est comme ça. Elle a Nel pour s’occuper d’elle, maintenant… Et alors que je fais travailler mon cerveau pour trouver un sujet de conversation, il pose son bras sur le dossier de la chaise d’Erin. D’accord, j’ai compris. Alors je tente un peu d’humour en m’informant ce qu’il fait dans la vie en plus de coller ce sourire sur les lèvres de Riri, comme pour lui montrer: c’est ta copine, je sais, je remarque bien que tu la rends heureuse. Avant de répondre, il passe son pouce sur les lèvres d’Erin et je dévie le regard sur Burton, occupé à se prélasser au soleil.Ça a l’air de faire plaisir à la blonde qui s’était un peu renfermée après que j’aie tassé ma main. « Je suis voiturier. A l’Emporium Hôtel.  Pour le moment. On verra pour la suite. » Je hoche la tête, souriant quelque peu. « Cool, tu dois avoir l’occasion de conduire de très belles voitures », je fais, impressionné. Mais j’ai à peine le temps de terminer ma phrase qu’Erin se prononce. « C’est tellement classe ! Pourquoi me l’avoir caché ? Je m’étonne que tu n’ai pas de voiture d’ailleurs ! Mais j’adore ta moto. » Je lui lance un regard plein de points d’interrogation. Comment ça, elle ne savait pas ce qu’il faisait dans la vie? Bon, je me doute qu’il lui ait “caché” intentionnellement s’il me l’a dit aussi facilement, mais c’est… bizarre. « Tu es musicien, n'est-ce pas ? » Je penche la tête, pris de court par sa question. Comment est-ce qu’il sait que je suis musicien? Erin le lui a dit, peut-être, je ne sais pas. Mais elle a l’air tout aussi surprise que moi. « Surtout avec Erin », je dis avec un petit rire. J’ai commencé à apprendre la guitare vers mes douze ans, je la gratte par moi-même ici et là, mais cette passion, je l’exploite vraiment plus avec ma meilleure amie. « Mais je suis photographe, sinon. » « Et chanteur... Je savais que ta voix me disait quelque chose. » J’ouvre la bouche pour répondre quelque chose, mais vraiment, je ne comprends pas d’où ça sort. Je peux bien croire que j’ai une belle voix quand je parle, mais je doute que c’est ce qui lui dit que je chante aussi. « Ahhhh », je fais quand il sort la clé SD de sa poche, la reconnaissant tout de suite. Erin et Nel se regardent dans les yeux alors qu’il lui rend la petite carte. Je n’avais aucune idée qu’elle l’avait prêtée à son copain ou à qui que ce soit, en fait. Elle lui parle d’une chanson qui devrait lui plaire et je sais exactement de laquelle elle parle. Son sourire se fait malicieux lorsqu’elle se retourne vers moi et je me doute de ce qu’elle va me demander. « On pourrait même la chanter en live ! Hein Didi ? » Je jette un petit regard à Nel. « Hum… » « Rahh arrête de faire ton timide. Ça te ressemble tellement pas. » Elle me tire la langue de nouveau et je roule des yeux, un petit sourire en coin, lui tirant la langue finalement à mon tour. « Bon, d’accord, si tu veux. » Comme si c’était une concession que je lui faisais. « En échange, on fera A Friend Like Me, okay? Je veux incarner Will Smith sur scène. » C’est à moitié une blague, mais j’aimerais vraiment ça. C’est pas la meilleure chanson pour un duo, par contre.

Peu après, Erin se lève en disant qu’elle revient et elle embrasse Nel sur les lèvres en lui caressant la joue. Je croise les bras sur mon torse, ne sachant pas encore si je dois regarder ailleurs ou quoi pour leur laisser de l’intimité, me sentant un peu de trop pour être honnête, lorsque j’ai le droit également à un baiser — sur la joue, évidemment. Oh, et elle m’ébouriffe les cheveux au passage. « Sois sage » Je lève les yeux sur elle. Toujours, pff. « Tu vas où? » je lui demande, commençant à paniquer intérieurement en réalisant que je vais être seul avec Nel. Et Burton; mais lui, il m’aime déjà. Et puis, le clin d’oeil d’Erin ne me dit rien de bon. Je la suis s’éloigner du regard en portant ma paille de nouveau à mes lèvres, tout pour retarder que j’aie à dire quelque chose. Je pose les yeux sur Nel, me demandant ce dont on pourrait bien parler en attendant que la blonde revienne, ou si on va rester là à nous dévisager jusqu’à ce qu’elle refasse son apparition. ERIN REVIENS. Pourquoi? « Alors… » Mais à ce moment-là, mon téléphone vibre. Mon sauveur. Je le tire de ma poche pour observer l’écran et le fixe un instant. « J’ai DIS sois gentil !!! Fais lui un sourire » Je relève la tête pour chercher Erin des yeux, je ne la vois pas, mais elle doit être tout près, pourtant. Elle nous voit, non? Ou elle anticipe? Je me tourne de nouveau vers Nel, tente de sourire. Montre pas trop tes dents, Mayers, c’est bizarre. Ma bouche se ferme. « SINCÈREEEE le sourire. » Okay, elle nous voit vraiment. Je roule des yeux de nouveau. « Ah… je… c’est ma mère, elle me prend encore pour un gamin de dix ans », je dis en levant mon téléphone pour justifier que c’est pourquoi j’ai roulé des yeux, ne voulant pas qu’il pense que c’est à cause de lui. « Tu viens de Brisbane, sinon? » C’est la première question qui me vient en tête.

Quelques minutes beaucoup trop longues après, Erin revient et je me laisse tomber contre le dossier de ma chaise, soulagé. Enroulant ses bras autour du cou de son copain, elle me regarde avec ce petit sourire que je lui reconnais très bien. Je la foudroie du regard en voulant dire mais pourquoi t’es partie?. « Je vous ai manqué ? »  « Toujours, tu le sais bien. » Je jette un bref coup d’oeil plein d’hésitation vers Nel. Était-ce trop, ma réponse? Erin regarde sa montre et dit qu’on ne va pas tarder, qu’il faut encore qu’on répète notre chanson. Je recule ma chaise, me préparant à partir. Elle a raison, il faut qu’on répète, la soirée est bientôt et on a une semaine chargée qui nous attend. Je me lève et tends la main à l'homme. « Ça a été un plaisir de te rencontrer, Nel... », je dis, laissant un petit sourire se poser sur mes lèvres. Bon, un plaisir... un peu stressant, il faut dire. Mais enfin, je peux mettre un visage sur celui dont me parlait Erin depuis quelques temps. Je m'éloigne légèrement afin de les laisser se bécoter ou whatever, je me concentre plutôt sur Burton à qui je fais des gratouilles sous le menton, attendant que notre meilleure amie vienne nous rejoindre.

♡ code par mpitiousmermaid ♡




♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café BvSUEAs
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café NCLDdV8
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café MGSbLAu
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café 335306globetrotter
♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Q3KDf73
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty
Message(#) Sujet: Re: ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café ♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

♛ Couleur café, que j'aime ta couleur café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-