AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Note d’Espresso – Oro di Napoli Lot 48 capsules compatibles ...
5.73 € 8.67 €
Voir le deal

 need somewhere to crash (ft. geo) #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
need somewhere to crash (ft. geo) #1 5de495f78455a0b7498abe94afe3f0952fd1551c
POSTS : 4757 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 2o5q
MILABY (fb) #1 « find light in the beautiful sea i choose to be happy you and I, we're like diamonds in the sky you're a shooting star I see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive we're like diamonds in the sky i saw the life inside your eyes so shine bright, tonight you and i. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : moneyhoney (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyMar 16 Fév 2021, 00:53



need somewhere to crash -- @Geo Caulfield   need somewhere to crash (ft. geo) #1 2954228499

15 février 2021, 3 heures du matin. Milo était sur le parking de l'hôpital, il aurait crevé pour un verre de whiskey. Il avait envie de crier, de dépoussiérer ses poumons de cette rage, mais aussi d'avoir ce connard qui avait flingué en l'air Lou et qui n'avait pas eu les couilles d'assumer ses actes. Quand Zoey lui avait appris qu'il y avait eu un délit de fuite alors que le petit corps de Lou s'était retrouvé projeter en l'air, le sang de Milo n'avait fait qu'un tour. Le militaire avait qu'une idée en tête, c'était de retrouver ce connard et de lui faire subir le même sort. Il devait se calmer, il devait aussi trouver un endroit où crécher. Il n'avait pas prévu tous ces détails... Le métisse avait pris la route de la nuit de samedi à dimanche, pour arriver dans la matinée et recroiser le regard bleuté de la blonde qui avait fait battre son coeur pendant des années. Il savait pourtant que la flic le détestait pour l'avoir abandonné lors de sa grossesse, il y a maintenant plus de dix ans. Milo avait ses raisons, des raisons sombres qu'il avait caché à tout le monde, exceptées quelques personnes... une poignet de personnes avec qui il avait dû vider son sac pour ne pas avoir tout ce poids sur les épaules. D'ailleurs, il était sur parking, tel un homme libre et se disait qu'à tout moment, on pouvait le repérer. Le militaire était loin de s'imaginer qu'il s'en était passé bien des choses en ville et que Mitchell n'avait plus autant d'influence qu'auparavant. Il n'en savait rien, et avait donc cette boule au ventre qui ne l'avait pas quitté depuis qu'il avait vu le panneau "Brisbane" en arrivant en ville la nuit dernière. Il avait passé la journée ici avec Zoey, et les médecins, il avait besoin de dormir, ou plutôt, de boire.

Le militaire se souvenait d'une information primordiale à propos d'une personne qui avait toujours fait partie de sa vie, aussi loin qu'il pouvait s'en souvenir... Il enfila le casque de sa moto, son sac sur le dos, il monta sur sa moto, sa meilleure amie. Elle ne l'avait jamais lâché, toujours là pour l'amener là où il le souhaitait, et aussi vite que possible. Ce fût le cas une nouvelle fois, il fit vrombir la moto dans le quartier Bayside de la ville, jusqu'au numéro 61.

4h23 du matin. Il retira son casque, il avait une sale mine sur le visage. Milo était fatigué par la route, fatigué par le chagrin et la colère, son visage ne dissimulait pas ses heures d'inquiétude. Il ne savait même pas s'il était là mais un élément lui donna espoir que son appel à l'aide ne resterait pas en vain. Il descendit de sa moto, le sac sur le dos, une tête de déterré, et passa devant une autre... Il sourit en voyant qu'il n'avait pas changé ses belles habitudes. Milo tenait le goût de conduire une moto de l'homme qui vivait dans cette baraque. Il resta de longues minutes à douter, à se demander s'il ne ferait pas mieux de se faire tout petit et d'aller dans une chambre miteuse d'un hôtel le long du highway. Il finit par sonner, il entendait le bruit de mer de l'autre côté et était en train de se faire la remarque que Nel avait plutôt bien réussi pour se retrouver là aujourd'hui. La porte s'ouvrit sur un homme marqué par les débris du temps également, leurs regards se croisèrent, et Milo avait presque envie de s'effondrer.  « T'aurais pas un peu de bourbon à offrir à une vieille branche ? » lâcha-t-il entre ses dents, passant sa langue sur ses dents, il avait la gorge asséchée, peut-être tout autant que son âme. Nel était au courant que Milo ne devait pas foutre un pied à Brisbane, et même si le militaire en savait peu sur les activités en ville de l'homme face à lui, il savait pertinemment qu'il saurait en toutes connaissances de causes que le militaire n'avait rien à faire ici. Pourtant, il était bel et bien là, en chair et en os, et en plus de lui demander un verre, il lui demandant l'exil; l'exil de pouvoir se cacher ici le temps de l'opération de sa fille, le temps de pouvoir se retourner, le temps de pouvoir... souffler. D'aussi loin qu'il se souvienne, Nel avait été présent toute sa vie et il gardait des souvenirs de ses moments avec lui, d'un grand frère peut-être peu fréquentable mais qui donnerait sa vie pour ses proches. Le motard était au courant de tout, des mésaventures du père Wilson qui avait entraîné les sacrifices personnels du fils, comme par exemple, fuir Brisbane alors que sa petite-amie était enceinte. Milo ne pourrait jamais se pardonner même s'il n'avait jamais cessé d'être là -à distance- pour Lou, il savait qu'à l'époque, c'était la seule solution à prendre pour les protéger. Toutefois, le père inquiet était loin de s'imaginer que son ami en avait peut-être autant sur le cœur que lui, et qu'il y aurait bien plus qu'un verre partagé durant cette nuit.



need somewhere to crash (ft. geo) #1 RFK1Pd3
need somewhere to crash (ft. geo) #1 335306globetrotter
need somewhere to crash (ft. geo) #1 7IiCeQW
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Q8kNWrA
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Nb66H4Z
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires, bien qu'une jolie blonde occupe une grande partie de son esprit.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 574 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : need somewhere to crash (ft. geo) #1 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Erinel ○ Don't kiss me right now, don't tell me that you need me. Don't show up at my house, all caught up in your feelings. Don't run me round and round. Don't build me up just to let me down, just to let me down, down, down. #4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : need somewhere to crash (ft. geo) #1 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 22/08/2020

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyJeu 18 Fév 2021, 06:22



@milo wilson & geo caulfield



 
Son regard flottait dans le vide, à l’instar de son âme qui semblait se détacher lentement de son corps. Geo buvait, il buvait trop, il n’avait aucun contrôle. Il s’efforçait de se réfréner mais force était de constater que c’était un échec. Il pouvait tenir quelques heures, quelques jours au mieux, mais passé ce délai, les tremblements et le mal-être devenaient trop insupportables. Il avait besoin d’aide. Il s’était cru incapable d’en demander, trop honteux de ce qu’il s’infligeaient. Il ne désirait pas parasiter la vie des rares proches qui toléraient encore sa présence. Mais Andrew avait été là. Il avait compris. Il avait été profondément touché et Geo l’avait instantanément regretté. Mais il allait l’aider. Tout irait mieux, n’est-ce pas ?

Il avait suivi les recommandations. A la poubelle les fonds de bouteille, les spiritueux bon marché tout justes bon à vous retourner la tête en un brouhaha tonitruant. Il avait confié ses bouteilles les plus précieuses à Andrew. Enfin, il les lui avait prises, plutôt. Mais même là, ce n’était pas assez. Il avait acheté à boire en sortant de l’Emporium Hotel. Il avait cédé à nouveau après presque soixante-douze heures de lutte.

C’était pas faute d’avoir des espoirs auxquels se raccrocher, pourtant. Mais il était pris dans un engrenage vicieux dont il ne parvenait pas à se défaire. Vers trois heures du matin, il trouva le sommeil, allongé sur le canapé, un vieux vinyle jouant un air de jazz paisible. Il cru d’abord halluciner lorsqu’il entendit le bourdonnement de la sonnette. Mais en se redressant, une nouvelle sonnerie se fit entendre. Il ne rêvait pas. D’un pas mal assuré, il se dirigea vers la porte. Il s’adossa contre celle-ci, jeta un oeil à la pendule murale. Quatre heures vingt-cinq. Qui cela pouvait-il être ? Il n’y avait qu’une personne, à ce jour, capable de venir à une heure pareille. Andrew. Il soupira, se disant que le timing était absolument exécrable. « Andrew, je ne peux pas… » commença-t-il en ouvrant la porte. Il se stoppa net, ses yeux se firent ronds comme des billes. « T'aurais pas un peu de bourbon à offrir à une vieille branche ? » Lança l’homme qui se tenait sur le pas de la porte. Ce teint hâlé, ces yeux clairs qui vous transpercent. Geo ne connaissait qu’un homme capable de faire ça. Enfin, capable, c’est ce que Geo conclut en le voyant à sa porte. « Putain de merde, Milo ! » lâcha-t-il. Il était à la fois soulagé de ne pas avoir à subir le regard, bien que d’une infinie bienveillance, de son meilleur ami, mais aussi choqué de voir que le gamin à qui il apprenait des farces diverses et variées lorsqu'ils étaient mômes se trouvait là. Qu’est-ce qui pouvait bien l’amener ici, de surcroît à une heure pareille ? Un frisson lui parcouru l’échine. « Tu veux crever ? Reste pas là ! » Il l’empoigna par l’épaule et le fit rentrer à l’intérieur, ne manquant pas de balayer la rue du regard.

Là, Geo passa ses mains sur son visage. Qu’est-ce que Milo Wilson pouvait bien faire à Brisbane ? Il avait des pulsions suicidaires ? Une seule option possible. Sa famille était ici, et pour qu’il se déplace jusqu’à Brisbane, c’est que quelque chose d’important s’était produit. Est-ce que cela avait un quelconque lien avec les évènements du Club qui se sont déroulés aux docks, il y a quelques heures ? En effet, le discours de Raelyn résonnait encore dans la tête de Caulfield. Cela n’avait pas aidé l’homme à garder la tête froide et le sang clean, avouons-le. Mais cela ne pouvait pas être ça, n’est-ce pas ? Non, Milo était là pour une tout autre raison. « Putain de merde, Wilson… » souffla-t-il, encore abasourdi par cette visite nocturne. « Rentre. Reste pas là. Assied-toi. » Par chance, la maison avait été nettoyée de tout bris de glace ou cadavre de spiritueux. Sans ça, le jeune Wilson aurait eu une image bien entachée de son comparse. « Tu trouvais la vie un peu trop simple pour te risquer à poser un pied à Brisbane ? » Lâcha-t-il en sortant deux verres du buffet bas. C’est vrai qu’il aurait pu demander ça plus habilement. Mais il avait une légère carence en sommeil et une certaine addiction à gérer. Concernant le cas Wilson, si Mitchell était officiellement à la porte du Club (ainsi qu’en cavale), il n’en demeurait pas moins un homme auquel l’envie de chercher des noises vous passe bien vite. Alors que diable foutait Milo ici ? La coïncidence était sensée mais difficile à croire. Cet alignement d’astres ne prédisait aucune fortune. Au contraire, il allait sceller sa perte, s’il s’attardait ici. Geo se dirigea vers le salon, alluma une lampe, invita Milo à le suivre. Milo, c’était un peu la rencontre improbable de sa vie. Le gosse croisé par hasard parce que ses parents rendaient visite à de la famille restée en Oregon. Alors ils avaient sympathisé, traîné ensemble. Ce n’était pas du tout dans les habitudes de Geo, pourtant. Mais Milo avait cette intelligence cognitive et émotionnelle qui le fascinait. A l’époque, on aurait pu aisément confondre son discours avec celui d’un lycéen. Ils avaient parlé longuement, de tout et de rien. Et puis Geo lui avait montré des tonnes de conneries à faire dans les environs, pour que le jeune Wilson fasse passer le temps un peu plus vite, lorsqu’il s’ennuyait. C'est pourquoi tant de sentiments contraires prirent possession du corps de Caulfield. De la peur, de l'incompréhension, mais aussi une certaine joie.

@Milo Wilson  need somewhere to crash (ft. geo) #1 1287488235


Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
need somewhere to crash (ft. geo) #1 5de495f78455a0b7498abe94afe3f0952fd1551c
POSTS : 4757 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 2o5q
MILABY (fb) #1 « find light in the beautiful sea i choose to be happy you and I, we're like diamonds in the sky you're a shooting star I see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive we're like diamonds in the sky i saw the life inside your eyes so shine bright, tonight you and i. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : moneyhoney (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptySam 20 Fév 2021, 03:22



need somewhere to crash -- @Geo Caulfield need somewhere to crash (ft. geo) #1 2954228499

15 février 2021. Ses pensées vagabondaient entre le passé et le présent. Il se disait que chaque seconde passée à Brisbane pouvait lui coûter la vie et pourtant, sur sa moto, à toute allure, il n'était pas en train de partir, de fuir. C'en était fini, l'accident de sa fille l'avait fait revenir et il ne fuirait pas une fois de plus. Les conneries de son père avaient eu raison de lui, il avait sacrifié sa vie entière pour ne pas perdre ses proches. Il avait protégé sa sœur et son frère du passé sombre de leur père, il portait ce secret depuis des années, et aujourd'hui il avait encore dû faire semblant face à Zoey. La blonde n'avait rien compris au retour soudain du militaire, il n'avait pas pu lui dire la vérité, il avait bien trop peur qu'elle soit en danger suite à ses confidences. Milo n'était pas inconscient, il n'avait pas sacrifié dix ans de sa vie pour tout foutre en l'air maintenant. Toutefois, le militaire ne se voyait pas partir, tournait le dos à Lou alors qu'elle était entre la vie et la mort.

Il était tard dans la nuit, il était perdu et une adresse lui resta en tête, c'était sûrement le seul endroit où il pouvait débarquer à cette heure-ci sans craindre de se faire claquer la porte au nez. Il fut rassuré en voyant la moto de son comparse garée devant chez lui, un sourire s'afficha sur son visage en repensant aux balades qu'ils avaient pu faire dans le passé à sillonner les routes montagneuses de leurs terres d'origines. Milo était un joli panache d'origines, sa mère était européenne, un mélange latin entre la France et l'Italie alors qu'une partie de sa famille avait toujours vécu en Australie. Et il y avait son père, un afro-américain dont l'arbre généalogique disait que les Wilson en avaient longtemps bavé par le passé. Le cercle vicieux semblait se répéter... peut-être qu'ils étaient maudits. Ce qui était sûr c'était que Milo payait les conséquences des conneries de son père, et qu'il se retrouvait à quatre heures du matin passées à toquer à une porte d'un ami qu'il n'avait pas vu depuis bien trop longtemps. Pourtant, il ne se voyait pas aller ailleurs. « Andrew, je ne peux pas… » Milo était déjà rassuré de ne pas rester devant une porte fermée, et il enchaîna naturellement, comme si tout était normal de venir chez quelqu'un à une heure pareille. « Putain de merde, Milo ! » Milo arborait un petit sourire, malgré son air fatigué. Le militaire n'était pas étonné de le voir aussi surpris, en même temps il faudrait vouloir mourir pour braver les menaces de Mitchell Strange. « Tu veux crever ? Reste pas là ! » Milo se fit entraîner à l'intérieur, son sac à dos au bord de l'épaule, il tenait fermement son casque de moto.  « Je ne savais pas où aller. » confia-t-il, presque gêné de mettre Nel dans une telle situation. Bien sûr, le motard savait tout des conneries du père Wilson et des sacrifices qu'avaient dû faire Milo pour avoir la vie sauve, lui et tous les gens qu'il aimait. Dans cette supplique, il voulait faire comprendre à son frère spirituel qu'il était complètement perdu. Il était loin de s'imaginer qu'il débarquait à un moment où le monde de Nel était lui aussi tout chamboulé. « Putain de merde, Wilson… » Milo était prêt à se faire engueuler par son aîné, de toute manière, il avait passé sa journée à encaisser les remarques cinglantes de Zoey, un peu plus ou un peu moins, il s'attendait à tout. « Rentre. Reste pas là. Assied-toi. » Il n'osait plus bouger, à cette remarque le brun finit par poser son sac au sol et son casque sur une table, il traîna des pieds derrière Nel qui répondait à sa première demande en venant prendre deux verres, ceci annonçait qu'ils pourraient trinquer à ces retrouvailles. Ou pas - car il n'y avait rien à fêter en réalité. Milo se sentait toujours aussi petit face au quadragénaire devant lui. Il l'avait rencontré à une période où Milo aurait fait n'importe quoi pour s'amuser, encore jeune et insouciant, à chaque fois qu'il voyageait avec ses parents, Milo était toujours curieux et intuitif. Il fouinait, et avait fini par tomber sur cet adolescent aux airs rebelles - depuis, Nel était une sorte de grand frère spirituel, ce genre de personne que l'on prenait pour modèle. Milo avait fini par se mettre à la moto pour imiter Nel, et maintenant il ne pourrait s'en passer, il devait beaucoup de chose à cet homme. Milo était donc assez gêné de le mettre dans cette position, même s'il ne savait en réalité aucune information sur les dernières nouvelles du Club. Tout portait à croire que Milo pouvait marcher sereinement  en ville...  « Tu trouvais la vie un peu trop simple pour te risquer à poser un pied à Brisbane ? » Le militaire soupira, en s'asseyant sur le canapé. Il passa ses mains sur son visage, il aurait préféré embarquer sur son Tonnerre, au moins sur son bateau il était perdu en mer, et oubliait tout ce qui portait  sur sa vie privée.  « Un connard a monté en l'air Lou, elle est entre la vie et la mort à l'hôpital.  » lâcha-t-il, il passa sa langue sur ses lèvres avant de se les pincer, il avait mal rien qu'en prononçant ces mots mais il fallait bien qu'il dise les raisons pour lesquelles il risquait sa vie en venant ici. « Je ne pouvais pas... je ne pouvais pas ne rien faire, Nel.  » Il était complètement perdu, et apeuré. Il savait qu'il risquait sa vie mais aussi celles de Zoey et Lou en étant ici mais il n'avait pas pu se résigner à l'idée de rester paisiblement à Sydney sans rien faire, il se devait d'être là. Il s'avança pour appuyer ses coudes sur ses cuisses, et regardait Caulfield d'un air perdu. Son ami ne pouvait rien faire pour lui à part l'aider à noyer son chagrin peut-être. Milo espérait simplement qu'il comprenne à quel point le risque qu'il prenait en venant ici était censé, il n'aurait pas pu faire autrement, si ? Dans son regard, Milo cherchait probablement l'approbation de Nel pour se rassurer. Il n'était pas si fou...



need somewhere to crash (ft. geo) #1 RFK1Pd3
need somewhere to crash (ft. geo) #1 335306globetrotter
need somewhere to crash (ft. geo) #1 7IiCeQW
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Q8kNWrA
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Nb66H4Z
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires, bien qu'une jolie blonde occupe une grande partie de son esprit.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 574 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : need somewhere to crash (ft. geo) #1 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Erinel ○ Don't kiss me right now, don't tell me that you need me. Don't show up at my house, all caught up in your feelings. Don't run me round and round. Don't build me up just to let me down, just to let me down, down, down. #4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : need somewhere to crash (ft. geo) #1 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 22/08/2020

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyVen 26 Fév 2021, 08:50



@milo wilson & geo caulfield



 
« Quelle journée. » Le Club, Raelyn, la passation de pouvoir entre Mitch et elle. Enfin, c’était plutôt une appropriation de la couronne. A dire vrai, Mitch avait déserté la ville, à ce qu’il paraît. Le restaurant et le Club étaient sous scellés, restait à savoir où était vraiment Mitchell Strange. Une chose était sûre, mieux valait pour Milo qu’il ne soit vraiment plus dans le secteur. Car s’il n’était plus à la tête du Club, ses petits oiseaux les plus fidèles continuaient à coup sûr de lui chanter ce qu’il se passait en ville. Et la ville était un peu plus habitée ce soir. Milo Wilson était de retour, en dépit des menaces qui planaient au-dessus de lui.

Geo avait eu du mal à le croire, en le voyant là, sur le pas de la porte. Il ne s’attendait pas à ce qu’il le prévienne de sa venue, certes. Mais il ne s’attendait pas à le voir tout court. Une chose était sûre, pour qu’il en vienne à débarquer chez lui, après tant d’années et de surcroît à une telle heure, c’est qu’un évènement important s’était produit. « Je ne savais pas où aller. » lui avait-il confié, un peu penaud. Caulfield secoua le tête, balayant sa gêne au passage. Pas de ça entre eux. Alors sans plus de cérémonie, il l’avait invité à entrer. Mais là encore, comme un gramophone vieillissant, il n’eut de cesse de répéter ces mêmes mots, l’espace d’un instant. « Putain de merde, Wilson… » t’es inconscient ? T’es suicidaire ? T’es au courant, pour Mitchell, pour le Club ? T’es dans quel genre de merdier innommable pour te pointer ici en pleine nuit ? Trop de questions, mais pas de réponses. Pas encore. Pour commencer, il faudrait peut-être qu’il les lui pose vraiment, pour espérer avoir ne serait-ce qu’une piste de réponse.

Mais Geo se doutait un peu de ce qui l’avait poussé à venir ici. La chose la plus importante pour lui faire quitter son navire, c’était bien sa fille. Geo espère alors, à cet instant, qu’il ne lui porte pas de nouvelles sombres. Alors qu’il s’affairait en cuisine, il entendit le bruit de son sac, laissé tombé mollement au sol. Et puis celui de ses pas, lourds, fatigués. Il semblait supporter toute la souffrance du monde, sur ses épaules. Il finit par se laisser tomber sur le canapé, répondant enfin à sa question. « Un connard a monté en l'air Lou, elle est entre la vie et la mort à l'hôpital. »  Géo se figea, une main saisissant un verre, l’autre suspendue dans le vide. Il ferma les yeux. « Je ne pouvais pas... je ne pouvais pas ne rien faire, Nel. » Il comprenait mieux, maintenant. Cet acte dangereux, il savait déjà qu’il n’était pas motivé par une banale envie de changer de décor. Mais maintenant, il comprenait pleinement. Son emprise devint plus ferme autour du verre. Il se rasséréna pour ne pas le briser. « Tu ne pouvais pas ne rien faire, Milo. » souffla Geo, canalisant sa colère et confirmant ce que disait son ami. Il devait être là pour lui. Il semblait déjà complètement amorphe, épuisé par les évènements. Nul besoin de rajouter de l’huile sur le feu. Ce dont il avait besoin à présent, c’était d’un verre, d’une oreille attentive et surtout de la confirmation qu’il n’avait pas merdé. C’est ce qu’il lut dans son regard. Ses yeux clairs n’avaient jamais semblé si ternes, éteints.

Geo le rejoignit dans le salon, deux verres à whisky et une bouteille à la main. « Tu as pu la voir ? » demanda-t-il, mitigé. Il espérait que oui. Autrement, sous peu, Milo allait se changer en un lion que l’on aurait enfermé en cage. Tenez un père éloigné de sa fille, et voyez donc le résultat. Une personne qu’il avait dû ne pas louper, en tout cas, devait être Zoey. Nel versa un whisky et un soda, tendant le verre de spiritueux à Milo. « Est-ce que quelqu’un a pu identifier le conducteur, sa voiture, sa plaque ? » Il se laissa tomber dans le large fauteuil fatigué. « Tu sais qu’avec quelques infos… » il ne termina pas sa phrase. Milo savait très bien où il voulait en venir. Il soupira, but une gorgée de soda pour accompagner Milo. « Qu’ont dit les médecins ? » ajouta-t-il. Dans ce merdier innommable, la petite Lou se retrouvait la plus lésée. Si retrouver l’ordure qui était responsable de cela était important, la santé de Lou restait la priorité numéro un. Geo connaissait l’histoire de Milo, surtout sa relation avec sa fille et son ex petite-amie. Son départ forcé de la ville avait profondément blessé Zoey. Quant à Lou, il avait toujours prit soin d’elle, à distance. Elle recevait régulièrement tout ce dont elle avait besoin et plus encore. C’était la manière de Milo de ne pas perdre pied dans un monde où tout l’éloignait d’elle.

@Milo Wilson  need somewhere to crash (ft. geo) #1 1287488235


Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
need somewhere to crash (ft. geo) #1 5de495f78455a0b7498abe94afe3f0952fd1551c
POSTS : 4757 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 2o5q
MILABY (fb) #1 « find light in the beautiful sea i choose to be happy you and I, we're like diamonds in the sky you're a shooting star I see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive we're like diamonds in the sky i saw the life inside your eyes so shine bright, tonight you and i. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : moneyhoney (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyVen 05 Mar 2021, 01:15



need somewhere to crash -- @Geo Caulfield need somewhere to crash (ft. geo) #1 2954228499

15 février 2021. Milo était loin d'imaginer que son retour coïncidait avec le putsch organisé contre Mitchell Strange. Peut-être se présentait là une occasion de pouvoir rester auprès de sa fille sans avoir la boule au ventre à chaque coin de rue... Pour l'instant, le militaire n'en savait rien et savait qu'il y avait une clé de Damoclès au-dessus de sa tête. Mais il ne s'était pas résigné à faire demi-tour, malgré les mots de la blonde, de la mère de leur fille, le soldat égaré voulait rester dans les parages, au moins le temps de la convalescence de leur fille... Milo avait toujours vécu au jour le jour, et aujourd'hui encore, il continuerait à le faire. Le voilà donc au pas de la porte de Caulfield, le premier homme vers qui il se tournerait toujours en cas de pépins. Il était au courant de tout, pas de secrets entre eux, et en croisant ses yeux bleus embrumés par la fatigue, Milo savait qu'il ne comprenait rien de ce qui était en train de passer. C'était normal, et pourtant, en tant qu'ami de longue date, il ouvrit sa porte, l'attirant à l'intérieur pour éviter de se faire repérer même si l'heure tardive jouait en sa faveur. Toutefois, aucun facteur n'était à négliger quand on était écrit sur la liste noire de Mitchell Strange.

Un peu plus de vingt-quatre heures auparavant, il était encore à Sydney en train de siroter des bières avec Thomas. La réalité l'avait frappé de plein fer quand la mère de Zoey l'avait appelé pour le mettre au courant. Il avait passé la nuit à conduire sur sa moto avant de passer le dimanche complet à l'hôpital, il n'avait pas dormi et la fatigue le rendait d'autant plus sensible face à cette histoire. Il expliquait à Nel les raisons de son arrivée imprévue et risquée en ville. Milo ne se voyait pas attendre des nouvelles à des centaines de kilomètres d'ici, Nel savait à quel point Lou restait toute sa vie... Le militaire finit par lever son regard après ses explications, cherchant peut-être une certaine approbation de la part de son comparse. « Tu ne pouvais pas ne rien faire, Milo. » C'était évident, non ? Milo savait qu'au fond Nel avait envie de le secouer et de le renvoyer de là où il venait, car Nel était peut-être le mieux placer pour savoir que Mitchell ne déconnait pas avec les menaces de mort. Il sentait dans la voix du quarantenaire qu'il était perplexe face à cette situation, il se contenait peut-être même de le remballer et de le renvoyer chez lui...

« Tu as pu la voir ? » Milo hocha la tête, il avait la vision de sa fille branchée à ses machines, sa gorge se resserra, son cœur se brisa une nouvelle fois, il sentait les larmes lui venir dans les yeux. Il n'arrivait même pas à le dire à haute voix. Il la revoyait partir au bloc après un arrêt cardiaque, Milo se pinça les lèvres, complètement asséné. Il n'y croyait pas. « Est-ce que quelqu’un a pu identifier le conducteur, sa voiture, sa plaque ? » Milo soupira, voilà une information qu'il aurait aimé avoir mais Zoey avait été tellement préoccupée de voir sa fille se faire monter en l'air qu'elle n'avait même pas pris le temps de relever la plaque. « Zoey.. elle était là mais elle n'a rien retenu à part le modèle de la bagnole. » répondit-il assez difficilement, la voix tremblante il attrapait le verre tendue par son ami, il le remercia d'un regard complice, mais profondément attristé. Il porta alors le verre au bout de ses lèvres, sentant le spiritueux le brûler la gorge, une sensation aussi forte qui, malgré la fatigue, lui fit du bien.

« Tu sais qu’avec quelques infos… » Milo releva la tête, son ami s'était installé dans son fauteuil non loin de lui. Il passa sa langue sur ses dents, récupérant les derniers résidus du spiritueux sur ses lèvres, il pensait déjà à tuer cet homme de ses propres mains. « Je vais le tuer, Nel. Si Lou ne se réveille pas, je vais le tuer. » et il en était capable, car s'il y avait bien une chose à laquelle il ne fallait pas toucher, c'était bel et bien Lou Thomson. Il avait la gorge serrée par la tristesse mais aussi par la colère, car à ses mots, son regard se transforma et l'étreinte de ses doigts autour du verre se resserra au même moment. Il soutenait le regard, il était si déterminé à buter ce mec qu'il pourrait réellement le faire sans se poser de questions.  « Qu’ont dit les médecins ? » Ses yeux se fermèrent, il prit une grande inspiration, ayant cette image figée dans son esprit : celle de sa petite fille dans ce lit d'hôpital. « Ils ne savent pas si elle va se réveiller, on ne peut qu'attendre... » L'impuissance, Milo avait horreur de ça. Ne rien avoir en contrôle, c'était ce qu'il le faisait paniquer. Ce n'était pas pour rien qu'il avait fini chef d'un navire, ainsi il contrôlait tout l'équipage, et il savait tout en avance. La seule chose qui n'avait jamais eu en contrôle était bel et bien Zoey et Lou, car son père lui avait retiré le droit d'avoir une vie de famille... Il regardait Nel d'un air à la fois dépité et pourtant si renfrogné. Son ami savait pertinemment que lorsqu'il avait une idée en tête, il ne l'avait pas ailleurs.« Je suis désolé de te mêler à tout ça. » finit-il par dire, réalisant qu'en venant ici, il mettait aussi en danger Nel. Le militaire était loin de s'imaginer tout ce qui se tramait en ville...



need somewhere to crash (ft. geo) #1 RFK1Pd3
need somewhere to crash (ft. geo) #1 335306globetrotter
need somewhere to crash (ft. geo) #1 7IiCeQW
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Q8kNWrA
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Nb66H4Z
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
le loup solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires, bien qu'une jolie blonde occupe une grande partie de son esprit.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 574 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : need somewhere to crash (ft. geo) #1 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #3#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Mιᥲ ○ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone" ? #2#4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Erinel ○ Don't kiss me right now, don't tell me that you need me. Don't show up at my house, all caught up in your feelings. Don't run me round and round. Don't build me up just to let me down, just to let me down, down, down. #4

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Lot alike in the end. #1#2

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : need somewhere to crash (ft. geo) #1 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

AVATAR : Norman Reedus
CRÉDITS : Melofairy (code signa hors gifs + avatar + illustration) & Jamie Keynes (userbars)
DC : Nope
PSEUDO : Melofairy
INSCRIT LE : 22/08/2020

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyDim 28 Mar 2021, 03:13



@milo wilson & geo caulfield



 
Il n’aurait jamais pensé retrouver Milo ainsi, Caulfield. Pas le jour où les membres du Club se sont tous réunis, à la demande de Raelyn, pour annoncer la chute de Mitchell. Enfin, annoncer, quelques uns s’en doutaient largement. La jeune femme n’avait fait que confirmer des doutes déjà bien présents. Quelle ironie du sort, à bien y penser. L’homme qui voulait Milo pour mort était lui-même terré dans on ne sait quel recoin de la ville pour échapper à la flicaille. Et le must de cette histoire, c’est que le jeune Wilson était désormais chez lui, parce qu’un abruti de chauffard, pour peser ses mots, avait renversé sa fille et prit la fuite. Cette ascension avait-elle seulement une fin ? Espérons-le.

Quoiqu’il en soit, Milo était désormais chez lui, et il avait besoin d’aide. Alors Geo lui avait offert un verre, son écoute et son canapé. Il pouvait rester ici tant qu’il en aurait besoin. Et ça, il ne se priverait pas de lui rappeler. Mais avant cela, ils parlèrent de Lou. Milo opina du chef lorsque Geo lui demanda s’il avait pu la voir. Geo fut soulagé de se dire que sa fille n’était pas encore sous le bistouri des chirurgiens. Mais par la mine déconfite de son ami, Geo se doutait bien que tout ceci était loin de se limiter à cette simple pensée. Naturellement, Geo lui demanda si quelqu’un avait pu obtenir des informations sur le conducteur et le véhicule. Il lui suffisait de quelques informations pour prendre le relai. « Zoey.. elle était là mais elle n'a rien retenu à part le modèle de la bagnole. » pesta Milo. Geo leva une main en signe d’apaisement. « Eh, c’est mieux que rien. Laisse lui du temps, elle est aussi choquée que toi. Tu serais surpris de voir la quantité d’informations dont on peut se souvenir après un tel traumatisme. » répondit-il. « L’urgence n’est pas là. Ce type finira devant un tribunal, sois-en sûr. Pour l’heure, ta fille va avoir besoin de ses deux parents. » ajouta-t-il, insistant sur ses derniers mots. Dans les situations extrêmes, il n’est hélas par rare que les parents se rejettent la faute, ne faisant qu’ajouter de l’huile sur le feu. Mais dans l’histoire, ils en oublient le plus important. « Je vais le tuer, Nel. Si Lou ne se réveille pas, je vais le tuer. » pesta Milo, dents serrées. Là, Geo bondit de son fauteuil. « Tu ne vas tuer personne. » lâcha-t-il, pointant son ami du doigt. « T’as envie de passer le reste de ta vie sous les verrous ? Alors vas-y, te prive pas. » ajouta-t-il, volontairement dur. Il était hors de question que Milo se risque à de telles inepties. Ses paroles dépassaient sans doute sa pensée, mais Geo préférait tuer cette idée dans l’oeuf. A cet instant, il repensait à Milo, tout gosse, et à son père, et son coeur se serra un peu. Non, il ne concevait pas que Milo termine ses jours dans une cellule exiguë.

Les deux hommes redescendirent en pression en évoquant le pronostique de Lou. « Ils ne savent pas si elle va se réveiller, on ne peut qu'attendre... » souffla Milo. Geo s’enfonça davantage dans son fauteuil. « Je suis désolé de te mêler à tout ça. » ajouta-t-il. « Arrête. » répondit aussitôt Geo. Pas de ça entre eux. En voyant Milo aussi désemparé, il revoyait le gosse d’autrefois. Celui qui traînait sur la plage, mains dans les poches, en s’ennuyant comme un rat mort. Celui qui était pourtant si futé et avec lequel il avait fait les quatre-cents coups. « Pourquoi tu es venu frapper ici, Milo ? » demanda-t-il. Bien sûr que cette question était réthorique. Mais Milo semblait perdre de vue trop de choses ce soir, à cause d’un abruti de chauffard. Il était temps de remettre les points sur les points sur les « i » et les barres aux « t ».

@Milo Wilson  need somewhere to crash (ft. geo) #1 1287488235


Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
need somewhere to crash (ft. geo) #1 5de495f78455a0b7498abe94afe3f0952fd1551c
POSTS : 4757 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
need somewhere to crash (ft. geo) #1 2o5q
MILABY (fb) #1 « find light in the beautiful sea i choose to be happy you and I, we're like diamonds in the sky you're a shooting star I see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive we're like diamonds in the sky i saw the life inside your eyes so shine bright, tonight you and i. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : moneyhoney (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 EmptyDim 28 Mar 2021, 05:07



need somewhere to crash -- @Geo Caulfield need somewhere to crash (ft. geo) #1 2954228499

15 février 2021. Rien avait été prémédité, du moins de ce que Milo en savait, l'accident de Lou était tout bonnement un accident - un malheureux hasard qui avait tiré Milo de ses obligations à Sydney. Le militaire n'avait pas hésité une seconde même s'il redoutait croiser Mitchell ou n'importe quel de ses hommes qui savaient que le militaire métisse était une liste noire... Loin de se douter qu'il pouvait probablement être serein pour ces quelques jours en ville. Nel allait sûrement lui apprendre dans les prochaines minutes de cette conversation mais pour le moment, il se remettait de ses émotions. Le militaire revenait de l'hôpital après une longue nuit, et il était soulagé de pouvoir se retrouver dans un lieu sûr.

Le métisse avait donc dû faire face à son passé, à ses sacrifices, et le face à face avec Zoey n'avait pas été facile. « Eh, c’est mieux que rien. Laisse lui du temps, elle est aussi choquée que toi. Tu serais surpris de voir la quantité d’informations dont on peut se souvenir après un tel traumatisme. » Il leva la tête pour le regarder, il soupira. « T'as sûrement raison, je ne lui en veux pas. » précisa-t-il tout de même car même s'il avait pu signaler que Zoey ne se souvenait de rien, Milo ne lui en voulait pas. Il voulait juste retrouver le connard qui avait provoqué cet accident sans en assumer les responsabilités. « L’urgence n’est pas là. Ce type finira devant un tribunal, sois-en sûr. Pour l’heure, ta fille va avoir besoin de ses deux parents. » Wilson était perdu, complètement désemparé, et surtout énervé d'être incapable de pouvoir faire quoique ce soit. Il jurait, la mâchoire serrée, qu'il serait capable de tuer l'enflure qui avait fui comme un lâche suite à l'accident. Il avait levé la tête pour croiser le regard ténébreux de son ami, et Milo ne déconnait pas. « Tu ne vas tuer personne. » La voix roque de son comparse vint résonner dans ses oreilles, d'un ton ferme et direct, il s'adressait à Milo comme un petit chat en détresse. Son doigt pointé vers lui, il ajouta :  « T’as envie de passer le reste de ta vie sous les verrous ? Alors vas-y, te prive pas. » Nel pensait à bien en lui rétorquant ce genre de choses, mais Milo tourna la tête, évitant son regard pour venir prendre une nouvelle gorgée de son poison. « A quoi bon, Nel ? Tu me dis ce qui me reste ? » rétorqua-t-il comme sur un air de défi. « J'ai déjà perdu Zoey, j'ai perdu Lou. J'ai sacrifié ma vie de famille à cause de mon père, je ne peux pas rester à Brisbane sans flipper à chaque coin de rue... Je n'ai plus rien à perdre, j'te dis ! » s'exclama-t-il d'un ton plus véhément qu'auparavant, car il déconnait pas là Wilson.. S'il avait l'occasion de le tuer, il le ferait. Il n'avait plus rien à perdre.

« Arrête. » Milo leva donc la tête pour le regarder, c'était à ce moment qu'il remarqua qu'il avait les traits tirés. Nel aussi était fatigué, il semblait tout aussi désemparé que lui mais probablement pas pour les mêmes raisons. « Pourquoi tu es venu frapper ici, Milo ? » Il ne s'attendait pas réellement à cette question, se sourcils se froncèrent, tout à coup se disant peut-être que Milo n'aurait pas dû venir ici. « J'avais nul part où aller. » dit-il en posant son verre vide devant lui, mais il se redressa.  « J'aurais pas dû venir ici, tu dois déjà avoir un tas de problèmes à gérer, je ne fais que te rajouter du tracas. » râla-t-il, contre lui même, il se leva s'agitant, ne plus sachant quoi faire. Il s'avança vers la vitre pour regarder par la fenêtre, Nel avait choisi un coin sympa pour se terrer... « Tu sais dans quel quartier je crains le moins de croiser l'autre Strange ? » finit-il par demander en se tournant vers Nel, les mains dans les poches, il n'avait pas envie de mettre en danger son ami. Il avait raison, il n'aurait pas dû venir ici.



need somewhere to crash (ft. geo) #1 RFK1Pd3
need somewhere to crash (ft. geo) #1 335306globetrotter
need somewhere to crash (ft. geo) #1 7IiCeQW
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Q8kNWrA
need somewhere to crash (ft. geo) #1 Nb66H4Z
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: need somewhere to crash (ft. geo) #1 need somewhere to crash (ft. geo) #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

need somewhere to crash (ft. geo) #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-