AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 strangerline + I can be the king of shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
strangerline + I can be the king of shadow 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

strangerline + I can be the king of shadow ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

strangerline + I can be the king of shadow Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

strangerline + I can be the king of shadow VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyLun 15 Fév - 22:21



► KING OF SHADOW
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

Everywhere you turn I'm chasin' you Tell you where to go, I follow Everywhere you run, I'm stuck on you

C’était une petite maison en banlieue de la ville. Clôture blanche, proprette, l’image même de ce dont les êtres qui vendaient leur âme à la criminalité pouvaient rêver mais ne jamais atteindre, la vie bien rangée sur laquelle ils pouvaient tirer une croix. Cette existence était réservée aux gens respectables, et ils n’en faisaient pas partie. C’était ici que Lou avait demandé à Jackson d’envoyer le patron du Club -ancien patron- s’il se trouvait en fuite. Le pavillon dans une rue calme était une planque sous les radars, un endroit où personne n’irait chercher un baron de la drogue, un théâtre improbable pour un règlement de comptes. C’était ici qu’elle attendait Mitchell depuis quelques minutes maintenant, le pistolet Browning pendant au bout de son bras tremblant, dans un silence qui rendait ses pensées folles. Et si Jackson l’avait piégée ? Et s’il avait dévoilé le plan à Strange et lui avait permis de s’échapper ? Et si la première personne qui passerait cette porte était un agent de police ? Ce jour, elle l’avait tant rêvé que l’australienne parvenait à peine à réaliser qu’il était arrivé, que chaque minute la rapprochait de son but. Et après, qu’allait-elle faire ? Une fois Mitchell mort, une fois vengée, que lui resterait-il comme motivation pour se lever le matin ? Elle pourrait aussi bien retourner le canon contre elle et mettre un terme définitif à tout ceci. Non, elle irait au Club réclamer sa couronne et son trône. Sa vengeance ne pouvait être parfaite si elle n’arrachait pas à Strange absolument tout ce qu’il avait, en compensation de tout ce qu’il lui avait pris, de tout ce qu’elle avait perdu au nom de cette vendetta. Elle avait encore tant de choses à accomplir que ce tête-à-tête sonnait comme un début et non comme une fin. S’il venait. Il viendra.  

Ses jambes raides s’étaient cimentées dans le sol, sa mâchoire verrouillée serrant ses dents à s’en faire mal. Sa main serrait la crosse du calibre 22 comme s’il était son dernier lien avec la réalité. Une voiture passa devant la fenêtre du salon et se gara dans l’allée. Pas de gyrophares en vue, pas d’autres véhicules. Seulement un quatre-quatre et ses vitres teintées qui ne pouvait signifier qu’une chose ; Mitchell était arrivé. Non, tout ceci n’était pas un rêve ; ni les annonces à la télévision, ni l’appel de Jackson, ni les murs qui l’entouraient. L’air devint lourd, chargé de toute l’importance du moment. Immédiatement, sa paume se fit moite tandis que son palpitant s’emballa à en faire trembler tout son corps. Le chaud et le froid se battaient en vagues de frissons le long de son échine. Sa respiration, profonde et sonore, ne parvenait pas à maintenir ses nerfs sous un niveau de nervosité gérable. Avait-elle peur ? Anticipait-elle ? S’en sentait-elle capable ? La jeune femme était incapable de mettre des mots sur les émotions qui la secouaient. Ses pensées s’emballaient, lancées dans une tornade où dansait la poudre qu’elle avait inhalée quelques minutes auparavant pour se donner du courage. Il était là. Il était là. Il était temps.

La clé tourna dans la serrure, la clanche s’abaissa. Le battant s’ouvrit et il ne fit pas attention aux ombres se mouvant dans l’entrée. La maison sentait bon la sécurité, la paix ; un endroit où souffler et décider de la suite maintenant qu’il était le visage le plus recherché de Brisbane. Le cocon était le piège, et en fermant la porte, Strange scellait la suite des événements. Seul le bruit du mécanisme de la gâchette de l’arme à feu dévoila la présence de la jeune femme. Son bras tendu se dressa à l’horizontale, le canon pointé droit vers la silhouette de celui qu’elle avait autant craint que adoré au cours de ces dernières années. “Surprise, Alex.” souffla Lou d’entre les ombres. Sur le grand échiquier de leur bataille, la reine s’était glissée d’un bout à l’autre du plateau afin de mettre le roi en échec. Il n’y avait personne pour le sauver, isolé de tous ses pions. Elle l’avait battu. Était-il impressionné, maintenant ? Allait-il enfin saluer sa stratégie, admettre qu’il avait perdu contre elle ? Elle, la petite Aberline qui minaudait sur ses genoux autrefois. Tout ce qu’elle était, il l’avait fabriqué malgré lui. Il lui avait appris à être seule au monde et à toujours regarder par-dessus son épaule, à se faire craindre pour être respectée. Il lui avait enseigné la chasse, la traque, la colère, la peur et l’instinct de survie. Il l’avait forgée dans tout ce qu’il lui avait fait endurer. Elle devenait son reflet, avec le temps. Un visage déformé et réinterprété, un portrait peint à travers son regard d’amante blessée. La revanche était à sa portée, si palpable.

Entre la joie et la haine, Lou oscillait du rire aux larmes en un claquement de doigts. L’eau avait roulé sur sa joue, à la fois trop pleine de colère et de soulagement. Sa bouche étirée en un rictus étrange mélangeait la fierté de son égo et la peine en son cœur. Et ce foutu  tambourinement dans ses oreilles était insupportable. “T’imagines pas combien de temps j’ai attendu ce moment.” fit-elle en séchant son visage. Elle ne pouvait pas laisser ses nerfs prendre le dessus, pas dans un moment pareil. Prenant une longue inspiration, la jeune femme tenta de vaincre les vagues d’émotions. La visée du silencieux au bout du Browning, elle, ne bougeait pas. “Tu vas lâcher tout ça, glisser toutes tes armes jusqu’à moi et te mettre à genoux.” D’un signe de tête, elle indiqua le sac sur l’épaule de Mitchell. Loin d’être stupide, elle se doutait qu’il possédait au moins un pistolet, là-dedans ou sur lui. Cependant, étant celui déjà en joue, il ne serait pas assez rapide pour dégainer avant que le coup ne parte droit dans sa poitrine ; mieux valait pour lui de ne rien tenter. Et pour que l’américain n’ait pas le moindre doute concernant la détermination de la jeune femme, celle-ci tira un premier coup de feu étouffé dans le plafond surplombant sa tête, faisant tomber une nuée de plâtre sur les épaules du brun. “Tout de suite.”




If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







strangerline + I can be the king of shadow Spg7okK strangerline + I can be the king of shadow R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
strangerline + I can be the king of shadow 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
strangerline + I can be the king of shadow SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

strangerline + I can be the king of shadow P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

strangerline + I can be the king of shadow XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyLun 22 Fév - 23:19



I can be the king of shadow
Lou & Mitchell


Fuir. Il savait que ça allait arriver un jour, que la fuite serait sa seule solution, mais il ne s’était pas imaginé vivre cela aussi vite. Il avait déjà vécu en cavale Mitchell Strange, fuyant un baron de la drogue à Las Vegas jusqu’à se retrouver ici à Brisbane. Il se souvient de la fatigue endurée à vivre ainsi et lorsqu’il avait quitté son appartement à Fortitude Valley il savait qu’il n’allait pas pouvoir revenir en arrière, que l’heure était arrivé et que la fin avait sonné pour lui, une fin qu’il avait voulu éviter en se voilant la face, mais qu’il avait bel et bien vu venir. Il serrait les poings lorsqu’il repensait à ce que Raelyn lui avait dit quelques jours plus tôt, lui annonçant des représailles à venir, puis il pensa à Lou, qui elle aussi l’avait prévenu que la fin était proche, sans compter des bruits de couloirs interminable qui chuchotaient à son oreille qu’il était un homme fini, mais le pire c’était sûrement la venue de son frère tout juste une heure avant l’arrivé des flics, il lui avait sauvé la mise, mais cela ne faisait pas de lui un héro, oh non, Mitchell ne cessait de se poser des questions à son sujet et il était certain qu’il faisait parti de ce complot destiné à le faire tomber. « Pourquoi Alec, pourquoi. » Qu’il se disait à lui-même alors qu’il était en route vers la planque communiquée par Jackson, son seul espoir pour rester à l’abri des flics en attendant d’avoir une solution pour se blanchir ou alors pour quitter définitivement le pays. –Ce qu’il ne pouvait pas faire puisque son passeport avait disparu Il en était à se demander si Alec avait participé à la disparition de celui-ci et il était certain que ça ne pouvait pas être une coïncidence. Heureusement, sa paranoïa l’avait poussé à avoir quelques affaires de secours pour survivre en cas de fuite, de quoi tenir le coup quelque temps. Des armes, de l’argent dans un sac et sur un compte offshore à utiliser en cas de fuite définitive. Des vêtements, des cigarettes, du whisky, de quoi passer du bon temps à l’abri des regards. En s’arrêtant, il avait bousillé son téléphone afin de ne pas être retrouvé, il laissait également derrière lui une partie de son pactole, caché dans un buisson à l’écart de la route, la prudence avant tout. Il faisait confiance à Jackson, mais il ne savait pas ce que l’avenir lui réservait et il se devait d’avoir un plan de secours au cas où.

Après plusieurs bornes de fait, il arriva dans un quartier résidentiel des plus banals. Des maisons, de belles voitures, des gens promenant leur chien, la belle vie. Il laissait échapper un sourire en apercevant tout cela, se disant que finalement, il y avait du bon dans toute cette histoire, qu’il allait pouvoir vivre dans un milieu classique et prendre le temps de réfléchir à la suite. Il n’avait prêté aucune attention à ce qui se passait à l’intérieur, n’apercevant pas l’ombre d’une silhouette ou même la lumière, il était dans ses pensées et était entré dans la maison sans se poser de questions. Jackson était réglo, pas de crainte à avoir. Le bruit de la porte se refermant fut rapidement rattrapé par celui du mécanisme de la gâchette d’une arme. Il relevait la tête et posa son regard sur Lou Aberline. Le sentiment qui le traversa à cet instant fut confus. Avait-il loupé un chapitre ? Que faisait-elle là et depuis quand menait-elle le jeu ? Il levait les yeux au ciel et ne pu s’empêcher de rire. Ironiquement. « C’est la meilleure celle-là ! » S’exclamait-il, pensant immédiatement à ce qu’il allait faire à Jackson pour l’avoir trahi. Il restait figer quelques secondes, la regardant d’un air interrogateur, souriant qu’à moitié, laissant une grimace peu identifiable s’afficher également sur ses lèvres. « Est-ce que je devrais avoir peur ? » Qu’il disait alors qu’elle affirmait avoir attendu ce moment. Il avançait d’un pas afin d’évaluer la menace qu’il avait face à lui. Elle était troublée, Lou, elle était ravie de tenir cette arme, mais oserait-elle aller au bout comme lui aurait voulu le faire lors de leur dernier échange ? Elle lui demandait de se débarrasser de ses armes, il hésité un instant, se demandant s’il ne devait pas plutôt en saisir une et tenter le tout pour le tout en lui tirant dessus également, ayant une chance sur deux de survivre, il pouvait très bien s’en sortir, mais l’impatience de Lou prit le dessus alors qu’elle tirait vers le haut avec son arme. Il s’exécuta sans même trop réfléchir, balançant les armes présentent dans le sac, mais prenant le soin de garder son couteau porte bonheur présent dans sa chaussure, soigneusement caché par son jean. « C’est bon calme toi ! » Il lui montrait ses deux mains et ne déposa pas ses genoux à terre. Hors de question de s’agenouiller devant-elle. « Plutôt mourir que de m’abaisser face à toi. » Il n’était pas en position de force, mais il n’allait pas se laisser faire pour autant. Il soufflait sur son épaule pour éliminer la poussière avant de jeter un œil au plafond. « Et si tu me disais comment tu as atterri ici ? J’ai hâte d’entendre le fameux récit où tu vas m’apprendre comment Jackson a décidé de me trahir ! » Comme à son habitude, il parlait, il agissait comme si c’était lui qui était en mesure de parler, n’imaginant pas une seule seconde qu’elle irait au bout de sa vengeance, il serait déjà mort sinon.





(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


strangerline + I can be the king of shadow MRLaeuk
strangerline + I can be the king of shadow Nl6guHT_d
strangerline + I can be the king of shadow 981744criminal
strangerline + I can be the king of shadow 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
strangerline + I can be the king of shadow 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

strangerline + I can be the king of shadow ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

strangerline + I can be the king of shadow Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

strangerline + I can be the king of shadow VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyMer 3 Mar - 20:18



► KING OF SHADOW
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

Everywhere you turn I'm chasin' you Tell you where to go, I follow Everywhere you run, I'm stuck on you

Oui, il devrait avoir peur. Il devrait effacer ce sourire de son visage avant qu’elle ne le lui arrache. Il devrait éteindre l’étincelle de malice dans son regard avant qu’elle ne le plonge dans le noir. Mais il ne pavanait Strange, il persistait à faire le paon quand bien même une balle pouvait sonner le glas de son existence à tout instant. Même celle que Lou tirait dans le plafond ne suffisait pas à ébranler son bon gros égo. Les yeux plissés, elle le dévisageait avec mépris à travers la visée du canon. Elle l’avait piégé, elle le tenait, juste là, alors pourquoi se sentait plus petite que jamais ? Les bras tendus, l’arme pesait son poids entre ses doigts fins. Elle lui semblait même plus lourde de seconde en seconde. « Plutôt mourir que de m’abaisser face à toi. » crachait-il comme si la suite des événements dépendait encore de lui. Le fait était qu’il s'accrochait aux branches afin de se donner l’illusion d’un semblant de contrôle. Il était temps d’ouvrir les yeux pourtant, de réaliser qu’il était seul, et ce depuis un long moment. "Fais ce que je dis ou y’aura écrit “émasculé” dans le rapport du légiste." insista la jeune femme, illustrant sa détermination par le son mécanique du chien ramené en arrière du bout du pouce et baissant sa visée de quelques centimètres. En pointant entre ses jambes, elle se demanda ce qu’il était advenu du souvenir qu’elle lui avait laissé sur la cuisse lors de leur précédente entrevue. Ce morceau de verre avait sûrement laissé une cicatrice. De quoi lui rappeler qu’il était vulnérable, même face à elle. De quoi prouver qu’elle n'hésitera pas à se défendre et à passer à l’acte. Pas cette fois.

« Et si tu me disais comment tu as atterri ici ? J’ai hâte d’entendre le fameux récit où tu vas m’apprendre comment Jackson a décidé de me trahir ! » L’australienne laissa un rire s’échapper -salvateur pour ses nerfs au bord de la rupture. Alors c’était cela qui l’intéressait à cet instant ? Strange allait mourir et tout ce qui lui importait était de savoir pourquoi, comme si ce n’était pas une évidence. Il n’avait pas le réflexe de marchander pour sa vie, d’essayer de la convaincre de faire marche arrière, non ; c’était encore et toujours sa fierté qui articulait les mots pour lui. "C'était assez simple, fit-elle sans perdre son sérieux. Un sac de cash et la conviction qu'on se portera tous mieux sans toi. Même Jackson pouvait qu'être d'accord avec ça." Qui ne pouvait pas l’être ? Depuis le détour en prison de Mitchell, le Club n’était que l’ombre de ce qu’il avait été. Il ne s’était jamais tout à fait remis de ce fameux jour de 2015. Et la pente n’eut jamais l’occasion de se redresser depuis. "Parce que t'es misérable. T'es plus personne depuis longtemps. T'avais perdu sa loyauté bien avant que je lui propose de te livrer à moi." Si Lou n’avait pas été assez rapide pour précipiter la chute du patron avant que la police ne passe à l’action, on ne pouvait nier qu’elle avait eu le mérite d’anticiper la fuite de celui-ci. C’était peut-être son unique réussite, mais au moins lui conférait-elle le pouvoir d’achever cette fameuse vengeance qui brûlait au cœur de ses nuits sans rêves et sans sommeil. "J'espère que tu sais que tu mérites tout ce qu'il t'arrive." Pour avoir mis la descente de police sur son dos pendant toutes ces années, pour l’avoir poursuivie dans tout Brisbane, pour la mort de Blanche ainsi que de tous ses espoirs d’avoir une vie normale. Pour avoir été un piètre leader pour le Club, un égocentrique, un traître auprès de ses propres amis. Il méritait de finir seul, et surtout, il méritait que ce soit elle qui mette fin à sa vie.





If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







strangerline + I can be the king of shadow Spg7okK strangerline + I can be the king of shadow R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
strangerline + I can be the king of shadow 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
strangerline + I can be the king of shadow SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

strangerline + I can be the king of shadow P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

strangerline + I can be the king of shadow XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyLun 15 Mar - 23:08



I can be the king of shadow
Lou & Mitchell

Il s’était fait prendre à son propre jeu finalement l’Américain. Se retrouver face à Lou Aberline ne manquait pas de le faire transpirer la défaite. Après toutes ces années à mener un jeu sans fin, l’arme avait changé de main démontrant la volonté de la jeune femme à avoir enfin gain de cause face à son tyran. L’Américain n’avait ménagé l’Australienne, bien au contraire, il lui avait fait ressentir la peur, l’avait fait fuir et vivre en cavale, il avait fait tuer celle qui lui avait tendu la main, mais n’avait jamais réussi à appuyer sur la détente et pourtant les occasions n’avaient pas manqués. La roue tournait sans grande surprise et ce soir elle était là, fière d’avoir pris le dessus, prête à sûrement en finir une bonne fois pour toute. Il ne s’y attendait pas à ce retournement de situation Mitchell et pourtant lorsqu’elle braqua son arme son attitude ne changea pas par rapport au précédente fois ou c’était lui qui avait le dessus. Il se montrait arrogant et de plus belles et refusait de s’agenouiller face à la jeune femme qui pouvait mettre fin à sa vie en fraction de secondes. Elle ne manquait pas d’audace et avait bien conscience de la supériorité dont elle faisait part à présent. Elle avait gagné, mais il ne pouvait pas l’admettre, sa fierté prenant le dessus une fois de plus, une fois de trop.

Pourtant au fil des secondes, la menace se faisait tenace et il n’eut le choix d’obéir, malgré lui. La douleur à sa jambe était toujours présente, la plaie ayant tout à peine cicatriser, il fronçait les sourcils en mettant genoux à terre et ne manqua pas de jurer par la même occasion. Il ne la quittait cependant pas des yeux et si elle devait presser sur la détente il ne détournerait pas le regard pour autant. « Tu ne le feras pas. » Qu’il disait en se demandant intérieurement comment il avait pu en arriver là, comment tout avait pu lui échapper à ce point, comment avait-il pu devenir aussi con ?  Même son frère avait choisi le camp adverse, la preuve qu’il était tombé bien bas, pouvant compter sur personne à par lui-même, une image qui s’était imposé dans son esprit il y a bien longtemps et qui se confirmait à présent. A croire que sa paranoïa n’était pas abusive. Il pensa aux fois ou il avait douté de son propre frère et tout se confirmait, il avait préféré rallié la cause de Raelyn plutôt que celle de son sang et pour l’Américain c’était impardonnable. Il soupirait brièvement avant de commencer son petit interrogatoire, car Lou n’avait pas organisé tout ça seule et des têtes devaient tomber s’il sortait vivant de ce guet-apens. Bien sûr l’argent était la clé et ça ne l’étonnait pas du tout, mais ce qui le touchait c’était cette histoire de loyauté, ce en quoi il avait toujours voulu croire et ce qu’il avait toujours voulu imposer à quiconque faisait affaire avec lui. Il digérait mal le fait qu’on lui soit déloyale et l’entendre de la part de Lou hérissait ses poils, bien que les faits étaient bien présent depuis de nombreux mois. L’Américain avait du mal à avaler ce que lui disait la jeune femme, il était vulnérable et se devait de continuer à faire face malgré cela. Méritait-il ce qui lui arrive comme le prétendait Lou ? Sûrement, mais méritait-il de souffler son dernier souffle pour autant ? Il laissa échapper un rire, nerveux certes, mais il ne pu le retenir. « Tu penses avoir gagné parce que tu te tiens derrière ton arme, mais crois-moi, ce n’est pas le cas. » Il soutenait son regard avec un sourire en coin, un sourire qu’il s’efforçait de maintenir malgré la situation. « Tu t’es battu pour me faire face, mais au final tu es devenu qu’une pâle copie de moi et ça me fait rire, parce qu’un jour tu seras à ma place, tu devras faire face à d’autres ennemies et l’histoire se répètera. » Il ne savait pas si elle avait un pacte avec Raelyn pour en arriver là, il avait du mal à l’imaginer. « Je ne sais pas ce que tu penses gagner après m’avoir descendu, mais tu deviendras très vite une cible pour Raelyn. » Alec lui avait brièvement fait part que la blonde comptait prendre le trône du Club et il était certain que Lou et la Ruche était un problème pour son ascension.





(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


strangerline + I can be the king of shadow MRLaeuk
strangerline + I can be the king of shadow Nl6guHT_d
strangerline + I can be the king of shadow 981744criminal
strangerline + I can be the king of shadow 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
strangerline + I can be the king of shadow 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

strangerline + I can be the king of shadow ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

strangerline + I can be the king of shadow Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

strangerline + I can be the king of shadow VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyMar 30 Mar - 21:24



► KING OF SHADOW
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

Everywhere you turn I'm chasin' you Tell you where to go, I follow Everywhere you run, I'm stuck on you

Cessant enfin de se montrer trop récalcitrant, Mitchell exécuta l’ordre de se mettre à genoux. La grimace qui déforma son visage laissait deviner que le souvenir que Lou avait laissé à sa jambe était plus vif qu’elle ne se l’imaginait. Et elle en sourit, cela était plus fort qu’elle ; l’idée que Strange soit forcé de penser à elle, au soir où elle s’était non seulement échappée mais était parvenue à le blesser, à chaque fois qu’il effectuait un mouvement lui suscitait une infinie satisfaction. Cependant, dans cet instant qui lui demandait du sang froid, la jeune femme se sentait particulièrement agitée ; la réalité de la situation la dépassait, son coeur partait au galop et ses mains moites menaçaient de lâcher l’arme à feu à la moindre distraction. Il y avait toutes les raisons de croire qu’elle ne serait pas capable d’achever le patron déchu du Club, pourtant elle n’en doutait pas. Elle devait simplement calmer ses nerfs, réunir ses esprits. « Tu penses avoir gagné parce que tu te tiens derrière ton arme, mais crois-moi, ce n’est pas le cas. » sifflait Mitchell dans un rire, toujours bien trop sûr de lui pour quelqu’un qui se trouvait du mauvais côté du pistolet. C’était pourtant sans équivoque ; il avait perdu, il allait mourir, et elle avait gagné. La brune prit ses paroles pour les derniers soubresauts de l’orgueil blessé du mafieux. “De ma perspective, t’es pas en pôle position pour être déclaré vainqueur de la partie.” fit-elle en corrigeant sa visée. Il lui suffirait d’appuyer sur la détente pour appuyer ses propos et ramener Strange sur terre. Qu’importe à quel point il se voilait la face dans ses derniers instants, l’issue serait inchangée. « Tu t’es battue pour me faire face, mais au final tu es devenu qu’une pâle copie de moi et ça me fait rire, parce qu’un jour tu seras à ma place, tu devras faire face à d’autres ennemis et l’histoire se répètera. » Le regard de Lou s’assombrit. “Je n’ai rien à voir avec toi. Je ne serais jamais comme toi.” qu’elle affirmait, le démon sur l’épaule se bidonnant de l’audace de son hypocrisie. Elle était déjà comme lui. Elle dont la décision de changer la donne et de se mettre en chasse de Mitchell avait été motivée par le décès de Blanche, elle s’était retrouvée, ironiquement, à menacer Victoire, elle-même pâtissière et parfaitement innocente. Puis elle avait menacé la mère d’Ichabod et le fils de Danika. Elle avait truffé le fight club et le strip club de caméras ayant pour seul but de faire chanter tout fauteur de trouble ou tout client pouvant lui être utile. Lou avait pris tout ce qu’elle avait appris auprès de Strange et l’avait appliqué à la lettre, voire plus encore. Et bien qu’elle le niait, chaque jour, chaque décision la transformait en lui.

« Je ne sais pas ce que tu penses gagner après m’avoir descendu, mais tu deviendras très vite une cible pour Raelyn. » Une seconde de surprise ébranla l’australienne. “Raelyn ?” La voilà, l’inconnue qui manquait à l’équation de la journée. L’ancien lieutenant de Mitchell était derrière tout ceci, assistée par son fidèle garçon de ferme. La graine que Lou avait semé dans son esprit afin de lui faire tourner le dos au patron s’était à son tour transformée en souhait en revanche. Elle s’en féliciterait si cela ne signifiait pas que Raelyn lui avait coupé l’herbe sous le pied, ce qui rendrait la suite des opérations bien plus compliquée que prévu. Et qu’en était-il d’Alec ? Il n’aurait jamais trahi son propre frère, songeait la jeune femme. Elle ne le devait pas, mais une partie d’elle s’inquiétait pour lui et pour ce que la rivale avait prévu de faire du Club. Lou avait promis le contrôle de l’organisation à des personnes bien plus puissantes qu’elle ; se présenter les mains vides allait la mettre en difficulté. “Si y’a bien une personne dont j’ai pas peur, c’est Raelyn. Et si je peux rayer Mitchell Strange du paysage, alors elle fera pas long feu.” lança Lou, essayant de s’en convaincre et de se rassurer par la même occasion. Ce n’était qu’un contretemps, oui. Un problème dont elle s’occuperait après avoir réglé le compte de Mitchell. “De toute manière, tout ça ne te concerne plus.” elle ajouta avant d’appuyer sur la détente sans plus une once d’hésitation. Chaque minute perdue à discuter était une opportunité supplémentaire pour l’américain de prendre le dessus sur la situation et de lui fausser compagnie ; il n’était pas question qu’il lui arrive à elle ce qu’elle lui avait infligé quelques semaines auparavant. La balle se logea dans l’abdomen de Strange sous l’effet d’un mauvais calcul du retour de l’arme ; trop bas pour atteindre le cœur, Lou grimaça en espérant avoir atteint la rate. L’un comme l’autre étaient irrigués par une artère, ce qui provoquait une hémorragie interne critique rapidement -oui, elle passait bien trop de temps sur les chaînes de documentaires et remplissait son cerveau d’informations dont elle n’aurait jamais cru trouver une utilité. Laissant Mitchell réaliser la douleur -et la gravité- de sa blessure, la jeune femme partit se tirer une chaise et s’installa devant lui. “Voilà ce qu’on va faire, Alex, fit-elle en se penchant vers lui. Tu vas gentiment te vider de ton sang là par-terre, et moi je vais m’installer confortablement pour te regarder mourir. Si tu essayes de te relever, je te tire dans le genou, et si tu tentes quoi que ce soit, je te tire dans la tête. Pigé ?” Cela était assurément un assez bon retour d'ascenseur sur les trois années de terreur qu’il lui avait infligées avant qu’elle ne reprenne son destin en main. C’était assez pour la dédommager de ses nuits sans sommeil, ses crises d’angoisse, ses envies de s’ôter la vie avant qu’il n’en ait l’occasion. Et c’était de la pommade sur tout ce qu’elle avait mis en oeuvre pour arriver à ce moment, sur la perspective de ne jamais être avec Finn, sur les innocents menacés, les cadavres semés. Tout cela en aura valu le coup à la seconde où la vie quitterait le regard de Strange.





If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







strangerline + I can be the king of shadow Spg7okK strangerline + I can be the king of shadow R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
strangerline + I can be the king of shadow 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
strangerline + I can be the king of shadow SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

strangerline + I can be the king of shadow P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

strangerline + I can be the king of shadow XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptySam 3 Avr - 21:47



I can be the king of shadow
Lou & Mitchell



S’exécuter et mettre genou à terre n’était pas le plus facile pour l’Américain en caval, mais ce qui allait suivre allait sûrement le laisser sans voix. Il se comportait comme s’il avait encore le pouvoir d’imposer sa loi, comme s’il avait son mot à dire, mais non, c’était bien Aberline, la jeune femme qui autrefois avait su attirer son attention, celle qui avait nuit à sa réputation au fil des ans et qui l’avait fui durant deux bonnes années. Il avait clairement loupé un chapitre pour se retrouver dans cette mauvaise position, comment avait-elle pu prendre autant d’ampleur alors qu’elle était à ses yeux qu’une petite crevette. Elle n’avait clairement pas le gabarit pour tenir une arme et ça l’avait bien fait rire en l’apercevant lui faire du chantage pour qu’il s’exécute. Il gardait bonne figure pour le moment, il la blâmait avec son rire jaune, il ne la lâchait pas du regard pour lui montrer que non, il n’avait pas peur d’elle et se lançait dans un discours qui était digne de lui. « Oh, tu sais, la mort ne me fait pas peur et n’effacera pas l’homme que j’étais pour autant. » Qu’il était en effet, car sans s’en rendre compte il avouait lui-même qu’il n’était plus cet homme qui faisait fuir et qui semait la terreur sur son passage. « Admettons, je dis bien admettons, car je ne te crois clairement pas capable de me tirer dessus, tu n’es pas une tueuse, t’en as pas le cran. » Il continuait son cinéma sans perdre son sourire pour autant ; « Qu’adviendra-t-il de toi ? Tu penses que ça y est, tu seras enfin respecté dans ton rôle ? » Il lui riait au nez, ne manquant pas de lui décrire sa pensée sur le fait qu’elle était devenue une pâle copie de l’homme qui était au bout de son canon. Ça l’avait énervé, il observait le regard sombre qu’elle abordait et hocha la tête de haut en bas en grimaçant. « Oui bien sûr ! Tu devrais te regarder quelques secondes dans un miroir et tu verras que j’ai raison. » Il en était certain et ce même si à la base, il voulait la taquiner, il pensait réellement qu’une part d’elle était devenue une pâle copie de sa personnalité. « Puis un jour, tu laisseras la paranoïa prendre le dessus et tu fonceras droit dans le mur, dommage, je vais louper ça, j’aurais bien aimé assister à ce spectacle ! » Qu’il plaisantait encore, se retenant de grimacer au sujet de la douleur que lui causait la blessure qu’elle lui avait faite des jours plus tôt.

Il mettait Raelyn sur le tapis, imaginant que Lou avait sûrement quelque chose à gagner si elle se débarrassait du Strange, mais l’Américain avait entendu quelque chose de la part de son frère que la jeune femme devait sûrement ignorer. Il en jouait, mais l’avait mauvaise. Depuis qu’il avait compris que son frère l’avait trahi et que Raelyn comptait en profiter pour reprendre le trône, il pensait qu’à avoir sa tête sur un pic, mais malheureusement, il se retrouvait à fuir. –du moins c’est ce qu’il avait espéré avant de tomber sur Lou Aberline- Il s’était déjà imaginé concocter un plan pour faire payer à tous ceux qui l’avaient mise dans cette situation et la jeune femme se trouvait sur son chemin le menaçant avec une arme. Ce n’était clairement pas sa journée. « Je voulais juste te prévenir.» Qu’il disait calmement. « Ah et méfie toi d’Alec aussi ! » Il n’en disait pas plus, elle stoppait net son discours en appuyant sur la détente. Un coup qu’il n’avait pas vu venir, ne pensant pas qu’elle en serait capable. La balle se logea dans son abdomen avec violence et son sourire s’efface en une seule seconde. Il eut le réflexe de mettre sa main sur la plaie causée par l’entrée de la balle dans son corps, grimaçant de douleur, se retenant de hurler pour ne pas donner satisfaction à la jeune femme. Il lui fallut plusieurs secondes pour réaliser qu’il était blessé gravement et que ce n’était pas une simple égratignure. Le sang coulait, il était impuissant et devait se contenter d’observer Lou prendre place pour admirer la scène se déroulant sous ses yeux. Il se tordait de douleur, il lui balançait de nombreuses insultes, il avait envie de se lever et de lui foncer dessus pour lui la rendre la pareille et ce même s’il devait y laisser son dernier souffle, mais il n’en était pas capable, il souffrait et sentait son corps se tendre. « Je vais te faire la peau, je vais tuer chacune des personnes qui te portent de l’intérêt !! » Qu’il ruminait avant de hurler. « Tue moi si c’est ce que tu veux, tue-moi ! » Il se refusait de se donner en spectacle de la sorte, mourir lentement sous le regard de Lou Aberline, jamais de la vie ! Son souffle se voulait rapide, il tentait de ne pas perdre la face et se redressa légèrement pour mieux la regarder.




(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


strangerline + I can be the king of shadow MRLaeuk
strangerline + I can be the king of shadow Nl6guHT_d
strangerline + I can be the king of shadow 981744criminal
strangerline + I can be the king of shadow 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
strangerline + I can be the king of shadow 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

strangerline + I can be the king of shadow ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

strangerline + I can be the king of shadow Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

strangerline + I can be the king of shadow VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyMer 7 Avr - 17:40


► KING OF SHADOW
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

Everywhere you turn I'm chasin' you Tell you where to go, I follow Everywhere you run, I'm stuck on you

La question était véritablement : avait-elle cela en elle ? Est-ce que Lou avait le cran d’appuyer sur la détente et d’effacer Mitchell Strange ? A la sueur qui faisait glisser ses doigts, le tremblement perceptible au bout de ses bras, la nervosité qui crispait sa mâchoire ou encore ce regard rouge trop émotif ; tout était réuni pour supposer qu’elle ne le ferait pas. Peut-être que l’ancien patron du Club allait prendre le dessus sur elle, la désarmer, retourner le canon contre elle et faire ce qui aurait dû être fait depuis des années. Respire, Lou, bordel. Respire. Mais l’air qu’elle soufflait était saccadé et ses poumons ne se remplissaient que de moitié. Elle l’avait en elle, elle en était certaine. Il fallait le puiser et le remonter à la surface. Il fallait qu’elle réalise qu’elle n’aurait pas de seconde chance. Que c’était maintenant ou jamais. « Admettons, je dis bien admettons, car je ne te crois clairement pas capable de me tirer dessus, tu n’es pas une tueuse, t’en as pas le cran. Qu’adviendra-t-il de toi ? Tu penses que ça y est, tu seras enfin respecté dans ton rôle ? » L’australienne refusait de l’admettre mais obtenir le respect et la loyauté de ses propres troupes était une difficulté au quotidien. Les personnes comme Jeremiah et Joseph n’aidaient en rien, l’un insolent et l’autre indifférent. Solas était plus crédible qu’elle pour faire rentrer les soldats dans les rangs et pourquoi ? Parce qu’elle était une femme ? Parce qu’elle n’atteignait pas le mètre soixante ? Parce qu’elle avait l’air trop gentille, trop naïve ? Elle se battait tous les jours pour s’imposer et se retrouvait, le soir, épuisée et blasée par l’effort. La voilà obligée de menacer des mères et des enfants pour obtenir ce qu’elle voulait, obligée de semer des cadavres pour faire passer des messages. Etait-ce ça, le lot de la vie de leader ? Non, la jeune femme était convaincue qu’il ne lui restait qu’une seule personne à tuer pour asseoir son autorité. Après cela, personne ne pourrait la contester. “Pour avoir tué Mitchell Strange ? Je vais contrôler cette putain de ville, oui.” Et bien sûr, elle se berçait de cette illusion, de la même manière qu’elle essayait de nier l’influence grandissante, dévorante, que les années passées auprès de lui avaient eu sur elle. Lou se basait sur ce qu’elle avait vu, ce qu’elle avait vécu, et appliquait ce qu’elle estimait que Strange ferait. Plus radicale encore dans ses décisions, elle n’avait pas hésité dès le départ à opter pour une composition de ses drogues hautement toxique. Il fallait ce qu’il fallait, devenir un monstre pour en attraper un. Mais toutes les bonnes raisons du monde ne suffisaient pas à justifier ce qu’elle était devenue. La paranoïa, elle l’expérimentait déjà. Était-elle déjà en train de foncer droit dans le mur, alors ? Sa tête était déterminée à la convaincre que non, qu’elle allait dans la bonne direction, tandis que ses nerfs imploraient qu’elle ralentisse. Pourquoi diable avoir choisi tout ceci à sa vie avec Finn ? Pourquoi avoir sacrifié le bonheur qu’elle avait déjà pour une revanche dans une maison vide ? Et puis le coup partit, la détonation résonna, une nuée d’oiseaux s’envola dans un bruissement d’ailes. La déferlante d’adrénaline et de dopamine acheva d’effacer tous les doutes dans l’esprit de Lou. Elle avait ce qu’il fallait en elle. Oh plus encore, elle avait la patience et la cruauté nécessaires pour faire durer le plaisir. Elle le regarderait mourir, Mitchell, car là était sa récompense.

« Je vais te faire la peau, je vais tuer chacune des personnes qui te portent de l’intérêt !! » vociférait Strange en se tordant de douleur comme un asticot. Installée sur sa chaise, la jeune femme souriait en observant le spectacle de grimaces et de sang devant elle. Son et lumière. “Je note pour ton épitaphe.” elle raillait cyniquement. L’américain ne serait pas en mesure de tuer qui que ce soit depuis le fond de sa tombe. Il était fini, et aucune de ses menaces dents serrées pour évacuer la douleur et la colère n’allaient retarder son passage de l’autre côté. Il semblait avoir conscience que l’issue de ce tête-à-tête était vouée à lui être fatale. Qu’il le veuille ou non, il allait agoniser assez longtemps pour que le visage de chaque personne qu’il avait tuées dans sa vie défile devant ses yeux. Et le dernier qu’il verrait serait celui de Lou. « Tue moi si c’est ce que tu veux, tue-moi ! - Demande gentiment. » Elle haussa les épaules d’un air innocent, battit des paupières comme elle savait si bien le faire. “Si tu dis “s’il te plaît", je jure d’abréger tes souffrances.” Mais bien sûr, la seule chose plus humiliante encore que de lentement se vider de son sang aux pieds de son ennemie était d’implorer sa pitié. Lou attendit une poignée de secondes, et puisqu’aucun mot poli ne traversait les lèvres de Strange, elle lâcha un rire. “C’est ce que je me disais.”

Du bout des doigts, la brune ôta le collier qui ornait son cou et dévissa la capsule lui servant de pendentif. Elle déposa le gramme de cocaïne de secours sur le dos de son pouce et inhala le tout rapidement. Le besoin était devenu trop pressant après le rush que lui avait fourni le coup de feu. Si elle ne voulait pas redescendre, elle devait alimenter le nuage par tous les moyens. Man… j’ai quand même de la peine pour toi. Te faire trahir par ton propre frère..." fit-elle en observant les arabesques dorées de la crosse de son arme d’un air distrait. Lou n’arrivait pas à croire qu’Alec ait pu tourner le dos à son frère. Pire encore, le trahir. Etait-il de mèche avec Raelyn depuis le départ ? Qu’avait-il à y gagner ? Qu’est-ce qui pouvait bien être plus important que sa famille ? Elle se promit une chose, Aberline ; une fois qu’elle en aurait terminé avec Mitchell, elle s’en prendrait à son frère. C’était rendre service que d’effacer les deux Strange de la surface de la Terre. Et elle ne tolérait pas cette trahison, même envers son ennemi. Personne ne méritait d’être poignardé dans le dos par son propre sang. “Tu vois, c’est ça la morale de l’histoire, elle reprit en se penchant vers l’américain. A la fin, la seule personne qui t’as toujours été loyale, c’est celle que t’as traquée et appelée “traîtresse” pendant tout ce temps. Et c’est elle qui va te tuer.” Il aurait pu la punir, lui pardonner, lui permettre de refaire ses preuves et se montrer à nouveau digne de sa confiance comme elle l’en avait imploré par le passé. Il aurait pu la croire et passer à autre chose. Mais le choc de la froideur des barreaux de prison couplé à l’identité de celle qui avait mené la police droit vers eux était une équation qui avait obscurci le jugement de Mitchell. Il avait eu besoin d’être en colère, de blâmer quelqu’un. Il avait mis cette rage dans la traque comme un défouloir pour toute la frustration et la déception qu’elle lui avait causés. Il était pris à son propre jeu. D’un bond, Lou sauta de sa chaise et se mit à faire les cent pas autour de l’ancien boss. La coke atteignait doucement son cerveau. “Et tu te dis sûrement “si seulement je l’avais tuée dès la première fois que j’en ai eu l’occasion”. Mais non. Non ! Non, non. Si seulement tu m’avais crue, Alex. C’est ça, le truc.” Il aurait dû la croire dès le début. Il aurait dû se souvenir de tout ce qu’elle était prête à faire pour lui. Si seulement t’avais pas décidé d’ignorer tout ce qu’on a vécu, alors peut-être qu’on en serait pas là.” Le regain d’énergie lui donna l’air de plus en plus agitée. Elle qui pensait soulager ses nerfs dans la poudre devenait finalement la victime d’un torrent émotionnel. Son débit de parole s'accéléra. “Regarde où j’en suis ! Regarde ce que je suis devenue ! Elle avait monté un gang pour se battre à armes égales, l’attaquer sur son terrain. Elle avait réalisé qu’elle pouvait absolument tout faire si elle s’en donnait les moyens. Rien ne pouvait l’arrêter, lui murmurait la came. Rien. “Dans quelques années je t’aurai tellement surpassée que plus personne ne se souviendra de ton nom. Mais imagine une seconde si tu avais su utiliser tout ce potentiel ! Toi et moi, imagine tout ce qu’on aurait pu faire !” Au fond, c’était ce qu’elle avait toujours espéré sans même oser le penser trop fort, sans l'admettre à elle-même. Elle voulait la couronne, elle l'avait toujours voulue.





If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







strangerline + I can be the king of shadow Spg7okK strangerline + I can be the king of shadow R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
strangerline + I can be the king of shadow 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
strangerline + I can be the king of shadow SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

strangerline + I can be the king of shadow P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

strangerline + I can be the king of shadow XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyVen 9 Avr - 23:47



I can be the king of shadow
Lou & Mitchell

Il l’observait, il ne l’a quitté pas du regard. Il cherchait une porte de sortie, un moyen de se tirer de là en vie, malgré l’état dans lequel il se trouvait. Le sang continuait de s’échapper de son abdomen, il appuyait contre la plaie comme il le pouvait et à cet instant seul son mental le faisait tenir. Il s’était montré arrogant depuis le début et ça avait poussé la jeune femme à appuyer sur la détente. Un coup qu’il n’avait pas vu venir, fallait l’avouer. Il s’était déjà imaginé quitter les lieux bredouilles, comme la plupart du temps, mais Lou en avait voulu autrement. Elle avait eu l’audace d’aller au bout de sa promesse et avait réussi à le mettre dans un sale état. Il continuait un instant à jouer le gros dur, grimaçant à chaque geste qu’il tentait de faire. Il avait l’impression d’être une larve au sol et la suite ne prédisait rien de bon. Il allait se vider de son sang et sûrement mourir sous les yeux de Lou Aberline, mais s’il y avait une chose qu’il avait appris à faire tout au long de ses années, c’était bien se battre et ne pas abandonner. Il n’abandonnerait pas, il ne laissera pas la reine des abeilles décider de son sors, non, il pouvait encore renverser la vapeur et il en était certain. Il cessa toute parole durant un instant alors qu’elle lui songeait à la supplier. C’était trop pour lui, il n’en arriverait jamais là. Il se contenta de la regarder en fronçant les sourcils et il ne manquait pas de sourire lorsqu’il aperçut la jeune femme ouvrir le collier qu’elle portait autour du cou. C’était ça son arme pour sortir d’ici, là poudre blanche qu’elle venait de sniffer sous ses yeux. C’était qu’une question de seconde, voir de minute pour qu’il prenne l’avantage, il en était certain.

Il l’écoutait très attentivement le discours qu’elle était en train de lui balancer. Remuant leur passé commun. Lors de leur dernier échange, il avait enfin compris qu’elle n’avait pas eu le choix de prendre des mauvaises décisions, qu’elle n’avait jamais voulu lui causer du tort et pourtant, il avait gardé cette haine après qu’elle l’ait poignardé à la cuisse. Pouvait-il vraiment effacer ces années à lui courir après et admettre qu’il avait fait une erreur ? Non, il était bien trop fier pour cela. Le passé faisait partie de son histoire et avait fait de lui l’homme qu’il était à présent. Un homme inondé par la folie. Pourtant, ce soir, il allait devoir faire une exception, il allait devoir laisser de côté cet homme impulsif et parano à la porte pour ce concentré sur son plan pour quitter les lieux en vie.

Elle disait avoir de la peine pour lui au sujet d’Alec et ça le fit sourire davantage. Alec subirait les conséquences de ses actes, c’était certain. Il avait fait le mauvais choix en lui tournant le dos et encore plus en rejoignant le mauvais camp. « Faut croire que de nos jours la confiance n’existe plus. » Qu’il disait calmement, plissant les yeux alors qu’il avait l’impression de voir flou. Il optait pour une stratégie bien différente de d’habitude, il allait entrer dans le jeu de Lou et lui parler. « Si ça n’avait pas été à ce moment-là, tu l’aurais quand même fait à un autre moment, me trahir.» Qu’il soufflait. «  Tout le monde a cette soif de pouvoir, tout le monde veut la place du chef.» Il n’avait pas besoin de trouver les mots, ça sortait tout seul. « La loyauté ça n’existe plus et j’aurai dû le comprendre bien plus tôt. J’espère que tu ne feras pas les mêmes erreurs que moi, Lou.» Il toussait légèrement, la douleur prenait de plus en plus le dessus. « J’ai jamais voulu te tuer » il tentait le tout pour le tout, aller dans son sens pour qu’elle ne l’achève pas sur place si toutefois elle en avait le reflex, il ne comptait pas prendre ce risque, pas dans son état, courir n’était même pas envisageable. « Même en te détestant plus que tout, je ne pouvais pas le faire.» Une triste réalité. Il en avait eu des occasions et pourtant elle était toujours là et contrairement à lui, elle avait eu le cran d’appuyer sur la détente. « Je ne pouvais pas te donner une seconde chance, je ne pouvais pas te pardonner pour ce que tu as fait, j’aurai perdu en crédibilité. C’est plutôt ironique quand on voit où j’en suis aujourd’hui. » Un rire difficile accompagnait ses dires. Lou était de plus en plus agité, la poudre prenait le dessus. « Si j’avais ignoré tout ce qu’on a vécu tu serais morte depuis longtemps. » Qu’il précisait. Pour la première fois, depuis longtemps, il lui parlait avec une grande honnêteté, sans masque. Des confessions qu’il n’allait pas emmener avec lui dans sa tombe. Il ne savait pas si Lou allait s’adoucir après avoir entendu ce que pensait l’Américain, mais il l’espérait. Elle arrivait à s’imaginer dans un futur, un futur où elle aurait gagné en puissance, ou elle aurait fait mieux que lui là où il avait échouer. Il se retenait de rire, le but n’était pas de l’énerver. Puis elle lui fit part que tous les deux aurait pu faire de grandes choses. Il ne savait pas vraiment quoi penser de tout ça, auraient-ils pu faire équipe si ça n’avait pas mal tourner entre eux ? Ils avaient été de bons partenaires sous la couette, mais en affaires ça restait incertain. Pourtant, malgré tout, il arrivait à l’imaginer ce duo improbable, mais n’en dit rien. « J’aime ce que tu es devenu » ou peut-être pas. Il devait la flatter. L’ancienne Lou ne lui aurait jamais tiré dessus. « La vie est faite de choix, à toi de faire le meilleur à présent.» Il la fixait droit dans les yeux, il puisait dans les dernières forces qui lui restait pour chercher son regard.





(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


strangerline + I can be the king of shadow MRLaeuk
strangerline + I can be the king of shadow Nl6guHT_d
strangerline + I can be the king of shadow 981744criminal
strangerline + I can be the king of shadow 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
strangerline + I can be the king of shadow 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

strangerline + I can be the king of shadow ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

strangerline + I can be the king of shadow Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

strangerline + I can be the king of shadow VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyDim 11 Avr - 23:38



► KING OF SHADOW
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

Everywhere you turn I'm chasin' you Tell you where to go, I follow Everywhere you run, I'm stuck on you

Exaltée, elle qui avait mis tant de temps à réaliser qu’elle était à deux doigts d’accomplir sa fameuse vengeance avait mis les pieds sur terre furtivement pour mieux rebondir vers l’euphorie. Une fois le coup de feu parti, ses doutes, ses peurs et probablement une partie de sa santé mentale s’étaient envolés pour de bon. Lou se sentait si légère, si extatique. Cette illusion de la toute puissance que les armes avaient le don d’entretenir lui était monté à la tête aussi rapidement que son gramme de coke. Ses mains ne tremblaient plus de la même manière, sa nervosité et son appréhension s’étaient transformés en une allégresse agitée. Elle n’avait jamais tué quelqu’un elle-même auparavant et appuyer sur la gâchette était un bouleversement qu’elle ne s’était pas imaginé. Elle n’était ni mortifiée, ni broyée par la culpabilité et le regret. Au contraire ; galvanisée par la vue du sang de Mitchell qui ruinait le parquet, la jeune femme réalisait à quel point il était aisé et plaisant d’avoir pareil pouvoir sur les gens. Et la poudre approuvait. Strange était à sa merci et le plaisir allait durer. Il ne pouvait rien lui faire, elle était inatteignable désormais. La proie était devenue prédateur et l’américain ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Lou avait tout loisir de le lui faire comprendre en long, en large et en travers. Elle souhaitait l’accabler, le faire crouler sous les regrets, ces “et si” qu’il avait sabotés ; elle voulait que ses derniers instants soient aussi douloureux physiquement que mentalement, car là était le juste retour de ce qu’elle avait subi pendant des années. Il avait manqué tellement d’opportunités, il l’avait raillée, tyrannisée, rabaissée, et il allait mourir de sa main, ridiculisé, trahi par tous ceux en qui il avait confiance. C’était ça, la seule fin digne de Mitchell Stange. La fin que Lou avait prédit quelques mois plus tôt.

« J’ai jamais voulu te tuer » se défendit-il. Pourtant il l’avait prétendu et répété pendant des années. Il l’avait traquée pour ça, il lui avait volé son sommeil et toute once de bonheur en elle tant elle tremblait jour et nuit à l’idée qu’il se décide enfin à appliquer la sentence. « Même en te détestant plus que tout, je ne pouvais pas le faire.» Pourquoi ? était toujours la question sans réponse. Lou ne le lui avait jamais posée. Au fond elle savait. Cela ne l’avait pas empêchée d’appuyer sur la détente, elle. Peut-être parce qu’elle n’avait pas la sensation d’avoir sacrifié quelque chose, sept ans plus tôt, contrairement à lui. Elle, malgré le souvenir traumatique qu’elle en gardait, elle s’était débarrassée d’un parasite susceptible de ruiner sa vie. Lui, il avait renoncé à la possibilité d’avoir sa propre famille. « Si j’avais ignoré tout ce qu’on a vécu tu serais morte depuis longtemps. » L'honnêteté foudroyante de Mitchell figea la jeune femme un instant. Faisant les cent pas autour de lui, elle s’était arrêtée net dans son dos. Les mots lui avaient donné un coup de pied dans l’estomac, coupant son souffle. Elle songea à un énième “si seulement” : si seulement il avait été sincère plus tôt. Mais il fallait que l’ombre de la mort plane au-dessus de Strange pour qu’il daigne enfin s’ouvrir, comme s’il soulageait sa conscience avant le grand saut afin de partir sans regrets. « J’aime ce que tu es devenu. » qu’il prétendait. Décontenancée, Lou constatait que l’accabler n’avait pas l’effet escompté s’il utilisait ce moment pour se confesser. Qu’importe à quel point elle insistait, les mots de plus en plus rapides, les gestes furtifs, les yeux nerveux, il la désarmait dans un ultime tour d’acrobatie. “Tu le penses ?” elle demanda d’une voix étranglée, comme une enfant recevant enfin la validation tant attendue d’un mentor, d’un modèle. Était-elle véritablement parvenue à l’impressionner ? S’était-elle hissée à sa hauteur comme elle l’avait souhaité ? Est-ce qu’il la voyait enfin pour autre chose que le petit animal apeuré qu’elle avait toujours été ? « La vie est faite de choix, à toi de faire le meilleur à présent.» A son tour, la jeune femme se mit à genoux, face à lui. Le coeur battant, elle cherchait son regard. Il était tellement plus facile de le regarder mourir lorsqu’il n’était rien d’autre qu’un monstre. Désormais, il y avait en lui un peu du Alexander qu’elle avait toujours voulu approcher.

“Un choix ? Tu crois vraiment que j’ai le choix ? Non, si je ne te tue pas, j’aurai bâti tout ça pour rien. J’aurai perdu Finn pour rien. Et j’ai promis à Blanche, et à Alice, et à tellement de gens...” Elle avait juré que sa vengeance compterait pour tous ceux qui avaient des comptes à régler avec Strange. Sa croisade était leur bannière. Elle ne pouvait pas renoncer, non, il n’y avait aucun retour en arrière. Et avec cette balle dans l’abdomen de l’américain, chaque minute les rapprochait de sa mort. Il n’était pas question d’aller à l’hôpital, se demander pardon et se séparer quittes. En appuyant sur la gâchette, Lou avait franchi le point de non-retour. Il l’avait dit lui-même : le seul moyen de l’arrêter était de le tuer. C’était la mission de la jeune femme, son but, elle s’en était persuadée, un genre de grande destinée -ou de fable qu’elle s’était racontée pour tenir au jour le jour, pour se donner du sens. Une émancipation qui n’était qu’une fumisterie. Quoi qu’elle fasse, Lou se définissait par lui ; la favorite de Mitchell, la traîtresse de Mitchell, l’assassin de Mitchell. Que sera-t-elle, lorsqu’il ne sera plus là ? “Tu joues avec ma tête, j’en suis sûre.” Il n’était pas sincère. Il n’était pas soudainement honnête. Elle n’était rien pour lui, rien d’autre que la personne qui avait le pouvoir de le faire mourir ou de le laisser vivre. Elle voulait s’en persuader afin de retrouver le courage d’aller jusqu’au bout. Mais cette partie d’elle qui voulait croire toutes ses belles paroles la tiraillait à lui en faire des nœuds dans l’estomac. Un élan de lucidité -ou de folie-, c’était tout ce qui lui fallait. Une pichenette pour qu’elle tire de nouveau, entre les yeux cette fois. Avec trop peu de conviction, l’australienne leva son arme et la pointa vers lui. Elle colla le canon à sa tempe, les doigts moites, la main tremblante. “Donne-moi une bonne raison…”

Boum, boum, boum.
Lou se figea de nouveau. Son regard paniqué glissa sur le sol de la pièce. Derrière la porte de la maison, la voix étouffée d’un homme s’élevait jusqu’à eux. “Y’a quelqu’un ?” La brune se releva d’un bond, se précipita vers l’entrée et jeta un coup d'œil discret à l’extérieur à travers une fenêtre. Pas de badge, pas d’arme, pas d’uniforme, juste un voisin. “Dégagez de là !” Pour la diplomatie, on repassera. Voilà de quoi ne pas éveiller les soupçons, Lou, un grand bravo. “On a entendu des coups de feu, la police arrive.” Ses yeux s’écarquillèrent. Elle ne se serait jamais figuré que son parfait petit théâtre pour sa vengeance était en réalité l’endroit où le voisinage serait immédiatement alerté par le bruit du pistolet. En réfléchissant uniquement à ce que Strange ne trouve pas l’endroit suspect, elle avait oublié que la suite le serait pour tout le monde aux alentours. “Est-ce qu’il y a un blessé ?” demanda le voisin avec tant de prévenance que Lou dû résister à l’envie de tirer à travers la porte pour lui faire ravaler ses préoccupations de bon samaritain. "DÉGAGEZ !” Elle vit l’homme sursauter et reculer d’un pas, puis deux, et finalement quitter l’allée. Lou retourna auprès de Mitchell, le cœur tambourinant, palpitante, paniquée. “Non, non, non… C’était pas supposé se passer comme ça…” D’un réflexe absurde, elle posa ses mains sur ses oreilles tandis qu’elle tournait en rond. Cela n’empêchait pas ses pensées de hurler. La police arrive, ils vont t’attraper, ils vont l’embarquer… Non, ils ne pouvaient pas mettre la main sur Strange, sa place n’était pas en prison. Sa place était six pieds sous terre. Elle devait l’achever, maintenant.

“Va t’en.” dit-elle à Alex de manière inattendue. Pourtant, Lou n’avait pas d’autre choix ; si elle ne retrouvait pas ses esprits pour le tuer, elle prenait le risque de perdre trop de temps et de ne pas pouvoir s’enfuir après. On la retrouverait là avec un cadavre aux pieds. “VA T’EN.” Aux larmes qui venaient de rouler sur ses joues, son courage s’était évaporé. Sa tête n’était plus qu’une bouilloire fumante prête à exploser. Plutôt le laisser partir que de le céder à la police. Plutôt sauver sa peau que de se faire arrêter pour meurtre.





If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







strangerline + I can be the king of shadow Spg7okK strangerline + I can be the king of shadow R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
strangerline + I can be the king of shadow 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
strangerline + I can be the king of shadow SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

strangerline + I can be the king of shadow P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

strangerline + I can be the king of shadow XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow EmptyMer 21 Avr - 21:55


I can be the king of shadow
Lou & Mitchell

Le roi, allait-il mourir ce soir ?
Une question que Mitchell se posait alors qu’il était à terre face à son ennemi juré, Lou Aberline. La sueur sur son front montrait clairement la souffrance qu’il subissait à cet instant, le sang sur son abdomen prenait de plus en plus de terrain sur son t-shirt et sur le sol. Les frissons parcouraient son corps sans pitié et le froid se faisait ressentir. Son seul unique espoir était de convaincre la brune de ne pas aller au bout de sa vendetta, de ne pas l’achever alors qu’il était déjà à terre. Il observait chaque geste que pouvait faire Lou, cherchant une porte de sortie avant de faire face à son salut. La cocaïne. Lou était visiblement instable et la poudre blanche n’avait pas tardé à lui monter au cerveau, faisant place à la Lou fragile qu’il avait bien trop connue. Il tentait tant bien que mal de la prendre par les sentiments, de lui faire regretter ce qu’elle venait de faire en faisant remonter leur passé à la surface. Il n’avait pas besoin de mentir cette fois-ci, non, chaque mot prononcé était prononcé avec une grande sincérité, c’était soit ça, soit la mort. Le choix était vite fait pour l’Américain qui avouait enfin à son ennemie ce qu’il pensait sans vouloir paraître trop fier pour assumer le fait qu’il n’avait jamais pu la tuer. C’était peut-être la peur de mourir qui le faisait parler, mais au moins, il aurait tout tenté pour sortir de là vivant et ça marchait. Chaque mot prononcé atteignait la jeune femme et il le voyait. Bien sûr, elle avait du mal à le croire et c’est sans attendre que Mitchell reprît la parole. “Bien sûr que je le pense, réveille-toi, Lou, tu penses vraiment qu’on en serait là si c’étaient des mensonges ? ” Il soupirait difficilement sans la quitter du regard alors qu’elle avait fait les cent pas, preuve qu’elle cogitait, elle ne tardait pas à venir à sa hauteur, leur regard ancré l’un dans l’autre. La lueur présente dans le regard du criminel montrait ce qu’il était vraiment et ça n’avait rien en commun avec le monstre qu’il était devenu. Il avait peur, peur d’y laisser la vie, il était blessé physiquement et mentalement à la fois. Sa faiblesse n’avait jamais atteint un si haut niveau. “La vengeance ne mène à rien et j’en suis la preuve formelle, tu ne dormiras pas mieux la nuit si c’est ce que tu espères Lou.” Il marquait une pause, ne quittant à aucun moment son regard. “Regarde-moi !” Qu’il hurlait presque. “Regarde ce que je suis devenu, c’est à ça que tu veux ressembler ? Crois-moi, ce n’est pas la vie que tu veux mener et ce n’est pas en me tuant que tu trouveras la paix, au contraire. ” Prise de conscience ou ruse ? Il continuait d’appuyer fortement sur la plaie, il soufflait sans arrêt et quitta son regard pour se concentrer sur sa douleur qui prenait de plus en plus d’ampleur. Elle était entrée dans son jeu aussi vite qu’elle en était sortie. Elle ne le croyait pas et planta à nouveau son arme sur lui. Lui donner une bonne raison ? Mitchell Strange aurait pu en trouver des centaines pour se sortir de là, mais il était absent, il naviguait en eau trouble.

Boom boom boom. Étaient-ce finalement les coups à la porte qui allaient le faire sortir d’ici ? Était-ce la police ? Il observa Lou paniquer, conscient que son plan initial n’allait pas se passer comme elle l’aurait souhaité. Un bon point pour l’Américain qui préférait croupir en prison plutôt que de finir six pieds sous terre. Elle haussait le ton contre l’homme qui était venu frapper à la porte suite au coup de feu suite aux menaces, Mitchell laissait échapper un sourire en coin avant de la voir revenir jusqu’à lui. Il avait envie de lui que son idée de le descendre dans un quartier résidentiel calme n’était pas une bonne idée au départ, il voulait lui faire part de ce mauvais choix, mais il n’était pas en position pour la ramener et garda le silence, préférant la laisser parler. “Va t’en.” Les mots résonnaient, les mots prononcés par Lou paraissaient improbables et pourtant, elle insista une seconde fois. “Tu fais le bon choix.” Il ne pouvait pas s’empêcher de lui donner son avis alors qu’elle paraissait être dans tous ses états. L’Américain ne se fit pas prier, il se redressa avec beaucoup de mal, appuyant fortement sur sa plaie. Il était libre de partir, mais allait-il réussir à s’en sortir malgré tout ? Il était gravement blessé et à l’heure actuelle, il n’avait pas de plan B. Il regarda Lou un instant alors qu’il se tenait debout face à elle. “On se reverra.” Qu’il laisse échapper avant de quitter la maison pour retrouver sa voiture. Il avait mal et son parcours ne faisait que commencer. Le premier objectif était de s’éloigner de ce quartier ou la police n’allait pas tarder à débarquer. Il quittait Brisbane, laissant les lumières de la ville derrière lui. Il allait devoir disparaître, aller là ou personne ne viendrait le chercher.




(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


strangerline + I can be the king of shadow MRLaeuk
strangerline + I can be the king of shadow Nl6guHT_d
strangerline + I can be the king of shadow 981744criminal
strangerline + I can be the king of shadow 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

strangerline + I can be the king of shadow Empty
Message(#) Sujet: Re: strangerline + I can be the king of shadow strangerline + I can be the king of shadow Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

strangerline + I can be the king of shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-