AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-54%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet pressing + Rase peluche
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean Atwood
Jean Atwood
l'utopiste au placard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 20 novembre 1992 juste après Holden
SURNOM : Jeanie ou Jea pour les intimes
STATUT : Mariée à Matthias depuis 3 ans, leur couple bat de l'aile, c'est ce qui arrive quand on épouse son meilleur ami parce qu'il est amoureux de vous
MÉTIER : Journaliste en freelance à la recherche de l'article qui fera décoller sa carrière et lui permettra de changer le monde. Serveuse au Bacchus pour payer les factures
LOGEMENT : 18, sherwood road, Toowong. Dans la jolie maison de son mari, avec jardin, piscine et jaccuzzi (elle n'assume pas trop)
IT'S NOT OKAY TO BE GAY
POSTS : 202 POINTS : 265

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vegan & écolo ▽ Idéaliste, indignée, engagée ▽ Se déplace souvent à vélo ▽ Bienveillante & douce ▽ Dévouée aux autres, s’en oublie elle-même ▽ Hypersensible bloquée qui ne sait plus pleurer ▽ Très empathique ▽ N’aime pas mentir, se ment pourtant à elle-même en permanence ▽ Sportive : boxe, krav maga… ▽ Issue d'une famille catholique ▽ Passionnée par son travail, son but : changer le monde ▽ Charmante, drôle, intelligente : elle fait chavirer les cœurs ▽ Culpabilise de désirer des enfants dans ce monde pourri ▽ Elle a sauvé son chat borgne Grumpy, il déteste tout le monde sauf elle
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Saül #1Holden #1Cian #1Oakley #1 & Cian #2Madie #1Billyjean #1Rory #1Owen #1Enocean #2Grace #1Mattean #2Raphael #2
RPs EN ATTENTE :
:OO::
 

RPs TERMINÉS : Raphael #1Enocean #1Leolie weddingLeslie #1Mattean #1Wendy #1Leslie #2
AVATAR : Erin Moriarty
CRÉDITS : artacide (avatar)
DC : Victoire Laclos & Anastasia Williams
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37008-jean-atwood-tough-girl-whose-soul-aches https://www.30yearsstillyoung.com/t37094-jean-atwood-a-precious-ideal?nid=13#1751366 https://www.30yearsstillyoung.com/t37044-jean-atwood#1748304

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 11:34






Jean Atwood
No time for love, no time for hate
Pièce d'identité

NOM ≈ Atwood PRÉNOM(S) ≈ Jean ÂGE ≈ 28 ans, née le 20 novembre 1992, elle est arrivée en deuxième après Holden et elle a bien longtemps gardé cette position d'éternelle deuxième dans la compétition perpétuelle avec son jumeau LIEU DE NAISSANCE ≈ Galway, Irlande. Elle est arrivée en Australie à l'âge de 2 ans, elle n'a aucun souvenir de son enfance en Europe STATUT SOCIAL ≈ Mariée depuis trois ans à  @Matthias Calloway, leur mariage a très vite battu de l'aile, c'est malheureusement ce qu'il se passe quand on épouse son meilleur ami parce qu'il est amoureux de vous et que vous vous forcez à rentrer dans des cases qui ne vous correspondent pas. Elle aurait probablement mieux fait de rester mariée à son travail MÉTIER ≈ Journaliste en freelance, elle a quitté son précédent emploi chez ABC Studios car elle n’y était pas heureuse. Elle attend désormais d'écrire l'article qui changera sa vie, fera décoller sa carrière et surtout lui permettra de participer à créer un monde meilleur ORIENTATION SEXUELLE ≈ Elle vous répondra hétérosexuelle presque sans hésiter. Mot clé « presque », en réalité elle se demande depuis bien longtemps si ce ne sont pas les femmes qui font battre son cœur mais elle refuse de l'envisager, encore moins de l’assumer et elle espère toujours se réveiller un matin et se sentir 100% hétérosexuelle GROUPE ≈ 30 ans sinon rien AVATAR CHOISI ≈ Erin Moriarty

Les informations en vrac

1 ≈ Elle fait beaucoup plus jeune que son âge et son minois adorable est tant un handicap qu’un atout. Malheureusement personne ne la prend au sérieux dans le milieu journalistique, on ne voit que sa bouille et pas la détermination et l’engagement derrière. Cependant, cela lui a servi plus d’une fois à endormir la méfiance d’un informateur ou d’une cible, on ne la voit pas venir et elle joue donc souvent de cette image de Barbie pour prendre de court ses interlocuteurs
2 ≈ Idéaliste, indignée, social justice warrior, vegan et anticapitaliste, Jean veut renverser l’ordre en place. Abattre les inégalités, mettre fin à la guerre et à la corruption. Sauver le monde entier et le changer pour le meilleur. Rien que ça
3 ≈ Elle voudrait être une badass qui n’a peur de rien et est sûre d’elle en toutes circonstances mais ce n’est pas sa véritable nature. Elle est gentille et bienveillante, du genre à faire passer tout le monde avant elle-même et à s’effacer pour laisser les autres briller. La seule exception est lorsque cela concerne son travail qui est toute sa vie, dans ce cadre, elle se fait violence pour se montrer incisive et faire preuve de confiance en elle. Ce n’est pas toujours facile, cela lui coûte et sa bouille d’ange vient bien souvent annihiler tous ses efforts
4 ≈ Jean donnera sa chemise au premier venu si elle s’imagine qu’il en a besoin. Puis elle ira acheter dix chemise pour être sûr qu’il n’ait plus jamais besoin de chemise de toute sa vie. De nombreuses personnes ont profité de sa générosité et de son don de soi, mais a priori elle n’apprend jamais et veut toujours voir le meilleur dans l’humain
5 ≈ Elle a un jumeau qui se prénomme Holden et leur relation est compliquée depuis l’accident qui a causé le décès de leur petite sœur à l’âge de 14 ans
6 ≈ Jean est une hypersensible qui n’a pourtant plus versé une seule larme depuis dix ans maintenant. Suite à la mort de sa sœur, elle a fait un blocage et elle se coupe de ses émotions pour ne plus jamais s’effondrer comme à l’époque. La seule vraie manière de la faire sortir de ses gonds et devenir agressive voire violente est de l’obliger à parler de sa sœur qu’elle a préféré effacer de sa vie pour sa propre santé mentale
7 ≈ Elle est obsédée par les actualités, elle veut tout savoir et a peur de toujours rater quelque chose. Elle lit des dizaines de journaux par jour, consulte les news sur son téléphone toutes les demi-heures et regarde religieusement le journal télévisé chaque midi et chaque soir
8 ≈ La vérité et la justice, ce sont les deux choses qui comptent le plus pour elle. Elle ne ment presque jamais, sauf lorsqu’un intérêt supérieur est en jeu
9 ≈ Elle fait de la boxe et du krav maga, tant pour se défouler et évacuer ses frustrations que pour se préparer à l’avenir, elle veut pouvoir se défendre si nécessaire sur le terrain. Elle n’a peur de rien quand il s’agit de faire son métier, elle compte d’ailleurs enquêter sur les gangs de Brisbane. A défaut d’être assez prise au sérieux pour être envoyée en zone de guerre, elle trouvera sa propre guerre à domicile
10 ≈ Elle n’a jamais été une très bonne élève avant d’entrer dans son école de journalisme. Elle avait beau travailler deux fois plus que son frère, elle récoltait toujours la moitié de sa note à lui
11 ≈ Elle est homosexuelle mais ne l’assume pas du tout, se ment à elle-même au quotidien. Elle a eu plusieurs relations avec des hommes dans sa vie mais sans sentiments ni étincelles. Son éducation religieuse la pousse à refuser de voir l'évidence. Alors elle persiste, se disant qu’elle finira par trouver le bon, celui qui confirmera qu’elle est bien hétérosexuelle. Elle a cru l'avoir trouvé en la personne de Matthias, mais leur relation de couple est loin d'être idéale et elle n'a jamais senti les étincelles de l'amour. Elle ne veut se démarquer que par son travail et ses accomplissements et elle a peur que l’homophobie vienne s’ajouter au sexisme qui l’empêche déjà d’être traitée d’égal à égal avec un homme journaliste. Alors elle ferme les yeux sur ses sentiments et s’installe confortablement dans son placard dont elle ne compte jamais sortir
12 ≈ Elle a un chat roux à qui il manque un œil, elle l’a secouru après qu’il ait été maltraité et laissé pour mort. Il est très peureux et parfois agressif avec les étrangers, il n’aime que Jean et déteste particulièrement Matthias son mari. Il a souvent du mal à évaluer les distances et passe donc son temps à se manger les murs, rater ses sauts, mais il se relève toujours avec autant de dignité que possible
13 ≈ Elle a également par procuration un Husky du nom de Nanka et un chat nommé Arlo qui étaient les animaux de Matthias, avant qu'ils se marient et qu'ils deviennent les leurs.
14 ≈ Jean a créé récemment un blog où elle publie ses propres articles, cela lui demande beaucoup de travail pour poster régulièrement mais elle en est très fière, ce blog c’est son bébé
15 ≈ Jean est très engagée dans la protection des animaux, elle est incapable d’écraser ne serait-ce qu’un moustique
16 ≈ Les parents de Jean et Holden les ont élevés dans le respect de la religion et l'amour de Dieu. L'hypersensibilité de Jean a fait d'elle une jeune fille très réceptive à ce discours et dévouée à Dieu et son œuvre d'amour, de solidarité et d'entraide. C'est une vision qui lui plait et correspond à ses valeurs humaines, à moins que ses valeurs ne viennent de là... Aime ton prochain comme toi-même est un précepte qui guide ses pas et ses décisions tout au long de sa vie. Elle en a aussi hérité une vision assez traditionnelle du couple


Le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle Shinya, mais appelez-moi Emma. J'ai 31 ans, et je viens de Bordeaux. J'ai découvert 30YSY grâce à feu Lex/Maeve/Quinn, et j'ai cédé à m'inscrire parce que jamais deux sans trois (vous me rendez zinzine). Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrai tout de même être présent(e) TOUS LES JOURS OKAY ? PLUSIEURS FOIS PAR JOUR ! ON EST BONS ? Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 613854477. Mon personnage est un SCÉNARIO DE @Charlie Ivywreath. Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure et vous avez tué ma volonté, je vous (h)ai(s)me. Et vive mon TC placard :drama:.

Pour recenser votre avatar
Code:
<pris>erin moriarty ≈</pris> jean atwood

à remplir si vous acceptez le doublon de prénom
Code:
<scena>PRÉNOM DU PERSONNAGE</scena>
à remplir si vous refusez le doublon de prénom
Code:
<pris>JEAN</pris>
 




Dernière édition par Jean Atwood le Jeu 18 Fév - 13:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Atwood
Jean Atwood
l'utopiste au placard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 20 novembre 1992 juste après Holden
SURNOM : Jeanie ou Jea pour les intimes
STATUT : Mariée à Matthias depuis 3 ans, leur couple bat de l'aile, c'est ce qui arrive quand on épouse son meilleur ami parce qu'il est amoureux de vous
MÉTIER : Journaliste en freelance à la recherche de l'article qui fera décoller sa carrière et lui permettra de changer le monde. Serveuse au Bacchus pour payer les factures
LOGEMENT : 18, sherwood road, Toowong. Dans la jolie maison de son mari, avec jardin, piscine et jaccuzzi (elle n'assume pas trop)
IT&#39;S NOT OKAY TO BE GAY
POSTS : 202 POINTS : 265

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vegan & écolo ▽ Idéaliste, indignée, engagée ▽ Se déplace souvent à vélo ▽ Bienveillante & douce ▽ Dévouée aux autres, s’en oublie elle-même ▽ Hypersensible bloquée qui ne sait plus pleurer ▽ Très empathique ▽ N’aime pas mentir, se ment pourtant à elle-même en permanence ▽ Sportive : boxe, krav maga… ▽ Issue d'une famille catholique ▽ Passionnée par son travail, son but : changer le monde ▽ Charmante, drôle, intelligente : elle fait chavirer les cœurs ▽ Culpabilise de désirer des enfants dans ce monde pourri ▽ Elle a sauvé son chat borgne Grumpy, il déteste tout le monde sauf elle
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Saül #1Holden #1Cian #1Oakley #1 & Cian #2Madie #1Billyjean #1Rory #1Owen #1Enocean #2Grace #1Mattean #2Raphael #2
RPs EN ATTENTE :
:OO::
 

RPs TERMINÉS : Raphael #1Enocean #1Leolie weddingLeslie #1Mattean #1Wendy #1Leslie #2
AVATAR : Erin Moriarty
CRÉDITS : artacide (avatar)
DC : Victoire Laclos & Anastasia Williams
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37008-jean-atwood-tough-girl-whose-soul-aches https://www.30yearsstillyoung.com/t37094-jean-atwood-a-precious-ideal?nid=13#1751366 https://www.30yearsstillyoung.com/t37044-jean-atwood#1748304

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 11:35






Il était une fois, mon histoire
Petite citation qui illustre ton histoire

Février 2001 – 8 ans

La petite Jean n’a pas vraiment respecté la consigne de la maîtresse, elle a pourtant préparé un exposé à présenter devant toute la classe mais elle a effectivement préféré interpréter le thème à sa convenance. Elle a beau adorer les animaux, présenter une race animale en lisant une liste de caractéristiques trouvée sur internet lui paraît ennuyeux à mourir. Tout le monde sait que les chats ont la langue râpeuse et les griffes rétractables et si ses camarades ne le savent pas, elle les invitera simplement à aller le constater par eux-mêmes en faisant des recherches ou en allant directement examiner un matou de leur entourage. Finalement, c’est au tour de la petite blonde de passer, juste après son frère jumeau qui vient de faire l’exposé parfait, détaillé et travaillé qui correspond parfaitement aux consignes de la maîtresse qui le félicite en applaudissant après son passage au tableau. Jean sait qu’elle ne fera jamais aussi forte impression que lui, mais elle est tout de même fière de son travail, alors elle s’avance jusqu’au tableau et aimante sur celui son affiche cartonnée sur laquelle elle a collé des photos de chats.

Un murmure dégoûté parcourt la classe mais Jean les ignore pour commencer sa présentation : “Moi je vais vous parler des chats du port de pêche de Brisbane ! Vous savez tous ce qu’est un chat et les chats, ça mange du poisson. Du coup, il y a beaaaaucoup de chats errants qui vivent au port pour venir voler du poisson aux …” La maîtresse toussote et lance un regard sévère à la petite Atwood en se levant avec empressement pour décrocher l’affichette confectionnée par l’enfant : “Jean ! C’est quoi ces photos ?! Ça ne va pas la tête ?” L’enfant s’attendait à recevoir des critiques négatives mais elle est outrée qu’on ne lui laisse même pas finir et qu’en plus on retire les photos qu’elle a prises elle-même avec l’appareil photo de son père et qu’elle a fait développer avec son propre argent de poche. “Mais madame ! C’est les photos des chats empoisonnés du port !” se défend-t-elle, persuadée que cet argument imparable justifiera pleinement qu’elle ait affiché des images de cadavres de chats devant tous ses camarades. “C’est pour mon exposé ! Une vieille dame du port m’a raconté que les méchants pêcheurs donnent du poisson empoisonné aux chats pour s’en débarrasser !” Les murmures choqués se répandent dans la classe. Jean entend ses camarades s’indigner pour certains, se questionner sur la véracité de ses propos pour d’autres. “Jean, ça suffit. Arrête de dire des bêtises. Personne n’empoisonne les chats, tout le monde adore les chats !” La maîtresse essaye de rattraper le coup tandis que les enfants sont de plus en plus horrifiés et que l’agitation dans la classe s’amplifie. Jean s’écrie, choquée qu’on l’accuse de mentir, elle qui ne ment jamais : “Je dis pas de bêtises ! C’est la vérité ! Il faut les en empêcher, il faut que les gens le sachent !”.

Ce fut le premier scoop de Jean, sa première rencontre avec une certaine forme de journalisme d’investigation, sa première découverte de la soif d’informer les autres et de révéler la vérité qui l’anime toujours depuis ce jour. Un premier scoop qui se solda par un avertissement sur son dossier, un mot aux parents et plusieurs rendez-vous chez la psychologue scolaire pour déterminer si le fait d’amener des photos d’animaux morts à l’école traduisait un trouble psychologique. Il a été conclu que la petite fille ne présentait aucun problème psychologique inquiétant. La psychologue constata cependant qu’elle présentait une certaine précocité, une sensibilité exacerbée et une aversion pour l’injustice très développée pour une enfant de son âge. Ses parents s’amusaient toujours du fait que leur petite soit aussi indignée par tout, le sort des sans-abris, des habitants de pays en guerre, des animaux maltraités, comme si elle devait porter le malheur du monde entier sur ses frêles épaules. A cet âge-là, il n’était pas rare qu’elle fonde en larmes pour des raisons qui paraissaient futiles à son entourage mais qui la mettaient pourtant vraiment très mal alors même qu’elle n’était pas directement concernée. Elle passait pour la petite drama queen de la famille et on lui répétait qu’elle devait arrêter de faire du cinéma en permanence. Si les rendez-vous avec la psychologue mirent enfin des mots sur l’hypersensibilité de leur fille, cela ne changea pas forcément le comportement de ses parents qui considéraient qu’elle devait s’endurcir pour faire face au monde. Le monde est affreux, c’est un fait et de leur point de vue, leur fille devait simplement accepter qu’elle ne pourra jamais sauver la planète entière.



Mars 2005 – 12 ans

Jean et Holden se rendent normalement en classe ensemble tous les matins, ils font le chemin côte à côte et se chamaillent pendant tout le trajet. Tout est sujet à dissension entre les jumeaux et le débat du moment est au sujet du végétarisme tout récent de Jean. Holden ne comprend pas qu’elle se soit privée des magnifiques grillades organisées pendant toute la période estivale et Jean n’arrête pas de lui rappeler que les animaux sont des êtres vivants et que c’est révoltant qu’on les élève pour le plaisir d’un steak bien saignant. Leurs parents, quant à eux, sont tout aussi agacés par cette nouvelle « lubie » de leur fille qui leur complique la vie et la préparation des repas, mais elle est têtue comme une mule et elle refuse de manger le moindre morceau de viande ou de poisson depuis plusieurs mois.

Mais cela fait une semaine qu’Holden se rend seul en classe et n’a personne avec qui se chamailler. Jean est malade ou du moins c’est ce qu’elle a dit à ses parents. Elle a très mal au ventre, ou à la tête. Elle ne se sent pas bien, elle pleure et feint même de s’évanouir pour éviter absolument de se rendre en classe. La vérité c’est que depuis la rentrée dans ce nouvel établissement, Jean et Holden ont été placés dans des classes différentes à cause de leurs choix d’option et la jumelle s’est retrouvée bien seule sans son éternel binôme. Elle a pourtant essayé de faire preuve de sa plus grande sociabilité pour se faire des amis mais elle a très vite été catégorisée comme celle qui est bizarre, presque trop amicale et définitivement beaucoup trop intense et émotive. Elle est celle qui parle toujours de choses morbides, s’indignant des actualités mondiales pour lesquelles ses camarades n’ont que peu d’intérêt. Celle qui fond en larmes en voyant un enfant se faire embêter et bousculer dans les couloirs et qui essaye de prendre sa défense sans avoir pourtant l’assurance pour se faire respecter en retour par qui que ce soit. Celle qui essaye de convaincre tout le monde d’arrêter de manger de la viande, tant elle ne comprend pas que les autres n’aient pas réalisé le même chemin de pensée qu’elle. Au final, il aura suffit de quelques semaines pour que toute sa classe la déteste et la catégorise comme une pleurnicheuse, une nerd et une emmerdeuse. Alors, elle est devenue la cible des moqueries à son tour, la victime des bousculades dans les couloirs et chewing-gums collés dans les cheveux. Le midi quand elle se rend à la cantine, elle ne peut retrouver son frère qui mange à d’autres horaires et tous ses camarades de classe la refusent à leur table prétextant que les places vides y sont réservées. Toutes les places vides. Elle finit bien souvent par abandonner son plateau sans y toucher, sauf quand cela finit en croche-patte et qu’elle s’étale avec son plateau au milieu du réfectoire sous les applaudissements et les rires moqueurs de toute l’assemblée. En vérité, elle ne ment pas quand elle dit à ses parents qu’elle a mal au ventre. Rien que de penser à retourner à l’école, son estomac se tord, elle a des bouffées de chaleur et envie de vomir. C’est devenu un véritable enfer d’aller en classe, alors elle refuse, elle fait des crises de larmes et d’angoisse dès que ses parents insistent. Plus jamais elle ne veut y retourner et ses parents sont démunis.

De nouvelles visites chez un psychologue apprirent à ses parents que Jean souffre d’une phobie scolaire dûe au harcèlement dont elle est victime, tout ceci étant exacerbé par sa grande sensibilité. Finalement, la solution qui est trouvée est celle de changer Jean de classe afin qu’elle rejoigne son frère jumeau et les choses s’améliorent peu à peu pour elle. Ses parents lui conseillent de ne pas faire de vague, de se fondre dans la masse et de ne pas attirer l’attention sur elle. Ils lui demandent d’être normale, d’arrêter d’en faire toujours trop et de penser à elle avant les autres. Alors, elle essaye vraiment Jean, pour que tout ceci ne se reproduise plus, elle s’applique à faire taire tous ses instincts et sa sensibilité, elle détourne le regard quand quelqu’un se fait pousser dans les couloirs, elle ne parle de ses états d’âme sur les malheurs de l’univers qu’à son frère et elle s’adapte, copie le comportement des filles populaires de l’école, se renie elle-même pour rentrer dans le moule.



Mars 2008 – 15 ans

Depuis la rentrée scolaire, Jean est totalement fascinée par la nouvelle qui est arrivée dans sa classe. Elle a envie plus que tout d’être son amie, elle est attirée vers elle tel un aimant. Peut-être que c’est parce qu’elle a l’air si cool avec ses cheveux courts à fumer sa cigarette l’air nonchalant dans la ruelle derrière l’établissement scolaire. Peut-être que c’est parce que Jean la trouve jolie aussi. Peut-être que c’est parce qu’elle a des arcs-en-ciel et étiquettes PRIDE collés absolument partout : sur son sac, sa trousse et ses vêtements même, ne laissant aucun doute possible quant à leur signification. Jean de son côté multiplie les petits copains, pour la forme, ce genre de copain qu’elle embrasse dans la cour à côté des casiers pendant que toutes ses copines gloussent dans un recoin en les espionnant. Elle est considérée comme une des jolies filles maintenant, Jean, elle est populaire et une ribambelle de garçons veulent en permanence sortir avec elle. Elle les choisit plus sur les conseils de ses copines qu’autre chose et devient la petite amie des plus populaires sans jamais être réellement intéressée par tout cela. Elle passe d’un petit copain à l’autre comme s’il s’agissait d’accessoires interchangeables. Ça ne dure jamais plus de quelques mois, moins encore si l’élu du moment commence à avoir les mains baladeuses. Elle n’est pas intéressée par tout cela, elle fait simplement le show, soigne les apparences, s’assure de ne plus jamais être la cible des moqueries.

Ce qui éveille son intérêt, par contre, c’est son rêve de carrière journalistique, il n’y a que cela qui provoque une étincelle dans son cœur. Ça et la nouvelle. La nouvelle que les autres filles populaires, dont Jean fait partie un peu par la force des choses, appellent « la lesbo », « la gouine » ou bien encore tout simplement « monsieur ». Jean vit très mal tout ceci, elle n’a pas envie de suivre le mouvement mais l’effet de groupe est plus fort que sa volonté et son indignation, elle reste traumatisée de son harcèlement scolaire et continue de suivre la stratégie initiale : ne pas faire de vagues. Pourtant, un jour de mars, elle prend son courage à deux mains et sème son arène de copines pour la rejoindre, elle, dans la ruelle après la sortie des cours. Elle est là, invariablement, à fumer sa cigarette. “Hey, salut…” lui lance-t-elle d’une voix timide. “Tu veux quoi, Barbie ?” reçoit-elle abruptement. Jean est prise de court, elle n’a pas préparé de grand discours et elle ne s’avoue même pas vraiment la vraie raison de sa présence ici. “Je… euh… Je voulais juste m’excuser pour Cindy et les autres… Elles ne devraient pas te parler comme ça…” La jolie nouvelle lui lance un regard de dédain qui la transperce et l’irlandaise se liquéfie sur place. “J’t’ai pas vue beaucoup protester depuis deux mois que j’m’en prend plein la gueule…” lui répond-t-elle sur un ton monocorde avant de souffler sa fumée par le nez d’un air blasé, comme si tout cela, finalement, ne l’atteignait pas. Il faut dire qu’elle encaisse comme une boss les moqueries depuis des semaines, elle est la seule fille ouvertement gay dans toute l’école et elle est devenue la cible privilégiée de toutes les mean girls. Et Jean en fait partie, égoïstement elle se fond dans la masse, essaye de se faire oublier, elle suit le mouvement sans jamais être l’instigatrice mais sans plus jamais défendre les victimes de son groupe d’amies. La nouvelle est bien plus forte qu’elle ne l’a été, dans un tel environnement d’hostilité, Jean n’aurait pas tenu deux semaines. “Je… Je suis désolée…” qu’elle bredouille, réellement affectée par tout cela. Car c’est injuste qu’elle soit ainsi maltraitée, c’est si injuste que ça en fait mal à Jean, c’est si injuste qu’elle en suffoquerait presque. Ou alors, elle le vit si douloureusement parce qu’une part d’elle-même sait. Une part d’elle-même prend toutes ces insultes pour elle-même. Cette part d’elle-même qui trouve les filles bien plus jolies que les garçons, qui est fascinée par la nouvelle et qui voudrait en réalité être bien plus que son amie. “Super, ça m’fait une belle jambe.” lui répond-t-elle en écrasant son mégot au sol avant de tourner les talons, prête à lui fausser compagnie. Jean la regarde s’éloigner et son cœur se serre, elle doit la retenir, elle doit dire quelque chose, n’importe quoi pour que cette discussion ne s’arrête pas là. “Attends !” s’écrit-elle en faisant un pas vers elle. Son cœur bat la chamade comme jamais dans sa poitrine, elle a la tête qui tourne comme si elle allait tomber dans les pommes à tout moment. “Je crois que je suis comme toi…” C’est le mieux qu’elle peut faire en cet instant et même sans dire les mots, elle est stupéfaite, comme si ce n’était pas elle qui avait prononcé cette phrase, qui avait émis cette hypothèse. La nouvelle se retourne et la regarde de haut en bas avec un air dubitatif. Cela dure de longues secondes, de sorte que Jean finit par baisser les yeux vers ses vêtements, elle aussi, essayant de comprendre. “T’es pas comme moi, Barbie. T’es plus hétéro que toutes tes connasses de copines réunies. T’es la putain de reine des hétéros avec tes petites robes et tes petits serre-têtes à la con.” Jean reste figée sur place et considère sa robe avec confusion, elle a envie d’arracher le serre-tête qui retient sa chevelure et de partir en courant, de fondre en larmes, de disparaître. Elle n’a pas même eu le temps de se faire à l’idée qu’elle aime peut-être les filles, que la nouvelle lui assure que non tout en se moquant de son apparence. “Je…” “Tu peux aller dire à tes copines que votre brillant plan a foiré. La prochaine fois, envoyez m’en une crédible !” la coupe-t-elle. Et sur ces mots, elle s’en va, abandonnant une Jean totalement perdue et dévastée qui ne sait pas vraiment ce qui lui fait le plus mal dans tout ça. Ce soir-là, elle pleura pendant des heures dans sa chambre pour finalement décider le lendemain d’oublier tout cet incident, de faire comme si cela n’avait jamais eu lieu. La seule chose qu’elle retiendra c’est qu’elle est hétéro, définitivement hétéro, et c’en est presque rassurant. Au moins n’aura-t-elle pas à souffrir de ce genre d’insultes, elle, puisqu’elle est hétéro, quel soulagement vraiment, je dirais même plus : youpi.



Février 2010 - 17 ans

La dernière année scolaire des jumeaux avant les études supérieures vient à peine de commencer mais Jean ne parle déjà que des études de journalisme qu’elle va faire l’année prochaine. Elle n’a que ça à la bouche, elle écrit déjà dans le journal de son école depuis trois ans et dans lequel elle redouble de créativité pour proposer des articles intéressants et longuement documentés. Elle est d’ailleurs en train de travailler sur une publication qui fera certainement beaucoup d’effet dans son dossier de candidature pour la meilleure école de journalisme du pays qu’elle convoite. La jeune femme hypersensible ne peut pas mentir, elle a peur de devoir quitter Brisbane et sa famille pendant quatre années pour aller étudier à Sydney, mais c’est son rêve et elle fera le nécessaire pour atteindre ses objectifs. Ses résultats scolaires ne sont clairement pas merveilleux ceci dit, même si elle est plutôt douée dans les matières littéraires, elle est loin d’être la première de la classe et les matières scientifiques l’ennuient à mourir contrairement à son frère. Alors, elle compte beaucoup sur ses articles pour peser dans son dossier.

Ce soir-là, elle ne voulait pas venir au repas chez les Beauregard, elle devait bosser sur son article sur les discriminations des étudiants aborigènes d’Australie dans l’attribution des logements étudiants. Cet article, ça doit être sa masterpiece, elle est dessus depuis plusieurs mois, elle a rencontré des dizaines de personnes, mené des interviews, enquêté, un véritable travail de journaliste. Elle en est fière et elle veut qu’il soit publié dans le premier numéro de l’année pour commencer en beauté, il ne lui reste qu’une semaine pour terminer de le rédiger, faire les vérifications d’usage, le peaufiner encore et encore pour qu’il soit tout simplement parfait. Mais ses parents ne lui ont pas laissé le choix, ils l’ont embarquée elle, Holden et leur petite sœur
de 14 ans. Jean n’a daigné participer à la conversation au repas que lorsqu’on lui a demandé comment se passaient ses projets pour l’école de journalisme. Elle est alors partie dans un monologue qui a fait lever les yeux au ciel de ses parents, frère et soeur dont elle rabâche déjà les oreilles à ce sujet quotidiennement. Puis quand le sujet a changé, elle s’est replongée dans son carnet de notes à relire et corriger ses annotations pour son précieux article.

Sur le chemin du retour, elle est toujours rivée à son cahier, stylo en main. Leur jeune sœur s’est mise au milieu et ce n’est pas pour déplaire à Jean, au moins Holden n’essaiera pas de lui piquer son carnet ou de la déconcentrer d’une quelconque barrière, la benjamine fait barrière. Mais en réalité, la tranquillité n’est pas de mise, les deux autres de la fratrie sont en train de se chamailler. Ca bataille à cause d’une ceinture, ça crie, ça chahute faisant même échapper à Jean son stylo. Alors, elle se met à crier plus fort que tout le monde pour leur ordonner de se la fermer. Les parents s’en mêlent et plus le calme est demandé, plus le brouhaha s’amplifie dans la voiture. Les oreilles de Jean bourdonnent, elle a toujours du mal à supporter ce genre de vacarme. Elle se bouche les oreilles en hurlant à sa sœur d’arrêter d’être chiante et une seconde plus tard, l’impact. Il est inattendu, rude, violent. C’est l’accident, pourtant, leur père n’a quitté la route des yeux qu’une seconde pour les réprimander mais cela a suffi à sceller le destin tragique de cette soirée. Le carnet s’envole des mains de Jean, comme la jeune
qui s’envole de son siège n’étant pas attachée. La voiture fait plusieurs tonneaux mais Jean ne s’en souvient pas, en réalité, après le premier impact, elle ne se rappelle plus de rien. Quand elle se réveillera dans l’ambulance, avec des douleurs atroces dans la cage thoracique dues à plusieurs côtes brisées, elle pensera d’abord à son carnet qui contient tout son travail, avant même de se soucier de son propre état de santé ou de celui des membres de la famille. Elle n’apprendra que plusieurs heures plus tard que leur sœur est morte sur le coup en traversant le pare-brise et que les derniers mots qu’elle lui a dit étaient donc ceux-là, insultants et délivrés en hurlant sans même la regarder.

La mort de Gilian fut une véritable tragédie pour toute la famille. Pendant le mois de repos obligatoire qu’il a fallu pour guérir ses côtes, Jean n’était plus que l’ombre d’elle-même, une flaque de larmes et de morve. Inconsolable, elle ne quittait plus sa chambre. Toute la famille était dévastée et personne n’était en état de venir la porter à bout de bras, aucun des membres de la famille ne pouvait supporter ses crises de larmes interminables et son abattement général, son hypersensibilité la tuait de tristesse et cela ne faisait qu’empirer le chagrin des autres. Jean en avait conscience, non seulement elle n’avait aucun contrôle sur ses émotions mais en plus elle culpabilisait de n’être qu’une douleur supplémentaire pour ses parents et Holden. Il n’y a que son oncle Cìan qui est venu passer de longues heures avec elle, à la regarder pleurer, à essayer de la soutenir du mieux qu’il pouvait. Il lui répétait qu’elle devait laisser tout sortir, mais après des semaines à pleurer sans discontinuer, Jean est épuisée physiquement et moralement et son chagrin semble ne jamais se tarir. Elle veut que cela s’arrête, que tout s’arrête. Alors, un jour où elle se trouve à la maison, elle se rend dans la salle de bain avec l’intention de s’y enfermer, de se faire couler un bain et de s’y trancher les veines. Elle ne souhaite qu’une chose : se libérer de ces émotions beaucoup trop douloureuses pour tout le monde. Personne ne sait ce qu’il s’est vraiment passé dans cette salle de bain, pas même Jean en réalité, mais elle en est ressortie sans une égratignure et avec un changement total d’humeur. Le peu de fois où Jean s’autorise à penser à ce jour-là, elle suppose que son cerveau a fait un genre de court-circuit, qu’il a reboot alors qu’elle était prête à s’ôter la vie et que pour se protéger il a mis en sourdine toutes ses émotions. Depuis ce jour, elle n’a plus versé une seule larme, elle est incapable de pleurer. On pourrait presque croire qu’elle a découvert le remède à son hypersensibilité ce jour-là, bien qu’on puisse davantage comparer cela à un filtre qui bloque désormais ses émotions trop fortes, la préservant en apparence et lui permettant de reprendre une vie relativement normale. Elle éprouve un soulagement intense à être enfin débarrassée de ce fardeau qui lui pèse et l’handicape depuis son enfance dans ses relations avec les autres et dans sa vie tout simplement. Depuis, elle a un comportement un peu extrême et ne fait  plus réellement face à ses émotions, elle les bloque au maximum et c’est probablement la recette parfaite d’une catastrophe future. Il ne lui reste bientôt plus que l’indignation devenue encore plus le centre de sa personnalité et son moteur dans la recherche de la vérité. La mort de sa soeur reste un sujet très sensible et elle craint par dessus tout qu’il suffirait qu’elle se laisse aller à penser à elle pour que les vannes de son hypersensibilité se rouvrent et qu’elle soit à nouveau noyée dans la dépression et les larmes au point de ne plus jamais pouvoir remonter à la surface. Alors, elle prétend que Gilian n’a jamais existé, elle ne garde aucune photo d’elle chez elle, elle s’applique même à l’effacer de ces quatorze années de souvenirs communs, elle n’en parle jamais. Sa famille ne comprend pas ce changement soudain de comportement, ils ne comprennent pas sa décision de nier l’existence de la benjamine et ils lui en veulent un peu pour cela. Si on la force à parler du sujet, si on l’accule et qu’on l’attaque jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus faire la sourde oreille, alors elle devient agressive et même parfois violente, faisant tout son possible pour fuir la discussion.



Décembre 2014 - 22 ans

C’est le jour de la cérémonie des diplômes pour Jean. Elle vient de passer quatre années à Sydney dans l’école de journalisme la plus réputée du pays. Elle a fini par l’écrire son article sur les étudiants d’origine aborigène, puis bien d’autres lors de cette dernière année avant les études supérieures. Elle s’est plongée dans sa passion du journalisme plus encore après la mort de sa sœur, se dévouant corps et âme à atteindre son objectif. Et elle a réussi. Aujourd’hui, sa famille a fait le déplacement pour venir la voir recevoir son diplôme, elle est enfin journaliste ou du moins ça ne saurait trop tarder, elle n’a plus qu’à trouver un poste d’où elle pourra révéler la vérité à l’aide de sa plume acérée et changer le monde finalement. Faire la différence.

Pour l’heure, elle est tellement stressée qu’elle est blanche comme un linge, assise dans le public aux côtés de ses parents, d’Holden et de son oncle Cian. Cet instant est important, solennel, presque sacré pour elle. Elle n’a plus aucune vie privée depuis quatre ans, a limité ses interactions sociales même avec sa famille, pas l’ombre d’une relation amoureuse depuis le lycée, son engagement a été proche de la dévotion religieuse. La main de son oncle saisit la sienne tendrement et il lui murmure : “Déstresse, c’est bon tu l’as fait. Le plus dur est derrière toi…” Elle s’efforce de détendre un peu ses épaules contractées et adresse un sourire à Cian. Si elle est honnête c’est surtout lui qu’elle est contente de voir à ses côtés en ce jour. Holden lui est assis à l’opposé d’elle, leurs deux parents les séparant comme lorsqu’ils se chamaillaient étant enfants. Mais maintenant c’est bien plus de que simples prises de bec d’enfants turbulents, ils ne se parlent plus, ne se regardent plus, s’évitent autant qu’ils peuvent et Jean est certaine que ce sont leurs parents qui ont traîné son jumeau jusqu’ici. Ils ne se comprennent plus, l’accident a fait d’eux des étrangers et bien que son jumeau lui manque, Jean ne voit pas bien comment elle pourrait changer les choses entre eux. Il vit dans le passé, il ressasse sans arrêt l’accident et Jean ne peut pas se laisser entraîner sur ce chemin. L’accident, c’est comme cela qu’elle se réfère à cette nuit à présent, pour ne pas risquer d’éveiller le souvenir de celle qui occupait, sans ceinture, le siège du milieu ce jour-là.

“Et pour finir, je vous demande d’accueillir Jean Atwood, la major de cette promotion !” lance une voix dans le micro. Le cœur de Jean est sur le point d’exploser, elle le savait bien entendu, elle a dû préparer un discours pour l’occasion, mais elle n’a rien dit à sa famille et les visages stupéfaits et fiers l’entourent alors qu’elle se lève tremblante pour rejoindre l’estrade. Elle commence son discours par remercier sa famille, elle cite sa cousine Charlie qui n’est pas présente aujourd’hui mais qui a été celle qui a partagé son rêve jadis de devenir journaliste. Elle remercie ses parents bien entendu, même Holden brièvement, puis Cian tendrement pour tout son soutien. Elle cite encore d’autres membres de la famille plus éloignée, quelques professeurs et journalistes qui l’ont inspirée mais elle ne murmure pas même un hommage à sa sœur décédée. Car elle n’a jamais existé, souvenez-vous. Le reste de son discours est engagé et indigné à l’image de ses valeurs, elle y annonce qu’elle se battra pour la vérité et contre la corruption de ce monde. Puis elle termine en brandissant ses espoirs idéalistes pour enjoindre tous ses camarades de promotion à changer le monde avec elle. Elle quitte l’estrade tremblante sous les applaudissements et elle aperçoit alors Holden, au loin, en train de fuir vers le parking d’un pas décidé, rageux même.

Elle jette un regard à ses parents qui évitent son regard et s’accroche un instant au regard de Cian qui n’arrive pas à lui transmettre autant de sérénité qu’il le voudrait. Alors elle se met à courir derrière son jumeau, il est déjà si loin, il n’a même pas du écouter la fin de son discours et cette attitude la met hors d’elle. Elle l’appelle mais il presse le pas, heureusement, des deux, c’est elle la sportive et elle finit par le rattrapper et lui barrer la route. “Mon discours t’a pas plu ou t’es juste dégoûté que j’ai pu réussir un truc mieux que toi pour une fois ?” Holden a toujours été le plus intelligent des deux, celui qui récoltait les félicitations et les bonnes notes, celui qui fait désormais des études pompeuses de physique quantique, ce qui sonne intelligent mais ne correspond à rien de concret pour Jean. Du vent, de la masturbation intellectuelle, rien qui ne créera un monde meilleur et plus juste. Alors, Holden est probablement major de promo de son côté aussi mais aujourd’hui, c’est sa victoire à elle, son accomplissement et ça la met en rogne qu’il ne se soit même pas donné la peine de la féliciter avant de partir. Holden a l’air hors de lui aussi, les joues et les oreilles rouges de fureur : “T’as presque remercié la voisine de palier, mais pas un mot pour elle. Même pas une pensée. Tu te rappelles d’elle, hein ? Ta soeur !?” Jean en perd la capacité d’articuler des sons intelligibles pendant une seconde. Ils ne parlent plus et encore moins d’elle, lui préfère se morfondre en silence pendant que sa jumelle revisite le passé. L’expression faciale de Jean se ferme encore davantage, elle sent toutes les barrières en elle se lever pour protéger son cœur si fragile. “Ferme-là, okay. Me parle pas de ça. Pas aujourd’hui, putain.” Mais cette fois-ci, il n’est pas décidé à tourner les talons et se terrer dans le mutisme qui le caractérise si bien. "Ça? Ça ?! C’est pas une chose, Jean! C’est Gilian, notre sœur qui est morte, t’en as vraiment rien à foutre ? Tu te sens même pas un peu coupable ?” Entendre son prénom est un déchirement et elle sent son coeur prêt à déverser une avalanche de tristesse inépuisable qui l’ensevelirait toute entière si elle se laisse faire. Elle réagit par instinct de survie et pousse son frère avec agressivité : “Arrête putain ! C’est du passé tout ça, ça sert à rien ce que tu fais là. Passe à autre chose!” Jean n’est pas comme cela avec n’importe qui mais c’est son jumeau en face, sa moitié, et il est un des rares avec lesquels elle se permet de laisser parler sa rage. Holden la pousse à son tour et il ne suffirait que d’une étincelle pour qu’ils en viennent vraiment aux mains. Ils ne réalisent même pas que de nombreux regards se posent sur eux et que Cian et leurs parents sont en train d’accourir : “Tout ce qui t’intéresse, c’est tes articles à la con de toutes façons ! J’suis pas dupe moi, tout ton blabla pour sauver le monde c’est du vent, t’es qu’une sale égoïste.” Elle le pousse à son tour, plus fort et peu importe qu’il fasse une dizaine de centimètres de plus qu’elle : “Moi au moins, j’avance. Je reste pas bloquée dans le passé!” “Arrête de dire le passé, dis son prénom putain ! Cette soirée-là, la dernière soirée de sa vie, tu lui as même pas adressé la parole, tu pensais qu’à ton article de merde!” Là, il va trop loin, son sang ne fait qu’un tour, elle doit le faire taire ou alors ce sera terrible. Réflexe de boxeuse, elle lui envoie son coup de poing en plein dans la mâchoire. Jean sent tout son corps trembler de rage et c’est Cian qui l’attrape et l’immobilise avant qu’elle ne se jette à nouveau sur son jumeau. Leur père s’occupe d’Holden et ils sont séparés ainsi, se criant des insultes alors que les camarades de Jean et leurs parents passent devant eux avec des airs choqués.


Novembre 2017 - 25 ans

Cela fait un peu plus d’un an que Jean a rencontré Matthias, on lui avait demandé de remplacer au pied levé le chroniqueur cinéma de l’émission radiophonique de ABC. Elle venait à peine d’entrer dans ce média, son premier boulot de journaliste, elle était pleine d’espoirs et très volontaire. Matthias était un jeune réalisateur prometteur qu’elle devait interviewer et il y a tout de suite eu une forte connexion entre eux deux. Cela fait un peu plus d’un an et Jean se retrouve en robe blanche au bras de son père qui la mène à l’autel, il la mène à Matthias qui la regarde approcher, le regard humide d’émotion. Jean adore Matthias, c’est probablement le meilleur être humain qui existe sur terre, il est doux, gentil, il la comprend, il l’accepte et il la soutient envers et contre tout. Elle l’adore vraiment, c’est son meilleur ami, son confident, son âme jumelle, leur relation est plus fusionnelle que celle avec son vrai jumeau, Holden, ne l’a jamais été. Elle l’adore et il l’aime, c’est probablement le bon puisqu’il se dit qu’épouser son meilleur ami est la meilleure façon de réussir son mariage. Alors Jean rend son sourire à Matthias, il n’y a probablement personne d’autre avec qui elle voudrait passer le reste de ses jours.

Les parents sont si fiers de voir leur fille se marier, ils avaient définitivement peur qu’elle ne réussisse qu’à épouser son travail et ce n’était pas les plans qu’ils avaient pour elle. Bien entendu, ils sont fiers de sa détermination mais ils restent assez traditionnels dans les attentes qu’ils ont de leurs enfants. Ils veulent qu’elle se marie et qu’elle leur fasse plein de petits enfants. D’ailleurs, dès qu’ils ont rencontré Matthias ils n’ont eu de cesse de lui répéter que c’était l’homme parfait et de lui demander pour quand était le mariage et les enfants. Jean était réticente au départ, pas certaine que ses ambitions de changer le monde puissent se conjuguer avec un mari et des enfants, mais finalement, elle est rentrée dans le rang. Cela rend ses parents si heureux et Jean aime les voir ainsi. Pendant que le prêtre déblatère sur l’amour, Jean se retourne vers ses parents et les voient émus aux larmes, elle leur adresse un petit sourire et un signe de la main. Elle ne cherche même pas Holden des yeux et se retourne vers l’autel, glissant sa main dans celle de celui qui va devenir son mari d’une seconde à l’autre et posant sa tête sur son épaule. “Oui, je le veux.” dit-il en pressant amoureusement sa main. Elle relève la tête pour le regarder dans les yeux. Tu le veux, c’est ce que tu veux Jean. “Oui, je le veux.” répond-t-elle avec une réelle sincérité, après tout, elle est passée maître dans l’art de se mentir et de se nier elle-même.


Février 2020 - 27 ans

Cela fait cinq ans que Jean travaille en tant que journaliste pour les studios ABC. Cinq années qu’elle propose des articles, des reportages et des enquêtes qu’on lui refuse systématiquement ou qu’on confie à quelqu’un d’autre. Personne ne la prend au sérieux avec sa tronche d’ange et ses boucles blondes, on considère qu’elle est trop jeune, qu’elle n’a pas assez d’expérience, qu’elle n’aura pas l’aplomb de mener telle ou telle enquête. Au fil des années, elle se demande s’ils n’ont pas simplement raison. Elle a la fougue de la jeunesse, elle est toujours aussi indignée que volontaire mais elle est finalement assez loin de l’idéal de journaliste qu’elle voudrait être : sûre d’elle et qui ne fait aucun compromis. Elle en vient à se demander si tout cela n’est pas de sa faute, si on ne lui confie aucun sujet intéressant car elle n’est juste pas capable de les couvrir. Alors pendant ces cinq années, elle a accepté de faire tout ce qu’elle déteste dans le seul but de gagner le respect de ses collègues, les reportages bouche-trou sur l’équipe de football junior d’une école de quartier, les interventions radiophoniques pour parler de sujets futiles, la rédaction et l’enregistrement de voix off sur des reportages réalisés par d’autres, du travail de recoupement des sources en soutien aux vrais grands reporters… Régulièrement, elle propose des sujets mais même s’ils sont acceptés le mérite ne lui revient jamais, on la laisse sur le banc de touche.

Alors aujourd’hui est un grand jour, le patron de la chaîne a accepté de la recevoir. Elle lui a annoncé qu’elle voulait discuter de son évolution dans le groupe et demander une promotion. Elle ne veut plus être une vulgaire pigiste qui obéit aux ordres, elle veut être sur le terrain, être journaliste d’investigation, être envoyée dans un pays en guerre, enquêter sur un gang, révéler des affaires de corruption au niveau gouvernemental, elle veut rentrer dans la cour des grands en somme. Alors, quand le patron l’accueille, elle reste bouche bée devant son entrée en matière : “Miss Artwood ! Ca tombe très bien que vous ayez demandé ce rendez-vous, les grands esprits se rencontrent, j’allais justement vous faire une proposer un changement de poste.” Il a l’air satisfait et il fait mine de la connaître alors qu’il n’a probablement pas lu un seul papier qu’elle a rédigé. Elle a beau être sur-excitée à l’idée que ça s’avère finalement si facile, elle le corrige : “C’est Atwood, M. Grimes. Merci de me recevoir et je suis ravie de vous entendre dire ça! J’attends ce moment depuis mon entrée chez ABC.” Qu’il l’appelle bien comme il veut s’il donne enfin un sens à sa vie et à son métier. Elle prend place sur le fauteuil face à lui et attend qu’il lui fasse cette fameuse proposition : “Nous allons faire de vous le nouveau visage de Brisbane Next Door ! Surprise !” annonce-t-il triomphant en levant les bras pour l’emphase. Jean reste bouche bée, elle travaille déjà quasi exclusivement pour ce segment qui était jusqu’à présent porté par une autre blonde au joli minois. Un segment dans lequel la midinette/journaliste se rend avec son caméraman chez les artisans du coin, les agriculteurs, les commerçants afin de réaliser des petits reportages de proximité en rencontrant les Brisbaniens. C’est le segment bouche-trou dans lequel la précédente journaliste s’est exhibée en train d’apprendre à traire une vache ou de s’extasier devant des sculptures en bois faites-main. Ridicule. “Vous plaisantez j’espère ?” ne peut-elle s’empêcher de rétorquer. “Mais pas du tout, Miss Artwood, vous allez devenir célèbre, vous passerez à l’antenne tous les jours et votre salaire sera substantiellement augmenté. Beaucoup de jeunes femmes tueraient pour être à votre place.” Tout ceci c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de cinq années à être malheureuse comme la pierre en exerçant ce métier qui était pourtant son rêve et sa vocation. “C’est Atwood ! Et je ne suis pas une jeune femme, M. Grimes, je suis une journaliste passionnée et cela fait cinq ans que je postule tous les ans pour un poste d’investigatrice tout en faisant le travail chiant comme la pluie que vous m’assignez. Je vous vois promouvoir tous les hommes qui sont arrivés après moi et moi vous me proposez quoi ? D’aller brosser des poneys pour la caméra et de faire des micro-trottoir pour la saint-valentin ?!” Elle n’en peut plus de tout ça, de ne pas être prise au sérieux, qu’on ne voit que son physique et qu’on veuille absolument la caser en Miss Météo ou en faire valoir féminin pour le présentateur principal sur un plateau. Elle part en claquant la porte ce matin-là et elle pose sa démission dans l’après-midi. Si on ne veut pas reconnaître son potentiel chez ABC, alors elle va se lancer en freelance, elle fera les enquêtes qu’elle souhaite, elle pourra proposer ses articles et reportages à n’importe quel média et elle n’aura plus jamais à trouver un énième jeu de mot foireux pour la voix off d’un reportage sur une usine de chaises.


Octobre 2020 - 27 ans

Ils n’ont pas mis bien longtemps à se rendre compte que leur mariage était bien plus joli sur le papier qu’en réalité. C’est une chose d’avoir une relation fusionnelle amicale doublée d’un couple lorsque chacun vit chez soi et qu’ils sont tous deux si dévoués à leur carrière, c’en est une autre de se retrouver mariés, vivant sous le même toit dans la jolie maison avec piscine de Matthias. Jean est quelque peu mal à l’aise de vivre dans un tel luxe (selon ses critères) alors que des milliers de personnes n’ont pas de toit au-dessus de leur tête et meurent de froid dans le monde. Jean inviterait tous les sans-abris de Brisbane à venir dormir dans la chambre d’amis si Matthias ne mettait pas un peu le hola à ses élans d’empathie un peu trop extrêmes. Très rapidement, il s’est avéré que les époux avaient des visions très différentes de la façon dont ils devaient vivre cet amour. Jean gardait sa carrière de journaliste comme seul véritable objectif de vie, elle n’entretenait pas la flamme qu’elle avait du mal à ressentir. Ce mariage pour elle c’est un statu quo. Elle l’a fait, elle est mariée et l’organisation des noces lui a déjà pris beaucoup trop d’énergie et de temps, cela lui a fait perdre des occasions de se démarquer auprès de la hiérarchie chez ABC, elle en est sûre. Assez rapidement, ils se disputent pour un rien et ils ne couchent presque plus ensemble, Jean ne fait que peu d’efforts et Matthias sent que sa femme n’est pas si amoureuse que lui, voire pas du tout…

Après un peu plus d’un an de mariage, en janvier 2019, ils décident de faire une pause, de se séparer et de retourner vivre chacun de son côté. Jean assume mal cet échec qu’elle sait pourtant être en grande partie de sa faute, elle ment d’ailleurs à ses parents, ne leur dit pas qu’ils sont séparés, invente toujours des histoires sur l’absence de son mari aux repas de famille. Matthias lui manque en réalité, elle se sent seule même si elle en profite pour se plonger dans le travail, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Puis, ils se revoient, se cherchent et décident de finalement tenter de sauver ce mariage, de se donner une deuxième chance. Jean est sincère quand elle promet à Matthias qu’elle va faire des efforts, elle veut que ça fonctionne avec lui parce qu’elle l’aime, à sa façon, et que si elle n’arrive pas à être heureuse avec lui, alors elle a très peur de ce que cela signifie. Alors depuis mars 2020, elle est revenue vivre chez lui, chez eux. Ils ont eu de bons moments, ils se sont retrouvés un peu, leur amitié et complicité d’antan, pour l’amour ce n’est pas encore ça, mais ça se travaille ce genre de choses, non ?

Tout ceci, Jean est en train de le raconter à Enoch. Enoch, c’est l’ex de sa cousine Charlie, le père des jumeaux. Elle s’est rapprochée de lui sans en parler à Charlie, dans le but d’aider sa cousine dans son procès pour la garde de ses enfants. Jean vous le jurera, elle était du côté de Charlie au début, elle voulait vraiment découvrir les secrets ou mauvaises habitudes d’Enoch, trouver des munitions pour le procès afin que les petits soient confiés à leur mère. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme elle l’avait prévu, elle a très vite réalisé qu’Enoch est une vraie bonne personne que la situation a poussé au bord du gouffre et que s’il venait à perdre la garde de ses enfants, ce serait vraiment dramatique. Tant pour lui que pour les jumeaux. Peu à peu, ils deviennent de vrais amis et se soutiennent mutuellement. Jean finit par prendre totalement son parti dans cette bataille judiciaire et elle l’aide même à gagner la garde de ses enfants en le remotivant à se battre, privant ainsi sa cousine de ses enfants. Jean ressent une intense culpabilité envers Charlie et elle craint vraiment que celle-ci réalise un jour ce qu’il s’est tramé dans son dos. Pourtant, elle ne peut pas se mentir à elle-même, elle est persuadée que les jumeaux seront mieux avec leur père qu’avec leur mère. C’est pour le bien des petits tout cela. Et pour le bien d’Enoch aussi. Elle n’avait simplement pas pu le laisser sombrer ainsi, il ne mérite pas cela, il mérite bien mieux. La relation entre les deux devient de plus en plus ambiguë, Jean perçoit les regards d’Enoch sur elle, elle se demande s’il pense à la même chose qu’elle, elle s’en veut d’imaginer cela, mais et si son mariage ne fonctionnait pas tout simplement car ce n’était pas Matthias, le bon ? Il faudrait peut-être qu’elle tente de voguer vers de nouveaux horizons...


Décembre 2020 - 28 ans

Jean se sent bien mieux depuis qu’elle a quitté ABC, elle a mille projets d’articles et a commencé beaucoup trop d’enquêtes simultanées pour être efficace dans aucune d’entre elles. Mais elle est enthousiaste enfin! Elle retrouve sa passion pour son métier. Son mariage bat toujours de l'aile, elle ne sait toujours pas ce qu'elle ressent réellement, mais la passion est de nouveau-là et c'est tout ce qui compte. Malheureusement, la passion ne paye pas les factures et elle a du mal à vendre ses articles pour l’instant. Bien qu'elle pourrait se contenter de laisser son mari tout payer à sa place, elle refuse, elle a toujours prôné son indépendance. De plus, elle sent que leur relation ne tient qu'à un fil et elle ne veut pas prendre le risque de se retrouver sans rien. Alors, elle a trouvé un boulot alimentaire, elle est devenue serveuse au Bacchus, un restaurant gastronomique italien tenu par Giovanni Medici grâce à la recommandation de sa cousine Charlie. Cela lui permet de gagner correctement sa vie, surtout avec les pourboires qu’elle se fait. Elle méprise silencieusement la grande majorité des clients richissimes du restaurant mais reste professionnelle en toutes circonstances, d’autant qu’elle empoche leurs billets et tend l’oreille pour recueillir d’éventuels secrets ou informations importantes dans les discussions. Tout ceci est finalement lucratif et une mine d’informations inespérée pour son travail de journaliste.

Elle ne dort pas beaucoup Jean, survoltée par tous ses projets, elle a en plus commencé un blog journalistique pour publier les articles qu’elle n’arrive pas à vendre à des médias. Vivre de son métier serait le rêve, mais pour l’heure ce qui lui importe le plus c’est de diffuser l’information qu’elle se saigne à récolter. Alors, avec ce blog, elle compte répandre la vérité et changer le monde, un article après l’autre. Autant dire qu’elle n’a pas le temps pour entretenir sa vie conjugale, et elle refuse de se poser pour réfléchir sérieusement à ses sentiments. Pourtant il y a quelqu’un qui fait battre son cœur depuis peu. Mais cette personne n’est pas la bonne personne pour elle, parce que ce n’est pas un homme. Jean n’a rien contre les homosexuels mais elle n’en est simplement pas une, point final, elle refuse cette possibilité en bloc. Elle a peut-être des amitiés un peu ambiguës avec des femmes mais c’est simplement parce qu’elle a toujours été une jeune femme très intense, même dans ses amitiés, c’est en tous cas ce dont elle se convainc. Elle finira par trouver l’homme, le bon, elle y croit, peut-être qu'il s'agit d'Enoch ? Elle n’a de toutes façons pas le loisir de faire son originale, elle n’arrive déjà pas avoir le respect de ses pairs alors si en plus elle sortait des cases, ils lui renverraient en plein visage. Depuis qu’elle est passée en freelance, Jean s’est essayée plus ou moins efficacement à être plus incisive, voir même agressive dans ses enquêtes, un peu comme ses collègues masculins mais tout ce qu’elle a récolté ce sont des insultes. Hystérique. Instable. Mal baisée. Frustrée. Lesbienne. Toutes ces insultes qu’on n’attribuerait jamais à un homme. Lesbienne. Non, elle ne leur donnera pas raison, elle est une journaliste passionnée et engagée, pas une lesbienne féminazi et hystérique. Elle n’est pas une lesbienne tout court d’ailleurs, au cas où vous n’en seriez pas aussi convaincu qu’elle.






Dernière édition par Jean Atwood le Jeu 18 Fév - 15:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merry Wellington
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente trois ans, le passage de la trentaine ne fut pas très facile, mais aujourd'hui j'assume. Née un 29 février...
SURNOM : Mer' pour la famille. Certains amis s'amusent en l'appelant Christmas ...
STATUT : célibataire. Les relations amoureuses ne semble pas être faites pour elle. Pourtant son coté romantique la fait toujours rêver à une issue positive.
MÉTIER : paléontologue, chercheuse pour le Musée, passion trouvée suite à des études de géologie.
LOGEMENT : fortitude valley, kent street #77 avec un petit chaton qu'elle vient d'adopter alors qu'elle est allergique aux poils de chats
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 9c116ccb978202910f23b7bfe78ef419aab04ff5
POSTS : 4186 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née à Brisbane, mais à grandit dans un village de campagne éloignée de la ville • Dernière enfant de la famille (4 soeurs/1 frère) • Ne supporte pas la vue du sang • Bégaye dans les grands moments de stress • Accro à la caféine • Joggeuse à mes heures perdues • Je n'ai eu que très peu de relations amoureuses et mon premier mec avait l'âge de mon père et a juste profiter de moi • Ambidextre • Scientifique dans l'âme, je ne crois que ce que je vois ...
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_pdengrQrYy1u2x68ro7_400

Joy #2Kaya #1Kaya #2Zeppelin #1Nico #1Grace #1Timothy #1Blake #1Keith #1Moana #1

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_pd84mbTuwD1u2x68ro6_400
RPs TERMINÉS : Clyde #1Jax #1 Penny #1 Joy #1

Abandonnés : Adam #1
AVATAR : adelaide kane
CRÉDITS : avatar by hedgekey & signature by astrale
DC : la jolie poppy
PSEUDO : night stars.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34893-if-you-can-dream-it-you-can-do-it-merry https://www.30yearsstillyoung.com/t34983-pour-une-fille-drole-t-es-pas-si-laide-merry https://www.30yearsstillyoung.com/t35543-merry-wellington#1607950 https://www.30yearsstillyoung.com/t35542-merry-wellington#1607931

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 11:44


Re Bienvenue chez toi Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 674657830
& bon courage pour ta fiche Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1949770018


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Oakley Jensen
Oakley Jensen
les chaînes brisées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-sept ans - 12.02.1994
SURNOM : On l'appelle souvent Oak, mais son meilleur ami Nick l'appelle Boo.
STATUT : Célibataire, elle n'est pas prête à s'attacher à nouveau à quelqu'un, mais pourtant quelqu'un commence à occuper un peu trop ses pensées.
MÉTIER : Coach sportif et danseuse. Elle danse de temps en temps dans des clips vidéos.
LOGEMENT : Dans un appartement moderne à South Bank avec son meilleur ami Nick depuis le 10 novembre 2020.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Original
POSTS : 1614 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière d’une famille de 4 enfants (2 frères, 1 sœur - et 1 nièce). › A grandi dans une petite ville du Queensland, arrivée à Brisbane en janvier 2012. › Son ex copain était violent (septembre 2017 à Juin 2019). › A fait une fausse couche en février 2019 à cause de son copain. › Végétarienne depuis 2014. › Fan de skateboard, surf and foot. › Péché mignon : Peanut Butter. › Garçon manqué sur les bords.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Giphy
CIALEY #9 › Tell me how to be in this world. Tell me how to breathe in and feel no hurt. Tell me how 'cause I believe in something. I believe in us. Tell me when the light goes down. But even in the dark we will find a way out. Tell me how 'cause I believe in something. I believe in us.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_inline_owtalm7AgT1qlt39u_250
ZEPPELIN #1 › When life leaves you high and dry. I'll be at your door tonight if you need help, if you need help. I'll shut down the city lights, I'll lie, cheat, I'll beg and bribe to make you well, to make you well. When enemies are at your door I'll carry you way from more. If you need help, if you need help. Your hope dangling by a string. I'll share in your suffering to make you well, to make you well.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 2OzKJTW
ISAAC › If I was dying on my knees. You would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea. I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches X6NkzCU2_o
NICK › Fight through the dark and find the spark. Life is a risk but I will take it. Close my eyes and jump together I think that we can make it. Come on let's run. And rise through the night you and I. We will fight to shine together bright forever.

Jensen's familyJean #1Shiloh #2Tommy #3

RPs TERMINÉS : Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Giphy
Your hand fits in mine like it's made just for me.
Cialey #1Cialey #2Cialey #3Cialey #4Cialey #5Cialey #6Cialey #7Cialey #8

----

Isaac #1Tad #1ClémentCade #1Isaac #2PaulNoaArchibald #1Loan #1Tommy #1Zeppelin #1The JensensAdèleLeenaTad #2Archibald #2Loan #2PhoebeIsaac#3EveCaelanLoan #3EliasJessian & ClémentRoyaume EnchantéNick & JoyLenaLoan #4Shiloh #1Nathan #1Tommy #2
AVATAR : Steph Claire Smith.
CRÉDITS : Loonywaltz.
DC : Matthias, Arrow, Knox & Miles.
PSEUDO : Zeppelin (darksalmon).
INSCRIT LE : 07/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t24389-let-me-tell-you-what-it-s-like-to-be-a-zero-zero-oakley https://www.30yearsstillyoung.com/t35717-oakley-matthias-arrow-knox-miles#1625258 https://www.30yearsstillyoung.com/t24432-oakley-jensen#1004194 https://www.30yearsstillyoung.com/t24431-oakley-jensen#1004186

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 11:52


LE TC Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3217047551
COMMENT T'AS CRAQUEEEEEE Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1484806105
Re re bienvenue parmi nous louloute :l: Hate de voir ta petite nouvelle Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1017170121



Us - So tell me how to be in this world. Tell me how to breathe in and feel no hurt. Tell me how 'cause I believe in something. I believe in us. Tell me when the light goes down. That even in the dark we will find a way out. Tell me now 'cause I believe in something. I believe in us.


Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 2P7Cr0f
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches FLBDXxB
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.12.1986)
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Elle a un coeur finalement. Elle l'a mis entre les mains d'Amos : elle est de nouveau sienne et n'a plus peur cette fois.
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Elle a emménagé avec Amos dans un viel entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur logement est un secret que le couple garde jalousement.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches SyiawIsh_o
POSTS : 18466 POINTS : 1270

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 75d82c2c37b882e371ff586ea0e0b75e85da754b
amelyn #47 & #45 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.
(1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647)

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 597f445ac244668d712d6ae304821d2311b23e5d
teddy (scénario libre) You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 91cc317e571c54b7b8930f876a4172fa9be65678
sasha #2 Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches YTQmkFAS_o
Destiny was for fools. She would not wait for her life to happen. She would make it happen.



UNIVERS ALTERNATIFS :


Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches WAFuY5R6_o

+ crédits complets pour les gifs dans mon moodboard

RPs EN ATTENTE : finnley #2
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens
AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : me (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackship)
DC : Lucia Whitemore, le sacre du printemps (ft. Phoebe Dynevor)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-the-badest-thing-around-town-5 https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:04


Je sens qu’il t’a pas fallu grand chose pour craquer à nouveau toi tiens Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3217047551 (Et que @Charlie Ivywreath n’a pas RIEN à voir là dedans Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3922047296)
Rebienvenue en tout cas ! Et éclate toi autant avec elle qu’avec les deux autres Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1949770018




Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siloë Osborne
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt sept années.
SURNOM : pas de surnom particulier, hormi les puce ou chérie par ses proches.
STATUT : éternelle célibataire dont les relations ne durent jamais.
MÉTIER : pâtissière mais également nounou pour payer les factures et le traitement de son frère.
LOGEMENT : toowong, numéro 348 dans une petite maison avec novella.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 56877a61077357f86ff1215eb480485d5f8d1a91
POSTS : 698 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : âgée de vingt sept ans, née à Brisbane ≈ la petite dernière de la famille alors qu'elle a un frère plus vieux de deux ans. Il est atteint d'une maladie et est sourd. ≈ elle a apprit la langue des signes pour lui et pour pouvoir parler avec son frère. ≈ elle a perdu son père avant sa naissance et sa mère est décédée lorsqu'elle avait huit ans ≈ elle a été placée dans une famille d'accueil avec son frère. ≈ elle a toujours vécu dans la pauvreté. ≈ elle est pâtissière depuis quelques années, elle a toujours adoré faire cela depuis qu'elle est toute petite. ≈ elle aimerait pouvoir ouvrir sa propre
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Giphy

(rhys « the world was on fire. no one could save me but you. it's strange what desire will make foolish people do. i never dreamed that i'd meet somebody like you. i never dreamed that i'd knew somebody like you. no, I don't want to fall in love. »)

(lisbeth + evelyn)
AVATAR : katie stevens.
CRÉDITS : (avatar) saaya - (gif) tumblr.
DC : aucun.
PSEUDO : princess.
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32507-siloe-you-know-the-greatest-loves-of-all-time-are-over-now#1444035 https://www.30yearsstillyoung.com/t32754-siloe-elle-noircit-des-pages-pour-ecrire-des-poemes#1450821 https://www.30yearsstillyoung.com/t32757-siloe-osborne#1450829

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:15


Rebienvenue à toi Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1949770018



( avant toi, je n'avais rien. avant toi, on m'as pas montré le chemin. )
Revenir en haut Aller en bas
Maxence Mayers
Maxence Mayers
les vieux démons
les vieux démons
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (16/07/1989)
SURNOM : Max, classique, sans originalité
STATUT : libre comme l'air
MÉTIER : commercial junior du O'Reilly Vineyards, un nouveau départ sur lequel il ne doit pas se louper
LOGEMENT : numéro 82 à redcliffe avec Peter qui squatte
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_nuw6vi3M1A1r3xthuo8_250
POSTS : 10064 POINTS : 600

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien alcoolique et drogué, revenu en janvier 2020 à Brisbane. Clean depuis trois ans. Incapable de tomber amoureux et se poser, adepte des coups d'un soir. Fou amoureux de son chien Opale, un berger australien qu'il ne lâche pas. Bénévole à la Fondation Oliver Keynes depuis septembre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Ydym
MAYERS

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 210502103643843189
MAXIE

JadeWren #2LeneStaceyPeter #3TheoDani #2CleoMayers + LylaJoy #2Joy #3
RPs EN ATTENTE : Swann #2.
RPs TERMINÉS : MavaErinAlmaErin #2MiaMava #2Mava #3JordanWrenPeterKayaPeter #2AdrielElias (DM)SwannMava #4 & Erin #3DaniWimAdriel #2Tessa & LaurenceJoyKatherine

rp abandonnés:
 

AVATAR : douglas booth
CRÉDITS : kelly (avatar)
DC : Nick Bradford & Inaya Hopkins.
PSEUDO : toxic dream
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33894-maxence-we-re-fallin-like-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t33938-maxence-in-my-defense-i-was-left-unsupervised https://www.30yearsstillyoung.com/t33963-maxence-mayers#1507327 https://www.30yearsstillyoung.com/t35329-maxence-mayers

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:23


rebienvenue ici :l:




scary life

- Forget what I said It's not what I meant And I can't take it back I can't unpack the baggage you left What am I now? What if I'm someone I don't want around? I'm falling again, I'm falling again, I'm falling ☽ BASTET

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches IUJCx06
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches ZsxbA8o
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches MGSbLAu
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches IcdDGTz
Revenir en haut Aller en bas
Holden Atwood
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Leonard...en hommage à sa ressemblance psychique avec le Leonard de The Big Bang Theory :3
STATUT : Eternel coeur solitaire
MÉTIER : Chercheur en astronomie à l'Université Griffith de Brisbane, où il dispense de temps à autre des cours de mathématiques et de physique quantique. Il a également créé son propre club d'échec amateur à Brisbane (le "Checkmate Club" situé dans le quartier de Logan City, près de la médiathèque). Il y donne des cours les mardis et jeudis soirs et organise régulièrement des tournois le week-end.
LOGEMENT : 04, Sherwood Road, Quartier de Toowong (maison en collocation avec Freya Lodovico et deux autres personnes)
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 2562cdeaaf48433a5478b671e65d1806
POSTS : 188 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai une belle cicatrice à l'épaule gauche, souvenir d'un soir terrible de février 2010.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let the sea set you free ≈ ft. Thomas Beauregard (aprèm du 07/01/21)
Every chess master was once a beginner ft Freya Lodovico (06/07/2020)
A million little things ft Charlie Villanelle (13/01/2021)
Friendship means one mind in two bodies ft Molly Oakheart (16/01/2010)
Still got time ft Cían Atwood (24/01/2010)
Bad moon on the rise ft. Diana Rhodes (05/02/2021)
We rise by lifting others ft. Keith Weddington (02/02/2021)
In another life we're standing side by side ft. Jean Atwood (20/11/2020)
RPs EN ATTENTE : ★ Eddie Yang
★ Niamh Reed
★ Dani Hwang
★ Ilaria Mackenzie
★ Svetlana Beaulieu
★ Hélène Styx
RPs TERMINÉS : Svetlana #1 (11/01/2021)Dani #1 (14/01/21)Ilaria #1 (15/01/21)Charlie's Wedding (31/01/21)
AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
CRÉDITS : Ilyria (Avatar), Northern Lights (Signature)
DC : Pas pour le moment, mais il y en a bien un en tête ♡
PSEUDO : Sauronne
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 28/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35862-holden-atwood-story-of-an-eternal-dreamer https://www.30yearsstillyoung.com/t36030-holden-atwood-catching-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t36029-holden-atwood

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:30


La sista' Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 199959295 Comme je suis joie de te voir par ici !!! Hâte d'exploiter notre lien ensemble Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1949770018 Bon courage pour ta fichette Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 2891754501


A Sky Full of Stars
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bi, bird, little bird, la chieuse par la majorité, mulinella par son italo et des trucs absurdes par son vitoo.
STATUT : leur amitié infaillible bénite par the King ne l'empêche pas de s'enticher du reste du monde.
MÉTIER : miss météo @ABC occupée à mettre des paillettes (ou des bâtons) dans la vie des autres.
LOGEMENT : 706 water st @SH chez Mason, quand elle ne squatte pas ailleurs.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tul7
POSTS : 34108 POINTS : 95

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : tempérament de princesse ᴥ emmerdeuse à plein temps ᴥ lit tout mais surtout n'importe quoi ᴥ mots mêlés, croisés, fléchés ᴥ marche pieds nus partout ᴥ consomme de lsd pour ouvrir l’esprit déjà délirant ᴥ fait ses propres tenues tape-à-l'oeil ᴥ phobique de l'ennui ᴥ accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ a adopté toutes sortes d'animaux, reptiles, oiseaux, insectes. une véritable arche de noé ᴥ a abandonné des études d'écriture, un frein dans sa créativité ᴥ a des vidéos porno sur le dark web ᴥ son extravagance camoufle ses insécurités et ses blessures
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachilenesofiaalexasher 7will 4malachi 3rosedankieran

presentelias 3heather 4/will 3réveillon noëlwren 2wren 2/mason 2will 5mason 3rudy 2heather 4asher 6/levi 2malachi 4sofia 2will 7/jordan 12event

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Dkxj
madie #1#3# 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Fnvm
wildie #3/hh#4#5#7/jordan ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 126

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 6esl
ashdie #6/levi#7 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12534

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches A1ts
jorbir #12/will ᴥ 'cause every time I'm with you, I go into a zone and I remember all the places you wanna go take me all the way ain't nobody gonna touch it 'cause every time I see you, I don't wanna behave i'm tired of being patient, so let's pick up the pace take me all the way ain't nobody gonna touch it. ☾ 1234567891011

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Fro7
headie #3/will#4 ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Cnbs
cadley #1 ᴥ one, don't pick up the phone you know he's only calling 'cause he's drunk and alone. two, don't let him in you'll have to kick him out again. three, don't be his friend you know you're gonna wake up in his bed in the morning. ☾ 2

RPs EN ATTENTE : caleb 2 (fb) ᴥ heather/malachi ᴥ olivia 2 ᴥ levi 2 ᴥ dan 3 ᴥ sofia/will (fb) ᴥ caleb 3

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1avalonasher 5jax

2019rudyaylinwren

2020speed-dating (joseph)zeke 2elwynleviaylin 3anajordan 2jordan 3ana 2elizabethjordan 4ana 3noadylaneneaheatherzeke 3calebana 4eliasjordan 5will 2jacobjordan 6olivialexiemalachi 2asher 3jordan 7dan 2masonjamesheather 3

2021jordan 8jordan 9asher 4jordan 10jordan 11will 6

uajordan 1jordan 2elias 2heather
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://captainheroism.tumblr.com/

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:32


(re)bienvenue avec cette charmante bouille Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 206649278



Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches CNcAYPBO_o Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches CQhFK8G Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 7OaGsrwx_o
glitters :
 
Revenir en haut Aller en bas
Dani Hwang
Dani Hwang
la grappe de vie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (22 mars 1992), est-ce que l’approche de la trentaine la rendra-t-elle moins têtue ?
SURNOM : Dani, son prénom officiel est Kang-Dani, mais ça c'est juste sur le passeport. Noona ou Eonnie par les Yang.
STATUT : Son nouveau millésime commence par un C...
MÉTIER : Œnologue, Dani est la propriétaire et gérante du O'Reilly Vineyards. Elle est également sommelière à l’Interlude.
LOGEMENT : Perdue dans son vignoble lorsqu’elle n’est pas dans son appartement à Bayside.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 210421043449422857
POSTS : 1692 POINTS : 720

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches K4bq
Daddie ♡ the neverending story

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Sugh
Chanie ♡ love is like wine. one sip or two is fine, an empty bottle is an headache

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 210421043248866117
Daby ♡ there is nothing better than a friend, unless it is a friend with...wine

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 210421042010509113
Asher ♡ sometimes we need someone who can talk to he's my drinking buddy

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 210502103643843189
Maxie ♡ cause I knew you were trouble when you walked in

(12)
Gabrielle 1Danika 1Auden 1Penny 1Abel 2Eddie 3 Prim 1Noah 1 Joachim 1 Joy 2Channing 7 ☽ Asher 3

Envie de vivre une folle aventure au pays du vin ? Ose rejoindre le O'Reilly Vineyards !

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas :l: N’hésitez pas à me mp si vous avez des idées de lien/rp !
RPs TERMINÉS : Channing 1Caelan 1Asher 1Phoebe 1Channing 2Eddie 1Archie 1Marius 1Adèle 1Adriel 1Hélène 1Maxence 1Channing 3Min 1Nick 1 (fb)Joy 1Asher 2Eddie 2James 1 (fb)Channing 4 (au)Phoebe 2 Abel 1Eddie & Callie 1Channing 5Maxence 2Channing 6
AVATAR : Lee Ji Eun (IU)
CRÉDITS : Ladyfame (avatar), Astra (signature), Ellialola - Ladyfame - Mandown (gif)
DC : Négatif
PSEUDO : Drink Positive
INSCRIT LE : 14/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34890-you-are-my-future-all-the-time-dani https://www.30yearsstillyoung.com/t35150-dani-august-sipped-away-like-a-bottle-of-wine https://www.30yearsstillyoung.com/t35478-dani-hwang#1603437 https://www.30yearsstillyoung.com/t35165-dani-hwang

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 12:39


Rebienvenue avec ce nouveau personnage :l:




dani — all my flowers grew back as thorns he built a fire just to keep me warm.


☽:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, avec Wren et deux chats (Aodh & Croustibat). Ana y erre depuis peu.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_inline_oosicmVF2r1ty5xca_250
POSTS : 13091 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_n6m5vmktwV1r3x7qmo2_r1_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Wk8d
Wreniel

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Htlz
Malachi

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tl3d
Gabin

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 698629tortue
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 13:01


Tiens ça sent le décès de volonté à plein nez ça Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3217047551

Rebienvenue par ici avec cette jolie nouvelle bouille belette Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 833687087 Bonne fin de rédaction :l:


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches WJBxV7Q
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches OrLErGE
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 6kSzRZQ
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Dr4dErc
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches QqLqwzn
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Q3KDf73
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Repasse de longues heures à potasser afin de passer le barreau, tout ça sous la surveillance accrue de Gabrielle, son mentor et amie au sein du cabinet Sherman & Mancini. Cet attrait pour le métier ne l'empêche pas de continuer ses arnaques au côté de Clyde.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1759 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right


Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1618935368-edivrt7
Gabrielle- #1
I don't know what I want, so don't ask me
Cause I'm still trying to figure it out
Don't know what's down this road, I'm just walking
Trying to see through the rain coming down
Even though I'm not the only one
Who feels the way I do



AlfieKieranLena

UA

Penny HP
RPs EN ATTENTE : UA LOVERS AVEC PENNY BABY
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6Joanne

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 13:31


(Re)bienvenue Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 873483867










Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Livia Oakheart
Livia Oakheart
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : mariée depuis 2016 et maman d'un petit garçon prénommé gabriele, né en décembre 2017.
MÉTIER : propriétaire et gérante d'une épicerie bio, du nom de natura verde (logan city). auparavant attachée de presse.
LOGEMENT : #402 beachcrest road (bayside), un duplex à deux pas de la plage.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Pa1r
POSTS : 1132 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : italienne d'origine, son nom de jeune fille est visconti › arrivée en australie en 2009 › bénévole pour l'association fareshare › diagnostiquée d'un cancer du sein en décembre 2020, ne l'a pas avoué à tous ses proches › membre de l'association beauregard › doit débuter une chimio en mars 2021.
RPs EN COURS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches L1vt
FAMIGLIA › vitto #2 & nino #3 › i know your anger about the stories you told, they blacken my name, it doesn't make a difference at all. so stay, if only i could try to explain, then we'll have it all and must stop slipping away.

(07)
malleenia #2vitto #2ezra #2asherhannah
(FLASHBACKS)
keith #2molly

RPs EN ATTENTE : cian #2 › nino #3 › malachi
RPs TERMINÉS :
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Eef4efd4afb217cdf851d790bea7c9c7

AVATAR : johanna braddy.
CRÉDITS : me (ava), captain rogers (dessin), loonywaltz (ub), me (code signa & crackships).
DC : clyde wakefield.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35967-livia-goodbye-blue-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t31074-livia-visconti https://www.30yearsstillyoung.com/t37465-livia-oakheart

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 13:50


J'ai lu ton post dans l'horloge sur la fièvre du TC mais je savais pas qu'il était déjà dans les bacs (je suis pas étonnée par contre) Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3217047551
Rebienvenue Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1484806105 Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 1484806105


~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Ivywreath
Charlie Ivywreath
l'attrape-coeurs
l'attrape-coeurs
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (09.08.1996)
SURNOM : Charles.
STATUT : Il a démissionné de son rôle de meilleure amie (oui oui) pour devenir son mari.
MÉTIER : Nouvelle stagiaire dans la police. Prie tous les soirs pour ne pas (trop) s'attirer les foudres d'Olivia.
LOGEMENT : #10 Spring Hill. L'appartement n'est plus aussi grand depuis que Léo est arrivé avec ses valises, ses chats et son ego.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_inline_opv36lanm61rifr4k_540
POSTS : 35311 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Volatile en amour, elle s’amuse des autres et s’en lasse tout aussi rapidement ☼ A (tenté) de prendre de bonnes résolutions en août 2020, parce qu’à Nouvel An c’est surfait ☼ Mère de deux enfants nés en novembre 2019, elle a perdu leur garde en procès ☼ Peur panique de l’abandon, la comble avec son Golden Retriever à défaut de présence humaine stable à ses côtés ☼ Walking disaster ☼ La police est une nouvelle raison d’être pour elle, elle a arrêté la prise de drogues pour ne pas compromettre son avenir dans le milieu
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (10/06)oliviaalma #2holdenanwarléo #19enoch #3clydeclément #9open housesohan #2

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches N63atIO

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 7W9uKdQ
leolie › now it's time, we never ever head down. don't be scared, i am for real. hide away and we will never be found. it's alright, we never look back. birds will sing if we fall. it's alright, with memories inside. midnight dust on the floor, watch it turn into gold.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_inline_nsa6drvZri1qlt39u_250
enoch › i’ve known you for some time. whole life changed while bones like yours and mine go dance in the woods and down we go. do you remember old times? destruction ain't a crime for those who find love is a game like you and i. go dance in the waters of all the tears we have cried. do you remember our time?

atwoods

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches VIJ0fBl1_o
olivia

RPs EN ATTENTE : cian #11 › sasha aux genoux écorchés

RPs TERMINÉS : (2021) enoch #2pennyléo #18sohan #1damon #1

(2020) rorykayleighgiovannijaxenoch #1léo #17cian #9olivia #1cian #8aaronléo #15victormatt #10 & solveigsixtinematt #9timothy #22edge #5kane #14simon #2amos #2mirathomas #2livia #1clément #8irinajordanléo #12heïana #6léo #13léo #14ariel #4timothy #21edge #4simon #1léo #14 & molly #1matt #6timothy #20matt #7léo #15 & molly #2cian #7timothy #15 & matt #3timothy #16, matt #4 & isaac #2evelyntimothy #17 & heïana #5tim #18, cian #7, matt #5 & léo #13tim #19 & cian #8

(2019) timothy #14edge #3aedancian #6everyoneeveryonekane #13timothy #12, ariane #3 & levi #6ariel #2asher #5kane #14 & tim #13kane #15timothy #9kane #10martinkane #11yoko #5 & asher (#4)rubyclément #7timothy #10kane #12liam & martin #2timothy #11cian #5timothy #7asher #3eavanléo #12austinclément #6edge #2cian #4yoko #4levi #5, ariane #2 & jillian #3shaylucia #1sophiejillian #2timothy #8kane #8kane #9heïana #4kane #4kane #5, ariane #1 & levi #4asher #2kane #6heatherkane #7john #10léo #11finnleyléonie stephen b.micahpriam #2terrenceheïana #3edge #1timothy #4kane #2lukàlullabycialeensamuellevi #3rehane #2kane #3alexsamuelamos #1cían #1john #7freya #1 & ariel #1léo #5 & clément #2heïana #1ariel #2léo #6 & john #8clément #3paola #2léo #7stephen h.amélia #3kane #1danieljohn #9 & léo #8timothy #2yoko #2clément #4, léo #9 & isaac #1olivercian #2raelyn #1primrose #2matt #2josephtimothy #3léo #10, clément #5 & yoko #3anyacaïnjohn #3john #4walterclément #1amélia #1andy, léo #3, matt #1, levi #1 & amélia #2john #5primrose #1alecjohn #6timothy #1thomas #1lubyaedentad #1brendanwrentonyjohn #1simonjohn #2paola #1maximilienléo #2rehane #1

(flashbacks) yoko #1alois & léo #4matt #8alma #1matt #10asher #1léo #1priam #1skycian #3

ua non recensés.

Charlie parle en rosybrown.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches RLrbzsL

AVATAR : Sophie Turner
CRÉDITS : hedgekey (avatar) › loonywaltz (ub) › olivia (crackship lien)
DC : Auden, Lily, Swann & Ichabod
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 30/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33108-charlie-auden-lily-swann-ichabod https://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle https://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 13:57



Mais quelle SuRPriSe, vous ici Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3070942404

C'est parfait, t'es parfaite, j'aime beaucoup ce que je lis encore une fois et j'ai vraiment hâte de voir Jean débarquer pour révolutionner tout son petit monde Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 206649278 Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 224775235

edit : Ah oui, re bienvenue à toi quand même Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 3922047296 Tu verras que les craquages ont du bon :l:



    i find it hard to tell you, i find it hard to take when people run in circles it's a very, very mad world. children waiting for the day they feel good. happy birthday, happy birthday. and i feel the way that every child should sit and listen.

    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches GhillXf
    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches CaiK2AI
    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Ecblc87
    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 7ZWT0EU
    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches YlMyvG3

    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Ly6376fl Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Gbltqyh4 Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches D5bNV5u5_o
    Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches YO3Hs0GJean Atwood ▽ tough girl whose soul aches TSks567
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
la princesse déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I’ll make up for all the years I was supposed to be kissing you.
MÉTIER : Serveuse dans un bar
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. En colocation avec Louisa, Ana et Byron, le berger australien.
Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Original
POSTS : 16751 POINTS : 175

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Etudiante en communication et management - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Cfsev
ROSE ❥ I wasn't expecting you. Like a punch that knocks the wind out. I think you're changin' everything. 'Cause I'm about to let you in now. Hey, I feel it, I'm feelin', that feeling when.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f53657867714f6979665a614a4c773d3d2d3531313432333135382e313530326565656335326538663965333639333933303130373134322e676966
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Tumblr_inline_npndywNbQP1rfmocr_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Elias#2 - Easy²#4 - Svetlana - Wim - Freya - Knox#3 & Ana#2 - Penny - Rose#2 - Lara#5

RPs EN ATTENTE : Moana - Jordan#2 - James#2 - Matthias#3 - Lya

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Mooncalf (Avatar).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches EmptyMer 17 Fév - 14:02


Re bienvenue :l:


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty
Message(#) Sujet: Re: Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Jean Atwood ▽ tough girl whose soul aches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-