AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

 (kath) where are the locks to try the key

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vittorio Giovinazzo
Vittorio Giovinazzo
le mal du pays
le mal du pays
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (13/04/86)
SURNOM : vitto par à peu près tout le monde, totti par ses frères
STATUT : locataire (plus si) occasionnel d'un lit de spring hill
MÉTIER : il a pris du galon chez Hibiscus Sports et est désormais responsable du pôle sports de combats, son diplôme d'entraîneur de full-contact aura enfin trouvé son utilité
LOGEMENT : #34 pine street (bayside), un duplex qu'il partage avec Brusco, le chien qu'il a adopté (ou qui l'a adopté, on ne sait pas trop)
(kath) where are the locks to try the key Tumblr_inline_oc9c4vY0kA1rifr4k_500
POSTS : 2900 POINTS : 250

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : à brisbane depuis septembre 2016 ☆ deux demi-frères et une demi-soeur ☆ ceinture noire de full-contact ☆ parle italien & napolitain, accent anglais déplorable ☆ a obtenu une équivalence à son diplôme de droit italien fin 2020, mais perdu la vocation en cours de route ☆ bénévole dans un centre pour SDF ☆ zéro sens de l'orientation ☆ se déplace à vélo ☆ SDF au début de ses études ☆ ancien procuratore sostituto au barreau de Rome ☆ (trop) carriériste ☆ élevé dans une cité, il en a parfois encore l'attitude ☆ n'a jamais passé son permis ☆ attaché à la religion, fréquente régulièrement l'église
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : katherinematthias #4livia #4gaïa #5nino #6 (05/06)

(kath) where are the locks to try the key L1vt
RPs EN ATTENTE : adèle #2
RPs TERMINÉS : 2020adèle #1livia #3danika #1joseph #1gaïa #4 2019nino #5matthias #3matthias #2gaïa #3edge #1cora #4nino #4vittaïariane 2018deborah #1ariane #3cora #3benjaminnino #3ariane #2heidi #3rooftop nightariane #1gaïa #2cora #2 2017kaecy #2kane #1livia #2continazzetti #1nino #2gaïa #1finnley #1heidi #2sofia#teamburgerlivia #1nino #1kaecy #1heidi #1 2016cora #1matthias #1chelsea flashbacksariane (2010)

(kath) where are the locks to try the key Tumblr_pipn7spQwL1x3f696o1_500
AVATAR : andré hamann
CRÉDITS : avatar@backwardloop & sign@cherryvelvet & userbar@loonywaltz & dessin@jojoracoon
DC : hassan & tommy & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
INSCRIT LE : 04/10/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t11778-piuttosto-can-vivo-che-leone-morto-vittorio https://www.30yearsstillyoung.com/t11891-vittorio-giovinazzo http://madebyumita.tumblr.com

(kath) where are the locks to try the key Empty
Message(#) Sujet: (kath) where are the locks to try the key (kath) where are the locks to try the key EmptyMer 17 Fév - 20:21




katherine & vittorio
where are the locks to try the key

There are so many things that I don't understand, there's a world within me that I cannot explain. Many rooms to explore, but the doors look the same. I've been, for sometime, looking for someone, I need to know now, please tell me who I am. ☆☆☆



Lorsque Vittorio avait une idée en tête il était difficile – pour ne pas dire complètement impossible – de le faire changer d’avis. Etait-ce l’environnement dans lequel il avait grandi, une histoire de tempérament ou simplement quelque chose qu’il tenait dans ses gènes … au bout du compte le résultat était le même et il n’en démordait pas tant qu’il n’était pas parvenu à ses fins. Même lorsque la personne qui tentait de le raisonner se trouvait aussi être lui-même. Sa dernière bataille rangée en date concernait la mère de Lucia, autrement dit et pas forcément pour son bonheur celle qui se trouvait être la fille de Nino – et donc sa nièce. Depuis qu’il avait soufflé à son frère l’éventualité d’un mariage blanc comme solution la plus simple pour lui permettre d’obtenir un renouvellement de visa, il ne pouvait s’empêcher de questionner le bien-fondé de cette idée et de craindre d’avoir fait entrer le loup dans la bergerie … Et dans le rôle du loup il voyait évidemment la jeune femme, dont il ne parvenait pas à se persuader qu’elle pouvait avoir d’autres intérêts à cœur que les siens, et ceux de sa fille. Bien plus que ceux de son frère. Cette intuition pourtant elle ne se basait sur rien, rien d’autre que ses préjugés sur les femmes, sur les français – elle en avait le nom, c’était suffisant à ses yeux – et même sur les mères, tant la leur à Nino et lui n’avait pas son pareil pour rouler les hommes dans la farine … N’avait-elle pas à trois reprises fait un enfant dans l’espoir que l’un d’eux prendrait ses responsabilités et accepterait de l’entretenir ? Et en même temps qu’avait à espérer une fille de bonne famille comme elle de la part d’un immigré sans le sou comme Nino ? Ça ne faisait aucun sens, et si Vitto venait de jeter son frère dans la gueule du loup il était donc également le seul à pouvoir l’empêcher de se faire dévorer tout cru.

Il avait besoin d’en avoir le cœur net. De la même façon qu’il avait cherché à se faire sa propre idée à propos de Livia quatre ans plus tôt, il entendait bien s’arranger pour mettre un visage et une attitude pour ce qui n’était jusqu’à présent qu’un nom que Nino avait sans cesse à la bouche. Et comme avec Livia il n’avait pas l’intention de trop se mouiller dès le départ. Alors il avait commencé petit, cherché son adresse et observé de loin. Katherine était blonde comme les blés, rien d’étonnant quand on voyait la tignasse de Lucia. Elle travaillait à l’hôpital, et l’espace d’une seconde l’italien s’était imaginé le ridicule de la situation si elle avait fait irruption dans la chambre de Nino le jour où il avait fait la rencontre d'Adeline … ou était-ce Adèle ? Amélie ? Peu importe. Elle n’avait pas l’air bien méchante, mais cela ne la rendait pas plus inoffensive … et soit, elle avait l’air un peu snob  mais peut-être était-ce la manière dont en parlait Nino qui biaisait son jugement. Reste qu’elle n’était pas désagréable à regarder, et son frère pourrait au moins se féliciter d’avoir pondu un mouflet avec de bons gènes – à défaut de savoir correctement utiliser une capote. Malheureusement s’il en restait au stade de l’observation il n’en apprendrait pas beaucoup plus, et si dans un premier temps cela avait suffi à satisfaire sa curiosité très rapidement il avait réalisé que nombre de ses questionnements restaient sans réponse. Des réponses qui ne le regardaient probablement pas, au demeurant, mais lorsque Vittorio voulait Vittorio obtenait … et il n’avait aucune intention de faire mentir cet adage une fois encore.

L’ennui, c’est qu’il n’avait pas véritablement de plan. Il n’avait pas spécialement envie de faire connaissance en s’embarrassant de la présence de Lucia, mais hormis lorsqu’elle allait travailler il semblait à l’italien que la Beauregard passait son temps greffée à son bébé comme sil s’agissait d’un prolongement d’elle-même … Ou alors était-ce à cela que ressemblait une mère digne de ce nom ? L’hôpital ne lui semblait pour autant pas une bonne option : les urgences débordaient souvent de patients, le personnel avait à peine le temps d’aller soulager sa vessie lorsqu’elle était pleine, et il n’entendait de toute façon pas feindre une blessure quelconque pour justifier une place en salle d’attente … Il y avait bien des choses pour lesquelles Vitto était prêt à donner physiquement de sa personne, mais tenir le crachoir à la future couverture de son frère le temps de s’en faire une opinion n’en était pas une. Il avait finalement fallu attendre que Gaïa remonte à l’appartement un samedi midi avec à la main le courrier que le facteur s’apprêtait à abandonner dans la boîte aux lettres pour avoir l’illumination ; Le samedi suivant, après s’être assuré de l’heure de passage du facteur dans ce quartier cossu – mais horriblement loin lorsque l’on s’y rendait à vélo – qu'était Logan City, le voilà donc qui guettait sur Princess Street, à quelques numéros seulement du 203, prêt à bondir au moment opportun. Et lorsqu’il avait abandonné son vélo sur le trottoir et enfoncé son index sur la sonnette de la maison Beauregard, il arborait son meilleur sourire de circonstance pour se faire ouvrir la porte. « Buongiorno ! » Trop certain qu’elle n’avait pas nommé sa fille Lucia pour être insensible au rappel des origines de son géniteur, l’italien ne s’en était pas privé et avait enchaîné tout enjoué – quel comédien – qu’il était. « Je suis désolé de vous déranger. J'habite un peu plus loin et le facteur a déposé ceci dans ma boîte aux lettres par erreur. C’est bien à vous ? » Évidemment que c’était à elle. Et s’il avait travaillé pour l’office des postes il aurait déjà fait virer ce facteur si facile à convaincre que Monsieur Beauregard allait remettre le courrier à sa chère et tendre lui-même.



(kath) where are the locks to try the key 763064237  :burger: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Katherine Beauregard
Katherine Beauregard
les liens éternels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans. tu es nées au début du printemps 1987. plus exactement dans la nuit du 05 sept.
SURNOM : on te surnomme : kate. kat. katie.
STATUT : mariée avec nino (25.02.2021) jusqu'à ce qu'il obtienne ses papiers pour ne pas que lucia (27.01.2019) grandisse sans son père.
MÉTIER : infirmière. après 12 ans au sein de l'australian army, cela fait maintenant environ 3 ans que tu exerces aux urgences de l'hôpital de brisbane.
LOGEMENT : tu habites avec lucia dans une petite maison au #203 princess street - logan city.
(kath) where are the locks to try the key 742fe67183391bc0b406efdf982f5b40
POSTS : 3416 POINTS : 280

PETIT PLUS : s'est engagée dans l'armée à 18 ans. _ a obtenu son diplôme d'infirmière dans l'armée. _ a passé 12 ans au sein de l'australian army _ est revenue à Brisbane en 2017. _ a appris en faisant des tests sanguins pour son neveu que David n'était pas son père biologique. _ David l'a totalement rejeté en apprenant qu'ils ne partageaient pas le même patrimoine génétique. _ a essayé de prendre ses distances suite à ça vis à vis de ses frères, en vain.
RPs EN COURS : ezra #1. _ beauregard & nino #1. _ maxence #1. _ isaac #1. _ thomas #2. _ martin #1. _ vittorio #1. _ nino #2. _ kane #3. _ milo #1.

(kath) where are the locks to try the key Tumblr_oysqrauy7A1wppc24o2_500
#love. there are as many pains in love as there are seashells on the beach.

RPs EN ATTENTE : erin #1. _ joy #2. _ milo #2 (ua). _ blake #1.

(kath) where are the locks to try the key Tumblr_inline_mm6ouejXeq1r1yj84
lucia. to be a mother is to exhaust yourself when the children are at home, but to have the blues when they are far from our eyes.

RPs TERMINÉS : knox #1. _ kane #1. _ aaron #1. _ thomas #1. _ joy #1. _ knox #2. _ kane #2. _ adam #1. _ nino #1.

(kath) where are the locks to try the key Tumblr_inline_oldg0kM44I1tpfwp4_400
#teambeauregard. family .. like the branches of a tree, we all grow in different directions, but our roots are one.

AVATAR : gabriella wilde.
CRÉDITS : all souls ( avatar ) _ tumblr ( gifs).
DC : non.
PSEUDO : moo.
INSCRIT LE : 15/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34922-kate-b-_-la-benjamine https://www.30yearsstillyoung.com/t35021-kate-b-j-suis-une-fee-la-fee-pas-chier https://www.30yearsstillyoung.com/t35019-katherine-beauregard

(kath) where are the locks to try the key Empty
Message(#) Sujet: Re: (kath) where are the locks to try the key (kath) where are the locks to try the key EmptyDim 7 Mar - 17:48


where are the locks to try the key.

▼▲▼

Ce samedi, la jeune femme le passe avec sa gamine. Elle ne bosse pas. Personne n'est censée venir lui rendre une visite. Elle n'a pas de rendez vous, non plus. Autrement dit : Elles vont passer la journée et la soirée entières au sein de la maison. Quoique .. Après sa sieste de l'après midi, Kate l'emmènera sûrement au parc de jeux que la mairie vient de créer dans la quartier pour prendre son goûter et jouer avec d'autres enfants de son âge. Elles se sont accordées une grasse matinée, ce matin. Quoique là encore, ce n'est pas tout à fait vrai .. Elle n'a pas ouvert les yeux sous les appels de son petit ange sous les coups de dix heures ou plus. Non .. Elle s'est extirpée de sous sa couverture lorsque la voix de Lucia a retenti dans toute la maison vers sept heures et des poussières. Elle l'a prise dans ses bras et après un baiser sur sa tempe, ses pieds les ont trainées jusque dans la cuisine. Elle lui a fait un biberon de chocolat chaud avant de retourner jusqu'à sa chambre. Elle la posa dans son lit. Puis sécurisa au mieux le sol avec tous les coussins et les polaires qu'elle trouva ici et là. Elle mis la musique de son téléphone en route - évidemment des comptines et les chansons disney - avant de se coucher près de la petite. Un bras autour d'elle - en pensant ainsi qu'elle la sentira s'échapper de son lit et de sa chambre - Kate ne mis vraiment pas longtemps à fermer de nouveau les yeux. Elle a eu une semaine chargée au niveau du boulot. Les gardes n'ont pas été de tout repos. Sans oublier toutes ses secondes journées, avec Lucia .. lorsqu'elle n'a plus sa blouse et qu'elle redevient simplement une maman. Elle a accumulé de la fatigue qu'elle a besoin de récupérer et c'est bien ce qu'elle a l'intention de faire au cours de ses prochaines quarante huit heures. C'est bien pour ça que Kate n'a pas pu se résoudre à ne pas revenir jusqu'à sa chambre, a ne pas tenter de s'endormir de nouveau même si ce n'est que pour une demie heure. Et elle a bien fait puisque lorsque ses yeux se sont ouverts une demie seconde en sentant Lucia bouger, elle s'est rendue compte qu'en fait elle venait de sombrer de nouveau. Youpi .. Victoire ! Elle sourit avant de lui enlever le biberon qu'elle posa sur a table de chevet avant de la coucher correctement et de la couvrir. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Kate s'était rendormie. C'est quelques heures plus tard que ses bras se sont refermés sur le corps de Lucia qui venait de se poser contre elle. Elle ouvrit doucement les yeux et déposa une tonne de petits baisers sur les joues de sa gamine, un sourire aux lèvres. C'est beaucoup mieux comme réveil que celui auquel elle a eu le droit tout à l'heure qui est en fait celui qu'elle a d'habitude. Elle devrait peut être penser à la faire passer dans un lit de grands comme ça, ça multipliera les chances d'être réveillée de la sorte. Le seul problème c'est que ça va multiplier son hypervigilance puisque pas de barreaux au lit veut dire qu'elle va pouvoir se lever toute seule et vagabonder dans la maison. Elle va devoir faire le tour de toutes les pièces pour être sûre qu'elle ne cours aucuns risques. Enfin .. La maman poule qu'elle est n'est pas encore totalement sûre d'être prête pour ça. Une fois levées et le lit fait ainsi que la chambre aérée, Kate se dirigea vers la cuisine et se fit une grande tasse de café. Evidemment, Lucia eu le droit à ses gâteaux favoris et un verre de jus. Dès que la petite partie en courant vers son coin jeux, la jeune femme parti aérer la chambre de Lucia avant de prendre une douche en quatrième vitesse. Elle enfila une robe courte, imprimée floral et sans manches - fines bretelles - et laissa ses cheveux lâchés avant de revenir dans le salon. Ce fut au tour de Lucia d'avoir le droit à un petit bain avant de la faire choisir entre plusieurs tenues. Elle choisit une petite robe rouge. Maintenant qu'elles étaient toutes les deux présentables, elles pouvaient vaquer à leurs occupations. Elle la laissa jouer tandis qu'elle, elle se lançait dans toutes les tâches ménagères qu'elle avait mis de côté dans la semaine : Elle mis une machine en route. Elle en a dépendue et repassée une autre. Elle a ensuite rangé les habits dans les armoires. Elle a passé rapidement un cours d'aspirateur dans toute la maison et alors qu'elle venait à peine de s'assoir sur le canapé, elle se rendit compte qu'il était déjà l'heure de préparer à manger. Elle soupira avant de se lancer derrière les fourneaux. Après un tour d'horizon dans le frigo et les placards, Kate décida que ce sera frites maison avec un peu de légumes et un steak. Rien d'extraordinaire en soit. Elle se lança dans l'épluchage de ses pommes de terre lorsque quelqu'un sonna à la porte. Elle laissa tout en plan pour aller ouvrir. « Buongiorno ! » Elle entrouvre légèrement la bouche, quelque peu surprise de se retrouver face à un grand brun qu'elle ne connait absolument pas - en tout cas, là de suite il ne lui dit rien - et qui la salue en italien. « Bonjour. » Elle ne l'a pas salué dans la même langue que lui. Elle aurait pu. Après tout, pas besoin de savoir parler italien pour le faire puisqu'il lui aurait suffit de répéter bêtement ce qu'il venait de lui dire. « Je suis désolé de vous déranger. J'habite un peu plus loin et le facteur a déposé ceci dans ma boîte aux lettres par erreur. C’est bien à vous ? » Elle baisse son regard sur ce qu'il tient entre les mains, juste le temps de lire le nom qu'il y a d'inscrit dessus. « Hum .. Oui, oui. C'est bien mon courrier. » Elle lui adresse un sourire sincère avant de tendre la main pour qu'il lui donne son courrier. Ce serait malpoli de lui prendre des mains. « Je vous remercie d'être venu me le ramener. » Il n'était pas obligé de le faire. Quoique si quand même un peu. Mais il aurait pu se contenter de glisser le courrier qui ne lui appartient pas dans sa boîte aux lettres. La voix de Lucia se fait entendre derrière. Elle jette un coup d'oeil derrière elle avant de reporter son attention sur lui. « Je suis désolée mais j'ai un monstre de 2 ans qui va me faire la misère si je me remet pas rapidement à la préparation de son repas alors il faut que j'y retourne. » Elle grimace, tout de même embêtée de couper court à la conversation comme ça. « Encore merci et au plaisir de vous croiser dans le quartier ! » Elle lui sourit avant de s'engouffrer dans la maison, refermant la porte derrière elle.

CODAGE PAR AMATIS


- - family ; love ; work.
Revenir en haut Aller en bas
 

(kath) where are the locks to try the key

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-