AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-15%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1299 €
Voir le deal

 it was the age of no regret ☾ noé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Siede
Hayden Siede
la star des planches
la star des planches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans, bien qu'elle préfère compter les années en réussites professionnelles plutôt qu'en temps qui passe.
SURNOM : Les comédiens qu'elle côtoie la surnomme Elphie, en référence au personnage de « Wicked » qu'elle ne désespère pas d'avoir la chance de jouer un jour.
STATUT : Célibataire. Elle vous dira qu'elle n'a pas le temps pour l'amour, et ça ne sera qu'un demi-mensonge.
MÉTIER : Comédienne de musicals. Sa carrière est l'un des piliers centraux de sa vie et rien (ou presque) ne pourrait l'en détourner. Depuis son retour à Brisbane, elle donne des cours de comédie aux recrues de la Northlight Company.
LOGEMENT : Bayside, plus précisément un appartement au numéro 547 de Wellington Street.
it was the age of no regret ☾ noé Lt5x
POSTS : 1952 POINTS : 770

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : it was the age of no regret ☾ noé Mrcd
SIEDES and i’m on my way : i still remember these old country lanes, and i've not seen the roaring fields in so long. i know i've grown, but i can't wait to go home.

it was the age of no regret ☾ noé Nifz
HAYMIE i've been sick and tired of running, chasing all of the flashing lights. these late nights don't mean nothing, so i just wanna apologize.

it was the age of no regret ☾ noé Ys5g
KEYDEN it's been a while since the two of us talked, about a week since the day that you walked knowing things would never be the same, with your empty heart and mine full of pain.

it was the age of no regret ☾ noé Tmux
HAYDRÉA you got a lotta nerve, to say you got a helping hand to lend : you just want to be on the side that's winning.


RPs EN ATTENTE :
clément ☾ jackson ☾ abel

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Olivia Wilde
CRÉDITS : p. (avatar) - oliviaxwilde, P., bard-marley-of-laketown, P., hcrlevquinn (tumblr - gifs profil) - SIAL (code signature), nenes (icon signature), loonywaltz (ubs signature)
DC : /
PSEUDO : Daisy
INSCRIT LE : 23/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29805-hayden-it-s-strange-i-felt-less-lonely-when-i-didn-t-know-you https://www.30yearsstillyoung.com/t29905-hayden-careful-fear-and-dead-devotion https://www.30yearsstillyoung.com/t29909-hayden-siede

it was the age of no regret ☾ noé Empty
Message(#) Sujet: it was the age of no regret ☾ noé it was the age of no regret ☾ noé EmptyJeu 18 Fév - 20:02


La chaleur était étouffante, cette après-midi-là. Hayden patientait sagement à l’ombre d’un acacia solitaire – ou peut-être était-ce un noyer ? Elle n’avait jamais été très douée, pour distinguer les différents arbres entre eux -, soucieuse de n’apercevoir nullement à l’horizon la voiture de Mia dont la présence, comme toujours, se faisait attendre. Sa sœur ne s’était jamais réellement embarrassée d’une quelconque notion de ponctualité, et les Siede avaient fini par s’y habituer avec le temps, ne s’en offusquant que lorsque l’attente se faisait bien trop longue et outrepassait les limites du respect. Ce jour-ci ne faisait pas exception ; l’heure du rendez-vous était dépassée depuis près d’une demi-heure maintenant, et Hayden n’en était que plus formalisée encore lorsqu’elle songeait que ce retard ne l’impactait pas seulement elle. Persuadée que Mia finirait par montrer le bout de son nez d’un moment à l’autre, la comédienne n’avait pas pris la peine de se rendre à l’accueil au préalable, et elle regrettait cette décision depuis. Leur guide devait sans doute les attendre depuis tout aussi longtemps qu’elle-même patientait à l’extérieur, et Hayden commença à se demander quelles explications elle allait bien pouvoir lui apporter. Pourtant, cette visite des vignobles sur les hauteurs de Brisbane partait d’un bon sentiment : à Noël dernier, Mia s’était plainte à qui voulait l'entendre, à grand renfort de sous-entendus savamment déguisés, qu’elle ne profitait plus suffisamment de la présence de sa sœur depuis qu’elle était partie poursuivre sa carrière à Londres. D’abord intransigeante face à un chantage affectif qu’elle n’appréciait guère, Hayden avait fini par céder, et avait réservé ce qui devait être une sortie familiale agréable des mois auparavant. Profitant d’une semaine de relâche pour l'ensemble de sa troupe actuelle, la comédienne avait pris le premier avion pour l’Australie quelques jours plus tôt, sincèrement réjouie de cette opportunité de retrouver sa sœur qui, souvent, lui manquait plus qu’elle ne souhaitait se l’avouer. Aujourd’hui pourtant, l’agacement avait pris le pas sur l’affection fraternelle, plus encore quand il devint certain que Mia ne viendrait pas.

Le coup de fil libérateur arriva quarante-cinq minutes après l’heure supposée de leur rendez-vous, et Hayden soupira longuement en entendant sa sœur s’excuser de ne pas avoir répondu à ses textos et à ses appels inquiets depuis son arrivée au vignoble. Elle était retenue ailleurs, probablement sur l’un des shooting photos qu’elle enchaînait ces dernières semaines, et la visite lui était totalement sortie de la tête. La comédienne n’eut pas le cœur à lui en vouloir bien longtemps, consciente de la sincérité de ses propos : elle raccrocha en lui promettant qu’elle allait tenter de déplacer la visite au lendemain, tout en sachant pertinemment qu’il n’allait pas s’agir d’un parcours de santé. Bien qu’Hayden s’évertuât à se confondre à son tour en excuses auprès de l’accueil du site, la responsable lui expliqua poliment que les dates d’excursion n’étaient pas plus échangeables que remboursables, mais qu’il lui était toujours possible d’effectuer la visite seule, si elle le souhaitait. On lui désigna du doigt le fameux guide responsable de leur duo dorénavant diminué à une seule personne, et la comédienne s’avança vers lui, légèrement honteuse. Elle avait remarqué les horaires d’ouverture inscrits sur la porte, et elle savait que le domaine fermerait bientôt ses portes au public. Elle se sentait désormais bien peu légitime, d’obliger quiconque à effectuer du temps de travail supplémentaire, surtout lorsqu’elle affichait près d’une heure de retard au compteur. La responsable du domaine avait fait preuve d’un sens du commerce exemplaire, en lui laissant le choix d’effectuer ou non la visite. « Vous êtes Noé ? » Hayden tendit la main en direction du jeune homme qui n’avait pas l’air bien plus âgé qu’elle, ses lèvres s’étirant en un sourire aussi honnête que désolé. Elle fut rassurée de constater qu’il ne paraissait pas particulièrement agacé de son retard, pas plus que ses yeux ne semblaient lui jeter des éclairs. Peut-être cachait-il très bien son jeu, après tout. « Je suis Hayden, Hayden Siede. Vous étiez supposé me faire visiter les vignobles il y a près d’une heure maintenant, je suis sincèrement navrée pour le retard. » Elle désigna d’un geste de la main le vide qui se trouvait à côté d’elle, comme pour matérialiser de l’absence de Mia. « Normalement, c’était une visite pour deux personnes, mais ma sœur a eu un empêchement et elle vient seulement de me prévenir qu’elle ne pourrait pas être là, finalement. » La comédienne laissa échapper un léger rire, essayant de dédramatiser la situation. « L’accueil m’a dit qu’il était toujours possible d’honorer le rendez-vous malgré tout, mais je comprendrais que vous refusiez, vraiment. Votre responsable n’en sera pas informée, je vous le promets. Il suffit de me le dire, et je prétendrais que c’est moi qui ai eu un empêchement, cette fois-ci. » Il était déjà tard, et Hayden pouvait parfaitement comprendre qu’un retard aussi conséquent était susceptible d'être incompatible avec le circuit prévu de la visite. Maintenant qu’ils se trouvaient tous les deux ici, il aurait été dommage de tout annuler, mais la comédienne avait conscience que la décision ne lui revenait plus, désormais. La splendeur des vignes en contrebas l’intriguait, et elle s’était vraiment réjouie d’en apprendre plus à propos d’un domaine qui l’avait toujours intéressée. Mais sans Mia, les cartes étaient soudainement redistribuées, et s’il lui apparaissait dommage d’en profiter sans elle, Hayden sentait une légère déception poindre le bout de son nez à l’idée de perdre une telle occasion.



( let me be part of it all )
you may be right, you may be wrong, but say that you'll bring me along to the world you see.

it was the age of no regret ☾ noé PqtYoNG
it was the age of no regret ☾ noé MPTH1pS
it was the age of no regret ☾ noé 9p9VwN9
Revenir en haut Aller en bas
Noé Decastel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans, sa date anniversaire est le dix-huit janvier.
SURNOM : Nono mais il préfère Noé.
STATUT : Hanté par le souvenir d'une fiancée disparue il y a bien longtemps, Noé effleure les relations depuis.
MÉTIER : Réceptionniste à l'Emporium Hotel actuellement. Demain il en sera peut-être autrement.
LOGEMENT : Bayside, Beachcrest Road #318, appartement au cœur d'une résidence.
it was the age of no regret ☾ noé Tumblr_p7zdfyFGVL1ul1gamo9_r1_250
POSTS : 111 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : TimothyByronJustineHaydenElizabeth

RPs EN ATTENTE : Gabriel ≈
AVATAR : Sam Heughan.
CRÉDITS : Afterglow.
DC : Nope.
PSEUDO : Plume.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36574-noe-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you https://www.30yearsstillyoung.com/t36726-still-on-my-mind-noe https://www.30yearsstillyoung.com/t36733-noe-decastel

it was the age of no regret ☾ noé Empty
Message(#) Sujet: Re: it was the age of no regret ☾ noé it was the age of no regret ☾ noé EmptyLun 1 Mar - 21:14



It was the age of no regret


Noé venait de finir sa visite par la dégustation des produits du vignoble, partie préférée d'une majorité de clients. Quand il s'agit de savourer du bon vin, il n'y a étonnamment que des volontaires. Visiblement satisfaits de la prestation, Noé récolta quelques compliments sur son travail. Il était toujours agréable de recevoir une certaine reconnaissance, que ce soit de la part de l'employeur ou même des clients. D'autant plus qu'il n'y a pas si longtemps que l'aîné Decastel était prédisposé aux visites du domaine. D'abord embauché comme viticulteur, il a eu l'occasion d'assister une visite et de faire découvrir le métier, une expérience plaisante lui donnant envie d'explorer davantage cette piste. Après quelques échanges avec la propriétaire, elle a accepté de lui donner sa chance, qu'importe qu'il n'ait pas les qualifications tant qu'il avait les compétences. Son sens du relationnel étant un réel atout, cela s'est avéré être une réussite puisqu'il est désormais identifié comme guide, également chargé de développer toute la partie touristique autour du domaine. Noé s'y retrouvait bien, appréciant de partager son savoir et de faire découvrir les multiples secrets du terroir. Une fois seul, il regarda sa montre tout en rassemblant ses affaires. Sa prochaine visite guidée était dans trente minutes, cela lui laissait le temps de s'accorder une petite pause et d'actualiser le planning.

Les minutes passaient et personne ne venait se présenter à l'accueil pour une excursion au cœur des vignes. Noé vérifia les réservations pour s'assurer qu'il n'y ai pas d'erreur, faisant même un petit tour à l'extérieur pour vérifier qu'il n'était pas attendu ailleurs. Le point de rencontre était pourtant immanquable, les signalétiques avaient été installés au début de l'été pour faciliter le repérage des visiteurs. D'ordinaire il n'était pas très regardant sur la ponctualité mais après un certain délais, il estimait tout de même qu'un appel pour s'excuser était appréciable. C'est lui qui finit par décrocher le téléphone, composant le numéro indiqué sur la réservation pour deux personnes mais celui ci sonnait déjà occupé. Tant pis, ce n'était pas la première fois qu'il faisait face à une annulation de dernière minute. Pour optimiser son temps tout en restant dans les parages, Noé entreprit de noter quelques idées pour la préparation de futures animations dont il était chargé de l'organisation.

C'est au moment où il n'attendait plus personne qu'une jeune femme des plus souriantes s'adressa à lui. Il serra la main qu'elle lui tendait avant de confirmer son identité. « Exact. Noé Decastel, enchanté. » A son tour elle se présenta, confuse. Ainsi donc la retardataire avait osé se montrer après presque une heure à s'être faite désiré. Mieux vaut tard que jamais. Noé l'écouta se justifier sans pour autant réussir à cerner ce qu'elle attendait de lui. « Oh j'espère que tout va bien pour votre sœur. », répondit-il sincèrement, plus embêté pour elle qu'autre chose. Sa cliente semblait toujours intéressée par l'exploration du domaine malgré cet imprévu de dernière minute. Habituellement le jeune Decastel ne partait plus en visite à cette heure ci étant donné que le circuit devait se terminer au plus tard trente minutes avant la fermeture des portes au public. Toutefois, la jeune femme paraissait vraiment navrée de la situation alors il pouvait bien faire une exception. Sa voix était calme comme pour tenter d'apaiser son interlocutrice, encore dans tous ses états.« Ne vous en faites pas, je n'ai pas l'intention de vous laisser sur votre faim. Vous semblez déjà bien assez contrariée que l'on vous ai fait faux bonds. ». De toute manière Noé n'avait pas réellement de meilleur programme pour la fin de journée alors il pouvait bien laisser sa chance à cette demoiselle. D'autant plus qu'il ne se permettrait pas de lui faire perdre son argent, qu'importe si elle était prête à lui sauver la mise auprès de la direction, il ne comptait pas en profiter. « Croyez moi, je compte bien honorer cette visite guidée alors si vous avez la soirée devant vous, je vous emmène a la découverte du domaine sans plus attendre. », lui assura-t-il avec un large sourire. Noé devina qu'il n'aurait pas besoin d'insister pour qu'elle se joigne à lui, sa curiosité semblait l'emporter. Elle aurait tord de s'en priver après tout, quand la plupart des guides auraient accepté son offre, Noé lui préférait garantir la satisfaction client. En quelques minutes, ils se retrouvèrent de nouveau sous la chaleur étouffante, le soleil pourtant plus bas que dans l'après-midi, continuait de taper. « Je vais même vous faire passer par quelques raccourcis, vous verrez, le domaine n'aura plus aucun secret pour vous. », lui confia-t-il malicieusement, comme pour détendre l'atmosphère alors qu'ils s'aventuraient plus loin, là où les vignes s'étendaient à perte de vue. Croisant le regard azur de la jeune femme qui marchait à ses côtés, il finit par la questionner. « Vous êtes du coin, Hayden ? ». S'il avait accepté de l'embarquer avec lui, il fallait tout de même s'attendre à ce que cette excursion soit plus intimiste, l'ambiance plus légère et nettement moins formelle que d'ordinaire.

(c) DΛNDELION


Dernière édition par Noé Decastel le Jeu 8 Avr - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayden Siede
Hayden Siede
la star des planches
la star des planches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans, bien qu'elle préfère compter les années en réussites professionnelles plutôt qu'en temps qui passe.
SURNOM : Les comédiens qu'elle côtoie la surnomme Elphie, en référence au personnage de « Wicked » qu'elle ne désespère pas d'avoir la chance de jouer un jour.
STATUT : Célibataire. Elle vous dira qu'elle n'a pas le temps pour l'amour, et ça ne sera qu'un demi-mensonge.
MÉTIER : Comédienne de musicals. Sa carrière est l'un des piliers centraux de sa vie et rien (ou presque) ne pourrait l'en détourner. Depuis son retour à Brisbane, elle donne des cours de comédie aux recrues de la Northlight Company.
LOGEMENT : Bayside, plus précisément un appartement au numéro 547 de Wellington Street.
it was the age of no regret ☾ noé Lt5x
POSTS : 1952 POINTS : 770

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : it was the age of no regret ☾ noé Mrcd
SIEDES and i’m on my way : i still remember these old country lanes, and i've not seen the roaring fields in so long. i know i've grown, but i can't wait to go home.

it was the age of no regret ☾ noé Nifz
HAYMIE i've been sick and tired of running, chasing all of the flashing lights. these late nights don't mean nothing, so i just wanna apologize.

it was the age of no regret ☾ noé Ys5g
KEYDEN it's been a while since the two of us talked, about a week since the day that you walked knowing things would never be the same, with your empty heart and mine full of pain.

it was the age of no regret ☾ noé Tmux
HAYDRÉA you got a lotta nerve, to say you got a helping hand to lend : you just want to be on the side that's winning.


RPs EN ATTENTE :
clément ☾ jackson ☾ abel

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Olivia Wilde
CRÉDITS : p. (avatar) - oliviaxwilde, P., bard-marley-of-laketown, P., hcrlevquinn (tumblr - gifs profil) - SIAL (code signature), nenes (icon signature), loonywaltz (ubs signature)
DC : /
PSEUDO : Daisy
INSCRIT LE : 23/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29805-hayden-it-s-strange-i-felt-less-lonely-when-i-didn-t-know-you https://www.30yearsstillyoung.com/t29905-hayden-careful-fear-and-dead-devotion https://www.30yearsstillyoung.com/t29909-hayden-siede

it was the age of no regret ☾ noé Empty
Message(#) Sujet: Re: it was the age of no regret ☾ noé it was the age of no regret ☾ noé EmptyLun 22 Mar - 20:08


Noé avait serré sa main sans hésiter, et Hayden fut touchée de constater qu’il semblait réellement navré que quelque chose ait pu arriver à sa sœur, sans ne connaître aucune des deux femmes. C’était sans doute sa politesse évidente qui parlait pour lui, mais Hayden n’en fut pas moins touchée pour autant. « Tout le plaisir est pour moi, Noé. » Elle songea à Mia qui était sans aucun doute de nouveau plongée dans le travail jusqu’au cou à l’heure où ils discutaient, à mille lieues de se soucier de ce que la réservation pour la visite allait bien pouvoir devenir, sans sa présence. « Oh, c'est gentil de vous inquiéter, mais ce n’est rien de grave, vraiment. Ma sœur a toujours tellement de préoccupations en tête qu’elle finit irrémédiablement par oublier des choses importantes. Aujourd’hui, malheureusement, c’est tombé sur vous. » Si Hayden ne lui en tenait pas rigueur sur l’instant, consciente de sa propre capacité à oublier le monde qui l’entourait lorsque son métier était concerné, il ne faisait nul doute que sa sœur allait avoir le droit à une séance de reproches amusés dès son retour, saupoudrés d’une légère exagération dont la comédienne avait le secret. Au fond, elle n’était pas vraiment en colère : la situation paraissait rentrer dans l’ordre grâce à la tolérance de son guide pour l’après-midi, et ce dernier semblait même disposé à lui faire découvrir un sentier hors des visites habituelles. Hayden ne s’était définitivement pas attendue à autant de clémence de sa part ; elle ne doutait pas de l’intégrité professionnelle de Noé, pas plus que de l’application de la vigne à faire en sorte que leurs clients se sentent choyés au sein du domaine. Mais la comédienne était également consciente d’être pleinement en tort dans cette situation, même si le presque-lapin posé l’avait été bien malgré elle. Elle accueillit donc les paroles du jeune homme avec un sourire de remerciement sincère, soulagée de savoir qu’elle ne lui avait pas faire perdre son temps inutilement. « Je vous remercie de votre compréhension. Plus que contrariée, je me serais sentie gênée de vous avoir retenu sur place pour rien du tout. » Noé ne semblait pas lui en tenir rigueur pourtant, et la confirmation qu’il acceptait d’honorer sa réservation malgré son retard la fit sourire de plus belle. « Je suis à peu près certaine qu’il s’agit du début de la moitié des films d’horreur que j’ai pu regarder ces dernières années, mais je vous suis volontiers. » Hayden laissa échapper un petit rire. Tout impliquée dans sa tentative de détendre l’atmosphère qu’elle l’était, elle ne s’était pas rendu compte que Noé avait déjà pris la direction de la sortie de l’accueil, et elle dut accélérer le pas pour se trouver de nouveau à sa hauteur. La chaleur était toujours aussi étouffante, mais le soleil qu’elle apercevait décliner à l’horizon pouvait être accueilli comme le signe annonciateur de la fraîcheur des nuits d’été typiques de Brisbane. Elle savait que Mia avait prévu de l’inviter au restaurant après la visite, dans l’optique de poursuivre leur journée parfaite de retrouvailles entre sœurs. L’espace d’un instant, elle songea à la prévenir que la visite s’effectuait malgré tout et que le retard accumulé l’empêcherait sans doute d’être de retour en ville à temps pour dîner avec elle. Mais Hayden se ravisa à la dernière minute : elle doutait que sa sœur soit en mesure d’honorer sa propre invitation, et la comédienne ne souhaitait pas manquer une nouvelle fois de politesse en empiétant sur le temps de déambulation dans les vignes pour écrire un message ou, pire, passer un appel.

Elle se contenta de suivre docilement Noé, laissant son regard divaguer sur les plantations qui s’étendaient à perte de vue. Le paysage était à couper le souffle, et la jeune femme se sentit immédiatement nostalgique lorsqu’elle prit conscience qu’il ne s’agissait pas de détails qu’elle pouvait retrouver à Londres. La capitale britannique avait son charme indéniable, et des arguments irréfutables lorsqu’il s’agissait de prouver sa propre beauté : pourtant - et Hayden en prenait conscience à chaque fois qu’elle posait un pied au Queensland -, rien ne serait en mesure de remplacer dans son cœur les panoramas avec lesquels la comédienne avait grandi. « Est-ce que j’ai le droit à un traitement de faveur, lorsque vous parlez de me faire découvrir les raccourcis du domaine ? Si c’est une technique pour obtenir un pourboire, sachez que je ne suis pas facilement corruptible. » Elle avait senti la malice dans les paroles de Noé, et il lui était difficile de contenir sa propre taquinerie en retour. Il était évident aux yeux d’Hayden que le jeune guide était sincèrement dévoué à son métier qu’elle supposait être une de ses passions pour qu’il y mette autant de cœur : dans le cas contraire, il lui aurait été facile d’accepter sa proposition de garder son argent sans guider la comédienne à sa suite. La légèreté qu’il tenait visiblement à instaurer dans leurs échanges lui plaisait, et la bienveillance naturelle qu’il dégageait l’empêcha de prendre ses interrogations comme de la curiosité mal placée. « Effectivement, je suis née à Brisbane et j’y ai passé une grande partie de ma vie. » Hayden détacha son regard de l’horizon pour venir reporter son attention sur Noé, visiblement attentif à ses explications. « J’ai quitté la ville une première fois pour partir étudier la comédie à Londres. J’ai fini par m’y installer définitivement il y a quelques temps : c’était beaucoup plus simple comme ça. » Elle se garda bien de préciser en quoi exactement son départ avait simplifié sa vie, passant sous silence la déception sentimentale qui l’avait convaincu de prendre le premier avion pour l’autre du bout du monde. Quelques minutes plus tôt, son guide désormais privé était encore un parfait inconnu, et elle n’avait pas pour habitude d’étaler sa vie personnelle à chacune des personnes qu’elle rencontrait. « Et vous, Noé ? Vous êtes tombé amoureux de Brisbane et avez décidé d’en promouvoir le patrimoine, ou vous vivez dans les environs depuis toujours ? » Le jeune homme semblait connaître son domaine sur le bout des doigts, et Hayden en avait rapidement conclu qu’il travaillait ici depuis un petit moment déjà. Pour autant, cela ne signifiait nullement qu’il vivait en Australie depuis longtemps, et la comédienne était curieuse d’en apprendre plus sur lui.



( let me be part of it all )
you may be right, you may be wrong, but say that you'll bring me along to the world you see.

it was the age of no regret ☾ noé PqtYoNG
it was the age of no regret ☾ noé MPTH1pS
it was the age of no regret ☾ noé 9p9VwN9
Revenir en haut Aller en bas
Noé Decastel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans, sa date anniversaire est le dix-huit janvier.
SURNOM : Nono mais il préfère Noé.
STATUT : Hanté par le souvenir d'une fiancée disparue il y a bien longtemps, Noé effleure les relations depuis.
MÉTIER : Réceptionniste à l'Emporium Hotel actuellement. Demain il en sera peut-être autrement.
LOGEMENT : Bayside, Beachcrest Road #318, appartement au cœur d'une résidence.
it was the age of no regret ☾ noé Tumblr_p7zdfyFGVL1ul1gamo9_r1_250
POSTS : 111 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : TimothyByronJustineHaydenElizabeth

RPs EN ATTENTE : Gabriel ≈
AVATAR : Sam Heughan.
CRÉDITS : Afterglow.
DC : Nope.
PSEUDO : Plume.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36574-noe-if-you-can-make-me-smile-i-ll-remember-you https://www.30yearsstillyoung.com/t36726-still-on-my-mind-noe https://www.30yearsstillyoung.com/t36733-noe-decastel

it was the age of no regret ☾ noé Empty
Message(#) Sujet: Re: it was the age of no regret ☾ noé it was the age of no regret ☾ noé EmptyVen 9 Avr - 23:59



It was the age of no regret


Calmement, Hayden lui explique que le comportement de sa sœur est loin d'être inhabituel. Noé connait bien ce genre de personne, celles qui vivent à mille à l'heure, cherchant à rentabiliser toujours plus leur temps mais finissant par échouer à un moment ou un autre. La jeune femme s'excusait que ce soit lui qui en fasse aujourd'hui les frais.« Ne vous en faites pas, je devrais m'en remettre, et puis vous êtes tout de même là pour faire honneur à ce rendez-vous, je n'ai pas tout perdu. », qu'il conclu pour la rassurer et clore ainsi le sujet du retard qui semblait laisser flotter un certain malaise. La visiteuse semblait facilement lui accorder sa confiance. En même temps, il était de son devoir de mettre la clientèle à l'aise afin qu'ils puissent profiter pleinement et repartir satisfaits de leur après-midi au vignoble. Néanmoins, Hayden ne put s'empêcher de faire une petite blague, apparentant son invitation à celles que l'on pouvait retrouver dans les films d'horreur. « Vous avez raison d'être prudente, le méchant n'est jamais celui auquel on pense. », lança-t-il avec un petit sourire narquois tout en prenant la direction de la sortie pour débuter cette visite. Elle ne tarde pas à le rejoindre et les premiers échanges entre eux se font plutôt naturellement. Hayden en vient à lui demander s'il faisait beaucoup d'exceptions comme celle ci et le soupçonne même d'être purement intéressé. Sans aucun doute la jeune femme plaisantait, elle avait bien compris que son geste n'était pas motivé par l'argent mais Noé se prêta au jeu. « Me voilà démasqué ! Que voulez-vous, j'aurais bien essayé... Mais non, sachez que je ne réserve pas ce traitement de faveur à tous mes visiteurs. Seulement à ceux qui se font longuement désirer. ». Sa voix diminua à la fin de sa phrase, comme s'il lui confiait un précieux secret. Il se permettait de la taquiner un peu, après tout c'est elle qui avait commencé à rendre cette atmosphère plus légère et bon enfant.

Au cours de la conversation, Noé apprend que sa cliente est native de Brisbane mais qu'elle a exploré d'autres contrées, notamment dans le cadre de la poursuite de ses études. « Oh, vous êtes comédienne alors ? », qu'il ne peut s'empêcher de relever, désireux d'en connaître un peu plus sur sa carrière. Si tel était le cas, la jeune femme devait effectivement être amenée à se déplacer régulièrement dans tout le pays, et peut-être même ailleurs. Hayden lui retourna également la question, se demandant s'il était originaire du coin. « De mon côté, j'y suis depuis mes huit ans, mais on peut dire que j'en suis tombé amoureux oui. », avoua-t-il avec un petit sourire. Il affectionnait particulièrement Brisbane depuis qu'il y avait mis les pieds, c'est vrai. « Parce que je n'ai jamais réussi à me défaire de cette terre depuis. J'ai vécu mes premières années en France, du côté de Lyon, vous connaissez ? ». Peut-être avait-elle eu l'occasion de faire un séjour dans ce beau pays. Quelques souvenirs de cette vie passée étaient encore bien ancrés dans sa mémoire, à tel point qu'il en était encore parfois nostalgique. « Racontez-moi, comment étais-ce, Londres ? ». Une ville qui faisait parler d'elle, Noé n'en avait vu que des photos et quelques reportages. Il était bien curieux de recueillir les impressions d'une véritable habitante. L'ainé Decastel n'avait jamais réellement eu l'occasion de voyager, il faut dire qu'il pouvait difficilement se permettre un voyage au dessus de ces moyens. Il n'avait même jamais repris l'avion depuis qu'il avait quitté la France pour l'autre bout du monde alors qu'il n'était encore qu'un enfant. En réalité, il ne comprenait pas toujours cette course aux cartes postales. Ce besoin d'évasion que certains éprouvaient, si puissant qu'ils se sentaient obligé de changer sans cesse de destination, d'aller toujours plus loin. Comme si le bonheur se cachait ailleurs. Noé, lui estimait que s'il devait être appréciable de découvrir de nouveaux paysages il était tout autant important de savoir apprécier ceux qui se dessinaient chaque jour sous ses yeux. Des petits plaisirs qu'il avait appris à savourer dès son plus jeune âge. « C'est la première fois que vous arpentez un domaine viticole Hayden, ou vous êtes une connaisseuse en la matière ? ». Il s'intéressait, Noé et se renseignait aussi pour adopter la meilleure posture professionnelle. Après tout, l'individualité de cette visite permettait aisément qu'il s'adapte aux connaissances de son interlocutrice. Tranquillement, ils continuèrent leur chemin tout en discutant, si bien que la jeune femme ne prêtait plus tellement attention à ce qui l'entourait et Noé semblait s'en réjouir, l'effet de surprise ne pourra qu'accentuer l'émerveillement. « Je crois que vous n'êtes pas prête à découvrir ce qui se cache sous vos yeux. », souffla-t-il à Hayden amusé, tout en contemplant le spectacle à ses côtés. Un beau coucher de soleil était même de la partie. Certainement la plus belle vue sur tout le domaine, celle qui chaque fois faisait tant d'effets aux visiteurs. Le souffle coupé par tant de beauté.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

it was the age of no regret ☾ noé Empty
Message(#) Sujet: Re: it was the age of no regret ☾ noé it was the age of no regret ☾ noé Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

it was the age of no regret ☾ noé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-