AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande ...
Voir le deal
199.99 €

 Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 11:18




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
Deux ans. Deux longues années au cours desquelles je n’avais pas remis les pieds à Brisbane. Si la ville qui m’avait vu grandir me manquait atrocement, il n’en était pas moins pour mes proches que j’avais égoïstement laissé sur place. Si mon frère m’avait particulièrement manqué pendant tout ce temps, un autre homme, qui avait une place de choix dans ma vie, depuis bien des années, n’avait quitté mes pensées depuis tout ce temps. Ash… Ash… Ce nom n’avait cessé de raisonner dans ma tête, ajoutant une torture supplémentaire à ce que ma mère tyrannique avait pu me faire vivre, avant d’être enfermée derrière les barreaux. Ma carrière était en pleine ascension, j’avais réussi à me faire une place dans le milieu, mon nom n’était plus inconnu aux passionnés de ma discipline, mais le prix à payer avait été trop fort. Mon frère avait littéralement perdu pied et il avait besoin de moi, quant à Ash… J’étais totalement incapable de vivre sans lui, incapable d’envisager un avenir à long terme sans l’avoir auprès de moi. Il avait réussi à me redonner le sourire quand je l’avais perdu, il avait su sécher mes larmes quand j’en étais moi-même incapable et il avait réussi à me faire appréhender la vie de façon radicalement différente. Je n’avais pas eu une enfance facile, j’avais, de nombreuses fois, été jusqu’à me demander si un jour, la roue tournerait enfin, si un jour je pourrais voir les choses autrement, relever la tête et définitivement continuer de sourire, avoir confiance en un avenir qui serait bien plus lumineux. Je lui avais confié mes peines, mes doutes et mes malheurs et dans ses bras, j’avais réussi à retrouver une sérénité que je n’avais pas eu la chance de ressentir souvent au cours de ma vie. En quelques mots, en une main posée sur la mienne, il avait pris une place dans mon existence que personne d’autre n’avait réussi à prendre dans le passé. Nous avions grandi, mûris ensemble, vécu tant de choses qui ne quitteraient jamais mon esprit et d’un coup, sous l’influence d’une mère excessive, j’avais tout laissé tomber, pour partir, six mois… Six mois qui s’étaient éternisés bien plus que de raison. Si ma génitrice avait réussi à lancer ma carrière, si elle avait enfin réussi à apporter quelque chose de positif à ma vie, le choix que j’avais fait de la suivre, en nourrissant encore et toujours de l’espoir d’avoir enfin de l’intérêt de la part de celle qui m’avait mise au monde, avait tout bonnement été une erreur, une erreur que je comptais bien réparer en revenant à Brisbane, de façon définitive. En l’espace de quelques jours, j’avais bouclé ma valise, laissé mon appartement et avait prit l’avion, pour retrouver un passé que je ne pouvais définitivement plus laisser derrière moi.

Arrivée en ville, j’avais déposé mes affaires dans un garde meuble, en attendant de trouver un appartement convenable dans lequel je pourrais vivre et n’avait pas perdu de temps, bien trop impatiente de retrouver celui dont l’absence avait causé un si grand vide dans mon existence. Nous avions, bien évidemment, gardé contact pendant tout ce temps, incapables de s’oublier, incapables de faire un trait sur un passé qui nous avait si soudainement et si solidement réunis. Je ne l’avais pas mis au courant de mon retour à Brisbane, je préférais lui laisser la surprise de ma venue, rien que pour voir sa réaction, au cours de retrouvailles qui risquaient d’être riches en émotions. Par chance, j’étais en possession de son adresse, puisqu’il en avait changé depuis mon départ aux Etats-Unis. Arrivée sur place, j’étais éblouie par la beauté des lieux, ne sachant plus où donner de la tête. La villa dans laquelle le jeune homme vivait était magnifique et je n’étais pas peu fière de la réussite professionnelle du jeune homme, qui l’avait amené à en être là aujourd’hui. Je me souvenais encore de la voiture que je lui avais offert à ses 10 ans, une voiture qu’il avait toujours rêvé de conduire, en taille réelle. Il était frustré que personne ne croit en ses rêves d’enfant, mais moi, j’avais toujours cru en lui et je l’avais toujours poussé à ne pas baisser les bras, lui expliquant que la meilleure manière de faire taire les mauvaises langues, c’était bien de leur donner tort en leur prouvant qu’il était capable de réussir. Je m’approchais de la porte d’entrée, le cœur battant et les mains moites. Doucement, avant même d’appuyer sur la sonnette, je sentais un creux se former dans mon estomac et une chaleur anormale envahir mon corps tout entier. J’attendais ce moment depuis que j’étais arrivée aux Etats-Unis et j’avas du mal à me rendre compte qu’il était en train de se produire, là, maintenant, qu’enfin je pourrais de nouveau le serrer dans mes bras après cette terrible distance qui s’était apparentée à une abominable torture. Je prenais une légère inspiration avant de poser délicatement mon doigt sur la sonnette, que j’activais par une légère pression. Les battements de mon cœur s’emballèrent quand j’entendais des pas se diriger vers la porte. Je restais, statique, complètement chamboulée, dans l’attente que la porte s’ouvre. Il me fallut une seconde, une courte seconde pour que nos regards se croisent, laissant toute une vague d’émotions m’emporter brutalement. Je ne disais rien, j’avais perdu l’usage de la parole. A la fin de cette seconde qui paru bien plus longue en réalité, sans chercher mon reste, je lui sautais dans les bras et l’étreignais le plus fort possible, laissant quelques larmes couler le long de mes joues. « Tu m’as tellement manqué… » Avais-je réussi à lui murmurer, mon visage enfoui dans son cou, incapable de rompre cette accolade dont je n’avais pas pu apprécier les effets depuis si longtemps.




©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 11:59


♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

Ça fait déjà plusieurs semaines qu’il est revenu sur Brisbane. Cette ville qui la vu grandir, partir à plusieurs reprises. La moindre petite ruelle n’a plus de secrets pour lui. Tout le monde le connaît. Encore plus depuis qu’il occupe la une des magazines people avec sa gueule d’ange. Le nez sous le capot de sa Eléonore, il bricole contre l’avis de son médecin. Il a pour obligation de rester tranquille. Ses côtes lui font un mal de chien, ne parlons même pas de sa tête. Mais il fallait qu’il fasse quelque chose de ses mains. Ce repos forcé ne lui convenait pas. Il est comme un lion en cage. Une cage dorée certes. Mais une cage quand même. Il crève d’envie de reprendre le volant de sa GT40 et de rafler de nouveau les victoires. L'adrénaline lui manque. Alors il s’occupe comme il peut en retrouvant les joies de la mécanique ou en roulant beaucoup trop vite avec son avion de chasse dans les rues de Bayside. Tout le quartier est au courant que Shephard a réinvesti les lieux. Il n’est pas du genre discret avec ses bolides. Sans parler des groupies qui viennent parfois à son portail pour espérer je ne sais quoi. Mais Ash n’est pas désespéré à ce point. Il sait qu’il n’a qu’a lever le petit doigt pour en ramener une dans son lit. Mais là il est plus occupé avec sa mécanique que de perdre son temps dans une relation qui est vouée à l’échec. Depuis un moment il enchaîne les bourdes. Il a laisser de côté ses sentiments. Les filles c’est trop compliquées. L’amour encore plus. Shephard est clairement nul dans ce domaine. Et sa confidente lui manque… Dylane tente de lui redonner le sourire en le sortant de sa tanière. Quoi qu’elle est bien occupée avec son flic en ce moment. La solitude lui pèse. Il suit de prés la carrière de Bryn. Chacun de leur côté il avait réussi à se hisser au sommet. Pourtant il ne s’est jamais senti si bas. Une fois l’euphorie retombée, Ash se sentait terriblement seul. Comme s’il lui manquait quelque chose, quelqu’un … Tous ces petits moments avec Coverdale lui manquaient. Il se revoit en train de la balancer sur cette balançoire qu’il avait créée rien que pour elle, avec un vieux pneumatique et deux cordes. Les choses simples sont souvent les meilleurs. Ash l’avait amené à leur vieux chêne en lui cachant les yeux. Tadammm Bryn avait trouvé ça super. De suite elle est parti s’asseoir en demandant à Shephard de la pousser. Le Brun de ne s’était pas fait prier. Face à elle, il lui faisait une grimace à chaque fois que la balançoire basculer dans son sens. Elle riait aux éclats. Un rire cristallin dont il ne se lassera jamais. Sans prévenir, Bryn lui avait sauter dans les bras. Ash avait perdu l’équilibre. Les deux amis c’étaient alors mit à rouler dans l’herbe en riant de plus belle. Un lien unique qu’il ne partage qu’avec elle. Leur passé douloureux les avait rapprocher. Il a toujours eu ce besoin de veiller sur elle sans arrêt. Un attachement peut-être trop oppressant. Il en est conscient. Mais c’est impossible de faire autrement. Ça le tue de la savoir si loin. Encore plus avec sa mère … Mais il devait la laisser s’envoler sans lui … Il rester sur cette branche à l’attendre …

Shadow s’agite. Il couine en remuant la queue. « Qu'est-ce qui t’arrive mon gros ? » Le chien se dirige alors vers l’entrée d’un pas pressé. Son maître pose alors sa clé de treize sur sa servante avant de rejoindre son animal. Il n’est pas super clean avec son jean troué et son débardeur crasseux. D’un revers de bras, il s’essuie le front puis ouvre sa porte d’entrée. Il est loin s’imaginer que la personne qui se trouve derrière est celle qui occupe ses pensées un peu plus chaque jour. Leurs regards se croisent. Son cœur manque un battement. « Bryn… » murmure t’il tout en restant totalement figé. Il a encore du mal à réaliser qu’elle soit réellement là. Elle se jette sur lui sans la moindre hésitation. Ash vient aussitôt l’enrouler de ses bras en la soulevant légèrement. « Tu m’as tellement manqué… » Sentir son étreinte, son odeur, ça l’apaisait. A tel point qu’il en oubliait la douleur que lui procuré son corps fragilisé par l’accident. Ses yeux se ferment pour laisser une larme couler le long de sa joue. Son visage vient s’enfouir dans son cou alors qu’il lui caresse le dos tendrement. « J’ai l’impression que ça fait une éternité » Doucement il la berce. Une étreinte qui dure plusieurs minutes sur le pas de la porte. Ash se détache. Juste assez pour voir son visage. Visage qu’il tient entre ses mains en la regardant tendrement. « J’ai l’impression que c’est mon imagination qui me joue des tours » Un sourire s’étire sur ses lèvres alors qu’il sèche ses larmes avec son pouce. « Si tu savais comme je suis heureux de te voir là » Le mot est faible. La flamme qui était occupée de s’éteindre vient de se transformer en un véritable brasier. Il ferme la porte derrière elle et l’invite à venir dans son jardin au bord de la piscine. « Bienvenue chez moi » Il sourit, pas peu fier de sa réussite. Tout ça c’était grâce à elle. Ils s’assoient sur le bord de la piscine. Ash laisse ses pieds nus trempé. Il ne quitte pas Bryn des yeux. Comme s’il avait peur qu’elle disparaisse au premier battement cils. « Comment tu va championne ? Rassure moi … tu compte pas repartir maintenant ? Sinon je crois que je vais me glisser dans ta valise … » Un petit rire s’échappe de ses lèvres. C’était dit sur le ton de l’humour, mais il en était capable. Il n’est pas sûr de pouvoir la laisser repartir de nouveau. La vie sans elle c’est l’enfer.
CODAGE PAR AMATIS



On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 12:31




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
La chaleur de ses bras, la douceur de ses gestes, son regard, sa voix, tout chez lui m’avait manqué, chaque partie de son être, chaque qualité, chaque défaut qui faisait qu’il était juste… Lui. S’il y avait parfois des petits différents entre nous, si parfois, j’avais du mal à contrôler son impulsivité, jamais je n’aurais eu envie qu’il ne change, rien qu’un peu, je l’aimais trop comme il était pour vouloir qu’il soit différent. Lorsque je plantais mon regard dans le sien, je nous revoyais enfants, allongés au pied de ce fameux chêne qui avait tant compté pour nous, ce fameux chêne sous lequel nous nous étions retrouvés tant de fois, à huit, dix, treize, vingt ans. Cet arbre était tout un symbole, il nous avait vu grandir, évoluer, mais notre relation était restée intacte. Il y a deux ans encore, comme quinze ans auparavant, il nous était arrivé de nous allonger, main dans la main, à simplement observer le ciel avec notre regard encore enfantin, malgré les années qui s'étaient écoulées. S’il y avait bien un endroit auquel je tenais particulièrement, c’était celui-ci, la gravure que Ash avait découpée dans le tronc attestait de toute l’importance que ce lieu avait pris dans notre vie. Si j’avais décidé de le rejoindre chez lui, je savais déjà que, très rapidement, nous finirions une nouvelle fois par retourner à ce fameux endroit, à ce souvenir du passé, comme ça, silencieusement, ma main dans la sienne, comme lorsque nous n'étions que des enfants.

Je restais blottie dans ses bras, mes larmes coulant le long de mes joues, appréciant ce moment comme s’il était le dernier que je passais en compagnie du jeune homme. Cette chaleur, cette sérénité que je ressentais soudainement, toutes ces sensations m’avaient manqué si cruellement. « J’ai l’impression que ça fait une éternité » Je resserrais mon étreinte, envahie par tout un tas d’émotions. Dans un souffle, je lui murmurais un : « Tu n’as pas tout à fait tort, c’était beaucoup trop long… » Dans le fond, je m’en voulais de l’avoir laissé tomber, comme ça, sur un coup de tête, juste dans l’espoir de me faire aimer d’une personne qui n’aurait jamais aucune estime pour moi. Si j’étais heureuse de pouvoir me faire un nom dans mon métier, je ne pouvais m’empêcher de penser que j’aurais dû entreprendre les choses différemment. Maintenant que j’étais revenue, je comptais bien rattraper le temps perdu et ne plus lâcher Ash d’une semelle, quitte à lui créer une véritable overdose. Nous restions ainsi collés l’un à l’autre, incapables de lâcher ce contact physique qui en devenais presque vital. Ce fut Ash qui prit l’initiative de relâcher l’étreinte pour m’observer un instant. Mon regard se planta dans celui du jeune homme. Il attrapa mon visage entre ses mains, je lui souriais doucement, incapable de le lâcher du regard. « Si tu savais à quel point je suis heureux de te voir là » Mon sourire s’agrandit, contrastant avec mes larmes encore présentes sur mes joues. « Certainement pas autant que je le suis moi-même… » Et c’était peu dire… Si l’émotion était plus que palpable, c’était bel et bien parce que pendant tout ce temps, je n’avais cessé de me ressasser nos souvenirs en commun, pendant tout ce temps, j’avais mesuré à quel point le jeune homme était indispensable dans ma vie. Je le suivais dehors et m’asseyais au bord de la piscine, glissant ma main dans la sienne avant d’entrelacer mes doigts entre les siens. Si j’avais toujours été très tactile avec le jeune homme, la distance qui s’était installée entre nous, pendant bien trop longtemps, n’allait sûrement pas changer les choses. « Comment tu va championne ? Rassure moi … tu compte pas repartir maintenant ? Sinon je crois que je vais me glisser dans ta valise … » Je me penchais dans sa direction pour l’embrasser sur la joue et reprenais, préférant ne pas laisser le suspense durer plus longtemps. « Je ne repartirai pas Ash, mon retour est définitif, je te le promets… » Et ce n’était pas une promesse en l’air, bien au contraire, si j’avais merdé une fois, hors de question pour moi de recommencer. Mon éloignement de deux ans m’aura permis d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses, entre autres sur le sens de mes priorités et sur tout ce que je ne voulais pas, tout ce qui avait été source de torture pendant tout ce temps, c’est-à-dire m’éloigner de ce qui m’était le plus cher. J’allais plutôt bien, j’étais heureuse comme jamais, seulement, il y avait une seule chose dont Ash n’était pas au courant et pas des moindres… « Je vais bien… Je n’ai pas cherché à t’en parler avant mais… ma mère est en prison… » Si pour moi, ce fut un nouveau coup dur, je savais que dans l’esprit de Ash, ce ne serait pas le cas. Le jeune homme en avait toujours voulu à ma mère de la façon dont elle m’avait traité, la façon dont elle m’avait renié depuis ma naissance. Il m’avait répété, inlassablement, pendant des années, qu’elle n’était que néfaste pour moi et qu’elle ne me méritait pas, il m'était difficile d’entendre raison, difficile de me dire que c’était une cause perdue, que jamais elle n’aurait une once d’amour pour moi. Mon fort intérieur aurait voulu l’écouter, mais je m’étais accrochée, encore et encore, comme je le faisais aussi à ce jour, dans le dos de tout le monde, en lui envoyant des courriers que ma génitrice avait décidé d’ignorer. « J’ai mis du temps, mais j’ai compris… Ma place est ici, jamais je ne pourrais être pleinement heureuse loin de Brisbane, loin de toi… » Commençais-je, non sans une certaine nostalgie qui m’avait tant touchée lors de mon séjour aux Etats-Unis. « Je ne te laisserai plus jamais, quoiqu’il arrive, tu peux être certain que je resterai auprès de toi… » J’étais profondément sincère, j’étais consciente à présent, après tout ce que j’avais traversé, que rien ni personne ne serait capable de nous séparer, notre amour mutuel était capable de tout affronter. Si séparés nous n’étions que deux âmes en peine, ensemble nous ne formions qu’un et j’étais persuadé que, réunis, nous étions capables de tout affronter. Je lançais un nouveau regard autour de toi, sa villa, sa piscine et l’homme qui se trouvait à mes côtés et qui avait tellement évolué ces dernières années. « Je suis fière de toi Ash, de l’homme que tu es devenu, d’avoir réussi à être celui que tu es aujourd’hui, tu n’imagines pas à quel point… »




©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 12:52


♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

Les yeux clos, Ash savoure cette étreinte. Ses doigts se glissent le long de ses mèches tandis que son autre main frictionne le dos de la Bryn affectueusement. Son visage est parti s’enfouir dans son cou de la demoiselle. Il profite de cette proximité pour déposer un baiser sur son échine tout en remplissant ses poumons de cette odeur qui l’apaise au plus au point. Shephard a peur de rouvrir les yeux et de réaliser que tout cela n’est que le fruit de son imagination. Un doux rêve qui le hante depuis qu’elle est partie. Chaque jour sans elle était marqué d’un trait sur l’écorce du vieux chêne. Du temps qu’on leur avait volé. Des jours, des heures, qu’ils ne pourront jamais rattraper. Ash avait tenté de faire bonne figure face à son amie. Il ne voulait pas gâcher ses rêves en venant se lamenter sur son absence. Il était fier de voir son ascension. Bryn l’a tirer vers le haut. C’est à son tour d’être là pour elle. Même à distance. Loin des yeux prés du coeur. Elle n’a jamais était si près du sien. « Tu n’as pas tout à fait tort, c’était beaucoup trop long… » Ses bras viennent la blottir d’avantage tout contre lui. Avec le temps ils étaient devenus inséparables. Et même si certains ne comprennent pas cette proximité, Ash ne s’en est jamais privé. Il ne supporte pas de voir d’autres hommes proche de Bryn. Dans le fond, Shephard aimerait être exclusif à ses yeux. C’est égoïste, il le sait. Mais Bryn est trop … Spéciale. Maintenant, il ne peut pas l’empêcher de vivre sa vie. Il préfère alors détourner le regard et s’effacer, plutôt que de la voir sourire dans les bras d’un autre que lui. Il a toujours eu ce côté, loup solitaire dans l’âme. Ça fait bien longtemps qu’il a arrêter de chercher de l'admiration aux yeux des gens. Ils pouvaient bien le traiter d’homme à femmes ou je ne sais quoi. Shephard c’est qui il est. Le jugement des autres n’avait pas d’importance. Seuls ceux qui le connaissent vraiment savent que ce n’est pas un connard.

Au bout de quelques minutes - Nécessaire pour absorber ce manque.-  Ash recule légèrement tout en maintenant cette proximité avec elle. Ses deux mains viennent soutenir le visage de Bryn. Son regard embrumé ne lui échappe pas. Il l’est sûrement autant que le sien. L’émotion certainement. Il sèche ses larmes avec ses pouces tout en lui souriant avec tendresse. Il lui fait part de son enthousiasme de la voir là. « Certainement pas autant que je le suis moi-même… » Il n’en doutait pas. Mais c’est toujours plaisant de l’entendre de sa bouche. Rien n’avait plus de valeur que l’admiration de Bryn. Ash décrocherait la lune pour elle. Si il avait réussi à gravir tous ces échelons, c’était grâce à Coverdale. Elle a le pouvoir de tirer le meilleur de lui et ça depuis leur plus jeune âge. Ils se dirigent tous les deux en direction de la piscine. Ash s’assoit sur le bord en laissant traîner ses pieds dans l’eau. Ce n’est pas désagréable avec la chaleur étouffante de cette journée. Il baisse les yeux sur leurs doigts qui s’entrelacent. Puis il lui demande comment elle se porte depuis tout ce temps sans lui. D’ailleurs, il lui fait part de ses craintes de la revoir partir … Shephard n’est pas sûr de pouvoir la laisser s’éloigner de nouveau. Pas sans lui du moins. Il relève les yeux au contact de ses lèvres sur sa joue. Son regard brille. La commissure de ses lèvres s’étire. Ash a toujours aimé recevoir la tendresse de Bryn. Que se soit au travers de ses paroles ou de ses gestes. « Je ne repartirai pas Ash, mon retour est définitif, je te le promets… » Il porte sa main dans la sienne pour déposer un baiser sur celle-ci tout en venant planter ses yeux bleus dans le regard de son amie. « Je te promets d’être là pour te casser les pieds » Un petit rire s’échappe de ses lèvres. Il sait qu’il n’est pas toujours le plus agréable à vivre avec son caractère merdique. Encore moins avec sa possessivité. Ash avait appris à maîtriser ses pulsions. Mais sa meilleure arme c’était de fermer les yeux et de tourner les talons. La fuite…comme toujours. Mais c’est trop lui demander de supporter ça. « Je vais bien… Je n’ai pas cherché à t’en parler avant mais… ma mère est en prison… » Son sourire s’efface pour laisser place à une mine plus sérieuse. « Pourquoi ? Qu'est-ce qu’elle a fait ? » De suite il s’inquiète. Ses doigts se resserrent un peu plus contre sa paume alors qu’il caresse le dos de sa main avec son pouce. « Elle ne t’a pas toucher rassure moi ? » Il fronce légèrement les sourcils. Ash n’a jamais apprécié cette femme même s’il n’a jamais eu l’occasion de la voir en chair et en os. Le peu qu’il en avait entendu lui suffisait. Il ne comprend pas comment une mère peut être aussi ignoble avec son enfant. Il avait eu la chance d’en avoir une adorable. Malheureusement la vie c’est montrer chienne en lui ôtant la vie alors qu’il n’avait que treize ans … La seule chose qui lui reste, se sont les souvenirs et cette bague qui scintille à chaque rayon de soleil qui transperce les diamants. « J’ai mis du temps, mais j’ai compris… Ma place est ici, jamais je ne pourrais être pleinement heureuse loin de Brisbane, loin de toi… » Ash fait glisser ses fesses à côté d’elle en passant son bras à sa taille. « C’est un retour un peu forcé pour moi. Mais s’il faut venir caresser ce rail de sécurité pour te retrouver là alors je veux bien recommencer » C’est dit avec humour. Ses côtes lui font un mal de chien. Et par moment ses migraines étaient tellement intenses qu’il pouvait se mettre la tête dans un mur. Shephard n’était pas sorti indemne de cet accident même si d’apparence il avait l’air d’aller bien. « Je ne te laisserai plus jamais, quoiqu’il arrive, tu peux être certain que je resterai auprès de toi… » Rien ne pouvait lui faire plus plaisir que d’entendre cela. Il cale sa tête sur son épaule. Ce contact avec Bryn est presque vital. Shadow se pointe au côté de la jeune femme. Il lui lèche le visage en remuant vivement la queue. « Shadowwww !!!! J’ai l’exclusivité des bisous ! » Le chien se met à hurler joyeusement pour provoquer son maître. Ash se met à rire. Son visage avait retrouvé son éclat. Il se sentait renaître de ses cendres tel un phenix. Elle était le feu, il était ses flammes. « Je suis fière de toi Ash, de l’homme que tu es devenu, d’avoir réussi à être celui que tu es aujourd’hui, tu n’imagines pas à quel point… » Bryn n’en avait peut-être pas conscience, mais elle a toujours était le vent qui a gonflé sa voile pour avancer. « Je n’y serais pas arrivé sans toi Bryn. Tu m’as toujours soutenu même quand j’étais le pire des crétins. Je te remercierai jamais assez pour tout ça » Il vient glisser ses cheveux derrière l’oreille tout en lui souriant avec sincérité. Shadow continue ses provocations en aboyant derrière leur dos. « SHADOW LA FERMEEEE » Mais le cabot continue de plus belle. Il tente de l’attraper furtivement mais le husky se montre plus rapide. « Viens on s’en va ! » Il retire son tee-shirt et attire Bryn avec lui dans la piscine en riant. « Elle est bonne hein !! » Son chien aboie comme un putois en s’avançant vers le bord. Ash l’éclabousse généreusement. Shadow a toujours détesté l’eau. Il s’enfuit aussitôt dans le fond du jardin. « Tu fais moins le malin laaaaa » Il se tourne vers Bryn en souriant avec malice. « Il fallait bien que tu testes la piscine » Il lève les deux mains en l’air d’un air innocent. « Y a le jacuzzi aussi » Qu’il pointe avec son menton. « D’ailleurs … t’es installé où en ce moment ? » Non parce qu’il trois chambres qui seraient ravies de l’accueillir si elle le souhaite.
CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 13:29




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
Je savais que nos retrouvailles seraient intenses, mais jamais je n’aurais cru qu’elles le seraient à ce point. Si je n’avais aucun doute quant au fait que notre relation ne changerait jamais, que Ash resterait tel qu’il était et qu’il ne m’abandonnerait jamais, je me rendais compte qu’il m’avait manqué encore plus que je ne le croyais. J’était plutôt une fille très entourée, d’un naturel hyper sociable, qui se faisait tout un tas d’amis en un simple claquement de doigts, mais s’il y avait bien une amitié dont je n’avais aucun doute quant à sa durée dans le temps, c’était bien celle que je partageais avec le jeune homme. Enfin, je me trouvais sereine, enfin j’avais la chance de sentir de nouveau son odeur et la chaleur apaisante de ses bras. Je lui promettais que mon retour était définitif, intimement persuadée que jamais je n’allais me parjurer. Si j’étais de retour à Brisbane, si j’étais revenue vers lui, c’était définitivement pour ne plus le quitter. En plus de Ash, Finnley était aussi présent à Brisbane et les deux hommes étaient tout ce que j’avais de plus cher. J’avais besoin d’eux, plus que tout au monde, comme eux avaient besoin de moi, sans conteste. Je souriais doucement à Ash lorsqu’il embrassa ma main. « Je te promets d’être là pour te casser les pieds » Un éclat de rire retentit. Ash était tout ce qu’il y avait de plus adorable avec moi, mais en dehors de nos moments de tendresse, en dehors des moments à rêver, au pied du fameux chêne, il avait toujours cette habitude de me taquiner, de péter des plombs parfois, par pure jalousie, de s’énerver facilement, mais c’était comme ça que je l’aimais, c’était comme cela que je l’avais toujours connu et je ne m’arrêtais pas à son côté impulsif, bien au contraire, j’étais consciente qu’il n’était pas que ça et surtout, je savais que derrière son côté rentre dedans pouvait se cacher un véritable petit agneau. « Crois-moi si tu le veux, mais je ne demande que ça. » J’adorais ses moments de taquineries mutuelles, je n’étais d’ailleurs pas la dernière à le titiller à chaque fois que j’en avais l’occasion. D’ailleurs, mon regard s’attarda sur la piscine, dans laquelle je m’imaginais aisément le pousser, au moment où il s’y attendrait le moins, sachant pourtant qu’il ne perdrait pas de temps avant de prendre sa vengeance. Rapidement, je lui parlais de ma mère, même si je n’aimais pas réellement aborder ce sujet avec lui. Je savais très bien que le jeune homme n’avait pas compris mon départ avec elle, ni l’occasion que j’avais donné à sa génitrice de passer du temps avec moi alors que de toute évidence, elle ne l’avait pas mérité. J’avais conscience également que s’il apprenait que je lui envoyais encore des lettres, que je tentais encore d’avoir un semblant d’attention de sa part, il risquait de ne pas le comprendre, voire de se mettre réellement en colère. Je savais que dans le fond, j’avais tort et il avait raison, mais mes traumatismes passés me poussaient encore et toujours à faire tout un tas de choses qui n’avaient aucun sens. Je savais que je n’aurais jamais dû laisser ma mère entrer à nouveau dans ma vie, il m’en avait d’ailleurs fait part de nombreuses fois, mais j’avais été trop faible pour ne pas l’accepter, à mon plus grand désarroi. Sans surprise, il s’inquiéta immédiatement de ce qui avait pu se passer là-bas, pour que ma mère finisse derrière les barreaux. « Elle ne t’a pas toucher rassure moi ? » Je passais ma main sous son menton et tournais sa tête vers moi en le regardant droit dans les yeux, essayant ainsi d’apaiser ses angoisses. « Tout va bien, d’accord ? » Commençais-je, en cherchant mes mots. J’avais vécu des moments très difficiles avec ma mère, j’avais entendu tant de choses qui m’avaient blessée au plus profond de mon être, mais j’avais bien compris comment m’y prendre avec elle, comment faire pour ne pas lui donner l’occasion de me détruire davantage. Je lui avais obéis, je n’avais pas bronché à ses insultes, à ses menaces et j’avais réussi à aplanir la situation entre nous, même si j’aurais très certainement dû l’envoyer promener au moment même où elle avait commencé à me manquer de respect. « Je t’ai suffisamment parlé de ma mère pour que tu sois conscient que…  Qu’elle n’a pas été tendre avec moi, je pense que tu t’en doutes. » Je le sentais se crisper, je passais délicatement ma main dans ses cheveux pour l’apaiser, une fois encore. « Elle n’a pas levé la main sur moi, je ne lui en n’ai pas laissé l’occasion… Si elle est en prison, c’est par rapport à ce qu’elle a pu faire à ma sœur… Je n’ai rien à voir avec tout ça… » Je savais que je lui donnais toutes les occasions de grincer des dents, mais je ne pouvais lui cacher la vérité, une vérité qu’il apprendrait forcément à un moment ou à un autre. Je m'approchais pour déposer un nouveau baiser sur sa joue avant de laisser tomber ma tête sur son épaule. Je lui expliquais avoir compris que ma place était à Brisbane, auprès de lui, une chose qui m’avait trotté dans la tête depuis un moment déjà. Après tout, mieux vaut tard que jamais, j’avais mis du temps à revenir, mais est-ce que le plus important n’était pas le moment présent, ce que nous étions en train de vivre depuis quelques minutes et le fait que cela valait, sans conteste, tout l’or du monde ? « C’est un retour un peu forcé pour moi. Mais s’il faut venir caresser ce rail de sécurité pour te retrouver là alors je veux bien recommencer » Je grimaçais légèrement à sa réplique. Je m’étais fait énormément de souci pour lui lors de son accident et encore maintenant, je n’étais pas totalement sereine. Je savais que la passion de Ash était risquée, mais j’avais toujours beaucoup de mal à gérer le stress que cela me créait, même si, bien évidemment, j’étais ravie de le voir aussi épanoui. « D’ailleurs, en parlant de ça, comment tu te sens ? Tu dois encore souffrir, je suppose.. ? » Je savais que mon ami était très doué pour cacher ce genre de choses, mais je voulais qu’il soit sincère avec moi, que je puisse être véritablement au courant des incidences qu’avait eu son accident. Si à distance, il avait certainement voulu me préserver, à présent, il n’avait plus réellement de raisons de le faire. C’est à ce moment là que Shadow arriva et me lécha immédiatement le visage. Je riais aux éclats tout en le caressant. « Shadowwww !!!! J’ai l’exclusivité des bisous ! » Je me tournais vers Ash avec un sourire en coin. « Ah, je ne savais pas que cela valait aussi pour les animaux. » Lançais-je, avec humour. Ce n’était absolument pas un secret pour moi, je savais que Ash voyait d’un très mauvais œil tout homme qui s’approchait trop de moi à son goût. Si cet aspect de sa personnalité était terriblement mignon et touchant, je ne comptais plus le nombre de fois où j’avais dû calmer sa colère, avant qu’il n’essaie littéralement d’étrangler un type qui avait osé poser une main sur ma taille ou s’approcher trop près de moi à son goût. Ash était particulièrement sanguin, heureusement qu’avec le temps, j’avais réussi à trouver des subterfuges pour éviter que certaines situations ne dégénèrent trop. « Je n’y serais pas arrivé sans toi Bryn. Tu m’as toujours soutenu même quand j’étais le pire des crétins. Je te remercierai jamais assez pour tout ça » J’étais touchée par ce qu’il me disait, même si je n’étais pas d’accord sur l’entièreté de son discours. « Tu n’as jamais été un crétin Ash, certainement pas à mes yeux. C’est juste que… la majorité des gens sont trop bêtes pour voir plus loin que le bout de leur nez… Il suffit de creuser un peu pour te connaître vraiment et savoir que tu es bien différent de ce qu’on pourrait penser, différent d’une majeure partie de la population aussi, mais différent dans le bon sens… Ceux qui pensent du négatif de toi ne savent pas ce qu’ils perdent, crois-moi. » J’étais plutôt contente d’être l’une des rares personnes à connaître Ash réellement, heureuse d’avoir cette espèce d’exclusivité avec lui et d’avoir la chance de le connaître sous un visage différent des autres. « Viens on s’en va ! » Sans me laisser le temps de réagir, il m’entraînait avec lui dans la piscine. Je fermais les yeux un instant, c’était encore plus agréable que je n’aurais pu le penser. « Elle est bonne hein !! » Je hochais vigoureusement la tête. « Oh que oui ! » Sans aucune gêne, je retirais ma robe trempée pour la balancer à côté de la piscine, avant de me retourner vers Ash. « Dommage que tu sois blessé et que je ne veuille pas te faire mal, parce que je t’aurais bien coulé… » L’air de rien, j’immergeais ma tête sous l’eau et lui tirais la jambe pour lui faire perdre l’équilibre et basculer dans l’eau, tout en délicatesse. « Ah ben non, en fait, c’était possible… » Lâchais-je, rigolant devant l’air surpris de mon ami. « Y a le jacuzzi aussi » Je haussais les épaules, avec un petit sourire s’étirant au bord de mes lèvres. « Il faudra que je le teste aussi un de ces jours, je risque de squatter un peu trop souvent chez toi… » D’ailleurs, c’est à cet instant que Ash posa la question fatidique : « D’ailleurs … t’es installé où en ce moment ? » Je laissais échapper une légère grimace avant de répondre, d’un air détaché. « Nulle part, je suis venue sur un coup de tête, disons que je compte dormir à l’hôtel le temps de me trouver un appartement convenable. Tu me connais, je manque cruellement d’organisation. » Après tout, j’avais largement les moyens de me payer l’hôtel pendant un bon petit bout de temps, je n’avais pas envie de me stresser avec tout cela, si je n’étais pas dégourdie en matière d’organisation, j’étais plutôt douée en improvisation, c’était déjà ça.




©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 19 Fév 2021 - 16:44


♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

L’importance de Bryn dans sa vie n’avait aucun égal. Il a très mal vécu son absence. Mais à aucun moment, il n’a cherché à s’en plaindre. Même s’il n’approuvait pas ce rapprochement avec sa mère. Ash n’a raté aucun de ses exploits. Il suivait sa carrière de prés. Quand elle passait à l’écran plus rien n’existait. Il fallait faire silence sinon il devenait vite agressif. A chaque fois qu’ils s’appelaient en Visio, Ash abordait son plus beau sourire. Mais dés que l’écran s’éteignait, il retrouvait sa mine déconfite. Il ne voulait pas qu’elle s’inquiète. Bryn devait se concentrer sur sa carrière et non sur lui. Il était un peu perdu sans elle. Elle est comme un phare qui le guide en pleine mer. Depuis son départ c’était un peu compliqué pour lui de garder la tête hors de l’eau. Ash avait bu la tasse à plusieurs reprises. Excès sur excès, l’argent ne fait pas le bonheur, ho non … L’adrénaline du moment redescendait bien vite. Une vraie chute libre. Il s’est toujours relevé jusqu’à maintenant. Mais pour combien de temps ? Cet accident n’est peut-être pas le fruit du hasard … Toujours est-il qu’il ne mesure pas la joie qu’il a de la retrouver ici, dans ses bras. Il en oublie la douleur et la serre tout contre lui sans l’once d’une hésitation. Ce contact est plus que nécessaire. Bryn lui a beaucoup trop manquer et ça semble réciproque. Ils restent un moment-là, enlacer l’un contre l’autre avant qu'Ash se décide à se décoller. - Pas trop quand même - Ils se dirigent tous les deux vers le jardin pour ensuite prendre place au bord de la piscine. Le soleil est encore bien présent dans le ciel, avoir les pieds dans l’eau n’est pas désagréable. Leurs petites habitudes reviennent vite au galop. Ils n’hésitent pas à se montrer tactiles l’un envers l’autre. Le rire de Bryn fait écho chez lui. Le visage du jeune pilote retrouve son éclat. Il lui promet d’être là pour lui casser les pieds encore longtemps. Il est conscient qu’il n’est pas facile à vivre. Mais c’est sûrement l’une des rares personnes à le supporter. A l’accepter tel qu’il est. Et ça … ça n’avait pas de prix à ses yeux. Ash refusait de changer sa façon d’être. Il est parfaitement imparfait mais c’est ainsi … Il ne serait pas ce qu’il est sans ses défauts et ses maladresses. « Crois-moi si tu le veux, mais je ne demande que ça. » Ash la regarde en plissant légèrement ses yeux tout en lui souriant avec tendresse. « Hm…je prend note alors. On a du temps à rattraper » Malheureusement tout ce temps sans elle reste définitivement perdu. Mais il compte bien rendre les prochains jours inoubliables. Il se démènera deux fois plus pour vivre chaque minute, chaque seconde auprès d’elle comme si c’étaient les dernières de leur vie.

Le sujet devient tout de suite moins fun quand Bryn lui parle de sa mère en prison. De suite Ash se crispe. Ses poings se referment, sa mâchoire se serre. Il sent la haine l’envahir. Il n’a jamais apprécié cette femme même s’il n’a jamais eu l’occasion de la rencontrer. Le simple fait qu’elle ai osé rejeter sa propre fille le répugne au plus au point. Il sait à quel point son amie en souffre et ça lui fait beaucoup de peine de voir ce manque dans ses yeux. Il ne pourra jamais lui apporter l’amour d’une mère mais il tente de boucher ce trou béant avec sa présence. La douceur de sa main l’apaise aussitôt. Ash la regarde avec des yeux inquiet. « Tout va bien, d’accord ? » Instinctivement, il pose sa main sur la sienne sans la quitter des yeux. « Tu me le promets ? » Bryn était capable de lui dire que tout allait bien pour au final cacher un gros mal être. Ils ne sont pas cul et chemise pour rien … ! Fait ce que je dis, fais pas ce que je fais. « Je t’ai suffisamment parlé de ma mère pour que tu sois conscient que…  Qu’elle n’a pas été tendre avec moi, je pense que tu t’en doutes. » Hélas oui. Il est bien conscient de tout ça. La savoir sous les barreaux c’est presque un soulagement. Jusqu’à maintenant il n’est jamais intervenu. Bryn ne l’a jamais souhaiter et il le respecte. Mais il suffisait qu’elle lève le petit doigt pour qu’il rapplique. Ses yeux se ferment lorsqu’il sent les doigts de la jeune femme glisser dans ses cheveux. Elle avait ce don de dompter la bête qui sommeille en lui d’une facilité déconcertante. « Elle n’a pas levé la main sur moi, je ne lui en n’ai pas laissé l’occasion… Si elle est en prison, c’est par rapport à ce qu’elle a pu faire à ma sœur… Je n’ai rien à voir avec tout ça… » Ash rouvre les yeux. Il est bien évidemment désolé pour sa sœur, mais soulagé de savoir que Bryn n’a pas subit de mauvais traitement venant de sa mère. « Je sais que tu tiens à ce lien mère/fille. Mais ouvre les yeux Bryn. Cette femme ne mérite pas d’être ta mère. Tu lui accordes trop d’importance. Pense à toi avant de penser à elle » Il lui caresse la joue en penchant légèrement la tête. « On ne choisit pas sa famille. Ne va surtout pas te comparer à elle. Tu vaux bien mieux que ça. Tu n’as aucun égale Coverdale » Ash a toujours placer Bryn sur un piédestal. Que se soit pour la personne qu’elle est, son amitié, l'amour qu'il a pour elle. Il l’idolâtre depuis son plus jeune âge. Plus qu’il en l’imagine.

Il évoque son accident et son retour à Brisbane un peu prématuré. Mais le regret n’est plus suite au retour de la demoiselle. Elle grimace. Bryn avait tout de suite cherché à le contacter en voyant l’accident derrière son écran. Les secours l’avaient vite rassuré en disant qu’il s’en sortirait. « D’ailleurs, en parlant de ça, comment tu te sens ? Tu dois encore souffrir, je suppose.. ? » Shephard est censé se tenir tranquille pour laisser ses côtes se consolider. Au lieu de ça il mène sa vie comme si de rien n’était. La douleur le rattrape quand il fait trop le zouave. « Ça va. Il faut juste éviter de me faire rire. Ça me fait un mal de chien » La morphine l’aidait à oublier ce détail malheureux. Il ne fallait juste pas qu’il tombe dans l'excès car les effets indésirables sont nombreux. Shadow vient faire irruption en venant faire des léchouilles à leur invitée. Les deux se connaissent très bien. D’ailleurs quand elle est là il n’y en a que pour Bryn. Son maître peut bien s’agiter, la jeune femme a les pleins pouvoirs sur son chien. Il râle un brin amusé. « Ah, je ne savais pas que cela valait aussi pour les animaux. » Le sourire du brun s’étire d’avantage. « Ça vaut pour le monde ! » Il glousse. Erreur. La douleur se réveille, il grimace en posant une main sur son torse. « Merde le con » C’est un jaloux compulsif quand il s’agit de Coverdale. Ça lui est insupportable de la voir proche des autres. Encore plus quand s’agissait de ses conquêtes. Bryn est agréablement surprise de sa réussite et de la beauté des lieux. Mais tout ça ne serait rien si elle n’avait pas était là pour le tirer vers le haut. Elle a toujours cru en lui contrairement à beaucoup d’autres. Tout ça, il le doit à elle et personne d’autre. « Tu n’as jamais été un crétin Ash, certainement pas à mes yeux. C’est juste que… la majorité des gens sont trop bêtes pour voir plus loin que le bout de leur nez… Il suffit de creuser un peu pour te connaître vraiment et savoir que tu es bien différent de ce qu’on pourrait penser, différent d’une majeure partie de la population aussi, mais différent dans le bon sens… Ceux qui pensent du négatif de toi ne savent pas ce qu’ils perdent, crois-moi. » Il boit chacun de ses mots comme un savoureux élixir. Venant de sa bouche c’était très glorifiant. « Ha la la …. Tu sais que je t’aime toi ? » Il lui sourit tendrement en lui caressant la joue. Shadow s’en mêle. A croire qu’il est jaloux de ce rapprochement. Il aboie comme un putois après eux. Son maître lui ordonne de se taire mais il parle clairement dans le vent. L’envie de faire le con le prend. Ash aborde une mine plein de malice avant d’attirer Bryn avec lui dans la piscine en riant. Tant pis pour la douleur. Elle sort la tête de l’eau tout sourire. Ils rient ensemble. Il en profite pour éclabousser son chien et le faire taire par la même occasion. Bryn prend l'initiative de retirer sa robe. Chose qui perturbe un peu Shephard. Il continue de jeter de l’eau hors de la piscine alors que son chien et déjà parti de puis belle lurette. Mais il est trop occupé à fixer le corps magnifique de son amie. Elle est parfaite sur tous les points à ses yeux. - Allo réveille toi Shephard -  « Dommage que tu sois blessé et que je ne veuille pas te faire mal, parce que je t’aurais bien coulé… » Il retrouve bien vite ses esprits. Un défi ? Il n’est jamais contre. « Essaye pour voir » Il glisse son visage à moitié sous l’eau en ne laissant que ses yeux et le sommet de sa tête à la surface. Elle disparaît dans les profondeurs du bassin. Il n’a pas le temps de réagir que déjà elle lui attrape le pied pour le couler avec elle. Il profite d’être sous l’eau en sa compagnie pour la chatouiller. Leurs deux corps sont vite envahis d’un million de bulles. Ils tournent ensemble sous l’eau avant de remonter ensemble en parfaite synchronisation. « Ah ben non, en fait, c’était possible… » Ash rejette l’eau qu’il a dans la bouche sur son visage en souriant. « Vilaineeee !! Attends que je sois en pleine possession de mes moyens » Ça ne l’empêchera pas de se venger plus tard. Quand elle s’y attendra le moins évidemment. C’est plus drôle. « Il faudra que je le teste aussi un de ces jours, je risque de squatter un peu trop souvent chez toi… » Dit-elle en parlant du jacuzzi. Il se rapproche, les cheveux dégoulinants. L’idée qu’elle reste davantage ici ne le lui déplaisait pas. « Mince … je vais devoir te supporter…je sais pas si j’en serais capable. » Il en meurt d’envie ! D’ailleurs, une idée lui traverse l’esprit. Il tourne autour du pot l’air de rien en lui demandant où elle compte s’installer dans les prochains jours. « Nulle part, je suis venue sur un coup de tête, disons que je compte dormir à l’hôtel le temps de me trouver un appartement convenable. Tu me connais, je manque cruellement d’organisation. » Hors de question de la laisser dormir à l’hôtel alors qu’il avait trois chambres inoccupées. Et surtout une envie folle de passer plus de temps avec elle. « Tu peux t’installer ici. J’ai suffisamment de chambre pour t’accueillir. La maison est bien assez grande pour nous deux. » Shaodw aboie au loin. « Nous trois …nous quatre ! N’oublions pas colonel Moutarde. ! » Ce fameux petit cobaye qu’il lui avait offert un quatorze février. A défaut d’être son Valentin, il lui avait apporter cette petite boule de poils. C’était plus original que des chocolats. Ash lui avait coller une couronne de fleurs sur la tête pour le rendre encore plus mignon. Bryn est tout de suite tomber en amour pour lui. Shephard lui avait alors dit « A chaque fois que tu poseras tes yeux sur lui tu penseras à moi » Depuis elle l’amenait partout avec elle. Il se demandait bien où il était. « On sera bien ici, tous ensemble. Tu veux que je te fasse visiter ? » Il espérait qu’elle reste quelques jours, voir plus ! Il se sentait seul ces derniers temps. Il sort de la piscine. Son short se vide de son eau. Il attrape une serviette pour la tendre à Bryn. Ils s’avancent dans le salon, la salle à manger. Les pièces sont très spacieuses. La décoration est raffinée. Ils montent à l’étage. Il lui montre sa chambre puis celle où elle peut s’installer à son aise. « Si tu fais un cauchemar je suis juste à côté » Qu’il précise en souriant. Savoir qu’il pouvait veiller sur elle lui plaisait. Il lui montre tout l’étage hormis une pièce qui renferme la chambre de sa fille qu’il n’a encore jamais vue … Mais Shephard avait prit soin de lui confectionner une pièce rien que pour elle. Il garde l’espoir de pouvoir assumer son rôle de père un jour … Il sait qu’il a merdé. Mais il est bien déterminé à se battre pour sa princesse.
CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyDim 28 Fév 2021 - 16:57





❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
S’il n’y avait jamais rien eu de plus qu’une amitié profonde et sincère entre Ash et moi, c’était justement parce que je tenais bien trop à lui pour songer à aller plus loin. Risquer de voir notre relation changer, ou pire encore, de le perdre pour toujours, c’était quelque chose de totalement inconcevable. Si je présentais Ash comme un ami, c’était pourtant bien plus que cela, une amitié comme nous partagions l’un et l’autre était quelque chose de tellement fort, que j’en venais à douter si d’autres personnes avaient, quelque part dans le monde, la chance de ressentir ce que je ressentais pour Ash. Il avait été là, au moment même où nos mains s’étaient touchées pour la première fois et n’avait jamais failli à ce rôle qu’il avait tout naturellement prit dans sa vie. J’avais de la chance, une chance folle que ce soit tombé sur moi, une chance folle de pouvoir connaître Ash sous un autre jour que celui que bon nombre de personnes connaissaient. Non, il n’était pas qu’une brute, un coureur de jupon, un type qui profite de son argent pour mener une vie indécente et s’en vanter à qui voulait l’entendre. Dans mon esprit, Ash était un homme fidèle, sanguin certes, mais qui pouvait se montrer aussi doux qu’un petit chaton en manque d’affection et surtout, Ash était quelqu’un d’extrêmement attachant et un ami hors pair. Si j’étais parfois frustré qu’on ne le voit que très rarement sous cet angle, j’étais aussi extrêmement heureuse et flattée de le connaître tel qu’il était vraiment, de l’avoir vu dans tous ses états, d’avoir pu sécher ses larmes, quand la brut faisait place à l’homme sensible que j’aimais tant, d’avoir pu lui faire retrouver le sourire rien qu’en lui serrant la main et en lui montrant à quel point un simple moment passé allongés dans l’herbe à regarder les étoiles était l’une des plus belles choses que nous pouvions être amenés à vivre. Si Ash vivait dans le luxe, bien loin de la réalité de beaucoup de personnes, il savait l’importance qu’avaient ce genre de petits moments et tant que les choses resteraient ainsi, jamais il ne changerait, j’en étais certaine. Est-ce qu’après tout ça, j’étais en mesure d’accepter les « on dit » qu’il pouvait y avoir dans son dos, les langues de vipères qui se permettaient de le juger sur son image et non ce qu’il y avait à l’intérieur de lui ? Non, bien sûr que non, mais peu importe ce que les personnes pouvaient dire, peu importe ce qu’on pouvait balancer sur lui ou même sur moi, dans le fond, le plus important était ce que les gens auxquels nous étions réellement attachés pouvaient penser et ce que je pensais de mon ami était certainement bien au-dessus de ce qu’il pouvait imaginer. Je n’avais besoin que d’un mot, un regard pour comprendre le fond de ses pensées et pour rien au monde je n’aurais accepté que quoique ce soit nous éloigne et m’enlève une chose aussi importante pour moi.

Si j’avais une nouvelle fois la preuve que Ash était loin d’être un homme irréfléchi qui sortait les poings avant même de comprendre ce qui pouvait se passer, c’était bien par rapport au sujet délicat de ma mère. J’étais bien consciente qu’il avait du prendre énormément sur lui pour ne pas intervenir dans notre relation, pour ne pas balancer sa façon de penser à ma génitrice, quitte à la menacer pour qu’enfin, elle s’éloigne de moi, définitivement. Même si je n’arrivais pas à rompre ce lien entre elle et moi, j’étais aussi consciente que notre relation était toxique et qu’elle ne m’apportait rien de bon. Ash le savait lui aussi. Il m’avait vu pleurer du manque d’intérêt de ma mère, il m’avait vu retomber dans ses filets et la suivre sans broncher, après les torrents de larmes qu’elle m’avait fait verser. Et malgré le regard figé qu’il m’avait lancé, malgré ce sourire qu’il avait essayé de m’adresser et qui s’était finalement transformé en une légère grimace… Malgré les larmes qui étaient apparus aux coins de ses yeux, lors de notre séparation, il m’avait laissé partir, prendre mon envol, en sachant que j’étais probablement en train de faire une connerie énorme. Malgré tout, il m’avait soutenue, malgré tout, il avait suivi ma carrière de très près et malgré tout, je n’aurais eu qu’à claquer les doigts pour qu’il vienne me sortir de là, si toutefois j’avais eu le courage de réagir avant que ma mère et moi soyons séparées par la force des choses. Il m’avait vu tout plaquer pour quelqu’un qui ne le méritait probablement pas, mais pourtant, il était toujours là. J’essayais de le rassurer avant même de commencer mon récit. Je voyais l’inquiétude dans ses yeux, je voyais son corps se contracter et ses poings se crisper et je savais bien pourquoi il réagissait de la sorte. Si ma mère n’avait pas été envoyée derrière les barreaux, si ma mère m’avait fait subir de mauvais traitements, j’étais consciente que les limites de la patience de mon ami auraient été très largement dépassés et je savais également que cette fois, je n’aurais pas réussi à le retenir, malgré tous les efforts que j’aurais réuni pour y arriver. « Tu me le promets ? » Je hochais la tête avec sérieux, mon rôle à cet instant était bel et bien d’enlever tous les doutes qui avaient du prendre place dans l’esprit du jeune homme pendant mes deux longues années d’absence. C’était le moment pour que les choses soient claires, pour ne laisser aucun doute persister dans son esprit. Je continuais mon récit, en essayant de le résumer un maximum, sans pour autant bâcler mon rôle à cet instant. Je sentais Ash se détendre peu à peu, même si sa réponse ne me surprit guère, même si sa franchise, que j’appréciais tant, ne manqua pas de refaire surface. « Je sais que tu tiens à ce lien mère/fille. Mais ouvre les yeux Bryn. Cette femme ne mérite pas d’être ta mère. Tu lui accordes trop d’importance. Pense à toi avant de penser à elle ». Je baissais un instant la tête, silencieuse. Dans le fond, je savais qu’il avait raison, je savais que j’aurais dû la gommer de ma vie depuis bien longtemps, comme Finn l’avait fait, mais je n’en avais pas trouvé la force et je ne la trouvais toujours pas malgré son emprisonnement. Ma mère était comme une sangsue, que je n’arrivais pas à décrocher de moi, qui m’aspirait peu à peu mon énergie, mais dont, malgré tout mes efforts, je n’arrivais toujours pas à me débarrasser. C’était un cauchemar, un véritable cauchemar, mais je n’avais pas la force de prendre ma vie en main, de prendre des décisions qui pourtant, me feraient bien plus de bien que de mal. « On ne choisit pas sa famille. Ne va surtout pas te comparer à elle. Tu vaux bien mieux que ça. Tu n’as aucun égale Coverdale » Je relevais la tête et lui souriais, un peu perdue dans mes pensées, un peu perdue dans une situation que je n’avais jamais réussi à contrôler et qui n’était certainement pas prête de changer. « Je sais tout ça Ash, mais… C’est compliqué… » Si c’était compliqué, c’était justement parce que je n’arrivais absolument pas à aller au plus simple, à faire en sorte de sortir de cet enfer une bonne fois pour toute. « Tu sais à quel point elle a manqué dans ma vie, tu sais à quel point j’avais besoin d’elle et surtout, tu sais à quel point elle peut avoir de l’emprise sur moi… Même quand je pense avoir réussi à m’en débarrasser pour de bon… » Je ne comptais pas lui avouer que malgré sa peine de prison, je continuais à essayer de garder contact, je savais que Ash m’en voudrait et serait en colère contre moi et je ne voulais sûrement pas que cela arrive. Je n’avais plus qu’à continuer à garder tout cela pour moi et à faire comme si ma vie avait pris un tournant radicalement différent, même si c’était totalement faux. Ash m’avait toujours mise sur un piédestal, mais ce n’était malheureusement pas mon cas, sur certains points, j’avais tendance à manquer de confiance en moi et ma mère n’y était absolument pas pour rien dans cet aspect de ma personnalité.

Si Ash avait toujours suivi ma carrière avec attention, il en était de même pour moi et c’est ainsi que j’avais pu vivre son accident en direct. J’avais été paniquée, bouleversée et n’avait cessé de passer des coups de téléphone jusqu’à avoir la certitude qu’il s’en sortirait. Le seul moment où j’avais été réellement rassurée était bel et bien lorsque j’avais entendu la voix du jeune homme à l’autre bout de fil, une voix un peu embrumée et pas vraiment habituelle, mais c’était bien lui, qui m’affirmait de vive voix que tout irait bien… C’était bien cette voix qui m’avait permise enfin de trouver le sommeil, après avoir apaisé mes angoisses, comme il l’avait toujours fait. « Ça va. Il faut juste éviter de me faire rire. Ça me fait un mal de chien » Mon sourire se transforma en une légère grimace. Si je me promettais de faire des efforts pour lui éviter cela, je doutais grandement qu’il puisse s’empêcher de rire en ma présence, puisque c’était pour ainsi dire ce que nous faisions le plus lorsque nous étions ensemble. Au fond de moi, je savais déjà que la tâche serait loin d’être facile. « Tu n’imagine pas la frayeur que tu m’as faite quand c’est arrivé… J’étais à deux doigts de prendre l’avion pour te rejoindre, j’étais comme un lion en cage. » Et c’était peu dire, si je n’étais pas quelqu’un d’impulsif, j’avais découvert un aspect de ma personnalité que j’avais été loin de soupçonner jusqu’alors. Ash avait laissé échapper un sentiment de jalousie lorsque Shadow avait commencé à me coller un peu trop à son goût, ce qui, forcément, avait provoqué mon hilarité. Ash avait toujours été extrêmement possessif avec moi, à un point où il perdait littéralement le contrôle lorsqu’un homme s’approchait trop près de moi à son goût. Je trouvais cela plutôt mignon, même si parfois, j’avais beaucoup de mal à le contrôler dans de pareils moments. Je craignais déjà sa réaction, lorsque je serais contrainte de lui annoncer que je sortais avec Link… Même si notre relation était fictive, elle devait paraître plus vraie que nature et je ne pouvais mettre quiconque dans la confidence. Je savais que Ash aurait beaucoup de mal à l’accepter et qu’il n’allait sûrement pas considérer cette annonce comme une bonne nouvelle. Je grimaçais légèrement en constatant qu’il n’avait pu réprimer son rire puis s’en suivit une longue discussion sur ce que je pensais de lui. Je détestais lorsque mon ami écoutait les conneries que certains pouvaient dire sur lui, mais je réussissais toujours à trouver les mots juste pour les lui sortir de la tête. « Ha la la …. Tu sais que je t’aime toi ? » Je m’approchais une nouvelle fois de lui, sous les jappements désapprobateurs de Shadow et lui déposais un nouveau bisou sur la joue, avant de rajouter, d’un air profondément sincère : « Certainement pas autant que moi. »

Nous finissions par nous amuser dans la piscine, comme de véritables enfants. S’il y avait bien un endroit où j’étais à l’aise, c’était dans l’eau et je lui souhaitais bon courage pour prendre sa revanche. Puis, l’air de rien, il me demanda où je comptais habiter, ce à quoi je répondais que je comptais vivre à l’hôtel le temps de me trouver un lieu d’habitation. « Tu peux t’installer ici. J’ai suffisamment de chambre pour t’accueillir. La maison est bien assez grande pour nous deux. » J’ouvrais de grands yeux, surprise. Même si venant de Ash, cela n’avait rien de réellement étonnant, l’idée ne m’avait même pas effleuré l’esprit. Nous n’avions jamais réellement cohabité, ce serait une chose nouvelle pour moi, mais étais-je en mesure de refuser ? Non, bien sûr que non, l’envie était trop forte… « Nous trois …nous quatre ! N’oublions pas colonel Moutarde. ! » Je laissais échapper un rire lorsqu’il inclut Colonel Moutarde, mon acolyte de toujours. J’avais dû laisser mon petit compagnon à un ami qui vivait près de l’aéroport, histoire de ne pas trop le stresser par le remue-ménage, me promettant de le récupérer lorsque je saurais où je passerais la nuit. Apparemment, c’était maintenant le cas. « Vraiment ? » Demandais-je avec un air sérieux, non sans un léger sourire malicieux. « Tu serais prêt à me supporter quotidiennement ? T’es sûr de toi ? » Je savais que c’était le cas, je n’étais même pas inquiète sur la tournure que prendrait notre cohabitation, mais je ne pouvais m’empêcher cette petite remarque. Je sortais de la piscine à mon tour et attrapais la serviette que je tendais Ash, avant de l’enrouler autour de mon corps. « On sera bien ici, tous ensemble. Tu veux que je te fasse visiter ? »  Je le suivais dans la maison après un hochement de tête, complétement ébahie devant la beauté des lieux. « Wahoo… » Je regardais avec intérêt toutes les pièces, tout en m’imaginant très bien y passer un temps, surtout en compagnie du jeune homme… C’était comme une colocation, mais en mille fois mieux, en réalité. « Si tu fais un cauchemar je suis juste à côté » Je lui adressais un léger sourire, avant de rajouter, d’un air innocent : « C’est bon à avoir ça… » Arrivés à l’étage et à la fin de la visite, je m’approchais du jeune homme à nouveau pour le serrer furtivement dans mes bras. « Je te remercie, vraiment… Je suis si heureuse de pouvoir profiter de ta présence encore d’avantage… » Je relâchais mon étreinte et perdait quelque peu mon sourire, craignant sa réaction à mon annonce, mais je préférais lui en parler plutôt que de le mettre devant le fait accompli. « Par contre… Il faut que je t’avoue un truc, maintenant qu’on va se côtoyer très très souvent… » Je tâtonnais en essayant de trouver les mots, non sans crainte. « Il se trouve que… J’ai un homme dans ma vie et que du coup… et bien tu sois amené à le croiser forcément, enfin tu vois… Je préfère te le dire avant que tu ne l’apprennes autrement. » Il serait très certainement très vite au courant dans tous les cas et je voulais éviter qu’il n’essaie d’étrangler Link la première fois qu’il nous croiserait ensemble. Surtout que, celui qui allait se faire passer pour mon petit-ami, était tout ce qu’il y avait de plus adorable et ne méritait sûrement pas un tel traitement. « Mais ne t’en fais pas, si tu préfères je ne le ferai pas venir ici, on se verra à d’autres endroits. » Je scrutais la moindre de ses réactions avec attention, je savais déjà que la nouvelle risquait d’être difficile à encaisser.





©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyMer 3 Mar 2021 - 14:14



♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

Bryn se confie à lui, et il l’écoute vider son sac sans chercher à la couper. D’autant plus qu’il s’agit de sa mère. Ce sujet est épineux pour ne pas dire toxique. Ash n’a jamais compris pourquoi son amie s’acharne autant envers cette femme qui n’a jamais eu d’affection pour elle. Même si elle qui l’a mise au monde et porter neuf mois, ça ne lui donne pas le droit d’être ignoble avec sa propre fille. Maintenant se sont les choix de Bryn et il ne peut pas aller contre ça. Shephard n’est pas un bourreau. Il tente juste de lui ouvrir les yeux. C’est le rôle d’un meilleur ami n’est-ce pas ? Alors il insiste bien en lui disant qu’elle ne doit pas se comparer à sa génitrice. Que ses valeurs vont bien au-delà. « Je sais tout ça Ash, mais… C’est compliqué… » Il soupire et grogne comme un chat mal luné. Bryn a tendance à se sous-estimer contrairement à lui qui la considère comme la perfection incarné. « Mais non rahh » Il se rapproche d’elle et glisse son bras à sa taille pour la ramener contre lui. « Mon père était un con et regarde moi ! » Il se rend compte que la comparaison n’est pas forcément bonne. Il glousse et reprend malgré tout. « Je suis un peu « moins » con que lui » Ash n’a pas connu le père de Bryn. Mais de ce qu’il a entendu, c’était un homme respectable qui aimait éperdument ses enfants. Hélas les meilleurs partent toujours trop tôt….. « Tu sais à quel point elle a manqué dans ma vie, tu sais à quel point j’avais besoin d’elle et surtout, tu sais à quel point elle peut avoir de l’emprise sur moi… Même quand je pense avoir réussi à m’en débarrasser pour de bon… » Sa main caresse son dos doucement alors que sa tête se penche doucement contre la sienne. Il le sait trop bien tout ça… Trop même. « J'espère aussi. Ça me tue de te voir malheureuse » Elle souffre…il souffre aussi. C’est pas plus compliqué que ça. Si Coverdale n’est pas épanouie, il ne peut l’être de son côté. Ash a toujours fait passer Bryn prioritaire sur sa propre vie. Depuis qu’ils ont huit ans c’est comme ça. C’est un peu une promesse qui c’est faite à lui-même. Veiller sur elle coûte que coûte.

D’ailleurs, c’est à son tour de s’inquiéter pour lui. La demoiselle s’interroge sur son état de santé. Shephard a tendance à toujours minimiser les choses le concernant. Il n’aime pas qu’on s’apitoie sur son sors. Ce malheureux accident avait un peu ébranlé Bryn. Elle avait cherché à le joindre par tous les moyens. Malheureusement le choc lui avait fait perdre connaissance durant quelques heures interminables. Lorsqu’il c’est réveillé, Ash était aussi aimable qu’un putois. Il avait un mal de crâne atroce. Les infirmiers ont presque du l’attacher à son lit pour ne pas qu’il arrache toutes ses perfs. C’est seulement quand il a eu Bryn au téléphone qu’il s’est calmé. Elle lui avait d’abord parler avec douceur pour savoir s’il allait bien. Puis elle est devenue tout de suite plus autoritaire pour qu’il reste sagement allonger sur son lit. Même à des milliers de kilomètres, elle avait une emprise sur lui que personne d’autre n’avait. « Tu n’imagines pas la frayeur que tu m’as faite quand c’est arrivé… J’étais à deux doigts de prendre l’avion pour te rejoindre, j’étais comme un lion en cage. » Ça le fait sourire car finalement, ils étaient pareils tous les deux. Si Bryn avait eu un accident de son côté, Ash aurait agit de la même manière. Il n’a jamais raté un de ses directs à la télé. Il s’était même abonné à Fox sports pour ne rien manquer. La photo de la jeune femme ne le quitte jamais. Toujours présente dans son pare-soleil. Avant de commencer une course, Ash dépose un bisou sur sa main pour ensuite la poser sur le clicher. Un genre de rituel porte bonheur. Il est persuadé que s'il s’en est sorti, c’est grâce à elle.

Shadow fait son jaloux ou plutôt son maître. Shephard est un « brin » possessif avec Bryn. C’est presque maladif. C’est simple, Bryn ne lui a jamais présenté ses conquêtes. Elle sait que ça va le mettre hors de lui de la voir proche d’un autre homme. Il est bien conscient qu’elle n’est pas un objet qu'il peut s'approprier comme ça. Il prend sur lui et tente de se raisonner. Mais rien que de s’imaginer qu’elle tombe sur un sombre connard ça le rend dingue. Les paroles de Bryn sur son compte le laisse rêveur. Ça lui fait du bien d’avoir quelqu’un qui perçoit ses vraies valeurs. Hélas peu de gens s’y attardent. Beaucoup le considèrent comme un pauvre type. Dragueur compulsif qui profite de sa notoriété pour se taper tout ce qui bouge. Ils sont bien loin du compte … Il plaît aux femmes, il en est conscient. Mais il a toujours était sincère avec elles. Jamais rien de sérieux. Toujours des histoires plus ou moins courtes. Il s’interdit d’aimer sur le long terme. Pas depuis Amy. Il sait qu’il a fait énormément souffrir Castle. Aujourd'hui il est privé de sa fille, c’est le pire châtiment qu’il pouvait recevoir. Alors il est hors de question de merder avec Bryn. Il lui souffle qu’il l’aime en lui offrant un sourire sincère. « Certainement pas autant que moi. » qu’elle répond naturellement en lui faisant un bisou sur la joue. Il glisse sa main dans son dos pour lui déposer un baiser sur le front.

En moins de temps qu’il en faut pour le dire, ils se retrouvent tout habillé dans la piscine. Deux vrais enfants qui chahutent en s’éclaboussant. Ash a un léger moment d’absence en la voyant retirer sa robe. Le corps de Bryn est si … parfait que ça l’éblouirait presque. Il revient vite à lui pour lui proposer de s’installer à la villa le temps qu’elle se trouve un chez elle convenable. Mais il est hors de question qu’il la laisse à l’hôtel. Puis l’idée de la savoir ici … C’est quelque chose qui lui plaît beaucoup. Ils avaient deux ans à rattraper ! Elle lâche un rire quand il lui parle de colonel Moutarde. Ce cochon dinde a toute son importance. Il lui tarde de revoir ce vilain petit garnement. « Vraiment ? » « Je n’ai jamais étais aussi sérieux » Bryn le regarde avec son sourire plein de malice. Ash fait une brasse et se rapproche en posant ses deux mains sur ses épaules. « Tu serais prêt à me supporter quotidiennement ? T’es sûr de toi ? » Il hoche la tête sans la moindre hésitation. « Je suis parfaitement sûr. J’ai vraiment envie que tu me casses les pieds au quotidien. Cette villa est beaucoup trop calme » Et beaucoup trop grande pour lui tout seul. D’ailleurs, il est souvent parti traîner pour fuir la solitude. Il lui propose une visite guidée des lieux. Leurs corps dégoulinant sortent de l’eau. Ils s’enroulent tous les deux dans une serviette avant de pénétrer dans la bâtisse. « Wahoo… » Ça le fait sourire de voir autant d’enthousiasme de la part de son amie. Ash lui présente chaque pièce sauf la chambre d’Abbie qu’il prend soin d’éviter. Il précise non sans sourire que la sienne est non loin de celle qui lui propose d'investir. Au moindre soucis, il est là pour veiller sur elle. « C’est bon à avoir ça… » Ils s’échangent un sourire plein de complicité. Shephard s’apprête à ouvrir la porte de la salle mais elle l’agrippe pour un câlin. De suite il enroule ses bras autour pour y répondre favorablement. « Je te remercie, vraiment… Je suis si heureuse de pouvoir profiter de ta présence encore d’avantage… » Sa tête se cale contre la sienne alors qu’il la frictionne avec tendresse. Rien ne lui faisait plus plaisir que de l’avoir auprès de lui. « Ne me remercie pas. C’est toi qui me fais l’honneur d’accepter. » Son étreinte se resserre un peu plus. Puis Bryn se détache. Il remarque tout de suite son sourire qui s’estompe. Ash fronce légèrement les sourcils. Il sait tout de suite que quelque chose cloche. « Quoi ? » « Par contre… » « Qu’est-ce qui se passe ? » Le brun est en alerte. Il sent qu’elle va lui annoncer un truc pas cool et ça le rend nerveux. « … Il faut que je t’avoue un truc, maintenant qu’on va se côtoyer très très souvent… » La pression est à son maximum. On pouvait foutre le feu à sa Lamborghini qu’il ne détournerait même pas les yeux. Nerveusement il se passe un main dans les cheveux en soupirant. L’attente est interminable. Il a l’impression que l’horloge à déjà fait un tour. « Il se trouve que… J’ai un homme dans ma vie %%%%%%%## » Bryn continue sa phrase mais Ash n’écoute déjà plus. Il se rapproche de la fenêtre qui se trouve dans le couloir pour souffler un peu. Sa main glisse dans sa poche pour en sortir une clope et se l’allumer illico. Zennnnn, restons zennn. Y a tout un tas de questions qui se bousculent da sa tête. C’est qui ? Depuis combien de temp ? Il habite où ? Il fait quoi dans la vie ? Je vais le massacrer. « Je le connais ? » Qu’il se contente de demander en gardant son sang-froid. Ses lèvres se déposent sur le cylindre pour tirer une latte. Il ouvre la fenêtre pour cracher la fumée dehors. « C’est un mec bien au moins ? » Il serre les dents. Rien de penser Bryn en train de … « Il a intérêt sinon je… » Il cale de nouveau sa cigarette entre ses lèvres pour éviter de terminer sa phrase. Mais on devine facilement la suite. « Mais ne t’en fais pas, si tu préfères je ne le ferai pas venir ici, on se verra à d’autres endroits. » Il écrase son mégot dans un cendrier et referme la vitre. Pour ensuite s’approcher de Bryn. Plus calme, plus …tranquille. Du moins en apparence. Il bouillonne intérieurement. « Non nonn, au contraire. Ramène le ici. Je serais ravie de faire sa connaissance » Un sourire machiavélique s’étire sur ses lèvres. Shephard a très envie de rencontrer l’heureux élu pour le mettre en garde sur ses éventuelles intentions. Il ouvre la salle de bain. « Si tu veux te détendre dans la baignoire, fait toi plaisir. Je vais aller mettre ta robe à laver. On se commande un truc à manger ? Qu’est-ce que tu veux faire ce soir ? Je suis tout à toi » Avant qu’elle ne soit tout à l’autre …. Qu’il rumine dans sa tête. Il affiche un sourire de façade pour rien ne laisser paraître. Mais il avait qu’une envie, mettre un visage sur cet homme.

CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptySam 6 Mar 2021 - 15:42





❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
Le sujet de ma mère avait toujours été un thème sensible entre nous, certainement l’une des seules choses qui avait pu créer des petites disputes, si peu courantes tant notre entente était parfaite. Si Ash ne comprenait pas que je puisse pardonner à ma mère tout ce qu’elle avait fait, c’était également le cas de Finn et j’étais donc obligée de leur mentir, de cacher certaines choses que je pouvais faire, refusant de perdre contact avec ma génitrice. Si je n’avais pas perdu mon père aussi jeune, peut-être aurais-je réussi à la mettre de côté, indéfiniment, mais ce n’était pas le cas. Le collier qui restait toujours présent autour de mon cou attestait de cette blessure qui ne s’était jamais refermée. Mon père avait toujours été mon super héros, cet homme que j’admirais tant, celui qui avait réussi à me faire oublier ma mère, pour les quelques années de ma vie au cours desquelles j’avais pu avoir sa présence à mes côtés. Chaque jour, je pensais inlassablement à lui, il était parti depuis si longtemps et pourtant, j’avais toujours la sensation de l’avoir à mes côtés. J’avais de la chance d’avoir eu un frère aussi exceptionnel que Finn, qui avait réussi à combler passablement ce manque et qui avait refusé, de par ses choix, que d’autres personnes que lui prennent la responsabilité de m’élever. Seulement voilà, peu à peu, les souvenirs s’estompaient, peu à peu, son sourire disparaissais de ma mémoire jusqu’à m’obliger à me plonger dans les vieux albums photos de famille pour en garder un souvenir clair. Sa mort avait été si brutale qu’inconsciemment, je m'étais raccrochée à l’image que je voulais me faire de ma génitrice, bien loin de la réalité des choses. Si je n’avais pas eu Finnley à mes côtés, j’étais pourtant bel et bien persuadée qu’elle n’aurait même pas cherché à m’élever, qu’elle m’aurait tout bonnement laissé à la garde d’une famille d’accueil sans une once de culpabilité. Mais j’étais bien trop gentille, bien trop idéaliste pour oublier ces liens du sang qui nous unissaient malgré tout, pour oublier ce rôle qu’elle n’avait jamais tenu, même pas une seule fois, m’abandonnant à la garde des hommes de la famille juste après ma naissance. « Mais non rahh » Je souriais. J’aurais parfois aimé avoir un peu du caractère de mon meilleur ami, être capable de tout envoyer promener, être capable de balancer toute la colère que j’avais accumulé contre ma mère au cours de ma vie complète, mais je n’étais pas Ash, j’étais juste Bryn, la bonne poire à qui l’on pouvait faire les pires crasses, mais qui vous serrerait quand même dans ses bras malgré tout. « Mon père était un con et regarde moi ! » Un petit rire cristallin s’échappa de ma bouche lorsqu’il se reprit. « Je suis un peu « moins » con que lui » J’essayais pourtant de lui faire comprendre ma position, j’essayais alors que je savais que c’était impossible, que personne ne pouvait y voir plus clair dans ce qui se passait dans ma tête, moi-même j’avais du mal à me comprendre parfois. « J'espère aussi. Ça me tue de te voir malheureuse » Je le regardais tendrement, un peu pensive, mais surtout touchée par ses mots. Il n’avait pas besoin de dire grand-chose pour que je comprenne le fond de mes pensées. Si tu tombes, je tombe. Voilà ce qui résumait le mieux le lien qui nous unissait. Tout ce que nous avions traversé avait touché l’autre comme s’il était lui-même dans cette mauvaise passe. C’était un peu comme les liens qui unissaient les jumeaux, aucun de nous deux ne pouvait se sentir bien tant que ce n’était pas le cas pour l’autre. Ce n’était pas plus compliqué que ça. « Je ne suis pas malheureuse tu sais, tout ça, ça fait partie de ma vie… » Je lui adressais un sourire rassurant, espérant faire s’évanouir un peu ses craintes. « J’aimerais avoir ta force et ta ténacité, mais tu sais bien que ce n’est pas le cas. Je suis incapable de mettre quelqu’un de côté, incapable de tourner le dos à une personne, même si elle m’a fait du mal. Peut-être qu’un jour j’y arriverais, peut-être qu’un jour j’en aurai la force, mais pas maintenant... » Peut-être qu’un jour, je réussirais à arrêter de lui écrire, peut-être qu’un jour, j’arriverais enfin à rompre ce lien qui était si toxique et qui ne m’apportait absolument rien de bon.

Je n’avais jamais présenté aucun homme avec qui j’avais pu sortir à Ash, pas seulement par peur de sa réaction, mais aussi parce que je savais qu’il se ferait un sang d’encre pour moi et qu’il aurait toujours l’impression que personne n’était à ma hauteur. Par chance, je n’étais sortie qu’avec très peu d’hommes et je ne m’étais jamais retrouvée dans des situations délicates qui entraineraient peut-être une réaction un peu démesurée de la part de Ash. Je voyais assez la façon dont il réagissait lorsqu’un homme posait un regard un peu trop appuyé sur moi ou quand je me faisais aborder par un inconnu. Ash et moi, avions été fourrés ensemble la majorité du temps depuis notre enfance et le nombre de situations de ce genre ne se comptaient même plus. Si avec lui je me sentais en sécurité, je redoutais grandement de sa réaction lorsque je lui présenterais Link, de façon officielle. Peut-être devrais-je me rassurer de me dire qu’ils avaient été amis, à une époque, mais ce n’étais plus le cas et j’ignorais ce que mon meilleur ami pensait de Link à présent, je préférais d’ailleurs ne pas le savoir et essayer tant bien que mal de me rassurer. Maintenant que nous étions amenés à vivre sous le même toit pendant un moment, je ne pouvais me permettre de lui cacher cela, si nous étions inséparables depuis nos huit ans, à présent, nous risquions d’être ensemble encore plus souvent, surtout avec le temps qu’il nous restait à rattraper… Il était donc tout bonnement impossible qu’il ne soit pas au courant de ma relation avec Link, à un moment ou à un autre, surtout en partant du principe que la presse risquait de s’en mêler rapidement. J’aurais voulu lui avouer que notre couple n’était pas réel, dès le départ, mais je ne pouvais pas prendre un risque aussi énorme si rapidement, même si je faisais une confiance aveugle au jeune homme qui ne m’avait jamais trahie de quelle que façon que ce soit. Il fallait qu’un maximum de personnes croient en notre couple, même mes plus proches amis, même nos familles respectives… Je ne savais pas combien de temps cette mascarade pourrait durer, mais le plus longtemps serait le mieux. Je lui annonçais alors la nouvelle, essayant de trouver les mots un peu au hasard, sans trop le brusquer. C’était bien la première fois que j’abordais ce sujet avec lui et j’ignorais totalement quelle serait sa réaction, tout ce que je savais, c’était que forcément, cela allait lui faire un choc. Avant même que je ne mette le sujet sur le tapis, je le sentais paniquer peu à peu, il avait rapidement compris que j’avais quelque chose d’important à lui annoncer et les hésitations dans ma voix n’étaient sûrement pas là pour le rassurer. Lorsque la bombe fut lancée, j’observais ses réactions, soudainement silencieuse. Il s’était approché de la fenêtre et s’était allumé une cigarette, visiblement nerveux. J’aurais aimé le rassurer, j’aurais aimé lui annoncer son identité immédiatement, mais était-ce bien sage ? Ne valait-il mieux pas procéder par étape ? Peut-être que me voir avec Link, constater notre complicité, allait le rassurer plus efficacement que tous les mots que je pouvais prononcer. Du moins, je l’espérais secrètement, je n’avais pas envie de créer un malaise supplémentaire entre les deux hommes, ou pire encore. « Je le connais ? » Voilà LA question que je craignais. Je refusais de le mentir, mais encore plus de lui balancer une vérité peut-être un peu trop rude en plein visage. Je détournais le regard une seconde avant de le plonger de nouveau dans celui de mon meilleur ami. « Je… Pas dans mes souvenirs… En tout cas, si tu l’as connu, ça fait longtemps que tu ne dois plus le côtoyer… Mais disons que ce n’est pas très important, si tu le souhaites, je pourrai te le présenter directement… » Il ne fallait surtout pas qu’il me demande son prénom, s’il le faisait, j’étais prise à mon propre piège et pour moi, c’était beaucoup trop tôt pour le lui dévoiler. « C’est un mec bien au moins ? » Je hochais la tête avec vivacité. Bien sûr que c’était un homme bien, bien sûr que j’avais choisi Link parce que justement, je lui faisais une entière confiance, je ne me voyais pas jouer ce jeu avec quelqu’un d’autre d’ailleurs, ni proposer un pareil accord avec un autre homme. « Oui Ash, tu peux en être sûr… » J’étais hésitante, tantôt je regardais ailleurs, tantôt mon regard se posait sur lui alors que je tentais de décrypter sa réaction. Je sentais la pression monter en lui, il essayait de faire bonne figure, mais j’avais bien compris qu’il était en train de bouillonner de l’intérieur. « Il a intérêt sinon je… » « Oui ! Stop, j’ai compris… » Je le stoppais immédiatement, sans le faire trop durement. Je savais très bien où il voulait en venir et au vu de mon état de nervosité, je n’étais pas réellement prête à l’entendre. J’appréhendais davantage la rencontre entre les deux hommes, je ne pensais pas que Ash allait l’agresser comme ça, gratuitement, mais il risquait très probablement de chercher à impressionner Link, dans l’espoir que cela le dissuaderait s’il comptait me faire du mal… S’il savait… S’il savait que le pauvre homme avait décidé de jouer ce rôle juste pour me rendre service….  « Non nonn, au contraire. Ramène le ici. Je serais ravie de faire sa connaissance » Je le fixais, un peu hésitante. « Je n’aime pas trop ce sourire… » Je me doutais de ce qu’il pouvait bien avoir en tête à cet instant précis, je me doutais qu’au fond de lui, il n’attendait que cela à présent, se faire sa propre opinion et surtout, juger de lui-même des intentions de Link. « Mais si tu y tiens, je te le présenterai rapidement. » Parce que mon but n’était sûrement pas de lui cacher la vérité bien longtemps, ni de lui donner l’occasion de se faire tout un tas de films qui ne pourraient qu’aggraver la situation. Je jetais un coup d’œil à la salle de bain, rêvant déjà d’un bon bain relaxant, avant de me tourner de nouveau vers Ash.  « Si tu veux te détendre dans la baignoire, fait toi plaisir. Je vais aller mettre ta robe à laver. On se commande un truc à manger ? Qu’est-ce que tu veux faire ce soir ? Je suis tout à toi » L’idée était plus que tentante. « Je vais me laisser tenter par un bon bain je pense oui. Et ce serait cool de se commander un truc à manger, mais je vais faire léger pour ma part, qu’est-ce qui te tenterait à toi ? » Je suivais un régime plutôt drastique, un régime qu’avait commencé à me faire suivre ma mère, assidument, lors de notre escapade aux Etats-Unis. C’était mieux pour garder la forme et avoir toutes les compétences nécessaires pour que je puisse exceller comme jamais dans ma discipline, qu’elle m’avait dit. « Et peut-être qu’on pourrait… Simplement profiter d’un moment à deux pour rattraper un peu le temps perdu ? Discuter de tout et de rien comme on ne le faisait avant… » Commençais-je, avant de reprendre, songeuse. « J’aimerais bien retourner voir les étoiles, au pied de notre vieux chêne… »






©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyLun 8 Mar 2021 - 14:45



♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

Malgré ses deux longues années d’absence, rien n’a changé. Ils sont et ils resteront le confident l’un de l’autre. Il sent bien que Bryn en a gros sur la patate au sujet de sa mère. Ash l’écoute d’une oreille attentive. Puis il tente de donner son point de vu en essayant de ne pas être trop sévère envers cette femme qu’il déteste. Ça reste la mère de son amie, même si ça ne justifie pas tout selon lui. Et Bryn est à des millénaires de lui ressembler. Shephard le souligne en se prenant pour exemple. Mais il se rend vite compte de sa bourde en la voyant rire de lui. Il rit à son tour de ses âneries. Ce qu’il retient c’est qu’il a réussi à illuminer son visage. Bryn ajoute qu’elle c’est enfin débarrasser de l’emprise de sa mère. Il est d’autant plus satisfait. Au moins il n’aura pas à le faire lui-même … « Je ne suis pas malheureuse tu sais, tout ça, ça fait partie de ma vie… » Sa main vient glisser ses longues mèches derrière son oreille alors qu’il la regarde un peu perplexe. Parfois il doute qu’elle ne le soit pas. Derrière son sourire de façade se cache un profond mal être. Il aimerait justement que son quotidien change. En lui proposant de poser ses valises chez lui il compte bien lui changer les idées. Ils ne vont pas s’ennuyer, ça c’est certain. « Oui bah moi je compte bien mettre des paillettes dans ta vie mademoiselle » Ash lève son menton en l’air en souriant fièrement. Il comptait bien égayer son quotidien de toutes les manières possibles et inimaginable. Même si ça doit lui coûter son amour-propre. Pour elle, il ferait n’importe quoi. « J’aimerais avoir ta force et ta ténacité, mais tu sais bien que ce n’est pas le cas. Je suis incapable de mettre quelqu’un de côté, incapable de tourner le dos à une personne, même si elle m’a fait du mal. Peut-être qu’un jour j’y arriverais, peut-être qu’un jour j’en aurai la force, mais pas maintenant... » « Shuuttt » Son index se pose délicatement sur les lèvres de Bryn alors qu’il se penche à son oreille pour lui murmurer. « Je t’interdis de dire que tu es incapable. Ma bonne étoile m’a toujours dit de ne jamais ce sou estimer » Et sa bonne étoile n’est autre que celle qu’il a sous ses yeux. « Tu y arriveras. Peu importe le temps que ça prendra, tu y arriveras. » Il dépose ses lèvres sur sa joue en lui caressant l’autre avec sa main. Puis il se recule pour lui offrir un sourire sincère et pleins de compassions.

Il continue de lui faire la visite de sa villa. Elle est immense. Une chambre, deux chambres, trois chambres. Deux salles de bains. Une salle de sport. Un salon intérieur, extérieur …. Des couloirs interminables et une vue imprenable sur Brisbane. Ash n’était pas à plaindre. Mais tout ça il l’avait gagné à la sueur de son front. Et sans Bryn, rien de tout cela ne serait réel. Elle mérite amplement d’investir les lieux. Ça l'arrange bien le Shephard. En l’hébergeant chez lui, il va pouvoir garder un œil sur elle et surtout sur les rapaces qui rôdent autour. Pas folle la guêpe. Mais si y a bien un truc auquel il ne s’attendait pas c’est que Bryn lui annonce qu’elle a rencontré quelqu’un. Il a l’impression d’avoir prit seau d’eau dans la tronche. De suite il s’interroge sur l’identité de cet homme. « Je… Pas dans mes souvenirs… En tout cas, si tu l’as connu, ça fait longtemps que tu ne dois plus le côtoyer… » Il fronce les sourcils tout en la fixant. Il a beau réfléchir à toutes ses connaissances, aucun n’est digne d’elle. Personne sur cette terre ne l’est de toute façon. Il lui avait offert le vaillant Colonel Moutarde en espérant que ça la comblerait. Mais apparemment elle voulait plus que les pouick pouick d’un cochon dinde. Un frisson désagréable l’envahit lorsqu’il s’imagine Bryn étreindre un autre homme. Un sentiment de dégoût l’imprègne. Possessif à souhait. « …. Mais disons que ce n’est pas très important, si tu le souhaites, je pourrai te le présenter directement… » Ho ça oui. Évidemment qu’il voulait qu’elle lui présente. Ce gars allé subir un interrogatoire digne du 36 quai des orfèvres. Ash va scruter ses moindres gestes, paroles, tiques, regards, …Caresses…Baisers. NAN. Nan y a pas moyen qui roule une pelle à Bryn sous ses yeux. « Humm… ouais » Il s’interroge sur les valeurs de ce gars mystère. Qu’est-ce qu’elle lui trouvait d’ailleurs ? Pourquoi lui ? Il rumine Shephard. « Oui Ash, tu peux en être sûr… » Sauf que lui n’est pas sûr du tout d’accepter tout ça. Bryn est si précieuse à ses yeux qu’il n’accepte pas qu’un autre homme que lui puisse la trouver aussi importante et unique que lui la voit. C’est juste pas possible de toute manière. Il l’a mise sur un piédestal tellement haut que ça en donnerait le vertige. Le brun roule des yeux en tirant une latte de sa cigarette en espérant que la nicotine l’aide à se calmer. Il la met de suite en garde. Des menaces à peine voilées. « Oui ! Stop, j’ai compris… » Un petit sourire machiavélique s’étire tranquillement à la commissure de ses lèvres. Un sourire qui fait peur et qui ne présage rien de bon quand on le connaît. « Je n’aime pas trop ce sourire… » Un petit rire s’échappe de ses lèvres. Maintenant il n’avait qu’une hâte, rencontrer ce prétendant. « Mais si tu y tiens, je te le présenterai rapidement. » Il hoche la tête tout sourire. « J’y tiens fortement oui. On s’organisera un petit repas tous les trois, ça va être …sympa » L’ambiance va être mortelle ça c’est certain. Il faut surtout qu’il s’abstienne de l’empoisonner ou le balancer dans la piscine.

Il ouvre la porte d’une de ses salles de bain. Le marbre recouvre largement la pièce. Une baignoire à pied loge tout pré d’une grande fenêtre. Une vue imprenable pour un confort optimal. Shephard lui propose de profiter de tous ces avantages le temps qu’il sèche ses vêtements et qu’il leur trouve de quoi manger. « Je vais me laisser tenter par un bon bain je pense oui. Et ce serait cool de se commander un truc à manger, mais je vais faire léger pour ma part, qu’est-ce qui te tenterait à toi ? » Un truc léger…. Ce n’est pas vraiment ce qu’il avait en tête. Ash est un gros mangeur. Il peut se permettre avec son activité physique régulière. « Hmm… tu connais mon addiction pour les sushis et la côte de bœuf. » Le genre de choses qu’il mangerait sans faim. Quitte à se rendre malade. « On pourrait se commander quelques makis et une soupe japonaise » Il continue … «  Et des nouilles sautées au poulet. Un peu de riz cantonais ? » Il la regarde en prenant un petit air innocent. « Et une glace Ben and Jerry’s aux cookies ? » Rien que ça. La piscine sa creuse ! « Et peut-être qu’on pourrait… Simplement profiter d’un moment à deux pour rattraper un peu le temps perdu ? Discuter de tout et de rien comme on ne le faisait avant… » L’idée lui plaît beaucoup. Leurs petits moments de complicité lui manquent terriblement. Il acquiesce aussitôt tout en gardant sa main appuyer sur la porte. « J’aime beaucoup ce programme. On pourrait le faire en chantant. Ça me manque de ne plus entendre mon petit rossignol chanter » Sa fidèle guitare se fera un plaisir de les accompagner. Comme elle le faisait si bien autrefois. « J’aimerais bien retourner voir les étoiles, au pied de notre vieux chêne… » Quand elle évoque les étoiles, Ash pense tout de suite aux proches qu’ils ont perdus tous les deux… De suite il la prend dans ses bras pour lui offrir une étreinte que lui même avait besoin. « Ce bon vieux chêne sera ravit de nous revoir. » Front contre front, il lui caresse les deux joues en lui souriant tendrement. « File au bain, je nous prépare un bon repas. Après on file là bas » Il lui fait un bisou sur le front puis retourne au rez-de chaussé, direction la cuisine.

Le nez dans son frigo, cherche de quoi faire des sushis. Ash avait appris à les confectionner avec sa mère. Un savoir-faire qu’il maîtrise plutôt bien. Pendant que le riz est en cuisson, il prépare de fines lamelles de saumon. Il décortique un avocat sous l’oeil avisé de son chien. Shadow lève la patte pour quémander un petit quelque chose. Le brun se fait un malin plaisir de lui tartiner la truffe avec une pointe de wasabi. Sa grosse langue passe par là. Le husky grimace aussitôt en fuyant son maître bien vite. « HA HA petit joueur » Trop facile … Shephard roule soigneusement ses rouleaux. Le carillon retentit. Il se lave rapidement les mains, pour ensuite se diriger vers l’entrée. Un livreur vient lui amener sa commande. Il lui donne un pourboire en échange du sac. « Voyons voir ce qu’on a là » Il sort un récipient contenant une soupe japonaise. Les nouilles sautées, le riz et un bon gros pot de glace aux cookies. « Parfait » Il place soigneusement le tout sur un plateau pour ensuite l’amener en terrasse, tout prés de la piscine. Le bip du sèche-linge l’interpelle. Ash se dirige alors vers la buanderie pour récupérer la robe de son invitée. Il passe un coup de vapeur dessus pour la défroisser. Placé soigneusement sur un cintre, il l’amène avec lui à l’extérieur. Bryn pourra de nouveau l’enfiler. Les minutes passent et sa nouvelle coloc manque toujours à l’appel. Le bain doit être agréable … Il sourit en l’imaginant chanter dans la baignoire. En attendant il s’allume une cigarette et admire la vue. Elle ne devrait plus tarder maintenant.

CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyLun 15 Mar 2021 - 22:51




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
S’il y avait bien une chose que je regrettais concernant ma vie passée, c’était bel et bien le fait d’avoir laissé ma mère interférer dans ma vie et faire de moi ce qu’elle désirait, malgré le fait qu’elle ne méritait que mon ignorance. J’avais fait des études de journalisme, je rêvais de travailler sur le terrain, au cœur de l’action et je savais que j’étais faire pour cela… Seulement l’attrait que ma mère avait pour la célébrité avait eu raison de moi et je l’avais laissé m’influencer, alors que toute ma vie, je m’étais promis de ne pas le faire. Si les conséquences n’étaient pas tellement dramatiques sur certains points, je savais que mon frère devait m’en vouloir et j’étais passée à côté de ma véritable vocation. Je n’avais pas encore eu l’occasion de revoir Finn, mais je craignais déjà de ce qu’il avait pensé de tout cela, j’avais peur qu’il m’en veuille et malheureusement il avait toutes les raisons de m’en vouloir. Ma mère m’avait aussi bien éloignée du métier que je rêvais de faire, mais aussi des personnes qui m’étaient le plus chères et je regrettais de lui avoir donné une occasion pareille. Alors oui, j’étais heureuse, parce que j’avais toujours eu une vie compliquée et que je m’en étais toujours accommodée, mais j’aurais pu très certainement l’être d’avantage, si ma mère ne m’avait pas gâché la vie et surtout, si mon père était encore de ce monde… Seulement, je préférais positiver, Finn et moi avions traversé des moments bien plus difficiles et le plus important restait que j’étais très bien entourée. Malgré mon départ précipité et mes deux années passées loin de Brisbane, j’étais prête à tout pour me faire pardonner des personnes qui, elles, me voulaient vraiment du bien et savaient se montrer sincères avec moi. Ash me connaissait par cœur, sans doute plus que quiconque et même si je ne l’exprimais pas clairement, il savait que je n’étais pas que la fille joyeuse à qui tout réussissait, que j’avais des choses bien plus profondes, enfouies au fond de moi-même, des choses que je n’avouais jamais ouvertement, parce que les avouer à haute voix, c’était aussi mettre à nue mes faiblesses et risquer de les laisser prendre le dessus. Une fois de plus, je faisais le choix de fuir, parce que c’était plus simple ainsi. « Oui bah moi je compte bien mettre des paillettes dans ta vie mademoiselle » Je relevais la tête en suivant le mouvement de mon ami et lui adressais un sourire plutôt pensif, touchée par ses quelques mots qui semblaient légers, mais dont la signification avait bien plus d’importance qu’il n’y paraissait. Je levais ma main vers son visage pour caresser sa joue avec mon pouce, un petit sourire au bord des lèvres. « Tu le fais déjà, crois-moi… Et bien plus que ce que tu penses… » Il n’était très certainement pas conscient de tout ce qu’il m’apportait et avait cette fâcheuse manie de se mettre la pression pour faire toujours plus pour moi, alors qu’au fond, il était juste parfait. Depuis le début, il n’avait cessé de me surprendre positivement, j’ignorais encore où j’en serais à ce jour s’il n’avait pas été aussi omniprésent dans ma vie. « Je t’interdis de dire que tu es incapable. Ma bonne étoile m’a toujours dit de ne jamais ce sou estimer » Je souriais, doucement, comprenant rapidement le sens de ses paroles. « Ta bonne étoile, hum ? » Si j’avais toujours conseillé à Ash de croire en lui, en ses capacités, de lui dire qu’il était capable de faire de grandes choses, je n’avais jamais été réellement apte à suivre mes propres conseils, mais le plus important restait le fait que Ash m’avait écouté et je n’en étais pas peu fière. « Tu y arriveras. Peu importe le temps que ça prendra, tu y arriveras. » Je haussais les épaules, pensive. « J’espère que tu as raison… J’espère sincèrement que tu as raison… » Même si je lui faisais une confiance aveugle, j’avais tendance à douter fortement de mes capacités sur ce point.

Le sujet Link abordé, sans que je ne prenne le risque de dévoiler son identité, mon appréhension était palpable. J’avais peur que Ash ne me pose trop de questions, en sachant que j’étais tout bonnement incapable de lui mentir. Seulement, je préférais éviter de prononcer son nom, premièrement parce que je savais que le jeune homme était en froid avec Link, mais aussi parce que j’avais peur que mon ami rumine pendant des jours et des jours en pensant à notre relation et qu’il ne soit sur le point d’exploser avant même de le rencontrer. J’avais l’habitude de marcher sur des œufs dans certains cas, avec Ash, ce côté possessif me concernant était difficilement contrôlable et pourtant, je n’avais jamais eu à lui présenter un homme avec qui j’avais pu sortir dans le passé… Autant dire que je m’attendais à tout pour cette rencontre, qui n’en était pas vraiment une. Je craignais qu’il ne soit trop curieux, mais heureusement, ce ne fut pas le cas, du moins pas à ce moment-là. Pour autant, il n’avait rien besoin de dire pour que je capte sa nervosité et que je comprenne que c’était loin d’être gagné d’avance. J’avais bien peur de devoir jouer le rôle les médiatrices, lors de la révélation en présence de Link. « J’y tiens fortement oui. On s’organisera un petit repas tous les trois, ça va être …sympa » Je lui lançais un regard persistant, captant une certaine amertume dans son regard. Finalement, je choisissais la douceur, non sans une appréhension à l’idée de ce petit repas, pas vraiment amicale. Je m’approchais de lui pour le serrer dans mes bras, puis lui déposais un baiser sur la joue, avant de lui murmurer, à l’oreille, sur un ton posé qui se voulait rassurant : « Ce sera toujours toi mon préféré… et je ne te laisserai jamais de côté pour un autre, c’est promis… D’accord ? » Je savais que la douceur, c’était ma meilleure arme face à la colère de Ash. Elle avait réussi à l’apaiser à de maintes reprises et j’espérais ainsi sincèrement que ces quelques mots l’empêcheraient de ruminer d’avantage.

Je savais que Ash était un gros mangeur et qu’il serait compliqué de me limiter en vivant sous son toit. Je n’avais jamais vraiment fait attention à mon régime alimentaire avant de partir aux Etats-Unis et Ash n’était pas encore au courant de ce dernier. Si je n’avais jamais complexé sur mon corps et n’avait rencontré aucun problème physique malgré mes conditions sportives extrêmes, ma mère avait réussi à me convaincre qu’il était mieux pour moi que je commence à faire attention et rapidement, surveiller ma façon de m’alimenter était devenu une habitude. « On pourrait se commander quelques makis et une soupe japonaise. Et des nouilles sautées au poulet. Un peu de riz cantonais ? Et une glace Ben and Jerry’s aux cookies ? » J’explosais de rire face à sa folie des grandeurs. Je ne m’attendais pas à manger une salade verte, mais tout de même. « Woh who ! On est que deux où tu comptais inviter un régiment ? » Lançais-je, avec humour. « Bon, je te suis, mais mon régime va en prendre un sacré coup ! » Rajoutais-je, hilare. Si je comptais faire une exception pour fêter nos retrouvailles, j’avais bien peur que Ash cherche systématiquement à me faire suivre son rythme pour les prochaines semaines/prochains mois/prochaines années (?) à venir. Il faut dire que je ne l’avais pas mis au courant du régime que m’avait infligé ma mère, de peur de sa réaction… C’était le moment où jamais de le faire. Je restais tout de même observatrice à sa façon de réagir par rapport à ce que je venais de lancer, en toute légèreté, afin de faire passer la pilule. « J’aime beaucoup ce programme. On pourrait le faire en chantant. Ça me manque de ne plus entendre mon petit rossignol chanter » Je hochais la tête, le regard pétillant. « Je me ferai un plaisir de chanter pour toi… Ca me manque ce genre de moments… » Les longues soirées à veiller tard, lui à la guitare, ma voix suivant la mélodie, juste lui, moi, en toute simplicité. Je chérissais ce genre de moments comme un précieux trésor et je n’attendais qu’une chose, avoir l’occasion de réitérer, de partager de nouveau cette complicité avec celui qui comptait tant pour moi. « Ce bon vieux chêne sera ravit de nous revoir. » J’avais pensé à ce chêne tant de fois lorsque je me trouvais loin de Brisbane, c’était sans nul doute l’endroit qui m’avait le plus manqué dans cette ville. Je hochais alors doucement la tête. « File au bain, je nous prépare un bon repas. Après on file là bas » Il me déposa un baiser sur le front et commença à s’éloigner. Je le rejoignais rapidement pour le serrer furtivement dans mes bras, une nouvelle fois, puis j’entrais dans la salle de bain.

Je savourais ce moment de détente sans réellement voir le temps passer. Détendue dans un bain bien chaud, j’étais sur un petit nuage, en me remémorant ces retrouvailles. Enfin, je me sentais de nouveau pleinement épanouie, maintenant que j’avais enfin eu l’occasion de retrouver Ash, mon ami, mon double, ma moitié. J’étais heureuse, heureuse de voir que ces deux ans n’avaient rien changé entre nous, heureuse de voir qu’il ne m’avait pas tenu rigueur de mes choix, même si j’étais bien consciente qu’il ne les cautionnait pas. Au bout d’un long moment à me prélasser, je sortais de la baignoire, me séchais, m’habillais et m’empressais de le rejoindre sur la terrasse. Je constatais avec surprise tout ce qui nous attendait sur la table. « Wahoo, tu n’as pas fait les choses à moitié. » Lançais-je avec le sourire, m’approchant un nouvelle fois de lui pour lui déposer un baiser sur la joue. « A force de me traiter comme une princesse, tu n’as pas peur que je devienne insupportable ? » Rajoutais-je, avec humour. Ash avait toujours eu cette habitude de me gâter un peu trop, comme s’il avait encore quelque chose à me prouver après toutes ses années, comme si je n’étais pas encore consciente que derrière son côte possessif et bagarreur, se cachait juste un petit nounours de guimauve, le plus adorable que je connaisse.







©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyMar 16 Mar 2021 - 16:23


♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼


La visite se poursuit. Ils enchaînent les pièces de ce petit château dans la bonne humeur. Ash a encore du mal à réaliser que Bryn et belle et bien revenue. Parfois il se retourne pour s’assurer qu’il ne rêve pas. Son sourire s’élargit un peu plus chaque fois qu’il croise son regard. Sa présence lui a tant manqué. Parfois il se sentait un peu perdu sans elle. Bryn a le don de l’apaiser. Ash sent qu’il peut tout lui dire sans même ouvrir la bouche. La brune lit en lui comme un livre ouvert. Un regard, une expression du visage. Ils se comprenaient. Alors qu’il lui confie qu’il compte égayer sa vie en y mettant un peu de couleur et de strass, la main de Bryn caresse sa joue. Ce contact lui fait fermer ses yeux un bref instant. La douceur de ses gestes est si agréable. « Tu le fais déjà, crois-moi… Et bien plus que ce que tu penses… » Un sourire s’étire sur ses lippes alors qu’il la regarde avec tendresse. Ash n’a pas l’impression d’en faire tant que ça. Surtout depuis son départ. Il a la sensation d’avoir était absent durant deux ans. Deux ans qu’on lui avait voler pour être à ses côtés. Veiller sur elle comme il se doit. Il refuse de la voir baisser les bras. Pire, que Bryn se considère comme une incapable. « Ta bonne étoile, hum ? » Sa main vient rejoindre la sienne sur sa joue. Il prend légèrement appuie sur celle-ci sans jamais quitter des yeux Coverdale. Sa bonne étoile c’est elle. Et elle le sait pertinemment. « Elle est merveilleuse. Y en a pas deux comme elle. Elle brille si fort qu’elle en est éblouissante. » Même les yeux fermés, Shepard pouvait se laisser guider dans l’obscurité la plus totale. Ses lèvres se déposent dans le creux de sa main pour un baiser. Bryn ne devait pas perdre espoir. Ash refuse. Il persiste et signe que jamais il ne la laissera tombée. « J’espère que tu as raison… J’espère sincèrement que tu as raison… » Même s’il déteste le dire, là c’était pour la bonne cause. « Je suis bien conscient que tout ce que je dis ce n’est pas toujours correct. Mais là je suis persuadé d’avoir raison. »  Il lui rabâchera le temps qu’il faudra. Jusqu’à ce qu’elle accepte qu’elle n’est pas une incapable.

Elle lui parle de ce mec. Soit disant c’est officiel. Ash n’est pas jaloux. - Enfin peut-être un peu. - Il ne voudrait pas perdre son exclusivité à ses yeux. Et puis il s’interroge sur les capacités de cet homme. Etait-il seulement assez bien pour Bryn ? Il en doute fortement. Elle l'a dégoter où celui-là ? Personne ne la connaît aussi bien que lui si ce n’est son frère. Sera t-il capable de la soutenir quand elle a aura ses passages à vide ? Comment il saura quand elle ne va pas bien ? Bryn parle peu. Voir, ne parle pas du tout. Non non… il ne saura pas s’y prendre. Il fallait qu’il le rencontre. C’est primordiale. Shephard propose un repas, ici, à la villa. Il promet qu’il ne frappera pas. - sauf s’il regarde trop intensément la jeune femme - Sans qu’il ne voit rien arriver, Bryn l’enroule dans ses bras pour un câlin. Il hérite même d’un bisou sur sa joue. « Ce sera toujours toi mon préféré… et je ne te laisserai jamais de côté pour un autre, c’est promis… D’accord ? » D’abord surpris par autant d’affection. Puis dans un élan de folie il la fléchit légèrement ses genoux pour l’attraper et la porter dans ses bras comme un bébé. « D’accord ! T’ as intérêt. » Elle est tellement légère qu’il a l’impression de ne rien avoir à soulever.  Ils continuent la visite tout en la gardant là blotti contre lui. Peau contre peau. Il veille à ne pas poser ses mains là il ne faut pas. Avant de la déposer devant de la porte de la salle de bain, Ash lui fait son traditionnel bisou esquimau en penchant son visage sur le sien. Un sourire fend ses lèvres. Ils parlent bouffe. Parce que Shephard est un estomac sur pattes. Son ventre commence à crier famine. Il a faim. « Woh who ! On est que deux où tu comptais inviter un régiment ? » Il rit de bon coeur. C’est vrai que la liste est longue. Mais c’est si bon … Il se frappe le torse comme un gorille en faisant ressortir ses muscles saillants. Bryn a tout le loisir de les admirer étant donné qu’il se balade en short. « Il faut bien nourrir la bête ! » Et quelle belle bestiau il fait ! « Bon, je te suis, mais mon régime va en prendre un sacré coup ! » Ash lève les yeux au ciel. Son régime, elle pouvait le mettre au placard avec lui. « Régime de quoi ? T’es aussi épaisse qu’un fil de soie. Au premier coup de vent tu t’envole. Arrête un peu tes bêtises. Et une femme c’est plus jolie avec des courbes. Je le dirais jamais assez. » Bryn est toute pâlotte. Il faut qu’elle mange si elle veut tenir debout sur sa planche. Elle lui suggère une fin de soirée qui lui plaît beaucoup. Le vieux chêne, ses étoiles et sa guitare. Elle n’avait qu’a lui faire l’honneur de chanter pour se soit parfait. Comme avant … « Je me ferai un plaisir de chanter pour toi… Ça me manque ce genre de moments… » Son regard se perd dans le sien. Ash se laisse aller dans ses souvenirs un petit instant. Plus il y pense plus la commissure de ses lèvres s’étire. Il lui tarde de s’y rendre. Il lui propose de filer au bain le temps qu’il prépare le repas. D’ailleurs, il s’apprête à la laisser là. Mais Coverdale le rattrape en enroulant ses bras autour de lui. Comme si elle avait peur de le laisser partir. Il tourne sa tête en arrière pour croiser son regard. « Je ne suis pas loin t’en fait pas. Et je n’ai pas l’intention de m’envoler sans toi » Plus maintenant. Deux ans c’est trop long. Il a bien l’intention de rattraper tout ce temps perdu avec elle.

Il a tout soigneusement préparer. Bryn n’a plus qu’a mettre les pieds sous la table. Ce soir, c’est son invitée d’honneur. Et tous les autres jours de l’année aussi d’ailleurs. Justement la voilà. « Wahoo, tu n’as pas fait les choses à moitié. » Il se retourne et lui sourit avec tendresse. « Installe toi, je t’en prie » Sa main saisi la bouteille de vin pour lui verser un verre. Un bon millésime qu’il a été chercher dans sa cave. « A force de me traiter comme une princesse, tu n’as pas peur que je devienne insupportable ? » Il repose la bouteille sur la table puis lui tend son verre. « Tu es une princesse. Je te traite comme il se doit rien de plus. » Leurs verres s’entrechoquent. Il ajoute avec un brin d’humour. « Et puis tu es déjà insupportable. Ça ne peut pas être pire. Si ? » Il s’attend à une réaction de sa part. Ses lèvres trempent dans son verre. Il glousse en manquant de s’étouffer avec sa boisson. « Tu es toujours aussi douée avec des baguettes ? »  Dans ses souvenirs c’était une galérienne de premier choix. Combien de fois elle avait fait tomber des sushis par terre. C’est Shadow qui était heureux. D’ailleurs, il est bizarrement couché à ses pieds. A croire qu’il anticipe. Ash attrape un maki avec ses baguettes, il le trempe dans la sauce puis se penche vers Bryn. « Fait HAAAAAA » Il fait tourner le mets autour de sa bouche avec malice. Puis il le gobe sous ses yeux. « hMMMM trop bon » Quel crevard …. Voyant la déception dans ses yeux. Il en reprend un autre mais il le glisse dans sa bouche cette fois. « Satisfaite ? » Oui parce qu’il y a même pas deux secondes elle boudait comme un enfant. Il s’empiffre. A chaque fois qu’il prend un chips aux crevettes, il la laisse fondre sur sa langue. Il adore la sensation des petits cristaux. Vient le moment du dessert. Il revient avec le pot de glace et deux cuillères. Puis il s’assoit sur la banquette en se collant à elle. Son bras gauche s’enroule à sa taille, l’autre main tient le pot. La tête par dessus l’épaule de Bryn, il ouvre la bouche vers sa cuillère pour qu’elle lui fasse la becquée. A eux deux ils vont peut-être réussir à se nourrir mutuellement. Qui sait ?! xD

CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyMar 30 Mar 2021 - 22:55




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
Retrouver Ash était quelque chose qui me tenait particulièrement à cœur, tant notre séparation avait été difficile à digérer. Quand j'avais quitté Brisbane, devant lui, j’avais fait bonne figure, je l’avais embrassé et serré dans mes bras de toute mes forces en tentant de contenir mes larmes avec toute la volonté que j’étais capable de fournir. Mais, alors que son regard n’était plus posé sur moi, alors que j’avais dû faire volte-face pour prendre mon propre chemin, je m’étais littéralement effondrée sous le coup de l’émotion. C’était comme si quelque chose en moi s’était éteint, comme si la flamme qui réchauffait mes jours et mes nuits venait d’être balayée par une véritable tempête. Je m’étais concentrée corps et âme sur ma carrière pour ne pas penser, pour ignorer cette souffrance que je savais si bien garder au fond de moi. Pendant deux ans, je n’avais vécu qu’à travers ma passion, le reste de mon être n’avait été qu’une machine qui me permettait de survivre et non de vivre. A présent, cette flame s’était à nouveau allumée au fond de mon être et je refusais catégoriquement qu’elle s’éteigne à nouveau, je refusais de revivre cette épreuve une fois encore, de perdre cette joie de vivre qu’il me permettait de garder à chaque instant de mon existence. « Elle est merveilleuse. Y en a pas deux comme elle. Elle brille si fort qu’elle en est éblouissante. » Je le regardais, non sans une certaine émotion à ses paroles. Si certaines personnes n’avaient pas une très bonne image de mon ami, moi, j’avais cette chance d’entendre de si doux mots de sa bouche, cette chance que je gardais si égoïstement et dont j’étais incapable de me lasser tant leur effet étaient toujours aussi puissants. Je passais mon pouce sur sa joue, les yeux brillants d’émotion et lui répondais, d’une voix douce : « Et elle brillera pour toi pour toujours, jamais elle ne te quittera, sois en sûr. » J’avais déjà fait cette erreur une fois, il était hors de question de réitérer l’expérience. Je ne l’avais jamais quitté par les pensées, mes appels incessants le prouvaient et je ne comptais clairement plus le quitter physiquement, pas plus de quelques heures ou quelques jours du moins. « Je suis bien conscient que tout ce que je dis ce n’est pas toujours correct. Mais là je suis persuadé d’avoir raison. » J’étais forcée de l’avouer, Ash me connaissait si bien qu’il était rarement à côté de la plaque lorsqu’il me prodiguait ses précieux conseils ou qu’il devinait, je ne sais par quel pouvoir, de quelle façon j’allais pouvoir évoluer dans mon avenir. Il lisait en moi comme dans un livre et il me connaissait sans doute bien plus que je ne me connaissais moi-même. Je ne pouvais le contredire, tout simplement parce que j’étais consciente qu’une fois de plus, il finirait par me prouver qu’il avait raison. « Tu es bien trop parfait pour être humain. Allez s’il-te-plaît, parle-moi de ton pouvoir. » Lâchais-je, avec une pointe de sérieux. Ash avait prouvé tant de fois qu’il avait quelque chose que les autres hommes ne possédaient pas, qu’il comprenait bien des situations que bon nombre de personnes seraient incapables de comprendre et surtout, qu’il gardait toujours en lui cet espoir qui nous permettait, à lui, comme à moi, de ne jamais baisser les bras quelles que soit les situations.

Je ne doutais pas de la capacité de Link de montrer à quel point il était un homme de confiance et surtout, qu’il serait incapable de me faire du mal. Même si cette relation n’était réelle qu’aux yeux des autres, je faisais une confiance aveugle au jeune homme et même si la situation allait sans doute être très étrange dans un premier temps, cela ne m'effrayait aucunement. Si j’étais facilement à l’aise dans ce genre de situation, il n’en serait peut-être pas de même pour Link, mais j’étais prête à l’épauler et à faire tout ce que je pouvais pour que cela se passe pour le mieux. Si Ash n’avait pas été en froid avec lui, mes inquiétudes auraient été moindres, malheureusement, j’ignorais toujours comment les retrouvailles allaient se dérouler et je me préparais au pire. Présenter un homme à Ash était quelque chose qui n’était pas forcément facile à appréhender, mais en plus en sachant qu’il s’agissait d’un de ses anciens amis, la tâche n’en était qu’encore plus délicate. Je le sentais tout à coup me soulever du sol et je passais mes mains derrière sa nuque pour me tenir, pas vraiment surprise par ce petit coup de folie de sa part, comme l’aurait été n’importe qui. Après tout, j’étais habituée et c’était d’ailleurs à ce genre de moments qui avaient souvent hanté mes pensées ces deux dernières années. « D’accord ! T’ as intérêt. » Je souriais en coin tout en haussant les sourcils et plongeais mon regard dans le sien. « Ah bon et sinon quoi, Monsieur Muscles ? Tu vas te fâcher tout rouge ? » Lâchais-je, par pure provocation, sachant très bien au fond de moi qu’il était incapable de faire quoique ce soit qui pourrait m’être néfaste. Je retrouvais finalement la terre ferme et plissais légèrement le nez lors de notre bisou esquimau. Le radar de nourriture état clairement activé chez le jeune homme et c’est avec plaisir que je constatais qu’il était toujours aussi bon vivant, même si à ce niveau-là, les choses avaient quelque peu changé de mon côté. « Il faut bien nourrir la bête ! » Je me doutais bien qu’il ne verrait pas mon régime d’un très bon œil et que je devrais grandement prendre sur moi pour changer les habitudes que j’avais pu prendre en présence de ma mère. D’ailleurs… « Régime de quoi ? T’es aussi épaisse qu’un fil de soie. Au premier coup de vent tu t’envole. Arrête un peu tes bêtises. Et une femme c’est plus jolie avec des courbes. Je le dirais jamais assez. » Je haussais les épaules avec un sourire en tentant d’alléger les choses pour mieux faire passer la pilule. « Il paraît que je suis une sportive de haut niveau maintenant, la grande Bryn Coverdale, ça te parle ? » Lançais-je, avec ironie. « C'est ce qu’il faut faire pour garder la forme et rester la meilleure dans mon domaine, apparemment… » Je me gardais bien de préciser qui m’avait bourré le crâne de toutes ces idées préconçues, même s’il risquait fortement de le deviner par lui-même. « Je ne suis pas loin t’en fait pas. Et je n’ai pas l’intention de m’envoler sans toi » Dans tous les cas, je ne comptais pas le laisser partir si facilement, maintenant qu’il était de nouveau dans ma vie, hors de question que quoique ce soit ne nous sépare à nouveau, j’en faisais secrètement le serment.

Je fus surprise de découvrir ce que Ash m’avait préparé. S’il avait toujours été très attentionné à mon égard, j’en avais pourtant un peu perdu l’habitude. Pendant deux ans, je n’avais pu compter que sur moi-même et j’avais oublié ce que c’était que d’avoir la chance d’être aussi bien entourée, d’être chouchoutée comme je l’étais ce soir. « Installe toi, je t’en prie » Je hochais la tête avec un sourire et m’installais à table. J’avais presque l’impression d’avoir été conviée dans un restaurant quatre étoiles tant le service était agréable, à l’exception près que mon hôte était aussi l’une des personnes les plus importantes de ma vie, la prunelle de mes yeux. « Tu es une princesse. Je te traite comme il se doit rien de plus. » J’attrapais mon verre de vin et l’entrechoquais dans le sien, avant de le porter à ma bouche, flattée par ses paroles. « Aurais-tu pour idée que je ne veuille plus jamais partir de chez toi ? » Demandais-je avec un sourire taquin. En réalité, il n’avait même pas besoin de cela pour que l’envie de rester plus longtemps que prévu me tiraille, sa simple présence me suffisait. « Et puis tu es déjà insupportable. Ça ne peut pas être pire. Si ? » Je haussais les épaules, amusée, mais pas vraiment surprise par sa remarque. « A ce niveau-là, je crois que tu n’as rien à dire. Je ne suis qu’une pauvre petite padawan face à son maître Jedi, j’ai encore beaucoup à apprendre. » Lorsque nous étions ensemble, la majeure partie du temps, nous nous transformions en deux gamins intenables et insupportables, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. « Tu es toujours aussi douée avec des baguettes ? » Je prenais un faux air surpris puis vexé à sa remarque. « Qu’est-ce que tu sous-entends ? Je suis très doué MOI, MONSIEUR. » J’attrapais mes baguettes et tentais tant bien que mal de les placer correctement, en vain. Lasse, je poussais un profond soupir. « Fais moi penser de partir dans un pays asiatique la prochaine fois, ça pourrait m’être utile… » Ash prenait finalement l’initiative de me nourrir, non sans me taquiner encore un peu, sinon ce serait trop facile. Il finissait finalement par céder face à mon regard désespéré et je savourais ce début de repas avec plaisir. Je réussissais tant bien que mal à tenir mes baguettes comme je le pouvais, mangeant un peu moins rapidement mon repas que Ash, je me régalais et oubliais passablement ces histoires de régime, lâchant un rire lorsqu’il revint avec le pot de glace. Je me collais encore un peu plus à lui et trempais la cuillère dans ce dernier, avant d’en déposer un peu sur son nez, provoquant mon hilarité. « Oups, en plus de mal tenir mes baguettes, je ne sais même pas viser correctement. » Lâchais-je, d’un air faussement désolé. La cuillère finit délicatement dans sa bouche puis je la plongeais de nouveau dans le pot pour en manger à mon tour. Cela faisait si longtemps que je ne m’étais pas permise ce genre d’écart, c’était tellement agréable… « Dis… » Commençais-je, sur un ton sérieux. « Tu me promets que plus rien de nous séparera jamais ? Tu me promets que si je prends une décision aussi stupide et irréfléchie une autre fois dans ma vie, tu m’empêcheras de partir ? » J’avais besoin d’être rassurée, besoin de me dire que je ne devrais jamais renoncer à ce genre de moments, qu’importe ce que la vie nous réserverait.







©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ash Shephard
Ash Shephard
la rébellion
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans 08/10/1995
SURNOM : Ashou pour les intimes. Connard, vermine pour les autres
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Pilote professionnel en pleine ascension
LOGEMENT : #500 wellington street Bayside (Villa)
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 27333c1c6276751e4e92fad2a8c55157c0aa15d4
POSTS : 1418 POINTS : 475

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Mars 2021

Dylane #1
Ashlie #1
Jade #2

Avril 2021

Koh Lanta (Event)

Flashbacks

Tessa UANyah #1 (Event)Noël Family


RPs EN ATTENTE : Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashmy ღ Now this might be a mistake, we're broken in so many ways... But I'll piece us back together slowly.

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) S42rIJm
Ashane დ Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui. Elles savent pas ce qu'elles veulent. Elles savent pas dire, oui

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) PODUy7U
Ashlie დ Smile with me and cry with me

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Giphy
Ashade დ I know it's hard for you to talk. Bare your soul and open up. I will wait for you, I will wait for you. Can't pretend to understand. I'll be here to hold your hand. I will wait for you, I will wait for you

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Haski-se-voli-maziti
Shadow my friend


RPs TERMINÉS : Ashmy #1Jade #1Bryn #1
AVATAR : Cody Christian
CRÉDITS : Kinnaah <3 & MP
DC : Erin la poupée Sanders Et Max la menace
PSEUDO : Herbie
INSCRIT LE : 21/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t36905-la-course-se-gagne-lentement-mais-surement-lorsque-la-volonte-existe https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t37133-ash-shephard#1753507

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyVen 2 Avr 2021 - 15:50


♡ Take my hand, take my whole life too

▼▲▼

Sans elle il n’en serait pas là. Depuis belle lurette, il aurait baissé les bras. Et il aurait sûrement finit comme son père le présageait. Un moins-que-rien qui aurait gagné sa vie avec des petits boulots sans grand intérêt. Mais grâce à la témérité de Bryn, Shephard a réussi à se hisser au plus haut. Son nom est sur toutes lèvres (Pas toujours dans le bon sens). Il est devenu quelqu’un. Sa mère serait fière de lui. Son père aussi. Adèle ne peut s’empêcher de se faire un sang d’encre quand il prend le volant de sa Ford. Cody préfère rester neutre et attendre de voir ce que ça donnera à le long terme. Ash ne se prive pas pour faire des éloges sur Coverdale. Que se soit à tout son entourage ou à Coverdale elle-même. Bryn ceci, Bryn cela, il n’y en avait que pour elle. Tellement que ça en agaçait certaines. Jalouse probablement. Qu’importe, elle est son étoile montante. Le brun n’a d’yeux que pour elle. « Et elle brillera pour toi pour toujours, jamais elle ne te quittera, sois en sûr. » Le regard posé sur elle, il sourit au contact de son pouce sur sa joue. Chaque gestes, chaque regard de la brune lui réchauffait un peu plus le coeur. Son absence a été trop longue, trop difficile à supporter. Il l’a laissé partir une fois, pas deux. « Je te laisserai plus partir, prends en note. C’est non-négociable » Elle aura le droit sortir de la villa, ça oui. Mais quitter le sol australien sans lui, non. Il s’arrangera pour embarquer avec elle. Et vice-versa, il l’amènera avec lui lors de ses escapades pour ses courses. Le premier qui pose la main sur elle, il lui casse les deux bras (Et les deux jambes aussi). Il n’est pas violant, juste prévenant. « Tu es bien trop parfait pour être humain. Allez s’il-te-plaît, parle-moi de ton pouvoir. » Il fait mine de réfléchir en levant les yeux au ciel. Toujours avec ce même sourire rayonnant au bout des lèvres. Bryn le faisait rayonner comme jamais. Ses deux mains viennent se poser sur ses épaules. Il la regarde les yeux pétillants de joie. « Mon super pouvoir il est là sous mes yeux. Avec toi j’ai l’impression que je peux soulever des montagnes. » Son sourire disparaît à la seconde où elle lui parle d’un homme avec qui elle est en couple. Cette annonce a comme l’effet d’une douche froide. Shephard aime son exclusivité avec elle. Il ne veut surtout pas voir Coverdale mal mené par des abrutis. Sa vie est bien assez compliquée comme ça pour en plus rajouter une épine à son pied. Il s’en va bouder dans son coin puis revient la soulever sans prévenir. Les bras de la brune s’enroulent aussitôt à sa nuque. Elle est si légère qu’il ressent à peine son poids. C’est si bon de la sentir toute proche. Le regard dans le sien, il la met en garde sur ses éventuelles intentions. Il doit rester son préféré à ses yeux. Ce n’est pas possible autrement. « Ah bon et sinon quoi, Monsieur Muscles ? Tu vas te fâcher tout rouge ? » Dit-elle par pure provocation. Ash lui tire la langue en souriant. Bryn connait très bien son côté impulsif. Mais jamais il ne lèvera la main sur une femme. Encore moins sur elle. Elle est si précieuse, si importante dans la vie du brun. Il la repose au sol pour ensuite lui faire son bisou esquimau tout mignon. Les yeux à demi-clos, il garde cette proximité pour lui chuchoter. « Sinon tu vas m’entendre petite effrontée » Ses lèvres s’étirent. Il lui vole un baiser sur la joue avant de se redresser et lui proposer de profiter du confort de la salle de bain. Ensuite il pourront profiter d’un bon repas comme il se doit. Mais elle lui parle d’un hypothétique régime. Ça le fait doucement sourire car elle aussi épaisse qu’une brindille. « Il paraît que je suis une sportive de haut niveau maintenant, la grande Bryn Coverdale, ça te parle ? » Il fronce légèrement les sourcils en faisant mine de pas comprendre. « C’est qui celle là ? Encore une pétasse qui se la pète parce qu’elle sait tenir debout sur une planche ? » Lui aussi sait la provoquer. Il a un léger rictus. En attendant il est incapable de tenir plus de trois secondes sur une planche de surf. Bryn avait essayé de l’initier mais il lui manque clairement l’équilibre. « C'est ce qu’il faut faire pour garder la forme et rester la meilleure dans mon domaine, apparemment… » Il roule des yeux en soupirant. Ash n’est vraiment pas convaincu qu’elle ai besoin de de ce genre régime. Elle est parfaite à ses yeux. Même avec dix kilos de plus et la tête rasée à zéro, elle le serait encore. Okey le charme serait tout autre ... Mais la beauté son âme serait toujours intacte. « Je connais un moyen beaucoup plus amusant de garder la ligne » De suite il se rapproche et se met à la chatouiller vivement pour avoir le bonheur d’entendre son rire cristallin. Il la pousse doucement à la l’intérieur de la salle de bain puis ramène la porte contre lui en gardant sa tête à l’intérieur. « File avant que ça termine mal » Dit-il avec un large sourire aux lèvres. Il mime un bisou avec ses lèvres et referme aussitôt la porte avant qu’elle ne réplique. Le début d’une longue série à se chahuter, ce chercher comme ils aiment tant le faire.

Ash profite qu’elle se prélasse dans la baignoire pour lui aller lui concocter un bon repas japonais. Le brun met les petits plats dans les grands. Il veut que tout soit parfait pour Bryn. Les bougies ne sont pas là mais c’était moins une. Simple et efficace. Le tout est étalé sur la table du petit salon de jardin, tout prés de la piscine. Pas besoin de se retourner pour savoir qu’elle est là. L’odeur du gel douche vient lui chatouiller les narines. Elle a encore les cheveux humides. Sourire aux lèvres, il l’accueille telle une princesse. « Aurais-tu pour idée que je ne veuille plus jamais partir de chez toi ? » Bryn ne semblait pas si bien dire. Il aurait pu lui dérouler le tapis rouge pour l’impressionner encore plus. « Exactement ! Tu peux dés demain faire un changement d’adresse pour ton courrier. Je vais m’occuper de te faire un double de clés également. » Il disait cela avec humour mais une pointe de sérieux quand même. Bryn pouvait investir les lieux que ça ne le dérangerait pas du tout. Il ose même la traiter d’insupportable pour la taquiner. « A ce niveau-là, je crois que tu n’as rien à dire. Je ne suis qu’une pauvre petite padawan face à son maître Jedi, j’ai encore beaucoup à apprendre. » « Sage tu seras. Sinon, moi t'enfermer toi chez moi » Le Yoda qui sommeille en Shephard sort de son sommeil. Que d’humour et de bonne humeur. Cette maison n’a jamais était aussi joyeuse que depuis son arrivée sur les lieux. Ash se penche sur la table pour se saisir d’une paire de baguettes et attraper un sushi qu’il gobe sans attendre. Le regard espiègle, il observe son amie et se demandant si elle maîtrise toujours aussi mal la technique. « Qu’est-ce que tu sous-entends ? Je suis très doué MOI, MONSIEUR. » Son regard se plisse. Pas du tout convaincu, il demande à voir. Et ses doutes ne font que se confirmer en la voyant galérer. « Ha la la mon dieu … ça s’arrange pas… » C’est même pire que tout. Shadow guette le moindre de ses gestes, prêt à venir gober le premier maki qui tombe au sol. « Fais moi penser de partir dans un pays asiatique la prochaine fois, ça pourrait m’être utile… » Ash se met à pouffer de rire avant de se rapprocher pour lui faire la becquée avec ses propres baguettes. Une main sur son omoplate et l’autre occupé de lui faire l’avion comme à un enfant. Ils partagent ce repas non sans rire. Il cède même à lui apprendre pour la unième fois à tenir ses baguettes. « Tu places tes doigts comme ça. » Les mains sur les siennes, Ash positionne tant bien que mal les baguettes dans la main de Bryn. Y a du mieux mais il lui reste encore des progrès à faire.

Shephard quitte la table pour aller chercher le dessert. Un pot de glace, rien que ça. Un régime ? Ou ça ? Ce n’est pas avec lui que sa ligne restera intacte. Coverdale se met à rire en voyant avec le pot dans les mains. Ash s’installe sur la banquette, Bryn se cale tout naturellement contre lui. Les bras l’entourent. Il passe sa tête par-dessus son épaule en espérant qu’elle vienne le nourrir comme lui l’avait fait avec elle. Mais la chipie vient lui étaler de la glace sur le bout du nez. « Oups, en plus de mal tenir mes baguettes, je ne sais même pas viser correctement. » Le brun fait mine de grogner. « Joue pas à ce petit jeu avec moi » On sait tous qu’avec Ash ça peut vite partir en cacahuète. Si elle ne voulait pas finir recouverte de glace au chocolat sur la totalité de son corps, il fallait mieux qu’elle reste sage. D’ailleurs elle lui glisse enfin la cuillère dans la bouche pour son plus grand plaisir. « Je préfère ça » Gloutons comme ils sont, la glace diminue à vue d’oeil. « Dis… » Il avale la glace qu’il a dans la bouche avant de répondre. « Oui ? » L’oreille attentive, Ash patiente qu’elle s'exprime en enroulant ses bras à sa taille. « Tu me promets que plus rien de nous séparera jamais ? Tu me promets que si je prends une décision aussi stupide et irréfléchie une autre fois dans ma vie, tu m’empêcheras de partir ? » Sentant que son amie a besoin d’être rassurée, Ash resserre son étreinte et vient l’embrasser sur la tempe affectueusement. « Je te le promets Bryn. Je serais toujours là pour toi quoi qu’il arrive. Tu peux compter sur moi. Et tu ne partira plus, ou pas sans moi. Hors question qu’on soit séparer de nouveau » C’était trop long, trop douloureux pour renouveler cette expérience désagréable. Ash l’avait laisser partir car il estimait qu’elle avait le doit de vivre sa vie. Et surtout qu’elle tente toutes ses chances pour sa carrière de surfeuse. Coverdale n’avait pas hésiter à le faire pour lui. C’était juste un retour d’ascenseur.

Le repas se termine. Le ventre bien rond, Ils sont repus S’ils restent une minute de plus ici ils vont s’endormir comme des grosses larves. Ash se lève le premier pour lui tendre la main. « Debout princesse, le roi de la forêt nous attend » Il l’aide à se relever pour ensuite se diriger avec elle vers l’entrée. Au passage il récupère sa fidèle guitare, déterminé à lui jouer un morceau. La main dans la sienne, ils franchissent le portail pour se diriger à pied en direction de leur petit coin de paradis, suivit de prés par Shadow. Ses phalanges viennent s’entrelacer entre ses doigts fins, comme s’il avait peur qu’elle lui échappe de nouveau. « Ça me fait vraiment plaisir que tu sois revenu. La vie sans toi c’est comme une journée sans soleil. » Ou un ciel sans étoiles. C’est triste. Des amis, il en avait. Mais il n’y avait qu’une seule et unique Bryn Coverdale dans son coeur. Ça fait dix sept ans que ça dure. Et plus les années passent, plus cette flamme perdure et se renforce au creux de son âme. Une brise vient souffler dans sa longue chevelure. Ash tourne légèrement la tête pour l’admirer, le coeur léger. Peu à peu le sentier se fait plus sauvage. Loin de la ville. Shadow trottine loin devant eux pour ouvrir la marche. Le paysage se dégage pour laisser place à un immense chêne centenaire en haut d’une petite colline verdoyante. Ash marque un temps d’arrêt pour admirer la vue. « Il est toujours aussi beau n'est-ce pas ? » A chaque fois c’est le même bonheur que de le voir hisser là, fièrement. Le husky est le premier à l’atteindre. Il pose sa guitare contre le tronc et tend les mains vers Bryn en souriant. Les bras tendus, ils se penchent en arrière pour faire contre poids et tourner sur eux même dans une bonne humeur contagieuse. Leurs rires se mélangent dans une douce mélodie qui vient troubler le sommeil de quelques oiseaux qui s’envolent des branches. Sa tête se met à tourner, Ash ralentit le rythme. Ils finissent par se laisser tomber dans l’herbe. Les yeux rivés vers le ciel, il pose ses deux mains sur son torse pour recouvrir l’anneau qu’il porte à son cou. « Ces petits moments avec toi m’avaient manqué ». Il tourne sa tête vers elle puis tend la main vers celle de Bryn. Un silence s’installe. Prenant le temps d’admirer le doux visage de Coverdale. La perfection à ses yeux. Beaucoup trop parfait pour lui. Il se redresse pour récupérer sa guitare. En position assise, il commence à gratter ses cordes tout en regardant la jeune femme avec tendresse. Les premières notes viennent rompre le silence. Ash donne le rythme en donnant des tapes sur le bois. Il lui tarde de mélanger sa voix à la sienne. Un des rare moment où il se sent parfaitement connecté avec elle. Juste le temps d’une chanson. Elle et lui pour une faire qu’un.

CODAGE PAR AMATIS


On ne vit que d'illusions. Les apparences sont infiniment plus savoureuses que les réalités. ♛ by wiise


Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Vg4o2Xs
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) 607594mecanor
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Dknw6aY
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) GZFHSTH
Revenir en haut Aller en bas
Bryn Coverdale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-cinq ans
SURNOM : Bryn, c'est assez court non ?
STATUT : Officiellement en couple, bernant le regard des personnes de son entourage et des médias. Officieusement, totalement perdue.
MÉTIER : Surfeuse professionnelle qui commence à se faire un nom dans le milieu.
LOGEMENT : Avec Ash dans sa luxueuse villa #500 wellington street Bayside
Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Tumblr_ovq6hwfiiH1tbp1g5o6_400
POSTS : 37 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Bridget Satterlee
CRÉDITS : ava : @tumbr / gif : @tumblr
DC : Tessa
INSCRIT LE : 11/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36840-mefaits-accomplis-bryn

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) EmptyDim 11 Avr 2021 - 23:26




❝ Take my hand, take my whole life too. ❞
Bryn Coverdale & @Ash Shephard
Je ne m’attirais aucun mérite par rapport à l'évolution et l'homme qu’était devenu Ash, puisque dans mon esprit les choses étaient plutôt claires, je l’avais poussé à entreprendre certaines choses qui lui semblaient impossible, mais lui seul était responsable de sa réussite. Ash avait toujours eu tendance à se sous-estimer, je m’étais contenté de lui mettre un coup de pied aux fesses de temps en temps et d’être là lorsqu’il en avait besoin, mais c’était grâce à lui seul qu’il était parvenu à se hisser à la place où il était à ce jour. J’étais fière de lui, certainement bien plus fière que toutes les personnes de l’entourage du jeune homme et pour rien au monde je ne regrettais le moindre de mes gestes, la moindre de mes paroles, le temps passé à le réconforter et à lui dire à quel point il était exceptionnel parce qu’il était lui, tout simplement. Il n’avait pas besoin de se cacher, de faire croire qu’il était différent, c’était ce Ash Shephard qui méritait tout cet amour que j’avais à lui donner, ce Ash Shephard qui ne m’avait jamais déçu en presque vingt de complicité sans failles. Chaque jour je mesurais la chance que j’avais eu de le rencontrer, chaque jour je me remémorais tous ces moments à rire aux éclats, à pleurer, à douter parfois, mais surtout à s’aimer, bien plus que je n’aurais été capable d’aimer un jour. Il m’avait appris à me découvrir moi-même, à ne plus baisser la tête face aux critiques, à ne plus jamais douter, à ne plus avoir peur de quoique ce soit, parce qu’il serait là, toujours là, qu’importe ce que la vie nous réservait, ensemble, nous étions capables de tout surmonter, de tout supporter, cela faisait longtemps que je n’en doutais plus. « Je te laisserai plus partir, prends en note. C’est non-négociable » Je m’approchais de lui pour lui embrasser la joue, un sourire rayonnant sur mon visage. « C’est tout ce que j’avais besoin d’entendre… Je ne veux plus recommencer ce genre de bêtises et je compte sur toi pour m’en empêcher, si ça devait arriver… J’ai trop souffert de ton absence… » Je m’en étais mordu les doigts, nuit et jour, mais le contrôle de ma mère était trop fort pour que je m’y oppose. Si je n’avais absolument pas envie de quitter Brisbane de nouveau, du moins plus de quelques semaines, j’avais toujours très peur d’un moment de faiblesse face à ma génitrice qui, de toute évidence, finirait bien un jour par sortir de prison. « Mon super pouvoir il est là sous mes yeux. Avec toi j’ai l’impression que je peux soulever des montagnes. » Mon regard de nouveau plongé dans le sien, je lui souriais, touchée par ses paroles. « Tu es capable de faire bien plus de choses que tu ne le penses Ashou, il suffit juste que tu en ais la volonté, je te l’ai toujours dis et je te le répèterai jusqu’à mon dernier souffle. » Quiconque aurait pu croire que j’idéalisais le jeune homme, tout ce que je pouvais répondre à cela c’était que j’étais juste réaliste et que j’avais vécu assez de choses à ses côtés pour être consciente de tout ce qu’il était capable d’entreprendre. Peut-être que je pourrais paraître trop rêveuse, trop naïve, mais je savais ce que je disais et j’étais consciente du poids de mes mots, que je pensais réellement, du premier au dernier. Si je savais que l’arrivée de Link dans ma vie, et donc dans nos vies, serait compliquée à gérer, je ne doutais pas du fait que Ash ne ferait rien qui pourrait m’être préjudiciable, je lui faisais confiance sur ce point. Toutefois, en le voyant aussi touché par la nouvelle, je me retenais fortement de ne pas tout lui balancer, lui expliquer que ce n’était qu’un mensonge et qu’aucun homme n’était rentré de façon aussi importante dans ma vie, mais c’était beaucoup trop tôt pour prendre ce risque, même si au fond de moi, je doutais de pouvoir garder le secret aussi longtemps que je le voudrais. « Sinon tu vas m’entendre petite effrontée » Je haussais les sourcils et faisais mine de trembler. « Bouhhhh j’ai peur ! » Avant de reprendre, avec un peu plus de sérieux. « A d’autres Ash, mais pas à moi, ça ne fonctionnera jamais. » Si le jeune homme était plutôt bagarreur et impulsif, je savais que pour rien au monde il s’en prendrait à moi, même verbalement. Le peu de fois où le ton était monté entre nous, cela n’avait pas duré longtemps, puisque nous ne supportions, ni l’un, ni l’autre, que la moindre chose vienne assombrir un des nombreux moments passés ensemble. « C’est qui celle là ? Encore une pétasse qui se la pète parce qu’elle sait tenir debout sur une planche ? » Je croisais les bras, interloquée, mais aussi très amusée par la situation. Je lui lançais finalement, sur un air de défi : « La pétasse peut te ridiculiser en même pas deux minutes en se tenant parfaitement sur sa planche de surf alors que toi, tu seras déjà au fond de l’eau comme un vieux homard. » Je savais déjà que le jeune homme risquait de tout faire pour me faire oublier mon régime et je savais aussi qu’à chaque fois, même si j’allais râler, je ne pourrais lui dire non. « Je connais un moyen beaucoup plus amusant de garder la ligne » Je haussais les sourcils et, sans avoir le temps de réagir, j’éclatais de rire sous ses chatouilles. Une fois encore, il avait réussi à m’avoir par surprise mais ma vengeance allait être terrible pour lui.

Sortie de la douche, je le regardais comme si c’était la première fois depuis des années alors que je le l’avais quitté que depuis quelques dizaines de minutes. Jamais je ne pourrais me lasser de le voir et j’étais prête à apprécier chaque moment passé à ces côtés de façon encore plus intenses que dans le passé. Je ne m’étais pas sentie aussi bien depuis si longtemps, il avait cet effet bénéfique sur moi que je ne saurais expliquer. « Exactement ! Tu peux dés demain faire un changement d’adresse pour ton courrier. Je vais m’occuper de te faire un double de clés également. » J’éclatais de rire en l’observant, constatant qu’il était bel et bien sérieux. « Tu vas en avoir marre et tu vas finir par me mettre dehors, tu verras. » Lâchais-je avec humour, cachant ainsi le fait que la tentation de rester plus longtemps que prévu était déjà beaucoup trop forte pour que je la contrôle. « Sage tu seras. Sinon, moi t'enfermer toi chez moi » Cela faisait si longtemps que je n’avais pas passé un aussi bon moment, j’en venais à me demander si, au cours de mon séjour, je serais même capable de le quitter quelques heures pour aller dormir, ou si nous finirions par tomber de sommeil, incapables l’un comme l’autre de se raisonner, comme les grands enfants que nous étions. « Ne pas avoir peur d’être enfermée chez toi je suis, à condition qu’être toujours avec moi tu sois. » Lançais-je, toujours prête à suivre les délires de mon ami. Après avoir tenté d’être une élève assidue aux explications de Ash sur la façon de tenir mes baguettes, sans grand succès et le repas terminé, vint le moment du dessert.

Sans surprise, nous nous étions amusés comme des gosses avec la glace, frôlant de peu une situation qui aurait pu rapidement dégénérer, j’avais profité de ce nouveau moment de proximité pour lui exprimer mes ressentis et la peur qui ne me quittait pas depuis que je l’avais retrouvé. Je ne voulais pas repartir, pour rien au monde, mais entre mes envies et les décisions que je pouvais prendre, parfois, tout n’était pas si évident. Je ne savais pas si je réussirais à me remettre d’une nouvelle séparation, je ne savais pas si, de nouveau sous l’emprise de ma mère, j’aurais à nouveau l’occasion de voler de mes propres ailes comme j'avais pu le faire en revenant à Brisbane. J’avais peur, une peur que je gardais comme un poids dans l’estomac et Ash seul était apte à me le retirer. Sentant son étreinte, je me rapprochais encore un peu de lui pour poser ma tête sur son épaule, pensive. « Je te le promets Bryn. Je serais toujours là pour toi quoi qu’il arrive. Tu peux compter sur moi. Et tu ne partira plus, ou pas sans moi. Hors question qu’on soit séparer de nouveau ». Je poussais un petit soupir de soulagement, songeuse un instant. Peut-être que la relation que je partageais avec Ash pouvait être incompréhensible aux yeux de beaucoup, peut-être que personne ne comprenait comment une amitié pouvait être encore plus forte qu'un sentiment amoureux, moi-même je ne l’aurais pas compris sans le vivre… Pourtant, entre Ash et moi, c’était bien plus fort que tout, même amoureuse, je n’étais pas certaine de pouvoir ressentir quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un d’autre que lui. « Merci… Je compte sur toi pour m’enfermer à double tour si… Une certaine personne venait à refaire son apparition dans ma vie… » Pas besoin d’être plus explicite, je savais qu’il comprendrait à qui je faisais allusion, il me connaissait par cœur après tout.

Le dessert terminé, j’attrapais sa main et me levais d’un bond lorsqu’il m’y invita, comprenant rapidement quel serait le programme du reste de la soirée. « Debout princesse, le roi de la forêt nous attend ». Naturellement, je glissais ma main dans la sienne et entrelaçais mes doigts au sien, direction le vieux chêne, auquel j’avais si souvent pensé pendant ces deux longues années. Mon enthousiasme était à la hauteur de l’importance que ce lieu avait pu avoir pour moi et avait encore à ce jour d'ailleurs. « Ça me fait vraiment plaisir que tu sois revenu. La vie sans toi c’est comme une journée sans soleil. » Si j’avais pu revenir en arrière, je ne l’aurais jamais quitté, c’était bien clair dans ma tête. Mais peut-être que cette distance qui s’était installée entre nous, nous avait permis de mieux nous retrouver et de prendre d’avantage conscience de ce que nous ressentions mutuellement l’un pour l’autre. « Ma place est ici, auprès de toi et nulle part ailleurs, j’en suis plus que consciente aujourd’hui. » Après quelques minutes de marches, je me stoppais, toujours aussi subjuguée face à l’immensité de ce chêne. « Il est toujours aussi beau n'est-ce pas ? » Je restais silencieuse un instant, sentant une brise légère parcourir tout mon corps. J’étais nostalgique et tout un tas d’image du passé ressurgirent soudainement dans mon esprit. Nous n’avions que huit ans la première fois où nous nous étions retrouvé à cet endroit, le chêne nous paraissait encore plus immense face à nos gabarits d’enfant. Nous étions restés assis à son pied, à refaire le monde, avant de nous allonger l’un à côté de l’autre, main dans la main. J’avais fermé les yeux, appréciant le soleil timide sur ma peau claire et je m’étais tourné vers le petit garçon attachant qu’était Ash, pour lui promettre que la vie ne nous séparerait jamais, que je serais toujours là à veiller sur lui. Ce genre de moments n’avaient cessé d’exister depuis cette période et malgré ces deux ans de séparation, je m’étais toujours battue pour honorer cette promesse, faite à mes huit ans. « Encore plus beau que dans mes souvenirs. » J’attrapais les mains de Ash et commençait à tourner avec lui, riant aux éclats de la même façon que je le faisais enfant. Je me sentais enivrée, enivrée par cet instant, par la beauté des lieux et par la présence de cet homme, qui comptait tant dans ma vie. Je me laissais tomber sur le sol, les bras écartés, les yeux rivés vers le ciel et un sourire radieux sur le visage. « Ces petits moments avec toi m’avaient manqué ». Je tournais la tête et mon regard se planta de nouveau dans le sien. « Pas autant qu’à moi… » Je me redressais finalement et commençais à bouger doucement la tête au rythme de la mélodie. D’une voix claire et douce, je commençais à chanter, accompagnée de son instrument.
« I thought that I've been hurt before
But no one's ever left me quite this sore
Your words cut deeper than a knife
Now I need someone to breathe me back to life. »

Rapidement, sa voix se mêla à la mienne, dans une harmonie parfaite. J’appréciais ce moment de complicité retrouvée, dans l’espoir que jamais je ne devrais y renoncer. Je me sentais comme flotter sur un petit nuage.
« And now that I'm without your kisses
I'll be needing stitches. »

Un instant de silence, mon regard se tourna à nouveau vers Ash, avec une complicité que j’avais malheureusement dû mettre de côté pendant trop longtemps. Sans voix, je me mordillais la lèvre inférieure, remplissais mes poumons d’un peu d’air, tout en gardant mon regard planté dans le sien. « Je t’aime, tu sais... ? » Il n’y avait pas d’autres mots à dire sur ce que je ressentais à cet instant, tant ce moment venait de me bouleverser totalement. Je me tournais face à lui et posais mes deux paumes contre les siennes en entrelaçant mes doigts entre les siens. Je posais mon regard sur nos mains avant de le plonger de nouveau dans son regard bleu océan, silencieuse.









©️ Pando


Bryn Coverdale
C'est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d'abandonner tous les rêves parce l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué. @saintexupéry ≈ le petit prince©️️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 ) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Take my hand, take my whole life too. - (Ash & Bryn #1 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-