AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-22%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme
31 € 40 €
Voir le deal

 in another life we're standing side by side ▽ holden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Atwood
Jean Atwood
l'utopiste au placard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 20 novembre 1992 juste après Holden
SURNOM : Jeanie ou Jea pour les intimes
STATUT : Mariée à Matthias depuis 3 ans, leur couple bat de l'aile, c'est ce qui arrive quand on épouse son meilleur ami parce qu'il est amoureux de vous
MÉTIER : Journaliste en freelance à la recherche de l'article qui fera décoller sa carrière et lui permettra de changer le monde. Serveuse au Bacchus pour payer les factures
LOGEMENT : 18, sherwood road, Toowong. Dans la jolie maison de son mari, avec jardin, piscine et jaccuzzi (elle n'assume pas trop)
MENTAL STATE
POSTS : 178 POINTS : 430

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vegan & écolo ▽ Idéaliste, indignée, engagée ▽ Se déplace souvent à vélo ▽ Bienveillante & douce ▽ Dévouée aux autres, s’en oublie elle-même ▽ Hypersensible bloquée qui ne sait plus pleurer ▽ Très empathique ▽ N’aime pas mentir, se ment pourtant à elle-même en permanence ▽ Sportive : boxe, krav maga… ▽ Issue d'une famille catholique ▽ Passionnée par son travail, son but : changer le monde ▽ Charmante, drôle, intelligente : elle fait chavirer les cœurs ▽ Culpabilise de désirer des enfants dans ce monde pourri ▽ Elle a sauvé son chat borgne Grumpy, il déteste tout le monde sauf elle
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Saül #1Holden #1Cian #1Oakley #1Madie #1Billyjean #1Rory #1Owen #1Wendy #1Leslie #2Enocean #2Grace #1Mattean #2
RPs EN ATTENTE :
:OO::
 

RPs TERMINÉS : Raphael #1Enocean #1Leolie weddingLeslie #1Mattean #1
AVATAR : Erin Moriarty
CRÉDITS : artacide (avatar)
DC : Victoire Laclos & Anastasia Williams
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37008-jean-atwood-tough-girl-whose-soul-aches https://www.30yearsstillyoung.com/t37094-jean-atwood-a-precious-ideal?nid=13#1751366 https://www.30yearsstillyoung.com/t37044-jean-atwood#1748304

in another life we're standing side by side ▽ holden Empty
Message(#) Sujet: in another life we're standing side by side ▽ holden in another life we're standing side by side ▽ holden EmptyVen 19 Fév - 15:37



in another life we're standing side by side (ft. @Holden Atwood :l: )

Novembre 2020 . Brisbane

Jean arrive chez ses parents avec une demi-heure de retard, quelle idée aussi de faire un repas d’anniversaire un dimanche midi ? Elle n’a pas vu le temps passer alors qu’elle bossait sur un article depuis qu’elle s’était réveillée à 7h. Le fait que ce soit son anniversaire aujourd’hui ne changeait pas grand-chose à sa routine, elle se levait, se faisait couler un café et fonçait lire les actualités sur son ordinateur dans son bureau en sirotant le breuvage qui l’aidait à se réveiller totalement. Puis après une heure de lecture intensive, elle était passée à son travail, elle n’avait pas passé de coups de téléphone parce qu’elle a appris que le commun des mortels n’apprécie pas un appel professionnel le dimanche matin. Elle s’était cependant attelée à envoyer quelques emails pour des enquêtes en cours et à rédiger une première ébauche de questions qu’elle compte poser au Maire de Brisbane lors de sa conférence de presse de la semaine suivante. C’est finalement Matthias qui l’a sortie de sa concentration pour venir l’embrasser et lui souhaiter son anniversaire. C’est à cet instant qu’elle s’est souvenue du repas chez papa et maman. Oh non, c’est aujourd’hui... Elle va devoir voir Holden, voire même lui parler et leurs parents ne vont pas arrêter de leur répéter que leur dispute est ridicule, qu’ils sont jumeaux (comme s’ils pouvaient l’oublier surtout le jour de leur anniversaire) et qu’ils ne peuvent pas continuer à s’ignorer comme ça. Vraiment, elle n’a pas hâte du tout.

Pourtant, elle se hâte, saute dans une robe bleu ciel, passe un coup de peigne dans ses cheveux pour se débarrasser de la serpillière sur sa tête avec laquelle elle s’est réveillée. Elle se met du mascara en vitesse, un coup de rouge à lèvre et enfourche son vélo. Les parents n’habitent pas loin et elle ne gagnera pas tant de temps que ça en voiture, elle ne manquera pas d’évoquer la planète quand sa mère lui reprochera son retard. D’ailleurs, la voilà qui abandonne son vélo dans le jardin et entre par la porte ouverte sans frapper : « Je suis là ! » hèle-t-elle depuis l’entrée en retirant ses chaussures à la va-vite et déposant son petit sac à dos sur le fauteuil dans l’entrée. Elle s’avance vers le salon tout en lissant sa robe, toujours aussi soucieuse de l’opinion de ses parents sur sa personne. Elle arrive dans le salon et finalement, ne trouve que son jumeau abandonné sur le canapé. « Salut, joyeux anniversaire frangin. » dit-elle machinalement sans aucune tendresse, le regard fuyant. Elle n’a pas signé pour se retrouver en tête à tête avec lui. Elle jette un œil aux alentours, se penche pour regarder dans la cuisine : « Ils sont où ? » Elle prie pour que sa mère, éternelle tête en l’air, n’ait pas réalisé à la dernière seconde qu’il lui manquait un ingrédient essentiel à sa recette et soit partie faire des courses de dernière minute. Et son père ? A tous les coups, en voyant qu’elle tardait à arriver il est retourné dans son bureau pour travailler un peu… S’il y a une chose qu’elle a en commun avec son paternel c’est la force de travail. Elle reste un instant debout, à faire tressauter sa jambe tant d’impatience que de stress, priant pour qu’un de leurs parents vienne rompre ce silence et cette gêne entre eux. Mais rien ne se produit alors elle fait brusquement demi-tour pour retourner dans l’entrée : « Ah j’ai oublié ça... » Et elle va farfouiller dans son sac à dos pour en sortir un petit paquet. Ils ont beau se faire la tronche, Jean a prévu un petit cadeau, plus par tradition qu’autre chose, ce n’est pas grand-chose mais elle n’est pas venue les mains vides au moins. Ils ne se parlent plus, elle ne sait même pas s’il a toujours les mêmes goûts, mais de toutes façons il ne risque pas d’être surpris, elle lui offre quasiment la même chose tous les ans depuis qu’ils sont en froid. Elle retourne dans le salon et lui tend le paquet emballé : « Tiens. Ouvre-le... » dit-elle simplement. Ce sont ses chocolats préférés, enfin, ceux dont il vidait le paquet en deux minutes il y a dix ans. Au moins ça leur fera un sujet de conversation, les chocolats. Elle finit par s’asseoir sur un des fauteuils, loin de son frère et pourtant directement en face de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Holden Atwood
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Leonard...en hommage à sa ressemblance psychique avec le Leonard de The Big Bang Theory :3
STATUT : Eternel coeur solitaire
MÉTIER : Chercheur en astronomie à l'Université Griffith de Brisbane, où il dispense de temps à autre des cours de mathématiques et de physique quantique. Il a également créé son propre club d'échec amateur à Brisbane (le "Checkmate Club" situé dans le quartier de Logan City, près de la médiathèque). Il y donne des cours les mardis et jeudis soirs et organise régulièrement des tournois le week-end.
LOGEMENT : 04, Sherwood Road, Quartier de Toowong (maison en collocation avec Freya Lodovico et deux autres personnes)
in another life we're standing side by side ▽ holden 7cd25a8dcae4f4ea3977788a70a0d6d7
POSTS : 153 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai une belle cicatrice à l'épaule gauche, souvenir d'un soir terrible de février 2010.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let the sea set you free ≈ ft. Thomas Beauregard (aprèm du 07/01/21)
Quand les machines veulent conquérir le monde ≈ ft. Svetlana Beaulieu (11/01/2021)
Every chess master was once a beginner ft Freya Lodovico (06/07/2020)
A million little things ft Charlie Villanelle (13/01/2021)
Chess is the science of logic ft Ilaria Mackenzie (15/01/2021)
Friendship means one mind in two bodies ft Molly Oakheart (16/01/2010)
Still got time ft Cían Atwood (24/01/2010)
Bad moon on the rise ft. Diana Rhodes (05/02/2021)
We rise by lifting others ft. Keith Weddington (02/02/2021)
In another life we're standing side by side ft. Jean Atwood (20/11/2020)
RPs EN ATTENTE : ★ Eddie Yang
★ Niamh Reed

RPs TERMINÉS : Dani # 1 (14/01/21)
Charlie's Wedding (31/01/21)
AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
CRÉDITS : Chaussette (Avatar), Quiet Riots, Tumblr & Sauronne (Signature)
DC : Pas pour le moment, mais il y en a bien un en tête ♡
PSEUDO : Sauronne
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 28/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35862-holden-atwood-story-of-an-eternal-dreamer https://www.30yearsstillyoung.com/t36030-holden-atwood-catching-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t36029-holden-atwood

in another life we're standing side by side ▽ holden Empty
Message(#) Sujet: Re: in another life we're standing side by side ▽ holden in another life we're standing side by side ▽ holden EmptyHier à 15:29



In another life we're standing side by side

Dans la maison parentale, le soir du 20 Novembre 2020 @Jean Atwood & Holden Atwood

Mon portable n’arrête pas de sonner et de vibrer. D’ordinaire plutôt silencieux – malgré mon côté geek, je n’ai pas une vie sociale trépidante donc mon téléphone me sert surtout pour mon travail ou pour le club d’échecs – aujourd’hui, il n’arrêta pas, comme s’il voulait rattraper tous ces jours d’un silence plus ou moins long. Les appels et les messages que je reçois me font malgré tout plaisir et je n’arrive pas à détacher un léger sourire de mon visage tout du long de la journée. Ça me fait du bien, de voir, d’entendre et de lire qu’on compte pour les autres. Ça donne une dimension importante à son existence et parfois, je dois bien avouer m’être posée pas mal de questions sur la mienne. Mais bon, aujourd’hui, je ne dois pas broyer du noir, pas avant ce soir en tout cas et le moment où je vais me retrouver devant ma sœur. Je redoute toujours cet instant où nos regards se croisent, où j’entends sa voix et où je dois lui répondre. Et dire que, enfants, nous étions de vrais Tom & Jerry, à nous chahuter gentiment, à nous courir après, à toujours essayer de tendre un piège à l’autre mais, au bout du compte, on s’aimait beaucoup et on s’entendait bien. Et puis il y a eu l’accident et tout a changé. Je ne peux désormais plus regarder Jean sans me souvenir que c’est à cause de notre engueulade, ce soir-là, que nous avons eu notre accident qui a coûté la vie de notre autre sœur. Si on ne s’était pas autant disputé, elle serait encore là, je n’aurais pas ce conflit permanent avec Jean et je ne serai pas dépendent de mes pilules pour dormir ou pour calmer mes nerfs. Ma vie serait si différente de celle qu’elle est…Mais on ne peut pas changer le passé. On doit apprendre à vivre avec ; c’est tout.

En fin de journée, je file donc sous la douche, tente de donner un air coiffé et correct à mes cheveux – ça me fait penser que je devrais reprendre un rendez-vous chez mon coiffeur tiens… - du déo, du parfum, un jean sombre, une chemise blanche et un pull bordeau en coton duquel je fais dépasser le col blanc de ma chemise. Je prends mon sac, mets ma veste en cuir et vérifie une dernière fois que Copernic a tout ce qu’il lui fait avant mon retour ce soir. Je lance un « bonne soirée » à l’attention de mes collocataires, assis sur le canapé du salon, attrape mes clés de voiture et prend la route pour rejoindre la demeure familiale. Je roule peut-être un quart d’heure tout au plus avant d’arriver. Mes parents me serrent dans leurs bras à grand renfort de « joyeux anniversaire mon chéri ! » et je réponds avec un « Merci », le sourire aux lèvres. Je demande après Jean mais ma mère me répond qu’elle n’est pas encore arrivée. Pourquoi ça ne m’étonne pas…pensais-je, connaissant le manque de ponctualité flagrant de ma sœur jumelle. Quoi qu’il en soit, mon père me dit qu’il va dans son bureau pour finir d’envoyer quelques e-mails en attendant son arrivée et ma mère nous laisse pour se rendre en vitesse au supermarché du coin car il lui manque un ingrédient pour la sauce qu’elle prépare avec notre plat de ce soir. Esseulé, je me sors une bière et vais m’installer dans le salon. Je pose mes pieds sur le rebord de la table basse et allume la télé quand j’entends un « Je suis là ! » en provenance de l’entrée, suivi d’une porte qui claque, un sac qu’on pose et des chaussures qu’on enlève à la va-vite. Je soupire et tourne le regard vers la porte donnant sur le hall d’entrée avant de voir ma sœur apparaître. On se regarde mais c’est elle qui me souhaite un joyeux anniversaire en premier d’un air aussi neutre que s’il s’était agit de son voisin qu’elle connait à peine :

A toi aussi, répondis-je sur le même ton et portant le goulot de ma bière à mes lèvres et en reportant mon attention sur un match de rugby que je ne regardais que distraitement. Papa bosse dans son bureau ; maman est sortie chercher un truc au supermarché, l’informais-je d’un air machinal, les yeux toujours braqués sur l’écran de télévision. Ça fait bien une demi-heure sinon plus qu’on t’attend, commentais-je, un brin agacé. Puis je la vois du coin de l’œil qui fait demi-tour, retourne vers le hall d’entrée et revient avec un paquet à la main. Un cadeau pour moi. Je me redresse, prends le paquet et l’ouvre. Ce sont mes chocolats préférés, le même cadeau comme tous les ans ou presque.

Merci, lui dis-je avec un très léger sourire. Puisqu’on se donne déjà nos cadeaux…Je me lève à mon tour et me dirige vers mon sac que j’avais posé sur un des fauteuils du salon. J’en sors une enveloppe contenant une carte cadeau à utiliser dans l’une des nouvelles boutiques bio-healthy qui a ouvert récemment dans Spring Hill. Je la lui tends en disant : J’espère que tu trouveras un truc qui te plaira. Je n’en suis pas totalement convaincu et pour cause : je ne sais pas, ou plutôt je ne sais plus, ce qu’aime ma propre sœur.

©️crack in time


HRP:
 


★ A SKY FULL OF STARS ★
Revenir en haut Aller en bas
 

in another life we're standing side by side ▽ holden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-