AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 then we'll dance till the morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 23 Fév 2021 - 22:30



Le rendez-vous avait été pris avec Lara quelques jours plus tôt et, le moins que l’on puisse dire, c’est que Naomi n’était pas sereine. Pourtant, rien dans son attitude ne laissait transparaître son incertitude : la silhouette élancée, le pas vif, elle avançait avec conviction dans le hall de l’Emporium Hotel. Une fois n’est pas coutume, le célèbre hôtel serait leur théâtre, où se dérouleraient toutes les scènes de leur nouvelle acte. Un lieu qu’elle connaissait bien, et qui lui donnait le sentiment de jouer à domicile, en quelque sorte. Son regard croisa celui du réceptionniste, vers lequel elle se dirigea pour réclamer son dû — une carte magnétique, qui lui ouvrirait les portes d’une des plus belles suites de l’Emporium. Ce dernier obtempéra et, pendant une fraction de seconde, Naomi se demanda s’il avait la moindre idée de ce qui se jouait sous son nez, et de ce qui se jouerait quelques étages plus haut dans quelques heures. Probablement, songea-t-elle, mais il avait au moins le mérite de rester parfaitement neutre. « Avez-vous des affaires que je dois faire monter ? » Demanda-t-il. Naomi hocha la tête, et se retourna légèrement pour observer un employé de l’hôtel, resté en retrait avec la housse qui contenait sa robe pour la soirée. Le réceptionniste inclina poliment la tête, lui tendit le précieux sésame qu’elle était venue chercher, et la libéra en prenant néanmoins soin de lui rappeler les commodités dont disposait l’hôtel. « Vous pouvez vous restaurer, ou aller boire un verre dans notre bar. Vos commandes peuvent aussi être directement montées en chambre, si vous en faites la demande. Nous vous souhaitons un agréable séjour parmi nous, Madame Carlson. » Elle opina du chef, économisant ses mots. Par précaution, par discrétion, mais aussi parce que plus l’échéance approchait, plus Naomi s’interrogeait sur le bien-fondé de ce combo danse - prostitution. Ce qui était d’autant plus inédit dans leur projet, c’était qu’il n’y aurait pas une seule et même actrice pour ces deux activités. Alors, ce que l’escort-girl craignait surtout, c’était que la formule proposée ne parvienne pas à convaincre les clients de Lara. Cette dernière lui avait pourtant assuré qu’ils savaient dans quoi ils mettaient les pieds, et quelles étaient les nouvelles possibilités qui s’ouvraient à eux. Ils s’étaient montrés curieux et enthousiastes, avait-elle dit. Mais jusqu’à quel point le seraient-ils, en fin de compte ?


L’ascenseur l’amena jusqu’au dernier étage. Pour cette première soirée, les filles avaient décidé de mettre les petits plats dans les grands, en louant une des suites les plus luxueuses de l’hôtel. Une façon subtile de prouver qu’elles avaient de hautes ambitions, et que leurs talents n’étaient ni bradés, ni accessibles à tout le monde. Créer le sentiment de toute puissance par le biais de la richesse du client — une vague sur laquelle Naomi surfait volontiers, depuis quelques années. Lara n’était vraisemblablement pas en reste, puisqu’elles étaient toutes les deux tombées d’accord relativement rapidement. L’escort-girl fit glisser la carte magnétique dans la fente prévue à cet effet, attendit une seconde, et poussa la porte de la chambre d’hôtel. Si de prime abord, tout semblait calme, l’escort-girl se rendit vite compte que Lara était déjà présente, et en pleine installation de son matériel. « Tu es là depuis longtemps ? » Demanda l’Australienne, en croisant le regard charbonneux de la danseuse. Cette dernière s’affairait déjà, et Naomi la regarda faire avec attention. Tout, absolument tout dans les gestes exécutés par Lara trahissait l’habitude de ce genre de situation et le professionnalisme dont elle faisait preuve. Elle était concentrée, et prit le temps nécessaire avant de répondre à l’escort-girl. « Tu sais déjà quelles sont les… Prestations qui t’ont été commandées pour ce soir ? » Naomi se dirigea naturellement vers la salle d’eau. Elle déposa sa trousse de maquillage face au miroir, attacha ses cheveux, et retira sa robe pour enfiler un des peignoirs qui était suspendu dans la salle de bain. On lui rapporterait bientôt sa robe de soirée mais, en attendant, elle préférait être dans une tenue confortable — ce qui lui permettait, aussi, d’éviter toute catastrophe au moment du maquillage.

@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 2 Mar 2021 - 21:58



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Encore une fois, tu te retrouves devant un réceptionniste de l’Emporium Hotel, les bras chargés, en train de donner le nom d’un client et d’indiquer que oui, tu fais bien partie de ses collègues de travail et tu es là pour la soirée prévue. Et encore une fois, tu te demandes si l’employé de l’autre côté du comptoir a la moindre idée de ce qui se passe, s’il choisit sciemment de fermer les yeux ou si au contraire, il te juge à chaque fois ou si cela le fait juste rire. Toi ? Cela te ferait mourir de rire, tout simplement, parce qu’à chaque fois, en fonction du client, c’est une excuse différente. Parfois, tu es la collègue, d’autres carrément l'épouse, ou la soeur, la cousine, la partenaire... tous des mensonges mais des mensonges nécessaires pour conserver un semblant d’anonymat et c’est toujours avec la même expression, un sourire poli et professionnel que tu tends la carte de crédit utilisée au moment de la réservation. Une chambre et une nuit payée par ton client, toi tu te contentes d’amener l'animation et la distraction, enfin, ce n’est pas juste toi ce soir et tu indiques que oui, ton autre collègue arrivera bientôt et qu’elle aura également besoin d’une clef et non, vraiment, tu n’as pas besoin d’aide avec toutes tes sacs.
Tu récupères le pass magnétique et t’éloignes déjà vers l’ascenseur, dans un claquement de talons, ta valise roulant derrière toi, le son rassurant et familier. Ce n’est pas que tu remets en doute le professionalisme des réceptionnistes ou même des concierges, c’est juste que tu ne fais confiance qu’à une seule personne ce soir et c’est bien toi. Quoi que... peut-être que tu fais confiance à Naomi, peut-être, tu ne le sais pas encore, ce soir, ce sera un très bon moyen de le déterminer et savoir sur quel pied danser quand l’escort est concernée. Tu le sais que c’est une bonne idée, autant pour elle que pour toi que... pour votre client, alors, cela ne peut que bien se passer, pas vrai ? Tu pousses la porte de la suite et tu es presque impressionnée, il s’agit d’une des meilleures suites de l’hôtel, apparemment, quelqu’un veut passer une bonne soirée. Tu fais le tour des lieux rapidement et tu décides d’installer ton matériel près du bar, ta sono, tes propres projecteurs et tu es en train d’installer ta barre de pole dance portable, quand quelqu’un d’autre rentre dans la chambre.
Tu n’es guère surprise de voir Naomi, du tout et tu lui lances un clin d’oeil, terminant ton installation, tout en répondant. "Non, juste depuis une vingtaine de minutes, je voulais voir quelle chambre on a ce soir, et on est plutôt chanceuses..." Tu as un geste de la main vers le reste de la suite, pour qu’elle le constate par elle-même, sa dernière question est plus que prévisible, tu ne lui as rien révélé sur le client jusqu’ici, gardant les informations cruciales loin de vos échanges de texto, question de prudence. Naomi s’éclipse dans la salle de bain et quand la barre est dressée, tu es enfin contente et tu pousses un soupir, te tournant vers l’autre jeune femme qui revient en peignoire. "Andrew, il veut qu’on l’appelle Andrew, je ne sais pas si c’est son vrai prénom ou pas et très franchement, on sait toutes les deux que ça ne fait aucune différence." Tu dis cela avec un léger sourire sur le visage, car il s’agit de la stricte vérité, avant de poursuivre. "C’est un de mes clients réguliers et de ceux qui suivent les règles. Il est agent sportif de ce que je sais... Il aime bien parler et qu’on l’écoute donc ne soit pas étonnée, tu n’as pas forcément besoin de répondre..."
Parce que tu ne comptes pas proposer les services de Naomi à n’importe qui dans un premier temps, et quitte à tester le concept, autant le faire avec quelqu’un qui... a déjà fait ses preuves dira t-on. Tu hausses les épaules, avant de pencher vers ton sac à toi, cherchant ta trousse de maquillage ainsi que ta tenue du jour.  "Oh et il est marié. Mais je suppose que ce n’est pas un problème pour toi, non?" Tu te tournes soudainement vers Naomi, réalisant que c’est quelque chose que tu aurais sans doute dû ou pu préciser un peu plus tôt.



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyJeu 18 Mar 2021 - 20:45



« Ce n’est pas chiant de devoir installer tout ton attirail à chaque fois ? » Demanda l’escort-girl en pointant du bout de son index manucuré la barre de pole dance que Lara était en train d’installer. Puisqu’elles allaient s’associer le temps d’une soirée — et davantage si les choses se passaient bien — autant se montrer un peu plus ouverte et un peu plus agréable que d’ordinaire. Les deux femmes s’accordèrent ensuite sur un point : la chambre que le client de Lara avait réservé était idéale. Pour leur première soirée en duo, elles avaient été gâtées. « Je confirme. » Dit-il en inclinant la tête. Comme Lara, elle avait jeté un coup d’oeil assez attentif au lieu. La chambre principale était grande et spacieuse. La salle de bain offrait tout le luxe que l’on pouvait espérer — douche et baignoire, histoire de satisfaire les clients les plus compliqués. Quant au salon, il pouvait accueillir une bonne dizaine de personnes, sans qu’aucun des convives ne se sentent à l’étroit. « Dois-je en conclure que ton client est plutôt généreux ? » Demanda-t-elle, espérant que Lara répondrait positivement. Parce que ce n’était pas le tout d’impressionner les copains (enfin, si copains il y avait, évidemment) ; ni la danseuse ni l’escort n’étaient là pour ramasser quelques miettes. Et elles allaient tout faire pour prouver que leur association, loin d’être sotte, était au contraire la meilleure des formules. Ambitieuses jusqu’au bout des ongles, Lara et Naomi faisaient partie de la haute, et ne fréquentaient que le gratin de Brisbane. Du haut standing, sinon rien.


Ce client, qui répondait au prénom d’Andrew, semblait être un habitué pour Lara. En tout cas, il l’était suffisamment pour s’être un minimum confié à elle — à moins qu’il soit du genre volubile, expressif et très fier de lui. Ce qui semblait être le cas, vu les propos de la danseuse. « Sensible à la flatterie ? » Demanda l’escort-girl, alors qu’elle refermait le peignoir sur ses hanches. Si tel était le cas, elle ne serait pas surprise : parmi ses clients, les hommes étaient rarement timides et discrets. Bien au contraire : ils prenaient de la place, ils parlaient fort, et ils avaient à coeur de montrer qu’ils étaient meilleurs que n’importe quel autre. L’escort-girl n’avait jamais été impressionnée, trouvant ces attitudes ridicules. Mais elle avait été suffisamment finaude pour ne rien en dire, et pour flatter leurs égos déjà surdimensionnés — ce qui n’était jamais pour leur déplaire. « Non, absolument pas. » Confirma Naomi en haussant les épaules, alors que Lara souhaitait s’assurer que le fait que leur client soit marié ne lui pose aucun souci. D’une certaine façon, elle trouvait l’attitude de sa peut-être nouvelle collaboratrice mignonne. Mignonne, parce que légèrement naïve. Mais surtout, elle lui prouvait qu’elle ne connaissait pas grand-chose au monde dans lequel Naomi évoluait — et à vrai dire, c’était mieux ainsi. Au moins, elle était préservée. L’escort-girl ricana, et passa machinalement une main dans ses cheveux ondulés. « Ce n’est pas comme si je comptais faire ma vie avec lui. » Elle aurait de toute façon du mal à lui passer la bague au doigt, puisqu’une autre fille avait déjà pris cette place. « C’est ton client, je te le laisse. » Ajouta l’escort avec un clin d’oeil. Elle plaisantait, bien sûr : Lara lui avait déjà fait comprendre qu’elle ne mêlait jamais le travail avec la vie privée. Une bonne chose, vu le milieu dans lequel elles évoluaient toutes les deux. « C’est un private show, ou il a invité quelques copains ? » Demanda l’escort-girl, avant d’enchaîner : « Alors, dis-moi tout : qu’est-ce que tu lui as vendu, exactement, comme concept ? » Puisque les deux filles allaient collaborer le temps d’une soirée, autant qu’elles soient toutes les deux sur la même longueur d’onde. Naomi ouvrit sa trousse de maquillage, en extirpa quelques produits et crayons en tout genre, qu’elle disposa judicieusement sur le rebord du miroir. Elle se pencha sur son reflet, vérifia qu’elle était bien démaquillée, et entreprit son rituel avant chaque soirée — crème hydratante, pour commencer. « A quelle heure Andrew doit-il arriver ? » Demanda Naomi, alors que ses doigts étalaient avec précision la crème sur sa peau.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptySam 3 Avr 2021 - 16:17



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
"On finit par s’habituer... ça ne me prend plus qu’une quinzaine de minutes maintenant, avant c’était trente, donc moi je dis, il y a du progrès et c’est tant mieux." Que tu réponds simplement à Naomi, et puis, tu préfères installer ton propre matériel, au moins, tu as la garanti que cela est bien fait. Et plus que tout, tu ne dépends de personne pour le faire, c’est une question de principes après tout, et ça, tu te dis que c’est quelque chose que l’escort peut facilement comprendre. Tu ne sais pas comment se passe les débuts de soirée avec ses clients, tu imagines qu’il y a sûrement des dîners dans les restaurants le plus chers de la ville, beaucoup d’alcool, beaucoup de fausse innocence... avant de passer directement au dessert, pas vrai ? Ou alors non, peut-être que ta vision des choses est totalement faussée, quoi qu’il en soit, tu sais que tu es avec une autre professionnelle ce soir, et tu as déjà mis tes propres insultes de côtés, bien décidée à ne pas antagoniser Naomi pendant les prochaines heures.
Vous êtes là pour travailler, certes, vous n’êtes pas obligées de devenir les meilleures amies du monde, mais cela doit rester civil et c’est tout ce que tu demandes. Une fois ton matériel installé, tu as un léger sourire sur les lèvres, rangeant ton sac vide dans un des placards, là où il ne fera pas tâche avec le reste du décor plus que luxueux à souhait. Non vraiment, tu es certaine que si tu savais le prix de la chambre d’hôtel, tu en aurais le tournis. Pour le moment, tu te concentres sur ton autre sac, le transportant jusqu’à la salle de bain, haussant les épaules à la prochaine question de Naomi. Tu lui adresses un regard qui veut tout dire, pas surprise de la voir plus qu’à l’aise dans ce décor, et oui, il faut l’avouer, plus que jolie. Au point de payer pour ses services ? Cela, tu n’en es pas vraiment certaine. "Je veux dire... c’est un homme, il paye pour son divertissement et il est prêt à mentir à sa femme, donc oui, il aime la flatterie." Tu dis cela en tentant de garder tes propres convictions et le jugement le plus loin possible, tu n’es pas innocente, tu n’as jamais été dans une vraie relation, mais parfois, tu te demandes à quoi bon ? A quoi bon jurer amour et fidélité à une seule personne, si ce n’est pas pour lui montrer toutes les parties de soi-même et pour aller voir ailleurs à la première occasion ? Absolument aucun intérêt.
Si tu étais dans une relation, tu ferais des efforts pour que cela fonctionne et dans le cas contraire, tu aurais la décence d’y mettre fin avant d’aller voir ailleurs. Tous ces mensonges, toutes ces petites cachoteries... certes, cela en stimule plus d’un, mais toi ? Tu ne comprends vraiment pas, et tu ne comprendras jamais et ce, même si ta ligne de métier profite largement de ceux qui commettent ce genre de petites indiscrétion.s Largement d’ailleurs. "C’est juste lui, il n’est pas du genre à partager et pour un premier essai, je me suis dit que c’était tant mieux." Autant commencer doucement, il n’y a pas vraiment de manuel d’instruction pour ce que vous tentez de faire, ou pour ce nouveau partenariat. Tu as un autre haussement d’épaules, avant d’abandonner tes chaussures ainsi que le reste de ta tenue, prête à enfiler ton autre tenue de scène, beaucoup plus légère et beaucoup plus aguicheuse. Tu fais cela en continuant de parler, pas du tout dérangée par ta semi-nudité ou la présence de Naomi, trop habituée à faire ce que tu fais. "Je lui ai dit que s’il payait le prix fort, il ne serait pas obligé de partir une fois le lap dance fini et qu’il pourrait encore plus se détendre. Heureusement, il n’est pas idiot, il a compris mon sous-entendu."
Tu as un léger rire à la fin de ta phrase, continuant toujours de te changer et réglant les différentes parties de ta tenues et autres boucles pour pouvoir être le plus à l’aise dans tes mouvements. Et étrangement, tu te sens beaucoup mieux ainsi, qu’en jean ; non vraiment tu ne l’expliques pas du tout. "Il a payé pour l’hôtel, il te paiera toi directement et il repartira sans poser de question. Un client simple." Tu dis cela en sortant ta perruque de ton sac, la brossant comme il se faut et pour ne rien laisser au hasard. "Il arrive dans une demi-heure, ce qui me laisse le temps de me changer... et toi de finir de te préparer." Tout est réglé, certes cela n’est pas une soirée normale, mais cela ne veut pas dire qu’il va forcément se passer quelque chose de mal, pas vrai ? "Je suppose que tu n’es pas nerveuse." Ce n’est pas vraiment une question, que tu réalises l’instant suivant, et même si c’était le cas, tu doutes que Naomi se confie maintenant, ou même auprès de toi.

Spoiler:
 



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptySam 10 Avr 2021 - 21:45



L’escort-girl hocha la tête, et enchaîna avec une autre question qui lui brûlait les lèvres : « Depuis combien de temps tu fais ça, exactement ? » Suite aux quelques discussions que les deux femmes avaient eu, Naomi en avait déduit que Lara n’était pas une novice dans son domaine. Elle avait parlé avec assurance, détermination, et professionnalisme. L’escort-girl avait toujours et volontairement réduit l’Australienne à sa danse et à son effeuillage, désireuse de marquer une différence entre elles. Non, elles ne faisaient pas la même chose. Si leur implication était probablement la même, Naomi franchissait des barrières que la danseuse ne faisait qu’effleurer. Et finalement, peut-être que Lara avait raison : peut-être que leur duo serait un combo idéal. Gagnant à chaque fois. C’était, en tout cas, ce qu’elles espéraient.


« Je vois le genre. » Déclara Naomi en ricanant, amusée. L’escort-girl avait toujours trouvé ironique d’avoir affaire à des clients qui ne voulaient qu’une exclusivité et qui nourrissaient le fantasme d’être les seuls dans cette situation. Ces mêmes clients n’étaient-ils pas, bien souvent, indisponibles puisque mariés ? Qu’auraient-ils dit ou fait, s’ils avaient appris que leur femme se livrait aux mêmes écarts qu’eux ? Comment réagiraient-ils ? Elle mettrait sa main à couper qu’ils ne seraient ni ravis, ni franchement réceptifs à cette idée. Sans être une féministe pure et dure, l’Australienne trouvait écoeurante cette forme latente de patriarcat. « Mais tu as raison : un seul client, pour un premier essai, ce sera plus facile à gérer. » Elles pourraient se coordonner, faire des tests, déterminer précisément les rôles qu’elles auraient et à quel moment l’un ou l’autre devrait intervenir. « Parfait. » Dit-elle finalement, alors que Lara sortait la tenue qu’elle s’apprêtait à enfiler. « Ce n’est pas trop… J’en sais rien, serré ? Ou désagréable à porter ? » Demanda l’escort-girl en arquant un sourcil, alors qu’elle s’emparait du soutien-gorge de la danseuse. Elle était loin des ensembles en dentelle auxquels Naomi était habituée — mais sans doute était-ce dû aux mouvements qu’elle devait faire, dans le cadre de sa chorégraphie. Elle tendit finalement son haut à la danseuse, et entreprit de maquiller son teint. « On en rêve toutes. » Plaisanta l’Australienne, alors que Lara lui faisait remarquer que leur client de la soirée était quelqu’un de simple. Elle ne s’en plaignait pas, Naomi : un peu de facilité la changeait des clients coriaces et parfois malhonnêtes. Sur ce point là, le soutien du Club (et plus précisément de Mitchell) lui manquerait : c’était lui qui était en charge des tractations financières, et qui agissait en cas de difficulté de payement. « J’ai opté pour du court, et du rouge. » Dit-elle en allant chercher sa robe, qui était rangée dans une housse pour la protéger. Et pour éviter les soupçons quant à ses activités, aussi. « Femme fatale, sans être vulgaire. » Expliqua-t-elle en sortant la robe de sa housse. Elle la montra à la danseuse, désireuse d’avoir son avis sur son choix. Après tout, Lara connaissait son client, et savait mieux qu’elle ce qu’il aimait.


« Pas vraiment stressée, non. » Avoua-t-elle en haussant les épaules, alors qu’elle se penchait sur son propre reflet pour maquiller ses yeux clairs. Elle déposa de la matière, qu’elle étira savamment, avec des gestes sûrs et précis. Elle ne manquait pas de pratique, Naomi : elle ne sortait jamais au naturel, sans être tirée à quatre épingles. « Mais je me mets beaucoup de pression, quand il s’agit d’un nouveau client. » Admit-elle, avant de s’emparer de son eye-liner. Elle ne s’étendit pas davantage dans ses explications ; à quoi bon ? Les deux Australiennes n’étaient pas amies ; tout juste pouvait-on parler de collaboration. « Pourquoi, tu l’es toi, nerveuse ? » Demanda-t-elle en arquant un sourcil, suspendant son crayon de maquillage avant de passer à l’application. Si tel était le cas, Naomi préférait être immédiatement mise au courant. Elle pourrait, au besoin, intervenir pour divertir ce client chanceux. Détourner son attention de la danseuse, le temps que celle-ci puisse reprendre ses esprits ou s’éclipser discrètement. Après tout, puisqu’elles envisageaient une collaboration… Mieux valait que l’une soit dans les starting blocks pour agir, si l’autre faisait preuve d’une quelconque défaillance. Et ça valait dans les deux sens, naturellement.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyVen 30 Avr 2021 - 14:58



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Tu réalises, et avec un temps de retard, tandis que tu fais un rapide tour sur toi-même devant l'énorme miroir de la salle de bain pour t'observer sous tous les angles, que c'est la conversation la plus neutre que tu as jamais eue avec Naomi. Et c'est vrai, personne ne s'envoie de piques, pas de sourires hypocrites, personne ne roule des yeux c'est... normal. Juste de professionnelles en train de se préparer pour leur mission de la soirée, en échangeant quelques simples mots. C'est nouveau, un peu déroutant quand on y pense et quand la jolie brune te demande depuis combien de temps tu exerces ce métier-là, tu dois marquer un temps d'arrêt, pour calculer dans ta tête, et te rendre compte que tu n'es plus une amatrice. "Hmm depuis deux ans et demi, bientôt trois ans... et toi ?" Non vraiment, tu n'es plus une débutante, et tu pourrais ajouter que le plan n'a jamais été de te lancer dans une telle carrière ou encore de te retrouver là ce soir, quand tu as laissé tomber les études pour te concentrer sur la danse, tu n'avais aucune idée de quoi serait fait les prochains mois. Tu ne regrettes rien, bien sûr que non, combien de personnes peuvent dire qu'elles vivent de leur passion ? Très peu, tu en es certaine.
Tu gardes cela pour toi, pas prête à partager tout ceci avec Naomi, critiquer la gent masculine est une chose, faire des confessions en est une autre. Elle t'interroge sur ta tenue du soir, avant de te montrer la sienne et tu hoches la tête avant de répondre :  "Cela peut paraitre totalement cliché, mais je suis beaucoup plus confortable en sous-vêtements et dans mes tenues de scène que dans mes vêtements normaux. Je sais qu'un psy s'amuserait à me trouver des défauts, mais moi je ne me pose pas de question et je me dis que je suis faite pour ce métier, tu vois ?" Là encore il s'agit de la stricte vérité, tu as choisi de ne pas trop analyser ce que tu faisais, tu danses, cela rapporte gros, il ne s'agit pas juste de te déshabiller, c'est beaucoup plus compliqué que cela et tu aimerais qu'un peu plus de gens le réalisent petit à petit.  "C'est parfait." Que tu lâches en te tournant vers Naomi, car tu n'es pas hypocrite et que la jeune femme est vraiment jolie et que la tenue lui va à la perfection. N'importe qui voudrait lui demander son numéro de téléphone en la voyant accoudée à un comptoir d'un bar, tu comprends tout à fait l'attraction. Elle termine de se maquiller tandis que tu mets de l'ordre dans tes affaires, les mettant hors de la vue de tous, au cas où votre client aurait besoin d'utiliser la salle de bain.
Naomi te retourne ta question à juste titre et tu hausses les épaules : "Hmm ce n'est pas vraiment de la nervosité... j'ai hâte qu'il arrive dans un sens pour qu'on puisse commencer... encore une fois, je crois que je suis vraiment faite pour ce métier." Tu ne sais pas vraiment comme expliquer les quelques minutes avant une performance, ce n'est définitivement pas de la nervosité, ni du stress, c'est sûrement l'adrénaline qui est dans tes veines qui fait que tu es incapable de tenir en place. Et, presque pour vous rappeler pourquoi vous êtes là, ton téléphone se manifeste, pas ton téléphone personnel mais bien pour celui que tu utilises pour le boulot et un rapide coup d'œil te fait comprendre que votre première "expérience" est sur le point de commencer. "Il vient de descendre de son taxi." Que tu annonces à Naomi, indiquant qu'il ne vous reste plus que cinq minutes où vous ne serez que toutes les deux. Tu ranges ton téléphone portable dans ton sac, avant de te tourner vers la brune. "Bon je pense que je vais rester avec vous une heure ou deux et ensuite m'éclipser le temps que tu fasses ton boulot, et tu m'envoies un sms quand je peux revenir, ça te va ?" Cela te parait être un très bon compromis et dans tous les cas, que tu te retiens de dire, il faut laisser le client penser qu'il est aux commandes et que c'est lui qui décide où et quand. Car oui, c'est bien pour cela que les clients payent le prix fort, pour l'illusion du contrôle et pour une expérience unique. Pas le temps de répondre, on tape déjà à la porte et tu prends les devants, allant accueillir votre invité.
"C'est parti." Que tu murmures face à la porte, tu prends une profonde inspiration, avant d'ouvrir la porte et d'accueillir l'homme bien plus âgé que toi qui se trouve de l'autre côté. Et vu le regard appréciateur qu'il te lance, tu as très bien choisi ta tenue. "Bonsoir Andrew, toujours un plaisir de te voir, laisse-moi te présenter ma nouvelle collègue..." Tu laisses Naomi finir la phrase pour toi tandis qu'Andrew rentre dans la suite, la laissant décider si elle utilise un pseudonyme ce soir ou pas.



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyJeu 6 Mai 2021 - 19:25



Avec un brin de nostalgie, Naomi se souvint de se première rencontre avec Steven. Grand, brun ténébreux, et un regard de braise qui vous transperçait presque littéralement. Il était resté assis au bar toute la soirée, et il ne l’avait pas quittée des yeux, alors qu’elle se trémoussait sur la piste de danse. Dans un premier temps, la jeune Sofiya (qui s'avérait être le vrai prénom de Naomi) avait été flattée. Un sourire avait glissé sur ses lèvres pulpeuses, et elle s’était amusée tout au long de la soirée, vérifiant de temps à autre que le regard de cet inconnu était toujours posé sur elle. Et au bout de la nuit, alors qu’elle avait récupéré ses affaires, l’homme était venu se présenter ; il s’appelait Steven, et il souhaitait s’entretenir avec elle le plus vite possible pour un éventuel travail. Elle avait été perplexe, mais avait finalement accepté puisqu’il lui fixait un rendez-vous dès le lendemain dans un bar fréquenté du centre-ville, en milieu d’après-midi. « Depuis dix ans, environ. » Déclara l’escort-girl sur un ton plus bas, alors que la danseuse lui retournait la question. Même si elle était plus âgée que sa potentielle nouvelle collaboratrice, Naomi ne s’attendait pas à ce que leur ancienneté dans leur branche respective soit aussi conséquente. « Et du coup, comment tu as atterri dans ce milieu ? » Demanda-t-elle, curieuse. Le monde de la nuit était très spécifique, et derrière les strass et les paillettes, Naomi savait pertinemment que se faire une place (qui plus est sur le long terme) n’était pas chose aisée. Mais visiblement, Lara était suffisamment douée et suffisamment maligne pour joliment mener sa barque. « Je promets qu’après, j’arrête avec mes questions. » Pour la soirée, en tout cas. Elle en aurait suffisamment appris pour cette première tentative de collaboration — qui, au vu du professionnalisme de Lara et de leur motivation à toutes les deux, risquait d’être réitérée prochainement.

« Peut-être parce que tu as le sentiment d’être toi-même dans cette tenue. » Suggéra l’escort-girl en haussant les épaules, alors que Lara admettait se sentir à l’aise dans ses vêtements de danse. Elle ricana lorsqu’elle évoqua les psys, et secoua la tête. « J’ai déjà eu des clients psys. Je t’assure, ils avaient tous un grain. » À tel point qu’elle était à deux doigts d’en faire une généralité. « Si ça te convient, in fine, c’est l’essentiel. On s’en fout de ce que peuvent penser les autres. » Conclut l’Australienne avec un sourire amusé. Elle n’était pas du genre à s’embarrasser du qu’en dira-t-on, ou des messes basses qui pourraient être chuchotées sur son chemin. Elle avait l’habitude, Naomi ; avec le temps, elle avait simplement arrêté d’y prêter une oreille attentive.

« Je comprends. » Contrairement à la danseuse, les moments préférés de l’escort-girl dans son domaine ne se passaient pas entre les draps. Non, ce que Naomi préférait, elle, c’était la séduction. Les regards brûlants, les mots à double-sens, la tension qui devenait palpable. « C’est parfait. » Concéda l’Australienne en hochant la tête. « On devrait peut-être aussi se prévoir une sorte de code. » L’air perplexe de Lara fit soudainement prendre conscience à Naomi que, contrairement à elle, elle n’avait vraisemblablement jamais bénéficié d’un protecteur. « Tu sais, au cas où les choses tournent mal. » Précisa l’escort-girl en faisant la moue. C’était toujours une possibilité, qui se trouvait décuplée quand l’alcool et la drogue rentraient dans l’équation. « Même si je ne doute pas de ton client… Il vaut mieux être prudentes. » Surtout dans leur monde. Surtout, aussi, parce qu’elles étaient deux femmes. Et contrairement aux deals négociés avec le Club, si Naomi avait le moindre souci ce soir, personne n’interviendrait. Personne ne volerait à son secours. Personne ne serait dans les parages, à cinq minutes maximum, pour intervenir. Sur certains points, l’organisation (ironiquement, presque militaire) du Club lui manquerait. Ses pensées furent interrompues par quelques coups légers frappés à la porte, qui indiquaient aux deux femmes que leur client venait d’arriver. Elles échangèrent un regard complice, et Lara s’avança vers la porte pour accueillir Andrew. L’escort-girl profita des quelques secondes de répit qu’elle avait pour observer cet homme, qui s’avérait être un parfait inconnu. Plus âgé, les cheveux grisonnants, et des traits anguleux. Habitué d’avoir affaire à Lara, si on en croyait le sourire charmeur qu’il lui adressait, alors que ses yeux semblaient la déshabiller mentalement. « Naomi, enchantée. » Dit-elle en inclinant légèrement la tête. Ses boucles brunes dévalèrent le long de son visage, répandant sur son chemin un agréable parfum. Elle avait choisi quelque chose de floral et de léger, qui possédait une touche sucrée mais n’était pas entêtant. Le sourire qu’il lui adressa confirma que ce premier contact ne lui déplaisait pas. L’escort-girl, loin d’être intimidée par cet homme qu’elle n’avait jamais vu auparavant, se dirigea vers le salon de la suite. Elle fit balancer ses hanches de droite à gauche à chaque pas qu’elle faisait, consciente que ce léger déhanché attirait souvent l’oeil de la gent masculine. Pour leur plus grand plaisir, évidemment.


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 11 Mai 2021 - 23:08




≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
En étant toutes les deux réunies ici ce soir, vous accumulez beaucoup d'expérience et si tu es bien incapable de deviner l'âge de Naomi, et vraiment c'est un compliment que tu lui fais, tu te retiens de lui faire remarquer que oui, dix ans c'est long. Mais comme elle le fait si bien remarquer, elle-même quand on trouve sa ligne de métier et qu'on peut en plus être soi-même... pourquoi ne pas continuer, plutôt que de s'encombrer de détails qui n'ont pas vraiment lieu d'être et qui embrouillent l'esprit plus qu'autre chose ? Mais l'escort te rappelle et à juste titre, que vous allez être dans une position plus que vulnérable vu vos métiers respectifs et tu prends le temps, avant d'accueillir votre client et les quelques minutes que vous avez encore toutes les deux pour lui répondre :  "Un code c'est une bonne idée... " Une très bonne idée, et puis il faut l'avouer, tu as souvent l'habitude d'être toute seule avec plusieurs clients dans ce genre de suite. En général, tu donnes à un gros pourboire à un des agents de sécurité pour garder un œil sur toi et venir taper à la porte histoire de t'assurer que tu vas bien.
Mais pas besoin de cela ce soir, Naomi est là et tu réalises que cela t'enlève une grosse épine du pied ou du talon... peu importe. "Oh je sais, je ne bois pas d'alcool, genre du tout, donc si je te dis à toi que j'ai soudainement envie d'un verre de whisky, c'est que quelque chose ne va pas du tout.. et vice-versa, okay?" Car il ne faut pas que le code soit trop évident et il faut que le client est toujours l'air d'avoir le contrôle. Tu n'as jamais eu de problèmes avec Andrew à dire vrai et il est toujours généreux avec les pourboires, mais l'autre brune marque un point de plus, c'est ton client à toi pour le moment et il est sur le point de devenir votre client l'instant suivant. Et Andrew le devient au moment où il passe la porte et après l'avoir salué, tu laisses Naomi se présenter toute seule, elle utilise le prénom que tu lui connais, et toi aussi, tu es Lara ce soir, cela rend les choses beaucoup plus simples. Tu refermes la porte derrière lui, et te retourne juste pour voir Naomi lui adresser un regard que tu qualifierais d'aguicheur et trop travaillé pour être naturel. Mais tu ne peux pas la juger, elle est là pour vendre un fantasme, l'illusion et ... toi aussi. "Je vous laisse faire connaissance et ensuite je pourrais commencer..." Que tu lances à l'adresse de Naomi et d'Andrew, plus à l'adresse d'Andrew que tu réalises quelques secondes plus tard, dépassant Naomi pour faire les derniers réglages de ta sono.
Les clients des chambres environnantes vont sûrement te détester, mais c'est un maigre prix à payer que tu penses avec un sourire sur le visage. Tu suis tout de même l'échange entre Naomi et Andrew du coin de l'œil, souhaitant que la soirée se passe sans encombres et pour t'assurer que Naomi et toi, vous repartirez en un seul morceau. "Cela me va parfaitement... je suppose que Lara vous a déjà dit que je suis le client exemplaire, je suis juste là pour passer un bon moment..." Il a presque l'air d'un gentleman, que tu te dis en grimaçant intérieurement, intérieurement seulement, tu restes une pro, c'est juste que le charme ne prend absolument pas, cela ne marcherait pas du tout dans un autre contexte... Andrew a quelque chose de trop entre les jambes selon toi et en dehors de ton boulot, faire la conversation avec quelqu'un du sexe opposé, ne t'intéresse pas... du tout. Il serre la main de Naomi, peut-être un peu trop longuement et peut-être que ses doigts dérivent sur le poignet de l'autre femme mais tu ne lui en tiens pas rigueur, c'est bien pour cela qu'il a payé non ? Il continue de faire la conversation en empruntant le chemin du bar, naturellement, se servant déjà généreusement et tu regardes Andrew tendre la carte du room service à Naomi. "Vous pouvez commander tout ce que vous voulez." Bien naturellement, et tu ne les presses pas, l'un comme l'autre, c'est eux qui décident où et quand et il s'agit de créer une bonne ambiance, pour qu'Andrew se sente suffisamment généreux pour les pourboires. Vous avez déjà été payées et tu ne dis jamais non à de l'extra.
Et le bon moment semble arriver quand il prend place sur un des fauteuils plus que chers, guidant Naomi pour qu'elle s'installe sur ses genoux. C'est maintenant ou jamais, que tu penses en lançant la musique, tu connais les goûts d'Andrew et tu sais déjà qu'il n'aime pas les morceaux entrainants et endiablés, non, au contraire, il aime prendre son temps et se sentir spécial. Aussi, au son de la mélodie, tu lui lances un clin d'œil avant de commencer à te déhancher au son de la musique, tes bras suivant le rythme au-dessus de ta tête. Tout cela parait presque sans effort, presque, que tu te dis en passant un bras autour de la barre métallique, prête à faire démarrer le vrai spectacle.

Spoiler:
 



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyDim 23 Mai 2021 - 20:15



Naomi ne doutait pas du client de Lara, ni de son sérieux. Elle lui avait assuré qu’Andrew était un client fidèle, bon payeur, et respectueux. Alors, Naomi avait décidé d’oublier leurs querelles passées — liées essentiellement à leurs professions respectives — et de lui faire entièrement confiance. Si Lara avait choisi Andrew comme client pour lancer leur collaboration, qu’elles voulaient toutes les deux faire fructifier, alors c’était qu’il en valait la peine. « Parfait. » Déclara Naomi en inclinant légèrement la tête. Elle était contente (et rassurée) que la danseuse adhère à cette idée de code afin de se protéger mutuellement. Dans leur milieu, et a fortiori lorsque l’on était une femme, mieux valait anticiper et se préserver le plus possible. Auparavant, l’escort-girl bénéficiait de la protection du Club ; désormais, elle ne pourrait plus compter que sur elle-même et sur Lara, lorsqu’elles auraient un client commun. « On garde le whisky pour code. » Si Lara ne buvait jamais d’alcool dans le cadre de son travail, ce n’était pas le cas de Naomi. L’escort-girl, à plus forte raison lorsqu’elle était en compagnie d’un client qu’elle ne connaissait pas, aimait se détendre en sirotant un cocktail, ou en s’enivrant avec du champagne. L’alcool désinhibait les clients les plus angoissés et les moins courageux, et donnait une assurance à toute épreuve à Naomi.


Elles avaient à peine défini leur code qu’Andrew frappait à la porte. Lara se déplaça pour l’accueillir, et l’Australienne lui emboîta le pas : puisque ce client était leur premier en commun, autant mettre les petits plats dans les grands. Naomi offrit au nouvel arrivant le plus beau des sourires, avant de se détourner pour retourner dans la pièce de vie de la suite qu’Andrew s’était chargé de réserver. Alors que Lara vaquait à ses occupations pour préparer le lancement de son show, Andrew et Naomi entreprirent de faire connaissance — comme la danseuse l’avait suggéré. Par chance, le client n’était ni un grand timide, ni un novice : la conversation se fit donc facilement. « C’est effectivement ce qu’elle m’a dit… » Confirma l’escort-girl, alors que ses lèvres s’étirèrent en un sourire malicieux. Et si Lara ne l’avait pas dit avec ces mots-là, c’était pourtant l’essence du message qu’elle avait voulu lui faire passer. « … Et c’est parfait. Après tout, nous sommes tous là pour passer un bon moment, n’est-ce pas ? » L’escort-girl sous-entendait clairement que, ce soir, leur client ne serait pas la seule personne à profiter. Elle se sortait volontairement de sa condition de travailleuse du sexe, pour lui faire croire qu’elle aussi allait passer un bon moment en sa compagnie. Qu’il serait celui, le seul et l’unique, à lui faire passer un agréable moment ce soir. Cette simple phrase eut l’effet escompté ; elle sentit les doigts d’Andrew s’enrouler autour de son poignet, pour l’inviter à le suivre près du bar de la chambre. « Merci. » Murmura Naomi en inclinant légèrement la tête, alors qu’Andrew lui tendait la carte du room-service. L’escort-girl y jeta un rapide coup d’oeil, et releva finalement les yeux vers son interlocuteur. « Il y a quelque chose en particulier qui vous ferait plaisir ? » Demanda-t-elle en plongeant son regard clair dans le sien. Il secoua la tête avec détachement, donnant à Naomi l’impression qu’elle pouvait gérer comme elle le voulait. Après quelques instants de réflexion, elle passa commande — et la récupéra quelques minutes plus tard. Maintenant que la bouteille de champagne et les flûtes étaient montées, les choses sérieuses pouvaient commencer.


Andrew se dirigea d’un pas décidé vers le fauteuil qui faisait face à la barre de danse de Lara, et entraîna Naomi à sa suite. Sans grande surprise, il l’invita à s’asseoir sur ses genoux — ce qu’elle fit, sans la moindre seconde d’hésitation. Une des mains d’Andrew vint prendre place sur les cuisses dénudées de l’escort-girl, tandis que Lara commençait son show. Les yeux de Naomi se perdirent sur le spectacle qu’offrait la danseuse aux yeux attentifs de son client. Elle enroulait ses bras et ses jambes avec grâce et volupté autour de la barre de pole-dance, en suivant le rythme de la chanson qu’elle avait lancé. Ses cheveux virevoltaient au gré de ses mouvements, et ses yeux charbonneux cherchait inlassablement ceux d’Andrew. Elle savait y faire, c’était indéniable. On sentait l’habitude, mais aussi tout le travail qu’il y avait derrière, pour fournir une prestation sans fausse note. L’escort-girl se pencha légèrement pour servir le champagne, et tendit un verre à son client de ce soir. Elle fit tinter leurs verres, goûta au millésimé, et vit le rythme de Lara ralentir momentanément. Alors, elle reposa sa flûte de champagne sur la table basse, se décala légèrement dans le fauteuil, et déposa sa tête sur l’épaule d’Andrew. Elle avança sa bouche jusqu’à son cou, offert, qu’elle embrassa du bout des lèvres, tandis que sa main droite retirait les deux premiers boutons de sa chemise. Elle se créa un espace dans lequel elle n’hésita pas une seule seconde à se faufiler, tandis que Lara reprenait de plus belle. Naomi perçut le frisson de leur client qui, à cet instant, ne devait pas regretter de s’être laissé tenter par les deux naïades qui stimulaient l’ensemble de ses sens.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 1 Juin 2021 - 13:48



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Le show a commencé, plus que commencé maintenant et ce sont les regards de ton client et de Naomi qui sont désormais braqués sur toi, ces derniers attendant sûrement d’être distraits. Et de voir ce que tu vaux. Dans un sens, une partie de toi, la plus fière très certainement, est contente que Naomi soit là et que l’autre jeune femme puisse voir ce que tu fais de mieux. Parce que oui, c’est ce que tu fais de mieux et même quand tu étais sur les bancs de l’université, persuadée que tu étais sur la bonne voie, cela n’a jamais été comme ça. Alors non vraiment, tu ne sais pas ce qui te plait le plus dans ce métier, le fait que tu possèdes tout de même une certaine liberté, que tu flirtes dangereusement avec la limite de la décence et de l’indécence ou tout simplement parce que c’est quelque chose que tu peux faire aussi peu vêtue. Et si Andrew et toutes les créatures de son espèce ne t’intéressent absolument pas du tout, tu vois quand même le désir naitre dans ses prunelles à lui à chacun des mouvements de tes hanches, à changement de rythme, à chaque mouvement beaucoup trop calculé et être travaillé pour être naturel... Si cela ne t’attire pas pour autant, tu dois admettre que c’est assez enivrant comme sensation, qui n’aimerait pas avoir ce pouvoir-là sur quelqu’un ? Et ce même il ne s’agit que d’une sensation complètement passagère et peut-être, il faut que tu l’admettes, un peu factice.
La chanson change, tu as créé une playlist spécialement pour ce soir et spécialement pour Andrew, et tu te retrouves appuyée contre la barre métallique l'instant suivant. Et toujours aussi lentement tu bouges, tes mains posées sur tes hanches remontent, toujours méthodiquement, comme une sorte de véritable démonstration, exposant au client ce qu’il ne pourra pas toucher et ce qu’il ne pourra jamais avoir. Tes mains se retrouvent au-dessus de ta tête quand le refrain arrive et empoignant fermement la barre, comme tu l’as déjà fait des dizaines de fois, tu t’en sers comme soutien pour te hisser au-dessus du sol, ne te reposant soudainement plus sur tes fidèles talons aiguilles, mais bien sur la force de tes avant-bras. Non vraiment, qui a dit qu’il s’agissait juste d’enlever ses vêtements ? Ce n’est que la première partie du show, tu as encore une dizaine de chansons et de mouvements rien que pour lui et vraiment, à te voir, on pourrait croire qu’il pourrait passer la nuit avec Naomi et toi, ce n’est pas le cas ... ce n’est pas le cas du tout.
Et de chansons en chansons pour toi, de verres en verres pour Andrew, tu peux le sentir, l'atmosphère devient de plus en plus légère, ou alors c’est l’inverse ? Tu n’en sais absolument rien, tu ne saurais pas vraiment comment le décrire, mais il y a de plus en plus de caresses sur la peau de Naomi, plus de regards dans ta direction, et tu finis même par laisser tomber les bretelles en strass de tenue ainsi que ton haut, pas du tout gênée, cela fait partie du job en plus, et sachant qu’Andrew en a déjà vu beaucoup plus. C’est assez pour que votre client du jour se sente d’humeur généreuse visiblement et tu n’es guère surprise par les billets lancés dans ta direction et quand la playlist arrive à sa fin, tu ne peux pas vraiment t’empêcher de saluer ton public et ce même s’il ne s’agit que de deux personnes, cela compte quand même. "Toujours aussi douée Lara..." Que lâche Andrew et tu finis par te redresser dans un haussement d’épaules, prétendant être un peu plus humble que tu ne l’es en réalité, il s’agissait d’une très bonne performance, sûrement une de tes meilleurs depuis un bout de temps et tu lui lances un clin d’œil avant de récupérer tes pourboires. Tu remets également ton haut la seconde suivante, encore une fois, un geste rapide effectué des centaines de fois. "Merci pour les compliments... et tout le reste..." Tu as déjà été payée mais tu n’es clairement pas contre des sous en plus, ceci étant dit ton regard se pose sur Naomi, tu es de trop, tu le sais, tu le sens et l’autre partie de la soirée ? C’est elle qui gère et elle n’a pas besoin d’aide ou de partenaire pour cela, tu le sais et même si c’était le cas, tu ne te porterais pas volontaire.
"Je crois que je vais vous laisser un peu d’intimité, quelque chose me dit que vous l’avez mérité... donc, je vous laisse entre de bonnes mains." Tu ne te fais pas d’illusions, tu sais très bien ce qui va se passer dans quelques minutes, ils sont entre adultes consentants et même si Andrew paye pour un service, tu n’y vois pas de problèmes, si cela convient à Naomi alors ... tout va bien. Tu fais un rapide tour dans la salle de bain pour récupérer tes affaires et surtout ta veste et ceci étant fait, tu adresses un sourire plus qu’entendu à Andrew, qui s’est déjà éloigné pour se resservir un autre verre, et c’est à Naomi que tu lances, sur un ton peu plus bas: "Textote-moi quand Monsieur sera... satisfait." certaine qu’elle comprendra le message.



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyDim 6 Juin 2021 - 19:19



Naomi avait déjà eu l’occasion, à plusieurs reprises, de voir Lara se donner en spectacle — dans le sens le plus littéral du terme. Il n’était pas rare que les clients de l’escort-girl veuillent se détendre avant un moment plus intime, et leurs choix se portait souvent sur des lieux underground (et pourtant bien connus) de Brisbane, où s’encanailler était la norme. Là-bas, il était souvent question d’alcool, de drogue, de danse lascive, de strip-teaseuses, de corps alanguis et souvent peu vêtus. Tout sentait l’oubli de soi, la débauche et la luxure à plein nez — un climat qui ne déplaisait pas du tout à l’escort-girl, qui trouvaient ces moments singuliers toujours très révélateurs. Les clients en dévoilaient plus sur eux-mêmes, sur leurs goûts, sur leurs préférences, et se montraient à la fois contemplatif des beautés qui leur faisaient les yeux doux, et impatients de goûter aux charmes de la femme qu’ils avaient choisi pour pimenter leur nuit. Cependant, pour la première fois, Naomi assistait à un show privé de la part de la danseuse. Et si elle avait souvent été moqueuse à son égard, notamment par crainte qu’elle vienne lui piquer sa clientèle (la concurrence était rude, dans leur milieu), aujourd’hui, elle devait bien admettre qu’elle s’était mépris sur les intentions de Lara. Elle, elle était là pour vivre de son art. Elle faisait du spectacle, elle envoyait du rêve… et ça s’arrêtait là.


Les chansons sélectionnées par Lara pour cette soirée s’enchaînaient. Tantôt lascives, tantôt rythmées, tantôt douces… Le moins que l’on puisse dire, c’est que la danseuse savait ménager ses effets pour satisfaire son client. Andrew en prenait plein la vue et ce n’était vraisemblablement pas pour lui déplaire. Il attrapa la coupe de champagne que Naomi lui avait servi, et plongea aussitôt ses lèvres dedans. L’audacieuse escort-girl s’installa plus confortablement dans le fauteuil d’Andrew, et passa une main manucurée sur son torse. Elle alla de droite à gauche, de haut en bas, mais ne se montra jamais véritablement entreprenante. Elle laissa Lara à l’oeuvre pour la mise-en-bouche ; son rôle à elle, il intervenait plus tard. Pour le dessert. Elle sirota son champagne, alors qu’un sourire amusé glissait sur ses lèvres. Andrew, qui n’avait pas encore eu droit à l’intégralité de sa formule duo, semblait déjà conquis. Acquis à leur cause. La danseuse avait donc eu raison de miser sur lui. Les mouvements de Lara ralentirent, puis cessèrent finalement. Naomi leva un pouce discret mais bien réel à l’attention de la danseuse, alors qu’Andrew faisait savoir à Lara qu’il avait apprécié son show. Visiblement, les deux Australiens se connaissaient bien — ou en tout cas, suffisamment pour qu’Andrew se montre généreux et  un tantinet reconnaissant. Naomi n’était pas réellement surprise ; il n’était pas rare que les hommes  qui avaient l’habitude de sa compagnie se laissent aller à quelques confidences sur l’oreiller. La jouissance devait leur procurer une forme de sentiment libérateur, à tout point de vue. Mais elle ne s’en plaignait pas, Naomi ; elle savait que ces informations pouvaient être précieuses. Et utiles.


Naomi répondit à la danseuse par un sourire amusé, et un clin d’oeil appuyé — signe qu’elle avait bien compris le sous-entendu de sa collègue. L’Australienne ne s’attarda pas, pour le moment, sur la main baladeuse qu’elle sentait glisser dans le bas de ses reins. Elle avait souvent l’habitude d’avoir affaire à des clients impatients, et aujourd’hui n’échapperait pas à la règle. Cependant, contrairement à ces rendez-vous habituels, Naomi n’avait encore pas eu besoin de mettre ses talents à l’oeuvre. Andrew avait allègrement pu se rincer l’oeil sur les courbes voluptueuses de Lara, et la chaleur qui émanait de son corps ne laissait pas de place au doute : Naomi n’aurait aucun mal à le cueillir. Sûre d’elle et de ses charmes, elle rassembla ses cheveux sur l’une de ses épaules, et fit glisser la fermeture de sa robe dans son dos. Et puis, avec une lenteur exagérée, elle fit glisser le tissu le long de son corps pour dévoiler un ensemble en dentelle blanc. L’escort-girl pouvait sentir le regard de son client s’attarder sur ses courbes féminines et, une fraction de seconde plus tard, elle sentit son corps se coller au sien. Dos à lui, elle n’avait pas besoin de le voir pour sentir son empressement et son excitation. Ses mains masculines remontèrent le long de ses bras, s’attardèrent sur ses épaules, et empoignèrent finalement sa poitrine. Naomi tourna légèrement la tête, et ses lèvres partirent en quête de celles d’Andrew. Elle eut un sourire gourmand lorsqu’elle le sentit combler la distance qui les séparait encore ; elle avait gagné la partie.


« Satisfait ! » Envoya l’escort-girl à sa collaboratrice de la soirée. Aussitôt, elle ajouta : « Je ne sais pas si tu veux recroiser ton client… Mais il sera parti d’ici trente minutes. » Pour les deux femmes, la soirée touchait à sa fin. Elles avaient encore un peu de rangement à faire, mais ensuite, elles pourraient débriefer leur première soirée. Qui, en toute franchise, avait été un succès — en tout cas aux yeux de Naomi.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptySam 12 Juin 2021 - 16:15




≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Il y a certaines choses qu'il faut laisser à l'imagination, voilà ce que tu te dis quand la porte de la chambre d'hôtel est refermée derrière toi, n'ayant pas besoin de connaitre tous les détails. Si tu ne t'es jamais retrouvé au lit avec un homme, on a tellement de fois essayé de t'expliquer ou de te montrer le procédé, que tu connais tous les détails et même certains que tu voudrais oublier maintenant que tu y penses. Mais Naomi gère et toi tout ce qu'il te reste à faire c'est de réajuster ta veste sur tes épaules, de sortir ta robe de ton sac pour la passer la plus rapidement possible, quelque chose te dit que les employés de l'hôtel ne vont pas apprécier que tu te ballades en petite tenue, et avec tes nouveaux gains, tu te diriges vers le restaurant de l'hôtel qui fait également office de bar. Assise, tu pousses un long soupir, qui dérange tes longues boucles brunes et tu réalises à quel point tu es fatiguée, une très bonne nuit de sommeil t'attend après tout ça, c'est certain. Le barman est déjà là avant que tu ne le réalises, te proposant déjà le cocktail de la maison et tu as une légère grimace parce que c'est beaucoup trop d'alcool pour toi, non toi tu sais ce que tu veux, un énorme verre de coca avec un cheeseburger et toutes les frites qu'ils peuvent légalement te donner.
Tu fais la requête sans absolument aucune gêne, lui tendant un billet de 50 dollars, lui disant de garder la monnaie pour lui et de s'arranger avec le cuisiner. Mais enfin, quand tu as ce que tu veux quelques minutes plus tard, tu ne peux pas vraiment t'empêcher de le remercier ou de mordre dans ton burger comme s'il s'agissait de la huitième merveille du monde, un gémissement t'échappant au passage, le même genre que Naomi doit faire en ce moment... La pensée te fait rire, tu te trouves soudainement très idiote, mais tu as mérité ton repas, le dernier vrai repas que tu as eu remonte à des heures et le métier que tu fais es beaucoup trop physique pour que tu manques des repas. Et puis il s'agit d'un burger de luxe, maintenant que tu y songes, et pas la malbouffe que tu t'enfiles des fois avec Itziar, tu as une pensée pour la blonde, sortant ton téléphone portable de ta poche pour l'embêter un peu, et c'est comme ça que tu passes les prochaines minutes, entre ton téléphone et ton repas un peu trop gras et tu n'es pas vraiment surprise par le sms de Naomi. Tu es même contente de ne pas avoir quitté l'hôtel, histoire de ne pas laisser ta partenaire toute seule, car oui, c'est bien ce que vous êtes, du moins pour la soirée, des partenaires. Tu t'empares d'une serviette en papier pour t'essuyer les mains avant de répondre rapidement : Quelque chose me dit qu'il ne va prendre les escaliers donc je ne vais pas le croiser, j'arrive. Et tu laisses un autre pourboire, tout aussi généreux que le précédent au barman, avant de t'éclipser, faisant balancer ton sac sur ton épaule, prenant la direction opposée dans un claquement de talons.
Et tu ne croises personne dans la cage d'escalier, personne à part une femme de ménage qui a l'air plus fatiguée que jamais, c'est compréhensible et tu ne te presses pas du tout pour grimper les marches, prenant ton temps, fredonnant un air familier. C'est assez pour que tu finisses même par apercevoir Andrew quitter les lieux et tu attends une minute de plus avant de faire ton apparition dans la chambre, ayant besoin dans le fond, de constater par toi-même que Naomi est bien en un seul morceau. C'est le cas, et tu te laisses retomber sur un des canapés coûteux dans un autre soupir, avant de reprendre la parole. "Eh bien je dois dire que pour une toute première fois... on en s'en est plutôt bien sorties non?" Plus que bien, mais tu ne veux pas être optimiste au cas où Naomi penserait le contraire. "Qui aurait pu croire qu'on formait une aussi bonne équipe, hmm?" Définitivement pas toi et après lui avoir envoyé des piques à chacune de vos précédentes rencontres. "Si j'ai d'autres clients intéressés, tu serais partante pour refaire tout ça ou pas du tout ?" Tu poses la question, de manière un peu plus directe, te redressant dans le même temps et te passant une main dans les cheveux. "Et tu n'es pas obligée de dire oui, je comprendrais tout à fait que ce ne soit pas compatible avec ton boulot ou même ton emploi du temps. Mais je pense qu'on pourrait se faire un paquet d'argent, et c'est ça le plus important à la fin de la soirée, non?"



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Original
POSTS : 126 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : stacey > carl > rudy > lara #4
RPs EN ATTENTE : anwar
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb) > asher #1 > alec #1 > dan > lara #1 > clyde > asher (fb#2) > dan (fb) > lara #3 > asher #2 > mitchell > mitchell #1 >
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : morphine (avatar) ; unknown (gif profil)
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water https://www.30yearsstillyoung.com/t34348-blame-it-on-the-night-naomi#1527887

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyDim 27 Juin 2021 - 16:30



Lorsqu’Andrew lui avait annoncé qu’il allait se doucher, elle avait simplement hoché la tête. Elle s’était presque attendue à ce qu’il réclame sa présence dans cet habitacle exigu, mais il n’en fut rien. Surprise mais pas déçue, Naomi avait profité d’être seule pour s’étirer comme un chat dans les draps de soie. Elle s’était ensuite levée, avant enfilé son string en dentelle, et avait couvert le reste de sa nudité avec un kimono en dentelle noir, qu’elle avait noué autour de sa taille. Elle avait veillé à être sensuelle jusque dans les moindres détails, n’ayant aucune connaissance des goûts et préférences de son amant de la soirée. L’escort-girl, comme elle en avait convenu avec Lara, prévint cette dernière que leur client avait été satisfait. La réponse fut prompte, et Naomi se dirigea, à son tour, vers la salle de bain. Ses cheveux tombaient en cascade le long de son dos, et elle prit le temps de les brosser tandis qu’Andrew, simplement vêtu d’une service de bain autour de la taille, se glissait derrière elle. Leurs regards se croisèrent alors qu’ils s’observaient dans le miroir, et les lèvres de Naomi esquissèrent un sourire faussement naïf. « Dommage que je doive partir. » Entendit-elle, alors que les mains d’Andrew suivaient les courbes généreuses de l’Australienne. Ses mains s’arrêtèrent sur ses hanches, et Naomi rejeta la tête en arrière pour libérer l’accès à son cou. « Hm hm. » Confirma l’escort-girl. Elle voulait lui donner l’impression qu’elle regrettait, qu’elle était déjà prête à retomber dans les méandres du désir et du plaisir en sa compagnie. En réalité, Naomi ne ressentait rien. Même la main baladeuse d’Andrew, qui avait écarté les pans de son kimono pour se faufiler jusqu’à sa poitrine, ne suscitait pas la moindre réaction physique en elle. Elle était complètement détachée, mais savait être suffisamment bonne actrice pour donner le change. « Une prochaine fois, peut-être ? » Suggéra l’escort-girl, presque mutine, en se retournant vers son amant de la soirée. Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, et se jeta sur ses lèvres pour un baiser aussi prometteur qu’inoubliable. Histoire de laisser une trace indélébile sur ce premier client commun avec Lara, afin qu’il fasse appel à leurs services ultérieurement.


Elle raccompagna Andrew jusqu’à la porte de la suite, et referma ses doigts autour des gilets qu’il glissait dans sa paume. Un extra, pour ses services si savamment appliqués. Si Naomi y était habituée, elle se félicitait toujours d’avoir su convaincre son client de donner davantage que ce qui avait été négocié. « Vous vous êtes manqués de peu. » Fit remarquer l’escort-girl, alors qu’elle venait à la rencontre de Lara. Cette dernière venait de faire son entrée dans la suite, et elle se dirigea d’un pas léger vers l’un des canapés en cuir. Naomi se laissa choir dans un des fauteuils, et répondit à sa nouvelle collaboratrice. « Franchement, oui. Et même une fois que tu étais partie… C’est un client plutôt facile. » Admit l’escort-girl. Facile, et sans grande surprise. S’il avait des fantasmes inavouables, il les avait gardés pour lui — peut-être en vue d’une prochaine soirée de débauche. « Pas moi. » Concéda l’Australienne, alors qu’un sourire amusé glissait sur ses lèvres pulpeuses. S’associer avec Lara ? L’idée n’aurait jamais effleuré l’esprit de Naomi, tant elle se méfiait de la danseuse. Longuement, elle avait pensé que son job empiétait sur le sien. Que ses danses lascives cachaient en réalité des activités de prostitution. « Mais je me suis trompée, je crois. » Lara avait plutôt intérêt à avoir ouvert grand ses oreilles : il était rare que Naomi reconnaisse s’être méprise, peu importe le sujet concerné. « Bien sûr. » Accepta-t-elle en inclinant légèrement la tête et avec entrain, alors que Lara lui proposait de poursuivre l’aventure ensemble, lorsqu’elles en auraient l’occasion. Finalement, les deux femmes s’étaient trouvées un point commun non négligeable : l’argent, et le besoin irrépressible d’en gagner plus, toujours plus. « Mais je vais avoir quelques difficultés à te rendre la pareille. » Avoua l’Australienne en faisant la moue. Elle préférait jouer carte sur table avec la danseuse, consciente que cette dernière pourrait un jour s’agacer de cette non-réciprocité. « Le Club gère tous mes contrats. J’ai parfois affaire à des clients en direct, mais c’est assez rare. » C’était ceux que Mitchell connaissait ou estimait suffisamment, pour leur laisser un peu plus de liberté et de libre-arbitre. Le patron du Club ne serait probablement pas fermé à l’idée d’intégrer un show de danse en préambule, mais il voudrait forcément ramasser les billets à un moment ou à un autre. C’était ça, être un businessman.

@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you can't get this thickness out of your mind
MÉTIER : strip-teaseuse, tu es co-propriétaire de Paradise City, un (futur) club pour gentlemen dans Redcliffe, les portes s'ouvriront dès que ta meilleure amie et toi vous aurez réglé tous les détails. tu donnes également des cours de danse, 4 fois par semaine, dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light Bf56876d4eaecb51cdb1be1064a903264755d9a5
POSTS : 434 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
then we'll dance till the morning light ZFrB3IHJ_o
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_pt0abzOldH1vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

then we'll dance till the morning light Zvg0DPk
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

(2022) diana#1
(2021) itziar#7pearsons#9albane#1naomi#4

RPs EN ATTENTE : rose#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) yenvengerberg/tumblr, ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyLun 5 Juil 2021 - 13:16



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Sans le client présent dans la pièce, l'atmosphère retombe et il est beaucoup plus facile d'avoir une conversation avec l'escort, elle n'a pas remis plus de vêtement, juste une robe de chambre faite de plus de dentelles, mais cela ne te dérange pas vraiment, si tu n'avais pas été obligée de redescendre dans l'hôtel et croiser les regards de la réception, tu serais probablement restée en petite tenue, car tu te sens beaucoup plus à l'aise comme ça qu'autrement. Et probablement Naomi aussi et tu as beau scanner le visage de l'autre brune, elle a l'air d'aller bien et c'est juste une autre soirée normale pour elle. Donc vraiment, tu ne comprends pas vraiment d'où viennent les stigmas de vos professions respectives et comment la façon dont elle gagne sa vie fait d’elle une paria finie, vraiment pas, vous êtes un peu dans le même bateau quand ce sujet est concerné. Et tu écoutes le ressenti de l'autre jeune femme, hochant la tête quand elle te fait remarquer qu'il s'agissait d'un client facile. "Il en faut bien de temps en temps, pas vrai ?" Pour briser la routine et pour transformer en mauvais souvenir les clients zélés, d'ailleurs, la partie la plus curieuse de toi, se demande comment Naomi gérerait un homme, ou une femme d'ailleurs, qui ne suit pas les règles imposées. Est-ce qu'elle les mettrait directement à la porte ? Ou est-ce qu'au contraire, elle les encouragerait à explorer ? Pour encore plus d'argent ? Après tout, Naomi t'a soutenue n'avoir aucune limite alors... alors tu ne sais pas, et tu n'aurais pas ta réponse ce soir il te semble.
Tu hoches de nouveau la tête, un léger sourire au bord des lèvres quand Naomi te dit s'être trompée, et franchement, vu son caractère, vu le tient, tu sais que ce sont des mots qu'elle ne doit prononcer qu'en de très rares occasions... tu pourrais en profiter, lui demander de répéter, la taquiner et sortir ton téléphone portable de ton sac à dos afin d'immortaliser le moment mais, ce serait de très mauvais ton et ce n'est pas vraiment ton genre et ensuite, ce n'est pas le but de toute cette soirée. De prouver que c'est toi qui as eu la bonne idée du siècle, et pas elle... non ce n'est pas le but. Aussi, tu offres un léger sourire à la jeune femme avant de répondre : "Je te rassure, je ne pensais pas qu'on allait tenir toute la soirée non plus, mais regarde, aucune égratignure et on ne s'est pas envoyées nos talons aiguilles à la figure." un léger rire à la fin de ta phrase, parce que tu es fière d'elle mais également de toi. Et tu peux te revoir faire cela quelque fois de plus et c'est bien pour cela que tu en fais la proposition à l'autre brune. "Hmm ?" Tu te redresses légèrement sur le canapé, tu n'avais pas réalisé que le cuir était aussi confortable, un peu plus et tu ne finirais vraiment pas t'endormir là. Ce qui ne serait pas vraiment une mauvaise chose sachant que la chambre est payée jusqu'à demain matin. Naomi te ramène à la réalité avec ses prochains mots et tu fronces légèrement les sourcils, tentant de comprendre ce qu'elle te dit. "Le Club... c'est l'organisation pour laquelle tu bosses, pas vrai ?" Tu connais déjà la réponse à cette question et à dire vrai, ce n'est pas la première fois que tu en entends parler, il y a toujours des rumeurs de vestiaires entre les danseuses et même avec les clients, tu ne sais pas de quoi il en retourne exactement, mais rien ne t'a jamais semblé légal dès que ces deux mots-là étaient prononcés. Ce qui est sans doute le cas et Naomi doit sûrement rapporter ses activités à quelqu'un. Et si gagner de l'argent t'intéresse, tu ne veux pas être mêlée de près ou de loin à tout ça ou même que la brune doive se justifier.
"Tu n'es même pas obligée de répondre à cette question, et okay. Tu n'es pas obligée de me rendre la pareille, ça peut être mes clients à moi, je chargerai le prix que tu me dis, tu prends ta part, je prends la mienne, chacun garde ses pourboires... Et c'est tout ?" Tu offres un simple compromis en échange, te disant que c'est le meilleur moyen d'assurer les arrières de tout le monde, quelque chose te dit que moins tu en sais sur la vie de Naomi en dehors de ces murs et mieux tu te porteras. Ce n'est que du business au final et c'est une proposition raisonnable que tu lui fais, enfin, tu crois, en général, tu ne bosses qu'avec ta propre personne, tu es ta propre patronne et cela t'évite de te pencher sur ce genre de détails mais... il faut bien un début à tout pas vrai ?  "Et on essayera de faire cela le plus souvent possible."



Boy, you looking at me like I ain't give you no choice, If I count to three, bet you be on your knees, You wrapped 'round my hand like a Cartier, You can't get this thickness out of your mind...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

then we'll dance till the morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-