AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-31%
Le deal à ne pas rater :
Jabra Elite 65t à 59€ + 4,98€ de livraison
59 € 85 €
Voir le deal

 then we'll dance till the morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Irina-Shayk-hot-gif
POSTS : 75 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : mitchell > dan > clyde > asher #1 > lara #1 > alec #1 > mitchell #1
RPs EN ATTENTE : craig
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb)
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : .liloo_59
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 23 Fév 2021, 22:30



Le rendez-vous avait été pris avec Lara quelques jours plus tôt et, le moins que l’on puisse dire, c’est que Naomi n’était pas sereine. Pourtant, rien dans son attitude ne laissait transparaître son incertitude : la silhouette élancée, le pas vif, elle avançait avec conviction dans le hall de l’Emporium Hotel. Une fois n’est pas coutume, le célèbre hôtel serait leur théâtre, où se dérouleraient toutes les scènes de leur nouvelle acte. Un lieu qu’elle connaissait bien, et qui lui donnait le sentiment de jouer à domicile, en quelque sorte. Son regard croisa celui du réceptionniste, vers lequel elle se dirigea pour réclamer son dû — une carte magnétique, qui lui ouvrirait les portes d’une des plus belles suites de l’Emporium. Ce dernier obtempéra et, pendant une fraction de seconde, Naomi se demanda s’il avait la moindre idée de ce qui se jouait sous son nez, et de ce qui se jouerait quelques étages plus haut dans quelques heures. Probablement, songea-t-elle, mais il avait au moins le mérite de rester parfaitement neutre. « Avez-vous des affaires que je dois faire monter ? » Demanda-t-il. Naomi hocha la tête, et se retourna légèrement pour observer un employé de l’hôtel, resté en retrait avec la housse qui contenait sa robe pour la soirée. Le réceptionniste inclina poliment la tête, lui tendit le précieux sésame qu’elle était venue chercher, et la libéra en prenant néanmoins soin de lui rappeler les commodités dont disposait l’hôtel. « Vous pouvez vous restaurer, ou aller boire un verre dans notre bar. Vos commandes peuvent aussi être directement montées en chambre, si vous en faites la demande. Nous vous souhaitons un agréable séjour parmi nous, Madame Carlson. » Elle opina du chef, économisant ses mots. Par précaution, par discrétion, mais aussi parce que plus l’échéance approchait, plus Naomi s’interrogeait sur le bien-fondé de ce combo danse - prostitution. Ce qui était d’autant plus inédit dans leur projet, c’était qu’il n’y aurait pas une seule et même actrice pour ces deux activités. Alors, ce que l’escort-girl craignait surtout, c’était que la formule proposée ne parvienne pas à convaincre les clients de Lara. Cette dernière lui avait pourtant assuré qu’ils savaient dans quoi ils mettaient les pieds, et quelles étaient les nouvelles possibilités qui s’ouvraient à eux. Ils s’étaient montrés curieux et enthousiastes, avait-elle dit. Mais jusqu’à quel point le seraient-ils, en fin de compte ?


L’ascenseur l’amena jusqu’au dernier étage. Pour cette première soirée, les filles avaient décidé de mettre les petits plats dans les grands, en louant une des suites les plus luxueuses de l’hôtel. Une façon subtile de prouver qu’elles avaient de hautes ambitions, et que leurs talents n’étaient ni bradés, ni accessibles à tout le monde. Créer le sentiment de toute puissance par le biais de la richesse du client — une vague sur laquelle Naomi surfait volontiers, depuis quelques années. Lara n’était vraisemblablement pas en reste, puisqu’elles étaient toutes les deux tombées d’accord relativement rapidement. L’escort-girl fit glisser la carte magnétique dans la fente prévue à cet effet, attendit une seconde, et poussa la porte de la chambre d’hôtel. Si de prime abord, tout semblait calme, l’escort-girl se rendit vite compte que Lara était déjà présente, et en pleine installation de son matériel. « Tu es là depuis longtemps ? » Demanda l’Australienne, en croisant le regard charbonneux de la danseuse. Cette dernière s’affairait déjà, et Naomi la regarda faire avec attention. Tout, absolument tout dans les gestes exécutés par Lara trahissait l’habitude de ce genre de situation et le professionnalisme dont elle faisait preuve. Elle était concentrée, et prit le temps nécessaire avant de répondre à l’escort-girl. « Tu sais déjà quelles sont les… Prestations qui t’ont été commandées pour ce soir ? » Naomi se dirigea naturellement vers la salle d’eau. Elle déposa sa trousse de maquillage face au miroir, attacha ses cheveux, et retira sa robe pour enfiler un des peignoirs qui était suspendu dans la salle de bain. On lui rapporterait bientôt sa robe de soirée mais, en attendant, elle préférait être dans une tenue confortable — ce qui lui permettait, aussi, d’éviter toute catastrophe au moment du maquillage.

@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you've been scared of love and what it did to you...
MÉTIER : strip-teaseuse la nuit, tu t’effeuilles dans différents clubs, hôtels et autres fêtes pour le bon prix, tu donnes également des cours de danse 3 fois par semaine dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light 93pcG5Q
POSTS : 317 POINTS : 60

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : blonds do have more fun • accro à tes mini jupes en denim, la glace à la vanille et les ours en gélatine • fan de rock et uniquement de rock, tu ne vois pas l'intérêt des autres types de musique • homosexuelle et fière de l'être • tu veux vivre de ta passion principale, la danse et ce même si ta famille ne voit pas ça d'un bon oeil • tu te déplaces majoritairement à pieds • reine des embrouilles, tu donnes ton opinion sur tout, qu'on te la demande ou pas parfois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (2020) naomi#2 (fb)pearsons#7maze#1
(2021) itziar#5grace#1

---

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_okvfvjHXaG1t8bm8b_250
pearsons • I'm tellin' you, girl, I can tell you've been crying and you needing somebody to talk to, girl, I can tell he's been lying and pretending that he's faithful and he loves you, girl, you don't have to be hiding, don't you be ashamed to say he hurt you...

then we'll dance till the morning light C474dab637208085f75e3a62b51971e4dc74752e
itziar • That my best friend, she a real bad bitch, got her own money, she 'on't need no nig', on the dance floor, she had two, three drinks, now she twerkin', she throw it out and come back in...

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : malibu (av, code sign), gwensgifs (gif profil & sign) & reykjabitch (gifs profil)
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyMar 02 Mar 2021, 21:58



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
Encore une fois, tu te retrouves devant un réceptionniste de l’Emporium Hotel, les bras chargés, en train de donner le nom d’un client et d’indiquer que oui, tu fais bien partie de ses collègues de travail et tu es là pour la soirée prévue. Et encore une fois, tu te demandes si l’employé de l’autre côté du comptoir a la moindre idée de ce qui se passe, s’il choisit sciemment de fermer les yeux ou si au contraire, il te juge à chaque fois ou si cela le fait juste rire. Toi ? Cela te ferait mourir de rire, tout simplement, parce qu’à chaque fois, en fonction du client, c’est une excuse différente. Parfois, tu es la collègue, d’autres carrément l'épouse, ou la soeur, la cousine, la partenaire... tous des mensonges mais des mensonges nécessaires pour conserver un semblant d’anonymat et c’est toujours avec la même expression, un sourire poli et professionnel que tu tends la carte de crédit utilisée au moment de la réservation. Une chambre et une nuit payée par ton client, toi tu te contentes d’amener l'animation et la distraction, enfin, ce n’est pas juste toi ce soir et tu indiques que oui, ton autre collègue arrivera bientôt et qu’elle aura également besoin d’une clef et non, vraiment, tu n’as pas besoin d’aide avec toutes tes sacs.
Tu récupères le pass magnétique et t’éloignes déjà vers l’ascenseur, dans un claquement de talons, ta valise roulant derrière toi, le son rassurant et familier. Ce n’est pas que tu remets en doute le professionalisme des réceptionnistes ou même des concierges, c’est juste que tu ne fais confiance qu’à une seule personne ce soir et c’est bien toi. Quoi que... peut-être que tu fais confiance à Naomi, peut-être, tu ne le sais pas encore, ce soir, ce sera un très bon moyen de le déterminer et savoir sur quel pied danser quand l’escort est concernée. Tu le sais que c’est une bonne idée, autant pour elle que pour toi que... pour votre client, alors, cela ne peut que bien se passer, pas vrai ? Tu pousses la porte de la suite et tu es presque impressionnée, il s’agit d’une des meilleures suites de l’hôtel, apparemment, quelqu’un veut passer une bonne soirée. Tu fais le tour des lieux rapidement et tu décides d’installer ton matériel près du bar, ta sono, tes propres projecteurs et tu es en train d’installer ta barre de pole dance portable, quand quelqu’un d’autre rentre dans la chambre.
Tu n’es guère surprise de voir Naomi, du tout et tu lui lances un clin d’oeil, terminant ton installation, tout en répondant. "Non, juste depuis une vingtaine de minutes, je voulais voir quelle chambre on a ce soir, et on est plutôt chanceuses..." Tu as un geste de la main vers le reste de la suite, pour qu’elle le constate par elle-même, sa dernière question est plus que prévisible, tu ne lui as rien révélé sur le client jusqu’ici, gardant les informations cruciales loin de vos échanges de texto, question de prudence. Naomi s’éclipse dans la salle de bain et quand la barre est dressée, tu es enfin contente et tu pousses un soupir, te tournant vers l’autre jeune femme qui revient en peignoire. "Andrew, il veut qu’on l’appelle Andrew, je ne sais pas si c’est son vrai prénom ou pas et très franchement, on sait toutes les deux que ça ne fait aucune différence." Tu dis cela avec un léger sourire sur le visage, car il s’agit de la stricte vérité, avant de poursuivre. "C’est un de mes clients réguliers et de ceux qui suivent les règles. Il est agent sportif de ce que je sais... Il aime bien parler et qu’on l’écoute donc ne soit pas étonnée, tu n’as pas forcément besoin de répondre..."
Parce que tu ne comptes pas proposer les services de Naomi à n’importe qui dans un premier temps, et quitte à tester le concept, autant le faire avec quelqu’un qui... a déjà fait ses preuves dira t-on. Tu hausses les épaules, avant de pencher vers ton sac à toi, cherchant ta trousse de maquillage ainsi que ta tenue du jour.  "Oh et il est marié. Mais je suppose que ce n’est pas un problème pour toi, non?" Tu te tournes soudainement vers Naomi, réalisant que c’est quelque chose que tu aurais sans doute dû ou pu préciser un peu plus tôt.



Oh, you wanna see my nails when they done? Shit, pay for 'em. You can't have opinions on no shit that you ain't payin' for, All them high school mind games only work on needy bitches...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Irina-Shayk-hot-gif
POSTS : 75 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : mitchell > dan > clyde > asher #1 > lara #1 > alec #1 > mitchell #1
RPs EN ATTENTE : craig
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb)
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : .liloo_59
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptyJeu 18 Mar 2021, 20:45



« Ce n’est pas chiant de devoir installer tout ton attirail à chaque fois ? » Demanda l’escort-girl en pointant du bout de son index manucuré la barre de pole dance que Lara était en train d’installer. Puisqu’elles allaient s’associer le temps d’une soirée — et davantage si les choses se passaient bien — autant se montrer un peu plus ouverte et un peu plus agréable que d’ordinaire. Les deux femmes s’accordèrent ensuite sur un point : la chambre que le client de Lara avait réservé était idéale. Pour leur première soirée en duo, elles avaient été gâtées. « Je confirme. » Dit-il en inclinant la tête. Comme Lara, elle avait jeté un coup d’oeil assez attentif au lieu. La chambre principale était grande et spacieuse. La salle de bain offrait tout le luxe que l’on pouvait espérer — douche et baignoire, histoire de satisfaire les clients les plus compliqués. Quant au salon, il pouvait accueillir une bonne dizaine de personnes, sans qu’aucun des convives ne se sentent à l’étroit. « Dois-je en conclure que ton client est plutôt généreux ? » Demanda-t-elle, espérant que Lara répondrait positivement. Parce que ce n’était pas le tout d’impressionner les copains (enfin, si copains il y avait, évidemment) ; ni la danseuse ni l’escort n’étaient là pour ramasser quelques miettes. Et elles allaient tout faire pour prouver que leur association, loin d’être sotte, était au contraire la meilleure des formules. Ambitieuses jusqu’au bout des ongles, Lara et Naomi faisaient partie de la haute, et ne fréquentaient que le gratin de Brisbane. Du haut standing, sinon rien.


Ce client, qui répondait au prénom d’Andrew, semblait être un habitué pour Lara. En tout cas, il l’était suffisamment pour s’être un minimum confié à elle — à moins qu’il soit du genre volubile, expressif et très fier de lui. Ce qui semblait être le cas, vu les propos de la danseuse. « Sensible à la flatterie ? » Demanda l’escort-girl, alors qu’elle refermait le peignoir sur ses hanches. Si tel était le cas, elle ne serait pas surprise : parmi ses clients, les hommes étaient rarement timides et discrets. Bien au contraire : ils prenaient de la place, ils parlaient fort, et ils avaient à coeur de montrer qu’ils étaient meilleurs que n’importe quel autre. L’escort-girl n’avait jamais été impressionnée, trouvant ces attitudes ridicules. Mais elle avait été suffisamment finaude pour ne rien en dire, et pour flatter leurs égos déjà surdimensionnés — ce qui n’était jamais pour leur déplaire. « Non, absolument pas. » Confirma Naomi en haussant les épaules, alors que Lara souhaitait s’assurer que le fait que leur client soit marié ne lui pose aucun souci. D’une certaine façon, elle trouvait l’attitude de sa peut-être nouvelle collaboratrice mignonne. Mignonne, parce que légèrement naïve. Mais surtout, elle lui prouvait qu’elle ne connaissait pas grand-chose au monde dans lequel Naomi évoluait — et à vrai dire, c’était mieux ainsi. Au moins, elle était préservée. L’escort-girl ricana, et passa machinalement une main dans ses cheveux ondulés. « Ce n’est pas comme si je comptais faire ma vie avec lui. » Elle aurait de toute façon du mal à lui passer la bague au doigt, puisqu’une autre fille avait déjà pris cette place. « C’est ton client, je te le laisse. » Ajouta l’escort avec un clin d’oeil. Elle plaisantait, bien sûr : Lara lui avait déjà fait comprendre qu’elle ne mêlait jamais le travail avec la vie privée. Une bonne chose, vu le milieu dans lequel elles évoluaient toutes les deux. « C’est un private show, ou il a invité quelques copains ? » Demanda l’escort-girl, avant d’enchaîner : « Alors, dis-moi tout : qu’est-ce que tu lui as vendu, exactement, comme concept ? » Puisque les deux filles allaient collaborer le temps d’une soirée, autant qu’elles soient toutes les deux sur la même longueur d’onde. Naomi ouvrit sa trousse de maquillage, en extirpa quelques produits et crayons en tout genre, qu’elle disposa judicieusement sur le rebord du miroir. Elle se pencha sur son reflet, vérifia qu’elle était bien démaquillée, et entreprit son rituel avant chaque soirée — crème hydratante, pour commencer. « A quelle heure Andrew doit-il arriver ? » Demanda Naomi, alors que ses doigts étalaient avec précision la crème sur sa peau.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : you've been scared of love and what it did to you...
MÉTIER : strip-teaseuse la nuit, tu t’effeuilles dans différents clubs, hôtels et autres fêtes pour le bon prix, tu donnes également des cours de danse 3 fois par semaine dans un studio de Spring Hill
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
then we'll dance till the morning light 93pcG5Q
POSTS : 317 POINTS : 60

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : blonds do have more fun • accro à tes mini jupes en denim, la glace à la vanille et les ours en gélatine • fan de rock et uniquement de rock, tu ne vois pas l'intérêt des autres types de musique • homosexuelle et fière de l'être • tu veux vivre de ta passion principale, la danse et ce même si ta famille ne voit pas ça d'un bon oeil • tu te déplaces majoritairement à pieds • reine des embrouilles, tu donnes ton opinion sur tout, qu'on te la demande ou pas parfois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (2020) naomi#2 (fb)pearsons#7maze#1
(2021) itziar#5grace#1

---

then we'll dance till the morning light Tumblr_inline_okvfvjHXaG1t8bm8b_250
pearsons • I'm tellin' you, girl, I can tell you've been crying and you needing somebody to talk to, girl, I can tell he's been lying and pretending that he's faithful and he loves you, girl, you don't have to be hiding, don't you be ashamed to say he hurt you...

then we'll dance till the morning light C474dab637208085f75e3a62b51971e4dc74752e
itziar • That my best friend, she a real bad bitch, got her own money, she 'on't need no nig', on the dance floor, she had two, three drinks, now she twerkin', she throw it out and come back in...

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : malibu (av, code sign), gwensgifs (gif profil & sign) & reykjabitch (gifs profil)
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptySam 03 Avr 2021, 16:17



≈ ≈ ≈
{then we'll dance till the morning light}
crédit/(gwensgifs & malibu) ✰ w/@Naomi Carlson
"On finit par s’habituer... ça ne me prend plus qu’une quinzaine de minutes maintenant, avant c’était trente, donc moi je dis, il y a du progrès et c’est tant mieux." Que tu réponds simplement à Naomi, et puis, tu préfères installer ton propre matériel, au moins, tu as la garanti que cela est bien fait. Et plus que tout, tu ne dépends de personne pour le faire, c’est une question de principes après tout, et ça, tu te dis que c’est quelque chose que l’escort peut facilement comprendre. Tu ne sais pas comment se passe les débuts de soirée avec ses clients, tu imagines qu’il y a sûrement des dîners dans les restaurants le plus chers de la ville, beaucoup d’alcool, beaucoup de fausse innocence... avant de passer directement au dessert, pas vrai ? Ou alors non, peut-être que ta vision des choses est totalement faussée, quoi qu’il en soit, tu sais que tu es avec une autre professionnelle ce soir, et tu as déjà mis tes propres insultes de côtés, bien décidée à ne pas antagoniser Naomi pendant les prochaines heures.
Vous êtes là pour travailler, certes, vous n’êtes pas obligées de devenir les meilleures amies du monde, mais cela doit rester civil et c’est tout ce que tu demandes. Une fois ton matériel installé, tu as un léger sourire sur les lèvres, rangeant ton sac vide dans un des placards, là où il ne fera pas tâche avec le reste du décor plus que luxueux à souhait. Non vraiment, tu es certaine que si tu savais le prix de la chambre d’hôtel, tu en aurais le tournis. Pour le moment, tu te concentres sur ton autre sac, le transportant jusqu’à la salle de bain, haussant les épaules à la prochaine question de Naomi. Tu lui adresses un regard qui veut tout dire, pas surprise de la voir plus qu’à l’aise dans ce décor, et oui, il faut l’avouer, plus que jolie. Au point de payer pour ses services ? Cela, tu n’en es pas vraiment certaine. "Je veux dire... c’est un homme, il paye pour son divertissement et il est prêt à mentir à sa femme, donc oui, il aime la flatterie." Tu dis cela en tentant de garder tes propres convictions et le jugement le plus loin possible, tu n’es pas innocente, tu n’as jamais été dans une vraie relation, mais parfois, tu te demandes à quoi bon ? A quoi bon jurer amour et fidélité à une seule personne, si ce n’est pas pour lui montrer toutes les parties de soi-même et pour aller voir ailleurs à la première occasion ? Absolument aucun intérêt.
Si tu étais dans une relation, tu ferais des efforts pour que cela fonctionne et dans le cas contraire, tu aurais la décence d’y mettre fin avant d’aller voir ailleurs. Tous ces mensonges, toutes ces petites cachoteries... certes, cela en stimule plus d’un, mais toi ? Tu ne comprends vraiment pas, et tu ne comprendras jamais et ce, même si ta ligne de métier profite largement de ceux qui commettent ce genre de petites indiscrétion.s Largement d’ailleurs. "C’est juste lui, il n’est pas du genre à partager et pour un premier essai, je me suis dit que c’était tant mieux." Autant commencer doucement, il n’y a pas vraiment de manuel d’instruction pour ce que vous tentez de faire, ou pour ce nouveau partenariat. Tu as un autre haussement d’épaules, avant d’abandonner tes chaussures ainsi que le reste de ta tenue, prête à enfiler ton autre tenue de scène, beaucoup plus légère et beaucoup plus aguicheuse. Tu fais cela en continuant de parler, pas du tout dérangée par ta semi-nudité ou la présence de Naomi, trop habituée à faire ce que tu fais. "Je lui ai dit que s’il payait le prix fort, il ne serait pas obligé de partir une fois le lap dance fini et qu’il pourrait encore plus se détendre. Heureusement, il n’est pas idiot, il a compris mon sous-entendu."
Tu as un léger rire à la fin de ta phrase, continuant toujours de te changer et réglant les différentes parties de ta tenues et autres boucles pour pouvoir être le plus à l’aise dans tes mouvements. Et étrangement, tu te sens beaucoup mieux ainsi, qu’en jean ; non vraiment tu ne l’expliques pas du tout. "Il a payé pour l’hôtel, il te paiera toi directement et il repartira sans poser de question. Un client simple." Tu dis cela en sortant ta perruque de ton sac, la brossant comme il se faut et pour ne rien laisser au hasard. "Il arrive dans une demi-heure, ce qui me laisse le temps de me changer... et toi de finir de te préparer." Tout est réglé, certes cela n’est pas une soirée normale, mais cela ne veut pas dire qu’il va forcément se passer quelque chose de mal, pas vrai ? "Je suppose que tu n’es pas nerveuse." Ce n’est pas vraiment une question, que tu réalises l’instant suivant, et même si c’était le cas, tu doutes que Naomi se confie maintenant, ou même auprès de toi.

Spoiler:
 



Oh, you wanna see my nails when they done? Shit, pay for 'em. You can't have opinions on no shit that you ain't payin' for, All them high school mind games only work on needy bitches...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Carlson
Naomi Carlson
le fruit défendu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans. (14/02)
SURNOM : nao, naoo.
STATUT : boys boys boys, i'm looking for a good time.
MÉTIER : escort-girl. pointe aux abonnés absents du club, après la disparition de mitch.
LOGEMENT : vit au 55, kent street, dans un appartement ridiculement petit.
then we'll dance till the morning light Irina-Shayk-hot-gif
POSTS : 75 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : mitchell > dan > clyde > asher #1 > lara #1 > alec #1 > mitchell #1
RPs EN ATTENTE : craig
RPs TERMINÉS : asher > lara > alec > asher (fb)
AVATAR : irina shayk.
CRÉDITS : .liloo_59
DC : camil, carlisle.
INSCRIT LE : 03/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34111-baby-there-s-a-shark-in-the-water

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light EmptySam 10 Avr 2021, 21:45



L’escort-girl hocha la tête, et enchaîna avec une autre question qui lui brûlait les lèvres : « Depuis combien de temps tu fais ça, exactement ? » Suite aux quelques discussions que les deux femmes avaient eu, Naomi en avait déduit que Lara n’était pas une novice dans son domaine. Elle avait parlé avec assurance, détermination, et professionnalisme. L’escort-girl avait toujours et volontairement réduit l’Australienne à sa danse et à son effeuillage, désireuse de marquer une différence entre elles. Non, elles ne faisaient pas la même chose. Si leur implication était probablement la même, Naomi franchissait des barrières que la danseuse ne faisait qu’effleurer. Et finalement, peut-être que Lara avait raison : peut-être que leur duo serait un combo idéal. Gagnant à chaque fois. C’était, en tout cas, ce qu’elles espéraient.


« Je vois le genre. » Déclara Naomi en ricanant, amusée. L’escort-girl avait toujours trouvé ironique d’avoir affaire à des clients qui ne voulaient qu’une exclusivité et qui nourrissaient le fantasme d’être les seuls dans cette situation. Ces mêmes clients n’étaient-ils pas, bien souvent, indisponibles puisque mariés ? Qu’auraient-ils dit ou fait, s’ils avaient appris que leur femme se livrait aux mêmes écarts qu’eux ? Comment réagiraient-ils ? Elle mettrait sa main à couper qu’ils ne seraient ni ravis, ni franchement réceptifs à cette idée. Sans être une féministe pure et dure, l’Australienne trouvait écoeurante cette forme latente de patriarcat. « Mais tu as raison : un seul client, pour un premier essai, ce sera plus facile à gérer. » Elles pourraient se coordonner, faire des tests, déterminer précisément les rôles qu’elles auraient et à quel moment l’un ou l’autre devrait intervenir. « Parfait. » Dit-elle finalement, alors que Lara sortait la tenue qu’elle s’apprêtait à enfiler. « Ce n’est pas trop… J’en sais rien, serré ? Ou désagréable à porter ? » Demanda l’escort-girl en arquant un sourcil, alors qu’elle s’emparait du soutien-gorge de la danseuse. Elle était loin des ensembles en dentelle auxquels Naomi était habituée — mais sans doute était-ce dû aux mouvements qu’elle devait faire, dans le cadre de sa chorégraphie. Elle tendit finalement son haut à la danseuse, et entreprit de maquiller son teint. « On en rêve toutes. » Plaisanta l’Australienne, alors que Lara lui faisait remarquer que leur client de la soirée était quelqu’un de simple. Elle ne s’en plaignait pas, Naomi : un peu de facilité la changeait des clients coriaces et parfois malhonnêtes. Sur ce point là, le soutien du Club (et plus précisément de Mitchell) lui manquerait : c’était lui qui était en charge des tractations financières, et qui agissait en cas de difficulté de payement. « J’ai opté pour du court, et du rouge. » Dit-elle en allant chercher sa robe, qui était rangée dans une housse pour la protéger. Et pour éviter les soupçons quant à ses activités, aussi. « Femme fatale, sans être vulgaire. » Expliqua-t-elle en sortant la robe de sa housse. Elle la montra à la danseuse, désireuse d’avoir son avis sur son choix. Après tout, Lara connaissait son client, et savait mieux qu’elle ce qu’il aimait.


« Pas vraiment stressée, non. » Avoua-t-elle en haussant les épaules, alors qu’elle se penchait sur son propre reflet pour maquiller ses yeux clairs. Elle déposa de la matière, qu’elle étira savamment, avec des gestes sûrs et précis. Elle ne manquait pas de pratique, Naomi : elle ne sortait jamais au naturel, sans être tirée à quatre épingles. « Mais je me mets beaucoup de pression, quand il s’agit d’un nouveau client. » Admit-elle, avant de s’emparer de son eye-liner. Elle ne s’étendit pas davantage dans ses explications ; à quoi bon ? Les deux Australiennes n’étaient pas amies ; tout juste pouvait-on parler de collaboration. « Pourquoi, tu l’es toi, nerveuse ? » Demanda-t-elle en arquant un sourcil, suspendant son crayon de maquillage avant de passer à l’application. Si tel était le cas, Naomi préférait être immédiatement mise au courant. Elle pourrait, au besoin, intervenir pour divertir ce client chanceux. Détourner son attention de la danseuse, le temps que celle-ci puisse reprendre ses esprits ou s’éclipser discrètement. Après tout, puisqu’elles envisageaient une collaboration… Mieux valait que l’une soit dans les starting blocks pour agir, si l’autre faisait preuve d’une quelconque défaillance. Et ça valait dans les deux sens, naturellement.


@Lara Pearson


 

.up to no good.

Pleased to meet you Hope you guess my name But what's puzzling you Is the nature of my game.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

then we'll dance till the morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: then we'll dance till the morning light then we'll dance till the morning light Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

then we'll dance till the morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-