AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (birdie) playground wars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyJeu 25 Fév - 22:25




@BIRDIE CADBURRY & KIERAN HALSTEAD ⊹⊹⊹ i'm looking for a different view, through those blinds i see the truth, i'm looking for a different you, they're just playground, playground, playground, playground, playground wars that we play.

Un chat, je peux encore comprendre. C’est relativement indépendant, ça ne demande pas beaucoup de connaissances dans le domaine animalier et c’est peu contraignant en termes de ratio temps/implication.

Un chien, pourquoi pas. Là, la contrainte est présente, mais ça a le mérite d’être affectueux et cela met un peu plus de vie dans un appartement vide.

Un rongeur, soit, c’est pas vers eux qu’irait ma préférence, mais c’est tout de suite plus original et ça peut justifier la création d’un compte instagram pour envisager une (ridicule, pardonnez-moi) carrière d’influenceur. Autant que ces bestioles-là servent à quelque chose, car en dehors, leur statut de victime de la nature a tendance à ne pas leur trouver d’autres qualités qu’un simple « c’est joli ».

Mais une Birdie Cadburry, ça, j’ai un peu plus de peine à comprendre à quel moment cela lui a semblé être une merveilleuse idée de la recueillir. C’est indépendant, c’est sûr, c’est joli, oui, assurément (chut), ça a des tendances affectueuses quand on s’y attend le moins, elle semble cocher toutes les qualités requises de la parfaite colocataire, si on fait abstraction du fait qu’il s’agit de la parfaite squatteuse.  

Lorsqu’il l’a vue dans cet escalier, un peu ailleurs (il a vite compris par la suite que c’était son état naturel) et qu’il l’a reconnue comme étant celle qui les avait hébergé le premier soir de Race of Australia, la décision de lui proposer la chambre laissée vide par Fiona a été prise à l’unanimité avec lui-même (oui, Kieran, j’insiste bien sur ce point vu que, visiblement, mon avis, tu t’en contrefous, c’est très valorisant comme constat, je ne te remercie pas). En soit, je ne trouve pas l’idée totalement saugrenue, je crois que si j’avais une présence physique et une force de caractère qui m’est propre, je serais de ceux qui se veulent bienveillants en toutes circonstances et recueillent des Birdie au milieu de quelques chatons. Non, je déconne, mon côté méfiant que j’impose au quotidien à Kieran aurait eu raison de toute bonne volonté, mais la cruauté n’étant pas un trait de caractère qui me caractérise, j’aurais quand même donné le numéro d’une structure d’hébergement à la jeune femme afin d’être en paix avec ma conscience. Le souci, c’est que je n’en possède pas vraiment puisque je suis celle de Kieran et qu’en ce sens, je ne peux pas nécessairement rivaliser avec sa personnalité qui, elle, est bienveillante. Alors forcément qu’il s’est senti investi d’une mission autant qu’il s’est senti redevable (rapport à Race of Australia) et qu’il lui a proposé de rester quelques nuits, le temps de se retourner. Bon, dans les faits, il a plutôt dit qu’elle pouvait rester « autant qu’elle le souhaite » et c’est une erreur qu’il n’aurait pas dû commettre puisque le temps semble s’éterniser. N’allez pas croire qu’il soit dérangé par cette colocation forcée puisqu’il déteste la solitude, c’est surtout qu’aucune règle n’a vraiment été établie et il en a besoin, Kieran. Autant qu’il a besoin d’un coup de pouce au niveau du loyer si elle décide de rester plus longtemps. Le souci, c’est qu’il ne sait pas vraiment quel statut il doit lui donner ; elle disparaît pendant des jours avant de revenir au milieu de la nuit, comme c’est très exactement le cas ce soir. Il n’a pas souvenir de lui avoir donné le double des clés, mais ce n’est pas vraiment le détail qui compte, alors qu’aux alentours de trois heures du matin, un bruit fracassant se fait entendre. Bien sûr, à aucun moment il ne pense à l’excentrique blonde, bien trop plongé dans un rêve dont on va passer les détails pour que cette narration reste grand public, et la seule image qui lui vient en tête est celle d’un cambrioleur qui est évidemment venu le tuer. Je plaide coupable, c’est mon rôle d’activer les alarmes dans sa caboche en cas de panique et je ne me gêne pas, car en vue de l’heure avancée, il m’a semblé que cette éventualité était tout à fait cohérente.

Alors, bien sûr, il fait ce que n’importe quelle personne normalement constituée ferait dans une telle situation. C’est-à-dire qu’il ne se préserve à aucun moment et qu’il va directement au combat, l’imbécile, avec ses capacités physiques dignes d’un enfant asthmatique et ses bonnes idées empruntées aux meilleures ivrognes. Le souci réside aussi dans le fait que sa chambre n’a aucun objet susceptible d’être menaçant – c’est le souci quand les seuls objets qui vous appartiennent sont des figures en vinyl et un attirail de parfait petit artiste qui ne connaît pas le succès. Le cœur battant, il finit par attraper la première chose qui lui passe sous la main, à savoir un pot de peinture acrylique, qu’il entoure d’une main tandis que l’autre ouvre avec le plus de discrétion dont il est capable la porte de sa chambre. Il n’y voit pas grand-chose ; l’avantage étant qu’on connaît cet appartement comme notre poche et que j’essaie de le guider à l’aide de ses souvenirs parmi les obstacles potentiels qui se mettraient sur son chemin. Le carton de la pizza de hier soir qui trône par terre à côté du canapé, sa veste qui est tombée du porte-manteau et qu’il a eu la flemme de remettre à sa place, les feuilles séchées de la plante verte en décomposition près du comptoir de la cuisine, il évite soigneusement chaque élément à mesure qu’il progresse très doucement. Et son cœur ne bat plus exagérément à cause de la nervosité, mais parce qu’il a presque l’impression d’être dans un jeu d’aventure et qu’à cet instant, il est Joel Miller qui essaie de se faire discret dans le sous-sol d’une vieille usine désaffectée pour ne pas attirer l’attention des clickers. Il lui manque la barbe et les muscles, ce ne sont que des détails tandis qu’il progresse, sa main libre qui vient entourer le tube désormais ouvert, le silence qui fait foi, son oreille qui cherche le bruit de l’ennemi. Le souci, c’est qu’il est si mal réveillé et qu’il se prend tellement au jeu, Kieran, qu’il en oublie d’identifier le véritable intrus et que non, il n’y a aucun champignon mutant à ses trousses, simplement une blonde un peu trop intrusive qui allume la lumière de l’entrée, le surprenant et le faisant appuyer de toutes ses forces sur ce pot de peinture entre ses mains en même temps qu’un cri s’échappe d’entre ses lèvres. « AAAAAAAAAAAAAAH PUTAIN PUTAIN. » Il s’exclame, le cœur qui tambourine – finalement, il aurait préféré un champignon mutant. « Birdie, putain. » Qu’il essaie de se raisonner quand je l’aide petit-à-petit à comprendre la situation et notamment le fait qu’il n’y a aucun danger. Mais son cœur ne se calme pas pour autant, alors qu’il se retrouve presque essoufflé. « Birdie ! » Qu’il s’agace bientôt, les paroles étant peu variées, mais l’état restant continu. « Bordel. » Il y a du mieux, alors qu’il vient appuyer sa main contre son cœur – grossière erreur, elle n’est pas libre et il se retrouve à se mettre de la peinture au milieu de son cou. Il réalise bien vite sa boulette – bravo champion – alors que son regard s’arrête enfin sur une Birdie couverte d’acrylique. « Oh merde ! » Langage, Kieran, ça commence à m’insupporter. « T’inquiète, ça part au la-comment t’es entrée, toi, au fait ? » Sa gentillesse est masquée par ma curiosité, déso pas déso, alors qu’il fronce les sourcils. C’est vrai, ça, tiens, comment elle est entrée et pourquoi, surtout ?



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptySam 6 Mar - 14:46



« AAAAAAAAAAAAAAH PUTAIN PUTAIN. » Il crie, il s’exclame, il perce les tympans et franchement, Birdie n’a pas besoin de ça, à en juger par la grimace que son visage tire. A peine la lumière allumée qu’elle est accueillie par de la peinture presque en pleine figure, en plus de cris. Même les animaux de sa forêt ne sont pas aussi craintifs et cela montre clairement le point culminant et absurde de Kieran - mais il parait que cela fait partie de son charme, la Cadburn ne pouvant se douter de l’impact cardiaque que peut provoquer une intrusion nocturne comme celle qu’elle vient de faire. A vrai dire, elle ne peut pas se douter de grand chose parce que déjà, elle fut prise d’une victoire certaine quand elle a réussi à ouvrir la serrure, signe qu’elle a compris qu’elle n’habitait plus chez Carter et que non, ça ne servait à rien d’insister, tu n’y es plus la bienvenue, rebrousses chemin, pauvre petite chose égarée qui ne sait même plus où elle habite. La jolie blonde aurait pu atterrir dans mille et un autre lieux, décrétant que chaque habitation de ses amis se retrouve être la sienne à un moment ou un autre. Celle de Kieran ne fait pas exception. C’est même pire. Depuis qu’il a fait preuve de charité en la recueillant chez lui comme l’oiseau paumé qu’elle fut, un terrible soir où elle gênait dans la cage d’escaliers, l’esprit de Birdie a décrété que c’est donc là son lieu officiel où elle ramènera ses bricoles et ses babioles, ses boîtes à chaussures débordantes de merveilles dont elle seule trouvera utilité, sa garde robe bien trop précieuse, sa machine à couture qui l’est encore plus et sa carcasse, se suffisant bien à elle-même pour combler les trous dans l’espace bien trop grand de l’appartement d’un Kieran qui n’a pas eu l’idée dans quel pétrin il s’est fourré en l’acceptant chez lui.

« Birdie, putain. » Preuve de charité ou non, il vient sûrement d’en voir un morceau, là, de suite, en ayant frôlé la crise cardiaque la plus élémentaire qu’elle refoule comme si rien n’était. « Bordel. » Birdie se jette un coup d'œil dans le miroir pour contempler l’ampleur des dégâts de la peinture rouge dans son cou, dégoulinant lentement sur le haut de sa poitrine, à même la peau. « Birdie ! » “Kieran!” La Cadburn finit par prendre de la peinture sur le bout de ses doigts pour s’en peindre le long de ses joues. “J’ai l’air effrayante ? On peut la refaire mais on garde les lumières fermées et je prends un couteau, t’en dis quoi ?” Ha ha, Birdie est hilarante - en tout cas, sa connerie la fait rire, elle dédramatise le ton de Kieran comme elle peut. Elle s’amuse encore plus quand le jeune homme s’en met sur lui-même et franchement, “t’es une cause aussi perdue que moi, mon bichonnet maladroit.” Il a l’air de se rendre compte de son erreur, aussi bien sur lui que sur elle. « Oh merde ! » Birdie lève les bras. “Au moins, on est assortis!” Il n’y a qu’elle pour ne pas s’offusquer qu’il vient de bousiller un haut qu’elle a confectionné et qu’elle mettait pour la première fois. Ce n’est pas grave. Elle trouvera bien moyen de corriger le tir. Au pire, cette maladresse peut être bénéfique pour le vêtement en question. Ne jamais sous-estimer ce qui est mis sur notre chemin, cela peut toujours se révéler utile un moment ou un autre. « T’inquiète, ça part au la-comment t’es entrée, toi, au fait ? » Là, Birdie fait la moue, elle passe sa langue sur ses dents, les prunelles bleutées qui naviguent autour d’elle - comment ? Ah. “J’ai piqué une clé.” Ladite clé qu’elle brandit fièrement, de ses doigts peinturés de rouge, avec son visage marqué de rouge, et un sourire qui se forme. Oui, elle est satisfaite parce qu’elle y a pensé toute seule comme une grande, de prendre un double qui trainait. Est-ce qu’elle aurait oublié de demander l’accord de Kieran ? Oopsie. “Je croooooois…” Qu’elle pense à voix haute, le nez qui se fronce, un signe de concentration intense. La soirée a été longue, elle a les pieds qui ont mal tellement qu’elle a dansé et les oreilles bourdonnent encore de la musique, même si elles ont été percées avec délicatesse (non) par Kieran. “Je me disais que j’avais le droit. Tu le savais pas ?” Que tu t’imposais chez lui ? Que tu lui avais piqué une clé ? Que tu allais t’incruster en pleine nuit pour lui provoquer un risque qui aurait pu être dévastateur ? Non, Birdie, tu n’as rien dit du tout et c’est bien là tout le souci. Tu n’as plus qu’à espérer qu’il ne t’en veuille pas ou, pire, qu’il ne te vire pas. Il n’osera pas - chiche ou pas ? Pas quand elle crève juste d’envie de lui balancer de la peinture au visage - gamine un jour, gamine toujours.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 


Dernière édition par Birdie Cadburry le Dim 28 Mar - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyDim 28 Mar - 21:19



Il y a des blagues à ne pas faire à quelqu’un qui, même s’il se repose environ treize heures par jour, ne dort jamais sur ses deux oreilles et entrer par infraction fait partie des choses à éviter. Peut-on vraiment parler d’intrusion alors qu’elle possède une clé et qu’il n’y a donc aucun signe d’un quelconque crime ? Vous avez 4h. Peut-on réellement parler d’intrusion et supposer que Kieran prendra les mesures qui s’imposent pour éviter que la situation se reproduise, s’assurant ainsi de déplaire à Birdie d’une quelconque façon ? Cette fois-ci, la question est répondue en 4 secondes. Même si l’arrêt cardiaque provoqué par la surprise aurait été susceptible de l’emmener à l’hôpital, il ne se serait pas montré plus virulent qu’à cet instant et peut-être même qu’elle aurait eu le droit à l’appartement en lègue, tant qu’à faire. Les longues minutes passées visant à se calmer en répétant le prénom de Birdie assorti d’une vulgarité dans une volonté de prouver son désaccord, il obtient enfin une réponse sous la forme de son propre prénom – et croyez-le ou non, dans l’esprit de Kieran c’est déjà un répondant suffisant pour qu’il soit légèrement déstabilisé alors qu’il attendait autre chose. Il ne sait pas exactement quoi, de mon côté je pars du principe que des excuses auraient été un bon début, mais mon petit doigt (ah ah) me dit que ce n’est pas le genre de choses qu’il est susceptible d’obtenir de la part de la jeune femme. Est-ce que cela le gêne ? Absolument pas. Au-delà de ça, est-ce que cela me gêne ? Pas plus que notre protagoniste, puisque je dois reconnaître apprécier la blonde déjantée (et peut-être, peut-être, que mon avis déteint sur Kieran). Parce qu’elle a le don de suffisamment interloquer Kieran lorsqu’il la côtoie pour qu’il ne songe à rien d’autre qu’à elle. N’allez pas y voir une autre interprétation que la plus évidente : elle est surprenante, parce qu’elle est... elle, en fait. Elle est Birdie et cela suffit à justifier son intérêt – à la limite de la fascination – comme elle en fait la démonstration lorsqu’elle se saisit de la peinture pour s’en étaler encore plus, sur le visage qui plus est. C’est typiquement le genre de geste auquel Kieran n’aurait jamais pensé et surtout, qu’il n’aurait jamais osé. N’allez pas supposer qu’il a soudainement envie de se barioler de peinture fraiche, non, mais il s’interroge sur les raisons qui la poussent à se salir encore plus, comme ça, sans même se justifier. Ou à peine. “J’ai l’air effrayante ? On peut la refaire mais on garde les lumières fermées et je prends un couteau, t’en dis quoi ?” Et vous voyez, à cet instant il se demande vraiment ce qui se passe dans la tête de Birdie pour en arriver à une telle proposition. Il plisse les yeux, attendant l’instant où elle précisera ne pas être sérieuse, réalisant finalement que celui-ci ne viendra pas. « Et tu veux pas qu’on le fasse sous la douche, non plus ? » Il interroge, visualisant Psychose et à cet instant-là (et seulement à cet instant-là) la perspective est tentante. Pas qu’il veuille se retrouver sous la douche avec Birdie (et là, je désespère alors que ses joues se teintent à cette seule pensée), mais parce que le film de Hitchcock et un classique alors quitte à rejouer la scène, autant faire les choses correctement. C’est probablement ce qui est passé par la tête du jeune homme quand il s’asperge à son tour de peinture et que je ne peux que m’agacer encore plus de sa maladresse. “t’es une cause aussi perdue que moi, mon bichonnet maladroit.” Il oublie bien vite sa méprise à l’entente du surnom employé par la jeune femme, qui va de pair avec la grimace qu’il tire à l’entente de celui-ci, bien vite effacée quand il s’empresse de chercher un surnom du même acabit. « Ah, c’est gentil ça, mon... rossignol... ensoleillé... ? » L’hésitation est perceptible, encore plus quand il comprend que tenter d’associer son prénom et son travail amène à un résultat qui n’a aucun sens – mais, ça devrait plaisir à Birdie, dans ce cas. Il répète, s’interrogeant décidément sur ce qu’il se passe dans la tête de Birdie. “Au moins, on est assortis!” Au moins, elle ne m’en veut pas est la première pensée qui traverse son esprit, avant même de tenter de la rassurer quant au fait que cette peinture est supposée partir au lavage. Avant de réaliser qu’elle n’a rien à faire ici, aussi. Ou du moins, pas à cette heure-ci, parce qu’il serait mentir que de dire qu’elle n’a pas sa place là si l’heure est raisonnable. “J’ai piqué une clé.” Il s’approche un peu quand elle brandit la clé, reconnaissant effectivement celle-ci quand il est suffisamment près. “Je croooooois…” Son regard dérive sur la jeune femme, alors qu’elle ajoute : “Je me disais que j’avais le droit. Tu le savais pas ?” « Nan, j’savais pas, nan. » Qu’il tente de râler. Tente, parce qu’il perd en crédibilité à la minute même où il réprime ce sourire qui voudrait démontrer de son admiration d’un tel comportement. Oh, voyons, pas qu’il glorifie l’illégalité (oui, dans l’esprit de Kieran, effraction = illégalité, peu importe le contexte ou les conséquences), mais je sais que la première chose qui lui passe par la tête n’est assurément pas de demander pourquoi, mais comment. Comment peut-elle faire preuve d’autant de désinvolture et ne pas se soucier de son autorisation ? Probablement que dans d’autres circonstances il ne tiendrait pas le même discours, mais à cet instant, l’assurance que son cœur va s’en remettre et la luminosité de Birdie aidant, il ne pense pas aux autres scénarios où une telle façon de faire pourrait réellement être problématique. « Tu restes dormir, alors ? » Il interroge, question rhétorique puisqu’elle n’est pas venue pour le saluer (bien que ce serait sympa de sa part). « Enfin, c’est pas un problème, tu peux. » Comment si elle n’avait pas déjà pris sa décision, Kieran. « Juste que... enfin, ce double, je peux en avoir besoin, alors... » Il se pince la lèvre, grattant nerveusement son cou pour masquer sa gêne quant à ce qu’il s’apprête à dire. « Enfin, ce serait cool de le laisser à sa place, tu vois. » Une obligation, même, mais ce serait être trop virulent, n’est-ce pas ? « Mais tu peux venir dormir de temps en temps, si tu veux, hein. » Il se reprend rapidement pour noyer ce semblant de négatif dans une montagne de positif. « Peut-être juste que... tu peux me prévenir avant, tu vois ? Histoire que je finisse pas à l’hôpital à cause d’une mauvaise surprise. » Il dit, un léger rire aux lèvres avant de réaliser ses propos. « Pas que, pas que te voir soit une mauvaise chose ! Oh non, pas du tout, je t’assure. » Sauf au milieu de la nuit, soit. « Bref. » Qu’il conclut alors que ses doigts viennent jouer avec la couture de son haut et qu’il ne réalise que bien trop tard un léger détail. « Mais putain, c’est pas vrai. » Qu’il râle quand il réalise que son tic nerveux a eu le don de tâcher ses doigts et, désormais, son pull. Bichonnet maladroit, qu’elle disait.

@Birdie Cadburry :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyMer 7 Avr - 20:14



« Et tu veux pas qu’on le fasse sous la douche, non plus ? » Oh non, Kieran, ne souffle pas des idées pareilles parce qu’elle risque de te prendre à chaque mot près et tu vas encore plus le regretter de l’avoir un jour, une seule fois, recueilli misérablement sur les marches de l’escalier. Comme une pauvre âme en détresse, perdue et paumée, sans savoir pourquoi la poignée de chez elle avait perdu toutes les couleurs qu’elle lui avait mises - pour mieux se rappeler où elle habite si jamais Carter ou elle rentrait avec les idées pas très nettes - et encore moins comprendre les raisons qui faisaient que la clé ne rentrait plus. Mais là, la clé est rentrée dans celle chez Kieran, sans trop savoir comment elle a réussi à se rappeler de ça - peut-être parce que chez Kieran, c’est différent de son chez elle d’avant, que c’est bordélique mais que c’est artistique comme bordel. “T’as une envie de meurtre, c’est ça ?” Mais non, Birdie, où peux-tu aller chercher une idée pareille ? Tu viens juste de lui foutre la frayeur de sa vie en débarquant à l’improviste en plein milieu de la nuit avec une clé que t’as prise la dernière fois parce que tu n’as juste aucune once de conception des limites. Une porte est une limite. Une serrure en est une deuxième. Une serrure fermée à clé est la limite des limites. Autant dire qu’il n’y a absolument aucune raison pour que le délicat et adorable Kieran veuille te tuer. N’est-ce pas ? « Ah, c’est gentil ça, mon... rossignol... ensoleillé... ? » Elle ne remarque pas son hésitation, Birdie, elle ne voit que l’attention marquée et l’effort de parler le même langage qu’elle en l’affublant d’un surnom complètement ridicule, à la hauteur de la Cadburn, qui ne peut s’empêcher d’en rajouter en portant la main à son coeur, d’un geste ému. Birdie n’a pourtant pas passé tant de temps que cela dans les environs, elle déteint déjà ?

« Nan, j’savais pas, nan. » Oh, ça, c’est un problème. Un minuscule problème, n’est-ce pas ? Ahem. Il sourit, elle le voit malgré son regard un peu flou, donc ça veut dire que ce n’est rien. Tu le décrètes sans même lui demander son avis, ce n’est pas très sérieux, Birdie. « Tu restes dormir, alors ? » La jolie blonde fait une moue soucieuse, les lèvres qui se serrent ensemble, les yeux qui se soulèvent. « Enfin, c’est pas un problème, tu peux. » Maintenant qu’elle est là, de toute façon. “Je prends l’équivalent d’un petit coin. Tu m’entendras plus et tu pourras retourner à tes songes.” Peut-être pour les lueurs de la nuit parce que même l’oiseau qu’elle est a besoin de reprendre des forces mais il est clair que quand elle se réveillera, penser qu’elle sera plus discrète qu’une souris est juste… Un pur fantasme.  

« Juste que... enfin, ce double, je peux en avoir besoin, alors... » Ses yeux regardent la clé en question, le double, sans pour autant capter la contrariété qui a l’air de transpirer de Kieran. Tout comme elle ne remarque pas qu’il n’est pas seulement contrarié, mais qu’il est aussi gêné, pas à l’aise et qu’il est en train de buter sur les mots parce qu’il veut s’exprimer sans pour autant froisser. « Enfin, ce serait cool de le laisser à sa place, tu vois. » Mais, mais… Un double qui reste dans une maison, ça ne sert à rien ? « Mais tu peux venir dormir de temps en temps, si tu veux, hein. » Oh. C’est déjà plus rassurant, ça. Il ne va pas la foutre à la porte, pas ce soir en tout cas. Cette nuit plutôt. « Peut-être juste que... tu peux me prévenir avant, tu vois ? Histoire que je finisse pas à l’hôpital à cause d’une mauvaise surprise. » Kieran est absolument adorable. Tu ne l’es pas, toi, Birdie. Tu devrais avoir honte de le foutre dans une position pareille. Surtout qu’il se cache sous le couvert d’un rire qui se veut léger, comme pour bien faire comprendre qu’il rigole. Qu’il est sincère mais qu’il en rigole quand même. « Pas que, pas que te voir soit une mauvaise chose ! Oh non, pas du tout, je t’assure. » “Okay okay, Kie-Kieran.” Elle bug un moment parce qu’elle a quand même bu donc un peu sonné. Elle ne boit pas beaucoup, contrairement à ce que l’on pourrait croire, donc forcément, un peu frappe beaucoup. Elle montre la clé entre ses doigts avant de la poser sur sa paume. “Elle va pas disparaitre, promis juré. Regarde.” La jeune femme lève son autre main, les yeux précautionneux levés vers Kieran pour lui montrer qu’il peut lui faire confiance. Parce qu’elle s’en va poser la clé sur le rebord du meuble de l’entrée et qu’elle lève les mains subitement. “Tu vois! Elle a pas bougé! Elle est là! C’était un prêt, j’ai rien volé, je le jures!

Birdie le regarde avec toute la crainte du monde. “Tu vas pas aller me dénoncer aux gardiens des clés, hein ?” C’est stupide parce que le gardien des clés de l’endroit où t’es est précisément en face de toi, Birdie. Et il est en train de s’injurier parce qu’il se fout de la peinture un peu plus sur les doigts et que son air maladroit contrarié te fait au moins rire. “Personne veut que Kieran finisse à l’hôpital. Qui voudrait que Kieran finisse à l’hôpital, hein ?” Et elle le prouve en allant directement le prendre dans les bras - tu ne peux vraiment pas t’en empêcher. “T’es gentil, Kieran, merci. Parce que je suis presque à la rue, là, j’aurai pas su où aller si tu m’avais viré.” Oui, Kieran, t’es vraiment trop gentil. “Tu sens bon, aussi.” Et vous partagez un peu plus de peinture aussi dans le processus alors que t’as ton nez dans son cou. Oops.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyMar 27 Avr - 0:40



“T’as une envie de meurtre, c’est ça ?” Un rire nerveux s’échappe d’entre ses lèvres alors qu’il n’ose pas croiser le regard de Birdie. Bien sûr que t’as une envie de meurtre Kieran, n’est-ce pas ? Et même si d’apparence le jeune homme semble parfaitement incapable d’avoir un mot plus haut que l’autre et, par extension, de vouloir du mal à qui que ce soit, le fait est qu’à cet instant, oui, l’image d’une Birdie jetée de force par la fenêtre ou à travers la cage d’escaliers lui a effleuré l’esprit. « Pffff, non, pas du tout. » Il se dédouane en fronçant les sourcils, pinçant les lèvres, l’air outré quant à cette affirmation. Voyons, jamais. Ou un peu. Un tout petit peu. Mais vraiment un tout tout petit peu (ok, beaucoup, mais maintenant que son rythme cardiaque se calme enfin, cette éventualité est bien moins envisagée qu’il y a encore quelques minutes). Et à vrai dire, il a plutôt une envie de meurtre face au surnom dont elle l’affuble. Bichonnet maladroit. Est-ce qu’on fait plus ridicule et infantilisant que ça ? Probablement que non. Et à cet instant, c’est bien ça le principal problème pour un Kieran qui, même s’il commence à saisir l’énergumène qui est devant lui, ne demande pas tant à être ridiculisé de la sorte. Alors il s’essaie à lui rendre la monnaie de sa pièce... sans que ce soit un franc succès, car rossignol ensoleillé a beau être absolument horrible comme surnom, ça n’est pas le pire dont il peut l’affubler et il doit encore faire preuve de créativité s’il veut lui arriver à la cheville. Mais pour ça, tu auras le temps d’y penser, Kieran, puisque la blonde semble s’imposer, n’est-ce pas ? Difficile de ne pas le faire, puisque... tu es le premier à l’inviter à rester, espèce d’idiot. Oh, bien sûr que j’apprécie la jeune femme, mais comprenez, si je ne suis pas là pour imposer certaine limite, elle sera très vite une colocataire aussi officieuse que les bestioles qui rampent dans l’évier, alors il faut bien que je tente de le raisonner quant aux limites à poser – vu que de son côté, on ne peut pas dire qu’il semble familier avec tout ceci et la jeune femme n’est pas d’une grande aide. “Je prends l’équivalent d’un petit coin. Tu m’entendras plus et tu pourras retourner à tes songes.” Cette fois encore, il fronce les sourcils alors qu’il observe la porte derrière elle – il ne l’entendra pas, vraiment ? « Vraiment ? » Qu’il verbalise, particulièrement sceptique, avant que son regard ne se dirige vers la chambre près de l’entrée. « Tu sais qu’il y a un lit là-dedans, pas vrai ? » Celui laissé vacant par Fiona ; les meubles sont toujours là malgré qu’ils aient été vidés. « M’enfin, si tu préfères te rouler en boule dans un petit coin, il y a de la place près du cactus, là. » Et c’est ce qui s’approche le plus d’une pique de la part d’un Kieran qui ne peut pas mettre son manque de répartie sur le coup de son réveil précipité ; c’est un état constant.

Mais ce n’est pas une excuse pour qu’il se laisse faire (allez, on y croit), alors que son regard revient bien vite sur cette clé encore entre ses mains, celle-là même qu’il voudrait récupérer pour éviter de telles surprises. Et si de son côté il n’aurait jamais verbalisé cette demande, c’est bien pour ça que j’existe : parce que la santé cardiaque de Kieran me préoccupe autant que celle de son mental. Ce serait dommage, quand même, de mourir aussi jeune, en pleine force de l’âge (non) et alors que tant de succès l’attendent (non plus). Bien sûr, le rejet dans le vocabulaire de Kieran ressemble à une invitation, puisqu’à l’idée de lui prendre sa clé (non, LA TIENNE, rappelle-toi), il renchérit par la possibilité qu’elle squatte cette chambre vacante autant qu’elle veut (de temps en temps, ce qui revient du pareil au même dans le langage Birdie). “Okay okay, Kie-Kieran.” À croire qu’à chaque phrase de Birdie il est voué à froncer les sourcils, alors qu’il s’interroge quant à la possibilité qu’elle puisse se moquer de lui par pareil bégaiement. Son regard se fixe sur la clé qu’elle pose dans sa paume, un air toujours aussi sceptique plaqué sur le visage. “Elle va pas disparaitre, promis juré. Regarde.” Il s’attend presque à un tour de magie pour la faire réapparaître derrière son oreille (et il est presque déçu que ça ne soit pas le cas, soyons clairs). “Tu vois! Elle a pas bougé! Elle est là! C’était un prêt, j’ai rien volé, je le jures!” Cette fois, c’est certain, elle se fout de lui. Est-ce qu’il va le souligner pour autant ? Absolument pas. « D’accord... » Il glisse entre ses lèvres, le regard qui ne la quitte pas alors qu’il se pose beaucoup de questions à cet instant, la plupart s’interrogeant sur la bonne santé mentale de la jeune femme. “Tu vas pas aller me dénoncer aux gardiens des clés, hein ?” Toutes* s’interrogeant sur la bonne santé mentale de la jeune femme. « T’es bourrée, toi, non ? » Question rhétorique, c’est évident. C’est un peu comme se demander s’il est stupide, c’est rhétorique, quand on voit la manière dont il s’étale de la peinture avant de s’énerver contre lui-même. “Personne veut que Kieran finisse à l’hôpital. Qui voudrait que Kieran finisse à l’hôpital, hein ?” Sa contrariété est vite contrebalancée par l’air perplexe qu’il affiche à nouveau sur le visage. Qui fait place à une véritable surprise quand elle le prend dans ses bras et qu’il se met en alerte. Non, nope, pas ça, merci, mais non merci. Birdie, tu vois, il y a des limites qu’il ne faut pas franchir ; et à ce stade il accepte volontiers l’intrusion au milieu de la nuit s’il peut empêcher une telle proximité non-voulue. “T’es gentil, Kieran, merci. Parce que je suis presque à la rue, là, j’aurai pas su où aller si tu m’avais viré.” Oh. Il interprète ça comme un élan de... tristesse ? Et il l’autorise à rester dans ses bras une seconde supplémentaire avant d’entreprendre de la virer. “Tu sens bon, aussi.” N’en profite pas trop, Birdie, car d’ici quelques instants, c’est bien une odeur de transpiration qui va émaner de lui en vue de ce qui se déroule. Il rougit, bien sûr, mais il est surtout mal à l’aise alors qu’il remonte ses bras le long de ceux de Birdie, pour que ses paumes finissent par se glisser un chemin contre les épaules de la blonde qu’il repousse, ses bras désormais bien tendus pour la tenir à l’écart. « Ahah, ok, ok. » Il bafouille, mal à l’aise alors qu’il aperçoit son nez couvert de peinture. « T’as de la peinture sur le nez. » Merci Sherlock. « Et t’es vraiment bourrée. » Oh, Captain Obvious se joint aussi à la fête. « Tu te souvenais pas de mon prénom pour le répéter comme ça ? » Il interroge avec un rire nerveux. Il pourrait ajouter qu’il a l’impression d’être grondé par sa mère avec cette accentuation quant à son identité, mais, oh, well. « Enfin, bon. Tout le monde voudrait que Birdie file se coucher. Oui, vraiment, on voudrait que Birdie se couche, avant que Birdie soit vraiment dans le mal. » La gueule de bois, tout ça, la possibilité qu’elle détruise cet appartement avec ses bêtises, surtout. « Tu sais que tant que je suis là, t’es pas vraiment à la rue, hein ? » Outch. Ne me demandez pas pourquoi, je sens que c’est une grossière d’erreur de le verbaliser. Wait and see. « Donc euh, ouais. La chambre à ta droite, elle est là pour toi. » Il souligne, s’approchant légèrement, pour lui demander, avec un sourire un peu moqueur : « Tu sais encore où est ta droite ? Ça va aller ? Besoin d’aide ? » Bon. Il ne devrait pas rire, mais c’est tentant, excusez-le, mais ça fait bien longtemps qu’il ne s’est pas autorisé à se moquer gentiment ainsi d’autrui, maintenant que la crise cardiaque est définitivement derrière lui.

@Birdie Cadburry (birdie) playground wars 1949770018



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyJeu 13 Mai - 12:27



« Vraiment ? » Il ne la connaît pas encore beaucoup et pourtant, il a capté qu’il est en droit de douter ; oui, Birdie, tu n’es clairement pas la personne la plus silencieuse du monde et même Kieran peut remettre en cause tes paroles absolument absurdes. Elle pince ses lèvres, comme une gamine qui sait qu’elle a dit un mensonge - mais ce n’est pas vraiment un mensonge parce qu’elle est sur le point de s’écrouler de fatigue, donc, elle va être silencieuse non ? Si on oublie le fait que la Cadburn peut parfois se retrouver à parler dans son sommeil, mmh. « Tu sais qu’il y a un lit là-dedans, pas vrai ? » Oh. Les yeux bleutés suivent ceux de Kieran vers la porte close, qui doit mener vers une chambre insoupçonnée sans que la bonde n’ait pu y penser par elle-même toute seule. “Soit.” Qu’elle murmure très subtilement, ayant conscience que finalement, un lit, ça serait mieux, quand même. « M’enfin, si tu préfères te rouler en boule dans un petit coin, il y a de la place près du cactus, là. » Birdie le regarde presque sans humour au dessus de ses cils parce que sérieux, depuis quand Kieran s’autorise à lancer des vannes ? “Fais gaffe que je finisse pas par foutre les piques du cactus dans ton lit.” Elle en serait capable, il ne faut pas la sous-estimer. “Le lit me paraît tout d’suite bien plus attrayant, quand même.” Bizarrement. « T’es bourrée, toi, non ? » Outrage à magistrat, votre honneur. “Noooon, pourquoi tu dis ça ?” Parler du gardien des clés, une Birdie non bourrée pourrait très bien en parler sans aucun problème. Mais elle aurait les pupilles moins dilatées et elle aurait sûrement moins l’impression d’avoir les jambes en chewing gum, par contre. “Okay, bon, un petit peu comme ça mais rien qu’une nuit de dodo peut pas régler.” La Cadburn ne boit pas beaucoup, elle n’en a en général pas besoin, mais là, elle s’est laissée joyeusement aller dans la dégustation de mille et un cocktails qu’on lui foutait gentiment sous le nez - sûrement pour la distraire de ses histoires, à tous les coups.  

« T’as de la peinture sur le nez. » Ah, oh, ok, atelier de peinture improvisé alors, c’est ça ? Tu aurais pu prévenir, Kieran, franchement parce qu’elle n’est pas prête, là. « Et t’es vraiment bourrée. » Birdie grogne comme la gosse qu’elle peut être devant une figure paternelle que Kieran n’est pourtant pas du tout, du tout - malgré tout le respect que nous avons pour lui. “Oui papaaaaaa. Je vais prendre une douche, me laver les dents et zou, au lit, ça te va ?” Elle taperait presque du pied au sol pour continuer son grand acte de dramaturge mais ce n’est pas très stable - son pied ou le sol, ou clairement les deux - alors elle se contentera seulement de passer deux phalanges sur le bout de son nez et d’y voir qu’effectivement, elle a de la peinture et elle en fronce le nez et le front face à cette découverte.  « Tu te souvenais pas de mon prénom pour le répéter comme ça ? » Birdie penche la tête sur le côté en plissant les fentes de ses prunelles pour l’observer. “Tu préfères que je t’appelle mon bison futé ? Mon ogre des neiges ? Mon papillon sucré ? On râle quand je donne des surnoms et on râle quand je dis le prénom, vous êtes compliqués, les humains.” Vraiment, ils pourraient essayer de faire tous un effort pour une fois ? Il est clair que la répétition du prénom de Kieran dans la bouche de la blonde est assez surprenante - parce qu’elle trouve toujours moyen d’appeler les autres par tout sauf leur prénom - mais ce n’est pas une raison.

« Enfin, bon. Tout le monde voudrait que Birdie file se coucher. Oui, vraiment, on voudrait que Birdie se couche, avant que Birdie soit vraiment dans le mal. » Aw, c’est adorable. Elle est vaillante, elle ne va pas laisser le monstre de l’alcool venir la vaincre, non, elle est plus forte que ça, Birdie, n’est-ce pas ? Mmh, elle veut juste trouver le lit promis, d’un seul coup, parce que sa tête commence à flancher et que même si elle est une fière lionne, même les fauves ont besoin de leur repos. “D’accord, le monde, j’y vais j’y vais.” Même s’il faut qu’elle se débarbouille : la perspective d’eau sur le visage n’est pas désagréable en soit. « Tu sais que tant que je suis là, t’es pas vraiment à la rue, hein ? » Aw, c’est adorable bis. Y a tous les traits de Birdie qui se plissent sous son sourire ému qui se dessine, une main portée contre sa poitrine et l’autre qui va tapoter la joue de Kieran. “C’est très prévenant de ta part. Gentil, aussi. Pas que j’en doutais une seule seconde.” De sa gentillesse. Il a l’air trop gentil pour le monde, Kieran. Trop gentil pour elle. Trop bon aussi. « Donc euh, ouais. La chambre à ta droite, elle est là pour toi. » Birdie hoche la tête, le regard se détournant du jeune homme pour regarder de nouveau la porte - euh, laquelle déjà il a dit ? « Tu sais encore où est ta droite ? Ça va aller ? Besoin d’aide ? » Droite. “Droite de notre point de vue ici ou droite en partant du fond du couloir ? Parce que c’est pas la même droite.” La Cadburn est presque sérieuse en prononçant ces mots avant de glousser légèrement. “Ca va aller, t’inquiète. Juste que je vais d’abord explorer ta salle de bain et les toilettes pour des raisons évidentes.” Ouais, le “ça va aller” est mis à rude épreuve parce que les pas sont incertains, que la luminosité dans le couloir est précaire et que “euh, Kieran… L’est où la lumière ? Et l’eau froide, c’est côté gauche ou droit ? C’est quelle porte, pour les toilettes ?” On repassera pour le souffle d’indépendance pour le moment, hein.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyLun 24 Mai - 22:30



Ce n’est pas une bonne idée de lui proposer la chambre laissée vacante par sa meilleure amie. Enfin, ce n’est pas une bonne idée parce que je le souligne ; de son côté il ne réfléchit pas à tous les détails qu’impliquent une telle proposition, à commencer par le fait que la colocation n’ayant rien d’officielle, le loyer le sera encore moins. C’est du Kieran tout craché, capable d’offrir une chambre sans oser demander de contrepartie parce qu’il n’a pas su formuler les choses sous la forme d’un contrat – puisqu’à ses yeux, c’est bien le seul moyen de rendre les choses concrètes. Elles ne le sont donc pas avec Birdie et à cet instant il ne pense à rien si ce n’est à la satisfaction de ne plus être seul entre ces murs, plongé dans le silence angoissant de cet appartement bien trop vide. Bien sûr, notre protagoniste est incapable de s’énerver ou de hausser le ton, mais même si les fées du caractère s’étaient penchées sur son berceau, probablement qu’il n’aurait pas plus su faire usage de la parole : même si Birdie lui a causé une sacrée frayeur, même si son cœur tambourine encore et qu’il ne demande qu’à s’éviter toute nouvelle surprise du même acabit, le fait est qu’il n’est plus seul, même si l’état second de la blonde laisse présager que ce n’est pas cette nuit qu’ils se lanceront dans un concours visant à composer le pire mélange avec de la vegemite ou dans un marathon Harry Potter à réciter absolument chaque dialogue jusqu’à ce que le perdant soit forcé à un gage. Non, les activités que la blonde lui a laissé entrevoir n’auront certainement pas lieu ce soir ; ce n’est pas grave, il a de la compagnie et petit à petit, la satisfaction d’en avoir lui fait baisser sa garde, au point où il se permet même une tentative maladroite d’humour. “Fais gaffe que je finisse pas par foutre les piques du cactus dans ton lit.” Évidemment renvoyée à l’expéditeur puisque je ne vous apprends rien quant au fait que la jeune femme a bien plus de répartie qu’il n’en aura jamais et que la menace qui plane est bien réelle pour le peu qu’il la connait. « Noooon, tu ferais... » Pas ça. Si, Kieran, elle le fera et je crois que tu sais aussi bien que moi qu’elle en est capable, raison pour laquelle je n’ai même pas tant besoin que ça de l’arrêter dans ses propos qu’il y parvient très bien tout seul. “Le lit me paraît tout d’suite bien plus attrayant, quand même.” Un sourire amusé se glisse sur ses lèvres, les sourcils qui s’élèvent un bref instant, voyez-vous ça. « Je te jure, il est si moelleux, tu ne voudras plus le quitter. » Par contre, là, tu aurais pu effectivement te taire, Kieran, plutôt que d’aggraver la situation. Ce qu’il voit, aussi, c’est la manière dont l’équilibre de la demoiselle est précaire et qu’il ne faut pas être particulièrement intelligent pour comprendre la cause de son état. “Noooon, pourquoi tu dis ça ?” Il hausse les épaules, plisse les yeux : « Je sais pas, un pressentiment. » Un pressentiment qui se dégage aussi par son haleine (rien d’insurmontable si ce n’est la preuve d’une soirée où l’eau n’a pas été sa seule alliée) plus que par son discours. Son histoire de clés a beau le laisser perplexe, lui provoquer une grimace d’incompréhension, il a aussi compris que c’était une habitude la concernant. Ça ne veut pas dire qu’il s’y habitue, mais plutôt qu’il n’est pas totalement étonné des incohérences qui peuvent sortir d’entre ses lèvres – sûrement pour ça qu’il l’a appréciée instantanément, d’ailleurs. “Okay, bon, un petit peu comme ça mais rien qu’une nuit de dodo peut pas régler.” Cette fois-ci, c’est un rire amusé qui s’échappe d’entre ses lèvres. « On verra si tu tiens le même discours demain matin. » Il pourrait presque ouvrir les paris, mais ce serait assurément déloyal... ce qui implique qu’il s’agit probablement de sa seule chance de gagner.

“Oui papaaaaaa. Je vais prendre une douche, me laver les dents et zou, au lit, ça te va ?” Oh. Une seconde blague sur les bouts des lèvres, osera-t-il ? C’est un peu dégoûtant, quand même, surtout à l’égard de quelqu’un qu’il ne connait pas beaucoup, finalement et avec laquelle l’aisance n’est pas encore acquise... Allons, Kieran. Regarde-la, de toute évidence, elle est bourrée, elle ne s’en souviendra pas demain (dans d’autres circonstances, c’est une incitation à comparaitre que de telles pensée te vaudraient, ahah que suis-je drôle). « Oublie pas de faire pipi, aussi. » Il l’a dit. Oui, toute cette réflexion pour quelque chose d’aussi anodin qui va de pair avec le brossage des dents et le lit, mais eh, pour quelqu’un qui n’a aucun humour, c’est un grand pas. « Et m’appelle pas comme ça. » Papa. Ton de l’humour ou non, ce n’est clairement pas le surnom qu’il a envie d’entendre et pour une fois ce n’est pas parce qu’il prend tout avec gravité Kieran et que ça l’agace. Oh non, la raison est autre et il m’interdit de vous en parler, mais j’en ai que faire tant la situation m’amuse : les rêves qui étaient les siens avant l’intrusion de Birdie n’étaient de loin pas innocents et le kink du Daddy n’était pas loin, excusez-le. Il est mortifié par de telles pensées que je lui impose malgré lui, sa tête qui se baisse et ses joues qui s’empourprent, mais eh, gamin, t’es juste le cliché de ta génération, autant l’assumer. “Tu préfères que je t’appelle mon bison futé ? Mon ogre des neiges ? Mon papillon sucré ? On râle quand je donne des surnoms et on râle quand je dis le prénom, vous êtes compliqués, les humains.” Il lève les yeux au ciel, tentant de se focaliser sur les quelques surnoms proposés par Birdie pour oublier la honte qu’est la sienne et que, finalement, il est bien le seul à ressentir puisque tout se passe dans sa tête (ne me remercie pas, c’est un plaisir). « D’accord, d’accord, fais comme tu veux. » Il s’excuse presque, mal à l’aise d’avoir pu l’agacer, tentant aussitôt de désamorcer la situation, toujours aussi mal à l’aise à l’idée que quiconque puisse être, même légèrement, énervé contre lui. « Euh, ogre sucré, c’était très bien, tiens, voilà. » C’était ça ? Presque, peu importe. Il ne doute pas que Birdie saura transformer l’essai en quelque chose d’encore plus original dès qu’elle aura une meilleure idée (c’est-à-dire à peu près toutes les trois minutes si on fait le compte de tous les surnoms qui sont les siens depuis son arrivée).

De son côté, il range le rossignol ensoleillé pour reprendre le rôle du Daddy (gosh, il la déteste autant qu’il me déteste à cet instant), qui s’assure qu’elle ait une bonne nuit de repos avant qu’elle ne se sente trop mal. C’est un peu bête, car si elle avait été plus réactive, il en aurait profité (et il se mortifie encore alors que je ne peux que me foutre de lui et des dix ans de prison qui l’attendent si ses pensées étaient encore une fois sorties de leur contexte). Il en aurait profité pour passer la nuit avec elle (non, pas comme ça, je vous jure, vraiment, qu’il souligne) EN TOUT BIEN, TOUT HONNEUR, qu’il hurle dans ma boite crânienne – oops, la sienne, on ne sait plus vraiment à force. Mais Birdie est ailleurs (plus que d’habitude, s’entend) et il ne compte pas la retenir par pur égoïsme de ne pas se sentir seul (décidément, il n’en sortira jamais avec le double-sens). “D’accord, le monde, j’y vais j’y vais.” Un sourire apparaît sur les lèvres du jeune homme, vite diminué quand elle tapote sa joue, un mouvement de recul en prime, par habitude. “C’est très prévenant de ta part. Gentil, aussi. Pas que j’en doutais une seule seconde.” « Okay, okay, ma joue est flasque, c’est bon, je crois qu’on a saisi. » Peu habitué aux compliments, ne leur donnant aucun crédit (encore moins quand ils sont verbalisés dans un état d’alcoolémie), il en fait l’impasse. Ah, les vieilles habitudes. “Droite de notre point de vue ici ou droite en partant du fond du couloir ? Parce que c’est pas la même droite.” Il reste muet un instant, encore peu réveillé et peu réactif, la nécessité de réfléchir au point de vue à donner. « Euh... la droite, celle-là, là, tu vois ? » Bouger de quelques pas pour toucher la porte du bout des doigts lui semble alors la meilleure option ; on dit bien qu’une image vaut mille mots, tout ça. “Ca va aller, t’inquiète. Juste que je vais d’abord explorer ta salle de bain et les toilettes pour des raisons évidentes.” Salle de bain qui est à l’autre bout de l’appartement et même si celui-ci ne mesure pas des dizaines de mètres (c’est tout l’inverse), il n’a aucune peine à imaginer que cela puisse ressembler au parcours du combattant. Les obstacles sont nombreux : un cactus, un canapé, un tapis, les tabourets du comptoir de la cuisine, une malle au milieu du passage, oh god, la table en verre devant la salle de bain, le miroir, les néons décoratifs, non, vraiment, pour lui-même réussir à se casser la figure à peu près une fois par jour alors qu’il vit dans cet appartement depuis plusieurs mois, il ne peut décemment pas laisser Birdie affronter l’épreuve seule. Pourtant, elle se lance, Kieran la suivant comme son ombre, le pas délicat et les mains en position, prêtes à la rattraper elle (mais surtout tout ce qu’elle pourrait faire tomber). “euh, Kieran… L’est où la lumière ? Et l’eau froide, c’est côté gauche ou droit ? C’est quelle porte, pour les toilettes ?” Le soupir qui s’échappe d’entre ses lèvres est plus soulagé qu’agacé. « Euh ouais, okay, attends. » Il s’empresse de passer son bras sous le sien pour la maintenir droite – blabla, le contact il aime pas ça, blabla on fait des exceptions quand ça l’arrange et que ça préserve la déco, n’est-ce pas ? « Je t’accompagne. » Ahah. J’ai rien besoin de faire qu’il panique tout seul, c’est beau. « Je veux dire, euh, je t’accompagne dans la salle de bain, je t’aide à mettre l’eau et je repars, hein. Après tu te débrouilles... pour... enfin, pour pas te noyer, quoi, ce serait bien. Pas que tu te noies, NON ! Ce serait bien que tu évites, justement, tu vois ce que je veux dire. » Calquant ses pas sur les siens, il finit par pousser ladite porte, asseyant la jeune femme sur les toilettes (parce que le rebord de la baignoire ne sera définitivement pas stable et qu’il n’a pas fait option premiers secours à l’école). « Si tu dois vomir te me préviens, hein. » Il ne sait pas exactement ce qu’il ferait (il serait capable de lui tendre les deux mains jointes comme une maman face à sa progéniture), mais il le ferait. « Tiens, voilà, l’eau froide pour madame. » Il désigne même le robinet en tendant ses deux mains, il ne manque plus que le TADAAAA enjoué qui va avec, mais à cet instant, il s’inquiète surtout pour la survie de son tapis sous les pieds de Birdie, car clairement, s’il voit la couleur de son estomac, c’est le pressing qui s’en occupera et la facture ne fera pas du bien et puis, et ça, et si, et il ne sait pas gérer ce genre de gêne, Kieran, vous voyez ?

@Birdie Cadburry :l: (pardon pour la longueur  (birdie) playground wars 893420793)



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyDim 13 Juin - 17:35



« Noooon, tu ferais... » Birdie passe un doigt sur son nez - à côté - l’air innocent - pas du tout - souriant légèrement parce que Kieran s’interrompt ; elle sait qu’il sait qu’elle en est capable. Et il ne veut pas la mettre au défi en voulant la contrarier et la contrer, n’est-ce pas ? Il serait fâcheux qu’il se mette dans tous ses états car il aura sûrement des réactions face à des piques de cactus malencontreusement éparpillées dans son lit - avec un peu de chance, Birdie ne se rappellera même pas de sa menace dès sa tête posée sur un oreiller. Ou le sol. Ou un plaid. Enfin, quelque chose. « Je te jure, il est si moelleux, tu ne voudras plus le quitter. » La blonde hoche la tête avec application, avec conviction. “Je lui mettrai une note sur Airbnb, promiiis.” Même si elle ne promet pas que la note soit bonne ; le vendeur en fait tout un rêve, elle risque d’être sûrement déçue mais il a de la chance ; Birdie peut s’endormir à peu près partout, n’importe où, n’importe quand, tant qu’il y a de la lumière et beaucoup de fatigue accumulée. Et/ou de l’éthanol. Oui, l’éthanol est le pire des somnifères car elle sent déjà ses paupières s’alourdir et elle en geint d’avance ; dormir est vraiment une perte de temps incroyable. « Je sais pas, un pressentiment. » Ce à quoi Birdie ne fait que glousser parce que son pressentiment est juste mais aburde en même temps - oh, Cadburry, si seulement t’avais une capacité de résistance bien plus forte que ça. « On verra si tu tiens le même discours demain matin. » C’est si loin, demain matin, mais en même temps, est-ce que ce n’est pas déjà ledit matin ? L’espace temps est toujours problématique, encore plus quand on voit avec des grammes d’alcool dans le sang. « Oublie pas de faire pipi, aussi. » A peine qu’il dit ces mots qu’effectivement, la vessie appuie et se déclare et fait grimacer la propriétaire. « Et m’appelle pas comme ça. » “Mmh?” Elle a déjà oublié, tout comme elle oubliera très rapidement que Kieran est mortifié, qu’il rougit, qu’elle accumule le malaise en lui et qu’elle est toujours bien trop envahissante pour le commun des mortels. « D’accord, d’accord, fais comme tu veux. » Telle est la conclusion qu’il prononce d’un discours percutant de la gamine Cadburry qui fait une énième crise parce que vraiment, ils ne sont jamais tous contents. « Euh, ogre sucré, c’était très bien, tiens, voilà. » Bon. Au moins, il réussit à faire sourire de nouveau la version alcoolisée de la blonde. “Je trouve aussi.” Même si, encore une fois, ça passera dans les oubliettes et que tout sera à refaire demain.

« Okay, okay, ma joue est flasque, c’est bon, je crois qu’on a saisi. » Birdie pouffe de rire en imaginant ladite joue devenir réellement flasque, toute dégoulinante et salissant un peu plus les vêtements de Kieran ainsi que son sol. Il ne lui en faut vraiment pas encore moins que d’habitude pour la faire rire dans un état pareil. « Euh... la droite, celle-là, là, tu vois ? » Si elle te demande, Kieran, c’est qu’elle ne voit pas, non. Heureusement qu’il le montre en bougeant vers la porte en question ; au moins, pas de risque de se tromper. Pas vrai ? Il semblerait cependant qu’elle puisse concourir pour le saut d’obstacles car l’épreuve du trajet jusqu’à la porte est une véritable victoire. Elle n’a pas pris conscience que Kieran la secondait prudemment derrière elle, qu’il a bien dû quand même la retenir une fois pour ne pas qu’elle tombe à la renverse mais dans l’ensemble, le plus gros défi, c’est la lumière. Ah, ces interrupteurs, jamais là où ils doivent être. « Euh ouais, okay, attends. Je t’accompagne. » Il finit même par attraper son bras et Birdie soupire grossièrement mais le défait pas parce qu’elle gagne en stabilité et que ce n’est pas désagréable comme sensation, de ne plus avoir la terre qui tourne. « Je veux dire, euh, je t’accompagne dans la salle de bain, je t’aide à mettre l’eau et je repars, hein. Après tu te débrouilles... pour... enfin, pour pas te noyer, quoi, ce serait bien. Pas que tu te noies, NON ! Ce serait bien que tu évites, justement, tu vois ce que je veux dire. » Okay, là, c’est Birdie qui ne se sent pas très bien. Il parle de noyade et ce n’est vraiment pas cool, pas ce qu’elle veut entendre et ça rend ses membres tout moux. Faibles. Elle a presque peur, maintenant, parce que s’il dit ça, c’est qu’elle va forcément se noyer, n’est-ce pas ? Des années à vaincre sa phobie mais voilà que ça finira bien par arriver. Dans l’état des choses, elle n’arrive pas à camoufler sa crainte soudaine. Le visage se baisse sur ses mains alors qu’il l’asseoit sur les toilettes et que Kieran continue à tourner et se retourner dans la salle de bain avec une vivacité bien trop grande pour elle à suivre. « Si tu dois vomir, tu me préviens, hein. » Oh vraiment, Kieran ? Comme si son air décoloré ne suffisait pas qu’elle risque le bord du gouffre à peu près toutes les deux minutes et que l’idée de la noyade ajoute un peu plus de lourdeur et de transe dans son estomac déjà bien chargé. « Tiens, voilà, l’eau froide pour madame. » Mais il est mignon, Kieran. Il ne veut pas de mal, Kieran. Il est vraiment gentil et prévenant malgré ses airs gauches et maladroits. C’est pour tout ça qu’elle relève les paupières pour le regarder. “Je veux pas me laver. Je risque de me no- noyer sinon. J’ai pas envie maintenant.” Oui, évidemment que tu n’en as pas envie, Birdie, qui a vraiment envie de se noyer en premier lieu de toute façon ? Elle joue avec ses mains, le dos qui se prélasse sur le dossier des toilettes en torturant un peu plus ses doigts. “Je suis pas spécialiste de psycho et tout ça mais… Tu devrais songer à respirer. T’es sûr que tu vas pas me faire une apnée cardiaque hein ?” Même au milieu du joyeux bordel de son intérieur, Birdie se sent désolée d’une façon ou d’une autre de son intrusion. Sûrement qu’elle ne le sera moins ou pas du tout le lendemain mais ce soir, elle se fait toute petite alors qu’elle tente de se lever. "Ça devrait aller. Je crie si j’ai besoin d’aide.” Ou peut-être qu’elle aura fini noyée avant - Birdie. Non, vraiment, la douche ou le bain attendra demain. Pour ce soir, elle se contentera du lavabo dont elle fait tourner l’eau froide tout en ôtant sa veste. “Je- T’as rien de plus confortable pour dormir ? Promis je vomis pas dessuuuus.” Mais elle ne peut pas dormir avec des vêtements portés en soirée. Et pas sûre que Kieran puisse survivre à ce qu’elle se trimballe à moitié nue.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptySam 19 Juin - 21:34



“Je lui mettrai une note sur Airbnb, promiiis.” Il rit, Kieran, dans un premier temps, l’idée que son logement soit noté sur Airbnb étant presque amusante. Jusqu’à ce que je lui fasse remarquer un fait (toujours eux) : Birdie serait capable de le faire et il se retrouvera avec son adresse exposée à tous comme s’il offrait réellement des chambres d’hôte. Le problème, c’est qu’il ne saurait pas dire non si une âme en peine se présentait devant sa porte, c’est ce qui est arrivé avec Birdie (l’âme en question était plutôt amorphe sur une marche d’escalier, mais la finalité est la même). « Tu ferais pas ça, hein ? » Il demande, soucieux d’éviter que son appartement appartienne à tout le monde sauf à lui. Il n’est pas compétemment stupide, Kieran, il passe assez de temps sur internet pour savoir que c’est une vanne classique, que de donner l’adresse d’un pote sur une application de localisation de toilettes les plus proches juste pour jouer aux emmerdeurs. Alors pourquoi pas pousser le vice jusqu’à ouvrir le gite ? « Hein ? » Elle ne répond pas assez vite, Birdie, alors il réitère – mais elle ne doit pas réfléchir aussi vite que lui, surtout et peut-être ne même pas comprendre de quoi il parle. Laisse tomber, Kieran, je t’assure qu’elle ne s’en souviendra pas d’ici demain matin. Tu peux en douter, mais songe à tes propres soirées de beuverie, est-ce que tu te souviens vraiment de tout le lendemain ? Voilà. Il est rassuré – c’est facile, parfois (pas assez souvent à mon goût). Et si d’ordinaire notre protagoniste peine à soutenir le regard de qui que ce soit, à cet instant précis il ne lâche pas celui de Birdie et ce n’est pas uniquement parce qu’ils sont beaux, ses yeux. Ce serait l’excuse appréciable, la réalité est qu’il garde (littéralement) un œil sur elle, l’angoisse de la voir retapisser la moquette avec le contenu de son estomac perceptible. Il ne la connaît pas assez pour savoir à quel niveau elle supporte l’alcool, mais il n’a pas vraiment envie d’avoir un avant-goût de la réponse – on va dire que pour une fois, il est optimiste et il place de grands espoirs en elle, bravo Birdie, à défaut d’être la femme de l’année, elle est au moins celle de cette nuit. Jusqu’à ce qu’elle fasse l’usage de surnoms tous plus détestables les uns que les autres – rapport à l’égo, la virilité, la dignité et plein de qualificatifs qui, finalement, ne s’appliquent pas à Kieran quand il y pense quelques instants. Le dernier est le plus détestable de tous – et là, il ne s’en veut même pas de s’y être offusqué. Cela lui permet d’accepter plus facilement les autres, alors que je lui souligne qu’aussi ridicules qu’ils soient, c’est une marque d’affection. Il ne lui en faut pas plus pour être heureux, finalement. C’est trop facile, je vous dis. Il en vient même à approuver verbalement... merde, lequel, déjà ? De toute façon, ça n’a pas d’importance, s’il y a un aspect où il connaît déjà la Cadburry, c’est dans sa manière de changer de surnom comme de vêtements, demain il sera affublé d’autre chose, il peut déjà l’anticiper. “Je trouve aussi.” Super. Parfait. Lequel, on a dit, déjà ?

Ça n’a déjà plus d’importance alors qu’il tente (péniblement) de suivre le flot de pensées de Birdie. Déjà pas bien facile à suivre en temps normal (surtout quand on se fait l’économie de tout aspect réflexif, hein, Halstead), le manque de sobriété de la jeune femme ne fait qu’accentuer cet aspect – finalement, c’est lui qui va se retrouver avec un mal de crâne le lendemain matin. Elle tapote sa joue à présent, avec une aisance déplaisante, puis elle s’emmêle les pinceaux, ceux de Kieran aussi au passage, quand il s’agit de cette sombre histoire de droite qui serait à gauche, à moins que ce soit sa droite à elle, vu que ce ne serait pas la même que lui, alors qu’universellement la droite est... à droite. Ok, le mal de crâne n’a pas attendu le lendemain, en fait. Et parce qu’une image vaut mille mots (beau proverbe qu’il atteste plus que jamais), il lui montre ladite droite et, surtout, ladite direction de la salle de bain. Sur son dos tel un surveillant en période d’examens, il reste près d’elle tandis qu’il sent son cœur s’accélérer à chaque fois qu’elle approche d’un objet de valeur (la valeur étant plus sentiment que matérielle, s’entend, même la décharge du coin n’en voudrait pas). Alors oui, il va l’accompagner. JUSQU’AU LIEU. Pas dans l’ensemble, hein. Qu’on soit clair. On est clairs ? Elle reste silencieuse, Birdie et c’est déjà suffisamment inquiétant en temps normal, ça l’est encore plus à cet instant. Elle est silencieuse parce qu’ouvrir la bouche impliquerait de vomir ? Ou parce qu’elle n’est plus vraiment parmi eux ? Il ne sait plus trop, Kieran à cet instant et il finit par se pencher légèrement pour mettre son visage à niveau du sien et retrouver son regard. L’observant tel un cobaye, il plisse les yeux et bouge très légèrement la tête, dans une tentative de l’observer sous toutes les coutures et s’assurer qu’aucun indice lui échappe. Bravo, si elle a effectivement la nausée, t’es au moins aux premières loges pour savourer (littéralement, ahah – c’est dégueulasse) le spectacle. “Je veux pas me laver. Je risque de me no- noyer sinon. J’ai pas envie maintenant.” « Mais non, mais non, tu vas pas te noyer, qui a dit... » Ok, merde. “Je suis pas spécialiste de psycho et tout ça mais… Tu devrais songer à respirer. T’es sûr que tu vas pas me faire une apnée cardiaque hein ?” « Pardon ? » Il questionne, s’arrêtant un instant pour prendre la mesure de son rythme cardiaque. Mais non, tout va bien de ce côté-là, alors il ne comprend pas vraiment la réflexion de la blonde. « Je respire, je respire même très bien, regarde. » Il souffle exagérément à plusieurs reprises ; il ne se retrouvera peut-être pas en apnée cardiaque, mais bien en hyperventilation s’il continue. "Ça devrait aller. Je crie si j’ai besoin d’aide.” Elle essaie de se lever et par réflexe ses mains bougent pour la rattraper, alors qu’elle tient finalement très bien sur ses deux jambes – pour l’instant. « Ouais, non, évite, j’aimerais éviter que les voisins connaissent mon existence, jusqu'ici ça fonctionne et je peux gratter leur wifi à l’œil, alors... euh, bref, chut ? » Vraiment ? « Enfin, non, pas chut vu qu’il faut que tu me préviennes si ça va pas, mais crie pas. Je suis pas loin et je suis pas sourd, ça le fera sans hurler. » Il précise rapidement alors qu’il lance un dernier coup d’œil à la jeune femme. “Je- T’as rien de plus confortable pour dormir ? Promis je vomis pas dessuuuus.” « Euh, ouais... Je vais te chercher ça. » Merci pour la précision, Birdie, fallait pas, puisqu’elle peut désormais avoir l’assurance qu’il va mettre dix minutes à fouiller son étagère à la recherche du bien qu’il accepte de sacrifier, de quoi largement lui permettre de se noyer. Sauf que la paresse de Kieran est de son côté et qu’en plus de ne posséder qu’une poignée de vêtements, il repousse tant le moment d’aller à la buanderie que le choix est vite fait : il n’a pas grand-chose de propre et prend donc le seul pyjama qui soit en état (qu’il n’aurait jamais envoyé au combat face au potentiel vomi de Birdie, autant dire que oui, il est bien parti pour faire de l’apnée cardiaque, finalement). Revenu vers la salle de bain, il frappe légèrement. « C’est bon, t'es présentable ? » Et de toute évidence, il n’ose pas entrer ni même zieuter à l'intérieur, alors que même une fois la porte ouverte, il tend doucement sa main par l’intervalle – parce que dans l’état de Birdie, si la gauche et la droite se confondent, oui et non peuvent également se mélanger. « Tiens, voilà. » Au bout de sa main tendue, l’ensemble qu’il lui offre pour la nuit, alors qu’il retient les « s’il te plaît, fais attention », « j’y tiens », « tu le salis pas avec ton vomi, hein ? », ce serait être désagréable et il n’a pas envie qu’elle ait cette image. Au contraire, puisque très vite, c’est une autre question qui franchit ses lèvres : « Je peux faire quelque chose d’autre ? Tu veux manger ou boire un truc ? » Et il réalise bien vite que là-aussi, il aurait dû se taire. Vu l’heure, si elle a effectivement faim, il n’aura d’autres choix que de se débrouiller seul, sans compter sur ses bons vieux amis les livreurs ; et cette fois-ci, c’est sûr, elle va vomir.

@Birdie Cadburry :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyDim 27 Juin - 20:46



« Tu ferais pas ça, hein ? » Kieran… « Hein ? » il sait que j’en serai capable, pourquoi il joue les inquiets tout d’un coup ? Non mais qu’il s’inquiète pas, de toute façon, j’aurai éclipsé cette partie de notre conversation, voire son entiéreté, quand j’aurai retrouvé toutes mes capacités motrices de la jeune femme responsable et mature que je ne suis absolument pas - ma version non alcoolisée mais tout aussi prévisible dans son imprévisibilité. A vrai dire, je sais même pas comment fonctionne Airbnb en tout premier lieu alors franchement, donner une note ou révéler là où habite un des concurrents de la Race of Australia, ce n’est pas dans ma liste des choses à faire dans l’immédiat. Non, pour l’instant, dans l’immédiat, je concentre mes pas pour qu’ils arrivent le mieux possible vers la salle de bain et éviter de penser que ça tourne dans la tête, ça va cogner demain, je vais saigner des yeux, je vais pleurer des oreilles et grand dieu que je plains d’avance Kieran qui va être le support de toute ma superbe connerie car j’ai décidé de me laisser aller. J’ai l’impression d’être une bête de foire quand il m’observe sous toutes les coutures et, pourquoi il fait ça en premier lieu, c’est complètement ridicule et lui, il n’a pas l’excuse de l’éthanol alors pourquoi ? Je ne vais pas m’écrouler, pas tant que je suis assise sur les toilettes, quand bien même je sens que je vacille légèrement sur le côté. Mais je gère, d’accord, laisse moi gérer sans me regarder comme ça, Kieran, ou je jures que je vais finir par t’étouffer moi-même. « Mais non, mais non, tu vas pas te noyer, qui a dit... » lui il l’a dit. Je crois ? Je sais plus mais j’ai pas inventé le mot, je l’ai entendu pour l’avoir répété car c’est pas un mot que j’aime entendre et encore moins employer de mon propre gré. J’hausse les épaules malgré moi, presque abattue soudainement. “C’ci dit, ça serait plus d’oxygène pour le monde. Ça serait pas si mal que ça.” okaaay, viens l’humour lugubre, je pense qu’on pourrait s’en passer mais c’est plus fort que moi ; je donnerai mon souffle volontiers à ma fratrie, à Kieran, à mes proches car moi, je vaux pas grand chose au final, j’en ai conscience mais je fais comme si c’était pas le cas, constamment. Je blâmerai l’alcool pour dire ce genre de trucs car jamais je pourrai assumer ce genre de propos sans. « Je respire, je respire même très bien, regarde. » “Tant mieux. Car tu voudrais pas que je te fasse du bouche à bouche. Avec mon haleine, tu tomberais encore plus dans les pommes.” c’est un constat aussi simple, clair que limpide et cohérent, n’est-ce pas ?

« Ouais, non, évite, j’aimerais éviter que les voisins connaissent mon existence, jusqu'ici ça fonctionne et je peux gratter leur wifi à l’œil, alors... euh, bref, chut ? » il est sérieux?Tu grattes leur wifi à l’oeil ?” ça me parait badass, moi qui grattait toujours l’abonnement de Carter sans qu’il demande rien en retour, j’ai jamais pensé qu’on pouvait faire ça. Ou alors Elwyn a bien dû me l’avoir expliqué mais là, je ne suis pas en état de me rappeler. Alors, profites, Kieran, que je te regarde comme un dieu du hacker à présent car une seconde plus tard, ça sera fini. Faut bien que j’apprenne à la dure maintenant que je me retrouve sans toit au-dessus de la tête. « Enfin, non, pas chut vu qu’il faut que tu me préviennes si ça va pas, mais crie pas. Je suis pas loin et je suis pas sourd, ça le fera sans hurler. » okay, compris, cerveau ? On essaie de capter et de brancher les connecteurs et c’est docilement que j’hoche la tête à l’affirmation pour confirmer que j’ai compris ; compris, mais enregistré serait encore mieux. Je promets rien mais je vais faire des efforts, d’accord, Kieran, tu peux croire en moi deux minutes et ne pas me regarder avec une crainte que t’arrives pas à dissimuler ? A vrai dire, il n’a pas tort de faire ça mais ce n’est pas une raison - si, vraiment, j’en suis une belle, de raison. « Euh, ouais... Je vais te chercher ça. » Et attendant qu’il aille chercher ça - j’espère qu’il va pas me sortir un clown avec des dents à couteaux car là, je risque de vraiment hurler - je me tourne dans la salle de bain pour passer mes mains et mon visage entier sous le jet d’eau. Je vais jusqu’à rincer ma bouche, piquer du dentifrice et en masser mes dents pour me donner ne serait-ce qu’une sensation de fraîcheur au moins au moins dans ma bouche - ça sera plus agréable si Kieran tourne de l'œil, je ris. Les vêtements vont virer, je soupire lourdement face à la peinture mais là, j’en ai rien à faire si ça peinture son sol, son carrelage et son tapis de bain ; j’y penserai demain. « C’est bon, t'es présentable ? » “T’as qu’à regarder par toi-même.” mais il le fait pas, Kieran, il ouvre juste la porte pour passer son don de vêtements et je suis presque touchée qu’il me refuse pas ça ; il est vraiment gentil et… je sais pas gérer les gens gentils et bienveillants. Même ceux qui vous regardent comme une bête de foire dans leur salle de bain pour une peur quelconque. « Tiens, voilà. » “C’est gentil.” je dis pas merci, je dis mieux que ça, je prouve ma reconnaissance. “Aaaaw, Deadpool. J’adore Deadpool. Il me fait penser à mon frère. Enfin, dans les films, pas… Pas comme ça.pas avec son costume mais sa version brûlée, tu vois, Kieran ? Si le haut est une épreuve, c’est rien comparé au bas avec mes jambes qui ont l’air de peser une blinde chacune et je me retiens presque à demander de l’aide mais j’ai la sensation que je l’aurai pas donc je me démerde comme la grande fille alcoolisée que je suis. « Je peux faire quelque chose d’autre ? Tu veux manger ou boire un truc ? » oh non non non.Parle pas de nourriture, Kieraaaan.” il veut vraiment le décès de mon estomac sur ses biens ou quoi ? “Je dis pas non à une tisane avec du miel si t’as, par contre.” et ouais, c’est mon côté mamie qui prend tout le monde de court. “Victoire!” que je clame en ouvrant la porte un peu trop précipitamment, un bras en l’air et ça me donne un haut coeur que je camoufle d’une main sur mes lèvres. “Okay, pas de mouvements brusques, j’ai compris.” Comme Amstrong sur la Lune, je me dirige vers le canapé en espérant que je vais bien m’y écrouler sans flancher à côté. “La dernière fois que j’ai trop bu, j’ai fini au trou. Autant dire que je préfère le tien.et de loin même. Je souris légèrement, comme un souvenir que je nurse - ce qui est le cas même si ce n’est pas mon moment le plus glorieux. Je ne vais pas lui dire que j’ai vomi dans le décor quand Jordan m’a raccompagné - en même temps, j’avais prévenu que l’uber était dangereux. Je comate sur le canapé de Kieran et à ce rythme, je crois que j’aurai le temps de faire ma nuit avant d’avoir ma tasse. Cela satisfairait pleinement le propriétaire des lieux, j’en suis certaine.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyVen 23 Juil - 22:48



C’est un beau spécimen que voilà, cette Birdie et chaque jour (non), Kieran se félicite d’être tombé sur elle. Un jour sur deux, à la rigueur, car il est certain qu’il pose un regard parfois admiratif sur elle pour les raisons parfaitement illustrées par cette intrusion ou cette conversation : ça n’a aucun sens. Birdie n’a aucun sens et il trouve ça fascinant, Kieran, envieux de cette manière de mener sa vie comme elle l’entend, surtout si cela implique de débouler chez lui au milieu de la nuit. Néanmoins, c’est un jour sans, ou plutôt, une heure sans, alors qu’il l’observe avec attention, à la recherche du moindre signe qui lui ferait comprendre que l’estomac de Birdie s’apprête à être déversé sur le carrelage. Il doit probablement avoir l’air d’un vautour, mais peu importe, l’intégrité de ce carrelage est essentiel (autant que le fait de maintenir sa propre capacité à ne pas vomir, ce qui serait réduit à néant si Birdie s’y met, c’est certain). Le contenu de l’estomac de la blonde ne l’intéresse plus quand il s’agit de noyade, puis d’oxygène et Kieran est peu réveillé, beaucoup paumé et il peine à faire les liens : comment en sont-ils arrivés là, déjà ? “C’ci dit, ça serait plus d’oxygène pour le monde. Ça serait pas si mal que ça.” Alcool ou pas, humour ou pas, en voilà des paroles qui font réagir notre protagoniste (peut-être parce qu’il s’agit de pensées qu’il s’autorise, mais qu’il refuse chez les autres et surtout chez quelqu’un d’aussi solaire que Birdie). « Ce serait horrible, Birdie. » Il répond, très sérieux, le regard qui ne la quitte pas, dur, tel un papa Ours qui engueulerait sa progéniture (est-ce que les ours disputent leurs progénitures, ça, c’est une autre histoire). Il s’en fiche bien qu’elle ait pu être sérieuse ou non, le concernant le sujet l’est inévitablement et il est hors de question qu’elle pense ça, même pour plaisanter. « Je suis prêt à partager ma part d’oxygène avec toi, s’il faut. » Il rétorque, toujours aussi sérieux, mais d’un ton plus léger tandis qu’il affiche un léger sourire ; comment en sont-ils arrivés là, déjà ? D’ailleurs, il lui fait la démonstration qu’il respire très bien, Kieran et qu’elle n’a assurément pas à s’inquiéter (pourtant, elle a raison, la Birdie, oublier de respirer est clairement une habitude du dessinateur). “Tant mieux. Car tu voudrais pas que je te fasse du bouche à bouche. Avec mon haleine, tu tomberais encore plus dans les pommes.” C’est pas l’haleine le problème, Birdie, mais c’est gentil à toi d’être prévenante. Il grimace légèrement pour masquer sa gêne avant de hausser les épaules. « Ouais, évite, même là à deux mètres c’est déjà insoutenable. » Il lève les yeux au ciel et se bouche même le nez pendant une fraction de secondes. Bien rattrapé, Kieran.

“Tu grattes leur wifi à l’oeil ?” « Euh... ouais ? » C’est pas raisonnable, c’est pas sympa, blabla, excusez-moi, mais pour une fois que notre protagoniste fait quelque chose d’à peu près illégal et peu recommandable, je me permets de le féliciter. Ils ne sont même pas méchants, les voisins en question (si, de vrais connards, mais il ne le dira pas), cependant une ou deux réflexions injustifiées (une dizaine, en réalité) ont eu raison de sa patience et à défaut de laisser une crotte de chien derrière leur porte ou, pire, d’aller les confronter directement, c’est la meilleure option qui s’est offerte à lui en vue de ses capacités. Faut bien que se péter les yeux devant les écrans depuis l’adolescence ait un sens, n’est-ce pas. Le parcours jusqu’à sa chambre semble être celui d’un véritable combattant alors qu’il tente de ne pas laisser Birdie trop longtemps sans surveillance, se saisissant du premier ensemble complet qu’il trouve avant de revenir vers elle, ses yeux s’assurant de rester concerné par le salon et non pas ce qu’il pourrait trouver dans la salle de bain. “T’as qu’à regarder par toi-même.” « Non ! » La réponse est automatique, instantanée alors qu’il tend ses vêtements. “C’est gentil. Aaaaw, Deadpool. J’adore Deadpool. Il me fait penser à mon frère. Enfin, dans les films, pas… Pas comme ça.” Ce ne sera pas bizarre de dormir avec ton frère sur toi ? Ok, merci Kieran, voilà des pensées dont nous n’avons certainement pas besoin. « Ton frère est un grand brûlé ? » Il s’étonne, je m’agace : il y a des pensées dont nous n’avons vraiment pas besoin, Kieran. Pire encore quand elles deviennent de vraies paroles, comme à cet instant. « Oublie. » Ça me regarde pas. Sagement prostré dans son coin, le jeune homme s’impatiente – pas contre Birdie, mais contre lui qui se sent totalement inutile. Alors en bonne maman poule, il se propose d’aider Birdie à l’aide des options qu’elle réfute gentiment (non). “Parle pas de nourriture, Kieraaaan.” « Désolé. » Il est gêné d’accentuer son mal-être malgré lui, bien qu’un sourire victorieux s’affiche sur ses lèvres par la suite, ravi d’être utile. “Je dis pas non à une tisane avec du miel si t’as, par contre.” « J’ai ! » Il a dit quoi, à propos du fait de ne pas hurler ? “Victoire!” Il s’écarte rapidement de la porte alors qu’elle l’ouvre sans délicatesse, son sourire victorieux qui se partage avec le sien. “Okay, pas de mouvements brusques, j’ai compris.” Sur les pas de Birdie, il la laisse s’installer sur le canapé tandis que de son côté il s’affaire à lui préparer sa tisane, tout en profitant de l’ouverture de la cuisine pour garder un œil sur elle. “La dernière fois que j’ai trop bu, j’ai fini au trou. Autant dire que je préfère le tien.” « De trou ? » Il rétorque aussi vite, un peu surpris et manquant de s’étouffer. De quoi elle parle ? Le premier degré de Kieran peine à faire abstraction du réveil brutal alors que de son poste de surveillance, il la zieute en silence durant quelques instants, les sourcils froncés et un air perdu sur le visage. « Tu finis souvent au.... ‘’trou’’ ? » Il interroge en apportant la tasse jusqu’à elle, la déposant sur la table basse alors qu’il poursuit ses interrogations : « Et pour quelle raison, d’ailleurs ? C’est qu’à cause de l’alcool ? » Non, il ne la traite pas d’alcoolique, il s’interroge plutôt sur les fantaisies qui peuvent l’amener en cellule. « Tu veux une couverture ? » Elle a l’air bien installée, il ne serait pas étonné que sa nuit se passe ici plutôt que dans la chambre inoccupée. « Tu veux que je te laisse tranquille ? » Tu veux que j’arrête de te poser des questions ?

@Birdie Cadburry :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyMar 3 Aoû - 19:19



« Ce serait horrible, Birdie. » Evidemment que ça serait horrible. Evidemment que Birdie ne dit ça que sous le coup passager des émotions alcoolisées qui ont tendance à faire de son humeur un yoyo permanent. Elle est difficile à suivre, la blonde, elle-même se perd beaucoup en route, mais il y a longtemps qu’elle a arrêté de réfléchir. Mais si elle ne réfléchit pas à elle, ne vous inquiétez pas, elle se venge sur le monde. Elle hausse alors une épaule, distraitement, car ce n’est rien au final. Kieran serait tranquille, il n’aurait pas toutes les suées du monde à devoir supporter la présence forcée de la Cadburn parce qu’il est bien trop gentil pour lui dire d’aller voir ailleurs. « Je suis prêt à partager ma part d’oxygène avec toi, s’il faut. » Voilà. Trop bon trop con, Kieran, elle va te manger la main puis le bras si tu continues comme ça. Heureusement que Birdie est trop occupée à s’émouvoir - mais aussi à réfléchir (comme elle le peut) sur comment il pourrait faire. Une drôle de technique pour pouvoir respirer, quand même. C’est attendrissant malgré tout, et il a failli la faire tomber hors de la cuvette où elle est présentement installée. C’est rare, les mots doux de la sorte à ses oreilles intrépides. En général, on a plutôt envie de l’étrangler que de lui donner de quoi continuer à piailler. « Ouais, évite, même là à deux mètres c’est déjà insoutenable. » Elle pouffe, la gamine, parce qu’au final, la tendresse redescend aussi vite, mais elle apprécie le répondant de Kieran ; il ne donne pas de mine au milieu de ses phrases incertaines, ses joues qui se colorent toutes les deux secondes et son envie certain de s’échapper. Ne jamais se fier à la couverture - contrairement à Birdie qui détonne et souhaite marquer à l’aide de la sienne. « Euh... ouais ? » Kieran le rebelle - oui, ça doit être presque un acte de rébellion pour un type qui a l’air aussi timide et propre sur lui, sans aucun boulet à ses jambes. “J’avais jamais pensé à le faire.” qu’elle dit d’un air absent en regardant droit devant elle.

« Non ! »
Quoi, mon état est si lamentable ? J’suis dégueulasse à ce point ?” Non, c’est simplement que Kieran ne pense pas comme Birdie, et Birdie ne comprend pas pourquoi le monde s’entête à jouer de cette foutue bienséance de la société qui empêche et faire réagir si rapidement Kieran qui n’a rien demandé à personne - et encore moins à voir la Cadburn nue devant lui. Autant dire qu’il a de la chance qu’elle ne finisse pas par le faire tout de même - se priver de son pyjama Deadpool - car la pudeur n’est pas quelque chose qui fait partie de son vocabulaire. Sûrement son esprit libertin et hippie, trop ouvert tout le temps, des incompréhensions permanentes sur la vie en communauté. « Ton frère est un grand brûlé ? » La jolie blonde pouffe de rire, manquant de se casser la figure alors qu’elle est assise pour enfiler le bas. « Oublie. » Après avoir ouvert la porte, Birdie hausse les sourcils. “Nan, il est physiquement parfaitement en forme. Par contre, à l’intérieur, il y a peut-être des lumières et des cases grillés. Mmh… Mais j’imagine que c’est un truc de famille.” Les Cadburry sont spéciaux, ils sont bizarres, ils sont particuliers et ça se transmet de génération en génération, malheureusement. Il n’y a rien à y faire, outre que de devoir les supporter dans leur entièreté, y compris quand ils débarquent chez les gens au milieu de la nuit sans prévenir.

« Désolé. » le sois pas.
« J’ai ! » Du canapé, tu fais le signe du pouce alors que ton corps s’avachit de plus en plus au milieu des coussins et du confort, l’âme posée juste là sans aucune intention de vouloir bouger. « De trou ? » Il réplique, il se montre curieux, Kieran, et Birdie lève un regard presque surpris au milieu de son état comateux qui s’avance de plus en plus. « Tu finis souvent au.... ‘’trou’’ ? » Il donne l’impression que l’expression est de mauvaise connotation, comme s’il y a un mal à le dire. “Oui, au trou. Souvent, j’sais pas. Mais souvent un peu, ouais.” Voilà qui est très clair (pas du tout). Chacun a sa propre notion de “souvent” ; pour Birdie, elle pourrait s’y retrouver plus souvent qu’elle n’y a été. Mais elle juge que pour Kieran, une fois est déjà le “souvent” de trop. Il aurait presque l’air de s’inquiéter sans qu’elle ne comprenne pourquoi. « Et pour quelle raison, d’ailleurs ? C’est qu’à cause de l’alcool ? » Pour quelle raison d’ailleurs… La question lui fait froncer le nez alors que ses doigts jouent avec le bas du tee-shirt, le temps de réflexion est profond. “Pas que.” Une fois, y a eu du LSD impliqué. Et une autre fois, il y a même eu outrage à la pudeur. Et outrage à agent. “Mais c’est la raison principale.” L’alcool peut l’entraîner dans des réactions encore plus absurdes et il faut bien finir par payer les conséquences. “Heureusement que j’ai des proches qui m’apprécient assez pour me sortir de là. J’les aime forforfooor.” Elle se hug elle-même pour prouver tout l’amour qu’elle a pour les autres, l’expression adorable sur le visage car c’est honnête et sincère.

« Tu veux une couverture ? » Birdie s’enfonce un peu plus dans le canapé après avoir attrapé sa tasse, ayant bien vérifié en premier lieu qu’elle n’allait pas se cramer les doigts, avant de tester ledit canapé en sautillant dessus avec ses fesses. “Mmh, ça peut être sympa. Je crois que j’aurai pas le courage de me lever.” Elle est vissée à ce petit cocon, dorlotant sa tisane contre elle en humant l’odeur qui s’en dégage. « Tu veux que je te laisse tranquille ? » Birdie lâche un léger rire, la tête s’en allant contre le coussin, ses yeux brillants se posant sur Kieran. “C’est marrant, j’ai pas l’habitude qu’on me dise ça.” C’est souvent l’inverse. On lui demande de les laisser tranquille. C’est surprenant mais pas désagréable. “Mais non, j’aimerai bien que tu restes encore un peu. Au moins jusqu’à ce que je m’assoupisse. Et ça te dérange de laisser une p’tite lumière allumée ?” La jolie blonde se mord la joue, l’air menaude et désolée sur ses traits. ““J’ai du mal à m’endormir sinon.” qu’elle se justifie d’une petite voix toute frêle. “S’il te plait ?” Il peut lui parler de tout ce qu’il veut, Kieran ; tant qu’il ne bouge pas. Elle tend même la main en remontant ses jambes pour lui laisser de la place sur l’autre côté du canapé afin qu’il ne reste pas stupidement debout.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyVen 27 Aoû - 21:53



Son regard ne quitte pas Birdie, sait-on jamais, des fois qu’entre ses trois grammes d’alcool dans le sang et son équilibre qui n’a rien à envier à un cul de jatte elle se sente pousser des ailes pour sauter par la fenêtre (sans les ailes, du coup). Ses dernières paroles inquiètent Kieran qui l’observe d’un regard bienveillant, mais soutenu, comme si la jeune femme était capable de lui échapper (elle porterait bien son nom, dans ce cas). S’il n’est pas sûr de ce dont elle est capable, il sait au moins qu’il accepterait de partager son oxygène avec elle si nécessaire. Ne lui demandez pas pourquoi, ni comment, il n’y a pas vraiment d’explications claires à l’une ou l’autre des questions. Bon, pour la première, je peux vous offrir un brin de réponse : il est sûrement trop con. Pour la seconde, ce sera à voir en temps voulu, mais jusqu’à preuve du contraire ils arrivent encore tous deux à respirer par leur propre moyen et aucun flash sur son portable n’indique une fin de monde imminente ; le voilà rassuré. D’abord peu à l’aise, il commence à se détendre peu-à-peu jusqu’à oser une plaisanterie – on ne l’arrête plus, dis donc. Il se moque de son haleine, affiche un sourire timide, attend une réaction et lorsqu’elle rit, il pousse un soupir de satisfaction, heureux de son approbation quant à son commentaire. Il est soudainement bien mal assuré quand la jeune femme évoque son plus grand crime (sur l’échelle de Kieran, donc) et qu’un instant, il l’imagine déjà courir frapper à la porte des voisins pour le dénoncer. Sois réaliste, Kieran, si elle envisage de courir, elle n’arrivera même pas à franchir la porte de cette salle de bain, tu auras de quoi couvrir tes arrières. Enfin, c’est l’idée. J’imagine qu’à force, vous le connaissez aussi bien que moi et que vous n’avez aucune peine à comprendre qu’il la laissera faire par acquis de conscience, parce qu’il doit bien payer pour ses crimes et ses péchés, blablabla. “J’avais jamais pensé à le faire.” L’air de surprise fait finalement place à un sourire très vite dissimulé, pourtant fier. Tu l’es, Kieran, pas vrai ? C’est presque comme si elle approuvait, comme si elle disait que tu as fait quelque chose de dingue, n’est-ce pas ? Et le voilà le rose qui lui monte aux joues.

Quoi, mon état est si lamentable ? J’suis dégueulasse à ce point ?” C’est carrément la teinte tomate, en fait, qui prend possession de son visage par la suite, alors que son regard se baisse sur le sol et qu’il bafouille un instant avant de parvenir à formuler une réponse à peu près cohérente. Il faut dire qu’elle est belle, Birdie, n’est-ce pas ? Oh, ne me fais pas croire que tu ne le penses pas, Halstead, n’oublie pas que j’ai accès à tes pensées. Et franchement... après les pensées qui occupaient ta nuit avant que Birdie ne fasse irruption, simplement reconnaître que c’est une jolie femme n’est pas vraiment un problème, hein. Et voilà, il est encore plus mort de honte et il arrive à s’y enfoncer tout seul (oui, bon, peut-être avec mon aide, mais juste un peu). « Quoi ? Non, non, pas du tout, Birdie, t’es vraiment... » Il s’arrête un instant, gêné. Le choix des mots. Ne pas donner l’impression d’être un voyeur, faire un compliment sans passer pour un dragueur, c’est compliqué quand même. M’enfin, Kieran pourrait dire « jolie narine » qu’il serait convaincu de passer pour un gros lourd. « T’es vraiment pas dégueulasse. » C’est bien ça, oui. Il s’agit de reprendre ses propres termes pour faire valoir son point de vue, alors elle ne pourra rien dire. Fort heureusement, ils évoquent très vite son frère et il s’en veut aussitôt d’être si heureux alors qu’on parle quand même d’un potentiel grand brûlé, merde, quelle image ça renvoie de lui ? “Nan, il est physiquement parfaitement en forme. Par contre, à l’intérieur, il y a peut-être des lumières et des cases grillés. Mmh… Mais j’imagine que c’est un truc de famille.” Un nouveau soupir de soulagement s’échappe d’entre ses lèvres alors qu’il reporte son regard sur une Birdie désormais hors de la pièce et toute habillée (Dieu merci). « Moi j’dirais plutôt qu’il y a un truc en plus. » Il contraste avec un sourire timide. C’est pas bien de se dévaloriser ainsi, Birdie, même si ça n’a rien de sérieux. C’est l’hôpital qui se fout de la charité, mais eh, je suis habitué avec Halstead. Mais il est sincère ; à ses yeux Birdie n’a pas de cases grillées, bien au contraire. Elle est surprenante parce qu’elle ose beaucoup de choses et si elle ose, c’est qu’elle a quelque chose en plus que le commun des mortels. CQFD.

Après l’avoir surveillée comme une maman s’assurant que son gamin va obéir et ne pas goûter à cette superbe motte de boue par terre, Kieran s’ose à détourner le regard un instant pour s’affairer à la préparation de la tisane miracle. Heureusement qu’elle a demandé ça et non pas un café, là, ça aurait été compliqué. Chauffer de l’eau relève déjà du miracle pour le maladroit qu’il est, doublé d’un piètre cuisiner capable de rater la préparation d’une eau chaude, oui. Ceci dit, le café l’aurait réveillée à coup sûr. Et l’aurait fait vomir, aussi, tiens. “Oui, au trou. Souvent, j’sais pas. Mais souvent un peu, ouais.” Il fronce les sourcils alors que la conversation dérive sur Birdie et qu’il est étonné qu’elle prenne les choses avec autant de légèreté. Oui, Halstead, prend note que tout n’est pas toujours grave, tiens. Bon, on passera le fait qu’il ne sait toujours pas ce que ce souvent implique, mais il poursuit ses interrogations. “Pas que.” Il n’y a donc pas que l’alcool et c’est inquiétant. Ne pas juger. Mais quand même, c’est inquiétant. Mais ne pas juger. Mais... Non. Kieran. Stop, j’ai dit. “Mais c’est la raison principale.« D’accord. » Pas d’accord. Mais bon, il n’a jamais fini au trou, lui, alors forcément... Oh wait. Tu te souviens pas, Kieran ? Une soirée avec Jessalyn, un cœur brisé et une nuit en cellule après avoir vomi sur les chaussures de ta sœur. Un beau tableau, en sommes et à cause de quoi ? Bingo, l’alcool. « C’est dingue ce que l’alcool nous fait faire, ah ah. » Il noie le poisson alors qu’il l’observe encore un instant. “Heureusement que j’ai des proches qui m’apprécient assez pour me sortir de là. J’les aime forforfooor.” Un sourire se dessine sur ses lèvres quand elle se câline elle-même, amusé autant qu’impressionné. C’est vraiment un drôle d’oiseau (littéralement).

Kieran lui ramène enfin son dû tout en poursuivant son interrogatoire (sait-on jamais, des fois qu’elle finirait par lui mettre une note sur TripAdvisor). “Mmh, ça peut être sympa. Je crois que j’aurai pas le courage de me lever.” Il s’exécute, s’emparant d’une couverture dans un placard avant de lui la tendre, estimant qu’elle a désormais tout ce qu’il faut pour passer une bonne nuit, mais voulant néanmoins s’assurer qu’elle va bien avant de la quitter. “C’est marrant, j’ai pas l’habitude qu’on me dise ça.” Ça ne l’étonne pas, mais ça, il le garde pour lui. “Mais non, j’aimerai bien que tu restes encore un peu. Au moins jusqu’à ce que je m’assoupisse. Et ça te dérange de laisser une p’tite lumière allumée ?” Il s’étonne alors qu’elle poursuit : “J’ai du mal à m’endormir sinon.” Il est faible, Kieran et forcément que face à sa petite voix il ne peut pas lutter. “S’il te plait ?” Ça y est, elle lui a même fait de la place sur le canapé et là, il ne peut plus refuser. « Tu veux que je te lise un conte aussi ? » Il demande en riant nerveusement, mal à l’aise alors qu’il finit par s’asseoir à l’autre bout du canapé, bien collé à l’accoudoir. C’est bien, Kieran, t’as voulu être gentil, mais... tu ne sais plus trop quoi faire, là, n’est-ce pas ? Ses mains viennent se joindre et s’enfoncer entre ses genoux. « On peut allumer les néons du salon. » Il désigne ceux-ci, dissipés autour de la télé et du canapé, d’un geste de la tête. « Y’a un palmier en plus, c’est... cool. Ah, ah. » Il rapproche ses genoux entre eux, broyant ses mains humides au passage. « Je peux te chanter une berceuse aussi, tiens. » Il rit à nouveau légèrement, avant de rapidement se reprendre. « Enfin, non, je plaisante, je chante super mal. » Tu t’enfonces. Tu pourrais juste te taire et attendre qu’elle s’endorme, mettre la télévision en bruit de fond, à la rigueur, mais tu n’as pas besoin de combler le silence, Kieran. « Et toi, tu... aimes chanter ? » Vraiment, Kieran, tu n’as pas toujours besoin de combler le silence. « Je... j’ai pas l’habitude que, que des gens dorment ici. » Il finit par avouer, un peu penaud. Non, vraiment. À la rigueur, quand il vivait avec sa sœur ou sa meilleure amie c’était facile comme colocation, c’était naturel, elles se débrouillaient seules et il n’avait pas besoin de rester à leurs côtés, mais là... Là, il ne sait pas vraiment comment s’en sortir. Ça ressemble à une soirée pyjama sans en être une, il ne sait pas s’il doit parler ou se taire, s’il doit lui masser les pieds des fois que, ou simplement lui sourire silencieusement, s’il doit parler de sa soirée ou si c’est un sujet tabou, s’il doit déjà parler du réveil le lendemain matin parce qu’il faudra bien qu’elle parte avant qu’il aille au boulot, s’il doit laisser la porte de sa chambre ouverte au cas où, s’il... vraiment, Kieran, tu n’as pas non plus besoin de combler le silence dans ta tête.

@Birdie Cadburry :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bird ou la chieuse par la majorité, mulinella par son italo, des trucs absurdes par son vitoo et babe chantonné par son partenaire.
STATUT : elle aime son musicien sous la bénédiction de son meilleur ami de mari.
MÉTIER : toujours miss météo @ABC mais d'autres projets plein la tête.
LOGEMENT : #5 James Street FV ; ils ont rajouté son nom à côté de celui de Jordan sur la boîte aux lettres.
(birdie) playground wars Giphy
POSTS : 44332 POINTS : 4245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : énergique, chiante, optimiste, indécise, parle pour rien, défie les patiences, vit dans son monde ᴥ elle ne ment pas, elle omet, elle fuit ᴥ la réflexion s'arrête avant la logique ᴥ marche pieds nus, lit tout, accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ consomme de l'hallucinogène ᴥ créatrice de ses tenues ᴥ l'écriture dans les veines ᴥ angoisse de dormir seule ou sans lumière allumée ᴥ son extravagance camoufle sa vulnérabilité ᴥ douée dans la politique de l'autruche ᴥ adore les fêtes
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachisofiaalexmalachi 3caleb 2zoyakieran

presentwill 5malachi 4sofia 2heather 5levi 2heather 7will 9mason 3/autumnpenny 2asher 9mason 4jordan 30/heather 6jordan 31

uajordan 23 (ff) ᴥ heather 3

(birdie) playground wars Mzk2
jorbir 23 (ff) › 30 (ft hh) › 31 ᴥ so put your love on me, up on me oh, boy, i love it when you're touchin' me, holdin' me no way nobody put that thing on me up on me, like you do feel like a holiday, you know that i want it, babe. ☾ 12345678910111213141516171819202122242526272829

(birdie) playground wars Fnvm
wildie 59 ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 1423678

(birdie) playground wars Obq1
madie 1 (fb) › 3 (fb) › 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

(birdie) playground wars 6esl
ashdie › 9 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12753468

(birdie) playground wars Xazk
birdoya 1 ᴥ so let's raise a cup 'cause i found someone to carry me home. tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun.

(birdie) playground wars Xw1o
headie 56 (ft jor) ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12346

(birdie) playground wars Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : heather/malachi ᴥ sofia/will (fb) ᴥ lenore ᴥ robin ᴥ jordan/jess

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1roseavalondanasher 5asher 7will 4jax

2019rudyaylinwren

2020elwynaylin 2joseph 2zeke 2levizeke 3malachi 2aylin 3eliasoliviaelias 3heathercalebjacobjordan 2jordan 3noaneaanaelizabethana 2jordan 4dylanejordan 5ana 3ana 4heather 2will 2heather 4/will 3lexiemasondan 2james

2021jordan 6wren 2asher 3jordan 7asher 4jordan 8mason 2jordan 9heather 4will 6jordan 10jordan 11asher 6/levi 2will 7/jordan 12jordan 13will 8jordan 14jordan 15jordan 16heather 6jordan 17jordan 18jordan 19asher 8jordan 20jordan 21/penny 1jordan 22jordan 24jordan 25jordan 26jordan 27jordan 28jordan 29

uajordan 1jordan 2elias 2heather (fantômes) ᴥ heather (slasher) ᴥ heather 2 (slasher)
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://madebycristalline.tumblr.com/

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyDim 29 Aoû - 14:08



« Quoi ? Non, non, pas du tout, Birdie, t’es vraiment... » les points, l’attente, les suspensions, vraiment… ? Le regard curieux, interrogateur, autant en attente que la fin de sa phrase qui pourrait mourir dans sa gorge si Kieran le décide, te laissant sur une faim que tu n’apprécierais pas, qui te forcerait à le taner pour qu’il crache le morceau de cette fin de phrase au suspens insupportable - parce qu’elle concerne ta petite personne, ta forme entière et que t’es intriguée de savoir ce que ses sourires gênés et son regard fuyant veulent dire. « T’es vraiment pas dégueulasse. » Ce qui est sûrement un compliment venant de ton pieu interlocuteur, discret et charmant à souhait alors qu’il a l’air de vouloir se terrer dans un trou, le plus petit et le plus profond qui soit. “C’est gentil.” Sans prétention (mais quand même un peu), tu assumes sans aucune once de regret cette enveloppe corporelle dont on t’a bénie. Même si tu as la sensation de ne pas être à la pointe de ton sex-appeal à cette minute précise, les mots de Kieran suffisent pour combler ce petit manque de compliments que tu ne cherchais pas forcément mais qui fait toujours plaisir à entendre. “Toi aussi, t’es pas dégueulasse.” et tu fais même un clin d'œil alors que tu t’écroules dans les courbes de son canapé. Après tout, dans toute sa gaucherie et timidité qui transpirent de lui, Kieran est une adorable créature au visage doux, aux traits innocents et aux prunelles qui doivent cacher bien plus qu’elles ne le montrent. Gratter au-dessus de la surface pour voir ce qu’il y a au-dessous est une passion comme une autre et t’es sûre que l’illustrateur n’y échappe pas. « Moi j’dirais plutôt qu’il y a un truc en plus. »Moooow.” tu mets tes mains sur ta poitrine, attendrie et touchée au possible alors que les mots de Kieran sont aussi doux que de la soie. Non pas que tu as besoin de l’aval d’autrui pour être comme tu es et d’agir comme tu le fais, mais c’est un petit bonheur en soi de voir que ta folie ne repousse pas encore le commun des mortels - ça te donne de l’espoir en l’avenir, voyez-vous. “Tu t’entendrais bien avec mon frère. Il est aussi chou qu’toi.” Elwyn est un grand nigaud, un génie, un esprit brillant, mais un grand nigaud quand même qui n’est pas aussi à l’aise en société que toi. Kieran te fait beaucoup penser à lui. « D’accord. » d’accord sur quoi, déjà ? Oh, tes gardes à vue, right. Ce ne sont pas des souvenirs glorieux et encore moins les meilleurs moments de ta vie - quoique. « C’est dingue ce que l’alcool nous fait faire, ah ah. » Tu souris légèrement en tapotant tes phalanges contre le canapé. “Si y avait que l’alcool.” que tu prononces joyeusement (à peine) avant de pincer tes lèvres et de sourire encore plus fort - trop fort. Sentiment d’avoir parlé de ce qu’il ne faut pas, Birdie ? En tout cas, il y a des détails qui, même sans être des secrets d’état, n'ont pas non plus besoin d’être hurlés sur tous les toits.

Tu mets la couverture sur toi avant d’attraper le mug que tu serres doucement,, t’amusant à souffler sur les nuages de fumée bouillante du liquide. « Tu veux que je te lise un conte aussi ? » tu pouffes de rire en haussant les épaules. “Oh vuuuuui!” tu pourrais taper dans tes mains avec enthousiasme si elles n’étaient pas occupées par un mug. « On peut allumer les néons du salon. » tes yeux se portent sur les fameux néons au niveau de la télévision ; tu n’aurais pas pensé que Kieran aurait eu des néons mais après tout, pourquoi pas. C’est surprenant et tu apprécies une telle surprise. « Y’a un palmier en plus, c’est... cool. Ah, ah. » tu souris, amusée, en prenant quelques gorgées de ton breuvage avant de grimacer parce que c’est bouillant, hey, maligne que tu es. “J’aurai l’impression d’être à la plage.” tu glousses gentiment. “J’aime bien le sable. Je suis super forte pour faire des châteaux.” par contre, on oubliera que la mer n’est pas ta grande copine. Tu ne préfères pas l’évoquer, ça n’a pas d’importance ; tes talents de sculptrice de sable sont bien plus intéressants et funs. « Je peux te chanter une berceuse aussi, tiens. »Oh ?” une berceuse, ça sonne bien, ça aussi. Même si allongée et installée comme tu es, la berceuse n’est qu’un ajout négligeable sachant que tu risques de t’écrouler rapidement. « Enfin, non, je plaisante, je chante super mal. » tu tapotes sa cuisse de tes doigts de pied. “Y a qu’un moyen pour que je puisse jugeeeeer.” que tu finis en faisant un petit vibrato stupide, ton sourire de coin sous-entendant clairement que maintenant, tu vas le taner pour qu’il chante. « Et toi, tu... aimes chanter ? » ta tête se secoue à l’affirmation. “Ouuui! J’aime bien le karaokéé et ces trucs-là. Ma voix est sympa aussi, à ce qu’on m’a dit. Ca serait un comble qu’elle le soit pas, pour un oiseau, tu vois ?” t’es stupide et tu pouffes de nouveau de ta connerie.

« Je... j’ai pas l’habitude que, que des gens dorment ici. » tes yeux se posent sur lui en prenant de nouvelles gorgées de thé. “Je trouve que tu t’en sors bien. Même l’accueil avec la peinture, c’est original et tout çaaaa.” il faudra que tu vois demain si ça se détache sinon, c’est pas grave, ça fera un souvenir mémorable de ton arrivée ici. “Tu peins, du coup ? Ou alors tu collectionnes les tubes de peinture pour le plaisir ?” à vrai dire, tu enclenches les conversations en sachant même pas si tu seras assez réveillée pour entendre les réponses. Mais tu sens qu’il y a une vibe ici, et aussi chez Kieran, que tu ne saurais décrire pour l’instant. L’impression que vous partagez quelque chose en commun ; mais reste encore à savoir quoi précisément.



(birdie) playground wars CNcAYPBO_o (birdie) playground wars CQhFK8G (birdie) playground wars 7OaGsrwx_o
:rose: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(birdie) playground wars 7vHkInU ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : « kiki », couché (grrrrhhhh).
STATUT : piégé entre des sentiments du passé qu’il ne veut pas éteindre et de nouveaux qu’il ne s’autorise pas à ressentir.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels. adieu la caricature, licencié car pas assez piquant (quelle surprise).
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly et raphael.
(birdie) playground wars Tumblr_pwa6t78gXp1y9x52no8_400
POSTS : 1505 POINTS : 435

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (birdie) playground wars I8m6
halstay #1 (2015) & halstay #2 ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(birdie) playground wars Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(birdie) playground wars C9ln
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(birdie) playground wars Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #7 & hally #8 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(birdie) playground wars 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #7 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(19/06 - ça diminue, on y croit)archie #3 (2019)sashabirdieclyde #2anastasia #2 & raphael #6dylane #2eleonor lena #2eliotmayezraotto

(birdie) playground wars Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : scarlett › garret › mia

(birdie) playground wars Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4lucia #1projet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiaava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5eve #6ichabod #2ally #1

abandonnés
hannah (ua)miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2avery

(birdie) playground wars Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : homemade (ava), goodboycleck & skyberia (gifs), cham, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars EmptyDim 3 Oct - 16:00



Il ne sait pas à quel moment il en est venu à juger les qualités physiques de son interlocutrice, ce qu’il sait, par contre, c’est qu’il s’agit-là d’une situation qu’il aurait voulu éviter. Il n’est pourtant pas avare en compliments, Kieran, n’ayant aucun souci à mentionner l’élégance d’un vêtement ou à apprécier un trait de personnalité ; quand ça touche au physique, par contre, il se veut bien plus timide. Même souligner la beauté d’un sourire se veut être une épreuve pour notre protagoniste qui a toujours peur que ce soit perçu comme une forme de drague qui, évidemment, n’existe pas venant de lui. Il n’a jamais su y faire, Kieran et dès lors qu’il doit complimenter les gens sur des détails bien plus personnels qu’une décision ou un objet, il perd en contenance (plus que d’ordinaire, s’entend). Alors évidemment qu’il rougit sous la question de Birdie, partagé entre son envie de lui assurer qu’elle est parfaitement charmante et son besoin de lui assurer qu’il est parfaitement neutre dans sa réflexion. “C’est gentil.” Un soupir de soulagement s’échappe d’entre ses lèvres, rassuré qu’elle n’en profite pas pour le confronter quant à cette phrase qui pourrait être vue comme un compliment visant à souligner qu’elle est charmante, oui, mais surtout à ses yeux. Il a l’habitude de s’enfoncer dans le malaise après un tel aveu et il respire bien mieux dès l’instant où il comprend qu’il n’y en aura pas. Je dois admettre que je suis surpris, car s’il y a quelqu’un susceptible de jouer sur sa maladresse et sa réserve, c’est bien Birdie. Mais eh, parfois il y a des surprises, n’est-ce pas ? “Toi aussi, t’es pas dégueulasse.” Error 404. Kieran fronce les sourcils, écarquille les yeux avant de baisser ceux-ci sur le sol. Il perd toute la contenance qu’il maîtrisait il y a encore quelques secondes et moi, j’ai l’air bien malin après lui avoir assuré que Birdie ne le mettrait pas mal à l’aise. « Ahah... ah, ah. » La gêne de Kieran est perceptible alors qu’il ne relève pas les yeux. Elle a pourtant raison, Halstead, t’es pas dégueulasse, mais ça, je crois qu’il s’agit d’un sujet sur lequel nous ne serons jamais d’accord en vue de la piètre opinion que tu peux avoir de toi-même. C’est le souci avec notre protagoniste, vous voyez, tellement ancré dans ces schémas de dévalorisation que même le plus doux des compliments lui semble forcé et qu’il est incapable de le recevoir.

S’il préfère ne pas s’épancher sur les questions de physique, il a à cœur de lui souligner qu’elle n’a pas des cases en moins comme elle semble le penser, mais bien un truc en plus. Et il est sincère, Kieran, il ne le dit pas uniquement pour lui faire plaisir, mais parce qu’il y croit dur comme fer : elle est fascinante, Birdie et il est admiratif de sa personnalité. “Moooow.” Un sourire timide se glisse sur ses lèvres quand il concède enfin à relever la tête pour capter le regard de son invitée. “Tu t’entendrais bien avec mon frère. Il est aussi chou qu’toi.” Et il rougit aussitôt qu’elle utilise le terme « chou » dans une phrase le concernant. « Il a l’air cool, ton frère. » Voilà, Kieran, il y a des mécanismes qui sont des automatismes, négliger les phrases qui te concernent en est un. Il ne se focalise que sur le frère en question, pour finalement en revenir à la sœur quand ils évoquent ses péripéties. “Si y avait que l’alcool.« Birdie ! » Le prénom de la jeune femme s’échappe de ses lèvres avant qu’il ne se reprenne rapidement. Parce que tu ne veux jamais juger qui que ce soit, Kieran, n’est-ce pas ? « Birdie... » Son visage s’adoucit, mais si tu peux la duper, tu ne me dupes pas forcément, Halstead. Tu t’interroges, n’est-ce pas ? Tu te demandes ce qu’elle a bien pu faire pour se retrouver au poste et surtout, quand ça ne concerne pas l’alcool. Et, ne prétends pas le contraire, mais tu te demandes aussi si ces choses sont acceptables. Je crois qu’il préfère ignorer ma question pour se concentrer à nouveau sur la jeune femme. Oh, Kieran. Ça changerait tout si ça ne l’était pas, pas vrai ?

Aidant la jeune femme à s’installer sur le canapé, il regrette très vite sa plaisanterie. “Oh vuuuuui!« Oh non. » T’as voulu faire le malin, Kieran, faut assumer. Faut assumer aussi d’avoir des difficultés à l’oral, mais ça, tu penses encore pouvoir noyer tes difficultés derrière des moqueries qui te visent et qui lui feront oublier ta proposition. « Je suis vraiment nul comme conteur », « je lis super vite », « je sais pas mettre l’intonation », les excuses sont nombreuses et défilent déjà dans sa boîte crânienne. J’essaie de les réduire au néant, aidé par la question de la jeune femme quant à la lumière. Heureusement pour elle, elle est tombé chez le bon locataire pour avoir le droit à une veilleuse qui a du style. “J’aurai l’impression d’être à la plage. J’aime bien le sable. Je suis super forte pour faire des châteaux.« C’est vrai ? » Que notre protagoniste demande, soudainement bien intéressé, avant de justifier de son enthousiasme. « J’en ai jamais fait. Ça semble un peu... compliqué ? » Il sait qu’il n’est pas le plus intéressant à cet instant, à poser des questions qui lui semblent stupides, à faire la conversation pour masquer sa gêne, à s’émerveiller comme un gamin quant à quelque chose qu’il n’a jamais eu l’occasion de faire ; mais il peut agir librement, parce que je le félicite de faire de tels efforts plutôt que de la planter là, après lui avoir donné sa couverture et son mug, pour s’enfermer dans sa chambre. La proposition de la berceuse, par contre, il la regrette bien vite ; pour sa défense ce n’est pas parce qu’il peut maintenir la conversation qu’il est beaucoup plus à l’aise et moins maladroit. Il sursaute presque quand les doigts de pied de Birdie viennent rencontrer sa cuisse et préfère ignorer cette proximité, essayant même de se décaler un peu plus contre le bord du canapé (le souci, c’est qu’à ce rythme, c’est bientôt par terre qu’il va finir). “Y a qu’un moyen pour que je puisse jugeeeeer.” Le rire gêné qui s’échappe d’entre ses lèvres fait office de réponse : non, il ne chantera pas. Et oui, il reporte la possibilité sur elle pour qu’elle oublie qu’il existe ou qu’il l’a sous-entendu. “Ouuui! J’aime bien le karaokéé et ces trucs-là. Ma voix est sympa aussi, à ce qu’on m’a dit. Ca serait un comble qu’elle le soit pas, pour un oiseau, tu vois ?” Un rire sincère s’échappe de ses lèvres, se mêlant à celui de Birdie. « Ça ferait de toi un oiseau encore plus unique. » Qu’il souligne, le rire s’étant transformé en sourire. Ça la rendrait encore plus originale et il n’était pas sûr que ce soit possible.

Il finit par admettre qu’il n’a pas l’habitude de recevoir du monde, pour justifier de son malaise et Birdie accueille la nouvelle sans moqueries, au contraire, elle le complimente presque (même s’il n’en croit toujours rien). “Je trouve que tu t’en sors bien. Même l’accueil avec la peinture, c’est original et tout çaaaa.« J’avais plus de paillettes, désolé. » Voyez-vous ça, c’est qu’il s’essaie même à l’humour, Birdie est capable de nous changer un homme. “Tu peins, du coup ? Ou alors tu collectionnes les tubes de peinture pour le plaisir ?” Un nouveau rire s’échappe avant qu’il se veuille silencieux un instant, toujours aussi peu à l’aise quand il s’agit de parler de lui, convaincu qu’il n’y a rien à dire. « Ouais, exact, je trouve que c’est plus original que les timbres. » Deux blagues en une minute, on ne l’arrête plus. On n’arrête plus sa gêne, surtout. « Je peins, je dessine, ma chambre est un foutoir parce que c’est plus un atelier qu’autre chose. » Oui, le plus important réside dans le fait que sa chambre est un bordel, certainement pas dans le fait qu’il peigne et dessine. « C’est mon travail, en quelque sorte. » En quelque sorte, encore faudrait-il qu’il puisse pleinement en vivre, ce qui n’est pas le cas. C’est dommage, Kieran, tu aurais le talent nécessaire pour cela. Tu ne m’écoutes déjà plus, n’est-ce pas ? « Enfin bon, le nombre de tubes de peinture n’est pas proportionnel au talent. » Il souligne avec un léger rire. Il n’y a que toi que ça fait rire, Kieran. « C’est pas important. » Vraiment ? « Et toi, t’occupes comment ton temps quand tu finis pas au poste ? » Il retourne le sujet, son sourire bienveillant sur les lèvres, persuadé que tout est toujours plus important que lui. Et il ne mens pas, Kieran, véritablement intéressé par Birdie.

@Birdie Cadburry :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(birdie) playground wars Empty
Message(#) Sujet: Re: (birdie) playground wars (birdie) playground wars Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(birdie) playground wars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-