AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

 Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim Donovan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 45 ans
SURNOM : Jo, la plupart du temps
STATUT : Divorcé, célibataire
MÉTIER : Psychologue et Chanteur au Press Club Burlesque
LOGEMENT : Logan City #512 Daisy Hill Road
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 93am
POSTS : 135 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Svetlana #1 - Jacob #1 - Dani #1 || Lyla #1 || Shiloh #1
RPs EN ATTENTE : Loan
RPs TERMINÉS : Lena #1 - Swann #1
AVATAR : Cheyenne Jackson
CRÉDITS : 2981 12289 0
DC : None
PSEUDO : Audacious Squirrel
INSCRIT LE : 25/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37189-joachim-donovan-it-s-a-new-dawn-a-new-day-a-new-life https://www.30yearsstillyoung.com/t37224-joachim-donovan-welcome-to-my-stage#1762911 https://www.30yearsstillyoung.com/t37225-joachim-donovan#1762931

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptyMar 2 Mar 2021 - 14:59



Le plus souvent, Svetlana et moi nous rejoignons directement au cabaret. Que ce soit parce qu’on ne vient pas du même endroit, ou parce qu’on a pas des horaires qui permettent ce genre d’arrangement, on fait rarement la route ensemble. Ce n’est pas très grave, on a toujours le temps de se voir et de discuter avant de devoir monter sur scène, et même après. Enfin, discuter, le plus souvent, c’est ma pomme qui se plaint d’un truc ou d’un autre et Svetlana qui assiste à tout et qui, parfois, me donne une solution que mon cerveau bien trop dramatique n’aurait même pas envisagé dans cet état. Ou alors moi qui piaille et elle qui me répond parfois, quand elle le peut. Honnêtement, je ne sais pas où j’en serais à l’heure actuelle sans elle à mes côtés pour ce qui est du Press Club Burlesque. Je lui dois cette résurrection aussi inattendue que salvatrice. Si elle ne chantait pas au club, je n’aurais probablement jamais eu ce déclic et je n’aurais jamais tenté de monter sur cette scène avec elle, restant dans un quotidien bien moins satisfaisant que celui que j’ai actuellement. Puis elle a la tête sur les épaules, elle sait faire abstraction des choses qui ont tendance à m’aveugler moi. Non vraiment, sans elle, je n’en serais pas là aujourd’hui.

Bref, tout cela pour dire que ce n’est pas régulier, mais pour une fois, je vais la chercher à sa sortie pour que nous nous rendions ensemble au Club. Comme chaque semaine, le jour du cabaret, j’arrêtais mes consultations plus tôt, histoire d’avoir le temps de passer chez moi rapidement me prendre une douche et enfiler une tenue rapide à changer. Les costumes étaient au cabaret, pour plus de praticité (ce qui m’arrange bien je dois l’avouer), et les costumes que je mets pour le cabinet ne sont pas des plus pratiques pour se changer rapidement, il faut l’admettre. Alors va pour le jean bleu et le polo d’un joli vert d’eau. Ceci fait, je file à la voiture, sinon je vais finir par nous faire arriver en retard, ce qui est bien loin de ce que je voudrais.

Direction Toowong, l’université pour être exacte. Si j’avais eu plus de temps, j’en aurais peut-être profiter pour passer dire un petit coucou rapide à ma petite famille qui vit encore dans le quartier, d’autant plus que mon fils avait un examen important pour lequel il stressait, alors si je pouvais lui demander de vive voix comment ça s’est passé...Demain, promis, demain je prend le temps de venir les voir et lui demander tout ça. Pour le moment, mon objectif, c’est l’université, récupérer Svetlana, et filer tout droit au club pour notre prestation de ce soir. Je passe en boucle les pistes musicales prévues ce soir dans la voiture, chantonnant les paroles à moi-même alors que les rues et les piétons défilent à travers les vitres. On a répété, mais j’aime bien me le remettre en tête le soir même, m’assurant de bien les connaître avant même de monter sur scène. C’est mon petit rituel à moi. Une grimace déforme mon visage quand le souvenir du costume prévu me revient en tête. Cette couleur bon sang...La petite mamie qui traversait la rue à ce moment-là n’a pas dû apprécier si elle pensait que c’était pour elle cette grimace, mais tant pis.

Enfin j’arrive à l’université, me garant sur le parking prévus pour les visiteurs puis faisant route vers le bâtiment où devait se trouver Svetlana, l’attendant sagement à l’extérieur. La porte s’ouvre et quelques élèves sortent, je repère la jeune femme et un immense sourire s’affiche sur mon visage alors que je me dirige vers elle.

“Svet! Allons-y, il faut encore que je passe un savon au costum-”

Je me coupe net dans ma tirade en voyant son visage. Oulah. Pour qu’il soit aussi expressif, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Je passe un bras paternel autour d’elle, sans la serrer, uniquement pour l’inciter à s’éloigner un peu de la foule d’élèves qui sortent.

“Hey, tout va bien Svetlana?”

Mon ton est concerné et pour cause; ce n’est pas dans sa nature de se montrer aussi expressive, et vu le type d’émotion que ça semble sous-entendre, je suis inquiet, je l’admet...
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Lana, Winter (nom d'emprunt au cabaret) ou Morticia
STATUT : 404 not found. bug dans la matrice.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Giphy
POSTS : 832 POINTS : 575

GENRE : Je suis une femme
PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_pck0uuuNxQ1t0xyebo1_1280
Règle numéro 1 du bayou, l’alligator a toujours tort

Boyd #2 ‹ CadeChloé #2DeborahHolden ‹ ‹ ItziarJoachimNathanNick (FB) ‹ Penny

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 5y3c
BOYLANA ≠ J’ai dû avoir foi en mon rêve. Cet avenir, personne ne pouvait me l’offrir. C’était à moi d’essayer d’atteindre ce rêve, de saisir ma chance, de m’y accrocher de toutes mes forces.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
BEAUDY ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] E4eb79a97998f4ed787d617edcf50f60
JOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f745a304137643459305368376b413d3d2d3630383131353637302e313534353762363537656534346461613135323032393333353934342e676966
CHLANA ≠ Tout le monde sait qu’on ne choisit pas sa famille, mais on peut choisir ses amies. Et dans un univers où seul compte votre pedigree et votre compte en banque, mieux vaut avoir une alliée. Nos meilleurs amis peuvent parfois nous faire péter les plombs mais il faut bien reconnaître que sans elles ont serait un peu perdu. Et ces deux là sont les meilleures amies du monde.

RPs EN ATTENTE : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tenor-2
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

‹ Hélène (FB) ‹ Phoebe ‹ Solas #2


RPs TERMINÉS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 764b5be2b100788001ed2ba36a526b53
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !

cf fiche de liens
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : fae (avatar)
DC : Eve, la fleur fanée
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptyDim 7 Mar 2021 - 15:59


C’est assez étrange de se dire que le meilleur ami de Svetlana est un quarantenaire. Qu’elle se sent plus proche de Joachim que du restant de la populace. Sans aucun doute parce que l’homme est son irrémédiable opposé. Et que surtout, vu la frivolité dans laquelle ils se retrouvaient, elle pouvait lui cacher ses démons. Depuis son anniversaire et depuis que William était définitivement sorti de sa vie, la canadienne peinait à se remettre de tant d’abandons. Alors oui, elle flirtait un peu trop dans les bras d’inconnus. Alors oui, elle ne se laissait jamais aller à la chaleur physique à cause d’une certaine répugnance. Mais elle regardait le restant de la population s’adonner avec envie aux plaisirs de la chair. Et en ressentir une certaine addiction. D’addiction, elle n’avait que la cigarette et son étrange manière de s’habiller. Ainsi, elle avait tenté de faire des efforts au contact de Chloé mais cette dernière étant aux abonnés absents, la voilà désormais de nouveau seule et en roue libre. Ses robes colorées furent délaissées pour qu’elle retombe dans ses vieux travers : les fourreaux extrêmement chauds et faits de noir. Seuls ses cheveux blonds pouvaient trahir son âge. Mais aujourd’hui, l’humeur n’était pas à la fête. Elle comptait les minutes pour retrouver son ami et oublier. Oublier l’élève qui s’amusait à la tyranniser depuis qu’il avait mis un pied dans son groupe de travail, remettant en cause sa légitimité de professeure. Svetlana ne savait pas trop où le jeune homme allait, ce qu’il désirait, ce qu’il attendait d’elle. Mais elle était en somme sa bête noire et depuis, il ne cessait de la faire tourner en bourrique.

Bien évidemment que non il n’y avait pas d’attirance physique car même si elle avait ressenti quelque chose au contact d’hommes appartenant au passé, ce dernier ne la laissait qu’indifférente. Grossier, fourbe et homme à femmes visiblement, il était tout ce qu’elle haïssait. Ainsi donc, l’heure de cours fut une torture. Son teint toujours d’albâtre sembla se teinter de gris à mesure que l’horloge prenait de l’allure. Se sentant aux bords du malaise tant les remarques acerbes fusaient dès qu’elle ouvrait la bouche, ne lui laissant que peu de répits. Jusqu’à cette fameuse sonnerie. Congédiant ses élèves, elle rangea ses affaires dans son sac prenant donc une profonde inspiration. Déglutissant péniblement, la blondinette fut prise de vertiges, constatant qu’elle avait une fois de plus oubliée de se nourrir avant de tirer son fume-cigarette. Coinçant la tige entre ses dents, elle n’eut aucun mal à reconnaître la silhouette élancée et immense de son ami. “Svet! Allons-y, il faut encore que je passe un savon au costum-” Svet. Qu’est-ce qu’elle haïssait ce sobriquet, uniquement apprécié sortant des lèvres de son ami. Ne répondant pas, elle baissa la tête pour allumer sa cigarette, consciente que son visage en laissait trop voir. La main de son ami passa autour de son épaule, protecteur jusqu’au bout. “Hey, tout va bien Svetlana?” Bien sûr que non, cela ne va pas. Elle pourrait mentir mais ce n’était pas dans ses habitudes. « Non. » La réponse est simple, efficace mais les bavardages ne sont pas dans sa nature. Déglutissant, elle rejeta la fumée pour se laisser aller contre le corps chaud et solide de son meilleur ami. « Ce n’est rien. Tu parlais des costumes ? Je te concède qu’ils sont affreux. » Ainsi, le sujet est balayé d’un revers de la main.

Mais elle avait oublié que son meilleur ami était psy. Et que donc, il ne lâcherait pas l’affaire comme ça.



YOU'RE NOT ALONE
There's no doubt. Your gift. Isn't futile to be. If we'll be united. We're stronger together. We always have the high hope. Not all for one but one for all. Don't worry 'bout a thing. We'll reach out to you. Even if it's a harder way. It's plain to see the reason why. Oh, that's all because of the mighty heart


abs. jusqu'au 3 mai :l:
Revenir en haut Aller en bas
Joachim Donovan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 45 ans
SURNOM : Jo, la plupart du temps
STATUT : Divorcé, célibataire
MÉTIER : Psychologue et Chanteur au Press Club Burlesque
LOGEMENT : Logan City #512 Daisy Hill Road
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 93am
POSTS : 135 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Svetlana #1 - Jacob #1 - Dani #1 || Lyla #1 || Shiloh #1
RPs EN ATTENTE : Loan
RPs TERMINÉS : Lena #1 - Swann #1
AVATAR : Cheyenne Jackson
CRÉDITS : 2981 12289 0
DC : None
PSEUDO : Audacious Squirrel
INSCRIT LE : 25/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37189-joachim-donovan-it-s-a-new-dawn-a-new-day-a-new-life https://www.30yearsstillyoung.com/t37224-joachim-donovan-welcome-to-my-stage#1762911 https://www.30yearsstillyoung.com/t37225-joachim-donovan#1762931

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptySam 13 Mar 2021 - 15:32



En la sentant se rapprocher, je resserre mon bras autour de ses épaules, la gardant contre moi, la protégeant, quelque part. Contre quoi? Oh, cela je le découvrirais bien assez vite, mais pour l’instant c’est un mystère. Si on discute beaucoup (ou plutôt si je fais beaucoup la discussion avec ma comparse qui répond quand elle en ressent l’envie et qu’elle en a l’occasion), je dois bien reconnaître que je ne sais pas autant de choses sur Svetlana qu’on pourrait le penser. Elle a toujours été une jeune femme réservée, et si je suis de nature curieuse (bien avant de devenir psychologue soit dit en passant), je ne suis pas non plus une brute épaisse qui y va au char d’assaut pour trouver des réponses. C’est bien plus gratifiant quand les personnes décident de vous donner des informations d’eux-mêmes, plutôt que de devoir leur tirer les vers du nez, non? Ca, je le pratique suffisamment au cabinet pour ne pas avoir l’envie d’étendre cela à ma vie amicale ou familiale (bien que des fois je suis tenté de le faire avec mon fils, pour enfin comprendre ce qu’il se passe dans sa tête).

En tout cas, pour le moment, elle détourne la conversation, rebondissant sur ce que j’avais commencé à annoncer un peu plus tôt. Bien joué Svet. Qu’elle n’espère échapper à une explication de la situation, mais pour le moment, je joue le jeu, gardant mon bras autour d’elle, je nous dirige tranquillement vers ma voiture, garée un peu plus loin.

“Ah! Merci! Enfin quelqu’un qui est d’accord avec moi! Non je veux dire, la coupe, encore, je n’ai rien à dire, mais ces couleurs…”

Et je continue ainsi ma tirade dans cette façon qui m’est si personnelle, que certains collègues au cabaret ont nommé comme “dramaqueen voice”, ce à quoi je m’insurge, parce que je suis une dramaqueen à toute heure du jour ou de la nuit à partir du moment où je me prépare pour la scène, pas seulement quand je me plains, voyons. Galant et surtout conscient que des petites attentions pourraient être les bienvenues, j’ouvre la portière passager à Svetlana, puis me glisse dans le siège conducteur. Là, un silence de quelques secondes, comme si on avait coupé un enregistrement en pleine lecture et je me tourne vers ma meilleure amie (ne lui dites pas que j’ai dit ça), plus sérieux.

“Bien, maintenant qu’on est dans la sainte confidence du boudoir...” je jette un oeil un peu exagéré autour de nous, car clairement nous ne sommes PAS dans un boudoir et j’ai un geste de main lâche “Laisses ton imagination faire le travail.” je me racle la gorge et reprend “Est-ce que tu peux m’expliquer ce qui ne va pas? Je ne t’ai jamais vue comme ça, et...je ne vais pas mentir, je m’inquiète.” c’est sincère.

Ca ne fait que quelques mois que je chante avec elle, une seule fois par semaine en plus, mais il n’a pas fallu longtemps pour que je m’attache à ce petit bout de femme.

“En plus, tu commences à me connaître, tu sais que je vais encore te poser la question jusqu’à ce que tu acceptes de m’expliquer.”

Cela est dit sur un ton léger, presque taquin, car la réalité est que s’il est vrai que je reposerai une ou deux fois la question, si vraiment elle ne voulait pas me le dire, si je sentais que ce n’était vraiment pas possible, je battrai en retraite, son amitié m’est bien trop précieuse pour que je la gâche en étant trop curieux, même si c’est pensé avec les meilleures intentions du monde. Après tout, l’Enfer est pavé de bonnes intentions...
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Lana, Winter (nom d'emprunt au cabaret) ou Morticia
STATUT : 404 not found. bug dans la matrice.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Giphy
POSTS : 832 POINTS : 575

GENRE : Je suis une femme
PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_pck0uuuNxQ1t0xyebo1_1280
Règle numéro 1 du bayou, l’alligator a toujours tort

Boyd #2 ‹ CadeChloé #2DeborahHolden ‹ ‹ ItziarJoachimNathanNick (FB) ‹ Penny

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 5y3c
BOYLANA ≠ J’ai dû avoir foi en mon rêve. Cet avenir, personne ne pouvait me l’offrir. C’était à moi d’essayer d’atteindre ce rêve, de saisir ma chance, de m’y accrocher de toutes mes forces.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
BEAUDY ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] E4eb79a97998f4ed787d617edcf50f60
JOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f745a304137643459305368376b413d3d2d3630383131353637302e313534353762363537656534346461613135323032393333353934342e676966
CHLANA ≠ Tout le monde sait qu’on ne choisit pas sa famille, mais on peut choisir ses amies. Et dans un univers où seul compte votre pedigree et votre compte en banque, mieux vaut avoir une alliée. Nos meilleurs amis peuvent parfois nous faire péter les plombs mais il faut bien reconnaître que sans elles ont serait un peu perdu. Et ces deux là sont les meilleures amies du monde.

RPs EN ATTENTE : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tenor-2
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

‹ Hélène (FB) ‹ Phoebe ‹ Solas #2


RPs TERMINÉS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 764b5be2b100788001ed2ba36a526b53
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !

cf fiche de liens
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : fae (avatar)
DC : Eve, la fleur fanée
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptyLun 12 Avr 2021 - 3:47


Entre la soirée de la Saint Valentin qui vint se conclure par la fuite d’une tierce personne qui n’était pas Svetlana et cet élève qui ne cessait de la harceler, la jeune canadienne avait la tête sous l’eau. Elle le savait, elle y pensait. Cette idée de se faire disparaitre de plus en plus, en sachant pertinemment que personne ne le remarquerait. Personne. Cette pensée était égoïste. Chloé, Deborah ou même Joachim finiraient par s’en rendre compte. Il fallait se rendre à l’évidence mais elle n’était plus seule. bien qu’elle essayait de chasser cette dernière le soir en repoussant les fantômes, les ombres, celle de ce passé qui la hantait, elle n’était plus seule. Elle avait Joachim. Ce Joachim qu’elle avait appelé pour venir la récupérer à la Saint Valentin alors qu’elle n’était vêtue de simples sous-vêtements et sans comprendre les affres d’un désir nouveau en elle, ce Joachim avec qui elle passait ses soirées. Et le seul à part l’ombre qui pouvait être tactile envers elle. Personne ne touchait au corps de Svetlana. Sous peine d’avoir les mains brisées sans nul doute. Les cours de Cade commençaient à porter leurs fruits et ainsi, elle avait appris à se défendre. Mais alors que le harcèlement se fit plus pensant, aujourd’hui elle craqua. La main réconfortante de son meilleur ami autour de son épaule, son corps chétif tremblait de la tête aux pieds. Au bord de larmes qu’elle n’avait jamais versé en sa compagnie, la jeune femme se sentait démunie. Privée de tout et de ses repères. Manquant de tomber, elle passa une petite main autour de la taille du géant qui l’accompagnait tant bien que mal car ce dernier gesticulait dans tous les sens. « Ah! Merci! Enfin quelqu’un qui est d’accord avec moi! Non je veux dire, la coupe, encore, je n’ai rien à dire, mais ces couleurs…” Elle s’autorisa un arrêt, coinçant son fume-cigarette entre ses dents pour allumer cette dernière. Elle fumait trop, c’était un fait. « Jamais de la vie, je ne porterai des horreurs pareilles. C’est noir, blanc ou autant être à poil. » Comme lors de la soirée de Saint Valentin. Le goût était âpre alors qu’elle se demandait si elle devait prendre contact avec l’inconnu. Elle avait son prénom, le nom de la société après tout. Il lui serait aisé et tentant. Mais s’il avait fui en la surnommant Milady, ce n’était pas pour revenir la hanter des mois après.

Elle se laissa glisser dans l’habitacle de la voiture, non sans avoir jeté le mégot pour fermer les yeux. Elle le connaissait ce très cher Joachim. Il ne laisserait pas tomber si facilement. “Bien, maintenant qu’on est dans la sainte confidence du boudoir...” Si elle était apte à mentir, peut-être aurait-elle le temps d’élaborer un mensonge crédible avant qu’il ne finisse sa tirade. Son ami avait toujours adoré la théâtralisation. “Laisses ton imagination faire le travail.” Non, Joachim, il ne faut pas laisser son imagination faire le travail ou alors elle allait se retrouver de nouveau aux prises de son ex ou de l’inconnu. Svetlana secoua la tête de dépit. Connaissant la suite avant même qu’il ne la dise. “Est-ce que tu peux m’expliquer ce qui ne va pas? Je ne t’ai jamais vue comme ça, et...je ne vais pas mentir, je m’inquiète.” Bien sûr qu’il s’inquiète. Son teint plus pâle, les traits tirés, encore plus fragile que d’habitude. Oui, bien sûr que ce pauvre homme est perdu face à la déchéance de sa meilleure amie qui se contente de se renfrogner, grogner et regarder par la fenêtre. Tout pour éviter le regard bleuté et inquisiteur de ce dernier. “En plus, tu commences à me connaître, tu sais que je vais encore te poser la question jusqu’à ce que tu acceptes de m’expliquer.” Posant sa tête contre la vitre, fermant les yeux pour en savourer la fraicheur, elle prit une profonde inspiration. « Je me fais harceler. » La voix était monocorde, déblatérant un fait comme s’il ne s’agissait que d’une banalité. « ça dure depuis que j’ai pris mon poste. Il est là, il me cherche. Et il y a ce groupe de filles, celle à qui j’ai collé un coup de poing à la Saint-Valentin, qui ne cesse de me suivre tout en inventant des sobriquets ridicules. » Elle désira passer sous silence Ben. Car ils en avaient parlé en long en large et en travers. Le mec s’était juste évaporé dans la nature comme s’il n’avait jamais existé. « Je me sens seule, Jo’. Mon père a disparu dieu ne sait où, je me fais insulter tous les jours et je me sens seule. » Une larme roula le long de sa joue pâle alors qu’elle tenta de reprendre contenance. Comme à son accoutumée. Ne jamais montrer ses émotions, ne jamais en faire étalage.

@Joachim Donovan :l:



YOU'RE NOT ALONE
There's no doubt. Your gift. Isn't futile to be. If we'll be united. We're stronger together. We always have the high hope. Not all for one but one for all. Don't worry 'bout a thing. We'll reach out to you. Even if it's a harder way. It's plain to see the reason why. Oh, that's all because of the mighty heart


abs. jusqu'au 3 mai :l:
Revenir en haut Aller en bas
Joachim Donovan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 45 ans
SURNOM : Jo, la plupart du temps
STATUT : Divorcé, célibataire
MÉTIER : Psychologue et Chanteur au Press Club Burlesque
LOGEMENT : Logan City #512 Daisy Hill Road
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 93am
POSTS : 135 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Svetlana #1 - Jacob #1 - Dani #1 || Lyla #1 || Shiloh #1
RPs EN ATTENTE : Loan
RPs TERMINÉS : Lena #1 - Swann #1
AVATAR : Cheyenne Jackson
CRÉDITS : 2981 12289 0
DC : None
PSEUDO : Audacious Squirrel
INSCRIT LE : 25/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37189-joachim-donovan-it-s-a-new-dawn-a-new-day-a-new-life https://www.30yearsstillyoung.com/t37224-joachim-donovan-welcome-to-my-stage#1762911 https://www.30yearsstillyoung.com/t37225-joachim-donovan#1762931

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptyMer 14 Avr 2021 - 20:23



Un rire franc éclate entre nous à sa réponse à ma tirade. Svetlana et son amour du noir. En soi, elle n’a pas tort, difficile de se rater avec du noir ou du blanc, mais je suis partial aux couleurs. Pas celles qu’on nous a proposé, c’est vrai, parce qu’elles sont beaucoup trop violentes d’une part, d’autre part parce qu’elles totalement avec…nous. Que ce soit nous cheveux, nos yeux, ou notre teint, rien ne va avec ces couleurs. Non, des couleurs sombres, élégantes, des verts, bleus, violets…Rien n’empêchait que Svetlana ait des tenues noires après, rien du tout. Si elle préférait. Malheureusement, ce n’était pas nous qui étions en charge de nos propres tenues de scène, et je le regrettai fort. Tout espoir n’était pas perdu cependant, car j’avais découvert une jeune femme absolument fabuleuse avec un crayon et des idées de mode plein la tête. J’attendais son retour pour de premières idées, espérant qu’il y ait quelque chose que je pourrais un jour montrer à la patronne du cabaret. Elle doit en avoir marre que je vienne la voir en la suppliant de changer de costumier…Enfin bref, le sujet serait pour une autre fois, car une fois dans la voiture, je reprends la conversation sur le sujet du jour : l’état de Svetlana.

Ma très chère amie qui n’a franchement l’air encline à parler. Pourtant je ne me démonte pas et pose ma question, insistant sur le fait que ce n’est pas de la curiosité déplacée, ou morbide, mais bel et bien de l’inquiétude qui me fait poser cette question, en attendant une réponse de sa part. Pendant un moment, je doute en recevoir une, et me prépare à devoir démarrer la voiture et nous diriger vers le cabaret en imaginant tout et n’importe quoi pour expliquer l’état de ma partenaire de chant. Pourtant, elle me répond et quelle réponse ! Mes yeux doubles visiblement de volumes, et pour une fois, les mots me manquent sur le moment, un pauvre, incrédule :

"Pardon ?"

S’échappe de mes lèvres, car je peine à y croire. Oh, bien loin de moi l’idée qu’elle me mente. Ou qu’elle affabule. C’est la chose la plus éloignée de mon esprit en cet instant ; non, je peine à croire qu’on puisse lui faire ça. D’accord, elle n’est peut-être pas la personne la plus sociable, et je ne sais pas comment elle est quand elle est en poste, j’ai passé l’âge des cours qu’elle donne, mais je suis du genre un peu trop bisounours qui ne comprend pas comment on peut harceler quelqu’un, quelle qu’en soit la raison (à la rigueur pour des raisons juridiques et encore…).

Je la laisse continuer et ce qu’elle m’explique me glace le sang. Je me souviens en effet de son récit lors de la Saint-Valentin, quand je suis allé la chercher, m’étonnant de la trouver en sous-vêtements, mais n’ayant, pour une fois, pas posé de questions. Les explications sont venues plus tard, pour mon soulagement. Alors autant dire que la fin me brise le cœur. Si je me retiens de la prendre dans mes bras, sachant bien qu’elle n’est pas une grande fan des contacts physiques, je n’hésite pas une seconde à passer une phalange tendre contre sa joue, rattrapant la larme solitaire qui s’est échappée.

"Mon dieu Svetlana…Tu as essayé d’aller voir le doyen de l’université ? Ou la police ? Tu ne dois pas le laisser faire comme ça, peu importe ses raisons. Pour le reste…tu sais que tu peux m’appeler, ou venir me voir quand tu le souhaites, d’accord ? Mis à part mon fils, personne ne passe avant toi, tu entends ?" Je maudis le levier de vitesse entre nous mais je tente de me rapprocher un peu d’elle malgré tout "Tu te sens pour ce soir ? Parce que si non, crois-moi, j’appelle pour dire que ce soir ce n’est pas possible, tant pis, et je te ramène à la maison, je resterai aussi longtemps que tu en auras besoin. Tu sais que j’en suis capable."
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Beaulieu
Svetlana Beaulieu
l'hiver canadien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (née le 21 décembre)
SURNOM : Lana, Winter (nom d'emprunt au cabaret) ou Morticia
STATUT : 404 not found. bug dans la matrice.
MÉTIER : elle est zoologue comportementaliste de métier, en écriture de thèse pour devenir enseignant-chercheur (reprise d'études à partir de janvier 2021), chargée de TD en biologie animale au sein de la School of Biological Sciences et une fois par semaine, elle chante dans un cabaret, le press club burlesque
LOGEMENT : maison 66, sur Agnes Street dans le quartier de Bayside avec son père.
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Giphy
POSTS : 832 POINTS : 575

GENRE : Je suis une femme
PETIT PLUS : Pendant les seize premières années de son existence, elle fut traumatisée psychiquement par sa mère désormais décédée ‹ Elle est à moitié canadienne, à moitié slovénienne et parle trois langues: le français, l'anglais et le slovénien. ‹ elle a fait de nombreux voyages avec son père vu que celui-ci est archéologue ‹ elle est végétarienne et milite pour la cause animale ‹ elle parle peu et ne porte aucun jugement sur autrui. ‹ elle possède une chienne, Winter qui est un peu comme son enfant ‹ larguée devant l'autel l'année dernière ‹ déteste les enfants, en a peur et n'en veut pas.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_pck0uuuNxQ1t0xyebo1_1280
Règle numéro 1 du bayou, l’alligator a toujours tort

Boyd #2 ‹ CadeChloé #2DeborahHolden ‹ ‹ ItziarJoachimNathanNick (FB) ‹ Penny

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 5y3c
BOYLANA ≠ J’ai dû avoir foi en mon rêve. Cet avenir, personne ne pouvait me l’offrir. C’était à moi d’essayer d’atteindre ce rêve, de saisir ma chance, de m’y accrocher de toutes mes forces.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tumblr_oy39tg7jfc1thej0ko1_500
BEAUDY ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] E4eb79a97998f4ed787d617edcf50f60
JOLANA ≠ Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f745a304137643459305368376b413d3d2d3630383131353637302e313534353762363537656534346461613135323032393333353934342e676966
CHLANA ≠ Tout le monde sait qu’on ne choisit pas sa famille, mais on peut choisir ses amies. Et dans un univers où seul compte votre pedigree et votre compte en banque, mieux vaut avoir une alliée. Nos meilleurs amis peuvent parfois nous faire péter les plombs mais il faut bien reconnaître que sans elles ont serait un peu perdu. Et ces deux là sont les meilleures amies du monde.

RPs EN ATTENTE : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Tenor-2
J'ai eu une amoureuse. Mais c'était du camping. Alors que la nouvelle. C'est du grand standing. Comme un K.O sur le ring. Se faire choper par le string. Je peux plus respirer. Mon cœur fait des looping. Ce truc s'appelle le zing.

‹ Hélène (FB) ‹ Phoebe ‹ Solas #2


RPs TERMINÉS : Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 764b5be2b100788001ed2ba36a526b53
Dis toi simplement que ton service va être réduit, que tu vas être victime d’un changement de cap, que ton existence va sortir du cadre de nos activités !

cf fiche de liens
AVATAR : Emily Rudd
CRÉDITS : fae (avatar)
DC : Eve, la fleur fanée
PSEUDO : Padawan (Tiffanie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34807-comme-quoi-coucher-avec-quelqu-un-n-aura-pas-ete-vain-juste-ennuyeux-svetlana https://www.30yearsstillyoung.com/t34959-svetlana-la-mecanique-du-coeur-est-brisee#1573545 https://www.30yearsstillyoung.com/t34988-svetlana-beaulieu#1574930 https://www.30yearsstillyoung.com/t34987-svetlana-beaulieu#1574911

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptySam 17 Avr 2021 - 19:41


Svetlana savait que malgré les années qui les séparaient, l’amitié qu’elle avait avec Joachim était précieuse. Si on lui avait dit qu’en donnant de la voix un soir au cabaret, elle tomberait sur un énergumène pareil. Car il était coloré son ami. Avec ses expressions toutes aussi drôles les unes que les autres, avec son tempérament jovial et cette façon qu’il avait de la comprendre. Il était le seul capable de comprendre ce que les silences de Svetlana cachaient. Et le seul homme capable de la toucher. De pouvoir poser sa main sur son épaule sans avoir peur qu’elle lui arrache d’un coup de dent. Celui à qui elle se confiait pendant des heures. Et le seul pour qui elle éprouvait une affection sincère. un type d’amour qui pourrait être tordue si on apprenait à la connaître. Car en somme, il avait un âge beaucoup plus avancé qu’elle. Mais Lana se sentait beaucoup plus vieille dans sa tête et beaucoup trop mature pour que tout ne se résume qu’à un chiffre. Elle voyait bien qu’il avait vécu sa vie. Lui qui avait enfanté alors qu’elle ne rêvait que de se faire stériliser afin de ne pas donner de suite à sa si insipide existence. Alors, oui, elle se confiait à lui sans avoir peur de ses réactions. Sans sursauter car il savait le gros de ses malaises. De ses traumatismes qui la faisaient se réveiller la nuit et du pourquoi sa vie était aussi remplie. "Pardon ?" Elle se tourna vers lui avec un air entendu. Sa fameuse œillade, signifiant : t’as bien entendu, je ne me répéterai pas. A trop la côtoyer, il fallait savoir l’apprivoiser. Jo avait eu le doigté et la patience alors qu’elle avait accepté de chanter avec lui. Qu’elle l’écoutait se plaindre pendant des heures sur les costumes. Heureusement, ils pouvaient choisir leurs chansons. Souvent, elle se reposait entièrement sur son partenaire. Sauf les soirs où elle décidait de faire un extra pour impressionner une personne rencontrée et donc qu’elle désirait par-dessus se faire aimer. Car bien que l’amour lui fut une donnée inconnue, elle ne désespérait pas de connaître ce sentiment un jour. Elle les voyait, les autres. Ceux qui se laissaient aller à cette chose. Et elle aussi, par curiosité, par jalousie, elle voulait comprendre. Elle voulait l’expérimenter. Mais la grenouille se faisait attendre. et donc, il fut normal pour la petite brune de rester dans son coin en attendant. "Mon dieu Svetlana…Tu as essayé d’aller voir le doyen de l’université ? Ou la police ? Tu ne dois pas le laisser faire comme ça, peu importe ses raisons. Pour le reste…tu sais que tu peux m’appeler, ou venir me voir quand tu le souhaites, d’accord ? Mis à part mon fils, personne ne passe avant toi, tu entends ?" Alors qu’elle s’épanchait, que les larmes nouvelles s’échappaient malgré elle, Lana eut un soupir. « Je sais. J’ai du mal à imprimer qu’un autre être humain que mon père puisse m’apprécier par moment. Je suis navrée. » Et elle était sincère. Elle a vécu si longtemps dans la solitude qu’elle a fini par s’y draper malgré elle. Comme une vieille amie. Des pensées morbides l’avaient traversé lors de son anniversaire. Chose qu’elle n’aurait jamais éprouvé si elle n’avait pas été au contact d’autre homosapiens. Elle s’était jurée ne plus jamais ressentir ce sentiment d’abandon ou de solitude. Mais il restait là, ancré en elle comme si on l’avait marqué d’une cicatrice supplémentaire. "Tu te sens pour ce soir ? Parce que si non, crois-moi, j’appelle pour dire que ce soir ce n’est pas possible, tant pis, et je te ramène à la maison, je resterai aussi longtemps que tu en auras besoin. Tu sais que j’en suis capable." Elle hocha la tête avant de venir poser d’elle-même sa main sur celle de son ami. Certes, suite à ses cicatrices, cette dernière était toujours gantée mais elle lui offrit un petit sourire, émue par sa sollicitude. « Et rater le spectacle de toi dans un costume ignoble ? Jamais de la vie. On va au cabaret comme prévu et on va s’amuser. » Elle s’enfonça dans son siège avant de regarder devant elle. « Je ne les laisserai pas gagner. » Carey, l’élève indiscipliné, Ben, sa mère. Non elle était résolue à se battre de toutes ses forces. Et éloigner les fantômes de son passé. Quitte à y laisser quelques poils. Svetlana se savait plus redoutable.
Après tout, c’était une louve.

@Joachim Donovan :l: :l:
HRP:
 



YOU'RE NOT ALONE
There's no doubt. Your gift. Isn't futile to be. If we'll be united. We're stronger together. We always have the high hope. Not all for one but one for all. Don't worry 'bout a thing. We'll reach out to you. Even if it's a harder way. It's plain to see the reason why. Oh, that's all because of the mighty heart


abs. jusqu'au 3 mai :l:
Revenir en haut Aller en bas
Joachim Donovan
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 45 ans
SURNOM : Jo, la plupart du temps
STATUT : Divorcé, célibataire
MÉTIER : Psychologue et Chanteur au Press Club Burlesque
LOGEMENT : Logan City #512 Daisy Hill Road
Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] 93am
POSTS : 135 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Svetlana #1 - Jacob #1 - Dani #1 || Lyla #1 || Shiloh #1
RPs EN ATTENTE : Loan
RPs TERMINÉS : Lena #1 - Swann #1
AVATAR : Cheyenne Jackson
CRÉDITS : 2981 12289 0
DC : None
PSEUDO : Audacious Squirrel
INSCRIT LE : 25/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37189-joachim-donovan-it-s-a-new-dawn-a-new-day-a-new-life https://www.30yearsstillyoung.com/t37224-joachim-donovan-welcome-to-my-stage#1762911 https://www.30yearsstillyoung.com/t37225-joachim-donovan#1762931

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] EmptyAujourd'hui à 12:43


Voyant le regard qu’elle me lance à mon “pardon” involontaire, instinctif plus qu’un réel besoin qu’elle me répète ce que j’ai parfaitement entendu, je lève les mains en signe de reddition, m’excusant d’un geste. Bien loin de moi l’idée de lui rendre la vie encore plus difficile qu’elle ne semble déjà l’être. C’est...sorti tout seul, un incrédulité que je ne croise que rarement dans ma vie. On penserait qu’avec mon métier, celui qui me permet de payer les factures, je saurais reconnaître en un coup d'œil ce qui dérange les gens, surtout ceux proches de moi. Ce que les gens peuvent être naïfs parfois...Non, ça ne fonctionne pas comme ça. Certes, je suis plus attentif que d’autres, conséquence logique, mais c’est sans compter les masques que tout le monde porte. J’en porte un à chaque fois que je reçois un patient dans mon cabinet. Celui du psychologue bien sous tout rapport, calme et à l’écoute. Quand je n’ai pas à chercher plus loin que le masque, pourquoi je le ferais? Sans compter que bon nombre de gens n’aiment pas qu’on force pour voir derrière le masque. Moi le premier. Si je pouvais si bien comprendre les gens d’un seul coup d’oeil, mes relations avec mon fils iraient mieux, c’est certain.

En attendant, c’est de Svetlana dont je dois m’occuper en cet instant. Son amie en pleurs, chose rarissime s’il en est, et qui a vraiment besoin de quelqu’un auprès d’elle en cet instant. Je suis heureux que ce soit moi, j’ai ainsi l’impression de lui rendre un peu de tout ce qu’elle a pu apporter à ma vie. Raison pour laquelle son admission me brise un peu le coeur, non pas par déception, mais par empathie pour elle.

“Svetlana, je vais te dire cela maintenant, et je le répéterai autant de fois qu’il sera nécessaire.” annoncé-je d’une voix certes ferme, mais si empreinte de douceur “Tu es si importante dans ma vie. Pas seulement parce qu’on est partenaire de chant et que, vraiment, on rocks tout.” dis-je avec un petit sourire “Avant que je ne te vois sur cette scène et que je ne prenne mon courage à deux mains pour te proposer de te rejoindre, j’étais...Presque une ombre. J’ai réprimé si longtemps ces passions artistiques parce que je n’ai jamais eu personne pour les valider. Je n’avais pas ta force de caractère pour envoyer sur les roses ceux qui ne sont pas contents. Tu m’as permis de me libérer de ça Svet, simplement en acceptant que je chante avec toi. J’ai l’impression d’avoir fait un pas de géant dans ma libération grâce à toi. Plus que cela, j’ai découvert une jeune femme avec qui je peux être moi-même sans jugement; que tu en ai conscience ou non, Svetlana, tu m’as offert un refuge dont je n’avais pas conscience avoir besoin. Tu es ma meilleure amie, j’oserai même aller jusqu’à dire mon âme-soeur platonique” un nouveau petit sourire “Alors ne doute plus jamais que tu sois importante pour moi. Je t’adore ma belle, d’accord?”

S’il m’est plus facile que pour Svetlana d’exprimer mes sentiments, ce n’est vraiment pas tous les jours que je m’ouvre de cette façon. Il y a toujours cette pudeur inscrite en moi par des années à devoir cacher qui j’étais vraiment, ce que j’aimais, qu’il m’est encore difficile de vraiment admettre ce qui me touche vraiment, ce qui pourrait me rendre encore plus heureux.

Sentant sa main sur la mienne, je n’hésite pas à la serrer doucement, démontrant encore une fois que je suis là pour elle. Sa remarque me tire un rire franc, suivi d’un grognement amusé en repensant aux costumes en question.

“D’accord. Mais je te jure je vais faire ne sorte de nous trouver un autre costumier parce que ça ne peut pas continuer comme ça, impossible, huh-huh, hors de question.” finis-je, relâchant finalement sa main après une dernière pression sur cette dernière “Tu as raison. Je pense toujours que tu devrais aller voir la police pour cette histoire de harcèlement au moins, mais je ne te forcerai pas, tu le sais.”

Finalement, je remet en route la voiture et commence à prendre la route de Fortitude Valley, direction du Cabaret quand une idée me vient.

“Hey, j’ai une proposition. Après le show ce soir, qu’est-ce que tu dirais de rester chez moi ce soir?” venu de qui que ce soit d’autre, ça aurait pu sonner comme une invitation graveleuse, mais elle me connaît suffisamment pour savoir que je n’ai pas ce genre d’idées en tête, pas avec elle, jamais. “On peut passer chez toi pour que tu prennes ce qu’il te faut pour la nuit, puis hop, chez moi, un film ou une série pour finir de faire retomber l’adrénaline de la représentation, et au dodo. La chambre d’ami est toujours prête, au cas où le fiston déciderait de passer à l’improviste et au pire, le canapé se déplie en un lit tout à fait convenable. Tu en penses quoi?”

Evidemment, si elle décidait de refuser je n’en prendrais pas ombrage, c’est vraiment une idée venue dans le feu de l’action, et je sais qu’elle aime son espace, mais après ce qu’elle a pu montrer tout à l’heure et son admission de se sentir seule, je n’aime pas l’idée qu’elle reste seule ce soir.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Y'a baleine sous gravillon moi j'dis [Svetlana Beaulieu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-