AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
Nike Court Royale 2 Mid
Voir le deal
48.97 €

 one more night (Clysey #14)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyJeu 4 Mar - 15:30





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
A peine quelques jours s’étaient écoulés depuis la fameuse soirée de Noël, celle où le duo avait failli s’emporter, une fois de plus, avant de découvrir pour la première fois les bienfaits de la communication. Celle-ci s’était avérée hésitante et bancale, mais Halsey avait fait le premier pas là où elle n’aurait pas hésité à disparaître en temps normal. Une étape de plus avait été franchie, aussi tacite que les précédentes, mais la brune ne pouvait se la sortir de la tête. Des excuses avaient été prononcées, tout comme des confessions faites à demi-mot, laissant la jeune femme sur sa faim alors que Clyde ouvrait pour la première fois une porte sur sa vie, celle qu’il avait toujours gardé hors de portée. Ils étaient parvenus à s’expliquer et à sauver les meubles, amenant à cette nuit-là une conclusion qui les avait définitivement réconciliés. L’attente avait été longue mais en avait valu la peine, rendant leurs retrouvailles plus intenses que jamais. A présent, le silence qui régnait entre eux était dénué de tensions et la jeune femme se surprenait même à avoir envie de le voir, à passer du temps avec lui, même en ce jour qui faisait habituellement partie de la zone inaccessible de leur existence. Le passage à l’année suivante, ce jour que l’on passait en compagnie des gens que l’on aimait et avec qui on espérait passer les mois suivants et tous ceux à venir. A Perth, la brunette avait un réseau bien construit mais ici à Brisbane, la solitude se faisait parfois encore trop sentir et la perspective de passer le nouvel an seule n’était pas quelque chose qu’elle pouvait concevoir. Bien entendu, elle ne désirait pas faire la fête et boire tout son saoul en se moquant ouvertement de toutes les bonnes résolutions qui lui viendraient à l’oreille, mais un peu de compagnie serait la bienvenue. Les possibilités n’étaient pas nombreuses mais il y en avait. Toutefois, son esprit ne pouvait penser qu’à Clyde qui ne lui avait pas annoncé le moindre plan pour cette dernière nuit de l’année et une part d’elle s’interrogeait sur ce qu’il avait prévu. L’idée qu’il puisse la passer en compagnie de quelqu’un d’autre lui effleura l’esprit, mais elle s’efforça de chasser rapidement cette image en se rappelant les paroles qu’il avait eues pour elle. Peut-être était-il temps de commencer à lui faire confiance et ce même si la méfiance restait de mise, comme toujours. Dans le doute et parce qu’elle était fidèle à elle-même, Halsey décida de débarquer chez lui à l’improviste. Et puisque l’occasion n’était qu’un prétexte pour le voir, la brunette s’habilla sans trop en faire avant de commander un taxi et de se rendre jusque chez le brun. La distance entre leur deux appartements était dérisoire, mais il était hors de question de se fatiguer ou d’user ses talons aiguilles, même pour couvrir moins d’un kilomètre. Elle embarqua tout de même une bouteille de champagne avant de prendre la route – c’était tout de même le nouvel an, ne l’oublions pas – et se retrouva devant chez lui en moins de cinq minutes, un sourire au coin des lèvres. Il risquait d’être étonné mais c’était bien ça qu’il aimait chez elle, pas vrai ? Son côté surprenant. Elle sonna en prenant soin de ne pas s’annoncer à l’interphone – l’effet de surprise, tout ça – et s’arma de son plus beau sourire au moment où la porte s’ouvrit sur lui. « Bonne année. » Avança-t-elle en lui plantant la bouteille entre les mains et en s’infiltrant chez lui sans attendre d’y être invitée – ils n’étaient plus à ça près – laissant son regard traîner à gauche et à droite en croisant ses doigts derrière son dos, avant de se tourner vers lui, rassurée. « Je me suis dit que tu risquais de t’ennuyer sans moi alors… » Me voilà. Surprise. Elle pencha la tête sur le côté et fronça le nez en attendant qu’il réagisse à cet énième folie de sa part, espérant que sa réaction serait positive.


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
la divine comédie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire. il y aurait bien une certaine brune dans l'équation, mais tous les sentiments ne sont pas bons à avouer.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio. arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps (plus secrètement encore, il fait office de premier admirateur de kieran - presque).
LOGEMENT : #367 water street (spring hill), un loft qui lui sert de lieu de vie et de travail.
one more night (Clysey #14) Bwe7
POSTS : 2020 POINTS : 4615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né logan, il a officiellement interchangé ses deux prénoms à l'âge de dix-huit ans › originaire de perth, il a déménagé à brisbane en mars 2020 › sa mère est schizophrène sous traitement, son père manque à l'appel depuis sa naissance car il n'a jamais eu vent de son existence.
RPs EN COURS :
one more night (Clysey #14) V72p
CLYSEY #14and I've got my mind made up this time, go on and light a cigarette, set a fire in my head, set a fire in my head tonight.

one more night (Clysey #14) Ht06
CLENNY #6 & #7if you are the healer it means i'm broken and lame, if thine is the glory then mine must be the shame. you want it darker, we kill the flame.

one more night (Clysey #14) Pxp8
ARYDE #4meet me on the battlefield, we're standing face-to-face with our own human race, we commit the sins again, our tainted history is playing on repeat.

(12)
maynaomichan #2 & lexie #2rorykieran #2halsey #14jet #1ariane #4penny #6saülcharlie
(FLASHBACKS)
penny #7

(UNIVERS ALTERNATIFS – 04)
saül & ariane (versailles)chloe #2beaufield #3 (prison)jet #2 (hp)

RPs TERMINÉS :
one more night (Clysey #14) 541c4677300e3a7e46e4bf6679113095

AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : livia oakheart.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t34812-clyde-wakefield

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyLun 15 Mar - 22:56



Les marques sur ses bras s’atténuaient peu à peu, alors qu’il avait presque recouvert la totalité de ses mouvements - bien assez vite, l’accident ne serait plus qu’un lointain souvenir, même s’il ne lui avait pas fallu aussi longtemps pour prévoir la première sortie de l’année à venir avec les motards qu’il avait rencontré plusieurs fois en compagnie de Channing. Il s’agissait d’une chose qui lui manquait jusque là à Brisbane, et le groupe auquel il s’était peu à peu intégré venait parfaire encore davantage la vie qu’il se créait peu à peu dans cette nouvelle ville qu’il n’avait désormais plus vraiment l’intention de quitter. Pourtant, la vision de la brune étalée sur la route à ses côtés restait une image dont il n’arrivait pas à se défaire, alors qu’il refermait le sac contenant suffisamment d’affaires pour quelques jours de vadrouille dans les grandes étendues australiennes où la route s’étendrait à perte de vue devant leurs yeux. Clyde pouvait aisément composer avec ses propres blessures, mais celles de la brune qui auraient pu être bien pires continuaient de le hanter suffisamment pour qu’il ne lui ait pas fait part de ce trip improvisé auquel elle n’aurait en aucun cas été conviée, mais qui était définitivement hors du champ des possibles désormais.

Une fois le sac déposé à l’entrée de l’appartement, sous le porte-manteau soutenant son blouson et son casque, Clyde se dirigea vers la salle de bain pour se préparer un minimum en vue de la soirée à laquelle il avait été convié. Plusieurs collègues avaient été assez sympathiques pour l’inviter à passer le Nouvel An avec eux, sachant qu’il était encore relativement nouveau à Brisbane et n’y avait aucune famille - quant à des amis, il s’agissait le plus souvent de connaissances avec qui passer une soirée était agréable, sans être pourtant foncièrement une réjouissance. Cependant, n’ayant pas eu vent des plans d’Halsey qui était néanmoins la première personne à laquelle il avait songé en prévision de ce changement de décennie, Clyde avait accepté avec plaisir l’invitation sans pour autant y voir là une soirée bien différente de toutes les autres, dont il pourrait s’éclipser à sa guise en prétextant avec facilité que la fatigue dûe à l’accident était encore malheureusement bien présente.

Un spray de parfum plus tard, il ajusta le col de sa chemise avant que la sonnerie de l’interphone ne lui fasse relever la tête, un air surpris sur les traits alors qu’il s’avançait pour ouvrir. Découvrant Halsey plantée devant sa porte et une bouteille de champagne dans les mains, il n’eut d’autre réaction que de sourire et d’entrouvrir les lèvres sans pour autant ne savoir réellement quel comportement adopter. Est-ce qu’il l’avait invité et ne s’en rappelait plus? Ou s’était-elle invitée chez lui sans lui demander son avis?Bonne année.” Étant donné la détermination avec laquelle la brune lui colla la bouteille entre les mains avant de s’avancer dans l’appartement, Clyde aurait pu réellement croire l’avoir invité, si seulement il ne s’agissait pas là de quelque chose qu’il n’aurait en aucun cas oublié. “Bonne année.” La surprise n’avait pas déserté ses traits, et ses sourcils se haussèrent un peu plus alors qu’il la voyait balader son regard dans l’appartement comme pour vérifier quelque chose. S’attendait-elle réellement à ce qu’il ait invité quelqu’un chez lui? “Tu cherches quelque chose?” Ou quelqu’un. Penny, peut-être? Ou Jane? “Je me suis dit que tu risquais de t’ennuyer sans moi alors…” “Je ne te connaissais pas autant de prévoyance.” L’ironie était palpable, alors que son sourire s’était fait narquois tandis qu’il déposait la bouteille sur le comptoir de la cuisine. “Et la bouteille de champagne, c’est pour?” Qu’elle le dise, qu’elle lui demande - qu’elle lui donne une raison d’envoyer valser ses plans qui étaient subitement devenus secondaires.
@Halsey Blackwell



+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyMar 16 Mar - 22:06





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
Quelques années auparavant, la perspective de passer les fêtes de fin d’année avec Clyde aurait fait doucement sourire la brune. Une relation strictement professionnelle, voilà ce qui avait été mis sur la table à l’époque où tout avait commencé entre eux. Jamais Halsey n’aurait pensé qu’elle se présenterait un jour devant sa porte afin de profiter de sa présence un jour comme celui-ci, mais les années n’avaient cessé de tromper leurs certitudes et de défier leurs propres sentiments à l’égard de l’autre. Noël s’était avéré être un cap supplémentaire et après leurs récentes discussions, la brunette ne s’imaginait pas un seul instant passer cette nuit seule, ou en compagnie d’un autre que lui. Elle avait patiemment attendu qu’il lui fasse part de ses plans pour la soirée, mais sans nouvelle de sa part, la jeune femme avait pris les choses en main et s’était dirigée jusque chez lui avec la ferme intention de la passer en sa compagnie. La dynamique de leur duo avait radicalement changé ces dernières semaines mais si Halsey s’en rendait parfaitement compte, aucune parole n’avait été émise afin de clarifier quoique ce soit de cette situation. Rien d’étonnant lorsque l’on connaissait leurs capacités à communiquer – surtout sur des choses aussi sensibles que la relation qu’ils partageaient – mais même la brune se retrouvait parfois perdue entre ce qu’elle ressentait et ce qu’elle était supposée faire. Si elle n’avait écouté que sa raison, la jeune femme aurait sans doute pris sur elle et serait restée seule, en profitant pour commander chez le traiteur et pour rattraper son regard monstrueux dans les séries qu’elle affectionnait. Mais son cœur lui avait soufflé d’agir différemment cette fois, de le surprendre et de se rendre chez lui sans prévenir. Et maintenant qu’elle était devant chez lui, sourire au bord des lèvres et son cœur battant encore un peu plus vite, Halsey se persuada que c’était la bonne chose à faire. Cette conviction se renforça encore davantage lorsque la porte s’ouvrit sur Clyde et que son premier réflexe fût de lui sourire, même s’il ne parvint pas à camoufler sa surprise. Peu importait, la brune savait qu’elle n’était pas attendue. Elle lui colla la bouteille de champagne entre les mains et s’avança à l’intérieur, vérifiant par la même occasion si son appartement était bel et bien vide – il s’agissait là d’un excès de méfiance qu’on ne lui enlèverait probablement jamais. “Bonne année.” La jeune femme se tourna vers lui une fois que son regard eût fini de faire le tour du propriétaire, rassurée de constater qu’il ne l’avait pas laissée dans le flou au profit d’une autre.

Tu cherches quelque chose?” « J’aime beaucoup ce que tu as fait avec la déco. » Eluda-t-elle en s’approchant de lui, sans se départir de sa moue amusée, réalisant par la même occasion qu’il était habillé. “Je ne te connaissais pas autant de prévoyance.” Elle non plus, comme l’indiquait l’air qu’elle affichait tandis qu’elle le suivait des yeux, cherchant à comprendre un contexte sur lequel elle n’avait aucune prise. Il avait donc des plans pour la soirée, et ceux-ci ne l’incluaient pas. Pouvait-elle réellement lui en vouloir ? Là était la question qui la taraudait alors que son visage n’affichait rien, sauf ce sourire qu’elle avait en permanence à son contact. « Tu me connais, toujours à penser aux autres. » Et elle ne s’étouffa même pas en prononçant ses mots, bien trop occupée qu’elle était maintenant à détailler le sac qui se trouvait près de l’entrée. Entre le costume-cravate et ça, le doute n’était plus vraiment permis. “Et la bouteille de champagne, c’est pour?” Halsey plissa les lèvres avant d’aviser la bouteille de champagne à laquelle il faisait référence, pour ensuite revenir sur ce sac de voyage et enfin, sur lui. « Nous faire oublier le chaos qu’ont été nos vies cette année. Mais je vois que tu avais autre chose en tête. » Lança-t-elle en passant sa main sur la cravate parfaitement nouée qu’il portait avant de se reculer d’un pas, essayant de cacher comme elle le pouvait sa déception. « Ce n’est rien, je peux tout aussi bien boire seule. » La brune se dirigea vers le plan de travail où la bouteille était déposée, prête à s’en emparer et à repartir d’où elle venait. Il y avait fort à parier qu’elle se noierait surtout dans un pot de glace, mais il s’agissait là d’un détail qu’elle préférait garder pour elle. « Amuse-toi bien. » Souffla-t-elle enfin en déposant un baiser sur sa joue, même si une part d’elle espérait qu’il passe la pire nuit de sa vie ; on ne la changerait pas.


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
la divine comédie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire. il y aurait bien une certaine brune dans l'équation, mais tous les sentiments ne sont pas bons à avouer.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio. arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps (plus secrètement encore, il fait office de premier admirateur de kieran - presque).
LOGEMENT : #367 water street (spring hill), un loft qui lui sert de lieu de vie et de travail.
one more night (Clysey #14) Bwe7
POSTS : 2020 POINTS : 4615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né logan, il a officiellement interchangé ses deux prénoms à l'âge de dix-huit ans › originaire de perth, il a déménagé à brisbane en mars 2020 › sa mère est schizophrène sous traitement, son père manque à l'appel depuis sa naissance car il n'a jamais eu vent de son existence.
RPs EN COURS :
one more night (Clysey #14) V72p
CLYSEY #14and I've got my mind made up this time, go on and light a cigarette, set a fire in my head, set a fire in my head tonight.

one more night (Clysey #14) Ht06
CLENNY #6 & #7if you are the healer it means i'm broken and lame, if thine is the glory then mine must be the shame. you want it darker, we kill the flame.

one more night (Clysey #14) Pxp8
ARYDE #4meet me on the battlefield, we're standing face-to-face with our own human race, we commit the sins again, our tainted history is playing on repeat.

(12)
maynaomichan #2 & lexie #2rorykieran #2halsey #14jet #1ariane #4penny #6saülcharlie
(FLASHBACKS)
penny #7

(UNIVERS ALTERNATIFS – 04)
saül & ariane (versailles)chloe #2beaufield #3 (prison)jet #2 (hp)

RPs TERMINÉS :
one more night (Clysey #14) 541c4677300e3a7e46e4bf6679113095

AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : livia oakheart.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t34812-clyde-wakefield

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyVen 2 Avr - 16:21



Le regard de la brune se baladait aux quatre coins de l’appartement avec un peu trop d’insistance pour que Clyde y voit une simple curiosité qui n’était pourtant pas l’apanage de la jeune femme. Malheureusement pour elle, il la connaissait trop bien pour savoir qu’elle ne se montrait aussi curieuse que lorsqu’elle cherchait à retirer une information d’une situation - en l'occurrence, l’assurance qu’il était seul. Un instant, il aurait presque aimé que ce ne soit pas le cas et qu’elle tombe ainsi devant lui en compagnie d’une autre, ce qu’elle ne pourrait lui reprocher directement mais dont il savait pertinemment que cela l’agaçerait tout de même. A demi-mots, ils s’étaient déjà avoué que personne d’autre ne comblait leur lit mutuel ces derniers temps, et le premier à prouver le contraire à l’autre briserait sans doute quelque chose, si bien que Clyde ne pouvait envers et contre tout pas se résoudre à le faire. Ni même ne le voulait, ce qui était la première raison pour laquelle il était seul chez lui ce soir-là, comme bien d’autres depuis la soirée de Noël qui avait vu la brune franchir la barrière de ses draps pour la première fois depuis bien trop longtemps. “J’aime beaucoup ce que tu as fait avec la déco.” “Tu pourrais au moins faire un effort pour être crédible.” Quatre murs blancs et du mobilier sobre, si seulement avait su avant qu’il était si simple de s’attirer des compliments pour ses qualités de décorateur - ce qu’Halsey n’avait jamais relevé jusqu’à présent, pour la simple et bonne raison que ce n’était pas là le fort du journaliste. “Tu me connais, toujours à penser aux autres.” “T’étouffe pas.” Lui, par contre, ne put retenir un rire railleur étouffé - pun intended - avant d’aviser de l'œil la bouteille de champagne qui trônait désormais sur le comptoir de la cuisine et dont il aurait été prêt à parier qu’elle valait très certainement son prix. Halsey se complaisait dans le mensonge et les faux-semblants, mais lorsqu’il s’agissait de profiter des bonnes choses, elle ne lésinait pas sur les moyens et il se félicitait toujours de faire partie d’une des rares personnes pour lesquelles elle était prête à dépenser son argent qui avait tant de valeur à ses yeux.

La brune s’en finissait pas de plisser les yeux à la vue de sa tenue et du sac de voyage qui se tenait à côté de la porte d’entrée, sûrement pour reconstituer d’elle-même le puzzle dont les indices étaient pourtant contradictoires. Quant à Clyde, il s’amusait à la voir ainsi désemparée, pas le moins du monde prêt à lui expliquer en détails ce qui était prévu, puisqu’il s’agissait là de l’occasion parfaite de la laisser justifier alors qu’elle était celle venue sonner chez lui. “Nous faire oublier le chaos qu’ont été nos vies cette année. Mais je vois que tu avais autre chose en tête.” “Hm hm.” Sa cravate parfaitement nouée parlait pour elle, mais cela n’empêcha pas Clyde de vouloir subitement envoyer valser ses plans initiaux alors que la brune passait une main sur le tissu. “Ce n’est rien, je peux tout aussi bien boire seule.” Ce qu’il ne savait pas faire, et la raison pour laquelle il avait accepté l’invitation plutôt que de passer une énième soirée seul chez lui. “Amuse-toi bien.” Il la regarda s’emparer de la bouteille avant de déposer un baiser sur sa joue, le troublant tout autant que cela le tendait intérieurement qu’elle ne soit pas capable de lui avouer la vérité comme toute personne normale, préférant encore faire demi-tour plutôt que de lâcher un peu de leste. “Tu me laisses même pas la bouteille? Les bonnes manières ça se perd avec l’âge?” L’âge, ce sujet tabou qui lui vaudrait sûrement un jour de se prendre un second escarpin dans la tête pour parachever le travail qu’elle avait manqué de peu la première fois. Alors qu’elle se dirigeait vers la porte, il resta immobile mais ne cessa pourtant pas une seconde de la fixer, trop désireux de remuer les raisons de sa présence ici pour la laisser repartir aussi facilement. En vérité, il ne voulait pas qu’elle reparte, point. “Du coup tu vas me remplacer par quoi? Cookies and cream ou chocolate chips?” Il n’était pas aveugle, et si elle pensait que les pots de glace dans son congélateur lui étaient inconnus, elle se trompait lourdement.
@Halsey Blackwell



+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyDim 4 Avr - 0:37





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
Comme toujours lorsqu’il s’agissait de Clyde, la brune peinait à camoufler ce qu’elle pensait réellement. Et si elle observait l’appartement, mine de rien, son air curieux ne manqua pas d’alerter le jeune homme qui la fixait avec insistance, comme s’il savait parfaitement sur quoi elle pensait éventuellement tomber. Le fait était qu’il y avait peu de chance que cela soit le cas, mais puisqu’il ne lui avait fait part d’aucun plan, Halsey était facilement retombée dans ses travers en imaginant le pire, toujours. Il était pourtant celui qui avait le plus sa confiance en ce monde, mais la méfiance restait pourtant de mise, sans qu’elle ne puisse la contrôler. Rassurée par ce qu’elle voyait, la jeune femme s’autorisa donc à se détendre quelque peu, même si son regard fût attiré par un autre détail. Outre le costume-cravate, il y avait un sac de voyage au sol, ce qui indiquait que cette soirée n’était que la première étape d’un plan spécifique que Clyde avait élaboré, sans elle. Pourtant, Halsey prit sur elle de ne rien dire et de conserver le sourire qui était plaqué sur ses lèvres depuis que la brun lui avait ouvert la porte. La vérité, c’était qu’il lui avait manqué et que pas un seul instant elle n’avait imaginé passer la fin de l’année sans lui. Mais comme d’habitude, les non-dits s’étaient immiscés entre eux et à ce stade, la jeune femme réalisait qu’elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. “Tu pourrais au moins faire un effort pour être crédible.” Une lueur amusée s’alluma dans le regard de la brune alors que celui-ci avisait une fois de plus les alentours. Il fallait bien avouer qu’il était resté plutôt basique dans ses choix décoratifs, comme s’il ne voulait pas rendre cet endroit trop personne. « Tu n’as simplement pas saisi l’ironie. » Répliqua-t-elle sur un ton qui sous-entendait que sa crédibilité ne pouvait être remise en cause, même s’il était vrai que complimenter son sens de la décoration n’était pas la meilleure des stratégies. “T’étouffe pas.” Il éclata de rire et elle l’imita, consciente que cette phrase sortant de sa bouche n’avait pas la moindre cohérence. Il avisa ensuite la bouteille de champagne qu’elle avait sciemment laissé sur le plan de travail, comme si elle serait à elle seule un argument suffisant pour le convaincre d’abandonner ce qu’il avait de prévu, quoique cela puisse être. Car en dépit de l’air intrigué qu’elle affichait depuis qu’elle avait passé le pas de la porte, Clyde ne lui avait pas fourni la moindre explication, et quelque chose lui disait que ça devait être calculé. “Hm hm.” Apparemment, le brun ne semblait pas convaincu par les raisons que la jeune femme venait d’avancer, et après avoir passé une main le long de son torse et déposé un baiser sur sa joue, la brunette s’empara de la bouteille avant de tourner les talons, prête à le laisser à ces plans auxquels elle n’avait pas été conviée. Espérait-elle qu’il la rattrape ? Evidemment. “Tu me laisses même pas la bouteille? Les bonnes manières ça se perd avec l’âge?” Halsey s’arrêta net et se tourna vers lui, un air outré sur le visage. La brune ne prenait pas facilement la mouche, mais lorsqu’il était question de son âge, elle ne répondait plus d’elle. « Encore aurait-il fallu que j’en aie, pour pouvoir les perdre. » Lança-t-elle finalement en papillonnant des cils et en mettant la bouteille en évidence, déterminée à repartir avec. Elle avait coûté un bras et s’il n’était pas prêt à la partager avec elle, alors il n’y aurait pas droit. “Du coup tu vas me remplacer par quoi? Cookies and cream ou chocolate chips?” Cette fois, un sourire amusé étira les lèvres de la jeune femme qui lui accorda mentalement le point : seul quelqu’un d’assez proche d’elle pouvait se douter de ce qu’elle ferait réellement en rentrant chez elle. Il connaissait même ses goûts favoris, c’était dire. « Les deux, c’est nouvel an, n’oublie pas. » Elle haussa les épaules en pinçant légèrement les lèvres, sortant sa meilleure moue désappointée. « Ca se fête. » L’ironie de sa voix est palpable, comme toujours, mais ses pieds n’avançaient plus en direction de la sortie désormais, ce qui était un bon indicateur de ce qu’elle pensait réellement. « D’ailleurs, tu allais rejoindre qui ? » Mine de rien, Halsey espérait satisfaire sa curiosité avant de le laisser pour de bon, même si elle n’en avait pas la moindre envie.




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
la divine comédie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire. il y aurait bien une certaine brune dans l'équation, mais tous les sentiments ne sont pas bons à avouer.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio. arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps (plus secrètement encore, il fait office de premier admirateur de kieran - presque).
LOGEMENT : #367 water street (spring hill), un loft qui lui sert de lieu de vie et de travail.
one more night (Clysey #14) Bwe7
POSTS : 2020 POINTS : 4615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né logan, il a officiellement interchangé ses deux prénoms à l'âge de dix-huit ans › originaire de perth, il a déménagé à brisbane en mars 2020 › sa mère est schizophrène sous traitement, son père manque à l'appel depuis sa naissance car il n'a jamais eu vent de son existence.
RPs EN COURS :
one more night (Clysey #14) V72p
CLYSEY #14and I've got my mind made up this time, go on and light a cigarette, set a fire in my head, set a fire in my head tonight.

one more night (Clysey #14) Ht06
CLENNY #6 & #7if you are the healer it means i'm broken and lame, if thine is the glory then mine must be the shame. you want it darker, we kill the flame.

one more night (Clysey #14) Pxp8
ARYDE #4meet me on the battlefield, we're standing face-to-face with our own human race, we commit the sins again, our tainted history is playing on repeat.

(12)
maynaomichan #2 & lexie #2rorykieran #2halsey #14jet #1ariane #4penny #6saülcharlie
(FLASHBACKS)
penny #7

(UNIVERS ALTERNATIFS – 04)
saül & ariane (versailles)chloe #2beaufield #3 (prison)jet #2 (hp)

RPs TERMINÉS :
one more night (Clysey #14) 541c4677300e3a7e46e4bf6679113095

AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : livia oakheart.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t34812-clyde-wakefield

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyDim 4 Avr - 21:11



Au fil des années, le duo avait davantage appris à se cacher des choses pour leur bien respectif qu’à se mentir, chose qui n’allait pas de pair avec le lien de confiance qu’ils avaient établi envers et contre tout depuis longtemps désormais. Chez eux, tout ou presque se faisait par omission dès lors que l’autre ne cherchait pas à creuser trop loin, et une sorte de consensus s’était instauré entre eux, établissant qu’il y avait des sujets sur lesquels il ne valait mieux pas mettre le pied. Alors, il suffisait d’un mensonge de travers et tout volait bien trop facilement en éclat, à l’image du faux compliment de la brune que Clyde n’avait même pas besoin d’observer pour savoir qu’elle n’en pensait pas un mot. La décoration de ses appartements précédents ne l’avait jamais intéressée, et il doutait fortement que ce soit désormais le cas, car Halsey ne sortait pas du chapeau de nouveaux intérêts sans raison aucune. “Tu n’as simplement pas saisi l’ironie.” Elle avait réponse à tout, et c’était aussi amusant qu’agaçant, si bien qu’il lui rendit son sourire narquois en sachant qu’il n’arriverait pas à la coincer dans la forme, mais était pourtant presque certes du fond de sa pensée. Si Halsey n’était pas Halsey, sans doute qu’elle l’énerverait au plus haut point, c’était à n’en pas douter.

Heureusement pour lui, elle ne prit pas trop mal le fait qu’il relève son bluff à la hauteur de ce qu’elle lui faisait subir lorsque lui méritait également que quelqu’un expose ses explications qui n’avaient aucun sens, mais le répit fut de courte durée alors qu’elle finit par comprendre rapidement qu’il avait autre chose de prévu et ne tenta pas de s’imposer. Halsey, toute en paradoxe, qui débarquait chez lui comme une tornade sans prévenir mais était capable de s’éclipser aussi rapidement qu’elle avait passé la porte en premier lieu. Clyde aurait pu la retenir de la plus honnête des manières, mais elle-même se complaisait suffisamment dans les apparences pour qu’il prenne la tangente à son tour et surfe sur la vague de l’ironie qu’elle avait prétendument lancée. Ironique ou non, toute mention de l’âge de la jeune femme touchait toujours juste, et Clyde ne fut pas surpris du regard presque choqué qu’elle lui offrit en se retournant, s’arrêtant net avant de franchir la porte, ce qui ne fit qu’arrondir son sourire. “Encore aurait-il fallu que j’en aie, pour pouvoir les perdre.” “Un point pour toi.” Ou presque, puisque cela ne sonnait pas réellement comme un compliment, mais il ne faisait après tout que répondre à ce qu’elle avait lancé en premier. Il aurait suffit d’une phrase de l’autre pour les stopper tous deux, et Clyde espérait qu’Halsey en avait tout aussi conscience que lui, alors qu’ils se retrouvaient aux deux extrémités d’un fil tendu qui ne demandait qu’à ce qu’ils se rejoignent en son milieu - ce qu’aucun d’eux n’avait jamais réellement su faire. Ils se rejoignaient parfois, de manière déséquilibrée, rapide, fragile, passionnelle mais instable, et ce soir-là n’échappait pas à la règle malgré leurs retrouvailles récentes qui avaient laissé des traces sur la teneur actuelle de leur relation. “Les deux, c’est nouvel an, n’oublie pas. Ça se fête.” Au moins, elle ne tenta pas de nier, et Clyde regarda la brune hausser les épaules dans un geste las sans doute destiné à l’apitoyer, mais derrière lequel il savait voir depuis bien longtemps.

Après tout, peu importe l’attitude qu’elle pouvait adopter, la réalité restait la même - il préférait qu’elle soit là que seule devant son pot de glace, et elle n’avait besoin d’aucun regard las pour le convaincre de cette pensée qu’il taisait pourtant. “D’ailleurs, tu allais rejoindre qui?” La question lui brûlait sûrement les lèvres depuis quelques longues secondes déjà, mais le simple fait qu’elle cède enfin et s’y laisse tenter suffit à convaincre Clyde d’y répondre en haussant les épaules à son tour, l’air de rien. “Des collègues.” Peut-être que Jane serait présente, peut-être pas - en vérité, il n’en savait rien et ne lui donnait pas plus de détails car il n’en avait pas, quand bien même sa réponse expéditive laissait à penser le contraire. “J’allais pas rentrer tard, je pars demain matin” qu’il finit enfin par préciser en pointant son sac de voyage et ses affaires de moto du menton, sans pour autant lui détailler ce qui était réellement prévu. Tout se résumait toujours à des bribes d’informations entre eux, qui se méritaient et se faisaient éparses parfois, et exhaustives uniquement lorsque le choix n’existait plus vraiment. Clyde se raccrochait à tout ce qui pouvait instaurer une distance face à la jeune femme, une barrière entre sa vie personnelle et celle de la brune, qui n’existait pourtant plus depuis longtemps et dont ses efforts ne faisaient que maintenir l’illusion dans laquelle ils se complaisaient presque. Enfin, il fit quelques pas vers elle et s’empara à nouveau de la bouteille de champagne pour l’observer, comme s’il s’y connaissait le moins du monde, même si des années aux côtés de la brune lui avaient appris une chose ou deux en la matière. “Tu t’es pas foutu de moi sur ce coup-là j’espère? Parce que c’est nouvel an, ça se fête.” En somme, le champagne avait intérêt à être bon et à leur monter un minimum à la tête tout à la fois.
@Halsey Blackwell



+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyLun 5 Avr - 22:17





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
Il paraissait évident qu’Halsey ne trouverait rien dans cet appartement, de la même manière que Clyde ne tomberait jamais sur personne non plus, même s’il débarquait à l’improviste. Il s’agissait là d’une décision mutuelle dont ils n’avaient pourtant jamais parlé puisqu’elle s’était imposée de manière naturelle, presque comme une évidence. Et même s’ils en étaient tous les deux parfaitement conscients, formuler cette réalité à haute voix était encore une étape qu’ils n’étaient pas prêts à franchir, pas pour la brune en tout cas. Alors, elle préféra feindre une attention particulière à la décoration pourtant inexistante du jeune homme, prônant ensuite l’ironie lorsqu’il tenta de la piéger sur son propre terrain. Halsey était pleine de ressources lorsqu’il s’agissait de se dérober, et rares étaient les fois où Clyde parvenait à la prendre en défaut. Cela arrivait, toutefois, ce qui rendait ce jeu toujours aussi piquant en dépit des années qui s’étaient écoulées depuis la toute première partie. D’ailleurs, la brune sentait que cet instant précis risquait de faire partie des pertes, alors que Clyde conservait tout son aplomb en la voyant se saisir de la bouteille de champagne, prête à faire demi-tour et à changer le programme de cette soirée qu’elle avait espéré passer avec lui. Une fois encore, leur manque de communication avait mis un frein à ses plans et si la brune s’en voulait, elle n’en montra rien et décida d’agir avec toute la compréhension dont elle était capable. Celle-ci était feinte, puisqu’en tournant les talons, Halsey n’espérait qu’une seule chose ; qu’il la rattrape et lui propose de rester. Mais il n’en fit rien, se contentant simplement de lui lancer une pique sur son âge et son soi-disant manque de bonnes manières. La réflexion lui tira une grimace outrée et la pousse à s’arrêter net, pour se tourner vers lui et répliquer avec sa verve habituelle. “Un point pour toi.” La brunette laissa un sourire étirer ses lèvres et si ces quelques secondes de latence auraient dû sonner le glas du départ, elle resta prostrée dans sa position, incapable de franchir le seuil de cette porte. La vérité, c’était qu’elle se fichait bien de la bouteille si elle n’avait personne avec qui la partager, et Clyde ne manqua pas de s’en rendre compte, exprimant à voix haute le programme auquel la jeune femme pensait tout bas. Le fait qu’il la connaisse aussi bien n’avait rien de surprenant, mais sa remarque la fit sourire, une fois encore, la poussant à répondre avec spontanéité. Et cet élan la fit poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis qu’elle avait posé les yeux sur lui et son costume-cravate ; avec qui allait-il passer la soirée ? Le fait que ça ne soit pas avec elle était déjà une véritable déception, mais la réponse pourrait ou non accentuer celle-ci – et la transformer en irritation, éventuellement. “Des collègues. J’allais pas rentrer tard, je pars demain matin.” Halsey pinça les lèvres, jetant un énième regard en direction de ce sac avant de soupirer en l’entendant dire qu’il quittait la ville. Pour combien de temps, où et avec qui, voilà des détails qu’elle aurait aimé obtenir. Mais Clyde avait décidé de ne pas se montrer loquace et la jeune femme savait qu’elle manquait de légitimité pour l’assaillir de ce genre de questions. Sa jalousie et sa possessivité étaient deux points de sa personnalité que le brun ne connaissait que trop bien, et si depuis peu elle essayait de se contenir, il fallait bien avouer que c’était loin d’être facile pour elle. Surtout lorsqu’il était face à elle, beau comme un dieu, et prêt à passer la soirée avec dieu seul savait qui. « Longtemps ? » C’était la seule chose qui importait réellement, finalement, et cette seule question pouvait trouver sens dans leurs affaires et sa crainte de ne pas pouvoir compter sur lui durant plusieurs jours. En fait, l’idée qu’il parte plus d’une journée lui donnait des envies de meurtre, mais encore une fois, elle se contenait. Clyde s’avança finalement dans sa direction et lui pris la bouteille des mains, faisant mine de s’y intéresser sous le regard amusé de Halsey. “Tu t’es pas foutu de moi sur ce coup-là j’espère? Parce que c’est nouvel an, ça se fête.” Est-ce que cela voulait dire ce qu’elle espérait qu’il veuille dire ? La brune leva un sourcil dans sa direction et s’empara une nouvelle fois de la bouteille, ne pouvant plus retenir la mine joyeuse que sa décision provoquait en elle. « Je ne me fous jamais de toi. » Elle se dirigea vers la cuisine et en fit le tour afin de trouver deux verres. « Enfin, pas en ce qui concerne le champagne. » Une provocation de plus, comme toujours. « Tu étais bien trop séduisant pour une soirée avec des collègues, je pense que tu fais bien de rester ici ce soir. » Avec moi. Le sous-entendu était clair, une fois encore, mais elle détourna le regard pour se concentrer sur le champagne et ne pas en mettre partout ; chaque goutte avait de la valeur. « J’espère quand même que tu as de la glace, je m’étais préparée à en manger en guise de repas. » Signala-t-elle en fronçant le nez et en s’avançant vers lui pour lui tendre une coupe de champagne. Sa main effleura une fois encore sa cravate et elle regretta de ne pas avoir sorti le grand jeu elle aussi, même s’il était évident qu’elle n’avait rien à envier aux éventuelles collègues que Clyde allait décevoir ce soir, pas vrai ?  




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
la divine comédie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire. il y aurait bien une certaine brune dans l'équation, mais tous les sentiments ne sont pas bons à avouer.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio. arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps (plus secrètement encore, il fait office de premier admirateur de kieran - presque).
LOGEMENT : #367 water street (spring hill), un loft qui lui sert de lieu de vie et de travail.
one more night (Clysey #14) Bwe7
POSTS : 2020 POINTS : 4615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né logan, il a officiellement interchangé ses deux prénoms à l'âge de dix-huit ans › originaire de perth, il a déménagé à brisbane en mars 2020 › sa mère est schizophrène sous traitement, son père manque à l'appel depuis sa naissance car il n'a jamais eu vent de son existence.
RPs EN COURS :
one more night (Clysey #14) V72p
CLYSEY #14and I've got my mind made up this time, go on and light a cigarette, set a fire in my head, set a fire in my head tonight.

one more night (Clysey #14) Ht06
CLENNY #6 & #7if you are the healer it means i'm broken and lame, if thine is the glory then mine must be the shame. you want it darker, we kill the flame.

one more night (Clysey #14) Pxp8
ARYDE #4meet me on the battlefield, we're standing face-to-face with our own human race, we commit the sins again, our tainted history is playing on repeat.

(12)
maynaomichan #2 & lexie #2rorykieran #2halsey #14jet #1ariane #4penny #6saülcharlie
(FLASHBACKS)
penny #7

(UNIVERS ALTERNATIFS – 04)
saül & ariane (versailles)chloe #2beaufield #3 (prison)jet #2 (hp)

RPs TERMINÉS :
one more night (Clysey #14) 541c4677300e3a7e46e4bf6679113095

AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : livia oakheart.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t34812-clyde-wakefield

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyMer 7 Avr - 21:09


Il était rare que l’un des deux se montre plus expansif que l’autre alors qu’il était avant tout question de maintenir les apparences. Ainsi, et même si Halsey avait fait un premier pas en se faisant curieuse sur ses plans du soir, le manque de détails offerts par Clyde avait poussé la brune à ne pas réagir instantanément. Il vit bien qu’elle plissait les yeux à la vision de son sac de voyage, sans pour autant se laisser aller si facilement aux autres questions qui devaient lui brûler les lèvres - car ne pas assez en savoir devait la rendre folle, elle qui avait une propension à aimer tout contrôler. Sur ce point, ils se rejoignaient parfaitement, raison pour laquelle Clyde était plutôt satisfait du petit effet qu’il produisait sur la jeune femme en tenant otage des informations qu’elle attendait - même si elle n’avait pas été non plus très loquace pour les demander. “Longtemps?” Une fois de plus, elle avait posé la question du bout des lèvres en faisant mine que la réponse lui importait relativement peu, ce qui était d’une fausseté sans nom - car si c’était le cas, elle ne lui aurait pas fait le plaisir de se montrer si demandeuse. “J’aurai pas le temps de te manquer, t’inquiète pas.” Clyde afficha un air nonchalant sans se départir de son sourire en coin dont il connaissait l’effet sur la jeune femme, espérant bien évidemment qu’il allait lui manquer, et de préférence terriblement. Prêcher le faux pour obtenir le vrai était une des techniques détournées mais éprouvées par le duo à maintes reprises, lorsqu’ils étaient bien incapables de s’avouer certaines choses et préféraient encore exposer le contraire. Bien entendu, il ne s’attendait pas à ce qu’elle le contredise et serait même déçu qu’il soit si facile d’obtenir un signe de sa part, là où le jeu et la tension perpétuelle entre eux faisait partie intégrante de leur dynamique qui ne s’était jamais essoufflée au fil des années, bien au contraire.

Enfin, il n’y tint plus et s’approcha d’elle en faisant mine de concentrer son attention sur la bouteille dont il se doutait pourtant parfaitement de la valeur. “Je ne me fous jamais de toi.” S’il était question du champagne, il n’oserait remettre cette affirmation en cause, mais si… “Enfin, pas en ce qui concerne le champagne.” Elle l’avait devancé en affichant un petit sourire satisfait alors qu’elle ne s’était pas faite prier pour attraper à nouveau la bouteille et se diriger vers la cuisine pour en sortir deux verres comme si elle se trouvait chez elle - une idée qui n’était pas pour déplaire à Clyde, même s’il perdait là de son ascendant sur la brune qui avait retrouvé de sa superbe dès lors que la balle était revenue dans son camp. “C’est déjà ça.” Était-ce vraiment utile de lui demander la liste de toutes les choses concernant lesquelles elle se fichait ou ne se fichait pas de lui, alors qu’il savait parfaitement qu’elle éluderait tous les sujets qui l’intéressaient vraiment? Sans doute pas utile, mais bien assez tentant pour qu’il ne s’en empêche pas et la rejoigne auprès du comptoir. “Y a d’autres choses sur cette liste? C’est le moment de m’avouer si tu te fous de moi quand tu me demandes d’avancer la voiture alors que tu n’as pas du tout mal aux pieds.” Il plaisantait, évidemment - car sérieusement, qui était capable de porter pareilles chaussures sans vraiment grimacer de douleur? En attendant qu’elle ait fini de servir les deux coupes, il laissa son regard se balader sur les mèches de cheveux éparses qui entouraient son visage, ainsi que son maquillage qui laissaient à penser qu’elle s’était préparée, mais sans en faire trop. Clyde côtoyait la brune depuis suffisamment longtemps pour savoir connaître les niveaux d’implication qu’elle mettait dans ses tenues, et là encore, elle avait le don de le laisser en suspens alors qu’il ne pouvait que s’imaginer ce qu’elle avait en tête en se préparant pour venir le rejoindre. “Tu étais bien trop séduisant pour une soirée avec des collègues, je pense que tu fais bien de rester ici ce soir.” Il était plus apprêté qu’elle, c’était certain - et pourtant, elle aurait pu arriver en jean et en t-shirt que sa présence aurait eu la même valeur à ses yeux. Il se garda pourtant bien de le préciser alors que le sous-entendu de la jeune femme était plutôt clair, et qu’il prit comme un compliment que son sourire s’agrandissait discrètement même si toute l’attention de la brune était - facticement ou non - reportée sur le champagne dont elle finissait de déverser les gouttes cristallines dans les coupes. “Tu crois?” Lui le croyait de plus en plus au fil des minutes, en tout cas. “La soirée s’est prévue au dernier moment, je pense que je n’y perds pas grand-chose vu l'état dans lequel ils vont finir.” Non seulement il n’y perdait pas, mais il y gagnait, que son regard semblait signifier alors qu’elle s’approchait de lui pour lui tendre une coupe qu’il attrapa en effleurant volontairement ses doigts. “J’espère quand même que tu as de la glace, je m’étais préparée à en manger en guise de repas.” Clyde leva un sourcil interrogateur, étonné qu’elle se laisse vraiment aller à ce genre de pratique alors que sa ligne laissait pourtant imaginer le contraire et qu’il savait à quel point son apparence était importante à ses yeux. “Ça dépend si tu es prête à sortir de ta zone de confort.” A tout point de vue, pour ce qu’il en pensait. “J’en ai qu’au chocolat.” Le pot était d’ailleurs encore à moitié plein, alors qu’il était là depuis plusieurs semaines - signe qu’il l’avait acheté sur un coup de tête, mais avait aussi sûrement pensé insconsciemment à ce moment-là que cela pourrait intéresser la jeune femme. Il fit le tour du comptoir pour ouvrir son congélateur et vérifier que le pot de glace y était toujours, avant d’ouvrir la partie réfrigérée et d’afficher un air légèrement dépité. “Tu tombes mal, j’ai presque rien vu que je pars quelques jours.” Quelques jours, moins d’une semaine donc, si elle souhaitait davantage de détails. “T’es sûre que tu veux passer le nouvel an dans ces conditions?” La situation n’avait rien d’abominable, mais il exagérait très légèrement, profitant de revenir vers elle pour desserrer et enlever sa cravate qui n’avait plus lieu d’être, la laissant choir sur une chaise. Enfin, il se saisit de la coupe avant de relever sa main qui la portait. A quoi trinquaient-ils, cette fois?
@Halsey Blackwell



+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyJeu 8 Avr - 21:45





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
Il n’était pas difficile de deviner que Clyde prenait un malin plaisir à la laisser mariner alors qu’il était évident qu’elle était en attente de détails supplémentaires sur ses plans des prochains jours. Quelques années plus tôt, l’idée de l’interroger ne lui aurait même pas effleuré l’esprit. Pas par manque de considération, mais savoir à quoi le brun passait ses journées – et avec qui – était alors le dernier de ses soucis. Mais depuis quelque temps, la plupart de ses pensées étaient dirigées vers lui et par conséquent, voir ce sac de voyage et tout ignorer à son sujet avait tendance à la crisper plus que de raison. Pourtant, si la situation avait été inversée, lui aurait-elle avoué quoique ce soit ? Pas sûr. Lèvres plissées, Halsey hésita quelques secondes avant de lui poser la question, afin d’en avoir le cœur net. Si elle ne l’avait pas fait, elle aurait forcément fini par s’interroger et ne penser qu’à ça durant toute la durée du voyage. “J’aurai pas le temps de te manquer, t’inquiète pas.” La brune eût envie de lui préciser qu’il ne s’agissait pas là d’une réponse acceptable, mais elle avait atteint le seuil de ce que sa fierté l’autorisait à demander de front. Le sourire en coin qu’il affichait en disait long sur ce qu’il devait penser intérieurement et la jeune femme décida qu’il était temps d’arrêter de lui donner satisfaction de la sorte. C’était elle qui s’était pointée à l’improviste et c’était encore elle qui s’apprêtait à partir sans avoir obtenu ce qu’elle était venue chercher. « Un mois, deux mois ? » Lança-t-elle finalement en laissant à son tour un sourire étirer ses lèvres, comme si un tel laps de temps pouvait réellement s’écouler sans qu’elle ne pense à lui l’espace d’une seule seconde. Elle le savait, peut-être le savait-il aussi, mais l’exprimer à voix haute était une nouvelle fois hors de question.

Finalement, Clyde fit le premier pas en comblant la distance qui restait entre eux afin de s’emparer de la bouteille de champagne, comme s’il en avait réellement quelque chose à faire. Loin d’être dupe, Halsey la récupéra avant de se diriger vers la cuisine afin de leur servir à boire ; les hostilités étaient lancées. “C’est déjà ça.” Une moue amusée illumina son visage alors qu’il s’avançait vers elle, signe qu’il avait bel et bien abandonné l’idée de passer la soirée ailleurs qu’avec elle, ici. “Y a d’autres choses sur cette liste? C’est le moment de m’avouer si tu te fous de moi quand tu me demandes d’avancer la voiture alors que tu n’as pas du tout mal aux pieds.” L’humour était de mise, et la jeune femme se surprit à apprécier cette parenthèse de calme qui régnait entre eux depuis quelques semaines. L’orage était passé et à présent, ils se rapprochaient de plus en plus, ce qui était loin de lui déplaire. « Si tu découvrais tous mes secrets, tu finirais par te lasser de moi Wakefield. » Prétendit-elle en haussant un sourcil, laissant volontairement planer le doute sur cet aspect là de leur relation. Il était vrai qu’elle avait joué avec lui un nombre incalculable de fois depuis qu’ils se connaissaient, mais ça n’était plus d’actualité depuis bien longtemps. Elle reporta son attention sur ses gestes mais n’ignora pas le regard qu’il posait sur elle qui parvenait toujours autant à la troubler, même après tout ce temps. L’envie de relever les yeux dans sa direction était forte, beaucoup trop tentante, mais elle parvint à se contenir et lui fit simplement un compliment détourné sur sa tenue, comme elle le faisait toujours. “Tu crois?” Elle en était même certaine, comme l’indiqua la lueur qui s’alluma dans son regard alors qu’elle posait enfin les yeux sur lui. “La soirée s’est prévue au dernier moment, je pense que je n’y perds pas grand-chose vu l'état dans lequel ils vont finir.” Une soirée typique du nouvel an, agrémentée de mauvais petits fours et d'un champagne de supermarché ; voilà à quoi Clyde s’était condamné avant d’accepter de changer ses plans au dernier moment. Conclusion, la brune lui avait complètement sauvé la mise. « Je pense aussi, et puis la compagnie est bien plus agréable ici. » Précisa-t-elle avec l’assurance qui la caractérisait, battant quelques fois des paupières pour la peine. Il la connaissait assez pour savoir quand elle surfait elle aussi sur le second degré, même si son visage ne laissait pas souvent de place à une quelconque interprétation. Halsey contourna le comptoir afin de lui tendre sa coupe et accrocha son regard lorsqu’il effleura ses doigts en la prenant. Les années avaient beau s’écouler, la tension entre eux était parfois aussi palpable qu’au premier jour, si pas plus. La brunette ne se l’expliquait pas, elle qui se lassait d’à peu près n’importe qui en un temps record. Pour masquer son trouble, elle rebondit sur cette fameuse glace qu’elle avait prévu d’engloutir une fois chez elle, arguant qu’elle espérait pouvoir maintenir ce programme même en restant chez Clyde. “Ça dépend si tu es prête à sortir de ta zone de confort. J’en ai qu’au chocolat.” « Ce n’est pas grave, tu sais bien que j’aime vive dangereusement. » La brune fronça le nez en prononçant ces mots qui étaient relativement adaptés à leur vie de tous les jours, mais certainement pas à un parfum de glace inhabituel. Il s’avança en direction du congélateur comme pour vérifier ses dires et se tourna vers elle d’un air dépité. “Tu tombes mal, j’ai presque rien vu que je pars quelques jours. T’es sûre que tu veux passer le nouvel an dans ces conditions?” Sa question prêtait à sourire, parce que la brune se fichait bien des conditions tant qu’elle était avec lui. Elle l’observa se défaire de sa cravate et réalisant qu’ils passeraient une soirée tranquille, loin de leur besoin habituel de donner le change pour les apparences, Halsey décida de se défaire de ses escarpins afin de retrouver un semblant de confort. Le fait de perdre une dizaine de centimètres la rendait minuscule à côté du brun, ce qui la fit sourire, une fois encore. « Puisqu’on ne doit séduire personne, tu ne m’en voudras pas de me mettre à l’aise, hein ? » Elle éclata de rire avant de s’approcher et de faire tinter son verre contre le sien. « Je propose qu’on trinque au fait qu’on soit encore en vie… référence à l’accident de moto qui aurait pu se révéler bien plus grave… et qu’on ait passé encore un an sans se faire attraper par qui que ce soit. » Elle leva un sourcil, comme pour lui demander s’il avait quelque chose à ajouter. Après tout, leurs activités ne restaient pas sans risque et le fait qu’ils s’en sortent toujours aussi bien était quelque chose qu’elle souhaitait mettre en avant, surtout après leur changement de ville et le réseau qu’ils avaient dû reconstituer ici à Brisbane.





 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
la divine comédie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire. il y aurait bien une certaine brune dans l'équation, mais tous les sentiments ne sont pas bons à avouer.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio. arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps (plus secrètement encore, il fait office de premier admirateur de kieran - presque).
LOGEMENT : #367 water street (spring hill), un loft qui lui sert de lieu de vie et de travail.
one more night (Clysey #14) Bwe7
POSTS : 2020 POINTS : 4615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né logan, il a officiellement interchangé ses deux prénoms à l'âge de dix-huit ans › originaire de perth, il a déménagé à brisbane en mars 2020 › sa mère est schizophrène sous traitement, son père manque à l'appel depuis sa naissance car il n'a jamais eu vent de son existence.
RPs EN COURS :
one more night (Clysey #14) V72p
CLYSEY #14and I've got my mind made up this time, go on and light a cigarette, set a fire in my head, set a fire in my head tonight.

one more night (Clysey #14) Ht06
CLENNY #6 & #7if you are the healer it means i'm broken and lame, if thine is the glory then mine must be the shame. you want it darker, we kill the flame.

one more night (Clysey #14) Pxp8
ARYDE #4meet me on the battlefield, we're standing face-to-face with our own human race, we commit the sins again, our tainted history is playing on repeat.

(12)
maynaomichan #2 & lexie #2rorykieran #2halsey #14jet #1ariane #4penny #6saülcharlie
(FLASHBACKS)
penny #7

(UNIVERS ALTERNATIFS – 04)
saül & ariane (versailles)chloe #2beaufield #3 (prison)jet #2 (hp)

RPs TERMINÉS :
one more night (Clysey #14) 541c4677300e3a7e46e4bf6679113095

AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : livia oakheart.
PSEUDO : everdeen.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t34812-clyde-wakefield

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyMer 14 Avr - 0:17



Clyde ne pouvait s’empêcher de saisir chaque occasion de piquer la brune, ne sachant que trop bien qu’elle trouverait toujours une pirouette pour s’en sortir, ou mieux, lui renvoyer la balle pour le mettre en difficulté à son tour. En fin de compte, ils jouaient sans jamais accepter de perdre, ce qui ne faisait pourtant pas d’eux des gagnants alors que le brun savait pertinemment qu’il devait parfois s’efforcer de ne pas laisser sortir ce qui aurait pourtant bien trop facilement franchi la barrière de ses lèvres. L’attachement qu’il avait envers la brune était devenu naturel avec les années, et pourtant, cela n’avait rien de facile - raison pour laquelle jamais rien n’était simple entre eux, qui étaient tous deux d’un naturel bien trop méfiant pour se laisser aller à une confiance totale. “Un mois, deux mois?” Il avait pris l’avantage, puis elle s’en était saisi, et il avait fini par élucider le sujet d’un sourire narquois qui n'appellait pas de réponse. Cette joute-là venait désormais rejoindre à son tour toutes celles restées en suspens au fil des années, qui ne trouveraient aucune conclusion tant qu’ils seraient aussi bornés mutuellement à ne pas plier face à leur alter-ego et leur pire ennemi tout à la fois, comme Clyde considérait parfois la brune - la seule personne pouvant réellement le blesser, ce à quoi son instinct de survie ne pouvait s’y laisser aller.

Le jeu était pourtant loin d’être terminé, tant il était perpétuel entre eux lorsqu’ils n’étaient pas occupés à parler sérieusement, ou bien au contraire, à se disputer pour des choses parfois aussi futiles qu’essentielles. “Si tu découvrais tous mes secrets, tu finirais par te lasser de moi Wakefield.” Halsey ne lâchait rien, et si Clyde était déçu de ne pas obtenir à minima une information sans doute inutile mais qui l’aurait fait sourire, il n’était pourtant pas le moins du monde surpris de sa réponse. “Je te préviendrai quand ça sera le cas.” Secrets ou pas secrets, il ne voyait pourtant pas se profiler le jour où la brune n’attirerait plus son attention, aussi agaçant que cela puisse être par moments. Au demeurant, il se doutait pourtant qu’elle avait de nombreuses fois joué avec la vérité face à lui, et le doute persistait quant à ce qu’il en était actuellement - et à quel point les faux-semblants avaient encore part dans leurs échanges. Pourtant, la brun finit par enterrer les doutes sur ses plans de la soirée en rejoignant la jeune femme autour du comptoir, résigné - ou plutôt satisfait - de ne pas prendre part à une soirée qui se terminerait surtout en mal de crâne carabiné le lendemain, alors qu’il se devait d’être opérationnel. “Je pense aussi, et puis la compagnie est bien plus agréable ici.” Deux fois qu’elle s’envoyait des fleurs, deux fois qu’il ignorait royalement la perche tendue mais lui rendait pourtant son sourire charmeur, alors que les coupes de champagne venaient s’entrechoquer dans leurs mains qui n’avaient pas manqué de s’effleurer au passage. Un champagne hors de prix et un pot de glace au chocolat, en était-ce réellement ce à quoi ils en étaient réduits alors qu’ils auraient pu dîner dans l’un des restaurants les plus huppés de la ville? “Ce n’est pas grave, tu sais bien que j’aime vivre dangereusement.” Si la simplicité de la soirée convenait à la brune qui avait pourtant des goûts particuliers, Clyde n’allait pas être celui à s’en plaindre, bien au contraire. “Rappelle-moi d’en acheter à la pistache la prochaine fois, on verra si tu tiens le même discours.” L’avis du brun était tranché sur la question, et pas réellement en faveur de la glace à la pistache - anecdote aussi futile qu’inédite, puisque ce n’était pas le genre de conversations sur lesquelles ils s’attardaient de manière quotidienne. Pourtant, cela semblait comme l’intermédiaire parfait pour calmer la tension qui n’avait eu de cesse de grimper entre eux depuis quelques semaines, alors qu’ils se reparlaient enfin comme avant, même si quelque chose semblait avoir changé. Clyde n’arrivait pas à mettre le doigt sur quoi exactement, mais il ne pouvait ignorer qu’il avait eu une peur bleue pour la jeune femme lors de leur accident, et que cela lui avait fait réaliser à quel point il tenait à elle malgré les mensonges qu’il se racontait à lui-même. Ce n’était pas qu’une affaire de boulot, pas qu’une affaire de la protéger elle pour se protéger lui - c’était plus, mais pourtant quelque chose qu’il n’arrivait à définir ni n’essayait vraiment de faire, de crainte que cela aille contre tout ce qu’il prêchait.

Enfin, alors que Clyde abandonnait l’idée de recevoir Halsey dans des conditions dignes de ce nom - ce qui aurait été un comble alors qu’elle avait débarqué à l’improviste - il fit tomber la cravate avant de la voir se délester de sa coupe à son tour pour attraper ses escarpins l’un après l’autre. “Puisqu’on ne doit séduire personne, tu ne m’en voudras pas de me mettre à l’aise, hein?” “Fais comme chez toi” répondit-il en lâchant un léger rire qui se mêla au sien. Il n’avait pas attendu son approbation pour rendre sa tenue plus décontractée, et même si la remarque de la brune le fit tiquer, il se garda bien d’y réagir comme elle espérait sûrement qu’elle le fasse. Dans ce jeu de dupes, personne ne l’était plus, mais tout le monde le paraissait encore. D’ailleurs, si son chemisier la serrait trop, il n’aurait aucun problème avec le fait qu’elle défasse un ou deux boutons de plus, évidemment.

Quand leurs verres finirent enfin par tinter l’un contre l’autre alors que leurs regards s’accrochaient, Clyde laissa à Halsey l’honneur de décider à quoi ils boiraient la bouteille qu’elle avait eu plus que raison d’emporter. Le brun buvait peu, mais il buvait bien, et il lui devait tout particulièrement ce fait. “Je propose qu’on trinque au fait qu’on soit encore en vie et qu’on ait passé encore un an sans se faire attraper par qui que ce soit.” Clyde hocha la tête sans émettre la moindre protestation - l’essentiel était dit, après tout. “A la suite et à cette nouvelle année.” La suite, quoi qu'elle puisse être. Il n’imaginait plus que leur collaboration s’arrête un jour, et si c’était le cas dans l’esprit de la brune, le temps était alors venu de se saisir du sujet qu’il redoutait de voir arriver sur la table depuis bien longtemps déjà. Ils n’avaient rien signé, ne s’étaient rien promis, et pourtant Clyde n’envisageait plus les choses autrement désormais, aussi floues et compliquées puissent-elles être par moment. Comme pour sceller cette promesse qui n’en était pas une, il bu une gorgée de champagne avant de s’approcher du visage de la jeune femme d’une manière aussi inattendue que naturelle. Lorsque ses lèvres se posèrent sur les siennes, il laissa ses doigts se perdre une seconde dans ses cheveux avant d’effleurer la peau de son cou, alors qu’il s’éloignait déjà pour se détourner et reprendre une nouvelle gorgée de champagne, comme si l’instant était aussi éphémère que sans signification. “T’es certaine pour la glace, ou on commande?” Et comme cela, l’instant précédent était passé, même si rien dans son geste n’avait en réalité été anodin.
@Halsey Blackwell



+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Earnshaw
Halsey Earnshaw
l'ange de la discorde
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Elle continue de se voiler la face mais ne parvient plus à s'abandonner dans les bras d'un autre que lui.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues.
LOGEMENT : #91 st paul's terrace (spring hill)
one more night (Clysey #14) 1618779286-5e1107ccd8c98791ecd818a44266520e
POSTS : 1756 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : one more night (Clysey #14) 1615992365-939e
Clysey - #14
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older



one more night (Clysey #14) 1615992539-negligiblelonelycapybara-small
Arisey - Ariane
What goes up always comes down
What goes around always comes 'round
What's in the dark always comes to light
Two wrongs never make a right



AlfieKieranJoanneLena

UA

Penny HP
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1Jessalyn#1Clysey#5Amos#2Clysey#4Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1Clysey#2Halsyn#4Clysey#1Olivia#1Clysey#9 (ua)Clysey#8Clysey#10 (ua)Clysey#11#12Pennyle trio infernal#13PennyHalsyn#5Halsyn#6

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Hannah & Erika
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something#1639305

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) EmptyVen 16 Avr - 15:41





One more night ft @Clyde Wakefield - New year's eve 2020
Halsey n’était guère plus avancée sur les projets de Clyde, mais puisqu’il semblait avoir décidé de rester avec elle en dépit de ceux-ci, la jeune femme décida de lâcher du lest – pour l’instant. La curiosité et le besoin de tout savoir étaient toujours bien présents cela dit, et s’il estimait qu’il ne partait pas assez longtemps pour lui manquer, la jeune femme lui répondit avec l’humour piquant qu’il lui connaissait bien et qu’il devait détester désormais, au moins autant qu’il l’adorait. Certaines choses avaient changées entre eux, surtout depuis l’accident, mais cette façon de se jouer de l’autre était une des rares constantes qui demeurait dans leur relation et de laquelle Halsey n’était pas prête à se séparer. Parce qu’une fois qu’ils ne rigoleraient plus, alors seul resterait le sérieux d’une histoire sur laquelle ils n’avaient jamais été prêts à mettre le moindre mot. Le seraient-ils jamais ? La question méritait d’être posée, même si comme d’habitude, la jeune femme préféra l’oublier au profit d’une discussion exempte de la moindre tension. “Je te préviendrai quand ça sera le cas.” Répliqua-t-il alors qu’elle laissait planer la possibilité qu’il se lasse d’elle un jour, surtout si elle lui cédait trop de terrain sur des aspects d’elle-même qu’elle s’efforçait de garder entourées de mystère. « J’espère que ça n’arrivera jamais. » Lança-t-elle avec honnêteté, lui montrant subtilement à quel point elle n’imaginait pas sa vie sans lui. Leur duo avait beau être explosif, Clyde faisait partie intégrante de qui elle était et si elle se targuait du contraire, il y avait fort à parier pour que la Halsey indépendante se retrouve complètement démunie sans lui. Elle ne le lui dirait jamais dans ces termes, c’était évident, mais la brune avait besoin qu’il le comprenne. A demi-mot, comme d’habitude. Et alors qu’il décidait réellement de rester avec elle – même si à ses yeux, le doute s’était envolé depuis quelques minutes déjà – Halsey s’appliqua à ouvrir la bouteille de champagne tout en précisant qu’elle se fichait bien du fait qu’il n’y ait que de la glace au menu – même si celle-ci était au chocolat. On ne pouvait pas tout avoir, pas vrai ? “Rappelle-moi d’en acheter à la pistache la prochaine fois, on verra si tu tiens le même discours.” La brune fronça le nez en l’entendant faire référence à ce goût qu’elle avait en horreur, réalisant au passage qu’il ne devait pas être un grand fan lui non plus. « Tu sais de quoi je suis capable pour avoir raison, ne tente pas le diable Wakefield. » Elle éclata de rire en secouant la tête, espérant par la même occasion le dissuader d’acheter une telle atrocité. L’atmosphère était détendue et il s’agissait là d’un fait assez rare pour être souligné, surtout avec eux. Clyde se délesta de sa cravate et Halsey se débarrassa de ses escarpins à talons qu’elle jugeait trop guindés pour l’occasion ; un nouvel an passé autour d’un pot de glace exigeait un minimum de confort, non ? “Fais comme chez toi.” Lança-t-il dans un petit rire, évitant de rebondir sur la remarque de la brune qui n’avait rien d’anodine, car tout était toujours calculé chez elle. Prétendre qu’ils n’avaient personne à séduire n’était pas tout à fait vrai, surtout pour elle qui ne manquait jamais une occasion de faire perdre pied au jeune homme à la moindre occasion. Elle lui lança un sourire et déposa ses escarpins sur le côté avant de revenir vers lui, prête à trinquer à une année pas comme les autres. Halsey plongea son regard dans le sien en formulant à voix haute ce qu’elle pensait tout bas, notamment à la chance qu’ils avaient eues en s’en sortant indemne. Cet accident lui revenait régulièrement par flashs, notamment la nuit. Elle qui souffrait déjà de terreurs nocturnes avait vu sa qualité de sommeil en prendre un sacré coup depuis, mais n’en avait jamais plus reparlé à Clyde. Lui avouer à quel point elle avait eu peur de le perdre lui semblait étrangement déplacé à présent, alors que le temps s’était écoulé et avait mis une certaine distance entre eux et cette horrible soirée. “A la suite et à cette nouvelle année.” La brune hocha la tête en l’entendant prononcer ces paroles, ravie de le voir songer à la suite, quelle qu’elle puisse être. Ils avalèrent chacun une gorgée sans se quitter des yeux et après une seconde, Clyde s’approcha lentement d’elle afin de poser ses lèvres sur les siennes. Prétendre qu’elle l’attendait aurait été un mensonge, mais dire qu’elle l’espérait était l’absolue vérité. Elle ferma les yeux un instant en savourant ce qui lui semblait être une véritable bouffée d’oxygène avant de le laisser s’éloigner d’elle. “T’es certaine pour la glace, ou on commande?” Halsey fronça légèrement les sourcils alors qu’il la laissait pantoise, probablement en pleine conscience de ses actes. « On peut commander et manger la glace après, je meurs de faim. » Lança-t-elle finalement en se rapprochant de lui, déterminée à ne pas en rester là. « Cela dit, j’ai une autre idée pour l’entrée. » Une idée qui n’impliquait ni traiteur, ni glace au chocolat. Sa main se glissa sous la chemise de Clyde, entrant en contact avec sa peau alors que son sourire, lui, laissait peu de place à l’interprétation. « Si tu en as envie, bien sûr. » Elle releva un regard innocent dans sa direction avant de laisser ses lèvres se perdre le long de sa nuque, remontant le long de sa mâchoire pour mieux s’emparer de ses lèvres, alors qu’elle s’accrochait à lui. Il lui avait manqué et maintenant qu’il était là contre elle, l’idée d’avoir pu passer cette soirée sans lui était tout simplement inconcevable.



 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr












one more night (Clysey #14) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

one more night (Clysey #14) Empty
Message(#) Sujet: Re: one more night (Clysey #14) one more night (Clysey #14) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

one more night (Clysey #14)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-