AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

 Événement saphique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Par-ci, par-là
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
Événement saphique Kbjr
POSTS : 78 POINTS : 540

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Événement saphique PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
Événement saphique Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips

Événement saphique Giphy
Jean ☆



En cours:
La famille, Garrett, Rosalie, Rory, Leslie, Ilaria, Sara, Damon, Micah


RPs TERMINÉS : Jean, Swann
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

Événement saphique Empty
Message(#) Sujet: Événement saphique Événement saphique EmptyDim 7 Mar - 6:50



Événement saphique
Événement saphique Tumblr_inline_ps5xdzdDHV1u13r5i_400Événement saphique Tumblr_inline_oj4dgd2EIR1tae3h3_250
Ft  @Ilaria Mackenzie
 J’ai toujours une drôle d’impression quand je me promène dans les rues de Redcliff. Je n’arrive pas à clairement mettre les mots sur l’effet que me font les lieux. C’est peut-être ce sordide mélange d’attractions touristiques bien présentées qui me répugnent. Il faut dire que c’est le secteur de l’aéroport et que tous les divertissements ont été pensés pour faire briller le meilleur de Brisbane. Avant la construction de ce point de convergence de voyageurs, Redcliff était probablement un quartier ouvrier. Force est de se rappeler que l’Australie a été colonisée par les raclures de l’Europe et la relocalisation de toutes les populations qui déplaisaient à l’idéal colonialiste. Je ne peux m’empêcher de m’imaginer des maisons sales s’entassant les unes contre les autres à l’endroit où a été battit Dreamland. Je me figure les Acadiens du XVIIIe, se blottissant contre leurs amis, déroutés d’avoir été déportés par les Anglais, sur un continent voulant leur mort à la place du Lazer zone. L’histoire a sans doute fait ses ravages et les choses ont changé. Aujourd’hui, nous ne nous intéressons plus aux gens du passé et à ceux qui ont dû terriblement souffrir pour la construction de cette ville qui tient mon cœur entre ses mains. Mon taxi suit le chemin devant le quartier industriel désaffecté. Je plisse le front en pensant à l’œuvre de la gentrification : les ouvriers ont été chassés de leurs maisons pour édifier un parc d’attractions et les usines ont été désertées.
Je baisse les yeux sur l’écran de mon téléphone, en faisant défiler mon actualité Instagram sans vraiment faire attention. Il y a une certaine alternance entre les paysages paradisiaques et les selfies de mes amies : rien de nouveau. C’est vendredi soir après tout et ce n’est pas la journée où il y a le plus d’action sur le feed. Agacée, je souffle un brin par ennui. Par chance, au même moment je reconnais les signes distinctifs de la rue et réalise que je m’approche de ma destination. J’utilise l’application caméra de mon portable comme miroir et replace quelques mèches rebelles de ma crinière. Mes multiples bagues d’argent font reluire la lumière provenant des lampadaires, tirant un grognement chez mon chauffeur. Agacée moi-même, je fais comme si je n’avais rien vu et glisse mon téléphone dans ma poche. Les vitrines des commerces défilent sous mes yeux, alors que je cherche un repère distinct. « Là, ici, cette borne fontaine colorée. Vous pouvez me laisser sur place. » dis-je distraitement. Je connais les caprices du quartier et je préfère débarquer quelques mètres plus loin à fin d’éviter la signalisation en voiture. Un coup d’œil sur le compteur m’indique le montant dû, auquel j’ajoute un billet de cinq dollars pour la peine. Je le tends à l’homme qui s’en empare sans plus de cérémonie. Puis, j’ouvre la portière pour quitter l’habitacle. L’odeur de friture me chatouille aussitôt les narines et le bruit de la ville m’offre un regain de vie. Je fais un tour d’horizon avant de traverser la rue en trottinant pour rejoindre Ilaria.
Je lui avais donné rendez-vous devant le jazz club ce soir. J’avais eu vent d’un Lesbian night sur Facebook et j’avais définitivement besoin d’une partenaire pour m’y aventurer. Ça faisait irrévocablement trop longtemps que je n’avais pas eu la chance de jouer, et une soirée comme celle-là allait surement alléger cette étrange semaine. Un petit côté de moi s’était dit que ça pourrait faire du bien à ma compagne de décoincer le temps d’une nuit. Autant je l’aime, autant j’ai l’impression qu’elle est trop prise par son devoir et je le soupçonne parfois d’être son mécanisme de protection : si elle n’a pas une minute à elle, elle n’a pas l'opportunité de penser à ses propres démons. Je la repère tout de suite, bien droite à côté de la porte. J’étouffe un petit rire au fond de moi et trotte jusqu’à elle avant qu’elle me remarque.
-« Hoi mate, j’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre. » dis-je en guise de salutation. Je me penche vers elle pour lui faire la bise et observe ses vêtements, un sourire taquin peint sur le visage. « Très jolie. Tu es là pour briser des cœurs ou pour faire la straight pride ? » Ilaria est une femme magnifique, qui n’échappe malheureusement pas aux normes de la socialisation de genre. Son isolement explique sans doute pourquoi elle n’est pas initiée aux codes LGBTQA+. Je l’attrape par la taille et l’entraine vers la porte d’entrée, saluant d’un bref hochement de tête le videur. « Alors, t’as passé une bonne journée ? » Une fois rentrée, je retire mon manteau de cuir et le tiens d’une main par-dessus mon épaule en cherchant une place du regard. Puis, je pointe une banquette en faisant signe à ma complice de me suivre.
Le plan de match était simple : catch-up avec Ilaria, prendre quelques verres et peut-être faire de nouvelles rencontres.


Événement saphique Lcds5AP
Événement saphique 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Ilaria Mackenzie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : dix-neuf ans (23/04/2001).
SURNOM : ila par tes amis, tout un tas de choses embarassantes par ta famille.
STATUT : célibataire, tu n'arrives pas à t'imaginer te donner à une personne qui peut disparaître du jour au lendemain.
MÉTIER : étudiante de troisième année en biologie sous-marine, agent d'accueil dans un refuge animalier quelques heures par semaine et babysitter à tes heures perdues.
LOGEMENT : a emménagé début octobre au n°45 à toowong avec Edge mais tu retournes régulièrement chez ta mère à Bayside.
Événement saphique Tumblr_inline_oj4dfws7Bx1tae3h3_250
POSTS : 329 POINTS : 65

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : amoureuse des animaux, notamment de ton chien, Pooka. ● a un QI très élevé mais peu de gens le savent. tu ne t'en vantes pas. ● féministe jusqu'au bout des ongles, tu ne te laisses pas impressionner ● vierge et fière de l'être, tu te fiches de ce que pense la société. tu ne sais même pas si tu préfères les hommes ou les femmes à vrai dire. ● amatrice de sports aquatiques, tu as longtemps pratiqué la natation synchronisée et tu surfer régulièrement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2020) yasminekieranedge.2enoch
(2021) eddiefreyaholdenmadisonléolie's weddingjade (fb)wendyrheamila

RPs EN ATTENTE : moana ● kieran.2 ● casey ● mila ● damon.2 ● ichabod.3 ●

RPs TERMINÉS : (2021) joseph
(2020) ichabodedgedamonichabod.2

AVATAR : lily-rose depp.
CRÉDITS : hedgekey (avatar), tumblr (gifs), loonywaltz (ub).
DC : marius warren.
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34289-i-m-ready-to-forgive-you-but-forgettin-is-a-harder-fight-ilaria https://www.30yearsstillyoung.com/t34374-don-t-go-breaking-my-heart-ilaria https://www.30yearsstillyoung.com/t34373-ilaria-mackenzie

Événement saphique Empty
Message(#) Sujet: Re: Événement saphique Événement saphique EmptyDim 14 Mar - 10:13


Cela faisait bientôt un mois que la rentrée avait eu lieu et tu n’avais pas vu le temps passé. A part la première semaine qui avait été plutôt tranquille, tu avais l’impression qu’un tsunami t’avait frappée de plein fouet en deuxième semaine et que depuis tu courrais à toute vitesse pour essayer de ne pas te faire rattraper par cette vague qui menaçait de te submerger à tout moment. Tu avais peut-être vu trop gros pour cette année, c’était ce que tu avais fini par déduire de la situation mais tu étais bien trop fière pour l’avouer et tu comptais bien prouver à tout le monde mais surtout à toi-même que tu pouvais le faire. Quand Wendy t’avait proposé de l’accompagner à une soirée, ta réaction spontanée avait été de lui dire non car tu étais vraiment fatiguée et tu aurais surtout besoin de dormir en cette fin de semaine. Mais avant que ce simple mot puisse quitter ta bouche, tu réalisais que cela faisait un moment que tu n’étais pas sortie et que peut-être, c’était justement de ça que tu avais besoin. Tu avais donc accepté, sans trop chercher dans quelle soirée tu venais de te faire inviter. Tu aurais certainement dû t’en préoccuper, tu connaissais assez Wendy pour savoir que tous ses plans n’étaient pas toujours les meilleurs. Mais qu’importe, du moment que tu pouvais boire et danser, cela te suffirait pour te vider la tête. La semaine était passée à une vitesse folle et en même temps bien trop lentement. Heureusement que Pooka était là pour t’accueillir le soir quand tu rentrais et pour te couvrir de câlins sinon tu aurais certainement déjà tout envoyé balader. Pour la première fois de la semaine, tu n’avais ouvert aucun livre en rentrant chez toi, à la place, tu avais pris une douche et tu avais commencé à te préparer. Même si l’été commençait à laisser place à l’automne, il faisait encore beau et chaud à Brisbane et c’était donc une bonne occasion pour enfiler une robe, en particulier cette robe à paillettes que tu ne sortais vraiment pas souvent mais qui épousait tes formes avec soin tout en faisant son petit effet.

Une fois prête, tu pris le temps de chercher l’adresse que t’avait donné Wendy et tu fus surprise de voir que c’était dans un club de jazz que vous alliez passer la soirée. Voilà un genre musical que tu ne connaissais pas du tout. Enfin si, tu en avais des idées certainement clichées mais tu n’écoutais pas ce genre de musique et tu n’avais étonnamment jamais fait de recherche à ce sujet. Ce sera donc une bonne entrée en matière très certainement ce soir. Tu ne savais pas si Wendy était une spécialiste, vous n’aviez jamais pris la peine d’en discuter. Attrapant ton sac à main, tu appelais un taxi et veillais à avoir tout ce qu’il fallait dedans avant de quitter la maison. Edge avait retrouvé un emploi ce qui faisait qu’il était beaucoup moins à la maison qu’il avait pu l’être à une époque. D’un côté tu étais heureuse pour lui mais de l’autre, vos moments de partage te manquaient un peu … Chassant cette idée de ton esprit, tu fermais la porte de la maison avant de monter dans le taxi. L’ambiance entre Toowong et Redcliffe n’avait rien à voir et le changement se fit graduellement alors que le chauffeur avançait d’une rue à l’autre. Tu appuyais ta tête contre la vitre, profitant des images de Brisbane qui passaient devant tes yeux. Le chauffeur te tira de tes pensées en t’annonçant que vous étiez arrivés. Tu lui tendis le paiement de la course sans hésiter et quelques secondes plus tard, il quittait les lieux, te laissant devant le club où quelques personnes fumaient à l’extérieur. Un rapide coup d’oeil te fit comprendre que Wendy n’était pas encore arrivée et tu vérifiais ton téléphone mais elle ne t’avait pas envoyé de message donc elle ne devait pas être trop en retard. Tu allais donc t’appuyer contre la façade du club qui arborait une bannière particulière. Ce soir, c’était une Lesbian night. Tu aurais dû t’en douter … Tu poussais un petit soupire en secouant la tête. Ce n’était pas que tu avais quoi que ce soit contre les personnes préférant les personnes du même sexe, c’est juste que tu ne savais pas vraiment où tu te situais sur ce spectre, tu ne te posais pas vraiment la question. Perdue dans tes pensées, tu ne vis pas Wendy arriver vers toi mais sa voix te sortit de tes réflexions : « Hoi mate, j’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre. » Tu lui fis la bise, ne manquant pas son regard calculateur sur ta tenue : « Très jolie. Tu es là pour briser des cœurs ou pour faire la straight pride ? » Tu levais les yeux au ciel à ces paroles. Tu savais que ton amie te pensait trop coincée, ce n’était pas un secret et Wendy était trop honnête pour ne pas te confier ce genre de choses. « Ni l’un ni l’autre, je suis juste là pour m’amuser et oublier cette semaine de l’enfer. » Répondis-tu avec honnêteté avant d’ajouter : « Tu n’es pas mal non plus, pas de doutes que tu ne passeras pas inaperçue. » Wendy ne pouvait pas passer inaperçue de toute manière, c’était génétiquement impossible. Tu ne savais pas ce qu’elle était venue chercher elle, ce soir mais elle le trouvera certainement. Wendy se mit en marche vers l’entrée et tu la suivis sans hésiter : « Alors, t’as passé une bonne journée ? » Vous passiez le videur puis une fois à l’intérieur, la musique vint te chatouiller les oreilles et tu enlevais ta veste. « Epuisante mais plutôt bonne, très productive en tout cas. Merci de m’avoir invitée, j’avais besoin d’une pause. » Vous alliez prendre place sur la banquette que Wendy t’avait indiquée et tu lui demandais : « Et toi ? Bonne journée ? Tu es à la recherche de nouvelles aventures ce soir ? » Ne pus-tu t’empêcher de lui demander un sourire taquin sur les lèvres. Gosh ! Tu avais l’impression de ne pas avoir vu Wendy depuis trop longtemps, cela t’avait manqué …


@Wendy Craine :l:


Événement saphique Xua5AuB
Événement saphique PtQa10x
Événement saphique MGSbLAu
Événement saphique Ab76uOW
Événement saphique OBCGg4U
Événement saphique 2eDseF9
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Par-ci, par-là
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
Événement saphique Kbjr
POSTS : 78 POINTS : 540

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Événement saphique PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
Événement saphique Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips

Événement saphique Giphy
Jean ☆



En cours:
La famille, Garrett, Rosalie, Rory, Leslie, Ilaria, Sara, Damon, Micah


RPs TERMINÉS : Jean, Swann
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

Événement saphique Empty
Message(#) Sujet: Re: Événement saphique Événement saphique EmptySam 27 Mar - 5:26



Événement saphique
Événement saphique Tumblr_inline_ps5xdzdDHV1u13r5i_400Événement saphique Tumblr_inline_oj4dgd2EIR1tae3h3_250
Ft  @Ilaria Mackenzie
Un soir, dans les dortoirs de l’université, j’ai rencontré Ilaria. Quand elle parlait, ses mains bougeaient pour donner vie à ses mots. Elle était pâle comme un vampire, svelte comme une jouvencelle des romans d’amour classique. Elle était passée devant moi et je l’avais interpellée. C’était nouveau pour moi d’être loin de mes parents, je n’avais pas de repères. Elle s’était retournée interloquée et j’avais commencé à converser, espérant qu’elle jouerait le jeu. J’étais un caneton qui identifiait le premier être vivant comme étant sa mère. Je me suis simplement imposée à elle. Elle m’avait demandé pourquoi j’agissais de cette façon et je lui avais rétorqué : pourquoi pas ? Après notre amitié c’est développé comme si ça allait de soi. Elle m’a beaucoup épaulé et encouragé dans mes études. Je crois que sans elle, la vie étudiante aurait eu raison de moi. Peu de temps après, je suis retournée chez mes parents, parce que c’était plus simple de vivre au manoir pour moi. Ilaria, malgré les aléas de mon existence, est restée une amie proche.
Je lui demande si elle est là pour la straight pride et elle me répond de façon pragmatique. « Ni l’un ni l’autre, je suis juste là pour m’amuser et oublier cette semaine de l’enfer. Tu n’es pas mal non plus, pas de doutes que tu ne passeras pas inaperçue. » Je ris un brin, parce que je ne suis pas étonnée par son raisonnement. Je l’entraine à ma suite dans le bar. « T’es trop gentille ma douce. » Je me glisse sur la banquette alors qu’elle m’explique que sa journée a été épuisante. C’est le deuxième commentaire de ce genre qu’elle me fait depuis son arrivée. Au moins, elle est contente d’être là. « T’as pas peur de te griller le cerveau à force d’étudier aussi rigoureusement ? » Je tapote la table collante de boisson du bout des doigts en faisant tinter mes bagues sur la surface lisse. Je suis venue souvent dans ce bar, sa crasse m’est familière. Je glisse mes fesses sur la banquette en gardant un œil sur la salle. Sans plus de cérémonie, j’attrape un menu gondolé pour vérifier les promotions sur les breuvages. « À moins que quelque chose t’occupe l’esprit ? » J’ai l’impression de l’avoir négligée dernièrement. Ça fait un moment qu’on n’a pas fait une nuit blanche devant des films. Ce sont souvent ces moments-là qu’on choisit pour s’ouvrir l’une à l’autre. Pourtant, j’ai le sentiment que nous avons toujours des circonstances qui nous gardent éloignées. Est-ce que c’est ça devenir adulte ? Voir de moins en moins ses amis et dire que ça fait du bien de trouver le moyen de glisser une rencontre entre deux événements ? « Et toi ? Bonne journée ? Tu es à la recherche de nouvelles aventures ce soir ? » Je lève les yeux en conservant un doigt sur un item du menu. « J’sais pas en vrai, j’me suis dit que ça ne ferait pas de mal d’ouvrir la porte aux possibilités. Ça reste que tu es ma priorité. » Je fais glisser le papier plastifié vers elle pour lui montrer un pichet nommé Blue Aquarium. Je n’ai aucune idée de ce qu’il s’agit, mais il y a tout un tas d’alcool différent dans le mix et ça a l’air de gouter sucrer. J’attends son approbation. « Je suis d’une drôle d’humeur. Rosalie m’a amené avec elle pour son essayage de robe de marié. Ça me fout la frousse qu’elle prévoit d’unir son existence à Lachlan. » Ma grande sœur modèle est définitivement à l’âge de se poser. Elle a trouvé un bon parti, qui plait aux parents c’est certain. Pourtant, je le sens trop sérieux, voire trop propre. Elle a beau ne pas être un prototype explosif, j’ai l’impression de la voir s’emmurer dans une vie rangée et ça me déprime. Au moins, quand elle était avec Wyatt, quoiqu’en pense tout le monde, elle était fun. « J’suis même pas certaine de savoir ton opinion sur l’institution du mariage. On en a déjà débattu ? »


Événement saphique Lcds5AP
Événement saphique 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Événement saphique Empty
Message(#) Sujet: Re: Événement saphique Événement saphique Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Événement saphique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: at nate's jazz club
-