AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-12%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Manette Switch Pro
52.99 € 59.95 €
Voir le deal

 The space between loneliness and hope || Jameson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martin Murphy
Martin Murphy
le militant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (1.1.1990)
SURNOM : Aucun, pour l'instant.
STATUT : Divorcé depuis mars 2016, père depuis mai 2020 et totalement célibataire.
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
LOGEMENT : Deuxième déménagement en moins d'un an, cette fois ci vers Toowong, dans la maison mitoyenne à celle du père de son meilleur ami. Cette proximité est bénéfique pour chacun d'entre eux.
The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_na1bwjkCQP1s080geo1_500
POSTS : 1073 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Orphelin, ses parents sont décédés lors des attentats du 11 septembre + A rejoint son frère en Nouvelle Zélande en 2007 et est parti avec lui sur les routes du monde jusqu'en 2012 + activiste écologique et pour le droit des animaux + Vegan, mode de vie biologique et zéro déchets + Commence a accepté la sclérose en plaques qui s'est invité chez lui en mai 2020
RPs EN COURS : 7/ ∞ ○ Jameson #1Ian #1Serena #1Loan #11Maya #1
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1Loan #3Alice #1Eirlys #1Loan #4Loan #5Loan #4Arjun #1Loan #5Swann #1 (FB)Maze #1Yelahiah #2Mia #1Poppy #2Quinn #1 (FB)Mavy #12 Mavy #13Loan #6 Alice #4 ○ °Swann #2 ° Loan #8Ariel #1Robin #1Ellie #1 ○ ○ Helena #1Sacha #1Mavy #16Alice #5Loan #9Sybille #1Lawrence ○ ○Helena #2 & Caelan #1Mavy #17Anastasia #1Alma #1 Helena #3Loan #9 Garett #1Loan #10Mavy #18Mavy #19
AVATAR : Adam Gallagher
CRÉDITS : tortue @Joseph, UB @jamie
DC : Thomas & Clément & Louisa
PSEUDO : Sundae
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

The space between loneliness and hope || Jameson Empty
Message(#) Sujet: The space between loneliness and hope || Jameson The space between loneliness and hope || Jameson EmptyDim 7 Mar - 18:53



Je suis heureux. Après un bon mois de galère où ma santé mentale et physique n'était pas au beau fixe, je peux enfin dire que je suis à nouveau heureux. J'ai eu le courage d'assumer et avouer mes sentiments à Ivy et même si je ne sais pas encore où on en est elle et moi, c'est un pas en avant dans, je l'espère, la bonne direction. Après avoir passé un mois de janvier où j'ai vécu seul, reclus dans mon nouvel appartement à laisser ma solitude et mon anxiété prendre le dessus, m'isolant de mes proches et du monde extérieur, j'ai finalement eu le courage de retourner à l'extérieur pour une grande balade au bord de l'océan. Bien qu'étant à nouveau seul, j'ai bien plus apprécié et supporté ce moment avec moi-même et je me suis rendu compte à quel point la nature me manquait. Pendant plus de deux heures, j'ai longé les quaies, puis je me suis enfoncé dans le quartier résidentiel où j'ai marché pendant de longue minutes avant d'en ressortir et me retrouver devant un petit café.  Je n'ai pas mis longtemps avant de me rappeler à quel point leur pâtisseries vegan font partie des plus délicieuses que j'ai pu mangé dans ma vie.

Ni une ni deux je décide de m'installer sur cette terrasse avec un latte macchiato aux lait d'amande ainsi qu'un brownie  et une tarte à la pomme. En prenant la première bouché de ce dernier gâteau, c'est un doux sourire qui s'affiche sur mon visage alors que je ferme les yeux et apprécie l'explosion de saveurs à leur juste valeurs. Les pommes sont délicieuse, la cannelle est juste présente comme il faut et ce petit arrière goût de clou de girofle donne une touche encore plus sacré à cette pâtisserie. Lorsque je prend la deuxième bouché, je me demande sincèrement quand j'ai pu mangé quelque chose d'aussi merveilleux pour la dernière fois. Peut-être était-ce les brookie qu'Alice m'avait ramené l'année dernière peu avant que parte sur les routes avec ROA ? Dans tous les cas, ça ne pouvaient pas être les cookie apporté par Loan lorsqu'il est venu me rendre visite la semaine dernière. Je ne lui ai jamais dit -et je ne le lui dirais jamais- mais ils étaient immangeable et ils ont fini à la poubelle. C'est dommage car l'intention était charmante. Il a beau accepté facilement mon mode de vie, il faut dire que la pâtisserie et la cuisine végétale sont particulières et pas évidentes quand on a pas l'habitude. Loan ne peut donc que s'améliorer, non ?

Dans un soupire de contentement, j'attrape ma tasse et me recule contre le dossier de ma chaise. Remettant mes lunettes de soleil en place sur mon nez, je ferme les yeux et tourne le visage vers les rayons qui réchauffent autant de l'extérieur que de l'intérieur. Gardant les paupières closent, je prends une gorgé de ma boisson et apprécie le léger goût caramélisé du sirop de Monin avec lequel j'ai sucré ce café. Non vraiment, je suis heureux, là, si bien que je suis persuadé que rien ni personne ne pourra venir déranger cet état d'esprit.

@Jameson Winters The space between loneliness and hope || Jameson 1949770018




And heavy are the chains
Is this saddle comfortable? Do these reins feel tight enough? Will you gallop when you're kicked or throw the rider off? Are you the willing and the able? Or are you spoken for?  


The space between loneliness and hope || Jameson 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jameson Winters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : A l'aube de la quarantaine
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
The space between loneliness and hope || Jameson 24c21fe472f4ccc9a81ccfcfa075ff666615ec08
POSTS : 6287 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
RPs EN COURS : Phoenix [f.b.]LaoiseGaby [f.b. #2]MartinArchie [2]Laoise [f.b.]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Bloody Gaby [d.f.]Bosie me boy [d.f.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

The space between loneliness and hope || Jameson 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

The space between loneliness and hope || Jameson D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_inline_oqz1uiKtTQ1rqyqrl_250
LAOISE — We've been gone for such a long time that I'm almost afraid to go home. A long road is a long, dragged-out imagination where things can go wrong, but we keep rolling on.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Gaby Irlande ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2] ↟ Finnley [2]
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdiesnow (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB)
DC : Kyte le vieux fou & Aisling l'effeuilleuse prude
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack https://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

The space between loneliness and hope || Jameson Empty
Message(#) Sujet: Re: The space between loneliness and hope || Jameson The space between loneliness and hope || Jameson EmptySam 13 Mar - 1:16


the space between loneliness and hope
☾ Martin & Jameson ☽
Un vent frais matinal gifle mon visage de la plus agréable des façons. Un sourire aux lèvres, je regarde Freyja courir après les vagues et donner des coups de dents dans l’écume, le regard joueur et le corps tendu par l’exercice auquel elle se livre avec joie. Les mèches éparses s’échappent de mon chignon pourtant bien serré et balaient mon front alors que je marche à ses côtés, profitant de la promenade pour laisser courir mes pensées loin de mes obligations et de mes dossiers. « Viens ma belle ! » Je la rappelle après un moment, remarquant un chihuahua curieux qui sautille un peu plus loin autour de sa famille humaine. Elle agite ses oreilles, l’air vaguement déçue, mais revient sagement contre mes jambes, le nez collé à mes poches, où je garde précieusement ses friandises. Amusée par son intelligence, je lui glisse son harnais et ramasse une des petites billes odorantes qu’elle aime tant pour la lui présenter au creux de ma main. « C’est bien. » Je la félicite en flattant son encolure, essuyant au passage ma paume baveuse sur son pelage. Contrairement à la majorité des dog persons je ne me suis jamais faite à la sensation de sa langue sur ma peau. Des marques d’affection qui me flattent mais dont je me passerais bien, leur préférant largement les instants de complicité que nous partageons à travers le jeu, ou la tendresse de ses coups de tête quand elle vient de blottir tout contre mon flanc. La laisse accrochée à ma taille pour libérer mes mains, je m’empresse d’ailleurs de faire couler dans ma paume une belle rasade de solution hydro-alcoolique pour me débarrasser de cette sensation adorablement poisseuse. « Je pense qu’on s’est mérité une petite douceur, pas toi ? » Je décide d’interpréter son couinement plaintif comme un signe d’assentiment et grattouille l’arrière de son crâne entre ses oreilles tandis que nous remontons la baie côte à côte, laissant derrière nous les vagues déchaînées et les familles qui commencent à affluer pour profiter de l’océan.

Nos pas nous ramènent à la civilisation, et nous remontons une charmante ruelle au cœur du quartier résidentiel qui borde la jetée. Créature d’habitude, je sais bien évidemment exactement où je vais et souris de satisfaction en voyant la devanture du café vegan auquel je rêvassais. A l’entrée, un couple se chamaille pour essayer de déterminer si le beurre est considéré comme un aliment vegan ou végétarien, et comment réaliser une pâte feuilletée digne de ce nom sans cet aliment. Plus jeune, je me serais sans doute interposée, ne manquant jamais une occasion de pourfendre l’ignorance de tous ceux que je croisais. Mais à l’aube de la quarantaine, je me sens juste lasse et fatiguée. Il faut choisir ses batailles, je me rappelle tout en sachant à quel point l’adolescente rebelle (et naïve) que j’avais jadis été m’aurait épinglée pour un état d’esprit pareil. La seule bataille qui compte maintenant c’est celle de mon estomac. Je me dirige donc vers le comptoir et salue la vendeuse avant de lui commander un Mapple Cinamon Latte. Décidant de ne rien me refuser, j’ajoute un cupcake forêt noire qui semble me faire de l’œil depuis la vitrine transparente. Satisfaite de ma commande, j’accède au désir de Freyja et retourne à l’extérieur, où la vendeuse ne tardera pas à m’apporter une gamelle remplie d’eau afin qu’elle puisse se désaltérer.

Inspirant l’air marin qui se diffuse encore jusqu’à nous, je promène pour regard sur les tables sans trop savoir vers laquelle me diriger quand mon regard accroche une tignasse blond foncé bien peignée que je reconnaîtrais entre mille. Je détaille le reste de la silhouette et confirme sans trop de difficulté l’identité du jeune homme tranquillement attablé. Déconcentrée par la discussion beurrée, je ne l’avais pas remarqué à mon arrivée. Pourtant je suis certaine qu’il est là depuis quelques minutes, si j’en crois son attitude relaxée. Well... pas pour longtemps. Je songe avec un éclat de malice. Habituée à sursauter chaque fois qu’il débarque à l’improviste avec son énergie bien particulière, je me réjouis de pouvoir lui rendre la pareille, pour une fois, et m’approche discrètement dans son dos. « Bouh. » Je lance alors en passant la tête devant son visage. Derrière ses lunettes de soleil, je vois ses yeux s’ouvrir un peu brusquement tandis que la surprise se peint sur son visage. Un petit rire satisfait s’échappe de mes lèvres alors que je m’écarte pour m’installer à sa table sans attendre d’y être invitée. « Alors gamin, t’as perdu mon numéro ou t’as un truc à me cacher ? » Arquant un sourcil pour mieux le dévisager, j’installe tranquillement mon café et ma collation sur la table. Malgré la plaisanterie qui vibre dans mon ton, il y a un fond de vérité. Car depuis son retour en Australie, je n’ai eu que quelques nouvelles éparses de sa part. Il a l’air en forme, le teint frais, en dépit des lignes un peu abruptes qui marquent son visage. Comme s’il avait perdu un peu de poids, ou perdu les rondeurs enfantines sans lesquelles j’ai toujours du mal à l’imaginer. Faut dire qu’il était tellement jeune quand je l’ai connu… « Tu n’attends personne, j’espère ? » Je finis tout de même par lui demander, après m’être débarrassé de ma veste et avoir accroché mon sac à main au dossier de ma chaise. Après m’être déjà très confortablement installée, en somme.  
Pando + whitefalls


follow in no footsteps listen for the true guides

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Martin Murphy
Martin Murphy
le militant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (1.1.1990)
SURNOM : Aucun, pour l'instant.
STATUT : Divorcé depuis mars 2016, père depuis mai 2020 et totalement célibataire.
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
LOGEMENT : Deuxième déménagement en moins d'un an, cette fois ci vers Toowong, dans la maison mitoyenne à celle du père de son meilleur ami. Cette proximité est bénéfique pour chacun d'entre eux.
The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_na1bwjkCQP1s080geo1_500
POSTS : 1073 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Orphelin, ses parents sont décédés lors des attentats du 11 septembre + A rejoint son frère en Nouvelle Zélande en 2007 et est parti avec lui sur les routes du monde jusqu'en 2012 + activiste écologique et pour le droit des animaux + Vegan, mode de vie biologique et zéro déchets + Commence a accepté la sclérose en plaques qui s'est invité chez lui en mai 2020
RPs EN COURS : 7/ ∞ ○ Jameson #1Ian #1Serena #1Loan #11Maya #1
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1Loan #3Alice #1Eirlys #1Loan #4Loan #5Loan #4Arjun #1Loan #5Swann #1 (FB)Maze #1Yelahiah #2Mia #1Poppy #2Quinn #1 (FB)Mavy #12 Mavy #13Loan #6 Alice #4 ○ °Swann #2 ° Loan #8Ariel #1Robin #1Ellie #1 ○ ○ Helena #1Sacha #1Mavy #16Alice #5Loan #9Sybille #1Lawrence ○ ○Helena #2 & Caelan #1Mavy #17Anastasia #1Alma #1 Helena #3Loan #9 Garett #1Loan #10Mavy #18Mavy #19
AVATAR : Adam Gallagher
CRÉDITS : tortue @Joseph, UB @jamie
DC : Thomas & Clément & Louisa
PSEUDO : Sundae
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

The space between loneliness and hope || Jameson Empty
Message(#) Sujet: Re: The space between loneliness and hope || Jameson The space between loneliness and hope || Jameson EmptyMar 30 Mar - 18:45


Occupé à apprécier la douceur des rayons du soleil sur ma peau et celle de la tarte aux pommes sur ma langue, j'ai totalement baissé ma garde, persuadé que je ne risquais, de toute manière, pas grand chose ici. Ce quartier est un peu alternatif, la mentalité des résidents étant au peace and love et non à la criminalité. A moins que je fasse trop facilement confiance aux gens ? Je n'en sais rien. Tout ce que je sais que je ne m'attendais clairement pas à ce qu'on m'attaque lâchement par derrière ! Car oui, lorsque Jameson s'approche dans mon dos et lance un Bouh sonore dans mon oreille, j'ai l'impression qu'on est entrain de m'attaquer ! Je sursaute brillamment et laisse même échappé une exclamation de surprise totalement virile avant que mon regard ne se pose sur l'avocate lorsque celle-ci se glisse dans mon champ de vision  «Jameson ... » soufflais-je autant avec étonnement qu'avec soulagement  « bordel» je soupire, posant une main sur ma poitrine pour lui signifier à quel point elle m'a fait peur.

Et elle en fière cette idiote ! Son sourire n'en dément pas lorsqu'elle s'installe face à moi. Secouant la tête, je l'observe, ahuris, alors qu'elle me demande si j'ai perdu son numéro ou si j'ai un truc à lui cacher. Si je devais être totalement sincère, j'aurais répondu positivement à la deuxième hypothèse de la jeune femme mais j'hausse simplement les épaules  « Ton numéro est trop facile à perdre, tu sais» déclarais-je avec innocence et ironie avant de laisser échapper un rire amusé  « Non plus sérieusement j'étais pas mal occupé ces derniers mois» ce qui est, en soit, est totalement vrai  «entre le boulot, les différentes actions avec les Sea shepherd et mon engagement auprès d'une autre association » j'hausse les épaules en relevant mes lunettes de soleil sur ma tête  «Crois le ou non, mais j'ai décidé de suivre mon meilleur ami dans une association qui aide l'humain ! » je lui adresse un large sourire  « Et puis j'ai participé à l'emission Race of australia et je ….» je me tais subitement, pinçant les lèvres. S'il y a bien une chose de ce nouveau chapitre de ma vie que je peux lui annoncer c'est bel et bien ma paternité, non ?

 « Je t'ai effectivement caché quelque chose» hochais-je la tête avant d'arquer un sourcil lorsqu'elle me demande si j'attendais quelqu'un  « Non c'est bon, tu me connais, je suis un solitaire» ou pas.  «Enfin bon » je me penche légèrement sur le côté pour sortir mon portable, le déverrouille et vais dans les dossiers que je fouilles rapidement jusqu'à trouvé la photo. Sans un mot de plus, je fais glisser mon portable vers Jameson, face tournée vers elle de manière à ce qu'elle puisse apercevoir une photo que Loan a fait de moi alors que j'étais entrain de lire une histoire à mon fils.

@Jameson Winters


And heavy are the chains
Is this saddle comfortable? Do these reins feel tight enough? Will you gallop when you're kicked or throw the rider off? Are you the willing and the able? Or are you spoken for?  


The space between loneliness and hope || Jameson 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jameson Winters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : A l'aube de la quarantaine
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
The space between loneliness and hope || Jameson 24c21fe472f4ccc9a81ccfcfa075ff666615ec08
POSTS : 6287 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
RPs EN COURS : Phoenix [f.b.]LaoiseGaby [f.b. #2]MartinArchie [2]Laoise [f.b.]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Bloody Gaby [d.f.]Bosie me boy [d.f.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

The space between loneliness and hope || Jameson 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

The space between loneliness and hope || Jameson D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_inline_oqz1uiKtTQ1rqyqrl_250
LAOISE — We've been gone for such a long time that I'm almost afraid to go home. A long road is a long, dragged-out imagination where things can go wrong, but we keep rolling on.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

The space between loneliness and hope || Jameson Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Gaby Irlande ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2] ↟ Finnley [2]
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdiesnow (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB)
DC : Kyte le vieux fou & Aisling l'effeuilleuse prude
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack https://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

The space between loneliness and hope || Jameson Empty
Message(#) Sujet: Re: The space between loneliness and hope || Jameson The space between loneliness and hope || Jameson EmptyDim 25 Avr - 4:21


the space between loneliness and hope
☾ Martin & Jameson ☽
Visiblement, je l’ai effrayé. Bien. Sans que je sache trop pourquoi, cette constatation me satisfait pleinement. C’est donc un fin sourire aux lèvres que j’installe tranquillement mes affaires, attendant qu’il réponde à ma prise de nouvelles détournée. « Ton numéro est trop facile à perdre, tu sais. » J’aurais dû m’y attendre. Un sourire indulgent aux lèvres, je lève vaguement les yeux vers le ciel, pour lui montrer que je ne suis pas dupe, ce qui ne manque bien évidemment pas de l’amuser. Il se reprend assez rapidement, assez sérieux aussi. Me conte ses derniers mois occupés par le boulot, les actions de Sea Shepherd, son engagement auprès d’une association qu’il garde mystérieuse. En soit, ce n’est pas une nouveauté, et ça ne l’a jamais empêché de débarquer chez moi aux pires moments, avant. C’est toujours le même Martin, avec sa multitude de projets dans lesquels il se lance tout à la fois comme s’il craignait de les voir s’échapper. Il me précise alors que cette nouvelle association n’aide non pas la nature ou les animaux mais… l’humain. Intriguée, j’arque un sourcil. « J’avoue que j’ai du mal à y croire. » Je réplique, davantage pour le taquiner. Une fois qu’on se découvre la flamme de l’activisme, il est en réalité courant d’étendre son énergie à d’autres combats. En face de moi, le sourire de Martin s’élargit et je ne peux m’empêcher de me demander ce qu’il va m’annoncer cette fois. « Et puis j'ai participé à l'emission Race of australia et je… » Je suis sur le point de lui dire que je sais, que des connaissances communes du milieu militant m’ont prévenu de ses instants de gloire, que par curiosité, j’ai même cherché une ou deux vidéo pour tenter de voir à quoi tout cela rimait. Que j’avais presque aussitôt coupé, avec l’impression gênante de l’épier à son insu. « Et tu es devenu une star qui n’a plus le temps pour les gens de sa vie passée. » Je conclue à sa place, un sourire railleur au coin des lèvres. Mais quelque chose change entre nous, et je comprends qu’en dépit de tout, j’ai visé juste en sous entendant qu’il avait volontairement évité de me contacter ces derniers mois. Les sourcils délicatement froncés, je l’interroge du regard alors qu’il m’affirme être un solitaire, et se tortille sur son siège pour tirer un téléphone de sa poche. Sans un mot, il plonge dans son écran, le visage marqué par la concentration alors qu’il fouille dans ce que je devine être ses photos. Lorsqu’il me tend l’appareil, je n’ose presque pas le regarder, sondant plutôt son regard à la recherche d’une réponse qu’il me refuse. Alors je baisse les yeux vers le petit écran que je tiens entre mes mains, et une poigne étrange presse mon cœur. Je vois d’abord l’enfant, petit crâne chauve vraiment pas vieux, petit machin rose qui dévisage un homme de ses grands yeux. Il me faut quelques secondes pour comprendre qu’il s’agit de Martin. Mes yeux glissent de son visage concentré au livre en passant par le môme, mon cerveau tente de reboucher les trous, de comprendre ce qu’il essaie de m’annoncer. Et pourquoi diable n’est-il pas foutu d’utiliser des mots ? Perdue, je repose le téléphone sur la table et lève les yeux vers son visage. « Tu… t’es mis au babysitting ? » Que je demande, à moitié convaincue, et pourtant cette option me semble plus crédible que la vérité que je sens se former dans son regard ambré. « J’avoue que quand tu as dit que tu aidais l’humain, je n’aurais pas naturellement pensé aux bambins… » Je plaisante avec un sourire qui ne touche plus vraiment mes yeux. « Tu me diras, tu dois rencontrer plein de petites grand mères passionnantes pendant les ateliers de lecture, ça doit te changer des aventures périlleuses sur les océans. » Je le taquine oui, pour chasser le malaise qui s’insinue dans mes tripes un peu. Pour éloigner le moment où il chassera le doute, surtout.
Pando + whitefalls


follow in no footsteps listen for the true guides

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

The space between loneliness and hope || Jameson Empty
Message(#) Sujet: Re: The space between loneliness and hope || Jameson The space between loneliness and hope || Jameson Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

The space between loneliness and hope || Jameson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-