AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -27%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
130 €

 madie ☾ i can hear your whispers in my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
le perroquet survitaminé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 blagues. (O1.O4.88)
SURNOM : bi, bird, little bird, la chieuse par la majorité, mulinella par son italo et des trucs absurdes par son vitoo.
STATUT : leur amitié infaillible bénite par the King ne l'empêche pas de s'enticher du reste du monde.
MÉTIER : miss météo @ABC occupée à mettre des paillettes (ou des bâtons) dans la vie des autres.
LOGEMENT : 706 water st @SH chez Mason, quand elle ne squatte pas ailleurs.
madie ☾ i can hear your whispers in my mind Tul7
POSTS : 34108 POINTS : 95

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : tempérament de princesse ᴥ emmerdeuse à plein temps ᴥ lit tout mais surtout n'importe quoi ᴥ mots mêlés, croisés, fléchés ᴥ marche pieds nus partout ᴥ consomme de lsd pour ouvrir l’esprit déjà délirant ᴥ fait ses propres tenues tape-à-l'oeil ᴥ phobique de l'ennui ᴥ accro aux fraises tagada et langues de chats ᴥ a adopté toutes sortes d'animaux, reptiles, oiseaux, insectes. une véritable arche de noé ᴥ a abandonné des études d'écriture, un frein dans sa créativité ᴥ a des vidéos porno sur le dark web ᴥ son extravagance camoufle ses insécurités et ses blessures
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : pinterest

flashbackmalachilenesofiaalexasher 7will 4malachi 3rosedankieran

presentelias 3heather 4/will 3réveillon noëlwren 2wren 2/mason 2will 5mason 3rudy 2heather 4asher 6/levi 2malachi 4sofia 2will 7/jordan 12event

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Dkxj
madie #1#3# 4 ᴥ like the wind that cries i can feel you in the night a distant lullaby underneath the shattered sky just hold on it won't be long i will find you here inside the dark. ☾ 2

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Fnvm
wildie #3/hh#4#5#7/jordan ᴥ red, white, blue is in the sky summer's in the air and baby, heaven's in your eyes i'm your national anthem. ☾ 126

madie ☾ i can hear your whispers in my mind 6esl
ashdie #6/levi#7 ᴥ come follow me, we're goin' make history cause we are the champions like Freddie Mercury yeah, we gonna rock you, never gonna not too always making headlines, yeah, we're the hot news. ☾ 12534

madie ☾ i can hear your whispers in my mind A1ts
jorbir #12/will ᴥ 'cause every time I'm with you, I go into a zone and I remember all the places you wanna go take me all the way ain't nobody gonna touch it 'cause every time I see you, I don't wanna behave i'm tired of being patient, so let's pick up the pace take me all the way ain't nobody gonna touch it. ☾ 1234567891011

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Fro7
headie #3/will#4 ᴥ it's just us two in this party that Louis, that Prada looks so much better off ya turn me up, be my waitress. now we not in love so let's make it. ☾ 12

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Qcil
weatherburry ᴥ what good is the warmth of summer, without the cold of winter to give it sweetness. ☾ 1

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Cnbs
cadley #1 ᴥ one, don't pick up the phone you know he's only calling 'cause he's drunk and alone. two, don't let him in you'll have to kick him out again. three, don't be his friend you know you're gonna wake up in his bed in the morning. ☾ 2

RPs EN ATTENTE : caleb 2 (fb) ᴥ heather/malachi ᴥ olivia 2 ᴥ levi 2 ᴥ dan 3 ᴥ sofia/will (fb) ᴥ caleb 3

masterpieces par la princesse Disney Heather:
 

RPs TERMINÉS :
flashbacks
willzekeasherjosephasher 2jordan 1avalonasher 5jax

2019rudyaylinwren

2020speed-dating (joseph)zeke 2elwynleviaylin 3anajordan 2jordan 3ana 2elizabethjordan 4ana 3noadylaneneaheatherzeke 3calebana 4eliasjordan 5will 2jacobjordan 6olivialexiemalachi 2asher 3jordan 7dan 2masonjamesheather 3

2021jordan 8jordan 9asher 4jordan 10jordan 11will 6

uajordan 1jordan 2elias 2heather
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av/gifs) me. (crackship) me, maki, elias & hh. (ub) jamie. (signature) astra.
DC : primrose, l'insatiable.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry https://www.30yearsstillyoung.com/t36571-birdie-cadburry https://captainheroism.tumblr.com/

madie ☾ i can hear your whispers in my mind Empty
Message(#) Sujet: madie ☾ i can hear your whispers in my mind madie ☾ i can hear your whispers in my mind EmptyLun 15 Mar - 17:59



I can hear your whispers in my mind
birdie cadburry & @malachi etherstone


wait a second, let me catch my breath remind me how it feels to hear your voice your lips are movin', I can't hear a thing livin' life as if we had a choice anywhere, anytime i would do anything for you anything for you yesterday got away melodies stuck inside your head a song in every breath won't you sing me to sleep now? sing me to sleep. ☾☾
Les lumières peu discrètes resplendissent l'endroit de mille et une couleurs, coulant sur les murs, les corps, le sol industriel, c'est une nouvelle soirée qui s'annonce brillante en festivités. Bien sûr, ces dernières restent toujours les mêmes mais sans l'être vraiment au final. Musique assourdissante, qui se fait son du diable à la mesure qu'il en fait trembler les murs en même temps que les corpulences qui se meuvent et qui s’ambiancent. Soirée décadente. Euphorisante, agonisante, abrutissante. Le genre où on se perd dans la musique, où les échos sont si assourdissants que ça remonte jusqu’à la colonne vertébrale et fait remuer tout le reste. C’est électrisant et c’est épuisant, c’est palpitant et ça donne l’impression de se sentir plus vivante qu’elle ne peut l’être réellement. Intérieurement, c’est le vide, le néant, l’angoisse, les cris. Alors elle oublie. Elle fait tout pour. Elle se laisse attendrir pour une, deux lignes et cinq plus tard, elle est complètement euphorique. Elle ne les connait pas, mais ils sont sympas, alors elle reste avec eux. A crier, à sauter, à s’épuiser, jusqu’à ce qu’elle ne pense plus à rien, qu’elle ne doute plus sur ses actions passées, sur les ombres qui planent et qui l’étranglent si elle s’épanche sur le sujet.

Elle était bien, la gamine perdue.
Elle donnait l’impression de perdre le contrôle dans une maîtrise qui est la sienne.
Mais comment elle en est arrivée là ?

Apeurée, tremblante, tétanisée, repliée sur elle-même. Le téléphone à moitié contre l’oreille, les phalanges qui manquent de le faire tomber tellement que l’angoisse est réelle. Palpable. La poitrine qui se compresse. La musique qui bourdonne toujours au loin. Comment en est-elle arrivée là ? La petite blonde qui règne pourtant sur son monde, elle est déchue, échouée contre un conteneur, attendant que le bip incessant laisse place à une voix qui se laisse désirer, qui prend bien trop de temps et dont elle aurait pesté en temps normal. Elle lui aurait fait une remarque, en temps normal. Elle serait montée sur de grands chevaux digne d’une future oscarisée sur le fait qu’il a été aussi long en temps normal. Mais ce n’est pas un temps normal. Quand elle entend sa voix, rassurante, apaisante, familière, c’est un sanglot qui éclate, les doigts libres qui viennent sur ses yeux pour camoufler la vision devant elle alors que les lippes essaient de former une phrase cohérente. Le désarroi, l’incompréhension, la peur et pourtant, elle reste sur place, la pauvre inconsciente. “Ma- Ma… Ki, y a un corps, y a un corps et je sais pas, vraiment pas ce qui s' est passé et je… Je comprends pas, Maki, je comprends pas pourquoi y a toujours des corps partout-” La voix est tremblante, elle est paniquée, elle est au bord de la crise. Parler lui donne encore plus l’impression de se noyer et c’est l’étouffement qui fait ses honneurs. Pas besoin d’eau, à sa plus grande crainte, la phobie dans ses veines, qui la cisaillent. Birdie était là pour se dépenser, pour mettre une parenthèse qui dure depuis des années. Vaine tentative de faire reculer les démons qui planent au-dessus d’elle. Le résultat est glorieux (non). Comme si le destin veut se foutre d’elle, lui rappeler qu’elle n’est au-dessus de personne, et certainement pas de ses erreurs. Il n’y a pas que les erreurs. Il y a aussi la perte. Les années qui défilent, le décès de Victoria toujours aussi présent, qui revient toujours dans sa douleur la plus pure quand vient sa date morbide. Le téléphone qui se perd, la voix aussi, les sanglots, les larmes qui continuent, malgré elle - la faute à ce qu’elle aura sniffer, à ce qu’elle aura bu, le tout se mélangeant dans son mécanisme et faisant ressortir la partie la plus moche, la plus triste, la plus fragile de la petite blonde.

Il n’est pas étonnant que son automatisme fut de l’appeler lui.
Elle dira que c’est uniquement parce qu’il sait comment transporter un corps.
Uniquement pour cela. Rien d'autre.
Il sait, il a les moyens et il peut. Il ne lui dira pas non.
Elle en profite dans son inconscience le plus absolu.
Mais encore faut-il qu’elle arrive à formuler.

Malachi est peut être inquiet, il peut avoir le bourdonnement des questions que le silence de la réalisation, qu'elle n'y fait pas vraiment attention. Birdie tente une inspiration pour reprendre une micro seconde parce qu’elle ne peut pas rester comme ça. Il faut qu’il vienne. Elle a besoin de lui. Maintenant plus que jamais. “Je sais pas quoi faire, j’ai jamais voulu ça, pour- Pourquoi ça m’arrive toujours à moi, j’ai jamais rien voulu de tout ça, Malachi, tu peux venir, tu vas venir, dis ? Je peux pas faire seule, je sais pas quoi faire, je-suis paumée, faut qu’on me tienne la main. Elle n’aura pas la force physique ni mentale pour gérer tout ça. She’s a disaster, a mess.J’suis en plein milieu des conteneurs et-” elle essaie de se situer, de relever les yeux mais il fait nuit et ses yeux sont trop humides pour y déceler quoique ce soit de pertinent. “Y a d’la musique, plein de lumière, dans la zone industrielle à- A Redcliffe..” Ses yeux se reposent malgré elle sur le corps et il y a un vertige qui la prend en même temps qu’un haut cœur. Elle pose son front sur ses genoux repliés contre elle pour ôter cette vue, se repliant un peu plus sur elle-même. Ce n’est pas la peine, tu ne vas pas être engloutie par l’univers, Birdie. Pauvre petit déchet de l’humanité qui n’a que la voix de Malachi pour se retenir quelque part, les consonances italiennes qui résonnent jusqu’à dans sa tête, qu’importe les mots qu’il prononce. S’il essaie de la rassurer, ça ne fonctionne pas. Elle crève de sa présence. S’il veut la rassurer, il doit venir. Parce que la distance n’aide en rien. Elle se détestera sûrement de lui infliger une telle scène. Mais tant pis. A cet instant, la réflexion est loin, inexistante, étouffée. Birdie se concentre sur l’image de son ami derrière ses paupières. “Malachi, j’ai besoin d’toi.” un étouffement, un souffle, un sanglot et la voix qui se brise, incapable d’en dire plus, le téléphone qui dégringole de ses phalanges à bout de force. Birdie a toujours haï l’eau, encore plus qu’elle vient de ses prunelles et qu’elle ne peut pas l’arrêter.

Elle ne le verra pas arriver. Pas plus que la pluie qui s'invite dans le ciel, qu'elle a prédit à l'écran le midi même mais qu'elle n'a pas retenu. Oublié, zappé, étouffé par un poids bien plus immense, plus important. Elle n’aura pas quitté sa position pitoyable. Elle sursautera s’il met une main sur elle. Elle murmurera un faible “c’est pas moi” comme pour lui demander pardon, excuse moi de t’infliger ça, j'y suis pour rien. Tremblante, faible, les yeux engloutis sur les flots qui l'engourdissent et qui la happent. Pétrifiée aussi, dans l'impossibilité de pouvoir se bouger. Pourtant, il faudra. Un moment ou un autre, il faudrait porter ta carcasse et l'entrainer là où on te guidera. Tu le suivras, lui, parce que tu le fais tout le temps et que tu n'as aucune raison de douter de lui. Il est solide, et sa petite voix intérieure espère qu'il est bien solide, car elle a besoin qu'il le soit. Elle attend beaucoup de lui, c'est injuste. Mais que pouvait-elle faire d'autre ?



madie ☾ i can hear your whispers in my mind CNcAYPBO_o madie ☾ i can hear your whispers in my mind CQhFK8G madie ☾ i can hear your whispers in my mind 7OaGsrwx_o
glitters :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

madie ☾ i can hear your whispers in my mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: zone industrielle désaffectée
-