AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -28%
Disque dur SSD interne 1 To Samsung 870 QVO ...
Voir le deal
78.99 €

 here we go again ● miloah #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyMer 17 Mar - 23:45



25 Février 2021

here we go again.

Une journée de plus se passe sans avoir encore vu son visage. Je ne sais pas si il a mes yeux ou la couleur de mes cheveux, si son sourire ressemble à celui de sa mère ou si le son de sa voix est plutôt aigüe, ou plutôt grave. Une journée de plus dans l’ignorance. Vingt quatres heures qui me paraîtront sans cesse une éternité tant que mes doigts n’auront pas ébouriffé ses cheveux.

Après avoir noté ces quelques lignes, je referme mon calepin d’un coup sec. Au bruit sec de la couverture, Odin relève la tête, l’air de me demander si je suis en colère ou agacé. Je me lève du bureau pour le gratter derrière les oreilles. « T’en fais pas mon pote, y'a rien à signaler. » Je me sens toujours un peu con à parler à mon chien, on dirait un vieux gâteux, mais j’ai la nette impression qu’il comprend chacun des mots que je lui adresse. La preuve, à peine ma phrase terminée, mon fidèle compagnon repose sa tête entre ses pattes, l’air apaisé. Je secoue la tête en soupirant. Ce chien a beau être un réel imbécile, je me sentirais fortement seul sans lui.

Je quitte la lumière tamisée de mon bureau pour me diriger dans la cuisine. Je plisse un peu les yeux, la lumière de cette fin de journée inonde la pièce et m’aveugle. Mon estomac crie famine mais je préfère me rabattre sur la bouteille de scotch irlandais qui trône sur le comptoir. Je dois avouer que je bois un peu plus que de raisons ces derniers temps. Il faudrait que je songe à faire baisser ma consommation, l’idée de devenir un connard d’alcoolo me dégoûte. J’esquisse une grimace et chasse tout de suite cette idée de ma tête. Je gère. Je suis juste perturbé. Et encore, pertubé je pense que le mot est faible. Le scotch m’aide à y voir un peu plus clair, et à dormir correctement. Je me sers un verre et l’emporte au salon, où je m’affale dans ce bon vieux canapé en cuir.

Depuis que j’ai récupéré la maison familiale, il y a presque deux ans, je n’ai jamais voulu toucher à ses vieux meubles et ses lambris blancs. Je m’y sens bien et chaque pièce me rappelle des souvenirs chaleureux partagés avec mes parents ou mon frère. Tout est d’ailleurs resté plus ou moins intact, ou alors a bien vieilli. Merci à ma mère et ses capacités à être une femme d’intérieure exemplaires. Néanmoins, cette maison manque de vie. En même temps, difficile de combler plus de trois cents mètres carrés avec seulement deux âmes qui y vivent. Et je dois me rendre à l’évidence : la solitude me pèse un peu. Je m’occupe assez la journée avec le vignoble et les quelques rendez-vous business qui m'empêchent de trop penser, mais arrivé le soir, seul la compagnie d’Odin me parait agréable. Je n’ai pas envie de me mêler aux foules ou de socialiser dans un bar. Cela ne me ressemble pas, moi qui d’habitude apprécie les sorties et le contact humain. Mais au vu de mon air maussade, je préfère pas exhiber ma tronche en ce moment.

Je prends une longue rasade de liquide ambré qui me réchauffe instantanément le corps. Après tout, ai-je besoin d’autres choses ? Odin me rejoint et prends sa place à mes pieds, la truffe collée à la pointe de ma chaussure. « On est pas bien là, mon pote ? » je lui demande. Menteur. Evidemment que non. J’ai besoin de voir du monde, de me changer les idées, pas de m’enfermer dans cette torpeur. Comme si mes pensées avaient été entendues, trois coups sont frappés à la porte. Cet idiot de Rottweiler se lève d’un bond et court en direction de l’entrée, aboyant à gorge déployé. Je tente de le faire taire d’un son guttural, sans succès. Je le suis donc et regarde par le judas qui vient me sortir de ma solitude.

Je suis étonné d’y voir la tête de mon vieil ami Milo. Ça fait des lustres qu’on ne s’est pas vu. Évidemment, nous nous donnons des nouvelles régulièrement, il a d’ailleurs été le premier à être au courant de ma toute récente paternité, mais son boulot et ses soucis l’empêchent de traîner trop souvent à Brisbane. Passé l’étonnement, je lui ouvre grand la porte et le prends dans mes bras, dans une accolade fraternelle. « Rentres vite. Je ne m'attendais pas à toi. Mais je peut te dire que je suis content que tu sois là. » lui dis-je. Je fais un signe de tête vers Odin, enfin calmé.  « J’en pouvais plus de ne parler qu’à ce clebs. » Je l'invite à me suivre au salon, qu’il connaît bien et pars chercher un verre pour lui servir le même scotch que je buvais plus tôt en solitaire. Je lui tends et fais un signe en sa direction.  « À ta santé ! Qu’est ce qui t’amènes ? » je lui demande. Non pas qu’il ait besoin d’une excuse pour me rendre visite, mais cela se fait rare et je me doutes que s’il est ici, c’est que les événements de sa vie ne sont pas forcément très rose.


Dernière édition par Noah Lehmann le Mar 6 Avr - 20:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyJeu 18 Mar - 10:22




here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Cela faisait dix jours que Milo avait posé les pieds à Brisbane, il avait d'abord créché chez sa vieille branche qu'il considérait comme son frère, Nel. D'ailleurs, il y avait appris que Mitchell n'était plus dans le coin, c'était alors peut-être du temps de répit pour Milo, assez pour se préoccuper de Lou, pour voir son évolution et s'assurer que tout allait bien pour elle. En réalité, Mitchell avait laissé une trace indélébile dans son esprit, ce souvenir de janvier 2010 lorsqu'il lui avait assuré tuer toute sa descendance s'il continuait à venir ici - un mois après, son père se faisait assassiner. Le père Wilson avait eu une grosse dette d'argent envers Mitchell, envers le Club, une addiction aux jeux qui l'avait mené à sa perte... Et celle de son fils. Milo n'était pas rassuré de traîner à Brisbane, il savait que Mitchell avait des yeux de partout. Toutefois, les révélations de Nel concernant le Club l'avaient rassuré, il s'était même permis de louer une maison sur Bayside. Quitte à rester dans le coin quelques temps, il préférait avoir son chez lui que camper dans un hôtel.

Depuis le début de la semaine, il avait donc récupéré les clés de cette maison en bord de mer. Il savait que non loin d'ici se tenait la maison familiale de Lehmann. Il le savait pour en avoir longtemps entendu parler, mais Milo n'avait jamais pu s'y rendre. Noah était au courant de tout, de cette menace qui pesait sur les épaules du militaire, et que Milo ne venait jamais dans le coin, c'était beaucoup trop risqué. Pourtant il était bel et bien là, et après avoir pris des nouvelles de Lou, il décidait d'aller voir Noah - il savait qu'il serait surpris de le voir ici, même inquiet mais Milo prendrait le temps de tout lui expliquer. De plus, il y avait toute cette histoire avec Giulia qui l'inquiétait, sa sœur qui avait décidé de débarquer à Brisbane alors que rien était sûr, il n'avait pas envie de perdre sa sœur. Mais autant Zoey que Giulia ne comprenaient pas le comportement de Milo, c'était normal, elles ne connaissaient pas la vérité.

Il se présenta à la grande porte pour y toquer trois coups forts, les mains dans les poches de son jeans, le visage fermé il était tout de même content de retrouver son vieux frère d'arme. Après tout, Noah avait appris être père il n'y a pas si longtemps que cela, ils avaient donc des choses à se dire... « Rentres vite. Je ne m'attendais pas à toi. Mais je peut te dire que je suis content que tu sois là. » Milo sourit, il comprit très vite que Noah était surpris et étonné de le voir ici, à Brisbane, et en plus derrière sa porte. Le militaire entra, la porte se referma derrière lui.  « J’en pouvais plus de ne parler qu’à ce clebs. » Milo eut un petit sourire, lançant un regard curieux vers le chien en question. Noah s'activa pour aller chercher un verre de scotch que Milo accepta volontiers. « Oh merci, j'en ai grand besoin. » « À ta santé ! Qu’est ce qui t’amènes ? » Ils levèrent leur verre l'un vers l'autre, et Milo prit une gorgée de cet élixir qui était somptueusement brûlant dans sa gorge. « Cela fait une dizaine de jours que je suis dans le coin, Lou s'est faite renversée par une voiture, elle est à l'hôpital depuis mi-février. » dit-il alors pour lui apprendre la mauvaise nouvelle, Milo s'était donc rendu à l'hôpital et il avait revu Zoey, la mère de Lou qu'il n'avait pas revu depuis dix années... Cela avait été une confrontation déchirante, une confrontation qui avait brisé le cœur du militaire car il ne pouvait rien lui dire. Son regard se posa alors dans celui du blond, il se pinça les lèvres, il aurait préféré une autre raison pour revenir à Brisbane de la sorte...




something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyMar 23 Mar - 18:24



25 Février 2021

here we go again.

Je mets un moment avant de réaliser que c’est bel et bien Milo qui se trouve sur le pas de ma porte. Je suis bien incapable de dire depuis combien de temps nous ne nous étions pas retrouvés ensemble. Quoi qu’il en soit, cela me semblait être une éternité. Nous nous étions rencontrés il y a de ça dix-huit ans, dans les rangs de la Royal Navy. Notre relation, au départ purement professionnelle, s’était rapidement transformée en une réelle amitié, notamment lorsque Wilson m’avait fait part de ses emmerdes à Brisbane. J’avais déjà vaguement entendu parler du Club, faut dire que ses membres avaient leur réputation en ville. Néanmoins, j’avais toujours fait en sorte de m’en tenir éloigné. J’avais bien trop à perdre. Pour mon vieil ami, c’était différent. Il n’avait pas choisi d’avoir à faire à eux, des membres du Club en avait après son père et il devait aujourd’hui en payer les pots cassés. Il avait déjà payé le prix fort, mais je crains que ces sales types n’en aient jamais fini avec lui.

Passé ma surprise, je lui ouvre grand la porte et le presse à rentrer. Le voir ici me fait plaisir mais cela m’inquiète tout autant. Et s' il avait des emmerdes ? Je crois déjà connaître la réponse. Il ne prendrait pas le risque de se pointer ici si ce n’était pas le cas. Je ne peut néanmoins pas m’empêcher d’être content de le voir, peu importe si la raison qui l’amène sent la merde à plein nez. Je nous sers chacun un verre de scotch et je veille évidemment à garder la bouteille à proximité. Je sens que nous allons en avoir besoin. Je m’affale à nouveau dans mon vieux canapé en cuir, et je demande à Milo ce qui l’amène ici. « Cela fait une dizaine de jours que je suis dans le coin, Lou s'est faite renversée par une voiture, elle est à l'hôpital depuis mi-février. » Putain. Je me doutais que quelque chose n’allait pas, mais jamais je ne m’imaginais que ça puisse toucher sa fille. « Bordel, mec, je suis désolée. Comment va-t-elle ? Elle se remet ? » Il m’avait parlé tellement fois de ce petit bout que j’avais l’impression de la connaître. Je pose un regard inquiet sur mon ami. Quel choc cela a dû être pour lui. Je ne sais pas très bien ce que c’est d’être père. La paternité est un rôle que j’endosse à peine. Mais c’est non sans mal que j’imagine l’inquiétude le dévorer de savoir sa fille clouée sur un lit d'hôpital.

Autre chose occupe mes pensées. Je les exprime alors à haute voix. « C’était vraiment un accident ? Ou tu penses qu’il y a autre chose derrière ça ? » Je ne peux m’empêcher de penser au Club et aux menaces qu’ils ont proféré à Milo. Si ces raclures ont décidé de s’en prendre à une enfant… Je serre les poings à cette idée. Je ne veux pas y penser. Je descends d’un trait mon verre et m’en ressert un aussi tôt. Je fais tourner le liquide ambré dans le cristal. Mes pensées sont troublées. J’avais déjà du mal à gérer mes soucis, je ne sais pas comment j’allais pouvoir gérer ceux de mon ami en prime. Mais quoi qu’il m’en coûte, je serais là. C’est ce que je lui avais promis, ce qu’il y avait écrit dans le bro-code. Ses problèmes étaient les miens. Je ne peux m’empêcher de pousser un soupir. « J’imagine que tu as revu Zoey ? » je lui demande. En même temps, une mauvaise nouvelle en cache souvent d’autres. J’imagine aisément que ça non plus, n’a pas été une partie de plaisir. « Mec, je crois que je préfère quand je ne te vois pas en fait. » je grogne. Aux yeux de n’importe qui, cette phrase que je viens de lâcher aurait pu sonner comme une insulte. Mais Milo me connaît, il sait que je parle comme je pense. Ma maladresse et mon ton bourru font partie de moi. C’est ce que je suis. Je ne suis pas du genre à tourner autour du pot ou à enjoliver les choses avec des belles paroles. Et puis, c’est ma manière à moi de lui dire que je préfère le savoir heureux, sans ce genre de soucis.

Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyMer 24 Mar - 13:45



here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Milo n'avait pas hésité une seconde à se rendre sur Brisbane après avoir appris l'accident de Lou. Il savait que c'était dangereux, mais les dernières nouvelles de Nel lui avaient permis d'être un peu plus serein, bien qu'il ne prenait pas non plus ses aises dans les rues de Brisbane. Il savait que Mitchell avait quelques problèmes à gérer, beaucoup plus importants que lui, mais il savait aussi que si l'homme avait l'occasion de lui donner un coup de pression, il n'hésiterait pas à le faire. En tout cas, il espérait qu'il soit affairer à faire autre chose, au moins le temps de s'assurer que Lou s'en remette. Le militaire avait donc pris la décision d'aller voir Noah, il était sûr que le voir lui ferait du bien, et c'était l'occasion de voir son domaine. Après tout, Milo n'avait jamais pu s'y rendre alors autant profiter d'être ici pour finalement y mettre les pieds. Noah avait quitté les bancs de la Navy il y a près de deux ans maintenant, c'était un manque lors des missions mais les deux frères d'armes avaient gardé contact. Noah faisait partie du petit cercle serré au courant des emmerdes que pouvaient vivre le métisse... Donc, il tapa à la porte fermement, assez content de pouvoir le retrouver, et de pouvoir aussi être complètement lui-même avec ses peurs et ses craintes.

Sans surprise, Noah ne s'attendait pas à le voir derrière cette porte. Le militaire resta assez neutre, gardant encore en tête l'état de sa fille... Mais il était aussi là pour en savoir plus concernant le fils caché de Noah... lui aussi était donc maintenant père... « Bordel, mec, je suis désolée. Comment va-t-elle ? Elle se remet ? » Milo haussa des épaules, il s'était installé à son tour sur le canapé et semblait quelque peu perturbé, en même il y avait de quoi. Noah connaissait plutôt bien à quoi ressemblait sa fille ainsi que la mère de sa fille, pour lui avoir montré un nombre incalculable de fois des photos que la maman de Zoey lui partageait... « L'opération s'est bien passée, mais le mec l'a pas loupé. Je te jure si je trouve qui c'est, je serai capable de le tuer. » dit-il d'un ton austère, pensant chaque mot qu'il venait de dire... Et Noah savait qu'il ne rigolait pas quand il disait ça. Lou avait été renversée par un mec qui en plus de ça avait fait un délit de fuite. Même si Milo n'avait pas pu être le père qu'il aurait rêvé d'être, il n'empêchait pas que Lou était toute sa vie, et qu'il ne supporterait pas de la perdre.   « C’était vraiment un accident ? Ou tu penses qu’il y a autre chose derrière ça ? » Milo aussi s'était posé la question mais il en avait conclu que Mitchell aurait rien eu à gagner à faire revenir Milo en ville, puis après tout, le militaire avait quitté la ville pour qu'on ne découvre pas qu'il allait avoir un enfant... Personne ne savait qu'il était le père de cette gamine.  « Non, non. Je pense que c'était un accident, je t'avoue que je suis pas tranquille d'être dans le coin mais je ne pouvais pas attendre à Sydney, sans savoir. » dit-il, inquiet. Il porta alors l'élixir à ses lèvres, l'alcool brûlait sa gorge mais c'était terriblement bon de ressentir ça. « J’imagine que tu as revu Zoey ? » Un rire nerveux s'échappa de ses lèvres. « Ah oui, j'te le fais pas dire ! » s'exclama-t-il en repensant à ses retrouvailles plutôt... explosives. Milo ne s'attendait ni à pire ni à mieux en réalité, la blonde avait réagi comme une femme perdue, et c'était normal, elle n'avait pas toutes les pièces du puzzle pour comprendre le comportement de son ex compagnon. « Mec, je crois que je préfère quand je ne te vois pas en fait. » Milo eut un petit sourire au visage, posant son regard dans celui de son ami. Il soupira, car lui aussi aurait préféré éviter de se rendre à Brisbane pour ces raisons...  « J'suis pas venu pour t'étaler mes problèmes, mais plutôt que tu changes mes idées avec les tiens. » dit-il, finissant dans un petit rire ironique, car les deux étaient plutôt mal loti en ce moment. « Comment je dois t'appeler ? Papa ? Paps ? » ajouta-t-il dans la foulée, un sourire aux lèvres, une manière de le taquiner tout en mettant les pieds dans le plat. Noah aussi avait sa dose de rebondissements ces derniers temps et Milo n'en avait pas su plus à la suite de son coup de fil il y a quelques semaines maintenant, cela avait dû bouger depuis. Milo était toute ouïe.




something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyMer 24 Mar - 23:13



25 Février 2021

here we go again.

La surprise passée de voir mon vieil ami débarquer chez moi à l’improviste, l’inquiétude me gagne rapidement. Milo est basé à Sydney et il ne pose que très rarement les pieds à Brisbane. Quelque chose est arrivé, j’en suis presque sûr. Il ne tarde d’ailleurs pas à confirmer cette idée en m’apprenant que sa fille, la délicate petite Lou, est à l'hôpital. Renversée par une voiture. La vie est parfois une sacrée connasse. Je secoue la tête, incrédule. Je prie aussi intérieurement qu’elle va bien. . « L'opération s'est bien passée » me rassure t-il en s’installant dans le canapé à mes côtés. « Mais le mec l'a pas loupé. Je te jure si je trouve qui c'est, je serai capable de le tuer. » Dieu sait que je le crois sur parole. J’ai partagé bien des opérations avec Milo et je sais de quoi il est capable. D’autant plus qu’il s’agit ici de sa fille. « Je t’aiderais au besoin. Tu sais que tu peux toujours compter sur moi » je clame en lui donnant une tape sur l’épaule. Je ne peux m’empêcher de penser au Club. Je sais que les emmerdes de Milo ont toutes rapport avec ces vermines. Il balaye rapidement mes doutes en secouant la tête. « Non, non. Je pense que c'était un accident, je t'avoue que je suis pas tranquille d'être dans le coin mais je ne pouvais pas attendre à Sydney, sans savoir. » Je hoche la tête avant de reprendre une gorgée de scotch. L’alcool me détend et ma mâchoire se décrispe. « Quelle gendre d’enflure peut renverser une gamine et se barrer ? » Je pense que nous n’aurons jamais la réponse à cette question. Il vaut mieux d’ailleurs pour l’enflure en question.

Odin revient prendre place sur le tapis, l’air penaud. Il faut dire que la tension est palpable dans cette pièce. J’en rajoute une couche en évoquant Zoey, mais je comprends rapidement que mon ami n’a pas envie de s’étendre sur le sujet. Je sais à quel point leur histoire est complexe. Milo s’était enfui dans le simple but de les protéger, mais il ne pouvait pas lui avouer la vérité. Il n’y avait en soi rien à dire de plus. De plus, je ne suis pas doué pour donner des conseils au sujet des relations amoureuses. Il faut dire garder une femme n’était pas mon fort. Loin d’être un don juan, j’ai néanmoins du mal à me poser sérieusement. Les femmes me lassent très vite. J’ai besoin de piment dans ma vie, de surprise. Pas d’une routine ennuyeuse. Milo me tire de mes pensées d’un coup de coude. « J'suis pas venu pour t'étaler mes problèmes, mais plutôt que tu changes mes idées avec les tiens. » me dit-il. Je fais rouler ma tête sur le côté pour lui jeter un regard en coin. Un sourire des plus ironiques s’étalent sur mes lèvres. Il risque d’être servi. « Comment je dois t'appeler ? » me demande-t-il.  « Papa ? Paps ? » J’éclate de rire. Ce nouveau titre me semble encore irréel. J’ai du mal à croire qu’un petit être sur cette terre peut m’appeler Papa mais ce n’est pas pour me déplaire. « Bordel, comment a-t-elle pu me cacher ça autant de temps ? » Je fais évidemment référence à Maxine, mon - ancienne - meilleure amie et ex, également. Brisbane a beau être une grande ville, les nouvelles vont vite, et je n’en reviens toujours pas de ne jamais avoir été mis au courant de l’existence de Kaden.

« Il m'appellera comme il veut. » je lâche en haussant les épaules. « Enfin, si Maxine me laisse vivre assez longtemps avant que je le rencontre. » je plaisante. Je connais bien la Hamilton et il ne fait aucun doute qu’elle ne m’accueillera pas à bras ouverts le jour où je me pointerai pour rencontrer mon fils. « Il faudra que tu me donnes quelques astuces » je lui demande avant de terminer mon verre d’un trait. « Je suis pas sûr de savoir comment on fait pour être père. » Y avait-il seulement un mode d’emploi ? Rien n’était moins sûr. Toutefois j’étais prêt à assumer cette nouvelle responsabilité. Je voulais être un vrai père pour ce petit et rattraper le temps perdu. Je me plais à m’imaginer l’emmener jouer au foot ou  partir en balade à vélo. Je me vois être un modèle pour lui. « Encore faudrait-il que sa mère me laisse endosser ce rôle. » je dis à haute voix, perdu dans mes pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyJeu 25 Mar - 12:07



here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Milo n'était pas revenu sur Brisbane pour le plaisir. Il avait évité cette ville pendant des années, ce n'était pas pour rien. Son père l'avait embarqué dans une histoire qui lui avait coûté beaucoup de sacrifices. Toutefois, il n'avait pas hésité une seconde à revenir lorsqu'il avait appris pour l'accident de Lou. Certes, c'était risqué mais il ne se voyait pas poireauter à Sydney sans en savoir plus. Alors oui, débarquer ici, ça voulait dire risquer de croiser Mitchell, risquer de revoir Zoey après toutes ces années, et sérieusement, il ne savait pas qui il n'avait pas envie de croiser le plus... Il risquait sa vie autant avec l'un qu'avec l'autre. D'ailleurs, la confrontation avec Zoey avait été déchirante, elle ne comprenait rien à ce qui se passait, son retour était incompréhensible et le métisse ne pouvait rien expliquer... Son coeur était déchiré de la voir aussi perturbée de son retour mais le militaire ne pouvait rien dire pour sa sécurité, et celle de Lou...

A côté de Noah, Milo lui partagea ses inquiétudes pour Lou. Il serait capable de tuer l'homme qui a fait cet accident, et en plus de ça, a fait un délit de fuite... « Je t’aiderais au besoin. Tu sais que tu peux toujours compter sur moi » Son frère d'armes lui tapota sur l'épaule en guise de soutien, mais Milo ne voulait mêler personne à toute cette histoire... Encore une fois, il était probablement seul dans ce merdier sans vraiment savoir quoi faire. Milo secouait la tête, venant porter son verre à sa bouche, ce poison arrivait à le calmer doucement car reparler de tout ça lui remuait un peu l'estomac.  « Quelle gendre d’enflure peut renverser une gamine et se barrer ? » Milo haussa les sourcils, aussi perdu que Noah.  « Un connard ? Un mec sans assurance ? Ou sans âme... Va t'en savoir ! » s'exclama-t-il un peu plus vif qu'auparavant, repenser à ce mec le rendait fou, mais il tentait de garder son calme. Il confia très vite être ici pour aussi prendre des nouvelles du nouveau père face à lui. Cela ne devait pas être facile de découvrir que l'on était père, sorti de nul part... « Bordel, comment a-t-elle pu me cacher ça autant de temps ? » Un rire ironique s'échappa de ses lèvres, Milo regardait face à lui en se disant qu'il n'avait pas réellement le droit de juger cette situation. « Convaincue que tu serais un boulet... » dit-il afin de dédramatiser la situation, une boutade un peu cinglante mais Milo n'en pensait pas un mot, les deux hommes aimaient juste se taquiner, et malgré le temps passé sans se voir, ce jeu entre eux ne cesserait jamais... « Non, sans rire, il a quel âge ? » finit-il par demander, un peu plus sérieusement. « Il m'appellera comme il veut. Enfin, si Maxine me laisse vivre assez longtemps avant que je le rencontre. » Milo hochait doucement la tête, un sourire au coin des lèvres à cause de cette dernière remarque. Il avait cru comprendre que cette femme avait un sacré caractère... « Il faudra que tu me donnes quelques astuces. Je suis pas sûr de savoir comment on fait pour être père. » Milo tourna alors sa tête pour le regarder, la bouche entrouverte, étonné qu'il lui dise ça. « Tu me demandes à moi des conseils pour être père ? Il t'a tapé fort ton verre ou quoi ? » se mit-il à dire avant de pouffer de rire. « Je ne suis clairement pas le père que j'aurais aimé être. » confia-t-il alors sur un ton moins léger, plus solennel, repensant alors à Lou. Il avait été absent, du moins aux yeux de Zoey, aux yeux de Lou, Milo n'avait jamais été là, agissant simplement dans l'ombre... « Encore faudrait-il que sa mère me laisse endosser ce rôle. » Noah n'était pas dans une position facile non plus. « A nous deux, on pourrait monter un club des pères désespérés, qu'en dis-tu ? » finit-il par dire pour ironiser la situation, alors qu'à son tour, il finit son verre d'un trait. Milo regarda alors Noah d'un air dépité, mais complice car au fond, le militaire comprenait aussi la situation dans laquelle Noah se trouvait. C'était délicat, c'était un mélange d'émotions difficile à contenir, et à gérer...




something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyVen 26 Mar - 21:01



25 Février 2021

here we go again.

Dans le confort de mon salon, assis dans mon vieux canapé en cuir au côté de mon ami, mon frère d’armes, je me perds dans mes pensées. Je contemple, l’air absent, le fond de mon verre. Qu’avions nous donc fait à la vie pour qu’elle se comporte comme une chienne avec nous ? Je menais une existence tranquille, partageant mon temps entre le vignoble, un peu de sport, des promenades avec Odin et des sorties entre amis. En quelques semaines, c’est comme si tout avait basculé. Ma nouvelle paternité m’avait plongée dans une humeur morose. J’étais heureux d'apprendre à avoir un fils mais l’idée que cet enfant ait pu grandir pendant douze années sans repère paternel me rendait malade. J’avais l’impression d’avoir échoué quelque part et de ne pas avoir assumé mes responsabilités. Un terrible constat pour un homme qui mettait un point d’honneur à tenir ses engagements. Une nouvelle gorgée de scotch m’aide à me détendre. J’écoute Milo pester contre celui qui a fait du mal à sa fille. « Un connard ? Un mec sans assurance ? Ou sans âme... Va t'en savoir ! » clame-t-il avec véhémence. Comment lui reprocher d’être en colère ? Même si je sais être père depuis peu, je serais fou de rage d’apprendre qu’une enflure aurait touché ne serait-ce qu’un cheveu de mon fils.

Mon ami prend d’ailleurs plaisir à me demander s’il doit désormais m’appeler autrement que par mon prénom. Je laisse échapper un rire mais je ne prends pas la peine de lui répondre. Je crois que je ne le sais même pas moi-même. Est ce que je mérite vraiment le titre de père ? Je n’en suis pas si sûr. Je m’interroge d’ailleurs à voix haute, me demandant comment Maxine a-t-elle bien pu faire pour me cacher cela autant de temps. « Convaincue que tu serais un boulet... » me lance Milo avec un sourire ironique. Je ne peux me retenir de m’esclaffer. Mon vieux frère avait toujours le don de me faire rire dans n’importe quelle situation, même les pires. « Merci mec » je lui dit en entrechoquant mon verre au sien. « Tu as toujours les bons mots ! » je déclare avec un sourire en coin. Je crois qu'on n'aura jamais fini de se chahuter lui et moi. C’est comme si nous avions toujours vingt ans. Le ton de Milo se fait plus sérieux lorsqu’il me demande : « Non, sans rire, il a quel âge ? » Je fronce les sourcils. L'âge de ce petit me rappelle une fois de plus le temps passé sans connaître son existence. « Douze ans. Il va en avoir treize. » je soupire, jugeant que j’ai raté beaucoup trop de choses.

Mon regard s’illumine soudain. « D’ailleurs, tu veux connaître la meilleure ? » je demande à Milo, faisant mine d’instaurer un peu de suspens. Je ne tiens pas longtemps face à son air incrédule et déclare : « Il m’a demandé de venir à son anniversaire… Chez Maxine. » Je ris à gorge déployée, cette fois çi de bon cœur. « Je pense que je suis un homme mort. » L’idée de poser les pieds dans la maison d’Hamilton me laisse hilare. Je n’oublie pas que la dernière fois qu’on s’est vu, elle faisait brûler mes affaires dans son jardin parce qu’elle était en colère contre moi. Rien que d’imaginer ce qu’elle pourrait me faire en renvoyant ma tronche me rend jovial. A croire que je suis un peu maso. Mais je connais trop Max pour savoir que ce comportement n’est un fait que l’expression de ses sentiments. Si elle me haïssait vraiment, elle se contenterait de m’ignorer, je le sais.

Sans réfléchir, j’implore mon ami de me donner quelques conseils concernant la paternité. Je ne sais pas si c’est l’alcool qui me retire ma capacité de réflexion ou simplement mes soucis qui m’empêchent de penser correctement mais Milo ne se retient pas de pouffer. « Tu me demandes, à moi, des conseils pour être père ? Il t'a tapé fort ton verre ou quoi ? Je ricane à mon tour en observant le niveau de liquide de la bouteille de scotch, qui a fameusement baissé. « Oublies ça, je crois que je commence à être bourrée » je déclare en finissant le fond de scotch d’un trait. Et tant mieux dans un sens, l’alcool nous aidait à avaler la pilule un peu mieux. « Je ne suis clairement pas le père que j'aurais aimé être. » Je nous remplis une nouvelle fois nos verres, autant ne pas s’arrêter sur cette bonne lancée. « Et je ne pourrais jamais être le père que je veux être. » je conclus d’un soupir. Milo surenchérit immédiatement : « A nous deux, on pourrait monter un club des pères désespérés, qu'en dis-tu ? » J’hausse un sourcil face à cette idée. Je tire mon stylo de ma poche, qui ne me quitte jamais et le lève dans une expression faussement triomphante. « On signe où ? » je demande en éclatant de rire.

Malgré tous nos soucis, nous arrivions encore à en rire, et je trouvais ça franchement beau. Nous étions tous les deux désemparés et traversions une période de nos vies compliquées et pourtant nous étions toujours là, à faire un trait d’humour sur des situations que nous n’aurions jamais envisagées vingt ans plus tôt alors que nous n’étions que deux jeunes militaires encore fougueux et insouciants. « Tu me manques parfois, mec » je lâche. Il n’y avait bien qu’avec Milo que j’arrivais à mettre des mots sur mes émotions. Avec toute autre personne, j'étais plutôt maladroit et je n'exprimais que très rarement mes sentiments. « Je crois même que l’armée me manque ! » C’était surtout mes camarades de l’armée qui me manquaient, l’esprit de camaraderie et ne jamais être seul.


Dernière édition par Noah Lehmann le Dim 28 Mar - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptySam 27 Mar - 12:09



here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Parler de l'accident de Lou l'énervait d'autant plus, il se sentait impuissant face à la situation et le militaire avait horreur de ça. Alors, il mit vite court à cette discussion. Maintenant, Noah savait pourquoi Milo était là, et il le tiendrait au courant de l'état de sa fille, et aussi, probablement de l'évolution de sa relation avec Zoey qui était encore tendue, et c'était tout à fait normal... En attendant, Milo voulait en savoir plus sur l'état d'esprit de Noah, il avait appris qu'il était père d'un jeune garçon, c'était une sacrée nouvelle. Le métisse ne put s'empêcher d'envoyer une boutade, une manière de détendre l'atmosphère car entre ses problèmes et les siens, ça faisait beaucoup à digérer. « Merci mec. Tu as toujours les bons mots ! » Milo se mit à rire, il rigolait, il n'était clairement pas là pour enfoncer le clou. Milo était venu pour prendre de ses nouvelles, pour profiter d'être sur Brisbane pour savoir comment il gérait la situation.  « Douze ans. Il va en avoir treize. » Milo fit un "wow" avec sa bouche, portant son verre à sa bouche. C'était quand même fou.  « Treize, tu dis. Putain mec, c'est toi qui aurais pu me donner des conseils paternels ! » dit-il faisant les calculs dans sa tête, Lou allait avoir onze ans à la fin de l'année, si Noah avait été mis au courant de sa paternité, il aurait plus à même de conseiller son ami. Milo secouait la tête, encore sous le choc de cette information. « D’ailleurs, tu veux connaître la meilleure ? » Il attira son attention, Milo fit un signe de tête pour lui dire d'envoyer la bombe. « Il m’a demandé de venir à son anniversaire… Chez Maxine. » Les sourcils du militaire se froncèrent, il n'enviait pas vraiment la position qu'avait Noah maintenant. Pourtant, le blond se mit à rire, de manière probablement très ironique. « Je pense que je suis un homme mort. » Milo eut une grimace à ces mots. « Tu vas y aller ? » demanda-t-il alors, car rien était sûr, c'était un sacré merdier tout ça. Il fallait quand même avoir un courage monstre pour venir toquer à la porte de son ex pour venir rencontrer son fils. Bizarrement, ce sentiment lui était familier...

Concernant les conseils de paternité, Milo n'était clairement pas le mieux placé et Noah devait s'en douter. « Oublies ça, je crois que je commence à être bourrée » Milo se mit à rire en finissant son verre, ses pensées n'étaient plus claires. « Et je ne pourrais jamais être le père que je veux être. » Milo soupira car il se rendit compte que les deux hommes, autant son ami que lui, étaient en train de vivre quelque chose qu'ils n'avaient pas demandé. « C'est dur de ne pas avoir son destin entre les mains. » conclut-il, un soupir s'échappa entre ses lèvres mais ses yeux pétillèrent quand Noah les resservit alors dans la foulée. Cela ne lui ferait pas de mal. « On signe où ? » Il hocha de la tête, un rire au fond de la gorge, Milo vivait mal cette situation mais ce n'était pas comme s'il avait le choix... Peut-être que Noah réussirait à reprendre le contrôle de sa vie. Un moment de calme, les deux faisaient le bilan de leur vie, et ce n'était pas terrible. « Tu me manques parfois, mec » Mila tourna la tête pour regarder, l'interrogeant du regard. « Je crois même que l’armée me manque ! » Milo secoua alors la tête. « Arrête tes conneries, Lehmann. Ton poison est en train de te taper fort là ! » lâcha-t-il pour rendre ce moment beaucoup moins touchant qu'il aurait pu l'être. Milo savait parfaitement que la décision qu'il avait prise concernant sa retraite anticipée, et la reprise du domaine familial n'avait pas été prise à la légère. « Tu sais que tu pourras toujours compter sur moi. La preuve... » reprit-il alors pour paraître moins abrupt qu'auparavant : « Je suis en train de risquer ma vie pour savoir comment tu vas. » finit-elle en levant son verre pour y boire une gorgée, faisant référence au Club, à Mitchell, au moindre coin de rue où il pourrait juste se faire tuer. Mais les nouvelles de Nel le rassuraient sur le fait qu'il pouvait être plus tranquille que d'habitude, du moins il l'espérait... « Comment il s'appelle ton gamin déjà ? » demanda-t-il par curiosité. « J'espère qu'il a pas pris tes traits parce que bordel, je le plains. » ajouta-t-il pour déconner, un sourire au coin des lèvres, c'était toujours mieux de détendre l'atmosphère, toutes ces histoires le rendaient nerveux...




something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyMar 6 Avr - 20:34



25 Février 2021

here we go again.

Parler enfants et paternité était une chose nouvelle  pour moi. C’était à se demander si j’était seulement fait pour ça.  J’avais beau être en âge d’être père, et ce depuis bien longtemps, je ne m’était jamais posé assez longtemps avec une femme pour envisager fonder une famille. Je m’y étais presque résigné : cette vie n’était peut-être pas pour moi. Le destin avait probablement tracé un chemin un peu différent pour ma personne. Mais voilà qu’il m’offrait un fils, presque adolescent et comme sorti de nulle part. Le destin, quel emmerdeur. Je n’en avais d’ailleurs fait part à personne, Milo était le premier au courant. Peu doué pour les mots, je ne savais pas réellement comment annoncer cette folle nouvelle. Cela me faisait du bien d’en parler à quelqu’un. Lorsque j'apprends à mon ami que ma descendance est d’ailleurs âgée de bientôt treize ans, il ne cache pas sa surprise.  « Treize, tu dis. Putain mec, c'est toi qui aurais pu me donner des conseils paternels ! » Je ne peux m’empêcher de retenir un soupir. Serais-je seulement un bon père un jour pour donner des conseils à qui que ce soit ? L’avenir me le dira. « Attendons de voir si je m’en sors, maintenant, peut-être qu’après je te donnerais quelques tuyaux. » je déclare en lui lançant un clin d'œil.

Je lui apprends que le petit m’a également convié à son anniversaire, qui se déroulera évidemment chez mon ex, Maxine. Autrement dit, y aller se résumait à se jeter dans le gueule du loup, sauf qu’ici le loup prenait l’apparence d’ une jolie blonde aux yeux verts. « Tu vas y allez ?  » me demande-t-il du tac au tac. Je fais mine de réfléchir bien que je savais très bien ce que j’allais lui répondre. Même si cette journée se relevait plus de la mission suicide que du chouette goûter d’anniversaire, je ne pouvais pas resister à l’idée de rencontrer mon fils. Et l’idée de le décevoir, une fois de plus, me rendrait malade. « Bien sûr que je vais y aller !  » j’affirme, sûr de moi. « Ce gamin a mis toute son énergie pour me trouver sans mettre au courant Maxine, rien que pour ça je dois le féliciter en personne. » Cacher quelque chose à Hamilton relevait en effet de l’exploit. Ce petit avait l’air d’être malin. Je ne peux m’empêcher de penser qu’il tient cela de moi, en partie. « Et puis ça à l’air de lui tenir à coeur, hors de question de le décevoir.  » je conclus d’une voix plus grave, le regard perdu dans le fond de mon verre.

Mon regard perdu dans le liquide ambré, je dois me rendre à l’évidence : je suis bourré. Je ne compte pas les verres que j’ai bu depuis l’arrivée de Milo mais je les sens. La tête me tourne un peu et les paroles jaillissent de ma bouche sans même être validées par mon cerveau. Je me laisse même devenir sentimental, ce qui donne tout le loisir à mon ami de se foutre ouvertement de ma gueule lorsque je lui dis qu’il me manque par moment. « Arrête tes conneries, Lehmann. Ton poison est en train de te taper fort là ! » me somme-t-il en secouant la tête. Je renverse ma tête vers l’arrière. Ouais, il m’a tapé fort celui-là c'est vrai. Ou alors c’est ce nouveau délire de paternité qui me rend fleur bleue, je ne sais pas. Ma tête tourne et je sens des fourmis dans mes jambes. « Tu sais que tu pourras toujours compter sur moi. La preuve... » m’informe Milo. Je lui jette un coup d’œil en attendant qu’il termine sa phrase. « Je suis en train de risquer ma vie pour savoir comment tu vas. » Je ne peux m’empêcher de lui jeter un coussin en pleine face. « Toi aussi tu joues le sentimental, dis moi ! » je lui dis en riant. Mais je ris jaune, j’ai totalement conscience des risques que prends Milo en venant ici. Dans l’idée de lui changer les idées et de lui faire penser un peu à autre chose, je fais exprès de ne pas relever sa dernière phrase.

Je termine une nouvelle fois mon verre d’un trait. Probablement la fois de trop, je sens que cette gorgée ne passe pas. Elle reste comme coincée au fond de ma gorge, le liquide brûlant l'œsophage comme si je venais d’avaler de l’essence. Je me lève d’un bond avec une furieuse envie de vomir. Hors de question de l’avouer à Milo, ça lui donnerait une bonne raison de se foutre de ma gueule à vie. « Je reviens, je vais couler un bronze. » je mens en me dirigeant vers la salle de bain. L’alcool s’évacue en faisant le chemin inverse, je me passe un peu d’eau sur le visage et redescends pour me servir un verre de soda bien frais, que je descends d’une traite.

Je retourne au salon pour m’affaler de nouveau à côté de mon ami dans mon vieux canapé en cuir. « Me revoilà » j’annonce l’air de rien. Je regarde la bouteille de scotch sans me resservir cette fois-ci, je pense que j’ai ma dose. La dernière fois que l’alcool m’a fait vomir, je devais probablement avoir seize ans, quelque chose dans le genre. Rien ne tournait rond en ce moment. Milo me tire de mes pensées en me demandant : « Comment il s'appelle ton gamin déjà ? » « Kaden » je lui réponds immédiatement alors qu’un frisson me parcourt l’échine. Ces deux syllabes faisaient jaillir en moi toutes sortes de sentiments. Je n’ai néanmoins pas le temps d’y penser plus longtemps car mon pote me vanne dans la foulée. « J'espère qu'il a pas pris tes traits parce que bordel, je le plains. » Je lève les yeux aux ciels et me marrant. « Allez, sois honnête, s’il me ressemble tu aurais trop peur qu’il drague ta gamine dans quelques années… » je commence avec un sourire un coin. « Et qu’elle tombe sous le charme d’un tel visage. » je finis en tournant ma tête vers lui, les yeux un peu plissés et me mordant la lèvre dans une expression qui se voulait séductrice mais qui était totalement ridicule.

Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyJeu 8 Avr - 16:43



here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Milo était papa depuis 2010 et pourtant, il n’avait jamais pu exercer ses droits paternels. Dans cette histoire, Noah aurait pu lui être utilise dans le passé mais lui aussi se retrouvait dans une drôle de situation. De ce qu’il avait compris, son ex meilleure amie avec qui il avait eu une relation lui avait caché sa grossesse et aujourd’hui le blond se retrouvait à apprendre qu’il était père d’un gamin de treize ans. Le métisse le regardait assez abasourdi par cette histoire.  « Attendons de voir si je m’en sors, maintenant, peut-être qu’après je te donnerais quelques tuyaux. » Noah lui fit un clin d’œil, et Milo eut un petit sourire en coin. « Avec plaisir » répondit-il en portant son verre à sa bouche. Il souhaitait que ça se passe bien pour Noah, même s’il doutait que cela soit le cas, vu ce qu’il lui disait sur son ex. Elle semblait avoir un tempérament de feu, en plus d’être rancunière. Apparemment, Noah était invité à l’anniversaire du gamin, et Noah semblait perplexe à l’idée de s’y rendre.  « Bien sûr que je vais y aller !  » Et bien, Noah semblait déterminé.  « Ce gamin a mis toute son énergie pour me trouver sans mettre au courant Maxine, rien que pour ça je dois le féliciter en personne. » Noah n’avait pas tort sur ce point. « Et puis ça à l’air de lui tenir à cœur, hors de question de le décevoir.  » « Donc il est au courant que tu n’as jamais voulu l’abandonner volontairement ? » demanda-t-il, intrigué. Milo était perdu dans cette histoire, Maxine avait caché sa grossesse, mais le gamin avait réussi à le retrouver. Cela signifiait bien qu’il ne lui en voulait pas, et qu’il voulait connaître son père. Peut-être que Maxine allait s’énerver mais dans l’histoire, au final, c’était elle qui était en tort. Ce n’était tellement pas bienveillant de cacher la paternité de son enfant, cela pouvait faire des dégâts…

Noah semblait complètement paumé, et en le voyant vaciller avec sa tête, Milo se disait qu’il avait bien fait de venir ici. Noah se redressa et lui lança un coussin qu’il rattrapa au vol :  « Toi aussi tu joues le sentimental, dis moi ! » Milo secoua la tête retroussant ses lèvres dans une grimace idiote. « Tu ne serais rien sans moi Lehmann. » conclut-il avec un clin d’œil. Milo faisait tourner le fond du liquide dans son verre, il s’était légèrement redressé pour appuyer ses coudes sur ses genoux, il leva la tête soudainement quand Noah se leva d’un seul coup.  « Je reviens, je vais couler un bronze. »  Milo fronça les sourcils en le regardant partir.

« Me revoilà » Milo lui offrit une œillade, regard suspect : « Ca va ? » demanda-t-il alors que le blond avait un teint blafard. Milo était encore avec son verre à la main, et il finit par interroger Noah sur son fils :  « Kaden » Il acquiesça d’un signe de tête, « Dire que j’aurais pu faire un parrain exceptionnel. » commenta-t-il sur le ton de l’humour, car il était évident que Noah lui aurait demandé d’en être le parrain, pas vrai ?   « Allez, sois honnête, s’il me ressemble tu aurais trop peur qu’il drague ta gamine dans quelques années… -   Et qu’elle tombe sous le charme d’un tel visage. »  Milo tourna la tête pour le regarder, et se mit les doigts dans la bouche pour mimer un vomissement. « Beurk. » lâcha-t-il en secouant la tête pour se retirer cette image. « Mais quelle horreur ! » ajouta-t-il, il ne préférait même pas imaginer ça, elle n’avait que dix ans. « On est quand même deux pères en carton. » finit-il par dire réalisant que ni l’un ni l’autre n’avait réussi un brillant parcours de côté-là. Il posa son verre sur la table basse en venant s’enfouir à nouveau dans le canapé.




something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Noah Lehmann
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : ses amis les plus proches l'affublent souvent d'un petit « no» affectueux
STATUT : célibataire, il espère un jour trouver celle qu'il jugera digne de lui passer la bague au doigt
MÉTIER : ancien militaire, il est à la tête d'un établissement vinicole qu'il a hérité de son père
LOGEMENT : 72 Agnes Street, l'ancienne maison de ses parents
le bruit de mon silence en dit long
POSTS : 130 POINTS : 400

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a toujours son carnet sur lui, dans lequel il écrit ses pensées ou ses mémoires • on peut souvent le voir au club de jazz, où il aime trainer • il possède un chien, Odin, un rottweiler attachant mais un peu attardé • il porte toujours sa chevalière aux armoiries de sa famille • vrai food & wine addict, il déteste pourtant le sucré • il porte peu de couleurs, préférant toujours les tons neutres • c’est un féru de voyage • éternel célibataire, il cherche celle avec LE grain de folie qu’il le fera chavirer • il aspire à créer sa propre entreprise
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : miloah #1 - maxine #1 - bryn #1 - dani #1 - rhea #1


RPs EN ATTENTE : maighread - theo
RPs TERMINÉS : here we go again  ● miloah #1 Erqo
AVATAR : Chad Michael Murray
DC : la croqueuse de diamant, jade
PSEUDO : tawny
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37386-le-bruit-de-mon-silence-en-dit-long-o-noah https://www.30yearsstillyoung.com/t37545-noah-o-take-me-back-cause-i-wanna-stay

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptySam 10 Avr - 23:15



25 Février 2021

here we go again.

Milo semble perdu lorsque je tente de lui expliquer l’histoire de ma paternité, il faut dire qu’il y avait de quoi être troublé par tous ces rebondissements. En effet, avant d’être mon ex, Maxine avait d’abord été ma meilleure amie. Nous nous connaissions depuis l’enfance et nous avions grandi ensemble. Notre relation était forte, je la croyais indéfectible. Jusqu'à ce que l’amour s’en mêle. J’aurais dû me douter à l’époque qu’il n’y avait rien de bon à tomber amoureux de sa meilleure amie. Mais je n’étais pas assez mature pour arriver à cette réflexion. Je me retrouvais donc désormais père d’un gamin de treize ans dont j’ignorais tout et avec une meilleure amie qui aurait préféré que je ne refasse pas surface dans sa vie de la sorte. Un sacré bordel. L’alcool m’aidait à faire passer la pilule. Milo aussi. Sa présence était une bénédiction, un phare dans la nuit. Grâce à lui j’arrivais à me raisonner un peu et à me dire qu’il y avait bien pire sur cette Terre que la situation que je vivais actuellement. Mon fils était en bonne santé, ce qui n’était pas le cas de Lou, ce qui inquiétait mon ami. Je me sens un peu stupide de ressasser mes problèmes alors que lui était entrain de traverser quelques choses de probablement bien plus grave. Toutefois, il ne semblait pas m’en vouloir, au contraire, il cherchait même à dénouer les nœuds, pourtant bien serrés, de cette histoire. « Donc il est au courant que tu n’as jamais voulu l’abandonner volontairement ? » me demande-t-il en fronçant les sourcils. J’hoche la tête. « C’est à croire que oui. Je ne sais pas ce que Max a pu lui dire sur mon sujet, mais soit elle a été plutôt gentille à mon sujet soit c’est enfant n’est pas rancunier. » Je hausse les épaules. « Tant mieux, je n’aurais pas à supporter d’endosser le rôle du père indigne. Et je n’aurais pas non plus à lui avouer que c’est sa mère qui lui a caché mon existence. Et vice-versa. » je lui dis en reprenant une gorgée de scotch. Même si au fond de moi j’en voulais à Maxine de m’avoir caché l’existence de Kaden, jamais je ne voudrais créer un conflit entre elle et son fils, elle ne le méritait pas.

« Tu ne serais rien sans moi Lehmann. » finit par balancer Milo alors j’étais en train de le taquiner. Je ne lui ferais pas le plaisir de l’avouer, mais c’est vrai que ce mec faisait partie de mes piliers. Lors de missions pour la RAN il avait couvert plus d’une fois mes arrières. Et même après avoir raccroché, il les couvrait encore d’une autre manière. Il avait toujours été là pour moi dans les bons comme dans les mauvais moments. Pour fêter une simple promotion ou lors de la tentative de suicide de ma soeur. « Et toi alors ? Que ferais tu si je n’existais pas ? » je finis par lui demander en haussant un sourcil, l’air amusé. Je n’ai toutefois pas le temps de plaisanter plus, l’alcool me monte fortement à la tête et je me sens d’un coup nauséeux. Je prétexte un mensonge pour m’éclipser en douce et reviens rapidement, le teint blafard et la gorge sèche. « Ça va ? » m’interroge-t-il en me dévisageant. Je hausse les épaules. « J’ai un peu forcé sur le scotch » je grommelle de façon presque inaudible.

Je reprends ma place au côté de Milo et la discussion reprend autour de mon fils. « Dire que j’aurais pu faire un parrain exceptionnel. » Je lui jette un coup d'œil. « Le meilleure même ! » je m’exclame sans une once d’ironie, pour le coup. Nous étions tous les deux des hommes bien, évidemment que nous aurions fait des pères, des parrains ou des oncles exceptionnels. Mais la vie nous avait réservé tout autre chose. Quelle chienne. Il ne tenait peut-être qu’à nous de tout tenter pour renverser la chance de notre côté. « Il n’est jamais trop tard d’ailleurs… » je lance avec un éclair de malice au fond des yeux. « Une fois que j’aurais les papiers pour être officiellement le père de ce gamin, j’aurais bien une case à remplir concernant le parrain. » je lui dis, nonchalamment. C’était ma manière à moi de lui proposer la chose. Il n’avait peut-être pas besoin de ça, il avait déjà du mal à être présent pour sa fille, alors pour un potentiel filleul… Mais c’était une action que je jugeais plus symbolique qu’autre chose. Qui sait, peut-être un jour aurons-nous l’occasion de réellement profiter de nos enfants comme deux pères normaux.

Je me sens encore groggy à cause de l’alcool, mais les effets se dissipent lentement. Je retrouve peu à peu, mais non sans mal, l’usage de mon cerveau. Lorsque je plaisante sur une hypothétique relation future entre nos deux gosses, mon ami fait mine d’être dégouté. Je ris face à son expression écoeurée. finit-il par lâcher dans un soupir. « Tâchons de ne pas perdre espoir. » je tente de le motiver. « Nous aurons probablement un jour où nous pourrons nous rattraper ! » J’espère d’ailleurs que ce jour ne tardera pas trop à arriver… Pour moi, il suffisait au final, de simplement faire entendre raison à Max. Chose peu aisée, mais pas insurmontable. Pour Milo, c’était tout autre chose. Quand on avait des problèmes avec le Club, on en avait en général pour un bon moment. Mes paroles dépassant mes pensées, je ne peux m’empêcher de l’interroger : « Tu en es où d’ailleurs avec tes emmerdes ? Le Club, Mitchell… Ils décideraient pas de te foutre un peu la paix ? » J’estimais que mon ami avait déjà eu assez à payer les frais des erreurs du passé, qui n’étaient d’autant plus pas les siennes.



NOAH
le bruit de mon silence en dit long, sentiments grandissants figeant l'ego, prison de mots, absence de compliments on s’oublie pour ne plus s’aimer, cherche la perfection pour fuir la réalité. le vrai problème, c’est qu’à chaque fois c’est le même problème »

©️️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Milo Wilson
Milo Wilson
le soldat égaré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 yo. (1er août 1981)
SURNOM : milo, c'est suffisant.
STATUT : forever alone.
MÉTIER : amiral pour la royal navy, fusilier marin du porte-hélicoptère nommé "tonnerre", spécialité : parachutisme.
LOGEMENT : un pied à terre à sydney pour éviter la mort à brisbane, mais il vient de prendre une location (villa) à bayside mais si vous le cherchez il est probablement sur le Gina, le voilier familial à la Marina.
here we go again  ● miloah #1 Tumblr_p4xxiqj5NL1qcl750o10_250
POSTS : 4511 POINTS : 620

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : est polyglotte (français, anglais, italien) ≈ il possède une ducati xdiavel noire et rouge ≈ passionné des bateaux, il faisait des maquettes quand il était enfant ≈ très proche de sa soeur & de son frère malgré son secret ≈ son père a été tué en 2010 par le club mais seuls lui & sa mère savent la vérité ≈ a abandonné sa petite amie alors qu'elle était enceinte en 2010 mais n'a jamais cessé de s'occuper d'elles à distance ≈ est revenu à brisbane en février 2021
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
here we go again  ● miloah #1 Zp2s
THE WILSONS #1 « while all deception requires secrecy, all secrecy is not meant to deceive. »
here we go again  ● miloah #1 Vcku
MILOEY #2 & #3 « the saddest part in life is saying goodbye to someone you wish to spend your lifetime with. »
here we go again  ● miloah #1 1aii
LES BROS cian #1 (fb)&#2+ thomas #1 + CTM « it's funny because you meet these people and they make you laugh and they give you hope and they make you realize that there is so much more to life and when you're with them you forget how empty you felt before. »
here we go again  ● miloah #1 Original
MILOAH #1 « when i was lost, i saw a guy, a guy to whom i called my bestfriend i think he saved me when i thought it would end... i'm so glad for my friends, they are the ones who really care trying to make me laugh when i shed tears. »
here we go again  ● miloah #1 Ikj5
LOU THOMSON « you can't see my heart bleeding, you're the one who makes my heart glow, and i'll always be here for you even though you doubt it. »


RPs EN ATTENTE : katherine (ua) #2
RPs TERMINÉS : miloey #1 - sofia #1
AVATAR : jesse fcking handsome williams.
CRÉDITS : halamshiral (avatar).
DC : joy, la warrior princess.
INSCRIT LE : 07/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36744-milo-scars-have-the-strange-power-to-remind-us-that-our-past-is-real https://www.30yearsstillyoung.com/t36810-milo-midnight-sky

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 EmptyDim 11 Avr - 13:11



here we go again -- @Noah Lehmann  here we go again  ● miloah #1 2541781956   

25 février 2021. Milo se rendait compte qu’il n’était pas le seul à vivre une drôle d’histoire. Même si pour le militaire c’était plus une question de vie ou de mort entre sa fille à l’hôpital, mais aussi la clé de Damoclès au-dessus de la tête avec cette menace qui planait sur sa famille. Ecouter les problèmes de Noah le faisaient réfléchir aussi à sa propre paternité, les deux amis n’avaient pas pu assumer leur rôle comme ils l’auraient souhaité. Le métisse regardait Noah, et il voyait bien qu’il était chamboulé par cette nouvelle, et il y avait de quoi ! Apprendre qu’on était père alors que le gamin avait déjà treize ans, c’était une sacrée nouvelle. Milo tentait d’en savoir plus sur son fils, et savoir comment Noah allait gérer tout ça. « C’est à croire que oui. Je ne sais pas ce que Max a pu lui dire sur mon sujet, mais soit elle a été plutôt gentille à mon sujet soit c’est enfant n’est pas rancunier. » Apparemment son fils avait fait le premier pas pour le rencontrer, c’était bon signe. « Tant mieux, je n’aurais pas à supporter d’endosser le rôle du père indigne. Et je n’aurais pas non plus à lui avouer que c’est sa mère qui lui a caché mon existence. Et vice-versa. » Milo hocha la tête. « C’est un bon point de départ en effet. Tu aurais pu le découvrir une fois tout ridé et fripé quand il aurait eu nos âges… » commença-t-il à dire sur un ton léger. « Au moins, c’est encore un enfant, tu peux encore construire une belle relation avec lui. » finit-il par dire pour rassurer son ami. Milo espérait pouvoir construire quelque chose avec Lou, même un semblant de relation même s’il n’était pas sûr que Zoey soit partante pour cette idée…

Les deux amis avaient traversé énormément de galère ensemble, c’en était qu’une de plus… Milo se souvenait encore de la tentative de suicide de Ambre, mais aussi du bouleversement que ça avait été lorsque Noah avait décidé de raccrocher – un sacré coup au moral pour Wilson. « Et toi alors ? Que ferais tu si je n’existais pas ? » Il répondait à une question par une autre question, typiquement Lehmann ça… Milo roulait ses yeux dans ses orbites pour montrer son dépit avec un sourire aux lèvres. L’ancien militaire s’éclipsa un instant et Milo avait les yeux froncés d’inquiétude lorsqu’il revint un peu blafard. « J’ai un peu forcé sur le scotch » Milo eut un petit rire. « Pourtant, j’avais l’impression que tu avais de l’entraînement. » dit-il en ayant constaté quelques verres vides à droite à gauche. Aucune reproche, Milo était pareil en ce moment, l’alcool était définitivement son refuge… Mais il ne s’attarde pas sur ce détail, il préféra taquiner encore son ami, tentant de parler de Kaden car Noah semblait heureux d’en parler. « Le meilleure même ! » Milo hocha la tête en souriant, presque fier même si ce n’était définitivement pas le cas. Ni l’un ni l’autre n’avait pu assumer ce rôle de père. « Il n’est jamais trop tard d’ailleurs… --- Une fois que j’aurais les papiers pour être officiellement le père de ce gamin, j’aurais bien une case à remplir concernant le parrain. » Noah semblait sûr de lui. « Il en a déjà peut-être un officiel décidé par ton ex. Mais je serai quand même là dans tous les cas pour apprendre à le connaître ce gosse. Il lui faudra bien un modèle digne de ce nom… » dit-il toujours sur le ton de la plaisanterie, sous-entendant que Noah n’en était pas un…

« Tâchons de ne pas perdre espoir. ---- Nous aurons probablement un jour où nous pourrons nous rattraper ! » Milo venait de finir son rêve et il sentait qu’il devait ralentir, le scotch de son ami était sacrément bon, peut-être un peu trop. « Oui, la roue va tourner. » tentait-il de dire pour se convaincre, le regard dans le vide un instant, pensant à sa situation plus que délicate. « Tu en es où d’ailleurs avec tes emmerdes ? Le Club, Mitchell… Ils décideraient pas de te foutre un peu la paix ? » Milo s’était avancé, coude sur ses genoux, mains liées, il tourna la tête pour regarder Noah. « Apparemment il serait en fuite. C’est pour ça que je me permets de rester dans le coin. Il a d’autres chats à fouetter. J’espère que c’est vrai, ça m’arrange bien de pouvoir garder un œil à Lou de près. » dit-il finalement, Milo avait appris ça par Nel, son ami de toujours. Toutefois, on ne pouvait jamais être sûr de rien avec ce genre de malfrats…





something wrong with me
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

here we go again  ● miloah #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: here we go again ● miloah #1 here we go again  ● miloah #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

here we go again ● miloah #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-