AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande ...
Voir le deal
199.99 €

 keep on dancing (lexie&camil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camil Smith
Camil Smith
les grandes ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans. (23.11)
SURNOM : cam.
STATUT : officiellement surpris en plein bécotage avec debbie brody lors de la soirée du nouvel an. officieusement très satisfait de sa petite mise-en-scène.
MÉTIER : ancien directeur du cabinet du maire de brisbane (a démissionné fin mars). a de fortes ambitions politiques, et compte les concrétiser prochainement.
LOGEMENT : vit avec sa sœur au 525, water street (spring hill).
keep on dancing (lexie&camil) Original
POSTS : 761 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : deborah #4 ; hassan #2 ; ivy #2 ; deborah #5 ; lexie #2 ; calen
RPs TERMINÉS : deborah ; primrose ; yasmine ; cora ; sixtine ; raelyn ; jessian ; skylar ; deborah #2 ; skylar #2 ; nolan ; hassan ; deborah #3 ; sixtine ; skylar #3 ; sixtine #2 ; ivy ; irina ; leena ; anastasia ; byron ; lexie ; sixtine #3 ; deb&six ; heïana ; calen&six ;
AVATAR : alexander skargård.
CRÉDITS : gif : unknown ; avatar : cocaïne.
DC : baby bishop, sexy naomi.
INSCRIT LE : 29/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28144-camil-smith https://www.30yearsstillyoung.com/t23397-camil-smith

keep on dancing (lexie&camil) Empty
Message(#) Sujet: keep on dancing (lexie&camil) keep on dancing (lexie&camil) EmptyDim 21 Mar 2021 - 21:10


Il regarda d’un oeil circonspect sur le carton d’invitation que sa soeur avait probablement récupéré dans la boite aux lettres, et lut avec attention les quelques mots qui avaient été adressés aux différents invités : « Qui que vous soyez, restez-vous même. »  Il avait été surpris par cette formulation, qu’il trouvait à la fois obscure et désuète. Il avait l’impression qu’il s’agissait d’une promesse, presque solennelle, mais adressée à un grand nombre de personnes. Il récupéra l’enveloppe, et fronça les sourcils en sentant que le contenant n’était pas vide. Sa curiosité éveillée, il jeta un coup d’oeil rapide dedans et sentit ses lèvres s’étirer en un léger sourire. Au fond de l’enveloppe traînait un masque noir, qui dissimulait la moitié du visage de celui ou celle qui le porterait. Un bal masqué, vraiment ? Qui était encore sensible à ce genre de mascarade ? Certainement pas lui : si le devoir de représentation ne le dérangeait pas (il adorait ça, pour être tout à fait honnête), la simple idée de se grimer pour passer pour un autre (ou, plus exactement, pour faire semblant de ne pas être celui qu’il était vraiment) lui déplaisait fortement. Quant à l’idée du déguisement, il n’en parlait même pas : il avait clairement passé l’âge. Il secoua la tête, et reposa l’invitation sur le meuble de l’entrée. Si Deborah voulait s’y rendre, il lui donnerait volontiers son invitation. Mais pour sa part, c’était non. Il avait d’autres chats à fouetter, d’autres priorités.


Pendant que son officielle chère et tendre vaquait à ses propres occupations, Camil s’était finalement décidé à bouger. Il récupéra ses clés sur le meuble de l’entrée, et sourit en voyant que l’invitation au bal masqué était toujours là. Comme un signe du destin, finalement. Il prit le bristol, qu’il glissa dans la poche intérieure de sa veste, et rejoignit le parking souterrain. Après tout, qui sait ? Peut-être qu’il croiserait quelques personnes en vogue, à cette soirée. Et si ce n’était pas le cas, alors il serait toujours temps pour lui de faire demi-tour, et d’aller boire un verre sur un bar de la plage, comme il l’avait initialement décidé. Être vu dans un tel événement ne pouvait pas faire de mal à sa campagne, ou à sa popularité ; après tout, l’important, c’était encore qu’on parle de lui. Et de préférence en des termes élogieux.


Le trajet jusqu’au lieu où se déroulait le bal masqué se fit sans encombre. Le trafic était fluide, à cette heure déjà avancée de la soirée. Les gens qui avaient choisi de sortir étaient déjà attablés, et profitaient déjà pleinement de leur soirée. Il se gara, lissa les manches de sa chemise, et attrapa sa veste de costard — au cas où le temps se rafraichisse. Il la déposa aux vestiaires en arrivant, et avança finalement dans la salle de réception. Après quelques minutes d’observation et d’analyse, Camil fut contraint de reconnaître que l’organisation frôlait la perfection. Se garer avait été facile, la signalétique indiquant le lieu des festivités était claire, et le décor de la salle réservée pour l’occasion plongeait les convives dans une atmosphère à la fois feutrée et discrète. Comme lui, nombreux étaient les convives qui avaient choisi de ne pas dissimuler leurs visages. D’autres, en revanche, s’étaient pliés aux règles du jeu. Il eut un sourire amusé et, quelques instants plus tard, fut directement abordé par un membre de la mairie — un élu aux dents qui rayaient le parquet, que l’Américain connaissait bien mais qu’il n’appréciait pas beaucoup. Et pour cause : cet élu, d’une autre génération, n’avait cessé de considérer Camil comme un subalterne. Ce dernier, pourtant, fit le nécessaire pour avoir une conversation polie et courtoise avec lui. Après tout, il était un électeur comme un autre. L’Australien, même s’il n’avait pas un poids considérable, pouvait toujours faire courir des rumeurs sur son compte. Il n’en aurait pas été à son premier coup d’essai, d’ailleurs.


Il se dirigea vers le comptoir, qui avait été installé au fond de la pièce. Plusieurs serveurs s’activaient, réceptionnaient les commandes des clients, puis préparaient les cocktails réclamés par ces mêmes personnalités exigeantes. « Je vais vous prendre un double scotch. » Dit-il, alors qu’un serveur se positionnait devant lui. « Sec. » Précisa-t-il, avant qu’on lui demande quelles étaient ses préférences. Il se retourna, et regarda autour de lui. La soirée était visiblement une réussite. Mais elle prit une nouvelle tournure lorsque, soudainement, il reconnut un profil qu’il connaissait bien. « Mettez-en un autre, de ma part, à cette femme. » Dit-il en désignant de l’index Lexie Walker, qui s’approchait du bar avec un sourire amusé, apparemment accompagnée de quelques amis.


@Lexie Walker


 

.WELL, THAT WAS SAUCY.

I only think in the form of crunching numbers, In hotel rooms, collecting page six lovers, Get me out of my mind, Get you out of those clothes, I'm a liner away From getting you into the mood One night and one more time Thanks for the memories.
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : poupée, chérie ou même la peste, tout lui va
STATUT : célibataire, elle aime profiter des plaisirs de la vie et ne croit pas avoir déjà connu l'amour
MÉTIER : Coprésentatrice de la météo sur ABC et journaliste TV, elle participe à l'élaboration des sujets diffusés à l'antenne. Elle rêve de présenter une émission politique
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill
keep on dancing (lexie&camil) Tumblr_inline_nqffa1b55d1qlt39u_250
POSTS : 581 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de son frère Channing. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme toujours de la cocaïne. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis, et redoute la solitude.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wim * Channing #2 & Clyde #2 * Channing #3 * Mina * Elizabeth * Camil #2 * Carlisle #2

keep on dancing (lexie&camil) Walker1
Walkers * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

RPs TERMINÉS : Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence
AVATAR : Willa Holland
DC : La candide Helena Cohen et le charismatique Théo Mayers
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

keep on dancing (lexie&camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: keep on dancing (lexie&camil) keep on dancing (lexie&camil) EmptyMar 6 Avr 2021 - 22:21


@Camil Smith - Lexie Walker


Comme d’habitude, Lexie ne savait pas trop ce qu’elle faisait ici. Après tout, les mondanités, ce n’était pas sa tasse de thé. Elle préférait les soirées moins guindées, dans lesquelles les bonnes manières n’étaient pas exigées et les mensonges et les flatteries, la langue commune. Le côté bal masqué aurait pourtant pu la séduire, elle qui aimait jouer. Mais pas dans ces conditions. Ici, de toute façon, tout le monde portait déjà un masque, celui de la personne qu’ils prétendaient être.
La venue de la brunette à cette soirée lui avait cependant été imposée. Pas par sa mère, pour une fois, qui déclinait ce type de mondanités, pas assez conventionnelles pour elle. Mais par son chef. Lorsque, pendant une pause café-cigarette, la jeune Walker avait évoqué cette soirée, ses collègues avaient frétillé d’envie et n’avaient cessé de rabâcher à la brunette à quel point elle avait de la chance de venir d’un tel milieu. Mouais. Le tout était finalement arrivé aux oreilles de Jack, son chef qui la formait pour devenir journaliste. Lui n’avait pas pensé aux paillettes et aux petits fours ; il avait vu l’opportunité qui s’offrait à lui de rencontrer du beau monde et l’éventualité de faire un bon sujet. Il avait finalement demandé à Lexie de leur trouver quelques invitations supplémentaires, et la voici, coincée ici avec des collègues, alors qu’elle rêverait d’une soirée en boîte de nuit.
La brunette leva les yeux au ciel alors que les quelques filles de la rédaction présentent s’extasiaient devant tout le luxe étalé ça et là : les robes, les serveurs, les petits fours, les chandeliers sur toutes les tables … Si elle voulait pouvoir supporter ça toute la soirée, Lexie aurait besoin d’un verre … ou deux. Elle se dirigea vers le bar, ses collègues sur ses talons, sa robe noire épousant élégamment sa silhouette. Un sourire amusé se dessina sur son visage lorsqu’elle aperçut Camil Smith, le politicien qu’elle avait mis des années à séduire mais qui s’était finalement laissé tenter lors de la dernière soirée à laquelle ils s’étaient croisés. A peine la jeune femme eut-elle atteint le comptoir qu’un serveur déposa un verre de scotch devant elle, indiquant Camil comme étant celui à l’origine de la manœuvre. La brunette sourit puis se tourna vers ses collègues.

« Prenez-vous un verre, allez danser, discuter avec quelques convives … En bref, amusez-vous. Je reviens plus tard. »

Sur ce, elle saisit son verre et alla rejoindre le politicien à l’autre bout du bar.

« Monsieur Smith. C’est un plaisir de vous revoir. »

Un sourire illuminait son visage alors que son regard était taquin.

« Je ne pensais pas que ce genre de soirée était votre tasse de thé, mais j’ai récemment appris que vous pouviez être plus surprenant que vous ne le laissez paraître. »

Une référence à leurs ébats dans une arrière salle de la dernière soirée mondaine, un moment particulièrement agréable que Lexie n’espérait plus, après tant d’années passées à tenter d’attirer le politicien dans ses filets.
Soudain, un homme surgit à côté de la brunette, et tend immédiatement sa main à Camil.

« Monsieur Smith, bonsoir. Jack Donovan, journaliste pour ABC. C’est un plaisir de vous rencontrer. »

Jack lança un regard à Lexie, comme s’il attendait quelque chose d’elle. La brunette réfléchit un instant, puis tenta de répondre à ses attentes.

« Hum oui. Jack est mon chef. Un journaliste formidable, qui travaille pour le département politique et justice d’ABC. »

C’est bon ? C’était ça qu’il attendait ? Qu’elle complète les présentations et le brosse dans le sens du poil ? Lexie n’était visiblement pas très à l’aise, un peu surprise par le comportement de Jack. Pour autant, ses propos étaient sincères : l’homme était un bon journaliste, un chef patient, dévoué. Il lui avait laissé sa chance, et la formait afin qu’elle puisse quitter le poste de miss météo un jour. Son irruption devait simplement s’expliquer par l’envie de faire un scoop, ou au moins d’obtenir une interview d’un politicien.




De part et d’autre de notre présent si fragile, le passé et l’avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

keep on dancing (lexie&camil) MDGtleV
keep on dancing (lexie&camil) 3yMbGgA
keep on dancing (lexie&camil) VuFGq53
keep on dancing (lexie&camil) FximBIO
keep on dancing (lexie&camil) YtxTUla
keep on dancing (lexie&camil) EIhyBXy
keep on dancing (lexie&camil) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
Camil Smith
Camil Smith
les grandes ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans. (23.11)
SURNOM : cam.
STATUT : officiellement surpris en plein bécotage avec debbie brody lors de la soirée du nouvel an. officieusement très satisfait de sa petite mise-en-scène.
MÉTIER : ancien directeur du cabinet du maire de brisbane (a démissionné fin mars). a de fortes ambitions politiques, et compte les concrétiser prochainement.
LOGEMENT : vit avec sa sœur au 525, water street (spring hill).
keep on dancing (lexie&camil) Original
POSTS : 761 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : deborah #4 ; hassan #2 ; ivy #2 ; deborah #5 ; lexie #2 ; calen
RPs TERMINÉS : deborah ; primrose ; yasmine ; cora ; sixtine ; raelyn ; jessian ; skylar ; deborah #2 ; skylar #2 ; nolan ; hassan ; deborah #3 ; sixtine ; skylar #3 ; sixtine #2 ; ivy ; irina ; leena ; anastasia ; byron ; lexie ; sixtine #3 ; deb&six ; heïana ; calen&six ;
AVATAR : alexander skargård.
CRÉDITS : gif : unknown ; avatar : cocaïne.
DC : baby bishop, sexy naomi.
INSCRIT LE : 29/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28144-camil-smith https://www.30yearsstillyoung.com/t23397-camil-smith

keep on dancing (lexie&camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: keep on dancing (lexie&camil) keep on dancing (lexie&camil) EmptySam 10 Avr 2021 - 21:55


« Vous avez envoyé une armée pour la couverture de cet événement ? » Demanda Camil en arquant un sourcil, surpris de voir l’héritière être entourée par plusieurs de ses collaborateurs. Même s’ils papillonnaient à droite et à gauche, ils semblaient garder un oeil attentif sur Lexie — comme pour s’assurer qu’ils n’étaient pas complètement à côté de leurs pompes. « Tu fais du baby-sitting, ce soir ? » Questionna le politicien, toujours aussi perplexe face à l’attitude de ces journalistes chevronnés. À moins que ce ne soit le cadre et le contexte, qui les déstabilisent un peu. Et si tel était le cas, alors l’Australien ne donnait pas cher d’eux, face à quelqu’un qui avait de la répartie. Ils seraient complètement engloutis, submergés, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. « Plaisir partagé. » Déclara Camil en souriant, qui gardait un souvenir mémorable de leur dernière entrevue. Selon les articles de presse qu’il avait épluché le lendemain des festivités, la famille Walker était particulièrement satisfaite des retombées caritatives. La mère de Lexie avait aussi pris soin de souligner que les convives avaient passé « une délicieuse soirée », et les lèvres de Camil s’étaient naturellement étirées en un sourire narquois. Il ne pouvait pas dire l’inverse : si sa soirée s’était bien passée, la fin de la nuit avait été une véritable apothéose. Mettre fin à des années de flirt, pour finalement se laisser tenter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’avait pas été déçu. L’ironie de la situation l’amusait beaucoup, et il avait été tenté de contacter Lexie après avoir lu l’article — mais il avait préféré jouer la discrétion et la prudence. « Belle couverture médiatique, en tout cas. Félicitations, l’événement a été un succès. Maman devait être ra-vie. » Souligna l’ancien directeur de cabinet du maire, en insistant volontairement sur l’adjectif, avant que ses lèvres ne goûtent au liquide ambré qu’il avait commandé. « Ce n’est pas ma tasse de thé. » Confia-t-il en haussant les épaules, avant de faire face à l’héritière Walker. Il posa un coude sur le comptoir, et porta le verre à ses lèvres. « Mais on notera tout de même que je n’ai pas poussé le vice jusqu’à enfiler un masque. » Fit-il remarquer en haussant un sourcil. En jetant un regard autour de lui, il constata qu’il n’était pas le seul à ne pas avoir eu envie de se plier aux règles de la soirée ; apparemment, nombreux étaient ceux qui avaient déjà fait tomber les masques. « Mon côté Christian Grey a des limites. » Ajouta-t-il, alors qu’un sourire narquois venait étirer ses lèvres. Faire l’amour : oui. En privé comme en public : oui. Se lier à une femme par le biais d’un contrat : oui. Mais les comparaisons s’arrêtaient là. « Et toi, que fais-tu ici ? Tu es supposée faire un duplex, ou cette tenue n’est que pour le plaisir des yeux ? » Demanda l’Américain, qui n’avait pas manqué de remarquer que la robe noire que portait Lexie mettait parfaitement en valeur ses formes et ses courbes féminines. Il aurait volontiers poursuivi ses manoeuvres de séduction, s’il n’avait pas été interrompu par une tierce personne — qui, par chance, ne semblait pas avoir entendu ce qui s’était précédemment dit.  « Jack. » Salua poliment Camil, alors qu’il serrait la main qu’il lui tendait. « J’ai beaucoup entendu parler de vous. » Petit mensonge, évidemment. Son nom de famille ne lui était pas inconnu, mais personne n’avait jamais été jusqu’à parler de lui au politicien. Si les politiciens n’étaient pas insensibles à la flatterie, il savait aussi que les journalistes n’étaient pas en reste. Il en usait donc, mais veillait à rester parcimonieux. « Les sujets ne doivent pas manquer, j’imagine. » Suggéra l’ancien directeur de cabinet, profitant de la présence du supérieur de Lexie pour engager une première approche au sujet de sa propre promotion. L’Australien comptait prochainement annoncer sa candidature aux prochaines élections pour la Chambre des Représentants, et il projetait de faire les choses en grand. « Mais si jamais c’était le cas, sachez que j’ai peut-être quelque chose pour vous. » Camil avait immédiatement compris, au vu de l’insistance et de l’immobilisme de Jack, que la fin de soirée qu’il avait imaginé était fortement compromise. Comment justifier un départ précipité de la soirée, en compagnie d’une journaliste particulièrement en vue de la chaîne ABC, alors qu’il était supposé avoir une petite amie ? « Sous conditions, évidemment. » Précisa-t-il, sans dévoiler ses intentions. Suggérer, pour faire naître la curiosité. Il était persuadé que Jack Donovan, au plus profond de lui-même, bouillonnait d’en apprendre plus.

@Lexie Walker


 

.WELL, THAT WAS SAUCY.

I only think in the form of crunching numbers, In hotel rooms, collecting page six lovers, Get me out of my mind, Get you out of those clothes, I'm a liner away From getting you into the mood One night and one more time Thanks for the memories.
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : poupée, chérie ou même la peste, tout lui va
STATUT : célibataire, elle aime profiter des plaisirs de la vie et ne croit pas avoir déjà connu l'amour
MÉTIER : Coprésentatrice de la météo sur ABC et journaliste TV, elle participe à l'élaboration des sujets diffusés à l'antenne. Elle rêve de présenter une émission politique
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill
keep on dancing (lexie&camil) Tumblr_inline_nqffa1b55d1qlt39u_250
POSTS : 581 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de son frère Channing. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme toujours de la cocaïne. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis, et redoute la solitude.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Wim * Channing #2 & Clyde #2 * Channing #3 * Mina * Elizabeth * Camil #2 * Carlisle #2

keep on dancing (lexie&camil) Walker1
Walkers * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

RPs TERMINÉS : Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence
AVATAR : Willa Holland
DC : La candide Helena Cohen et le charismatique Théo Mayers
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

keep on dancing (lexie&camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: keep on dancing (lexie&camil) keep on dancing (lexie&camil) EmptyMer 14 Avr 2021 - 22:25


@Camil Smith - Lexie Walker


Lexie s’approcha de Camil, son verre à la main, un sourire amusé affiché sur son visage.

« Vous avez envoyé une armée pour la couverture de cet événement ? Tu fais du baby-sitting, ce soir ? »

Elle rit mais ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, buvant une gorgée de la boisson offerte par le politicien.

« Disons que j’ai fait l’erreur de mentionner cette soirée à mes collègues et qu’ils ont toujours rêvé d’y participer. Quelle ironie … Ceux qui n’ont pas d’invitation veulent être de la fête, et ceux qui en ont … préfèreraient être ailleurs ... »

Elle plongea un regard coquin chargé dans les yeux de Camil.

« Peut-être en compagnie plus restreinte. »

Elle haussa les épaules avant de se retourner vers ses collègues. Elle se décida à tutoyer Camil, comme il l’avait quelques instants plus tôt, ne sachant si cette proximité serait réservée à leurs échanges privés ou pourrait être révélée aux autres convives.

« Et puis, tu sais, je ne suis que miss-météo, pas encore journaliste … Alors les scoops et autres articles, ce n’est pas pour les stagiaires qui rêvent d’avoir leur carte de presse un jour. »

Elle ne riait plus, et se contenta de boire une nouvelle gorgée du liquide ambré. Elle se fit vaguement la réflexion que ce soir, elle était accompagnée par pire que sa mère : son chef et ses collègues. Si elle voulait un jour avoir la chance de devenir journaliste pour ABC, et laisser la météo derrière elle, elle devait faire attention à son comportement. Et par conséquent, à son taux d’alcool.

« Plaisir partagé. »

En deux mots, le politicien avait réussi à redonner son sourire à la brunette. Elle repensait à ces instants de plaisir charnel partagés lors du dernier gala, à l’abri des regards, non loin des convives. Une union secrète, et temporaire, c’était déroulée si proche de tous les invités, que Lexie en avait été toute émoustillée.

« Belle couverture médiatique, en tout cas. Félicitations, l’événement a été un succès. Maman devrait être ra-vie. »

Personne n’avait rien vu, rien entendu, rien compris, y compris sa mère. Et c’était tant mieux. De toute façon, Lexie n’en était pas à son premier coup d’essai, et si elle pouvait parfois faire la une des tabloïds, elle avait aussi appris très jeune à éviter sa mère. Aujourd’hui, elle était capable de semer les bourges et les paparazzis.
La brunette sourit aux propos du politicien.

« Elle était aux anges, elle a parlé d’une soirée délicieuse. J’aurais peut-être employé un terme un peu plus … sauvage, mais pour une fois, j’étais d’accord avec elle. Et je lui transmettrai tes félicitations avec plaisir. Comment qualifierais-tu cette soirée ? Que je puisse répéter tes termes exacts ? »

Elle jouait, et s’amusait beaucoup. Discuter du pied de nez qu’ils avaient fait à tous était exquis. Mais plus que d’en parler, Lexie aurait aimé recommencer.

« Ce n’est pas ma tasse de thé. Mais on notera tout de même que je n’ai pas poussé le vice jusqu’à enfiler un masque. Mon côté Christian Grey a des limites. »

Camil aussi était taquin, ce soir, et faisait beaucoup rire la brunette, qui rougit légèrement.

« Dommage, je crois que ce Christian Grey me plairait bien. »

Le politicien poursuivit, détaillant la tenue de Lexie. Cette dernière ne put s’empêcher de frissonner, comme s’il observait son corps nu, qu’il avait découvert il y a quelques temps.

« Et toi, que fais-tu ici ? Tu es supposée faire un duplex, ou cette tenue n’est que pour le plaisir des yeux ? »

Elle haussa un sourcil amusé. Elle voulait le toucher, mais la présence de son chef la retenait d’aller plus loin. Ce soir, elle devrait être sage.

« Non, il n’y aura pas de couverture médiatique de cette soirée, pas par nous en tout cas. Mes collègues, et mon chef surtout, aimeraient simplement profiter de l’occasion pour étoffer leur carnet d’adresses. Moi, je ne suis là que parce que je suis une Walker, c’est mon nom qui les a fait entrer. »

Une nouvelle fois, une pointe d’amertume se fit entendre. La brunette se savait capable de faire mieux que de se tenir devant un fond vert à montrer des nuages qui, en l’espèce, semblaient s’accumuler au-dessus de sa tête.
Ce fut le moment que choisit Jack, son supérieur, pour faire son entrée, et se présenter à Camil. Le politicien devait avoir l’habitude d’être interrompu et sans cesse sollicité, et Lexie fut impressionnée par sa politesse.

« Jack. J’ai beaucoup entendu parler de vous. »

Une nouvelle fois, la brunette leva les yeux au ciel, faisant attention à ce que son chef ne la remarque pas. Il était évident que Camil était un bon menteur, comme tout politicien qui se respectait.

« Les sujets ne doivent pas manquer, j’imagine. Mais si jamais c’était le cas, sachez que j’ai peut-être quelque chose pour vous. »

Jack ne fut pas le seul à se redresser instantanément, soudain captivé par ce que Camil pouvait avoir à dire. Lexie aussi, qui était bien plus sérieuse qu’au début de leur conversation, observait attentivement son interlocuteur. Le journalisme, elle avait ça dans le sang, et elle ne souhaitait pas passer à côté d’un scoop.

« Sous conditions, évidemment. »

Jack esquissa un sourire entendu : on avait l’habitude de négocier avec lui, et il savait comment s’y prendre.

« Bien entendu. De quel genre d’information parlons-nous ? »

Il fallait donner au journaliste un petit quelque chose à se mettre sous la dent pour qu’il aille plus loin dans la conversation et estime si le jeu en valait la chandelle.

« Et de quelles conditions ? »

Lexie n’était peut-être pas encore journaliste, mais les négociations, ça la connaissait. Et elle avait récemment fait craquer Camil. C’étaient plus les exigences du politicien qui l’intéressaient. En fonction de celles-ci, elle jugerait si l’information proposée était à sa portée, ou plutôt à la portée d’ABC.




De part et d’autre de notre présent si fragile, le passé et l’avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

keep on dancing (lexie&camil) MDGtleV
keep on dancing (lexie&camil) 3yMbGgA
keep on dancing (lexie&camil) VuFGq53
keep on dancing (lexie&camil) FximBIO
keep on dancing (lexie&camil) YtxTUla
keep on dancing (lexie&camil) EIhyBXy
keep on dancing (lexie&camil) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

keep on dancing (lexie&camil) Empty
Message(#) Sujet: Re: keep on dancing (lexie&camil) keep on dancing (lexie&camil) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

keep on dancing (lexie&camil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
event de mars
 :: samba de janeiro :: fortitude masked ball
-