AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-22%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme
31 € 40 €
Voir le deal

 shakin off the rust (tadaaah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tad Cooper
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans
SURNOM : tad est déjà son surnom
STATUT : célibataire qui se laisse vivre
MÉTIER : en intense réflexion sur son avenir
LOGEMENT : chez maman, le temps de retrouver un appart
shakin off the rust (tadaaah) Tumblr_pehrrzUN381xch6xgo1_400
POSTS : 13581 POINTS : 0

PETIT PLUS : .
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
AVATAR : liam payne
CRÉDITS : (avatar) invité sur bazzart
DC : lene adams (p. tonkin)
PSEUDO : AUSSEANE
INSCRIT LE : 11/01/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t36850-i-still-super-believe-in-you-tad

shakin off the rust (tadaaah) Empty
Message(#) Sujet: shakin off the rust (tadaaah) shakin off the rust (tadaaah) EmptyLun 22 Mar - 20:58



Qu’étaient-ils devenus? Si Tad s’était un jour posé cette question, il aurait pu aller tapoter du côté de facebook pour se retrouver totalement écrasé par le nombre de ses anciens camarades qui avait construit leur vie et mener des projets à leurs fins. Ceux qui avaient réussi et ceux qui avaient échoué. Tad se serait rendu compte du train de retard qu’il avait sur tout le monde, lui qui à l’époque semblait promis à une carrière brillante dans le domaine de son choix. Il aurait réalisé que son train de vie flegmatique l’avait empêché d’avancer et de construire ses projets, et surtout, il l’avait amené à sa situation actuelle : celle d’une failure complète qui ne pouvait même pas se vanter d’avoir raté quelque chose tant il n’avait rien tenté. Tout ça, s’il avait été un peu curieux, il l’aurait déjà vu, compris, digéré. Mais fidèle à lui-même, c’est au moment où il se retrouve face au carton d’invitation de sa réunion de douze ans après le lycée qu’il est mis face au fait : qu’est-il lui-même devenu? Plein et peu de choses à la fois. C’était une claque en plus. Sa nature à tout relativiser - du moins auprès des autres - l’avait amené à répondre à Jenn quand elle s’était rendu compte de sa réaction que ça n’était qu’une coup de plus et que ça ne changeait rien à la situation mais ça le travaillait bien plus qu’il ne l’admettait. C’était le moment de faire le point et au final il n’y avait pas grand chose à mettre en réflexion. Il avait réussi ses études de médecine : les premières années seulement, il avait arrêté par peur du sérieux. Il avait entrepris une bonne reconversion dans le domaine scientifique mais pareil : il avait arrêté devant une situation sérieuse. Il avait monté son groupe qui marchait à petite échelle mais toujours parce qu’il s’était contenté de peu de peur que ça ne devienne sérieux. Et ses relations alors ? Toujours il avait flippé quand c’était trop engageant. Marina demandait beaucoup et lui, il se rendait compte aujourd’hui qu’il s’était saboté. Maintenant que va t-il faire de cette réalisation ? Il l’ignore.

La date de la soirée avait avancé à grand pas. Il avait espéré que Jenn se joindrait à lui mais malgré qu’elle avait elle, de son côté, fait ses preuves à la vie, elle n’avait aucune envie de recroiser toutes ses personnes qui avaient fait de sa vie un enfer quand elle avait découvert sa grossesse à l’âge de quinze ans et bien que ça ne l’arrangeait pas lui qui n’avait su dire non à l’invitation et qui comptait sur la présence de son amie de toujours, il s’était fait une raison et avait compris. Tout cet enchaînement l’avait amené là, ce soir, devant le tableau qui affichait moultes photos et articles répondant à sa question initiale et affichant tout ce que tout le monde avait fait avec les années.

Ce n’est pas en vainqueur que Tad revient et il hésite fortement à cacher cette honte en faisant comme à chaque fois : en jouant le guignol, mais à trente ans, il est des blagues qui ne se font plus et est-ce que dans le fond, ça ne serait pas plus pitoyable ? Alors il parle et répond brièvement aux quelques questions qui lui sont posées. Ce qu’il y’a de bien avec ce genre de soirée, c’est que l’individu a tellement besoin de prouver aux autres qu’il a réussi qu’il parle et ne s’arrête pas. Sa soirée, il la passe à écouter des tas d'anciens qui adore s’écouter déblatérer sur les entreprises montées, les enfants pondus et les beaux mariages organisés avant de revenir, pensif devant ce fameux tableau où son absence ne se remarque pas. Personne ne s’était demandé ce qu’était devenu Tad Cooper.

“J’espère que dans dix ans, il y’aura plus de place pour afficher la photo de ton prix Nobel.” dit-il à l’adresse de la silhouette qu’il a rejoint près du fameux palmarès. Son interlocutrice ? Hannah Whitemore, celle qu’il se plaisait à faire enrager à l’époque en étant presque aussi meilleur qu’elle et sans effort. Quelque part de la voir et d’y penser, ça lui rappelle qu’à l’époque, c’était bien plus simple. On ne te demandait que des bonnes notes, c’était la seule façon de réussir et ce n’était jamais très compliqué pour lui bien que s’il s’y était mis sérieusement, il aurait pu exceller. C’était peut-être ça son problème : il n’avait aucune ambition, ce qu’il cherchait c’était le confort. “Ou alors, tu l’as déjà eu et c’est un oubli de leur part.” poursuit-il alors qu’elle lui accorde un regard. Il remarquait qu’il avait eu au final très peu d’amis et elle même n’en faisait pas parti mais debout à côté d’elle il se rappelait de souvenirs enfouis. Une drôle de nostalgie venait s’imprimer. Il réalisait qu’il n’avait pas tant passé la soirée à regarder cet affichage pour constater qu’il n’était rien mais surtout parce que c’était là que se trouvait une photo d’Ella et qu’il n’y avait qu’avec Hannah qu’il pouvait la regarder sans que quelqu’un n’aborde le sujet d’une façon déplacé. Il ne voulait pas se demander ce qu’elle serait devenue et il ne voulait sûrement pas entendre une pléïade de compliment à son sujet. Il voulait juste sentir le confort de la regarder sans quelqu’un qui ferait semblant de la connaître qui viendrait l’interrompre. “Tu passes une bonne soirée?”


When I look into your eyes I can see a love restrained But darlin' when I hold you. Don't you know I feel the same. Nothin' lasts forever. And we both know hearts can change and it's hard to hold a candle in the cold November rain


shakin off the rust (tadaaah) QqLqwzn
shakin off the rust (tadaaah) Dr4dErc
shakin off the rust (tadaaah) XLymaLC
Revenir en haut Aller en bas
Hannah Whitemore
Hannah Whitemore
les sentiers battus
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. Le 17 juin 1992.
SURNOM : Han Solo - son surnom à l'université car elle est une fan inconditionnelle de Star Wars.
STATUT : Célibataire, elle préfère mettre son énergie dans sa carrière plutôt que dans une relation qui ne la mènera nul part. Comment ça, cynique?
MÉTIER : A une année de terminer son fellowship en psychiatrie, et il est vraiment temps. Parce que 12 ans d'études, c'est long.
LOGEMENT : Un joli appartemment à Bayside qu'elle n'aurait jamais pu habiter sans la carte de bleue de papa et maman. Mais le confort, c'est important.
shakin off the rust (tadaaah) 1615751531-tumblr-a5c9f5f857dc25a7c9011389d7042919-91c1544b-500
POSTS : 657 POINTS : 190

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Passionnée, elle se donne toujours à 100% dans tout ce qu'elle entreprend. Et de manière générale, elle arrive toujours à ses fins. + Sa tendance à tout analyser peut en énerver plus d'un, mais ça la rassure de savoir qui elle a en face d'elle. + Son apparence réservée cache une personnalité plutôt ouverte et extravertie. + A 17 ans, elle s'est fait tatouer une croix sur les côtes en mémoire de sa meilleure amie. Elle l'a fait sans l'accord de ses parents, sachant qu'ils deviendraient fous s'ils l'apprennaient.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : shakin off the rust (tadaaah) 1612516717-m27egpgy-o
Whitemore girls - If there comes a day
People posted up at the end of your driveway
They're callin' for your head and they're callin' for your name
I'll bomb down on 'em, I'm comin' through
Do they know I was grown with you?

Lunah#6

shakin off the rust (tadaaah) 1616087632-giphy-2-1
Whiteheart & Diennah - Someone to face the day with
Make it through all the rest with
Someone I'll always laugh with
Even at my worst, I'm best with you, yeah

Molly#1 + Molly#2 + Diennah #1

Diana#2 + Olivia + Ezra#3+ Kieran#2 +Noannah#2 +Livia +Yele +Peter +Kiki + Edwannah#3 + Yelannah#2 + Sianna + Tad
RPs TERMINÉS : Lunah#1 +Caleb#1 + Nate#1 + Ezra#1 + Noannah#1 + Lunah#2 + Lunah#3 + Lonah#1 + Lucia + Swann +
Olivia + Gregory +Edwannah#1 + Diana#1 + Ezra#2 +Penny + Edwannah#2 + Lunah#5


Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Alycia Debnam-Carey
DC : Halsey & Erika
PSEUDO : Shinsekai
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27007-hannah-whitemore-if-you-ever-find-yourself-in-the-wrong-story-leave https://www.30yearsstillyoung.com/t35863-hannah-halsey-just-writing-to-say-something

shakin off the rust (tadaaah) Empty
Message(#) Sujet: Re: shakin off the rust (tadaaah) shakin off the rust (tadaaah) EmptyJeu 25 Mar - 12:11



  shakin off the rust
  Hannah Whitemore & @Tad Cooper  

 
Lorsque la brune avait reçu l’invitation à cette soirée de réunion d’anciens, elle n’avait trop su comment réagir. La vue de l’enveloppe l’avait replongée dans de vieux souvenirs et si la nostalgie la faisait majoritairement sourire, l’idée de remettre les pieds dans son ancien lycée lui donnait une boule à l’estomac. Car c’était là que s’étaient déroulés une partie de ses meilleurs moments avec Ella et que par conséquent, la vue de certains endroits ne ferait que réveiller la douleur sourde qui s’emparait d’elle à chaque fois qu’elle pensait à sa meilleure amie. Autant dire qu’elle n’avait jamais réussi à faire son deuil et que la plupart du temps, elle évitait le sujet ou toute situation qui la pousserait à devoir se confronter au souvenir de la jeune femme. Ce mécanisme de défense était précisément ce qui la faisait hésiter à se rendre à cette soirée, même si ses études s’étaient déroulées avec beaucoup de facilité. La brune avait toujours été entourée et pouvait même se vanter d’avoir fait partie des filles populaires, même si elle n’avait jamais cherché à obtenir un quelconque statut de ce genre. Et après de nombreuses journées de réflexion, Hannah avait finalement opté pour une visite éclair afin de saluer les personnes qu’elle avait perdu de vue et que ça lui ferait plaisir de revoir. Elle risquait de le regretter si elle n’y allait pas – même si la possibilité que ça soit aussi le cas en y allant était élevée. Alors, ce fût la tête pleine de doutes et d’appréhension qu’elle se dirigea en direction de son ancien lycée, déçue que Molly n’ait pas pu venir avec elle. La jeune Oakheart avait elle aussi des soucis à régler de son côté et elle était loin d’avoir la tête à une soirée comme celle-ci, d’autant que son expérience du lycée lui laissait un goût amer, contrairement à Hannah. La jeune femme avait fait en sorte d’être à son avantage car après tout, qui n’aimait pas montrer avec fierté les adultes qu’ils étaient devenus après toutes ces années ? La brune savait qu’elle n’avait pas à rougir, et ce fût donc d’un pas assuré qu’elle fit son entrée dans l’établissement. Son regard chercha immédiatement le bar, décidée qu’elle était à se trouver une bonne dose de courage liquide afin d’apaiser les souvenirs douloureux que provoquait ce lieu. Ils se trouvaient dans la salle de sport qui avait été décorée pour l’occasion et une fois armée de son verre, la brune se laissa enfin aller à observer ce qui l’entouraient. Rapidement, l’ambiance se dégela et Hannah renoua avec plaisir avec certains anciens élèves qui lui firent promettre de se revoir aussi tôt que possible. Il s’agissait là des éternelles promesses que l’on se faisait sans jamais les tenir, et si la brunette en était consciente, la plupart d’entre eux en parlait avec engouement, planifiant déjà la prochaine réunion de ce genre. Un sourire poli au bord des lèvres, elle s’éloigna du tumulte engrangé par les discours visant à se montrer plus intéressant que l’autre, amenant ainsi à la discussion un aspect compétitif auquel elle ne voulait pas participer. Son regard accrocha un tableau rempli de photos et d’articles retraçant les moments phares de leur scolarité et elle s’en approcha, captivée par certaines d’entre elles. “J’espère que dans dix ans, il y’aura plus de place pour afficher la photo de ton prix Nobel.” La voix s’éleva dans son dos et elle se retourna, surprise de découvrir Tad Cooper en personne. La vue du jeune homme provoqua un flot d’émotions en elle et ses lèvres tremblèrent légèrement alors qu’elle resserrait sa main contre son verre afin de se donner une contenance. “Ou alors, tu l’as déjà eu et c’est un oubli de leur part.” Un sourire étira les lèvres de la jeune femme qui haussa les épaules avec une fausse humilité. « Je ne voulais pas tirer la couverture sur moi, tu sais bien. » Prétendit-elle avec une lueur amusée dans le regard, retrouvant d’instinct la complicité qui les liait autrefois, lorsqu’ils formaient encore un trio dont le noyau était Ella, sa meilleure amie et la petite amie de Tad. “Tu passes une bonne soirée?” Il s’approcha et sans même le regarder, elle su qu’il regardait exactement la même chose qu’elle. « Je me demande ce que je fais là. » Concéda-t-elle dans un petit rire avant de relever le nez vers lui, ne sachant comment combler ces années de silence sans paraître hypocrite ou insensible. « Et toi ? Tu as eu la chance d’étaler ta réussite auprès d’eux ? » Elle désigna d’un geste évasif le groupe d’anciens qui jouait désormais à « qui a la plus belle femme » en se montrant des photos sur leur téléphone, ce qui manquait cruellement de classe à son sens mais qui n’avait rien d’étonnant non plus. De son côté, elle supposait que Tad avait réussi lui aussi, puisqu’il avait été son principal rival dans la course à la première place durant toutes ces années scolaires. Le plus contrariant dans cette situation était probablement le fait qu’il n’avait jamais eu à fournir beaucoup d’efforts pour arriver au même stade qu’elle, ce qui avait toujours été source de frustration pour la brune qui visait l’excellence depuis toujours. « Comment tu vas ? » Reprit-elle plus sérieusement, portant son verre à ses lèvres avec un brin de curiosité dans la voix.


   





shakin off the rust (tadaaah) J3FJUb4
shakin off the rust (tadaaah) MbPrMoF
shakin off the rust (tadaaah) GOgvGXY
shakin off the rust (tadaaah) 96ysiNF
shakin off the rust (tadaaah) 577022hopital
shakin off the rust (tadaaah) 609318psycho
shakin off the rust (tadaaah) 3T1X3Vb

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
 

shakin off the rust (tadaaah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-