AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-46%
Le deal à ne pas rater :
-46% sur SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.18 € 42.99 €
Voir le deal

 Hello dear neighbor - Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyMer 24 Mar - 20:40



⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼



Tout était organisé depuis quelques jours puisque sa prise de fonction en tant qu'agent fédéral avait été confirmé il y a de cela plusieurs semaines. Juste le temps pour elle de clôturer certains dossiers en cours et de faire la passation pour d'autres dans son ancienne équipe à Adélaïde.
En intégrant la police fédéral June avait également fait le choix de revenir dans sa ville natale de Brisbane, tout comme en 2002 elle avait senti le moment venu pour elle de partir, il était à présent temps de rentrer ici. Pouvait-on seulement appeler cela un foyer en sachant qu'il n'y avait plus de famille qui l'y attendait ? Certains dirons que non, d'autres que les amis sont la famille que l'on s'est choisit et une part de June a envie de retrouver ces personnes autrement que par des coups de fils ou des mails. Une autre part d'elle hésite de peur d'être privé de cette autonomie, de cette liberté qui lui est si chère mais elle sait que ceux qu'elle va retrouver ici la connaisse suffisament pour lui laisser l'espace dont elle a besoin.

Au départ d’Adélaïde elle a pu compter sur des voisins pour charger les quelques meubles et les cartons qu'elle avait, loin d'être une grande matérialiste il y a quand même des choses qu'elle préfère posséder elle même comme son matelas. Hors de question de partager des punaises de lit avec qui que ce soit. En revanche elle appréciait un appartement disposant déjà d'un frigo, de vaisselle, d'un lave vaisselle, bref tout ce qui était électroménager et qu'elle n'aurait plus qu'à nettoyer plutôt que de porter le sien d'une ville à une autre.
La société de déménagement qui avait été missionné se chargeait du trajet et autant dire qu'elle ne fut pas déçue de le faire en avion de son côté au vu des plus de 21h de route qui séparait les deux villes.
Disposant d'un véhicule de fonction elle n'avait eu qu'à vendre sa voiture avant de partir. Elle avait logé ces deux derniers jours dans un motel le temps que le transporteur arrive.

A l'heure convenue le camion était bien là devant l'immeuble qui serait dorénavant le sien dans ce quartier dynamique de Brisbane, loin d'elle l'idée d'une maison au calme, elle préfère de loin les centres bien animés, à croire que le bruit la rassure.
Elle laissa les déménageurs monter jusqu'à l'appartement ses affaires et ne fut pas déçu de les voir enfin partir. Cependant elle n'avait pas prévu que le montage de certaines choses qui avait été mis en pièce détachées au départ ne serait pas remontées par l'équipe.
Se mordant un instant la lèvre devant son lit en kit et n'ayant aucun outil dans ses bagages elle n'eut d'autre choix que de se rendre aux boites aux lettres afin de trouver le nom d'un homme qui pourrait lui donner un coup de main. Chance ou pas cela resterait à voir, un certains Abel Greenham partageait son pallier. Elle ne tarda donc pas à aller frapper à sa porte espérant qu'il ne soit tailler à la hauteur de la charge. Et quand la porte s'ouvrit et que l'homme apparut elle sut que ça pourrait coller vu son physique.


Bonjour, désolé de vous déranger mais je suis en train d'emménager juste en face et je suis à la recherche de quelques outils et de quelqu'un sachant s'en servir, vous auriez pas cela sous la main par hasard ? Elle ponctua sa demande d'un sourire car même si elle n'aime pas trop faire entrer des inconnus ainsi dans sa vie il va de soit que celui qui l'aidera pour ses meubles ne risque pas de les monter sur le pallier. Puis autant tout de suite savoir à qui on a à faire mais là on avance sur le terrain de la déformation professionnelle.


CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyJeu 25 Mar - 20:10





❝ Hello dear neighbor
( @June Adler  & Abel Greetham)

Café en main, cigarette aux lèvres, je regardais mon salon qui était un véritable chantier. Enfin, peut-être pas tant que cela mais il y avait des cartons partout. Cela faisait à peu près une semaine que j’étais arrivé et je n’avais pas du tout pris le temps de m’installer réellement. Alors certes, j’avais sorti quelques affaires comme des vêtements, des souvenirs de voyage, quelques photos mais le reste attendait sagement. Il faut dire que depuis que j’avais posé mes – cartons – valises à Brisbane, j’avais repris très rapidement le rythme de vie soutenue que j’avais au sein de la compagnie de du ballet national d’Australie : prise de cours, répétitions… et à côté de cela, j’avais également retrouvé des têtes familières, rencontré de nouvelles. Je n’avais pas le temps de m’ennuyer et cela allait avec mon tempérament. J’avais besoin de m’occuper. Alors certes, ranger son appartement constitue une occupation en soi me direz-vous mais j’avais d’autres aspirations en ce moment. Retrouver un peu de stabilité depuis que mon contrat n’avait pas été renouvelé, que mon avenir était devenu incertain – ne dramatisons pas non plus – et bien je préférais embrasser cela à pleine bouche. Mais l’heure du rangement était arrivée.

Terminant ma cigarette, je bus une gorgée de mon café avant de déplacer quelques cartons qui étaient remplis de paperasses administratives. Je n’avais pas encore de réels intérêts à sortir cela, dans la mesure où ils constituaient finalement – pour la plupart – des archives. J’avais plutôt envie de mettre de l’ordre dans mes affaires de type vêtements. Le studio n’était pas très grand mais il était bien pensé et me permettait même de disposer d’une pièce où le précédent locataire avait installé un dressing. Inutile d’imaginer que celui-ci faisait des kilomètres mais cela me permettait quand même d’y ranger les vêtements du quotidien et de sport. Concernant les vêtements plus exotiques, comme d’anciens costumes, j’avais fait le choix de les rassembler dans des cartons et les mettre le plus haut possible des modules. M’en séparer serait bien trop compliqué sentimentalement parlant, alors je préférais les mettre de côté. Cela me prit toute la matinée de trier mais j’étais satisfait du résultat. C’est alors qu’on vient frapper à la porte d’entrée.

« J’arrive ! » m’écriais-je alors en posant mon café froid sur la table après en avoir bu une gorgée pour ouvrir à… une parfaite inconnue qui me faisait face. Une jolie brune qui venait d’aménager elle-aussi apparemment dans l’appartement d’en face et qui venait lui demander si elle avait quelques outils pour l’aider dans le montage de ses meubles. Je notais quand même le sourire de celle-ci, se montrant finalement agréable. De nos jours, il faut s’attendre à tout. « Bien sûr, je dois avoir cela quelque part dans mes cartons ; Je viens d’aménager aussi tout récemment ! » indiquais-je alors en me retournant tout en laissant la porte ouverte. « Entrez d’ailleurs ! » ajoutais-je alors que je me dirigeais vers un ensemble de cartons, lisant ce qui était noté dessus afin de trouver le plus rapidement ce que je cherchais. « Vous veniez d’où auparavant ? » demandais-je afin de poursuivre la conversation. Quand je disais que j’étais un animal sociable… cela n’était que vérité. Ce furent quelques minutes plus tard que je me redressais trouvant enfin la boite à outils que je trimballais avec moi depuis tant de temps. Revenant auprès d’elle, je lui adressais un sourire. « Alors en quoi puis-je vous être utile ? »






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyJeu 25 Mar - 20:40


⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


Ce n'est pas une évidence en soit pour la majorité des personnes et encore moins un réflexe premier, mais on peut en apprendre énormément et en peu de temps sur quelqu'un rien qu'en mettant les pieds chez lui. Et il ne s'agissait pas seulement là d'observer le gout ou l'absence de gout pour la décoration, dans le cas d'Abel on pourrait même évoquer l'absence de décoration sauf si l'on considère que le mode débarquement des cartons entreposés un peu partout est une forme d'art décoratif.
Non, alors qu'il invite une parfaite inconnue à pénétrer chez lui, c'est bien des cadres déjà poser en évidence sur certains meubles, de quelques pièces de choix qui ne venait clairement pas du coin, du contenu d'un carton semblant contenir tout un tas de documents dont beaucoup de papiers entassés et qui semblait avoir était mis là en vrac auxquels elle faisait allusion.
L'odeur de tabac présente lui indiqua une habitude dont son voisin ferait mieux de se passer mais qu'elle ne jugerait pas pour autant, la cigarette ne l'avait jamais ni tentée ni dérangée.
Le studio était certes composé d'une seule pièce ce qui permettait d'avoir rapidement une vue d'ensemble, ne manqua pas non plus les cartons fermés et rangés en hauteur ce qui lui fit penser que le contenu était suffisament obsolète pour être oublier mais suffisament nostalgique pour ne pas être jeté.

C'est une fâcheuse habitude d'enquêtrice qu'elle a, certains pourraient même y voir une sorte de voyeurisme déplacé, telle une intrusion un peu trop forte dans la vie d'autrui, mais elle garde ce qu'elle voit pour elle cela a toujours était sa façon d'appréhender autrui encore plus quand la dite personne vit de l'autre côté du pallier. Puis, le temps qu'il remette la main sur les quelques outils dont il dispose elle avait eu largement le temps de passer en revue les lieux sans pour autant que son regard ne soit pris pour une forme de curiosité mal placée.


Adélaide, vous connaissez ? Vous semblez avoir le gout des voyages.

Répondre le plus succinctement possible et enchainer par un questionnement c'était également tout June et si elle venait à croiser son voisin régulièrement c'est une chose qu'il pourrait vite comprendre ou non, tout dépend si il était de ces personnes qui adorent parler d'eux et qui facilitent grandement sa vie.
Elle lui fit signe de le suivre puisque le petit chantier se déroulait dans son propre appartement bien qu'il ait de toute évidence de quoi s'occuper lui même ici.


Un lit en kit, un bureau sans pied et une barre de rideau à viser dans le mur, est-ce que c'est dans vos cordes ? Elle aurait tout simplement pu lui emprunter ses outils mais elle sait parfaitement qu'il est plus facile et donc plus rapide de montrer ce genres de choses à plusieurs.


CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptySam 27 Mar - 14:59





❝ Hello dear neighbor
(@June Adler)

Avoir une vie bien rangée, c’était loin d’être mon cas. Et l’état de mon appartement reflétait quelque peu finalement ce qu’était ma propre histoire, ma vie d’artiste aussi. Si cela pouvait déranger, voire obséder beaucoup de voir leur lieu de vie dans un tel état, de mon côté, cela n’était que transitoire et ne constituait pas une priorité absolue. En effet, j’avais mis l’accent sur mon intégration au sein de la Northlight Compagny, sur le fait de pouvoir retrouver mes frères et des têtes familières. Cependant, j’avais quand même décidé de me mettre un coup de pied pour ranger tout ce bazar car c’était l’occasion de trier aussi, de me replonger dans des souvenirs agréables, d’autres un peu moins mais cela faisait partie de moi. Ce rangement était empreint d’une certaine forme de nostalgie qui me permettait aussi de faire le point, de réfléchir à ma vie. A trop vivre à fond, j’oubliais parfois de me poser et de reprendre pied dans la réalité. C’était mon garde-fou finalement.

Mettant finalement la main sur la boite à outils qui m’avait rendu de fiers services par le passé, ma voisine de palier m’indiquait, au même moment, venir d’Adélaïde. « Connaître, c’est un bien grand mot. J’y ai fait plusieurs passages pour le travail. » dis-je alors en m’approchant d’elle avec le précieux sésame. « Les voyages ont longtemps fait partie intégrante de ma vie professionnelle. Mais en effet, j’ai toujours aimé voyager, aller à la rencontre du monde. Et vous ? » A dire vrai, je n’avais pas encore évoqué ma vie de danseur, ma vie d’artiste. Non pas que j’en avais honte, bien au contraire mais cela ressemblait à une discussion liée à un service entre voisins. Et puis, j’avais aussi appris à me protéger quelque peu quand j’étais dans ma vie privée. Être un artiste reconnu a aussi son lot de mauvais côté.

La suivant jusqu’à son appartement qui était aussi… en work in progress, je l’écoute m’énumérer tout ce qu’il y avait à monter. « Si ce n’est que ça oui, si vous me demandez de toucher à votre compteur ou à votre plomberie, là j’émets de sérieuses réserves sur mes compétences à ce sujet. » lui dis-je alors en lançant un regard vers elle amusé. « Peut-être s’occuper du lit en premier ? Même si je doute qu’à deux nous soyons de parfaits incapables et que cela nous prenne tout le reste de la journée, mais au moins vous aurez de quoi dormir pour cette première nuit à Brisbane ! Qu’en dites-vous chère voisine de palier ? »






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyDim 28 Mar - 11:19



⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


June n'avait jamais mis l'accent sur le fait de posséder beaucoup pour exister, cela serait même tout l'inverse ayant grandit au sein d'une famille peu aisé dont la mère se tué à la tâche avec deux jobs, elle connait la valeur des choses simples.
Cependant, elle a se côté ordonné, une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Certes, quand elle travaille, ce qui arrive plus plus que le mot souvent peut le définir, elle est capable d'en mettre partout pour la simple et bonne raison qu'une vision d'ensemble lui permet de mieux appréhender les choses.
Que son voisin n'ait pas mis le rangement de ses affaires et l'ordre de son appartement au centre de ses priorités lui donne une indication première sur comment il fonctionne mais cela ne le définit en rien. Pour certaines personnes le fait de vivre un temps donné au milieu des cartons les rassurent sur le fait qu'ils peuvent repartir à tout moment, à voir si c'est un point qui est vrai ou non pour lui.

Il lui indique voyager beaucoup dans son travail, à moins qu'il mette le sport au tout premier plan, vu son gabarit, ses muscles dessinés, son corps visiblement entretenu il a soit ce loisir en addiction soit un emploi qui exige ce genre de discipline.


J'aime également découvrir d'autres villes, pays à l'occasion bien que cela soit plus rare mais c'est arriver, quand en plus cela permet de plonger dans une culture différente je dirai que c'est là le plus épanouissant.  Une réponse qui se veut à la fois franche mais qui donne toujours peu d'information, mais il a l'air d'opérer un process assez similaire de préservation face à l'inconnu, donner sans trop le faire, avec courtoisie mais retenue. Elle sait apprécier cela car ce type de personnes savent que si elles ne veulent pas trop se livrer il ne faudra pas trop questionner au risque de voir l'interrogation être retournée.

Le propriétaire m'a envoyé les documents, normalement tout fonctionne et est aux normes de ce point de vue là alors sauf très mauvaise surprise vous n'aurez pas a vous aventurer sur ce terrain là. Puis si cela devait arriver autant faire appel à un professionnel que de risquer qu'un voisin s'électrocute à son compteur.C'est assez judicieux en effet, alors c'est partie. Elle a dormit et fait des planques dans des endroits moins confortable qu'un appartement qui contiendrait un matelas au sol en cas d'échec mais évidemment ne le mentionna pas.
Mais avant toute de chose, sa dernière mention lui indiqua un manquement qu'elle devait résoudre, lui tendant alors la main en souriant assez amusée d'avoir ce rôle de "chère voisine de pallier".

June, enchantée.

CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyLun 29 Mar - 0:08





❝ Hello dear neighbor
(@June Adler)

Mon regard s’était porté sur ma voisine, signe de toute mon attention à son égard. En effet, j’étais rarement de ceux qui restaient concentrés dans leur tâche, dans leurs occupations tout en écoutant d’une façon distraite les propos de son interlocuteur. A dire vrai, je trouvais que cela était profondément irrespectueux d’une part et d’autre part, cela avait le don aussi de me centrer. En effet, je pouvais très rapidement me perdre dans mes activités, en digression, de toute sorte. Faire deux choses à la fois, c’est quelque chose que je faisais de façon quotidienne, comme chacun des humanoïdes qui peuplaient cette terre ; mais pour faire connaissance, il était préférable d’être focus. Et puis donner un coup de main pour quelques histoires de bricolage, c’était loin de me paraître difficile.

Questions voyages, il semblait que mon interlocutrice soit aussi sujette à bouger. D’une ville à une autre, d’un pays à un autre de façon plus rare. Mais elle ne me donnait pas davantage de matière, si ce n’est son ressenti vis-à-vis, sa position sur le fait d’aimer partir vers l’inconnu. Est-ce que ses déplacements étaient liés à sa profession ou bien pour son plaisir personnel ? Aucune idée. « Vous avez beaucoup bougé en Australie ? » Autant poser la question de front. Néanmoins, elle semblait faire preuve d’une certaine réserve, d’une certaine volonté de se faire presque discrète aussi. Je n’allais pas lui jeter la pierre. Dès que je quittais les murs de la scène, je reprenais ma vie de citoyen lambda. On pourrait croire que j’étais une célébrité qui aimait pavoiser, prendre son bain de foule, à assister à toutes les soirées mondaines. Il n’en était rien. En dehors de ma vie d’artiste, j’étais Abel Greetham, un jeune homme de trente deux ans qui avait ses problèmes comme tout le monde.

« Et bien parfait dans ce cas. Cela nous évitera – à tous les deux – de mauvaises surprises ! » indiquais-je alors avec un sourire amusé. En effet, si les bases du bricolage m’étaient acquises, je préférais laisser les personnes de formation s’aventurer là où les problèmes sont de leur ressort. Je n’étais pas frileux, juste loin d’être inconscient.

L’annonce de son prénom vint me tirer un sourire alors. C’est vrai qu’elle ne s’était pas présentée et moi non plus. « Abel, enchanté ! D’ailleurs, je ne vous ai pas proposé quelque chose à boire tout à l’heure… Si vous voulez un café ou de l’eau bien fraiche avant qu’on s’y mette. » J’étais loin d’avoir fait preuve de la plus grande des hospitalités à dire vrai. Mais à voir la tête plongée également dans les cartons n’aidaient guère ; mais l’idée de l’aider me paraissait tout à fait normal. Un service entre voisins. D’ailleurs, il est vrai que hormis Byron, je ne connaissais encore personne dans mon quartier, donc cela pouvait être une bonne façon pour découvrir celle que je pourrais croiser à l’avenir dans le couloir de l’immeuble que nous habitions maintenant tous les deux.






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyLun 29 Mar - 13:30



⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


Elle sentait ce voisin intéressait sans pour autant être intrusif, on pouvait donc appeler cela un bon départ sans parler de son instinct, pour l'heure, plutôt positif à son sujet. Non pas que ce dernier soit infaillible mais disons que 20 ans dans la police ça permet de l'affuter au point d'avoir en général une bonne première intuition sur ses interlocuteurs.
C'était également rassurant il ne serait pas du genre à venir frapper à sa porte pour un oui ou pour un non et semblait suffisament serviable pour ouvrir la sienne en cas de besoin et là encore June n'était pas du genre à abuser de ça.

Certains points communs semblaient déjà se montrer, c'était uen bonne base pour cohabiter l'un près de l'autre à voir si leurs vies respectives les faisaient se croiser souvent ou non, pour le moment elle ignorait encore dans quoi il travaillait il est possible qu'elle l'apprenne tôt ou tard.

Plutôt oui, en général je profite des congés pour découvrir un peu plus notre beau pays, avec un coup de coeur pour le centre rouge et la rencontre avec le peuple Aborigènes, c'est vous aimez le dépaysement c'est à faire. Puis, entre les couleurs changeantes d'Uluru et la possibilité de nager au fond des gorges naturelles il y a de quoi se ressourcer. Elle avait tant le gout de la nature, des autres peuples, des belles choses naturelles qu'elle aurait pu en faire son métier si elle l'avait voulu, surement que ça lui aurait plu mais la vie lui avait donné une toute autre impulsion.

Elle respectait son silence sur des choses plus personnelles cela n'empêchait pas pour autant son esprit à tenté de deviner plus de détails sur lui, une sorte de petit jeu intérieur qui affuter ses capacités de flic. Si il faisait un métier technique il en aurait sans doute parlé, mettant en avant que tel ou tel sujet était totalement dans son champs de maitrise parce qu'il fabrique, dépanne, vend ou conçoit telle ou telle chose. Bien sur les premiers éléments restaient maigres, des voyages, le sens du service, un physique entretenu mais elle conservait cela en tête. A présent un prénom venait compléter le portrait.

Un joli prénom ancien et biblique à la fois. Se relavant un instant avant de commencer comme prévu. Nous sommes chez moi c'est donc à moi je vous recevoir correctement d'autant plus que vous m'aidez. C'est bien pour cela qu'elle alla jusqu'au frigo chercher deux bouteilles d'eau gazeuse qu'elle avait ramené avec elle et qui avait à présent une fraicheur agréable.Je n'ai pas encore fait les courses mais elles sont fraiches.

CODAGE PAR AMATIS

[/quote]



    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyJeu 1 Avr - 2:42





❝ Hello dear neighbor
(@June Adler)

Le fait de se retrouver au contact de quelqu’un qui allait faire partie de mon voisinage avait quelque chose d’agréable, de ressourçant même. Cela me ramenait à mes premières années à Paris lorsque j’avais aménagé dans mon premier appartement, seul, livré à moi-même. A dix huit ans, cela fait quand même étrange, surtout quand vous savez pertinemment que vous n’êtes pas ici pour étudier mais pour travailler. Si la France avait déjà quelque chose de dépaysant pour moi, le fait d’entrer dans la vie active si tôt l’était tout autant. Alors bien sûr, les voisins que j’avais pu avoir, n’étaient pas tous des modèles de sociabilité – mais si encore cela constituait le seul problème. En effet, des accrochages entre voisins, cela peut être récurrent en fonction d’où vous vivez et je n’avais pas été épargné par ces fameuses joies du voisinage. Toutefois, June semblait quand même une personne relativement sympathique. Ce qui était un bon point. Après, il est vrai qu’elle pouvait être une psychopathe notoire aussi. Mais bon, ce n’est pas la première chose à laquelle je pensais quand même.

« Croyez-le ou non. Mais je n’ai jamais eu l’occasion de découvrir notre beau pays. » lui confiai-je alors par rapport à sa réponse. En effet, si j’avais pu être un véritable globe trotter durant ces quatorze dernières années, je n’étais jamais parti au cœur du continent, je ne m’étais jamais vraiment immergé dans la nature australienne. Sans doute peut-être parce que ce morceau de Pangée concentrait tout un tas d’espèces animales qui étaient capables de vous tuer aussi lentement que de façon rapide. Mais à dire vrai, je me rendais compte aussi que je n’avais que rarement pris des vacances pour m’octroyer un temps de voyage, préférant rester chez moi. D’une certaine façon, c’était aussi censé dans la mesure où une pause fait toujours du bien. Néanmoins mon avis sur June ne cessait de s’accroître de façon positive. Les points communs pointaient doucement mais sûrement le bout de leur nez, signe qu’il y avait fort à parier que des choses puissent se tisser entre nous de façon amicale.

Je ne puis en revanche m’empêcher de sourire, un rire, presque étouffé, se faisant entendre d’ailleurs. « C’est bien parce qu’il est biblique que je le porte. » commentais-je alors en faisant un signe de la tête. En effet, l’empreinte conservatrice et traditionnaliste du Queensland était trop bien ancrée dans mon éducation première mais également au sein de ma famille. Mais cela restait mon prénom qui avait beaucoup de signification pour moi. « Ce n’est pas grand chose ! Et puis, je ne connais que trop bien les déménagements pour savoir ce que l’on peut ressentir face à tous ces meubles à monter. » dis-je alors en prenant la bouteille d’eau qu’elle me tendait. « C’est parfait ! Merci. » dis-je en venant en boire une gorgée avant de la poser sur la table. « Alors, on s’y met ? » demandais-je en prenant ma boite à outils à la main.






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptySam 3 Avr - 13:35



⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


Elle avait beau aspirer à une certaine liberté, une solitude même, elle savait apprécier le fait d'avoir des voisins sympathiques, serviables sans être intrusif. Il était toujours bon de pouvoir profiter d'un verre ou deux ou d'un barbecue improvisé à quelques occasions. Cela était à la fois ressourçant et changer les idées d'un quotidien bien remplit. Si elle avait voulu se tenir éloigner des gens elle aurait facilement pu investir dans une maison plus en recul de la ville mais cela n'avait jamais été son style de vie. Elle appréciait avoir ce que certains appelleraient un vacarme quotidien quand ses fenêtres donnes sur un coeur de ville dynamique et toujours en éveil.

C'est malheureusement un désavantage des déplacements professionnels ils laissent rarement la place au reste.
Elle n'eut pas besoin de le questionner, simple déduction, mais il était évident que voyager sans pour autant découvrir l'endroit où l'on était ne pouvait être dû qu'à une raison professionnel. Il arrivait quelque part pour un travail et repartait dans une autre ville et ainsi de suite. Elle même avait du allait dans certains coins du pays sans pour autant n'avoir pu jouer ne serait-ce que quelques heures la carte du tourisme.

Vous venez d'une famille croyante alors, certains parents trouvent simplement le prénom beau sans forcement en connaitre l'origine et la signification.
A l'inverse il n'y avait jamais eu de place pour la religion dans sa vie, sa mère avait cessé de croire à toutes choses mystiques il y a longtemps et cela s'était renforcé encore plus à la mort de son frère. Nous sommes les seuls architectes de notre destin était ses mots, ce qui doit arriver arrive et il faut y faire face, aucun dieu n'était derrière cela et il est vrai que c'était plutôt un vision des choses qu'elle avait partagé. Cela ne lui avait pas pour autant donner des œillères et elle avait une ouverture d'esprit sur d'autres croyances et cultures malgré ses propres convictions.

En effet ce n'est jamais la partie la plus drôle, non, la plus drôle c'est lorsque chaque chose a trouvé sa place et que la priorité est de repérer le meilleur bar et restaurant du quartier.
Et ce n'est pas forcément celui où il y a le plus du monde. Elle apprécie les endroits ancrés dans le local, avec des propriétaires ayant le sens du commerce qui aiment partager leurs spécialités et donne vie à leur établissement.
Après une gorgée d'eau elle posa la bouteille et vient soulever le premier morceau pour le positionner correctement, ainsi Abel pourrait aisément viser ce qui doit l'être.


CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptySam 3 Avr - 21:40





❝ Hello dear neighbor
(@June Adler)

Je hochais de la tête face à son commentaire. D’ailleurs j’en haussais même les épaules, le visage légèrement grimaçant signe de cette fatalité. Alors certes, c’est sans doute fort comme terme mais moi qui avait toujours aimé découvrir, partir à l’inconnu, les déplacements professionnels ne laissaient guère de place aux envies. Alors c’était sans doute gonflé de dire chose pareille quand votre déplacement consiste à aller danser à l’autre bout du monde dans une salle splendide. Mais il est vrai que par moment, je fus frustré de ne pas avoir plus de temps sur place. Les vacances étaient choses rares d’ailleurs, que je ne m’autorisais que rarement, profitant plus justement de mes jours de repos que de débrancher réellement. J’avais toujours un pied sur scène, quoi qu’il advienne. Mais dans un autre sens, c’était aussi la vie que j’avais choisi et j’étais loin d’être malheureux. Ce serait même ingrat de ma part de considérer cela comme la pire chose qui puisse m’arriver mais d’un autre côté, que serait la vie sans une pincée de sel gratuite ?

« Excellente déduction ! » lui dis-je alors avec une nouvelle grimace, signe que j’étais quelque peu… blasé. D’ailleurs, cela devait se voir face aux roulements de mes yeux et mon léger soupir. Je n’avais rien fondamentalement contre la religion, je n’avais rien contre les croyants mais j’étais un peu partisan de chacun fait ce qu’il veut sans empiéter sur la vie d’autrui. C’était un peu mon leitmotiv en quelque sorte. En effet, j’étais un condensé de clichés sociétaux qu’on se le dise, ne nous leurrons pas : danseur, bisexuel, n’ayant aucun mal à faire la fête jusqu’au bout de la nuit, ayant une certaine liberté sexuelle aussi par la même occasion. Pourtant, je m’efforçais aussi de ne jamais être stigmatisant ou de mettre à l’index. Les occupations de la vie étaient suffisantes pour en rajouter davantage. Et puis, le fait de grandir dans une famille traditionnaliste… cela vous amène à remettre un peu tout en question quand vous commencez à mettre le nez dehors. « Mais je le trouve très beau quand même. » en effet, j’avais toujours apprécié la sonorité de mon prénom, cette simplicité aussi. Quatre lettes. Quelque chose de très épurée. C’était très bien.

Je plissais alors légèrement les yeux face aux mots de June. Un sourire avait rapidement gagné mes lèvres d’ailleurs. « Si vous cherchez à me conquérir, c’est déjà fait ! » dis-je alors avec un rire. Cette façon de penser. Comment ne pas y adhérer ? « Bien boire et bien manger. Deux mantras de mon existence. » avouais-je d’ailleurs alors que je m’agenouillais pour venir récupérer les vis et commencer à les visser dans ce qui allait constituer le sommier du lit. « D’ailleurs… vous êtes plutôt rouge ? Dites-moi oui. » Question totalement légère mais ce serait quand même déterminant si jamais on finissait à se recroiser souvent.






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyMer 7 Avr - 9:41



⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


Son nouveau voisin était sans doute d'autant plus déçu si en plus de cela il connaissait un peu les merveilles qu'il aurait pu découvrir par lui même dans les villes qu'il n'a fait qu'effleurer. Mais pour ce qui est du poids et de l'impact des responsabilités professionnelles dans sa vie, June en connait un rayon pour avoir des moments de vie ou plus rien ne compte que l'enquête en court. Si bien qu'elle en oublierait presque de manger et dormir parfois si son corps ne la rappelait pas à l'ordre alors autant dire que durant ces moments le plaisir de voyager, découvrir, échanger et tout ce qui peu être attrait au beau et à la culture disparaissent tout bonnement.

Si j'ai touché un point sensible j'en suis désolé ce n'était en rien le but. Il venait d'avoir une réaction un peu de rejet en évoquant l'aspect religieux de sa famille qu'elle ne jugerait pas, ni cela ni le reste d'ailleurs, en tant que flic elle a apprit à ne se baser que sur des faits et même des faits ne résumé pas un homme la plupart du temps. Elle a la sensation qu'il a ud souffert de cela ou de quelque chose s'en approchant un temps durant, et visiblement tout la blessure reste encore douloureuse. Il faut dire que la vie et surtout les jeunes années peuvent être cruelles, le monde autour pouvant rapidement vous coller une étiquette et vous catégoriser comme si il était absolumment nécessaire de ranger les personnes dans des cases. Je trouve aussi. Préférant insister sur ce point car après tout c'était là l'essentiel, le message à faire passer n'était pas de lui faire comprendre qu'elle en avait appris plus sur lui qu'il n'aurait peut être voulu le dire rien qu'avec son prénom mais qu'elle trouvait ce dernier rare et beau.

Riant alors à cette remarque pleine de franchise et surement un peu séductrice par certains aspects, mais toute en retenue comme le reste pour que cela soit plaisant.
Et je n'ai même pas eu à cuisiner ma meat pie pour ça et bien, je m'en souviendrai si l'envie de venir frapper à votre porte me prend un soir. Est-ce qu'elle pourrait venir le trouver pour un tout autre service, pourquoi pas, si il n'est pas plus intrusif qu'il ne semble l'être elle ne dirait pas non après tout il est sympathique, beau comme un dieu et il est plaisant de discuter avec lui. Il sera tout aussi plaisant de déboucher une bonne bouteille de vin visiblement.
Je dirai même que c'est la condition à un barbecue réussi.

CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas
Abel Greetham
Abel Greetham
la symphonie inachevée
la symphonie inachevée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 hivers depuis le 25 janvier 1988. Avoir plus de trente ans, c'est juste une histoire de physique.
SURNOM : ne possède pas de surnom officiel. Est-ce que cela le dérange ? Pas vraiment.
STATUT : célibataire, car mieux vaut être seul que mal accompagné.
MÉTIER : danseur professionnel pour la Northlight Compagny.
LOGEMENT : 40 James Street (Studio) à Fortitude Valley.
Hello dear neighbor - Abel 210315081025896660
POSTS : 294 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
❝ Sнσω уσυяѕєƖf ❞
Tous les hommes d'action sont des rêveurs



La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.

Rps en cours

Heureuses sont les âmes qui embrassent leurs désirs.

━━━━━━━━━

RPs EN ATTENTE :
❝ ɗєfуιηg gяανιту ❞
Exprimer ses envies, c'est une façon de les concrétiser.



Hello dear neighbor - Abel 210316113137771312



Heureuses sont les âmes passionnées.

━━━━━━━━━

RPs TERMINÉS :
❝ Ɗαηcє ιη тнє ∂αяк ❞
La société pardonne souvent au criminel, jamais au rêveur.



On danse pour rire, on danse pour les larmes, on danse pour la folie, on danse pour les peurs, on danse pour les espoirs, on danse pour les cris, on est les danseurs et on crée les rêves.

Rps terminés / abandonnés

Heureuses sont les âmes qui savent rêver.

━━━━━━━━━

AVATAR : Christian Hogue
CRÉDITS : Dams (avatar & moodboard), Tumblr (Gifs)
DC : Aucun.
PSEUDO : Dams / LightningSong
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 15/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37515-abel-greetham-cause-i-ve-been-hypnotized-by-the-lights https://www.30yearsstillyoung.com/t37562-abel-greetham-repertoire https://www.30yearsstillyoung.com/t37566-abel-greetham#1791647 https://www.30yearsstillyoung.com/t37567-abel-greetham#1791659

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyMar 20 Avr - 11:59





❝ Hello dear neighbor
(@June Adler)

Je secouais négativement de la tête face à sa réflexion alors qu’un petit sourire avait pris place sur mes lèvres. « En aucun cas. » répondis-je d’ailleurs dans la foulée afin d’éviter tout quiproquo dans la conversation. Ce n’était pas tant le fait que ma famille soit profondément croyante qui faisait que je n’en parlais peu. C’était davantage par rapport à cette pression infondée que mon paternel avait décidé de mettre sur mes épaules lorsque j’avais fait par de mon désir d’être danseur professionnel. Cela était profondément incompatible avec ses certitudes ; du haut de mes dix-huit ans, je n’avais guère fait preuve de compassion à son égard et aujourd’hui je pouvais dire que je ne regrettais en aucun cas ma décision. Néanmoins, sans doute avait-il sa façon bien à lui d’éduquer ses enfants, de percevoir leur avenir. Je ne le considérais pas comme foncièrement mauvais mais qu’il n’était pas en mesure de considérer une autre voie que la sienne tout simplement.

La réponse de celle qui serait ma voisine de palier ne pouvait que me ravir. En effet, hormis Byron, je ne connaissais personne dans ce quartier et encore moins dans mon immeuble à dire vrai. C’était une façon aussi d’entamer ce nouveau départ pour moi, de partir vers quelque chose de neuf même si des têtes familières apparaissaient de plus en plus dans mon paysage quotidien. C’était loin d’être désagréable d’ailleurs, bien au contraire, pour l’animal sociable que j’étais. « Souvenez-vous en, c’est important ! » dis-je avec un sourire taquin. Il est vrai que rien dans cette vie pouvait me prédisposer à rencontrer une personne de son acabit. Même si je ne connaissais encore rien de sa vie professionnelle ou personnelle, je n’avais aucun doute à considérer le fait qu’elle n’était sans doute pas le genre de personne que je pouvais croiser dans ma vie de tous les jours.

« Nous sommes bien d’accord. D’ailleurs, si vous n’avez rien de prévu après votre aménagement, pourquoi ne pas sortir manger un morceau ce soir ? » proposais-je alors que j’étais en train de finir de visser les deux planches qui constituaient l’un des meubles que nous étions en train de monter.






And in the naked light I saw, ten thousand people, maybe more. People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share.  – The Sound of Silence

Revenir en haut Aller en bas
June Adler
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Assez pour avoir des rides et pas qu'au bord des yeux (42)
SURNOM : July
STATUT : Je suis seeeeeule au monde
MÉTIER : *woop-woop* THAT'S THE SOUND OF THE POLICE
LOGEMENT : Dans la glacière qu'est mon coeur depuis tant de temps à ne pas accepter la chaleur humaine
Hello dear neighbor - Abel Tumblr_inline_p7zi9d2iBi1sccn28_250
POSTS : 45 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Angélina Jolie
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37688-back-home-june-adler https://www.30yearsstillyoung.com/t37743-june-hello-it-s-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37742-june-adler

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel EmptyJeu 22 Avr - 8:31


⚜ Hello dear neighbor ⚜

“Pensez-vous vraiment que les gens sont ce qu'ils disent être ?

▼▲▼


Non pas qu'elle ait absolument besoin d'entretenir de bonnes relations de voisinages mais elle sait que c'est un avantage pour conserver la discrétion qu'elle peut mettre sur certains aspects de sa vie et espérer une certaine tranquillité. Pour autant elle est plutôt rassurée de ne pas l'avoir froissé bien qu'elle ait compris que ce sujet là est quelque chose, si ce n'est douloureux, tout au plus compliqué dans la vie d'Abel. Le genre de chose que l'on évoque pas à la première rencontre mais qui sait si avec le temps elle n'en apprendrait pas plus.
En tout cas le moment venu elle comprendra qu'ils n'ont pas eu la même sphère familiale ni les mêmes défis à affronter, mais la finalité reste la même, ce sont ces épreuves, ces difficultés qui les ont construit tels qu'il sont.

Rhea qui n'arrêtait jamais de lui rappeler qu'elle était bien trop sauvage pour ce monde devrait être ravie de la voir ainsi, créer du lien avec son voisin de pallier. June n'ira pas jusqu'à tout lui déballer et à ce propos quand on y regarde de plus près a-t-elle seulement lâcher une information complète sur elle ? Absolument pas, mais plus qu'un calcul machiavélique ou témoignant d'un psychisme tordu il s'agit surtout là d'une forme de protection qui s'est renforcée au fil des années et d'une déformation professionnelle irrattrapable.
Cependant, il y a également son instinct, son jugement immédiat sur autrui et avec lui elle sent que les signaux sont au vert, c'est une belle personne cela se voit, se sent, dans ses mots, son regard, son sourire, sa façon de se livrer avec parcimonie aussi.

J'ai une excellente mémoire. Elle pourrait parfaitement lui citer un nombre incalculable d'objets, de détails, qu'elle a vu chez lui en y étant rester à peine quelques minutes mais cela finirait clairement de lui donner une vision peu flatteuse d'elle. Mais il fallait noter malgré tout que oui, elle avait plutôt une excellente capacité de mémorisation et encore une fois le travail qui était au centre de sa vie depuis des années n'y était pas étranger.

Etait-ce le retour aux sources ? Le fait de savoir que des personnes comme Rhéa étaient à présent là à proximité, cette première impression qu'elle a de lui ou un peu de tout ça qui fit que pour une fois elle ne botta pas en touche cette invitation.
Et bien vu que la seule chose que contient mon frigo sont des bouteilles d'eau gazeuse, je pense que cette proposition tombe bien. Elle ne se serait pas laissé mourir de faim dans tous les cas, l'avantage de vivre dans un quartier qui vit jour et nuit et dont l'ensemble des rues adjacentes sont peuplés de boutiques et de restaurants.

CODAGE PAR AMATIS




    angels have no philosophy but love for everyone

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Hello dear neighbor - Abel Empty
Message(#) Sujet: Re: Hello dear neighbor - Abel Hello dear neighbor - Abel Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Hello dear neighbor - Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-