AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-16%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
15.37 € 18.40 €
Voir le deal

 Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Tumblr_ms48e8xidK1sclenwo1_500
POSTS : 79 POINTS : 815

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 02dd
Mayers' family

ThéoMaxenceAdrielFamille Mayers ✯ Abel
Caelan ✯ Peter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Tearsflight (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Empty
Message(#) Sujet: Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) EmptyDim 28 Mar 2021 - 17:48


« Humhum, humhum… Et cette façade, vous voulez en faire quoi ? » Je regarde du côté gauche de la maison, direction le jardin. Je plisse même légèrement les yeux pour m’imaginer sa vision de son mur artificiellement revenu dans son état naturel, avec lierres, roses et autres verdures mêlés pour une écologie renouvelée. Et le vin alors ? Quel vin je dois prendre pour accompagner cette soirée ? Il m’a parlé d’un temps rien que nous deux, mais il ne m’a pas précisé ce qu’il avait prévu comme repas. Tant pis, je vais le faire selon l’envie quand je passerai devant le magasin une fois ce rendez-vous fini. Sauf si je le prends en allant chez lui directement ? Le temps de me changer et de récupérer le dessert à la pâtisserie du coin, il va peut-être être trop chaud. « Juste, j’avais une pensée pour le jardin. Je sais qu’on avait dit qu’on ferait un point extérieur une prochaine fois, mais ça vous permettra de vous faire une idée générale et de faire une harmonisation du tout. » « Bien sûr, montrez-moi tout ça. » Je lui retourne un sourire encourageant et surtout très professionnelle. J’avais prévu large, je prévois toujours large quand je sais que je vais voir un client à Spring Hill. Comment pourrais-je faire autrement ? Ces clients ont tendance à avoir dix milles demandes plus extravagantes les unes que les autres. Ce n’est pas pour rien non plus que je planifie plusieurs points à l’avance. « Vous voyez cet enfoncement dans ce coin du jardin ? Je me dis que c’est un espace parfait pour commencer à aménager un étang naturel, ne pensez-vous pas ? » Et ils oublient parfois que je m’occupe de l’architecture, pas de la restructuration du jardin. Encore, s’il me parlait d’une terrasse avec une piscine devant répondre à tel et tel critères, je serais bien dans mon domaine. « Pour cette partie-là, je vais devoir prendre contact avec mon associé. Je le note tout de suite dans le dossier pour que mon partenaire puisse déjà y jeter un œil avant le prochain rendez-vous. Ce que je vous propose, c’est que vous preniez en photo pour quadriller l’endroit spécifique et il vous donnera toutes les indications nécessaires. Ça vous va ? Parfait. On se voit donc dans une quinzaine de jours pour faire le point et voir la suite. Je vous souhaite une excellente soirée. » Je vais récupérer tout le dossier, écris le nécessaire dessus et lui serre la main pour conclure le tout. A peine dans la voiture, je vérifie l’heure et jure entre mes dents serrées. Heureusement que je suis dans le bon quartier ! Dans un élan de simplification des prochaines étapes, je m’accorde quelques minutes pour appeler mon caviste et lui laisser le libre arbitre sur les boissons du soir. Le thème : soirée spéciale Big Bro’ complice. Je ne traîne pas plus longtemps dans l’allée de mon client et file en direction de mon loft. Et sur place, me voilà de nouveau face à un dilemme : quelle tenue ?  Je l’élude rapidement par une douche et une pensée pas fréquente, ‘pas besoin de se casser la tête quand on va juste se marrer entre frangin’. Et puis, l’été étant à peine terminée, une robe légère fera bien l’affaire. Je me change, me prépare comme il se doit. C’est mon frère, mais il est hors de question que je sorte dehors comme je suis sortie de la douche. Je finis par sortir pour récupérer dessert et vins, avant de me diriger vers chez Théo. A peine je me gare sur sa place invitée que je vois sa tête apparaître et se diriger dans ma direction. « Si tu veux te plaindre, va plus haut à Spring Hill râler contre celui qui veut mon avis sur un étang. Et, pitié, pas une seule demande de conseil sur je ne sais quelle pièce, je suis en week-end là ! Si tu veux vraiment que je profite, permets-moi de souffler avec une petite cigarette. » Je sors de l’habitacle et le prends dans mes bras en signe de retrouvaille. « Salut frangin, comment tu vas ? »

@Théo Mayers Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 1949770018
Revenir en haut Aller en bas
Théo Mayers
Théo Mayers
la perfection imparfaite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Tout juste 37 ans
SURNOM : Théo est déjà un surnom pour Théodore
STATUT : Marié à Nyah, la passion se conjugue au passé
MÉTIER : Procureur corrompu, le Club le fait chanter depuis 2010
LOGEMENT : Edward Street, Spring Hill
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Tumblr_inline_pacnx2ao6F1rfmocr_250
POSTS : 48 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un fils, Louis, né en janvier 2018. * Il voit la vie comme un jeu. Le but ? Etre parfait. * Sa quête de la perfection est entachée par un mariage qui prend l’eau et une carrière menacée par le Club * Il est intelligent, charismatique, compétiteur, manipulateur, hautain et intransigeant. * Il pratique les arts martiaux. * Lors d’une soirée trop arrosée en 2009, il s’est fait tatouer un « 007 » entre la clavicule et l’épaule.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 02dd
Mayers * On ne choisit pas sa famille, mais rien n'empêche d'y faire le tri !

Maxence * Adriel * Tessa * Nyah * Mitchell * Cleo * Famille + Tessa

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) P4yk
Nyah * Je m'approche tout près de notre feu et je transpire d'amertume. Je vois danser ces flammes jaunes et bleues, et la passion qui se consume.

RPs EN ATTENTE : Caelan * Channing * Joy * Leslie * Jax * Nilaja * Noah * Blake
AVATAR : Nick Bateman
CRÉDITS : mandown - loonywaltz - jaifkncourtney
DC : La candide Helena Cohen et Lexie Walker la peste
INSCRIT LE : 12/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37440-la-victoire-est-brillante-mais-l-echec-est-mat-theo https://www.30yearsstillyoung.com/t37653-for-just-one-second-i-had-everything-theo

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) EmptyMer 7 Avr 2021 - 22:28


@Cleo Felix-Mayers - Théo Mayers


Théo releva la tête de son dossier de trafic de stupéfiants. Le procès débuterait dans quelques semaines, et il avait encore des centaines de quottes à éplucher, et des témoins à préparer. Il jeta un coup d’œil à sa montre et pesta contre lui-même.

« Et merde ! »

Il avait invité sa sœur à dîner chez lui, et il allait finir par être en retard. Lui, l’hôte. Si Cleo trouvait porte close en arrivant, il allait en entendre parler pendant des années. Théo salua rapidement ses collaborateurs et prit le chemin de la maison. Heureusement, le plus gros de la circulation était passé à cette heure-ci et le trafic était plutôt fluide. Il arriva une quinzaine de minutes avant l’heure du rendez-vous, suffisamment à l’avance pour mettre au four le plat de lasagnes préparé la veille et ranger les jouets que Louis avait laissé sur son passage. Le petit passait la nuit chez ses grands-parents, pendant que Nyah était de sortie. Avec des copines, selon ses dires. Mais au final, était-il encore nécessaire qu’ils s’inventent des excuses. Elle n’était pas là, point. Peu importe où elle était ou avec qui, cela n’avait plus d’importance. Depuis maintenant trois ans, le couple avait un arrangement : après avoir constaté l’échec de leur mariage mais refusant de l’admettre publiquement, ils s’étaient autorisés à fréquenter d’autres personnes. Une proposition de Nyah que Théo avait immédiatement acceptée, malgré la douleur engendrée par cette situation.
Le procureur sortit de la maison après avoir entendu un véhicule se garer. Sa sœur avait quelques minutes de retard. Cela ne lui ressemblait pas, elle qui aimait la perfection et l’exactitude au même degré que Théo. Pourtant, il se serait bien gardé de lui faire la remarque si elle n’avait pas elle-même abordé le sujet, alors qu’elle était encore dans sa voiture.

« Si tu veux te plaindre, va plus haut à Spring Hill râler contre celui qui veut mon avis sur un étang. Et, pitié, pas une seule demande de conseil sur je ne sais quelle pièce, je suis en week-end là ! »

Théo rit et leva les bras en signe d’apaisement.

« Pas de ça entre nous. Il n’y a que toi et moi. »

Pas de compétition. Pas de quête de la perfection. Il n’y avait pas de public, personne à impressionner à part l’autre.

« Si tu veux vraiment que je profite, permets-moi de souffler avec une petite cigarette. »

Théo fronça les sourcils et prit un air désapprobateur.

« Si vraiment tu ne peux pas te passer de cette faiblesse, alors c’est ok, mais dehors ! Hors de question que tu enfumes les poumons de ma famille avec ton poison ! »

Ok, un peu de compétition quand même. Cleo fumait, pas lui. Elle avait besoin de l’aide de la nicotine pour … quoi ? Apaiser ses nerfs ? Tenir les journées intenses. C’était presque comme tricher à un examen, ou se doper pour un match, non ?
Sa sœur sortit de la voiture et le serra dans ses bras. Théo répondit à son étreinte et déposa un baiser sur sa joue.

« Salut frangin, comment tu vas ? »

Comment allait-il ? Cette question était anodine, certes, mais Cleo était peut-être la seule personne à qui il pouvait répondre de manière honnête. Avec elle, ce n’était pas juste une question polie qu’on posait quand on croisait quelqu’un. C’était plus profond. Il haussa les épaules.

« Ca peut aller, et toi ? »

Ok, l’honnêteté avait ses limites, même avec sa sœur. Théo avisa la banquette arrière de la voiture de Cleo.

« File moi le dessert et le vin, je vais les rentrer. Profites-en pour t’empoisonner en attendant. »

Il fit un clin d’œil à la brunette puis revint quelques instants plus tard avec une bière dans chaque main.

« Viens, on passe derrière. »

Il guida sa sœur jusqu’au salon de jardin, s’installant dans un des fauteuils pour commencer à boire l’apéritif, directement à la bouteille, espérant que la Mayers ne s’en offusque pas trop. Après tout, elle voulait toujours respecter un certain standing.




La victoire est brillante mais l'échec est mat.
by wiise

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Hod8yO6
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) GZFHSTH
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) VPaEYqd
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 134205justice
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) PvDC5CK
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Tumblr_ms48e8xidK1sclenwo1_500
POSTS : 79 POINTS : 815

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 02dd
Mayers' family

ThéoMaxenceAdrielFamille Mayers ✯ Abel
Caelan ✯ Peter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Tearsflight (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) EmptyVen 16 Avr 2021 - 21:20


Théo se moque de ma réaction hâtive, mais je le connais, il aurait pu me taquiner directement si je n’avais pas pris de l’avance. Il fait croire qu’aucune pique n’est nécessaire quand on est que tous les deux, sauf qu’on s’est très bien que c’est faux. « Si vraiment tu ne peux pas te passer de cette faiblesse, alors c’est ok, mais dehors ! Hors de question que tu enfumes les poumons de ma famille avec ton poison ! » Et voilà, la preuve ! Il fallait bien qu’il y ait quelque chose qui cloche dans mon attitude ou dans mon arrivée. « Franchement, tu pourrais renouveler tes attaques fréro, tu me l’as fait à chaque fois celle-là. Tout ça parce que tu n’as jamais réussi à en fumer une seule correctement. Ce n’est pas parce que ça te met en échec que c’est un poison. C’est l’excuse facile ça. » Je lui rends la pareille, mais c’est avec un grand sourire que je viens le prendre dans mes bras pour un vrai salut. Parce que je ne fais que le charrier mon frère, c’est juste un jeu entre nous. Les petites phrases railleuses qui pré-indique la bonheur humeur chez les deux. « Ca peut aller, et toi ? » Ou pas… Il a rajouté en plus un haussement d’épaules. Ce n’est pas bon signe tout ça. « J’avais envie de dire oui, mais peut-être pas du coup… » Parce que oui, ça a tout de suite baissé mon humeur joyeuse. Je fronce les sourcils, mais je n’ai pas le temps d’ouvrir la bouche qu’il se détourne aussitôt de mes futures questions en décidant de se mettre à faire le bon hôte. Typique de Théo ça. Ce n’est pas ça qui m’arrêtera de revenir à la charge dans quelques minutes. En attendant, je récupère mon sac sur le siège passager et m’allume une cigarette. Il ne manquerait plus que je tarde trop et que je doive m’en passer parce qu’il a été trop rapide. Je commence à me rapprocher de l’entrée quand il ressort avec des bières et m’amène à l’arrière. Je fronce le nez à la vue des bouteilles, dans son dos bien sûr. Je m’installe sur la terrasse à sa suite, mais sans me mettre trop confortable. « Tu n’as pas pris de verre, vraiment ? » Je fronce de nouveau le nez. Toujours à vouloir me mettre mal-à-l’aise celui-ci. Je le vois bien à son sourire mutin, il me provoque encore et toujours. « Eh, le deal, c’est la bière comme première boisson histoire que tu es une impression d’apéro, mais j’ai jamais dit oui à la boire à même la bouteille. Continue comme ça et je préviens Nyah qu’un gâteau attend Louis. Nada pour toi ! » C’est bas et gamin, mais qu’importe. Je me dépêche de fumer les dernières traces de ma cigarette avant de l’écraser dans son cendrier et de passer par sa porte vitrine pour récupérer mon verre. Sans aucune gêne, je me permets de vérifier ses placards pour prendre un bocal d’olives, les renverser dans un ramequin d’apéritifs et ramener celui-ci sur la terrasse avec mon verre et des cure-dents. « Décidément, ce n’est plus ce que c’était l’accueil ici. Parce que je suis ta sœur, je n’ai pas le droit à une hospitalité digne de ce nom. Je suis déçue… Je pensais valoir plus que ça à tes yeux. » Je fais une petite moue boudeuse, histoire d’appuyer un peu plus mon propos. Moue qui ne dure pas longtemps. A peine ma bière est-elle versée dans son bon contenant, je me cale dans le fauteuil et le regarde droit dans les yeux. « Bon, alors, dis-moi, que se passe-t-il ? Pourquoi ça peut aller ? Pas plus ? »  Je réfléchis rapidement à ce que ça pourrait être, mais je ne vois pas trop. J’ai du mal à l’imaginer craquer sous la pression du travail, pas lui. Et, aux dernières nouvelles, ça allait beaucoup mieux avec Nyah, celle-ci ayant retrouvé une meilleure forme depuis quelques mois maintenant. Aucun souci avec Louis. Mais, du coup, quelle raison pour cette tête macabre ?

@Théo Mayers Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) 1949770018
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Hey brother! There's an endless road to rediscover (Théo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-