AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Manette de jeu sans fil pour Nintendo Switch
Voir le deal
11.68 €

 Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Sullivan
•
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Sulli
STATUT : Célibataire et solitaire
MÉTIER : Vivant... Ou presque.
LOGEMENT : Chez toi pour la nuit, peut-être ?
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 1ga0
POSTS : 247 POINTS : 135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : N'oubliez pas de m'arroser
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Les abattus (Ft. Louisa)
Les vieux amis (Ft. Archie)
Les têtes brûlées (Ft. Sara)
Les rescapés (Ft. Stacey)
L'innatendue (Ft. Ally)
Les mélomanes (Ft. helena)
La deuxième famille (Ft. Mila)
Les compères (Ft Link)
Les arosés

RPs TERMINÉS :
Les Paumés (Ft. Peter)

AVATAR : Charlie Rowe
CRÉDITS : (Sial)
DC : *
PSEUDO : Mardy
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36359-alan-sullivan-i-ain-t-nice https://www.30yearsstillyoung.com/t36392-alan-sullivan-gueule-d-ange-tout-le-temps-desolee

Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Empty
Message(#) Sujet: Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara EmptyDim 28 Mar - 19:55


La vie d'Alan, ça n'allait pas. Ça n'allait plus. Il ne se sentait plus aussi à l'aise qu'avant chez l'autre, il avait plus tant envie de faire la fête. L'alcool n'avait plus la même saveur, les joints plus les mêmes vapeurs. Doucement Alan se sentait glisser. Hors de lui. Il se voyait tel qu'il pensait être. Il se faisait pitié. Sa mentalité commençait à évoluer, il commençait à changer. Et doucement du nihilisme le plus total, il glissait vers la grande colère du quart de siècle. La pesante question qu'il ne s'était jamais posé jusqu'ici, il se la posait bien malgré lui dans ses insomnies.
« Qu'ai-je accompli de ma vie ? »
Rien.
C'était vrai, Alan n'avait rien accompli. Tout le monde s'accordait à le dire avec plus ou moins de tact. Son cousin lui avait fait bien comprendre par exemple. Et ça l'avait travaillé. Malgré lui. Malgré son désir de continuer de vivre au jour le jour sans réfléchir.
Le problème quand on commence à se poser les bonnes questions, c'est qu'elles ne sont pas naturellement accompagnées de nouvelles habitudes. Et lorsqu'on a vécu une vie dilettante, c'est pas facile de changer du jour au lendemain.

Alan n'a jamais eu un boulot de sa vie plus de quelques semaines, il n'a jamais fait d'études, n'a jamais fait l'inventaire de ses passions. Avait-il des passions ? Le garçon en doutait.
Ça lui avait déjà pris plusieurs mois pour surpasser le trac et la procrastination, et d'aller déposer des CV. Il avait reçu une réponse d'un bar au Nord de Brisbane et était déterminé à aller à l'entretien d'embauche. Il en était très fier et se vantait même d'être "à la recherche d'un emploi" en soirée. Certains penseront « il n'y a pas de quoi être fier ». Mais pour Alan c'était déjà une bonne raison de l'être ! Même si ce n'était rien qu'un petit pas, c'était déjà un pas.
Et un pas pour Alan qui n'en avait jamais fait en vingt-huit ans de vie, c'était déjà beaucoup.
Il pouvait être fier.


Il s'était réveillé dans une chambre d'ami, du moins ça en avait tout l'air, la tête renversée, les cheveux en bataille, les yeux lourds, avec très peu de souvenirs de la soirée de la veille. Le brun voulu se redresser mais son crâne était si douloureux, qu'il dû se rallonger quelques secondes avant de pouvoir se lever. Sans regarder le reste de la chambre, incapable de se concentrer de toute façon, il tituba doucement jusqu'au salon avec cuisine ouverte et constata qu'il était seul, accompagné des cadavres de bouteilles et les cendriers pleins, témoins de la fête de la veille. C'était l'appartement d'un copain qu'Alan connaissait mal et il n'était jamais venu ici avant hier. Il ouvrit la porte-fenêtre du balcon pour respirer un peu d'air frai et fut ravi de sentir le soleil caresser chaleureusement sa peau. Il se dirigea  ensuite vers la cuisine pour trouver du café. Alan avait l'habitude de vivre chez autrui et donc de faire comme chez lui chaque matin de sa vie, peu importe l'hôte et peu importe la cuisine. Il avait même acquis une certaine logique de rangement. Par exemple, le café était souvent rangé dans les placards du dessus, les plus proches de la gazinière. Et c'est là qu'il trouva d'ailleurs, un pot de café moulu. Sur la gazinière une cafetière italienne qu'il prit en main. Soudain, entre le bruit de sa migraine et les vagues couleurs de la veille qui commençaient à émerger, il se souvint que c'était aujourd'hui ! Son entretien d'embauche !
Merde !
Inhabituellement nerveux du manque de sommeil, il chercha une horloge du regard, paniqué. 11 heures. Ouf. Il fut soulagé. Il lui restait trois bonnes heures avant son rendez-vous. Ce petit coup de stress lui fit même oublier le café et Alan parti plutôt à la recherche d'une salle-de-bain, le regard hagard et l'esprit embrumé. Il y avait d'autres pièces qu'il n'avait pas visiter dans cet appartement, mais Alan trouva facilement la salle-de-bain sans avoir à chercher. Il se permit sans vergogne une douche chaude qui lui remirent les idées en place et il revint dans le salon, les cheveux mouillés en bataille, le torse nu, l'odeur du savon sur sa beau de bébé.
Il alluma le feu sous la cafetière et s'avachit sur une chaise de la cuisine en regardant le gaz se consumer, migraine omniprésente et d'humeur de chien.



@Sara Gutiérrez voilà   Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 1223270223  




Icarus
Les hobereaux du domaine des idées demeurent perplexes devant les graffiti des vagabonds de la pensée. (Prévert)



Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara YtxTUla
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara XKfvTO3
Revenir en haut Aller en bas
Sara Gutiérrez
Sara Gutiérrez
l'instant présent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (3.11.1998)
SURNOM : C'est déjà bien assez court pour donner un surnom.
STATUT : Célibataire, enchaînant des relations de couple éphémères
MÉTIER : Etudiante dans le journalisme, tu pensais avoir trouvé ta voie mais finalement non.
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère et les trois derniers de sa fratrie
Crédit: cabellogifs
POSTS : 297 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (3/5)
Rudy - Wendy - Event Samba
RPs EN ATTENTE : Alma - Diego
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 5e0o
Crédit: mandown (Joy/Milo)

AVATAR : Senorita Camila Cabello
CRÉDITS : Avatar (ethereal) / code signa by drake. + icon by darley/ UB by loonywaltz
DC : Wimou & la petite Moana
PSEUDO : Speedy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 30/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t37183-vivre-le-jour-comme-si-c-etait-le-dernier-sara https://www.30yearsstillyoung.com/t37362-sara-enjoy-your-life-with-me#1771958 https://www.30yearsstillyoung.com/t37801-sara-gutierrez#1808381

Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara EmptyDim 11 Avr - 15:57




Les têtes brulées
(par l'alcool et le manque de sommeil)



ϟ Tu bouges ton corps au son de cette délicieuse musique aux vibes latines. La soirée est bien, très bien même. Tu t’amuses énormément au beau milieu de tous ces inconnus que t’apprends à connaître pour certains mais dont les noms se seront échappés de ta mémoire au petit matin.
T’étais même pas invitée à cette soirée à la base. C’est ta pote qui t’a traînée de force mais ça n’a pas semblé gêner l’hôte de la soirée qui avait même rajouté un « De toute façon plus on est de fou, plus on rit ! ». Il n’a pas tort ceci dit ! De toute façon, t’as souvent pour habitude de te greffer dans des fêtes comme ça. T’es peut-être un peu une profiteuse c’est vrai.
T’as perdu ta pote depuis un petit moment, pourtant l’appartement n’est pas bien grand. Est-ce qu’elle est déjà partie ? T’as bien l’impression parce que tu ne la trouves pas. Au passage, on t’attrape pour faire un jeu de la bouteille. T’aimes pas trop mais tu te laisses prendre au au jeu. Ça tombe sur toi dès le premier tour, génial tu adores ça… Tu choisis une action et tu la détestes déjà. Tu prends le glaçon qu’on te tend et comme tu as mis des sandales et bien… tu dois le mettre dans ton pantalon. A ce moment-là, tu as envie de te maudire. Plus jamais tu ne viendras en soirée avec un pantalon et des chaussettes. Tu te retiens de hurler parce que c’est froid, très froid même ! T’espères qu’il va vite fondre ce machin que la souffrance s’arrête rapidement même si une autre va suivre, aka les moqueries.

*
Tu te réveilles d’un coup en sursaut et tu te sens perdue dans un premier temps. Tu regardes un peu partout autour de toi d’un air paniqué. Tu touches ton pantalon où la tache du glaçon fondue est toujours présente. Il ne devait pas y avoir probablement que dans l’eau dans le glaçon, sans doute du jus ou quelque chose dans ce style parce que normalement l’eau ça ne laisse pas de trace. T’entends du bruit mais tu ne fais pas attention parce que la seule chose que tu veux faire maintenant c’est te souvenir de ce qu’il s’est passé après cet épisode du glaçon. Mais rien, absolument rien ne vient ! T’as probablement dû faire un petit blackout. Tu soupires avant de te déshabiller pour aller te prendre une douche parce que tu pues l’alcool à fond. Tu commences à déambuler dans l’appartement pour chercher la salle de bain, tu pensais avoir trouver la bonne pièce donc tu ouvres la porte et… surprise il y a quelqu’un. « Euh bonjour, je savais pas qu’il y avait quelqu’un ici je me croyais seule et… » Tu te souviens au même moment que tu es nue, tu te mets à hurler d’ailleurs avant de disparaître de l’encadrement de la porte en étant terriblement gênée. Tu te mets ensuite à courir jusqu'au salon pour retrouver tes vêtements.


DESIGN ϟ  VOCIVUS
AVATARS (C) ethereal 


Déchirée comme un orage en été
Je ne sais pas,
je ne sais plus
je suis perdue


Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara GtgxNh6
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 2cUO7Bu
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara ZcUPfX8
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alan Sullivan
•
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Sulli
STATUT : Célibataire et solitaire
MÉTIER : Vivant... Ou presque.
LOGEMENT : Chez toi pour la nuit, peut-être ?
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 1ga0
POSTS : 247 POINTS : 135

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : N'oubliez pas de m'arroser
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Les abattus (Ft. Louisa)
Les vieux amis (Ft. Archie)
Les têtes brûlées (Ft. Sara)
Les rescapés (Ft. Stacey)
L'innatendue (Ft. Ally)
Les mélomanes (Ft. helena)
La deuxième famille (Ft. Mila)
Les compères (Ft Link)
Les arosés

RPs TERMINÉS :
Les Paumés (Ft. Peter)

AVATAR : Charlie Rowe
CRÉDITS : (Sial)
DC : *
PSEUDO : Mardy
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36359-alan-sullivan-i-ain-t-nice https://www.30yearsstillyoung.com/t36392-alan-sullivan-gueule-d-ange-tout-le-temps-desolee

Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara EmptyMer 21 Avr - 11:02


La tête dans un tambour, Alan termine son premier café. Il en reste, ça ne fait rien, l’hôte s’en occupera ce soir, comme du bordel d’ailleurs. Le garçon n’a pas été effleuré par l’idée de ranger quoique ce soit ici, il ne s’est même pas senti concerné. S’il avait voulu ranger, il aurait fait une fête chez lui. Il aurait même eu un chez lui, tiens, pendant qu’on y est. Sa bouche ondula d’ironie mais bientôt, des bruits le firent revenir à la réalité. Une porte bientôt s’ouvrit et Alan se retourna pour découvrir devant lui une femme nue.
Abasourdi, Alan ne pu s’empêcher de fixer, l’air béat. La vision semblait tout droit sorti d’un rêve car jamais encore, Alan n’avait eut le droit à pareil spectacle à son insu. Ses chevilles étaient si fines qu’on se demandait comment elles portaient ses jambes élancées aux genoux sculptés sans tressaillir. Ses hanches marquées mettaient en valeur un ventre sur lequel on voulait y poser sa tête et des côtes qui portaient discrètement les seins magnifiques de la jeune femme, du moins comme Alan les imaginaient car ils étaient habillés de longs cheveux bruns délicatement ondulés et qui retombaient avec tant d’élégance sur ses clavicules, ses épaules et encadraient un visage doux aux traits fins et deux yeux sombres et profonds qui prenaient l’air étonné. Le tout nappé d’une peau de pêche qui donnait envie d’être caressée avec le bout des cils tant elle semblait douce.

Alan se fit cette description mentale si rapidement que la jeune femme n’eut même pas encore ouvert la bouche lorsqu’il eut terminé.  « Euh bonjour, je savais pas qu’il y avait quelqu’un ici je me croyais seule et… » dit-elle tandis qu’Alan tentait vainement de comprendre la situation sans que les mots ne viennent percuter son crâne endolori. Soudain, la nymphe vint briser le charme aussi soudainement qu’elle l’avait jetée en hurlant si fort que le visage d’Alan se déforma de douleur et ses yeux se plissèrent en même temps que ses tympans claquaient annonçant une migraine plus intense ces prochaines minutes. L’apparition se mit à courir en sens inverse et disparu comme elle vint, sans doute elle non plus n’avait pas percuté l’ampleur de son exhibition. Alan passa une main sur son visage, désenchanté par la gueule de bois et abandonné par la poésie qui l’avait enveloppé quelques instant plus tôt. « La salle de bain est au bout à droite, je t’en prie fait comme chez toi. » cria-t-il par la porte, le sarcasme au fond de la gorge. Ce n’était pas chez lui mais ce n’était visiblement pas chez elle non plus et ça ne dérangeait pas Alan qu’on croit qu’il était l’hôte. De toute façon bientôt il serait parti, parce qu’il avait ce foutu entretien d’embauche et personne ne saurait jamais. « Moi c’est Alan by the way. » rit-il, profitant de la gêne visible qu’avait ressenti la jeune femme, un peu honteux de profiter de telle situation.

Lui était déjà arrivé la surprise de se retrouver nu devant un quidam mais Alan n’était pas pudique. Cependant, il respectait l’intimité des autres. Il comprenait qu’une femme puisse ne vouloir être vue avec tant de vulnérabilité que par celles et ceux devant qui elle choisissait de se montrer. Il ferait donc son possible pour oublier ce qu’il venait de voir, par respect pour la jeune inconnue et par éducation aussi, tout simplement. Alan aimait les filles. Il aimait les voir, les charmer, les toucher. Mais son désir n'était jamais plus important que le consentement d'autrui. Il  avait grandit entouré de ses sœurs et avait discrètement mais fortement à coeur de ne jamais outrepasser les limites qu’on lui imposait, peu importe les circonstances. Et les limites dans ce cas de figure, avaient été posées par la réaction apeurée (quoiqu’un poil dramatique) de la jeune femme.

Il sourit de plus belle et, ne bougeant pas trop vite pour ne pas aggraver davantage son cas, il chercha une tasse de café qu’il remplit pour la tendre à l’ingénue quand elle revint dans la pièce.



@Sara Gutiérrez  Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara 3258319053




Icarus
Les hobereaux du domaine des idées demeurent perplexes devant les graffiti des vagabonds de la pensée. (Prévert)



Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara YtxTUla
Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara XKfvTO3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Empty
Message(#) Sujet: Re: Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Têtes brûlées (par l'alcool et le manque de sommeil) PV. Sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-