AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Shadow owes its birth to the crime (Wyatt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garrett Craine
Garrett Craine
la soif de pouvoir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans ✢ 22 mai 1984 ✢ Gemini
SURNOM : Gary pour les proches, Gary-chou utilisé par Wendy ce qui l'agace
STATUT : Marié par intérêts, il s'agit avant tout d'une alliance
MÉTIER : Président de la SunCorp un groupe bancaire influent
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 45pp
POSTS : 101 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Aîné d’une fratrie de 4, il est le digne héritier de son père, pour son plus grand malheur✢ Père de Saskia 11 ans et Hadrian 6 ans, les prunelles de ses yeux✢ Un mariage qui n’a jamais rien eu de l’amour véritable. Ils se sont promis la liberté, les voilà prisonniers✢ Ploie lentement mais sûrement sous la pression laissant les vicissitudes de la vie lui font commettre de plus en plus d’impairs✢ Secret et peu empathique, il est le roc qui encaisse la houle qu’importe la tempête✢ Conseiller financier de la ruche✢ Jaloux, possessif, envieux. Il n’est jamais satisfait✢ Fan absolu de SF.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : RP : 07/06 (RIP.)

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) PTG0MPpE_o Craines ✢ Craines#1 Rosie#1 Rory#1 Winnie#1 When I am blind, in my mind I swear they be my rescue, my lifeline. I don't know what I'd do if I, if I'd survive. My brothers and my sisters in my life, yeah. I know some people, they would die for me. We run together, they're my family. When I get up they gon' be high with me. I'll say forever my family.

Ana- Milo- Wyatt
RPs EN ATTENTE : Maxine- Lou- Abel
AVATAR : Finn Wittrock
CRÉDITS : Loonywaltz (ub)
DC : Enoch Adelson
PSEUDO : Anouille/Ishtar
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 14/03/2021

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty
Message(#) Sujet: Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) EmptyDim 28 Mar - 20:30



Un empire ne se construit pas seul et il est nécessaire d’être prêt à utiliser tous les moyens à sa disposition pour protéger sa place, qu’importe le prix. Les places au sommet sont limitées et elles attirent par logique convoitise et jalousie. De l’avis de Garrett, la vie ne se résume qu’à un jeu complexe d’équilibriste où il est nécessaire de briller et de se montrer bon en certaines occasions et d’autres où il faut frapper depuis dans les ombres qu'importe la fragile légalité de l’acte. Comme disait Machiavel, la moitié de l’action de pouvoir est gouvernée par l’aléa et l’autre par la volonté. Tant pis si le banquier n’a pas choisi sa vie, s’il dissimule au monde entier sa véritable nature et tant pis s’il ne vit finalement que dans l’ombrage filial. C’est de sa propre volonté qu’il avait accepté son sort plus jeune et il ne semblait pas prêt à le regretter. L’aîné Craine s’était élevé en usant de toutes sortes d’artifices pour arriver à ses fins. La labeur, la persévérance et l’ingéniosité certes. Mais derrière ce paysage bien trop reluisant se cachaient des méthodes bien plus opaques et même pernicieuses. Outre le mensonge, l’on pouvait ajouter la spéculation, le racket, le chantage, la rétention d’informations ou  la fabrication de fausses preuves encore. L’important n’est pas tant le moyen que la fin et Garrett savait le plus souvent comment obtenir ce qu’il voulait.  

Néanmoins toute vie double avait pour problème saillant le risque que l’une s’immisce dans l’autre. Jusqu’ici l’homme d’affaire avait réussi d’une main de fer à cloisonner les deux, une frontière hermétique solide étant dressée entre les deux. Pour éviter un scandale à la personnalité public qu’il était mais aussi pour ne pas mêler sa famille à sa débauche. Cependant cela ne signifiait pas pour autant que Gary ne s’était pas entouré d’un certain nombre de personnes, aussi faible soit t’il et qu’il prenait soin de garder secret, au courant de ces malversations. Le banquier n’était pas arrivé là où il en est en avançant seul et en restant beau joueur. Il a des affaires qu’il ne pouvait régler seul ou en se contentant d’engager un parfait inconnu qui risquait de fouiner là où il ne faut pas. Ainsi, l'aîné Craine s’était entouré de quelques personnes de main, à qui il pouvait confier certaines tâches disons plus délicates. Parmi celles-ci se trouvaient Wyatt Parker et c’est certainement de lui dont il était le plus proche. Rien n’avait présupposé cette alliance déviante, après tout il n’était que l’ex de sa sœur et un écrivain en perte d’inspiration lorsqu’ils se sont revus la première fois. Les deux larrons avaient toujours eu des relations cordiales voire amicales mais ce n’est véritablement qu’en devenant partenaire de crime qu’ils ont noué un lien de confiance réciproque. Dès qu’un problème majeur pointait le bout de son nez et qu’il était nécessaire d’employer certains des moyens les plus réprouvables par la morale, c’est à lui que Garrett faisait appel. C’est précisément pour ça qu’il l’attend présentement, cette nuit dans cette voiture louée.

En temps normal, il se chargerait simplement de le contacter par missive ou de le rencontrer pour lui donner sa mission en échange d’une certaine somme. Mais cette fois-ci il s’agissait d’une affaire personnelle et il était hors de question pour l’australien de ne pas mettre les pieds dans le plat. Lorsqu’on venait à attaquer ouvertement un de ses protégés, le président de la SunCorp ne restait pas les bras croisés. Ainsi, le banquier voulait voir la chute de son antagoniste du début à la fin et sous aucun prétexte il n’en raterait un moment. Garrett avait prétexté à sa femme une nuit au bureau pour préparer une réunion importante. Ce n’était pas la première fois que ça arrivait et le fossé qui s’était creusé entre eux n'amènerait pas plus de question que ça.

Garrett attendait sereinement dans cette mazda 3 noire sur un parking de Toowong alors que la nuit avait déjà débuté. Il s’amusait à tapoter avec sa main gantée le haut du volant  tandis que son autre main s’affairait à scroller les derniers résultats de la bourse. Finalement la portière s’ouvre et sans avoir à lever les yeux, il sait que cela ne peut être que Wyatt. “T’es presque en retard.” Il relève le regard vers le nouvel arrivant tout en rangeant son portable. Sa main droite vient récupérer l’une des deux gobelets de café fumant se trouvant sur le repose-gobelet de la voiture tandis que sa main gauche va chercher un dossier pour le donner à son interlocuteur. “Tout ce dont tu as besoin de savoir est dedans. Notre cible est Walder. Erik Walder” S’il a des questions Wyatt les poserait. Dedans la chemise que Garrett lui a transmis se trouve de sommaires détails sur le personnage, sa situation familiale et financière, son lieu de résidence, son rôle à la SunCorp, les lieux qu’ils fréquentent mais aussi et surtout les différents moyens de faire pression sur l’énergumène : documents compromettants, homme infidèle appréciant les catins, parieur notoire… tant de faiblesses à exploiter et pourtant une seule suffirait tant que la frappe était suffisamment calibré. Si Garrett était doué pour trouver des indices, son ami était un spécialiste pour faire chanter les gens, un talent rare s’il en est. Son avis influencerait fatalement la manière dont ils procéderaient car le Craine comptait faire partie intégrante du plan et il le souligne. “Tu as une idée de comment l’on pourrait agir ? J'aimerai que cette affaire soit réglée au plus vite.” Sous-entendu cette nuit ou dans les jours qui suivent. D’ordinaire l’homme d’affaire a une emprise presque absolue sur ceux qui le servent de l’autre côté de la frontière de la légalité cependant Wyatt est l’exception qui confirme la règle. Ce dernier est un électron libre, un égal.


@Wyatt Parker Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 1001340119


Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Lcds5AP
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 3yMbGgA
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) NJB97Z9
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) IUJCx06
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Hod8yO6
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 4PicGqX
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) RFK1Pd3
Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : he can't trust and she can't be trusted
MÉTIER : sur le point de publier son prochain roman, il est juste un brin perfectionniste
LOGEMENT : au #623 water street avec la première des emmerdeuse comme colocataire aka sa soeur
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) E6ca4f7cadd7bb64695bf0e1444f2226
POSTS : 747 POINTS : 535

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années...
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Source
CRAKER #7 - #9 (ua) - #10 △ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 886eb964cc4b49476b72da1ea7637452dd92418b
WYRIANE #4 △ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes man no regrets. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Tenor
YELALIAH #2 △ through the wind down to the place we used to lay when we were kids. memories of a stolen place, caught in the silence. an echo lost in space, it comes and goes in waves

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Tumblr_inline_p7hsz8zARe1ro4fjb_540
WINNY #6 △ she's the silver lake queen. she's a lucid dream, a gin martini and nicotine fiend. she's a dark soul with a heart of gold got me jumping up whenever I'm told


RPs TERMINÉS : Winny #2MartinElise #1Wyriane #2HospitalWinny #1 (fb)Wyriane #3Winny #3Craker #2Craker #3Craker #5#1Craker #1 (fb)#6#4#5Chloe #1Jet #1Craker #4 (ua)Craker #8
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) noa - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, shiloh, bailey & loan.
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty
Message(#) Sujet: Re: Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) EmptyMar 6 Avr - 0:14



Seul le bruit de mes ranger résonne sur l’asphalte de la ruelle mal éclairé. Tout pourrait faire croire à un scénario de mauvaise série B. La vieille veste en cuir usée par les années, la cigarette au bout des lèvres, la capuche noire remonter sur le haut de ma tête. Mains dans les poches, je me dirige vers le fond du parking. Le rendez-vous avait été donné un peu plus tôt dans la journée après un message texte quelque peu codé. Venir seul, n’en parler à personne. Il faut croire que partager un secret avec un membre de la famille Craine devenait mon passe-temps préféré. Trois jours, auparavant, j’abandonnais Rosalie sur le toit de notre ancien immeuble, la veille encore, je passais la soirée avec la benjamine du clan et voilà désormais que je glisse dans la voiture de l’aîné. « T’es presque en retard. » Il commence presque mal. « Presque. » Il devrait s’en douter pourtant, je n’ai jamais été le premier à me pointer et ce n’est pas près de changer. Il faut savoir se faire désirer.

L’image est presque risible tant, il essaye – trop fort – de se donner du crédit. Garrett a probablement passé bien trop de temps à regarder des films policiers. Ses mains gantées ne lâchent jamais le volant de la voiture loué au premier concessionnaire en dehors de la ville. Son regard est alerte alors que le parking n’a jamais été aussi désert. Il est tendu et je vais me moquer, mais avant, j’ai besoin de savoir ce qu’il a concocté. « Tout ce dont tu as besoin de savoir est dedans. Notre cible est Walder. Erik Walder. » Il a clairement préparé son coup, incluant la caféiné à l’image du cliché. Je feuillette les premières pages du dossier. Quelques photos prisent à la volée d’un rendez-vous visiblement compromettant, des informations finement sélectionné pour mieux faire plonger l’homme d’affaires désigné. Rien d’intéressant, rien de fort croustillant. Encore des histoires d’argent. « Et donc tu te la joues Agent Mulder parce que tu veux pas partager ton goûter ?! » Il m’avait habitué a bien plus intéressant l’aîné des Craine. Sa petite guerre des privilèges en deviendrait presque lassante.

Une gorgée de café, pour une information de plus a relié. Le dossier est bien fourni, il semble avoir une véritable dent contre lui. Je ne m’intéresse jamais aux petites guerres d’entreprise, mais quand il s’agit de faire chanter un homme riche, je me retrouve dans mon élément. C’est toujours trop simple de les effrayer avec la bonne information. L’homme semble infidèle et apprécie la compagnie de quelques demoiselles à la vertu légère, il a touché à la cocaïne – sûrement pour se donner un genre – et possède quelques comptes off-shore. En soit, rien de bien dramatique, mais s’il tient à sa réputation tout sera un peu trop facile. « Tu as une idée de comment l’on pourrait agir ? J'aimerai que cette affaire soit réglée au plus vite. » C’est là qu’il m’intrigue le Craine. « Cela dépend ce que tu recherches. » Le travail bâclé n’apporte jamais de fins purement définitivement. Je ne maîtrise pas les codes de son entreprise, mais j’ai compris une chose : cet homme convoite un poste qui ne lui sera jamais destiner. Malheureusement, il semble en pole position pour l’obtenir. « Pour le faire démissionner, il faudra quelques jours. » Une menace ne sera pas suffisante, ce ne serait qu’une étape parmi les autres. « Frapper fort et à plusieurs endroits en même temps. » Je sors quelques papiers pour les étaler sur le tableau de bord. La famille d’abord, les putes ensuite et après l’argent. Toujours procédé méthodiquement. « Maintenant dis moi, c’est pas pour ta belle gueule tout ça. » Je suis loin d’être con, et même si à ses yeux je n’ai plus aucune affiliation avec le reste de sa famille, je sais que Garrett est monté en grade depuis des années. Ce poste semble insignifiant à son pédigré. « Faut couvrir qui ? » J’accepte toujours de travailler à ses côtés, il a toujours grassement payé, mais il le sait, je serais toujours plus malin que lui. J’ai un temps d’avance sur tout et il ne se doute même pas à quel point.


@garrett craine Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 1484806105



 
we'd hold on to the past, because it's all we thought
that we would ever see. but then the sun came right back
and the birds sang as if nothing had happened. and it's
alright, it's okay, we will get another day to begin again

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) TqbTVI0
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) OV4BS2P
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) JQVaF5n
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
Garrett Craine
Garrett Craine
la soif de pouvoir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans ✢ 22 mai 1984 ✢ Gemini
SURNOM : Gary pour les proches, Gary-chou utilisé par Wendy ce qui l'agace
STATUT : Marié par intérêts, il s'agit avant tout d'une alliance
MÉTIER : Président de la SunCorp un groupe bancaire influent
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 45pp
POSTS : 101 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Aîné d’une fratrie de 4, il est le digne héritier de son père, pour son plus grand malheur✢ Père de Saskia 11 ans et Hadrian 6 ans, les prunelles de ses yeux✢ Un mariage qui n’a jamais rien eu de l’amour véritable. Ils se sont promis la liberté, les voilà prisonniers✢ Ploie lentement mais sûrement sous la pression laissant les vicissitudes de la vie lui font commettre de plus en plus d’impairs✢ Secret et peu empathique, il est le roc qui encaisse la houle qu’importe la tempête✢ Conseiller financier de la ruche✢ Jaloux, possessif, envieux. Il n’est jamais satisfait✢ Fan absolu de SF.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : RP : 07/06 (RIP.)

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) PTG0MPpE_o Craines ✢ Craines#1 Rosie#1 Rory#1 Winnie#1 When I am blind, in my mind I swear they be my rescue, my lifeline. I don't know what I'd do if I, if I'd survive. My brothers and my sisters in my life, yeah. I know some people, they would die for me. We run together, they're my family. When I get up they gon' be high with me. I'll say forever my family.

Ana- Milo- Wyatt
RPs EN ATTENTE : Maxine- Lou- Abel
AVATAR : Finn Wittrock
CRÉDITS : Loonywaltz (ub)
DC : Enoch Adelson
PSEUDO : Anouille/Ishtar
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 14/03/2021

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty
Message(#) Sujet: Re: Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) EmptySam 1 Mai - 18:48



« Presque. » Oui presque, et ce presque agaçait Garrett à un point impensable. Pour un homme qui avait la nécessité de toujours avoir besoin de tout planifier, le moindre retard était proprement insupportable même s’il ne le montrait pas toujours. A  plusieurs égards, il considérait parfois Wyatt comme une diva ayant le besoin constant de se faire désirer. C’était presque chose inacceptable, cependant il n’avait pas vraiment beaucoup d’autres choix, pour le moment. Bien que ça lui brûlait la langue de l’avouer, les deux partageaient une vision commune de ce qu’était la moralité. La fin justifiait les moyens après tout et tant que les deux partis sont satisfaits, il n’y avait pas à revenir sur un engagement qui était de toute façon largement profitable, puisque c’est uniquement à ça que pense Gary : au profit et de préférence à long terme. Il fallut peu de temps à son interlocuteur pour lancer une première remarque acerbe dont lui seul avait le secret. Garrett aimait la mise en scène, c’était plus fort que lui et il ne résistait jamais à l’envie de revisiter les clichés. « Et donc tu te la joues Agent Mulder parce que tu veux pas partager ton goûter ?! » « Oui, mais promis la prochaine fois, on ira sur une affaire plus intéressante agent Scully. Puis il faut bien une affaire un peu chiante de temps en temps pour garder la forme pour des missions impossibles. » Un large et faux sourire se dessinait sur le visage de l’homme d’affaires. Il s’en contrefichait que l’affaire n'intéresse pas le Parker, ce qui importait c’est l’importance qu’elle avait pour lui. Tant que Wyatt acceptait, le reste -son avis compris- il s’en foutait. Puis de toute façon le banquier n’avait pas le temps d’argumenter avec l’écrivain à la dérive. Il indique que l’affaire est à régler au plus vite, autant dire que c’est chose exceptionnelle, lui qui est d’ordinaire préfère largement les plans fomentés longuement.  

« Cela dépend ce que tu recherches. » « A le neutraliser de sorte à ce qu’il ne soit définitivement plus une gêne. » Sans aller jusqu’au meutre mais c’était une évidence ça… quoique un accident arrivait si vite.  « Pour le faire démissionner, il faudra quelques jours. » C’est exactement ce que le président de la SunCorp craignait. Quelques jours, ça peut être très long. Il n’est pas impossible que ce soit trop. « Frapper fort et à plusieurs endroits en même temps. » Sur ce point-ci il n’a pas tort. Le blesser sans parvenir à l’immobiliser reviendrait à ce qu’il devienne une menace  et se montre d’autant plus prudent. Tant que Waldeck se croira invulnérable, les chances de récolter des informations seront démultipliées.  « Maintenant dis moi, c’est pas pour ta belle gueule tout ça. » Garrett arquait un sourcil. C’est fou comme l’intuition de Wyatt le surprendra toujours. Cependant elle dénotait un manque affligeant de connaissance du fonctionnement des rouages des hautes sphères. Garrett avait un intérêt immédiat dans l’affaire, s’octroyer un fidèle au conseil d'administration de la Suncorp, ce qui le rapprocherait de la chance d’obtenir le titre de CEO, un jour. Néanmoins, il est véridique que ce n’était pas la seule motivation qui animait présentement l'aîné des Craine. « Faut couvrir qui ? » « Une personne que tu ne connais pas vraiment. » Comme s’il avait besoin de cette information qui de toute façon se dissimule indirectement dans le dossier. Garrett fait confiance à Wyatt, cependant il n’était pas dupe sur le personnage. Jamais il n’avait clairement explicité ces vrais intentions derrières leurs magouilles et il s’était assuré d’un tant soit peu couvrir ses arrières dès fois que. Cependant Wyatt restait certainement l’homme qui pourrait le plus faire s’écrouler Garrett, et cette dépendance croyait bien que le millionnaire fait tout pour la réduire au mieux.  

Wyatt découvrira sans mal en relisant le dossier que la personne concernée est un certain Lachlan ou du moins un proche gravitant autour de ce dernier. Au vu du prénom Garrett se doutait bien que l’écrivain percuterait que c’est le fiancé, et futur mari, de Rosie. Autant dire que ce pouvait être un facteur qui poserait problème et après réflexion, peut-être valait-il mieux annoncer la couleur lui-même. Ce facteur pourrait bien perturber plus que prévu ses plans. « Il s’agit d’un conflit d’influence. Disons que cela pourrait aller jusqu’à impacter Lachlan Wandel. » L’intriguant ne cherche pas plus à développer, il ne considère pas son interlocuteur suffisamment con pour ne pas faire les liens lui-même. « Il n’y a rien qui concerne ton ex si tu te demandes. » Oui du moins pas directement, et faire la liaison indirectement est si périlleux que le tout indiquerait qu’il s’intérèsserait encore à Rosie. Est-ce que cela serait foncièrement étonnant au vu du poignard qu’elle lui a planté autrefois ? Pas vraiment. « Est-ce que je peux compter sur toi pour cette affaire ? »

@Wyatt Parker Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 1001340119


Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Lcds5AP
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 3yMbGgA
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) NJB97Z9
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) IUJCx06
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Hod8yO6
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 4PicGqX
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) RFK1Pd3
Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : he can't trust and she can't be trusted
MÉTIER : sur le point de publier son prochain roman, il est juste un brin perfectionniste
LOGEMENT : au #623 water street avec la première des emmerdeuse comme colocataire aka sa soeur
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) E6ca4f7cadd7bb64695bf0e1444f2226
POSTS : 747 POINTS : 535

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années...
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Source
CRAKER #7 - #9 (ua) - #10 △ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) 886eb964cc4b49476b72da1ea7637452dd92418b
WYRIANE #4 △ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes man no regrets. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Tenor
YELALIAH #2 △ through the wind down to the place we used to lay when we were kids. memories of a stolen place, caught in the silence. an echo lost in space, it comes and goes in waves

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Tumblr_inline_p7hsz8zARe1ro4fjb_540
WINNY #6 △ she's the silver lake queen. she's a lucid dream, a gin martini and nicotine fiend. she's a dark soul with a heart of gold got me jumping up whenever I'm told


RPs TERMINÉS : Winny #2MartinElise #1Wyriane #2HospitalWinny #1 (fb)Wyriane #3Winny #3Craker #2Craker #3Craker #5#1Craker #1 (fb)#6#4#5Chloe #1Jet #1Craker #4 (ua)Craker #8
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) noa - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, shiloh, bailey & loan.
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty
Message(#) Sujet: Re: Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) EmptyDim 6 Juin - 22:42



Tout a pour arrière-plan, le pire scénario d’une série de bas étage. L’homme de pouvoir qui paye le petit gars de quartier pour faire son sale boulot. Les rôles sont mal distribués, le lieu de rendez-vous sommairement cliché. « Oui, mais promis la prochaine fois, on ira sur une affaire plus intéressante agent Scully. » La référence semble amusante, mais n’étire qu’un maigre sourire sur mes lèvres alors que mon regard parcourt déjà le dossier qu’il vient de me tendre. « Puis il faut bien une affaire un peu chiante de temps en temps pour garder la forme pour des missions impossibles. » S’il y a bien une chose immuable au sein de nos petites rencontrer sommes toutes clandestines, c’est que rien de tout cela paraît impossible. C’est bien loin de l’éthique qui caractérise les Craine, à mille lieux de leur éducations purement bourgeoise, mais en rien cela n’est impossible. Un peu osé parfois, franchement ridicule la plupart du temps. Rien de plus. « À le neutraliser de sorte à ce qu’il ne soit définitivement plus une gêne. » « Ça vous connaît bien ça les Craine. » Écraser le concurrent jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien, rincer jusqu’à l’os toutes les informations en leur possession pour s’assurer de régner maître sur la situation. C’est qu’ils se pensent respectable dans leur manière de faire quand ils n’attaquent jamais vraiment le réel problème. Il est plus important de porter haut et fort l’image de Graal, la sacro-sainte réputation familiale.

Mes doigts font voleter les différents feuillets de son maigre dossier qui ne renferme qu’une évidence à gerber. Les hommes riches semblent appartenir au club très fermé des pourritures qui trompe leurs femmes, blanchissent de l’argent à tout va et qui s’auto congratule de pouvoir encore pisser sur le monde. La cible du jour possède toutes les tares possibles et imaginable, tout ce qui fait scandale, tout ce que l’on ne voudrait pas que le reste du monde sache. Garrett à la main mise sur la situation et il le sait. Il suffira de retourner un peu la terre pour commencer à déterrer les cadavres, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse pour le moment. Mon acolyte est bien trop haut placé pour se préoccuper d’un pauvre type. « Une personne que tu ne connais pas vraiment. » « Vos emmerdes de riches me font chier. » Autrement dit, il est certain que je ne fréquente pas son genre de foule. La question n’est pas de savoir si je connais la personne ou non, mais plutôt d’estimer si cela vaut le coup de me tremper dans ce monde de requin. Il va falloir qu’il m’en dise plus, parce que ce n’est pas les quelques informations qu’il m’a dispensées jusqu’à présent qui donne envie de s’attarder.

« Il s’agit d’un conflit d’influence. Disons que cela pourrait aller jusqu’à impacter Lachlan Wandel. » Wandel. Le nom sonne bien trop familier. Il ne faudra que quelques secondes pour que la réalisation me percute de plein fouet. Lachlan Wandel. Autrement dit le fiancé de Rosalie. Je voudrais rire ou m’emporter, mais préfère contrôler la moindre de mes réactions afin d’afficher le visage le plus neutre qui soit. « Il n’y a rien qui concerne ton ex si tu te demandes. » Je pouffe alors qu’il insiste. « Autrement dit ta sœur. » Autrement dit, je n’en ai strictement rien à faire. C’est que c’est lui qui devrait prendre toutes les précautions pour sauver les fesses de Rosie. Et voilà que je me retrouve à potentiellement devoir filer un coup de main à ce connard. L’idée n’était pas très alléchante, elle devient sordide. Je n’en ai aucunement envie de faciliter la vie du Wandel, ce serait bien tout le contraire, mais refuser à ce stade se serait distiller trop d’indices pour Garrett. « Est-ce que je peux compter sur toi pour cette affaire ? » La question à cent balles, celle qui vient me tirailler. Je devrais refuser, c’est de la folie douce. La raison voudrait que je plante son dossier-là, que je me tire de sa voiture. « Deal. » Mais se déguise sous cette affaire - comme il la qualifie – la possibilité de gratter la moindre information sur le Wandel. Il ne restera à ma discrétion que le pouvoir de savoir les utiliser à bon escient. « Aie pas l’air étonné, j’ai besoin de thunes. » Faudrait pas qu’il croie que je fais une exception pour ses beaux yeux.

Une nouvelle fois, je relis les informations à ma disposition. « Le plus simple, pour le moment, c’est de trouver monsieur en sale posture avec une fille de joie. » Il fréquente un lieu un peu sélectif sur sa clientèle, mais on ne devrait pas trop avoir de mal à s’incruster le temps d’une soirée. « Soit tu lui tapes la discute avec tes intentions, soit on porte le tout à madame. » C’est tellement prévisible, tellement simple. « A maman aussi, ils n’aiment jamais qu’on donne l’info à maman. » Ce ne sera probablement pas suffisant pour le faire chanter, mais cela appuiera un sentiment de supériorité. « Il bosse sur un truc pour toi en ce moment ? Y a moyen de le faire se crasher au bureau ? » Il m’en faudra toujours plus pour apprivoiser la personne ne face et il le sait parfaitement. Qu’il me donne tout, je gère le reste.



 
we'd hold on to the past, because it's all we thought
that we would ever see. but then the sun came right back
and the birds sang as if nothing had happened. and it's
alright, it's okay, we will get another day to begin again

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) TqbTVI0
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) OV4BS2P
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) JQVaF5n
Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty
Message(#) Sujet: Re: Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Shadow owes its birth to the crime (Wyatt) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Shadow owes its birth to the crime (Wyatt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-