AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cockpit de simulation OPLITE GTR Racing (Simracing)
319.77 €
Voir le deal

 it's now time to turn the page

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niamh Reed
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : (29 ans)
SURNOM : (yami, yam, ni)
STATUT : (en couple) ils en sont au tout début de la relation, où on apprend à se connaître, où on apprécie tout de l'autre, même les petites manies chiantes. bienvenue dans le monde de la niaiserie.
MÉTIER : (Paléontologue au UQ anthropology museum)
LOGEMENT : fortitude valley | #51 sur kent street
it's now time to turn the page 2d47fcf454ab2370d76fb3c9e6def729ceeee18c
POSTS : 562 POINTS : 1225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un chat baloo, son amoûr | papa est gay, la terre n'arrête cependant pas de tourner | militante pour les droigts lgbt* | en couple | son cancer s'appelle Marcel. suite à une hystéréctomie, elle doit passer par la case chimio | pratique le kickboxing | achète le journal pour faire les mots croisés
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : TEAM NIAX
it's now time to turn the page Giphy
Jax

TEAM REEDSON
it's now time to turn the page 6s33
best crew ever come back
AVATAR : melissa benoist
CRÉDITS : skywalkers.
DC : aucun
PSEUDO : émilie. émilie. éms. comme tu veux.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t35966-niamh-reed#1647163 https://www.30yearsstillyoung.com/t36067-niamh-around-cave-people

it's now time to turn the page Empty
Message(#) Sujet: it's now time to turn the page it's now time to turn the page EmptyLun 29 Mar - 11:34



it's now time to turn the page  



(outfit)
Le cancer … non, on recommence. Marcel, son cancer, lui a causé pas mal de retard dans la rédaction de son travail de doctorat. Au début, la candide et sub-optimiste Niamh avait cru que passer des jours, des semaines à ne rien faire allaient l’aider à se focaliser sur son boulot. Erreur fatale. Elle avait passé des jours entiers, allongée dans le canapé de son père – où elle s’était réfugiée – et avait regardé un tas de séries niaises et débiles, maudissant les scénaristes à chaque fois qu’un drame arrivait à l’un des personnages auxquels elle s’était attachée. Bref, le retard lui a causé une petite montée de pression et le boulot était désormais terminé. La thèse était terminée. Elle y avait mis un point final tout en laissant échapper un sourire de satisfaction. Désormais, il y avait la lecture. La présentation et tout le tintouin. Et peut-être à la fin, elle deviendrait Docteur Reed. Avec un peu de chance, quoique la chance n’a rien à voir là-dedans. Pas quand on y bosse depuis des années.

Pas de sortie en vélo pour Niamh, elle opte pour les transports en commun. Sac posé sur les genoux, elle regarde les rues défiler sous son regard pour finalement apprécier l’ambiance de l’université. Elle est en mode automatique, comme à chaque fois qu’elle a un but bien précis. Et aujourd’hui, le but précis est Nate. Nate, l’anthropologue qui lui a un peu servi de tuteur, de modèle et sans doute de muse. Sans vraiment s’en rendre compte, il lui a rendu service et pas qu’une fois. Sans vraiment le savoir, il a toujours su trouver les mots pour lui faire gonfler la poitrine, bomber le torse en se disant que tout était possible. Il a toujours su trouver la bonne blague au bon moment, posant la main sur son épaule au moment où elle pensait que c’était une idée folle de se lancer dans cette aventure. Nate. Un type bien comme il en existe peu de nos jours. Les pas de la paléontologue savent exactement où la mener. Elle débarque alors dans cet amphithéâtre où il accepte parfois de faire quelques conférences, bien que l’université soit déjà au courant que Nate ait d’autres plans. Des plans un peu plus fous, une nouvelle aventure. Niamh, dans l’encadrement gigantesque de la porte, a l’air minuscule. Elle tapote à la porte ouverte une drôle de musique pour attirer l’attention de l’ancien professeur de l’université. Sourire aux lèvres quand leurs regards se croisent, elle se presse de franchir le seuil de l’amphithéâtre désormais vide. « Salut. Je ne dérange pas j’espère … ? Quoique … écoute, on s’en fout si je dérange ou pas. » dit-elle de cette voix chantante. La voix des bonnes nouvelles. Et au fur et à mesure qu’elle s’approche de lui, la main plongée dans la poche de son sac, elle en sort une clef USB. « J’ai envoyé ma thèse hier soir … Je me disais que pour toutes les fois où tu as dû supporter mes crises existentielles, de doute, les petits drames etc. … fallait bien que je t’en offre une copie … oh et puis je mentionne ton nom dans cette page des remerciements que personne ne lit. » Son sourire s’élargit alors qu’elle dépose la clef sur le bureau en bois vieilli.

Elle ouvre alors les bras en croix, agitant les mains pour lui faire comprendre que c’était le moment de l’enlacer amicalement, de la féliciter, et d’être soulagé sans doute de ne plus l’avoir dans les pattes. « Merci Nate. », elle prit le temps de l’ajouter ce remerciement.


@Nathanael Weaver

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Weaver
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48 ans, né le 21 juin 1972
SURNOM : Nate
STATUT : Veuf depuis le début de l'année, il n'est pas encore prêt à rouvrir son coeur, se consacrant pleinement à son nouvel investissement
MÉTIER : Fraichement propriétaire d'un club de Jazz à retaper - Anthropologue dans l'âme, ne l'oublions pas
it's now time to turn the page Giphy
POSTS : 87 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 4/4

it's now time to turn the page Ezgif-7-63a22dbd8a0e
Keaver Someone to face the day with make it through all the rest with, someone I'll always laugh with even at my worst, I'm best with you, yeah


Anwar#1 - Andréa#1 - Alfie#1 -Niamh
RPs TERMINÉS : Clyde - Jamie#1 - Penny - Clyde#2 - Swann#1
AVATAR : Idris Elba
CRÉDITS : P. (avatar) - Loonywaltz (UB)
DC : Keith & Sam & Zach
PSEUDO : P.
INSCRIT LE : 28/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35227-sweet-dreams-that-leave-all-worries-behind-you-nate-weaver https://www.30yearsstillyoung.com/t35351-nathanael-weaver-un-mec-gentil-point https://www.30yearsstillyoung.com/t35419-nathanael-weaver

it's now time to turn the page Empty
Message(#) Sujet: Re: it's now time to turn the page it's now time to turn the page EmptyMer 21 Avr - 20:01



It's now time to turn the page
@Niamh Reed & Nathanael Weaver
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Depuis combien de temps Nathanaël n’avait-il pas traversé les couloirs de l’université pour se rendre directement dans son bureau ? Il était incapable de le dire tant il avait pris l’habitude de traverses les pièces bâchées et en cours de rénovation de son club à défaut de se rendre dans les locaux de son principal boulot. Le doyen avait compris, les vacances scolaires faisant aussi leur effet, et l’agenda de Nate s’était allégé le temps de quelques instants, bien trop courts aux yeux du professeur. Le dilemme se faisait de plus en plus grand et toujours aussi silencieux. L’idée même de laisser sa place d’enseignant au sein de l’université se faisait de plus en plus présente et pourtant l’impression même d’abandonner ses étudiants, ses confrères le tiraillait. Il avait besoin de tourner cette page, de se consacrer à cent pour cent à son club de jazz mais le poids de l’habitude lui faisait des siennes. Il restait tout de même surpris de voir à quel point ses habitudes étaient ancrées. De la prise de café dans son bureau, à l’arrivée matinale dans l’amphithéâtre, il se sentait finalement comme chez lui. Du moins il était toujours chez lui tant qu’il n’avait pas posé sa démission.

Allez savoir pourquoi il avait accepté de mener cette conférence sur l’anthropologie de la mort, de la perte et du deuil, sans ciller ? Il en avait parlé pendant des heures sans soucis, se sentant bien plus à même qu’il n’aurait pu l’être si sa situation avait été différente. Il était veuf et quand bien même il détestait faire des rapprochements avec ses propres expériences personnelles, le sujet lui avait semblé tout à fait naturel. Il s’était plié au jeu des question qui pleuvaient, comme si son intervention avait un caractère rarissime, lui rappelant qu’il s’était montré parfois fantomatique au sein de l’université. Il se demandait même si son simple nom et son rôle d’enseignant n’était pas perçu comme mythique et illusoire par certains étudiants qui ne l’avaient pas encore croisé. Et ce ne fût non sans soulagement que l’amphithéâtre s’était vidé, le laissant seul face à cette immense salle. Il s’était installé au bureau, observant les quelques rangs dans un élan de nostalgie qui lui était propre. Il allait devoir se faire à l’idée que son avenir ne se trouvait plus ici mais dans une salle remplie de clients profitant de la chaleur des lieux qu’il avait retapé.

Les minutes s’étaient déroulées sans qu’il ne s’en rende réellement compte et ce ne fût que lorsqu’il se décidait enfin à rassembler ses affaires que son attention fût attirée ailleurs qu’au rangement auquel elle était prédestinée. Et quelle ne fut pas sa surprise d’apercevoir la silhouette de Niamh, l’une des étudiantes de cette université qu’il avait déjà croisée à plusieurs reprises. Son sourire s’étendait un peu plus alors qu’elle descendait dans sa direction, lui arrachant un rire tant sa légèreté était débordante. « J’ai vraiment l’air d’être en pleine intervention ? Si je me mets à parler tout seul, tu t’occuperas de me le signaler pour que j’envisage de consulter ? » lui demanda-t-il alors qu’il s’asseyait sur le rebord du bureau, bras croisés dans sa direction comme pour l’interroger silencieusement des raisons de sa venue. Il n’eut pas à attendre longtemps pour qu’elle ne perce le mystère, arrachant un haussement de sourcil de la part de Weaver, le regard posé sur la clé USB qu’elle venait de déposer. « C’est fini ? » lui demanda-t-il en se saisissant du petit objet qu’il venait faire tourner entre ses doigts avant de reprendre, se rendant finalement compte que la question n’avait pas lieu d’être. « Ça fait quoi d’en avoir fini avec ces crises existentielles ? » la taquina-t-il avant de secouer la tête, venant la serrer dans ses bras si naturellement. Il était chaleureux et le contact ne le gênait pas. Bien moins que ces remerciements formulés à voix haute, il devait l’admettre. « De quoi me remercies-tu Niamh ? Je n’ai fait que ce que j’avais à faire tu sais ? » conclut-il en se reculant d’elle. « Je prendrais le temps de la lire, surtout la page des remerciements du coup ! » lui dit-il en glissant minutieusement ladite clé dans sa sacoche avant de la refermer. « Alors, quel est le programme maintenant ? » lui demanda-t-il curieux de voir ce que l’avenir lui réservait. « Quoi que ce soit, je suis persuadé que tu t’en sortiras à merveille, n’en doutes jamais ! » conclut-il dans un sourire bienveillant. « Mais attend, ça veut dire que je ne te verrais plus arriver en détresse à la porte de mon bureau à des heures indécentes pour des choses que tu savais gérer toute seule ? » lui demanda-t-il dans un clin d’œil avant de rire un peu plus fort. « Tu continueras quand même de me donner de tes nouvelles rassure-moi ? » reprit-il une légère moue presque attristée à l’idée que cette visite ne soit la dernière.



code by bat'phanie


HRP:
 


A smile doesn’t always stand for a perfect life.
by EXORDIUM.


it's now time to turn the page IOG0m7u
it's now time to turn the page FCp4D84
Revenir en haut Aller en bas
 

it's now time to turn the page

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-