AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -15%
-200€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
1099 €

 I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Tumblr_ms48e8xidK1sclenwo1_500
POSTS : 76 POINTS : 810

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) 02dd
Mayers' family

ThéoMaxenceAdrielFamille Mayers ✯ Abel
Caelan ✯ Peter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Tearsflight (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty
Message(#) Sujet: I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) EmptyLun 29 Mar - 19:06


Des cours de Samba, jamais je n’aurais accepté et mon mari le sait pertinemment. Tout comme le bal costumé que j’ai évité avec grâce. Et oui, un de mes chantiers en cours, des plus importants, a eu une complication avec les investissements et je ne pouvais le laisser à l’abandon pour cause de masques fêtards. Surtout que la réunion de crise devait avoir lieu le surlendemain. J’ai par contre poussé mon conjoint à en profiter, qu’il retrouve ses amis et fête ce carnaval avec joie au lieu de me regarder être penchée sur des contrats plus longs et pointus les uns que les autres. Sauf que le feu de joie, il se fait pile le jour de mon congé. Celui que je dois respecter, celui qui nous permet de nous retrouver sans qu’un appel professionnel ne nous coupe. Me voilà donc à la plage, à regarder les personnes se rejoindre au lieu de rendez-vous ou s’accumuler autour de l’homme de bois pour y déposer un objet à brûler. Je peux voir à certaines tenues, aux sourires grandissants, voire à la mine un peu éméchée, que beaucoup d’entre elles viennent du défilé de l’après-midi. Il devait être particulièrement festif et ambiancé, j’en ai presque un petit regret d’avoir préféré profiter de la journée autrement. Une partie de moi ne voulait absolument pas me retrouver entourée de dix milles personnes, collées à moi. Mais cette aversion de la transpiration des autres m’a apparemment fait louper un sacré événement. Je souffle avec exaspération contre moi-même. Et un frisson glacé s’en suit sans prévenir. Il fait pourtant plutôt chaud, les températures restent celles de l’été, ce qui ne m’empêche pas de frissonner à nouveau. Je croise mes bras et les frictionne avec mes mains. Je cherche mon époux des yeux et le vois toujours en train d’attendre devant l’un des foodtrucks stationnés en bord de plage. Vu la ligne de personnes devant lui, il n’est pas près de me rejoindre. J’essaye tant bien que mal d’attirer son attention, mais il semble plonger dans la lecture de la pancarte annonçant les menus. Et voilà qu’il discute avec son voisin de derrière. Tant pis, j’essayerai de le garder en ligne de mire pour lui faire signe quand il voudra me retrouver. Je n’attends pas plus longtemps et marche sur la plage pour m’approcher de l’homme de bois. Si je ne pensais m’avancer que de quelques mètres pour sentir la chaleur du feu des flambeaux plantés autour, je finis par me retrouver malgré moi juste en face de la structure boisée. Mes yeux sont attirés par les différents objets déposés dedans ou dessus. Des objets d’hommage pour quelques-uns. D’autres sont là pour laisser derrière soi un acte regretté ou une histoire à terminer. Je sais que mon mari le voit plus comme un tribut à donner pour nous porter chance dans nos désirs et rêves et je peux voir des papiers et des lettres avec la même attention. Moi-même, je ne sais pas ce qui m’attire ici. Parce que, si je devais être honnête, mon cœur se pince à l’idée de participer à cette fin de carnaval. Pas de dégoût non. D’amertume, peut-être. De rancœur. De peur aussi. Ma main se serre autour du yoyo dans ma poche de veste. Je déglutis avec difficulté. Je le sors pour l’observer et hésite. Je ne sais pas si j’en suis capable. Je ne sais pas si je suis prête. Prête à quoi d’ailleurs ? A lui faire de la place dans ma vie ? A le croire ?  Ou à l’oublier à jamais ? Je crispe ma mâchoire et fais brusquement volteface. A tel point que je rentre dans une personne, la bouscule et le jouet s’échappe de ma main pour rouler un peu plus loin dans le sable. « Excusez-moi, je n’ai pas fait attention, je ne vous avais pas v… » Je m’arrête net lorsque je reconnais l’homme que j’ai percuté. « Maxence… ? Qu’est-ce que tu fais là ? Enfin, je ne pensais pas que… » Mon regard se pose sur notre bibelot commun et je déglutis plus difficilement encore.

@Maxence Mayers
Revenir en haut Aller en bas
Maxence Mayers
Maxence Mayers
les vieux démons
les vieux démons
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (16/07/1989)
SURNOM : Max, classique, sans originalité
STATUT : libre comme l'air
MÉTIER : enchaîne des petits boulots, en ce moment serveur
LOGEMENT : numéro 82 à redcliffe avec Peter qui squatte
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Tumblr_nuw6vi3M1A1r3xthuo8_250
POSTS : 9566 POINTS : 1200

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien alcoolique et drogué, revenu en janvier 2020 à Brisbane. Clean depuis trois ans. Incapable de tomber amoureux et se poser, adepte des coups d'un soir. Fou amoureux de son chien Opale, un berger australien qu'il ne lâche pas. Bénévole à la Fondation Oliver Keynes depuis septembre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Ydym
MAYERS

KatherineJadeWren #2LeneStaceyJoyPeter #3TheoDani #2CleoMayers
RPs EN ATTENTE : Swann #2.
RPs TERMINÉS : MavaErinAlmaErin #2MiaMava #2Mava #3JordanWrenPeterKayaPeter #2AdrielElias (DM)SwannMava #4 & Erin #3DaniWimAdriel #2Tessa & Laurence

rp abandonnés:
 

AVATAR : douglas booth
CRÉDITS : kelly (avatar)
DC : Nick Bradford & Inaya Hopkins.
PSEUDO : toxic dream
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33894-maxence-we-re-fallin-like-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t33938-maxence-in-my-defense-i-was-left-unsupervised https://www.30yearsstillyoung.com/t33963-maxence-mayers#1507327 https://www.30yearsstillyoung.com/t35329-maxence-mayers

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty
Message(#) Sujet: Re: I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) EmptyMer 7 Avr - 11:01


I loved you with a fire red, now it's turning blue
@Cleo Felix-Mayers  & Maxence Mayers

Il observe les gens qui font la fête, qui discutent, qui picolent et lui, il reste planté là. Il ne sait pas trop ce qu'il fait ici, il avait envie de bouger un petit peu et de sortir de chez lui. Tout lui rappelle encore Ava dans son appartement et même si Peter vit avec lui maintenant, ça ne change rien. Ces dernières semaines avec Ava étaient étranges et belles à la fois. Mais maintenant, elle est partie, il ne la reverra sûrement jamais et il n'aura jamais de nouvelles. C'est sûrement mieux ainsi mais ça n'empêche pas d'avoir mal. Aujourd'hui, c'est l'événement, ce grand homme de bois qui brûle sur la plage et dont tout le monde s'approche. Il sait que certains viennent jeter des objets ou autres bibelots dedans, sûrement pour des raisons diverses. Lui, il n'a rien dans les mains, il n'a rien à jeter. Ou tout du moins, il n'a pas eu le courage de venir avec quelque chose, de peur de finir par le regretter. Sa cigarette à la main, il préfère juste rester en retrait en marchant tranquillement sur la plage. Mais au fil des minutes, il se décide à approcher de ce grand feu au milieu de la foule qui profite du spectacle. Il tente doucement de se faire un chemin jusqu'à ce qu'on le percute d'un seul coup. « Excusez-moi, je n’ai pas fait attention, je ne vous avais pas v… » Il relève les yeux vers cette voix et reste surpris face à Cléo. Après Adriel, Théo, il ne manquait qu'elle. Bien qu'elle soit la seule qu'il rencontre par pur hasard mais honnêtement, il aurait pu attendre encore un peu. La seule chose qu'il se dit, c'est qu'elle risque d'être comme Théo à lui faire des reproches qu'il n'a ni la force ni l'envie d'entendre aujourd'hui. « Maxence… ? Qu’est-ce que tu fais là ? Enfin, je ne pensais pas que… » Ses sourcils se froncent légèrement alors qu'elle a l'air mal à l'aise. « J'ai pas le droit de venir profiter des festivités ? » C'est plus fort que lui, il peut pas s'empêcher d'être froid, il le contrôle même pas. C'est devenu une habitude, comme un mécanisme de défense. Il n'y a qu'avec Adriel qu'il arrive à ne pas être le con qu'on connaît et qu'il arrive à réellement exprimer ses sentiments. Même si c'est encore tout récent et qu'il n'est pas un expert dans ce domaine. Mais il voit que le regard de sa soeur est perdu sur le sable et non sur lui. Il baisse les yeux pour observer un jouet un peu plus loin dans le sable. Son coeur manque un battement quand il reconnaît l'objet et il comprend mieux pourquoi sa soeur est si mal à l'aise. Il récupère l'objet, l'observant quelques secondes avant de relever les yeux vers Cléo. « Tu comptes le jeter au feu ? » Ce jouet n'est pas anodin, il est lié à lui. Alors la seule chose qu'il se dit, c'est qu'il peut y avoir plusieurs significations à son envie de le mettre au feu. « Tu veux peut-être qu'on le jette ensemble pour briser complètement le lien ? » Tais-toi Maxence. Le problème, c'est que ça le blesse de savoir qu'elle est prête à le jeter au feu. Bien sûr qu'il le dira pas et qu'il préfère jouer au con avec elle, comme il le fait toujours avec les deux plus grands. Mais il se dit que si elle y pense, c'est qu'elle ne veut définitivement plus rien avoir à faire avec lui.




scary life

- Forget what I said It's not what I meant And I can't take it back I can't unpack the baggage you left What am I now? What if I'm someone I don't want around? I'm falling again, I'm falling again, I'm falling ☽ BASTET

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) IUJCx06
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) ZsxbA8o
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) MGSbLAu
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) IcdDGTz
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Tumblr_ms48e8xidK1sclenwo1_500
POSTS : 76 POINTS : 810

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) 02dd
Mayers' family

ThéoMaxenceAdrielFamille Mayers ✯ Abel
Caelan ✯ Peter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Tearsflight (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty
Message(#) Sujet: Re: I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) EmptyMar 13 Avr - 14:57


I loved you with a fire red, now it's turning blue
Cleo Felix-Mayers  & @Maxence Mayers

Maxence. Il a tellement grandi. Il a tellement changé. Même si mon regard ne reste pas longtemps sur lui, je peux apercevoir toutes les différences. Est-ce le poids de tout son passé ou simplement les années écoulées et la maturité normalement venue ? Une partie de moi à envie de le détailler sous toutes les coutures, être sûre qu’il va parfaitement bien, comprendre comment il en est arrivé à ce jeune homme debout devant moi. Mais mes pensées ne sont focalisées que sur une chose. Un bibelot que je fixe désespérément alors que c’est bien la dernière chose à faire si je ne veux pas qu’il l’aperçoive. « J'ai pas le droit de venir profiter des festivités ? » Je ferme les yeux, de plus en plus mal. « Je n’ai pas dit ça. » Comment ai-je pu ne pas y penser ? C’est logique qu’il puisse être là. Il est revenu depuis un moment maintenant. C’est normal qu’il participe aux événements de la ville. Et qu’importe le nombre de personnes présentes autour de nous, il fallait bien qu’on se croise un jour. J’ai trop repoussé cet instant, le destin a juste décidé qu’il était plus que temps. En rouvrant les yeux, je le vois penché, sa main au-dessus du yoyo. Ma mâchoire se crispe, ma respiration se bloque. Le temps ralentit. J’ai beau essayé de réfléchir, aucun mot ne vient à mon esprit. Je suis juste pétrifiée en attendant sa réaction. « Tu comptes le jeter au feu ? » J’ai envie de hurler. NON ! Parce que c’est mon sentiment à cette seconde même. Je veux juste le lui prendre, le lui arracher des mains et le tenir contre moi. Que plus personne n’y touche, pas même lui. Ne pas lui laisser la chance de tout briser sans pouvoir revenir en arrière, jamais. « Tu veux peut-être qu'on le jette ensemble pour briser complètement le lien ? » « Non… » Ma main s’avance vers lui, dans un geste prémédité à l’arrêter s’il accompagnait ses mots du geste. Sauf qu’il ne bouge pas. Il attend mes réponses. Mes justifications sans doute. Et je ne sais pas quoi lui dire. Je n’ose même pas le regarder dans les yeux. Je me force quand même. Je relève lentement la tête, l’observant doucement et spécifiquement au passage. Arrivé à son visage, je ne peux pas le déchiffrer. Je ne sais pas si ce sont les années ou s’il est juste fermé à moi. Mais rien, je ne lis rien. Juste un visage familier cachant une personne inconnue. « Que veux-tu que je te dise ? Que j’allais le jeter et détruire toutes possibilités de lien entre nous ? Et bien, je n’en sais rien ! Voilà ! J’y ai pensé. A ça, mais aussi à le détruire pour ne plus penser au mal que ça m’a fait. Laisser derrière nous ce passé qui met une barrière entre nous. Et, en même temps, je ne peux pas le détruire. La preuve, j’ai voulu t’arrêter. » Je regarde de nouveau l’objet entre les doigts de mon frère et un doute s’immisce. Une personne inconnue derrière un visage familier. Un jouet empli de souvenirs enfantins dans les mains de l’adulte changé. Je me mords la mâchoire en fixant de nouveaux ses yeux. Y a-t-il encore réellement un lien entre lui et notre jeu commun ? Ou je m’accroche simplement à un espoir vain ? « Il signifie quoi pour toi ? Tu en as quels souvenirs ? Que ce soit en y jouant ou juste avec moi… Est-ce que ça t’importe encore aujourd’hui ? » J’ai besoin de savoir. J’ai besoin de savoir si ça vaut encore le coup de s’y accrocher ou s’il a raison. Si sa suggestion est la mieux et qu’ils se retrouvent une dernière fois pour tout oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Maxence Mayers
Maxence Mayers
les vieux démons
les vieux démons
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (16/07/1989)
SURNOM : Max, classique, sans originalité
STATUT : libre comme l'air
MÉTIER : enchaîne des petits boulots, en ce moment serveur
LOGEMENT : numéro 82 à redcliffe avec Peter qui squatte
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Tumblr_nuw6vi3M1A1r3xthuo8_250
POSTS : 9566 POINTS : 1200

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien alcoolique et drogué, revenu en janvier 2020 à Brisbane. Clean depuis trois ans. Incapable de tomber amoureux et se poser, adepte des coups d'un soir. Fou amoureux de son chien Opale, un berger australien qu'il ne lâche pas. Bénévole à la Fondation Oliver Keynes depuis septembre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Ydym
MAYERS

KatherineJadeWren #2LeneStaceyJoyPeter #3TheoDani #2CleoMayers
RPs EN ATTENTE : Swann #2.
RPs TERMINÉS : MavaErinAlmaErin #2MiaMava #2Mava #3JordanWrenPeterKayaPeter #2AdrielElias (DM)SwannMava #4 & Erin #3DaniWimAdriel #2Tessa & Laurence

rp abandonnés:
 

AVATAR : douglas booth
CRÉDITS : kelly (avatar)
DC : Nick Bradford & Inaya Hopkins.
PSEUDO : toxic dream
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33894-maxence-we-re-fallin-like-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t33938-maxence-in-my-defense-i-was-left-unsupervised https://www.30yearsstillyoung.com/t33963-maxence-mayers#1507327 https://www.30yearsstillyoung.com/t35329-maxence-mayers

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty
Message(#) Sujet: Re: I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) EmptyDim 18 Avr - 15:36


I loved you with a fire red, now it's turning blue
@Cleo Felix-Mayers  & Maxence Mayers

Il ne s'attendait pas à croiser le route de Cleo aujourd'hui. Comme les autres membres de la famille, il la fuit. Ils n'ont pas longtemps été proches, si ce n'est quelques années quand il était encore jeune et avant qu'il décide de devenir la honte de la famille. Au fond, il se doute qu'elle pense comme Théo tellement ils ont toujours été identiques. Elle doit lui en vouloir autant que lui et elle devait espérer qu'il ne remette jamais les pieds à Brisbane. « Je n’ai pas dit ça. » Il hoche la tête, l'air de rien, comme s'il se moquait bien de ce qu'elle pouvait dire. Ce qui est à moitié vrai. Il s'en moque mais en même temps, il a envie de savoir ce qu'elle pense. Et quand il voit le regard de sa grande soeur bloqué plus sur le sable que lui, il suit sa direction pour repérer un jouet. Un vieux bibelot qui le concerne directement. Grande surprise de la voir venir jusqu'ici avec ça, près d'un grand feu où bon nombre de personnes viennent brûler des souvenirs du passé pour oublier. Il vient l'attraper, l'observant quelques secondes alors que ses doigts le parcours pour la première fois depuis de très nombreuses années. Sa tête, elle, se pose plein de questions. Pourquoi elle est venue avec ça ? Dans quel but ? Qu'est-ce qui se passe dans la tête de sa soeur ? Elle se rapproche tout à coup de lui avant de s'arrêter, comme si elle avait peur qu'il le jette sans réfléchir au milieu des flammes. Mais il ne bouge pas, son visage reste fermé alors qu'il la fixe pendant qu'elle fuit son regard. « Que veux-tu que je te dise ? Que j’allais le jeter et détruire toutes possibilités de lien entre nous ? Et bien, je n’en sais rien ! Voilà ! J’y ai pensé. A ça, mais aussi à le détruire pour ne plus penser au mal que ça m’a fait. Laisser derrière nous ce passé qui met une barrière entre nous. Et, en même temps, je ne peux pas le détruire. La preuve, j’ai voulu t’arrêter. » En réalité, il ne sait pas quoi penser. Il se dit qu'il vaudrait mieux qu'il lui redonne le jouet et qu'il reparte loin d'elle. Mais il en a marre de toujours fuir les situations complexes. « Il signifie quoi pour toi ? Tu en as quels souvenirs ? Que ce soit en y jouant ou juste avec moi… Est-ce que ça t’importe encore aujourd’hui ? » Et merde. Pour répondre à ses questions, il devrait se confier et dire ce qu'il ressent, autant dire tout ce qu'il déteste. D'autant plus qu'il ne sait pas quoi lui répondre, il ne sait pas ce qu'il ressent. Il bloque tout ça pour éviter de souffrir, comme toujours. « J'en ai des souvenirs d'un gosse qui s'amuse. Un gosse sans soucis et heureux avant qu'il arrive à tout foutre en l'air. » Qu'il lâche en plantant son regard dans le sien. Parce que c'est bien ce qui s'est passé, il a tout détruit sur son passage, il a détruit la famille. « Franchement.. C'est qu'un vieux jouet. Je pensais que tu l'avais déjà jeté. » Il hausse les épaules en observant le bibelot, essayant de se convaincre lui-même qu'il s'en fout et que l'avenir de ce jouet l'importe peu. Est-ce que ce simple truc peut jouer sur les liens entre eux ? Il n'en sait rien. « Est-ce que ça changerait quelque chose que je te dise que c'est important de toute façon ? T'es comme les autres, Cleo. » Par les autres, il parle évidemment de Théo et il ne doute pas qu'elle le comprendra. « T'as envie que je reparte loin d'ici et que je vienne pas foutre la merde dans vos petites vies parfaites. Mais désolé, j'ai pas l'intention de repartir. » Qu'il finit en lui tendant le jouet, comme pour lui dire qu'elle peut en faire ce qu'elle veut. Il tente de garder le contrôle sur la situation, préférant l'attaque plutôt que de rentrer dans les sentiments comme il a pu le faire avec Adriel quelques semaines plus tôt.




scary life

- Forget what I said It's not what I meant And I can't take it back I can't unpack the baggage you left What am I now? What if I'm someone I don't want around? I'm falling again, I'm falling again, I'm falling ☽ BASTET

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) IUJCx06
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) ZsxbA8o
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) MGSbLAu
I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) IcdDGTz
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty
Message(#) Sujet: Re: I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I loved you with a fire red, now it's turning blue (Maxence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: streets beach
-