AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et ...
Voir le deal

 next, the walls were closed on me ▽ wren#3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 30 Mar 2021, 23:16


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

Ana a abusé et forcé sur ses côtes, alors même si elle a eu le temps de se reposer un peu sur le lit de Cody avant qu’elle lui lâche une bombe nucléaire en pleine face, elle grimace en descendant les escaliers de son immeuble. Elle grogne en tirant la porte lestée qui lui paraît peser une tonne et elle évite précautionneusement le contact avec les autres passants sur le trottoir, il n’est pas question qu’elle se mange un coup d’épaule dans son état. Elle arrive au bout de la rue en traînant la patte, et s’installe devant le Starbucks, posant ses fesses sur le rebord de la devanture pour soulager un peu la douleur. Quelle conne elle a été de croire que descendre une échelle avec des côtes brisées serait facile, elle a failli se casser la gueule et s’exploser sur le bitume, elle en a chié et la « promenade » pour rejoindre l’appartement de Cody n’a pas été de tout repos même avec son amie qui l’aidait à avancer comme elle pouvait. Elle aurait franchement préféré passer la nuit tranquille chez Cody, mais il avait fallu que celle-ci fasse des siennes et lui annonce qu’elle était amoureuse d’elle. Quelle blague ! Qu’est-ce qu’Ana pouvait bien faire de cette information ? Elle avait l’impression d’avoir perdu son amie et que plus rien ne serait pareil entre elles maintenant. D’ailleurs, elle a décidé de se barrer avant de devenir encore plus blessante qu’elle ne l’a déjà été. Cody aurait dû le savoir qu’Ana allait mal réagir, pas simplement parce que Cody est une femme, mais tout simplement car l’Italienne n’est pas de celles à qui l’on conte fleurette, le dernier de ses plans cul qui lui a parlé de sentiments s’est pris un coup de poing dans le nez, comme un réflexe incontrôlé. Toute cette situation l’emmerde au plus haut point, avec toute cette merde de sobriété et compagnie, l’Italienne va avoir besoin de ses rares vrais amis pour l’empêcher de faire de la merde. Cody est probablement la plus pure de ses connaissances et la plus dévouée au bien-être de l’Italienne, et il fallait qu’elle lui dise « je t’aime » et rende tout bizarre et gênant entre elles. Fait chier putain.

En parlant de personne dévouée à forcer Ana à rester clean, voilà la voiture de Wren qui s’arrête devant le Starbucks. Il la connaît depuis à peine une semaine et elle lui a déjà causé un lot de souci assez conséquent, et pourtant il est là, encore une fois. Elle se redresse et s’avance jusqu’au véhicule, elle prend place sur le siège passager et claque la porte en contrôlant sa grimace de douleur. « Je peux plus me passer d’vous apparemment... » balance-t-elle en guise de salut et de remerciement. Elle a les yeux rivés sur la route à travers le pare-brise, elle n’a pas adressé le moindre regard à Wren, si ce n’est pour vérifier qu’elle avait affaire au bon conducteur. « Bon… tu démarres ou on va rester ici toute la nuit ? » Elle sent son regard peser sur elle, est-ce qu’il essaye de vérifier si elle est aussi clean qu’elle l’a promis ? Est-ce qu’il attend à nouveau des excuses pour appuyer sur l’accélérateur ? Difficile à dire sans croiser son regard et elle n’est pas motivée à se tourner vers lui maintenant. « T’as une clope ? » qu’elle demande sur les nerfs.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMer 31 Mar 2021, 08:31



Elle l'emmerde mais si ce n'était pas le cas, Wren ne l'apprécierait sûrement pas autant. C'est la base même de ce lien étrange qu'ils ont construit au détour d'un hangar désaffectée avec tout un tas de junkies alentour. Il n'y a rien de normal dans ce qu'ils vivent, rien qui ne fasse sens pour le reste du monde et pourtant, eux deux, ils ont beaucoup trop de points communs pour que Wren les ignore. Il se reconnait énormément dans ce qu'Anastasia dit ou fait et puis, il y a aussi ce physique qui le déroute parce qu'elle a des airs de Freya quand elle s'y met. Il est obligé alors de prendre les clés de la bagnole, de rentrer à l'intérieur et d'allumer le contact alors qu'il était pépère dans son canapé à lire les dernières découvertes mythologiques que Gabriel lui avait ramenées l'autre jour. Là encore, Ana ruinait ses petits plaisirs de lecteur non assidu et c'est sûr qu'il va l'emmerder pour le nombre d'heures d'inquiétude qu'il a passé avec son colocataire. Ils ont pris cette petite sous leur aile parce que c'est évident qu'elle a besoin d'aide, qu'elle ne s'en sortira jamais seule, pas plus avec l'aide de sa famille qui semble plus castratrice qu'autre chose. Ils sont intervenus, ils l'ont hébergé et la blonde a vite profité de leur absence pour se tirer par la fenêtre, de quoi foutre en rogne un suédois rarement de bonne humeur à la base. Le fait de conduire jusqu'au Starbucks du quartier voisin n'aide sûrement pas ce cher Doherty à avoir des nerfs apaisés: il s'arrête devant, il la voit assise sur le rebord de la vitrine et il a envie de lui hurler dessus de grimper avant qu'il ne se tire. Il ne fait rien, il attend. Elle s'exécute d'elle-même et lui, il reste muet. Pour une fois. Cela le flingue trop de parler en ce moment, il a juste envie de ne pas subir les emmerdements d'autrui mais il semble les attirer quoiqu'il en coûte alors, autant qu'Ana se justifie toute seule, si elle en a l'envie. "Commence pas ou je te jette de la bagnole. Tiens, une clope, boîte à gants, y a le paquet." Forcément, il ne va pas se montrer plus aimable que d'habitude, c'est comme ça qu'ils se sont toujours parlés après tout et ce n'est pas pour autant qu'ils ne se respectent pas, l'amour vache comme on dit. "On va pas t'enfermer. Tu peux partir quand tu veux. Mais si tu retombes alors que je t'appuie... Je sais pas si je pourrais continuer à te ramasser en pièces détachées, Ana." Il est honnête parce qu'il a mal au coeur quand il la voit amochée, qu'il pense à sa soeur dans le même état et il n'a finalement pas la carrure pour tout ce tintamarre. Il a beau se la jouer grand prince mystérieux et qui se fout de tout, Wren est loin d'être un insensible. Il démarre alors la voiture et se dirige vers le bercail, allumant la musique pour ne pas sentir le silence pesant. Il a envie de parler mais c'est mieux s'il ne dit rien, vraiment.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 06 Avr 2021, 05:38


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

Ana s’installe dans la voiture et est accueillie par le silence du Suédois. Elle n’attend pas bien longtemps pour le rompre, ce n’est pas vraiment son truc de rester muette à l’Italienne. Devant son manque de réceptivité, elle demande s’il compte passer la nuit-là avant d’enchaîner en lui demandant une cigarette. Tant que ses côtes n’ont pas perforé ses poumons, elle peut au moins encore se les tapisser de fumée. "Commence pas ou je te jette de la bagnole. Tiens, une clope, boîte à gants, y a le paquet." Il a retrouvé sa langue et ne se montre pas plus agréable qu’Ana, c’est comme se glisser à nouveau dans les rangs d’une chorégraphie que l’on connaît par cœur, ils vont s’attaquer à tour de rôle, avec plus ou moins d’agressivité, une once de complicité aussi. Ils sont beaucoup trop semblables pour ne pas apprécier se prendre la tête l’un à l’autre. « T’oserais pas, mes pauvres côtes kifferaient pas... » ricane-t-elle en se penchant vers la boîte à gant pour en extraire le paquet, puis du paquet une cigarette et le briquet. Elle cale le filtre entre ses lèvres, fait jaillir la flamme et aspire les premiers volutes de fumée. La voiture ne bouge toujours pas et elle sent que Wren a quelque chose à dire. Elle tourne la tête vers lui pour le regarder plus attentivement. Il a l’air en colère, ou déçu, ou triste, peu importe, sa disparition de plusieurs heures l’a visiblement vraiment inquiété. "On va pas t'enfermer. Tu peux partir quand tu veux. Mais si tu retombes alors que je t'appuie... Je sais pas si je pourrais continuer à te ramasser en pièces détachées, Ana." Le premier réflexe de l’Italienne serait de souffler, de râler, de lever les yeux au ciel telle une ado agacée que ses parents ne lui fassent pas confiance. Elle se mord la lèvre juste à temps pour se retenir d’être trop désagréable alors que Wren finit par démarrer en allumant le poste-radio. Elle finit par répondre : « J’suis entière non ? Aucune fracture supplémentaire à déplorer a priori. J’suis pas revenue en kit Ikéa, alors chill un peu... » Elle sait bien qu’il ne parlait pas que de ses os en miettes, il a surtout dû se monter la tête tout l’après-midi et l’imaginer en train de se défoncer dans un coin sordide. Elle ne peut pas lui en vouloir, elle-même quand elle a dit à Cody de venir la sortir de là, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle comptait faire de cette liberté retrouvée. Mais le fait qu’elle ait appelé la plus responsable de toutes ses connaissances (pour ne pas dire la plus rabat-joie) devrait être une preuve pour Wren et pour elle-même qu’elle est capable de faire des choix relativement intelligents. Mais Ana ne voit ce progrès que comme un coup de chance, une coïncidence du destin, quelque chose d’extérieur à elle... Elle inspire et expire la fumée dans l’habitacle de la voiture à une cadence acharnée. « J’ai même pas cherché à choper d’la came. C’est un putain de miracle, tu crois ? Alléluïa et tout le tintouin là... » Si ça l’irrite que Gab et Wren aient mis de telles restrictions à ses allers et venues, c’est simplement car elle se sent comme un lion en cage dans cet appartement. Elle ne leur reproche pas vraiment de ne pas lui faire confiance, elle-même ne se fait pas confiance non plus, elle sait qu’elle est trop faible face à l’appel de la drogue. « J’aurais mieux fait d’faire une putain d’sieste ceci dit… Au lieu d’donner l’occas’ à l’autre cruche de tout ruiner... » Cody. Cody à qui elle a donné l’occasion d’avouer des sentiments ridicules et gênants pour leur amitié. Qu’est-ce qu’elles allaient faire maintenant ? Qui Ana appellera-t-elle la prochaine fois ? Pas Cody en tous cas, ce serait prendre le risque de lui faire croire qu’il y a moyen qu’il se passe un truc entre elles. Non, c’est mort tout ça, leur amitié est foutue, et avec elle disparaît aussi l’amie responsable, celle qui se soucie de son bien-être bien plus que quiconque. Putain d’ironie du destin.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 06 Avr 2021, 06:10



Lorsqu'on le met dans cet état, Wren n'est pas le plus cordial par la suite. Sa journée a été infâme parce qu'il s'est inquiété de bout en bout, qui l'aurait cru? Pourtant, c'est une réalité, le suédois s'est imaginé les pires des scénarios, d'une Ana retrouvée inerte dans un fossé ou écrasée par un camion avec des grammes de coke dans chaque narine. Il a été en colère, des heures durant, avec cette envie de tabasser quelqu'un ou quelque chose mais Doherty s'est contenu, fait suffisamment rare pour être souligné. Au final, le suédois s'est terré dans un mutisme étrange et peu commun venant de lui: non, il n'a même pas spécialement envie de cracher son venin à l'heure actuelle, il veut juste qu'on lui foute la paix une heure ou deux, qu'il puisse aller se relaxer dans un bain chaud avec un bouquin à la main, juste ce qu'il faut pour effacer les visions néfastes qu'il a eues. Evidemment, Wren ne va pas raconter tout ça, à Ana, plutôt l'inverse, il va l'engueuler, la maudire et lui sortir des ignominies parce que l'agressivité est beaucoup plus simple à gérer pour lui que n'importe quelle autre émotion. Il la laisse dire, il la voit prendre ses clopes et il démarre la voiture. Si seulement elle continue ainsi, dans le silence le plus total mais Wren sait que c'est impossible car on parle d'Ana tout de même et elle n'a jamais su se la fermer pendant les heures où il l'avait côtoyée jusqu'ici. Elle a toujours mille choses à dire, signe évident d'un manque d'attention venant de sa famille. Elle n'existe pas à leurs yeux alors elle essaie de faire chier un maximum de personnes en dehors pour qu'on ne l'oublie pas, la tristesse de cette petite blonde l'afflige. Il est pareil, lui, le grand dadais qui conduit mal par dessus le marché parce que c'est toujours ainsi quand il enrage. Il montre sa trogne mauvaise, comme s'il a envie de dire à Ana qu'il s'en fout de ses côtes, qu'il en casserait bien une ou deux supplémentaires pour qu'elle ne puisse plus bouger de son lit et que l'univers entier ait la paix. Il ne le fait pas parce qu'il n'a pas envie de la voir souffrir plus encore, il a déjà eu un mal fou à se faire à sa fugue, Wren ne va tout de même pas se rendre responsable de pleurs futurs, il vaut un peu mieux que ça. Et puis, il attend la suite, il est patient parce qu'elle va l'ouvrir à nouveau, qu'elle va lui raconter des sornettes pour se justifier et lui, idiot comme il est, il fera semblant de la croire parce qu'il sait ce que c'est d'être un junkie, d'avoir une envie perpétuelle de se fracasser le crâne avec n'importe quoi qui puisse avoir un effet salvateur momentané. "Je suis très chill là." Mensonge. Il porte son regard vers elle et Ana ne doit pas être rassurée pour autant de l'avoir appelé parce qu'on parle de Wren, qu'il n'est pas un homme sage ou gentil, pas avec beaucoup de monde en tout cas mais même derrière ce masque infernal, il y a cette affection qu'il a envers elle qui déborde. Quelle merde. "Ah ouais? T'as fait quoi alors à la place?" Non, il ne va pas remercier Dieu ou une connerie de ce style, Wren va rester terre à terre et lui demander ce qu'elle a bien pu foutre après sa fuite parce qu'elle est bien partie pour aller choper de la came à la base, non? Sinon, cela n'a aucun sens: les junkies ne mentent que pour la drogue et ils fuient aussi pour elle, comme Ana l'a fait. Il veut comprendre, Wren, mais la situation lui échappe totalement alors qu'elle continue de parler et que lui roule, à deux minutes de se garer devant l'immeuble où il crèche avec Gabriel. "Quelle cruche? Il s'est passé quoi? Non, parce que te barrer comme ça, 'devait sûrement y avoir une raison valable... Et m'envoyer des messages pour que je vienne te chercher aussi, remarque." Qu'elle lui file une putain de bonne explication alors qu'il gare la bagnole et qu'il ouvre sa portière, observant Ana d'un oeil attendri parce qu'il a tout de même les boules qu'elle ait un autre os de cassé avec cette histoire. Comme quoi le suédois a le coeur sur la mal, malgré les apparences, bien entendu.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptySam 10 Avr 2021, 11:27


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

Ana contre les menaces de Wren dans un ricanement, elle ne le croit pas capable de lui faire physiquement du mal alors elle fanfaronne en attrapant une cigarette. Elle n’aurait pas cru Auden capable de lever la main sur elle non plus et pourtant… Enfin, capable si, mais elle aurait cru que son côté protecteur, malgré qu’il la haïsse, aurait pris le dessus à un moment donné. Qu’il se serait arrêté avant que ça aille trop loin. Elle a clairement surestimé la décence humaine de son frère, ou le supposé amour fraternel qui était sensé subsister quelque part dans leur relation chaotique. Le regard mauvais que lui lance Wren ne lui fait pas peur pourtant, ce dealer était un inconnu il y a quelques jours, et il avait fait bien plus pour elle que ses deux frères réunis pendant toute sa vie. Elle en est consciente, même si elle n’est pas prête d’entrer dans du sentimentalisme primaire face au suédois. Elle préfère cent fois lui reprocher de la séquestrer. Il n’arrive pas à cacher bien vite l’inquiétude que sa disparition a provoqué chez lui et elle essaye de minimiser le tout, après tout elle n’a rien fait de grave, elle n’est pas plus blessée que quand elle est partie de chez eux. "Je suis très chill là." C’est du foutage de gueule, il est pas chill du tout, il a les doigts crispés sur le volant et il roule comme un taré. « Ouais, t’es la quintessence du chill, putain. J’vais appeler les mecs du dico pour qu’ils foutent ta tronche à la place de la définition du mot chill, d’ailleurs. » Elle fanfaronne mais elle se demande si elle aurait pas mieux fait d’appeler Saül finalement, même si elle le soupçonne d’être quelque part en Europe, bien loin de Brisbane. Wren a l’air tendu et il va finir par les envoyer dans le décor avec sa façon de conduire, Ana n’a pas mis sa ceinture, elle la met rarement, juste parce qu’elle adore braver les interdits et peut-être aussi car ça l’amuse de défier la mort. Alors elle calme le jeu, ravale ses râleries et le rassure sur sa petite sortie, ô miracle, elle n’a pas cherché à se procurer de came. Elle n’en est pas vraiment fière car elle n’est pas convaincue que ce soit sa volonté qui ait fait le taff, mais ça aura le mérite de le calmer, non ? "Ah ouais? T'as fait quoi alors à la place?" Il a l’air dubitatif, il demande à voir et Ana ne peut pas lui en vouloir car il a été (et est encore) un camé, lui aussi. Alors forcément, il sait. « J’ai vu une pote... » Cody aurait dit ma meilleure amie et peut-être que la DJ est effectivement la meilleure de ses amis mais Ana n’utilisera jamais ce genre de terme niais au possible, elle n’a pas sept ans d’âge mental. « Tu sais qu’elle s’est traîné la putain d’échelle à pied depuis Fortitude Valley... » Ça l’impressionne, ça la fait marrer aussi, elle pourrait lui ordonner de sauter dans le vide que Cody le ferait sans poser de question si elle pensait que ce serait bénéfique à Ana et maintenant, l’Italienne sait pourquoi. Ça, ça ne la fait pas rire cependant. Son ricanement meurt sur ses lèvres aussi vite qu’il y est né.

"Quelle cruche? Il s'est passé quoi? Non, parce que te barrer comme ça, 'devait sûrement y avoir une raison valable... Et m'envoyer des messages pour que je vienne te chercher aussi, remarque." dit-il en se garant devant chez eux, il n’y a pas eu d’accident, mais ils sont arrivés à destination en un temps record. « Ma pote… Elle m’a pris la tête avec ses sentiments à la con, là… Elle fait chier putain... » Qu’est-ce qu’elle est sensée faire Ana, maintenant ? Son amie lui a avoué être amoureuse d’elle, et à part lui dire qu’elle a vraiment des goûts de chiotte, elle ne sait pas bien ni quoi faire, ni quoi dire. Alors, elle a préféré partir après avoir été clair sur le fait qu’Ana ne sera jamais une broute-minou et ni une personne dont il faut tomber amoureux et encore moins une personne qui aimera en retour. Son amour envers sa famille lui fait déjà assez mal comme ça et elle n’arrive pas à s’en défaire malgré tous ses efforts, alors elle ne compte pas s’encombrer de ce genre de sentiments avec des partenaires sexuels. Mais ça la fait chier toute cette situation, parce que Wren la poussait à reconnaître les gens qui tenaient vraiment à elle dans son entourage et elle pensait que Cody était l’une d’entre elles. Mais finalement, elle ne veut pas être son amie, elle veut la foutre dans son lit, lui passer la bague au doigt, ou une autre connerie du genre. « Ma raison valable c’est que je me fais chier, putain. J’deviens complètement tarée à rien foutre, à rester là toute la putain de journée avec une montagne de merde dans la tête. J’suis un putain de chat de gouttière, pas un chat d’appartement. » Elle ne supporte pas l’inaction et c’est pourtant ce que la guérison de ses côtes nécessite. Alors elle se retrouve là, allongée ou assise toute la sainte journée, autant réfractaire qu’incapable de lire une seule page des centaines de livres présents dans l’appartement. Elle s’emmerde devant la télé, elle écoute de la musique mais ça ne suffit pas à couvrir les pensées qui deviennent de plus en plus lucides et donc douloureuses, plus elle reste clean. Elle conserve la comparaison avec le chat de gouttière pour parler du temps passé en dehors de chez Gab et Wren. « Mais si j’reste à la rue trop longtemps, j’vais faire de la merde. Putain j’ai tellement envie de faire de la merde ! » lâche-t-elle avec une sincérité viscérale. Elle n’a qu’une envie, retrouver son quotidien d’avant, la drogue, les larcins, les teufs et l’insouciance. Ce sentiment d’invulnérabilité et de n’en avoir rien à foutre de rien, ça lui manque. Elle a l’impression qu’elle ne fait plus rien d’amusant maintenant, que le fun est mort pour de bon et elle n’est pas sûre de vouloir vivre une vie comme ça.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptySam 10 Avr 2021, 23:07



Sa patience a beaucoup de limites, probablement trop et un jour ou l'autre, les tubes vont péter et là, ce sera un chaos sans nom. Wren a conscience au moins du danger qu'il représente pour autrui mais ce n'est pas pour autant qu'il fait toujours le bon choix en s'éloignant de son entourage. Parfois, il insiste, il se retrouve là où il ne devrait strictement pas être car il n'est pas l'influence de l'année. C'est clairement le cas avec Ana: il n'a pas à venir la chercher après sa fugue parce qu'il n'est franchement pas plus solide qu'elle pour résister à leur fléau commun, la dope. Doherty veut faire croire à son invulnérabilité, au fait qu'il peut tout contenir d'une main de maître parce que, bon sang, la drogue, ce n'est que des petites pilules, de la poudre ou des seringues, pas de quoi en faire tout un foin en somme. Il est con, beaucoup trop con pour perdurer au sein de ce monde. Un jour ou l'autre, on le retrouvera inerte, quelque part dans la rue voire dans son lit parce qu'il est assez con pour en finir avec la vie dans son propre pieu. Wren n'a aucun instinct de survie, sinon il ne serait pas là à écouter les arguments sordides d'Ana. Pourtant, elle n'est pas dupe, elle voit bien qu'il enrage et que tout cela est plus risqué qu'autre chose. Il lui fait un doigt d'honneur, voilà la meilleure réponse. Wren n'a pas envie de parler, ça le saoule déjà de tergiverser cent plombes sur les choix de vie de sa petite protégée parce que... A quoi bon? De toute façon, tout le monde sait qu'elle va replonger, comme lui va le faire, c'est inévitable parce que c'est la vie qu'ils ont décidé de mener. De temps en temps, ils ont certainement envie de faire semblant, ou tout du moins, de montrer à leur entourage qu'ils ne sont pas forcément pourris jusqu'à la moelle, la blague, tiens.

Wren s'arrête devant l'immeuble et il écoute, ou en tout cas, il essaie parce qu'Anastasia parle de sa pote qui lui a apporté une échelle pour se barrer de l'appartement. Autant dire que la nana est assez idiote pour se laisser berner par une junkie qui a juste envie d'aller tirer sa dose. La jugeote, bon sang, il y a tellement de personnes qui en manquent cruellement. Wren ne dit rien pourtant parce que lui aussi en a manipulé, des individus proches de lui ou bien même de parfaits inconnus, il a toujours eu un don pour embobiner son petit monde. Au final, on lui donne toujours sa dose quand il a envie de la prendre et tout le monde est content. Enfin, sa victime l'est beaucoup moins par contre parce que le suédois s'empresse de la laisser tomber, il ne faut pas s'attendre à un quelconque miracle avec lui. Tout comme avec Ana. "Ta pote est amoureuse de toi? Ah ouais, faut être complètement con." Il n'ose pas imaginer ce que ça doit être au fond, de tomber amoureux d'un de ses meilleurs amis et de ce fait, d'agir tout le temps en sa faveur... Ou alors, de plutôt bousiller ledit individu en le laissant faire ce qu'il veut. Aucune jugeote, voilà ce qu'il se répète en éteignant le contact et en sortant du véhicule pour se diriger vers la librairie et ouvrir la porte attenante qui mène à l'escalier de l'appartement. Il ne regarde même pas Ana dans les yeux, il est juste fatigué, le suédois et il ne sait pas s'il a envie de s'énerver ou juste de s'enfermer dans sa chambre et rester stoïque. Les deux, peut être. "On se fait tous chier, Ana. Moi aussi, je m'emmerde, tu crois quoi? Ca fait des mois que je me casse le cul à rester à peu près stable et je le fais même pas pour moi mais pour les gens qui comptent sur ça, ceux qui croient encore que je vaux plus de trois centimes, ça fait bien chier. Mais ils doivent pas avoir tort, c'est soit ça soit la mort." Il sait que s'il prend une dose, il y en aura d'autres, plein d'autres et une overdose d'où on ne pourra plus le ramener. C'est ce qu'il essaie de dire à Ana, que jouer avec les limites (ou avec le feu dans le cas précis du suédois), cela n'apporte rien d'autre que désolation et les ténèbres. "T'as envie de crever? Si c'est oui, va faire de la merde. Si c'est non, tiens le coup encore un peu, peut être que ça vaudra le coup. Je peux rien te dire de plus, je suis pas un putain de sauveur, j'arrive déjà pas à me sauver moi-même là." On sent qu'il est las en grimpant les quelques marches, gardant ses mains proches d'Ana au cas où elle chuterait à cause de ses côtes. "Je sais pas quoi faire pour t'aider, Ana. Je sais pas à quoi je peux servir là." Il l'a ramenée certes, mais demain, où se tirera t-elle? Il n'a peut être pas la force nécessaire pour tout cela, peut être qu'il devrait tout abandonner. Et faire de la merde lui aussi. Il ne sait pas, il ne sait plus.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyJeu 15 Avr 2021, 22:37


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

Wren est d’humeur massacrante, Ana le voit fulminer, crispé sur son volant, bien prompt à enfoncer l’accélérateur, il est un vrai danger public sur la route et c’est Ana qui pense ça ! Mais elle ne proteste pas, elle se cale dans le siège et continue à lui parler, sans se montrer beaucoup plus agréable que lui, elle se fout un peu de sa gueule aussi. Ça n’a pas l’air de l’amuser, tout ce qui l’intéresse c’est de savoir ce qu’elle a fait pendant sa petite sortie imprévue. Alors, elle lui parle de Cody et de ses aveux de sentiments, ça la contrarie toute cette histoire, elle s’en serait bien passé. "Ta pote est amoureuse de toi? Ah ouais, faut être complètement con." Sur ce plan là ils sont totalement d’accord, en parfaite adéquation. « J’aurais dû lui dire ça ouais, mais elle s’est foutu à chialer là... » Elle s’est retrouvée vraiment conne face à tout ça, elle a été d’abord énervée par l’insistance que Cody avait eu à lui faire comprendre qu’elle l’aimait, elle avait été super lourde, Ana bien fait genre de ne pas comprendre, attendant que ça lui passe, mais non ! Elle avait insisté encore et encore, Ana s’était énervée puis avait fini par la faire pleurer, finalement elle était partie parce qu’elle n’avait aucune idée de comment gérer ça et qu’il n’était plus question qu’elles partagent le lit minuscule de la DJ pour la nuit.

La voiture est garée devant la librairie et Wren ne perd pas de temps, il en sort et se dirige vers la porte alors qu’Ana le suit. Toujours de mauvais poil, il exige quelle est l’excuse d’Ana pour s’être barrée comme ça. Sur le seuil de la porte, elle se plaint de l’ennui, c’est son pire ennemi actuellement, tourner en rond, pendant que ça tourne aussi en boucle dans sa tête. Wren a l’air fatigué, au bout du rouleau, clairement Ana ne fait pas du bien à sa propre sobriété et à son moral. "On se fait tous chier, Ana. Moi aussi, je m'emmerde, tu crois quoi? Ca fait des mois que je me casse le cul à rester à peu près stable et je le fais même pas pour moi mais pour les gens qui comptent sur ça, ceux qui croient encore que je vaux plus de trois centimes, ça fait bien chier. Mais ils doivent pas avoir tort, c'est soit ça soit la mort." Ana sait bien qu’il a raison d’une certaine manière, que la dope finira par la tuer et lui peut-être aussi. Pourtant, il y a de nombreuses fois où elle se demande si ça serait si grave et si ça serait pas plus fun de s’amuser pendant quelques années de plus pour partir en beauté. Elle n’a pas envie de crever, non, mais elle n’est pas sûre de réussir à vivre comme ça non plus. « T’es même pas plus convaincu que moi... » Parce qu’il n’a pas laissé de doute là-dessus, il n’est pas clean pour lui-même, il n’est même pas sûr que ses proches ont raison, il essaye juste de s’en persuader. Et puis, après tout, il prend de la coke, non ? « T’es même pas clean t’façons. Alors tu peux parler... » qu’elle lui balance sans aucun tact. Mais pourtant, elle l’a appelé lui, elle est là à revenir se confiner volontairement dans l’appartement de Wren et Gaby et elle lui avoue qu’elle ne se fait pas confiance si elle venait à rester dehors trop longtemps, elle sait qu’elle finirait par craquer. Elle lui dit qu’elle a envie de craquer, son corps ne rêve que de ça, une dose, et son esprit est partagé, la lutte est difficile. "T'as envie de crever? Si c'est oui, va faire de la merde. Si c'est non, tiens le coup encore un peu, peut être que ça vaudra le coup. Je peux rien te dire de plus, je suis pas un putain de sauveur, j'arrive déjà pas à me sauver moi-même là." lui dit-il en commençant à monter les escaliers, gardant un œil sur ses pas à elle, prêt à la sauver de la chute, lui qui n’est pas un sauveur, mais il évite de croiser son regard. Il est las de tout ça et Ana n’est pas franchement étonnée, elle savait bien qu’elle serait trop pour lui aussi, comme elle a toujours été trop pour tout le monde. « J’vais pas crever hein… Ça fait plus de dix piges que j’fais d’la merde, si j’avais dû crever, ce serait déjà arrivé. Détend-toi superman. » C’est tout Ana, ça, elle élude la question, elle répond à côté, elle ignore le désarroi dans sa voix, son impuissance, elle dédramatise tout parce qu’elle n’est pas partante pour une autre séance de chialade pour aujourd’hui. Cody a déjà rempli le quota de la journée, voir de la semaine. Alors elle monte laborieusement les escaliers, mais finalement c’est bien moins douloureux que de prendre l’échelle, il faudrait vraiment qu’elle se chope un double des clés pour sa prochaine sortie, puisque Wren prétend qu’elle a sa liberté de mouvement. "Je sais pas quoi faire pour t'aider, Ana. Je sais pas à quoi je peux servir là." « Mais ça va, bordel. J’ai envie de faire de la merde, mais j’l’ai pas fait. T’as servi à quelque chose, toi et tes putains de blablas. Voilà, c’est ça qu’tu veux que j’te dise ? » répond-t-elle un peu revêche, sous toute cette agressivité, les mots sont une forme de remerciement ou au moins une reconnaissance de l’influence qu’il a eu sur elle en si peu de temps. Ça la fait chier de le reconnaître mais il est entré dans sa tête, et encore pire il est entré dans son cœur, il a déclenché quelque chose chez elle, il l’a libérée d’une certaine façon et d’une autre il l’a aussi cadenassée à la vie, à l’avenir, à l’espoir d’un meilleur lendemain. Mais tout comme Rome ne s’est pas construite en un jour, Ana n’a pas changé du tout au tout en une semaine, ses vieux réflexes et ses pensées négatives peuvent refaire surface à tout moment et elle doit lutter contre elles. No future, c’était ça sa ligne de conduite, elle vivait une fête permanente sans lendemain, à toujours frôler les limites de son corps et franchir franchement celles de la légalité, alors il ne faut pas que Wren s’attende à un miracle. Ou du moins, il devrait se contenter de celui qui vient de se produire : elle est toujours clean et elle est revenue d’elle-même.

Les voilà qui entrent dans l’appartement, elle retrouve sa prison et bizarrement, elle ressent comme un retour à la maison. Ses côtes ne lui laissent jamais un moment de répit, la conduite sportive de Wren les as mises à rude épreuve, même si elle n’en a rien montré, puis les quelques mètres parcourus et les escaliers ont fini de l’achever. Elle en a fait beaucoup trop aujourd’hui et elle se dirige tout de suite vers le canapé sur lequel se trouve un livre abandonné par son lecteur. Impatiente de s’allonger et ressentir le poids se lever sur ses côtes endolories, elle pousse le livre qui chute au sol et s’étend avec un soupir de soulagement. « T’es d’une humeur de merde aujourd’hui. Qu’est-ce t’as ? Tu reviens d’un enterrement ou quoi ? » Parce qu’elle le sent à fleur de peau le suédois, déprimé presque, et elle ne veut pas croire que c’est juste à cause de sa petite promenade, mais peut-être qu’elle se trompe.  






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyVen 16 Avr 2021, 01:09



Il ne sait pas ce qui lui prend aujourd'hui, Wren est juste sorti du pieu en étant bougon, sans qu'il n'y ait de raison apparente. Il est juste fatigué de supporter des milliards d'emmerdes à la minute, lui qui s'était mis en tête de passer sa journée sur son canapé à lire son nouveau bouquin. Ce n'est jamais comme il le souhaite, Doherty n'a pas une once de répit et quand son téléphone a sonné pour aller à la rescousse de la petite Williams, il a senti à quel point cette saleté de vie le rend aigri. Pourtant, il doit s'y faire parce que c'est aussi clairement de sa faute si tout est en bordel constant, depuis des années. C'est lui qui a commencé à faire dans le deal de drogues alors qu'il n'était même pas encore un adolescent et c'est aussi lui qui a consommé sa première dose alors qu'il n'était même pas encore majeur. Alors, il peut juste arrêter de se plaindre et assumer qu'il est totalement responsable du chaos qu'il sème, même s'il a aussi envie de râler pour la forme. Ana n'a rien fait pour mériter autant d'agressivité en soi, elle lui ressemble juste beaucoup trop et c'est quelque chose qui énerve Wren parce que c'est déjà suffisamment difficile de se supporter soi-même, il faut qu'il ait son sosie en crise sur le dos depuis quelques jours. Elle est aussi têtue que lui par dessus le marché, ce qui l'use jusqu'à l'a moelle parce qu'il ne peut pas faire semblant de ne pas l'entendre ou de ne pas la voir. Il l'apprécie beaucoup trop pour la laisser se détruire, c'est ce qui fait mal dans toute cette affaire parce que le suédois sait que c'est inéluctable, qu'elle ne sortira pas indemne de toutes les conneries qu'elle enchaîne depuis une bonne décennie. Lui ne l'a pas fait de son côté, il a continué à s'enfoncer de la pire des manières, entrant dans le joyeux monde de l'héroïne alors qu'il a toujours su que c'était une merde monumentale. Et si c'est cela la prochaine étape pour Ana, qu'est-ce qu'il fera? Il n'a pas envie qu'elle meure et tout cela le bouffe de l'intérieur, sans qu'il ne puisse rien y faire. Putain de sensibilité à la con. "Rien de pire que les gens qui chialent alors que c'est de leur faute, merde." Elle n'avait qu'à pas aimer une nana aussi bousillée que la Williams aussi, mais il paraît qu'on ne choisit pas, sûrement pour cela que ce cher Doherty joue le rôle de l'âne qui ne capte rien de son côté. Il est vraiment plus con que la moyenne.

Au moins, il a amené sa petite protégée à bon port, même si Wren a très certainement dû la secouer tout au long du voyage tant sa conduite est sportive. Il n'est pas toujours comme ça, c'est juste aujourd'hui, il n'en sait rien pourquoi le monde l'emmerde, pourquoi il se sent fatigué, voire carrément au bout du rouleau même. Wren a juste envie de piquer du nez au fond de son lit et de ne voir personne pendant des jours entiers. Est-ce que c'est ça la dépression? Putain, il espère que non, il a toujours détesté ces gens qui ne font rien de leur vie à part se lamenter et attendre que les jours passent. Non, tout ça est sûrement juste passager, parce qu'il s'est inquiété pour Ana, qu'elle l'a fait tourner en bourrique et que ça a martyrisé son ego de mâle viril au possible. Elle n'a pas l'air très encline à vouloir arrêter par ailleurs puisqu'elle le titille encore un peu et comme il n'a pas spécialement envie de répondre, le suédois se contente d'un doigt d'honneur au moment où il arrive en haut de l'escalier qui mène à l'appartement. Non, il n'est pas clean mais au moins, lui, il gère son addiction. Enfin, c'est ce qu'il croit mais les apparences sont trop souvent trompeuses pour des gens aussi sûrs d'eux, comme un Doherty en pleine possession de ses moyens. C'est très relatif, ça. Il jette les clés sur le comptoir au moment où la porte est passée par Ana et il la laisse se démerder parce qu'il n'a pas envie que des discours viennent entacher son sauvetage inopinée. Pourtant, Wren n'a pas tellement le choix, on parle de Williams quand même. "Superman prend congé si tu permets. Je te demandais rien, pas de belles paroles ou quoi. Je t'ai sauvé, le cul, encore une fois et voilà. Il y a de la bouffe dans le frigo si tu veux." Il se repose sur le canapé, ignorant que la jeune femme y est aussi, prenant son bouquin en passant son bras au dessus d'elle et l'ouvrant avec l'air d'un type qui a envie de se cloîtrer loin du reste du monde. Pourtant, elle parle encore, bien sûr qu'elle parle, elle n'en a jamais assez de babiller quand la situation est aussi merdique que la leur. "T'es chiante, sérieux. Je veux juste lire un bouquin tranquille, c'est trop demandé, merde! On a pas le droit de pas avoir envie de parler ou d'en avoir juste ras le cul de se trouver là à rien foutre et se faire juger pour tout ce qu'on branle." Il ferme son livre, il n'a plus envie de lire, juste de balancer le pavé par la fenêtre et sûrement péter une vitre dans le processus mais Wren se contient. Tant bien que mal. "Non, il y a pas eu d'enterrement. Y a rien eu justement. Je m'emmerde comme un rat mort et je déteste ça. En plus, j'ai tourné en rond pendant des heures parce que tu t'étais barrée et que je m'inquiétais comme une merde alors que t'en avais très certainement rien à foutre. Alors, ouais, je suis un poil de mauvaise humeur si c'est ce que t'as envie d'entendre." Mine de rien, il vient de lui lâcher la bombe de l'année, qu'il s'inquiétait vraiment pour elle et qu'il n'avait pas spécialement envie de jouer au con avec sa santé, même s'il a roulé comme un taré sur le chemin du retour. Wren est beaucoup trop con, vraiment. "Qu'est-ce que tu veux, Ana? Je fais tout ce que je peux, vraiment. Je t'ai couvée des jours, j'essaie de rester droit autant que je peux même si c'est pas facile... Et pourtant, t'es toujours là à descendre le moindre effort des autres pour t'aider. Ou même juste pour rester avec toi. C'est usant, tu sais." Elle rejette tout le monde perpétuellement, Doherty la comprend, il agit plus ou moins ainsi lui aussi mais cette fois, il est fatigué de tout ça. Il veut juste que ça cesse. Que tout cesse. Juste une petite pause, bordel.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 20 Avr 2021, 08:19


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

Ils sont arrivés à bon port avec un Wren clairement énervé, dépassé même, fatigué aussi. Ana quant à elle est égale à elle-même, râleuse, trop bavarde et esquivant toute manifestation de l’inquiétude de Wren en dédramatisant toute la situation. Elle lui glisse tout de même qu’il a eu son utilité dans sa vie ces derniers jours, mais elle le fait avec l’agressivité qui masque le remerciement. "Superman prend congé si tu permets. Je te demandais rien, pas de belles paroles ou quoi. Je t'ai sauvé, le cul, encore une fois et voilà. Il y a de la bouffe dans le frigo si tu veux." dit-il en se dirigeant lui aussi vers le canapé où ils s’installent tous les deux et Ana soupire, elle n’a plus vraiment la place de s’allonger comme prévu. « Sauvé le cul, n’exagérons rien... » grommelle-t-elle en ignorant sa proposition d’aller se restaurer, elle n’a pas vraiment faim, elle a juste mal et besoin de s’allonger. Elle pourrait tout autant se relever et aller squatter le lit de Wren mais elle sait qu’elle s’emmerdera en moins d’une minute si elle n’a pas le suédois à emmerder sous la main. Elle a du mal à croire que c’est seulement sa fugue qui l’a mis dans cet état alors elle l’interroge, le dérangeant visiblement dans sa tentative de lire. "T'es chiante, sérieux. Je veux juste lire un bouquin tranquille, c'est trop demandé, merde! On a pas le droit de pas avoir envie de parler ou d'en avoir juste ras le cul de se trouver là à rien foutre et se faire juger pour tout ce qu'on branle." « Putain, mais t’as vraiment tes règles aujourd’hui... » soupire-t-elle en essayant de trouver une position confortable sur le canapé, en vain. Elle essaye d’étendre ses jambes sur la table basse mais réalise bien vite que ce ne sera pas cette position qui la soulagera. Wren a clairement des choses à dire, même s’il dit ne pas avoir envie de parler. Il commence à vider son sac : "Non, il y a pas eu d'enterrement. Y a rien eu justement. Je m'emmerde comme un rat mort et je déteste ça. En plus, j'ai tourné en rond pendant des heures parce que tu t'étais barrée et que je m'inquiétais comme une merde alors que t'en avais très certainement rien à foutre. Alors, ouais, je suis un poil de mauvaise humeur si c'est ce que t'as envie d'entendre." L’ennui ne leur réussit pas à l’un comme à l’autre apparemment. Il verbalise pour la première fois la réelle inquiétude qu’il a ressenti pendant son absence et Ana ne sait pas trop quoi répondre mais quelque part dans son bordel émotionnel intérieur, ça lui fait du bien de l’entendre. L’usage voudrait qu’elle s’excuse, mais elle n’a jamais été très douée pour ça, elle assume trop toutes les conneries qu’elle peut faire, persiste et signe quand bien même elle sait qu’elle a abusé. C’est une question d’égo et aussi une habitude qu’elle a prise depuis bien longtemps... Se foutre de ce que pensent et ressentent les autres, ça reste la solution de facilité pour elle. « Tu m’étonnes que tu t’emmerdes… Avec tes bouquins à la con là… Puis j’en avais pas rien à foutre, j’avais besoin de prendre l’air, c’est tout... » C’est presque des excuses ? Non, pas vraiment. Mais au moins a-t-elle dit qu’elle n’en avait pas rien à foutre des sentiments de Wren. Au moins, elle avait répondu à ses sms, non ? Même si ça avait été plus pour fanfaronner qu’autre chose et qu’elle avait fait sa petite merdeuse en laissant planer le doute sur son éventuelle consommation de drogues… Inconsciemment, elle avait eu envie qu’il s’inquiète, comme pour se rassurer encore, vérifier qu’il se soucie vraiment d’elle, tester une nouvelle fois ses limites pour voir à quel moment il allait finalement abandonner la bataille. Mais il est toujours là. "Qu'est-ce que tu veux, Ana? Je fais tout ce que je peux, vraiment. Je t'ai couvée des jours, j'essaie de rester droit autant que je peux même si c'est pas facile... Et pourtant, t'es toujours là à descendre le moindre effort des autres pour t'aider. Ou même juste pour rester avec toi. C'est usant, tu sais." Elle le sent au bord de la rupture, son premier réflexe serait de le pousser encore et encore, de continuer à le chercher, de taper là où ça fait mal. Il suffirait qu’elle mentionne à nouveau la propriétaire du string à dentelle pour qu’il pète un câble, elle le sait. Ce serait un move classique à la Ana, continuer à l’énerver, le provoquer, se foutre de sa gueule jusqu’à ce que ça finisse par exploser. Jusqu’à ce que son poing finisse sur son visage comme c’était arrivé avec Auden, ou plus simplement, qu’il la foute dehors et qu’elle se retrouve seule face à ses démons. Mais elle se mord la langue, réfrénant son instinct premier de semer la zizanie. « Je sais… Les vieilles habitudes… J’sais pas faire autrement... » Ce n’est pas en une semaine chez Wren et Gaby qu’ils vont réussir à la changer en profondeur, même si en réalité, ils l’ont déjà fait, ils ont déjà eu un impact sur elle, et il est loin d’être insignifiant. Sans prévenir, Ana s’allonge sur le canapé avec une grimace de douleur causée par la contorsion nécessaire à ce changement de position. Wren est dans le passage, elle le sait, et c’est tout à fait consciemment qu’elle dépose sa tête sur sa cuisse, y cale son cou et se retrouve sur le dos, à observer le suédois d’en bas. Elle pousse un soupir de soulagement, si on lui demande elle dira que c’est seulement pour ses côtes, mais en réalité, ce contact étrangement tendre lui fait du bien aussi. « T’inquiète pas, j’vais pas te d’mander d’me caresser les cheveux… T’es juste encombrant sur le canap’ » se justifie-t-elle aussitôt pour lui ôter de l’esprit tout hypothèse que ce geste a un sens. Pourtant il a un sens. Il veut dire qu’elle n’a pas envie de le fuir, au fond, qu’elle voudrait le laisser l’aider, qu’elle voudrait accepter qu’il l’a touchée en plein cœur. Mais rien de tout ça n’est facile pour elle. « J’suis une plaie, ouais je sais. C’est ma marque de fabrique. Et j’sais qu’tu m’dois rien, qu’ça a aucun sens c’que tu fais pour moi… Et ça a peut-être pas l’air mais j’fais des efforts hein... » Ana n’est pas celle de qui on attend de l’empathie, de la compréhension et encore moins du réconfort, mais elle a envie d’être sympa avec Wren, au moins pendant cinq minutes, juste pour le remercier de manière indirecte. « Vas-y, tu veux quoi pour arrêter de bouder ? Demande, j’le fais. J’fais même la bouffe s’tu veux… A vos risques et périls ceci dit... » Elle lui fournit une carte bonus, une genre de faveur de son choix, à tous les coups elle va le regretter dans quelques secondes, mais elle veut se faire pardonner pour son comportement de gamine égoïste alors elle attend.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 20 Avr 2021, 11:09



L'agacement de Wren ne peut être tu, il n'y peut rien. On le capte toujours lorsque ses émotions sont en vrac et c'est clairement le cas ces derniers temps. Le pauvre suédois n'a aucune idée de ce qu'il tente d'accomplir en réalité, juste se sortir du chaos dans lequel il s'est embourbé depuis quelques mois. Est-ce que c'est si facile que cela? Probablement pas, sinon il ne se retrouverait pas dans un tel état de morosité. Wren s'ennuie, voilà les faits qu'il se doit d'assumer et quand il ressent ce genre de sentiments, c'est là où il devient le plus dangereux. La dernière fois qu'une telle phase lui est tombée dessus, Doherty s'est perdu avec des aiguilles qui lui piquent les veines, il a bien failli en crever. Est-ce qu'il est capable de retomber dans de tels travers après tout ce qu'il a traversé? C'est là où le bât blesse, il n'en sait rien. Misérable qu'il est, le brun n'a jamais eu conscience de ses limites et en cela, il reconnait ses traits chez Ana. Rien ne semble avoir d'importance pour elle, la jeune femme suit uniquement son instinct et ses envies du moment, sans s'inquiéter des gens autour d'elle, du moins en apparence. Alors, forcément, Wren se retrouve dans la position du papa énervé parce que lui, il s'inquiète. Lui, il a pensé à elle, paumée dans les rues à chercher des doses devant les premiers dealers du coin et il hait ce genre de visions, il ne peut même pas l'envisager car si elle craque, qu'est-ce qui va l'empêcher de le faire de son côté? Doherty n'a plus que ce fil rouge pour tenir mais l'équilibre y est précaire. Ce n'est certes pas une nouveauté mais il a surtout l'impression que l'étau se resserre autour de lui. Qu'adviendra t-il de lui, vraiment? C'est aussi une appréhension qu'il a, simplement parce qu'il est happé par la routine et qu'un Doherty n'est pas de ce genre là. Il faut toujours qu'il y ait des centaines de distractions autour des types comme lui, de ceux qui cherchent à faire mal autour d'eux. Peut être que là, il essaie de blesser Ana en lui parlant de la sorte, en lui exposant clairement ce qu'il ressent, le fait qu'il a joué le sauveur alors qu'il n'a pas fait grand chose de bien au final, si ce n'est lui hurler dessus pour lui faire péter un plomb. Il ne répond rien, pas cette fois, pas même quand elle parle d'hypothétiques menstruations, Wren se contente d'une grimace, il est beaucoup trop las pour surenchérir. Il a juste envie d'aller se coucher, d'écouter le silence autour de lui, comme c'était le cas avant que la jeune Williams lui envoie son texto de détresse mais cette fois, il va devoir la supporter jusqu'à ce qu'elle daigne aller dormir pour laisser un peu de repos à ses côtes. En attendant, Ana cherche nettement à le faire plier, en frappant encore et encore là où tout fait mal, juste pour qu'il implose et lui dise tout ce qu'il a sur le coeur. Alors, Wren ne lui expose peut être pas tout de but en blanc mais il y a une bonne part de sa vérité dans les quelques phrases énergiques qu'il débite. La surprise est présente en conséquence parce qu'il ne s'attend pas à un tel flegme venant de la blonde: elle n'est pas énervée, ou en tout cas, elle ne lui montre pas ce côté là si souvent présent chez elle. Non, elle se contente de rester soft, par rapport à d'habitude. "Les bouquins, c'est mieux que rien du tout, autant s'évader sans tout risquer. Tant mieux si t'as pris l'air." Il ne va pas la féliciter pour sa fugue à l'aide d'une échelle qu'elle a sûrement dû usurper quelque part dans les parages. Wren l'a probablement encore en travers de la gorge parce qu'il a l'impression d'avoir tout donné pour elle depuis leur rencontre, sacrifiant son énergie, son espace et même quelques uns de ses secrets pour qu'elle se sente à l'aise, suffisamment à l'aise pour envisager d'abandonner de terribles habitudes. Rome ne s'est pas bâtie en un jour malheureusement et c'est ce que l'ancien pompier doit retenir à l'heure actuelle, même s'il est sûrement trop pessimiste dernièrement. "M'en parle pas. Les vieilles habitudes collent toujours à la peau." En tout cas, elles expliquent pourquoi Wren finit toujours par se remettre de la poudre dans chaque narine alors qu'il fait tout pour se sevrer. Il ne s'en sort jamais totalement et peut être que cela ne viendra jamais. Il accuse le coup, Doherty, il ne dit rien alors qu'Anastasia pose sa tête sur sa cuisse, envahissant très clairement son espace vital dans le processus. Il ne bouge pas cependant, clairement peu dérangé par l'idée d'une telle proximité entre eux, probablement parce que c'est quelque chose qu'il fait fréquemment avec sa petite soeur, du moins qu'il faisait puisqu'ils ne sont plus si proches depuis un an. "Dis ce que tu penses vraiment, que je suis encombrant tout court." Il ne peut pas franchement dire le contraire vu les grandes jambes qu'il possède et puis, toute la merde qu'il débite, la méchanceté dont il fait preuve plus ou moins gratuitement. Il en a usé avec elle et pourtant, elle est encore là, Ana, même si Wren ne comprend pas comment elle peut encore le supporter. "Je sais. Que tu fais des efforts, que c'est pas simple ce combat. Enfin, que c'est pas simple d'être soi tout court. Je comprends." Il n'en demande pas tellement plus venant d'elle, il sait ce que c'est, il comprend. "Je boude pas en vrai. Je suis juste crevée, Ana. Je m'inquiète pour plein de gens alors que je suis censé être le connard qui s'en fout de tout, c'est épuisant de ressentir des trucs. J'aime pas ça." Au moins, il ose le dire, même si c'est quelque chose qui n'a pas de cohérence pour quelqu'un comme Wren. Il n'est pas censé être un type comme cela, qui s'attache à quelques individus. Pourtant, il habite avec Gabriel, il n'a pas oublié sa famille, il s'occupe d'Ana et il y a ce qui le guette au fond du coeur aussi. Tout est trop complexe pour lui. "Je vais pas te demander de faire à manger alors que tes côtes doivent vraiment se reposer après ton escapade. Je veux juste qu'on arrête de s'engueuler pour aujourd'hui. Qu'on profite de l'instant sans se chercher des emmerdes. Ca te va?" C'est un deal comme un autre mais il est apparemment nécessaire pour un Wren qui n'a vraiment pas l'air d'être dans un bon jour. Il tient aux gens et cela le tue, voilà la vérité.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMer 05 Mai 2021, 08:59


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

"Les bouquins, c'est mieux que rien du tout, autant s'évader sans tout risquer. Tant mieux si t'as pris l'air." Pour Ana ce n’est pas mieux que rien, c’est pire que tout, ça lui rappelle sa scolarité et le fait qu’elle ait jamais été foutue de tenir plus de quelques pages d’un bouquin. Même quand ça l’intéresse, ça lui semble insurmontable, le bouquin pourrait révéler le secret pour devenir la meilleure batteuse de l’univers qu’elle n’arriverait pas à le lire, les mots finissent toujours par se mélanger, n’avoir plus aucun sens ni intérêt et son esprit vagabonde ailleurs, ne retient rien. « Tant mieux ouais... » souffle-t-elle un peu amer, ça l’agace de sentir du jugement dans ses mots mais elle se retient pour une fois, même quand il s’énerve et lui reproche de ne faire aucun effort pour se laisser aider. Elle ravale toutes les horreurs qu’elle a envie de lui balancer pour lui faire mal à lui aussi et reste étrangement calme, on va dire que cette sortie l’a épuisée et l’a ramollie. "M'en parle pas. Les vieilles habitudes collent toujours à la peau." Sur ça, ils ne peuvent qu’être d’accord, ils en savent quelque chose, les mauvaises habitudes c’est un mode de vie pour les junkies comme eux. C’est à se demander pourquoi ils essayent encore de lutter contre elles puisqu’ils sont persuadés tous les deux que même s’ils gagnent des batailles, ils finiront toujours par perdre la guerre. Elle soupire sur un ton sarcastique : « C’est putain de rassurant... » Wren n’est pas dans une journée optimiste apparemment, et il ne va pas lui balancer encore un de ses discours plein d’espoir mais Ana n’est clairement pas prête à prendre le relais. Il faudrait probablement qu’elle lui dise que tout va aller bien, qu’ils arriveront à vaincre leurs démons, c’est probablement ce qu’il a besoin d’entendre, mais elle est incapable de formuler les choses ainsi. Elle n’y croit pas vraiment, déjà, et elle n’est clairement pas bien placée pour faire un discours d’encouragement.

Alors, elle se contente de s’allonger, posant sa tête sur les genoux de Wren. Un geste presque tendre, un geste qui veut dire sous couvert d’excuses bidons, qu’elle lui fait confiance et qu’elle voudrait savoir le réconforter. Poser sa tête sur ses genoux c’est bien plus abordable qu’une étreinte, d’ailleurs ce serait bizarre, il la refuserait à coup sûr et Ana ne saurait même pas comment la donner, ce serait gênant. "Dis ce que tu penses vraiment, que je suis encombrant tout court." « Ça tombe sous le sens... » plaisante-t-elle avant d’essayer de s’expliquer encore, elle sait bien qu’elle est chiante et qu’il a dû endurer toute sa connerie pour tenter de l’aider, elle veut pas qu’il croit qu’elle ne fait pas d’efforts, car si elle ne faisait pas d’effort, elle aurait détruit l’appartement avant de partir, volé tout ce qu’il y avait à voler et elle serait quelque part dans Brisbane totalement défoncée à l’heure qu’il est. "Je sais. Que tu fais des efforts, que c'est pas simple ce combat. Enfin, que c'est pas simple d'être soi tout court. Je comprends." Ana lâche un soupir qui vient de loin en elle, il comprend, bien sûr qu’il comprend, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle est encore là. Ils se comprennent, il sait qui elle est, il l’a vue bien plus que quiconque sur cette planète, jamais elle ne s’est montrée aussi vulnérable devant personne d’autre. Il la connaît et lui aussi il est encore là, à essayer. Elle voudrait lui montrer d’une manière ou d’une autre sa reconnaissance et qu’il arrête de faire la gueule ainsi, parce qu’elle a l’impression qu’à tout moment il va se barrer de là et que c’est lui qui va faire une connerie à l’encontre de sa pseudo-sobriété. Ça la fait chier de se l’admettre mais elle a pas envie qu’il fasse de la merde, surtout qu’elle se sentirait responsable et coupable. "Je boude pas en vrai. Je suis juste crevé, Ana. Je m'inquiète pour plein de gens alors que je suis censé être le connard qui s'en fout de tout, c'est épuisant de ressentir des trucs. J'aime pas ça." A croire qu’il lit dans ses pensées, elle non plus elle n’est pas sensée se soucier de quiconque, encore moins de leur sobriété, encore moins pour Wren qu’elle connaît à peine. Mais il l’a reconnectée avec son trop plein de sentiments, ceux auxquels elle refusait de faire face depuis des lustres et maintenant, elle aussi elle est épuisée. « Ouais, ben t’étais pas obligé de me contaminer au passage hein... » râle-t-elle pour la forme, c’est sa manière à elle de lui dire qu’elle comprend. "Je vais pas te demander de faire à manger alors que tes côtes doivent vraiment se reposer après ton escapade. Je veux juste qu'on arrête de s'engueuler pour aujourd'hui. Qu'on profite de l'instant sans se chercher des emmerdes. Ca te va?" Ana affiche une moue dubitative : « Je peux toujours essayer... » Elle ne promet rien Ana, parce qu’elle n’a jamais été très douée pour se contrôler, elle et ses réactions impulsives. Il suffit qu’il dise un truc de travers pour la trigger et le simplement fait de prêter allégeance à une pseudo paix sociale entre eux pour la soirée ne pourra pas y faire grand-chose dans ce cas. « On va s’faire chier si on s’engueule pas… T’vas faire quoi ? M’faire la lecture ? C’est quoi que tu lis ? » Probablement un truc chiant, mais de toutes façons, Ana sent la fatigue de la journée peser sur elle de plus en plus, d’ailleurs un bâillement lui échappe et elle cale son cou un peu plus confortablement sur la cuisse de Wren. « T’sais qu’j’ai jamais lu un bouquin, pas même un seul foutu chapitre en entier. » Elle dit ça presque avec fierté, comme pour cacher qu’en réalité c’est simplement qu’elle en est incapable, encore une chose que les êtres humains normaux savent faire sans problème et qui lui est tout bonnement impossible.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 


Dernière édition par Anastasia Williams le Jeu 06 Mai 2021, 08:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMer 05 Mai 2021, 21:37


Il ne saisit pas totalement comment il a pu en arriver à cet état de catatonie. Wren n'a plus envie de rien, le constat est sans appel alors que rien de plus grave qu'à l'accoutumée n'a eu lieu. Il vit simplement un ras le bol général de sentir ses faiblesses le ramener vers le précipice de manière constante. C'est même magnétique et bien entendu, dangereux parce que le suédois n'a jamais réussi à avoir le moindre contrôle sur lui-même et voilà qu'il se retrouve encore et toujours dans les mêmes gouffres, à subir les mêmes colères et les mêmes chagrins. Il n'a pourtant pas appuyé sur le bouton "repeat" mais on lui fait tout de même subir le tout encore et encore, jusqu'à lui saigner le coeur pour qu'on n'y trouve plus rien. Wren est certainement arrivé à ce moment de grâce, celui où il n'a plus rien à offrir, même pas la moindre émotion saine. Il est simplement las et se retrouver face à Anastasia après son ultime crise de rage (ou bien de panique) la concernant lui fait ouvrir les yeux sur ce qu'il est devenu. Doherty doit revenir en arrière, tenter par tous les moyens de rembobiner s'il veut retrouver l'usage de ses nerfs. Il a d'immenses cernes sous les yeux, cela fait certainement des semaines qu'il vit d'insomnies et qu'il se perd le soir dans les rues de Brisbane pour se faire son gagne-pain. La drogue, le retour. Y a t-il eu vraiment un arrêt au final? Wren y a vite replongé avec les bonnes vieilles habitudes qui ne l'ont pas franchement quitté non plus. Il a toujours été ce type-là, l'incapable notoire de se dégager de toutes les émotions négatives qui l'étreignent. La drogue a été l'échappatoire idéale pendant si longtemps qu'il a fini par oublier que celle-ci ne l'aidait en rien, qu'elle ne faisait que l'entraîner vers les profondeurs, sans espoir de vraiment retourner à la surface à un moment donné. Il en est là, le nordique, à réagir à peine aux propos d'Ana. Il ne capte même plus forcément le combat intérieur auquel la jeune femme doit faire face parce qu'il y a les siens qui cognent contre son épiderme et qui le rendent absolument fou. Wren veut simplement que tout s'arrête, que pendant ne serait-ce que quelques minutes, on le libère de la douleur de son existence, de sa solitude également et du fait qu'il ne sera jamais un homme de bien.

Il se rassure en sentant la tête d'Ana se caler confortablement contre sa cuisse, comme si elle cherchait encore à l'atteindre malgré tout parce qu'ils sont deux pantins brisés par le même maître. La coke les a entraînés là-dedans en premier lieu et ce sera vraisemblablement elle qui les mettra à terre de manière définitive. En tout cas, ce ne sera pas Wren qui en sera troublé, il considère l'avoir très nettement mérité, quoiqu'il arrive. Il est encombrant, il est dur à supporter mais il ne dit rien parce qu'il sait très bien ce qu'Ana en pense de toute cette affaire, il pense exactement la même chose. La réalité est celle-ci, oui, ils sont sûrement deux âmes jumelles qui ont éclaté dans deux corps différents parce que Wren est en mesure de la comprendre mieux que personne. Il vit les même drames, subit les mêmes interrogations au quotidien et il est tout aussi usé qu'elle par la vie. Ils ne sont pas capables d'aimer, en tout cas pas sainement, encore moins sur la durée, pour devenir des personnes respectables et qui auront le droit à un bel avenir. Non, Wren et Ana n'ont le droit qu'au silence presque pesant autour d'eux, leurs deux corps collés dans le canapé et le livre de Doherty étendu là, tout aussi inanimé que le creux de son âme. "T'étais contaminée de base, Ana. On a toujours ressenti des trucs, on était juste pas trop mauvais pour le cacher dans le temps. C'est fini ça, maintenant." Wren est convaincu qu'il est temps de faire face, d'arrêter de la fameuse stratégie de l'autruche pour embrasser son nouveau destin. Il aura bien profité de sa fausse nonchalance, de son manque d'empathie évident vis à vis d'autrui. Maintenant, c'est à son tour de payer, à son tour de recevoir en pleine poire tout ce qu'il a fait subir à autrui. Cela commence probablement maintenant avec Anastasia qui le regarde et qui tente de tenir le choc, même si elle sait que l'ennui la butera avant qu'elle n'ose disparaître d'elle-même. "Tu dormiras au bout de deux lignes, ma vieille. C'est un truc sur la mythologie." La passion secrète de Doherty. Oh, il n'y a que Gabriel qui en connait quelque chose vu qu'ils ont déjà discuté de ce qu'ils aiment, surtout en matières de littérature. "Pourquoi je suis pas étonné? Avec quoi tu tiens jusque là sans un minimum de ce genre de distractions plus ou moins saines?" C'est en tout cas beaucoup sain que la drogue, le sexe, l'alcool ou le moindre abus qu'ils ont fait en dehors pour tenir le cap. Wren ne peut plus se permettre ce genre de choses alors, il s'arme de livres et de morosité, sûrement prêt à en finir avec le coeur de son existence. Histoire d'être enfin en paix.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyDim 09 Mai 2021, 08:01


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

La journée a été fatigante, pourtant elle n’a pas fait grand-chose, Ana. Descendre une échelle, marcher deux kilomètres, discuter avec son amie, repousser ses avances et engloutir un quart d’assiette de pâtes avant de demander à Wren de venir la chercher.  Pas grand-chose selon ses anciens critères en tous cas, avant qu’elle ait les côtes brisées,  à l’époque où elle pouvait laisser son trop plein d’énergie s’exprimer de manière chaotique et explosive en courant partout, dansant pendant des heures en concert ou en teuf, se défoulant sur la batterie, s’invitant dans les draps du premier venu… Tout ça sous l’influence d’un cocktail de drogues détonnant. Putain que ça me manque, pense-t-elle en se remémorant tout ce qui n’arrivait pas à la mettre KO avant alors que sa petite promenade du jour l’a épuisée, la faute à la douleur principalement. Et à ces putains d’émotions à la con probablement aussi, celles qu’elle considère que Wren lui a refilé cette nuit où il l’a ramassée sur le trottoir, au bout de sa vie et de son désespoir. "T'étais contaminée de base, Ana. On a toujours ressenti des trucs, on était juste pas trop mauvais pour le cacher dans le temps. C'est fini ça, maintenant." Même si au fond elle sait qu’il a probablement raison, qu’il n’y a pas moyen de faire machine arrière et qu’elle devrait faire face à ce qu’elle ressent vraiment vis à vis de sa fratrie et d’elle-même, elle n’est pas franchement motivée à abandonner son mode opératoire d’avant. « Parle pour toi… Ça m’va toujours le deal de l’autruche... » Sauf que c’est bien plus hardcore en n’étant pas défoncée 24h/24.

La tête sur les jambes de Wren, Ana essaye de s’installer confortablement, gigotant pour caler au mieux son buste et ses côtes douloureuses. S’ils ne sont pas sensés se chercher des noises, Ana a bien peur qu’ils meurent d’ennui tous les deux, tellement qu’elle suggère même qu’il fasse la lecture du bouquin qu’il a entre les mains. "Tu dormiras au bout de deux lignes, ma vieille. C'est un truc sur la mythologie." Elle hausse les sourcils et soupire, l’air de capituler : « C’est p’t’être la meilleure chose qui puisse t’arriver pour avoir la paix... » Elle est morte de fatigue, vidée mais elle tient éveillée parce qu’elle est comme ça Ana, elle ne se laisse jamais aller, elle ne lâche pas prise facilement même simplement pour trouver le sommeil. Elle n’a quasiment connu que des sommeils artificiels induits par la drogue depuis plus de dix ans ou des endormissements à la limite de l’évanouissement par épuisement. Ana lui avoue avec une fausse fierté qu’elle n’a jamais même fini un seul chapitre d’un seul livre. "Pourquoi je suis pas étonné? Avec quoi tu tiens jusque là sans un minimum de ce genre de distractions plus ou moins saines?" Elle a envie de demander à quoi servent ces fameuses distractions saines, parce qu’elle ne s’est jamais posé la question avant, elle ne s’est jamais sérieusement demandé ce qui était bon et ce qui était mauvais pour elle. Il y avait déjà bien assez de gens pour lui dicter ce qu’elle devait ou ne devait pas faire,  dire,  consommer, et elle s’attelait  simplement à ne jamais suivre aucun de leurs conseils. Elle pourrait envoyer chier Wren en lui disant qu’il était chiant avec ses questions à la con mais elle lui fait finalement une liste : « La musique, l’écouter, la jouer, danser dessus jusqu’à en crever. Voir des gens et baiser bien sûr, d’ailleurs j’suis toujours opé si jamais... » qu’elle glisse en lui jetant un regard plein de sous-entendus. Il va l’envoyer chier encore, probablement toujours hanté par la propriétaire du string en dentelles ou inquiet pour ses foutues côtes. « Mais bon, j’faisais tout ça défoncée, s’pas pareil en étant clean. Même la musique m’fait moins vibrer... » Ce qui ne l’empêche pas de faire quasi exclusivement ça depuis qu’elle est en pension chez les deux colocs, elle a son téléphone avec sa musique dessus et son casque pour se faire exploser les tympans en toute intimité, c’est finalement la seule chose de sa liste qu’elle est encore capable de faire avec sa cage thoracique en miettes. Finalement, c’est comme si elle devait se rééduquer à la vie sans drogues, réapprendre à ressentir les choses sans elles et elle devait faire le deuil de la Ana d’avant, qu’elle n’arrive pas à voir autrement que meilleure que celle avec laquelle elle se retrouve coincée maintenant. « T’veux écouter la musique qu’fait mon groupe ? » Après tout, s’il y a bien une chose dont elle est fière c’est ça, elle commence déjà à pianoter sur son téléphone pour retrouver le morceau original qu’ils ont enregistré et dont le clip doit être en plein montage, elle tend son téléphone à Wren l’air nonchalant, comme si ça n’avait aucune importance pour elle de lui faire écouter leur musique. Mais ça en a. « C’est Trespasser, clique dessus si ça t’intéresse... »






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 1bd6095d3871b06df8b700e419ca885edd3f7120
POSTS : 48072 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 6fb86d6266233808453f12aa69a8fe7705f006f3

(13) deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ mason ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3 ¤ gabriel#4 ¤ maxence#3 ¤ deborah#4

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 38f38729bec82a86f5b02b3d4263f8d0be5c19d5

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2 ¤ maxence#2 ¤ deborah ¤ birdie#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsette.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyDim 09 Mai 2021, 18:17


Ressentir tout un flot d'émotions n'est pas quelque chose que Wren a anticipé en réalité. Il se rappelle du temps où rien n'avait d'impact sur lui, surtout pas ce que les autres pouvaient avoir sur le coeur. Au lycée, il était sûrement le pire bonhomme de la terre, lui qui s'intéressait plutôt à ses chiffres de ventes qu'à la manière dont des individus deviendraient accros à la cocaïne qu'il leur refilait. En soi, il le faisait surtout pour sa famille car les billets verts ne tombaient pas des arbres et il y avait les jumeaux à nourrir, les frais médicaux de leur mère à payer... Non, Wren n'avait jamais été le plus grand égoïste de la planète, il avait simplement choisi son camp et sauver sa famille et son entourage proche, c'était ce qui l'avait rendu plus mauvais que la moyenne aux yeux d'autrui. Il a désormais tendance à répéter ce vieux schéma, même si Doherty ne fait plus grand chose pour sa famille depuis une bonne année. Le suédois a des amis désormais, des gens sur qui compter et dont il doit prendre soin alors, il est capable de tout pour eux. De brûler le monde entier. Oui, il est le danger incarné, l'annonciateur de chaos, celui qu'Ana ne devrait surtout pas fréquenter si elle veut franchement se remettre sur pied. Pourtant, elle est encore là, à l'écouter déblatérer sur la suite des événements, sur le fait qu'elle doit faire attention à sa carcasse après tout ce qui s'est passé. Wren essaie d'apparaître comme un type meilleur qu'il ne l'est réellement mais il n'est pas certain que Williams n'aperçoit pas le pot aux roses. Enfin, au moins, il a l'air sincère quand il lui balance qu'elle ne peut pas faire semblant de rien ressentir, le mensonge est mis à mal depuis longtemps maintenant. Wren l'a bien vu la dernière fois alors qu'elle était en train de détruire toute sa chambre pour trouver une dose. Quand elle s'est mise à pleurer et à expliquer qu'elle ne vaut rien, que la haine des autres envers elle l'atteignaient plus qu'elle ne le voudrait, Wren avait bien compris qu'Ana était juste bonne à cacher qui elle est vraiment. C'est encore ce qu'elle choisit de faire en mentionnant la stratégie de l'autruche et le jeune nordique ne va pas l'empêcher d'agir ainsi, même s'il trouve le concept totalement ridicule maintenant qu'il est passé à une nouvelle étape de son existence. S'accepter, c'est important et lui aussi a mis des années pour en arriver à ce stade là. Parfois, il aimerait même revenir en arrière et tout recommencer parce que se mépriser, c'est sûrement la pire chose qui puisse être pour Doherty.

Il n'ira pas le dire à Ana, pas maintenant, alors qu'elle semble s'apaiser au fur et à mesure, s'intéressant au livre qu'il lit plutôt qu'à la came qu'il vend. Pour une fois, elle ne semble pas encline à faire les pires conneries et Wren n'a vraiment pas envie de la diriger de nouveau vers le précipice en lui faisant son fameux discours moralisateur. Pourtant, bien sûr, elle en aurait encore besoin après la fugue qu'elle lui a fait, la peur qui étreignait Wren pendant des heures parce qu'il l'imaginait morte dans un fossé quelque part mais il ne veut pas paraître rabat joie et lui remettre un bon lot de culpabilité sur les épaules. Ana doit savoir ce qu'elle lui a fait subir, même si ce n'est pas sûr qu'elle comprenne pourquoi il se veut aussi agréable avec une nana comme elle. Wren lui même n'est pas sûr de tout à fait saisir, il pense à sa soeur, à ce qu'elle pourrait être s'il n'était pas là pour s'occuper d'elle et ce simple détail fait écho au fond du coeur de Doherty. Point barre. "C'est vrai que plus t'entendre babiller est tentant..." Il lui fait un clin d'oeil et il sourit. Au fond, Wren préfère qu'elle parle et qu'elle l'emmerde plutôt qu'elle se taise parce qu'il n'a pas tellement envie d'être tout seul à l'heure actuelle finalement. Il réalise qu'il n'est pas dans son assiette, que les conneries ne sont pas loin et qu'il est usé par la vie. Tout est un fardeau dernièrement, mais le pire d'entre eux, c'est lui-même. Doherty ne sait pas comment se sortir de tout cela, il a tout essayé mais rien ne lui permet de sortir des nuages. Il se ment, c'est surtout là où réside le problème, Wren n'ouvre pas les yeux sur les sentiments qui comptent, sur les décisions qu'il a envie de prendre pour devenir un homme meilleur. En soi, il n'a plus la force de chuter et de se retrouver face à d'immenses désillusions. "Demande ça à tes côtes, ma vieille, tu verras. Pourtant, la musique clean, je t'assure que c'est un banger, faut que t'essaies. Vraiment." Il tente de lui faire comprendre que la drogue n'intensifie pas tout, qu'il est plutôt question d'un état d'esprit en réalité mais Ana sera t-elle assez encline à accepter une nouvelle réalité? Quand on se drogue, on choisit la facilité et le cerveau s'adapte si aisément à ces sensations là que l'addiction n'en devient que plus forte. Tout parait si fade une fois que la spirale cesse mais le tout n'est qu'illusoire, c'est cela que Doherty veut faire saisir à Ana, même s'il n'est pas le mieux placé pour faire passer le moindre message. Il hoche la tête quand elle lui propose d'écouter une chanson de son cru et Wren attrape la téléphone avant d'appuyer sur le bouton lecture. Se passe quelques minutes où il se concentre uniquement sur ce qu'il entend, ne reprenant la parole qu'une fois la dernière note offerte. "C'est punchy. T'as fait combien de morceaux? Parce que y a moyen de percer, tu sais. Dans le réseau underground et ce genre de trucs. Pas besoin de se camer pour faire de la bonne musique, tu vois." En tout cas, il espère qu'elle le verra ainsi parce que le pauvre Doherty n'a plus le moindre argument pour la sauver. A défaut de se sauver, lui, il est trop tard pour cela.


next, the walls were closed on me ▽ wren#3 2pCQP97
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 WJBxV7Q
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YC2z5ge
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 UNIyvHM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 R5x0JQM
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 YtxTUla
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 ZsxbA8o
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 EmptyMar 03 Aoû 2021, 21:07


next, the walls were closed on me (ft. @Wren Doherty :l: )

L’ambiance entre les deux énergumènes s’est calmée presque naturellement, Ana a désormais la tête sur les genoux de Wren, elle est dans une position relativement confortable pour ses côtes et malgré elle, elle sent la fatigue provoquée par ses excès du jour lui tomber dessus. Alors quand Wren sous-entend qu’elle s’endormirait en deux secondes s’il se mettait à lui faire la lecture, elle n’en doute pas une seconde. Ce qui l’étonne c’est qu’il ne saute pas sur cette occasion pour avoir la paix. Ana sait bien qu’elle est trop, trop intense, trop en colère, trop chiante, trop tout… Alors l’avoir dans les pattes c’est fatigant pour tout le monde, même pour Wren qui probablement trop également pour le commun des mortels. "C'est vrai que plus t'entendre babiller est tentant..." « T’sais pas saisir les opportunités aussi... » se marre-t-elle ne pouvant retenir un bâillement qui lui provoque des élancements dans la cage thoracique alors qu’elle se gonfle d’air. Même bâiller elle ne peut pas le faire tranquillement, Ana s’agace en pensant à ce corps endommagé qui ne lui permet plus de faire grand chose, ça se brise bien trop facilement ces choses là. Il lui rappelle d’ailleurs cela quand elle lui propose à nouveau, l’air de rien, de se chevaucher sous les draps, ou sur le canapé directement, elle n’est pas très regardante. "Demande ça à tes côtes, ma vieille, tu verras. Pourtant, la musique clean, je t'assure que c'est un banger, faut que t'essaies. Vraiment." Ses côtes ne sont clairement pas partantes pour une séance de sexe sauvage comme elle les aime. Fuck my life. La musique c’est tout ce qu’elle aime, c’est peut-être la seule chose qui la passionne vraiment, mais même ça, elle ne l’apprécie plus pareil en étant clean. « Tu crois qu’j’fous quoi toute la journée avec mon casque sur les oreilles ? Bien sûr qu’ça déchire même sans la dope, on est d’accord, mais c’est pas la même quand même. » Ça dépend de quelle came on parle, mais Ana  connaît parfaitement les associations à faire pour ressentir la musique jusque dans ses os, pour avoir l’impression d’entendre chaque grattement de corde, chaque percussion, le moindre petit élément qui fait partie d’un tout que le commun des mortel n’arrive pas à démêler mentalement. Quand elle était convenablement défoncée, elle se baladait dans un morceau de musique comme si elle en faisait partie intégrante, c’est quelque chose d’impossible à expliquer à celui qui ne l’a pas ressenti et ça lui manque. Mais c’est fini, c’est sensé être fini tout ça, supposément elle ne devrait plus jamais ressentir cela et ça ne la réjouit pas. Peut-être qu’elle jouera mieux de la batterie en étant clean, elle essaye de s’en convaincre car sinon, elle le sait, elle le sent, elle finira par replonger bien trop vite. « Ça m’emmerde… Si j’pouvais m’cogner la tronche et choper une amnésie, ça m’manquerait plus au moins... » Ou si elle n’avait jamais touché à tout ça, mais elle n’a pas de machine à remonter le temps sous la main. Mais Ana recentre le sujet : la musique et même sa musique. Leur musique plutôt, à Jess, Garret, Neal… Oxtorm, le groupe qu’elle a rejoint il y a de ça quelques mois  et avec lequel elle s’éclate (quand elle n’est pas à l’hôpital, en rehab ou chez Wren et Gab avec les côtes cassées). Ça lui manque de jouer avec eux, probablement plus encore que la came, ou au moins autant. Elle lui propose d’écouter leur morceau Trespasser, et essaye de ne pas laisser voir à quel point c’est important pour elle. En quelques jours, ils se sont rapprochés et pour une raison qu’elle ignore son opinion lui importe, ce n’est pas comme si elle allait faire écouter sa musique à ses  frères qui n’en auraient rien à foutre… Il lance le morceau et le coeur d’Ana se serre comme si c’était un producteur célèbre qui écoutait le morceau et si son avis pouvait faire d’elle une star, elle est nerveuse, elle stresse. Elle essaye de lire son expression faciale qu’elle entrevoit déformée d’en dessous mais il reste concentré sur le morceau et ne dit rien. Quand la dernière note retentit, Ana ne peut s’empêcher de déglutir difficilement, une boule d’angoisse dans la gorge. "C'est punchy. T'as fait combien de morceaux? Parce que y a moyen de percer, tu sais. Dans le réseau underground et ce genre de trucs. Pas besoin de se camer pour faire de la bonne musique, tu vois." Il a l’air de bien aimer, il ne s’étend pas sur l’analyse du morceau cependant et lui dit qu’ils ont moyen de percer. Si seulement. Elle irait presque prier dans une putain d’église pour cela, elle, la traumatisée des messes, cierges et autres cantiques religieux que ses parents la forçaient à chanter. « L’groupe existe depuis un moment, j’les ai rejoint y a pas si longtemps, moi. En concert, on joue des covers et quelques morceaux originaux comme celui-là… Y a des fans, mais bon, on est loin d’percer encore... » Elle évite volontairement de relever son allusion à la drogue, elle sait qu’il essaie de la convaincre d’un truc qu’il n’arrive pas lui-même à vaincre. L’hôpital qui se fout de la charité, des deux c’est lui qui prend de la coke actuellement, mais elle ne va pas lui rappeler ça une nouvelle fois, elle a déjà été assez désobligeante pour aujourd’hui. Il a vraiment l’air d’aller mal en plus, ça met Ana mal à l’aise car elle ne sait pas quoi dire ou faire, elle n’est pas bonne pour ce genre de choses. Son truc à elle c’est de mettre les pieds dans le plat, de provoquer, vexer, énerver, pas de consoler. Un nouveau bâillement sonore lui échappe et elle se blottit un peu plus confortablement contre lui comme s’il était un oreiller moelleux. Elle finit par lâcher : « Pas besoin de s’camer tout court, ouais. On est pas des putains d’esclaves de cette merde, on est pas si faibles, merde... » Ça se voulait encourageant, motivant, inspirant même, mais en réalité ça sonne faux. Ils le savent tous les deux, ils sont tout à fait faibles face à la drogue et ils en sont totalement esclaves, rester clean sera une lutte de chaque instant qu’ils n’auront probablement ni la force ni l’envie de mener indéfinitivement. Pourtant, sans même s’en rendre compte, Ana s’adapte petit à petit à être clean, la preuve, elle est en train de s’endormir alors même qu’il lui a toujours fallu une substance quelconque pour s’assommer et trouver le sommeil sans trop galérer. Un nouveau bâillement. « Vas-y lis ton truc de mythomanie là... » Elle va s’endormir c’est sûr. « T’avises pas de m’carresser les ch’veux ou un truc du genre, je te mords... » le prévint-elle avant de fermer les yeux et laisser son corps se détendre peu à peu.






next, the walls were closed on me ▽ wren#3 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty
Message(#) Sujet: Re: next, the walls were closed on me ▽ wren#3 next, the walls were closed on me ▽ wren#3 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

next, the walls were closed on me ▽ wren#3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-