AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Exosense SE
Voir le deal
87.47 €

 (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1322 POINTS : 890

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
LAWNIKA ► You always break a heart when you break a promise, I guess I didn't practice what I preach. I know not telling you was so dishonest but honestly, the dishonesty was killing me. You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud, where there's smoke, there's a fire. Now I know what you see when you look at me, I will always be a liar.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)undercover pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart EmptyMar 30 Mar - 21:07





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
IT FEELS LIKE WE'RE OCEANS APART
⤜⤐⤞

Elle est en retard.  

Elle aurait dû partir juste après ses horaires de travail au Bowling. Pourtant elle n’a pas résisté à se rendre à l’arrière. Elle allait juste passer, observer cinq minutes, parler aux gens qu’elle commence à connaître. Elle ne comptait pas combattre. Pas ce soir, après tout il l’attend. Elle tente au mieux d’éviter les rings depuis qu’il habite chez elle temporairement, pour éviter d’être blessée, pour éviter que des traces soient laissées sur sa peau et qu’il les remarque comme il a pu le faire la fois où elle a été incapable de résister à l’appel du combat. Ce soir elle n’y résiste pas non plus, se trouvant toutes les excuses du monde pour y rester un peu plus longtemps, il suffit d’un défi lancé pour qu’elle ne résiste pas pour qu’elle ne pense plus au reste de sa soirée mais au sang qui pulse dans ses tempes. Cinq minutes deviennent une demi-heure qui devient une heure.

Elle a de la chance d’avoir accès aux vestiaires du bowling et à sa douche pour le personnel, elle a de la chance surtout de ne pas avoir à repasser chez elle pour sa robe rouge qu’elle avait emmenée avec elle par précaution, cette robe dans laquelle elle a dépensé bien trop d’argent. Mais qu’importe, ce soir, cette soirée est pour eux.  Danika touche doucement le tissu de la robe, l’écho d’un sourire naissant sur ses lèvres.

Elle sait parfaitement ce que cette soirée signifie pour elle. Un peut être, la possibilité d’un futur, un « on pourrait essayer ». La jeune femme n’a pas arrêté de penser aux mots prononcés par Mia. « J’aurai au moins eu le cran d’essayer, quand toi tu te refuses de te laisser aller alors que tu aimes ce type depuis des années. » Elle a tenté de les ignorer mais cela fait des jours qu’elle cherche à retrouver ses bras, des jours qu’il lui manque dès qu’il n’est pas dans la même pièce qu’elle, des jours que son cœur bat bien trop vite quand elle le regarde. Et peut être que si elle avait un peu plus de courage elle admettrait que les émotions qu’il fait naître chez elle ne sont pas nouvelles, n’ont jamais pu être oubliées. Alors c’est au nom d’oser essayer d’heureuse qu’elle lui a proposé ce bal masqué ce soir, dans l’espoir idiot que malgré tout ce qui les a séparés ils puissent essayer d’être une famille.

La combattante observe son visage dans le miroir et grimace en voyant l’arcade légèrement abimée, regrettant immédiatement d’avoir combattu alors qu’elle tente de le camoufler. Au moins, c’est un bal masqué, il ne s’en rendra compte que plus tard, essaie-t-elle de se convaincre, alors qu’elle est devenue une experte à trouver des excuses pour chaque marque laissée sur sa peau.

Elle est en retard, et cette robe n’est décidément pas l’idéal pour conduire. Elle est en retard et elle envoie à Lawrence un message rapide avant de démarrer. « J’arrive bientôt. Désolée du retard.» Maddox est chez sa sœur depuis le matin, il y restera pour la nuit. Cette soirée est pour eux.  Sur le trajet la jeune femme se demande si Lawrence ne s’est pas ennuyé dans cet appartement où il n’a pas grand-chose à faire, privé d’écrans depuis des semaines.

Lorsque Danika passe les portes du bal masqué, un masque vénitien sur le visage,  ses mains s’accrochant au tissus  de sa robe pour la soulever légèrement alors qu’elle s’avance dans la pièce, son regard cherche Lawrence parmi la foule masquée, se dirigeant vers l’endroit qu’il lui a indiqué.

Elle le reconnaît à sa carrure, splendide dans son costume et elle sent les battements son cœur s’accélérer alors qu’elle s’approche. « Law ! » Un large sourire naît sur ses lèvres, sincère, et elle ne peut s’empêcher de rester un instant immobile pour qu’il observe cette robe qu’elle a choisi en pensant à lui, pour qu’il la trouve belle, pour lui plaire. « Alors ?! »  Son regard pétille de malice alors qu’elle tourne sur elle-même dans cette robe qui lui va si bien,  son rire raisonnant comme si elle avait oublié tout le reste de ses problèmes, et elle s’approche avec un air innocent. « Ca excuse le fait que je sois en retard ? » susurre-t-elle.  

Si seulement elle avait su lire l’atmosphère avant de montrer à quel point le voir la rendait heureuse. Si seulement elle avait compris son regard, peut-être n’aurait-elle pas fait le choix de dévoiler son cœur le temps d’un instant, peut-être qu’elle aurait choisi de continuer à le barricader.


⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart GZFHSTH
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart IcdDGTz
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YtxTUla
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YIxPsnn
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart 0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart 45257ddf2cb4c3108f38b51f888613bfb181dce5
POSTS : 765 POINTS : 480

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ☼ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
Lawnika #8 & #9

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
Family Lawcey #3, Milawcey, Mila #1, RP commun (Stacey, Mila & Danika)

Nick, Niamh, Hassan, Lou, Enoch, Nyah, May
RPs TERMINÉS : Lawnika #1, Lawnika #2, Joy #1, Peter, Martin, Joy #2, Lawnika #3 (FB), Lawnika #4, Tessa #1, Lawcey #1, Lawnika #5, Lawnika #6, Adriel, Mia, Lawnika #7, Maxence/Tessa, Andrew
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : SCHIZOPHRENIC (avatar)
DC : Caelan Leckie & Lincoln Mulligan
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart EmptyVen 9 Avr - 20:18




It feels like we're oceans apart-- @Danika Riley
Pour avancer, il faut cesser de ruminer le passé mais c’est plus facile à dire qu’à faire quand on doit faire face aux mêmes problèmes quatre ans plus tard. J’ai sincèrement cru que cette fois-ci les choses pourraient se passer différemment entre Danika et moi mais je me suis trompé. Je me suis naïvement laissé aveugler par mes sentiments pour elle alors qu’elle me ment encore sans aucun scrupule de son côté. Plus ça change, plus c’est pareil. Je lui en veux d’avoir fait renaître l’espoir qu’on forme de nouveau un nous pour l’anéantir avec ses mensonges, tout comme je m’en veux de m’être laissé berner aussi facilement, d’y avoir cru. J’aurais dû garder mes distances pour me protéger puisque, de toute évidence, je ne peux pas lui faire confiance encore aujourd’hui. Je voyais au départ cette soirée comme un potentiel tremplin vers une deuxième chance pour notre couple. Si Danika n’avait pas menti, peut-être que j’aurais eu le courage ce soir de lui faire part de ce que je ressens toujours pour elle. Si elle avait pris le temps de penser aux conséquences de ses actes, peut-être qu’on aurait pu former une vraie famille tous les trois. Avec des si, on refait le monde.

Tout comme je l’ai fait en novembre lorsque j’ai appris pour ma paternité, j’ai bien l’intention de la confronter sans lui laisser l’opportunité de préparer ses réponses d’avance. Je me prépare donc pour le bal masqué comme prévu pour qu’elle ne se doute de rien, enfilant mon costume que nous sommes allés chercher chez moi il y a quelques jours pour l’occasion. En attendant qu’elle vienne me chercher, je tourne en rond dans son appartement en repensant aux dernières semaines pour voir s’il n’y a pas autre chose que j’aurais pu manquer. La sonnerie de mon téléphone me sort de mes pensées et je soupire bruyamment lorsque je comprends au SMS de Danika que je devrai me rendre au bal masqué par mes propres moyens. Comme je ne peux toujours pas conduire pour le moment, une seule solution s’offre à moi : appeler un taxi. Et Dieu sait à quel point je déteste prendre un fucking taxi, d’autant plus que je ne suis pas d’humeur à discuter de tout et de rien avec le chauffeur en ce moment. Great. L’humeur massacrante, j’appelle une compagnie de taxi et je leur demande de venir me chercher au magasin du coin où je me rends à pied dans l’espoir de me calmer un peu, sans succès. Dans une tentative désespérée de calmer ce trop plein d’émotions qui m’étouffe, je m’achète un paquet de cigarettes et un briquet. Dès que je ressors du magasin, je coince une cigarette entre mes lèvres et je fixe en silence mon briquet un instant, hésitant avant d’étouffer le sentiment de culpabilité qui m’habite tandis que je m’apprête à saboter tous les efforts que j’ai faits dans les cinq dernière années pour me libérer de cette dépendance. Je l’allume et je prends une bouffée, les yeux fermés. Il faut choisir ses batailles et aujourd’hui j’ai un plus gros combat qui m’attend.

Évidemment, je suis le premier à arriver sur les lieux du bal masqué et je me sens absolument ridicule avec mon masque parsemé de brillants mais j’essaie de me convaincre que ça a au moins l’avantage de cacher un peu mon humeur de merde. J’envoie un SMS à mon ex pour lui expliquer où je me trouve, puis je l’attends dans un coin de la salle, la boule au ventre, bien conscient qu’il y a peu de chance pour que les choses se déroulent bien ce soir. « Law ! » Sa voix mélodieuse attire mon attention et si mon regard s’adoucit quelques secondes lorsque je l’aperçois dans sa magnifique robe, je détourne légèrement les yeux pour ne pas me laisser influencer, tentant d’ignorer les battements de mon cœur qui s’accélèrent. Parce que même si mon cœur la réclame, ma tête, elle, me crie de partir en courant en sens inverse avant qu’elle ne m’hypnotise encore une fois. « Alors ?! » Danika rayonne tandis qu’elle tourne sur elle-même en souriant et toute cette scène ne fait qu’entretenir l’illusion selon laquelle nous pourrions être heureux tous les deux ensemble, mais ça ne change pas qu’elle m’a menti hier et ça je suis incapable de l’oublier. Ce n’est qu’un mensonge de plus après qu’elle m’ait caché l’existence de Maddox pendant des années. Sur quoi d’autre m’a-t-elle menti depuis novembre? Je ne peux pas lui faire confiance.

« Ca excuse le fait que je sois en retard ? » demande-t-elle en s’approchant de moi. Je ricane en faisant un pas de reculons pour garder une certaine distance avec elle. « Non. » grommelé-je en plantant mon regard dur dans le sien. Le cœur serré, je déglutis difficilement en secouant négativement la tête. « Comment s’est passé ta soirée au travail hier? » demandé-je en croisant mes bras contre mon torse en la regardant de haut, prenant une pause pour lui laisser l’occasion de répondre même si je sais qu’elle me mentira une fois de plus, pour faire changement. « Je voulais te demander quelque chose pour le petit hier et, comme tu ne répondais pas sur ton portable, j’ai appelé au bowling. » Je prends une deuxième pause en guettant ses réactions alors qu’elle doit bien se douter où je m’en vais avec tout ça. « C’est drôle parce qu’on m’a répondu que tu ne travaillais pas hier. T’étais où hier, Dan? » Je serre la mâchoire sans la quitter des yeux, bien décidé à obtenir des réponses à mes questions. J’ai besoin de savoir ce qu’il y a de si important dans sa vie pour que me mentir et tout sacrifier en vaille la peine à ce point.


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YIxPsnn
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1322 POINTS : 890

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
LAWNIKA ► You always break a heart when you break a promise, I guess I didn't practice what I preach. I know not telling you was so dishonest but honestly, the dishonesty was killing me. You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud, where there's smoke, there's a fire. Now I know what you see when you look at me, I will always be a liar.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)undercover pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart EmptySam 10 Avr - 23:41





@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
IT FEELS LIKE WE'RE OCEANS APART
⤜⤐⤞

Il est beau dans son costume, avec ce masque qui amplifie son regard. Elle se retient de franchir la distance qui les sépare, de venir glisser ses mains dans ses cheveux, de l’embrasser. Danika n’avait pas réalisé à quel point il lui avait manqué, à quel point sa présence était devenue de nouveau une drogue dont elle avait dû mal à se passer. Ce soir elle sourit, d’un sourire qui brille de bonheur alors qu’elle le regarde, d’un sourire rempli d’espoir, le sourire de quelqu’un qui peut être a décidé d’essayer d’être heureuse.

Du moins jusqu’à ce qu’il recule lorsqu’elle s’approche afin de garder de la distance entre leurs corps, lui arrachant un froncement de sourcil. Que se passe-t-il ? Il lui faut une seconde pour réaliser l’atmosphère, pour comprendre son regard et la tension dans ses épaules à défaut de pouvoir lire ses émotions sur son visage. Son cœur se serre et la main qui était prête à attraper sa nuque pour venir déposer un baiser sur ses lèvres ne se lève jamais. « Non. » Son sourire disparait, s’efface alors qu’elle ne voit que son regard dur. La jeune femme ne comprend pas, elle ne comprendre pas ce qu’il ne va pas, ne comprend pas pourquoi la douceur n’existe plus dans son regard. Elle a envie de retourner au jour d’avant alors qu’elle s’était réveillée dans ses bras et que tout allait bien.

« Comment s’est passé ta soirée au travail hier? » Danika se fige. Elle n’était pas au travail hier. Ou du moins si elle était au bowling, elle n’était pas derrière le bar. Non, elle était à l’arrière à combattre jusqu’à ce que ses émotions soient apaisées. A combattre jusqu’à ce que son besoin d’adrénaline soit satisfait. Mais ça il ne peut pas le savoir. Alors elle a menti, tout comme elle choisit de mentir de nouveau en cet instant.  « Bien, pourquoi ? » Son ton est encore léger,  parce qu’il doit y avoir une erreur. Parce qu’il n’a aucune raison de savoir qu’elle ment comme elle respire.

« Je voulais te demander quelque chose pour le petit hier et, comme tu ne répondais pas sur ton portable, j’ai appelé au bowling. » Si son regard montrait un peu de douleur face sa réaction froide en la voyant arriver, à présent, la douleur s’efface pour laisser place à une colère qui lentement s’installe. « Tu as quoi ? » articule-t-elle, son visage un peu plus pale bien qu’il ne puisse pas le voir derrière le masque, ses poings se serrant. Pourquoi gâcherait-il ce moment ? Pourquoi démarre-t-il ce combat verbal quand cela fait des semaines que tout va bien, qu’ils sont heureux, qu’ils ne se déchirent pas, pire qu’ils fonctionnent, en tant que parents de leur petit garçon mais aussi en tant qu’autre chose, quelque chose de plus.  

« C’est drôle parce qu’on m’a répondu que tu ne travaillais pas hier. T’étais où hier, Dan? » Lui demande-t-il de cette voix qu’elle déteste, celle qui la ramène des années en arrière quand elle avait le malheur de rentrer un peu trop tard du dojo, quand elle avait le malheur d’avoir été ailleurs entouré d’autres personnes, d’autres hommes que lui. Elle choisit de ne pas répondre à sa question, de ne pas se justifier devant lui.

« Pourquoi tu me poses cette question Law ? » réplique-t-elle, faisant un pas en avant, le défiant du regard. « Tu me fais pas confiance ? » demande-t-elle sous une apparence calme qui est uniquement trahie par la colère qui brûle déjà dans son regard. Il est en train de tout gâcher. Ils n’ont pas même pas eu le temps d’essayer, qu’il est en train de tout gâcher. Elle le déteste en cet instant de poser cette question. Elle le déteste de ne pas avoir souri, de ne pas avoir déposé un baiser sur ses lèvres. Elle le déteste parce qu’ils auraient pu danser ce soir. Elle le déteste parce qu’elle aurait pu l’aimer ce soir. Et il suffit d’une question pour que les murs se referment, une question pour qu’elle se braque et remonte sa garde.  

« C’est quoi, tu me refais une crise de jalousie là ? Un peu tôt non ? » elle siffle entre ses dents, alors que le souvenir de leurs disputes lui reviennent avec facilité. Les t’étais où, c’est qui ce gars, raisonnent dans son esprit, toutes ces fois où elle a eu l’impression qu’il cherchait à l’enfermer dans une cage, toutes ces fois où elle s’est sentie étouffée.  Est-il déjà jaloux ? De qui ?  De quoi ? Ne peut-elle pas avoir une vie sans qu’il cherche à la contrôler ?  C’est trop tôt. Elle pensait que cette fois ci serait différente. C’est leur passé qui l’a fait se braquer, leur passé qui la force à attaquer pour tuer toute jalousie dans l’œuf. Il est trop tôt. Elle n’est pas prête, elle ne veut pas avoir des raisons de le quitter. Pas maintenant, pas quand ils ne savent même ce qu’ils sont, pas quand ils ne sont même pas vraiment ensemble. Pas quand tout allait bien.




⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart GZFHSTH
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart IcdDGTz
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YtxTUla
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YIxPsnn
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart 0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Cabbott
Lawrence Cabbott
la brute épaisse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (10 mars 1989)
SURNOM : Law ou Kirby
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent de sécurité au St Vincent's Hospital
LOGEMENT : 40 victoria avenue, Redcliffe
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart 45257ddf2cb4c3108f38b51f888613bfb181dce5
POSTS : 765 POINTS : 480

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents et son frère ainé ont été assassinés en juillet 1996 ☼ A été adopté dans une famille différente que sa soeur biologique ≈ A retrouvé sa soeur biologique en 2009 après avoir publié un message sur les réseaux sociaux ≈ Fait des mixed martial arts (MMA) depuis 2008, il fait de la compétition depuis quelques années ≈ A travaillé comme videur pendant de nombreuses années avant d'obtenir son poste à l'hôpital en septembre 2018 ≈ A appris en novembre 2020 qu'il était le père du fis de Danika, Maddox, né le 1er juin 2017
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (13/10)

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
Lawnika #8 & #9

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
Family Lawcey #3, Milawcey, Mila #1, RP commun (Stacey, Mila & Danika)

Nick, Niamh, Hassan, Lou, Enoch, Nyah, May
RPs TERMINÉS : Lawnika #1, Lawnika #2, Joy #1, Peter, Martin, Joy #2, Lawnika #3 (FB), Lawnika #4, Tessa #1, Lawcey #1, Lawnika #5, Lawnika #6, Adriel, Mia, Lawnika #7, Maxence/Tessa, Andrew
AVATAR : Jai Courtney
CRÉDITS : SCHIZOPHRENIC (avatar)
DC : Caelan Leckie & Lincoln Mulligan
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35630-behind-blue-eyes-no-one-knows-what-it-s-like-to-be-the-bad-man-to-be-the-sad-man#1616298 https://www.30yearsstillyoung.com/t35668-lawrence-no-one-knows-what-its-like-to-feel-these-feelings-like-i-do#1619983 https://www.30yearsstillyoung.com/t35749-lawrence-cabbott#1627176 https://www.30yearsstillyoung.com/t35748-lawrence-cabbott#1627174

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart EmptyDim 11 Avr - 5:07




It feels like we're oceans apart-- @Danika Riley
Je sais que Danika n’a pas travaillé hier, malgré tout ce qu’elle prétend, alors je lui tends un piège en lui demandant comment a été sa soirée au travail hier et, comme une débutante, elle mord à l’hameçon. « Bien, pourquoi ? » Je secoue négativement la tête en la fixant de mon regard furibond. J’ai juste envie de la prendre par les épaules et de la secouer pour qu’elle se réveille et réalise que ça ne sert à rien de me mentir actuellement, que rien de bon ne sortira de tout ça. J’aurais préféré qu’elle me dise la vérité d’elle-même plutôt que je doive lui mettre son mensonge sous le nez pour qu’elle admette enfin qu’elle n’était pas au travail hier. Je lui explique donc que j’ai tenté de la rejoindre hier sur son portable et que, faute de réponse, j’ai appelé au bowling pour lui parler. « Tu as quoi ? » Je suis convaincu qu’elle a très bien compris ce que je viens de dire alors je ne vois pas l’utilité de perdre de la salive en répétant.

« Pourquoi tu me poses cette question Law ? Tu me fais pas confiance ? » Le regard plongé dans le sien, je vois la colère gagner ses yeux et je sais que ce n’est qu’une question de temps avant que le ton monte. Je me sens déjà bouillir à l’intérieur tandis que Danika ne semble pas prête à avouer ses torts une fois de plus. « C’est toi qui me mens mais c’est moi qui ne te fais pas confiance? Tu me fucking niaises là, right? » Visiblement, c’est plutôt elle qui ne me fait pas confiance pour sentir le besoin de me cacher certaines choses. Et si je ne lui faisais pas confiance de mon côté, jamais je ne lui aurais confié le meurtre de mes parents et de mon frère. « Parce que tu m’as menti. Pourquoi tu me mens tout le temps? Comment je suis supposé te faire confiance, Dan? » Pourtant, j’aimerais pouvoir lui faire confiance. J’aurais aimé qu’on puisse se redonner une chance, que notre quotidien soit comme la dernière semaine que nous avons passée ensemble, mais ça ne fonctionnera jamais si elle continue de mentir. J’aurais préféré ne pas avoir eu à l’appeler hier pour ne pas savoir et ne pas douter d’elle, même si je sais que tôt ou tard tout ça aurait probablement fini par nous exploser en pleine face.

« C’est quoi, tu me refais une crise de jalousie là ? Un peu tôt non ? » Surpris par ses accusations, je recule brusquement la tête, l’air renfrogné. « Non! » Je relève légèrement mon masque et je pince l’arête de mon nez entre deux doigts tout en soupirant bruyamment. Même si la question que je viens de lui poser donne en effet l’impression que je lui pique une crise de jalousie, il n’en est rien. La possibilité qu’elle ait pu être allée voir un homme hier ne m’a même pas effleuré l’esprit. Je lui en veux simplement de tout gâcher en mentant une fois de plus comme elle l’a fait durant les quatre dernières années. Et malgré tout le mal qu’elle m’a fait en me cachant ma paternité pendant quatre ans, j’étais prêt à passer par-dessus pour nous redonner une chance. Comme un imbécile j’ai cru que les choses pourraient changer, mais pour une raison que j’ignore, me mentir semble si facile pour elle, comme une seconde nature. « Je ne comprends juste pas pourquoi tu me mens, ENCORE. » protesté-je avec véhémence. Et si je sais que je n’ai rien à me reprocher dans cette histoire, je ressens tout de même le besoin de me justifier. « Maddox s’était fait mal et je ne savais pas quoi prendre pour désinfecter sa blessure. » expliqué-je même si je sais qu’elle trouvera sans aucun doute une façon de retourner ça contre moi encore. Je fouille dans la poche intérieure de mon veston pour en sortir des enveloppes que j’ai trouvées hier en fouillant dans son appartement. Toutes des lettres qui font mention de paiements en retard. « Et c’est quoi ça? » Je les lui tends. « Tu vas mettre ça encore sur le dos de ma jalousie? » Mieux vaut pour elle que non parce que j’en ai plein mon cas’ de me faire prendre pour un épais.


★ Jealousy ★
The jealous are troublesome to others, but torment to themselves.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YIxPsnn
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1322 POINTS : 890

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
LAWNIKA ► You always break a heart when you break a promise, I guess I didn't practice what I preach. I know not telling you was so dishonest but honestly, the dishonesty was killing me. You asked a question and I lied. I think about it all the time. I was wrong to think I'm right playing God with you and I. But the truth always comes out, in the silence, it rings loud, where there's smoke, there's a fire. Now I know what you see when you look at me, I will always be a liar.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)undercover pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart EmptyJeu 15 Avr - 23:34




@LAWRENCE CABBOTT & DANIKA RILEY
IT FEELS LIKE WE'RE OCEANS APART
⤜⤐⤞

« C’est toi qui me mens mais c’est moi qui ne te fais pas confiance? Tu me fucking niaises là, right? » Au lieu de le fuir, son regard s’ancre dans le sien avec défi. Pourquoi a-t-elle ce besoin de toujours le contredire ? Pourquoi a-t-elle le sentiment que chacune de leur dispute, chacun de leur échange, reste un combat qu’elle ne doit pas perdre ?  « Parce que tu m’as menti. Pourquoi tu me mens tout le temps? Comment je suis supposé te faire confiance, Dan? » Le voit-il dans son regard, le flash de douleur qu’elle laisse apparaître ?

Tu ne peux pas. A-t-elle presque envie de murmurer, le cœur lourd. Elle ne peut pas lui dire la vérité, il ne pourra jamais lui faire confiance. « Sérieusement Law ? » articule-t-elle entre ses dents serrées.  Il est vraiment en train de lui dire ça ce soir quand tout aurait dû aller parfaitement bien ? Quand ce soir est pour eux et uniquement pour eux,  quand enfin ils semblaient prêt à se laisser une chance ?

« Non ! » Lawrence semble surpris qu’elle l’accuse ainsi. Pourtant cela lui semble être l’explication logique, il a appelé le bowling pour savoir si elle travaille et quand on lui a  dit qu’elle ne travaillait pas ce soir là, il a tout de suite imaginer le pire. Cette explication-là lui semble rationnelle même si elle l’agace tout autant.

« Je ne comprends juste pas pourquoi tu me mens, ENCORE. » Elle n’échappera jamais au premier mensonge, à celui où elle a décidé de lui cacher sa paternité. Elle le réalise soudainement, qu’il ne sera jamais capable de lui pardonner de l’avoir privé de son fils. « Maddox s’était fait mal et je ne savais pas quoi prendre pour désinfecter sa blessure. » Son regard devient immédiatement protecteur mais l’inquiétude s’efface vite, son fils n’avait rien de grave.  « Pourquoi tu me l’as pas dit quand je suis rentrée ?! » accuse-t-elle froidement. Pourquoi n’y a-t-elle pas fait attention surtout ?

Il sort des enveloppes de sa poche. Des enveloppes qu’elle n’a pas même pas besoin d’ouvrir pour savoir ce qu’elles contiennent.  Des mots en lettre rouge qui souligneront de trop nombreux retards et impayés. Des factures, de bien trop nombreuses factures qui sont restées sans paiement encore et encore. Elle n’a pas l’argent pour les payer même avec l’argent sale de la Ruche. Tout part dans le repaiement des dettes depuis des mois. Si elle garde la tête hors de l’eau uniquement c’est uniquement grâce à l’argent qu’elle touche des combats et de son implication dans l’organisation. « Et c’est quoi ça? Tu vas mettre ça encore sur le dos de ma jalousie? »

Le temps semble s’arrêter alors qu’elle les saisit dans ses mains, alors que son cerveau bouillonne avec le besoin de reprendre le dessus sur cette situation qui lui échappe. « Et t’as trouvé ça en cherchant du désinfectant ? Tu t’es dit quoi, que le désinfectant allait être dans un tiroir du salon ? » Les mots sont secs et sarcastiques. Il n’aurait jamais dû tomber sur ça. Danika n’a pas parlé de ses problèmes d’argent à quique ce soit.

Son ton est plus froid à chaque syllabe. « Est-ce que ça te regarde ? Est-ce que t’es chez toi ? Est-ce que ce sont tes tiroirs, est ce qu’il y avait ton nom sur ce putain de courrier ? » Elle a fait un en avant, les poings serrés, le papier se froissant entre ses doigts serrés. « Alors dit moi Lawrence, dit moi ce qui t’a poussé à fouiller mes tiroirs, à fouiller dans ma vie, à trouver ce qui ne te regarde en rien ? » Le rictus est cruel, elle n’en démordra pas, est incapable d’admettre lui avoir menti, d’admettre lui cacher des choses.

Si seulement il savait. Que ce mensonge n’est pas dirigé contre lui mais contre tout le monde. Que ce secret-là fait partie d’une panoplie qu’elle a choisi de garder pour elle.  Si seulement il savait à quel point elle a chuté, il ne la regarderait plus jamais pareil. Est-ce que ce n’est pas plus simple que tout s’arrête maintenant ? D’arrêter tout en cet instant quand il n’a trouvé que le haut de l’iceberg avant qu’il ne soulève complètement son masque et découvre la femme qu’elle est aujourd’hui qui n’a plus rien de la femme d’il y a quatre ans ?

Elle se détourne pour s’éloigner de lui sans réellement attendre la réponse, prenant la direction du buffet comme si la conversation n’avait pas d’importance, alors qu’elle cherche à la fuir de façon presque désespérée. Un verre de champagne, c’est ce dont elle a besoin. Comme si l’alcool allait effacer son cœur qui bat bien trop vite, la honte dévorante, l’envie malgré tout d’être honnête et la peur qu’il ne la voit plus jamais pareil. C’est plus facile de prétendre que tout cela n’a pas d’importance, plus facile de garder ce masque de colère et de froideur pour ne pas qu’il voit tout ce qu’il reste d’elle aujourd’hui, pour ne pas qu’il constate à quel point elle voulait simplement danser avec lui


⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart GZFHSTH
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart IcdDGTz
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YtxTUla
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart YIxPsnn
(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart 0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart (LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(LAWNIKA #9) it feels like we're oceans apart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-