AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
-20% en plus sur les grandes marques (déjà démarqués)
Voir le deal

 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 19:06




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

Sans vraiment savoir pourquoi, il était stressé notre Aiden. Ou alors si, peut-être que nous connaissons les raisons de cette petite boule d'angoisse qui vient élire domicile au creux de votre estomac. C'est la même boule d'angoisse qui apparaît lors des « grands » moments de votre vie. Les moments que vous estimez comme grands. Pour Aiden, il y en avait pas beaucoup … peut-être le jour où son père a pris ses affaires et a fermé la porte derrière lui, quittant leur vie à tout jamais. Oh et la remise de diplôme aussi. L'ouverture de la lettre d'admission à l'université avec bourse en prime. Et puis, désormais, il pouvait ajouter à sa liste ce moment. Celui où il avait un rendez-vous officiel avec Joy. Un rendez-vous officiel autre que les cafés et repas – ou plutôt encas – partagés à l'hôpital. Un rendez-vous officiel autre que les regards et petites blagues échangées au détour d'un couloir de l'hôpital. Dans la tête d'Aiden, ils s'étaient rapprochés. Du moins, il avait le sentiment de s'être rapproché de la jeune femme. C'était le sentiment qu'il avait, oui. Ils étaient dans tous les cas sur la même longueur d'ondes. Alors pourquoi est-ce qu'il avait ce manque de confiance en lui à cet instant précis ? La réponse est simple. Ce rendez-vous était important. Car elle était importante. A ses yeux. C'est fou mais il avait envie de lui plaire. C'était viscéral. C'était devenu presque vital. Il avait, pour la première fois de sa vie, envie de plaire à quelqu'un.
Ils s'étaient donnés rendez-vous le 14 février. Non pas qu'ils aient voulu jouer sur la corde du romantisme pur … disons que c'était la seule date libre en commun qu'ils s'étaient trouvés dans leur calendrier. Aiden s'était retourné la tête pendant pas de jours pour trouver l'endroit parfait. Pas de chance, il s'était pris trop tard pour les réservations … pas même sa carte de crédit pouvait jouer en sa faveur sur ce coup-là. Impossible. Alors, il avait tout simplement changé de plan, en espérant que celui-ci plaise à la jeune femme.

Il avait envoyé par message l'endroit du lieu du rendez-vous. Brisbane river. A cette heure. Soit il était un psychopathe qui allait la tuer, soit il avait quelque chose derrière la tête … et je vous rassure tout de suite, il avait quelque chose derrière la tête. Il avait mis le cœur à l'ouvrage pour préparer un petit coin cosy près de la rivière. Le calme olympien. Un endroit parfait pour apprendre davantage à se connaître tout en profitant du coucher de soleil de Brisbane. Parfait. Joy apparut alors qu'il avait le regard rivé sur son téléphone. Un sourire naquit sur ses lèvres alors qu'il se levait pour tendre les bras en croix, fier de présenter sa petite idée … sans doute un peu kitsch. Car, en effet, derrière lui se tenait ca. « C'était idiot de notre part de se donner rendez-vous aujourd'hui … aucune chance de se trouver un endroit cool et chic à Brisbane alors je me suis dis que je pourrais nous le créer notre endroit cool et chic. », dit-il avec cet éternel sourire aux lèvres. Il baissa le regard sur ce qu'il avait préparé avant de froncer les sourcils, passant une main nerveuse sur sa nuque. Et il finit par demander avec la plus grande incertitude : « J'ai abusé ? »

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 19:09



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. Joy ne s’était jamais autant sentie courtisée. Elle en était très intimidée, déjà de base, elle considérait Aiden comme son supérieur, et maintenant qu’il avait avoué ouvertement être attiré par elle, Joy ne savait plus où se mettre. Depuis quelques jours, depuis qu’ils avaient partagé ce café, elle rougissait dès qu’elle le croisait dans les couloirs. Son palpitant s’accélérait au moindre sourire, au moindre regard partagé. La jeune interne en chirurgie, qui était là pour apprendre, avait la tête ailleurs, et ça ne lui ressemblait pas, ça ne lui ressemblait plus. Depuis qu’elle était sortie du centre de redressement il y a plus de cinq ans maintenant, Joy avait mûri, elle avait grandi et se battait tous les jours pour avoir la place qu’elle méritait. La jeune femme était complètement concentrée sur ses études, sur son internat mais Aiden la faisait flotter sur un monde parallèle, un monde où elle hésitait à entrer. Elle avait peur d’y perdre beaucoup, elle avait peur de se lancer dans une histoire risquée qui pourrait lui coûter sa place au sein de l’hôpital. Après tout, il était reconnu dans son domaine, et elle ne doutait pas qu’il allait encore prouvé beaucoup de choses…

Néanmoins, elle avait accepté ce dîner. Il lui avait officiellement demandé et elle n’avait su le refuser… Le seul moment qu’ils avaient pu trouver était le jour de la St Valentin, était-ce le destin ? une ironie du sort ? une heureuse coïncidence ? La fin de la soirée répondrait probablement à cette question. En attendant, elle avait opté pour une tenue tout à fait basique, confortable, chic et mignonne. Aiden lui avait envoyé sa localisation, et la jeune femme s’y était rendue assez curieuse. Cela ressemblait à un endroit proche de la rivière de Brisbane, mais quand elle arriva alors au lieu de rendez-vous elle fut assez étonnée de voir qu’il semblait avoir tout organisé…  « C'était idiot de notre part de se donner rendez-vous aujourd'hui … aucune chance de se trouver un endroit cool et chic à Brisbane alors je me suis dis que je pourrais nous le créer notre endroit cool et chic. »  Il semblait vouloir presque se justifier, ce qu’elle trouva adorable.   « J'ai abusé ? »  Elle eut un petit sourire en coin, elle avait été stressée tout le long du trajet, toute la journée aussi en imaginant cette soirée, et maintenant qu’elle y était, elle se sentait plus légère, comme soulagée d’y être enfin… « Non - non, non, pas du tout, c’est incroyable. »  dit-elle, pour le rassurer. Elle lui offrit un petit sourire, toujours aussi intimidée. Elle se tourna vers la rivière et le coucher du soleil, « La vue est magnifique, et c’est calme, c’est agréable. »  En travaillant à l’hôpital, entre les bips des machines, les appels au micro, les cris, les pleurs, la tension du contexte, cela faisait du bien de retrouver un endroit calme. Même si d’autres avaient eu l’idée du pique nique au bord de la rivière, dans ce coin-là, ils étaient que tous les deux, cela serait donc parfait. Elle posa son sac au sol avant de relever la tête vers lui, elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille et le fixa : « Alors, quel est le programme ? »  lança-t-elle, curieuse.



You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 19:30




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« Non - non, non, pas du tout, c’est incroyable. » Les paroles de la jeune femme étaient certes rassurantes, il était toujours en train de se demander si elle disait ça par politesse et qu'elle avait remarqué son inquiétude ou si elle le pensait sincèrement. Incroyable ? Était-ce le mot juste ? Avait-il abusé ? Il faut dire qu'avec Joy, il ne savait plus vraiment doser, sur quel pied danser. Avec elle, il perdait ses moyens. Il était de nouveau l'adolescent d'antan. « La vue est magnifique, et c’est calme, c’est agréable. » A ses propos, il se tourna pour regarder vers les lieux pour les apprécier à leur juste valeur lui-aussi. C'est vrai qu'il avait trouvé un endroit agréable. La vue était belle. Les abrutis de Brisbane n'étaient pas dans les parages, comme les romantiques kitchs de la journée. Un petit endroit rien que pour eux. Soudainement un drôle de sentiment de fierté prit possession de son palpitant. « Alors, quel est le programme ? » Il fit volte-face pour se retrouver face à la jeune femme, sourire amusé aux lèvres. « Le programme ? J'ai tout misé sur les lieux … Il y a rien d'autre ... », dit-il d'une voix rieuse tout en se dirigeant sur la couverture pour y prendre place, l'invitant à faire de même d'un geste de la main. « Toi, moi, du vin et quelques petits trucs à grignoter. » ajouta-t-il tout en s'emparant de la bouteille de vin qu'il ouvrit avec aisance pour verser le contenu dans deux verres à vin. Il lui en tendit un avec cet éternel sourire … ce sourire devenait presque charmeur. A croire que l'ambiance lui faisait pousser des ailes.

« Me regarde pas comme ça, je ne suis pas du tout doué pour ce genre de trucs … Tu --- tu me mets un peu mal à l'aise. » Un aveu. Mais se rendant compte que cela pouvait être mal compris, il se reprit aussitôt : « Pas mal à l'aise dans ce sens … disons que j'ai vraiment pas envie de faire de faux pas avec toi … On te l'a déjà dit que tu as le pouvoir de rendre le plus arrogant des hommes pas vraiment sûr de lui ? » Il fallait bien le lui avouer. Elle avait ce pouvoir sur lui et si jamais il commettait une erreur – et il allait sûrement en commettre – le regard qu'elle lui lançait pouvait sans doute en être la raison.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 19:33



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. La jeune femme ne s’était pas attendue à une telle organisation de sa part. Elle était déjà gênée de savoir qu’elle lui plaisait, elle se demandait encore comment c’était possible - car elle repensait au tout premier jour où elle était arrivée à l’hôpital, faisant partie de l’équipe des nouveaux internes. Elle se souvenait d’avoir croisé son regard, elle savait parfaitement qui il était, il était déjà si jeune et reconnu dans son domaine. L’interne avait pensé qu’il était simplement bienveillant envers tous les nouveaux, prêt à les aider à s’envoler, et pourtant maintenant, elle avait compris que de cet instant-là peut-être, il l’avait juste trouvé à son goût… Joy n’était pas très douée pour comprendre ce genre de signaux, et il avait fallu qu’il se montre clair, en mettant des mots dessus, en lui disant clairement qu’elle lui plaisait pour qu’elle comprenne en fait, qu’elle ne s’était pas faite des films toute seule…

Alors face à lui maintenant, elle regardait ce pique nique parfaitement orchestré, et elle le rassurait sans forcer. C’était divin, encore mieux qu’un simple restaurant.  « Le programme ? J'ai tout misé sur les lieux … Il y a rien d'autre ... » Bien sûr, elle ne s’attendait pas à avoir un tour en calèche ou en bateau, elle voulait bien entendu parler de ce pique-nique, elle était curieuse d’en voir plus. D’ailleurs, il finit par s’installer au sol, venant tapoter la place à côté de lui.  « Toi, moi, du vin et quelques petits trucs à grignoter. » Elle hocha de la tête, ce programme lui plaisait, elle posa son sac au sol et vint le rejoindre en le regardant faire, elle louchait presque sur la bouteille. Joy était une grande férue de vin, elle adorait ça, on dirait qu’il devinait ses goûts avec tant de facilités, ça l’inquiétait presque… « J’adore le vin, c’est ma passion. »  dit-elle d’un ton léger, un sourire amusé sur le visage, et aussi un moyen pour le rassurer, pour l’encourager, pour lui faire comprendre qu’il empruntait un chemin tout à fait correct… et plaisant. Elle fut perturbée lorsqu’elle croisa ses émeraudes et son sourire charmeur, elle baissa la tête en prenant son verre :  « Me regarde pas comme ça, je ne suis pas du tout doué pour ce genre de trucs … Tu --- tu me mets un peu mal à l'aise. » Elle fronçait des sourcils, en venant le regardant, ne comprenant pas vraiment comment il pouvait dire ça alors que c’était elle qui était complètement désemparée face à lui.  « Pas mal à l'aise dans ce sens … disons que j'ai vraiment pas envie de faire de faux pas avec toi … On te l'a déjà dit que tu as le pouvoir de rendre le plus arrogant des hommes pas vraiment sûr de lui ? »  Elle adorait la manière qu’il avait de se reprendre à chaque fois, ce petit côté maladroit qu’il le rendait d’autant plus mignon, et aussi, d’une manière qu’elle ne pouvait expliquer, cette maladresse le rendait alors accessible. Comme si, dans ces moments-là, elle arrivait à voir qui il était au-delà de la blouse blanche. « Non, on ne me l’a jamais dit. Tu te considères comme arrogant ? »  répondit-il, elle le fixait alors dans ses yeux, comme pour chercher la vérité. Elle prit le verre qu’il lui tendit, elle se pinça la lèvre avant de lever le verre vers lui.  « A cette soirée. »  dit-elle alors, son regard noisette vint croiser ses émeraudes. Ils étaient en parfaite harmonie à ce moment-là, une symbiose était en train de se créer alors que Joy avait envie de se laisser porter par ce nuage. « C’est quoi ton histoire ? » se permit-elle alors de demander, comment en était-il arrivé là aujourd’hui ? A Brisbane, grand chirurgien réputé à son jeune âge, Joy avait envie d’en savoir plus, elle avait envie de connaître son histoire. Mais cela restait une question ouverte, il pouvait répondre et partir sur les sujets qu'il voulait sans se sentir piéger.



You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 19:43




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« J’adore le vin, c’est ma passion. » Et, alors qu'il lui servait un verre, il releva ses prunelles pétillantes vers elle. « Donc mes sources disaient vrai. », dit-il simplement, avec ce petit ton faussement mystérieux. Pas longtemps mystérieux puisqu'il ajouta à la suite : « Je voulais faire en sorte de marquer le coup alors il est possible, oui, il est possible que je me suis renseignée un peu sur tes goûts avant d'organiser tout cela. » Traiter les femmes comme des princesses. Traiter Joy comme une reine. Il avait en effet prêté attention à chacune de ses phrases, comme si chacune d'entre elles avaient des indices. Il avait pris des notes imaginaires pour en savoir plus sur elle. Ainsi, il avait appris quelques habitudes de la jeune femme comme le fait qu'elle appréciait le vin. Alors, il avait fait en sorte de se procurer un bon cru, même s'il ne s'était jamais dit que le prix d'une bouteille de vin pouvait être aussi élevé. On en apprend tous les jours.
« Non, on ne me l’a jamais dit. Tu te considères comme arrogant ? » Son sourire s'élargit et il tomba davantage sous son charme à cet instant. Elle rebondissait sur chacune de ses paroles. Elle était ce vin pétillant. Elle était l'élue, il en était certain. Peu importe ce qu'on lui dirait, il en était sur. Elle était faite pour être sienne. Il le sentait, quelque part au plus profond de ses entrailles. « A cette soirée. » Et il leva son verre. « A cette soirée. » qu'il répéta tout en levant son verre vers le sien. Il porta alors son verre à ses lèvres pour en boire une gorgée. Loin d'être un spécialiste, il était en train de se demander si le prix valait le coup. Il ne s'y connaissait pas. Pas du tout. Pour lui, c'était du vin. Le même que celui qu'on peut trouver dans une supérette quand on veut se faire une cuite au rouge. Bon, il allait éviter d'en parler pour ne pas mettre les pieds dans le plat comme un crétin. Le regard posé sur la rivière, il tourna la tête vers elle quand elle posa la fameuse question qui met toujours mal à l'aise : « C’est quoi ton histoire ? » Un éclat de rire nerveux s'échappa de ses lèvres. Nerveux, oui. Parler de son passé n'avait jamais été son fort. Que pouvait-il dire ? Enfant ayant grandi dans la misère. Adolescent ayant grandi sous les coups de son père. Adolescent humilié. « Il va nous falloir beaucoup plus de vin si tu veux que je te raconte mon histoire … vraiment beaucoup plus de vin. », dit-il en insistant sur le beaucoup plus. Bien que ses propos semblaient sincères, il y avait ce sourire qui rendait les propos moins tristes.
« Néo-zélandais. Famille de la middle class … et tu sais tout comme quoi que ceux qui disent qui appartiennent à la middle class appartiennent pas du tout à cette classe mais plutôt au plus bas de l'échelle sociale … » Il s'arrêta avant de reprendre. « Tu veux vraiment connaître mon histoire ? Ca pourrait plomber l'ambiance, je préviens. » dit-il en détournant le regard pour fixer de nouveau la rivière, buvant une gorgée de vin.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 20:15



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. Joy était tout à fait charmée de voir à quel point Aiden avait pris les choses en main pour ce dîner improvisé au bord de l’eau. La seule histoire saine qu’elle avait vécue c’était auprès de Nick, aujourd’hui son meilleur ami, un homme charmant, et romantique. Mais, on ne lui avait jamais déroulé le tapis rouge aussi vite comme Aiden était en train de faire. Elle le regardait faire avec sa bouteille de vin rouge.  « Donc mes sources disaient vrai. » Elle plissa les yeux, soudainement intriguée. « Je voulais faire en sorte de marquer le coup alors il est possible, oui, il est possible que je me suis renseignée un peu sur tes goûts avant d'organiser tout cela. » Elle eut un petit sourire, encore une fois chamboulée par de telles révélations. Qui avait bien pu vendre la mèche ? Enoch ? Elle était perplexe mais au fond, elle s’en fichait bien de savoir qui avait partagé ses secrets. Au final, elle passait déjà un bon moment alors que cela venait à peine de commencer. « Tu ne pouvais pas te tromper avec le vin. » dit-elle, pour confirmer ses choix, il avait pris des initiatives risquées mais il avait choisi le bon indic’. « A cette soirée. »   Leurs regards se croisèrent, elle porta à son tour le verre à ses lèvres et après l’avoir goûté, elle posa ses yeux dans l’élixir rouge au fond de son verre. « Très bien choisi, par ailleurs. » dit-elle, toujours dans cette optique de l’encourager un peu plus. Joy ne savait jamais vraiment y faire, mais elle non plus n’avait pas envie de se planter avec lui.

Après quelques secondes, elle finit par poser une question ouverte, une question large. Elle ne voulait pas le brusquer, ne se doutant en aucun cas du background qu’avait Aiden. Mais cette soirée était aussi là pour apprendre à se connaître, alors elle posa cette question, se disant qu’il pourrait y répondre comme il le voulait.  « Il va nous falloir beaucoup plus de vin si tu veux que je te raconte mon histoire … vraiment beaucoup plus de vin. »   Un petit rire vint s’échapper de ses lèvres alors que ses émeraudes vinrent la figer sur place encore une fois. « Ce n’est pas un problème. »  approuva-t-elle, faisant référence au fait qu’à tout moment, elle pourrait se lever pour aller récupérer une bouteille dans une épicerie ouverte H24 de la ville, ils étaient en plein centre donc ça ne serait pas un souci. Elle soutint son regard, elle le défiait aussi en quelque sorte, mais c’était fait avec bienveillance, et elle espérait ne pas faire de faux pas. « Néo-zélandais. Famille de la middle class … et tu sais tout comme quoi que ceux qui disent qui appartiennent à la middle class appartiennent pas du tout à cette classe mais plutôt au plus bas de l'échelle sociale (…) Tu veux vraiment connaître mon histoire ? Ça pourrait plomber l'ambiance, je préviens.  » Elle l’écoutait alors, perdant ses yeux sur sa bouche qui bougeait pour lui raconter son histoire. Quand elle comprit qu’il ne parlait plus, elle releva ses yeux vers les siens. « Je savais que t’avais un accent. »   dit-elle d’abord pour détendre l’atmosphère, non en réalité, il n’avait pas vraiment d’accent, mais cette rivalité entre les australiens et les néo-zélandais seraient toujours vivantes, peu importait les années qui défilaient. C’était juste un moyen pour elle de le taquiner. « On est ici pour apprendre à se connaître non ? »   finit-elle par dire, lui faisant comprendre qu’elle n’avait pas peur de la suite. « Tu n’as qu’à me dire ce que tu as envie de partager. »  ajouta-t-elle pour le rassurer, aucune pression. Elle but une autre gorgée en pensant à son histoire à elle… « J’aurais des choses à dire aussi, niveau ambiance, on repassera. »  conclut-elle en levant son verre en l’air, comme pour trinquer avec les énergies, le karma, les Dieux, ou peu importaient ce qui pouvaient contrôler leur vie de la sorte. Toutefois, la jeune femme en aurait aussi à dire, à partager, et le vin ne serait pas de trop.




You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 20:18




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« Tu ne pouvais pas te tromper avec le vin. » Soupir de soulagement presque trop exagéré pour être vrai. « Très bien choisi, par ailleurs. » Il arbora un faux air plein d'assurance tout en levant son verre une nouvelle fois dans sa direction. « Je n'y connais rien du tout. C'est un vendeur, un type bizarre à la moustache super fine qui m'a conseillé cette bouteille. Je lui ferai savoir. D'ailleurs, je ne savais pas qu'on pouvait porter une moustache aussi fine avant d'entrer dans cette boutique. Une attraction à lui tout seul ce bonhomme. » dit-il, se rendant lentement compte qu'il prenait doucement ses marques et regagnait doucement sa confiance. Enfin !
« Je savais que t’avais un accent. » Il lui adressa une drôle de grimace plus amusée qu'autre chose. « Avec mon nom tordu, on me prend souvent pour un étranger d'un peu plus loin … mais non, je suis bel et bien néo-zélandais malgré mes airs de gringalets. » Détendre l'atmosphère pour apaiser les battements de son cœur qui s'emballait dans sa poitrine. Il devait reprendre le contrôle alors quoi de mieux qu'un peu d'humour pour reprendre confiance, pour faire en sorte que cette soirée soit une jolie soirée où ils apprendraient à se connaître, à voir sous les masques et la façade. S'ouvrir à l'autre. « On est ici pour apprendre à se connaître non ? Tu n’as qu’à me dire ce que tu as envie de partager. J’aurais des choses à dire aussi, niveau ambiance, on repassera. » Il répondit à sa remarque par un sourire amusé. Pleine de surprise, elle était pleine de surprise. Il le savait. Il l'avait toujours su. Il se redressa alors doucement, se tournant davantage vers la jeune femme. « A tes risques et périls. » souffla-t-il tout en plongeant la main dans un bol dans lequel se trouvaient quelques tapas, encas préparés avec soin – il avait mis du cœur à l'ouvrage le chirurgien. Il avala une tomate cerise avant de reposer ses prunelles sur la jeune femme. « Je viens de Wellington. Je crois que ma vie a vraiment commencé en 98, avant ce n'était pas vraiment une vie. Un père alcoolique qui n'avait pas envie que d'abuser de la boisson, il avait la main plutôt lourde. Le genre cliché russe qui donne envie de se pendre. J'ai une petite tribu de frères et sœurs, ils sont restés en Nouvelle Zélande. Pas tous des enfants de chœur mais je pense qu'on s'en est plutôt pas mal sortis … » A quelques exceptions près. « Ma vie est plutôt banale, Joy. J'ai choisi la médecine, j'ai jamais eu que la médecine … sans ça, je suis pas vraiment grand chose dans le fond. » Il pencha la tête sur le côté. « C'pour ça que je voulais pas que tu ne te vois que comme la dame en blouse blanche. Ce serait vraiment dommage. » Il lui sourit avec tendresse. « On est tellement pris par le boulot, par la course folle que nous impose les heures de service qu'on n'oublie parfois qu'il y a toute une vie en dehors … Je m'en rends compte un peu trop tard peut-être. » Soudain pensif, il lève son index avant d'ajouter comme pour renverser une nouvelle fois l'atmosphère : « Ou peut-être pas … regarde, j'ai même eu le courage d'inviter Joy Petterson à un rendez-vous galant le 14 février. » En voyant sa réaction, il ajoute presque amusé : « On avait dit que c'était un date, un vrai de vrai. Officiel et tout, pas vrai ? »

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 20:44



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. Joy était amatrice de vin, elle ne dirait pas qu’elle en est une fine connaisseuse mais elle sait apprécier du bon vin. Elle fut agréablement surprise de voir que le jeune homme avait pris le temps de s’intéresser à elle, elle comprenait alors que lui non plus ne voulait pas faire de faux pas. Elle avait vingt-cinq ans depuis quelques jours seulement, et elle ne s’attendait pas qu’en rentrant officiellement dans cet hôpital, sa vie prendrait un tel tournant. Elle était en train de se faire charmée comme une collégienne de quatorze ans, elle n’avait rien vu venir. « Je n'y connais rien du tout. C'est un vendeur, un type bizarre à la moustache super fine qui m'a conseillé cette bouteille. Je lui ferai savoir. D'ailleurs, je ne savais pas qu'on pouvait porter une moustache aussi fine avant d'entrer dans cette boutique. Une attraction à lui tout seul ce bonhomme. »  Joy pouffa de rire, il avait cette manière de relater des histoires, toujours avec cette pointe d’humour qui l’amusait. « Tu n’as jamais porté la moustache, j’en conclus ? »  dit-elle pour rebondir à sa remarque. Elle lui accorda un regard complice, un regard taquin avant de reprendre une gorgée du poison qu’elle affectionnait tout particulièrement.

L’interne avait finalement décidé d’ouvrir la route aux confidences. La brune ne lui mettait pas le couteau sous la gorge, il pouvait très bien rester vague, ou lui raconter que des choses positives. Mais au vue de ce qu’il disait, elle comprenait qu’Aiden traînait derrière lui, quelques casseroles… « Avec mon nom tordu, on me prend souvent pour un étranger d'un peu plus loin … mais non, je suis bel et bien néo-zélandais malgré mes airs de gringalets. »  Elle hocha de la tête, c’est vrai que son nom à consonance russe pouvait porter à confusion. « De gringalet ? » répéta-t-elle, peu sûre de ce qu’il venait de dire. Il était loin d’être un gringalet, et en se rendant compte qu’elle avait répété ça, elle sentit ses joues se rosir… Elle se trahissait toute seule, son regard s’éloigna alors sur le fleuve,  gênée de devoir croiser le sien. « A tes risques et périls. »  L’interne le regarda picorer une tomate, il prenait sûrement un peu de courage... « Je viens de Wellington. Je crois que ma vie a vraiment commencé en 98, avant ce n'était pas vraiment une vie. Un père alcoolique qui n'avait pas envie que d'abuser de la boisson, il avait la main plutôt lourde. Le genre cliché russe qui donne envie de se pendre. J'ai une petite tribu de frères et sœurs, ils sont restés en Nouvelle Zélande. Pas tous des enfants de chœur mais je pense qu'on s'en est plutôt pas mal sortis … » Elle l’écoutait avec attention, analysant aussi son visage qui semblait transporté ailleurs quand il parlait de sa famille. « Ma vie est plutôt banale, Joy. J'ai choisi la médecine, j'ai jamais eu que la médecine … sans ça, je suis pas vraiment grand chose dans le fond.  C'pour ça que je voulais pas que tu ne te vois que comme la dame en blouse blanche. Ce serait vraiment dommage. »  Son sourire la fit craquer, elle se mordit la lèvre, regardant ailleurs. « On est tellement pris par le boulot, par la course folle que nous impose les heures de service qu'on n'oublie parfois qu'il y a toute une vie en dehors … Je m'en rends compte un peu trop tard peut-être. »  Aiden semblait pensif, presque soucieux de repenser à tout ça et de faire un tel bilan de sa vie. « Ou peut-être pas … regarde, j'ai même eu le courage d'inviter Joy Petterson à un rendez-vous galant le 14 février. On avait dit que c'était un date, un vrai de vrai. Officiel et tout, pas vrai ? »  Elle avait bu ses paroles, comme un enfant écoutait son parent lui raconter une histoire…

C’était à elle de parler, de répondre, de commenter, et elle ne savait même plus quoi dire, la bouche entrouverte, elle prit d’abord une gorgée de vin avant de le regarder, droit dans ses pupilles. « Tu les vois toujours ? Tes parents… ta famille ? »  demanda-t-elle alors pour comprendre si oui ou non il avait fini par couper les ponts avec eux. « Ce travail est ce qui m’a sauvé la vie, c’est tout ce que j’ai. » finit-elle par dire pour s’expliquer, pour lui faire comprendre que c’était la seule chose qui comptait pour elle à vrai dire. Elle osa le regarder, le fixer une nouvelle fois. « Et… je ne suis clairement personne. Je continuerai à me demander pourquoi, moi… »  Elle n’en croyait toujours rien, tout ça lui paraissait fou. Aiden semblait pourtant sûr de lui, et elle ne saisissait pas encore le pourquoi du comment. « Oui, c’est bien officiel. »  Même si elle ne l’avait pas vraiment partagé avec qui que ce soit… Elle était restée discrète à ce sujet, il était quand même connu et reconnu dans l’hôpital, elle n’avait pas envie que tout le monde croit qu’elle était juste une fille intéressée… « Mais je ne suis pas sûre que tu mises sur le bon ch’val! » conclut-elle en se mettant à rire, encore perturbée par tout ça. L’interne finit son verre, et lui tendit pour qu’il la serve à nouveau. Le vin l’aiderait à délier sa langue, à être plus à l’aise, plus ouverte aussi. Elle piqua une chips, et remercia Aiden d’un regard. « Tu peux quand même être fier de toi, c’est un beau parcours que tu fais là »  Et rien était fini, rien était figé. Aiden allait encore monter des étages, touché le ciel, bravé des obstacles, et faire des découvertes encore inattendues dans son domaine. Elle lui adressa un regard complice car elle ne voulait pas épiloguer sur son passé qui semblait assez lourd, elle voulait se concentrer sur le positif.  




You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 22:10




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« Tu n’as jamais porté la moustache, j’en conclus ? » Il fit semblant de réfléchir avant de secouer de la tête. « Aucun risque que tu trouves ce genre de photo compromettante à mon égard. » Mais cela lui rappelait son frère Liam, qui avait laissé pousser sa moustache à l'époque où les hormones lui jouaient des tours. Aiden avait essayé de le raisonner, de lui faire comprendre du ridicule de son apparence mais Liam s'était battu avec ces quelques poils au-dessus de ses lèvres. La virilité était pathétique. Aiden avait rapidement laissé tomber, se contentant de défendre son cadet quand ce dernier se faisait un peu secouer par les camarades de classe. Le rôle du grand frère : protéger les cadets de leurs propres ridicules.
« De gringalet ? » Sa question ne le stoppa pas dans sa narration mais le fit doucement tiquer et sourire avec tendresse. Il notait du coup sa surprise. Elle ne le voyait pas comme un gringalet. Ok, c'était un géant mais il avait connu des néo-zélandais de son âge qui auraient pu le manger au petit-déjeuner, qui l'avaient même mangé au petit-déjeuner. Ou alors était-ce les conséquences de plusieurs années d'humiliation ? A la fin, on se voit comme un minuscule bonhomme. On se voit toujours comme l'adolescent qui encaisse les coups et les injures sur le sol du salon, sous les regards des cadets. Voilà qu'il avait parlé pendant bien trop longtemps. A la fin de sa narration, il but une longue gorgée de vin … comme si le vin allait pouvoir nettoyer ses souvenirs, ses pensées, ses paroles. Sa vie était merdique, il le savait. Il essayait de la contrôler, en vivant avec ses démons. Pas une partie de plaisir. « Tu les vois toujours ? Tes parents… ta famille ? » Il tourna la tête vers elle, un signe négatif de la tête. « Pas évident de faire sortir ma mère de Wellington. On va dire qu'on se téléphone, ouais on va dire qu'on se téléphone pour faire en sorte que ça sonne un peu moins dramatique » et il lui décocha un drôle de clin d'oeil. Il essayait de relativiser le tout.

« Ce travail est ce qui m’a sauvé la vie, c’est tout ce que j’ai. » Alors que son regard avait viré sur la rivière, il tourna de nouveau la tête vers elle. Elle comprenait alors. Elle avait désormais toute son attention. « Et… je ne suis clairement personne. Je continuerai à me demander pourquoi, moi… Oui, c’est bien officiel. » Au mot officiel, il fit un geste de la main comme le font les gamins quand ils gagnent quelque chose. Un rendez-vous officiel. C'était quelque chose … et puis, avec ce petit geste, il signait de nouveau pour le rôle du mec sympathique et simple qu'il était. « Mais je ne suis pas sûre que tu mises sur le bon ch’val! » Il fronça les sourcils. « Est-ce que tu penses que je suis un abruti ? » Surprenante question. « Parce que je peux t'affirmer que même si je peux parfois avoir l'air un peu bête, je ne suis pas totalement abruti et que je sais absolument ce que je fais. Alors laisse-moi miser sur le cheval qui me plaît, compris ? », dit-il amusé. « Je sais ce que je fais. Et j'aimerais bien que tu puisses te voir comme je te vois, moi. Juste cinq minutes. Je pense que ça suffirait pour que tu prennes conscience ... » que tu es parfaite, aurait-il aimé ajouté mais il se retint. « Tu peux quand même être fier de toi, c’est un beau parcours que tu fais là » « C'est juste un boulot. » lâcha-t-il avec insolence.

« Mais toi Joy ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer dans ta vie pour que tu aies une aussi mauvaise image de toi-même ? » Une question presque anodine. Il n'imaginait pas une seule seconde l'Enfer dans lequel elle avait grandi.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 22:36



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. Joy tentait de prendre chacune de ses remarques sur un ton plus léger. « Aucun risque que tu trouves ce genre de photo compromettante à mon égard. » Elle se mit à rire, car elle-même se demandait s’il existait des photos compromettantes d’elle. Elle n’avait plus parlé à ses parents depuis quelques temps maintenant, malgré leurs tentatives désespérées de renouer contact avec leur fille… « Mince, dommage, ça devrait se vendre cher… ! » souffla-t-elle alors avant d’émettre un petit rire, amusée. La jeune femme plaisantait bien sûr, mais des scoops, des photos, tout ce qui pouvait concerner le jeune médecin en plein essor devait forcément intéresser la presse…

Elle voyait bien que sa question l’avait quelque peu perturbé, l’embarquant dans des souvenirs probablement difficiles pour lui. Elle se sentait presque gênée de devoir le faire replonger dans de tels souvenirs, alors elle se concentra sur le positif, sur sa mère, sur ses frères. « Pas évident de faire sortir ma mère de Wellington. On va dire qu'on se téléphone, ouais on va dire qu'on se téléphone pour faire en sorte que ça sonne un peu moins dramatique » Dis-donc, entre lui et elle, ils ne semblaient pas être entourés de grand monde ici. « Ça ne doit pas être facile tous les jours… » D’être loin de sa famille, de sa mère, de son pays natal, bref elle connaissait ça. Elle était de Toronto, du Canada, et jusqu’à ses 13 ans, elle avait connu l’accent canadien et les Noël sous la neige. Clairement, elle avait mal vécu son déménagement en Australie, c’était à partir de là qu’elle avait vrillé d’ailleurs. « Est-ce que tu penses que je suis un abruti ? Parce que je peux t'affirmer que même si je peux parfois avoir l'air un peu bête, je ne suis pas totalement abruti et que je sais absolument ce que je fais. Alors laisse-moi miser sur le cheval qui me plaît, compris ? - Je sais ce que je fais. Et j'aimerais bien que tu puisses te voir comme je te vois, moi. Juste cinq minutes. Je pense que ça suffirait pour que tu prennes conscience ... » Il avait retenu son attention, son verre en suspend dans les airs elle l’écoutait, et sentait ses joues se rougir alors qu’il continuait à la complimenter. « Et que vois-tu au juste ? » demanda-t-elle, soudainement curieuse de ce qu’il pouvait s’imaginer chez elle, de ce qu’il pouvait croire pour qu’il s’imagine qu’elle était si intéressante que cela…

« C'est juste un boulot. » lâcha-t-il, complètement détaché de ce qu’il disait. Il en avait probablement marre qu’on le voit comme le brillant médecin qu’il était. Elle n’insista pas car d’un côté, elle avait compris que ce rendez-vous était dédié à eux, à lui, à elle, mais pas vraiment à ce qui les reliait depuis qui se connaissait, c’est-à-dire, l’hôpital. « Mais toi Joy ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer dans ta vie pour que tu aies une aussi mauvaise image de toi-même ? » Elle se pinça les lèvres, venant récupérer une gorgée de vin, pour lui donner du courage, ou lui faire gagner du temps peut-être… « Tu veux vraiment connaître mon histoire ? Ça pourrait plomber l'ambiance, je préviens. » dit-elle, faisant écho à ce qu’il avait dit un peu plus tôt concernant son histoire à lui. Elle l’encouragea à boire alors en montrant son verre, puis elle prit une nouvelle gorgée, encore. « Canadienne, j’ai emménagé à mes 13 ans à Brisbane, suite à la mort de mon frère jumeau. Mes parents ont divorcé, mon père est resté au Canada pour poursuivre sa carrière de flic - » Elle s’arrêta, et vint simuler un vomi, deux doigts dans sa bouche, faisant comprendre qu’elle avait horreur des flics, et ça, c’était à cause de son père. « J’ai fini par tomber dans la drogue, dans l’alcool, dans… les mauvaises fréquentations en tout genre avant de me faire interner dans un centre de redressement pendant un an. » Elle n’était pas sûre qu’elle devait continuer son récit… « Mais sinon ça va… » conclut-elle en venant croiser son regard, elle feint un sourire pour tenter de le convaincre, elle n’aimait pas parler de son passé. Elle n’était plus cette Joy.




You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 22:45




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« Ça ne doit pas être facile tous les jours… » Cette remarque amène le chirurgien à prendre un peu de distance, juste quelques secondes. Pas facile tous les jours. L'appartement, le duplex plutôt, vide. Le téléphone qui ne sonne que pour les urgences médicales. Les chèques envoyés à sa sœur quand elle a besoin d'un coup de main urgent, leur petit secret. Il n'a personne sur qui compter et à vrai dire il a toujours veillé à être seul, à s'en sortir seul. La confiance est quelque chose d'inconnu au bataillon. Il est toujours sur ses gardes, Aiden. Il sait combien l'être humain peut être capable du pire, rarement du meilleur. Il sait combien se faire voler sa confiance vous rend vulnérable, vous anéanti pour ainsi dire. La vie n'est pas facile tous les jours. Pourtant, il s'en contente de cette demi-vie car elle est sure. N'avoir à compter que sur lui-même. La vie merdique, elle appartient au passé. « Ce qui est fou et même parfois un peu trop con avec l'être humain, c'est qu'il finit par s'habituer à tout. Au bon, comme au mauvais. Alors je m'y fais. » répondit-il avec la plus grande simplicité. Il s'était habitué aux coups étant gamin. Il s'habituerait à la solitude étant adulte … quoique désormais elle lui pèse sur le moral cette solitude. Ou alors peut-être ce Joy et son arrivée dans sa vie qui fait que la solitude lui semble soudainement bien morose. « Et que vois-tu au juste ? » Il ne répondit pas, se contentant de sourire en portant son verre de nouveau rempli en même temps que celui de Joy. Il a presque un air mystérieux, le visage rivé vers la rivière, sourire aux lèvres et verre à la main.

« Tu veux vraiment connaître mon histoire ? Ça pourrait plomber l'ambiance, je préviens. » Hochement d'un signe de tête alors qu'il laisse échapper un rire amusé quand elle lui fait comprendre qu'il va avoir besoin d'une nouvelle gorgée. Il s'exécute sans la perdre du regard. « Canadienne, j’ai emménagé à mes 13 ans à Brisbane, suite à la mort de mon frère jumeau. Mes parents ont divorcé, mon père est resté au Canada pour poursuivre sa carrière de flic - » Il ne put que rire en voyant sa réaction. Elle a l'art et la manière de raconter les histoires tristes avec une dose d'humour, cela ne vous rappelle pas quelqu'un ? Elle ne s'en rend sans doute pas compte mais elle est en train de le charmer. « J’ai fini par tomber dans la drogue, dans l’alcool, dans… les mauvaises fréquentations en tout genre avant de me faire interner dans un centre de redressement pendant un an. Mais sinon ça va… » Il sourit avec tendresse. « Oh et bien si ça va, c'est parfait. », dit-il pour lui faire comprendre qu'il savait que cela appartenait au passé. « Je vois que tu me fais de la concurrence question passé merdique, tout droit sorti d'une série télévisée en vogue. » ajoute-t-il pour détendre l'atmosphère et relativiser. Besoin de relativiser, oui. Il pose son verre sur le sol, entre ses pieds. « Je sais que je ne devrais sans doute pas dire ce que je vais dire, et que je vais sonner comme le mec le plus kitsch de cette planète. » Il y a mieux comme introduction. « Tu me demandais ce que je vois en toi. Je ne vais pas te mentir, au début, j'ai juste vu la jolie interne au regard pétillant, au sourire radieux … Je me suis dit, merde ça va être tendu pour se concentrer. Après il y a eu le „oh mais elle n'est pas juste magnifique, elle en a en plus dans la tête“ … et c'est peut-être à ce moment là que j'ai vu que derrière ce sourire radieux, ce regard pétillant, il y avait quelque chose de plus. » Il releva la tête pour plonger son regard dans celui de la jeune femme. « J'ai pas les mots pour l'expliquer mais ouais, j'ai vu ou peut-être cru voir quelque chose de plus. De la force mêlée à des fêlures. Je vois quelqu'un qui est parvenue à être quelqu'un de bien malgré les merdes que la vie a voulu lui semer sur son chemin. Je vois quelqu'un qui arrive à me faire sourire alors que je suis en manque de café ou sors d'une opération compliquée. » Il marque une courte pause. « Tu me plais Joy. Tu me plais beaucoup. Ca ne m'arrive pas souvent de vouloir m'intéresser à ce temps pour quelqu'un … je crois même que ça ne m'est jamais arrivé. »

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 23:14



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. Aiden avait raconté son histoire sur un ton monotone, sans y montrer plus de tristesse ou de fêlure. Pourtant, Joy avait su lire entre les lignes, ne voulant pas trop remuer le couteau dans la plaie ; elle s’était concentrée sur le positif. Même si son père semblait être une vraie pourriture, Aiden avait de l’affection pour sa mère, et ses frères. L’interne s’était donc focalisée sur ça, mais ce n’était pas si simple.  « Ce qui est fou et même parfois un peu trop con avec l'être humain, c'est qu'il finit par s'habituer à tout. Au bon, comme au mauvais. Alors je m'y fais. » Joy ne connaissait pas tous les détails, et ce n’était pas en une conversation qu’elle apprendrait à le connaître, ou à le cerner. Mais elle voyait maintenant en lui un garçon qui s’était battu pour se sortir d’une impasse, et ça lui rappelait drôlement quelqu’un… « A qui le dis-tu ! » Il prêchait une convaincue, elle aussi s’était faite à cette drôle de roue qui semblait stagner sur le négatif. Bon, elle exagérait peut-être car depuis quelques années maintenant, Joy se battait pour réussir et pour s’en sortir… Le médecin semblait être convaincu de ce qu’il voyait chez Joy, et elle avait des doutes, elle était même curieuse d’en savoir plus. Mais il sourit, se cachant presque derrière son verre pour ne pas répondre à cette question. Un sourire mutin vint se nicher sur ses lèvres avant de lui raconter son histoire. Elle aussi traînait quelques casseroles… Il fallait savoir que Joy ne parlait jamais, mais absolument jamais, de ses parents, de sa famille, et surtout de son frère jumeau. C’était une cicatrice qu’elle gardait ouverte sans en parler à personne. Ce n’était pas forcément facile pour elle de dire ses mots à voix haute. Elle finit par elle aussi se cacher derrière son verre pour prendre une gorgée, attendant alors sa réaction face à ce récit peu glorieux.  « Oh et bien si ça va, c'est parfait. » Elle hocha de la tête, car c’était le passé, et elle ne s’associait plus à cette adolescente perdue.  « Je vois que tu me fais de la concurrence question passé merdique, tout droit sorti d'une série télévisée en vogue. » Un rire s’échappa de ses lèvres, même si ce n’était pas réellement drôle. Elle le regarda poser son verre entre ses pieds alors qu’il reprit la parole d’un ton plus sérieux :  « Je sais que je ne devrais sans doute pas dire ce que je vais dire, et que je vais sonner comme le mec le plus kitsch de cette planète. Tu me demandais ce que je vois en toi. Je ne vais pas te mentir, au début, j'ai juste vu la jolie interne au regard pétillant, au sourire radieux … Je me suis dit, merde ça va être tendu pour se concentrer. Après il y a eu le „oh mais elle n'est pas juste magnifique, elle en a en plus dans la tête“ … et c'est peut-être à ce moment là que j'ai vu que derrière ce sourire radieux, ce regard pétillant, il y avait quelque chose de plus. » Son attention était complètement portée sur lui, ses yeux voguant de sa bouche qui bougeait à ses émeraudes qui la fixait, le palpitant de la brune s’agitait drôlement.  « J'ai pas les mots pour l'expliquer mais ouais, j'ai vu ou peut-être cru voir quelque chose de plus. De la force mêlée à des fêlures. Je vois quelqu'un qui est parvenue à être quelqu'un de bien malgré les merdes que la vie a voulu lui semer sur son chemin. Je vois quelqu'un qui arrive à me faire sourire alors que je suis en manque de café ou sors d'une opération compliquée. (…) Tu me plais Joy. Tu me plais beaucoup. Ça ne m'arrive pas souvent de vouloir m'intéresser à ce temps pour quelqu'un … je crois même que ça ne m'est jamais arrivé. » Un petit rire s’était échappé quand il avait parlé de cette histoire de café,mais son regard s’était doucement abaissé au sol, se sentant incapable de le fixer dans les yeux. « Je- mmh, wow. » Ok – elle ne s’attendait clairement pas à une telle déclaration, le vin semblait faire effet pour lui délier la langue. Elle releva donc la tête pour finalement affronter son regard qui la perturbait plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Pendant une longue seconde, son regard resta plongé dans le sien, comme si elle sentait le besoin de ne rien dire, car il n’y avait pas de réponse à apporter. Elle posa donc son verre à côté d’elle et inspira un coup avant de poser sa main au sol pour venir se pencher vers lui, et déposer ses lèvres sur les siennes. Pourquoi ? Parce qu’elle ne se voyait pas dire quoique ce soit d’autre, qu’elle en avait envie, terriblement envie et que ce verre et demi de vin lui permettait d’oser faire ce genre de choses sans vraiment se poser de questions. Ses lèvres touchèrent alors les siennes et elle ressentit tout un tas de papillons dans son estomac, un sentiment qu’elle n’avait pas ressenti depuis longtemps.



You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 23:19




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« Je- mmh, wow. » C'était à ce moment-là qu'il se demandait s'il tenait le vin en fin de compte. Qu'est ce qui lui avait pris de parler de la sorte ? Il avait le sentiment d'être un type tout droit sorti d'un bouquin young adult. La honte. Mon dieu qu'il avait honte. Ce n'était pas son genre. Ce n'était pas le discours ordinaire qu'il portait. Il n'était pas taillé dans ce bois. Il ne voulait pas de partenaire. Il ne voulait pas souffrir. Il ne voulait pas tomber amoureux. Il ne voulait pas prendre de risques et se retrouver au fond du trou. Et pourtant ses lèvres avaient formulé ces mots et bon sang, il avait le sentiment qu'un poids venait de s'échapper de son estomac. Il était presque soulagé de lui avoir dit les choses ainsi, sans prendre le temps d'empaqueter le tout dans de jolies phrases. La vérité simple et brusque. Sans apparat. Aiden aurait pu se cacher dans un trou de souris mais au lieu de cela, il se pinçait les lèvres et gardait son regard rivé sur la jeune femme. Il essayait d'analyser et d'interpréter ses réactions. Essayer de deviner ce qui était en train de lui traverser l'esprit. Il la vit déposer son verre et son regard suivit presque automatiquement ce verre prenant place sur le sol. Puis, son regard se reposa de nouveau sur son visage. Si elle ne lui balançait pas le contenu de son verre en pleine tronche, c'était déjà pas mal mais elle fit bien plus que cela...

Elle se pencha lentement vers lui, rompant les derniers centimètres qui les séparaient pour venir déposer ses lèvres sur les siennes dans un baiser presque trop tendre pour être réel. Surpris, Aiden eut le sentiment que ses sens se paralysaient. Le silence envahissait les lieux. Il n'y avait plus qu'elle, lui, ce contact, ce baiser. Ce baiser faisait en sorte que chaque baiser du passé devenait plus terne, moins vif … une pittoresque souvenir. Car ce baiser-là était tout. Il avait le sentiment de flotter. Sa main quitta le sol pour venir se loger dans le cou de la jeune femme, le bout des doigts posées sur sa joue. Et ce baiser se transforma en un baiser toujours aussi tendre bien que l'on pouvait y discerner une once de passion. La main toujours posée sur sa joue, il détacha ses lèvres presque à regret des siennes sans pour autant éloigner son visage de celui de l'interne. Le front collé au sien, il rouvrit les yeux pour plonger ses prunelles dans les siennes. Il avait le sentiment que l'atmosphère avait changé. Quelque chose avait changé. Le souffle de la jeune femme sur ses lèvres ne pouvait faire que renforcer ce sourire radieux. « Est-ce que ça veut dire que tu es d'accord pour finalement me laisser te montrer comment je te vois ? », souffla-t-il alors contre ses lèvres. « J'interprète ça comme un oui. » finit-il par dire d'une voix amusée alors qu'il concluait sa phrase par un nouveau baiser, simple, anodin et rapide. Il se détacha de la jeune femme tout en passant une main nerveuse sur sa nuque. Il avait ce sourire gargantuesque. Est-ce que c'est ce à quoi ressemblait un Aiden apaisé et heureux ? Son sourire était presque communicatif et il ne put qu'ajouter d'une voix rieuse : « J'ai l'impression de sourire comme un abruti ? Est-ce que je suis en train de sourire comme le roi des débiles ? » Il tourna la tête vers elle en pointant son propre visage de l'index.

La réponse était oui.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 14200 POINTS : 1870

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 5vtw
REEDSON + #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 9tr4
JOYDEN « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Ej6y
JONNY + ENOY « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) J4mo
PETTERSON + #4 « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(20/20) ☽ jackson #1 + zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + stacey #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3 + nolan #1

event (open house) : 1234  › 5

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (42) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2

JOYDEN (10) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA)

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (cristalline) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 23:24



you have butterflies in your stomach and it's hard to talk! -- @Aiden Iaroslavtsev

☽ 14 février 2015. En réalité, Joy n’avait pas su quoi répondre face à cette déclaration. Elle était gênée mais elle n’avait pas envie de lui dire : « je suis gênée de ce que tu me dis là ». Non, c’était trop puéril, trop fade, pas assez… sincère. Parce que oui elle était gênée mais ce n’était pas le sentiment qui l’envahissait. Non – au contraire, aux mots du médecin, elle sentit son cœur s’emballer, son estomac se nouer, ses joues se rosir, ses mains trembler… Elle avait posé son verre avec précaution, elle ne réfléchissait plus, elle voulait simplement rompre cette distance entre eux, car elle avait l’impression qu’il était le prince qu’elle avait secrètement attendu… Joy ne croyait pas réellement en l’amour, elle était sûre de savoir ce qu’elle voulait, et ce qu’elle ne voulait pas. Elle n’était pas sûre que ça correspondrait avec les attentes d’Aiden, mais dans ce moment-là, elle s’en fichait. Elle voulait juste déposer ses lèvres sur les siennes, elle sentit sa main se faufiler dans sa nuque et ça lui provoqua des petits frissons, elle inspira un coup, et prolongea ce baiser avec tendresse. Mais il fallait un retour à la réalité, il fallait affronter sa réaction… Il se recula légèrement, front contre front, ils se regardèrent. « Est-ce que ça veut dire que tu es d'accord pour finalement me laisser te montrer comment je te vois ? J'interprète ça comme un oui. » Sa voix était amusée, joueuse, il ne s’était probablement pas attendu à ce que ça soit elle qui franchisse le pas, mais elle n’avait rien fait, c’était lui. Il avait organisé ce pique nique amélioré au coucher de soleil, il la regardait comme si elle était la seule femme de cette planète, il lui parlait comme à une reine, elle se sentait belle dans ses yeux. « J'ai l'impression de sourire comme un abruti ? Est-ce que je suis en train de sourire comme le roi des débiles ? » Elle pouffa de rire alors qu’elle s’était reculée pour le regarder. « On a le même sourire, je crois… » avoua-t-elle, passant sa main sur sa bouche pour tenter de mesurer son sourire, mais elle se mit à rire de plus belle. Elle reprit son verre pour boire une gorgée de son vin. « Tu pourras dire à ton moustachu que son vin fait des miracles. » car ce n’était pas le genre de Joy de faire le premier pas de la sorte, et pourtant elle avait osé… L’interne en était encore toute retournée, mais elle n’avait pas envie d’imaginer la suite. Elle ne voulait pas que tout l’hôpital apprenne de suite pour eux, elle avait envie de préserver leur relation, au moins pour le début. Elle regarda alors le fleuve devant eux, le soleil disparaissait doucement à l’horizon. Ils étaient seuls, ou presque, en tout cas Joy avait l’impression qu’ils étaient seuls…



You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) NNl33e8
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) L2VQoTW
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) WXfKXPu
 You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_o7podzN83y1v4pdseo1_250
POSTS : 225 POINTS : 35

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_nrd0yamKqJ1uaqitwo1_500

- HELEDEN- “…”
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Tumblr_mqaluw1T0Y1qhzh1go1_500

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : skywalkers
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/04/2021

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) EmptyVen 2 Avr - 23:26




   

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
You have butterflies in your stomach and it's hard to talk!

« On a le même sourire, je crois… » Cela n'allait pas l'aider à contrôler son sourire. Cela faisait même en sorte que l'impossible se produise puisque son sourire s'élargit davantage, l'obligeant à se joindre au rire de la jeune femme. Deux abrutis qui sont en train de tomber sous le charme de l'autre. Le quatorze février. Un beau tableau. « Tu pourras dire à ton moustachu que son vin fait des miracles. » Il prit un faux air offusqué, levant un sourcil : « Tu veux dire que m'embrasser relève du miracle ? » Il avait utilisé un ton faussement vexé, presque puéril en soi. « Woh! Ce serait presque vexant. Heureusement que mon ego a la taille d'une pistache... » ajouta-t-il sur le même ton de la plaisanterie avant de saisir son verre, prononcer cette phrase « Mais si le vin est le seul et unique responsable de cette action, crois-moi que je pourrais me retrouver à en verser quelques gouttes dans ton café. » et finalement boire une gorgée de ce fameux vin, qui allait sans doute devenir la boisson préférée du chirurgien.

Le regard rivé sur la rivière, le soleil commençait doucement sa chute à l'horizon. Les lieux prenaient une dimension presque magique. La couleur du ciel devenait plus apaisante. Aiden avait presque la sensation que Chronos avait décidé de ralentir les minutes, de faire en sorte que les secondes deviennent des minutes … lui permettant de profiter de la compagnie de la jeune femme. « Mais dis-moi du Canada, je ne connais que le whisky, les barbes de bûcheron, et le hockey sur glace …. » Impossible de laisser ce silence envahir les lieux. Aiden était ainsi. Il avait le talent pour faire imploser une scène romantique. Il avait le talent pour ramener la normalité dans le monde de la magie. C'était dans son sang. Il était un type banal, normal et plutôt maladroit en fin de compte. « Le dépaysement a pas dû être facile … mais tu m'as l'air de t'y être accoutumée. » , dit-il en tournant de nouveau la tête vers la jeune femme. « Si tu pouvais ramener un truc du Canada ici, à Brisbane, ce serait quoi. » Le hockey sur glace, peut-être. Un repas. Un monument historique. Il était soudainement curieux.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

You have butterflies in your stomach and it's hard to talk! (Joy #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-