AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-30%
Le deal à ne pas rater :
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs intra-auriculaires sans fil
105 € 149 €
Voir le deal

 “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Ff40e4fcd23c979b237a36aa5f0fadd1
POSTS : 152 POINTS : 2495

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Anigif_sub-buzz-643-1571168062-1

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : cosmic light
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/04/2021

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 13:22





 

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
“don't be afraid, we'll make it out of this mess”  

Les traits tirés, Aiden n'est plus que l'ombre de lui-même. Les collègues, les gestes amicaux, les tapes dans le dos, rien n'aide. Rien n'enlève sa peine. Rien n'enlève les faits : ils ont perdu le bébé. Ils ont perdu le fruit de leur passion, de leur amour. Ils ont perdu. Aiden a le sentiment d'avoir perdu une partie de son âme. Il avait mis tellement d'espoir dans cet enfant : réparer les pots cassés, être un bon père, ôter cette image noire qu'il a de la paternité à cause de son enfance. Il s'était déjà imaginé tant d'aventures avec cet enfant, leur enfant. Et puis du jour au lendemain, pouf ! Le rêve implose, tout dégringole. Sa Joy a perdu leur enfant. Ils ont perdu cet enfant. La mâchoire serrée, il essaie de la rassurer. Les caresses, les baisers, les larmes salées donnent un goût amer à ces baisers.

Au beau milieu de son service, il s'emporte. Il envoie valser une prothèse contre le mur. Le moindre échec devient un événement insurmontable. Il ne se reconnaît pas. Il ne connaît pas ces sentiments qui s'emparent de son âme, de son cœur, de son corps. Aimer, il n'a jamais aimé que Joy. Joy et puis cet enfant. Joy et la vie qu'ils pourraient avoir ensemble. Joy a été la première femme qu'il n'ait jamais aimé … et on ne vous prépare jamais à ce genre d'événement, à ce genre d'échec en amour. On devrait. L'interne déglutit alors que les yeux rougis du chirurgien sont la preuve qu'il ne contrôle plus rien. Plus rien du tout. L'interne entrouvre la bouche mais ne dit rien. Pas les mots. « Je – désolé. Je crois que c'est préférable que je rentre. J'ai deux services dans les pattes et je crois que je fatigue. », dit-il en se massant le visage, les paumes de main essayant de cacher vainement les yeux humides du chirurgien. Il ôte celles-ci de son visage pour afficher un sourire faussement rassurant. Il traverse la salle pour tapoter l'épaule de son interne avant de franchir le seuil et gagner la sortie. Il faut qu'il change d'air. Il faut qu'il dorme. Il faut qu'il respire. Il faut qu'il vive à nouveau.

Ses pas le conduisent jusqu'à chez eux, jusqu'à Joy qui est déjà à sa troisième semaine d'arrêt maladie. La clef se glisse dans la serrure, il tourne la poignée et l'atmosphère électrique et lourde l'engloutit. Il se sent mal rien qu'à l'idée de la voir. La voir triste, mélancolique, faible, perdue. La voir triste est le reflet de sa tristesse, de ce qu'ils n'ont pas réussi. Son palpitant se serre quand elle le regarde, surprise. Surprise de le voir chez eux alors qu'il devait bosser. Il balance ses clefs et sa veste en silence. Et, il finit par se laisser tomber dans le fauteuil. Un long et lourd soupir rejoint sa gestuelle. Il enfouit son visage entre ses mains avant de poser son attention sur Joy : « J'y arrive plus, Joy. » Un murmure. « J'essaie de remonter à la surface, j'essaie de faire mon deuil … mais putain à chaque fois que je suis confronté à ton regard, ton air triste, à ce qu'on est devenus … ça me rend dingue, Joy. » La voix tremble. Les nerfs sont à vif. La fatigue parle. « Pourquoi est-ce que ? Tu n'en voulais pas de ce gamin, tu n'en as jamais voulu, alors pourquoi est-ce que tu n'essaies pas de remonter à la surface avec moi ? » Il se laisse tomber en arrière, effaçant une larme d'un revers de la main. « C'est ce que tu voulais de toute manière. » crache-t-il dans un murmure. Il ne comprend pas. Il ne comprend pas sa tristesse, il ne veut pas la comprendre … car cela voudrait dire qu'elle est aussi triste que lui, et ça, il s'était produit de l'en protéger. Il avait échoué. Un putain d'echec qui lui bouffait les entrailles.

CODE BY MAY



Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 12003 POINTS : 8665

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Iw6y
REEDSON #5 + Jax « people are not always blood.it's the people in your life who want you in theirs; the ones who accept you for who you are; the ones who would do anything to see you smile & who love you no matter what.»
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) P5nn
BRADSON « lifelong friendships are a gift, truly. they don’t happen very often; for some people not at all. having that shared history makes it easier to communicate in shorthand. they understand your roots and may have been witness to other important people and events in your life  »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Nb1a
JOYDEN #7 & #8 « every time I start to ignore you and act as if I don't care, there you go again showing up and messing up my mind. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 00mx
PETTERSON #2 « siblings are our partners and rivals, our first friends and first enemies. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 1qzb
JONNY #4 « some people arrive and make such a beautiful impact on your life, you can barely remember what life was without them »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 0lz7
ENOY #2 « friendship is the hardest thing in the world to explain. it’s not something you learn in school. but if you haven’t learned the meaning of friendship, you really haven’t learned anything. »



RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & niamh #7 (coming soon)
RPs TERMINÉS : adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles#1 - wim #1nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - aiden (fb) #1 - niamh #4 - aiden (fb) #2 - aiden (fb) #3 - aiden (fb) #4 - aiden #5 - blake #2 - nick #4 - aiden #6 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : littlewidling pour le vava, tumblr et broc'art pour la signature, moi-même (mandown) pour les crackships.
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 13:25



don't be afraid we'll make it out of this mess-- @Aiden Iaroslavtsev  “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 4014933344


janvier 2019. La nouvelle année était arrivée, et celle qui venait de se terminer ne s’était pas terminée en beauté… Les fêtes avaient d’ailleurs été assez ternes… Joy avait fait une fausse couche après dix semaines de grossesse. L’interne avait toujours été claire dans ses intentions, dans ses convictions. Elle ne voulait pas d’enfant, elle estimait ne pas vouloir vivre ce qu’avait pu vivre ses parents en perdant Tom, ou ne pas vouloir donner l’opportunité de souffrir comme tous ces parents qu’elle voyait tous les jours pleurer leur enfant dans les couloirs de l’hôpital… C’était un choix de vie – Aiden le savait, il l’avait toujours su. Pourtant, lorsqu’elle avait compris qu’elle était enceinte, son cœur s’était serré, elle savait qu’elle devait le dire à Aiden, mais elle savait qu’en lui disant, il serait le plus heureux des hommes. Même si Joy avait toujours été honnête avec lui et que souvent la conversation s’était dégradée quand ils venaient à parler d’enfant, elle savait aussi pertinemment qu’Aiden voulait devenir père… En lui disant, elle savait aussi qu’ils devraient donc se lancer dans cette aventure. Elle savait au fond d’elle que si elle avortait, Aiden ne lui pardonnerait jamais, et Joy, oh Joy elle était complètement folle amoureuse de lui. Elle ne se voyait pas vivre sans lui, donc elle s’était lancée dans cette grossesse, le cœur lourd mais elle était heureuse de pouvoir le rendre heureux… Mais ça ne s’était pas passé comme prévu, un matin alors qu’elle était à l’hôpital, elle eut une douleur au ventre, une douleur qui lui tirailla ses organes, avant de ressentir du sang coulé entre ses jambes… Elle se doutait que rien était bon dans ces signaux… Sa collègue de l’obstétrique avait bippé Aiden, et ils avaient appris ensemble qu’elle avait perdu le bébé…

La jeune femme avait été incapable de reprendre le travail suite à cet événement. Elle entamait donc sa troisième semaine à leur appartement, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même, elle savait aussi que d’ici quelques jours, elle devrait retourner à l’hôpital et reprendre le cours de sa vie. Elle était sous un plaid en train de lire pour tenter de se changer les idées quand elle entendit la porte claquée. Joy se tourna légèrement pour voir Aiden apparaître dans son champ de vision, le visage fermé il s’étala dans son fauteuil : « J'y arrive plus, Joy. » Elle fronçait les sourcils en le fixant. « J'essaie de remonter à la surface, j'essaie de faire mon deuil … mais putain à chaque fois que je suis confrontée à ton regard, ton air triste, à ce qu'on est devenus … ça me rend dingue, Joy. » Qu’est ce qu’il était en train de faire là ? « Pourquoi est-ce que tu n'en voulais pas de ce gamin, tu n'en as jamais voulu, alors pourquoi est-ce que tu n'essaies pas de remonter à la surface avec moi ? » Ses yeux s’écarquillèrent, elle n’était pas sûre de bien avoir entendu. « C'est ce que tu voulais de toute manière. » Son cœur s’émietta à la seconde où il pesta ces quelques mots, elle se redressa dans le canapé en le fixant alors qu’il passait ses mains sur son visage. « Comment oses-tu me dire ça ? Tu t’entends parler ? » rétorqua-t-elle d’une voix faiblarde, parce qu’elle n’avait pas ouvert la bouche de toute la journée, et que le moindre effort lui paraissait insurmontable. « Moi aussi je suis en deuil Aiden, peu importe ce que tu penses. » pesta-t-elle ne voulant pas répéter ce qu’il venait de dire, car pour elle, elle n’avait pas envie de croire qu’il avait vraiment dit ça, PIRE – qu’il pensait ça… Elle n’avait peut-être pas voulu d’enfant, mais ce n’était pas pour autant qu’elle souhaitait la mort de celui qu’elle avait porté.





“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) NNl33e8
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) L2VQoTW
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) WXfKXPu
 “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 2541781956:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Ff40e4fcd23c979b237a36aa5f0fadd1
POSTS : 152 POINTS : 2495

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Anigif_sub-buzz-643-1571168062-1

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : cosmic light
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/04/2021

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 13:27





 

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
“don't be afraid, we'll make it out of this mess”  

« Comment oses-tu me dire ça ? Tu t’entends parler ? Moi aussi je suis en deuil Aiden, peu importe ce que tu penses. » Il fronce les sourcils. Son regard est glacial, bien loin de celui qu'il avait pu lui offrir par le passé. Quelque chose est brisé. Quelque chose s'est brisé. Ils se sont perdus et ils semblent incapables de retrouver le chemin l'un vers l'autre. « Je ne sais pas, Joy. Peut-être que ce sont tes mots qui me font dire ça. Faut peut-être que je te rappelle l'enthousiasme avec lequel tu m'as annoncé ta grossesse ? Pour moi, le bonheur a une autre expression de visage ... » La fatigue et la culpabilité le font parler. Il sait qu'il ferait mieux de la fermer, d'aller prendre une douche et d'aller se coucher, pour vivre une copie de la veille comme nouvelle journée. Voilà son quotidien. Il le sait et pourtant il n'a pas la force de se lever. Il reste là, au milieu du ring. Il se passe une main nerveuse dans les cheveux, réprime un sanglot sans vraiment le cacher avant de se lever d'un bond. Impuissant, il s'est retrouvé plongé dans cette situation sans qu'on le lui dise quoi ou comment faire. Impuissant face à leur malheur, à la détresse de sa bien aimée, il a eu le sentiment de manquer à son devoir. Son devoir de la protéger.
« Laisse-tomber. », crache-t-il en agitant les bras d'un air agacé. « Ca sert à rien. On n'arrive même plus à s'parler. Tu me comprends pas. Je te comprends pas. On s'comprends pas. » ajoute-t-il en se dirigeant vers la cuisine qui donne sur leur salon. Il sort une bière du réfrigérateur qu'il ouvre rapidement pour en boire une longue gorgée. Certes, ce n'est pas l'heure pour une bière mais il a les nerfs à vif. Il se sent comme un gamin perdu au beau milieu d'un supermarché. Les doigts se crispent autour de cette bière et il ferme les yeux quelques secondes, silencieux.

« Dis-moi que tu le voulais cet enfant. Dis-moi que tu étais heureuse, heureuse d'être enceinte, de porter notre enfant. Et pas uniquement parce que ça me faisait plaisir à moi. Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu étais heureuse. » Il avait prononcé ces propos en franchissant les pas qui les séparaient. Il se tenait désormais devant elle, la bouteille de bière à la main, les yeux rougis par les larmes qui ne semblaient plus vouloir couler. Il la fixait. « Dis-moi que tu ne t'es jamais rien imaginé d'autre que de le garder cet enfant et de fonder une famille avec moi. », conclut-il en levant les sourcils, attendant le coup final.

CODE BY MAY




Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 12003 POINTS : 8665

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Iw6y
REEDSON #5 + Jax « people are not always blood.it's the people in your life who want you in theirs; the ones who accept you for who you are; the ones who would do anything to see you smile & who love you no matter what.»
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) P5nn
BRADSON « lifelong friendships are a gift, truly. they don’t happen very often; for some people not at all. having that shared history makes it easier to communicate in shorthand. they understand your roots and may have been witness to other important people and events in your life  »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Nb1a
JOYDEN #7 & #8 « every time I start to ignore you and act as if I don't care, there you go again showing up and messing up my mind. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 00mx
PETTERSON #2 « siblings are our partners and rivals, our first friends and first enemies. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 1qzb
JONNY #4 « some people arrive and make such a beautiful impact on your life, you can barely remember what life was without them »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 0lz7
ENOY #2 « friendship is the hardest thing in the world to explain. it’s not something you learn in school. but if you haven’t learned the meaning of friendship, you really haven’t learned anything. »



RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & niamh #7 (coming soon)
RPs TERMINÉS : adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles#1 - wim #1nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - aiden (fb) #1 - niamh #4 - aiden (fb) #2 - aiden (fb) #3 - aiden (fb) #4 - aiden #5 - blake #2 - nick #4 - aiden #6 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : littlewidling pour le vava, tumblr et broc'art pour la signature, moi-même (mandown) pour les crackships.
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 13:33



don't be afraid we'll make it out of this mess-- @Aiden Iaroslavtsev  “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 4014933344


janvier 2019. Le regard qu’Aiden lui lança n’avait jamais été aussi vide. Elle avait l’impression qu’il était déçu d’elle, comme si c’était elle qui avait mis un terme à cette grossesse. Elle déglutit en le fixant, même si la discussion était dure, elle avait dû mal à le voir dans un tel état. . « Je ne sais pas, Joy. Peut-être que ce sont tes mots qui me font dire ça. Faut peut-être que je te rappelle l'enthousiasme avec lequel tu m'as annoncé ta grossesse ? Pour moi, le bonheur a une autre expression de visage ... » Elle soupira – bien sûr qu’il allait lui rappeler qu’elle n’avait jamais voulu d’enfant, et qu’elle n’en voudrait peut-être plus, définitivement. Non, elle ne se voyait pas essayer volontairement d’avoir un enfant mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne souffrait pas de cette fausse couche… Aiden était dur envers elle, elle ne l’avait jamais réellement vu comme ça avec elle… Elle savait qu’il avait une part d’ombre en lui mais avec elle, il avait toujours su être sa lumière… jusqu’à cette fausse couche. « Laisse-tomber. » cracha-t-il alors qu’il réprimait un sanglot, Joy était brisée, elle était impuissante, elle ne savait plus quoi lui dire à force. « Ca sert à rien. On n'arrive même plus à s'parler. Tu me comprends pas. Je te comprends pas. On s'comprends pas. » Elle fronçait les sourcils alors qu’il se levait pour éviter de la regarder. « Comment ça on se comprend pas ? On est en train de vivre la même chose, non ? On ne devrait pas être en train de se déchirer… » souffla-t-elle d’une voix brisée car elle n’avait pas voulu ça, elle ne voulait pas se déchirer avec lui, c’était en train de la détruire.

Elle se redressa sur le divan pour tenter de le voir dans la cuisine. Il revint sur ses pas, une bière à la main : « Dis-moi que tu le voulais cet enfant. Dis-moi que tu étais heureuse, heureuse d'être enceinte, de porter notre enfant. Et pas uniquement parce que ça me faisait plaisir à moi. Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu étais heureuse. » Il jouait sur la corde sensible et elle peinait à croire qu’il osait lui demander ça. Elle s’était levée laissant tomber le plaid au sol, elle aussi avait les yeux rougis par la situation. Elle ne le reconnaissait plus, ni lui, ni elle, ni le « nous » qu’ils avaient si longtemps formé. « Dis-moi que tu ne t'es jamais rien imaginé d'autre que de le garder cet enfant et de fonder une famille avec moi. » Elle ferma les yeux à ces mots, elle connaissait la réponse à cette question, et lui aussi la connaissait. Pourquoi voulait-il absolument qu’elle les dise à voix haute ? Elle ouvra les yeux pour le fixer : « Tu sais très bien que je ne peux pas te dire ça – ça serait te mentir. Je n’ai jamais voulu d’enfant et cet accident… c’était ce que c’était ! Un accident ! Un accident heureux pour toi, et ce qui te rend heureux, crois-le ou non, me rend heureuse en retour. » Alors oui… accepter cette grossesse avait été sacrifice pour elle mais elle l’aurait fait pour lui… « Mais perdre ce bébé… ne me rend pas heureuse, Aiden. » finit-elle par dire, elle croisa les bras sous sa poitrine. Elle avait l’impression que peu importait ce qu’elle disait, il s’était fait des idées sur ce qu’elle avait voulu, et il ne changerait pas d’avis…




“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) NNl33e8
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) L2VQoTW
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) WXfKXPu
 “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 2541781956:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Ff40e4fcd23c979b237a36aa5f0fadd1
POSTS : 152 POINTS : 2495

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Anigif_sub-buzz-643-1571168062-1

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : cosmic light
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/04/2021

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 14:34




 

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
“don't be afraid, we'll make it out of this mess”  

« Comment ça on se comprend pas ? On est en train de vivre la même chose, non ? On ne devrait pas être en train de se déchirer… » « Pas si sûr. » dit-il dans un murmure, sûrement inaudible.

Stoique devant la jeune femme, il était en train de lui donner les armes pour l'abattre. Il le savait. Il en avait conscience et pourtant, il insistait. Elle s'était levée d'un bond pour lui faire face. Et il avait le sentiment que c'était une énergie toute nouvelle pour elle. Voilà des jours qu'ils étaient en mode zombies, complètement hors du monde. « Tu sais très bien que je ne peux pas te dire ça – ça serait te mentir. Je n’ai jamais voulu d’enfant et cet accident… c’était ce que c’était ! Un accident ! Un accident heureux pour toi, et ce qui te rend heureux, crois-le ou non, me rend heureuse en retour. » Les paupières se ferment quand elle prononce le mot accident. Un accident. Son rêve de fonder une famille était pour elle une erreur de parcours. Un accident. Il déglutit difficilement avant de rouvrir les yeux. « Mais perdre ce bébé… ne me rend pas heureuse, Aiden. » Il avala une longue gorgée de bière tout en la regardant. « Un accident. », fut-il obligé de répéter. « Woh. » Il fit un pas en arrière avant de boire une nouvelle gorgée. « Tu n'as jamais cessé de la voir comme un accident cette grossesse, Joy. C'est bien ça le problème. Plus de bébé, plus d'accident. Plus d'erreur de parcours. » Il pose le revers de sa main contre son front, essayant de rester à la surface … pourtant, il perdait pied. Il se noyait. Il était en train de se noyer et il ne voulait pas l'attirer avec lui. « Tu crois que ça me rend heureux de savoir que ma partenaire ne se réjouisse pas de fonder une famille avec moi ? » Il serrait les dents. Les muscles de sa mâchoire battaient au rythme de son cœur.

Il tourna la tête vers la jeune femme. « Tu as de nouveau ta liberté. Plus d'accident. » Et à chaque fois qu'il prononçait ce mot, il avait l'impression de s'arracher un organe vital pour le balancer par la fenêtre. « On sera plus prudent, Joy … pour éviter qu'un accident ne se reproduise. Putain mais tu te rends compte de comment on en parle, comme j'en viens à en parler ... » Sa voix s'étouffa dans un sanglot et il fut contraint d'arrêter de parler. Les lèvres pincées, il détourna les yeux pour fixer la vue que lui offrait la fenêtre de leur salon. Il ferma les yeux, réprimant quelques secondes cette larme qui vint rouler sur sa joue pour s'écraser sur sa chaussure. L'homme était brisé, ne restait plus que le monstre.

CODE BY MAY




Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 12003 POINTS : 8665

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Iw6y
REEDSON #5 + Jax « people are not always blood.it's the people in your life who want you in theirs; the ones who accept you for who you are; the ones who would do anything to see you smile & who love you no matter what.»
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) P5nn
BRADSON « lifelong friendships are a gift, truly. they don’t happen very often; for some people not at all. having that shared history makes it easier to communicate in shorthand. they understand your roots and may have been witness to other important people and events in your life  »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Nb1a
JOYDEN #7 & #8 « every time I start to ignore you and act as if I don't care, there you go again showing up and messing up my mind. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 00mx
PETTERSON #2 « siblings are our partners and rivals, our first friends and first enemies. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 1qzb
JONNY #4 « some people arrive and make such a beautiful impact on your life, you can barely remember what life was without them »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 0lz7
ENOY #2 « friendship is the hardest thing in the world to explain. it’s not something you learn in school. but if you haven’t learned the meaning of friendship, you really haven’t learned anything. »



RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & niamh #7 (coming soon)
RPs TERMINÉS : adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles#1 - wim #1nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - aiden (fb) #1 - niamh #4 - aiden (fb) #2 - aiden (fb) #3 - aiden (fb) #4 - aiden #5 - blake #2 - nick #4 - aiden #6 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : littlewidling pour le vava, tumblr et broc'art pour la signature, moi-même (mandown) pour les crackships.
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 15:02



don't be afraid we'll make it out of this mess-- @Aiden Iaroslavtsev  “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 4014933344

janvier 2019. « Pas si sûr. » C’était comme si Aiden cherchait absolument à asséner le coup fatal. Pourtant, Joy savait qu’elle était amoureuse de lui, elle le sentait au plus profond de ces organes, c’était viscéral. Depuis leur premier échange, leur premier baiser, leurs premiers ébats, une connexion s’était établie entre eux comme s’ils étaient les seuls à se comprendre. Joy était pourtant un oiseau égaré qui ne croyait pas en l’amour, qui ne voulait se consacrer qu’à sa carrière, et elle était tombée sous le charme d’Aiden dès la première seconde. Elle était amoureuse de lui, et chaque mot qu’il prononçait face à elle était en train de la détruire à petit feu. Il cherchait à l’achever, il n’y avait pas d’autres alternatives, elle s’était levée, et elle ne comptait pas lui mentir. Elle avait toujours été honnête avec lui, et il l’aurait su qu’elle mentait de toute manière… « Un accident. » Quand il répéta ce mot, l’air grave sur son visage s’accentua, comprenant qu’elle n’aurait peut-être pas dû dire ce mot-là. Sa gorge se resserra. « Woh. » Aiden se mettait à boire sa bière et elle se disait que ce n’était pas forcément une bonne idée qu’il boive dans cet état… « Tu n'as jamais cessé de la voir comme un accident cette grossesse, Joy. C'est bien ça le problème. Plus de bébé, plus d'accident. Plus d'erreur de parcours. » Elle fronçait les sourcils, sentant une larme coulée sur sa joue. « Tu crois que ça me rend heureux de savoir que ma partenaire ne se réjouisse pas de fonder une famille avec moi ? » Elle ne le reconnaissait pas alors qu’elle voyait bien qu’il était en train de serrer la mâchoire, son cœur s’accéléra car justement… elle ne le reconnaissait pas, et elle avait peur que sa part sombre enfouie en lui se réveille maintenant. « Aiden ! Je n’ai jamais voulu d’enfants ! C’est pas toi le problème. Oui, j’aurais aimé pouvoir t’offrir ce que tu voulais, mais tu sais très bien pourquoi je ne veux pas d’enfants. » rétorqua-t-elle d’un ton ferme, quoique brisé sur les derniers mots. Il connaissait son histoire, le décès de son frère, le divorce de ses parents, son point de vue arrêté sur les enfants… Ce n’était pas comme si elle lui avait caché quoique ce soit. Il se tourna pour la fixer : « Tu as de nouveau ta liberté. Plus d'accident. » Et à chaque fois qu’il répétait ce mot, elle avait l’impression qu’il lui enfonçait un poignard dans le cœur. « On sera plus prudent, Joy … pour éviter qu'un accident ne se reproduise. Putain mais tu te rends compte de comment on en parle, comme j'en viens à en parler ... » Elle souffla, laissant balancer ses bras le long de son corps, elle avait envie de crier. « Je te retiens pas Aiden, tu peux aller construire la famille que tu veux avec une autre nana. » finit-elle par pester, mais en disant ces mots, elle s’écroula sur le canapé car rien que l’idée de l’imaginer avec une autre femme la rendait dingue – et pourtant… c’était égoïste de penser de la sorte, car ils ne voulaient pas la même chose, et Aiden méritait la famille qu’il souhaitait… Elle éclata en sanglots, prenant sa tête entre les mains, tentant d’étouffer les bruits au maximum.





“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) NNl33e8
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) L2VQoTW
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) WXfKXPu
 “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 2541781956:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Ff40e4fcd23c979b237a36aa5f0fadd1
POSTS : 152 POINTS : 2495

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Anigif_sub-buzz-643-1571168062-1

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : cosmic light
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/04/2021

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 15:06




 

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
“don't be afraid, we'll make it out of this mess”  

« Aiden ! Je n’ai jamais voulu d’enfants ! C’est pas toi le problème. Oui, j’aurais aimé pouvoir t’offrir ce que tu voulais, mais tu sais très bien pourquoi je ne veux pas d’enfants. » Les paupières se ferment car il sait et connaît le pouvoir des cicatrices passées. Il sait combien elle est brisée. Il l'est tout autant mais il avait eu le sentiment qu'à deux, ils pourraient se guérir, panser les plaies de l'autre. Il se mordit la lèvre avant de secouer la tête d'un air désabusé. « J'ai cru que toi et moi, on pouvait faire la différence. », souffla-t-il d'un ton déçu. Il avait cru pouvoir être un père idéal avec elle comme partenaire. Il avait cru pouvoir fonder une famille avec elle et lui montrer les bienfaits et le bonheur que ce que cela pouvait créer. L'amour rend candide. L'amour rend con.

« Je te retiens pas Aiden, tu peux aller construire la famille que tu veux avec une autre nana. » L'électrochoc. Il fut comme électrocuté. L'idée de la perdre n'était pas envisageable. Elle était devenue sa raison de vivre. Elle était devenue son bonheur, la raison pour laquelle il continuait à se réveiller et pour laquelle il n'avait pas sombré dans les Enfers. Son sourire, le pouvoir de son sourire. Il le voulait à nouveau. Il en avait besoin. C'était vital. Il tourna la tête vers elle, alors qu'elle s'écroulait dans le fauteuil, en sanglots. La vision était bien trop brutale. Son cœur se déchira et il se tut aussitôt. Il déposa la bière sur la table basse pour s'approcher de Joy. Il s'accroupit devant elle, posant les mains sur ses poignets pour les ôter de son visage. Il voyait désormais les conséquences de ses propos. « Jamais. » souffla-t-il alors que ses bras venaient s'enrouler autour de son corps chétif, brisé. « Tu es ma famille, Joy. Tu n'as pas à me retenir, c'est ici que je veux être. Ici et avec toi. » Il la pressa contre lui, posant sa main derrière sa tête, son menton sur le haut de son crâne. « Je suis désolé. » souffla-t-il en fermant les yeux pendant quelques secondes, l'invitant à se blottir contre lui. Il desserra doucement son étreinte pour finalement poser les mains sur ses joues, essuyant de ses pouces les larmes qui roulaient sur ses joues. Ils étaient là, les yeux rougis, l'âme brisée, perdus dans leur deuil. « Je t'aime, Joy. Plus que tout. » Il colla son front au sien. « J'aimerais pouvoir nous sortir de là … mais je suis paumé … je t'ai promis de tout faire pour te faire sourire … et je ne sais vraiment pas comment faire pour te refaire sourire. Je suis désolé … » et déposa un long et tendre baiser sur son front.

CODE BY MAY




Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 12003 POINTS : 8665

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Iw6y
REEDSON #5 + Jax « people are not always blood.it's the people in your life who want you in theirs; the ones who accept you for who you are; the ones who would do anything to see you smile & who love you no matter what.»
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) P5nn
BRADSON « lifelong friendships are a gift, truly. they don’t happen very often; for some people not at all. having that shared history makes it easier to communicate in shorthand. they understand your roots and may have been witness to other important people and events in your life  »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Nb1a
JOYDEN #7 & #8 « every time I start to ignore you and act as if I don't care, there you go again showing up and messing up my mind. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 00mx
PETTERSON #2 « siblings are our partners and rivals, our first friends and first enemies. »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 1qzb
JONNY #4 « some people arrive and make such a beautiful impact on your life, you can barely remember what life was without them »
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 0lz7
ENOY #2 « friendship is the hardest thing in the world to explain. it’s not something you learn in school. but if you haven’t learned the meaning of friendship, you really haven’t learned anything. »



RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & niamh #7 (coming soon)
RPs TERMINÉS : adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles#1 - wim #1nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - aiden (fb) #1 - niamh #4 - aiden (fb) #2 - aiden (fb) #3 - aiden (fb) #4 - aiden #5 - blake #2 - nick #4 - aiden #6 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : littlewidling pour le vava, tumblr et broc'art pour la signature, moi-même (mandown) pour les crackships.
DC : milo, le soldat égaré.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 15:10



don't be afraid we'll make it out of this mess-- @Aiden Iaroslavtsev  “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 4014933344

janvier 2019. Joy était complètement chamboulée. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il rentre aussi tôt, et surtout avec autant de véhémence. Il semblait supporter les maux de la terre entière sur les épaules, et Joy se trouvait complètement impuissante face à lui. Elle tentait de se combattre avec les armes qu’elle avait : non il n’était pas le problème, c’était elle le problème, et il ferait mieux de fuir. Elle ne voulait pas être responsable de ce manque qu’il aurait probablement à vie s’il restait avec elle.  « J'ai cru que toi et moi, on pouvait faire la différence. » Elle aussi l’avait cru mais visiblement ce n’était pas le cas… Il lui en voulait beaucoup trop. Elle se rendait bien compte qu’elle n’était pas celle qui lui fallait. Elle vint lui balancer alors de partir, il était libre d’aller trouver la femme qui pourrait lui offrir cette famille dont il rêvait tant. Elle s’écroula sur le fauteuil, incapable de le regarder partir – car oui, c’était ce qu’elle s’était imaginée. Elle pensait le voir profiter de cette porte de sortie pour prendre ses clics et ses clacs et se barrer de ce foyer détruit. Elle enfouit son visage dans ses mains alors qu’elle ressentit sa présence face à elle, il s’était accroupi pour venir lui prendre les poignets et les dégager de son visage. Complètement détruite, elle le regardait, les larmes ne voulant plus s’arrêter de couler…  « Jamais. »  Il souffla ce mot sur un ton affirmé, comme s’il était sûr de ce qu’il disait mais Joy n’en était plus certaine.  « Tu es ma famille, Joy. Tu n'as pas à me retenir, c'est ici que je veux être. Ici et avec toi. » Il vint l’attirer contre lui pour la prendre dans ses bras. « Je suis désolé. » Mais c’était trop tard, il avait prononcé ces mots qu’elle n’oublierait jamais. Ces mots qui résonneraient sans cesse dans sa tête pendant les prochains mois de leur relation… C’était le début de la fin et c’était en train de lui détruire les entrailles. Elle chouinait encore alors qu’il vint essuyer ses larmes avec ses pouces, elle voyait bien qu’il ne supportait pas de la voir pleurer, comme elle ne supportait pas de le voir se mettre dans cet état…  « Je t'aime, Joy. Plus que tout. » Son front se posa contre le sien.  « J'aimerais pouvoir nous sortir de là … mais je suis paumé … je t'ai promis de tout faire pour te faire sourire … et je ne sais vraiment pas comment faire pour te refaire sourire. Je suis désolé … » C’était vrai, il lui avait promis d’être toujours là pour elle, pour la protéger, pour la faire sourire mais ses excuses sonnèrent comme des fausses promesses.  « Je t’aime aussi Aiden. » Mais c’était trop tard. Elle connaissait maintenant le fond de sa pensée, et ses mots allaient la détruire à petit feu sans même qu’elle s’en rende compte. Un baiser sur le front, elle leva la tête pour le regarder, et elle attrapa ses joues en venant déposer un baiser chaste sur ses lèvres.  « On va s’en sortir. » Elle n’y croyait pas. Elle n’y croyait plus, mais elle se voilait la face, parce qu’elle l’aimait tellement fort qu’elle ne voulait pas se résigner à le perdre…




“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) NNl33e8
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) L2VQoTW
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) WXfKXPu
 “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) 2541781956:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Iaroslavtsev
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans
SURNOM : Surnommé Denden par ses frères et soeurs, on ne lui connaît aucun surnom ici à Brisbane. Ne tentez pas le coup non plus, Aiden c'est déjà très bien comme prénom.
STATUT : Célibataire, on ne lui connaît aucune relation sérieuse.
MÉTIER : Il est chef du service orthopédique de St Vincent's Hospital depuis la fin 2012.
LOGEMENT : un loft trop grand et trop vide sur parkland boulevard, Spring Hill
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Ff40e4fcd23c979b237a36aa5f0fadd1
POSTS : 152 POINTS : 2495

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : - JOYDEN - “…and when one of them meets the other half, the actual half of himself, whether he be a lover of youth or a lover of another sort, the pair are lost in an amazement of love and friendship and intimacy and one will not be out of the other’s sight, as I may say, even for a moment…”
“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Anigif_sub-buzz-643-1571168062-1

AVATAR : paul wesley
CRÉDITS : cosmic light
DC : niamh fancy reed
PSEUDO : emilie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/04/2021

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) EmptyDim 4 Avr - 15:14




 

@Joy Petterson
&
Aiden Iaro
“don't be afraid, we'll make it out of this mess”  

« Je t’aime aussi Aiden. » Il avait le sentiment qu'un « mais » devait arriver après cette phrase. Il avait le sentiment que tout n'était pas dit. Mais, il préférait ne pas se focaliser sur les non-dits. Il avait peur de la perdre. Il avait peur de perdre sa raison de vivre. Elle attrapa ses joues en venant déposer un baiser chaste sur ses lèvres, et il essaya d'y trouver la force suffisante pour ne pas pleurer, pour ne pas fondre en larmes comme un enfant. Encaisser les coups du paternel avait été une partie de plaisir comparé à ce qu'íl était en train de subir. « On va s’en sortir. » Il étouffa un sanglot avant d'hocher la tête. Il déposa un nouveau tendre baiser sur ses lèvres, qui désormais avaient un goût salé. Il posa sa tête sur ses genoux, tout en enroulant ses bras autour d'elle. Tel un enfant, il garda sa tête posé sur ses genoux, assis sur le sol de leur salon. Il ferma les yeux. La Terre avait cessé de tourner. La vie avait perdu de ses couleurs. Tout était devenu couleur pastel. Des couleurs ternies. Aiden était au fond du trou, il le savait. Il le ressentait au fond de ses entrailles. 
Il ne savait pas s'il pouvait s'en sortir, s'il voulait s'en sortir. Il ne savait pas si Joy en était capable également. Ils étaient là. Au milieu de leur salon. Si proches l'un de l'autre et pourtant si éloignés. Aiden serra les dents tout comme il resserra son étreinte. Il avait besoin de s'accrocher à celle qui avait été ces dernières années l'espoir, le bonheur, l'amour. Joy Petterson. Son âme-soeur. Sans le savoir, il venait de prononcer des mots qui avaient sonné le glas de leur relation. Sans le savoir, ses mots allaient devenir une nouvelle cicatrice sur l'âme brisée de la jeune femme. Sans le savoir, ils se dirigeaient vers une chute certaine. Et inconsciemment, il s'agrippait à elle.

CODE BY MAY




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) “don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

“don't be afraid, we'll make it out of this mess” (joy #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-