AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -27%
Grosse promo sur le stabilisateur DJI Osmo Mobile 3 ...
Voir le deal
79.99 €

 do you have something to tell me? - kellem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Cohen
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans. Un chiffre qui, un peu plus brutalement à chaque année, lui renvoie en pleine figure qu'elle n'a peut-être pas la vie qu'elle avait rêvé d'avoir au final.
SURNOM : Emy, Em, Ems
STATUT : Mariée depuis 2015. Symbole d'un amour inconditionnel ou rappel quotidien de tous les sacrifices qu'elle a du effectuer pour garder son couple en vie? Une union qui a d'ailleurs donné naissance, non sans difficultés, à un fils en 2018.
MÉTIER : Pédiatre au St Vincent Hospital
LOGEMENT : Une maison dans Logan City avec Bennett et Jonah
do you have something to tell me? - kellem   Dbe3
POSTS : 102 POINTS : 215

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Une mademoiselle parfaite pas si parfaite
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Cohen's Sisters (1)Ben (1) Kelly (1)

do you have something to tell me? - kellem   J23g
les soeurs inséparables ; leslie, helena & chloe

do you have something to tell me? - kellem   Lqkj
le mari ambivalent ; bennett

•••

l'amie qui la complète ; ginny
sa brune préférée ; sofia
quand l'amitié et l'envie font deux ; kelly
team pédiatrie ; enoch & joy
l'ancien meilleur ami qui l'a déçue : aiden
nope ; auden

RPs EN ATTENTE : do you have something to tell me? - kellem   2p70
Enoch • Sofia (fb) • Joy (fb) • Ginny (fb) • Chloe (fb)
AVATAR : Alicia vikander la magnifique
CRÉDITS : tearsflight (avatar) et siren charms (signature)
DC : Aucun
PSEUDO : Mokka
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37218-tendresse-eternelle-emily https://www.30yearsstillyoung.com/t37467-emily-le-bonheur-n-est-reel-que-lorsqu-il-est-partage?nid=8#1783694 https://www.30yearsstillyoung.com/t37490-emily-cohen https://www.30yearsstillyoung.com/t37497-emily-cohen

do you have something to tell me? - kellem   Empty
Message(#) Sujet: do you have something to tell me? - kellem do you have something to tell me? - kellem   EmptyDim 4 Avr 2021 - 20:50



Un peu plus d’un mois s’était écoulé depuis que Mme Caldwell, voisine habitant à quelques maisons de la sienne, l’avait abordée lors d'une soirée barbecue entre voisins. « Emily, ma chère Emily. J’essaye de vous croiser depuis une semaine maintenant. Avez-vous quelques instants? Je dois vous faire part d’une information de la plus haute importance. Croyez-moi, vous voulez entendre ce que j’ai à dire. » Emily affichait son plus radieux des sourires. « Bien sûr, Mme Caldwell, je vous écoute. Est-ce au sujet de la santé de votre petit-fils? » La dame d’un certain âge l’entraîna dans un coin reculé de la cour où ils se trouvaient. « Je vous remercie de prendre des nouvelles de mon petit-fils ; vous êtes adorable. Grâce à vous, Dieu merci, il se porte très bien maintenant. Non, ce n’est pas de lui dont je veux vous parler. Ce que j’ai à vous dire vous concerne vous, mademoiselle. » Perplexe, la brune pencha légèrement la tête sur le côté. Que pouvait-elle bien vouloir lui dire pour emprunter un ton de voix aussi sérieux? « Je crois que vous devriez faire attention à mademoiselle Ward. Elle regarde votre mari avec plus d’ambition qu’une seule voisine, si vous voyez ce que je veux dire. » Ne sachant que répondre à cette déclaration à la fois complètement loufoque et inattendue, Emily resta figée l’instant d’un moment. Elle ne savait pas si elle devait être touchée par l’attention que lui portait sa voisine ou s’esclaffer poliment face au ridicule de la situation. Probablement un mélange des deux. Dans tous les cas, sa vraie réaction ne devait pas transparaître. Si l’éclat de son sourire avait diminué le temps d'assimiler l’information farfelue que Mme Caldwell venait de lui rapporter, il redevint presque aussitôt aussi étincelant. « Je vous assure qu’il n’en est rien, Mme Caldwell. Kelly est une de mes bonnes amies et il s’avère qu’elle s’entend très bien avec Bennett, mais c’est tout. Je vous remercie toutefois de votre attention. Je dois me sauver, mais je vous souhaite une agréable journée! » L’image avant tout. Avant les pensées. Avant les émotions. Avant les réactions. La prestance avant tout. Emily, qui affichait encore une expression affectueuse, posa délicatement une main sur l’épaule de la septuagénaire en signe d’au revoir. Son corps se tournait en direction de la sortie lorsqu’elle sentit une main se poser sur son bras gauche. « Nos meilleurs ennemis se cachent parfois parmi nos meilleurs amis, Mademoiselle. Je sais de quoi je parle! Faites attention ; vous me remercierez plus tard. Pareillement! » Quel drôle de personnage! Une dame bien gentille, mais plutôt originale. Une vraie commère en plus.

Les jours suivants, Emily se surprit cependant à regarder par la fenêtre lorsqu’elle entendait Bennett parler à une voix féminine ou encore à lui demander subtilement s’il avait vu Kelly récemment ou s’il comptait la voir dans un futur rapproché. « Elle est jolie, non? » Elle demanda. « Qui? » Il répondit. « Kelly! » Elle s’exclama. « Oh! Oui. » Il souffla, sans plus, fidèle à sa franchise et son enthousiasme à tout déchirer. Kelly n’était pas simplement jolie, elle était l’exemple même de la réussite et de la perfection, ce qui avait toujours eu le don d'agacer secrètement Emily. Comme quoi l’amitié parfaite n’existait pas. Le doute semé par Mme Caldwell se transforma par la suite en pensées récurrentes et la jeune mère diminua ses contacts avec la vedette de la Australian's Race de l'année dernière, prétextant une charge de travail trop grande et un enfant dans sa phase de terrible two à la maison. Ce qui n’était pas faux à proprement parlé.

Un mois s'était donc écoulé depuis sa discussion avec Mme Caldwell, un mois à éviter le plus possible son amie, et voilà que les deux jeunes femmes allaient finalement se revoir à la mensuelle du book club de leur quartier. Emily se réveilla très tôt pour préparer quelques tâches ménagères avant de quitter la maison autour de 10h. Elle en profita également pour faire le petit-déjeuner pour toute la maisonnée et prendre le temps de manger avec son fils et son mari. À 9h40 pile, elle se mit à marcher vers la librairie tout près de chez elle où prenait place pratiquement toutes les séances du book club.

« Emily! Je suis contente de te revoir, comment vas-tu? » Ella Woodstock ou plutôt la tête pensante derrière le book club. Une professeure de littérature à la retraite un peu excentrique et hippie sur les bords. Elle avait convaincu les propriétaires de la librairie où elle occupait l’espace du fond d’installer aux quatre coins du commerce des diffuseurs d’huile essentielle et l’odeur des différentes huiles frappait instantanément les narines en passant la porte d’entrée. Heureusement, même si l'odeur surprenait au début, on finissait par s'y habituer et à apprécier ces effets calmants. Emily lui fit un sourire bienveillant, contente de la revoir, avant de la prendre dans ses bras. Elle remarqua alors que son interlocutrice cherchait activement quelqu’un du regard. « Kelly n’est pas avec toi? Je n’en reviens toujours pas d’avoir Kelly Ward dans mon book club! C’est dingue, non? On est chanceux! C’était ma candidate préférée dans la Australia's Race de l'année dernière! » Un faux sourire et une fausse déclaration sur les talents incroyables de Kelly plus tard, Emily vint s’asseoir sur une des chaises positionnées en cercle au fond de la librairie, derrière les dernières rangées de livres. L’estomac tordu et la gorge serrée, elle appréhendait, maintenant plus que jamais, de revoir son amie de longue date qu’elle ignorait maintenant depuis quatre bonnes semaines. Comment se pouvait-il que l'être humain puisse ressentir autant d'affection et de frustration envers une même personne? Comment se pouvait-il qu'il puisse être à la fois fier et envieux de ses propres amis? Comme n’importe qui, Emily avait un talon d’Achille, et son talon d’Achille était malheureusement la jalousie. Gracieuseté de son cruel manque d’estime de soi en dépit des apparences.

Spoiler:
 


She was a ray of sunshine, a warm summer rain, a bright fire on a cold winter’s day G. Willows

Présence réduite - 31 mars au 27 avril (ou avant) -
do you have something to tell me? - kellem   Ktmzlz10
Revenir en haut Aller en bas
 

do you have something to tell me? - kellem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-