AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

 (luwann #20) home is wherever you stop running

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia Whitemore
Lucia Whitemore
Le sacre du printemps
Le sacre du printemps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (15.10.94) - Libra
STATUT : Elle a gribouillé "Lucia McGrath" sur tous ses cahiers de notes pour "voir si ça rend bien".
MÉTIER : Wedding-Planner assistante d'Evelyn Pearson, vu son naturel doux et romantique, surprenant que le métier ne se soit pas imposé plus tôt. Elle passe également quatre heures en cuisine par semaine pour l'association FareShare qui récupère les invendus des restaurants, les cuisine et les distribue aux sans abris.
LOGEMENT : Ils repartent à zéro dans une jolie villa 3 pièce à Logan City. Elle a emménagé avec Swann et Pancake (le goldendoodle) au 336 Princess Street début avril 2021.
(luwann #20) home is wherever you stop running 7c53bac1bb992e1839b38c011f7f47807bfbb49a
POSTS : 1450 POINTS : 485

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit bonbon, son manque de confiance en elle se lit sur son visage + est restée 3 ans prisonnière d'une relation abusive, elle retrouve aujourd'hui l'amour dans les bras de swann + douce et gentille, elle ne ferait pas du mal à une mouche + simple et naturelle, elle a toujours un sourire sur le visage + sa famille représente tout pour elle, elle tente de reconstruire sa relation avec ses soeurs aînées + championne olympique de marathon netflix et reflet de sa génération : son téléphone semble greffé dans sa main + solaire mais très effacée, elle a toujours l'impression de déranger
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(luwann #20) home is wherever you stop running Gm9ZVqFa_o
luwann #19 & #20 You know I've been hurt before you yeah you know I get high score, I get cold when you don't go slow. I'm not running away I will feel the pain instead. I'm not running again even though I'm scared. And I won't freeze you out like I've been. I won't freeze you out my heart is melting. There is my heart for you to hold, feel the beat, feel the one blood ?

(luwann #20) home is wherever you stop running M27EgPGy_o
lunah #6 & scénario libre ⊹ I know water that's thicker than love, that's deeper than love with my friends. People come and some people go, and some people ride 'til the end.

(luwann #20) home is wherever you stop running Tumblr_inline_oipx6ktFU41t8bm8b_250
lucevie #4 ⊹ Am I good enough ? Do I measure up ? I wanna be fearless, no holding back, no backing down because I believe You're with me now. Bring on the unknown, lead me and I'll go.

(luwann #20) home is wherever you stop running ZTCrxFNG_o
luloh #2 Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. And I don't care if I sing off key, I find myself in my melodies. I sing for love, I sing for me, I shout it out like a bird set free.


(luwann #20) home is wherever you stop running 6LueMcvh_o

RPs EN ATTENTE : scarlett
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens
AVATAR : Phoebe Dynevor
CRÉDITS : rivendell (avatar), loonywaltz (UB), harley (gif profil & base crackship)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26119-lucia-fooled-me-again-with-your-dirty-mouth-full-of-honest-lies https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-do-not-fear-failure-but-please-be-terrified-of-regret https://www.30yearsstillyoung.com/t26186-lucia-whitemore https://www.30yearsstillyoung.com/t26185-lucia-whitemore

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running EmptyMar 6 Avr - 14:23



home is wherever you stop running
Lucia Whitemore & @Swann McGrath (luwann #20) home is wherever you stop running 873483867

« Je crois qu’il reste plus que quelques cartons, on peut faire l’aller retour tous les deux je pense non ? » Matt et Lily sont adorables, Lily et Matt nous aident depuis ce matin à faire des aller retours entre l’appartement à Fortitude, celui à Logan City où nous étions installé temporairement, et Princess Stress où se trouve notre nouveau chez nous. Matt et Lily ont aussi certainement d’autres choses à faire - je me sens coupable dès qu’il est question de demander de l’aide, c’est dans ma nature, et je dois avouer que j’ai hâte de nous retrouver enfin seuls tous les deux. Tous les trois. C’est un jappement de Pancake qui me rappelle qu’il est là lui aussi, et un coup d'œil sur le chiot qui se roule déjà dans le jardin qui m’apprend qu’il se sent également déjà chez lui ici. Je dois dire que moi aussi. J’ai proposé à Gabrielle de m’accompagner pour une seconde visite - parce que j’ai toujours du mal à prendre des décisions - mais j’étais déjà conquise à l’instant où Swann et moi avons visité la petite maison à louer au 336 Princess Street, dans le même quartier que le DBD mais également dans le même quartier que la nouvelle maison du frère de mon petit ami et de son épouse.

Pourtant, nous n’avions pas restreint le champ des possibles et, je le jure, nous avons cherché la perle à nos yeux dans tous les quartiers résidentiels de la ville. Adieu le centre puisque nous voulions tous les deux un peu plus d’espace , nous n’avons pas particulièrement tenté de nous rapprocher de l’une de nos deux familles, mais nous nous sommes toutefois retrouvés bien malgré nous à habiter à un pâté de maison des siens, et bien plus proche de Wynnum également : mes parents sont ravis. Ils sont ravis de me voir avancer, ils sont ravis de me voir faire les choses dans l’ordre (la sainte trinité à leurs yeux, maison puis mariage et enfin bébé, exclusivement dans cet ordre là), ils sont ravis de me voir emménager plus sérieusement avec un homme qu’ils peuvent rencontrer et qui ne ressemble en rien à mon ex. Swann, je n’ai pas peur de le ramener à la maison à l’occasion des barbecues dominicaux. Je l’ai surpris du coin de l'œil et à plus d’une reprise en grande conversation avec mon paternel, et je crois que même Gabrielle et ma mère l’aiment bien. Hannah est différente, Hannah restera certainement méfiante toute sa vie, mais Hannah est Hannah et j’ai cessé de tenter de la changer surtout quand, je ne peux le nier, elle m’a beaucoup aidée ces derniers mois.

Loin d’être une villa dans laquelle se perdre, la maison possède tout de même deux chambre - pour les amis - une pièce de vie aux dimensions respectables et surtout, comble du luxe, un petit jardin de tout juste soixante mètres carrés - pas de quoi installer un terrain de foot - mais qui promets d’agréables dimanches et d’immenses barbecues. Une fois les déménageurs de l'extrême partis - je note dans un coin de ma tête de trouver une bouteille de vin à leur offrir, je sens les bras du blond se refermer autour de ma taille, et alors que j’appuis ma tête contre son torse, ses lèvres embrasser mes cheveux. « Il va pas tarder à faire nuit. Tu veux qu’on aille chercher ce qu’il la bas aujourd’hui ou demain matin ? » Demain “matin”, puisque je doute que quoi que ce soit puisse nous faire sortir du lit de bonne heure. Du lit, ou plutôt du matelas par terre, si on ne se motive pas à monter les meubles ce soir. « Pancake a l’air heureux. » Et c’est un euphémisme. Seulement, ce n’est pas uniquement là que je veux en venir et, à voix basse, je rajoute. « Je suis heureuse aussi... » Le mois de février a été compliqué, le mois de mars aussi à bien des égards mais à présent que les moments les plus difficiles sont derrière nous - j’y crois en tout cas dur comme fer - je respire un peu mieux. « Et là. » Je pointe du doigt la petite terrasse en bois. « Je vois bien une immense table à manger et deux chaises longues en bois. » Avec en supplément un kilo de crème solaire par personne pour nos deux peaux de blonds.

Mais en vérité, je pourrais me satisfaire de l’avoir lui, seulement lui.






(luwann #20) home is wherever you stop running RXuOxmi
(luwann #20) home is wherever you stop running MbPrMoF
(luwann #20) home is wherever you stop running ZbCLlI6
(luwann #20) home is wherever you stop running QqLqwzn
(luwann #20) home is wherever you stop running QoPDAKU
(luwann #20) home is wherever you stop running 872289volunteer

(luwann #20) home is wherever you stop running WwSI4vs
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Swann McGrath
Swann McGrath
le colosse d'argile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
SURNOM : Osborne de sang, McGrath de coeur, Whitemore par amour.
STATUT : Elle est belle et ils sont amoureux. Il rêve d'un lendemain à ses côtés.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Entraînait des petites têtes blondes sur le terrain sur son temps libre, avant qu'on ne lui montre la porte suite à une plainte à son égard pour agression.
LOGEMENT : 407 Doggett Street, Fortitude Valley avec Lucia et Pancake, leur goldendoodle.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 5317 POINTS : 610

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère lui a menti : son père n'est pas Isaïah McGrath › En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › A de nouveau fait une tentative de suicide en février 2021 › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (07/07)saül #1 (fb 2020)ariane #4matt #7rory #6lucia #19lucia #20alex #2

uasaül #2 (espace)

(luwann #20) home is wherever you stop running Y2fuFIrl_o
luwann › stars sparkle at night but your eyes are my only light. light the match for the fire, sit down and hold me tighter. watch as everything fades away. you're all that's on my mind today. i think i'm finally okay. we'll be happy in our own way.

(luwann #20) home is wherever you stop running FGgZy3y
rowann › i don't get waves of missing you anymore, they're more like tsunami tides in my eyes. i'll take you in my arms and keep you sheltered from all that i've done wrong. i know you'll say that i'm the only one but i know God made another one of me to love you better than i ever will.

(luwann #20) home is wherever you stop running Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

(luwann #20) home is wherever you stop running 94h2uzB
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

RPs EN ATTENTE : talia [mails] › maxence #2 › penny #4 › nate #2 › wendy #2 › clyde (fb)

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1

abandonnés:
 

Swann parle en mediumpurple.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : .lollipops (avatar) › loonywaltz (ub) › harley (crackship luwann)
DC : Charlie, Auden, Lily & Ichabod
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t36943- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: Re: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running EmptyJeu 8 Avr - 19:42



La maison est belle, grande et, surtout, elle est à eux. Ils en ont les clés et bientôt ils placeront leur nom sur la boîte aux lettres pour que tout soit plus officiel encore. Ils ont enfin avancé, ils ont fait ce dont ils ont commencé à parler il y a plusieurs longues semaines déjà. Un an plus tôt, ils étaient occupés à faire des crêpes. Aujourd’hui ils pourront les faire dans leur cuisine - quand tout sera réellement installé, oui, d’accord - sous l'œil expert d’un Pancake encore occupé à découvrir la maison en courant de partout depuis des heures. Swann ne saurait pas dire lequel des trois est le plus heureux et avoir des doutes de ce genre dans sa vie ne le rend que plus heureux encore. Si c’est réellement le plus gros problème de son existence, il peut le gérer sans mal. « Il va pas tarder à faire nuit. Tu veux qu’on aille chercher ce qu’il la bas aujourd’hui ou demain matin ? » Son frère s’en va déjà, leur concours de blagues nulles prend enfin fin, sûrement pour le plus grand plaisir des deux femmes pour qui la journée a dû être particulièrement longue. Eux aussi ont l’air heureux; eux aussi ont déménagé il y a peu. Swann qui avait toujours l’impression d’être en retard sur ses frères et sœurs se veut quelque peu rassuré, désormais. “On continuera demain, t’en fais pas.” Ils ont fait des allers retours toute la journée et devraient avoir le droit de profiter de leur matelas à même le sol, synonyme de leur confort rudimentaire de nouveaux locataires trop pressés d’emménager. Ses paroles s’agrémentent d’un baiser de plus contre ses cheveux alors qu’il a déjà posé ses mains autour de ses hanches. Ils ont passé la journée ensemble mais ce n’est qu’en cet instant qu’il peut enfin profiter de sa petite amie et du retour de leur intimité. « Pancake a l’air heureux. » Devant eux, l’animal est encore occupé à courir et à lancer en l’air sa petite corde. Ils n’ont même pas pris la peine de ranger son jouet préféré dans le carton marqué au nom du chien, sachant par avance qu’il allait rapidement lui trouver une utilité sans se soucier de savoir s’ils avaient l’électricité ou même les meubles de montés. « Je suis heureuse aussi... » - “Je le suis aussi.” Il peut l’assurer sans aucun doute, n’hésitant pas à la serrer un peu plus contre lui en même temps qu’il parle. Il est heureux et c’est grâce à elle, à sa présence et à sa patience.

« Et là. Je vois bien une immense table à manger et deux chaises longues en bois. » Une immense table pour toujours pouvoir inviter leur famille et amis, pour toujours recevoir du monde. Deux chaises longues pour agir comme s’ils n’étaient pas tous deux plus blanc que neige, comme s’ils pouvaient décemment bronzer sans brûler. “Avec une petite piscine pour Pancake.” Lui qui ira ensuite se sécher contre les jambes des invités ou les leur, selon son humeur du moment. “On devrait leur faire un cadeau ou les inviter à manger, ils nous ont bien aidé.” Ils se sont proposé d’eux même, c’est vrai, mais ils auraient très bien pu partir dès qu’ils en ont eu marre de transporter meubles et cartons d’un bout à l’autre de la ville sur leur jour de congé. Swann se sent d’autant plus redevable du coup de main depuis que son frère l’a mis au courant du récent état de santé de sa femme: elle attend un enfant. Ils en attendent un. Depuis que ce secret a été porté à sa connaissance, il meurt d’envie de le dire à Lucia à son tour mais s’est juré d’attendre quelques jours pour s’assurer que la grossesse se passe sans heurts. Son frère l’a averti de leurs peurs et, sans même ne jamais avoir vécu une telle expérience, il ne peut que le comprendre. Le cap des trois mois n’est pas encore passé mais la jolie blonde mérite d’être tenue au courant - il la soupçonne d’être bien trop observatrice pour ne pas le découvrir par elle-même sous peu. “Surtout Lily. Mon frère m’a dit qu’ils attendaient un enfant, elle devait être fatiguée.” Il sourit dans les cheveux de sa petite-amie, sincèrement pour eux autant qu’il l’est pour lui: il va être tonton à nouveau, mais pour la première fois à propos de Matt. S’il espère un jour recevoir le titre de papa pour palier à tous les tontons dont il est affublé, il est hors de question pour lui de presser les choses ou de mettre une quelconque pression à Lucia. Ils ont le temps d’en discuter, c’est une évidence. “On pourra aller faire du baby sitting avec Pancake, on sera les meilleurs de toute la ville.” Et cette fois-ci, aucun des deux parents n’aura de dent contre Lucia. Il ne s’agira ni de Jillian elle-même, ni du mari de Ginny.



    white lips, pale face. breathing in the snowflakes. burnt lungs, sour taste. light's gone, days end. struggling to pay rent. long nights, strange men. slowly sinking, wasting. crumbling like pastries.

    (luwann #20) home is wherever you stop running 8conP1m
    (luwann #20) home is wherever you stop running LvBAd1D
    (luwann #20) home is wherever you stop running VmnacJv
    (luwann #20) home is wherever you stop running RXuOxmi
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Whitemore
Lucia Whitemore
Le sacre du printemps
Le sacre du printemps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (15.10.94) - Libra
STATUT : Elle a gribouillé "Lucia McGrath" sur tous ses cahiers de notes pour "voir si ça rend bien".
MÉTIER : Wedding-Planner assistante d'Evelyn Pearson, vu son naturel doux et romantique, surprenant que le métier ne se soit pas imposé plus tôt. Elle passe également quatre heures en cuisine par semaine pour l'association FareShare qui récupère les invendus des restaurants, les cuisine et les distribue aux sans abris.
LOGEMENT : Ils repartent à zéro dans une jolie villa 3 pièce à Logan City. Elle a emménagé avec Swann et Pancake (le goldendoodle) au 336 Princess Street début avril 2021.
(luwann #20) home is wherever you stop running 7c53bac1bb992e1839b38c011f7f47807bfbb49a
POSTS : 1450 POINTS : 485

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit bonbon, son manque de confiance en elle se lit sur son visage + est restée 3 ans prisonnière d'une relation abusive, elle retrouve aujourd'hui l'amour dans les bras de swann + douce et gentille, elle ne ferait pas du mal à une mouche + simple et naturelle, elle a toujours un sourire sur le visage + sa famille représente tout pour elle, elle tente de reconstruire sa relation avec ses soeurs aînées + championne olympique de marathon netflix et reflet de sa génération : son téléphone semble greffé dans sa main + solaire mais très effacée, elle a toujours l'impression de déranger
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(luwann #20) home is wherever you stop running Gm9ZVqFa_o
luwann #19 & #20 You know I've been hurt before you yeah you know I get high score, I get cold when you don't go slow. I'm not running away I will feel the pain instead. I'm not running again even though I'm scared. And I won't freeze you out like I've been. I won't freeze you out my heart is melting. There is my heart for you to hold, feel the beat, feel the one blood ?

(luwann #20) home is wherever you stop running M27EgPGy_o
lunah #6 & scénario libre ⊹ I know water that's thicker than love, that's deeper than love with my friends. People come and some people go, and some people ride 'til the end.

(luwann #20) home is wherever you stop running Tumblr_inline_oipx6ktFU41t8bm8b_250
lucevie #4 ⊹ Am I good enough ? Do I measure up ? I wanna be fearless, no holding back, no backing down because I believe You're with me now. Bring on the unknown, lead me and I'll go.

(luwann #20) home is wherever you stop running ZTCrxFNG_o
luloh #2 Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. And I don't care if I sing off key, I find myself in my melodies. I sing for love, I sing for me, I shout it out like a bird set free.


(luwann #20) home is wherever you stop running 6LueMcvh_o

RPs EN ATTENTE : scarlett
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens
AVATAR : Phoebe Dynevor
CRÉDITS : rivendell (avatar), loonywaltz (UB), harley (gif profil & base crackship)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26119-lucia-fooled-me-again-with-your-dirty-mouth-full-of-honest-lies https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-do-not-fear-failure-but-please-be-terrified-of-regret https://www.30yearsstillyoung.com/t26186-lucia-whitemore https://www.30yearsstillyoung.com/t26185-lucia-whitemore

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: Re: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running EmptySam 10 Avr - 13:20



home is wherever you stop running
Lucia Whitemore & @Swann McGrath (luwann #20) home is wherever you stop running 873483867

« On continuera demain, t’en fais pas. » Mes muscles réclament un peu de répit (je ne risque pas de l’avoue à voix haute sous peine que l’on me dise que ça c’est parce que je ne fais plus de sport) et je ne peux retenir un soupir de soulagement. Presque aucun meuble n’est monté mais il y a le principal : Swann, notre chiot, un matelas dans la chambre et un canapé sur lequel s’installer. « On pourra aller faire un tour chez Ikea pour acheter ce qu’il nous manque. » Et dépenser tout notre argent en bibelots inutiles qui feront de la maison un chez nous à notre image. Et acheter un nouveau dressing, plus grand que celui de Swann dans lequel mes affaires à moi ne rentrent déjà pas, cela va de soi. « On pourra passer récupérer le lit que j’ai laissé à la colocation aussi, pour la chambre d’amis. » J’ai déjà dit aux filles que je viendrais un jour où l’autre récupérer mes meubles, de toute façon.

On pourra, on pourra, sur l’heure, j’ai juste envie de profiter de cette sensation de repartir à zéro avec lui et d’observer, dans ses bras et sur notre petit bout de terrasse, le soleil qui se couche. Je pourrais rester là sans bouger pendant des heures. Les bras de mon petit ami, la chaleur de sa respiration dans ma nuque, ses baisers dans mes cheveux et le chiot qui se roule dans l’herbe à quelques mètres de là : je n’ai pas besoin de grand chose de plus. « Je le suis aussi. » Un sourire étire mes lèvres et, me dégageant doucement, je me retourne entre ses bras. « Promis ? » Ma main lâche la sienne et je lui tend mon petit doigt. Swann est quelqu’un de bien, quelqu’un qui n’oserait jamais, jamais rompre une pinky promise. Je me hisse sur la pointe des pieds pour déposer un baiser contre ses lèvres, avant de sourire. « On sera encore plus heureux avec une livraison de burger et de brownies, tu crois pas ? » Puisqu’après tout, nous pouvons utiliser l’excuse des cartons pour commander à manger plutôt que de lever le petit doigt. « Avec une petite piscine pour Pancake. » Je hoche la tête et ajoute la piscine à l’image que je me fais de la maison dans ma tête. « Il va adorer ça. » Il grandit vite, je m’en fais la réflexion en posant les yeux sur le chiot en réalisant que nous l’avons depuis déjà deux mois. Deux mois qui sont passés à une vitesse effrayante étant donné tout ce que nous avons vécu. Toutes ces choses auxquelles je n’ai plus envie de penser.

« On devrait leur faire un cadeau ou les inviter à manger, ils nous ont bien aidé. » Rien ne me semble plus normal que ça. « Ça fait des années que mon père essaye de refourguer son vieux barbecue. Il marche encore très bien mais Gabrielle n’en veut pas et jusqu’ici ni Hannah ni moi n’avions de jardin. On pourra les inviter et l’utiliser. » Je suis australienne : j’ignore si Swann comprend notre adoration et notre dévotion pour les grillades, mais en tout cas il n’a jamais fait mine de la juger. « Surtout Lily. Mon frère m’a dit qu’ils attendaient un enfant, elle devait être fatiguée. » Mes yeux s’allument de plusieurs lueurs : la première, c’est une joie immense, sans la moindre limite. La seconde, elle est plus dure à déceler et je la refoule immédiatement : il s’agit de la jalousie. L’instinct maternel est plus prononcé chez certaines que chez d’autres et, me concernant, il a frappé tôt : j’envie toutes ces femmes qui à mon âge ont déjà construit quelque chose et ont un bébé dans les bras pour le prouver. J’envie aussi Swann d’être entouré d’une famille - ils sont sa famille, quoi que l’ADN en dise - où je n’arrive même plus à compter les bébés. Depuis ce qu’il est arrivé à Gabrielle, c’est un sujet tabou chez nous et j’ai une pensée pour elle : comment réagira-t-elle en apprenant la nouvelle ? Je la sais profondément douce et bonne, elle se réjouira pour son amie, mais je sais aussi que cela la blessera. « C’est une superbe nouvelle ! Tu aurais dû me le dire, on aurait demandé à quelqu’un d’autre de porter les cartons ! Depuis combien de temps ? » Mes yeux pétillent, et je m’imagine l’espace d’un instant remplir la chambre d’amis avec un bébé à moi, à nous. Je dois me faire violence pour reconnecter avec la réalité. « On pourra aller faire du baby sitting avec Pancake, on sera les meilleurs de toute la ville. » « On sera les meilleurs de tout le Queensland. » Timidement, je rajoute. « Ils ont beaucoup de chance... »







(luwann #20) home is wherever you stop running RXuOxmi
(luwann #20) home is wherever you stop running MbPrMoF
(luwann #20) home is wherever you stop running ZbCLlI6
(luwann #20) home is wherever you stop running QqLqwzn
(luwann #20) home is wherever you stop running QoPDAKU
(luwann #20) home is wherever you stop running 872289volunteer

(luwann #20) home is wherever you stop running WwSI4vs
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Swann McGrath
Swann McGrath
le colosse d'argile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
SURNOM : Osborne de sang, McGrath de coeur, Whitemore par amour.
STATUT : Elle est belle et ils sont amoureux. Il rêve d'un lendemain à ses côtés.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Entraînait des petites têtes blondes sur le terrain sur son temps libre, avant qu'on ne lui montre la porte suite à une plainte à son égard pour agression.
LOGEMENT : 407 Doggett Street, Fortitude Valley avec Lucia et Pancake, leur goldendoodle.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 5317 POINTS : 610

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa mère lui a menti : son père n'est pas Isaïah McGrath › En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › A de nouveau fait une tentative de suicide en février 2021 › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (07/07)saül #1 (fb 2020)ariane #4matt #7rory #6lucia #19lucia #20alex #2

uasaül #2 (espace)

(luwann #20) home is wherever you stop running Y2fuFIrl_o
luwann › stars sparkle at night but your eyes are my only light. light the match for the fire, sit down and hold me tighter. watch as everything fades away. you're all that's on my mind today. i think i'm finally okay. we'll be happy in our own way.

(luwann #20) home is wherever you stop running FGgZy3y
rowann › i don't get waves of missing you anymore, they're more like tsunami tides in my eyes. i'll take you in my arms and keep you sheltered from all that i've done wrong. i know you'll say that i'm the only one but i know God made another one of me to love you better than i ever will.

(luwann #20) home is wherever you stop running Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

(luwann #20) home is wherever you stop running 94h2uzB
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

RPs EN ATTENTE : talia [mails] › maxence #2 › penny #4 › nate #2 › wendy #2 › clyde (fb)

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1

abandonnés:
 

Swann parle en mediumpurple.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : .lollipops (avatar) › loonywaltz (ub) › harley (crackship luwann)
DC : Charlie, Auden, Lily & Ichabod
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t36943- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: Re: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running EmptyLun 12 Avr - 1:43



Swann n’a jamais été un adepte du changement et bien au contraire mais cette fois-ci tout est réellement différent. Il souhaitait déménager sans doute presque autant que Lucia et sait pertinemment que c’était la meilleure décision à prendre. Les futurs locataires de l’appartement ne sauront jamais ce qui a pu se passer dans leur salle de bain et tant mieux pour eux. Le jeune couple, lui, ne sera jamais capable de l’oublier, et ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Ils ont dû se rendre à l’évidence et vivre chez Matt pour un temps, ce qui prouve bien l’urgence de la situation et le besoin pressant de s’en aller. Leur nouvelle maison n’a pourtant pas été choisie au hasard et elle correspond à chacun de leurs critères, quand bien même ces derniers n’avaient rien d'extravagant. Ils restent des personnes simples qui veulent des chambres d’amis ainsi qu’un petit jardin, rien de bien sorcier à trouver dans ce quartier. Face à eux se dessine désormais la perle rare et, sur leur visage, des sourires qui n’en finissent plus. Lucia leur prévoit déjà des journées entières à arpenter les magasins d’ameublement, chose dont Swann a apparemment toujours minimisé la joie que ça allait lui procurer. Dans leurs mots se dessinent déjà les différentes pièces, avec une attention toute particulière pour la chambre d’amis dont tous les deux ont envie qu’elle soit tout sauf une chambre d’amis, justement.

« Promis ? » - “Promis.” En atteste la pinky promise à laquelle il répond sans douter un seul instant, ne lâchant son auriculaire que lorsqu’elle vient l’embrasser et qu’il en fait de même en retour, la gardant près de lui quelques secondes supplémentaires. “Peut-être qu’une livraison est déjà en cours, à vrai dire.” Peut-être qu’effectivement il avait anticipé les mots de la blonde en commandant leurs plats préférés, lesquels ne sont pas non plus difficiles à trouver, eux non plus. Il arbore un sourire plus fier encore, comme s’il avait accompli un exploit en ne prenant que quelques minutes d’avance sur sa petite amie qu’il commence à réellement connaître bien mieux que lui-même encore. “Supplément milkshake.” Pour elle, bien sûr. Il n’est même pas certain que leur frigo soit en état de marche mais ne doute pas qu’elle a assez d’appétit pour dix dès qu’il s’agit de sucreries. Au pire, il se sacrifiera pour ne pas gâcher la nourriture, bien sûr. Ce serait vraiment dans le pire des scenarii, de toute façon.

Lucia lui dresse toute la chronologie du barbecue Whitemore, histoire que le blond écoute avec un simple sourire sans qu’il n’y ait de raison à cela. “Je lui dirai que j’en prendrai soin.” Il s’entend plutôt bien (voire même très bien?) avec le père de sa petite-amie, raison pour laquelle il ne prend pas même la peine de lui demander de faire passer le mot à sa place. Il remerciera son beau-père de lui même, faisant fit du fait qu’il souhaite apparemment se débarrasser de l’appareil. Eux seront très heureux de le reprendre, surtout si cela leur donne une raison supplémentaire pour inviter amis et familles - et utiliser la chambre d’amis tant qu’elle peut encore l’être. Il a toujours jugé son appartement trop petit pour ce genre de petites fêtes mais ne craint pas que leur maison, elle, sera parfaite. Chacun pourra inviter ses proches et n’être que plus heureux encore, parce qu’ils commencent à vivre un rêve éveillé et que ses bras le font de moins en moins souffrir. “Mais mon frère va vouloir faire des concours de grillades à peu près tous les deux jours.” Il prévient tout de même, se voulant avenant. Si l’esprit de compétition de son frère est le pire qu’ils puissent attendre de leur futur alors autant dire qu’il n’y a justement rien à craindre. C’est l’état d’esprit dans lequel il se trouve, volant sur son petit nuage malgré ses muscles endoloris par la journée qu’ils viennent de passer - d’où l’importance du festin divin en route vers eux.

Il profite du sujet de son frère et sa belle-soeur pour parler à Lucia de l’état de santé actuel de son amie, lequel reste encore un secret de polichinelle. Il a respecté le souhait des futurs parents durant quelques semaines mais maintenant qu’il juge le temps venu, il se permet enfin de mettre à son tour sa petite amie dans la confidence, un sourire au coin des lèvres - les leurs, à tous les deux. Il n’est que plus heureux encore de voir ses yeux bleus s’illuminer, réaction qu’il avait eu l’audace d’anticiper. « C’est une superbe nouvelle ! Tu aurais dû me le dire, on aurait demandé à quelqu’un d’autre de porter les cartons ! Depuis combien de temps ? » Lucia ne le savait pas mais lui et son frère veillaient de leurs regards sombres sur la trentenaire et chacun de ses gestes. Ils s’assuraient des poids qu’elle portait et bien souvent leur venait subitement l’envie de porter exactement le carton qui était le sien. Aucune crainte à avoir: ils veillaient au grain, sans avoir à dire un mot. “T’en fais pas, elle connaît ses limites.” Il y a de ça, aussi, parce qu’il a rarement connu une personne aussi sérieuse et avisée que l’australienne. “Ça doit faire un peu plus de deux mois. Ils veulent attendre le premier trimestre pour en parler à tout le monde.” Autrement dit, cela doit encore rester leur secret et il n’est pas question d’en parler à aucune de ses soeurs, chose que Swann ne juge pas utile de préciser Lucia saura très bien comprendre ses mots et lire entre les lignes, il n’a aucun doute. « Ils ont beaucoup de chance... » Il resserre doucement son étreinte près de sa petite-amie et dépose un baiser suivi d’un autre contre son front, un sourire (heureux) ancré sur le visage. “Je crois qu’il m’a demandé quand est ce qu’il allait pouvoir être tonton à nouveau, d’ailleurs.” Désolé Matt, c’est tout à fait faux mais tu fais une très bonne excuse. “J’aime bien l’idée.” Ne reste plus qu’à savoir si elle l’aime, elle aussi, chose dont il ne doute finalement que peu. Tout ce dont il a besoin, c’est de l’entendre de ses propres mots et non à partir d’une histoire alambiquée impliquant son frère qui n’y est bien sûr pour rien.



    white lips, pale face. breathing in the snowflakes. burnt lungs, sour taste. light's gone, days end. struggling to pay rent. long nights, strange men. slowly sinking, wasting. crumbling like pastries.

    (luwann #20) home is wherever you stop running 8conP1m
    (luwann #20) home is wherever you stop running LvBAd1D
    (luwann #20) home is wherever you stop running VmnacJv
    (luwann #20) home is wherever you stop running RXuOxmi
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Whitemore
Lucia Whitemore
Le sacre du printemps
Le sacre du printemps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (15.10.94) - Libra
STATUT : Elle a gribouillé "Lucia McGrath" sur tous ses cahiers de notes pour "voir si ça rend bien".
MÉTIER : Wedding-Planner assistante d'Evelyn Pearson, vu son naturel doux et romantique, surprenant que le métier ne se soit pas imposé plus tôt. Elle passe également quatre heures en cuisine par semaine pour l'association FareShare qui récupère les invendus des restaurants, les cuisine et les distribue aux sans abris.
LOGEMENT : Ils repartent à zéro dans une jolie villa 3 pièce à Logan City. Elle a emménagé avec Swann et Pancake (le goldendoodle) au 336 Princess Street début avril 2021.
(luwann #20) home is wherever you stop running 7c53bac1bb992e1839b38c011f7f47807bfbb49a
POSTS : 1450 POINTS : 485

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit bonbon, son manque de confiance en elle se lit sur son visage + est restée 3 ans prisonnière d'une relation abusive, elle retrouve aujourd'hui l'amour dans les bras de swann + douce et gentille, elle ne ferait pas du mal à une mouche + simple et naturelle, elle a toujours un sourire sur le visage + sa famille représente tout pour elle, elle tente de reconstruire sa relation avec ses soeurs aînées + championne olympique de marathon netflix et reflet de sa génération : son téléphone semble greffé dans sa main + solaire mais très effacée, elle a toujours l'impression de déranger
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(luwann #20) home is wherever you stop running Gm9ZVqFa_o
luwann #19 & #20 You know I've been hurt before you yeah you know I get high score, I get cold when you don't go slow. I'm not running away I will feel the pain instead. I'm not running again even though I'm scared. And I won't freeze you out like I've been. I won't freeze you out my heart is melting. There is my heart for you to hold, feel the beat, feel the one blood ?

(luwann #20) home is wherever you stop running M27EgPGy_o
lunah #6 & scénario libre ⊹ I know water that's thicker than love, that's deeper than love with my friends. People come and some people go, and some people ride 'til the end.

(luwann #20) home is wherever you stop running Tumblr_inline_oipx6ktFU41t8bm8b_250
lucevie #4 ⊹ Am I good enough ? Do I measure up ? I wanna be fearless, no holding back, no backing down because I believe You're with me now. Bring on the unknown, lead me and I'll go.

(luwann #20) home is wherever you stop running ZTCrxFNG_o
luloh #2 Clipped wings, I was a broken thing. Had a voice, had a voice but I could not sing. And I don't care if I sing off key, I find myself in my melodies. I sing for love, I sing for me, I shout it out like a bird set free.


(luwann #20) home is wherever you stop running 6LueMcvh_o

RPs EN ATTENTE : scarlett
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens
AVATAR : Phoebe Dynevor
CRÉDITS : rivendell (avatar), loonywaltz (UB), harley (gif profil & base crackship)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26119-lucia-fooled-me-again-with-your-dirty-mouth-full-of-honest-lies https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-do-not-fear-failure-but-please-be-terrified-of-regret https://www.30yearsstillyoung.com/t26186-lucia-whitemore https://www.30yearsstillyoung.com/t26185-lucia-whitemore

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: Re: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running EmptyMer 14 Avr - 10:27


home is wherever you stop running
Lucia Whitemore & @Swann McGrath (luwann #20) home is wherever you stop running 873483867

« Peut-être qu’une livraison est déjà en cours, à vrai dire. »
« T’es parfait. »
« Supplément milkshake. »
« Je corrige : t’es l’homme de ma vie. »

La conversation est sur le ton de l’humour, il est question de nourriture (comme souvent avec nous en fait) mais la déclaration n’en est pas moins sincère pour autant : c’est ce qu’il est Swann, à mes yeux. Tant pis si cela va trop vite pour les normes, tant pis si, normalement, j’aurais dû attendre un peu plus longtemps avant de dire ce genre de chose au risque de me brûler les ailes mais je les ressens comme ça et je suis aussi entière que je suis timide, avec lui en tout cas. Un sourire gêné étire mes lèvres et, alors que mon auriculaire est encore noué avec le sien, je plisse le nez en relevant les yeux vers lui. « Tu l’es. » Pour de vrai. Pas uniquement parce qu’il a déjà passé la commande pour le dîner. Pas uniquement parce qu’il a pensé à mon milkshake et que, j’en suis sûre, il connaît par contre mes parfums favoris. Je délace nos doigts pour enrouler mes bras autour de ses épaules et je reste là, ma joue posée contre son torse.

« Je lui dirai que j’en prendrai soin. »
« De toute façon je suis certaine qu’il sera encore plus content de savoir que c’est toi qui le récupère. Il le dit pas, mais je suis sûre qu’il aurait aimé avec un fils. » Et je suis sûre qu’avec le temps et si mon petit ami le laisse entrer, c’est ce qu’il aspire à devenir pour lui. Le conjoint de Gabriel et mon père entretiennent une relation plus compliqué, parce qu’il ne vient pas du même monde, parce qu’il a un petit côté roi du monde qui comble peut-être ma soeur (et ma mère, qui ne tarit pas d’éloges sur son gendre), mais qui passe mal avec l’homme simple qu’est mon père. Mais il adore Swann, et je ne pourrais être plus heureuse puisque c’est de lui que j’ai toujours été le plus proche, c’est à lui que je ressemble le plus. « Mais mon frère va vouloir faire des concours de grillades à peu près tous les deux jours. » J’observe mon petit ami et je suis sincèrement heureuse pour lui : habiter près de chez Matt, je suis sûre que c’est d’un côté ce qu’il a toujours voulu. « Ils peuvent venir quand ils en ont envie. » Tous autant qu’ils sont. Même Jill, puisqu’en m’engageant avec Swann je suis consciente d’avoir signé pour la famille McGrath au grand complet. La famille est sacrée à mes yeux, et celle de Swann sera toujours la bienvenue chez nous.

Lily est enceinte. Ces trois petits mots me remplissent de joie. Ces trois petits mots me donnent encore plus envie que mon tour vienne. Celui d’Hannah ayant visiblement été volontairement sauté, c’est à moi non ? Est-ce trop tôt aux yeux de mon petit ami ? Je ne pourrais pas le blâmer si c’était le cas, mais ça ne l’est pas pour moi. Nous avons beau être ensemble depuis moins d’un an, je n’ai pas besoin de plus de temps pour savoir que c’est avec lui que je me projette, bien plus que je ne me suis jamais projetée avec quiconque. Et puis, Matt et Lily se sont rencontrés le jour de leur mariage, et c’est également à cette date que nous avons commencé à nous rapprocher, Swann et moi. « T’en fais pas, elle connaît ses limites. » Je suis sûre que Lily sera la plus parfaite des femmes enceintes. Qu’elle prendra ses vitamines à heures fixes et de façon millimétrée et qu’elle n’aura pas la moindre journée de retard pour ses rendez-vous de contrôle. « Ça doit faire un peu plus de deux mois. Ils veulent attendre le premier trimestre pour en parler à tout le monde. » « Je le dirai à personne. » Mes yeux pétillent, c’est indéniable. « C’est merveilleux. » Ils ont de la chance. Une chance que j’aimerais avoir, mais je ne le précise pas pour qu’il ne ressente pas la moindre pression : je n’en ai pas envie. Les choses se feront quand elles se feront et, être dans ses bras, ceux qu’il resserre sur moi pour m’embrasser le front, c’est déjà le plus beau des cadeaux. « Je crois qu’il m’a demandé quand est ce qu’il allait pouvoir être tonton à nouveau, d’ailleurs. » Un sourire étonné sur les lèvres, je lève un sourcil en relevant les yeux vers le blond. Est-il en train de sous-entendre ce que je pense qu’il sous-entend ? « J’aime bien l’idée. »

Il aime bien l’idée.

Il aime bien l’idée et moi, je le serre un peu plus contre moi avant de chercher sa main pour enrouler nos doigts. « Oui, moi aussi j’aime bien l’idée. » Celle de faire de Matt un tonton. Celle de devenir mère pour la première fois. Il était trop tôt lorsqu’une phrase de Ginny nous a poussé à avoir cette discussion, nous n’avions même pas passé le cap de notre première étreinte charnelle. J’ai l’impression qu’un siècle est passé depuis, et mon état d’esprit est totalement différent. Mon désir de fonder une famille et de le faire avec lui n’a plus rien d’hypothétique. « Je l’aime beaucoup même. » Plus question de tourner autour du pot, ni de parler de chambre d’amis. « Tu te sens prêt ? » Je noue un peu plus nos doigts en plongeant mes yeux dans les siens. Ils seront beaux nos enfants. Ils auront mes yeux et ses boucles blondes. Ils brûleront plus qu’ils ne bronzeront, mais je promets de leur étaler religieusement de la crème solaire à chaque fois qu’ils mettront un pied dehors.







(luwann #20) home is wherever you stop running RXuOxmi
(luwann #20) home is wherever you stop running MbPrMoF
(luwann #20) home is wherever you stop running ZbCLlI6
(luwann #20) home is wherever you stop running QqLqwzn
(luwann #20) home is wherever you stop running QoPDAKU
(luwann #20) home is wherever you stop running 872289volunteer

(luwann #20) home is wherever you stop running WwSI4vs
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(luwann #20) home is wherever you stop running Empty
Message(#) Sujet: Re: (luwann #20) home is wherever you stop running (luwann #20) home is wherever you stop running Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(luwann #20) home is wherever you stop running

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-