AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

 (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1354 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
LAWNIKA ► So far from who I was, from who I love, from who I want to be. So far from all our dreams, from all it means, from you here next to me. So far from seeing home I stand out here alone. Am I asking for too much? So far from being free of the past that's haunting me, the future I just can't touch. And if you take my hand, please pull me from the dark.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)class whore stuff pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptySam 10 Avr - 14:24





@Channing Walker & DANIKA RILEY
AREN'T WE ALL SINNERS ?
⤜⤐⤞


Un screenshot d’un article de journal où il est à la une.

Channing Walker à la tête de son empire.

Elle hésite en tapant le début de son message sur son téléphone, puis finalement se décide. « Rdv au BB8 à Redcliffe. J’ai l’impression que tu pourrais en avoir besoin. Comme une balade en voiture. » L’ironie est palpable dans les derniers mots écrits, rappelle leur dernière rencontre dans l’illégalité de la nuit, sous-entend que le rendez-vous pourrait être similaire.

Il n’y a pas de détails, pas d’explications. Une date est donnée, une heure aussi. Elle ne dit pas pourquoi elle veut le voir. Six ans qu’ils ne s’adressent plus la parole, six ans qu’ils ne se voient plus et voilà qu’elle lui parle comme si c’était la chose la plus normale du monde. Mais à la différence d’il y a encore quelques semaines, ils se sont revus à un endroit qui a changé la donne. Ce n’est pas à l’héritier des Walker qu’elle envoie ce message mais bel et bien à l’homme qui a semé la police dans une course de voiture illégale. C’est à cet homme qu’elle ne connait qu’à moitié ou même pas du tout, c’est à cette personne qu’elle comprend pourtant, qu’elle propose ce rendez-vous sur son lieu de travail. Danika ne travaille pas ce soir-là, mais ce bowling est devenu chez elle bien plus qu’elle ne veut l’admettre. Dans les coulisses de la Ruche, la jeune femme revit,  se nourrissant du danger et de l’adrénaline, trouvant sa place dans ce nouveau monde qui est devenu le sien au fil des mois.

« Salut Chan. » A l’entrée du Bowling, elle tire sur sa cigarette en regardant l’homme arriver. Encore une habitude qu’elle n’avait pas il y a six ans, qu’elle avait toujours considéré pour un poison pour ses poumons. Le remarque-t-il à quel point la championne qui était sa petite amie est loin ? A quel point son regard est plus dur, son visage plus froid, à quel point elle a mis un peu plus de barrières autour de son cœur ? Mais le sourire moqueur lui en revanche, est le même, il étire ses lèvres alors qu’elle le regarde, soufflant une dernière bouffée de cigarette avant d’écraser les restes du mégot. « Félicitations ? » demande-t-elle comme une question, en penchant la tête sur le côté. Cette promotion lui fait-il plaisir ? Est-elle tout ce qu’il attendait ? Channing doit se demander ce qu’il fait ici. Il ne réalise pas encore le danger dans lequel elle a l’intention de l’amener. Le bowling a l’air tout à fait normal les lumières néons éclairant son visage.

Peut-être que c’est dangereux. Peut-être que c’est stupide. Peut-être que c’est la pire idée qu’elle ait eue. Et pourtant elle n’a jamais été aussi sûre d’elle. Car elle ne compte pas l’emmener faire une partie de Bowling Non, elle compte donner le code qu’il les amènera dans les coulisses. Elle compte lui faire découvrir les rings qu’elle foule depuis des mois. De manière indirecte il lui a fait découvrir les courses auxquelles il participe. Elle n’a pas révélé ses propres secrets, ne compte pas le faire, du moins pas pour tous, mais a bien l’intention de lui prouver qu’il y a mieux que des courses illégales, de lui monter son genre de danger à elle. Et quoi de mieux qu’un ring, où il pourra laisser l’héritier devenir un fantôme et laisser la place à la personne qu’il est au fond, derrière toutes ces apparences de perfection ?





⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  GZFHSTH
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  IcdDGTz
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YtxTUla
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YIxPsnn
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire. sinon on l'appelle souvent par son nom de famille
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  2wjv
POSTS : 628 POINTS : 685

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Fxs4
CHANIE look into my eyes and tell me what do you see. tell me what makes you wanna stay in the darkness when the light is where you should be

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA you can't change someone by loving them harder. thats the lesson you told me, one i'll never forget

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Wawe
ELANING the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  53ld
CHANELLE paint me as a villain if it helps you sleep better at night, i don't mind. after all, it seems like we didn't know eachother as well as we thought back there

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Gaïa ≈ Victoria #2 ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2Victoria #1HaydenDani #6Dani #7Elizabeth #4Clyde #2 et Lexie #2

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : blake. (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyLun 12 Avr - 17:57



aren't we all sinners ?

@Danika Riley & Channing
La chaleur qui s'échappe de son corps alors qu'il quitte la cabine de douche s'égare sur l'immense miroir, troublant le reflet onduleux de sa silhouette tandis qu'il noue une serviette à sa taille. Il est vingt deux heures, l'héritier vient de finir sa pizza dont le carton traîne encore sur la table basse du salon et il sort à présent de sa salle de bain en se frottant une serviette dans les cheveux. Voilà maintenant une semaine qu'il est à la tête de l'entreprise familiale, et si jusque là il ne s'en sort pas trop mal, il appréhende toutefois les mois à venir. Il a encore de la réserve et le sourire, pourtant Channing connaît son corps et son esprit et sait que s'il a toujours eu la tête sur les épaules et le sens du travail, un tel rythme sur le long terme risque de le fragiliser. Néanmoins, il n'a pas d'autre choix que celui de réussir et ce même si son état doit servir un tantinet soit peu de dommage collatéral. après tout, il a été forgé toute sa vie pour ce jour. Une fois dans sa chambre, il se débarrasse de sa serviette et enfile une tenue ordinaire toutefois moins décontractée que le t-shirt ample dans lequel il a l'habitude de se glisser pour dormir. Morphée va devoir l'attendre encore un peu ce soir, puisqu'une poignée de minutes plus tard le grand brun quitte son appartement sous sa veste sombre et prend le volant de sa sportive direction Redcliffe. Le mois dernier, son chemin croisait celui de l'ancienne star médiatique, Danika Riley. La médaillée olympique avec qui il avait partagé deux belles années de sa vie et qu'il avait pris soin d'éviter ces six dernières à la suite de leur rupture. Celle qui avait occupé la place passager de cette même voiture il y a quelques semaines, alors qu'une de police les poursuivait en centre ville à l'issue d'une course illégale. Bien loin du feu doré des projecteurs qu'ils avaient côtoyé, c'est sous celui des couleurs des voitures banalisées qu'ils s'étaient retrouvés. L'ironie de cette situation avait été reflétée dans le sms qu'il avait reçu plus tôt dans la journée, celui l'invitant au BB8 un peu avant minuit sans davantage d'explications. « J’ai l’impression que tu pourrais en avoir besoin. Comme une balade en voiture. » Il avait relu ces mots plusieurs fois en essayant d'en comprendre le sens, sans aboutir pour autant à quoique ce soit en mesure de le satisfaire. Quoi, voulait-elle remettre le couvert ? mais dans ce cas, pourquoi Redcliffe et pourquoi ce bowling ? Il était divisé et intrigué.

À l'écart, la lamborghini sombre trouve un emplacement sur un parking à moitié désert et Channing la laisse derrière lui avant de rejoindre la devanture rétro de l'endroit. Sur les marches, il y retrouve le visage à la fois familier et inconnu de Dan, une cigarette entre les lèvres. Est-il surpris ? non, plus vraiment. « Salut Chan. » Il la rejoint, esquissant l'espace d'une micro seconde un étirement de lèvres. Un sourire incertain face au sien moqueur et un brin insolent, celui qu'il lui connaît si bien et le seul qui semble avoir survécu aux années. « Salut Dan. » here they are, sous les lumières artificielles projetées par les néons de la façade qui se reflètent sur leurs traits, se regardant alors que le Walker se demande bien ce qu'elle a en tête. « Tu m'as habitué à mieux pour un date. » lâche t'il d'un air faussement sérieux, ses yeux noisettes se posant d'une manière suspicieuse sur le bâtiment avant qu'il ne se reporte sur elle, et cette fois c'est une lueur de malice qui anime son regard et son sourire. « C'est plus ce que c'était tes idées. » la taquine t'il en restant à ses côtés tandis qu'elle termine ce qui lui reste à consommer de sa cigarette, laissant échapper un panache de fumée de ses lèvres. « Félicitations ? » Il la regarde, comprenant par le mouvement qu'effectue sa tête que cela s'apparente davantage à une question qu'une déclaration. Ses épaules s'haussent légèrement, témoins de son indifférence. Comment lui même interprète t'il tout ça ? Difficile à dire. Il a cette place car personne d'autre ne la veut, il l'a prise pour sauver sa famille d'un énième drame et l'épargner à sa petite soeur, ni plus ni moins. Ce n'est pas une question de mérite, une fierté ou quelque chose qui l'enthousiasme particulièrement. C'est simplement ainsi que sont les choses. « Je suppose ? » répond t'il sur le même ton un brin interrogateur, la remerciant d'un sourire appuyé d'un battement de cils. Ses mains restent dans les poches de sa veste tandis qu'il jette un oeil à l'intérieur, avant de se reporter sur elle. « Mais tu ne m'as pas fais venir ici pour ça, je me trompe ? » questionne t'il d'une manière indirecte, connaissant la nature de la réponse à sa question. Non, Danika ne l'avait pas fait venir ici pour le féliciter, ni pour jouer au bowling ou au billard, encore moins pour un verre. Mais pourquoi alors ?
rainmaker


the love we think we deserve
people see him as a kind, soft and loving person who would never hurt anyone. thats true, most of the time he'll hurt himself instead

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Bgz6

~:
 


Dernière édition par Channing Walker le Mer 21 Avr - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1354 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
LAWNIKA ► So far from who I was, from who I love, from who I want to be. So far from all our dreams, from all it means, from you here next to me. So far from seeing home I stand out here alone. Am I asking for too much? So far from being free of the past that's haunting me, the future I just can't touch. And if you take my hand, please pull me from the dark.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)class whore stuff pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyDim 18 Avr - 10:33





@Channing Walker & DANIKA RILEY
AREN'T WE ALL SINNERS ?
⤜⤐⤞

« Salut Dan. » La voix du brun raisonne dans la nuit, comme un écho du passé. Elle observe les traits de son visage, il n’a pas tant que ça changé depuis ces dernières années.

« Tu m’as habitué à mieux pour un date. » La remarque lui arrache un léger rire alors qu’elle souffle la fumée de cigarette. Ce n’est certainement pas un lieu dans lequel elle proposerait un quelconque rendez-vous. Et ce n’est certainement pas lui qu’elle aurait emmené ici, ils avaient été bien plus habitués aux rooftops hors de prix ou aux cocktails sur la plage. Elle avait dû mal à se souvenir de cette vie luxueuse à ses côtés, ces moments où elle n’avait aucun souci d’argent, où son nom était connu, ou elle était un visage qui sortait de la foule. « C’est plus ce que c’était tes idées. » Il la taquine et cela la rassure. Il n’avait pas eu l’air de bien prendre l’information qu’elle avait un fils la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Il était venu pourtant ce soir. Pourquoi ? Par curiosité ? Peut-être aussi parce que comme elle l’écho de leur passé laissait un goût d’amertume qui refusait de la quitter, comme un sentiment d’inachevé, de questions laissées sans réponse. « Qu’est-ce que t'en sais, peut être que je suis devenue fan de bowling entre temps. » murmure-t-elle avec malice, son regard ne quittant pas le visage du brun. Est-ce que ça le choquerait quand ça ne serait qu’un détail minime de tout ce qui avait changé ?

Sa tête se penche sur le côté pour prononcer des félicitations. Channing aura continué sa route toute tracée, cela ne la surprend pas. L’indifférence qu’elle lit sur son visage non plus. S’il a choisi cette vie, elle se demande ce qu’il serait aujourd’hui s’il n’avait pas choisi sa famille et cet héritage familial qui ne semble attiser aucune fierté dans son regard sombre. « Je suppose ? » Elle ne répond pas à cette demi-interrogation, se contente d’écraser son mégot de cigarette sur le bitume de la ruelle alors que le mégot rejoint les nombreux autres abandonnés à leur sort. « Mais tu ne m'as pas fait venir ici pour ça, je me trompe ? » Elle se tourne pour observer l’entrée du Bowling, son regard attiré par la lumière rose fluo d’un des pans de murs. « Non, je t’ai pas fait venir pour ça. » Elle ne sait pas vraiment comment commencer. « Je peux te faire confiance ? » Son regard s’ancre dans le sien. Est-ce que la question a vraiment besoin d’être posée quand elle lui avait confiance, quand elle avait bien trop de respect pour l’homme pour ne pas lui faire confiance. Mais peut être que pour ce qu’elle s’apprête à lui montrer elle a besoin de poser la question, peut-être qu’elle a besoin de confirmer qu’elle ne l’a pas fait venir ici pour rien. Bien sûr elle n’aurait pas assisté aux courses jamais elle n’aurait eu l’idée de le faire venir ici.

Danika ne donne pas plus d’explications avant d’entrer dans le bowling, sans vraiment regarder s’il la suit. Elle sait qu’il est intrigué. Elle sait surtout qu’il a comme elle une appétence pour le danger, une recherche d’adrénaline qu’elle a identifiée comme similaire à la sienne dans cette voiture qui s’échappait dans la nuit. Au bar, elle sourit à son collègue. « Salut Nicky. Tu viens faire des heures sup ? » La question est prononcée avec malice comme si l’homme ne savait pas pourquoi elle était là. Le surnom qu’elle a ici sonne faux à ses oreilles maintenant que Channing peut l’entendre. Son collègue pose le regard sur l’homme d’un air interrogateur. « J’ai pas envie de te faire de l’ombre avec mes cocktails. » dit-elle avec clin d’œil pour attirer de nouveau l’attention du barman sur elle. « Il est avec moi. » Et par ces simples mots elle sait ce que cela implique. Elle en sera responsable dès l’instant où ils passeront à l’arrière des allées.  Le mot de passe est donné et quelques instants plus tard on les a faits passer la porte menant à la machinerie des allées. Ils se retrouvent seuls dans ce couloir qui les mènera inévitablement au ring alors qu’elle pose enfin son regard sur Channing. « Tu m’as demandé si j’avais repris les combats. » La dernière fois, dans la pénombre de la voiture.  « J’ai pas repris la compétition. » Au loin on entend les cris et les applaudissements comme un bruit à moitié étouffé. « Mais j’ai repris les combats. » Ce ne sont juste pas les mêmes qu’avant. « T’es sûr que tu veux continuer Chan ou tu veux aller faire une partie de bowling ? » demande-t-elle avec un air de défi dans les yeux. Parce que se jeter dans le danger était malheureusement bien plus intéressant quand on s’y jetait à deux.




⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  GZFHSTH
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  IcdDGTz
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YtxTUla
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YIxPsnn
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire. sinon on l'appelle souvent par son nom de famille
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  2wjv
POSTS : 628 POINTS : 685

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Fxs4
CHANIE look into my eyes and tell me what do you see. tell me what makes you wanna stay in the darkness when the light is where you should be

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA you can't change someone by loving them harder. thats the lesson you told me, one i'll never forget

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Wawe
ELANING the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  53ld
CHANELLE paint me as a villain if it helps you sleep better at night, i don't mind. after all, it seems like we didn't know eachother as well as we thought back there

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Gaïa ≈ Victoria #2 ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2Victoria #1HaydenDani #6Dani #7Elizabeth #4Clyde #2 et Lexie #2

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : blake. (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyMer 21 Avr - 23:58



aren't we all sinners ?

@Danika Riley & Channing
Il plaisante en s'approchant d'elle, cherchant à annoncer la couleur de son état d'esprit après l'étrange silence qui avait envahi l'habitacle de la sportive lors de leur dernière rencontre. Lorsqu'il l'avait déposée chez elle après l'aveu concernant son fils, concernant l'enfant sur lequel elle était restée brève et concrète, trop sûrement quand on sait ce qui avait poussé leur relation à sa perte : la peur de l'engagement. et quelle plus grande preuve d'engagement qu'un enfant ? Plusieurs questions demeurent sans réponses dans l'esprit de l'héritier, celui resté muet de surprise face à cette annonce inattendue, face à cette petite gaffe commise par inadvertance par la boxeuse. Néanmoins, le choc passé, il tient à lui faire comprendre qu'il ne lui en veut pas. Il n'en a pas le droit, pas quand ils ne sont plus ensembles depuis des années et qu'il ne regrette rien de leur relation. Danika a toujours été maître de ses choix et de sa vie, bien plus que lui ne le sera jamais, et il n'a aucun mot à avoir sur l'avenir qu'elle s'est choisi. « Qu’est-ce que t'en sais, peut être que je suis devenue fan de bowling entre temps. » Peut-être. Après tout, il ne la connaissait plus aussi bien que cela fut le cas lors de leurs années d'or, si toutefois il pouvait s'en vanter. Car cette remise en question le hantait, et il ne pouvait s'empêcher de douter de la sincérité de leur histoire. Comment pouvait-il prétendre bien la connaître quand la même femme qui avait refusé d'emménager avec lui était devenue future maman quelques mois plus tard ? Il avait forcément loupé quelque chose d'important, et une telle réalité l'attristait profondément. Lui et son sens du détail, lui et son tempérament attentionné et bienveillant avaient loupé quelque chose d'énorme. « Peut-être, plus rien n'est en mesure de me surprendre maintenant. » concède t'il avec un léger sourire, ou peut-être à une exception près.

Le grand brun la regarde écraser son mégot avant de se lever, et lui reste patiemment immobile en la suivant des yeux. « Non, je t’ai pas fait venir pour ça. » C'est une certitude. « Je peux te faire confiance ? » Son regard s'ancre au sien alors que l'écho de la question s'éteint dans la nuit. Est-ce une chose de plus qu'ils ont perdu ? La confiance aveugle qu'ils ont été habitué à nourrir l'un pour l'autre, celle qui les poussait d'une falaise avec un élastique au pied ? Est-elle perdue à jamais, ou en reste t'il une trace ? Channing n'en sait rien, car il ne sait plus quoi penser. Car il ne sait plus sur quel pied danser maintenant que tant de choses sont remises en question, maintenant que tout ce qui restait d'eux semble disparaître depuis leurs retrouvailles. Les souvenirs qu'ils ont entretenus se ternissent face à la réalité à laquelle ils sont confrontés, et plus rien ne semble en mesure de les empêcher de se disperser aux quatre vents maintenant que les barrières sont levées. « Pourquoi tu me poses la question, tu en doutes après ce que tu as vu ? » souffle t'il finalement à voix basse sans attendre de réelle réponse. « Je suis le même homme que j'ai toujours été. » Celui qui aime davantage qu'il ne le devrait, celui qui a les épaules assez solides pour n'importe quel secret et au-delà de ça le même homme dont elle est jadis tombée amoureuse. Il est toujours celui qu'elle connaît, même si lui doute de pouvoir dire la même chose la concernant. Si tu m'as un jour fais confiance, sache que tu peux continuer.

Ils gagnent l'intérieur du bâtiment, et l'ambiance retro les plonge dans cette atmosphère particulière alors qu'ils s'avancent jusqu'au bar. Nicky. C'est comme si on l'interpellait par sa seconde identité, celle qu'il réserve à la nuit, et quand on connaît la face cachée du miroir cette dernière est ridicule. Il ne prononce toutefois pas le moindre mot face à la scène, ne pouvant s'empêcher de penser que la brune n'a vraiment pas une tête à avoir un prénom avec une telle sonorité. Son regard se contente de balayer l'endroit à la recherche d'un indice, mais il ne voit rien. Rien de plus que des néons colorés qui égaillent le bowling à l'allure vieillotte sous ses lumières jaunes. « Il est avec moi. » Il se reporte sur le barman à qui s'adresse la demoiselle, ayant senti son regard sur sa personne bien avant que son ex ne prenne les devants. Mais a-t-elle vraiment besoin de le prendre sous son aile ? Il n'est pas certain de comprendre mais se montre patient, docile alors qu'ils échangent des mots qu'ils jugent être des vieilles habitudes qu'ils ont entre collègues. Finalement, Dan s'éloigne après un regard et il la rattrape en une enjambée, s'avançant à ses côtés. Une porte un peu épaisse s'ouvre, et elle s'engouffre dans un couloir sombre dans lequel il la suit aveuglément. Est-il idiot ou complètement stupide d'ailleurs ? « Tu m’as demandé si j’avais repris les combats. » Il la regarde, fronçant un peu les sourcils. « J’ai pas repris la compétition. » Tu me l'as déjà dis, pense t'il alors que soudain, des bruits étouffés lui parviennent au fur et à mesure qu'ils s'avancent dans le couloir. À ce moment précis, il se rend compte que sa confiance à son égard est intacte car autant qu'il puisse la mettre en doute récemment, il continue de la suivre malgré les sons. Plus ils s'avancent, plus les cris sont distincts et il se rend lentement compte que ces derniers sont victorieux. hargneux. encourageants. « Mais j’ai repris les combats. » Ses pas se freinent alors qu'il comprend. Le chemin se fait dans son esprit, les fils conducteurs se touchent et son visage se transforme alors qu'il la regarde à nouveau, ses lèvres légèrement entrouvertes. « T’es sûr que tu veux continuer Chan ou tu veux aller faire une partie de bowling ? » « J’ai l’impression que tu pourrais en avoir besoin. Comme une balade en voiture. » Ses yeux parcourent les siens avant qu'il ne se reporte sur la seconde porte qui leur tend les bras, dernière barrière entre eux et le secret du bowling. Dernière barrière entre eux et ce qu'il comprend être des combats illégaux, ou peu importe le nom qu'ils leur donnent. « J'ai aucune envie de jouer au bowling. » souffle t'il sans hésiter malgré son ton de voix bas, et il se reporte sur elle. Une lueur s'est allumée dans son regard, celle du danger, de l'adrénaline et de la curiosité ayant besoin d'être assouvies. Celles qu'il n'a jamais appris à refouler. « Fais moi découvrir ton monde, Dan. » et à ce moment précis, il se moque de savoir dans quel bourbier il met les pieds. Ils se remettent en mouvement, et la porte s'ouvre sous leurs mains qui la poussent à leur approche.
rainmaker


the love we think we deserve
people see him as a kind, soft and loving person who would never hurt anyone. thats true, most of the time he'll hurt himself instead

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Bgz6

~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1354 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
LAWNIKA ► So far from who I was, from who I love, from who I want to be. So far from all our dreams, from all it means, from you here next to me. So far from seeing home I stand out here alone. Am I asking for too much? So far from being free of the past that's haunting me, the future I just can't touch. And if you take my hand, please pull me from the dark.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)class whore stuff pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyDim 2 Mai - 22:36





@Channing Walker & DANIKA RILEY
AREN'T WE ALL SINNERS ?
⤜⤐⤞

« Pourquoi tu me poses la question, tu en doutes après ce que tu as vu ? Je suis le même homme que j'ai toujours été. » C’est peut-être aussi pour ça qu’elle hésite. Parce que cet homme est droit et juste. Parce que cet homme est bon et loyal.  Qui est-elle pour l’amener ici ? Qui est-elle pour l’entraîner dans sa chute ? Mais cet homme bon n’a-t-il pas déjà chuté au fond ? Cela fait des années qu’il se glisse dans sa sportive et arpente le monde de la nuit, illégal et dangereux. Est-ce si horrible qu’elle lui fasse découvrir son monde à elle, celui qu’elle côtoie depuis des mois maintenant, quand elle a le sentiment qu’il comprendra ? Mieux que quiconque, il comprendra. Un sourire triste étire ses lèvres cette fois. Elle lui fait confiance, elle lui a toujours fait confiance. « Tu es peut être le même homme que tu as toujours été Chan. Moi je suis loin de la femme que j’ai été. » Il y a une certaine amertume dans les mots alors qu’elle finit d’écraser cette cigarette. Comme si elle n’avait jamais réussi à concilier ces deux images d’elle, ces deux versions, celle qu’elle voyait encore dans les yeux de son passé et celle qu’elle était aujourd’hui.  La femme en face de lui a une colère au fond des yeux qu’elle n’avait pas par le passé, une violence qui a effacé des principes qui ont régi sa vie pendant des années, l’honnêteté, la droiture, le contrôle de soi. Tout ça lui semble loin. Elle n’a pas besoin de réfléchir, si elle lui a proposé de venir ici c’est qu’elle lui faisait déjà confiance.  Danika a posé la question par rhétorique et en réalité peut être que découvrir cette part de lui qui est tout sauf parfaite, cette part de noir qui fait écho au noir dans sa vie, qui a fini de consolider sa confiance dans le brun malgré les années qui ont passé.

Son regard s’accroche au sien comme si elle considérait la chose, comme si elle actait finalement que la confiance était là et l’est toujours. Le sourire malicieux revient, alors qu’elle lui ouvre la porte du Bowling. « Après toi, Chan. » Comme elle est étrange cette unique syllabe de son prénom sur sa langue,  comme elle lui rappelle des souvenirs de repas dans des restaurants hors de prix, de balades sur des plages à l’autre bout du monde, de verres de champagne qui tintent l’un contre l’autre en même temps que leurs rires qui raisonnent dans la nuit et de leur souffle qui se mêlent au fond d’un lit. Aujourd’hui il n’y a plus que le bruit du bowling et de ses clients, des boules qui s’écrasent sur les quilles et des rires des familles. Un bowling tout ce qu’il y a de plus normal, du moins en apparence.

Nicky. Une version d’un surnom. Pas de Dani ou de Dan ici. Bien sûr beaucoup connaissent son prénom entier depuis qu’elle est rentrée dans les rangs de la Ruche. Mais malgré tout le surnom qu’elle a emprunté dans ses premiers combats ici est resté. Il est celui de la combattante qui se cache derrière cette apparence qui pourrait paraître inoffensive. Elle est un petit bout de femme et les gens trop souvent la sous estiment. Mais elle pratique arts martiaux et sports de combat depuis l’enfance et elle a appris à frapper presque avant d’apprendre à marcher.  

Le mot de passe est donné, leur donne accès au monde qui se cache derrière les années de jeu. Le monde de la Ruche qui cache bien des secrets.  Le monde d’un jeu qui se joue avec les poings.  Dans ce couloir où il l’a suit sans poser de question. Hésite—t-il alors qu’elle lui donne une dernière opportunité de faire demi-tour face aux cris de victoire qu’on entend un peu plus loin. Hésite-t-il quand elle lui laisse entrevoir le monde qui est devenu le sien ?

« J'ai aucune envie de jouer au bowling. » Leurs regards se croisent de nouveau dans la pénombre et elle y lit la même chose qui l’a toujours animée.  Le danger, l’adrénaline, le besoin de vivre au point d’être prêt à se brûler des ailes. « Tant mieux, parce que j’ai vraiment aucun talent pour le bowling. » Son sourire malicieux s’élargit. Non, travailler dans ce bowling n’avait en aucun cas aider ses maigres talents dans ce jeu, par contre cela avait renforcé son talent pour les combats.

« Fais moi découvrir ton monde, Dan. » Sur ces paroles, elle ouvre la dernière porte qui les sépare du bruit de la foule et du ring illégal. Et ici elle prend vie. Elle prend vie comme elle prenait vie des années auparavant dans les plus hautes compétitions mondiales.  Elle prend vie au son des cris du public autour du ring improvisé, à la vue des billets qui s’échangent, aux paris qui raisonnent. Elle prend vie au son des poings qui s’abattent et à la transpiration des corps qui se démènent et au sang qui parfois apparaît. Elle prend vie dans la violence et dans le jeu, dans ce danger constant, Danika est ici chez elle et cela se ressent dans chacune des fibres de son corps. C’est une habituée ici et les regards respectueux qui lui sont lancés sont la preuve que sa réputation n’est plus à faire. Qu’elle n’est plus sous-estimée ici.

« Tu te souviens du film Fight Club Chan ? » crie-t-elle presque pour qu’il l’entende à travers le brouahaha de la foule. « Ce sont les mêmes règles ici. » Un clin d’œil. « Tu veux participer tu t’inscris, qui le souhaite peut combattre. Tu veux dilapider ta fortune ou la doubler, il y a des bookmakers qui t’accueilleront les bras ouverts. » dit-elle en les pointant d’un mouvement de tête la table avec les personnes concernées. « Et ici, ici tu es sous ma responsabilité. » Elle s’est rapprochée de lui pour qu’il l’entende plus facilement et elle est obligée de relever la tête pour chercher dans son regard l’opinion qu’il se fait de tout ça. « T’es surpris ? » demande-t-elle doucement. La juge-t-il ? S’est-t-elle trompée ? Etait-ce une mauvaise idée ? Malgré toutes ses certitudes concernant le brun en face d’elle, elle ne peut s’empêcher de douter, peu habituée à dévoiler cette version d’elle-même.


⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  GZFHSTH
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  IcdDGTz
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YtxTUla
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YIxPsnn
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire. sinon on l'appelle souvent par son nom de famille
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  2wjv
POSTS : 628 POINTS : 685

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Fxs4
CHANIE look into my eyes and tell me what do you see. tell me what makes you wanna stay in the darkness when the light is where you should be

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA you can't change someone by loving them harder. thats the lesson you told me, one i'll never forget

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Wawe
ELANING the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  53ld
CHANELLE paint me as a villain if it helps you sleep better at night, i don't mind. after all, it seems like we didn't know eachother as well as we thought back there

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Gaïa ≈ Victoria #2 ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2Victoria #1HaydenDani #6Dani #7Elizabeth #4Clyde #2 et Lexie #2

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : blake. (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyVen 7 Mai - 23:02



aren't we all sinners ?

@Danika Riley & Channing
« Tu es peut être le même homme que tu as toujours été Chan. Moi je suis loin de la femme que j’ai été. » Ses mots résonnent dans la nuit alors qu'elle écrase sa cigarette et l'héritier la regarde en silence. Si lui est depuis longtemps ce fils imparfait, celui à l'apparence soignée et aux fissures derrière le masque, la brune quant à elle ne semble pas familière avec cette nouvelle version d'elle-même qu'elle lui présente. Les années ont fait leur travail sur le reflet que Channing regarde dans le miroir chaque matin, mais ont-elles eu le temps de le faire également chez Danika ? Il en doute à cause de l'amertume qui perce dans sa voix, comme si elle en voulait à cette part d'elle d'exister sans réellement vouloir la chasser pour autant. C'est cette ironie qui fait que, encore aujourd'hui, Channing participe aux courses sans vouloir cesser. C'est ce qui fait que, ce soir, il risque mieux que quiconque de comprendre ce qu'elle s'apprête à lui révéler. Le deuil de son père est fait, il n'est plus un gamin de vingt ans désemparé face à l'avenir qu'on lui réserve, et pourtant il ne se résout pas à cesser ses activités nocturnes. Mais une question persiste dans ses pensées : qu'est-ce que la boxeuse peut bien cacher derrière son regard ténébreux, derrière celui qui brille de lueurs qu'il ne lui reconnait pas ? Leurs regards s'ancrent à nouveau alors qu'il attend patiemment qu'elle lève le mystère sur sa présence ici, sur cette curieuse invitation dans un bowling, celle proposée par message de la manière la plus ordinaire possible. Quoi de plus surprenant pour ceux dont l'idylle les a habitué aux galas pompeux, aux feux des projecteurs et aux nuits d'ivresse dans de somptueux hôtels aux quatre coins du monde ? « Après toi, Chan. » Elle lui ouvre la porte, son sourire malicieux ayant repris place sur son visage alors qu'ils entrent dans le bâtiment et qu'il la remercie en appuyant sur elle un regard amusé.

Quelques paroles, quelques mots auxquels il ne donne pas vraiment de sens et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire les voilà dans ce couloir. Derrière cette porte coupe feu, plongés dans la pénombre alors qu'il la suit sans la moindre question. Sans la moindre hésitation alors qu'une drôle d'odeur les gagne, cette dernière accompagnée de sons qui n'ont rien à faire dans un bowling. Rien ne fait sens, et il abandonne sa quête de logique en l'entendant se confier à lui. Il se concentre sur ce qu'elle lui avoue, sur ce qu'elle lui propose alors que les cris se font plus nets. Le cheminement se fait dans son esprit, et alors qu'elle lui offre une dernière fois la possibilité de faire demi-tour leurs regards se croisent et ils atteignent le point de non-retour. L'adrénaline anime brusquement les deux amants du passé, ceux qui vibrent pour le danger que la vie a à offrir, ceux qui ont toujours eu une facilité déconcertante à se tenir la main pour sauter dans le vide. La réponse à la question est évidente avant même que cette dernière ne soit posée, et l'héritier admet à voix haute vouloir en savoir plus. « Tant mieux, parce que j’ai vraiment aucun talent pour le bowling. » Son sourire se fait plus large à son tour à cette confidence qui ne le surprend pas, et la dernière porte est poussée par la brunette. Il la franchit après elle cette fois-ci, et ce qui s'offre à lui lui coupe le souffle une seconde. L'endroit est surréel. Les poings volent et s'abattent, les cris déchirent l'air, le public se réjouit et les billets changent de main à vitesse grand V. L'ambiance est électrique, et le grand brun reste figé aux côtés de celle dont la prestance aspire au respect. Des regards se posent sur eux, sur les nouveaux arrivants, et se détournent aussitôt lorsqu'ils se croisent celui de l'ancienne championne olympique. Sur celle qui est clairement son passe-droit pour être ici en sécurité. Enfin, en sécurité... Mais au moins, s'il lui arrive quelque chose, il comprend que ce sera sur l'un de ces rings et pas en dehors. « Tu te souviens du film Fight Club Chan ? » Sa voix se démarque au milieu de ce brouhaha et il la regarde en fronçant les sourcils pour mieux se concentrer. Il hoche la tête à sa question, visualisant le film en question aussi bien que les Fast and Furious qui peuvent illustrer son monde à lui. « Ce sont les mêmes règles ici. » La surprise se lit sur le visage du Walker. Est-ce réel ? Il n'est pas surpris que Danika soit ici ou qu'elle l'y entraîne, non, mais il réalise qu'un endroit pareil existe dans Brisbane et que la demoiselle y soit une habituée. Chose qui ne l'aurait pas surpris s'il aurait soupçonné l'existence de ce lieu. C'est incroyable, et ce de la manière la plus positive qui soit. « Tu veux participer tu t’inscris, qui le souhaite peut combattre. Tu veux dilapider ta fortune ou la doubler, il y a des bookmakers qui t’accueilleront les bras ouverts. » Il suit la direction désignée par sa main, analysant l'environnement du mieux qu'il peut en repérant ce qui doit l'être en priorité. Il différencie facilement les tablées des bookmakers, les rings qui se démarquent et les parieurs qui secouent leurs papiers et leur argent en hurlant. Son coeur tambourine dans sa cage thoracique, sursaute les premières fois aux bruits sourds de coups qui heurtent sans retenue les adversaires avant de s'y habituer et d'y frissonner sous la sensation. Il prend part à bras ouverts à ce qu'elle lui propose, il entre de bon coeur dans la danse et ce parce-que rien ne le fait se sentir plus vivant que des moments comme ceux-là. « Et ici, ici tu es sous ma responsabilité. » Lui aussi s'est inconsciemment penché pour mieux l'entendre, sans quitter des yeux toutes les informations qui aimantent son regard et ce jusqu'à sentir qu'elle cherche à le parcourir. Il se reporte sur elle, lui dévoilant ses yeux noisettes qui rayonnent de malice, de curiosité à assouvir, d'envie de goûter d'un peu plus prêt à tout ce que leur présence ici peut leur offrir. « T’es surpris ? » Il ne peut s'empêcher de rire doucement à sa question, secouant la tête en se reportant une seconde sur les rings. « Que ça existe ? Un peu. Que tu y participes ? Non. » avoue t'il en la regardant à nouveau. Il n'y a pas la once de jugement dans ses yeux ambres, pas le moindre soupçon de dégoût ou de déception. Non, car lui aussi joue sur un terrain tout aussi dangereux que le sien au volant de sa sportive, et il comprend mieux que personne ce que tout cela apporte. Alors il ne la jugera pas, pas quand c'est une activité dans laquelle il la voit prendre vie et qu'ici plus que l'autre soir Dan semble vivante.

Ils s'avancent au milieu de la foule, se frayent un passage sur lequel les tapes d'épaule que divers hommes et même femmes offrent à Danika font sourire l'héritier qui la suit comme si elle était sa lumière dans la nuit. Elle est son repère dans cet environnement inconnu, comme il a été le sien dans sa sportive le soir où les flics ont débarqué sur ce parking de Logan City. Son regard se pose sur le ring près duquel ils s'arrêtent, et il laisse échapper un souffle entrecoupé sous un coup particulièrement brutal qui fait vaciller l'un des deux adversaires en plein combat. Il grimace avant de se reporter sur Danika dans un rire surpris. « Tu veux vraiment que je m'essaye à ça ? Quoi, tu veux me tuer ? » lui demande t'il d'un air taquin en se penchant à son oreille, avant de se redresser pour la regarder. La malice qui brille dans ses yeux et qui se reflète dans son ton de voix trahit l'adrénaline qui l'anime, l'envie d'essayer qui s'infiltre dans ses muscles, celle qui le pousse à vouloir sauter sur un ring face à un adversaire moins doué que celui-ci juste pour s'amuser un peu et non pas pour finir en miettes. Mais il est très tenté.
rainmaker


the love we think we deserve
people see him as a kind, soft and loving person who would never hurt anyone. thats true, most of the time he'll hurt himself instead

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Bgz6

~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1354 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
LAWNIKA ► So far from who I was, from who I love, from who I want to be. So far from all our dreams, from all it means, from you here next to me. So far from seeing home I stand out here alone. Am I asking for too much? So far from being free of the past that's haunting me, the future I just can't touch. And if you take my hand, please pull me from the dark.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)class whore stuff pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyDim 16 Mai - 19:11





@Channing Walker & DANIKA RILEY
AREN'T WE ALL SINNERS ?
⤜⤐⤞

Il la suit sans protester, curieux, alors qu’elle l’entraîne dans le monde de la nuit. Peut-être que c’est une erreur, peut-être qu’elle aurait dû laisser l’héritier hors de tout ça. Mais n’a-t-il pas, au fond, déjà un pied dedans en parcourant la ville avec sa sportive à pleine vitesse dans les tréfonds de la nuit ?  

Si les rues de Brisbane semblent être le domaine de Channing, ce lieu caché derrière le bowling rétro est devenu le royaume de Danika depuis des mois. Elle est une des habituées, de ceux qui combattent chaque semaine, de ceux sur qui il fait bon de placer son argent.  La lueur qu’elle voit dans ses prunelles noisette du brun lui confirme qu’il ressent comme elle l’excitation de ce lieu, l’adrénaline qui fait tambouriner les cœurs dans les poitrines.

« Que ça existe ? Un peu. Que tu y participes ? Non. » A ca son sourire s’élargit, prend vie sous ses yeux, fait enfin pétiller son regard, devient un de ceux qu’elle lui adressait par le passé. Parce qu’il n’y a pas de jugement dans ses yeux, parce qu’elle comprend en croisant son regard, au ton qu’il emploi, que fondamentalement elle et lui sont pareils. Lui et ses courses de voiture, elle et ses combats. Il y a une recherche de plus, de se sentir vivant, le danger devenant nécessaire et vital.  

Ils s’avancent à travers la foule, les cris et les applaudissements créant une effervescence qui fait bouillonner son sang. Le regard de la brune se braque sur les combattants. Elle ne les connait pas, sans doute des nouveaux visages. Immédiatement, elle analyse leur niveau, les forces et faiblesses. Le rire de Channing, la fait reporter son regard sur lui.  « Tu veux vraiment que je m'essaye à ça ? Quoi, tu veux me tuer ? »  La malice dans son regard la fait sourire , amusée. « Je pense qu’on avait plus de chance de se tuer au dernier saut en parachute qu’on a fait. » Les souvenirs de leurs voyages lui reviennent, de toutes les expériences plus dangereuses qu’ils avaient essayées les une après les autres, déjà à la recherche d’adrénaline. « Mais c’est vrai que ça fait longtemps que j’ai pas vu ton niveau au dojo, si ça se trouve c’est devenu catastrophique. » elle se moque, le regard taquin, provoquant. Elle s’approche de la table où est tenue la liste des combattants incitant Channing à la suivre. « Le but est pas de finir en miettes, t’es nouveau, ça ira, t’inquiètes pas. » Elle les inscrit dans la liste des combats. « Je suis sympa je passe en premier. »

Dans un coin de la foule, elle enlève sa veste, attachant ses cheveux, commençant à s’échauffer.  Alors qu’elle attend son tour, elle se décide à s’ouvrir, regardant le ring plutôt que Channing à ses côtés. « J’ai commencé l’été dernier. Après la mort de mon père, j’arrivais plus à mettre un pied au dojo et j’avais besoin de combattre. » Elle avait besoin de combattre, de ne pas perdre qui elle était, elle avait besoin de retrouver un ring à défaut de retrouver la compétition. « Tu ne penses pas que je suis stupide et irresponsable ? » dit-elle en regardant le ring. « Tu ne penses pas que je vaux mieux que ça ? » demande-t-elle d’un ton amer, consciente des jugements que d’autres auraient portés sur elle, croisant enfin son regard.

Peu de temps après son nom est appelé et les regards se braquent sur l’habituée, le sourire de la brune s’élargissant. Ce n’est pas les jeux olympiques et pourtant elle se sent bien ici et cela se ressent dans sa façon d’être, comme si ici elle retrouvait aussi un peu de la championne qu’elle avait été d’une certaine façon. « Après c’est à toi ! » Un clin d’œil et elle s’élance, abandonnant Channing seul dans la foule alors qu’elle retrouve ce ring où elle se sent étrangement à sa place. La concentration s’installe dans chaque fibre de son corps. Elle connait l’adversaire, elle l’a déjà combattu à plusieurs reprises, il ne lui donnera pas de fil à retordre, ce combat-là est pour le jeu plus qu’autre chose et son cœur qui s’accélère devient une mélodie à ses propres oreilles alors que les premiers coups sont échangés.


⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  GZFHSTH
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  IcdDGTz
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YtxTUla
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YIxPsnn
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire. sinon on l'appelle souvent par son nom de famille
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  2wjv
POSTS : 628 POINTS : 685

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Fxs4
CHANIE look into my eyes and tell me what do you see. tell me what makes you wanna stay in the darkness when the light is where you should be

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA you can't change someone by loving them harder. thats the lesson you told me, one i'll never forget

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Wawe
ELANING the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  53ld
CHANELLE paint me as a villain if it helps you sleep better at night, i don't mind. after all, it seems like we didn't know eachother as well as we thought back there

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Gaïa ≈ Victoria #2 ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2Victoria #1HaydenDani #6Dani #7Elizabeth #4Clyde #2 et Lexie #2

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : blake. (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyJeu 20 Mai - 21:53


aren't we all sinners ?

@Danika Riley & Channing
Certes, leur relation n'avait pas durée. Mais leurs souvenirs et points communs quant à eux n'avaient pas pris une ride, et il suffisait d'un regard à l'étincelle du regard de la brunette pour le comprendre. Pour comprendre que certaines choses n'avaient pas changées, que leur besoin d'adrénaline ne les avait pas quitté et ce malgré les années. Ils sont ici, à l'arrière de ce bowling au milieu de parieurs bruyants et de combattants déterminés, à avoir des étoiles dans les yeux. Eux deux, la championne olympique et le fils prodige, réunis dans l'illégalité et heureux de l'être forment un atypique tableau. Channing la suit au travers de la foule, s'arrêtant près d'un ring uniquement pour voir un homme s'écrouler dans un fracas tel qu'il est surpris de ne pas le voir passer au travers du surplomb sur lequel son adversaire a un sourire victorieux. L'autre est trop sonné pour se relever malgré sa fierté, et l'héritier ne peut retenir un rire aussi nerveux que amusé face à la scène. « Je pense qu’on avait plus de chance de se tuer au dernier saut en parachute qu’on a fait. » Elle se reporte sur lui et il tourne la tête pour croiser son regard, tiré l'espace d'une phrase en arrière. À un temps où ils se jetaient de falaises les yeux fermés, à ce fameux jour où le brutal changement météorologique avait dangereusement mis en péril leur escapade alors qu'ils faisaient le grand saut. Une expérience de par ce fait plus savoureuse que les autres, plus incertaine, et sûrement l'une de leurs préférées. Il la regarde sans un mot, avant de la laisser poursuivre. « Mais c’est vrai que ça fait longtemps que j’ai pas vu ton niveau au dojo, si ça se trouve c’est devenu catastrophique. » Il secoue la tête dans un soupir à l'air supérieur, rebondissant sur sa supposition avec le même air provoquant et taquin. Son attention se reporte sur le ring où les hommes laissent leur place à deux autres, avant d'hausser doucement les épaules. « Tu me fais mal au coeur. Mais j'ai comme l'impression que tu vas être fixé. » Il la suit près de la table où sont installées les feuilles d'inscription, y jetant un oeil alors qu'elle s'empare d'un stylo pour inscrire leurs noms. « Le but est pas de finir en miettes, t’es nouveau, ça ira, t’inquiètes pas. » Il attend qu'elle se redresse pour croiser ses yeux. « Ils vont avoir pitié du petit nouveau, c'est adorable. » souffle t'il en appuyant un sourire ironique et idiot en regardant la brune. « Je suis sympa je passe en premier. » lui ouvrant le chemin d'un geste avec ses mains, jouant l'éternel gentlemen, il sourit plus doucement cette fois-ci. « Les dames d'abord. »

Ils s'éloignent du coeur de la foule pour un petit renfoncement, et il s'appuie au mur près d'eux en laissant Dan se plonger dans sa bulle. Ce n'est pas une compétition olympique, ni une qui risque de mettre en péril quoique ce soit, mais c'est bel et bien une compétition et une compétitrice. Ce sont des retrouvailles qui s'opèrent et ce depuis sûrement un certain temps, et Chan ne peut s'empêcher d'être frappé par ce qu'il voit. Par le sentiment de déjà-vu qui le balaye, parce qu'il a assisté à ses préparations pendant si longtemps qu'il sait exactement ce qu'elle s'apprête à faire juste avant de le voir de ses propres yeux. Dan ce n'est pas la victoire face à un adversaire qui l'intéresse, c'est celle qu'elle veut obtenir face à elle-même, celle qu'elle s'attribue à la fin de sa performance en félicitant la précision de ses gestes et de sa technique. et ça aussi, cela n'a pas changé. Il sait qu'elle a besoin de rassembler ses cheveux ébènes dans une queue de cheval pour rassembler ses idées, il sait que ce petit moment avant de monter sur un ring lui est indispensable, il sait qu'elle pense à son père et il ne prononce pas le moindre mot en repensant à leurs années d'or. « J’ai commencé l’été dernier. Après la mort de mon père, j’arrivais plus à mettre un pied au dojo et j’avais besoin de combattre. » Il relève son regard vers elle, interrompant le cours de ses pensées en l'entendant. « Tu ne penses pas que je suis stupide et irresponsable ? » Ses sourcils se froncent progressivement, mais il la laisse poursuivre alors que son regard reste sur elle. « Tu ne penses pas que je vaux mieux que ça ? » Son ton de voix est amer et il bat lentement des paupières alors qu'elle établit un nouveau contact visuel. Les bras croisés sur sa poitrine, ses lèvres se plissent dans une moue alors que ses mots viennent finalement avec facilité. « Est-ce qu'on ne vaut pas tous mieux que ça ? » il marque une pause, même s'il n'attend pas vraiment de réponse en soulevant ce point. « Tu n'es pas plus stupide ou irresponsable que qui que ce soit, Dan. Tu penses à toi, parfois, et tu montes sur ce ring car il te fait te sentir bien. De la même façon que je monte dans ma voiture le soir pour me sentir vivant. » il parcourt ses yeux, doux et léger dans son ton de voix. Il est sincère. « Cela ne fait pas de nous de mauvaises personnes. »

Elle monte sur le ring et lui s'approche pour être aux premières loges. Les regards sur l'habituée sont respectueux et amicaux, et le fait qu'il soit celui qu'elle ait entraîné ici lui offre également un certain respect. Il n'est pas encore pleinement familier avec l'ambiance, mais il s'y plaît assez pour se détendre et rire sous ce que lui lance Danika avant de monter faire face à son adversaire. Le combat débute dans la foulée et lui y assite, se joignant aux encouragements, les cris et bruits des coups chauffant son sang. Il se prête au jeu de bon coeur l'héritier, il se plaît dans l'univers de la Riley. Finalement, son tour vient et il grimpe sur le ring lorsque la brune en sort fièrement victorieuse, le sourire qui rayonne sur ses traits parlant pour elle. Préalablement débarrassé de sa veste et de sa chemise pour faciliter ses mouvements, Channing dont la tenue n'était pas adaptée à un duel, se retrouve à son tour sous le feu des projecteurs et le combat débute. Son adversaire est un homme un peu plus grand que lui, bien plus costaud, et il le laisse volontiers ouvrir les hostilités. Dans un premier temps il observe, prend des notes rapidement, esquive agilement les coups en se laissant porter pour ses reflexes et ses capacités en la matière. Sors de là pas trop amoché si tu le peux, Walker.
rainmaker


the love we think we deserve
people see him as a kind, soft and loving person who would never hurt anyone. thats true, most of the time he'll hurt himself instead

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Bgz6

~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans et demi.
POSTS : 1354 POINTS : 150

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Demie sœur de Louisa, Shiloh et Nathan - Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial où sont enseignés divers sports et arts martiaux – Elle a fait des petits boulots dans les bars et la restauration en parallèle de ses compétitions.. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox qu'elle a eu avec Lawrence. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
LAWNIKA ► So far from who I was, from who I love, from who I want to be. So far from all our dreams, from all it means, from you here next to me. So far from seeing home I stand out here alone. Am I asking for too much? So far from being free of the past that's haunting me, the future I just can't touch. And if you take my hand, please pull me from the dark.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
FAMILY ► You and I share the same life missing out and so the story goes, that we're left, stuck with a broken house.I know that if the chance appears well I'd have no fears.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Giphy
DANIA ► Out on our own, dreamin' in a world that we both know, it's out of our control but if shit hits the fan, we're not alone. 'Cause you've got me and you know that I've got you and I know.

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA ► But the hardest part of leaving, is to make it look so easy. And the hardest part of leaving, is to hold the heavy breathing back, from showing you how hard it is for me to make it look so easy. I hope you forgive me even though I'm not apologizing.




RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 



Louisa #1 - Mia #1 - Lawrence #1 - Rudy - Lena- Yelahiah -Lawnika #2 - Lawnika#3 (fb) - Lawnika #4 - Mia #2 - Lou - Lawnika #5 &Lawnika #6- Louisa #2 - Alma - Wim - Joy - Channing #1 - Jessian #3 - Finnley
Lawrence #7
AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c)class whore stuff pour le vava ; loonywaltz pour les ub ; clialpz pour le crackship
DC : Alec Strange & Peter Mulligan & Diegooo
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptySam 29 Mai - 22:10





@Channing Walker & DANIKA RILEY
AREN'T WE ALL SINNERS ?
⤜⤐⤞

Conjurer leur passé dans ce lieu est étrange et pourtant cela semble logique, dans la continuité peut être de ce danger qu’ils ont toujours cherché à frôler. A l’opposé pourtant, de la relation dorée qu’ils ont aussi eue. Ce lieu est bien loin des coupes de champagne devant des couchers de soleils à couper le souffle en haut de buildings magnifiques. Ce lieu pourtant est proche de ce saut en élastique aussi dangereux qu’électrisant qu’ils ont vécu ensemble.

« Tu me fais mal au coeur. Mais j'ai comme l'impression que tu vas être fixé. » Un rire taquin secoue ses épaules, devant son air provoquant. « Ils vont avoir pitié du petit nouveau, c'est adorable. » « Là tu leur demandes peut-être un peu trop. » ricane-t-elle. Ce lieu n’était pas un terrain de jeu, mais bel et bien un lieu violent. Pourtant si les nouveaux étaient testés, les combats restaient plus bon enfant au début que lorsque le combattant foulait le ring de manière régulière et y cherchait un véritable défi de plus.

Alors qu’elle se plonge dans sa bulle, qu’elle se prépare aussi bien mentalement que physiquement au combat qui va suivre, leur silence dans le brouhaha ambiant la pousse à s’interroger. Pourquoi lui pose-t-elle ces questions ? Elle qui s’est toujours vantée d’accorder peu d’importance à l’opinion des autres, d’en être libérée, de faire ce qu’elle voulait sans avoir peur d’un quelconque jugement. Mais ça serait faux, Danika accordait de l’importance au jugement de ses proches et savait pertinemment qu’aucun n’aurait vu ces combats d’un bon œil. Quant à lui, elle lui posait la question parce qu’ils n’étaient peut-être plus proches aujourd’hui, mais ils l’avaient été. Ils l’avaient été au point où son cœur avait manqué d’exploser à chaque fois qu’elle le voyait, il l’avait été au point où elle avait murmuré des je t’aime à son oreille alors qu’il était encore à moitié endormi et qu’elle se levait aux aurores pour aller s’entraîner. Peut-être que ce n’était pas tant à l’homme en face d’elle qu’elle posait la question, mais à celui qui l’avait emmené voyager à l’autre bout du monde, qui avait crié son nom lors de compétitions et qui l’avait murmuré contre sa peau pendant des mois dans le creux de la nuit.  C’était cet homme-là dont elle voulait une réponse.

« Est-ce qu’on ne vaut pas tous mieux que ça ? » la question est rhétorique, lui arrache un léger rictus alors qu’elle fixe le ring un instant avant de revenir poser son regard dans les prunelles de l’héritier. « Tu n'es pas plus stupide ou irresponsable que qui que ce soit, Dan. Tu penses à toi, parfois, et tu montes sur ce ring car il te fait te sentir bien. De la même façon que je monte dans ma voiture le soir pour me sentir vivant. » Il y a un doux parfum au fait de se sentir acceptée et comprise, au fait de ne pas être jugée. Il ne se rend peut-être pas compte de l’effet de ces paroles sur elle, mais ses épaules se détendent légèrement, son regard retrouve un peu de chaleur, tant de détails mineurs qui transforment pourtant son visage. « Cela ne fait pas de nous de mauvaises personnes. »  Son regard s’ancre dans le sien, ne le quitte pas pendant un long moment. Il comprend, tout simplement parce qu’il fonctionne de la même façon qu’elle sur ce point. Il comprend et ne juge pas et rien que pour cela elle ne regrette pas de l’avoir amené ici.  Elle ne dit pas merci, ne prononce aucun mot, mais son regard en dit bien plus.

Danika lui lance un clin d’œil avant de s’élancer sur le ring,  retrouvant son élément comme un poisson retrouvant l’océan. Le combat est un mélange de poings et de pieds, de coups évités et placés, de sang qui pulse dans ses veines et d’une volonté de gagner qui prend possession de chacun de ses muscles. Et lorsqu’elle gagne ce combat,  son visage froid un peu plus tôt s’étire dans un immense sourire lumineux, son regard brillant de la passion de ceux qui sont nés pour combattre, elle est heureuse sur ce ring illégal et ce bien plus qu’elle ne l’a été ces dernières années.

Lorsqu’elle retrouve l’héritier, la respiration haletante elle sourit. « A ton tour, tache de pas te faire défigurer ça serait quand même dommage. » elle rit, moqueuse et provocatrice, lui offrant malgré tout un regard encourageant avant de le regarder s’élancer sur le ring, débarrassée de sa chemise. Il a toujours été plutôt doué et il ne semble pas avoir perdu de ses talents et il finit par gagner sous les applaudissements de la foule et des siens. « Ca va ton niveau n’est pas devenu catastrophique ça pourrait être pire. » dit-elle lorsqu’il revient. « Alors ? » Alors qu’est-ce que tu as ressenti, alors est ce que tu comprends, alors est ce que tu ressens cette même adrénaline que moi ? Derrière un simple mot, toutes ces questions se ressentent au ton qu’elle emploi.  

Elle observe le corps en sueur du jeune homme, l’atmosphère du lieu électrique et étouffante. « Je t’offre une bière ? » dit-elle doucement, le besoin soudain d’être plus loin de la foule, loin du bruit et des cris, de pouvoir enfin peut être lui parler.

Ils partent donc de ce lieu secret, retournant dans le monde vintage du bowling bien plus légal et si elle commande deux bouteilles de bières, elle lui propose qu’ils sortent un instant dans la ruelle, l’envie de sentir le vent sur son visage nécessaire après les combats.  Danika laisse le silence s’installer, tournant la bouteille entre ses doigts, s’appuyant contre le mur, la ruelle vide, il n’y a plus qu’eux. « Ce ring, ça me rappelle mes compétitions.  En moins officiel. » Un léger sourire étire ses lèvres. Et en plus violent pourrait-elle ajouter. Elle lui lance un regard. Il y a tant de choses dont ils devraient parler, tant de nons dits et tant d’années qui se sont écoulées depuis la dernière fois où ils ont été proches. « Je n’arrive pas à croire que t’ais réussi à me cacher que tu faisais des courses pendant deux ans. » Il n’y a pas de jugement dans sa voix, juste un simple fait, une fierté peut être un peu éraflé, une remarque qui lui fait pourtant esquisser un demi sourire. Devrait-elle être surprise quand elle cache bien ce ring à ses proches ?  Peut être aussi qu’il lui est plus facile de commencer par ça, plutôt que de parler de la fin de leur relation et de qui s’est passé en six ans pour qu’elle en arrive là aujourd’hui.




⇜ code by bat'phanie ⇝


play with fire
Insane, inside the danger gets me high. Can't help myself got secrets I can't tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat. I've always liked to play with fire




(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  GZFHSTH
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  IcdDGTz
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YtxTUla
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  YIxPsnn
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  0q9c4Id

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire. sinon on l'appelle souvent par son nom de famille
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  2wjv
POSTS : 628 POINTS : 685

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Fxs4
CHANIE look into my eyes and tell me what do you see. tell me what makes you wanna stay in the darkness when the light is where you should be

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  N6og
CHANNIKA you can't change someone by loving them harder. thats the lesson you told me, one i'll never forget

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Wawe
ELANING the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  53ld
CHANELLE paint me as a villain if it helps you sleep better at night, i don't mind. after all, it seems like we didn't know eachother as well as we thought back there

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Gaïa ≈ Victoria #2 ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2Victoria #1HaydenDani #6Dani #7Elizabeth #4Clyde #2 et Lexie #2

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : blake. (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  EmptyDim 6 Juin - 21:40


aren't we all sinners ?

@Danika Riley & Channing
Danika se prépare, se plonge dans sa bulle, et la scène le tire avec une facilité déconcertante plusieurs années en arrière. Il est familier à ce silence, à celui dont elle a besoin avant de monter sur un ring, il est habitué à cette atmosphère électrique si particulière. Combien de fois a-t-il été à cette place à ses côtés ? À la regarder faire, à avoir une petite bouteille d'eau à la main et une serviette sur l'épaule, prêt à subvenir à une dernière requête avant de la voir se faufiler entre les élastiques du ring. Il a perdu le compte, ne l'ayant jamais vraiment eu, et les souvenirs pourraient envahir un peu davantage son esprit s'il les laissait faire. Ceux de nuits d'ivresse, celles où ils regagnaient la suite de leur hôtel en ayant semé des fringues dans l'ascenseur, celles où la chaleur de leurs corps ne retombait pas avant le petit matin. Celles où le goût de la brunette persistait dans sa bouche des heures durant, celles où ils restaient éveillés jusqu'à voir le soleil se lever, se papouillant sans un mot en regardant les rayonnements dorés venir illuminer le trophée de la veille. Des nuits qui semblent lointaines, et dont pourtant les souvenirs demeurent nets et doux, prêts à refaire surface alors que la compagnie qu'ils partagent ce soir semble légère et habituelle. Soudain, la demoiselle s'interroge et lui répond avec douceur et sincérité, ses mots quittant ses lèvres avec un naturel qui contraste avec la symbolique de ses paroles. Il ne la juge pas, car il la comprend. Il lui ressemble, et mieux que personne il peut par conséquent se joindre aux sentiments qui découlent de ses mots. Est-elle égoïste, devrait-elle culpabiliser, se sentir irresponsable ? Ils devraient, peut-être. Mais jamais les anciens amants n'avaient aimé les longs fleuves tranquilles, ceux où on se laisse porter. Ils avaient toujours affectionné les rapides, les dangereuses et tumultueuses rivières, celles jonchées de pierres et d'obstacles. Ils aiment le défi qu'elles offrent, l'adrénaline qu'elles procurent, et pourquoi voudraient-ils s'en séparer alors qu'ils s'y contemplent si bien ? Channing n'allait pas être de ceux qui blâment le danger et le risque, pas de ceux qui inciteraient Danika à arrêter les combats et ce même s'ils ont été proches. Surtout puisqu'ils ont été proches, en réalité. Il sait exactement ce qu'elle cherche sur ce ring, car lui le ressent au volant de sa sportive. Ils partagent de longs regards alors qu'elle le remercie en silence et que lui reconnaît presque un déjà-vu dans ses yeux. Finalement, la boxeuse s'élance et il il l'encourage d'un sourire.

Elle emporte son combat avec la même ferveur qui l'a toujours animée, la même rage de vaincre même si cette dernière est mesurée car ce combat n'engage rien de plus qu'une victoire personnelle, et elle rayonne en revenant à son niveau. Lui a déjà retiré sa chemise, chauffé ses muscles et préparé son corps du mieux qu'il le peut, tandis que la demoiselle reprend son souffle en le taquinant d'un sourire. « A ton tour, tache de pas te faire défigurer ça serait quand même dommage. » Un sourire étire le coin de ses lèvres, et il la regarde à la dérobée avant de monter sur le piédestal. « J'ai un trop beau sourire pour laisser qui que ce soit me l'abîmer, sois tranquille. » Il rit, ce même air provocateur sur le visage que celui qu'elle lui offre, et un clin d'oeil plus tard il fait face à son adversaire du soir. Sa malice est balayée d'un battement de cils et il se concentre à nouveau, reprenant son sérieux et mobilisant ses muscles en quelques secondes. Trêve de plaisanteries. Le combat débute et rapidement il se dérouille, lui qui n'avait pas fait de combat face à un adversaire vivant et mobile depuis plusieurs semaines. Il avait effectivement quelques occasions d'entraînement au Dojo, mais rien de plus que quelques coups échangés en papotant avec des connaissances. Ce soir, la situation est bien différente, et pourtant il ne s'en tire pas trop mal. L'homme face à lui est rapide, et il esquive habilement ses parades tout en choisissant minutieusement ses attaques. La tension monte progressivement, réveillant l'adrénaline qui envenime son corps, et bientôt le duel s'achève sur une dernière note électrique. Il l'emporte, signe qu'il n'a pas tant perdu qu'il ne le pensait, et quitte le ring après un sourire. Respiration haletante à son tour, son esprit bouillonne et ses muscles fourmillent alors qu'il croise le regard impatient de l'ancienne médaillée olympique. « Ca va ton niveau n’est pas devenu catastrophique ça pourrait être pire. Alors ? » Il pouffe un rire à sa remarque mais ne répond rien, préférant respirer. Il s'hydrate les lèvres, passe une main dans ses mèches charbonneuses qui ont désormais bien moins meilleure mine qu'à son arrivée, et plante finalement son regard noisette dans le sien. Danika l'a vu dans bien des états, et il n'est pas perturbé le moins du monde d'être ainsi à sa vue. « C'était bon. » Lâche t'il de sa voix essoufflée, avant de rire doucement à nouveau, inspirant profondément une seconde avant de jeter un dernier coup d'oeil sur le ring. Il se reporte ensuite sur elle. « Je ne suis pas habitué et je manque de technique, c'est ce qui m'a empêché de profiter pleinement, mais j'ai déjà eu de bonnes sensations. » J'ai pas l'habitude mais je peux la prendre, pense t'il même s'il ne le dit pas. Leurs regards n'ont pas de filtre, et elle peut lire dans le sien qu'il a ressenti bien des choses sur ce ring, mais pas la moindre once de culpabilité ou de remord.

Sa chemise à la main, il reprend finalement son souffle alors qu'une nouvelle proposition résonne à son oreille. « Je t’offre une bière ? » Il la regarde et hoche la tête avec un sourire, ce dernier étant bien plus clair que n'importe quelle parole dans ce brouhaha. Le duo s'éloigne, l'héritier renfilant sa chemise même si la sueur perle encore sur son corps. Ils refranchissent les portes épaisses et regagnent l'intérieur calme et vintage du bowling, ses oreilles bourdonnant un peu alors que le contraste d'ambiance est grand. Ils s'approchent du bar, commandent deux bières et sont d'accord sans surprise pour aller les boire à l'extérieur. La brise nocturne est bien plus agréable, et ils trouvent une certaine intimité et tranquillité dans cette ruelle. Le silence qui s'installe est confortable, bercé par l'adrénaline qui quitte lentement leurs corps, et ce dernier n'est pas brisé immédiatement. Dan appuie son dos au mur et lui lui fait face, portant sa bière à ses lèvres. « Merci pour ça. » La bière, les combats, quelques confessions trop timides pour être considérées comme telles mais qui pourtant ont leur importance ce soir. Il dérobe une gorgée de la boisson fraîche, et ses épaules s'affaissent un peu davantage. Il se sent bien, léger, presque comme après une course. mais presque seulement, car il faudrait réitérer l'expérience pour que cette dernière se fasse une place dans son coeur. « Ce ring, ça me rappelle mes compétitions. En moins officiel. » Sa remarque lui arrache un sourire et il laisse son regard divaguer un peu sur l'étirement de lèvres de la brune. Danika vivait pour ce sport, pour ce qu'il lui faisait ressentir, pour le bien-être qu'il lui apportait. Désormais avec un enfant à charge, cela n'est plus envisageable et elle essaye de compenser ce manque à sa façon. Du moins, c'est la déduction qu'il fait de tout cela, pas qu'elle lui ait déclaré quoique ce soit. « Sans règles ni lois, sans flashs de photographes et sans articles dans les news le lendemain. » ajoute t'il en faisant distraitement tapoter ses doigts sur sa bouteille, son regard tombant sur cette dernière avant qu'il ne sente les yeux de la brune sur lui. Il relève son regard vers elle, attendant que ce qui lui brûle les lèvres sorte à l'air libre. « Je n’arrive pas à croire que t’ais réussi à me cacher que tu faisais des courses pendant deux ans. » Son sourire se pince et il chasse le regard une seconde. a-t-il honte ? regrette t'il ? Non. Mais il est à présent devant le fait accompli, et il n'est pas certain de la réaction de la demoiselle face à cela. Il avait eu peur de la perdre à cause de ses agissements nocturnes et avait donc gardé le secret, limitant ses participations et n'ayant presque pas d'accidents. Car malgré sa prudence, il en avait quand même eu quelques uns, mais le secret avait tenu bon. Il parcourt ses yeux en silence, cherchant le jugement ou la déception dans ces derniers, mais il navigue en eaux troubles et est incapable de dire ce qu'elle pense. « Tu es déçue ? » souffle t'il, presque d'une voix timide avant d'esquisser un demi sourire. Elle doit l'être, forcément. « Tu as tous les droits de l'être et de m'en vouloir, bien sûr. Mais c'est moche de faire un tel aveu. » Il soutient son regard même s'il préférerait ne pas avoir à l'affronter. Mais il s'est assez défilé face à ce sujet, et l'affronte à présent sans faiblir. Channing lui a déjà confié les raisons derrière ses agissements. « Je ne voulais pas t'effrayer en ruinant l'image parfaite que je dégageais. Tu savais que je ne l'étais pas, mais c'était une toute autre étape de t'avouer les courses. J'avais peur de te perdre. » avoue t'il en toute transparence, faisant une petite moue pour alléger ses paroles. Il n'a pas honte de la dire, ne semble pas triste non plus. Il a respecté le choix de son premier amour, même si ce dernier l'a rendu terriblement malheureux, et que son impact perdure sur sa vision de l'amour à l'heure actuelle. Il a eu peur de se réengager par la suite quand une belle histoire avec Gabrielle s'est offerte à lui, et maintenant qu'il réessaye avec Dani ses vieilles blessures refont surface. L'amour a des dents, et ses blessures ne guérissent jamais. « Qu'est-ce qui t'a incité à me faire venir ici ? » questionne t'il avec un brin de curiosité, même s'il a sa petite idée. Il reprend une gorgée de bière, s'appuyant à son tour sur un mur pour être plus à l'aise. Il y appuie son bras, afin de pouvoir continuer à faire face à la brune, entretenant le contact visuel.
rainmaker


the love we think we deserve
people see him as a kind, soft and loving person who would never hurt anyone. thats true, most of the time he'll hurt himself instead

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Bgz6

~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ? (CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(CHANNIKA #2) aren't we all sinners ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: bowling & billard 8
-