AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-41%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + Adaptateur SD
16.64 € 27.99 €
Voir le deal

 Luana Reyes ∆ just a family girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Luana Reyes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans / 05 mai 1990
SURNOM : Lu, Lua, Lulu
STATUT : Célibataire, mais techniquement mère au foyer pour ses demi-frères, les jumeaux, qui ont bientôt 16 ans
MÉTIER : Jardinière/paysagiste au Manoir Craine et serveuse/cuisinière/caissière dans un fastfood à Fortitude Valley
LOGEMENT : Une petite maison avec un petit jardin que son beau-père leur a laissé en disparaissant - Logan City au #342, Princess Street
Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_ndgdubj6ZR1so10o6
POSTS : 847 POINTS : 415

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∆ mère latina, père australien ∆ fille illégitime de Papa Craine ∆ bilingue anglais-espagnol ∆ connait mille blagues, adore faire rire les gens ∆ a un rire très communicatif ∆ ne tient pas l'alcool ∆ myope comme une taupe ∆ allergique aux chats ∆ dans la galère financière, doit de l'argent à tout le monde ∆ a fait tous les petits jobs possibles ∆ passionnée par la mode, dessine et coud ses propres vêtements ∆ a abandonné ses études de stylisme pour s'occuper de sa mère malade et de ses petits-frères ∆ a fait un an de prison pour vol ∆ mythomane, se rêve une vie plus palpitante et glamour
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Garrett #1Asher #1Miles' open house - Kieran #1Rory #1Rosalie #1Sarah #1
RPs EN ATTENTE : ∆ James
∆ Wendy
∆ Finnley
RPs TERMINÉS :
AVATAR : Kat Dennings
CRÉDITS : Shinya
DC : Anastasia "fucking" Williams & Jean "sweetie" Atwood
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38402-luana-reyes-just-a-family-girl https://www.30yearsstillyoung.com/t38443-luana-reyes-fun-family-girl#1866524 https://www.30yearsstillyoung.com/t38488-luana-reyes#1870103

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:25






Luana Reyes
I wanna get in trouble, I wanna start a fight. So, so what ?
Pièce d'identité

NOM ≈ Reyes, c’est le nom de sa mère puisque son père est supposément mort avant sa naissance,elle n’a jamais porté le sien. Peut-être un jour héritera-t-elle du nom de son vrai père, Craine, mais seul l’avenir nous le dira PRÉNOM(S) ≈ Luana AGE ≈ 31 ans, le 5 mai 1990 LIEU DE NAISSANCE ≈ À Adelaide, Australie. Elle est donc australienne par le droit du sol. Sa mère originaire du Salvador a dû fuir son pays en pleine guerre civile et elle était demandeuse d’asile lorsque Luana est née. STATUT SOCIAL ≈ Célibataire MÉTIER ≈ Actuellement jardinière dans le domaine des Craine et également serveuse dans un fast-food à mi-temps. Citez n’importe quel petit boulot et elle l’a probablement déjà fait : récolter les fruits dans les grands exploitations, faire les vendanges dans les domaines viticoles, femme de ménage, vendeuse de sucreries sur la plage etc. ORIENTATION SEXUELLE ≈ Bisexuelle GROUPE ≈ Au secours j’ai 30 ans AVATAR CHOISI ≈ Kat Dennings

Les informations en vrac

Luana est bilingue, elle parle espagnol et anglais, et utilise parfois des mots espagnols en plein milieu de ses phrases, une habitude prise dans sa famille où ils parlent toujours un mélange des deux langues ≈ Son plus grand rêve est de devenir styliste, créer sa propre marque, dessiner ses propres modèles et les voir un jour en couverture des plus grands magazines de mode ou portés sur les podiums des défilés. Mais la vie a fait qu’elle a dû abandonner ses études pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille, elle n’a pas dessiné ou cousu un vêtement depuis des années, ça lui manque mais elle considère qu’elle n’a plus le temps pour ça, que ce n’est qu’un rêve stupide de gosse et qui ne sera jamais réalisable  ≈ Carlina, la mère de Luana, a dû fuir le Salvador après que sa famille ait été entièrement décimée par les escadrons de la mort pour leur engagement dans le parti communiste et la résistence lors de la guerre civile Salvadorienne. Elle a fait un long parcours du combattant avant d’arriver à Adelaide, a vécu dans quelques pays d'Amérique Latine avant de fuir définitivement en Australie, assez loin pour que les menaces de mort ne l’y suivent plus ≈ Luana a cru jusqu’à ses trente ans que son père était mort, elle a été élevée par sa mère et n’a découvert que très récemment que Mark Craine est son véritable père et qu’il est bel et bien vivant mais n’a jamais voulu la connaître ≈ La mère de Luana a été diagnostiquée il y a onze d’une sclérose en plaque qui évolue rapidement. Celle-ci est désormais incapable de faire la moindre chose seule, sa fille l’a donc placée dans un établissement médicalisé pour qu’elle puisse bénéficier de soins et d’aide 24h/24. Un centre qui lui coûte une fortune, qu’elle n’a pas ≈ Luana a des frères avec qui elle a quinze ans d’écart, des jumeaux de seize ans qu’elle a élevé avec sa mère et dont elle est légalement responsable jusqu’à leur majorité maintenant que leur mère a perdu toute autonomie ≈ La famille est très importante pour Luana alors quand elle a découvert qu’elle en avait une autre composée d’un père et de quatre demi-frères et soeurs, elle n’a pas pu résister et a trouvé un moyen de les rencontrer, incognito pour commencer ≈ Pour approcher les Craine, elle vient de se faire embaucher comme jardinière-paysagiste sur le domaine familial ≈ Luana connaît des milliers de blagues, son expertise va des jeux de mots nazes jusqu’aux références les plus obscures, elle adore faire rire les gens et particulièrement sa famille et ceux qu’elle aime. C’est son arme ultime : l’humour, elle l’utilise bien souvent pour désamorcer n’importe quelle situation ≈ En plus d’être drôle, bavarde et éloquente, le rire de Luana est si caractéristique et impressionnant qu’il en devient extrêmement contagieux. Pour le décrire on pourrait dire que lorsqu’elle rit vraiment, on dirait un mélange entre Flipper le dauphin et une alarme à incendie, des cris suraigus et brefs qui vous vrillent le tympans, alternés de respirations asthmatiques. Un fou rire peut donner l’impression qu’elle va littéralement en mourir tellement il en devient difficile pour elle de respirer ≈ Personne ne sait à quel point Luana est endettée, pas même elle-même d’ailleurs. Elle a l’impression de devoir de l’argent au monde entier, à la banque pour rembourser les micro-prêts qu’elle a dû contracter, à des amis plus ou moins proches, à des gens peu recommandables aussi, en résumé, quasiment à tout Brisbane. Luana a tout noté dans un carnet mais elle ne l’ouvre que pour ajouter de nouvelles créances, elle a trop peur de s’y plonger réellement et de calculer la somme réelle et totale qu’elle doit ≈ Luana a passé un an en prison pour avoir volé dans la caisse et dans les rayons alimentaires du supermarché où elle travaillait. Elle l’a fait pour la survie de sa famille mais la prison et l’éloignement d’avec sa mère et ses frères l’a traumatisée, elle s’est jurée de ne plus jamais rien faire d’illégal ≈ A des tendances à la mythomanie, elle aime bien embellir les choses quand elle rencontre de nouvelles personnes, elle s’invente un métier super classe, une mère riche, un père héro de guerre, des relations avec des stars du cinéma… Mentir est devenu un échappatoire pour elle, pour oublier qu’à 31 ans elle n’a pas fait d’études, a un casier judiciaire, deux adolescents à charge, une mère malade et des dettes par dessus la tête ≈ Débrouillarde et baratineuse, manuelle et bricoleuse, elle sait réparer un lave-linge, coudre une robe de soirée sublime et négocier un rabais pour n’importe quel produit ou service ≈ Elle adore les chats mais y est allergique, à chaque fois qu’elle en croise un, elle fait un calcul compliqué entre le ratio de mignonitude du chat, le taux de satisfaction attendu d’un câlin et les yeux qui pleurent, voies respiratoires obstruées et autres inconvénients de l’allergie. Bien souvent, le chat gagne, heureusement qu’elle ne se déplace jamais sans ses antihistaminiques  ≈ Luana est très myope, elle porte parfois des lentilles, parfois des lunettes, mais si elle n’a aucun des deux, elle n’y voit littéralement rien et pourrait se perdre dans sa propre allée entre la porte et la boîte aux lettres

Son caractère

Drôle ≈ Blagueuse ≈ Sociable ≈ Travailleuse ≈ Solaire ≈ Bavarde ≈ Rêveuse ≈ Impulsive ≈ Rancunière ≈ Menteuse / Baratineuse ≈ Maladroite


Le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle Shinya, mais appelez-moi Emma. J'ai 31 ans (plus pour longtemps) :drama: , et je viens de Bordeaux/France. J'ai découvert 30YSY grâce à une ancienne membre , et j'ai cédé à m'inscrire parce que vous êtes le diable, j’arrive plus à m’arrêter. Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrai tout de même être présent(e) tous les jours. Mon personnage est un PRÉ-LIEN DE @”Rory Craine”, @”Rosalie Craine” & @”Wendy Craine”. Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure et je vous hais(me), vous m’avez rendue accro Luana Reyes ∆ just a family girl 4143962282 .

Pour recenser votre avatar
Code:
<pris>kat dennings ≈</pris> luana reyes

à remplir si vous acceptez le doublon de prénom
Code:
<scena>PRENOM DU PERSONNAGE</scena>
à remplir si vous refusez le doublon de prénom
Code:
<pris>Luana</pris>




Dernière édition par Luana Reyes le Ven 30 Avr - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luana Reyes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans / 05 mai 1990
SURNOM : Lu, Lua, Lulu
STATUT : Célibataire, mais techniquement mère au foyer pour ses demi-frères, les jumeaux, qui ont bientôt 16 ans
MÉTIER : Jardinière/paysagiste au Manoir Craine et serveuse/cuisinière/caissière dans un fastfood à Fortitude Valley
LOGEMENT : Une petite maison avec un petit jardin que son beau-père leur a laissé en disparaissant - Logan City au #342, Princess Street
Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_ndgdubj6ZR1so10o6
POSTS : 847 POINTS : 415

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∆ mère latina, père australien ∆ fille illégitime de Papa Craine ∆ bilingue anglais-espagnol ∆ connait mille blagues, adore faire rire les gens ∆ a un rire très communicatif ∆ ne tient pas l'alcool ∆ myope comme une taupe ∆ allergique aux chats ∆ dans la galère financière, doit de l'argent à tout le monde ∆ a fait tous les petits jobs possibles ∆ passionnée par la mode, dessine et coud ses propres vêtements ∆ a abandonné ses études de stylisme pour s'occuper de sa mère malade et de ses petits-frères ∆ a fait un an de prison pour vol ∆ mythomane, se rêve une vie plus palpitante et glamour
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Garrett #1Asher #1Miles' open house - Kieran #1Rory #1Rosalie #1Sarah #1
RPs EN ATTENTE : ∆ James
∆ Wendy
∆ Finnley
RPs TERMINÉS :
AVATAR : Kat Dennings
CRÉDITS : Shinya
DC : Anastasia "fucking" Williams & Jean "sweetie" Atwood
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38402-luana-reyes-just-a-family-girl https://www.30yearsstillyoung.com/t38443-luana-reyes-fun-family-girl#1866524 https://www.30yearsstillyoung.com/t38488-luana-reyes#1870103

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:28






Il était une fois, mon histoire
if I had a dollar for everytime they told me what I wouldn't be…  I would be a rich woman


1995 - 5 ans
Carlina est épuisée, elle a le dos brisé par sa trop longue journée passée à réceptionner de lourds paquets, les éventrer, transférer chaque gramme de poudre dans des sachets plus petits et en remplir des caisses ensuite réparties entre les différents distributeurs du gang. La poudre blanche c’est de l’héroïne et en préparer le conditionnement c’est le boulot de la mère de Luana. Bien entendu, ce n’est pas ce qu’elle raconte à sa fille, elle lui dit qu’elle est femme de ménage et ce n’est un mensonge que partiel, elle fait effectivement des ménages quand le gang n’a pas besoin d’elle, entre deux grosses livraisons de poudre, pendant les périodes creuses. Elle n’a pas vraiment le choix, Carlina. A son arrivée en Australie, elle n’a survécu que grâce à ce gang. Sa demande d’asile a été si longue à traiter et l’obtention d’un permis de travail encore pire, sans parler de sa nationalité australienne qu’elle vient à peine d’obtenir après plus de six ans d’errances administratives. Cette organisation criminelle lui a tendu la main, lui a sauvé la vie, et maintenant elle leur est redevable et ils ne la laisseront pas partir avec une telle dette. Qu’elle soit devenue maman ne leur fera pas changer d’avis, ils lui ont bien fait comprendre qu’elle n’avait pas intérêt à leur fausser compagnie. Carlina est épuisée par le travail mais aussi par le stress permanent qui la ronge, elle redoute qu’un jour une descente de flics au hangar l’envoie directement derrière les barreaux, qu’adviendrait-il de sa fille alors ? Luana n’a que cinq ans et elle n’a que sa mère sur qui compter. Son père est mort. En tous cas, c’est la version officielle, son père était un expatrié Américain sans famille, mort pendant la grossesse dans un accident de voiture.Voilà ce qu’elle a dit à sa fille quand celle-ci a commencé à poser des questions. Son vrai père est tout à fait vivant pourtant, un homme puissant et riche qui aurait probablement pu facilement exfiltrer Carlina et leur fille de cette vie de crimes et de misère s’il l’avait voulu. Il en avait les moyens, mais il a choisi de n’en rien faire. La vérité,c’est qu’il ne veut rien avoir à faire avec elles deux, il a été plus que clair, menaçant même...

Carlina pense à tout cela, le front plissé et soucieux en se dirigeant vers la maison de leurs voisins pour y récupérer sa fille. Ils sont adorables ces voisins, ils se chargent toujours gentiment de récupérer Luana à sa descente du bus scolaire pour la faire goûter, l’aider à faire ses devoirs et bien souvent la faire dîner car sa mère rentre rarement du travail avant 22h. Ce vieux couple n’a plus ses enfants à la maison depuis longtemps alors ils sont ravis de prendre soin de Luana qu’ils adorent comme si elle était leur propre petite-fille. Il faut dire que l’enfant est sacrément attachante, avec son énergie débordante et sa propension à enchaîner toutes sortes de clowneries, elle adore être le centre de l’attention et provoquer les rires sur son chemin. « Mama, mama, regarde ! Je fais des marionnettes avec mes pieds !!! » Et la petite Luana de cinq ans se jette à terre dans le salon des voisins, cale ses pieds sur le rebord de leur table basse et commence à faire converser ses pieds l’un avec l’autre. Les voisins rient toujours de bon cœur même s’ils ont déjà eu droit au spectacle une heure plus tôt, et Carlina se contente de soupirer : « Allez dépêche-toi mi amor, met tes chaussures, mama est fatiguée. » « Mais Señor Piecito, je n’y vois rien ! Où êtes-vous ? » continue Luana en modifiant sa voix et en faisant tourner son pied sur lui-même comme s’il cherchait quelqu’un. Puis elle fait remuer ses doigts de pieds jusqu’à ce que son pouce surgisse par un trou de sa chaussette. « Aaaah ouf ! J’y voyais rien avec cette capuche, ça va mieux ! » fait-elle d’une voix ébahie. « Luana, ça suffit, allez on y va ! » commence à s’agacer sa mère, elle a mal à la tête et n’est pas d’humeur à rire aux pitreries de sa fille, pas aujourd’hui. « C’est presque fini, mama ! » proteste Luana mais le ton finit par monter, Carlina n’a qu’une envie, s’allonger sur le canapé chez elle et s’endormir devant la télé, mais elle sait déjà que ce n’est pas pour tout de suite. Elle doit encore s’occuper de quelques tâches ménagères, notamment de la lessive, et elle vient de rajouter à sa liste de repriser toutes les chaussettes de sa fille, il ne lui en reste plus une seule intacte et elle déteste que ses voisins aient pu le constater, elle a honte. Luana finit par obtempérer, sans larme ni mine boudeuse, elle est simplement un peu déçue de ne pas avoir réussi à faire rire sa maman avec son spectacle de pieds, après tout c’est tout ce qu’elle voulait, voir disparaître ces rides d’inquiétude sur son front et que sa maman affiche son plus beau sourire. Parfois, elle y arrive, parfois non. Alors qu’elles s’apprêtent à traverser le rue pour rentrer chez elles, Luana fait une dernière tentative : « Mama, tu connais l’histoire des deux patatas au bord de la route ? Ben y en a une qui traverse sans regarder et elle se fait écraser par une voiture. La deuxième elle crie : Oh purée ! » Carlina ne peut retenir un petit rire et le rire à gorge déployée et communicatif de Luana finit de la contaminer, elles rient franchement en arrivant sur le seuil de leur logement partagé. Elle caresse les cheveux de sa fille : « Ah qu’est-ce que je ferais sans toi, hein ? »


2002-2003 – 12-13 ans
Luana est devenue une pré-adolescente pétillante et elle est toujours aussi indispensable à sa mère, tant pour l’aider à garder le moral que dans les tâches ménagères. Elle n’est pas la première de sa classe, n’a pas comme ambition de devenir neurochirurgienne ou avocate d’affaires, mais elle est une enfant exemplaire. Elle admire sa mère qui travaille beaucoup et fait tout pour alléger son quotidien. Elle ne sait toujours pas que l’activité principale de sa mère est illégale et n’a jamais envisagé de remettre en question ce que lui dit sa mère qu’elle prend comme une parole d’évangile. Pourtant, dernièrement il y a eu beaucoup de changements dans leur vie et les décisions de Carlina n’ont pas été des plus réjouissantes pour sa fille. Elle lui a présenté son nouveau mec et avec lui c’est du sérieux cette fois, lui a-t-elle garanti. C’est tellement sérieux qu’elles vont le suivre et déménager à l’autre bout du pays. Luana, qui ne remet jamais en cause les choix de sa mère, ne comprend pas celui-ci pourtant. Pourquoi elles devraient le suivre, lui, cet étranger à leur famille ? Leur foyer lui convenait parfaitement comme ça, à deux elles s’en sortaient plus que bien… Mais ce n’est pas son choix et l’adolescente se laisse donc déraciner, elle débarque à Brisbane où elle ne connaît personne, tout ça pour une opportunité professionnelle de ce beau-père qu’elle n’apprécie pas franchement. C’est réciproque visiblement, il n’est pas spécialement sympa avec elle, surtout quand sa mère n’est pas dans les parages, mais ça, elle est capable de le supporter car sa mère a l’air heureuse avec lui et c’est ce qui compte le plus pour elle. Carlina a toujours eu du mal à rester seule et célibataire, même si elle a rarement présenté d’hommes à sa filles, Luana sait très bien quand sa mère a quelqu’un dans sa vie ou non. Ça se voit dans sa façon de sourire et dans le soin qu’elle met soudainement à choisir ses tenues, elle devient plus rayonnante aussi, elle a besoin d’être aimée et d’aimer quelqu’un d’autre que sa fille, Luana l’a compris assez vite. Donc, elle se moque bien que son beau-père soit chiant avec elle tant qu’il est gentil avec sa mère. Ce qui la dérange le plus dans tout ça, c’est le changement de décor, la perte de ses amis et de ses repères. D’autant qu’elle comprend bien vite qu’elle est une indésirable dans le quartier résidentiel où ils emménagent, l’endroit est bien plus chic que le coin populaire où elles vivaient à Adelaide... Sa mère, son beau-père couvert de tatouages et elle-même sont vite catégorisés comme des racailles qui n’ont rien à faire ici, ils font  mauvais genre dans le décor. Au début, Luana est très en colère, toutes ses tentatives de s’intégrer sont soldées par des échecs et un rejet douloureux à encaisser… Et si Luana peut passer pour une Australienne pure souche grâce à la peau blanche et aux yeux bleus hérités de son père, dès qu’elle se promène avec sa mère à la peau bien plus sombre, elle subissent le racisme de plein fouet.

Elle a bien essayé de jouer la carte de l’humour, mais sans résultat. Luana s’est toujours battue avec ces armes-là, se faisant apprécier en provoquant rires et sourires et remontant toujours le moral de sa mère dans les moments difficiles avec ses idioties et jeux de mots stupides. Mais sa mère n’a pas besoin d’elle pour sourire ces derniers temps, elle est si niaisement amoureuse de son nouveau mec qu’elle ne voit que les avantages de ce déménagement : une plus grande maison, un quartier moins mal famé, un meilleur travail… Paraît-il que les « ménages » payent mieux à Brisbane. C’est surtout que le copain de sa mère fait également partie du gang et qu’il a été « promu » pour venir ouvrir une « filiale » à Brisbane. Il a hérité d’une grosse responsabilité et donc de fonds importants pour ouvrir une entreprise de façade et masquer ainsi le trafic de drogue qui aura lieu en coulisses. Mais ça, Luana ne le voit pas, elle est bien trop obnubilée par sa situation à l’école pour réaliser ce qu’il se trame de ce côté-là, ses camarades de classe la jugent vulgaire, la traitent de pauvre, se moquent de son style vestimentaire peut-être déjà trop adulte à son âge… Luana n’y peut rien, elle adore la mode depuis toujours, combien de magazines de mode a-t-elle dévorés au kiosque à journaux en se faisant toute petite pour ne pas se faire rabrouer par le vendeur ? Trop pour les compter. Elle a toujours rêvé d’une autre vie, d’une vie de paillettes, elle s’imagine sur les podiums à saluer la foule. Pas en tant que mannequin, bien entendu, elle est réaliste, elle n’a rien de la taille mannequin, mais elle rêve d’être celle qui habillera les mannequins. Créer des vêtements, c’est ça son rêve et elle porte déjà de nombreux vêtements cousus par ses soins. Toute petite, elle a appris à repriser ses vêtements avec sa mère, puis elle s’est révélée très vite extrêmement douée avec une aiguille et du fil entre les doigts. Sa mère lui a appris tout ce qu’elle savait puis, voyant l’élève très rapidement dépasser le maître, elle lui a cédé sa vieille machine à coudre. Il n’y a rien que Luana aime plus faire, si ce n’est faire rire les gens. A douze ans, elle porte donc ses premières créations avec fierté... Mais dans sa nouvelle école, ça ne passe pas, ses vêtements sont jugés inappropriés par le personnel de l’école... Probablement à cause de la poitrine généreuse de Luana, déjà très encombrante à son âge et qui remplit ostensiblement le moindre décolleté. Ça ne passe pas auprès de ses camarades non plus, qui la traitent de traînée ou de fille facile.

Luana doit finalement changer d’école, la première impression qu’elle a donné a été critique et les moqueries n’ont jamais cessé pendant toute sa première année de scolarité à Brisbane. Elle a eu beau tout essayer, elle avait été catégorisée pour de bon. A la fin de l’année, elle finit donc par craquer et supplier sa mère de la changer d’établissement. Cette fois-ci, elle prépare sa rentrée comme une véritable pièce de théâtre. Elle laisse tous ses décolletés au placard ainsi que ses chaussures à talon, elle adopte l’uniforme de n’importe quel jeune invisible dans la foule : basket, jean, t-shirt. Elle s’est même donné la peine de coudre des étiquettes de marques à la mode ou de broder les logos sur ses vêtements. Elle s’invente une vie à raconter à ses camarades. Sa mère devient une avocate d’affaires et son père un militaire américain, toujours sur le terrain, héros de guerre perpétuel. « Mama, dépose-moi là. C’est bon... » « Mais querida, je peux te déposer devant c’est sur ma route. » Luana est embêtée, elle ne veut pas vexer sa mère mais elle ne compte pas laisser les élèves la prendre en grippe dans ce nouvel établissement, elle a besoin d’amis pour survivre Luana, elle a besoin de faire rire les gens, pas qu’ils rient d’elle. « Mama, por favor… Je veux me fondre dans la masse cette fois... » Et avec la voiture toute cabossée de sa mère ça n’était pas gagné, tout comme elle préférait que les autres ne savent pas que sa mère a la peau sombre, parce que cela amène trop de questions et de jugements que Luana n’a pas envie de subir. Sa mère se gare donc deux rues avant le collège, résignée. « Vale, c’est bon j’ai compris, tu as honte de ta mama, il fallait bien que ça arrive un jour... » Luana se déteste déjà d’avoir rendue triste sa mère, elle descend de la voiture penaude puis, avant de claquer la porte, elle se penche et dit à sa mère : « Mama, tu sais où vont les biscottes pour danser ? » Sa mère soupire : « Ça marchera pas, Lu, je boude... » « En biscothèque ! » Sa mère se retient de rire, les jeux de mots débiles ça la fait toujours craquer et le regard insistant de sa fille a finalement raison de sa retenue, elle pouffe, postillonnant partout sur les sièges. « Voilààà ! Buen dia, mama ! » « Ouais c’est ça, mocosa ! » Luana fait mine d’être vexée des mots de sa mère qui vient de la traiter de petite merdeuse mais elle claque la porte et retrouve un large sourire en faisant un signe d’au revoir à sa mère tandis qu’elle redémarre.

Elle n’a pas vraiment honte de sa mère ou de leur vie, ou peut-être que si, juste un peu... En tous cas, ses mensonges deviennent de plus en plus élaborés, elle trouve une photo sur internet pour représenter son fameux père héro de guerre, elle invente multitude d’anecdotes, raconte des voyages en famille qui n’ont jamais eu lieu… Plus elle ment et plus elle a l’impression que cette famille alternative existe d’une certaine manière, ça la réconforte et elle qui a toujours adoré être le centre de l’attention profite de sa nouvelle popularité, elle a une manière unique de raconter des histoires amusantes qu’elle invente au fur et à mesure et les gens aiment l’écouter. Certaines personnes douteront d’elle, il y aura des rumeurs disant que c’est une menteuse mais rien qui ne la fasse descendre à nouveau au niveau d’impopularité connu dans son premier établissement. En réalité, personne ne se donnera la peine de vraiment vérifier ses dires et Luana devint assez forte pour énoncer des mensonges quasi-invérifiables.


2005 - 15 ans
Des jumeaux, de minuscules jumeaux qui n’ont que quelques heures d’existence et la mère de Luana est en pleurs, incapable de les prendre dans les bras, elle refuse même de les regarder. Le père des bébés, le beau-père de Luana, a disparu dans la nature depuis quelques mois et Carlina est inconsolable : « Mama, arrête de penser à lui, il s’est barré mais on a pas besoin de lui ! » Les sanglots de sa mère redoublent et elle répète le même refrain : « Il est pas parti, il est muerto je te dis. Ils l’ont tué ! » Luana a fini par comprendre que sa mère et son beau-père trempaient dans l’illégalité, au fur et à mesure qu’elle devenait une meilleure menteuse elle apprenait aussi à repérer les incohérences des mensonges de sa mère. « Qui l’a tué, mama, alors ? Il faisait quoi dans l’arrière-boutique du garage,  hein ? » Cette partie immense toujours fermée à clef où elle avait interdiction d’entrer parce qu’il y avait supposément des produits dangereux stockés. Elle essaye de faire parler sa mère, de lui faire avouer ce qu’il se tramait là-bas mais comme d’habitude, elle ne révélera rien. « Laisse-moi... » sanglote sa mère en esquivant une nouvelle fois la question. Ce sont les pleurs d’un des jumeaux qui déclenchent les pleurs du deuxième et Luana se détourne du lit d’hôpital de sa mère pour se pencher sur ses deux petits-frères : « Hola chiquitines ! Allez, venez faire un tour de Luana Airlines ! » Elle galère un long moment pour réussir à caler ses deux frères dans ses bras sans risquer d’en échapper un, en maintenant bien leurs têtes et en prenant mille précautions. Holala quelle galère de s’occuper de deux bébés à la fois pour une seule personne, elle espère que sa mère va vite se ressaisir car elle ne se sent pas à la hauteur cette fois-ci, elle a peur... Pourtant, son instinct prend vite le dessus, elle berce ses frères en dansant sur place et se retourne vers sa mère : « Comment tu peux être sûre qu’il est mort ? Tu as vu son corps ? » « No… Mais il ne m’aurait jamais abandonnée comme ça… » chouine-t-elle encore. Luana a toujours été un soutien moral pour sa mère, mais là elle ne sait pas si elle va pouvoir trouver une solution cette fois. Elle se sent impuissante face au mal-être de sa mère. Et son rêve de faire une école de stylisme et d’un jour créer sa propre marque de vêtements paraît soudain totalement secondaire face à la survie de deux petits-êtres et à la santé mentale de Carlina. Ce qui ne rend pas moins douloureux le fait de sentir que ce rêve pourrait lui échapper si facilement... « Mama, qu’il soit parti ou qu’il soit mort, ça ne change rien, il n’est plus là. Mais eux deux, ils sont là et moi je suis là pour t’aider alors arrête de pleurer por favoooor... » la supplie-t-elle. Mais rien n’y fait, sa mère reste secouée de sanglots et elle enfouit son visage sous les draps quand Luana essaye d’approcher les bébés d’elle. Carlina avait initialement décidé d’allaiter les jumeaux mais elle en est bien entendu incapable, et ils pleurent, ils ont faim, il faut bien les nourrir. Alors, les infirmières fournissent des biberons et du lait à une Luana en panique qui se charge de les alimenter, assise sur le fauteuil dans la chambre d’hôpital, terrorisée par la suite des évènements. C’est à ce moment-là qu’elle choisit leurs prénoms : Leandro et Luis. Une fois qu’ils sont rassasiés, calmés puis endormis, Luana vient s’asseoir sur le bord du lit de sa mère. Elle saisit sa main avec une extrême douceur, puis elle la couve du regard avant de lui demander avec un sourire d’encouragement : « Mama, tu sais ce que fait une vache avec les yeux fermés ? » Sa mère lui jette un regard à la fois agacé et dévasté qui veut dire «Pas maintenant… pas encore une de tes blagues idiotes, ça ne marchera pas. Pas cette fois ». Mais Luana ne se décourage pas facilement : « Du lait concentré ! » Ce n’est que l’ombre d’un sourire qui passe sur les lèvres de Carlina et seulement pendant une fraction de seconde, mais il n’échappe pas à Luana qui se sent déjà un peu rassurée pour l’avenir. Sa mère ira mieux, elle se relèvera, elle ne connaît personne de plus courageux qu’elle. Alors Luana s’allonge contre sa mère en l’enlaçant : « Te amo, mama. Tout va bien se passer, je te promets. »

Sa mère finira par surmonter son chagrin et tourner la page, accepter la perte de son compagnon et l’existence de ses fils, petit à petit... Luana a séché les cours pendant plus d’un mois pour s’occuper de ses frères et s’assurer que sa mère n’allait pas se faire du mal ou leur faire du mal à eux... Mais au fil des semaines, un nouvel équilibre s’est créé dans la famille, bien que la ride d’inquiétude caractéristique ne quittait plus le front de sa mère, Carlina a réussi à créer un vrai lien maternel avec les jumeaux, et si cela a pris du temps tout est finalement rentré dans l’ordre. Luana comprit bien vite ce qui inquiétait sa mère, son gagne-pain avait été compromis ou rendu compliqué par la disparition du beau-père, Luana ne sut jamais les détails car sa mère s’était toujours refusée à la mêler même de loin à ses activités criminelles. Mais Luana n’était pas idiote pour autant, elle voyait bien les factures impayées s’entasser dans l’entrée, alors elle prit un boulot de caissière pour faire sa part. Elle travaillait déjà tout l’été depuis qu’elle était en âge de le faire, mais cette fois-ci, elle sut qu’il fallait vraiment qu’elle mette la main à la pâte. Après les cours, le week-end, pendant les vacances et dès qu’elle avait un instant de libre, elle prenait des shifts au supermarché. Elle n’avait plus le temps de coudre, à peine le temps de faire ses devoirs pendant ses trajets de train entre la maison et le lycée, le lycée et le travail, le travail et la maison. Mais au moins, la pile de facture diminuait un peu, sa mère avait l’air moins stressée également,  probablement car elle n’avait plus d’activité illégale, elle s’était remise à faire des ménages finalement, le casse-tête a toujours été de faire garder les jumeaux pendant qu’elles travaillaient toutes les deux, mais elles ont réussi à se débrouiller comme cela pendant des années grâce aux quelques amis qu’elles se sont fait à Brisbane.


2010 - 20 ans
Luana tient la main de sa mère dans la salle d’attente du médecin et elle essaye de la rassurer tout en gardant un œil sur les jumeaux qui jouent dans un coin de la pièce du haut de leurs cinq ans : « Ça va aller, arrête de faire cette tête ! Escucha, j’en ai une super : pourquoi est-ce qu’on met tous les crocos en prison ? » Sa mère soupire et lève les yeux au ciel, cette manie qu’a sa fille de débiter trois blagues à la minute dès que sa mère triste est adorable mais aussi très envahissante. Luana ne supporte pas de voir sa mère départie de son sourire et c’est finalement une gros poids à faire peser sur lles épaules de sa mère. Carlina aimerait juste, pour une fois, avoir le droit de ne pas aller bien pendant cinq secondes sans que sa fille vole à son secours armée de son humour douteux. Elle a le droit d’être inquiète, non ? Depuis des mois, elle se sent de plus en plus fatiguée, elle a des douleurs musculaires, des vertiges, des sensations de brûlures dans les jambes… Elle a peur d’apprendre de quoi elle souffre car elle sait, au fond d’elle, que c’est sérieux et qu’elle ne peut pas se permettre d’être malade, pas avec ses fils si jeunes et sa fille qui se sacrifie déjà bien trop pour la famille. « Je sais pas… Dis-moi... » capitule-t-elle dans un souffle. « Parce que les crocos dealent…! » annonce Luana triomphante en pointant sa mère de ses deux indexs ! Il n’y a rien à faire, ce sont les blagues débiles comme ça qui marchent sur sa mère, Luana les collecte minutieusement pour pouvoir les lui ressortir au meilleur moment. Encore une fois, ça fonctionne puisque sa mère ne peut retenir un ricanement, même s’il est un peu triste, ce rire étouffé et fatigué. Mais le sourire reconnaissant qui suit remplit de joie le cœur de sa fille. Elle sait qu’elle a réussi à alléger ses inquiétudes pendant quelques secondes au moins. Mais Luana ne peut rien faire pour redonner le sourire à sa mère quelques minutes plus tard quand ils se retrouvent tous les quatre dans le bureau du médecin qui leur annonce le diagnostic de Carlina : sclérose en plaques. Luana n’a aucune envie de faire une plaisanterie quand elle entend le médecin dire que c’est une maladie qu’on ne sait pas guérir et que l’état de sa mère va dégénérer au fil du temps, qu’elle a de grandes chances de finir en fauteuil roulant et que même si elle peut vivre encore de nombreuses années, cela réduira probablement son espérance de vie. C’est un coup de massue qui frappe Luana et pour une fois, ce n’est pas elle qui essaye de redonner le sourire à sa mère, mais l’inverse. Elles sortent du cabinet avec chacune un des jumeaux dans les bras et sa mère lui dit : « Tu sais ce qui est bon pour la laine des moutons ? »  Luana regarde sa mère avec surprise, jamais elle ne raconte de blagues, ou plutôt elle a arrêté d’essayer, elle est tout bonnement incapable d’en retenir ne serait-ce qu’une seule. Elle les raconte toujours très mal. « Vas-y... »  concède-t-elle d’une voix appesantie par ses inquiétudes pour la santé de sa mère. « Le chewing-gum ! »  s’esclaffe sa mère en scrutant la réaction de Luana qui reste interdite, elle lui dit quelque chose cette blague, elle la comprend mais elle est juste mal tournée... Ça tilte et elle regarde sa mère en secouant la tête avec un air désespéré : « Tu l’as mal racontée, mama ! La vraie blague c’est : Pourquoi les moutons aiment-ils le chewing-gum ? Parce que c’est bon pour la laine ! » Et là, sa mère se met à rire comme si elle venait d’entendre l’histoire drôle pour la première fois ce qui prouve bien qu’elle ne comprenait même pas ce qu’elle racontait. Ce fut ce qui débuta le fou rire de Luana, son rire strident et communicatif provoqua des sourires dans la rue et elle contamina sa mère, puis les jumeaux.

Cette journée eut beau être un de leurs plus grands fous rires, la nouvelle qu’elles ont reçue ce jour a eu l’effet d’une bombe destructrice dans leurs vies. Alors que Luana venait enfin d’entrer dans une école de stylisme, elle décida de l’abandonner sans en parler à sa mère. Au fil des mois, il fut évident que l’état de sa mère allait en s’empirant très vite et qu’elle ne serait pas capable de récurer des toilettes et frotter des sols chez ses clients pendant encore bien longtemps. Les douleurs devenaient de plus en plus envahissantes et les crampes musculaires plus fulgurantes. Alors oui, Luana lâcha ses études, d’abord en secret et elle devint caissière à plein temps et barmaid le soir. Elle l’avoua à sa mère quand il était déjà trop tard pour faire marche arrière, sa place ayant été donnée à quelqu’un d’autre. Elle lui annonça en ramenant son premier salaire à temps plein, pourboires inclus, à la session de casse-tête comptable du mercredi soir. C’est lors de ces réunions hebdomadaires qu’elles décident quelle facture il est le plus urgent de payer et quelles autres peuvent attendre. Sa mère ne voulait pas arrêter de travailler, elle résista un certain temps d’ailleurs, mais elle n’eut bientôt plus le choix. Alors elle se contenta de s’occuper des jumeaux ce qui était déjà bien assez épuisant pour elle et pendant ce temps, Luana travaillait pour rapporter le seul salaire de la maison.


2012-2013 - 22-23 ans
Deux enfants ça coûte cher et certains médicaments pour sa mère, notamment ceux qui sont vraiment efficaces pour soulager ses douleurs, ne sont pas remboursés, alors Luana s’est démenée pour faire vivre sa famille pendant ces deux années. Malgré cela, il est arrivé plusieurs fois qu’elles n’aient plus rien à la fin du mois, pas même de quoi acheter assez de pâtes pour faire un repas par jour jusqu’au prochain salaire. Elle a demandé des avances de salaires à plusieurs reprises, mais les factures s’empilaient à nouveau dans un parodie de tour de pise et Luana ne s’en sortait pas. Alors pendant ces deux années, il lui est arrivé de faire des écarts, elle a fait des choses dont elle n’est pas fière : elle a volé dans la caisse au travail, quelques fois seulement et uniquement quand elle se retrouvait vraiment dans une situation inextricable. Plus souvent, elle a volé de la nourriture au magasin. Elle l’a fait pour ses frères, pour sa mère, jamais rien d’extravagant, sauf pour les fêtes, c’est vrai qu’elle s’est permise quelques folies à ces moments-là, mais simplement car elle ne demandait qu’à voir les regards émerveillés de Luis et Leandro devant un vrai plat de fête. Luana est devenue très forte pour cacher à sa mère à quel point leur situation financière était désespérée, elle ment encore et encore, cache les factures et masque ses angoisses derrière son légendaire humour. Sauf qu’à force, les disparitions d’argent et de nourriture finirent par se voir, Luana ne savait pas qu’il y avait des caméras dissimulées dans le magasin et dès qu’ils eurent des doutes, ils passèrent en revue quelques vidéos de surveillance, dès qu’ils repérèrent un de ses écarts, ils en trouvèrent facilement des dizaines et des dizaines d’autres. Sur deux années, elle leur avait finalement volé pour quasiment deux mille dollars en aliments et en cash, ils en avaient la preuve en vidéo. Luana fut donc licenciée sur le champ mais également poursuivie en justice.

Jamais elle n’aurait cru que voler des paquets de pâtes l’enverrait en prison et pourtant, circonstance aggravante, elle est employée du magasin qu’elle a volé, puis la somme des vols cumulés dépasse le seuil de clémence et pour finir les preuves vidéo n’ont laissé aucun doute sur sa culpabilité. Elle ne put bien entendu pas se payer un bon avocat, alors elle écopa d’un an de prison. Luana a passé toute sa peine à se morfondre, à se haïr d’avoir été si stupide et d’avoir abandonné sa mère et les jumeaux. Ils sont seuls à présent, à devoir se débrouiller avec la ridicule pension d’invalidité de sa mère et elle se torture l’esprit en les imaginant vivre dans une misère noire. Son séjour en prison fut loin d’être une partie de plaisir mais elle se montra exemplaire et évita tous les ennuis pour pouvoir sortir au plus tôt et retrouver sa famille. Ce qu’elle fit, au bout des douze mois, elle retrouva sa mère qui avait dû s’endetter auprès de personnes plus ou moins recommandables pour réussir à subvenir aux besoins de Luis et Leandro, elle avait même repris quelques ménages mais elle était lente et peu efficace et n’avaient qu’une poignée de clients qui l’embauchaient par pitié. Le retour de Luana met fin à tout cela, elle lui interdit de travailler et accepte de son côté n’importe quel travail. Il est devenu difficile de se faire embaucher en tant que caissière ou n’importe quel autre poste qui nécessite d’être en contact avec de l’argent car beaucoup demandent un casier judiciaire vierge à la candidature. Et le sien ne l’est plus désormais... Alors, elle fait surtout des jobs manuels, elle devient notamment jardinière, tond des pelouses, taille des haies, soigne rosiers et autres plantes décoratives. « Mama, tu sais pourquoi Hulk a un super beau jardin ? » « Dime, hija. » « Parce qu’il a la main verte ! » Rire de sa mère, rire des jumeaux, bonheur de Luana. Elle est femme de ménage dans des bureaux, serveuse dans des fast-foods qui n’ont pas demandé son casier judiciaire, distributrice de tracts publicitaires… Elle ne vole plus jamais rien de sa vie, elle emprunte aux uns pour rembourser aux autres, c’est une constante galère pour l’argent mais elle ne veut plus jamais prendre le risque de se retrouver séparées de sa famille alors elle refuse de céder à l’appel de l’argent facile. Le rire de sa mère et de ses frères, c’est tout ce qu’il lui faut pour tenir.


2018 - 28 ans
Luana précède sa mère qui la suit en activant son fauteuil roulant éléctrique dans un couloir aux tons jaunes, les jumeaux sont à l’école, ils ont onze ans maintenant, qu’est-ce que ça grandit vite… « Mama, tu vas être bien ici. Tu seras jamais seule comme ça... » L’état de sa mère a continué à s’aggraver, et à présent elle ne peut plus faire grand-chose toute seule. Il faut la mettre au lit le soir et l’en sortir le matin, elle n’est même pas capable de tenir un verre d’eau pour boire, elle a désormais un tuyau accroché à son fauteuil qui lui distribue de l’eau quand elle aspire dedans… Luana travaille toute la journée, il y a eu des accidents, elle est rentrée plusieurs fois en trouvant sa mère tombée de son fauteuil, restée face contre terre pendant des heures car elle n’arrivait même pas à atteindre son biper d’urgence pour appeler les secours. Ça brisait le cœur de Luana de devoir mettre sa mère dans un établissement comme celui-ci, elle avait l’impression de s’en débarrasser mais elle ne pouvait pas faire autrement. Elle élevait déjà ses frères, se tuait au travail, mais elle avait besoin de savoir qu’on prenait soin de sa mère, que des infirmiers ou des aides soignants étaient auprès d’elle en permanence, ne serait-ce que pour la nourrir, la laver, l’emmener aux toilettes, toutes ces choses pour lesquelles sa mère avait perdu toute autonomie. « Oubliez pas de venir me voir, parce que je vais péter un plomb entourée de tous ces handicapés ! » la supplie sa mère en posant un regard insistant sur un pensionnaire en fauteuil électrique qui passe à côté d’eux. Elle a du mal à accepter qu’elle est handicapée elle aussi, elle ne supporte pas d’être aussi dépendante. « Bien sûr, on va être tellement là que t’en auras marre de nous ! » lui promet-elle dans un sourire.

Luana pousse la porte de la nouvelle chambre de sa mère. C’est impersonnel et ça sent le désinfectant. « T’inquiète pas, on va te personnaliser ça ! T’auras la plus belle chambre du centre... » « Ne dépense pas l’argent dans des bêtises, je m’en fiche de la déco. On peut déjà pas se permettre de payer ce centre tout court... » « Mais bien sûr que si ! » Bien sûr que non, en réalité, l’assurance maladie a beau participer un peu, le reste à payer reste considérable, mais Luana sait qu’elle trouvera une solution, elle trouve toujours des solutions. Elle ne peut pas laisser sa mère seule toute la journée, ça devient dangereux, presque de la maltraitance... Luis et Leandro cherchent déjà leur premier petit boulot pour cet été, ils veulent aider à leur tour et Luana les y encourage, elle n’a connu que ça la galère mais elle ne l’a jamais pris comme une fatalité. Ce qui était une fatalité c’était la maladie de leur mère, ce qui était une fatalité c’était quand Luana s’était retrouvée en prison. Mais travailler dur pour mettre quelque chose dans l’assiette de ses frères et payer la pension de sa mère, ça c’était son mode de vie, son devoir, sa fierté. Elle n’a jamais connu autre chose et de toutes façons et ce n’est  pas comme s’ils avaient une autre option, il n’y a pas de trésor secret à déterrer dans leur jardin, ils ne vivent pas dans un film de pirates et n’ont pas trouvé de carte au trésor. Quand ses frères seront assez grands, ils auront un boulot à eux et seulement à ce moment, elle pourra enfin reprendre son souffle, mais pas avant. « Mama, j’ai une blague sur les magasins ! » Sa mère lève les yeux au ciel, mais elle a déjà un demi-sourire qui apparaît. « Ben vas-y... » « Ouais mais elle a pas supermarché ! » Sa mère s’esclaffe et en toussote même : « Je sais pas pourquoi ces blagues débiles fonctionnent encore sur moi... » « Moi non plus, mama, moi non plus... » rit Luana avec un regard tendre pour sa mère.


2020 - 30 ans
Luana entre en trombe dans la chambre de sa mère pendant que celle-ci écoute un livre audio sur son téléphone, elle ne peut même plus tourner les pages d’un vrai livre alors c’est sa seule solution pour continuer à « lire ». Elle tourne les yeux vers sa fille et ordonne à son téléphone : « Siri, met Audible en pause. » Luana, a les yeux rouges, le regard furieux, elle tremble de tous ses membres et elle agite un paquet de lettres sous le regard de sa mère. « J’ai fait du rangement dans le grenier, je cherchais les guirlandes de Noël… Mais bref, on s’en fout. C’est qui Mark ?! » Sa voix est étranglée, elle a envie de hurler de rage et de fondre en larmes à la fois. Elle voit le regard de sa mère changer, il se teinte de honte et de tristesse pendant une seconde, puis il se durcit soudain. Il devient accusateur comme si Luana était la fautive : « Tu n’aurais pas dû fouiller dans mes affaires ! » « Mama ! Arrête ! Ya esta ! Tu m’as dit que mon père était mort avant que je naisse, je t’ai jamais posé trop de questions car ça avait l’air de te rendre trop triste ! Mais la dernière lettre, là, elle date de quand j’avais onze ans ! Tu m’as menti ! » Luana est agitée, elle ne sait plus quoi faire de son corps et commence à faire les cent pas. Elle a trouvé ces lettres la veille et n’a pas dormi de la nuit en les lisant encore et encore. Un certain Mark qui dans quatre lettres différentes répétait à Carlina qu’il ne voulait plus entendre parler d’elle ou de leur fille, qu’elle aurait dû avorter si elle n’était pas capable de subvenir aux besoins de l’enfant et que lui n’en avait jamais voulu. Il lui dit également que si elle essaye de le contacter encore une fois, il la fera jeter en prison pour ses activités de trafic de drogues et déporter au Salvador. Sa mère reste silencieuse, une vraie tombe, elle fixe le sol comme si cela allait finir par faire disparaître sa fille de sa chambre. « Mama, ça suffit les mensonges et les secrets. Ce Mark ça a l’air d’être le pire des enfoirés et je ne veux rien avoir à faire avec lui. Mais j’ai besoin de savoir, mama… J’ai besoin de savoir qui je suis… Lo necesito, mama! » Finalement, ce sont les larmes qui gagnent, elles déferlent sur ses joues et Luana se laisse tomber à genoux devant sa mère pour la supplier de lui dire enfin la vérité.

Et la vérité fut finalement dite. Carlina a eu une aventure avec un homme, Mark Craine, pendant une année durant laquelle il lui promettait sans cesse qu’il allait quitter sa femme.Ce n’était juste jamais le bon moment... Mais finalement, quand il a su que Carlina était enceinte, c’est elle qu’il a quittée, non sans essayer de la forcer à avorter, n’hésitant pas à la menacer pour ça. Mais elle a refusé, mue par l’espoir que Mark reviendrait, qu’il changerait d’avis et qu’ils formeraient une vraie famille un jour. Elle était tellement naïve, aveuglée par l’amour, et bien entendu elle espérait en vain. Jamais il ne revint et Carlina en était folle de chagrin, elle l’appelait en pleurs pour le supplier de l’aimer à nouveau… C’est quand ses appels sont devenus trop envahissants et qu’il a eu peur que sa femme ne découvre leur liaison qu’il a menacé Carlina de la dénoncer à la police, de lui faire perdre son statut de demandeuse d’asile, la renvoyant ainsi au Salvador où la guerre n’était pas encore finie et où sa vie était en danger. Il avait trouvé les bons leviers, il avait des preuves. Alors, pour leur bien à toutes les deux, elle avait fini par accepter de ne plus le contacter et surtout de mentir à tout le monde, y compris à Luana sur la réelle identité de son père. Elle a brisé sa promesse plusieurs fois pourtant, essayé de le recontacter quelques fois, pour lui demander de l’aide, le supplier de reconnaître sa fille, de la rencontrer au moins, d’apprendre à la connaître… Mais rien n’y avait fait, elle avait reçu ces quatre lettres à chacune de ses sollicitations et Mark Craine n’avait pas flanché d’un millimètre. Puis, finalement, Carlina avait rencontré le père des jumeaux, ils avaient déménagé à Brisbane et elle n’avait plus jamais essayé de le contacter. Cependant, elle avoua à sa fille qu’elle a réalisé quelques années auparavant, triste coïncidence, qu’il vit desormais à Brisbane aussi avec sa femme et ses quatre enfants. « Quatre enfants ? » demande Luana d’une voix éraillée. « Il a quatre enfants et il… il... » Elle vient à peine d’apprendre son existence qu’elle le hait déjà ce géniteur qui a promis monts et merveilles à sa mère avant de l’abandonner, qui l’a menacée des pires horreurs, qui n’a jamais daigné s’intéresser à sa fille. « C’est des garçons ou des filles ses  enfants ? Ils ont quel âge ? » demande-t-elle en serrant les poings… « Je sais pas exactement ma chérie, je crois deux filles et deux garçons, y en a des plus jeunes que toi et des plus vieux… On était qu’un intermède, tu sais... On était rien pour lui... » la voix de sa mère se brise et cela brise le cœur de Luana, elle n’est déjà plus en colère contre sa mère, elle a reporté toute sa rage sur ce père qui a refusé d’assumer ses ébats. Mais quatre enfants ! Etrangement, qu’il ait quatre enfants, ça la turlupine plus encore que le fait d’apprendre qu’il est vivant, elle se demande quelle enfance ils ont eu... Est-ce qu’ils ont galéré financièrement comme elles ? Au moins, eux ils avaient eu un père… Luana attrape son téléphone et tape « Mark Craine Brisbane » sur google. Un visage apparaît et aussitôt, elle remarque ses yeux bleus, les mêmes que les siens, et les larmes se remettent à couler. « C’est lui ? » demande-t-elle à sa mère qui acquiesce d’un air désolé. Elle continue à consulter les informations qu’elle trouve : « Attends, mais c’est un ambassadeur le gars ? Et il vit dans un putain de château ! » Elle a trouvé une photo de toute la famille prise devant leur gigantesque maison, un manoir, un palace, indécent tellement le bâtiment est monumental. La famille parfaite devant la maison parfaite. « Oui, il a de l’argent mi amor… Je suis désolée, j’aurais dû te le dire avant, mais il pourrait toujours m’attirer des ennuis... » « Mais mama, je suis sûre qu’il y a prescription maintenant, il peut plus rien te faire… Ses preuves, elles sont périmées. » « No me importa… Ne va pas le voir, Lua, promet-le moi. Ce n’est pas un type bien et il ne nous aidera jamais de toutes façons... » Luana soupire, elle laisse un long silence s’installer. Elle réfléchit, est-ce qu’elle est capable d’ignorer totalement le fait qu’elle a quatre frères et sœurs et un père dans cette ville ? Très difficilement... Mais à bien y réfléchir, qu'est-ce que ça lui apportera de les rencontrer ? Mark Craine est visiblement une véritable ordure et s’il a élevé ces quatre enfants « officiels », ils doivent être tout aussi pourris que lui… « Prometemelo Lu’ » « Je te promets... » concède-t-elle, mais dans son dos, tous ses doigts sont croisés. Elle sait qu’elle ne pourra pas se tenir éloignée d’eux, il faut au moins qu’elle les rencontre, même s’ils n’apprennent jamais qui elle est. Cette famille... Cette famille, ça aurait dû être sa famille, elle et sa mère auraient dû être reconnues d’une manière ou d’une autre, car elles existent. Elles existent, oui. Et ce n’est pas juste qu’ils aient tous vécu dans un tel luxe alors qu’elles ont toujours lutté pour le moindre centime. Ce n’est pas juste qu’à presque 31 ans, Luana soit endettée jusqu’au cou, ait dû abandonner son rêve et ses études, n’ait plus cousu un seul vêtement depuis des années et se soit retrouvée à élever deux adolescents… Plus elle y pense, plus elle est en colère. Plus elle est en colère et plus elle a envie de lui faire payer, à son père, et dans tous les sens du terme. Elle se relève, essuie ses larmes, récupère les lettres et les enfourne dans sa poche avant de respirer profondément pour poser son regard sur sa mère qui a l’air encore plus chamboulée qu’elle par leur discussion. Elle s’en veut d’être venue la secouer ainsi, elle n’a déjà pas un quotidien facile, sentant son corps l’abandonner un peu plus jour après jour... Luana cherche une idée et son regard se pose sur le calendrier, on est jeudi. « Tu sais comment on appelle un jeudi vraiment nul ? » Sa mère lève un regard d’incompréhension vers elle. « Une trajeudi... » Leur rire est nerveux, mais il est là et il fait du bien comme toujours, Luana place un baiser sur le front de sa mère avant de la laisser pour retourner à la maison. Sur le chemin qu’elle décide de faire à pied pour se vider la tête, elle regarde encore et encore des photos de son père, de sa femme, de Garrett, Rosalie, Rory, Wendy… Et du manoir Craine. Les jardins sont splendides, peut-être qu’ils ont besoin d’une jardinière… Et juste comme ça c’est décidé, elle ira poser sa candidature dès le lendemain.



Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.12.1986)
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Elle a un coeur finalement. Elle l'a mis entre les mains d'Amos : elle est de nouveau sienne et n'a plus peur cette fois.
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Elle a emménagé avec Amos dans un viel entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur logement est un secret que le couple garde jalousement.
Luana Reyes ∆ just a family girl SyiawIsh_o
POSTS : 18546 POINTS : 3005

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Luana Reyes ∆ just a family girl 75d82c2c37b882e371ff586ea0e0b75e85da754b
amelyn #49 & #48 & #45 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.
(12345678910111213141516171819202122232425262728293031323334353637383940414243444546474849)

Luana Reyes ∆ just a family girl 597f445ac244668d712d6ae304821d2311b23e5d
teddy (scénario libre) You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

Luana Reyes ∆ just a family girl 91cc317e571c54b7b8930f876a4172fa9be65678
sasha #2 Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

Luana Reyes ∆ just a family girl YTQmkFAS_o
Destiny was for fools. She would not wait for her life to happen. She would make it happen.



UNIVERS ALTERNATIFS :


Luana Reyes ∆ just a family girl WAFuY5R6_o

+ crédits complets pour les gifs dans mon moodboard

RPs EN ATTENTE : finnley #2
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens
AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : me (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackship)
DC : Megan Monroe (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-the-badest-thing-around-town-5 https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:29


Ahah j'étais sûre que tu attendrais pas bien longtemps Luana Reyes ∆ just a family girl 3922047296
Rebienvenue dans le coin du coup Luana Reyes ∆ just a family girl 1949770018 Luana Reyes ∆ just a family girl 394614564




Luana Reyes ∆ just a family girl 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dani Hwang
Dani Hwang
la grappe de vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (22 mars 1992), est-ce que l’approche de la trentaine la rendra-t-elle moins têtue ?
SURNOM : Dani, son prénom officiel est Kang-Dani, mais ça c'est juste sur le passeport. Noona ou Eonnie par les Yang.
STATUT : Son nouveau millésime commence par un C...
MÉTIER : Œnologue, Dani est la propriétaire et gérante du O'Reilly Vineyards. Elle est également sommelière à l’Interlude.
LOGEMENT : Perdue dans son vignoble lorsqu’elle n’est pas dans son appartement à Bayside.
Luana Reyes ∆ just a family girl 210421043449422857
POSTS : 1860 POINTS : 1820

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Luana Reyes ∆ just a family girl K4bq
Daddie ♡ the neverending story

Luana Reyes ∆ just a family girl Sugh
Chanie ♡ love is like wine. one sip or two is fine, an empty bottle is an headache

Luana Reyes ∆ just a family girl 210421043248866117
Daby ♡ there is nothing better than a friend, unless it is a friend with...wine

Luana Reyes ∆ just a family girl 210421042010509113
Asher ♡ sometimes we need someone who can talk to he's my drinking buddy

Luana Reyes ∆ just a family girl 210502103643843189
Maxie ♡ cause I knew you were trouble when you walked in

(11)
Danika 1Auden 1Penny 1Abel 2 Prim 1Noah 1 Joachim 1 Joy 2Channing 7Asher 3 ☽ Gabrielle 2 ☽ Channing 8

Envie de vivre une folle aventure au pays du vin ? Ose rejoindre le O'Reilly Vineyards !

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas :l: N’hésitez pas à me mp si vous avez des idées de lien/rp !
RPs TERMINÉS : Channing 1Caelan 1Asher 1Phoebe 1Channing 2Eddie 1Archie 1Marius 1Adèle 1Adriel 1Hélène 1Maxence 1Channing 3Min 1Nick 1 (fb)Joy 1Asher 2Eddie 2James 1 (fb)Channing 4 (au)Phoebe 2 Abel 1Eddie & Callie 1Channing 5Maxence 2Channing 6Gabrielle 1Eddie 3
AVATAR : Lee Ji Eun (IU)
CRÉDITS : Ladyfame (avatar), Astra (signature), Ellialola - Ladyfame - Mandown (gif)
DC : Négatif
PSEUDO : Drink Positive
INSCRIT LE : 14/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34890-you-are-my-future-all-the-time-dani https://www.30yearsstillyoung.com/t35150-dani-august-sipped-away-like-a-bottle-of-wine https://www.30yearsstillyoung.com/t35478-dani-hwang#1603437 https://www.30yearsstillyoung.com/t35165-dani-hwang

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:30


rebienvenue avec cette jolie miss :l:




dani — all my flowers grew back as thorns he built a fire just to keep me warm.


☽:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Fisher
Jordan Fisher
la rose éternelle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (30/11/90)
SURNOM : Jor
STATUT : Indépendant
MÉTIER : Producteur de musique, auteur, compositeur.
LOGEMENT : Dans une maison au #5 James Street, Fortitude Valley
Luana Reyes ∆ just a family girl J6qiQ8h
POSTS : 81429 POINTS : 1210

GENRE : Je suis non-binaire
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il répond à tous les pronoms - Il parle espagnol. Il porte toujours son alliance. Il a souvent du vernis aux ongles. Il a la moitié de son corps tatoué.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Kieran - Freya - Samba J club : Jessalyn#4 Jacon#6 Jean - Jacon#7 - Penny#4 - Birdie#12 Will#1 - Erin - Joy#2

RPS FLASHBACK : Hayden - James - Silva - Isaac#2

RPS UA : Ciara (dz) - Anwar (dz)

JuneRosa (ua) the never ending rp
Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_ohid67DlIa1r63q61o8_400
♡ ♡ ♡ ♡
When you left I lost a part of me
It's still so hard to believe
Come back baby, please
Cause we belong together

RPs EN ATTENTE : Grace#8 - Sam#7 - Jessalyn#5 - Talia#5 - Penny#5 - Isaac#3 - Birdie#13
RPs TERMINÉS :
Luana Reyes ∆ just a family girl Mg0om71
Jordan&Birdie dz#1 - dz#2
#1 (fb) - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 - #9 - #10 - #11 - #12 w/ Will

Spoiler:
 

Itziar - Noa  - Jimena - Sin - Murphy  - Murphy#2 - Arrow - Murphy#3 - Lola (fb)  - Jimena#2 - Loup-la#2 (fb) - Arrow#2 - Lola#3 (fb) - Lola#4 (fb) - Talia - Aylin - Murphy#4 - SPEED DATING EVENT : Abel - Date#1 Nico - Date#2 Ash - Date#3 Grace#2 - Adèle - Lennon - Lola#5 (fb) - Arrow#3 - Obaid - Ashton - Lennon#2 - Lola#6 - Lennon#3 - Obaid#2 - Lily - Lennon#4 - Aylin#2  - Lennon#5 - Vernissage - Lennon#6 - Sixtine  - Grace#4 - Blake - Auden - Arrow#4 (fb) - Grace (fb) - Lennon#7 - Jessian (fb)  - Lennon#8 - Lennon#9 - Jessalyn - Charlie - Simon - Mavi (fb) - Jacon - Knox - Knox#2 - Irina - Lola#7 (fb) - Grace#3 & Mira  - Simon#2 - Adèle#2  - Poppy  - Knox#3 - Sienna - Dylane - Knox#4 - Jessalyn#2 - Jacon#2 - Malachi (fb) - Lenor - Anastasia (ua) - Anastasia#2 (dz) - Anastasia#4 (dz) - Dylane#2 - Noa#2 - Knox#5 - Anastasia#3 (ua) - Zach (fb) - Anastasia#6 (df) - Adelina - Dalina (fb) - Dylane#4 (ua) - Dylane#3  - Anastasia#7 (df)  - Rudy - Rudy#2 (ua) - Danika - Talia#2 - Dylane#5 - Sage (fb) -  Isaac#2 (df) - Arrow#5 - Grace#5 Ella#1 - Zach#2 - Lenor#2 - Adèle#3 - Anastasia#8 (dm) -Samuel#2 (dm) - Moana (dm) - Arrow#6 (fb) - Maxence - Samuel - Penny - Samuel#3 - Talia#3 (fb) - Lenor#3 - Anastasia#8 (hp) - Penny#2 - Jessalyn#3 - Samuel#4 - Samuel#5 - Rose - Talia#4 - Lenor#4 - Elias - Jacon#4 - Miles - Moana - Robin (fb) - Secret Santa : Noa#3 - Sawyer - Moana#2 - Jacon#5 - Lena#5 Sam#6 - Grace#7 - Penny#3 - Isaac (fb) - Joy (fb)

Luana Reyes ∆ just a family girl 1e00
AVATAR : Machine Gun Kelly
CRÉDITS : Bambi (ava) cristalline (crackship JorBir), ROGERS. (code sign), harley (jarchie gif), loonywaltz (ubs), HH (montage JorBir)
DC : Kane Williamson, Asher Buckley
PSEUDO : AMGK (Am)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/11/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t27968-jordan-ashley-fisher#1207004 https://www.30yearsstillyoung.com/t28017-jordan-and-i-think-about-it-all-the-time#1210454 https://www.30yearsstillyoung.com/t28058-jordan-fisher https://www.30yearsstillyoung.com/t28042-jordan-fisher

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:34



Me gusta el nombre latino, he buscando las origines de Luana :

Citation :
Sa mère originaire du Salvador

y los he encontrado :l:

Re bienvenue à la maison avec ce beau perso mamammmamaa Luana Reyes ∆ just a family girl 206649278 Luana Reyes ∆ just a family girl 206649278


:rainbow::
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
la plume infidèle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (08.04.1985)
SURNOM : rosie, rosa, rose, au choix.
STATUT : les mensonges ont assez duré, le mariage est officiellement annulé.
MÉTIER : auteure en panne d’inspiration, ça va pas.
LOGEMENT : elle a trouvé un loft à spring hill, mais elle tarde à s'y installer de manière officielle.
Luana Reyes ∆ just a family girl 6b0958892b695dce662858e7b5b473df
POSTS : 1347 POINTS : 720

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : seconde née d’une famille de quatre, est lentement en train de se mettre toute sa famille à dos ☽ mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être ☽ menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer ☽ passionnée de littérature, écrit des romans de suspense ☽ a fait une fausse couche à vingt-six ans, est terrifiée à l’idée de ne jamais devenir mère.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Luana Reyes ∆ just a family girl Dmoc
CRAKER ☽ didn't notice what i lost until all the lights were off. and not knowing what you're up to tortured me. now this might be a mistake. we're broken in so many ways but i'll piece us back together slowly. maybe i'm just a fool, i still belong with you. anywhere you are. these minefields that i walk through. what i risk to be close to you. these minefields keeping me from you. what i risk to be close to you. now this might be a mistake, that i'm calling you this late. but these dreams i have of you ain't real enough.

Luana Reyes ∆ just a family girl PTG0MPpE_o
CRAINEs ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

Luana Reyes ∆ just a family girl 7y5i
TALIE ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

Luana Reyes ∆ just a family girl 82dfe386270324fe802fee968a80ff0427e07ab8
AMAINE ☽ i’m workin’ on my rewrite, that’s right. gonna change the ending. throw away the title. toss it in the trash. every minute after midnight. all the time i'm spending. is just workin’ on my rewrite. gonna turn it into cash. but i say help me help me. oh thank you. i had no idea you were there. and when i said help me help me. oh thank you. for listening to my prayer.

Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_od2l0dapst1rifr4k_500
ARILIE ☽ taking it slowly, i'm afraid to be lonely. nobody told me. it's harder than i thought to tell the truth. it's gonna leave you in pieces. all alone with your demons and i know that we need this. but i've been too afraid to follow through. cause it hurts when you hurt somebody. so much to say but i don't speak. and i hate that i let you stop me. cause it hurts when you hurt somebody.

(17)jacob #1ariane #2crainesgarrett #1jeremiah #1boyd #1boyd #2 & ariane #3freyaluana #1talia #2ariane #4 .

flashbacksyelahiah #1ariane #1mia #1wyatt #7sarah #1.

univers alternatifswyatt #4.
RPs EN ATTENTE : milo #2 ☽ sarah #2 ☽ wendy #2 ☽ you?

Rosalie parle en crimson.
RPs TERMINÉS : wyatt #2wyatt #3wyatt #5rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1.

flashbackswyatt #1milo #1.
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. lux aeterna) ☽ (sign. northern lights) ☽ (icons. pinterest) ☽ (crackship craker&talie. mandown ♡ ) ☽ (crackship craines. nairobi ♡ ) ☽ (crackship amaine. leahn ♡ ) ☽ (ubs. loonywaltz)
DC : penny & autumn.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t38403-the-things-we-lost-in-the-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:38



ELLE EST LÀ Luana Reyes ∆ just a family girl 206649278
je devrais pas me réjouir puisque tu veux venir voler ma place dans la famille mais je suis trop contente de finalement voir la soeur Luana Reyes ∆ just a family girl 4251317097 :l:
tu sais déjà tout ce que je pense de cette fiche plus que parfaite, je valide à 200%! Luana Reyes ∆ just a family girl 199959295
trop hâte de faire du drama, tout ça tout ça :maah: :maah:




Luana Reyes ∆ just a family girl TqbTVI0
Luana Reyes ∆ just a family girl Lcds5AP
Luana Reyes ∆ just a family girl 7ZWT0EU
Luana Reyes ∆ just a family girl YtxTUla
Luana Reyes ∆ just a family girl FximBIO
Luana Reyes ∆ just a family girl X7uU5Qv

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Noa Jacobs
Noa Jacobs
la millième dernière chance
la millième dernière chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (07.04.1983)
STATUT : aveuglée par le charme infaillible de l'homme musclé
MÉTIER : Directrice de l'association Beauregard
LOGEMENT : 138 Edward Street, Spring Hill avec l'ours
Luana Reyes ∆ just a family girl 4f9fd2a6e75ff7153015cfce2b8a40a5684c0c50
POSTS : 7259 POINTS : 240

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Justine - Jet#3- Liam - Hannah#2 - Anwar#5 - Mina - Abel - Rose - Lily - Byron -

AUTRE DIMENSIONS
Luana Reyes ∆ just a family girl Xw7b




RPs EN ATTENTE : Gaia
RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy - Nina - TBBC - Carlisle #2 - Loan - Lola #2 - Nouvel an - Leena - Sam - Arthur - Myrddin - Anwar -Angelina - Clara - Yasmine - Izy - Connor- Wesley- Andy#2 - -Anwar#2-Nicolas - Gaia -Arthur#3 - Andy#3 - Andy#4 - Andy#5 - Ginny - Austin - Matt zombis - Luka - Andy#6 - Matt 2.0 - Matt Zombi 2 -Matt2.1 - Luka #2 - Noandy#7 - Andy#8- Matt2.2- Heiana- Andy#9-Matt zombies 3 Max fb - Andy #10 - Andy#11 - Andy #12 - Matt2.3- Asher - Andy #13- Matt4-Andy#14 -Wally -Anwar#3 -Isaac#3 - Elora - Mina - andy #15- Nicolas #2 - Andy#16 - Nomatt 5 - Dimitri - Jet - Jill - Itziar&Andy - Justine - Matt 2.4 - Andy #17 -Carlisle #3 - Léonie - Adele - Oakley - Rehane - Hannah - Speed dating Gregory - Speed dating Elias - Jordan - Greg - Isaac #5 - Elora - Arrow - Nomatt 2.5 - Isaac #4 - Jet#2 - Auden fb - Dylane - Auden #2 (dimension4) - Bailey - Isylove- Jax fb- - Dylane #1 - Auden#3 - Jax#2 - Cody - Auden - Greg#03 - - Carter - Jordan#2 - Greg#5 Greg&Sienna - Bailey zombis - Nomatt 2.6 - Nomatt 6 - Greg#6 - Ginny - Birdie - Swann - Kane - Dimitri #2 - Greg#11 - Greg #7 - Amos&Greg - Charlie fb - Leslie&Liam - Isaac UA -Arrow #3 - Anwar #4 - Isaac #6 - - Carlisle #4 - Matt 2.7 - Arrow #2 - Jordan #3 - Greg#12 - Greg&Colleen&Marius - Greg#14&Leslie#2 - Isaac #7 - Keith - Greg#13
- Greg#15 - Jax#3 - Jill zombis -
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : Ciloute
DC : Nino - May - Dinis
PSEUDO : Ciloute
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/07/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t15794-resilience-noa https://www.30yearsstillyoung.com/t31411-les-memes-ou-presque-et-on-recommence https://www.30yearsstillyoung.com/t18259p60-noa-jacobs#1178327 https://www.30yearsstillyoung.com/t19955-noa-jacobs

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 10:50



J'ai eu une crampe en scrollant Luana Reyes ∆ just a family girl 3217047551

Rebienvenue avec la merveilleuse et parfaite Luana Reyes ∆ just a family girl 206649278




lovesick

Luana Reyes ∆ just a family girl BvPRPhX Luana Reyes ∆ just a family girl PndyF2b Luana Reyes ∆ just a family girl MbyUxf1

Luana Reyes ∆ just a family girl FonaKZO
Luana Reyes ∆ just a family girl EeR0psT
Luana Reyes ∆ just a family girl 8DXu6TH
Luana Reyes ∆ just a family girl XTcS2dp
Luana Reyes ∆ just a family girl Obdrzh4
Luana Reyes ∆ just a family girl UysqtRj
Luana Reyes ∆ just a family girl 6E1aR8b
Luana Reyes ∆ just a family girl PvDC5CK


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Madison Kwanteen
Madison Kwanteen
la politique de l'autruche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (30.12.96)
SURNOM : mad par-ci, maddie par-là.
STATUT : enfermée dans une relation qui ne lui convient malheureusement plus. (qui n'a jamais convenu en vérité)
MÉTIER : photographe sportive (principalement) au picture patch, si vous avez des têtes bizzarres d'athlètes en pleine concentration, c'est probablement sa faute.
LOGEMENT : 304 doggett street, fortitude valley
Luana Reyes ∆ just a family girl D4ev
POSTS : 460 POINTS : 230

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cela fait un an qu’elle sort avec harry, un garçon rencontré lors d’un tournoi de basketball et avec qui le courant est bien passé. il sert malgré lui de couverture parfaite › toujours cachée au fond du placard, elle a encore du mal à assumer son homosexualité et préfère faire l’autruche. si sa famille venait à l’apprendre ça serait un désastre › elle voit de moins en moins ses parents, préférant se détacher pour vivre sa vie au mieux › souvent le nez en l’air, le regard dans la lune › a quitté le cocon familial en 2015 lorsqu’elle a commencé ses études
RPs EN COURS : Luana Reyes ∆ just a family girl 210218101518288397
james & archie#3 / archie#4 › i think back to when life was good, i was content. but it's been so many years i can't remember how it feels.

Luana Reyes ∆ just a family girl Yfww
asher#3 uc

Luana Reyes ∆ just a family girl 15vy
tic&tac sometimes i feel like i'm nobody at all. but you make me feel like i'm someone, you do. 'cause i know i'm someone to you. make me feel like i matter, you do. 'cause i know i matter to you.


ilariajean (2018)wendy

RPs EN ATTENTE : chad
RPs TERMINÉS :
Luana Reyes ∆ just a family girl 8204b6efd8504eb94898ee676b2c4203
archie#1asher#1(levisher cameo)archie#2rowan#1rowan#2asher#2

Spoiler:
 

AVATAR : kaitlyn dever
CRÉDITS : harley (avatar, gifs & crackship) & loonywaltz (ub) ♥
DC : jess la zinzoline et ciara la daronne ♥
PSEUDO : harley.
INSCRIT LE : 11/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36178- https://www.30yearsstillyoung.com/t36224-reach-for-the-sky#1667408 https://www.30yearsstillyoung.com/t36223- https://www.30yearsstillyoung.com/t36241-madison-kwanteen#1668324

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 11:00



J'ai tellement scrollé que ma souris a cassé :OO:

Rebienvenue chez toi :drama:



Luana Reyes ∆ just a family girl LLynPRd

:OO::
 

Revenir en haut Aller en bas
Ichabod Bates
Ichabod Bates
le roi déchu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, la crise en approche.
SURNOM : Les gens sont plus à l'aise quand ils l’appellent Icha bien qu'il trouve le raccourci affreux.
STATUT : Solitaire dans l'âme, son style de vie lui interdit de se poser.
MÉTIER : Au milieu du cambouis et des câbles chez Mecanor. De l'autre côté, le monde de l'illégalité ne cesse de le rappeler à lui. Abeille libérée désormais égarée.
LOGEMENT : #201 Beachcrest Road, Bayside. Loin de l'agitation de la ville.
Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_n4qp6xfHZO1rjq4gso2_250
POSTS : 1062 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Ancien chef du gang des Manthas, il avait succédé à son paternel sans avoir son mot à dire › Il lui manque son avant-bras gauche, il ne s'est pas autorisé à faire soigner ses blessures parce que ça l'aurait laissé paraître faible › Rêverait d'avoir une vie normale loin de la drogue › Froid, distant et sévère par obligation › Ne consomme pas de drogues, en aucun cas › Veille sur sa mère hospitalisée, elle est tout pour lui (tu connais Psychose ?)
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (04/05)kieran #2alec #2inauguration octopusdaryl

Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_oj4dllwBZx1tae3h3_250
ilaria › they'll say the sun is dying and the cold, it will devour us, and we won't rise up and slay giants. they'll say, no one can see us, that we're estranged and all alone. they're wrong. it takes a leap of faith to awake from these delusions. you are the coder and avatar, a star.

Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_o4xk9iyUHM1tae3h3_250
rheabod (scénario libre) › i have lived in darkness. for all my life i've been pursued. you'd be afraid if you could feel my pain and if you could see the things i am able to see. break me out, let me flee.

RPs EN ATTENTE : joseph #4 › garrett › ezra #3 › ilaria #3 › amos

RPs TERMINÉS : (2021) les gangs

(2020) lou #2joseph #3ilaria #1joseph #2raelyn #1rhea #1lou #1ezra #1ilaria #2ezra #2

(flashbacks) alec #1joseph #1kieran #1rhea #2rhea #3

Ichabod parle en darkgoldenrod.
AVATAR : Benderwazzle Clodderhop
CRÉDITS : Arté (avatar)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32292-i-m-the-unreliable-narrator-of-my-own-story-ichabod https://www.30yearsstillyoung.com/t36947- https://www.30yearsstillyoung.com/t32393-ichabod-bates

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 11:03



La voilà. Luana Reyes ∆ just a family girl 3922047296
Re bienvenue chez toi Luana Reyes ∆ just a family girl 206649278 Luana Reyes ∆ just a family girl 1949770018

(tu me poke quand il faudra préparer le QC hein ? :face:)



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    Luana Reyes ∆ just a family girl Xua5AuB
    Luana Reyes ∆ just a family girl 0q9c4Id
    Luana Reyes ∆ just a family girl 607594mecanor
    Luana Reyes ∆ just a family girl YubeAtk
    Luana Reyes ∆ just a family girl Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Heather Harris
Heather Harris
la course à l'oscar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (11.03.1993)
SURNOM : HH, Disney, Hannah Montana
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Future propriétaire d'un oscar
LOGEMENT : #122 spring hill
Luana Reyes ∆ just a family girl 06cb32d0c247564a3822db50057c9d55a52ea98e
POSTS : 62731 POINTS : 1585

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Actrice depuis l'âge de 5 ans ≈ Disney Star ≈ Impulsive ≈ Secrètement geek ≈ N'aime pas le vin ≈ Rêve de jouer dans un film d'action ≈ Dramaqueen sur les bords ≈ Joue du piano ≈ a une cicatrice sous le menton
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Luana Reyes ∆ just a family girl 594c0d798e5d91f098397c928b4cfb817e4cb6e5

Birdie 3 & Will, Birdie 4

Luana Reyes ∆ just a family girl Dhmy
Maze

Luana Reyes ∆ just a family girl 915a6209afdcaeb109f46e0a91ec791c191dc7d5
Caleb 2

Luana Reyes ∆ just a family girl 5ab5c8d0e73a2a5f015757af70f01a5534c63843
Malachi 2



Elias, Louisa 2(au), Kaya, Gabriel, Prim 2, Dinis
RPs EN ATTENTE : Gregory, Rory 2, Deb

Luana Reyes ∆ just a family girl 1b354a888614d721bcee535fde668e4dd406ce18
RPs TERMINÉS : Charlie, Matthias, Lizzie, Lizzie 2, Skyther, Remi,Jessian, Skyther 2, Grace, Malachi, Jessian 2, Elizabeth (fb), Jax, Birdie,Elizabeth 2 (fb), Jessian 3, Rory,Birdie 2 (au),Sybille, Caelan, Caleb, Primrose, Birdie 2, Halston, Victoire

Abandonnés:
 

Luana Reyes ∆ just a family girl T5ha
AVATAR : Jodie Comer
CRÉDITS : Cristalline (avatar), Kinderette (Crackship), Joseph (dessin), Astra (sign)
DC : Amaya Spellman
PSEUDO : Kinderette
INSCRIT LE : 20/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25871-heather-harris-when-can-i-go-home https://www.30yearsstillyoung.com/t25946-heather-harris-if-you-want-to-be-friendsbring-alcohol https://www.30yearsstillyoung.com/t25951-heather-harris https://www.30yearsstillyoung.com/t26367-heather-harris

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 11:42


Rebievenue avec ce nouveau perso Luana Reyes ∆ just a family girl 674657830

Eclate toi bien avec autant que tu as du t'éclater à faire la fiche Luana Reyes ∆ just a family girl 4251317097





Luana Reyes ∆ just a family girl 2ETubDR
Luana Reyes ∆ just a family girl EvRwokg
Luana Reyes ∆ just a family girl 34YPuyB
Luana Reyes ∆ just a family girl Qi7UeVN
Luana Reyes ∆ just a family girl 2PWtpfC
Luana Reyes ∆ just a family girl Su075VY
Luana Reyes ∆ just a family girl 2Qm9LZG
Luana Reyes ∆ just a family girl 2Y8qV0D

Luana Reyes ∆ just a family girl IRHkpzQ
Revenir en haut Aller en bas
Micah Tomlinson
Micah Tomlinson
l'aimant à midinettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (04/07/1990)
SURNOM : Micah lui convient très bien. La presse le surnomme MJ. Son père l'appelle parfois Micky (mauvaise idée)
STATUT : célibataire, il ne cache pas sa passion pour les histoires éphémères (ça fait de bons potins pour les médias)
MÉTIER : acteur & influenceur (grand mot pour dire qu'il profite de sa notoriété pour se faire de l'argent facile)
LOGEMENT : un loft au #7 Parkland Boulevard (Spring Hill)
Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_np4elj4OZT1rdgm6co7_250
POSTS : 129 POINTS : 275

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : acteur qui a tenté sa chance à Hollywood, il est de retour à Brisbane pour soutenir son père, auquel on a diagnostiqué un Alzheimer précoce
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/5)

Luana Reyes ∆ just a family girl B89f8c022af4a02f4d381be950909d1eb1850549
MINNY ~ I wait by the door like I'm just a kid. Use my best colors for your portrait. Lay the table with the fancy shit, and watch you tolerate it. If it's all in my head tell me now. Tell me I've got it wrong somehow. I know my love should be celebrated, but you tolerate it.

Penny#2 ~ Rory ~ Chloe ~ Sofia ~ Wendy ~ Craig ~ Nolan


RPs EN ATTENTE : Prim ~ Megan
RPs TERMINÉS : Penny#1
AVATAR : Nicolas Simoes
CRÉDITS : (c) NYMPHEAS
DC : Chad Taylor & Scarlett Warren
PSEUDO : TiPiT
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37717-micah-call-my-agent https://www.30yearsstillyoung.com/t37805-micah-lonely-at-the-top https://www.30yearsstillyoung.com/t37889-micah-tomlinson https://www.30yearsstillyoung.com/t37828-micah-tomlinson

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 11:48


Et encore du drama chez les Craine :maah:

Rebienvenue à toi Luana Reyes ∆ just a family girl 674657830


Baby, what's your sign?
My moon's in Leo, my Cancer is sun. You won't play, you're no fun. Well, I don't care what they think. Drag racing my little red sports car. I'm not unhinged or unhappy, I'm just wild - Lana Del Rey (Chemtrails Over the Country Club.

Luana Reyes ∆ just a family girl Qi7UeVN
Luana Reyes ∆ just a family girl QIDiPqb
Luana Reyes ∆ just a family girl R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : petterson quand on est énervé, joy quand on veut l'amadouer.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : interne en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 15242 POINTS : 4845

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Luana Reyes ∆ just a family girl 5vtw
REEDSON #7 + BRADSON #5 « so no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's doa it's like you're always stuck in second gear when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but i'll be there for you, when the rain starts to pour, i'll be there for you like i've been there before i'll be there for you 'cause you're there for me too. »
Luana Reyes ∆ just a family girl 9tr4
JOYDEN #12 « you think it's easy, you think i don't wanna run to you but there are mountains, and there are doors that we can't walk through i know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls... but when we go outside, you're gonna wake up and see that it was hopeless after all, no one can rewrite the stars how can you say you'll be mine when everything keeps us apart. »
Luana Reyes ∆ just a family girl Ej6y
JONNY #4 + #5 + ENOY #2 « when you're not strong and i'll be your friend i'll help you carry on... for it won't be long till i'm gonna need somebody to lean on please swallow your pride if I have things you need to borrow for no one can fill those of your needs that you won't let show you just call on me when you need a hand we all need somebody to lean on i just might have a problem that you'll understand we all need somebody to lean on. »

Luana Reyes ∆ just a family girl Tumblr_inline_pfpiopSyRz1qlt39u_250
JOYLAN #1 « i put a spell on you because you're mine, you better stop the things you do i tell you, i ain't lying, you know i can't stand it, you're running around you know better daddy, i can't stand it 'cause you put me down oh, no, i put a spell on you because you're mine. »
Luana Reyes ∆ just a family girl J4mo
PETTERSON « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »

(17/15) ☽ zachary #1 + keith (fb) #1 + merry #2 + blake #3 + emily #1 + danika #2 + edward #1 + dani #2 + jordan #2 + maxence #3

RPs EN ATTENTE : enoch (fb) #3 & katherine #2 & lawrence #3 & isaac #1 (coming soon)
RPs TERMINÉS : (50) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 -

JOYDEN (11) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (msliu) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : milo, le soldat égaré & hunter, l'enfant perdu.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 11:50


ALORS! ce choix de fc Luana Reyes ∆ just a family girl 3956312242 je suis fan Luana Reyes ∆ just a family girl 3956312242 j'espère que tu t'amuses autant qu'avec les autres ! Luana Reyes ∆ just a family girl 674657830



Luana Reyes ∆ just a family girl 165911membre2

Luana Reyes ∆ just a family girl NNl33e8
Luana Reyes ∆ just a family girl L2VQoTW
Luana Reyes ∆ just a family girl WXfKXPu
 Luana Reyes ∆ just a family girl 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erin Sanders
Erin Sanders
le coeur cadenassé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans 16.12.1994
SURNOM : Riri, Elsa pas besoin de vous donner la référence ... si ? Bonnie, Rin, mais il était le seul à l'appeler comme ça ... ღ
STATUT : Persuadée que les contes de fée n'existent que dans les livres
MÉTIER : Fraîchement diplômé. Vétérinaire dans sa propre clinique.
LOGEMENT : #53 third avenue à Logan city. Un petit appartement qui se situe au dessus de sa clinique vétérinaire dont elle est l'heureuse propriétaire.
Luana Reyes ∆ just a family girl 15e2c906d95d9adc90635856194
POSTS : 8610 POINTS : 2685

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : Pétillante ∞ Rigolote ∞ Elle porte un médaillon en forme coeur cadenassé ∞ Sa voiture est une coccinelle de 1960 pas toujours fiable ∞ Elle possède un Berger Allemand qui répond au nom de Burton depuis peu ∞ Attachiante ∞ Studieuse la semaine, fêtarde dés le vendredi soir ∞ Elle adore chanter, sous n'importe quel prétexte ∞ Le 29 mars restera une journée noire pour elle. En effet, c'est la date à laquelle elle fait le choix de subir une IVG pour se séparer de cet enfant non désiré par le papa. Un choix qu'elle respecte mais qu'elle vit beaucoup plus mal qu'elle ne le pensait.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ✎ Mars

Erisy #1Adriel & Mina #1Quatuor #1

✎ Avril

Lya #2
Happy Birthday Virgil
Ellie #1
Jordan #1
Un gâteau pas comme les autres / Groupe

✎ Mai

Dogs walk / Trevor #1
Inauguration de la clinique / tous
Manders #5

✎ Flashback

Adriel #3 (FB)

RPs EN ATTENTE : Luana Reyes ∆ just a family girl Original
Manders/Best Friend -> Manders un jour, Manders toujours. 1 +1= ღ

Luana Reyes ∆ just a family girl 5b22898c24685e8265e3c5cff6f343f763daea20
On était beau. Pourtant on accélérait sans freins. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien. On était beau. Souvent, quand on souriait pour rien. On s'aimait trop. Pour s'aimer bien ... დ

Luana Reyes ∆ just a family girl 4z34ZT6
Family Sanders

Luana Reyes ∆ just a family girl Quatuor-4
Le Quatuor

Luana Reyes ∆ just a family girl 4bd21ff93bf295fa0a598c8159074993
Burton -> Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices.

Luana Reyes ∆ just a family girl 01d8cc25a35653bae264f0c7452de92c084d05e8
Herbie alias Choupette. Sa fidèle petite auto pas toujours fiable. Mais on lui pardonne tout avec sa bouille.

Luana Reyes ∆ just a family girl KuKpOLl

RPs TERMINÉS : Jax #1Maxence #1Plaie 4 UAMaxence #2Pierre #1Eagle #1 Michael #1Ava #1 Erinel#1Erinel#2Adriel #1Soirée projet XErinel #3Erilias #1Rory #1Adriel #2Mia&Jax #1Clément&Sybille #1Kayleigh #1Erinel #4Adriel #3Mia #2Erinel #5Isaac #1 (FB)Adriel&EliasJax#2Wim #1Tessa #1Adriel&GeoMia #2Manders # 4Erinel #6
AVATAR : Dove Cameron
CRÉDITS : MPitious Mermaid ♡ Jamie Keynes (userbars)
DC : Ash & Maxine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33913-erin-si-je-sais-ce-qu-est-l-amour-c-est-a-cause-de-toi https://www.30yearsstillyoung.com/t37097-erin-ash-maxine https://www.30yearsstillyoung.com/t33956-erin-sanders#1507088 https://www.30yearsstillyoung.com/t34014-erin-sanders#1541229

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 13:36


Ce craquage Luana Reyes ∆ just a family girl 4251317097
Victoire Luana Reyes ∆ just a family girl 3864469563

Amuse toi bien avec ce nouveau perso !


Gabi  ▬ Tes ailes étaient prêtent mais mon coeur ne l'était pas.

Luana Reyes ∆ just a family girl BvSUEAs
Luana Reyes ∆ just a family girl Jb1dilb
Luana Reyes ∆ just a family girl MGSbLAu
Luana Reyes ∆ just a family girl OrLErGE
Luana Reyes ∆ just a family girl OBCGg4U
Luana Reyes ∆ just a family girl IUJCx06
Luana Reyes ∆ just a family girl MTQbMrn
Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'as de trèfle
l'as de trèfle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, shining parfois et ça le fait sourire
STATUT : célibataire, les murs bâtis autour de son coeur se fragilisent malgré lui
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier. il a repris officiellement les rênes début février 2021
LOGEMENT : #427 Water Street, Spring Hill
Luana Reyes ∆ just a family girl T441
POSTS : 533 POINTS : 615

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé ≈ il est gourmand, excellent cuisinier ≈ il a un tempérament calme et diplomate ≈ il fait du piano depuis qu'il est môme ≈ il fait encore aujourd'hui quelques courses illégales nocturnes au coeur de la ville, un vieux démon ≈ il est trilingue (anglais, français et italien) ≈ il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans ≈ il adore le bon vin et le whisky ≈ il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments ≈ il aime passer du temps à sillonner Brisbane avec sa CBR
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Luana Reyes ∆ just a family girl Sugh
CHANIE love is like wine. one sip or two is fine, an empty bottle is an headache

Luana Reyes ∆ just a family girl Ak3m
CHANNIKA nothing hurts like a woman can

Luana Reyes ∆ just a family girl Wawe
ELANING through rain storms and fire, i'll be here

Luana Reyes ∆ just a family girl 7p0l
CHANELLE paint me as a villain, you know we are both guilty in that story

Luana Reyes ∆ just a family girl Eda4
WALKIE i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

Luana Reyes ∆ just a family girl Etvb
WALKERS salt and sugar look alike. be careful who you trust


RPs EN ATTENTE : Victoria ≈ Carlisle
RPs TERMINÉS : Elizabeth #1Dani #1Caelan #1RaphaelLexie #1Clyde #1Dani #2Eddie #1Elizabeth #2Dani #3Elizabeth #3Caelan #2Dani #4 AUDanika #1Dani #5Lexie #3Eddie #2VictoriaHaydenDani #6

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : praimfaya (avatar) astra (signature)
DC : non
PSEUDO : astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 13:44


rebienvenue avec cette nouvelle bouille !! :l:


   
You ain't ever seen my mind
you say "we gotta look on the bright side", i say "well maybe if you wanna go blind", you say my eyes are getting too dark now. But boy, you ain't ever seen my mind

~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyla Booth
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (15/02/1990)
SURNOM : ce n'est pas vraiment un surnom mais c'est celui qu'elle préfère entendre : « maman. »
STATUT : célibataire.
MÉTIER : gérante de sa boutique de fleurs.
LOGEMENT : #81, toowong.
Luana Reyes ∆ just a family girl F9d73549cc641059a28acf49131170fd5656fc0b
POSTS : 1257 POINTS : 850

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle pourrait faire n’importe quoi pour sa fille, l’amour de sa vie. ∞ adriel&ambre sont les piliers de sa vie. ∞ elle a toujours des sentiments pour adrian, même si elle essai tant bien que mal de les enfouir. ∞ elle est accro au café. (et au chocolat.) ∞ elle est très souvent en retard, elle-même ne sait pas comment elle fait ça. ∞ elle adore cuisiner. ∞ dès qu’il y a de la musique elle chante par dessus.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : adrieljoachimmayersadrianinaya

Luana Reyes ∆ just a family girl Kk0w
rose, my sweet girl, perfect princess.

Luana Reyes ∆ just a family girl 8siv
adrian, we used to be close, but people can go, from people you know to people you don't. ∞

Luana Reyes ∆ just a family girl Y2t3
ambre, friends will be friends, when you're in need of love they give you care and attention. ∞

Luana Reyes ∆ just a family girl Be8x
adriel, you don't know how lovely you are, i had to find you, tell you i need you. ∞

RPs EN ATTENTE : Luana Reyes ∆ just a family girl Z8a7

ambre ∞ rose ∞ you ?
RPs TERMINÉS : Luana Reyes ∆ just a family girl 1dwp

adrian #1.
AVATAR : nicola coughlan.
CRÉDITS : MpitiousMermaid. ♡
DC : non.
PSEUDO : downtoearth.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38047-lyla-if-you-say-so https://www.30yearsstillyoung.com/t38074-lyla-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t38090-lyla-booth https://www.30yearsstillyoung.com/t38092-lyla-booth

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl EmptyVen 30 Avr - 13:47


rebienvenue et amuse toi bien avec cette nouvelle tête Luana Reyes ∆ just a family girl 674657830 Luana Reyes ∆ just a family girl 1949770018


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Luana Reyes ∆ just a family girl Empty
Message(#) Sujet: Re: Luana Reyes ∆ just a family girl Luana Reyes ∆ just a family girl Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Luana Reyes ∆ just a family girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-