AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

 Let the show begin (Diego)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melchior Rhodes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mel
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur au Ras le bol
LOGEMENT : Habite encore chez sa mère mais économise pour prendre son indépendance
Let the show begin (Diego) 3ba9cf49d3288ca6f1e1107883fff5ba90ca50ca
POSTS : 639 POINTS : 440

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit dernier de la famille Rhodes, il sera toujours là pour ses proches. Après une adolescence difficile où il a fait de nombreux excès il essaie d'avoir une vie plus calme mais il n'arrive pas à tomber amoureux. S'il essaie de sortir avec des femmes ça ne fonctionne jamais, il n'est attiré que par les hommes mais il refoule complètement ces attirances. Il est serveur mais rêve de vivre de la musique. Il n'y a que la musique qui le rend heureux, il joue du violon et de la guitare.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Lincoln ♯1
Jules ♯1
Diego
Michaela
Edward ♯1
Diana et Edward
Riley
Byron, Maxwell, Nicole
Helena 1
Nicholas
Cleo #1
RPs TERMINÉS : Garret ♯1
AVATAR : *Nicholas Galitzine
DC : Non
PSEUDO : Roro
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37831-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages https://www.30yearsstillyoung.com/t37998-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages

Let the show begin (Diego) Empty
Message(#) Sujet: Let the show begin (Diego) Let the show begin (Diego) EmptyDim 2 Mai 2021 - 4:02






@Diego Gutiérrez :l:

On est dimanche après-midi et je me balade en ville pour passer le temps puisque je ne travaille pas ce jour-là. J’ai envie de flâner à Brunswick street mall. J’aime beaucoup cette rue piétonne,  notamment un des disquaires du quartier  chez qui j’ai mes petites habitudes. Je ne suis pas à la recherche d’un disque précis mais je cherche toujours à compléter ma collection de disques de rock. Ce qui est une collection sans fin vu toute la diversité musicale qui peut exister. Je suis toujours à l’affût de découvrir une nouvelle perle, quelque chose de différent. Dans ma chambre une vieille chaîne hi-fi est posée sur un petit meuble à côté de mon lit. Sur cette étagère on peut observer un bon nombre de cd, il y a un peu de tout, principalement du rock, de la pop et du métal. J’ai un petit faible pour ce côté vintage et ça m’arrive souvent d’acheter des disques, principalement d’occasion et j’arrive à faire de supers affaires. Je suis un peu vintage moi aussi finalement: j’ai toujours mon Ipod avec moi et j’achète des cds, c’est devenu assez rares de nos jours. Une fois ma destination atteinte, je me dirige vers le rayon « Rock ». Je balaie du regard les différentes étagères et c’est sur l’étagère « occasions » que j’arrête mon choix. Je fais défiler entre mes doigts les disques pour trouver quelque chose que je n’ai pas encore dans sa grande collection et soudain une pochette attira son attention. Je souris devant la pochette de cet album qui est plutôt datée. Des motifs sphériques jaunes et verts donnent le ton et plongent tout de suite la personne qui regarde la pochette dans les années 70. Pas franchement très attirante comme pochette c’est vrai, on a connu mieux. Dessus je distingue le nom du groupe « The Vogues », j’ai déjà écouté quelques albums de ce groupe. La chanson qui m’a beaucoup marqué c’est « You’re the one », il m’arrive de l’écouter très régulièrement sur mon Ipod, les écouteurs à fond allongé sur son lit et le regard fixé sur le plafond. Ce serait parfait, la perspective d’entendre The Vogues à fond sur ma chaîne hifi me plait beaucoup, ça sera toujours plus sympa qu’avec des écouteurs. J’attrape l’album que j’ai repéré et je l’achète.  Je fourre ma trouvaille au fond de mon sac et je me dirige vers le parc. J’ai envie d’y faire un tour avant de rentrer, de prendre l’air avant de me replonger dans mes partitions et mes vieux cds.

Lorsque j’arrive dans le parc il est presque vide mais quelque chose attire mon attention.C’est une guitare. Enfin des guitares. Elles sont posées à côté d’une chaise et devant celle-ci je distingue un petit écriteau où il est écrit : « Instrument éphémère, laissez la musique vous porter et dévoiler au monde votre talent ! ». Attiré comme un aimant sur un bout de métal, j’arrête mes pas à la vue de l’instrument. Mon regard oscille entre la guitare et les personnes qui déambulent dans le parc. Il y a quelques passants mais on est loin des grandes foules d’été et le parc paraît bien vide. Même si j’ai une chaîne Youtube, que j’ai toujours fait partie d’un orchestre et qu’il m’est arrivé de jouer avec Fifteen possible girlfriends je suis pas vraiment le genre de gars qui prend une guitare et qui joue en pleine rue. D’habitude j’aime pouvoir contrôler ce que je joue. Pour ma chaîne Youtube par exemple je prépare mes morceaux, je peux recommencer mon enregistrement si je ne suis pas satisfait. Pour les concerts il y a aussi une part de contrôle, tout est planifié et répété à l’avance. Ce contrôle et cette planification c’est rassurant, ça limite les possibilités de se planter. Mais cette guitare m’attire trop pour que je ne m’en saisisse pas. Après tout pourquoi pas ? Je ne joue pas ma vie. Au mieux les passants apprécieront et s’arrêteront pour m’écouter, au pire les passants auront vite oublié les quelques maladresses de ce petit concert improvisé. C’est par envie de jouer, de me faire plaisir que je décide de jouer un petit peu avec cette guitare, pas pour attirer l’attention d’un potentiel public. D’ailleur le parc est vide donc je vais pouvoir me laisser aller.  Je m’installe sur la chaise et je positionne la guitare sur ma jambe droite. Après un léger test pour vérifier si la guitare est correctement accordée je place ma main gauche sur le manche de la guitare et ma main droite prête à gratter les cordes. Après une inspiration pour me donner du courage, la première note retentit. La mélodie n’est pas instantanément reconnaissable mais on reconnait progressivement Baby one more time de Britney Spears. On est loin de The Vogues ou du métal qui a une grande place dans ma playlist mais j’aime beaucoup cette chanson. C’est aussi une des covers de ma chaîne Youtube qui a le plus de vues, une chanson que je maîtrise bien. Et puis soudain alors que je me laisse porter par la musique, isolé dans ma bulle, quelqu’un s’approche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Diego Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (20 mars)
SURNOM : Pas de surnom, même s'il accepterait sans doute tout.
STATUT : Il a embrassé Callie parce que Callie est là, alors que Eddie lui n'est pas là.
MÉTIER : Interne à l'hôpital St Vincent. Il souhaite se spécialiser en cancérologie depuis que sa petite soeur Maria est tombée malade.
LOGEMENT : Dans le loft de Garret et son chien Murphy, il préfère de loin le chien que le maître en terme de colocataire.
Let the show begin (Diego) B8aa66e7c21ff1223bbfd9ab85cc600e9f856070_hq
POSTS : 89 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Second d’une fratrie de sept. Diego est ambitieux et déterminé, ses études sont ce qu’il y a de plus important pour lui en dehors de sa famille, il souhaite sortir de son milieu. Dans le placard, il tente de se convaincre depuis des années que les filles sont faites pour lui et ne comprend pas pourquoi aucune de ses relations ne marche. Musicien dans l’âme, c’est son jardin secret, sur scène il pourrait devenir une toute autre personne, encore faudrait-il qu’il ose jouer devant un public. Trop gentil, trop généreux, trop idéaliste, trop coincé, trop sérieux, trop réservé, trop anxieux.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Let the show begin (Diego) GiphyGUTIERREZ ► I miss the smiles we had when we were young. I miss the memories of feeling love. I miss us runnin' underneath the sun, staring out the window when the rain would come. I miss the smiles we had when we were kids, yeah, I feel like life was so much simpler then, yeah when we had joy and we were innocent, I'd give it all to feel that way again, way again.


Let the show begin (Diego) GiphyDIEDDIE ► I'd never ask you cause deep down I'm certain I know what you'd say. You'd say I'm sorry believe me I love you but not in that way. And I hate to say I need you. I'm so reliant, I'm so dependent, I'm such a fool. When you're not there, I find myself singing the blues, can't bear, can't face the truth.


Let the show begin (Diego) GiphyDIERRET ► I don't wanna lose control, nothing I can do anymore. Tryin' every day when I hold my breath. Spinnin' out in space pressing on my chest. I don't wanna lose control.

Let the show begin (Diego) GiphyDIELLIE ► Take an angel by the wings, beg her now for anything, beg her now for one more day. Take an angel by the wings, time to tell her everything, ask her for the strength to stay.


Let the show begin (Diego) Giphy
DIENNAH & DILLY ►I will follow, anywhere that you tell me to. If you need, you need me to be with you. I will follow where you lead. If you're out on the road feeling lonely, and so cold, all you have to do is call my name and I'll be there on the next train.


(08/05 lolilol personne n’y a cru hein ? )
Rudy #1Garret #1Hannah #1Eddie #2Callie #1Adriel #1Alma #1Zeppelin #1


RPs TERMINÉS : Eddie #1
AVATAR : Alberto Rosende
CRÉDITS : (c) may the avatars be with you pour l'avatar ; (c) loonywaltz pour les ub
DC : Danika le glaçon, Alec les gros bras, Peter le petit con
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/03/2021

Let the show begin (Diego) Empty
Message(#) Sujet: Re: Let the show begin (Diego) Let the show begin (Diego) EmptyMer 21 Juil 2021 - 22:47


Il court dans l’espoir d’apaiser son esprit et ses angoisses, de réduire ce stresse toujours omniprésent chez lui. Aujourd’hui c’est à Garret qu’il essaie de ne pas penser, de laisser de côté les pensées qui le traversent pour son colocataire, le souvenir de sa main dans la sienne.  Il se force à raviver le visage de sa petite amie, Callie, dans son esprit, à ne penser qu’à celui-ci alors qu’il court dans le parc. C’est la musique qui le fait ralentir puis s’arrêter devant un petit attroupement. Il enlève ses écouteurs Bluetooth de ses oreilles pour ne plus avoir la musique qui l’empêche d’entrer celle qui se déroule sous ses yeux.

Diego s’approche une première fois des instruments, son œil immédiatement attiré, mais trop de gens sont installés. Si la musique le fait rester, le fait écouter les quelques inconnus qui se sont décidés à jouer des mélodies en tous genre, à tenter de se coordonner sur une chanson qu’ils ne maîtrisent qu’à moitié en riant,  il serait bien incapable d’oser se joindre à eux. Non, Diego se contente de les regarder d’un œil extérieur, d’analyser les notes jouées, de sourire doucement face aux rires des badauds et face à la mélodie qui s’améliore et devient harmonieuse. Son cœur se serre d’envie, il aimerait se joindre à eux au fond, mais il est bien trop timide. Et lorsqu’une fille lui fait signe de se joindre à eux, il recule immédiatement, faisant un signe de main pour exprimer son refus, secouant la tête avec un sourire gêné et prenant la fuite dans le parc en reprenant sa course.

Lorsqu’il passe une deuxième fois, il y a toujours un peu trop de monde à son goût et de nouveau son regard reste un long moment fixé sur les instruments, hésitant, alors qu’il aimerait s’arrêter et oser jouer. Mais Diego continue sa course, prisonnier de sa timidité. Ce n’est que la troisième fois, qu’il se décide à s’arrêter une nouvelle fois, essoufflé. Son regard s’attarde sur les instruments et cette fois il n’y a plus qu’une seule personne présente. Un jeune homme qui a l’air d’avoir son âge qui a attrapé une guitare et qui joue Baby one more time de Britney Spears. Il ne semble pas faire attention au monde qui l’entoure, plongé dans la mélodie et c’est assez pour qu’une nouvelle fois Diego enlève ses écouteurs et s’approche timidement. Lorsqu’il relève la tête, il ne peut s’empêcher de lui dire. « Tu joues bien. » Un sourire un peu timide, il regarde avec envie les autres instruments. « Je ne sais pas si j’oserais jouer devant les gens comme ça… » Il hésite, semble se raviser. « J’aime bien le concept. » dit-il doucement. « Ca fait longtemps que tu joues ? » Il semble toujours hésitant, jetant des regards à la guitare à côté de l’inconnu avec une envie qu’il a du mal à cacher.

@Melchior Rhodes  Let the show begin (Diego) 2523491165



IF THE WORLD WAS ENDING
diego ☽ Would you love me for the hell of it? All our fears would be irrelevant. If the world was ending, you'd come over, right? The sky'd be falling and I'd hold you tight and there wouldn't be a reason why, we would even have to say goodbye.


Let the show begin (Diego) RhAmSZr
Revenir en haut Aller en bas
 

Let the show begin (Diego)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: brunswick street mall
-